RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

Partagez | 
 

 Event 4 : le banquet des espérances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Mer 28 Sep - 13:33

Le Banquet des Espérances

Harrenhal - An 300, lune 7, semaine 4



Naera de Brisevagues

Elle était arrivée bien assez tôt à Harrenhal, en compagnie de la Reine et de son petit monde. Rhaenys Targaryen s’était assurée d’arriver en avance, afin sans doute de pouvoir s’entretenir avec les bonnes personnes. Pour Naera, ce n’était que l’occasion de visiter un peu l’endroit avant que n’arrive le reste des invités. Peu de lunes s’étaient écoulées depuis que son navire avait amarré dans la capitale du Royaume, mais déjà connaissait-elle la ville sur le bout des doigts. Une bouffée d’air, voilà ce que représentait ce voyage. Elle avait besoin de découverte, et ce fut ce à quoi elle s’adonna dès son arrivée. Outre les paysages entrevus rapidement lors du voyage entre Port-Réal et le Conflans, elle n’avait jamais rien visité d’autre à Westeros. Elle fut prise d’une curiosité incongrue, qui la poussa à vouloir visiter la forteresse. Mais que de mésaventures vivait-elle, la jeune fille se démenait la plupart du temps assez bien pour vivre des expériences étranges, différentes de celles des autres. Ainsi, au détour d’un couloir, en suivant ses manies de fouineuse, elle parvint à se retrouver enfermer dans une pièce dont la porte ne possédait pas de double poignée. Prise au piège, le lourd son du bois qui claquait derrière elle résonnant dans la pièce, elle reconnut immédiatement sa propre bêtise. C’était une fatalité à laquelle elle dut s’accommoder, puisque les prochaines heures se passeraient dans la petitesse de ce cachot. Qui allait donc aller à sa recherche ? Cette question lui tarauda l’esprit, mais elle ne trouva de réponse bien convaincante. Il était certain que la Reine n’allait penser à elle, et il ne fallait pas le lui reprocher. Dans un coin de son esprit, durant le voyage, elle s’était imaginée à la place de la Targaryen. Quelques instants, pas un de plus, mais elle y songea. Elle se figura la tension qui devait régner lors de ce genre d’événements. Les enjeux que cela représentait, les choses que l’on pouvait y gagner et celles qui pouvaient se perdre. À l’issu de ce jeu de rôle imaginaire, elle finit par la plaindre. Elle avait tant de choses auxquelles il lui était crucial de penser, il était parfaitement inconcevable qu’elle s’interroge sur l’état de sa servante, suffisamment stupide pour s’enfermer elle-même dans une si minuscule pièce. Naera n’aimait pas grand monde dans la vie, mais la Reine du Sud avait pourtant attiré sa sympathie. Après tout, c’était elle qui l’avait sortie de la rue. C’était elle qui avait ouvert les portes d’un monde sans mendicité, sans prostitution. Ici, dans cette forteresse et parmi ses invités, il lui était aisé de commencer une nouvelle vie. Voilà ce à quoi elle songeait, seule, entre les quatre murs du maudit cachot. Très vite, elle commença à se maudire, apparentant cette situation comme parfaite punition à la curiosité abondante et déplacée dont elle avait fait preuve. Qu’avait-elle l’air idiote, recroquevillée dans la pénombre à même le sol. Elle s’était pourtant fait belle pour l’occasion : portait les vêtements que la Reine lui avait dépêchés, s’était brossée les cheveux avec un soin et une attention particuliers, avait fait de son mieux pour faire ressortir son teint. Elle ne ressemblait pas aux autres servantes qu’elle avait croisées plus tôt dans la forteresse. Ce ne fut qu’une fois le banquet bien entamé et tous les invités déjà introduits qu’elle fut découverte par un serviteur quelconque. Elle n’osa échanger qu’un court regard avec lui, avant de se précipiter hors de sa prison et de traverser le couloir en furie pour rejoindre la pièce où se déroulait le banquet. Elle passa inaperçue, son entrée ne provoquant aucune curiosité ni questionnement. Quelques têtes seulement se retournèrent dans sa direction, mais elle ne suscita pas un grand intérêt. Peut-être était-ce mieux ainsi. Probablement personne ne la connaissait, donc personne ne se demanderait ce qui lui était arrivé et elle ne vivrait pas le malaise de devoir leur expliquer Cela n’avait plus vraiment d’importance, maintenant qu’elle était là. Mais qu’allait-elle faire à présent ? Cette question ne vit le jour qu’une fois la jeune fille avancée dans la pièce, debout au milieu de ces visages inconnus, le sentiment d’incompatibilité avec ce monde et cette culture qui n’était pas la sienne se faisant lourdement ressentir. Elle dévisagea quelques nobles, découvrit des visages, reconnut celui de la Reine, s’attarda sur la beauté de certains. Elle regretta d’avoir loupé le début des festivités ; probablement ferait-elle des rencontres ? L’occasion était parfaite.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Mer 28 Sep - 14:08

Le banquet des espérances

 

Le voyage avait eu l’utilité de faire taire ses appréhensions, accompagnée de Jon qu’elle avait fait ce long chemin. Elle qui l’avait longtemps considéré comme ne faisant pas partie de la famille Stark, depuis qu’il était venu à son secours face à Ramsay avec son père, leur relation avait bien changé. Mais à peine revenait-il à Winterfell que c’était elle qui allait partir pour sa nouvelle maison dans le Val. C’est la première fois que la jeune Stark assiste à ce type de banquet. Bien sûr il y en avait des réceptions à Winterfell, mas aucune avec tant de lady et de grands chevaliers. Elle avait cousu sa propre robe pour l’occasion, bien plus distinguée que celle qu’elle pouvait porter dans le Nord avec l’aide de sa mère, elle voulait faire bonne impression. Maintenant qu’elle yoit un homme s’approche d’elle « Lady Stark, le roi Elbert vous demande à la table d’honneur ». Après un dernier regard rempli d’appréhension à Jon, elle suit l’homme vers le centre la grande salle. Elle est impressionnée par tout ce noble monde , après tout c’est tout ce qu’elle avait toujours voulu être une lady.

Elle l’apercoit enfin, cet homme qui deviendra son futur mari. Elle sait que son fils sera avec lui et à vrai dire elle est plus angoissé à l’idée de rencontrer l’enfin que de revoir le roi régent. Elle n’avait cessé de repenser à leur dernière conversation et à tout ce qui allait l’attendre une fois le mariage passé. Un sourire illumine son visage en voyant le petit garçon dans ses bras, semblant fasciné par le musique. Jon se trouvait aussi aux devant du roi parlant avec des personnes qu’elle ne connaissait pas. En réalité, elle ne connaissait pas grand monde, elle n’avait encore jamais quitté le Royaume du Nord. Elle se ra pellait des conseils qu'elle avait elle-même donné à Jon, qui semblait se débrouiller plutôt bien pour le moment, cet instant de complicité qu'ils avaient partagés lui avait fait beaucoup de bien.

Elle laisse le chevalier avertir le roi qu’elle est arrivée avant d’avancer de quelques pas,n'osant pas l’interrompre en pleine discussion, s'inclinant. "C'est un honneur de vous revoir". Elle pose un regard attendri sur Aemon.
 
Revenir en haut Aller en bas
Val d'Arryn
avatar
Val d'Arryn
Valar Dohaeris

Ft : James Franco
Multi-Compte : Owen Tyssier & Ulwyck Uller
Messages : 3143
Date d'inscription : 28/02/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Mer 28 Sep - 20:07

Le banquet des promesses

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans



Elbert Arryn

Lady Alysane Mormont répondit poliment au Régent et celui-ci hocha gentiment de la tête. Elle officialisa ensuite sa présence au mariage du jeune homme qui aurait lieu la lune prochaine et lui annonça qu'elle connaissait bien Lady Descarpes. Elle faisait partie des amies du régent et fut même plus à une certaine époque de sa vie.

«Je suis heureux de savoir que je pourrai compter sur vous pour ses festivités. Passez le bonjour de ma part à Lady Descarpe. Cela fait un moment que je n'ai plus eu la chance de la croiser. »

Alysane s'adressa ensuite à l'enfant d'Elbert, lui offrant de douces paroles. Le petit Aemon l'écouta avant de tendre les bras vers son père qui le souleva à nouveau pour le prendre contre lui. Le futur roi était encore petit et certaine personnes l'effrayaient alors que d'autres l'attiraient. C'était ainsi et le Arryn n'avait jamais trouvé de véritable logique dans ce genre d'agissement. Le Régent allait tenter de relancer la conversation lorsqu'une dame qui lui était chère fit son apparition. Il s'agissait de nulle autre que sa future épouse : Lady Sansa de la maison Stark. Habillée dans une jolie robe, la jeune femme était resplendissante, encore plus que lors de leur dernière rencontre dans le Nord. Elle avait grandit aussi, de quelques centimètres à moins que les souvenirs d'Elbert se soient tronqués avec le temps. Son visage était illuminé d'un sourire qui lui allait comme un charme. Les yeux de la rouquine semblait se porter vers l'enfant que le régent tenait dans ses bras. On lui annonça alors l'arrivée de la belle du Nord mais Elbert n'avait pas eut besoin qu'on lui transmette ce message pour poser son regard sur celle qui serait bientôt sa femme. Le jeune homme déposa son fils quelques secondes pour baiser la main de la jeune dame chastement avant de reprendre l'enfant dans ses bras.

«Tout l'honneur est pour moi. Lady Sansa quel plaisir de vous voir parmi nous. Vous êtes bien en beauté ce soir. Vous allez faire pâlir de jalousies de nombreuses dames tant vous êtes resplendissantes dans cette robe.»

Le petit Aemon fixait Sansa qui l'avait regarder précédemment, donnant l'impression de ne pas savoir quoi penser de l'irruption de cette jeune dame. Si seulement, il réalisait que cette femme allait devenir l'épouse de son père. Peut-être allait-il un jour la considérer comme sa propre mère ? Seul les Sept connaissaient l'issue du mariage entre la Stark et le Arryn.

«Dis bonjour à Lady Sansa, Aemon. Les enfants polis et bien élevés se doivent de saluer leurs hôtes. »

Le petit ne quittait pas la jeune femme du regard. Ses yeux violet la fixait et il articula un timide « bjour » à moitié mâché. C'était plutôt satisfaisant. Dans l'intimité des Portes-de-la-Lune, il affichait plus d'assurance mais ici au milieu de cette foule de monde, elle semblait fondre comme neige au soleil jusqu'à ce que le petit garnement en décide autrement. L'enfant allait se trouver avec eux au moment de manger. Ce serait sans doute l'occasion idéale pour nouer des premiers contacts entre l'héritier du royaume et l'épouse de son père. Elbert priait les Sept pour que tout se passe à merveille. Un sourire sincère s'afficha sur les lèvres du Arryn et d'une voix calme et détendue, il demanda poliment quelque chose à sa promise.

«Nous ferez vous l'honneur de manger en notre compagnie Lady Sansa. J'ai fais ajouter une chaise à la table d'honneur dans le cas où vous accepteriez mon invitation. Passez du temps tous les trois, nous fera certainement du bien en vue de notre avenir commun.»

© DRACARYS



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Mer 28 Sep - 22:19

LE BANQUET

“Harrenhal - An 300, lune 7, semaine 4, jour 1.”



Garrel Stone

Une lueur de bienveillance anima le regard du bâtisseur lorsque la belle inconnue leur révéla son identité. Jyana Storm. Une bâtarde tout comme lui. Ceci expliquait son attitude, de celle qui ne trouvait pas sa place au milieu de la foule. Une maladie dont leur race, celle des gens mal nés, était très souvent victime. Comme il s'y attendait, Elyane ne fit aucune remarque concernant Jyana, la rouquine avait bien des défauts, mais la condescendance et le mépris des basses naissances n'en faisaient pas partis. Les présentations faites, Garrel avait dans l'idée de s'éclipser avec la belle Storm afin de continuer à dresser la liste de leurs nombreux points communs mais Elyane en avait, comme toujours, décidé autrement. Sans desserrer son emprise sur son pion préféré, la sorcière du Val cherchait déjà une place où s'installer. L'architecte lança un regard désolé à Jyana avant de laisser son seigneur l'entrainer à travers la salle à la recherche d'une table qui serait assez exposée pour que lady Descarpe puisse parader. Elyane trouva la "table idéale", au centre de la pièce, et lorsqu'elle questionna son bras droit du regard sur l'emplacement choisi, ce dernier se contenta de lever les yeux au ciel et de soupirer bruyamment histoire d'exprimer son mécontentement, puisque c'était encore la seule chose qu'on lui accordait, avant de s'asseoir près d'elle.

Le bâtard s'empressa d'attraper des coupes de vin au passage des serviteurs et se résolut, à contre coeur, à en proposer une à son seigneur. Le nectar d'Harrenhal allait sauver bien des hommes blasés ce soir. Tandis qu'il dégustait le précieux breuvage, un petit groupe composé de Jorelle Mormont, d'une jeune fille aux drôles de cheveux verts et d'un homme vint rejoindre leur tablée.

"Lady Elyane et... lord Descarpe je présume ?" Entonna l'homme avec courtoisie. Garrel faillit s'étouffer dans sa coupe et fit tout ce qu'il pu pour conserver son sérieux, masquant l'hilarité qui le gagnait par une quinte de toux passagère. La situation était cocasse et même s'il aurait adoré se faire appeler Lord Descarpe durant toutes les festivités ne serait-ce que pour se venger d'Elyane, il n'était pas convenable de prendre les traits d'un défunt, qu'on avait soit-même assassiné de surcroit !

La méprise sembla amuser tout autant la Mormont même si l'oursonne fit l'effort de corriger l'erreur du jeune Lord en présentant correctement le bâtard de l'île de la Sorcière. "Enchanté Lord Forestier !" Répondit un Garrel amusé, en levant sa coupe en l'honneur de l'homme qui venait de ramener un peu de distraction à leur table. Assise à ses côtés, Jorelle renchérit en critiquant l'endroit où ils s'étaient installé. "Le seigneur Descarpe craignait sans doute que le fond de la salle soit trop ennuyeux pour des personnes aussi sérieuses que nous !" Répondit Garrel en lançant un petit sourire à Elyane. Une douce musique, provenant de l'estrade des artistes vint bercer la foule, et réveilla les vieilles pierres d'Harrenhal. Une autre jeune femme s'approcha de leur petit groupe et vint les saluer. D'aprés ce que le bâtisseur comprit, il s'agissait d'Alysane Mormont, la soeur de Jorelle, dont la visite sur l'île de la Sorcière avait été annoncé. Il fallait croire que malgré son tempérament, Elyane savait conserver ses amis, du moins, pour l'instant. Grâce à Alysane, Garrel pu mettre un nom sur la jolie demoiselle aux cheveux verts, il le nota dans un coin de son esprit et se promit de demander à Elyane la raison de cette étrange couleur.

Laissant le bon soin à son seigneur de répondre à Lady Mormont, Garrel fit un signe de la main aux serviteurs pour que d'autres coupes de vin remplissent les mains vides et les gosiers desséchés. Il était plus que temps de vérifier la légendaire résistance du peuple Nordiens.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Jeu 29 Sep - 21:39

Event 4

   
le banquet

   


   
Le banquet des espérances

    Lyra ne put qu’adresser un regard plein d’alarme et d’incompréhension tandis qu’Edwin se saisissait des bras de Jorelle et de Wylla pour leur fausser compagnie. Elle avait encore tant de choses à demander à la jeune Manderly et désirait tellement profiter encore de la présence de sa sœur, vivant depuis bien trop longtemps loin des siens…
Ses yeux accrochèrent ceux de sa cadette et elle ne semblait pas mieux avancée qu’elle. A quoi rimait donc cette soudaine fuite ? Et le jeune homme était loin d’y mettre les formes. Sa dernière assertion la laissa pantoise et elle sentit son sang à la fois affluer à ses joues, les colorant d’un rouge vif, et refluer, la laissant blême et profondément mal à l’aise. Cette remarque la ramena soudain quelques lunes en arrière. On ne touchait pas ses filles impunément… Cette maladresse la laissa coite, figée, incapable de rétorquer quoique ce soit avant que le trio de nordiens disparaisse dans la foule.

Ses esprits lui revinrent pourtant assez vite. Elle n’était pas ici pour rester prostrée et le Forestier n’avait certainement pas pensé à mal. Elle secoua ses boucles brunes et leva ses yeux bleus vers le Karstark qui, de son côté, semblait avoir du mal à digérer l’insulte. Sa main serrée autour de la coupe menaçait de faire plier l’acier gris. Une tension presque palpable émanait de son imposante carrure et son visage crispé ne présageait rien de bon. Il avança d’un pas, en direction de l’endroit où Edwin s’était évaporé. D’instinct, la jeune ourse posa sa main sur son avant-bras pour l’en dissuader.

« Allons, ce n’est rien, » dit-elle dans un sourire.

Elle même étonnée par ce contact, elle ne s’imaginait pas assez familière avec Harrion pour se permettre de le toucher aussi naturellement. Certes, ils avaient appris à se connaître, peut-être à s’apprécier, sûrement à se respecter, mais certainement pas au point d’être d’intimes amis.
Il finit par se calmer, sa respiration se faisant plus profonde et moins hachée. Enfin, ses yeux glacés se réchauffèrent lorsqu’il accusa le vin sucré du sud. L’archère hocha la tête, plutôt contente d’être passée à côté d’un incident qui aurait pu ternir le banquet qui jusque-là se déroulait incroyablement bien.

« Elle se porte bien, je vous remercie, » lu répondit-elle en hochant la tête. « C’est une mère comblée. »

Elle se rappelait, la tendresse se peignant sur ses traits, du visage poupin de Maeve et du ventre encore gros de Dacey lorsqu’elle avait quitté Winterfell.

« Et vos frères et votre père ? Comment vont-ils depuis notre dernière rencontre ? Je ne les ai pas encore aperçus ce soir… »

Elle ne savait pas si l’ensemble de la famille Karstark avait fait le déplacement jusqu’à Harrenhal. Cela l’aurait même étonnée. Les nordiens n’appréciaient que très peu le fait de devoir quitter leur région, en particulier lorsque l’hiver arrivait et qu’ils étaient contraints de venir célébrer les Targaryen, famille royale que finalement peu de personne au-delà du Neck considérait comme les véritables suzerains du Nord, au-dessus de la maison Stark.
Une harmonie de notes sautillantes, contrastant soudainement avec la musique d’ambiance à laquelle elle n’avait pas réellement fait attention, attira son attention vers l’estrade des musiciens tandis que les danseurs les plus hardis s’avançaient sur la piste. Elle reconnut sans mal Thalya, l’épouse d’un orfèvre du Nord qu’elle avait croisé il y avait longtemps. Elle l’applaudit chaleureusement, ravie de retrouver cette connaissance qu’il lui semblait bien avoir aperçue en début de soirée.

« Quelle jolie voix, » soupira-t-elle en la regardant entamer les paroles de la chanson d’Alysanne.

Lyra avait toujours été plus sensibles que ses sœurs à la musique et à l’art en général, ayant longtemps joué de la harpe. Et malgré sa réserve naturelle, elle avait toujours aimé sautiller et faire quelques pas lors des grands événements.

« Vous aimez danser ? » lui demanda-t-elle.



   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 30 Sep - 9:25

Le banquet des promesses

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans



Brynden Nerbosc


L'événement était à la hauteur des espérances des convives et des nombreuses personnalités pénétrant dans le hall illuminé des âtres flamboyants et crépitant depuis l'aurore et des innombrables bougies dont la cire ruisselait en cascade sous les rayons crépusculaire d'un soleil rougeâtre en pleine expansion. Tytos Nerbosc n'en était pas à sa première réception même si celle-ci révélait un contexte assez atypique et spécifique au lieu et les multiples légendes faisant son charme et révélant sa tragique histoire. Je me rangeais sur la décision de mon père prenant l'initiative avec les miens de prendre place au sein d'Harrenhal plusieurs jours auparavant. Eleanor ma tendre épouse supportait elle aussi la conséquente tâche sur ses frêles épaules avec honneur et une dignité sans pareille. Le banquet était sans doute l'un des plus imposants d'autant plus que l'ampleur qu'il y arborait en ces nombreux salles, couloirs et vaste hall de réception n'était pas des plus anodin.

Lady Whent était une femme admirable et sa rigueur se ressentait dans les moindres détails de ses gestes et directives lancés à travers la vaste salle pour que tout soit fin prêt pour l'arrivée des nombreux convives. Mes yeux ne cessaient de contempler la silhouette délicate de ma femme s'apprêtant d'une robe bien particulière en cette nuit. Mes yeux assimilaient chaque détails de cette sublime parure aux ornements raffinés je me rappelais qu'elle l'avait revêtit la première fois que nous nous étions tout deux rencontrés. Jamais je n'avais pu rêver avoir pareille épouse dont la dévotion et le sens du devoir semblait tout aussi prompte à répondre à toutes les attentes que l'on exigeait de par sa condition et son statut. Même si le passé s'accordait à posséder à jamais une partie de mon âme je devais faire face comme je l'avais toujours fais. Aujourd'hui il me fallait redoubler de vigilance et d'effort après l'apparition de cette affection que les anciens dieux m'envoyaient soudainement s'abattre au dessus de moi. Je n'avais pu le cacher à Eleanor mais il n'était pas question que le reste de ma fratrie et d'autant plus mon père soient mis au courant de cette chose que beaucoup pouvaient jugé comme un signe de faiblesse. Je me résignais à le penser moi même et il était hors de question que père apprenne que j'étais sujet à ce type de difficulté.  

Mes pensées se bousculent et s’interrogent encore sur les raisons d'avoir été choisis pour porté cet étrange don auquel je ne maîtrise pas encore les enjeux et les conséquences. Les anciens dieux me mettaient-ils à l'épreuve ? Le murmure du vent s’engouffrant à travers la forteresse fut la seule réponse que j'obtenais. Le lien solide qui m'unit à ma famille, à mon épouse à mon blason et ma devise me faisaient sentir vivant, intouchable, invincible. Eleanor me rendait plus fort, elle me faisait tenir debout et en cette conviction je ne tomberai et ne m'éteindrai jamais. Les festivités allaient bon train, après mes respectueuses salutations envers les organisateurs de cette célébration que peu de gens vivent dans une vie, ce fut le tour  aux rois et reines. Profiter le temps d'une soirée de converser et croiser les quelques visages familiers que le passé avait éloigné mais, jamais oublié. L'excitation et l'impatience du jeune Hoster accaparait mon regard soucieux de ne pas le voir se mettre lui même dans de beaux draps. C'était de son âge de courir de part et d'autres des tables et la bienveillance de sa mère permettait de le canaliser. L'ensemble de l'espace était bondé si bien qu'il aurait fallut être Hoster lui même pour pouvoir se faufiler non sans mal au travers les silhouettes des nobles et autres serviteurs.

Alors que d'un revers de main je déclinais respectueusement le verre de vin que l'on me destinait j’apercevais un drôle de personnage qui me plaisait à croire connaître sans osé me précipiter dans sa direction. Me faufilant au travers de la masse humaine stagnante je tapotais son épaule me plaçant à son côté faisant mine de regardé au loin et fixer un quelconque objet pouvant retenir mon attention. Non bien sûr il n'en était rien et d'un œil malicieux j'épiais sa réaction quand son visage allait croiser le mien. « Après tant d'années la tortue arbore ses couleurs avec fierté et il n'est toujours point marié ? » Déclarais-je à Alyn Estremont saluant respectueusement les nobles, Andar Royce, Alesander Staedmon et Aegor du Rouvre en sa compagnie.


© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 30 Sep - 12:15

Le banquet des espérances

Harrenhal - An 300, lune 7, semaine 4, jour 1



Alyn Estremont

Suite à la réponse quelque peu décevante qu'apporta Alyn quant à la présence de Stannis au banquet, lord Staedmon évoqua l'implication de leur suzerain dans les affaires de leur région et le chevalier approuva d'un signe de tête. L'Orageois était ravi de constater ce qu'était devenu le Baratheon depuis qu'il avait délaissé la foi de R'hllor. Son suzerain remplissait toutes les attentes qu'il avait nourries, et il s'agissait d'une réelle fierté pour Alyn que de le servir et de se voir confier un rôle dans le bon fonctionnement de leur région. La conversation prit ensuite un autre tournant lorsqu'Alyn félicita son ami pour son rôle de Main du roi du Nord puis, faisant le rapprochement entre sa situation et celle de l'intendant des finances de l'Orage, dériva sur des questions de mariage. Il se rendit bien compte qu'il prenait Alesander au dépourvu, ce qui fit naître un petit sourire sur ses lèvres... Sourire qui s'élargit d'autant plus lorsque ses deux interlocuteurs mentionnèrent les membres de leurs familles respectives qui étaient en âge de convoler en noces mais qui s'effaça lorsque le seigneur de Broad Arch lui retourna la question. Il lui fallut donc quelques instants pour reprendre contenance, abasourdi par l'idée même de devoir prendre femme. ❝Ce n'est pas exactement à l'ordre du jour.❞ répondit-il sur un ton faussement nonchalant. La vie d'Alyn tournait autour de sa mission d'émissaire et de ses voyages, il n'avait certainement pas le temps de fonder une famille ! Et puis, côté succession, son grand-père était toujours fringuant et son père était l'héritier direct... Il ne subissait donc aucune pression de ce côté-là. De plus, il appréciait grandement la liberté que l'absence de mariage lui conférait avec ces dames !

Le chevalier ne fut pas mécontent de voir la conversation se porter ensuite sur la royauté. Andar leur apprit qu'il avait fait le voyage en compagnie du régent du Nord mais Alyn, pour sa part, se trouvait dans la même situation qu'Alesander. ❝Je comptais effectivement attendre de les voir moins sollicités...❞ commença-t-il avant de se voir interrompre par la Main de la reine du Sud. Alyn avait déjà eu plusieurs occasions de se rendre à la cour mais l'émissaire n'avait jamais vraiment parlé avec Aegor, ses entretiens se déroulant directement avec la souveraine, en règle générale. ❝Ser Alyn Estremont.❞ dit-il simplement en inclinant la tête en guise de salut, contrastant ainsi fortement avec la courbette théâtrale que le nouveau venu leur avait offerte. Il ne précisa pas qu'il était l'émissaire officiel des Terres de l'Orage ni qu'ils s'étaient déjà vaguement croisés lors de ses déplacement, n'en voyant pas l'utilité.
Lord Royce prit les rennes en reprenant le discours là où ils l'avaient laissé, en incluant ser Aegor. ❝Comme je vous le disais, je n'ai pas non plus eu l'occasion de leur présenter mes hommages mais, visiblement, le moment est mal choisi !❞ reprit-il en lançant un regard vers l'estrade. Lord Arryn était au cœur d'un petit groupe de convives tandis que la Reine Rhaenys semblait en grande conversation avec Valena Allyrion, la représentante de la délégation Dornienne. Leur entrevue semblait bien trop importante pour que le chevalier ne se risquât à les interrompre. Alyn s'apprêtait à relancer le sujet en questionnant Aegor sur ses impressions quant à la soirée et au tournoi qui se profilait le lendemain lorsqu'il sentit un tapotement sur son épaule. Surpris, son attention se porta sur la source de ce geste et c'est alors qu'il reconnut son ami et complice d'enfance Brynden Noerbosc.

Agréablement surpris par l'arrivée de l'héritier du Conflans dans leur petit groupe, un sourire sincère vint étirer ses lèvres. ❝Brynden ! Je pensais bien te voir ce soir !❞ Le chevalier n'avait pas pour habitude de tutoyer un grand nombre de personnes, mais le noble en faisait partie. Faisant mine de ne pas relever l'allusion à son célibat, il adressa un sourire complice au nouveau membre du groupe. ❝Je te retourne le compliment, quelle élégance !❞ Voilà qui changeait de toutes ces après-midis passées à courir à travers les champs boueux et les forêts obscures durant leurs jeunes années.... Mais, après tout, en tant que fils héritier de l'organisateur des festivités, Brynden ne pouvait que se montrer sous son meilleur jour à toutes les personnes présentes. ❝Participes-tu au tournoi ? Peut-être nous retrouverons-nous sur la lice...❞ ajouta-t-il en étendant ses paroles aux autres hommes. Il n'avait pas vraiment cherché à savoir qui jouterait, jusqu'à présent, mais comptait bien découvrir ses adversaires !

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Darkness in her eyes
avatar
Darkness in her eyes
Valar Dohaeris

Ft : Adélaïde Kane
Multi-Compte : Ysilla Royce | Daenerys Targaryen
Messages : 603
Date d'inscription : 07/04/2016

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 30 Sep - 17:01

La jeune lady à la chevelure flamboyante ne connaissait pas l’Orage. La bâtarde lui aurait bien dit qu’elle ne loupait rien à ne pas connaître la région d’où elle venait mais elle se mordit la langue. Elle devait maintenir les apparences, ne pas faire d’incident diplomatique envers son oncle. Elle n’avait guère l’habitude de tout cela et la jeune femme faisait vraiment de son mieux, malgré son malaise constant.
« C’est une région pouvant révéler d’étrange surprise avec son temps instable. »

Elyane leur proposa d’aller leur assoir et demanda à Jyana de les accompagner. En d’autres circonstances, la traqueuse aurait refusé de par son éducation qui lui dictait de ne jamais s’assoir à la table d’un noble à cause de son statut de bâtarde. Mais jetant un coup d’œil du côté des Rogers, elle les vit en pleine discussion et son esprit lui souffla que c’était peut-être une des rares occasions où elle ne serait point rabaisser comme une moins que rien. Elle passerait la soirée loin de son oncle qui aurait tôt fait d’accabler de tort.
« C’est un grand honneur que vous me faites mylady. Je ne peux pas refuser une telle invitation »

La jeune femme suivit donc la lady du Val et jeta un coup d’œil à Garrel qui semblait guère enchanté. Lui aussi aurait préféré disparaître dans un recoin de la salle et se faire oublier pendant quelques heures. Mais le destin voulait les choses autrement. Et tout continua de jouer de façon étrange car un groupe de nordien s’approcha. Un homme plutôt avenant héla Elyane et Garrel. Jyana se fit petite et continua d’observer la salle et les visages présents. Elle repéra ainsi un vieux visage qu’elle connaissait. Malvina. Une guerrière fer-née. Elle se promit d’aller la saluer si elle en avait l’occasion.

Finalement la jeune femme brune qui était avec eux quelques minutes plus tôt fit les présentations. Jyana tenta d’imprimer les noms dans sa mémoire mais ce n’était pas un exercice facile. Sa petite pique fit sourire l’orageoise qui tourna son regard azuré vers Garrel. Mais tout s’enchaîna entre les diverses présentations. Il y avait beaucoup trop de monde pour la bâtarde au cœur d’ombre qui était pour le coup totalement perdue. Elle ne savait plus franchement quoi faire, que dire, comment se comporter face à tant de noble. Son cœur battait un peu la chamade et ses yeux reflétaient son désappointement face à la situation. Garrel semblait bien plus à l’aise qu’elle, et sans en apercevoir, Jyana se mit à gratter ses ongles contre son verre de façon machinale.


❝ wild beasts wearing human skins❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
avatar
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris

Ft : Alexandra Dowling
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 5357
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 30 Sep - 19:20

Event 4

   
le banquet de l'espérance

   


   
Rhaenys Targaryen

   Rhaenys put sentir un vent de froideur venant de l’ambassadrice de Dorne, cependant la Jeune Reine ne laissa pas ce détail la déstabiliser. La première rencontre avec le Soleil Noir avait été de même. Respectueuse mais froide, le vieux lord avait testé la Jeune Reine, savoir de quel trempe elle était faite. Une fois de plus, le Dragon Ensoleillé, devrait se montrer prudent mais surtout adopter le même comportement qu’elle avait eu avec feu le lord de la Gracedieu. Valena lui faisait plus que penser à Ryon, sa manière de s’exprimer, ses expressions, son visage. Tout en elle, faisait transparaitre son paternel.

Le mouvement de Valena pour s’assurer qu’aucun biefois n’étaient rien eux, n’échappa à la Reine qui fit signe à Beric et Gerold, deux chevaliers dorniens de se placé derrière elles. La Allyrion était suspicieuse et Rhaenys ne pouvait lui en vouloir, mais afin de rassurer la jeune femme et elle-même, la Jeune Reine plaça leur sécurité aux mains de deux dorniens. Cela se voyait nettement sur leur visage, notamment Béric qui avait le visage tanné par le soleil brûlant de sa région natale.
« Deux de mes gardes personnellement, dornien nous suivront de près, vous n’aurez ainsi qu’une raison de vous en faire pour votre sécurité. »

Rhaenys se mit à marcher d’un pas lent, au milieu des convives qui s’écartait à leur passage, inclinant la tête face aux deux ladys avant de reprendre leur conversation avec de vifs chuchotements. Elles se retrouvèrent finalement dans un coin plus isolé du reste. Valena lui laissa finalement l’honneur de prendre la parole. D’un léger geste des doigts, elle demanda à ses gardes de prendre légèrement de la distance. Même si elle leur faisait entièrement confiance, elle préférait que les mots qui s’échangeraient avec la Allyrion reste privé, entre elle pour le moment.
« Je tenais tout d’abord à vous présenter de vive voix mes condoléances pour votre père. C’était un homme dont nous devrions tous nous souvenir. Et quand je vous regarde, je le vois en vous. Et j’ose espérer que nous pourrions reprendre là où votre père s’était arrêté dans nos négociations, et sans l’animosité du Bief. »

Sa cour était un lieu plus que celle qu’elle avait à Villevieille. Il n’y avait plus ses regards dédaigneux sur le fait qu’elle était à moitié dornienne et qu’elle portait fièrement son héritage. Affichant toujours son emblème du Dragon tricéphale survolant le soleil de Dorne. Le peuple du Bief n’appréciait pas cela, celui de Port-Réal s’y était fait depuis de nombreuses années et cela ne les choquait plus. Si la bannière Targaryen flottait sur les murailles du Donjon Rouge, la jeune femme avait toujours son emblème et son surnom qui ne la quittait pas et dont elle recherchait à retrouver la signification. La princesse rayonnante n’était plus et pourtant au fond, d’elle subsistait ce désir de le faire revenir sur le devant de la scène. Leur montrer qu’elle n’était pas comme tous ses Rois, emprunt à la guerre, à la colère ou à la folie. Non elle voulait être la Reine du la paix, des sourires et du rayonnement du Royaume. Des choses bien compliqué à faire, elle le savait. Elle n’arriverait probablement pas à atteindre son but, mais elle devait d’essayer.
« J’espère donc que vous accepterez de traiter avec moi, d’un réchauffement des relations entre la Couronne du Sud et Dorne. Vous serez la bienvenue à Port Réal et vous n’aurez pas à craindre des biefois malveillant. »

Les seuls biefois à son cœur était Aegor et Sonia. Sonia était complètement inoffensive, et Aegor savait qu’il ne devrait pas touché à un cheveu de l’ambassadrice de Dorne. Il tenait bien trop à sa place pour cela. Alors elle attendait la réponse de la fille du Soleil Noir.

   

   
© DRACARYS




❝ dragon of the sun, dragon of bronze❞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Soleil Noir
avatar
Le Soleil Noir
Valar Dohaeris
No foe may pass
Ft : Olivier Martinez
Multi-Compte : Leo Tyrell
Messages : 958
Date d'inscription : 19/06/2016

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 30 Sep - 23:23

Le banquet de l'espérance

Harrenhal - An 300, lune 7, semaine 4, jour 1



Cletus Allyrion

L’homme n’était pas différent de son souvenir, malgré les années écoulées. Le Mallister avait offert autrefois le genre de visite que l’on aurait du mal à oublier. Cletus se rappelait encore l’enthousiasme qui l’avait pris lorsque la rumeur lui était parvenue qu’un homme du Conflans était arrivé. Sa curiosité avait alors pris le dessus, car c’était la première fois que le cadet de la Grâcedieu rencontrait un nordien. Le conflannais arborait la même chevelure sombre et longue, et avait le même regard bleu et perçant qui avait tant impressionné l’enfant qu’il était. « Je n’ai pas fait tout ce chemin seulement pour avoir le plaisir de vous revoir, Lord Mallister, et je compte bien être sur la lice demain ! C’est mon premier tournoi, aussi, j’espère que vous ne jugerez pas trop durement lors des joutes. Et vous, où serez-vous ? Dans les gradins ou à cheval ? » Un sourire venait étirer le coin de ses lèvres, tandis qu’il répondait à l’aigle de Salvemer. « Dix-sept ans, ser. » Son sourire s’estompa quelques peu, et son ton se fit plus sérieux « Ce n’est pas vraiment la victoire qui me pousse à participer. Je ne compte pas gagner. Je sais que je fais partis des plus jeunes participants, je n’ai jamais jouté, je ne pourrais peut-être compter que sur la chance pour passer le premier tour. A vrai dire, mon frère aurait eu plus sa place que moi à ce tournoi. Mais son état ne lui permettant pas de combattre, je me suis présenté pour porter les couleurs de notre famille. » Sous les yeux d’une foule au sein de laquelle se trouvaient des Bieffois, il lui aurait été insupportable de voir un des chevaliers dorniens ayant prêté allégeance aux lords de la Grâcedieu concourrir. C’était une question d’honneur, de fierté, mais aussi une volonté de se montrer forts devant le terrible affront qu’ils leur avaient fait. Si les lords du Bief avaient tourné la page, la Grâcedieu, elle, n’avait pas oublié.  « Cletus suffit, Lord Mallister, vous êtes un des rares visages qui me soit familier en ces lieux, ne vous encombrez pas de ce genre de politesses pour moi. Je suis moi aussi très heureux de vous revoir, j’ai gardé un très bon souvenir de votre passage à Dorne. Si le coeur vous en dit, revenez-nous voir quand vous le souhaitez. Enfin j’ai entendu parler de votre nouveau rôle auprès du Roi régent du Nord, j’imagine que le temps pour ce genre de voyage risque de vous manquer ? » Aux côtés du Lord de Salvemer, le cadet Allyrion se trouvait tout prêt de la tablée où étaient installés les têtes couronnées du Sud et du Nord, bien que la Reine du Sud ait déserté sa place pour aller s’entretenir avec Valena. Après que Daemon s’y soit lui-même rendu, avant de partir après un échange tendu avec un homme que Cletus reconnu comme étant une sainteté. Est-ce que sa sœur partagerait avec lui ce qui se dirait lors de ce moment privilégié avec celle qui avait vu mourir leur père ? Il en doutait. Si lui-même en avait eut la possibilité, il n’était pas certain de ne serait-ce que souhaiter s’entretenir avec la Targaryen. Cela ne changerait rien. Le lord Allyrion était mort sous ses yeux. Assassiné. Elle leur avait envoyé la tête de celui qui avait commis l’irréparable. Une bien répugnante façon de présenter ses condoléances. Rien d’autre n’avait suivit. Aucune décision, aucune action, sinon un soulèvement définitif du Bief contre cette Reine qui avait bien du mal à imposer son pouvoir. Mais si la jeune reine était convaincue qu’un mort pour un mort était suffisant pour faire payer au peuple du Bief l’affront qu’il lui avait fait en tuant ainsi un émissaire dornien, Cletus ne donnait donnait pas longtemps au Royaume du Sud avant qu’une nouvelle effronterie ne vienne entacher l’autorité de la fille d’Elia sur son peuple. Le regard du dornien se porta sur le Roi nordien. Ce dernier était jeune, et la mort de son épouse lui avait laissé sur les bras le plus grand et le plus rude territoire de Westeros. Le son d’une mélodie fit tourner la tête au cadet de la Grâcedieu, bien que la densité de la foule ne lui permis que d’apercevoir brièvement les musiciens, dont un des membres (Thalya) attirait les regards des nobles agglutinée autours d’eux. La chevelure flamboyante d’une jeune lady  (Sansa) qui arrivait à la hauteur de la table d’honneur détourna son attention de la musique. « C’est une bien belle alliance qu’offre votre Roi en épousant lady Stark. Une excellente décision, de mon humble point de vue de Sudier. » La Grande Salle de la forteresse grouillait de monde, alors que des ombres discrètes (naera) venaient se mêler à la noblesse aveugle.

© DRACARYS


+Ryon Allyrion+
"aahh...une maison, trois enfants...et tellement de fenetres " - Morticia Addams

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Dim 2 Oct - 12:15

Event 4

 
le banquet de l'espérance

 


 

  Après avoir fiinit son morceau, Thalya s'inclina avec le reste de la troupe sous les applaudissant, un sourire franc, chaleureux, impossible à réprimer faisant briller son regard auburn. Elle croisa quelques regards familiers et s'attarda sur ces derniers, les remerciant en silence, inclinant légèrement le menton. Elle se sentait légère. Si légère qu'elle ne réalisa, qu'en descendant la volée de marche d'un pas léger et dansant, combien la sédentarité lui avait pesé jusqu'ici. Un bref instant, elle se surprit à rêver, de prendre la route à nouveau. Pourquoi pas avec une troupe de musiciens itinérants? Mais la réalité la rattrapa bien vite. Elle avait déjà du vivre dans l’inconfort de la pauvreté. Courant le pavé, acceptant toute forme de travail, même les moins dignes, pour un repas chaud. Cela avait été loin d'être idyllique et ce vœux là n'était qu'un rêve absurde pour elle aujourd'hui. Outre cela, elle s'était également juré, de ne jamais plus avoir à supplier qui que ce soit. Son bref soupire et cette triste réflexion ne furent cependant pas suffisant pour éclipser la joie un brin infantile qui l'animait en cet instant. Elle n'avait ce soir, plus la moindre envie de manipuler de jouer ses comédies habituelles, simplement de s'amuser jusqu'au lendemain, de profiter de cette jouissive liberté. Et quoi de mieux pour passer une bonne soirée qu'un verre bien rempli?

Elle alla donc ranger avec le plus grand soin sa vièle avec les autres instruments de leur petite compagnie. Puis elle contourna l'estrade, autour de laquelle se bousculaient déjà les prochains artistes, avant de se fondre à nouveau dans la masse du reste des invités. Elle serpenta habilement, grâce à sa taille fine, entre les divers groupes et finit par dénicher un verre de vin. Elle y trempa délicatement ses lèvres rosées, savourant la saveur subtile de l'alcool dornien. Puis elle profita de cette accalmie pour jeter à nouveau un regard à l'assemblée. De là où elle se trouvait, elle ne pu apercevoir son nouveau compagnon du sud, mais l'une des silhouette non loin, lui sembla familière. Elle se tenait de dos, mais sa carrure, sa longue chevelure noire et les échos confus de sa voix lui faisait indéniablement penser à l'une de ses vieille amie. Lyra Mormont. Elle avait cru comprendre qu'un certain nombre de nobles de la famille Mormont seraient présents ce soir, c'était donc plus que plausible. La dernière fois qu'elle avait eu l'occasion de croiser la jeune femme, c'était à Winterfell, à une époque ou elle vivait au bras d'un orfèvre local. Une amitié inattendue en avait finalement résulté, mais leurs dernières lettres commençaient à dater. Elle hésita un instant. Lyra ne savait rien de sa condition actuelle et Thalya n'avait pas la moindre envie qu'elle la découvre. Mais ici, elle n'aurait sans doute pas de mal à prétendre n'être présente qu'une simple artiste. La curiosité et  le souvenir de sa bienveillance la poussèrent finalement à se diriger vers cette dernière. Jusqu'à ce qu'elle découvre l'identité de celui qui lui tenait compagnie (Harrion).

Thalya pila net, baissant brusquement le menton pour dissimuler son visage derrière une cascade de boucles, puis pivota sur le côté et volt face dans la précipitation, espérant qu'aucun des deux interlocuteurs ne se soit aperçu de sa présence. Son geste, malheureusement, fut beaucoup trop précipité, tant et si bien qu'elle percuta la jeune femme qui se tenait juste derrière elle à cet instant (Naera), déversant le contenu de son verre sur sa belle robe de soirée. La jeune musicienne resta un instant, confuse, fixant la belle inconnue, sa main libre plaquée sur sa bouche pour étouffer un cri de surprise et masquer sa gêne. Quelle idiote elle faisait!

"Oh je suis vraiment désolé Madame, je ne vous avais pas vu, quelle maladroite je fais..."

Elle respira pour calmer la panique qui affluait. La jeune femme n'était pas la plus richement vêtue de sa soirée, elle semblait plutôt réservée et était totalement inconnue à Thalya. Elle pria intérieurement pour qu'elle se montre clémente et qu'elle ne se retrouve pas  obligé de finir sa soirée à la plonge dans les cuisines....ou pire. Elle se prépara mentalement aux réprimantes méprisantes de la dame dont elle venait d'abreuver généreusement la tenue. Elle ne pu s'empêcher de glisser un regard autour d'elle, au comble de l'embarra, pour s'assurer que personne n'avait remarqué l'incident, puis se mordant la lèvre, elle tendit son mouchoir à la belle jeune femme.

"Tenez, cela devrait suffire à absorder l'essentiel, voulez-vous que j'aille chercher du sel aux cuisines?"


 

 
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Dim 2 Oct - 18:38

Le banquet des espérances

Harrenhal - An 300, lune 7, semaine 4, jour 1



Elyane Descarpe

Quelques minutes se furent à peine écoulées entre le moment où le seigneur Descarpe s'était assis en compagnie de Garrel et Jyana et celui ou les Nordiens qu'elle avait repérés un peu plus tôt vinrent s'asseoir à sa table. Elyane était ravie de revoir Edwin et Wylla après tant d'années. Quant à Jorelle, elle était toujours heureuse de se trouver en sa compagnie, même si leur séparation se comptait plutôt en minutes, dans le cas présent ! Cependant, sa joie fut nettement ternie lorsqu'elle entendit les paroles du seigneur d'Ironrath : entendre Garrel gratifié du nom Descarpe l'interloqua à tel point qu'elle manqua de s'étrangler avec son vin et fut donc prise d'une quinte de toux qui l'empêcha de rectifier la situation. Ainsi, ce fut Jorelle qui se chargea de rétablir la vérité, et Elyane lui lança un regard reconnaissant pour cette intervention avant d'être en mesure de parler à son tour. ❝Garrel est le fils de mon défunt mari. ❞ commença-t-elle par préciser sur un ton indulgent : elle avait beau ne pas comprendre comment on pouvait confondre son conseiller avec son époux, ou même avec un lord, elle ne pouvait pas en vouloir à Edwin pour si peu. ❝Wylla, Edwin ! Cela me fait tellement plaisir de vous revoir après tant d'années !❞ reprit-elle joyeusement comme si l'incident n'avait jamais eu lieu. Lorsqu'elle était encore jeune et innocente, Edwin avait été pour elle la parfaite incarnation du preux chevalier. Combien de temps avait-elle alors passé en compagnie de Wynafryd à l'imaginer accomplissant des prouesses ! La jeune Wylla, quant à elle, était la petite sœur de sa meilleure amie d'enfance et Elyane était contente de constater que la jeune Manderly s'était sortie de la situation délicate qui était la sienne lorsqu'elle était devenue pupille Lannister.

Pour un peu, se retrouver parmi tant de gens faisant partie de son passé lui faisait oublier la présence de Garrel et de Jyana... Et cela ne s'arrangea pas lorsque ce fut au tour d'Alysane Mormont de rejoindre leur tablée. L'insulaire vint s'installer près d'Elyane et lui rappela leur accord quant à son voyage dans le Val. La perfide rouquine lui rendit son sourire, faisant taire la petite voix angoissée qui lui intimait de faire preuve de prudence lorsque son amie serait sur l'île de la Sorcière. ❝Ne t'en fais pas, je n'ai pas oublié. Dans ce voyage, j'échange une Mormont pour une autre !❞ s'exclama-t-elle en riant. ❝Mais tout est déjà prêt pour que tu fasses le voyage en notre compagnie, assurément...❞ dit-elle en adressant un regard interrogateur à l'attention de Garrel, qu'elle avait chargé de s'occuper de l'affaire. En effet, la sorcière du Val n'avait nullement eu envie de se consacrer aux questions administratives pour ce voyage et, comme bien souvent, avait délégué les tâches qui l'indisposaient à son fidèle bâtard. Le mentionner ainsi constituait une manière de le remettre à sa place en cet instant ou il se permettait d'être insolent alors qu'Elyane avait plus que jamais besoin d'entretenir les apparences. Bien sûr, ce n'était pas méchant, et elle ne savait même pas si l'excentrique bâtisseur saisirait le message, mais au moins soulageait-elle sa conscience en agissant ainsi. Et puis, elle n'arrivait pas à savoir exactement de quoi il en retournait, mais l'attention dont il bénéficait ce soir l'irritait : entre les nombreux regards de la timide Jyana et sa complicité avec Jorelle... Elle n'avait certes pas l'habitude de le voir tant favorisé par la gent féminine et elle n'appréciait pas vraiment le spectacle. Ainsi, elle reporta son attention sur le reste des convives qui constituait leur petit groupe.
❝Et comment se porte Wynafryd ?❞ demanda-t-elle à Wylla, un peu déçue de constater que son amie n'avait pas pu se joindre à eux pour les festivités. Elle entretenait une correspondance assez soutenue avec la jeune femme depuis leurs retrouvailles dans le Val, à l'occasion de l'enterrement de Jon Arryn, et elle espérait que la maternité ne l'éreintait pas trop. Elle se tourna ensuite vers lord Forrestier. ❝Mon cher Edwin, je dois dire que je suis flattée de voir que vous ne m'avez pas oubliée...❞ énonça-t-elle en lui adressant un sourire malicieux. Elle porta sa coupe à ses lèvres, son regard dérivant sur les invités qui les entouraient. Si certains passaient complètement inaperçus à ses yeux, certains avaient bien du mal à se fondre dans la masse !

©️ DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Lun 3 Oct - 2:33



Le banquet des espérances

Harrenhal - An 300, lune 7, semaine 4, jour 1

Les doigts de la pénombre tiraient le rideau l’obscurité plongeant dans la nuit et le silence l’édifice aux tours de pierre. Pas tant silencieuse que ça, outre les hululements et complaintes du vent, l’on pouvait entendre les gloussements, les éclats de rire, les vibrations des cordes et des voix. Des lampions illuminaient le chemin jusqu’aux portes de l’enceinte, il y voyait presque une marche funèbre tant il savait que son destin s’y jouerai, bien ce fut la première fois qu’il y mettait les pieds. En effet l’homme à la doublure écarlate dont des motifs végétaux ont été cousus en fil d’argent, savait que le temps de l’excès et des frivolités étaient comptés. Dès lors qu’il passa la porte, un frisson lui parcouru l’échine pourtant il était habitué à ce genre de soirées où l’hypocrisie était de mèche avec les manœuvres. Il y avait certes la présence de la reine mais cela ne l’inquiétait guère. Aussi pensa-t-il que s’était le souffle du vent sur son cou qui en était à l’origine. Il s’engouffra dans la forteresse avec un sourire dont il avait le secret.

L’odeur de vin, de faisans, de gibiers, du feu de cheminée et de toute cette assemblée se faisait plus que sentir. L’homme fit les bienséances en saluant solennellement sa reine, dont il remarqua les charmes discrets, ainsi que les hôtes Lady Hent et Tytos Nerbosc. Il se mêla ensuite à la foule, cherchant des visages familiers, il reconnut Jeyne accompagné de Merlon en compagnie d’un couple dont il ne pouvait ne pas connaître l’identité (Daven et Alyx). Cependant les voyants en de si bonne compagnie, il n’osa aller les déranger. Il poursuivit sa marche aveugle dans les dédalles de la salle, attrapant une coupe de vin au passage, il savait que ce serait certainement la seule de la soirée. Il tenait à briller lors du tournoi. Sa future femme est là quelque part dans ce hall, à moins qu’elle ait décidé de ne pas se montrer. Allait-on lui présenter sa promise avec toutes les convenances qui allaient avec ? Peut-être l’observait-elle en tâchant de déceler la moindre part de vérité sur sa personne ? Autant de questions dont il ne semblait pas se préoccuper. Le sourire aux les lèvres, il perçu le visage d’une connaissance (Aly) dont la rencontre ne l’avait pas laissé indifférent, il attendit d’avoir son regard en sa direction et il fit un signe de la main avec un très grand sourire. Il aurait pu venir s’inviter dans son joyeux groupe mais il n’avait pas encore assez bu pour se donner à ce genre d’amusement.

Il poursuivit son chemin quelques minutes, cherchant toujours du regard un visage amicale, c’est là qu’il vit celui qu’il considérait comme son frère (Lyle) adossé à une colonne. Il semblait bien s’ennuyer mais lorsqu’il perçu un certain regard, il ne put s’empêcher de rire. S’approchant de son ami, il lui tapant dans l’épaule.
« Si je ne te connaissais pas aussi bien, je jurais que tu as troussé cette jeune donzelle. » dit-il d’un ton taquin suivit d’un ricanement, il savait qu’il tapait juste. Il n’osait imaginer la réaction de sa femme si elle avait eu vent de leur discussion, probablement la castration… Il commença à porter le vin à ses lèvres, buvant doucement une gorgée, il détaillait la jeune femme (Naïa) qu’épiait Lyle. Il comprenait pourquoi celui-ci avait cédé face à de tels charmes bien qu’elle n’était pas le genre du jeune ouestrien. En effet, il avait toujours eu un faible pour les blondes, allez savoir pourquoi…

Codage par Psyko Joke
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Lun 3 Oct - 18:22

Event 4

le banquet de l'espérance




Il avait vu l'éclat de rire dans les yeux de Jorelle, le même qu'elle avait essayé de retenir avant de rétablir la vérité sur l'identité du brun qui semblait à deux doigts de s'étouffer avec son vin: pas le mari d'Elyane, mais le fils bâtard de son mari, un Stone donc. Une erreur que beaucoup aurait pu commettre, en tout cas ceux qui n'étaient pas familiers avec les liens familiaux de tout le monde, ce n'était fort heureusement pas marqué sur son front. De même Garrel, et vous pouvez m'appeler Edwin sans problème. Il n'avait jamais été pour la stygmatisation des bâtards, ne comprennant même pas pourquoi on leur donnait un nom pour les différencier du reste de la population, et il ne comptait certainement pas changer sur ce point. Alors que la musique jouée par Thalya et les autres artistes s'élevait dans la grande salle, une autre personne s'était joint à eux et il s'était levé par réflexe, son regard accrochant la longue cicatrice qui durcissait son visage autrefois si doux, sans toutefois gâcher sa beauté typiquement nordienne de la belle Alysane qui lui avait manqué, avant de lui sourire comme si de rien était, sincèrement heureux de la revoir après autant de temps. Il y avait certainement une histoire derrière cette blessure, mais ce n'était ni l'endroit ni le moment pour la lui demander. Je ne pouvais pas rester plus longtemps loin du Nord. Sans rien ajouter d'autre, il lui céda sa place pour s'installer à côté de Garrel avant de se servir un  nouveau verre et de remplir ceux des autres. Souriant à la question de la rousse, il se pencha légèrement pour lui répondre. Vous oublier douce Elyane? Est-ce seulement possible? Même si ça remontait à quelques années maintenant, il se souvenait parfaitement de ses passages au domaine des Ironsmith et des charmants sourires de la jeune fille d'alors, de son visage délicat entouré par le feu de sa chevelure, et il lui était arrivé de se demander ce qu'il était advenu d'elle alors qu'il traversait l'est.

Buvant une gorgée avant de reposer son verre, il se tourna vers la jeune femme (Jyana) qui restait silencieuse, une jolie brune qui semblait assez mal à l'aise malgré l'ambiance bon enfant qui régnait à la table. Je n'ai pas saisi votre nom ma dame, mais je suppose qu'il est aussi beau que votre regard. Il n'en était qu'à sa deuxième coupe, donc absolument pas enivré par ce vin assez léger comparé à ce qu'il avait pu boire ailleurs, mais il n'allait certainement pas se gêner pour faire des compliments aux belles dames présentes tout autour de lui. Un autre sourire à la demoiselle et il reprit une gorgée, avant d'observer ceux qui passaient la grande porte. Il désignant d'un vague mouvement de tête l'homme (Addam) qui venait d'entrer dans la salle à l’aînée des Mormont présentes. Alysane, je crois que le bellâtre qui vient d'entrer essaie d'attirer votre attention. Vu le regard mauvais qu'elle lui jetait, l'attention qu'il recherchait ne devait pas être réciproque, ou pas comme il le souhaitait. Une autre histoire qu'il avait bien envie d'entendre, mais qui attendrait encore. Un groupe un peu plus loin attira son attention, composé entre autre de l'homme aux énormes manches (Ales) et du beau brun (Alyn) qu'il avait remarqué plus tôt, en grande discussion avec l'un de leurs hôtes et deux autres qu'il ne connaissait absolument pas. Sept ans d'absence avaient fait de lui un étranger au milieu de cette noblesse, et s'il aimait cette position habituellement, ce soir elle s'avérait assez embarrassante. Je sais pas de quoi ils parlent là-bas, mais ça a l'air d'emmerder la moitié du groupe... Avant que je fasse une nouvelle erreur de titre, quelqu'un pourrait me dire qui ils sont? Il aurait été plus pratique que chacun porte un morceau de parchemin avec son nom épinglé à sa tunique, mais les trois quarts se connaissaient sûrement déjà, il devait être le seul à avoir du mal avec les identités de cette foule où il ne se sentait pas vraiment à l'aise, et il retourna à son verre qu'il vida tranquillement en attendant une réponse.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Mar 4 Oct - 0:50

LE BANQUET DES ESPÉRANCES

   
Event 4

   


   
Alysane Mormont

    Alysane avait rejoint le groupe de Nordiens avec lequel elle se sentirait probablement plus à l’aise. Ces visages qu’elle n’avait pas vus depuis si longtemps, tout comme sa petite sœur Jorelle qu’elle aurait bien enlacé fort mais s’était retenue devant le monde qui était présent. Même si elle ne souriait pas particulièrement, elle était heureuse de les revoir. Elle se demandait tout de même qui étaient ces deux personnes aussi présentes (Garrel et Jyana). Alors qu’elle venait à peine de rejoindre le groupe, Alysane vit enfin la couleur de l’alcool. Elle n’avait pas réussi depuis à intercepter la moindre coupe de vin ou autre breuvage qui pourrait la décoincer un peu. Ne pas penser à la cicatrice ni au regard des gens. Surtout, essayer de profiter de ses amis. Elle en attrapa donc une, et but quasiment tout son verre d’une traite, elle était véritablement assoiffée. La musique était étonnamment agréable, elle se demandait qui possédait cette voix (Thalya).

L’ourse avait fait savoir au Forestier qu’elle pensait ne plus le revoir mais il répondit qu’il ne pouvait pas rester plus longtemps loin du Nord, chose qu’elle pouvait comprendre. Alysane s’était installée auprès de son amie Elyane, cela faisait tellement longtemps qu’elle ne l’avait pas vue et leur voyage jusque dans le Val promettait d’être intéressant. Alysane s’était toujours demandé où vivait son amie et si elle y était bien. « C’est vrai que Jorelle était avec toi. » Elle jeta un regard à sa sœur, elle qui semblait bouger partout et ne jamais savoir où s’arrêter. Elle se demandait d’où elle tirait ça, cette envie de bouger. A ce moment Edwin remplit les coupes de toute la tablée, la coupe d’Alysane comprise. Elle avait bu sa première coupe si rapidement, que la remplir à nouveau n’était pas de refus. « Je suis ravie de savoir que tu ne m’as pas oubliée pour ce voyage. » dit-elle à son amie. « A vrai dire j’appréhende un peu ce voyage. Mais j’en profiterai pour me rendre au mariage de la jeune Stark. » Elle avait décidé d’y aller lorsqu’elle avait appris que ce serait pendant son séjour dans le Val. Elle n’y serait probablement pas allée autrement. La rouquine demanda alors à la Manderly comment elle se portait, question qui intéressait également Alysane, n’ayant pas eu l’occasion d’avoir de ses nouvelles depuis pas mal de temps. Puis elle s’adressa à Edwin, Alysane avait oublié qu’ils s’étaient également connus. L’ambiance était agréable, Alysane avait besoin de ça, de la présence de ces personnes.

Le Lord d’Ironrath s’adressa ensuite à la jeune femme inconnue et Alysane voulait également savoir qui elle était. « Il est vrai que je ne connais pas votre nom non plus. D’où venez-vous ? » Mais l’attention de l’oursonne fut soudainement perturbée par l’entrée d’une personne (Addam) qu’elle ne s’attendait pas à croiser en ces lieux. Non, vraiment, il était la dernière personne qu’elle voulait voir. Lorsqu’elle croisa son regard malencontreusement, son sourire – même léger – disparu aussitôt. Et Edwin lui fit d’ailleurs remarquer qu’il tentait d’attirer son attention. Mais quel effronté, il cherchait vraiment les problèmes. « Qu’il n’essaye même pas de venir me voir, car cette fois il pourra dire bonjour à Grand-Griffe. Banquet de paix ou pas, je n’aime pas sa tête et je me cacherai pas de lui faire savoir. » Mais le nordien avait déjà changé de sujet, attirant l’attention sur un autre groupe un peu plus loin. Alysane eut alors un regard, comment dire, dubitatif certainement. Cet homme (Ales) au loin était assez beau en théorie, mais les manches de sa tenue… « Je ne sais pas qui ils sont… Mais on dirait que les manches de cet homme ont envie de l’avaler. Comment peut-on arborer une telle tenue ? Il doit avoir une fiancée ou une épouse qui a mauvais goût, je ne vois pas d’autre solution. Il ne vient pas du Nord, ou alors je demanderai son exil, c’est inconcevable ! » Alysane but son vin encore une fois trop rapidement. Elle se demandait où étaient les vraies boissons, le vin c’est bien bon, mais ça va le temps de deux coupes. « Bon, et sinon, ils proposent d’autres chose que du vin ? Où sont les bières ? Pourquoi tous ces sudistes semblent avoir un bâton coincé où je pense ? Ça fait des manières, ça ne rit même pas, je m’imaginais tout autre chose d’un soi-disant banquet pour la paix. »


   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    

Revenir en haut Aller en bas
 
Event 4 : le banquet des espérances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Banquet du Tournoi des 3 Sorciers
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 2.0 :: RP terminés-
Sauter vers: