RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ça y est ! Le premier lot de la 2e version des enchères a été mis en jeu
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans les Îles de Fer, l'Orage et le Val ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 Event 4 : le banquet des espérances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Valar Dohaeris
avatar
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris

Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 1476
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Event 4 : le banquet des espérances    Mar 30 Aoû - 15:15

Event 4

   
le banquet

   


   
Le banquet des espérances

    Cela faisait plusieurs jours que les serviteurs de la grande forteresse du Conflans préparaient ce banquet, les cuisines étaient remplies d’odeurs alléchantes depuis de nombreuses heures. Les cuisiniers se surpassaient pour donner un large choix de mets aux nobles de Westeros qui allaient se réunir dans le grand hall d’Harrenhall. Trois longues tables avaient été dressées sur la longueur du hall et sur une estrade, leur faisant face, la table d’honneur où siégeraient le Roi Régent du Nord, la Reine du Sud, le suzerain du Conflans lord Tytos Nerbosc ainsi que la maîtresse des lieux lady Shella Whent. Un petit espace avait été réservé pour les éventuels danseurs et les meilleurs ménestrels et musiciens du Royaume qui avaient été conviés également. Tout avait été fait pour que cela soit parfait. Une perfection qui devrait sauter aux yeux des invités mais également des têtes couronnées présentes. Si l’événement avait été programmé à leur demande, toute l’organisation avait reposé sur les épaules de Lord Nerbosc et Lady Whent.

Le lendemain se tiendrait le Grand Tournoi et si les chevaliers avaient des rêves de victoires, cela n’empêchait pas l’insouciance du moment et le vin de couler à flot, bien loin de l’esprit de compétition qui s’installerait le lendemain. Les nobles affluèrent dans ce lieu légendaire dès la tombée de la nuit. Dames, lords, chevaliers, tous affluaient avec des idées en tête. Complots ? Manipulation ? Envie de s’amuser ? Chacun venait avec une idée en tête, elles étaient toutes différentes et avaient toutes leur place. Les discussions allaient bon train, se mêlant aux rires tonitruants de certains ainsi que les cris des enfants jouant ensemble. L’heure était à la fête, l’heure était à l’espérance que cette paix installée après plusieurs lunes de guerre, tiendrait encore longtemps. Elle était fragile mais ce grand événement était organisé pour renforcer les liens et en créer de nouveaux tout en célébrant les un an du Roi du Nord et la naissance de l’héritière du Sud. Le banquet de l’espérance était lancé.

   

   
© DRACARYS


Compte MJ,merci de ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Jeu 1 Sep - 16:31

Event 4

   
le banquet de l'espérance

   


   
Les Manderly

    Je ne m’étais jamais rendu à Harrenhal. Le voyage avait été long, moins que pour se rendre dans l’Ouest mais assez long néanmoins pour me faire râler après une semaine de voyage. Finalement la grande forteresse du Conflans se dressa devant nous. Mon cœur s’emballa à cause d’une anxiété naissante. Wyna m’avait parlé d’Hoster Nerbosc, j’allais être fiancé à ce jeune homme dont je ne connaissais rien pas même le visage. Forcément au début je m’étais refermée comme une huître et j’avais rejeté le doux en bloc mais finalement ma sœur avait réussi à me faire accepter l’idée bien que cela ne m’enchante guère. Le point positif que je voyais à cette union c’était que je serais plus si loin de mon aîné. La Dent d’Or et Cornellia n’était qu’à quelques jours de voyage. Un maigre lot de consolation. Alors lors de ce grand évènement organisé par les deux Royaumes, j’allais rencontrer celui qui devrait partager ma vie par la suite.

Nous étions finalement arrivés à Harrenhal en fin de matinée ce qui me laissait l’après-midi pour me reposer sous les conseils de ma mère pour le soir qui ne cessait de me dire que je devrais bien me tenir. Mes yeux ne cessaient de se lever au ciel. Par les Sept tous ces conseils m’agaçaient prodigieusement. Indirectement ma mère cherchait le conflit avec ça, elle savait très bien que je ne supportais pas tout cela. Heureusement mon père eu enfin un bon réflexe et coupa son épouse lui demandant de me laisser me reposer. Je lançais un sourire soulagé à mon père et je pus dormi quelques heures avant le banquet pour ouvrir les festivités. Les rumeurs disaient que tout Westeros serait convié. Je pourrais donc voir des dorniens. Je les imaginais déjà, leur cheveux noirs de jais, leur peau buriné par le soleil avec un air sauvage, loin du raffinement du Conflans ou encore de l’Ouest.

Perdue dans mes rêves, je sentis une main me secouer doucement. On cherchait à me réveiller et je ne pus que lâcher un grognement avant de m’apercevoir que c’était mon amie et servante qui cherchait à me tirer du sommeil. L’heure était bien avancée et je devais me préparer.  J’allais me mouiller le visage pour me réveiller complètement. Je ne comprenais pas pourquoi j’étais nerveuse, je ne l’avais jamais été pour ce genre d’évènement. Pourtant j’avais peur. Peur de rencontrer ce jeune homme. Ce jeune Hoster Nerbosc. J’enfilais une robe aux couleurs des Manderly avec un léger échancrée au niveau du buste. Un peu de fourrrure recouvrait mes manches pour me protéger de la fraîcheur. Si la neige n’était pas encore arrivé jusqu’à Harrenhal, les températures n’étaient pas spécialement chaude. Mes cheveux verts furent pour changer réuni en une épaisse tresse qui reposerait sur mon épaule.

Je rejoignais donc mes parents, ma mère me fit encore une réflexion sur mon comportement futur et je ne pus que lui jeter un regard sombre de colère. Nous prîmes finalement le chemin vers le lieu du banquet. Je traînais un peu la patte, pas franchement pressé de participer à ce banquet. Ma liberté de jeune sirène serait bientôt emprisonnée au milieu des terres. Qu’allais-je devenir ? Une sirène sans la mer…Je devrais cependant m’y faire, je devrais le faire pour ma famille, pour mon grand-père et pour la promesse faites à ma sœur que je tiendrais les engagements pris auprès des Nerbosc.

Le lieu était gigantesque, et ma curiosité d’enfant reprit vite le dessus. Je levais les yeux vers le plafond, émerveillé devant la magnificence du lieu. Wyna n’était même pas là pour voir cela. Je me promis de lui faire un compte rendu détaillé en rentrant à Blancport. Je voulus m’écarter et partir vagabonder au milieu des nobles comme je l’aurais fait à la maison mais la voix sèche et froide de ma mère m’arrêta nette. Je grommelais entre mes dents mais je finis par les suivre. Si je devais rester à leur côté toute la soirée, ce banquet promettait d’être interminable.

   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Jeu 1 Sep - 17:42






EVENT 4
Le Banquet (Année 300 - Lune 7)


C’était la toute première fois que le Prince Aegon se rendait à Harrenhal, pourtant ce n’était pas faute de n’avoir jamais emprunté la Route Royale qui passe non loin de la forteresse. L’ayant emprunté à plusieurs reprises pour accompagner Robb Stark son ami de toujours dans le Nord, mais aussi il y a quelques années pour aller visiter le Mur avec son père. La route royal, ce large chemin de terre tracé par Jaehaerys Ier était l’axe économique principal des Sept Couronnes, un axe comprenant de nombreuses auberges et qui traverse le Royaume d’Accalmie jusqu’à Chateaunoir, cela avait été une chose simple de construire cette route, mais c’était une chose essentielle pour le bon fonctionnement du Royaume. Aujourd’hui cet axe commercial reflétait à lui seul toutes les inégalités des Sept Couronnes, venant de la capitale et de toutes ses richesses on croisait sur cette route un nombre important de vagabonds et de mendiants, voir parfois de brigands… Cela n’était que le juste reflet de la situation actuelle de Westeros. Aegon avait entendu une fois sa grand-mère Rhaella dire : « Quand la Route Royale est sûre, le peuple va bien. Quand ce n’est pas le cas, fermez vos portes à clef. » Le Jeune Prince était un homme clairvoyant et il ne pouvait qu’admettre que l’expression utilisé par sa grand-mère se révélait véridique. Evidemment, ce n’est pas le Prince Targaryen et sa garde qui risquait d’être attaqué par quelques brigands. Protégé par des chevaliers des Terres de la Couronne armés jusqu’aux dents et lui-même armé, le Dragon ne craignait rien sur cette route.

Aegon était perturbé, il trouvait que tout ce tournoi pour rassembler un grand nombre de nobles des Sept Couronnes avait été précipité. Il lui semblait que le Trône était encore bien trop fragile pour risquer de permettre à certains nobles puissants de se réunir afin de comploter contre le Roi Régent du Nord et Rhaenys. En même temps, si une telle chose venait à arriver, le Roi Régent et la Reine du Sud auraient leurs ennemis sous la main pour les exécuter dans l’instant. Mais tout cela était un risque à prendre afin de pouvoir rassembler les puissants et les unir. Le Prince avait prié le Maître de la Lumière sur tout le trajet, lui demandant de guider sa lance lors du tournoi. Aegon n’avait participé qu’à quelques tournois mais il souhaitait améliorer son aisance à la joute et c’était une occasion idéale pour peut-être faire un coup d’éclat et marquer les esprits. Certes tout cela ne pouvait que lui rappeler des événements sombres qu’on lui avait racontés toute son enfance… La victoire de son père Rhaegar puis le couronnement par celui-ci de Lyanna Stark comme Reine de Beauté et d'Amour…  Quel affront à sa mère… Ainsi que la Danse des Dragons où ses ancêtres Aemond Targaryen et Daemon Targaryen se livrèrent à un combat titanesque et où périrent leur deux incroyables montures, Vhagar et Caraxes... Mais Harrenhal avait été un des premiers endroits où les Targaryen avait montré leur valeur à tout Westeros et une des batailles où les dragons marquèrent aussi les esprits grâce au feu terrible de Balerion la Terreur Noire ! Enfin bon... Tout cela pour Aegon était des événements très loin dans le passé et il savait que cela n’assurerait pas pour l’éternité le respect de leur peuple et des lords aux Targaryen. Non.. Chaque année, chaque lune, chaque jour les Targaryen devaient marquer les esprits, que ce soit par des fêtes somptueuses ou en écrasant leurs ennemis sur le champ de bataille, tout cela afin de s’assurer que chaque noble et chaque roturier du Royaume se souvienne que les Targaryen une maison valeureuse qu’il valait mieux respecter pour son propre bonheur.

Arrivant enfin à Harrenhal, c’est plein de méfiance que le charismatique Prince de Peyredragon descendait de sa magnifique jument à la robe palomino. La confiant à un palefrenier et lui donnant quelques dragons afin que celui-ci s’assure qu’elle soit bien choyée, il s’avança à travers l’arche à moitié effondré mais vraiment immense qui formait l’entrée principale de cette immense forteresse. Tout était si gigantesque ici que l’on aurait pu penser que ce château avait été construit par des géants. Cela aurait fait un très beau conte… Mais la vérité c’est que le matériel le plus utilisé pour construire ce château fut le sang de centaines, voir de milliers d’ouvriers… Enfilant sa veste de cuir bordeaux lui donnant vraiment une allure royale, le Maître des Navires du Royaume du Sud se rendit dans la Salle aux Cent Cheminées - salle de réception principale - guidé par un de ses chevaliers étant déjà venu ici et connaissant très bien les lieux. Aegon avait décidé de rencontrer de nouveaux lords avant que le banquet ne commence afin de prendre la température.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Jeu 1 Sep - 19:57

Event 4

 
le banquet de l'espérance

 


 

  Il n'était parti d'Ironrath qu'au dernier moment, espérant jusqu'au bout trouver une bonne excuse pour ne pas se rendre au tournoi. Mais rien n'était venu et il avait bien du se résigner, monter à cheval et parcourir la longue distance qui le séparait d'Harrenhal. Pour la première fois il s'était aventuré vers le Sud, au delà de la frontière naturelle que traçait le Neck, se demandant encore pourquoi il avait du plier face aux exigences de sa mère et de son oncle. Passé le Trident il n'avait toujours pas trouvé de réponses valables à cette question, juste son manque de combativité face aux deux êtres qui lui enseignaient depuis des mois à devenir le lord qu'il était sensé être, leurs mots résonnant toujours aussi désagréablement dans son crâne: le tournoi était une occasion rêvée pour lui, là-bas il pourrait se refamiliariser avec le monde auquel il appartenait, et éventuellement en profiter pour se trouver une épouse. Toujours la même rengaine depuis qu'il était rentré, il devait assurer la pérennité de leur maison, même si ses sœurs pouvaient prendre sa suite s'il lui arrivait quoi que ce soit. Ce qu'elles auraient fait s'il avait décidé de rester loin du Nord, mais il s'était abstenu d'exprimer cette pensée à voix haute.

Arrivant à Ville-Harren en fin d'après-midi, il avait cherché une chambre dans une auberge, en vain, et aller trouver une des familles du Nord pour leur demander s'ils avaient une place pour lui ne lui était même pas venu à l'esprit. S'éloignant du bourg, il avait suivi les rives de l'Œildieu pour trouver un bosquet isolé où il s'était installé le temps de se préparer. Après avoir vérifié que personne ne pourrait l'apercevoir, il avait plongé dans le lac pour se débarrasser de la fatigue du voyage, les yeux rivés à l'île couverte de barrals, le rougeoiement de leurs frondaisons se reflétant dans les eaux plus que fraîches. C'était là qu'avait été signé le pacte entre les enfants de la forêt et les Premiers Hommes, là que la paix avait enfin pris le pas sur des siècles de conflits, là encore qu'un chevalier qui s'était illustré au précédent tournoi d'Harrenhal avait séjourné si on en croyait les légendes. Des lieux du Sud qu'il avait toujours voulu voir, l'Île aux Faces faisait partie des plus mystérieux et il aurait largement préféré traverser l'étendue d'eau pour aller explorer la forêt plutôt que d'en sortir pour se rendre au banquet. Peut-être après le tournoi, s'il décidait de rester quelques jours au lieu de retourner immédiatement chez lui.

Sortant finalement, il avait rangé ses vêtements de voyage pour passer ceux préparés pour les festivités: une chemise blanche couverte d'une tunique noire ornée du symbole de sa famille brodé sur l'une des manches et un pantalon assorti, avant de repasser l'épaisse cape au col de fourrure dans les mêmes tons qui le protégeait du froid. Après une dernière inspiration et un regard sur l'île qui disparaissait dans la brume amenée par la nuit tombante, il était monté à cheval et avait repris le chemin de la massive forteresse. Une fois dans l'enceinte il s'était mêlé à quelques serviteurs qui terminaient les préparatifs et les avait suivi dans la grande salle. Grande n'était pas le mot... Immense, magistrale, colossale, et sûrement d'autres mots qui lui manquaient sur le moment. Pendant un instant il oublia complètement pourquoi il était là et ses récriminations à ce sujet pour contempler ce qui l'entourait, ébahi devant la beauté dure et sévère de la pièce, avant de revenir à la réalité alors que des personnes entraient. Des nobles à en juger par leurs vêtements et leur attitude, comme ceux déjà présents un peu plus loin, et il s'était éloigné pour s'installer dans un coin tranquille, là où il pourrait observer plus qu'être vu, et peut-être essayer de saisir pourquoi sa présence en ces lieux avait semblé si importante pour les siens.
 

 
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Val d'Arryn
avatar
Val d'Arryn
Valar Dohaeris

Ft : James Franco
Multi-Compte : Owen Tyssier & Ulwyck Uller
Messages : 2996
Date d'inscription : 28/02/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Jeu 1 Sep - 20:36

Le banquet des promesses

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans



Elbert Arryn

Le voyage jusqu'à Harenhal se fit sans heurt. Après avoir prit possession de ses quartiers, le Roi Régent avait attendu patiemment l'heure du banquet pour s'y faire annoncer et faire son entrée, accompagné du futur roi du Royaume du Nord qui marchait à ses côtés, ne comprenant sûrement pas toute l'importance de ce banquet et du tournoi qui se profilait à l'horizon. La première chose qui déçut Elbert fut de ne pas voir plus de maisons Suzeraines invitées à la table d'honneur. Lady Whent avait sans doute voulu mettre à l'honneur les principales têtes d'affiches des raisons de l'organisation de ce tournoi ainsi que son propre suzerain à l'honneur. Tout du moins avait-il au moins insisté pour obtenir une chaise à sa gauche pour sa future épouse ce qui aurait le don d'énerver Delena, sa mère, qui portait les Stark en horreur. Ce genre de mondanité était l'endroit idéal pour juger de ses qualités d'étiquette qu'on lui avait tant vanté mais aussi pour qu'elle puisse faire connaissance avec celui qui siègerait à sa droite : son fils. Aemon Arryn, futur roi du Royaume du Nord était à l'honneur en ce jour. Le tournoi était à la fois pour la paix des royaumes, pour fêter la naissance de l'enfant de la Reine Rhaenys mais aussi pour fêter la première année de vie de son propre enfant. Le petit bien que né prématuré semblait en cette heure en pleine forme. Cela ne faisait pas longtemps qu'il marchait avec aisance. Le bambin aimait explorer et Elbert était à peu prêt sûr que son héritier l'emmènerait tôt ou tard à se mêler à la foule pour explorer les lieux dans son insouciance enfantine.  Appellant un de ses hommes, le roi lui demanda de guetter l'arrivée de Sansa Stark et de la convier gentiment à le rejoindre à la table d'honneur.

Avant d'arriver à la table, le Régent avait sourit, hocher de la tête et serrer quelques mains. Depuis son premier mariage, il appréciait moins les mondanités. D'ailleurs sous ses riches vêtements, il portait une protection de cuir qui lui tiendrait à la fois chaud mais lui permettait aussi de se sentir en sécurité. Son épée se tenait contre sa jambe, attachée à sa ceinture. Sa cape, d'un coloris bleu Arryn, la recouvrait en partie. Son fils aussi avait vêtu une tenue de protection à sa taille sous ses vêtements. Elbert craignait pour la vie de l'enfant. N'ayant toujours pas démasqué l'assasin de Daenerys, il préférait rester aux aguets. Ses gardes et sa garde royale avait pour ordre de veiller à la sécurité de son fils en priorité, à celle de sa future épouse et la sienne.

Des coussins avaiebt été installés sur la chaise de son fils et le Seigneur l'y installa calmement, veillant sur lui du regard et guettant l'arrivée de sa fiancée et le Reine Rhaenys. La jeune femme allait sans doute être enchantée de voir son cousin se porter comme un charme. Aegon Targaryen en ferait sans doute de même. Aemon était comme eux. A moitié Targaryen. Son nom était celui de l'illustre Chevalier-Dragon mais aussi une façon d'honorer le vieux Mestre Aemon qui servait la Garde de Nuit depuis tant d'années. L'enfant possédait la chevelure brune et bouclée de son père mais ses pomettes, sa bouche et son nez étaient bien ceux de sa mère. Quant à ses yeux, ils avaient la couleur violette caractéristique des descendants de l'Ancienne Valyria. Elbert y tenait comme à la prunelle de ses yeux et était prêt à tout pour le voir un jour grandir et devenir un homme honorable et respectueux. Attendant que le monde se rassemble, le roi se tint au dessus de la chaise de son fils, le regard balayant le hall immense.

«Sois calme mon fils. Si tu es sage, nous irons nous balader tous les deux un peu plus tard. »

© DRACARYS



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 2 Sep - 9:47

Event 4

 
le banquet de l'espérance

 


 

  Thalya avait pris la route très tôt ce matin là, au côté d'un groupe particulièrement hétéroclite de curieux, de musiciens, ou encore de marchands, profitant de cette grande occasion que représentait pour eux le tournoi d'Harrenhal. Et malgré le froid et l'inconfort du chemin, elle pouvait sentir son impatience grandir un peu plus à chaque nouvelle étape les rapprochant de leur destination. Cela faisait maintenant des jours qu'elle attendait, trépignant d'impatience, ce grand moment, ravie de pouvoir enfin s'aventurer dans une nouvelle ville après presque une année complète cloîtrée à Karhold. Thalya n'était pas une sédentaire, et cette petite escapade représentait pour elle une grande bouffée d'air frais plus que bienvenue, lui procurant une incroyable sensation de légèreté, ainsi qu'un engouement qu'elle n'avait pas ressentit depuis longtemps désormais. Parcourir cette route fit remonter en elle bien plus de souvenirs qu'elle ne l'avait escompté et une douce nostalgie embruma son esprit pendant les premiers jours de voyage. Une sensation bien vite supplantée par l'excitation et l'impatience. Elle n'avait pas souvenir d'avoir jamais assisté à un tel événement et n'avait cessé de se demander à quoi cela pourrait bien ressembler, si les festivité seraient si incroyables qu'on le lui avait fait miroiter. Bien entendu, en tant qu'artiste et catin, elle ne ferait parti que de l'arrière plan des réjouissances, mais y assister constituait déjà un grand privilège et elle avait hâte de pouvoir côtoyer ce luxe après lequel elle avait longtemps couru. Et même si elle n'était pas particulièrement fascinée, voir même intéressée par les combats, elle ne réprimait pas sa curiosité de découvrir le spectacle et le divertissement qu'un duel pouvait offrir. Les conversations sur le sujet allèrent bien entendu bon train au sein de leur petit groupe, qui s'étoffa au fur et à mesure qu'ils descendaient vers le sud, de nombreux autres spectateur rejoignant leur compagnie de fortune. Ainsi lorsqu'ils arrivèrent aux abords d'Harrenhal, la jeune femme avait déjà en tête une bonne partie des noms des familles nobles qui seraient présentes et des jouteurs qui participeraient

Le confort n'était bien entendu pas de mise et parmi ceux qui l'avaient accompagnée jusqu'ici, nombreux furent ceux qui durent se contenter de la rue ou d'une tente de fortune pour tout hébergement. Par chance, Thalya connaissait bien les alentours et avait conservé quelques contacts de l'époque où elle vivait dans les Conflans. L'une de ses anciennes connaissances avait donc accepté de lui prêter son toit pour les jours à venir moyennant quelques petits dédommagements. C'était là un maigre sacrifice pour pouvoir profiter d'un toit, d'un peu d'intimité et d'hygiène afin de correctement se mettre en condition pour ce grand événement. Elle passa donc une bonne partie de la journée à se préparer pour celui-ci. Elle s'assura que sa longue chevelure bouclée tombe avec le plus d'élégance possible sur ses épaules, que sa robe rouge laine à aux broderies dorées finement ouvragée, qu'elle ne sortait que pour les grandes occasions et qui valait certainement plus que tout ce qu'elle possédait à Karhold, soit parfaitement ajustée et que ses bijoux la mette bien en valeur. Elle aurait presque pu passer pour une vraie demoiselle bourgeoise, comme celle qu'elle avait été fut un temps. Elle avait l'impression d'être une enfant et se sentit même un peu ridicule de tant espérer de cet événement. Comme toujours elle en repartirait certainement déçue, mais pour l'heure, rien n'aurait pu entamer sa bonne humeur. Et qui sait, peut-être ferait elle des rencontres vraiment intéressantes? Même si bien sûr, elle n'était pas non plus naïve. La plupart des personnes présentes ne seraient pas là pour discuter avec le bas peuple et même si elle tentait de le faire oublier à travers sa belle tenue, les bijoux à son cou et sa fière allure, sa place restait dans les coulisses.  

Néanmoins elle s'y rendit pleine d'espoir et le sourire au lèvres, assez tôt afin d'aider à la préparation de l’événement et de repérer les lieux les plus intéressants. Thalya avait déjà vu Harrenhal, mais elle n'y était encore jamais entrée et elle devait bien admettre que le château offrait à la vue un décor si imposant qu'elle se sentait presque invisible entre ses murs.  Elle aperçut quelques nobles de loin, s'arrêtant de temps à autre dans son travail pour les observer, avant de retourner à auprès des autres artistes pour les dernières répétitions, impatiente de voir ce que cette soirée allait lui réserver.
 

 
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 2 Sep - 14:47

Le banquet des espérances
An 300, lune 7
Le matin où il quitta Broad Arch, toute son escorte habituelle semblait s'être levée du mauvais pied. Peut-être était-ce le gros ciel gris qui menaçait toujours de pleurer, l'air trop humide qui rendait les peaux désagréables à porter ou Durrand Longbec qui n'arrêtait pas de parler pour mieux guider les deux jeunes écuyers d'Alesander qui transportaient pour la première fois de tels matériaux nécessaires au tournoi qui allait avoir lieu – habituellement, ça n'aurait embêté personne, mais le sang battait dans les tempes fatiguées d'Alesander et Hewlett, à la grande damnation de Rosalynd et Theobald qui se tenaient à distance, juste au cas où.  La traversée au Bief, à Grassy Vale, dans le but de croiser l'escorte des de la Nouë avec qui ils finiraient le chemin, n'aida en rien ; le soleil à nouveau existant ne faisant qu'attiser les feux fraternels déjà présents. Ce ne fût que passé Port-L'Amer que tout éclata, Alesander quittant son cheval pour faire comprendre à Hewlett, un peu trop physiquement, que tout le monde en avait marre de ses complaintes inutiles, que s'il n'était pas content personne ne l'empêchait de faire demi-tour et de rentrer à Broad Arch, qu'il ne serait pas celui qui le retiendrait. Heureusement, d'un bond, la Storm s'occupa d'écarter Hewlett et le Longbec se chargea du très mature Lord, avant que l'un décide de trouver un ravin pour pousser l'autre. Le reste du chemin se passa ainsi : Alesander guida l'escorte des Staedmon alors qu'Hewlett  se tenait aux côtés de sa soeur avec l'escorte des de la Nouë, ainsi tout le monde était content. La destinée des deux camps se sépara au moment de trouver une auberge non-loin d'Harrenhal. Les Staedmon récupérèrent Hewlett et les deux jours suivants se passèrent à merveille, sans trop d'écorchures.

Alesander Staedmon n'avait jamais été bien fort sur ses habits. Il n'avait pas grand-chose qui convenait à un évènement aussi grand que le banquet qui allait se dérouler dans l'heure qui suivait. Comme son anniversaire avait lieu la semaine prochaine, sa petite sœur Evelyn lui avait fait faire un habit qui respirait bien trop le Bief à son goût. Certes aux couleurs foncées ( noir et bourgogne )  et aux dorures, une broderie toute aussi dorée représentant le cœur poignardé des Staedmon au niveau de la poitrine, mais aux manches tellement bouffantes qu'il était persuadé qu'il aurait pu y cacher un chat et le nourrir discrètement durant le banquet. « Sérieusement ? » demanda-t-il « Sérieusement. » lui répondit-elle. Et ils descendirent rejoindre leurs escortes pour se rendre à Harrrenhal. En chemin, il s'enthousiasma de plus en plus et, une fois à l'intérieur de la forteresse, ce ne fut que pire. Sans trop hésiter, il quitta tout le beau monde qui l'avait accompagné histoire d'explorer un peu l'univers qui s'ouvrait devant lui. La salle ne tarda pas à se remplir, au grand plaisir du Staedmon qui appréciait tout autant les foules que la solitude. Il y voyait des gens. Des gens qui venaient des quatre coins de Westeros, qui amenaient avec eu leur bagage culturel, tout ce qu'ils pourraient probablement lui raconter. Mais Alesander se calma rapidement, préférant analyser l'endroit voir s'il ne pouvait pas croiser quelques orageois de plus. Enfin, il ferait des efforts pour ne pas rester coincé dans son coin avec des gens qu'il connaissait trop bien ; après tout, il comptait profiter de cette soirée pour essayer de glisser deux ou trois mots pour vendre sa famille pour de futures alliances et, surtout, il espérait pouvoir trouver une potentielle demoiselle pour Theobald et peut-être pour Hewlett si l'occasion se présentait. Rare étaient les moments où Alesander ne pensait pas à ses devoirs de Lord et à la renommée de Broad Arch. Heureusement, ça ne l'avait jamais vraiment empêché de s'amuser. Il avait peut-être l'air d'un bouffon dans cette tunique un peu trop serrée au niveau du torse, mais il s'en fichait bien et il ne comptait pas laisser cet accoutrement ridicule l'empêcher de faire bonne figure. En tout cas, il observa, de ses grands yeux bruns émerveillés, tout ce beau monde qui lui réservait probablement mille et une surprises.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 2825
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 2 Sep - 15:15

Event 4

   
le banquet de l'espérance

   


   
Les lefford

    Il y avait dix-neuf années de cela, lors de ce même tournoi, Alyx naissait. Aujourd’hui elle accompagnait son père et son époux à ce tournoi. Et Leo avait une autre épouse enceinte jusqu’aux yeux qui pouvait accoucher d’un moment à l’autre. L’enfant de Wynafryd naîtrait-il pendant ce tournoi ? Cela pourrait être amusant, beaucoup moins pour la jeune lady qui verrait alors encore ce signe comme une menace pour son héritage. Tout était prétexte à la méfiance. Mais elle allait devoir enterrer cette méfiance et être radieuse comme le soleil de la Dent d’Or qu’elle savait être durant le banquet. La délégation de l’Ouest comprenait les Lannister, les Crakehall, les Lefford et quelques autres familles de la région. Il n’était pas très représentait mais beaucoup ne gardait guère de bon souvenir du précédent tournoi. Une chose était sure…Daven pourrait profiter jusqu’à la fin cette fois et ne serait pas obligé de suivre Leo partant en catastrophe pour aller aux chevets de son épouse venant de mettre au monde un enfant. Si cela devait se produire…

La jeune femme s’habilla de façon élégante et voyante, attirer l’attention sur les Lefford, les faire rayonner. Cela avait toujours été son rôle. A moitié Lannister par son mariage, la brune avait revêtu une robe rouge écarlate contrastant avec sa peau de lait et ses cheveux de jais. Ses derniers avaient été remontés en un chignon fou, laissant d’épaisse boucle retombé dans son dos. Des bijoux d’or vinrent orner sa peau pâle. Elle serait dans son élément ce soir, elle pourrait briller de mille feu, son mari aurait le regard rivé sur elle à coup sûr. Son père serait surement indifférent, les relations père fille n’étaient pas au beau fixe face à l’absence de grossesse de la jeune lady. Ce désintéressement de la part de son paternel blessait profondément Alyx qui idolâtrait cet homme qu’elle appelait père. Elle devait trouver consolation dans les bras d’un époux qui se montrait plutôt compréhensif depuis leur dernière discussion.

Ils entrèrent dans la salle où aurait lieu le banquet, la jeune découvrit ce lieu immense et magnifique. Au bras de son époux, son regard vert parcourait de long en large le hall. De nombreux nobles s’y trouvaient déjà, discutant, cherchant des connaissances. Alyx elle, cherchait sa cible de la soirée. Histoire de ne pas s’ennuyer et de laisser sa langue proféré des mots piquant et acide à sa victime. Elle était comme une vipère, à l’affut, prête à bondir à l’aide de phrases acerbes. Tout serait un prétexte pour minauder, charmer ou retourner les mots contre leur propriétaire. Elle était comme un poisson dans l’eau lors des banquets et autres festivités.
« Souhaitez-vous qu’on aille chercher un verre ? »

Demanda-t-elle à Daven en se tournant légèrement vers lui.

   

   
© DRACARYS



We are a family, my family. Our Sun is Gold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 872
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 2 Sep - 15:46

Le banquet des promesses

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans



Ulwyck Uller

Les banquets de tournoi était un événements qu'il appréciait. Un peu moins que ceux des mariages mais ce genre de festivités avaient toujours le chic pour vous permettre de compter fleurette  à l'une ou l'autre dame, qu'elle soit bien née ou non. Les chevaliers qui allait participer aux tournois faisaient souvent rêver les jeunes femmes en manque de sensations fortes. Par chance, Ulwyck faisait partie de ceux-là et en prime il était un homme des plus séduisants dont le magnétisme naturel attirait les femmes comme le sucre attiraient les fourmis. La ripaille était aussi un point d'intérêt bien qu'il n'appréciait que moyennement la nourriture locale bien trop fades et peu épicée à son goût. Il se nourrissait ici bien plus souvent pour se sustenter simplement que par attirance gustative. Le dornien avait vêtu les plus beaux atours qu'il avait pût trouver à Port-Réal. Une tenue de couleur rouge élégante, bien loin des tissus fins et criards qu'il portait à Dorne. Le tout était richement décorés de fils d'or et d'argent. Le château était chauffé si bien qu'à l'intérieur de ses murs, il y faisait un peu frais mais la température était agréablement supportable même pour un dornien. Pas de table d'honneur pour lui et il s'en moquait quelque peu. Ces gens ne l'apprécieraient sûrement pas à sa juste valeur. Autant donner de la confiture au cochon. Se frayant un chemin parmis la foule, le jeune homme se posa dans un coin, une coupe de vin servie par une domestique à la main. Le vin du reste de Westeros n'était pas aussi repoussant que leur nourriture. Il se laissait boire même si son palais préférait les vins de sa région natale.

Il attendit patiemment, cherchant un regard connu dans l'assemblée, posant ses yeux sur telle ou telle femme désirable, vérifiant si elle était accompagnée ou non. La veille d'un tournoi, il n'appréciait pas dormir seul. En vérité, aucun jour il n'appréciait ressentir le froid à ses côté dans sa couche. Tel un chasseur, il flairait la proie idéale  mais contrairement à l'homme précédemment cité, il n'avait pas besoin de limier. Son propre flair lui était suffisant. Ne repérant rien dans un premier temps, il décida de se balader  et ses pas le conduisirent à l'écart de la noblesse. Finalement ses yeux se posèrent sur une créature des plus sublimes qui semblait s'affairer auprès des artistes. Sans doute-en était-elle une aussi bien que sa tenue montrait quelques signes de richesse. Une robe rouge qui s'accorderait plutôt bien avec la sienne. Il ne semblait pas y avoir de mâle à son bras ce qui était bien signe. Quand bien même, ce ne serait pas le premier mari cocufié qu'il engendrerait. S'arrêtant à la hauteur de la jeune dame, le jeune homme se courba légèrement pour la saluer, la voix pleine d'entrain, sa peau et son accent dornien à couper au couteau trahissant vraisemblablement ses origines.

«Je me permet de vous saluer, jeune dame. Votre tenue est très élégante et je m'interrogeais de voir une dame avec autant de prestance se tenir parmi les artistes. Seriez vous dans l'organisation de ce grand événements ou la propriétaire de cette compagnie d'artistes ?»

Conversation banale à souhait mais que pouvait-il bien dire d'autres ? Le Uller ne jouait pas à domicile et se demandait comment procédait les nobles entre eux ici. Ils étaient bien plus prudes qu'à Dorne, du moins en apparence si bien qu'il décida de tenter une petite percée pour voir où cela le mènerait. Saisissant la main de la jeune dame sans demander sa permission, habitude ô combien dornienne, il lui baisa tendrement avant de reprendre une position de plus normale et d'attendre sa réponse.

© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 2 Sep - 16:16

Event 4

 
Le Banquet de l'Espérance

 


 

  Quelques bonnes odeurs s’échappaient déjà des cuisines et les convives prenaient doucement leurs places attitrées.  Aegon avait serré quelques mains et salué quelques demoiselles ravissantes mais son esprit n’était pas avec ses gens. Son regard non plus. Focalisé sur l’estrade et l’agencement des tables le Prince s’était rendu compte qu’on ne l’avait même pas placé sur l’estrade avec le reste de la famille royale, ni sa grand-mère Rhaella. Quel affront. Tous ces gens auraient-ils si vite oublié qui sauva Port-Réal de l’armée d’immaculés de Stannis… Enfin… Le Prince de Peyredragon n’en était plus à ça près et à force d’affronts il avait décidé de ne même plus y prêter attention pour le moment…

Regardant les nobles et les serviteurs défilés le Suzerain des Terres de la Couronne s’était placé à sa place au bout de la table principale à quelques enjambées de l’estrade. Le vin coulait déjà à flot mais le jeune homme ne souhaitait pas commencer à boire avant que les plats de ne soient servis et que ça sœur n’arrive. De plus, le lendemain se tenait le tournoi d’Harrenhal et Aegon comptait bien y marquer les esprits comme son père lors du dernier tournoi s’étant déroulé ici. Il comptait néanmoins, si possible bien sûr, éviter de déclencher une nouvelle rébellion contre le trône de fer. Le Jeune Dragon se releva et marchant à travers la salle il recommença à saluer et souhaiter la bienvenue aux familles nobles des Sept Couronnes ayant fait le déplacement. Bien évidemment, le Bief « Indépendant » manquait à l’appelle, mais cela ne payeraient rien pour attendre et se trouvaient en tête de la liste des ennemis du Royaume, bientôt le feu des Targaryen irait raser leurs belles forteresses et faire fondre l’or directement dans les poches de ces traitres. Aegon demanda à ses deux gardes d’aller s’asseoir vers sa place à titrer mais de rester aux aguets, on ne pouvait jamais être sûr de ce qui pouvait arriver lors de ce genre d’événements.

Levant les yeux vers l’estrade, le Prince vit Elbert Arryn, le Roi Régent du Nord et par ailleurs son oncle par mariage, installer son fils Aemon sur une chaise en y disposant quelques coussins. Quel magnifique enfant Dany avait eu avec cet homme ! L’enfant avait les yeux de sa mère et son visage mais tout le reste, il le tenait de son père. Ce serait un robuste gaillard une fois l’adolescence atteinte, pas de doute. Le Dragon n’avait vu son cousin qu’une seule fois et celui-ci avait bien grandi depuis. Tout ce rassemblement était d’ailleurs fait pour fêter la première année d’Aemon et la naissance de la fille de Rhaenys. Une chose était sûre, la lignée Targaryen perdurerait, du moins dans le sang, car d’après l’ancienne tradition, aucun d’eux ne pourrait porter le nom de Targaryen et l’honneur de fournir un descendant légitime à la lignée revenait à Aegon. Enfin… Ce temps était visiblement révolu, et il fallait faire preuve d’ouverture d’esprit ces dernières années… A moins de vouloir voir sa tête placée au bout d’une pique. Tous ces conflits moraux étaient néanmoins très loin d’Aemon qui lui était un vrai petit ange sur lequel Aegon posait des yeux aimant. Elbert n’avait pas encore trouvé l’assassin de Daenerys et Aegon savait que l’enfant était donc toujours en danger et qu’il devait être protégé. Peut-être aurait-il dû rester dans le Val ? Ou bien peut-être était-il finalement plus en sécurité auprès de son père ? Le Prince décida d’aller entamer la conversation avec le Roi Régent du Nord. Se faisant, il gravit les marches de l’immense estrade et se dirigea vers la table d’honneur où il se plaça au côté d’Elbert contemplant l’immense Salle aux Cent Cheminées. Le Prince sourit au petit Aemond et dit :

« Votre Altesse, si vous continuez à grandir à cette vitesse, vous serez encore plus grand que Balerion dans quelques lunes ! »

Le Maître des Navires eût un rire franc et un doux sourire pour Aemon et se tourna vers Elbert en lui tendant la main pour serrer la sienne :

« Mon Oncle, je suis ravie de vous voir ici et encore plus de voir que mon cousin a une santé de fer. Comment vous portez-vous depuis les derniers événements ? Votre voyage n’a-t-il pas été trop pénible en l’absence de ma douce tante ? »

 

 
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 2 Sep - 16:56

Event 4

   
le banquet

   


   
Le banquet des espérances

    Harrenhal était un lieu maudit. Passant de famille en famille, ses murs noircis étaient synonymes des flammes qui avaient autrefois ravagé l’incroyable forteresse. N’avait-elle d’ailleurs pas l’air lugubre, cette forteresse, perdue au milieu du Conflans, son immense silhouette se reflétant dans le lac aux eaux sombres qui lui léchait les flancs ? Lyra avait entendu les pires histoires à son sujet. Elle n’avait pu réprimer un frisson lorsqu’elle avait vu le château pour la première fois et sa monture, qui avait dû sentir ses réticences à pénétrer dans une telle demeure, avait subitement tiré sur ses rennes pour faire demi-tour. Seulement, il était impossible de faire demi-tour. La famille Mormont avait fait un long voyage depuis l’Île aux Ours pour se présenter au banquet et au tournois donné en l’honneur des jeunes dragons et Maege porterait l’épée lors des joutes du lendemain.

Faisant partis des premiers arrivés, l’on donna à la famille insulaire des appartements où elle pourrait se préparer pour les festivités de la soirée. La chambre de taille colossale était faite de bric et de broc. Un mur effondré avait été reconstruit avec des pierres plus pâles que celles d’origine et certaines poutres calcinées étaient soutenues par des consœurs dont le bois clair jurait avec l’atmosphère lourde du château. Les meubles, sans réelle unité, semblaient tant venir du Conflans, que de Dorne, que du Nord. L’on avait cependant pris grand soin de recouvrir le sol d’épais tapis de fourrure et d’alimenter généreusement les deux énormes cheminées qui chauffaient la pièce.

Lyra se débarrassa de ses vêtements sales et puants du voyage pour revêtir une tenue plus appropriée pour un banquet. Cette robe couleur émeraude, elle l’avait déjà portée plusieurs fois. Au banquet donné par les Stark lors du Festival des Moissons à l’arrivée de l’automne, mais également pour le mariage de sa sœur Dacey. Les Mormont ne roulaient pas sur l’or, cela était de notoriété commune et la troisième ourse ne tenait pas à dépenser quoique ce soit dans une toilette. L’hiver ne rendait certainement pas coquette et faisait plutôt économiser pour pouvoir survivre en cas de coup dur.
Elle se coiffa tout de même avec application et s’autorisa deux bracelets argentés, un à chaque poignet. Elle appréciait la façon dont ils teintaient lorsqu’elle agitait les bras.

Alysane et Maege déjà prêtes, les femmes Mormont finirent par sortir alors que la salle aux cent cheminées se remplissait peu à peu. Lyra resta quelques secondes muettes en découvrant l’étrange beauté des lieux qui lui firent oublier les désastres ayant eu lieu entre ces murs. Les tables s’étendaient à perte de vue, recouvertes de mets et de denrées tandis qu’une musique enjouée résonnait. Harrenhal avait-il réellement été le théâtre de meurtres, de mensonges et de calamités ? Des feux chaleureux brûlaient d’énormes bûches dans les âtres et les plus frileux s’y précipitaient pour s’y chauffer les mains. La jeune femme n’avait alors aucun mal à reconnaître les Nordiens qui, habitués au froid, sourcillait à peine alors qu’un peu plus au nord, la neige recouvrait tout.

Entrainée par la foule grossissante, l’archère laissa son regard papillonner de convives en convives, à la recherche de visages familiers. Où était donc passée Jorelle ? Elle crut apercevoir Thalya, une jeune femme, épouse d’un orfèvre, qu’elle avait rencontré par le passé, mais une bousculade près du banquet l’éloigna du mirage.

Instinctivement, Lyra chercha à s’éloigner des groupes qui se formaient. Craignant les rassemblements et le confinement, la jeune femme avait toujours préféré les hauteurs et la tranquillité. Elle se réfugia dans un coin de la salle, loin de l’agitation. Un regard sur sa droite lui indiqua que quelqu’un d’autre avait eu la même idée qu’elle.

« N’essayeriez-vous pas de viser ce cochon de laie avec votre arc, lord Forestier ? » demanda-t-elle d’une voix rieuse en pointant du doigt ledit cochon qui reposait sur le banquet.

Elle se tourna vers la jeune nordien qui, comme elle, avait cherché son petit coin de tranquillité qu’elle venait déranger. Elle secoua la tête avant de reprendre plus sérieusement.

« Je suis heureuse de vous trouver ici, Edwin. Je n’étais pas au courant de votre venue. »

Son regard fut attiré par une tornade aux cheveux verts qu’elle identifia immédiatement comme Wylla Manderly. Depuis combien de temps ne l’avait-elle pas vue ? Elle lui adressa un signe de la main discret, se demandant si la jeune sirène l’avait également aperçue.  


   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris

Ft : Jamie Campbell Bower
Multi-Compte : Elbert Arryn/Ulwyck Uller
Messages : 1389
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Ven 2 Sep - 18:30

Le banquet des promesses

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans



Owen Tyssier

Le voyage jusqu'au Conflans lui avait semblé long. Au moins la compagnie d'Ellyn lui avait permit d'avoir une compagnie de valeur pendant le trajet. Le Conflans était plus frisquet que le Bief à n'en pas douter mais la température était supportable. La neige était déjà présente par certains endroit. Combien de temps durerait cet hiver ? Froide-Douve était préparé à l'affronter et il espérait qu'il ne durerait pas longtemps pour qu'il puisse retrouver les charmes de la chaleur. Que le soleil revienne et puisse rendre le sourire à Gwynesse. La pauvre jeune femme avait refusé de quitter Froide-Douve et par respect pour ce qu'elle avait traversé Owen lui avait permit d'y rester. Il comprenait qu'elle voulait éviter les mondanités mais tôt ou tard elle devrait prendre un époux. Peut-être que le jeune homme en trouverait un valable à ce tournoi. C'était l'une des raisons premières de sa venue au tournoi. Il y en avait d'autres bien évidemment. La première était qu'il souhaitait observer la Reine Rhaenys. La jeune femme pouvait toujours commettre un faux pas qui la compromettrait devant une bonne partie de son royaume ce qui amuserait Owen. S'il pouvait également obtenir des informations sur ses agissements, il en serait également très enchanté. La dernière était qu'il souhaitait élargir son réseaux de connaissances et créer des liens avec des Seigneurs étrangers au Bief. Cela faisait pas mal de raisons et le jeune homme espérait que tout se passerait à merveille.

Pour l'occasion, le jeune homme s'était vêtu d'une tenue rouge, brodée de fil d'argent à motif de toiles d'araignée. Il s'était dispensé de se vêtir d'une cape noire car il trouvait que la couleur ne s'accorderait pas aux festivités. Il fit son entrée dans la salle ou des nobles étaient déjà présents, aux bras d'Ellyn. La jeune femme était resplendissante et c'était une fierté que de se trouver à ses côtés. Il n'avait aucune honte à avouer qu'il éprouvait pour elle de réel sentiment et qu'elle lui était précieuse. En Ellyn, il avait trouvé une égale et il espérait qu'un jour il pourrait trouver la même chose pour sa petite sœur. Le jeune homme marcha calmement en compagnie de la dame et ils trouvèrent rapidement les places qui leur avaient été attribués. Le jeune homme se fit servir deux coupes de vin et goûta le liquide alcoolisé qui lui alla. D'une voix calme et détendue, il s'adressa à la dame qui l'avait accompagné.

«Nous devrions peut-être nous mêler aux gens et discuter avec eux. Peut-être que nous rencontrerons des gens intéressants. »

Le jeune homme se mit à avancer au travers de la foule, cherchant des visages connus. Par rapport à ses connaissances personnelles et aux armoiries affichées parfois ci et là, il reconnaissait certains membres de telle ou telle maison. Savoir reconnaître les gens à qui il allait s'adresser pouvait s'avérer être un avantage décisif. Cela lui ferait plaisir de revoir Cersei née Lannister mais il ignorait si la dame viendrait jusqu'ici. En tous cas, c'était peut-être ici que commencerait la chute d'une Reine ou celle d'un Roi fraîchement promu, régnant du haut d'une tour immensément haute.


© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Storm in disguise ϟ
avatar
Storm in disguise ϟ
Valar Dohaeris

Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd & Lucas
Messages : 3200
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Sam 3 Sep - 16:13

Le banquet des espérances

Harrenhal - An 300, lune 7, semaine 4, jour 1



PNJisation - Theon Greyjoy

Pour la première fois depuis plusieurs lunes, ces dernières semaines, Theon Greyjoy s'était senti à sa place. Il se soustrayait enfin aux regards en travers que lui offraient constamment une bonne majorité de fer-nés. Les choses avaient déjà commencé à se calmer lorsque Asha était tombée gravement malade il y a un peu plus d'une lune de cela. C'était lui qui avait été en charge de gérer les Îles, que cela plaise ou non aux autres, alors il avait commencé à s'imposer et certains regards sur lui avaient légèrement changé, il l'avait senti. Lorsqu'il avait quitté Pyk accompagné de sa petite délégation de fer-nés il y a deux semaines, Asha semblait aller mieux, mais ça n'était toujours pas suffisant pour qu'elle se déplace elle même aux festivités. Si elle n'avait pas été malade, Theon aurait aussi fait le déplacement, mais il serait certainement resté dans son ombre une nouvelle fois. C'était triste à penser, il le reconnaissait, mais cette maladie lui donnait l'occasion de briller de par lui-même, de montrer à tous ce dont il était capable. Il était un fer-né, il était l'unique fils survivant de Balon Greyjoy, il s'était toujours plu à le rappeler, la mer coulait dans son sang comme dans celui de tous les fer-nés. Et pourtant, comme ses compatriotes aimaient à le lui rappeler, il avait passé dix ans à Winterfell aux côtés des Stark. Oui, c'était un fait qu'il ne pouvait réfuter. Même si cela lui coûtait beaucoup sur les Îles et lui avait très certainement coûté son trône de Grès... Il en voyait aussi les aspects positifs. Il connaissait toutes les familles du Nord, il était même ami avec certaines, il connaissait ce genre de mondanité et de festivités qui étaient beaucoup plus rares sur les Îles. Il savait se comporter comme un ouestriens et il saurait représenter dignement son peuple, il en était persuadé. Il était également persuadé qu'on le regarderait moins de travers que n'importe quel autre fer-né et même sûrement mieux que sa sœur n'aurait été regardée, malgré son statut de Reine.

Arrivés à Harrenhal en ce premier jour des festivités, les fer-nés avaient décidé d'installer leurs tentes à l'écart de l'enceinte du château, certainement pour éviter les bagarres inutiles, Theon ne pouvait qu'approuver ce choix. Même si un fer-né ne refusait jamais une bagarre, ils n'étaient pas là pour créer d'incidents diplomatiques, après tout, il n'était qu'une dizaine. Theon aurait tout le temps de prouver son intelligence et sa diplomatie ce soir lors du banquet et Harras montrerait ses qualités de jouteurs le lendemain. C'était suffisant pour le moment. Le Prince des Îles se sépara du petit groupe, le statut de sa sœur et de leur famille lui avait permis d'avoir ses propres appartements dans la demeure mystique, aux côtés des autres familles renommées de Westeros. Les deux semaines de voyages s'étaient plutôt bien passé, il avait énormément parlé avec Harras, en apprenant un peu plus sur son frère aîné Rodrik, parti trop tôt, ou encore sur les aventures du Chevalier. Les autres fer-nés étaient plutôt agréables avec lui également, seule l'ombre d'Asha semblait continuer de le regarder de travers. Il s'était tût jusqu'à présent, mais il n'hésiterais pas à lui dire le fond de sa pensée s'ils étaient amenés à se retrouver en tête à tête.

Theon fit son entrée dans le grand hall quelques heures plus tard, il avait quitté ses vêtements de voyage et les avaient troqués pour une tenue plus glorifiante. Il savait que certains fer-nés se seraient moqués, puisqu'il avait payé avec de l'or et non pas le fer-prix pour son accoutrement. Mais il s'en moquait bien, lui au moins savait faire forte impression à ce genre d'événements. Il portait une tunique d'un bleu/vert très sombre et un juste-au-corps en cuir marron, très finement travaillé, avec la seiche de sa famille ciselée sur sa poitrine. Il était un fer-né, il était un Greyjoy. Alors qu'il allait se diriger vers sa place qu'il devinait être proche de la grande estrade grâce à son statut privilégié, et en profiter pour scruter les visages des gens déjà présents dans la salle, l'arrivée d'Halys et des autres fer-nés attira son attention.

« Harras n'est pas avec vous ? » demanda-t-il simplement.

© DRACARYS


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Val d'Arryn
avatar
Val d'Arryn
Valar Dohaeris

Ft : James Franco
Multi-Compte : Owen Tyssier & Ulwyck Uller
Messages : 2996
Date d'inscription : 28/02/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Sam 3 Sep - 20:02

Le banquet des promesses

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans



Elbert Arryn

Le jeune Aegon était venu saluer son cousin Aemon et serra la main d'Elbert. L'enfant ne reconnaissait pas son cousin et Elbert lui ébouriffa les cheveux pour le rassurer. Toutes ces personnes inconnues pouvaient effrayer un enfant et c'était pour cela que le régent restait à proximité de son héritier en plus de sa sécurité. Le jeune homme resta calmement dans sa position et répondit à son neveu par alliance.

«Il grandit vite et bien. Daenerys serait fier du garçon qu'il devient. Le voyage ne m'a pas paru long mais l'absence de mon épouse me pèse toujours Aegon. Il n'y a pas un jour où je ne pense pas à elle. Chaque fois que je croise le regard de mon fils, c'est ma défunte épouse que je vois. D'une certaine manière, je sais qu'elle sera toujours avec moi.»

Parler de son épouse n'était toujours pas son fort mais cela lui faisait moins mal que par le passé. Il pouvait aborder le sujet sans sentir ses entrailles se serrer, ni sans avoir le cœur meurtri. Son deuil avait sans doute été fait même si son cœur serait sans doute toujours tourné vers cette jeune dame de la maison Targaryen qu'il avait tant aimé et chérit et qui lui avait donner son premier né, un fils qui représentait actuellement une grande partie de son univers. Il posa ses deux mains sur les épaules d'Aegon puis lui claqua gentiment le dos.

«Il me semble que tu as encore prit quelques centimètres toi aussi. Je suis content que tu sois là. Tout ses passe bien pour toi ? Tu deviens vraiment un bel homme Aegon. Il serait peut-être temps de prendre femme et d'assurer ta descendance.»

C'était une taquinerie envers le jeune homme qui en cette matière n'était sans doute pas maître de sa destinée. Ce qui devait être assez rageant d'un côté. Lui qui était promis à devenir le roi des Sept Couronnes se retrouvait Maître des navires. Sa sœur devait sans doute avoir plus que son mot à dire  sur la future épouse du jeune homme. Une situation qu'il devait sans doute trouver frustrante et Elbert lui souhaitait d'arriver à gérer cela du mieux qu'il le pouvait. Elbert préféra ensuite aiguiller la conversation sur le tournoi et l'avenir.

«J'espère que ce tournoi se déroulera sous les meilleures auspices. Ce sont ce genre d’événements qui cimentent les liens qui unissent les royaumes. J'espère que parviendras à te distinguer et que tu feras honneur à ta maison lors du tournoi. J'ai confiance en toi Aegon  et je serais sans doute l'un de tes plus fervents soutien.»

Le jeune homme prit sa coupe de vin et en but quelques gorgées pour s'humecter les lèvres.  Il se demanda si Aegon serait présent le jour de ses noces. Il savait que des Seigneurs du Conflans, du Val d'Arryn et du Nord serait là mais il ignorait si d'autres têtes étrangères viendraient se mêler à la joie et aux festivités de son mariage.

«Comme tu dois le savoir, je vais bientôt prendre Sansa de la maison Stark comme épouse. Elle ne remplacera probablement jamais ta tante Daenerys dans mon cœur mais je dois moi aussi assurer la survie de mon nom. Il s'agit d'une jeune dame très charmante et bien élevée. J'espère qu'elle arrivera à conférer à Aemon cet amour maternel dont il a tant besoin. Seras tu de la fête mon neveu ? Ta présence me ferais plaisir. Je ne commettrais pas la même erreur que feu mon grand oncle Jon, lors de mes premières noces.»

Le Régent gardait en mémoire ce triste épisode. L'attaque des Clans des Montagnes avait entraîné la mort d'une des dernières Tully et d'un des derniers Arryn. Triste souvenirs qu'il voulait oublier. Son nouveau mariage devait se célébrer sous le signe de la fertilité et de la prospérité. Elbert comptait bien repousser toutes ces sombres et funestes souvenir pour bâtir un avenir meilleur pour sa maison, son royaume et sa région.

© DRACARYS



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
avatar
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris

Ft : Alexandra Dowling
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 5110
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Sam 3 Sep - 21:26

Event 4

   
le banquet de l'espérance

   


   
Rhaenys Targaryen

    Le voyage jusqu’à Harrenhal lui avait paru trop long, bien trop long. Les longs voyages n’avaient jamais été des signes de bons augures au final pour la jeune femme. Mais elle avait longuement prié les Sept pour que ce tournoi ne soit que paix et joie. Vivre dans la paix, vivre avec le sourire et uni face à l’hiver qui arrivait. La Jeune Reine ne souhaitait que cela, c’était son vœu le plus cher. Offrir à sa fille, à son peuple ce calme après la tempête qu’avait provoqué le règne de Viserys et le début de son règne. Elle faisait de son mieux pour satisfaire chaque citoyen du Royaume du Sud, mais les nobles semblaient toujours désirés plus. On leur tendait la main et il vous prenait le bras. Elle espérait que ce tournoi permette d’éteindre les ambitions malsaines de certains. Mais rien n’était joué.

Rhaenys avait tenu à arriver en avance, bien avant le début des festivités, ainsi elle avait pu s’entretenir avec la Dame des lieux et lord Tytos Nerbosc, les remercier pour leur hospitalité et leur effort pour rendre cet évènement possible. Ils avaient régler les derniers détails et ensuite, le dragon ensoleillé avait pu prendre un peu de repos avant d’affronter la frénésie des jours à venir. Elle se remettait chaque jour un peu plus de son accouchement compliqué mais certaines journées étaient plus difficiles que d’autres, plus fatiguant et dans ses moments-là, elle se sentait vulnérable. Alors prendre du repos pour affronter toutes les festivités en étant en forme était nécessaire. La fille d’Elia Martell devait prouver qu’elle était digne de son rang, de régner, elle devait éteindre les dernières flammes qui la disait incapable de régner, qu’ils l’a disaient faible.

Gella l’aida à se vêtir comme l’étiquette le voulait, une robe d’un bleu profond, brodé de perle d’argent. Ses cheveux avaient été coiffés également de façon à caler la couronne d’argent qu’elle portait lors des évènements officiels. La jeune femme se rendit dans le lieu où aurait lieu le grand banquet. Plusieurs nobles étaient déjà présents et elle repéra sans difficulté la chevelure argentée de son cadet. Escorté par sa garde et la nourrice tenant précieusement la petite princesse dans ses bras. Rhaenys vit des visages connus qui s’inclinait sur son passage et la Jeune Reine leur répondait avec un léger sourire. Les règles, la bienséance…Avec tout ceci, elle ne pouvait démêler le vrai du faux mais à vrai dire, elle n’était pas là pour cela.

Elle croisa cependant un visage qui la soulagea. Celui du Roi du bief, Gunthor. Il avait fait le déplacement et cela ravivait la Jeune Reine. Elle le salua avec un sourire franc sur les lèvres et il le lui rendit tout autant. Ils discutèrent rapidement avant que les deux ne partent saluer d’autres nobles. Elle arriva finalement sur l’estrade où se trouvaient Elbert, Aegon et le petit Roi du Nord, son cousin Aemon. Il avait les yeux de sa mère, c’était la première chose qui sautait aux yeux du Dragon Ensoleillé et son cœur se serra légèrement. Mais avant de rejoindre le reste de sa famille, elle se tourna vers William.
« Faites des rondes, vous devez aussi profitez de la fête. Je n’ai pas besoin de mes six gardes constamment. J’ai confiance en vos capacités à réagir s’il devait y avoir un souci. Profitez. »

Elle franchit les derniers mètres qui la séparait de son frère et de son cousin.
« Elbert, c’est un plaisir de vous revoir. » annonça la jeune femme avec un sourire courtois.

Elle n’avait jamais réellement porté le Arryn dans son cœur mais depuis qu’il était venu au secours de Daenerys quand elles étaient retenus captive. Mais les rancoeurs du Dragon Ensoleillé étaient tenace même si elle travaillait sur elle-même. La confiance était une chose compliquée pour Rhaenys bien qu’elle sache qu’Elbert n’était point son ennemi.
« Mon frère, vous êtes rayonnant. »

La Jeune Reine se tourna vers le petit Aemon avec un doux sourire.
« Aemon…Vous avez fort grandit depuis la dernière fois que j’ai pu vous voir. Vous me permettez de vous présenter votre cousine ? »

La nourrice s’avança avec Shaera dans les bras afin que les deux enfants fasse connaissance malgré leur jeune âge. Si tout allait bien, il serait amené à régner au même moment. Autant qu’ils s’entendent bien dès le départ.
« C’est un garçon magnifique que vous avez Elbert. »

Son regard bleu balaya la salle, l’avenir allait s’écrire ce soir.


   

   
© DRACARYS


A Song of Ice and Fire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    

Revenir en haut Aller en bas
 
Event 4 : le banquet des espérances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Banquet du Tournoi des 3 Sorciers
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 2.0 :: RP terminés-
Sauter vers: