RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

Partagez | 
 

 Event 4 : le banquet des espérances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Mar 4 Oct - 9:53

Event 4

le banquet de l'espérance




Apaisé, le Karstark se fit une raison. Une bagarre jetterait une ombre sur cette fête mais surtout sur son nom et sur le Nord... et un meurtre aussi sans doute. Lyra sembla plutôt rassurée de parler d'autre chose, s'engouffrant dans la brèche qu'il venait d'ouvrir. Tandis qu'elle lui répondait, il l'observa, silencieusement. La colère l'ayant complètement aveuglé, il n'avait pas tout de suite réalisé que les joues de la jeune femme s'étaient empourprées aux mots du Forestier. Lui-même aurait certainement été mal à l'aise mais c'était seulement maintenant qu'il comprenait qu'on avait exposé ses inclinations sans le moindre égard pour lui ou la concernée. Harrion retint un soupir. Il se serait bien passé d'une telle mise en lumière mais soit...

A la question de la Mormont, un rictus étira ses lèvres. “ Ils vont tous très bien, je vous remercie.” Machinalement, il fit tourner le vin dans la coupe d'acier, comme s'il était perdu dans ses songes et l'instant d'après, il la leva jusqu'à ses lippes pour en saisir une gorgée, vidant le contenu. Sa voix se fit plus discrète tandis qu'il se pencha imperceptiblement vers elle, comme s'il souhaitait partager une confidence, le regard porté vers la scène où jouait Thalya. “ Pour être franc avec vous, mon père a accueilli l'invitation avec un grognement injurieux que je ne vous répéterai pas. Il a ajouté qu'il était hors de question pour lui d'aller à la rencontre de ces sudiers hypocrites et de se pavaner pour leur bon plaisir. Ensuite il a affirmé que subsidiairement, notre famille avait le devoir d'y faire acte de présence et de faire honneur au Nord.” Glissant une œillade à Lyra, il continua.
Donc si je suis ses propres mots, je suis ici pour me pavaner pour le bon plaisir d'un parterre de sudiers hypocrites et…” Il s'était arrêté de parler le temps qu'un domestique à l'air peu rieur remplissait leurs verres de vin. Parfaitement conscient que le serviteur l'avait entendu rudoyer les gens de sa région, le nordien se fendit d'un sourire si exquis qu'il était à la limite du convenable.
...accessoirement faire honneur au Nord.” Puis il porta de nouveau le calice à sa bouche pour en tirer une nouvelle gorgée. Puisqu’il n’avait que ça sous la main, autant en profiter. “ Je crois que le plus inquiétant est que j'arrive à me fondre dans la masse…” Grogna-t-il, plein d’ironie à sa propre encontre, son index libre essayant de dégager un peu sa gorge de son col, agacé par ce carcan de fatuité.

Ses iris au bleu perçant se posèrent de nouveau sur la Mormont puis il porta sa main libre sur les reins de la jeune femme, la rapprochant très frugalement de lui. Harrion pencha ensuite son visage vers le sien, assez près pour qu’elle entende le moindre de ses souffles, sa joue à la barbe taillée presque en contact avec la sienne, si délicate. Son autre main tenant toujours le calice, il pointa la foule de l’index tendu et si elle suivait la ligne imaginaire qu’il avait tracé, son regard tomberait sur la silhouette d’Eddard Karstark, son jeune frère, en pleine discussion avec une magnifique créature exotique dont l’héritier ignorait totalement l’origine. “ Cependant, je ne suis pas venu au front tout seul…

Lorsque Thalya se mit à chanter, le Karstark se redressa lentement, rompant le contact qu’il avait eu avec la jeune femme, ses perles cérulées observant la scène. S’il était rarement facile de lire ses émotions sur son visage, il sembla assez intrigué par ce qu’il voyait. “ Oui très jolie.” Intérieurement, il était content pour son amie. Charmant l’assemblée par sa voix plus que par son corps, elle révélait une part plus intime qu’elle ne l’imaginait et cette sensibilité ne le laissait pas indifférent.

Danser… le nordien se tourna vers Lyra, pinçant ses lèvres, l’air interdit. “ Je suis plus à l’aise avec une épée je ne vais pas vous le cacher.” Il sembla hésiter puis il se tourna pour poser sa coupe sur la table près de lui. “ Hrum. Cela dit, je ne vous ferai pas honte.” Dit-il en se tournant face à elle, lui tendant sa main, l’invitant à partager cette danse. S’il n’avait aucun sourire, il n’en était pas moins avenant et lorsqu’elle accepta, le noble l’attira au coeur de la pièce où se jouait une Pavane, une danse collective par couple. Les pas n’étaient pas les plus compliqués -fort heureusement pour lui- mais le nordien en mimait la parfaite maîtrise. Après quelques applaudissements, il se tourna de nouveau vers la jeune Ourse. Le tirant de ses songes, une chevelure rousse qu’il connaissait bien le troubla. Lady Sansa venait de passer près de lui, rejoignant non loin de là le roi régent Elbert. Sans quitter le roi les yeux, il s’adressa à Lyra. “ Saluer notre bon roi Régent vous siérait-il ?


© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Mar 4 Oct - 21:33

Event 4

   
le banquet

   


   
Le banquet des espérances

    Malvina observa un instant son époux tout en laissant un sourire se dessiner sur ses lèvres au moment ou il lui offrit comme toujours un compliment. Beaucoup d'hommes lui avaient fait des compliments dans sa misérable vie mais ceux qui sortaient d'entre les lèvres de Lyle étaient ceux qu'elle aimait le plus entendre. Il avait fait d'elle une autre femme et ne pas le regarder avec un regard amoureux était impossible. L'observant d'un regard taquin, la guerrière s'approcha de son oreille pour chuchoter doucement. "J'espère que tu ne dis pas ça à toute les femmes que tu croise." Et avant même qu'elle puisse répondre elle partit en direction de cette femme qu'elle n'avait pas croisé depuis bien longtemps maintenant et qui serait d'une charmante compagnie ce soir.

En voyant le visage d'Eleanor se poser sur elle, la guerrière ne put retenir un léger rire. La joie se sentit au moment ou elle prononça son prénom, alors comme ça elle se souvenait de cette Fer-née qu'elle avait rencontré dans une Auberge mal fréquentée du Bief? Son sourire s'agrandit petit à petit tandis qu'elle tourna légèrement sur elle même pour montrer la robe dans laquelle elle était. Certes Malvina n'avait pas souvent porté des robes jusque maintenant mais elle restait tout de même la guerrière qui avait caché une dague sous sa robe au cas ou. "Ca te plait? C'est vrai que ca change pas mal mais je m'y habitue petit à petit." Elle savait qu'elle allait devoir donner des explications sur tout ça mais il valait mieux ne rien dire sur le fait qu'elle se faisait passer pour une Kenning. "Je suis fiancée à un Noble de l'Ouest, j'ai réussi à suivre ton conseil et à passer à autre chose avec un homme qui me respecte et qui ne fuit pas devant mon petit côté guerrière." Son rire continuait de raisonner dans cette vaste pièce sachant très bien que ce détail n'était pas vraiment petit étant donné qu'elle ne pouvait pas changer la soif de tuer qui coulait dans son sang. Son sourire rayonnait tandis qu'elle observait la salle tout en voyant Addam et Lyle parler entre eux tout en regardant une jolie femme de Dorne qui était non loin d'eux. Malvina sentit légèrement sa main se serrer avant de retourner son attention sur Eleanor qui amena son fils, l'aventurier jusqu'à elle. Malvina se baissa doucement pour se mettre au niveau d'Hoster, un petit garçon fougueux avec un sourire d'ange. Laissant un doux sourire s'installer sur son visage la jeune femme prit la parole d'une voix amusée. "Oh tu dois être le petit aventurier, je suis contente de te rencontrer j'ai entendu beaucoup de tes aventures jeune homme." Se relevant toujours le même sourire aux lèvres elle reposa son attention sur cette femme qui l'intriguait toujours autant. "Avec plaisir oui." La suivant en silence jusqu'à la place ou son époux prendrait place tout à l'heure, Malvina s'asseya doucement tout en scrutant la salle des yeux, sachant très bien que des regards devaient se poser sur elle de temps en temps se demandant qui elle était et dont certain devait surement la reconnaitre mais elle n'y faisait pas attention. Tout ce qu'elle voulait pour le moment c'était prendre des nouvelles de cette femme qu'elle n'avait pas vu depuis bien longtemps. Déposant doucement sa main sur le tissu de sa robe, Malvina tourna son visage vers la femme du Conflans et son fils. "Comment vas tu depuis tout ce temps? Tu as une mine radieuse comme toujours." Les compliments sortaient toujours tout seul face à cette femme sans pouvoir arrêter ses lèvres de s'ouvrir, tout était simple avec elle c'est ce qui faisait qu'elles s'entendaient assez bien pour deux femmes si différente.

   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
L'ours indompté
avatar
L'ours indompté
Valar Dohaeris

Ft : Tamla Kari
Multi-Compte : Harlon / Maddy
Messages : 595
Date d'inscription : 29/06/2016

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Mer 5 Oct - 14:01

LE BANQUET

“Harrenhal - An 300, lune 7, semaine 4, jour 1”



Jorelle Mormont

Garrel, toujours avec son sourire adorablement malicieux, interpréta la raison de cette localisation. J'étais loin de me douter qu'Elyane veuille être au centre de l'attention et pour le coup, c'était moi qui n'étais pas à l'aise. Notre table risquait d'attirer bien trop de regards indiscrets. Tous les nordiens qui venaient de prendre place n'étaient pas les plus modérés... pas sûr qu'elle s'attendait à être remarquée de la sorte, surtout pas en notre compagnie.

Étonnement, même si nos retrouvailles m'exaltaient au plus au point, j'arrivais à rester calme... Enfin j'essayais de l'être. Je modifiais, au fur et à mesure, mon timbre de voix et avec mes efforts inconsidéré, je finis par glousser d'une manière plus féminine. Malgré mon envie d'être naturel avec les personnes qui ont rythmé ma vie, je devais moi aussi garder une certaine apparence. Elyane était seigneur de son fief et étant une femme, elle devait se montrer sous son meilleur jour et c'est pour cela que je la pris comme modèle. J'étais une des dames d'honneur de la reine du Sud. Même si beaucoup me connaissaient comme étant l'impulsive nordienne qui se moquait des conséquences et surtout, des regards des autres, en ces circonstances, je devais être digne d'elle. Devant tant de convives, connues et inconnue, je devais être irréprochable.

La nordienne devenue valoise fit la conversation tandis qu'Edwin charmait la jeune femme à qui je ne connaissais toujours pas le nom. Je ne me souvenais pas qu'il soit aussi enjôleur, après Elyane, c'était elle qui était la proie de compliment. Il n'était plus le jeune homme de mes souvenirs. Alysane questionna à son tour l'inconnue. La pauvre, elle était entourée de personnes qui se connaissait bien. Bien sûr, Garrel était dans le même cas, mais c'était comme-ci que je le connaissais depuis des années, alors j'oubliais que lui aussi était un inconnu pour ma sœur, Edwin et Wylla. Tout en attendant sagement sa réponse, je pris à mon tour une autre gorgé de vin et je m'étranglai - à mon tour - en entendant cette phrase : le bellâtre qui vient d'entrer essaie d'attirer votre attention.. Entre Lyra qui était la proie d'Harrion et cet inconnu qui tentait de séduire Alysane... rien n'allait. Je n'avais pas l'habitude de les voir dans cette position, un homme cherchant leurs affections, ce n'était pas dans l'ordre des choses. Et ce fut avec un réel soulagement d'entendre la réponse de ma sœur. Je repris ma respiration avant de répondre à Edwin. « L'homme blond avec son petit air méprisable se nomme Aegor du Rouvre, main de la reine Rhaenys, celui qui sourit peu est le seigneur Andar Royce, la main de notre régent et l'homme brin est le seigneur Alyn Estremont. Quant aux deux autres seigneurs, je ne les connais pas ». Inconsciemment, je souris lorsque je prononçai le nom d'Alyn, mais je me ressaisis en apercevant l'air mauvais de la fouine : « Ce n'est pas étonnant que leurs conversations soient ennuyantes, Aegor à ce talent, ennuyé tout le monde ».

Plus tard, la conversation s'orienta vers un tout autre sujet, les manches d'un seigneur qui m'était encore inconnu. Je haussais les épaules en les apercevant : « C'est peut-être de cette façon qu'on s'habille dans son fief, au moins, cela doit être pratique pour camoufler des armes », il est vrai qu'elles étaient peu jolie, mais lui, il pouvait porter ce qu'il voulait. J'aurais tant aimé être comme tous ses hommes, en pantalon, mais non, j'étais dans cette robe qui m'empêchait de m'avachir. Alysane était d'humeur chafouine, elle voulait de la bière et critiquait le manque d’ambiance. Pour dire vrai, je ne savais pas quoi lui réponde. Nous étions différents, c'était un fait indéniable, mais pour une fois, on devait se comporter comme eux, parce que nous n'étions pas dans le Nord, mais surtout, nous étions en présence du roi régent. Laissant un autre que moi lui répondre, je me tournai vers Elyane : « plus tard, si tu le désires, je pourrais te présenter à la reine Rhaenys, qu'en dis-tu ?» Je devais aller voir Andar et Alyn, mais pour cela, j'attendrais que cette fouine parte.

© DRACARYS





    ⊹ All i want is honesty
    We wait through the hours of cold, winter shall howl at the walls, tearing down doors of time. Ttree has snapped, the sparks are flying everywhere. When it all, it all comes falling down, it was just an accident. Something you can't tell. In my blood flows the inheritance of an unknown father.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 7 Oct - 13:57

Event 4

le banquet de l'espérance



Rhaenys Targaryen

Le banquet. Je n'avais pas envie d'y aller. La lettre de mon père, ses mots, retentissaient encore dans mon coeur. Il profitait de ce tournoi pour me rappeler à lui l'existence de mon futur mariage. S'il m'envoyait au loin, épouser un autre homme, ma soeur deviendrait peut-être son héritière et il avait la main mise sur la jolie demoiselle. Il m'avait trouvé un époux et je ne pouvais rien dire, juste baisser la tête et accepter mon destin. Je priais juste les sept pour que l'homme qu'il m'avait choisi ne soit pas trop vieux et qu'il ne soit pas violent.

J'avais suivis ma reine jusqu'à Harrenhal et vêtu de mes plus beaux atouts, je l'avais suivie dans ce nid de serpent qu'était le banquet. Il y avait tant de visages que je ne connaissais pas. Seul Aegor et Rhaenys, aux côtés de qui je restais et dont je n'osais m'éloigner.

Pourtant, il y avait trop de monde et je sentis que je commençais à me sentir mal. Trop d'inconnu et c'est le coeur au bord de lèvres que je fini par m'éloigner de la foule pour prendre l'air à l'extérieur, essayant de retrouver de l'air. Je m’excusais rapidement auprès de la reine et disparu dans la foule. Sitôt à l’extérieur, le froid me happa mais me fit du bien. Il me remettait les idées en place et je regardais, de l'extérieur, la salle qui brillait. Dans ses visages inconnus se trouvaient celui de mon futur époux que je ne connaissais pas. Demain, il porterait mes couleurs. Sans que je ne puisse décider de mon destin.

Un léger souffle de vent caressa ma peau et fit voler le jupon de ma robe où aucun blason ne venait décliner mon identité. J'étais anonyme loin de la reine mais je n'en avais que faire. Être une Cendregué ne m'apportait que des douleurs. Je fermais les yeux quelques minutes, appréciant la fraîcheur qui faisait redescendre la bile qui m'était montée aux lèvres. Je me devais de faire honneur à Rhaenys et vomir n'était pas du plus bel effet.

© DRACARYS

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 7 Oct - 16:49

Le banquet des espérances
An 300, lune 7
La remarque de l'Estremont fit doucement rire le Staedmon, un sourire moqueur s'agrandissant sur son visage. Alors, lui il avait le droit de l'embêter sagement avec ses questions de mariage, mais lui-même ne pouvait pas lui rendre la pareille sans qu'on l'envoie balader en toute politesse ? Décidément, il appréciait la tortue et sa répartie. D'une certaine façon, il fût  enchanté qu'on ne le force pas  à s'étendre encore plus sur un sujet qui l'aurait, sans trop attendre, amené sur le chemin d'une syncope certaine. Alyn confirma à Alesander qu'il n'avait pas non plus été salué la Reine et le Roi régent et il en alla de même pour Andar ; un soupir loin d'être sourd s'échappa de ses lèvres. Au fond de lui, il craignait de faire preuve d'irrespect. Il avait zyeuté, distraitement, tous ces gens qui entraient et qui allaient offrir leurs vœux, leurs saluts, à ces gens importants et il le faisait encore présentement. Il avait, au fond de lui, ce petit complexe qui le poussait à toujours vouloir bien faire et, ce, peu importe la situation. Lorsqu'Aegor du Rouvre rejoignit le petit groupe, Alesander Staedmon sursauta subtilement. Dans sa petite bulle d'inquiétude légère, il n'avait pas prévu qu'on vienne les rejoindre. Lorsqu'il se présenta, les yeux de l'orageois s'illuminèrent d'une vague lueur admirative. La main de la Reine ! C'était exactement avec ce genre de personne que vous vouliez discuter pendant ce genre d’événement ( bon, il y avait déjà Andar dans le coin, mais deux mains étaient toujours bien mieux qu'une ). Il ne l'avait jamais rencontré, mais il avait bien pris la peine de s'informer sur l'entourage des suzerains.

« Soyons honnêtes: vous arrivez en plein semblant de discussion, mais vous ne dérangez pas du tout. Votre présence est même fortement appréciée. » Un sourire toujours fixe sur le visage, il jeta un furtif regard à l'Estremont et au Royce.  Sans paraître trop étrange, le Staedmon se força à prendre une posture plus droite, à paraître un peu moins agité. Il posa à nouveau son regard brun sur l'homme. Dans les règles de l'art, lord Staedmon s'inclina légèrement. « Lord Alesander Staedmon de Broad Arch. C'est un honneur de faire votre connaissance. Si je me fie à votre nom, vous venez du Bief, n'est-ce pas ? Ma soeur est mariée au lord d'Herbeval. Lady Evelyn de La Nouë, si cela vous dit quelque chose. » Le sourire d'Alesander s’agrandit encore un peu, fier de pouvoir mentionner la présence de sa sœur dans la région natale de la main de la reine. Lorsqu'une autre âme arriva dans leur périmètre ( Brynden ), Alesander ne tarda pas à lui accorder un peu d'attention. Il le regarda de la tête au pied, il ne lui disait absolument rien. D'autant plus qu'il ne savait même pas son nom pour pouvoir se guider. L'homme salua respectueusement le nouvel arrivant. La remarque qu'il adressa à Alyn le fit rire un peu ; amusé, il adressa un coup d'œil furtif à son compagnon orageois.  

Semblant se détacher un peu de la conversation quasiment inexistante, Staedmon observait la salle d'un œil curieux. Il voyait toutes sortes de gens qui le rendqaient curieux, mais il ne se sentait pas immédiatement motivé à aller interrompre une conversation déjà en cours. Et puis, il fallait admettre qu'il n'était pas du tout en mauvaise compagnie. Deux mains du roi et l'émissaire de Stannis Baratheon, il s'agissait tout de même d'un bon lot.  
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Sam 8 Oct - 15:18

Le banquet des espérances

Harrenhal - An 300, lune 7, semaine 4, jour 1



Eleanor Nerbosc

Comment aurait-elle pu oublier une telle rencontre ? Lysa et Eleanor, toutes deux des Ryger à l'époque, avaient eu une sacrée frayeur dans cette auberge à Villevieille. Bien que refroidie dans un premier temps en apprenant qu'elle avait à faire à une fer-née, Eleanor avait écouté son histoire et s'était prise d'une certaine affection, en tout cas d'une admiration pour la jeune femme. En plus de leur avoir très certainement sauvé la vie, ou au moins leur réputation, Eleanor s'était ensuite plu à raconter son histoire à son fils, alors comment pouvait-on oublier une telle personne ? Pendant plusieurs lunes, après son retour à Willow Wood avec le nouveau mestre, Hoster n'avait voulu entendre qu'une seule histoire, celle de Malvina la guerrière. Par contre, Eleanor ne s'était jamais dit que leur routes se recroiseraient à nouveau, les chances lui paraissaient trop improbables pour que cela arrive. Mais voilà qu'elle se tenait là, face à elle, en chaire et en os, pas une simple vision de l'esprit. Habillée en Lady digne de ce nom qui plus est. La jeune épouse Nerbosc en avait presque perdu ses bonnes manières et se laissait aller sous le coup de l'émotion à toutes sortes de réflexions, questions et démonstrations de joie. Malvina faisant un tour sur elle même pour lui montrer sa robe lui tira un éclat de rire. Décidément, on aurait pu la prévenir que cela allait arriver, Brynden aurait pu lui dire, elle n'y aurait pas cru. « Tu es très belle comme cela aussi. Cela te donne un air moins... sauvage. Mais quelque chose me dit que les hommes devraient se méfier car je parierais qu'il n'y a que l'apparence qui a changé, je me trompe ? » demanda-t-elle avec un petit rire amusé. On pouvait certes la mettre en robe, comme on aurait pu demander à Eleanor de porter une armure, cela n'aurait pas voulu dire pour autant qu'elle savait se battre. Et elle était donc persuadée que Malvina n'était pas devenue le genre docile aussi facilement, et que si elle avait envie de dire quelque chose, elle ne se priverait pas. Eleanor ne pu ensuite retenir un air étonné en apprenant la raison de sa présence ici. Même si elle était ravie d'entendre ça, elle n'en était pas moins surprise, et curieuse du coup. « Si tu as estimé qu'il te méritait, et qu'il te rend heureuse, tu as fais le bon choix Malvina, je suis très heureuse pour toi. » conclut-elle en lui posant une main sur le bras. « Je pourrais savoir quel est cet homme qui a réussit à te faire enfiler une robe ? » ajouta-t-elle l'air amusé en buvant une nouvelle gorgée de vin.

Hoster arriva peu de temps après et ce fut l'occasion pour lui de rencontrer officiellement celle qui avait été une de ses héroïnes pendant quelques temps. Il n'y cru pas pendant un moment, dévisageant la jeune femme, légèrement impressionné, puis fixant sa mère l'air interrogateur. « Merci d'avoir aidé ma mère et ma tante madame Malvina. » prononça-t-il finalement. Eleanor fut ensuite ravie d'entendre que la belle blonde voulait bien se joindre à eux pendant un petit moment au moins. « On te suit Hoster, montre nous la route. » Et le garçon ne se fit pas prier et escorta très sérieusement les deux jeunes femmes à travers la foule jusqu'aux places qu'il avait repéré. La Nerbosc en profita pour jeter un œil vers Brynden, qui discutait tout sourire avec d'autres hommes, elle croisa son regard un instant et lui offrit un chaleureux sourire, avant de reprendre sa route vers leur table. Une fois installés, Malvina lui demanda à son tour des nouvelles, non sans glisser un compliment qui fit rosir les joues de la jeune femme. « Je te remercie. Beaucoup de choses ont changé depuis pour moi aussi. Je suis remariée à Brynden Nerbosc, héritier de Tytos Nerbosc. » Eleanor se doutait que Malvina était plus ou moins à jour à présent sur les figures politiques qui entouraient l'Ouest et elle ne doutait pas que les Nerbosc devait en faire partie. « Tristan, le père de Hoster, est décédé l'année dernière, durant la bataille de Beaumarché... » Elle avait parlé un peu moins fort, comme pour éviter que son fils n'entende, elle avait évité aussi d'évoquer clairement les fer-nés, le but n'était pas de faire culpabiliser Malvina, après tout elle lui avait bien dit alors qu'elle n'avait plus rien à voir avec eux.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Sam 8 Oct - 18:31

Event 4

   
le banquet de l'espérance

   


   
Les Manderly

   Un autre nordien nous rejoignit. Harrion Kartstark. Je ne connaissais pas l’homme et il me proposa un verre de vin. Mais je n’avais pas spécialement soif et ce genre de boisson n’était à mon gout. Je trouvais que cela brûlait la gorge et l’âpreté qu’il laissait ensuite en bouche était fort déplaisant. Je refusais aussi poliment que je le pouvais afin de ne pas créer trop d’incident car je vis le regard de ma mère river sur moi l’air alarmer d’être entouré de Mormont. Effectivement elle pouvait s’inquiéter, quand avec Jorelle nous étions de mèche. Finalement Lyra me parla et je souris à pleine dent.
« Oh je m’inquiète pas, ce sont eux qui s’inquiètent de me voir en compagnie de Mormont ahaha. Mon voyage dans l’Ouest fut instructif bien qu’ennuyeux. Et Wynfryd a du se marier à un seigneur de l’ouest, Lord Leo Lefford pour me permettre de rentrer à Blancport. Elle porte son enfant qui sera l’héritier des Manderly, elle devrait accoucher dans les jours qui arrivent normalement. »

A cette nouvelle, je sentais mon cœur s’accéléra. J’avais hâte de tenir l’enfant dans mes bras, j’allais être tante et cela me ravissait. J’étais pressée de rentrer pour retourner auprès de Wynafryd. Edwin prononça alors un mot d’une langue étrangère, qu’il avait surement appris lors de ses voyages. Puis il me proposa de se joindre à eux pour aller à la rencontre d’Elyane.
« Avec plaisir ! »

Je m’emparais de son bras et nous nous dirigions vers Elyane qui était en compagnie d’un homme brun ainsi que d’une jeune femme brune qui ne semblait guère à l’aise. Jorelle fit les présentations. L’homme se nommait Garrel Stone mais le nom de la jeune femme m’était toujours inconnu. Alysane nous rejoignit rapidement à cause de « l’appel du Nord ».
« Alysane ! Toujours en pleine forme et vous ? »

Il fallait vraiment que le monde ne tourne pas rond pour que je ne sois pas dans mon assiette où que je ne respire pas une joie de vivre certaines et d’une énergie débordante. J’épuisais trop mes parents à cause de cela, je le savais mais ça m’amusait affreusement. Mon petit séjour chez les lions ne m’avait pas réellement changé, cela m’avait juste apprit les principes de la diplomatie et de l’observation. J’avais appris mais Tywin n’avait pas réussi à me changer en grand soulagement de mon grand-père et de ma sœur. D’ailleurs Elyane me demanda des nouvelles de mon aînée. Je connaissais leur profonde amitié.
« Aux dernières nouvelles elle se portait bien et elle ne doit pas tarder à accoucher. C’est pour cela qu’elle n’a pas pu venir à cet évènement et que je suis là à sa place. Bon pas que mais c’est une des raisons. »

La raison principale était que je devais rencontrer mon fiancé, un certain Hoster Nerbosc. Je ne l’avais pas encore croisé, je ne savais de toute manière pas à quoi il ressemblait.


   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Sam 8 Oct - 20:53

Le banquet des espérances

An 300, lune 7, semaine 4



Robar Royce

Adossé contre le mur, un verre de vin glissé dans la paume de sa main, un sourire éclairait le visage du jeune Robar qui écoutait distraitement une jeune femme lui confier tous les petits détails insignifiants de sa morne existence. Jamais l’homme du Val n’aurait osé lui dire que les leçons de coutures et de chants, ou que les promenades dans les jardins bieffois, ne l’intéressaient aucunement, et que seule la perspective d’une nuit lui permettait d’endurer ces insupportables babillages. Inlassablement, son regard détaillait le moindre grain de peau pâle que laissait entrevoir la robe légère, taillée dans des tons d'un vert émeraude bordé d'argent. La poitrine ingénieusement suggérée, et que l’on pouvait deviner généreuse, promettait monts et merveilles au jeune chevalier qui se serait bien laissé tenter à la fin de la soirée s’il n’y avait pas eu un événement d’importance dès le lendemain matin. Balayant la salle distraitement du coin de l’œil, il parvint à repérer à nouveau Andar, trônant fièrement au côté de son épouse Alys. Il y avait évidemment Elbert et la reine du sud, Rhaenys. Il n’avait jamais approché cette dernière d’aussi prêt, et il la trouva bien jeune – bien que digne – pour la tâche qui lui incombait.

Sentant le mal de tête poindre après avoir ouïe un monologue sur l’art de prélever une rose dans un jardin, Robar trouva le moyen de s’éloigner de la dite bieffoise, se détournant dans l’espoir de trouver quelque chose de plus fort à glisser dans son verre. S'il souhaitait garder ses esprits pour la joute du lendemain, il ne pouvait supporter plus longtemps ce vin étrangement épicé des contrées sud de Westeros. Plissant le nez en évitant quelques lords gras qui semblaient pouvoir en boire des litres avec délectations, Robar songeait qu’il aurait tout donné pour échanger son verre finement ciselé avec une pinte de bière digne d'un homme de son acabit.

C'est alors qu’il menait sa quête auprès des différentes tablées de la salle qu'il capta un éclat de chevelure rousse reconnaissable entre mille. Elyane Descarpes, suzeraine des terres de l'île de la Sorcière, était entourée de quelques jeunes personnes qu'il peinait à reconnaître et qui semblaient avoir une conversation un peu plus décente que celle qu'il venait de quitter. Le cœur soudain plus léger, sa soirée semblait enfin avoir trouvé un sens alors qu’il se dirigeait d'un pas vif vers la tablée. S'inclinant légèrement lorsqu’il arriva à son niveau, il parvint à capturer la main de la jolie rousse dans la sienne afin d’y déposer un baiser léger avant de s’exclamer d’une voix à la fois charmante et empreinte de vivacité « Lady Descarpes. C’est un réel plaisir de vous retrouver en ces lieux. Je commençai à croire que les seules personnes de qualités étaient restées dans le Val avant de vous voir ! » Attrapant une chaise vide - appartenant sans doute à un malchanceux - il s'octroya une place non loin de son amie. Un sourire fendant à nouveau son visage, Robar balaya la tablée du regard avant d'ajouter « Peut-être pourrais-tu m'introduire auprès de ces personnes. Nous ne nous connaissons pas, je le crains. » Après tout, un banquet permettait de rencontrer du monde, et si son oeil s'attarda plus longuement sur l'étrange jeune femme balafrée (Alysane), il ne laissa rien paraître de son désarroi, son éternel caractère bonhomme prenant le dessus sur le reste de ses émotions.


© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Mer 12 Oct - 1:06

Le banquet des espérances

Harrenhal - An 300, lune 7, semaine 4, jour 1



Sa Sainteté Tymeon

Même si son altercation avec le jeune dornien lui avait laissé un goût d’amertume dans la bouche et que son ego avait été blessé, un autre Dornien était en train de rattraper la mauvaise humeur qui était en train de le gagner. Un homme au charisme plus que certain, il n’y avait qu’à voir la façon dont certaines pucelles le regardaient, lui le Dornien aux épaules carrées et au regard de braise, qui aurait fait rougir la plus pure des vierges. Alors que Sa Sainteté lui avait adressé un signe de tête pour le saluer, il eut la surprise de voir l’homme se diriger vers lui. Sa démarche était assez féline et son regard pénétrant, ce qui en aurait déstabilisé plus d’un, mais pas Tymeon. Non, tout au plus ce dernier se montrait curieux, émoustillé par une telle fougue. Quand le Dornien s’adressa à lui, ce fut pour lui dire que son visage lui rappelait quelque chose. Il ne se souvenait pas de lui avoir déjà adressé la parole, juste de l’avoir regardé de loin. Mais à y réfléchir, voilà que Sa Sainteté se souvenait d’un épisode particulièrement amusant. Il était là, comme à son habitude, dans un de ces bordels de la Rue de la Soie qu’il côtoyait tant, en train de choisir à quel prostitué il donnerait de son argent et de son corps, quand des gémissements l’avaient interpelé d’une pièce voisine. Curieux, Tymeon se souvenait alors avoir regardé discrètement dans la direction de cette pièce, d’où l’ouverture dans la pierre laissait entrapercevoir quelques scènes. Et c’est là qu’il avait vu le visage d’Oberyn, à moitié caché par le dos nu d’une jeune femme à la chevelure rousse et aux hanches accueillantes. Tymeon avait néanmoins vite détourné le regard quand celui-ci avait croisé celui du Dornien. Brûlant plus que gêné, il n’était néanmoins pas resté dans le bordel, rejoignant plutôt ses appartements pour une séance de confessions avec un de ses jeunes frères. Sa jouissance cette fois-là n’avait alors eu d’égale que la violence des coups de fouet qui avaient strié son dos. Voilà pourquoi le visage de Tymeon disait quelque chose à Oberyn, et ce dernier semblait avoir une excellente mémoire. Sa Sainteté se décida à répondre à demi-mots, ne voulant pas évoquer sa présence dans un bordel dans une pièce aussi remplie de nobles de haut rang.

- Je ne peux vous cacher que votre visage m’est aussi connu… Enfin, j’ai moins de mérite que vous, en tant que Sainteté, je me dois de reconnaître les plus hautes personnalités du royaume, Prince Oberyn…  Ce qui est sûr c’est que je ne vous ai jamais vu au Septuaire de Baelor, mais je pense effectivement que nous avons dû nous croiser à Port-Réal.

Tymeon observa autour de lui pour être sûr de ne pas être entendu, et s’approchant d’Oberyn, de sorte à ce que son chuchotement soit audible, il reprit :

- Je pense que la même lanterne rouge nous a déjà éclairé si vous voyez ce que je veux dire… Certains établissements semblent répondre à notre besoin commun d’une certaine « nourriture »

Oui les deux hommes étaient de vrais adeptes de la chair, et le regard de Tymeon ne cachait pas en cet instant son vice, mais seul son interlocuteur pouvait le voir. Au fil des années, Sa Sainteté avait appris à dissimuler l’inavouable quand il le fallait. Que l’homme l’ait reconnu ne le dérangeait pas, bien que pour le coup son prestige en fut atteint.

- Il est vrai qu’on ne voit que trop peu Leurs Saintetés en dehors de leur septuaire ou même de Port-Réal. Mais voilà, avant d'en être, j’ai passé des années à voyager comme septon itinérant, et la proximité du peuple est nécessaire pour rappeler à tous la présence des Sept qui ne font qu’Un en toutes choses. Les nobles aussi ont parfois besoin de cette piqûre de rappel.

Ne vous inquiétez pas, je me sens rarement seul dans mon Septuaire, je sais m’entourer des bonnes personnes pour me tenir compagnie. Et vous-même ? Port-Réal vous suffit-il ? Je suis heureux en tous les cas de pouvoir vous parler et non seulement vous voir…


Ces bonnes personnes … De jeunes éphèbes au corps mince à la taille fine pour des orgies si honteuses qu’en parler était un péché … Il aimait plus que tout parler à demi-mots, de sorte que seul l’interlocuteur averti pouvait en comprendre le sens. Taquin, Tymeon aimait parler de ces choses sans les nommer, trouvant cela excitant, même s’il préférait de loin les actes aux paroles.


© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Darkness in her eyes
avatar
Darkness in her eyes
Valar Dohaeris

Ft : Adélaïde Kane
Multi-Compte : Ysilla Royce | Daenerys Targaryen
Messages : 603
Date d'inscription : 07/04/2016

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Mer 12 Oct - 19:56

Le nordien brun qui était en compagnie de ses dames l’interpella. Surprise, Jyana ne put que sursauter légèrement et lever son regard azuré vers le nordien. On l’affublait de bien des titres ce soir, dans une robe elle était visiblement capable de se faire passer pour une lady et d’attirer les regards. Elle n’était plus la bâtarde au cœur d’ombre, ne passant plus inaperçu aux yeux des gens et cela la perturbait grandement. Et une autre jeune femme nordienne lui demandait d’où elle venait. Le malaise de Jyana n’était que plus grand et elle sentait ses joues s’empourprait d’une couleur rosé, chose qui l’énerva. Elle n’aimait pas être ainsi, loin de son armure de cuir, loin de ses lames, loin de l’univers qu’elle connaissait.
« Jyana Storm, je viens des terres de l’Orage, de la forteresse d’Amberly plus précisément… »

Sa voix mourut dans sa gorge, limite gênée que des nobles puissent s’intéresser à une simple bâtarde. La brunette rebaissa les yeux comme on le lui avait si souvent dit de faire avec un noble et en société, lors des réceptions ou banquets. Elle n’était rien dans ce monde de grand, ne se sentant guère à sa place. Tout irait mieux le lendemain, quand elle serait juchée sur sa jument aussi noire que les ombres pour jouter. Peu importait le résultat, si elle réussit à participer sans se faire prendre, cela serait une belle victoire à ses yeux.

Jyana laissait trainer ses oreilles afin de ne pas se faire surprendre si quelqu’un s’adressait de nouveau à elle. La petite lady aux cheveux verts semblaient pleine d’énergie et semblait posséder un sacrée caractère. Un homme s’approcha d’eux et fit un baisemain à Elyane Descarpes avec un air charmeur. Discrètement les iris bleutés de la bâtarde l’observèrent. Qui était-il ? D’où venait-il ? C’était une question à laquelle elle allait avoir sa réponse sous peu car il demanda à la lady aux cheveux de flamboyant de répondre l’introduire aux petits groupes qu’ils étaient. Jyana remarqua alors qu’elle était la seule à venir du Sud de Westeros et avoir le teint aussi foncé. Ses origines dorniennes semblaient ressortir soudainement beaucoup plus.


❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bâtard de la Grâcedieu
avatar
Le Bâtard de la Grâcedieu
Valar Dohaeris

Ft : Gaspard Ulliel
Messages : 1401
Date d'inscription : 24/08/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Mer 12 Oct - 21:15

le banquet des esperances

An 300, lune 7, semaine 4, jour 1



Daemon Sand


Un sourire fin s'étira sur ses lèvres et ses yeux pétillèrent au devant de l'interprétation lubrique que fit son ami à la chevelure de jais. Les femmes occupaient continuellement les pensées du chevalier de Denfert, à croire qu'il était incapable d'avoir une idée qui n'eut comme début ou comme finalité l'évocation d'une présence féminine. D'ailleurs ne tarda-t-il pas à poser cette question qu'il lui posait systématiquement dès lors qu'il s'agissait de son domaine de prédilection."A ta hauteur? Ton humilité me touche. La dernière fois, j'arrivais -selon ton expertise- tout juste à ton orteil, si je me rappelle bien?"Rit-il doucement en se souvenant.
"Belle? Oui, elle l'est. " Marmonna-t-il avec une sorte de monotonie dans la voix. La beauté pâle des habitants de Volantis l'avait laissé froid puisqu'elle était loin  d'égaler la beauté noire de la Princesse, ou  l'ambre liquide des boucles qui hantaient ses nuits et ses remords. Sans nouvelles des Ferboys, le Sand piaffait comme un pur-sang coincé dans une écurie sans fenêtre. Prendre son mal en patience lui seyait bien mal, et son caractère capricieux ne pourrait supporter longtemps cette attente. Refoulant ses angoisses, il reprit sa réponse.
"Elle est la cadette de la famille  Valearos. La tante de Nyméria." Cette autre révélation se voulait aussi blasée que sa précédente réponse, mais il avait quelques difficultés à masquer cette pointe de chaleur que faisait naitre dans sa voix la fierté d'être affilié à la famille du Prince Oberyn. Sa bouche se tordit néanmoins à l'idée qu'elle fut une femme d'exception, ainsi que le sous-entendait Ulwyck."Une créature timide, renfermée. Elle me paraissait plus enfant que femme."Avoua-t-il sans sembler en ressentir de honte pour autant. Car aussi loin pouvait-il chercher dans son coeur, il n'était pas une fibre de sa chaire qu'il se sentait en commun avec celle qui avait été dans l'anonymat  et qui demeurait encore aujourd'hui une étrangère.
Son oeil d'aigue-marine s'attardait, imprégné d'inquiétude, sur le duo étrange que formaient la Vipère Rouge et le Septon, lorsqu'une remarque pourtant anodine sur la veuve de feu son père de son presque frère le fit s'exclamer:"Elle ne mourra pas! " Les sourcils froncés, il dévisagea le Uller, qui le dévisageait en retour, visiblement circonspect pour sa part quant à ce que le bâtard lui avait chuchoté à l'oreille. Evidemment, il ne le croyait guère. Cette pensée amère fit porter sa coupe aux lèvres du Sand, qui laissa le liquide réchauffer sa gorge. Sitôt qu'il l'aurait mené dans le désert, Ulwyck ne pourrait plus le regarder comme un abruti fini. Feu Ardent savait faire forte impression, et il comptait bien le présenter dans les règles au Uller pour laver son orgueil de cette sensation irritante d'être pris pour un illuminé qui imaginait des lézards volants. Sa contrariété durcissait les traits de son visage alors que le brun lui contait sa vie de chevalier errant. Une expression qui se ferma encore alors qu'il plongeait encore et toujours son nez dans sa coupe comme pour mieux afficher son agacement en vidant le récipient d'une traite. Malgré tout, Daemon ne put retenir un demi sourire complice de s'épanouir sur ses lèvres à l'invitation alléchante de son ami. "Tu as été à la hauteur de ta réputation, et de mon amitié pour toi. A ta débauche!"Déclara-t-il, un peu plus chaleureux, en proposant au dornien de trinquer. Des images de nuits de débauches, des parfums d'encens et des voiles de soie revenaient à sa mémoire et à ses sens excitant son imagination alors qu'il s'amusait à chercher dans la foule une  partenaire qui pourrait assortir le trio que semblait déjà désirer le brun à ses côtés. S'il se bornait à vouloir choisir une femme, son regard était pourtant irrémédiablement attiré par une silhouette fluette qui discutait avec d'autres jeunes garçons tous vêtus de pieux habits. De son cou gracile jusqu'à l'ondoiement chatain de ses cheveux, le futur septon possédait suffisament d'attraits pour attiser les souvenirs fiévreux du Sand qui ne cessa pas de le fixer alors que Ulwyck lui révélait son aventure avec sa soeur. Cet aveu décomplexé laissa le Sand perplexe quant à l'attitude qu'il lui fallait adopter. S'il s'était toujours fiché éperdument des amourettes de Valena, une partie de lui aurait pourtant volontiers plaqué au sol le Uller pour le rouer de coups, ne serait-ce que pour effacer ce sourire lubrique qu'il devinait sur son visage de cuivre.
"Ce sont des mots bien choisis...Je n'aurais pas cru que cette gargouille qu'elle est devenue puisse encore avoir une libido. "cracha-t-il, vipérin.




© DRACARYS



+ no foe may pass +
"Appuyons-nous sur les principes, ils finiront bien par céder."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1105
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 14 Oct - 15:50

Le banquet des promesses

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans



Ulwyck Uller

Le Uller observait les alentours tout en continuant de bavarder avec Daemon. Il posa ses yeux sur de nombreuses personnes mais une seule retint réellement son attention. Le Chevalier était même surpris de la rencontrer en ce lieu. Pas forcément à Harrenhal mais sa présence au banquet l'intriguait. Il s'agissait de Céleste (Naera), une prostituée de Port-Réal avec qui il avait passé un délicieux moment. Quelle ne fut pas sa joie de constater quelques instants plus tard qu'elle fut rejointe par la musicienne (Thalya) qui avait retenu son attention quelques minutes plus tôt. Sans détourner le regard, il répondit du tac au tac au bâtard de la Gracedieu.

«Des fois tu arrives à faire preuve de suffisamment de classe pour arriver à presque m'égaler. Vas tu me reprocher de te complimenter ?»

Cela ne l'émeu pas d'apprendre que la maîtresse de Lord Ryon était une dame de la famille de la mère de Nymeria. Le monde était petit. En un sens cela faisait de lui une sorte de cousin de la Sand. A son humble avis, Daemon devait être ravi de savoir qu'il était apparenté à celle qui se faisait lutiner par le roi Rhaegar. Lorsqu'il lui décrivit sa mère, le Uller s'empressa de lui répondre avec son entrain habituel.

«Ce genre de femme possède un certain attrait et un certain charme. Percé le secret de leur carapace est tout un art. Il y a des hommes qui aiment se sentir dans le rôle du protecteur des faibles dames. Peut-être est-cela qui a séduit feu ton père. On ne le saura jamais de toute façon.»

Le dornien l'écouta parler de sa belle-mère avant de voir que le Sand semblait irrité. Sans doute à cause de ses propos farfelus. A moins qu'il ne soit simplement jaloux de ses aventures et de ses escapades. Il n'y avait pas de honte à avoir. Ils avaient tous l'avenir pour s'en créer de nouvelles ensemble. Ils trinquèrent ensuite à l'un des plus beaux mots de leur vocabulaire « la débauche » ! Daemon s'en alla à cracher son antipathie envers sa sœur. Ulwyck n'avait pas besoin de mot pour lui prouver que Valena n'était pas faite de pierre mais bien d'une chaire douce et chaude.

«Tu sous-estime mon pouvoir d'attraction mon cher. Trouve tu quelque chose à ton goût dans cette foule. J'ai repéré celles qui me faisaient envie. Suis mois si l'envie t'en dis. Il est temps que je passe à l'action !»

Le jeune homme se dirigea alors vers Céleste (Naera) et la musicienne (Thalya). Bien vite il comprit l'étendue de la situation, voyant les vêtements de la première tâchée et la deuxième lui offrant un mouchoir pour éponger le tissu. Le Uller se glissa discrètement entre les deux jeunes femmes et s'accroupit pour baiser la main de celle qu'il avait rencontré dans un bordel de la cité puante que l'on nommait Port-Réal.

«Céleste ! Tu es magnifique ! Quelle agréable surprise que de vous trouvez ici. Aurais je pût m'imaginer me retrouver ce soir en aussi charmantes compagnies ? »

Posant son regard sur la musicienne, le Uller lui fit un clin d’œil complice. Il était loin d'avoir oublié leur petit échange et comptait bien approfondir le sujet. Offrant lui même son mouchoir pour lui porter secours, il s'adressa à l'artiste (Thalya).

«Vous avez jouez admirablement bien. Votre musique et votre chant m'ont conquis. Laissez moi vous aider douce artiste. Prenez donc mon mouchoir. Je doute que nous puissions récupérer cette robe tâchée. La magnifique Céleste ne peut se permettre de se promener dans cet état et je doute, à mon grand regret, qu'elle ne souhaite se balader nue au milieu du banquet. Nous devrions lui trouver de nouveaux vêtements pour qu'elle puisse se changer. La véritable question est de savoir si nous trouverons une âme charitable pour remplacer votre perte.»

© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 14 Oct - 20:17

Event 4

   
le banquet

   


   
Le banquet des espérances

    Rhaenys répondit à la mimique forcée de l’ambassadrice de Dorne par un appel aux chevaliers encadrant les deux jeunes femmes. Ceux-ci resserrèrent les rangs derrière elles dans un cliquetis de lame. Valena marqua un temps d’arrêt pour observer les visages des deux hommes et reconnut des dorniens. Décidemment, entre ces deux-là et Willem Wells, la Jeune Reine avait opéré un virage brusque entre sa cour bieffoise et ses nouvelles faveurs accordées au peuple du sud des Montagnes Rouges. Était-ce uniquement parce que la région verte lui était désormais un brin hostile suite à la mort de feu son mari et qu’elle se tournait désormais vers les terres qui avaient vu naître sa mère par pure nostalgie ou désir de renouer avec son sang ? Les plus naïfs penseront cela. Mais la brune n’était pas aveugle et avait conscience des penchants politiques de la dragonne. Leurs échanges de lettres en témoignaient.
La fille de Ryon dissimula un rictus discret alors que celle de Rhaegar ne saisit pas l’ironie et l’impertinence de ses propos. Finalement, peut-être était-elle bonne actrice.

Une fois installée, la suzeraine du Sud fit s’éloigner les gardes qui reculèrent respectueusement. La Allyrion ne leur prêta même pas un regard, les yeux rivés sur la frêle silhouette de la reine avec une fixité intimidante.

Les condoléances prononcées laissèrent Valena de marbre. Elle avait enterré son père depuis plusieurs lunes déjà et elle n’avait pas besoin de se retourner vers ce passé qu’elle s’évertuait à laisser derrière elle.

« Merci pour votre sollicitude, » répondit-elle avec un hochement de tête rigide. « Malheureusement, je crains que vous ne vous mépreniez, votre Altesse. »

Elle se redressa en levant le menton.

« Je ne suis pas mon père. Je n’ai ni sa patience, ni son indulgence. En traitant avec moi, vous y perdez certainement au change. »

Un sourire froid fendit son visage et son sous masque de froideur contenue, l’ancienne Valena bouillonnait de crier vengeance pour son géniteur, poignardé comme un chien devant les yeux bleus de cette Reine que Dorne avait refusé. Indirectement, elle était responsable de sa mort. L’ambassadrice s’était promise de laisser cette pensée aux oubliettes lorsqu’il s’agissait de discuter de ses intérêts et de ceux des Martell, mais d’avoir la Targaryen sous le nez réveillait ses vieilles rancœurs.

« Et croyez-moi, je n’ai surement pas échangé avec vous durant de longues semaines et traversé la moitié de Westeros pour vous dire en face que nos négociations ne resteront qu’embryonnaires. »

Une inspiration gonfla sa poitrine et ses mains se croisèrent devant son ventre, à la manière qu’avait son père de se tenir lorsqu’il discutait affaires.

« Je suis ici pour discuter avec vous des modalités échangées avec mon père et pour que vous m’éclairiez sur certains points car figurez-vous que sa mort soudaine en territoire hostile m’a privée d’une dernière discussion avec lui. »

Si l’amertume dans sa voix était perceptible, elle faisait tout pour garder le contrôle d’elle-même. Après tout, elle n’était pas venue ici pour se faire des ennemis, en particulier en tant que représentante de Dorne. Les Martell lui avaient accordée leur confiance et elle ne se laisserait pas aller de la sorte. Elle avait grandi et mûri. Du moins, s’en persuadait-elle.

« Pour les intérêts de ma région, je ne peux que me ranger de votre côté lorsque vous dites chercher un réchauffement entre les Royaumes du Sud et Dorne. En particulier avec l’arrivée de l’hiver qui vous menace. »

Le ton lourd de Valena insista bien sur les mauvais présages que trainaient la saison froide derrière elle pour les Couronnes au nord des Montagnes. En revanche, elle était synonyme de prospérité pour le désert. Et de cela, la brune comptait bien jouer.




   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Sam 15 Oct - 15:09

Event 4

   
le banquet

   


   
Le banquet des espérances

   Le manque d’attrait pour le Sud des Karstark était légendaire. Véritables nordiens, ils étaient réputés pour leur froideur et leur peu de considération pour les affaires d’au-delà du Neck. Déracinés lorsque d’aventure il leur fallait quitter le Nord, ils se montraient généralement sur leur garde et encore plus sur la défensive lorsqu’ils quittaient la neige et le givre de la région. C’était probablement la seule chose que leur maison partageait avec les Mormont. Aussi, lorsqu’Harrion expliqua à Lyra les raisons de l’absence du chef de famille, elle accueillit la nouvelle avec un hochement de tête convenu et un sourire amusé. Il aurait été amusant cependant de voir Rickard déambuler comme une bête furieuse et renfrognée entre les convives d’Harrenhal. Amusant pour elle certes, mais probablement pas pour les autres invités. Peut-être même pas amusant pour elle, tout compte fait.

Cependant, lorsque l’héritier ne voyait dans cette fête que l’opportunité un brin désagréable de devoir représenter sa famille et de fait le Nord, la troisième ourse avait des préoccupations beaucoup plus égoïstes. Elle n’était pas venue ici pour arborer fièrement son blason, mais pour passer un peu plus de temps en compagnie de Jorelle avant qu’elle ne reparte pour les Terres de la Couronne en suivant la Reine Rhaenys. Après ce tournoi, pendant combien de temps encore resteraient-elles séparées ? Elle l’ignorait et y penser risquait de la plonger dans la mélancolie profonde dont elle était coutumière. Mais elle était également là pour accompagner sa mère et Aly qui, à elles deux, auraient tôt fait de finir d’écrouler la forteresse maudite si elle ne gardait pas un œil sur elles. De plus, elle sentait le besoin d’être proche de son aînée, suite au décès brutal de Marthe.

Pensive, elle ne se rendit pas compte du rapprochement soudain du brun et le contact de sa paume contre ses reins la sortit de ses pérégrinations mentales avec un sursaut d’animal brusqué. Elle sentit ses cheveux coiffés sobrement s’accrocher un peu dans sa barbe courte. Lyra le laissa cependant faire alors qu’il lui montra du doigt un visage familier qu’elle reconnut comme étant celui d’Eddard.

« Je me ferai un plaisir d’aller le saluer plus tard dans la soirée, » lui dit-elle avec un hochement de tête pour cacher son trouble.

Une fois cela dit, Harrion répondit à sa demande muette de partager quelques pas de danse et cela suffit à faire passer le léger vague à l’âme quant à sa future séparation avec Jory. La troupe de Thalya fit résonner l’air léger et gai d’une pavane, rappel qui fit sourire Lyra alors que le Karstark avait justement présenter sa présence ici comme un pavoisement hypocrite. Plusieurs autres nobles et roturiers se joignirent à eux alors que les flûtes et les citoles laissaient s’envoler les premières notes. Jamais elle n’aurait cru danser en compagnie d’Harrion un jour et surtout apprécier l’exercice. Le jeune homme n’était pas le plus piètre des danseurs, au contraire, et elle fut agréablement surprise de le voir se départir de sa sévérité naturelle.

Lorsque la danse s’acheva avec quelques applaudissements, il lui proposa d’aller rencontrer le Roi régent du Nord, ce qu’elle accepta avec un hochement de tête. Autour de la famille royale, la foule s’était un peu dispersée à mesure que le banquet progressait.

« Votre Altesse, » le salua-t-elle avec une révérence. « Lyra Mormont, je crois que vous avez déjà rencontré une de mes sœurs. »

Elle se redressa et remarqua non loin d’elle Jon Stark qui semblait en grande conversation avec un couple (Marianne et Torvald). Dans leur dos, elle remarqua sans mal Patrek Mallister en compagnie d’un jeune homme blond (Cletus) qu’elle méprit un instant pour un Lannister.

« Et votre Altesse ! » répéta-t-elle en se courbant à nouveau devant le petit Aemon. « Joyeux anniversaire. »

Elle aurait aimé avoir un présent à lui tendre un présent et elle se sentit soudain maladroite d’avoir les mains vides.

« Félicitations pour cette réception, » rajouta-t-elle chaudement. « Et pour vos fiançailles avec Sansa Stark. »

Elle lance un regard entendu et complice à la rousse qu’elle avait appris à connaître et à apprécier au fur et à mesure de leurs rencontres à Winterfell.
  


   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Sam 15 Oct - 17:49

Le Banquet

An 300, lune 7, semaine 4, jour 1



Maege Mormont

Haute comme une montagne, Maege faisait face à un jeune homme qui, malgré tout ce qu'elle reconnaissait chez lui, avait l'allure insaisissable des hommes qui voulaient se retirer. Son air suffisant et l'éclat narquois de ses yeux pâles ne pouvaient dissimuler au regard de celle qui avait été cinq fois mère la volonté réelle derrière la condescendance du rouquin. La Lady avait flairé l'empressement du fuyard. Fuir. Voilà tout ce que lui hurlait au visage l'attitude du Greyjoy. De son sourire crispé jusqu'à sa nonchalance calculée, l'entièreté de son être reflétait le désir qu'il avait de se montrer indépendant et fort au devant de ceux dont il désirait manifestement gagner le respect.
Le voile de chaleur qui avait fait fondre la glace de son regard s'évanouit en un instant, laissant derrière lui une trainée sombre d'amertume quelque peu résignée. Une amertume teintée de chagrin. La gorge de l'ourse se serra aux paroles cassantes de Theon. Un instant, les doigts de sa main droite se refermèrent en un poing solide. Malgré celà, et malgré l'expression détaché et austère qu'elle s'efforçait d'afficher, c'était un profond sentiment d'échec qui lui saisissait alors le coeur. Le pauvre garçon respirait le mensonge. Quelle triste vie l'attendait dans les embruns.
"Je suis heureuse de l'apprendre, Theon." Répondit-elle d'une voix monotone à sa prétendue joie d'être revenu sur les îles s'accordant au jeu de dupe que souhaitait mettre en place l'ancien pupille. Elle était en colère, mais refusait de mettre en danger le garçon en désarçonnant l'autorité qu'il voulait arborer devant ses pairs. Son coeur se souvenait encore de ce jour pluvieux et froid où le petit garçon effrayé était entré dans la cour de Winterfell. Ce n'était pas un Greyjoy alors qu'elle avait vu ainsi qu'elle l'avait d'abord craint, mais un simple petit garçon. Et c'était ce qu'il était encore, malgré les années. Seulement un petit garçon.
La brune adressa à peine un regard à la rouquine à l'allure sordide avant de revenir à la figure familière du frère d'Asha.
"Lyra ne me parle pas de cela. Mais je me souviens d'elle, en effet."Elle se racla la gorge. Déjà, l'attention du Greyjoy ne l'honorait plus. Aussi, lorsqu'elle s'éclipsa à son tour, sa voix grave glissa jusqu'au fer-né, comme un prière, comme une menace."Ne nous oublie pas trop vite."

Lourde et patibulaire, sa démarche de grenadier fendait la foule, à la recherche du visage de ses filles. Son esprit bourdonnait encore de sa courte entrevue avec le Greyjoy, se refletant dans ses yeux et dans ses manières puisque ses épaules rencontrèrent bien des corps pendant sa traversée du désert. Elle aperçut Jorelle , en grande discussion, Alysanne tout aussi occupée. Aucune en somme qui ne viendrait sauver leur pauvre mère de son incongruité au milieu de tous ces lords et ladies. Néanmoins, l'ourse adressa un signe -qui consista à agiter son bras par dessus la foule comme pour héler quelqu'un qui se serait tenu de l'autre côté d'une prairie- à la suivante de Rhaenys , pour lui indiquer sa présence, mais aussi son intention d'aller lui parler aussitôt que possible. Tel un ours grincheux, elle poursuivit ses pérégrinations, sans chercher réellement malgré sa maladresse en société quelqu'un à qui se raccrocher. Ce fut un spectacle bien particulier qui la figea sur place. Un sourire mutin vint éclairer ses traits rustres  tandis que ses yeux avaient une peine toute particulière à se détacher des silhouettes de Lyra et d'Harrion qui se mouvaient au rythme de la musique. Son sourire avait beau réchauffer ses lèvres ceintes d'une cicatrice, il ne parvint pas à éclipser la lueur qui vacilla alors dans le gris brumeux de son regard; et elle eut la sensation qu'un torrent glacé venait de couler doucement sur son coeur. La réalité venait de la frapper durement alors qu'elle comprenait que l'ordre naturel des choses avait de nouveau avancé d'un pas. Un pas vers l'avenir. Un avenir où ce n'était plus son rôle que de protéger sa fille à la chevelure corbeau. Résignée mais avec une légère joie au fond du coeur, elle renonça à son but premier, et décida de ne pas aller déranger celle qu'elle avait par trop étouffé de sa protection et balaya la salle du regard, préférant disparaître dans la foule plutot que de s'imposer auprès des deux jeunes nordiens.  Se laissant tomber  sur un siège qui n'était pas sa place, elle rassembla tant bien que mal son jupon de paysanne autour de ses jambes en soupirant.


© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    

Revenir en haut Aller en bas
 
Event 4 : le banquet des espérances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Banquet du Tournoi des 3 Sorciers
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 2.0 :: RP terminés-
Sauter vers: