RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Event 4 : le banquet des espérances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyMar 20 Sep - 20:01

Event 4

le banquet de l'espérance




L'accueil ne fut décidément pas très chaleureux. Au vu de la relation plutôt froide qu'il entretenait avec Edwin Forestier et Jorelle Mormont, il n'en fut pas surpris -on peut même dire que l'inverse l'aurait bien plus troublé. Cependant, Harrion les appréciait toujours plus que les sudiers et avait pour eux une sorte de respect corporatiste car ils étaient tous liés par un point commun : le Nord.

Non loin de là, il vit que Maege avait de la compagnie. Theon Greyjoy. Dire que le voir ne lui donnait guère de satisfaction était un euphémisme. Le Fer-né avait toujours éveillé en lui un profond mépris, tant par ce qu'il représentait que par ce qu'il était. Rien en lui ne lui inspirait confiance. A leurs côtés se tenait une femme à la silhouette élancée et à la longue chevelure rousse (Halys). Il plissa son front et tenta de mieux discerner ses traits car un étrange pressentiment le pris. La connaissait-il ?

Une note de musique attira son attention vers l'estrade. Les musiciens s’apprêtaient à jouer et il vit Thalya les rejoindre. Son visage se fendit en un fin sourire, bienveillant.

Son attention revint au groupe de nordien lorsque Jorelle répondit à sa question. Il la trouva plus courtoise qu'il ne s'y attendait et du fait, il répondit sur  un ton égal. “Et bien elle correspond plus ou moins à ce à quoi je m'étais figuré.” A la réplique de Lyra, Harrion afficha un sourire plus large. “Je vous l'accorde ma Dame.
Il trinqua volontiers à la joute, soutenant sans ciller les regards venimeux d'Edwin, même lorsqu'il fit mine d'éternuer. Le fils de Rickard n'était pas un idiot et bien qu'il ignorait la signification du mot qu'il avait prononcé, il savait que ce n'était pas un compliment. Lorsqu'il prit congé, Harrion le salua d'un bref mouvement de tête, sur un regard pourtant entendu... jusqu'à ce qu'il s'adresse à la jeune Wylla dans des termes que le Karstark peina à croire.

Son regard d'acier se fronça imperceptiblement tandis qu'il regardait Edwin s'éloigner, les insultes de la part du Seigneur d'Ironrath déclenchant chez lui une rare fureur. Malgré leurs différends et leur inimitié, jamais Harrion n'avait été aussi virulent et s'il s’accommodait de cette relation, Edwin Forestier avait très largement dépassé les bornes. En ébullition, une tension monta du fond de ses entrailles et sa main serra plus fort la coupe qu'il tenait, blanchissant ses phalanges. Si le contenant n'avait pas été d'acier, celle-ci aurait littéralement imposé entre ses doigts. L'héritier s'était montré plutôt arrangeant lorsqu'Edwin avait sans ambages insulté son père lors de sa venue à Karhold alors que son comportement aurait mérité un désastre diplomatique.

Sa mâchoire se serra. L'évocation de Lyra et de la menace de Maege le glaça de rage. “Vas donc dire cela à Euron Greyjoy.” Voilà ce qu'il garda derrière ses dents serrées, uniquement parce que Lyra en aurait été plus que blessée. Après les terribles épreuves qu'avaient connues la jeune Mormont, lancer une telle pique était plus que déplacé. Chaque battement de cœur le poussait un peu plus près du gouffre et plus aucun son ne lui parvenait. Tandis qu'il n'entendait que ses propres pulsations, il luttait de tout son être pour ne pas lui arracher le cœur sur place.

Les barrages de sa contenance cédèrent sous l'ire brûlante. C'est la main de Lyra qui le tira vers la réalité alors qu'il amorçait un pas vers sa cible. Avec une difficulté non dissimulée, ses yeux cérulés s'arrachèrent au jeune noble et se posèrent sur le sol. Il devait d'urgence reprendre le contrôle de lui-même. Il ferma ses paupières en retrouvant progressivement une respiration normale. Laisser passer cela était une véritable épreuve pour un homme impulsif comme lui. Inspirant profondément, son poitrail se gonflant, il déglutit, forçant son cœur à reprendre un rythme normal. Le torrent qui l'avait envahi sembla se calmer un peu, et davantage lorsqu'il reporta son regard sur la jeune Ourse.
Tout le monde n'est pas fait pour supporter le vin du sud. ” Dit-il avec légèreté, souhaitant très vite passer à autre chose. Edwin et lui devraient bientôt discuter, et le Forestier n'allait pas beaucoup aimer l'expérience.
Comment se porte votre sœur, Dacey ?


© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyMar 20 Sep - 21:33

Le Banquet des Espérances

Harrenhal - An 300, lune 7, semaine 4



Oberyn Martell

Oberyn appréciait ses événements mondains. Certes, pas pour des raisons qui étaient partagées par l’unanimité, et bien entendu, il se sentait nettement plus en forme sur un cheval que sur ses pieds, un verre de vin à la main. Mais ce qui lui plaisait dans ces ambiances festives étaient les rencontres qu’il y faisait, les complots qu’il dénichait et les trahisons qu’il préméditait. Au sein des manœuvres les plus hypocrites, il trouvait son bonheur et prenait la place d’un parfait spectateur. De son point de vue, un banquet n’était réussi que lorsqu’il s’y passait quelque chose de réellement intéressant. En dehors de cela, les discussions des nobles et les simples preuves de politesse exubérantes ne réveillaient chez lui qu’un profond ennui. Aussi portait-il constamment son attention à ce qui se passait autour de lui. Il ne voulait pas risquer de manquer une dispute ou une messe basse intéressante, qui lui servirait pour la suite. Ellaria, de son côté, saluait de vieilles connaissances et entamait de nombreuses discussions, en présentant d’une fierté non-dissimulée ses deux bâtardes à deux ou trois nobles. Elle était si belle aux yeux d’Oberyn : radieuse dans sa robe, parfaite dans son rôle de mère. C’était dans ces instants, durant lesquels il l’observait sans qu’elle ne s’en rende compte, qu’il la trouvait la plus belle. Sous ce merveilleux spectacle, il alla se servir plusieurs fois de vin et mangea à sa faim. Il salua certains, discuta avec d’autres. Non loin de lui se trouvait un homme dont les traits appartenaient au Nord. Un homme (Edwin) dont il ne remarqua pas la présence avant qu’il ne se sente observé par ce dernier. Un bref coup d’œil dans sa direction lui permit de recevoir un signe de sa part, ainsi que d’observer l’état d’un homme qui semblait avoir vu passer une véritable légende. Un léger sourire quelque peu moqueur atteignit ses lèvres, mais ce n’était pas méchant, au contraire. Poliment, la Vipère rouge lui retourna son salut et l’observa quelques instants être emporté non pas par une, mais par les deux femmes qui se tenaient à ses côtés. Dans ses souvenirs, les Nordiens d’antan ne recevait pas tant de succès de la part de la gente féminine. Mais quelque chose – ou plutôt quelqu’un, attira bien plus son attention que le reste des convives. Il s’agissait d’un homme (Tymeon)que beaucoup qualifierait de pieux, bien que pour Oberyn, cette notion de piété soit aussi vague et vide de sens que toutes autres dévotions religieuses. Mais ce n’est ni le diadème ni son air de Sainteté qui attira son regard, non : ce fut son visage. Il n’avait pas le souvenir d’une discussion partagée, ni d’un moment particulier, mais il avait l’exact souvenir de l’avoir croisé à plusieurs reprises : il ne savait simplement pas où. Fidèle à ses habitudes, il ne se fit pas prier et marcha presque immédiatement dans sa direction, son visage marqué par l’interrogation qui venait de le frapper. « Ne m’en tenez pas rigueur, mais j’ai la forte impression de vous avoir déjà croisé quelque part. Malgré cela, je n’ai aucune idée de qui vous êtes. Après, me direz-vous, cela va peut-être avec l’âge. Il va de soi que j’en ai vu, des têtes, mais la vôtre est venue titiller ma mémoire. » Un très léger rire s’échappa de ses lèvres. Peut-être que sa mémoire commençait à lui revenir, mais si ses pensées étaient justes, il ne pouvait le laisser tranquille. C’était plus fort que lui.  « Alors je vous le demande ; où nous sommes-nous rencontrés ? Peut-être Port-Réal ? Mais dites-moi, si vous venez de la capitale, où nos routes auraient pu se croiser ? » Il marqua une courte pause durant laquelle il sembla détailler davantage l’homme qui se tenait en-face de lui. « Et puis, pendant que vous y êtes, racontez-moi ce que fait la Sainteté que vous êtes ici, autour de ces nobles, à assister au banquet d’un pareil tournoi ? Vous sentiez-vous seul dans votre Septuaire ? ». Il le savait désormais, et ce avant d’en avoir la confirmation. Il l’avait effectivement déjà croisé, plusieurs fois, et ce dans les établissements les plus torrides de la capitale. Cela lui semblait terriblement comique, de le croiser aujourd’hui, dans ses habits de pieuse Sainteté. Mais il ne fallait pas se méprendre : il était bien mal placé pour le juger sur cela. Il ne fallait pas voir là de la méchanceté. Méchant, il ne l'était point. Provocateur, oui.  

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
L'ours indompté
Jorelle Mormont
L'ours indompté
Valar Dohaeris
Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Tumblr_n3krjiK2j41qe0l0wo9_250
Ft : Tamla Kari
Multi-Compte : Harlon / Maddy
Messages : 917
Date d'inscription : 29/06/2016

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyMar 20 Sep - 21:43

LE BANQUET

“Harrenhal - An 300, lune 7, semaine 4, jour 1”



Jorelle Mormont

Le banquet répondait à toutes mes attentes. Je riais de bon cœur devant l'air faussement boudeur de Lyra, mais aussi devant cette question incongrue, qui pourtant, me paraissait louable. Je me sentais honteuse, ne pas se souvenir d'un nordien n'était pas une chose courante, surtout lorsqu'il s'agissait d'un lord. Bien sûr, le temps avait fait son œuvre et il fallait dire que lui aussi avait bien grandit. Et puis, comme dans toute bonne soirée, au-delà des rires et du manque de mémoire, il y a toujours un moment où on se fait envahir par l’ennemi. Il m'était difficile de m'entendre avec lui, mais il fallait l'avouer, pour le moment, il était courtois. Oui, ce banquet répondait à toutes mes attentes, parce que tout, bon comme mauvais, étaient là pour que cette soirée soit réussite.

Une fois que Wylla fut ensevelie de question par la troisième Mormont, Lyra entretenait la discussion avec Harrion et moi, je désespérais à l'idée de rester coincé entre les deux, forcée à les écouter parler de la pluie et du beau temps. Le lord Forestier anima un peu plus nos retrouvailles en agissant étrangement. Son éternuement ne ressemblant pas à une véritable bruit d’éternuement, je ne pus m'empêcher de rouler des yeux. Il était peut-être parti pour découvrir mille paysages, mais à son retour, il était toujours le même, un garnement aimant être puéril. Prise au piège, je cherchais à fuir, observant les autres convives, cherchant un visage compatissant qui voudrait bien de moi. Finalement et contre toute attente, c'est Edwin qui vint à mon secours : « En effet, vous reconnaître est une tâche difficile, surtout après tant d'années. ». Il proposa à Wylla de partir avec nous, mais avant de partir, il fit un commentaire qui me surprit. Mon visage se décomposa et mes yeux se fixèrent sur Harrion, puis sur Lyra, puis sur Harion. Non, je ne voulais pas qu'il plaise à ma sœur. Il était hors de question qu'elle se lie avec lui. Non, non, non... Je n'eus pas le temps de hurler mon désespoir qu'Edwin avança, m'emportant par la même occasion.

Tous les trois, on arriva à la table de la jolie rousse qui était accompagnée de son beau-fils et de la belle inconnue (Jyana). Très vite, je m'installai près de Garrel. Si je devais supporter une soirée telle que celle-ci, autant que je sois près de lui. Wylla et Edwin prirent place eux aussi. « Lady Elyane, et... lord Descarpe je présume ? », Edwin me fixait, cherchant du regard s'il venait de dire n'importe quoi et c'était le cas. J'étouffa un rire dans ma gorge, mais le son n'en fit pas atténuer. « Lord Edwin Forestier, je vous présente Garrel Stone », j'aurais tant aimé entretenir sa confusion, mais je ne voulais pas agacer Elyane. Une fois les présentations faites, je tournas la tête vers le lord Garrel : « Vous appelez cette place : le fond de la salle ? ». Je respirais à nouveau, je ne connaissais pas la jolie femme qui percutait les convives, mais elle me semblait adorable. Du moins, elle serait de meilleure compagnie que ce Harrion.

© DRACARYS





⊹ where are you now ?

« There’s a carving on our gate. A woman in a bearskin, with a child in one arm suckling at her breast. In the other hand she holds a battleaxe. She’s no proper lady, that one, but I always loved her. Women should stick together more »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyMer 21 Sep - 5:46

Le banquet des espérances
An 300, lune 7
Adressant un sourire à Andar pour le remercier d'avoir bien voulu confirmer sa précision, il se retourna vers Alyn, soupirant. « Il n'y a pas de doute qu'il doit avoir des affaires importantes à régler pour l'instant ; vous savez comme moi à quel point notre suzerain n'est pas du genre à laisser traîner quoi que ce soit. » N'abandonnant pas son sourire, Alesander ne s'éternisa pas sur le sujet ; non seulement il risquait d'embêter le Royce , mais en plus il n'avait rien à dire de plus : celui qui dirigeait l'Orage, à moins d'une grave raison, ne pouvait pas ne pas se pointer à cet évènement, puisque ça serait particulièrement mal vu. Un instant, son regard divagua un peu sur les gens. Il ne cherchait plus réellement des têtes qu'il connaissait, mais surtout des têtes qui semblaient intéressantes. À des gens qui passaient près d'eux, il adressa un sourire plein de dents. Alors que beaucoup de nobles s'efforçaient de paraître sérieux et parfois de pierres, le lord de Broad Arch se fichait sincèrement du jugement qu'on pourrait porter à son sourire ;  il se souciait uniquement de cet absurde costume qu'il devrait porter jusqu'à la fin du banquet – oui, ça le titillait réellement. La voix de l'Estremont tapa son tympan d'une piqûre qui lui fit froncer instantanément les sourcils et qui le força à retourner son visage vers lui, les prunelles vibrant de perplexité. Il se fichait sincèrement qu'on se mêle de sa vie privée, mais la question l'avait réellement pris au dépourvu. « Eh... » Staedmon chercha ses mots, les yeux se plissant l'instant de quelques secondes. Il regarda autour, comme si la réponse allait simplement lui tomber dessus. Soyons honnête, le sujet l'angoissait et ce n'était pas un fait particulièrement invisible. S'il avait tout donné pour son fief, il n'en avait pas moins négligé cette partie importante de sa vie de lord. À presque trente-trois ans, il ne pourrait très certainement pas se trouver une femme de son âge et, entre vous et lui, il n'avait pas spécialement envie d'emmener dans son lit une pucelle d'au moins  treize ans plus jeune. « Si ce n'est qu'une question d'héritier, j'ai derrière moi trois jeunes sœurs intéressées par l'héritage et deux frères qui feront parfaitement l'affaire. Mon manque d'épouse ne met pas ma famille en danger. Cependant, j'ai  en ambition, ce soir,  de trouver de possibles épouses à Hewlett et à Theobald.» Il était faux, cependant, de prétendre qu'il ne souhaitait pas se marier ou avoir d'enfants. Malgré lui, il se perdit vaguement dans ses pensées, rêvant à un ou des  petits lui qui pourraient peut-être, à un moment donné, voir le jour. Ce que les poils de ses joues ne cachaient pas pris une teinte légèrement rose. Heureusement, personne ne pouvait lire dans ses pensées et voir à quel point il fondait devant l'image baveuse et gazouillante qu'il se faisait mentalement. Subtilement, il secoua la tête. « J'ose vous renvoyez la question, Alyn. Il y a longtemps que je n'ai pas assisté à un mariage et ce serait fantastique que le prochain soit le vôtre ! » Il ricana légèrement. Il savait qu'Alyn avait encore probablement beaucoup de temps devant lui avant de devenir lord, mais aucun homme ne devait se priver de mariage pour cette simple raison. Et, surtout, personne n'était à l'abris d'un malheur.  

Rapidement, Alesander jeta un œil en direction de l'endroit où se trouvaient le roi régent du Nord et la jeune reine du Sud. Il n'avait pas eu l'occasion d'aller les saluer comme plusieurs avaient pu le faire, mais il irait certainement plus tard. Dans son cas, il ne jugea pas cet acte particulièrement important, mais il portait tout de même une valeur qui pouvait être exploitée d'une quelconque façon. À nouveau, ses prunelles brunes se reposèrent, à tour de rôle, sur les deux hommes qui lui tenaient compagnie. « Êtes-vous allés saluer le roi et la reine ? Ou, comme moi, attendez-vous qu'ils soient un peu moins chargés par les autres convives ?  » Il doutait que ça se produise, mais espérer ne le tuerait pas.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyDim 25 Sep - 20:05

Event 4

 
le banquet de l'espérance

 


 

  La gorge de Thalya était étrangement nouée lorsqu'elle grimpa sur l'estrade après avoir récupéré ses affaires. Le bruit du plancher grinçant sous ses pas lui parut assourdissant et elle resta un moment absorbée par ce dernier avant de revenir à la réalité. D'un regard, elle balaya la salle comble, le coeur battant la chamade et une douce adrénaline palpitant dans ses veines. Il n'y avait rien qu'elle affectionnait autant que cette angoisse mêlée d'excitation précédant les premières fois. Elle ne s'était pas sentie aussi impatiente depuis trop longtemps. Elle croisa un bref instant le regard d'Harrion et son sourire apaisa quelque peu sa fébrilité. Prenant une longue inspiration, elle s'installa sur le bord droit, à l'avant de l'estrade et plaça son instrument dans un geste agréablement familier. La caresse du bois sur son épaule lui arracha un sourire tendre, tandis ce qu'elle accordait son instrument avec ceux de ses compagnons. Ils seraient quatre pour jouer ce morceau, deux vièle, une flûte traversière et un tambourin. Un chanson sans parole, originaire de Vivesaigues, rythmée, dansante, sur laquelle s'agiteraient les guibolles d'une demi douzaine de danseurs.

L’archet à la main, les bruits alentours lui semblèrent soudain plus distants, ténus, tandis ce qu’elle fixait le vide, prête à commencer le spectacle. Le signal ne tarda pas et le tambourin qui ouvrit le morceau. L’ouverture était lente mais régulière et son archet glissait tranquillement et sans heurt sur les cordes vibrantes, tandis ce que la musique réchauffait les hautes paroies de pierres froides de la forteresse. Le résonnance était incroyable, rien à voir avec ce dont elle se souvenait dans leurs entrainements sur la route royale. Chaque note semblait sublimée et lui donnait l’impression de résonner au plus profond de ses os. Très vite, elle se laissa porter par la musique jusqu’à en oublier le reste, son pied battant la mesure tandis ce que le tempo accélérait et que les danses commençaient. Leur groupe de danseurs était talentueux et une partie des invités leur accordèrent leur attention, certains claquant même des mains pour appuyer leur saltarello virevoltante. Thalya s'autorise quelques petites variations sautillantes, un grand sourire au lèvre, emportée par l'entrain général de la troupe, tout trace d’angoisse effacée de son esprit. La musique avait ce pouvoir sur elle, celui d’éclipser, pour un bref instant, toutes les angoisses et les nuageuses pensées qui étreignait son coeur. Cela lui rappelait un peu les sensations qu’elle avait pu ressentir grâce aux sexe dans ses premières années. C’était un instant jouissif et délicieux auquel elle pouvait, sans crainte, entièrement s’abandonner.

La musique se calma l’espace d’un instant et la plupart des danseurs se mirent en retrait, tandis ce que seul un couple restait au devant de la scène. Les instruments se turent petit à petit et bientôt, ne restèrent plus que les arpèges de plus en plus vifs et complexes de son instrument pour peupler le silence, au rythme du tambourin et du claquement des souliers des deux partenaires, parfaitement synchrones. Sentant la tension de l’effort technique demandé par l’accélération du tempo la faire haleter, elle ne relâcha pourtant rien de sa concentration, exécutant la mélodie finale du morceau presque parfaitement, rattrapant avec habilité ses quelques maladresses, jusqu’à la note finale, qu’elle fit résonner un long moment, tandis ce que les deux artistes s'inclinaient gracieusement.  La foule les applaudit avec plaisir et même si elle n’était pas le premier rôle de cette pièce, elle se sentit fière et savoura cette sensation.

Le second morceau était plus calme, mais Thalya avait une affection toute particulière pour la chanson d’Alysanne. Cette triste ballade trouvant en son coeur un écho particulier. Elle avait insisté pour avoir le droit de la chanter elle-même. Elle n’était pas la meilleure chanteuse de la troupe. sa voix n’avait ni le raffinement de celle de Shennen  ni la justesse de celle de Cryus. Néanmoins elle chantait avec le coeur et chaque mot dans sa bouche faisait sens. Elle s’avança donc timidement sur la scène aux côtés de la chanteuse, son instrument dans la main. Sa voix était comme le chant d’un oiseau, vibrant, clair, jeune, délicat et poignant. Celle de Thalya était plus sobre, moins intense, plus grave mais sincère, harmonieuse et s’accordait finalement bien  à cet air mélancolique et à celle de sa partenaire.  Lorsque son complet s’acheva, elle vint enrichir et répondre à la chaleureuse puissance de Shennen grâce aux vibratos de sa vièle, dont l’organe dégageait à ses oreilles autant de subtilité et d’émotion que la voix de son amie. Leur duo s’acheva et Thalya émergea doucement de sa torpeur, frémissante, le coeur serré par l’émotion. Son regard était brillant lorsqu’elle se redressa pour saluer au côté de sa partenaire.

 
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyDim 25 Sep - 23:58

le banquet des esperances

An 300, lune 7, semaine 4, jour 1



Daemon Sand

En réponse aux remarques de son cher ami, un rire doux s'échappa d'entre les lèvres du Sand tandis que son regard quittait brièvement la musicienne. L'enthousiasme presque infantile du dornien pouvait paraître envahissant, voire inapproprié pour ceux qui se voudraient bien-pensants, mais il était pour Daemon une source rafraîchissante dont il comptait bien profiter. Il le regarda quelques instants, sentant son coeur se réchauffer quelque peu au contact de ce presque-frère qui lui avait tant manqué.
L'aigue-marine de ses yeux se reporta néanmoins sur la brune lorsque celle-ci prit soudain congé d'eux. Gardant le silence, il inclina poliment la tête pour saluer l'artiste qui s'éloigna avec grâce, rejoignant l'estrade qui l'attendait non loin. Il n'eut pas le temps d'articuler le commencement d'une réponse à la question précédemment formulé par le chevalier de Denfert que celui-ci l'agrippait fermement pour le guider où bon lui semblait au travers de la foule. Loin d'en être surpris, habitué comme il était à la fougue du Uller, il se laissa faire le sourire aux lèvres sans plus se soucier de ceux qu'ils bousculaient parfois dans leur élan. Ils récoltèrent quelques regards courroucés et des soupirs excédés mais la joie de se retrouver comme jadis les éclipsait totalement.

"Tu as toujours eu bon goût pour les femmes." Sourit-il, amusé et amer tout à  la fois. "Eh bien, en effet, elle serait parfaite. Je te laisse l'honneur de choisir puisque c'est toi qui tiendras la lance demain!" Une fois encore, il déglutit plutôt difficilement, sans manquer pourtant de sourire franchement et de resserrer sa main sur l'épaule du jeune homme. Dire qu'il avait mal digéré que l'honneur de porter les couleurs de la Grâcedieu ait été attribué à son jeune frère était un euphémisme."Tout te raconter prendra du temps, et j'ai aussi l'intention d'entendre ce que tu auras à me raconter sur tes propres aventures, alors prépare toi à me répondre. Ton absence a été longue, mon ami." Il soupira. Les deux dorniens avançaient bras dessus, bras dessous. Leur proximité complice attirait les regards mais si elle ne choquait pas grand monde, il apparaissait dans certaines expressions dubitatives que ce comportement nonchalant que l'on aurait plus facilement concédé à l'alcool apparaissait un peu trop tôt dans la soirée. " Je me suis rendu à Volantis, pour y retrouver Nyméria qui m'a semblée bien malheureuse dans sa prison doré. J'ai... j'ai aussi rencontré ma mère, bien que je n'en étais guère averti. Une idée de Cletus vois-tu. Je ne sais toujours pas si je dois m'en offusquer ou m'en réjouir, à dire vrai, j'ai parfois l'impression de m'en foutre passablement." Sur ces mots marmonnés, il se saisit d'une coupe de vin qu'il porta à ses lèvres. " D'ailleurs le voilà, juste là" déclara-t-il d'un ton neutre en désignant de sa coupe la chevelure blonde de son cadet, noyé dans la foule." Pour ce qui est du prodige, c'est à lui que tu devras poser tes questions. Valena ne doit pas être loin." En la cherchant d'un regard loin d'être motivé à croiser le regard noir de sa soeur, il rencontra à la place la silhouette mince du Septon qui l'avait corrigé quelques instants plus tôt. Bien qu'il sut très bien qu'il méritait de s'être fait rabroué de la sorte, cela n'empéchait pas une boule de colère orgueilleuse de se former dans sa poitrine à la vue de celui qui s'était permis de le traiter ainsi. Il tenta de laver le gout amer que lui avait laissé l'affront de la sainteté dans la bouche en avalant une longue gorgée de vin."Je vais avoir l'insigne honneur grâce à elle de devenir le beau-frère du Prince Quentyn, le savais-tu? Ils se sont fiancés il y a quelques semaines." Son ton ironique ne pouvait echapper au Uller. "Les deux vont bien, du moins je crois. Déria, cependant...Je crains que la mort de père ne soit en train de la détruire."Voir cette femme autrefois si fière et si féroce transformée en une créature sénile et silencieuse était comme une flèche plantée dans son coeur. Une raison de plus, s'il en fallait, pour alimenter la rancune du Bâtard envers la famille royale. Une voix douce et grave s'élevait dans l'immense salle lorsqu'il se pencha doucement vers l'oreille de son ami pour lui dire, tout en lui enjoignant d'un regard appuyé à se montrer discret quant à ce qu'il s’apprêtait à lui murmurer:"Ils peuvent parader tant qu'ils veulent avec leurs dragons de tissus. J'en ai un et je puis t'assurer qu'il est bien réel."Sous le velours noir de son vêtement, sa poitrine se gonfla de fierté, persuadé qu'il était d'être doté d'une créature qui avait échappé aux Targaryens. S'il n'applaudit pas à la fin du chant de la musicienne, son regard se posa néanmoins doucement sur elle alors qu'elle saluait.



© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyLun 26 Sep - 10:47

C'est un peu cynique qu'était venu Aegor en ces lieux. S'il était venu, c'était en sa qualité de main mais aussi en souvenir des tournois incontournable à Harrenhal. Le Conflans n'était pas lieu où Aegor se serait rendu de son plein gré, la froideur de cette région n'était point à son goût.

A ce banquet, il y voyait néanmoins de visage familier. Outre rester aux côtés de sa reine quelque temps, Aegor allait lui-même à travers la pièce rencontrer quelque personnes qu'il n'avait pas vu depuis des années, ou il se rendait vers des personnes qu'il n'avait pas encore eu l'honneur de rencontrer. Voir la main du roi du Nord, Andar Royce, faisait parti de ses intentions premières, entretenir avec la main du roi du Nord pouvait être utile mais la politique ne serait pas au goût du jour - si l'on pouvait voir cela ainsi, puisque la politique était toujours présente quoi qu'on en dise.

Il reconnaissait le jeune lord à ses vêtements et se dirigeait vers lui, saluant aimablement au passage les personnes qu'il croisait.

" Lord Royce. Nous n'avons pas encore eu le plaisir de se rencontrer, me semble-t-il. "

Pas en chair et en os tout du moins. Aegor saluait par ailleurs les compagnons du jeune lord, deux orageois il semblerait. Des chevaliers qu'il lui semblait trop jeune pour avoir un jour affronté en joute. De nouveaux visages, c'était toujours bon de rencontrer du nouveau monde, ces occasions étaient faites aussi pour cela, non ?

" Messires. Ser du Rouvre, à qui ai-je donc l'honneur ? "

Le Biefois pouvait être parfois très théâtral, de même dans ses salutations, une légère courbette cette fois-ci. Un regard vers lord Estremont, un regard vers lord Staedmon, il n'avait pas encore le privilège de connaître chaque lord de chaque région, excepté le Bief et peu à peu les Terres de la Couronne, dont il avait appris à reconnaître les visages.

" J'espère ne pas arriver en pleine discussion. "

Un léger sourire sur ses lèvres, au fond, il s'en moquait bien. Ces jeunes hommes allaient-ils jouter demain ? Il aurait bien aimé le savoir et espérer savoir à l'avance sur qui miser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyLun 26 Sep - 13:09

S'il essayait au moins d'avoir le tact d'être discret, Jon riait un peu à la réflexion de Daemon à Aegon. Le bâtard de Dorne était comme un ami, bien que lointain et cette légère complicité encourageait Jon ; il ne s'ennuierait pas tant que cela en ces lieux. Oui, il riait un peu de la situation, quand on connaissait l'animosité des deux demi-frère, ce n'était pas tellement étonnant.

" Un plaisir de te revoir, Daemon. "

Il offrait au dornien une bourrade amicale sur l'épaule, bien que légère vu l'état de celui-ci. Puis chacun devraient repartir à leur occupation.

En tournant la tête, il aurait juré voir Jorelle Mormont, peu étonnant ceci dit, accompagnait-elle la reine du sud ? Le roi s'adressait ensuite à lui, il ne pouvait nier que cela restait un honneur d'avoir pu le côtoyer avant qu'il soit roi, mais aussi de pouvoir le côtoyer à nouveau, de même qu'il restait un grand honneur que le regard du roi du Nord se soit tourné vers la maison Stark afin d'unir les deux maisons et les deux régions, Jon y avait autrefois songé et en avait parlé à Elbert Arryn, unir les deux maisons officiellement. Cela arriverait enfin. Ses actions dans le Val, que son père Eddard Stark l'ait envoyé là, cela avait finalement d'heureuses conséquences en dépit des événements passés. Jon ne regrettait toujours pas sa décision d'être resté jusqu'au bout au Val et montrer que la parole des nordiens n'était pas vaine. Ce fût ensuite un mestre (Tymeon) qui venait le saluer et Jon lui rendait la pareille. Ce qu'il disait le faisait un peu rire, Jon était chevalier mais prier les anciens dieux quoi qu'il arrive.

" Les anciens dieux sont ceux que je prie. Les anciens dieux sont les dieux du Nord, mais je ne doute pas que vos dieux soient tolérants et ouverts. "

Façon de dire ; chacun ses dieux, chacun ses croyances. Il ne s'imaginait cependant pas qu'un dieu demande à brûler des hommes pour montrer quelconque fidélité, dieu que semblait suivre Aegon d'après les dires. Le roi revenait finalement à lui et Jon venait à mieux saluer le petit prince à qui il souhaitait un joyeux anniversaire, avant de se concentrer sur le roi à nouveau.

" Majesté. Cela aurait été un honneur de revenir au Val, hélas les événements ne m'ont pas permis d'honorer cette demande. "

La mort d'Eddard, plus simplement. Mais il serait volontiers retourné au Val d'Arryn qu'il avait fort aimé à voir, c'était sans doute une des région dont il gardait les meilleurs souvenirs hors du Nord, malgré les événements passés.

" Je me porte à merveille, je vous en remercie. J'ai fais un grand chemin depuis ma dernière venue au Val. Et vous, comment vous portez-vous, et votre jeune fils ? Profites-tu des événements, petit roi ? "

Jon tentait de sourire au petit bonhomme devant lui, du moins, un peu plus chaleureusement. Ils seraient bientôt parents après tout, quoi que dans un sens, ils l'étaient déjà avec le petit Aemon. Jon représentait plus ou moins la maison Stark et essayait de s'en montrer digne, mais son langage était sans doute encore trop franc.

Il se prenait ensuite en coup, inattendu, qui lui faisait perdre son sourire. Toujours sur le qui-vive, même en ces lieux. Il se retournait pour voir de qui il s'agissait et voyait une jolie jeune femme à la chevelure brune, il se déridait alors.

" N'ayez craintes lady, cela arrive... "

Lui-même était incroyablement maladroit. Parlait-elle de lui en disant que sa réputation le précédait et qu'elle craignait pour ses ennemis de joute ? Il regardait autour de lui pour être sûr qu'elle parlait bien de lui, il semblait bien que oui mais le loup blanc eut du mal à y croire en premier lieu. Peu habitué aux compliments, au Nord, c'était la normalité, le comportement qu'il avait à la bataille. Ce n'est qu'après qu'il se rendait compte de qui il avait sous les yeux, lorsqu'elle présentait son époux.

" Lady Harlton ! Pardonnez moi, je... "

Je n'avais pas remarqué ? Pas souvenance ? Sansa n'était-elle pas là pour lui souffler ce qu'il fallait dire en ces occasions...? Il se déridait à nouveau. Jon n'avait pas conscience de la rancoeur de la jeune femme ni du jeune homme. Il avait passé tant de temps hors du Nord puis finalement à s'occuper de Fort-Terreur et du conseil de Robb Stark que nombreuses choses lui avaient échappés.

" Ser Torvald. Honoré de faire vos connaissances en cher et en os ! Je ne jouterai point, hélas. Ce sont les premières joutes que je verrai. "

Peut-être était-il trop gentil ou trop naïf, même encore maintenant, pour douter de cela. Le temps n'était pas sensé être à la rancoeur.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyLun 26 Sep - 16:32

Sur sa route, le Mallister saluait tant de personne qu'il en perdait le fil à mesure. Il voyait la belle Valena Allyrion, il aurait eu grand plaisir à aller la saluer de plus près mais un petit garnement l'interrompait. Où avait-il déjà vu ce visage ? Mais oui ! Celui-ci se présentait, faisant écho aux pensées du Mallister au sujet des Allyrion. Cletus Allyrion, qu'il avait autrefois vu à la Gracedieu.

" Cletus Allyrion, bien sûr ! Regardez moi ça ! C'est que tu es un homme maintenant ! "

Cela remontait presque à une dizaine d'année dans l'esprit du Mallister, peu étonnant qu'il ne l'ait pas reconnu. Presque paternel, Patrek posait sa main sur l'épaule du jeune Allyrion.

" Que fais-tu donc si loin de chez toi ? Tu viens participer au banquet ? Ne me dis pas que tu viens jouter demain ! "

Il paraissait déjà plus joyeux, l'aigle de Salvemer. Cela faisait toujours plaisir de revoir des visages familiers de ses anciennes escapades, cela lui rappelait ce qu'il avait vécu toutes ces années et que cela avait bel et bien existé. Que ce n'était pas le fruit de son imagination.

En levant le regard, il pouvait voir d'autres personnes, il pouvait voir aussi Thalya, une jeune femme qu'il n'avait pas encore eu le plaisir de rencontrer mais qu'il aurait bien rencontré tout de même. Il voyait au loin lady Harlton et son époux Smithwood.

" Tant de personnes viennent jouter demain, si tu es là pour cela, j'espère que tu sais dans quoi tu t'engages. Dis moi mon garçon, quel âge as-tu maintenant ? "

Le jeune homme semblait encore bien jeune, il n'avait pas grand chose d'un guerrier aux yeux de Mallister mais on pouvait toujours être surpris, peut-être cachait-il sous ses airs niais un guerrier en quête de faire ses preuves au monde entier. D'une certaine manière, Cletus lui rappelait son bâtard Arthur, un jeune homme désireux de montrer ses talents mais encore trop gentil, trop niais. Cela en serait presque une qualité par ces temps. Patrek tapotait amicalement l'épaule du jeune homme.

" Cela me fait plaisir de te revoir, Cletus. Ser Cletus ? Comme le temps passe. J'espère que tu sauras t'amuser en ces lieux, le Conflans n'est pas si accueillant que Dorne mais on s'y fait bien. "

Lui-même avait fuit le Conflans pour Dorne, le jeune garçon faisait l'inverse et Patrek trouvait cela amusant, sur le coup. Patrek regardait les personnes passer, reconnaissant les Mormont, toute la troupe Mormont, à peu près.

" Si tu as besoin d'un coup de main au Conflans, n'hésite pas. "

Trouver où s'amuser, trouver une femme ou deux, plaisante, il y en avait aussi au Conflans. Patrek voyait d'autres dorniens ici. Patrek savait trouver les lieux où s'amuser au Conflans, s'ils devaient s'y aventurer pour plusieurs jours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyLun 26 Sep - 17:33

Le banquet des promesses

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans




   
Les Crakehall

   Gigantesque demeure, forteresse imprenable, dernier lieu de repos d'une sinistre lignée. Harrenhal avait bien des choses à révéler à mon œil vif, brillant inspirant la curiosité. J'avais peine à croire que j'arpentais ces murs si sombres et lugubres furent-ils autrefois. J'admirais ce lieu silencieusement dans la cohue de la grande salle arborant lumières, couleurs chatoyantes, nourritures et boissons en abondances. Rien ne me faisait plus plaisir de voir les membres de ma famille conviés et être ici à cet instant en ce lieu si important dans l'histoire de Westeros. Je ressentais une certaine fierté d'être entouré par mon frère revenu sain et sauf de cette expédition au combien dangereuse dans le Nord. Il avait toujours été ainsi, en quête de prestige et de gloire perpétuellement inassouvie et parfois je me questionnais encore sur sa principale motivation qu'il avait eut en intégrant la garde-royale de Rhaegar. Bien sûr nous avions ce lien unique, le lien du sang qui unissait nos deux cœurs aussi fièrement que fraternellement. Aujourd'hui notre destin nous avait permis pour l'un comme pour l'autre de prendre conscience de ce que nous recherchions finalement l'un comme l'autre. L'impétuosité et la fougue de sa jeunesse lui faisait prendre des risques auquel j'avais longtemps aimé toucher du bout des doigts. Il était semblable à ce jeune homme fait chevalier qui ne distinguait ni bien ni mal en sa personne seulement l'homme, le frère, le guerrier symbole de protection et de sacrifice que j'étais moi même à son âge.

Ma ravissante épouse avait ces subtiles manières de me montrer qu'elle n'était toujours pas très à l'aise dans ce genre de festivités. Je ne pouvais pas la blâmer car je n'en étais pas plus accoutumé à y être le représentant, le chef de famille de ma maisonnée.  Sa seule présence me réconfortait et je ne pouvais m'empêcher de sourire à chaque regard qu'elle me lançait et inversement. J'étais devenu lord et je passais beaucoup de mon temps à régler les problèmes sur mes terres et sur la réforme militaire qui avançait avec une allure constante et satisfaisante. Bientôt on entendrait le sol trembler sous le poids d'une armée ouestrienne des plus imposantes et elle serait mienne. J'avais été impressionné de voir l'ost de Merlon revenir dans une discipline et une détermination propre à notre  tempérament et à notre sens tactique et militaire. Il fallait que je sorte de cet engrenage et profiter de l'instant présent. Difficile de se débrider quand l'on porte le lourd fardeau des responsabilités. « Et tu es d'autant plus ravissante et jolie cette nuit que n'importe qui dans cette vaste salle ici. » Répliquais-je en la taquinant d'un œil aguicheur caressant sa longue chevelure flamboyante magnifiant son visage et les courbes de son corps. Alors que je laissais mon regard charmé par la plus ravissante des fleurs que le monde pouvait porté en son sein s'éloigner je me laissais tenter à entrevoir qui était cette connaissance dont elle m'apprenait seulement l'existence. Malvina était toujours aussi mystérieuse et cela ne me déplaisait pas. Je saluais des visages me semblant familier prenant quelques gorgées d'alcool bien méritée après un si long voyage à travers l'Ouest et le Conflans. Nos hôtes n'avaient pas regarder à la dépense et j'allais faire mes salutations envers Lord Nerbosc et Lady Whent avant de croiser la jeune et toute nouvelle maman de ma maisonnée se tenir auprès de mon frère en pleine conversation avec les fanfarons de Lefford. Ah certaines choses ne semblaient vouer à ne jamais changer et pourtant bien des choses avaient changés. Je ne les importunais pas faisant un rapide clin d’œil à lady Jeyne avant de m’éclipser et me fondre dans la masse. Quoique se fondre dans une masse plus petite de taille en moyenne que la sienne c'est difficilement faisable. Alors que je m'apposais contre une colonne en laissant le bord de mon verre atteindre mes lèvres et me rafraîchir le gosier je croisais un regard qui m'était semble t-il au premier coup d’œil peu commun. Une surprise en amenant une autre j'écarquillais un sourcil en m’apercevant qu'il s'agissait d'une femme avec qui j'avais conversé d'une enjôleuse manière. Surprenante rencontre pensais-je alors que je levais mon verre vers la séduisante Naïa subtilement pour la saluer puis retournais à mes occupations ripaillant et buvant en tentant de ne pas trop réfléchir pour l'instant.
 


   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyLun 26 Sep - 19:03

Le banquet des promesses

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans



Elbert Arryn

Elbert se courba lorsque Alysane vint se présenter à eux. Une Lady de la maison Mormont. Elle avait dût faire un long voyage depuis l'île aux Ours. Les nordiens n'étaient pas les plus grands amateurs de tournois du continent et il prenait avec une certaine joie et respect leur présence à ces festivités.

«Tout l'honneur est pour moi Lady Alysane. C'est un plaisir de voir en ce lieu  une dame du Nord. Puisse les Anciens Dieux veiller sur vous. Avez vous fait bon voyage ? »

S'intéresser à ses sujets était l'objectif de tout bon roi. Il était cependant utopique de penser qu'un souverain puisse connaître le moindre des problèmes et la moindre des informations à propos de chacun de ses sujets. Cependant, une petite attention par ci et une autre par là pouvait faire de grands bien et changer l'opinion du peuple et de la noblesse. La jeune femme sembla ensuite s'adresser à l'ancien bâtard de Lord Eddard Stark et le Régent la laissa agir à sa guise. Pendant ce temps un Karstark du nom d'Harrion vint lui présenter ses hommages auxquels répondit sympathiquement le régent. Torvald le remercia et confirma qu'il était bien venu pour participer au tournoi. Elbert lui souhaita à nouveau bonne chance et succès au cours de cette épreuve.

«Ton bras sera fort et tu seras vaillant ! Tu es un homme d'honneur Torvald et crois moi, les blessures sont plus fréquentes sur les champs de bataille que sur les lices. Tu as tes chances et je suis convaincu que tu feras un bon tournoi, ne serait-ce que pour honorer la ravissante Lady Marianne.»

Torvald s'en alla ensuite quérir des informations auprès de Jon Stark. Le Stark lui répondit alors et Elbert enchaîna directement dans le but de répondre à ce jeune homme possédant des cheveux d'un noir de jais.

«Il est timide, il ne risque pas de vous répondre. Il n'a pas l'habitude devoir autant de monde rassemblé en une seule et même pièce. Pour ma part je me porte bien. Comment pourrait-il en être autrement ? Nous allons bientôt faire partie de la même famille, Ser Jon. J'espère que vous et Lady Mormont serez aussi présents, lorsque je prendre comme épouse légitime, Lady Sansa. C'est un grand événements pour le Nord, le Conflans et le Val d'Arryn ! Nos deux régions respectives seront plus unies que jamais.  »

Le petit garçon tirait sur la main de son père pour regarder la foule mais Elbert le retint doucement. Il n'était pas encore temps de se mélanger au peuple. D'autres nobles viendraient sûrement encore quérir leurs hommages auprès du régent et du futur roi haut comme trois-pommes. Les oreilles du petits garçons captèrent alors la musique et il chercha à voir les musiciens si bien que le Régent le prit dans ses bras pour lui permettre d'observer le spectacle. Les yeux du petits garçons brillaient. A cet âge, un rien pouvait vous fasciner. Quand perdions nous cette capacité ? Tout était plus simple à cette époque et Elbert fut emplit de nostalgie. « Profite bien de cette époque mon fils » pensa t-il. Cette période dorée ne durerait pas éternellement et c'était à lui de l'armer au mieux pour affronter ce qui viendrait après ces délicieux moments.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyLun 26 Sep - 19:38

Le banquet des promesses

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans



Ulwyck Uller

Ulwyck éclata de rire lorsque Daemon lui parla de tenir la lance le lendemain au tournoi. Amusé par la situation, lui même s'en alla d'une petite boutade lubrique en rebondissant sur les propos de son presque frère.

«Laissons les choses de demain à demain. Ce soir, j'espère bien que cette femme tiendra ma lance ha ha ha.»

Daemon lui narra ses propres aventures. Il s'était rendu à Volantis, avait rencontré l'amante du Roi déchu Rhaegar dont Ulwyck rêvait de voir trancher la tête. Le bâtard de la Gracedieu avait même rencontré sa mère. C'était une nouvelle que le jeune homme semblait accueillir avec un certain détachement. La seule question qui vint à Ulwyck était plus que triviale et primaire mais avait au moins le mérite d'exister.

«Est elle belle ? Qui est t-elle ? Je serais curieux de rencontrer la femme qui a détourné Lord Ryon du droit chemin et qui a conçu un être à ma hauteur.»

Le bâtard lui montra ensuite Cletus et parla de Valena, ce qui eut le don d'émoustiller quelque peu Ulwyck. S'il y avait bien une femme présente en ce lieux qui serait capable de lui faire oublier la ravissante musicienne, c'était bien la dame de la Gracedieu. Quoi que réunir ces deux beautés dans un même lit aurait sans doute de quoi lui porter bien plus que de la chance pour le tournoi du lendemain. Il éclata d'un rire franc lorsque Daemon lui parla des fiançailles de sa sœur. Le prince Quentyn n'avait vraiment pas la carrure pour être l'époux de Lady Allyrion. Cette perspective promettait à Ulwyck de pouvoir assister à pas mal de scènes cocasses. Les Sept bénissent cette union. Il ne raconta rien de ses aventures laissant le jeune homme continuer ses explications. Il fallait qu'il pose la question à Cletus pour le rétablissement de Daemon. Ensuite, il jugea bon de répondre lorsqu'il lui annonça la situation alarmante dans laquelle se trouvait la veuve de Lord Ryon.

«Cette femme est comme une mère pour moi. Apprendre que sa situation ne s'arrange pas me brise le cœur. Tu sais comme moi que l'amour n'est pas chose aisée. Nous portons tous les deux ses marques. J'espère que le temps lui permettra de panser ses plaies. Ce serait une grande perte pour la Gracedieu si elle venait à s'éteindre prématurément.  »

Le jeune homme éclata à nouveau de rire comme si Daemon lui avait raconté une excellente blague. En réalité, le bâtard avait avoué à Ulwyck qu'il possédait un dragon. Le jeune homme lui lança un regard interrogatif en signe de défis pour pouvoir le voir de ses propres yeux mais il était peu probable que Daemon l'ait caché dans son pantalon. Ne quittant pas la musicienne des yeux, le jeune homme lui raconta sa propre histoire.

«J'ai voyagé à travers Westeros jusqu'à Port-Réal. J'ai déniché quelques perles à mettre dans ma couche et fréquenté de nombreux bordels. Les gens sont médisant à notre propos dans ces régions mais je m'en suis moqué. J'ai retrouvé Oberyn et Ellaria et leurs petites. J'ai passé du temps avec eux. Cela m'a fait le plus grand bien. Je compte rentrer à Dorne après le tournoi mais mon seul regret jusqu'à maintenant et de ne pas avoir pût mettre la Reine dans mon lit. J'aimerai vraiment savoir ce que cela fait de sauter une reine ! Enfin, ce n'est pas les beaux petits lots qui manque à ce banquet. Nous trouverons sans doute bien de quoi remplir nos assiettes et nous picorerons chacun dans celle de l'autre comme au bon vieux temps ha ha ha.»

Ne lâchant pas la musicienne nommée Thalya des yeux, il continua d'écouter sa prestation et applaudit lorsqu'elle eut terminé, espérant que parmi la foule, elle distinguerait cet homme charmant au teint mât qu'elle avait rencontré quelques dizaines de minutes plus tôt.

«Si tu veux savoir la chose la plus inattendue et incroyable qui me soit arrivée depuis ces dernières lunes s'est déroulée la veille de mon départ de la Gracedieu. J'ai partagé un moment passionné avec ta sœur. Et je peux t'avouer que ce fut explosif ! Ton beau-frère est un homme chanceux ha ha ha ! »

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Le chevalier aux Runes
Andar Royce
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris
Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Tumblr_pno1psaTyh1w9vbfzo2_540
Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Botley - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 855
Date d'inscription : 29/07/2016

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyLun 26 Sep - 20:01

Event 4

   
le banquet de l'espérance

   


   
Andar Royce

   
La conversation autour de Stannis Baratheon ne dura finalement pas très longtemps. Les deux Orageois ne semblaient pas savoir si leur suzerain venait au banquet. Andar en conclut très vite par rapport à leurs paroles que le frère de Robert semblait être un acharné du travail, une qualité que tout suzerain n'avait pas forcément. Après, il était certain que le Baratheon devait faire ses preuves surtout qu'il venait de retrouver ses terres face à Connington. Croisant le regard d'Alyn, celui-ci le félicita pour son poste de main auprès du Roi régent du Nord, nul besoin de mot pour le remercier, rien que par le regard les deux jeunes compères pouvaient communiquer et d'un simple inclinement de tête et clignement des yeux, le Royce remercia son ami.

Observant les agissements de ses camarades, l'un semblait être absorbé dans la contemplation des autres convives, tandis qu'Alyn vint charmer par son sourire une des dames quipassèrent près d'eux. Pour cela, il ressemblait bien plus à son frère Robar qu'à lui-même. Finalement, ser Estremont sembla décider de taquiner un peu son voisin, en lui demandant s'il était prêt à convoler en noces, comme le seigneur Royce.Étonnamment un sourire vint apparaitre sur le visage de la main, s'il prenait son exemple, il n'était pas prêt d'être marié, vu les longues fiançailles qu'avait eues Andar avant de convoler, comme disait Alyn. Lord Staedmon semblait plus intéresser à trouver des épouses pour ses frères que pour lui-même d'ailleurs, ce qu'Andar ajouta :

- Vous trouverez sans aucun doute de bon parti parmi les convives. Ysilla aimerait aussi que je lui trouve un époux, mais avec ses exigences, je pense que je serai mort avant de lui trouver la perle rare.

Par ses paroles, Andar prouvait que pour le moment, il n'avait pas réellement réfléchi à marier sa soeur, ni-même Robar, quand le choix devrait venir sans doute cela s'imposerait à lui comme une évidence. Puis, même si sa soeur rêvait du prince parfait, elle subirait comme beaucoup, un mariage diplomatique. Pour le coup, son regard se porta sur Alyn, quand le chevalier Estremontviendrait à se marier, il rendrait des jeunes filles bien malheureuses, vu comment celles-ci le dévoraient des yeux.

- J'ai eu la chance de faire le voyage avec le Roi régent du Nord, mais je n'ai pas encore présenté mes hommages à la Reine Rhaenys.

Il venait de répondre à la question d'Alesander et se retrouvait donc dans la même situation que lui, peut-être, iraient-ils ensembles les saluer. Son regard se posa sur un homme blond, dont il ne connaissait pas le visage avant de comprendre de qui il s'agissait. La main de la reine Rhaenys.

- Non, nous n'avons jamais eu cet honneur, Ser Du Rouvre.

Sa première pensée fut de voir une certaine ressemblance entre Littlefinger et le Biefois, dans sa façon de se comporter, et même pour ce qu'il dégageait de lui, un homme sûr de lui, peut-être même prétentieux. Vu ce qu'il ressentait par rapport au Valois, il préférait attendre de voir la suite de leurs discussions pour porter un avis définitif.

- Lord Staedmond nous demandait si on avait été saluer la Reine et le Roi ?!

Tout en disant cela son regard d'abord porté sur le dernier arrivé vint se poser sur Alyn, voir ce que son ami avait à dire.

   

   
© DRACARYS


The Royce House faces adversity together and has never, they will remember.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyMar 27 Sep - 16:57

Event 4

   
le banquet

   


   
Le banquet des espérances

    Valena hocha humblement la tête suite au salut de la Jeune Reine. Elle scruta son visage sans ciller, y repérant les marques légères de son ascendance dornienne. Elle tenait d’ailleurs moins de son sang paternel que de son sang maternel. Des traits angéliques, alliance habile du feu et du sable. C’était donc elle que son père avait vu pour la dernière fois avant d’être emporté par l’Etranger. A cette pensée, elle se crispa imperceptiblement. Il n’était plus aussi facile de lire en elle qu’auparavant et elle-même avait encore du mal à définir et à mettre le doigt sur ce que cachait son masque de sévérité honorable qu’elle avait emprunté à son géniteur.

« Est-ce raisonnable pour la reine de l’événement de quitter son propre banquet ? » sourcilla-t-elle, une once d’ironie dans la voix.

Rhaenys Targaryen jusqu’alors perchée sur son estrade descendit de quelques marches pour venir à la rencontre de l’ambassadrice de Dorne. La Lady de la Grâcedieu la jaugea rapidement du regard avant d’acquiescer.

« Mais j’ai bien évidemment quelques minutes à vous accorder, votre Altesse. »

Une nuée d’exclamations joviales et légèrement imbibées d’alcool aurait pu lui faire vivement tourner la tête vers la source du bruit, mais elle reconnut les exclamations et se retint donc. Ulwyck et Daemon semblaient s’être retrouvés. Elle en fut momentanément rassurée. Le duo se suffirait peut-être à lui-même durant le banquet et son demi-frère ne viendrait donc peut-être pas rôder comme un vautour autour des problèmes. Car il était certain que le bâtard laissé en électron libre était capable de créer des incidents politiques sans même y réfléchir à deux fois. Lui étant l’auteur du pamphlet visant la fille ainée de Rhaegar en était l’exemple parfait. Etait-elle au courant, d’ailleurs ? Valena ne l’avait appris que tardivement aussi espérait-elle garder cet atout dans sa manche.
Elle jeta théâtralement un regard dans son dos et mima un frisson de crainte.

« Je préfère vérifier, » s’excusa-t-elle faussement. « Un bieffois pourrait en vouloir à ma vie. »

Elle avait bien sûr remarqué des lords et des ladies de la région verdoyante et en particulier Owen Tyssier qu’elle avait rencontré lors de son seul et unique voyage dans le Bief, en compagnie d’Orys Santagar alors qu’elle s’assurait de la mise à mort d’un paysan du seigneur blond ayant assassiné un de ses hommes de main.
La pique était gratuite, mais si des dorniens mourraient à la cour de Rhaenys Targaryen et sous ses yeux, cela méritait d’être soulevé. Elle n’allait pas ni risquer sa vie ni celle de son peuple et elle s’attendait à ce que des mesures soient prises : la décapitation du meurtrier de Ryon Allyrion n’avait aucunement comblé le vide qu’il avait laissé derrière lui.

La Lady de la Grâcedieu se laissa guider par la dragonne jusqu’à une petite alcôve que l’on pourrait qualifiée d’isolée dans le capharnaüm ambiant. Elle engagea à la conversation en tendant la main devant elle, laissant teinter ses bracelets d’or et d’argent.

« A vous l’honneur, Reine Rhaenys, » sourit-elle sans aucune chaleur.

Elle avait consenti à laisser de côté l’animosité ancestrale que les Allyrion nourrissaient envers les Targaryen pour le bien d’un futur liant le Nord et le Sud et surtout en l’honneur de la mémoire de son père, mais il lui était encore difficile d’agir en laissant de côté ses rancœurs personnelles, malgré ses efforts.



   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 EmptyMar 27 Sep - 18:08

LE BANQUET DES ESPÉRANCES

   
Event 4

   


   
Alysane Mormont

    Alysane s’était réfugiée auprès de Jon, son ami d’enfance et avait dû faire face, sans le vouloir, au roi du Nord. Mais elle avait su trouver ses mots, c’était le principal. Elle s’était rappelée des formules à adresser à un souverain sans s’attirer les foudres de ce dernier. Visiblement elle n’avait pas fait de faux pas puisque le roi lui répondit de façon tout à fait agréable. Il semblait ravi de voir une dame du Nord. Elle eut envie de lui répondre qu’elle n’était pas vraiment une dame, mais ce n’était pas forcément le genre de réponse à lui fournir. Puis légalement, c’était son statut, elle n’y pouvait rien. Elle fut touchée qu’il invoque les Anciens Dieux, elle n’est pas certaine que toute autre personne hors du Nord aurait accepté d’évoquer des dieux en lesquels ils ne croient pas. Il avait la carrure d’un roi, il n’était pas décevant aux yeux d’Alysane. Alors qu’elle avait demandé à Jon s’il avait fait bon voyage et répondit que c’était le cas, le roi posa également cette question à l’ourse. Elle n’avait pas pensé faire longtemps la conversation avec lui mais elle lui répondit tout de même, par politesse. « Tout s’est passé pour le mieux, je vous remercie. » Elle évita de repenser à la longue discussion avec sa mère, elle devait accepter la vérité.

C’est quand le roi Arryn s’adressa à Jon qu’Alysane remarqua qu’il était accompagné de son fils. Elle ne put s’empêcher de le regarder avec un regard attendri de mère. Il lui rappelait Jeor, bien que son fils à elle soit un peu plus âgé. Le petit Arryn fêtait sa première année, l’âge que Jeor avait quand il avait perdu sa sœur. Le petit, lui, avait perdu sa mère mais avait un père. Elle se demandait si l’enfant était heureux, bien que trop jeune pour comprendre quoique ce soit des réalités. Le roi déclara alors qu’il espérait que Jon Stark et l’oursonne seront présent à son mariage avec Sansa. « Je serai effectivement présente, j’ai dans l’idée de me rendre dans le Val d’Arryn pour d’autres raisons, j’y suis invitée par une amie, Lady Descarpes. » L’appeler ainsi était toujours étrange pour Alysane, elle l’avait surtout connue comme une Ironsmith. Les deux femmes avaient ce point commun d’avoir perdu leur mari, même si pour Alysane, elle n’avait finalement jamais porté le sien dans son cœur. Le mariage était pour une entente et pour ses enfants, principalement. Quelle regrettable erreur, elle aurait dû se débarrasser de lui tant qu’il était encore temps.

Son regard se porta alors sur des visages beaucoup plus familiers. Elle appréciait la compagnie du roi et de Jon, mais elle avait besoin de retrouver les siens. Elle se baissa à hauteur de l’héritier Arryn en lui adressant un sourire, son côté maternel reprenant le dessus. « Je te souhaite d’avoir une enfance douce et paisible. » Elle ne pouvait souhaiter mieux à un enfant. De nouveau debout elle annonça qu’elle allait s’éclipser. « Je vous laisse à votre discussion, j’ai d’autres personnes à saluer. Jon, votre grâce. » Elle s’éloigna alors de l’estrade pour retourner dans la foule. Elle passa à côté de divers groupes de personnes, elle ne connaissait pas vraiment ces visages et n’essayaient pas de les reconnaître, seuls certains emblèmes frappèrent l’esprit de la jeune ourse, elle semblait s’en souvenir vaguement des enseignements dans sa jeunesse. Mais elle n’avait qu’un but rejoindre le groupe de Nordien qu’elle avait vu au loin. Elle y reconnaissait sa sœur, Jorelle, mais aussi une vieille amie, Wylla, sa chevelure ne pouvant passer inaperçue. Il y avait également un jeune homme qu’elle avait connu il y a de nombreuses années, Marthe était encore vivante alors et ce jeune homme avait disparu pendant plusieurs années. Comment s’appelait-il déjà… Edwin ? Edwin Forestier, très certainement. C’est en arrivant à leur niveau qu’elle remarqua que son amie Elyane était également là, assise à une table aux côtés d’un homme (Garrel). « J’espère ne pas m’incruster, mais l’appel du Nord était plus fort que le reste. Jorelle, je suis si heureuse de te revoir, tu es partie trop longtemps, songe à revenir dans le Nord un jour, quand même. » Elle se tourna ensuite vers Wylla et Edwin. « Wylla Manderly, cela fait très longtemps que je n’ai pas eu l’occasion de vous voir, comment vous portez-vous ? Quant à vous, Lord Forestier, vous aviez disparu, je ne pensais pas vous revoir un jour. » Elle se tourna finalement vers Elyane. « Je ne pensais pas réussir à te trouver dans cette foule Elyane, j’espère que tu n’as pas oublié que je te suis dans le Val après le tournoi. » Elle lui adressa un sourire, s’il n’y avait eu autant de monde, elle l’aurait enlacée.

   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Event 4 : le banquet des espérances    Event 4 : le banquet des espérances  - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Event 4 : le banquet des espérances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Banquet du Tournoi des 3 Sorciers
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Pour info /event serveur
» Un scénario d'event

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 2.0 :: RP terminés-
Sauter vers: