RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ça y est ! Le premier lot de la 2e version des enchères a été mis en jeu
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans les Îles de Fer, l'Orage et le Val ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Valar Dohaeris
avatar
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris

Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 1476
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Dim 4 Sep - 15:56

Le membre 'Alesander Staedmon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10' : 4


Compte MJ,merci de ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Dim 4 Sep - 16:15

Grand Tournoi d'Harrenhal

Harrenhal - An 300, lune 7, semaine 4, jour 2



Eleanor Nerbosc

Eleanor marcha d'un pas décidé vers la tente qui avait été destinée à son mari. C'était la moindre des choses de lui souhaiter bonne chance avant que les joutes ne commencent, une fois le tournoi débuté, elle ne pourrait plus quitter les gradins et se faufiler aussi facilement qu'elle l'aurait voulu sur le campement temporaire. En plus elle avait demandé à Tytos de lui conserver une place à ses côtés, pour qu'ils puissent supporter Brynden ensemble et comme Lord Nerbosc se trouvait dans la tribune d'honneur, une fois assise, elle avait décidée de ne plus bouger. Hoster était déjà assis dans les gradins à l'attendre. L'enthousiasme du garçon était tellement débordant, qu'elle avait jugé plus judicieux de ne pas le faire venir avec elle, elle craignait qu'il ne trouble la concentration de l'héritier Nerbosc. Lorsqu'elle pénétra dans la tente, elle le trouva accompagné d'un écuyer qui s'affairait à vérifier que toutes les sangles étaient mis serrées. En la voyant, il s'écarta presque aussi vite pour leur accorder un moment de tranquillité. Elle lui offrit un petit sourire en remerciement, avant de focaliser son attention sur Brynden. Elle lâcha un petit soupir et un nouveau sourire qui se voulait encourageant. Elle ne doutait pas de ses capacités, elle le savait bon cavalier et bon combattant, elle ne l'avait jamais vu jouter ou du moins ne s'en rappelait pas si c'était le cas, mais ça ne l'inquiétait pas trop. Non, ce qui l'inquiétait, ça n'était pas quelque chose qu'il pouvait contrôler, c'était cette part de mystère qui cohabitait en lui à présent. Elle avait mis du temps à l'accepter, du temps à ne plus le craindre. Le craindre lui, car son don, elle en avait encore peur, même si elle essayait de ne pas le montrer et de se raisonner. Non sa crainte aujourd'hui n'était pas qu'il se fasse mal parce qu'il n'était pas au niveau, mais qu'il ait un accident à cause des malaises dus à son don. Et si au moment de l'impact il sombrait ? Devenant sans défense face à l'adversaire ? Adversaire qui ne comprendrait pas ce qui lui arrive et continuerait la joute comme si de rien était ? Elle déposa ses deux mains sur son torse, parcourant les derniers mètres qui les séparaient, non sans apercevoir qu'il portait ses couleurs son son cuir. Elle déposa délicatement un baiser sur ses lèvres se contentant de lui dire « Reste concentré, d'accord ? » Il comprenait très bien de quoi elle voulait parler. Elle fut tenter de lui révéler l'intuition qui l'habitait depuis quelques jours mais se retint. Si elle voulait qu'il reste concentrer, parler de sa suspicion de grossesse n'était certainement pas une bonne idée. Elle lui en parlerait peut-être une fois le tournoi terminé. Elle lui offrit un dernier sourire avant de s'éclipser pour retrouver son beau-père et son fils.

L'engouement d'Hoster contrastait avec la concentration d'Eleanor. Il sautillait littéralement sur son siège, ne tenant pas en place, elle espérait que son comportement n'exaspérait pas Tytos. C'était son premier tournoi, il avait hâte de voir les jouteurs s'élancer sur la piste et l'homme qui était devenu son modèle depuis ces dernières lunes, en action. La première joute allait débuter lorsque Eleanor reconnu un visage familier qui s'approchait d'elle. « Avec plaisir, tiens ! » répondit Eleanor avec un grand sourire, désignant la place vacante à ses côté, quand son amie Marianne lui demanda si elle pouvait lui tenir compagnie. Même si ses paroles se voulaient réconfortantes et pleine d'espoir quant aux issus des joutes, les traits tendus et les yeux de Marianne trahissaient son angoisse certaine. « C'est gentil de ta part, espérons que les Dieux soient avec nous » Les Anciens comme les Nouveaux. Mais elle se garda bien d'ajouter cette remarque à haute voix. Brynden avait eu l'air assez sûr de lui finalement dans la tente, ce qui l'avait rendu un peu plus confiante et elle ne voulait pas afficher un visage inquiet devant son fils, ni devant Marianne, cela ne ferait qu'aggraver son état. Voyant qu'elle serrait sa robe, elle tendit le bras pour lui prendre la main, non sans lui offrir un sourire réconfortant. L'éclat des trompettes attira son attention sur la piste, il était temps pour Daven Lannister et Brynden Nerbosc d'ouvrir le bal. Eleanor afficha un franc sourire mais elle retint sa respiration dès les premières foulées des chevaux.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Dim 4 Sep - 17:00

Grand Tournoi d'Harrenhal

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans




Il avait hésité un instant au moment de se diriger vers la lice où l'agitation régnait déjà. Se mêler au peuple lui aurait permis de placer quelques paris intéressants, surtout qu'il avait pu voir quelques uns des jouteurs la veille au banquet et savait que certains d'entre eux avaient eu la descente facile, mais il faisait désormais partie des nobles et sa présence serait certainement attendue parmi eux, au moins par certaines de ses connaissances du Nord. Il savait parfaitement qu'il ne serait pas très à l'aise là-bas, encore trop peu réhabitué à leurs règles et convenances, tout comme il savait qu'il n'avait pas vraiment le choix, mais il y avait aussi cette tentation à laquelle il n'avait jamais su résister. Après un regard autour de lui pour s'assurer qu'aucun noble le connaissant n'était dans les parages, il s'éclipsa en direction de la foule massée contre les barrières qui entouraient la vaste étendue de sable où s'élanceraient bientôt les cavaliers, retirant la tunique ornée des armes de sa famille. En simple chemise il avait beaucoup plus l'air d'être un simple homme du peuple, et il ne lui fallut pas longtemps pour trouver quelques groupes misant sur les divers affrontements.

Une fois ses paris placés, il reprit finalement la direction des gradins quand une cascade de boucles brunes attira son regard. Se frayant un chemin jusqu'à elle, il passa un bras autour de sa taille et lui adressa un sourire joueur. Vous êtes venue voir comment s'en sortira notre "ami" commun, chère Radieuse? Même s'il savait que ce n'était pas son prénom, et qu'Harrion et lui n'étaient définitivement pas amis, l'ambiance qui régnait aujourd'hui était trop joyeuse pour qu'il la ternisse, et elle était bien trop belle pour mériter ce genre de choses. Vous risquez de manquer une bonne partie du spectacle ici, ce serait dommage. Il y avait beaucoup de monde et les barrières croulant presque déjà sous le poids de tous ceux qui s'y appuyaient, cachant presque entièrement la vue. Relâchant sa taille, il remit sa tunique qu'il ajusta correctement, avant de passer une main dans ses boucles pour les remettre en place, avant de lui tendre le bras. Envie de voir comme ça se passe dans les gradins? Il lui offrit un nouveau sourire quand elle passa son bras autour du sien, et ils se rendirent ensemble jusque dans la partie réservée aux nobles, passant sans aucun problème les divers gardes en poste.

La menant jusqu'à des places libres vers l'avant des tribunes, il attendit qu'elle s'installe avant de s'asseoir, adressant quelques signes de tête à ceux qu'il connaissait. Et même s'il aurait préféré être dans le Nord, ou de l'autre côté du monde à se perdre à nouveau dans Essos, il devait admettre qu'il avait hâte de voir la joute, sa toute première. Bien sur il aurait été nettement plus amusant de voir les compétiteurs s'affronter sans leurs armures qui encaissaient la plupart des chocs, mais il comprenait aussi qu'il s'agissait seulement d'un divertissement dont le seul but était de distraire le tas de nobles amassés sur les gradins et de permettre la naissance de diverses alliances, pas de se massacrer en règle parce qu'il y avait un réel enjeu. Jouer à faire la guerre, une occupation typiquement ouestrienne, à croire que les vrais affrontements sanglants ne leur suffisaient pas pour prouver qui était le plus fort et avait la plus grande lance. Retenant un soupir las, il préféra concentrer son attention sur les premiers chevaliers qui entraient en lice, leurs boucliers éclatants sous le soleil et leurs lances encore dressées vers le ciel.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris

Ft : Jamie Campbell Bower
Multi-Compte : Elbert Arryn/Ulwyck Uller
Messages : 1389
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Dim 4 Sep - 17:15

Le banquet des promesses

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans



Owen Tyssier

Le jour de la partie la moins plaisante des festivité était enfin arrivé : le tournoi. Owen n'avait jamais vraiment apprécié ce genre d’événements. Il n'était pas un jouteur émérite et quand bien même s'il l'avait été, il était convaincu que cette occupation ne l'attirerait pas. Il la trouvait bien trop primitive bien que les joutes possédaient certes plus de raffinements que la mêlée. Ce n'avait jamais été sa tasse de thé, autant comme spectateur que comme participant. Ce genre de compétition mettait en exergue les capacités physiques des hommes. La seule chose qui méritait un tant soit peu sa curiosité était la présence d'une femme dont il avait vu le nom sur le programme. Par contre, il se trouva quelque peu amusé en lisant la dénomination du « chevalier de l'ombre ». Ce genre de nom lui donnait l'impression d'être tout droit sortit d'une comptine pour enfant et manquait peut-être un peu de panache. Owen espérait qu'il se montrerait au moins à la hauteur de ce surnom. Assister à ce spectacle n'était pas de son goût mais il devait se plier aux obligations, noblesse oblige ! Au moins, il pouvait poser son regard sur Ellyn des Essaims de temps à autres au lieu de regarder la lice. Le spectacle offert par le visage de la blond était bien plus appréciable à admirer.

Le peuple se pressaient déjà et les nobles eux aussi arrivaient. Owen ne pressa pas le pas. Pour lui se retrouver sur les meilleures dans les gradins réservés aux nobles ne l'intéressaient nullement au vu de son intérêt pour le tournoi. Si au moins l'un de ses amis proches participaient, ce dernier aurait peut-être donner de l'intérêt à la joute mais ce n'était pas le cas. Ce n'était pas la participation de l'homme des Essaims qui allait y changer quoi que ce soit bien qu'Ellyn tiendrait sans aucun doute à ne pas rater une miette de la sa prestation. Les premiers participants semblaient se préparer et le tournoi n'allait donc pas tarder à commencer. Le Régent du Nord était déjà installé et d'autres nobles affluaient. Il n'avait encore vu aucune tête connue ce qui l’ennuyait quelques peu. Peut-être était-ce là l'occasion de nouer de nouveaux contacts avec la noblesse locales ou étrangères. Avec un peu de chance, il parlerait de leurs champions ou de leurs connaissances ce qui rendrait la tâche d'observation moins pénible. L'histoire d'un homme était souvent bien plus intéressantes à entendre que le simple fait de l'observer jouter. Se tournant vers Ellyn à ses côtés, le jeune homme lui parla poliment.

«As tu déjà choisis tes favoris en dehors du chevalier de Mielbois, ma chère Ellyn ? »

Montrer un semblant d'intérêt pour la joute ne tomberait pas dans l'oreille des gens assis à proximité d'eux et permettraient sans doute d'attirer l'opportunité d'une conversation. C'était un hameçon jeté dans l'eau. Il n'y avait plus qu'à attendre que le poisson morde. Cependant, peu de gens avaient déjà vu un poisson prit entre une toile d'araignée et le dard d'une abeille. Une position des plus inconfortables qu'il ne souhaitait à personne. Le jeune homme avait soif d'assouvir ses ambitions.

© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bief
avatar
Bief
Valar Dohaeris

Ft : Hannah New
Multi-Compte : Tymeon, Renly Baratheon, Doran Martell
Messages : 288
Date d'inscription : 09/06/2016

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Dim 4 Sep - 19:49

Grand Tournoi d'Harrenhal

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans



Hugh des Essaims

Le jour du tournoi était arrivé. Ser Hugh des Essaims, ce jeune homme à l’humour potache, à l’orgueil démesuré et d’une pompe assourdissante, avait hâte de jouter, depuis des mois maintenant il s’entrainait, jour après jour, soit à la joute en domptant son hongre à la force des cuisses, soit à l’épée pour chaque soir se coucher avec les muscles endoloris. Seule cette souffrance musculaire lui laissait l’impression de vivre sa vie. Alors qu’enfant il prenait ce sport et cette compétition plutôt comme un divertissement, ces dernières années il avait développé un esprit des plus compétitifs et agressifs ? La raison ? Sûrement que ce sport constituait un défouloir, depuis notamment que l’héritage de Mielbois lui soit passé sous le nez. Désormais, c’était une femme qui était l’héritière, et surtout c’était une femme qui était à la tête du domaine : sa cousine éloignée, Ellyn des Essaims. Une parvenue qui n’aurait jamais dû hériter, les femmes n’ayant pas les compétences pour ce faire, et devant se contenter de pondre des marmots et honorer leur mari. Mielbois était vraiment descendu bien bas, heureusement ser Hugh allait redresser l’étendard des ruches grâce à ce grand tournoi. Il avait fait préparer ses tenues et son cheval la veille, et était actuellement sous sa tente, en train de vêtir sa tenue du jour, une cote de mailles fines et brillantes, surmontée d’une armure légère pour le protéger des mauvais coups. Alors que son écuyer finissait d’ajuster ses mailles, ser Hugh repensa à la nuit qui avait précédé ce jour en remontant d’une manière plus qu’indélicate ses bijoux de famille. Pour se porter chance, il s’était occupé d’une des catins attirés par l’afflux de chevaliers dans la nuit, vidant ses bourses d’hormones pour la journée, et pouvant ainsi se consacrer pleinement au combat. Il était persuadé que l’homme devait se consacrer pleinement à une joute et ne devait pas s’embarrasser des sentiments d’une femme. C’est pour la même raison qu’il préférait monter un hongre plutôt qu’un cheval, l’absence de testicules lui assurant une immunité totale aux hormones pernicieuses des juments.

Les valseuses remises en place, Hugh aboya à son écuyer de se dépêcher de finir de lui mettre son armure. Une armure argentée avec un triangle sur le poitrail, composé de trois ruches stylisées. Le tout agrémenté d’une cape noir avec trois rayures jaunes en bout de cape. Son heaume en main, il sortit de la tente, suivi de son écuyer et du hongre noir qu’il monterait pour la joute. Il adressa un signe de la main amical envers certains nobles qu’il connaissait, et envers d’autres chevaliers. Quand il rencontra Sa Sainteté Tymeon, dans son brocard d’argent, le soleil mettant en valeur son diadème de cristal, il s’agenouilla, le priant de lui donner sa bénédiction. Malgré toute sa prétention, il restait pieux et ne disait jamais non pour recevoir la bénédiction d’un homme des Sept avant un tournoi. Avisant la foule qui venait assister au tournoi, il aperçut sa cousine, Ellyn, l’usurpatrice, dans une tenue crème et un foulard crème autour du visage, à côté de son fiancé, le Tyssier, en pleine conversation. Ce dernier avait profité de l’aubaine et allait épouser sa cousine pour agrandir son domaine avec Mielbois. Dédaignant ce triste spectacle, ser Hugh reprit sa route. C’était à son tour de jouter, il sentait l’adrénaline coulait dans ses veines à flot, et enjamba son cheval de manière assurée et pompeuse, avec un sourire un peu niais à l’encontre des jeunes femmes au premier rang. Son adversaire se tenait lui aussi sur son cheval, un Ouestois. Hugh fit faire quelques pas à son hongre pour se mettre en place, avant d’enfiler son heaume et fermer la visière. La lance fermement calée avec son avant-bras, il avait hâte d’en découdre, prêt à montrer la puissance du dard de Mielbois ! Le visage fermé et concentré, les dents serrés, la mâchoire crispée, ser Hugh s’élança aux premiers sons des cors et pointa durement son dard dans un seul but : gagner cette joute.


© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valar Dohaeris
avatar
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris

Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 1476
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Dim 4 Sep - 19:49

Le membre 'Ellyn des Essaims' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Dim 4 Sep - 19:59

Event 4

   
le tournoi

   


   
Grand Tournoi d'Harrenhal

   Dickon était arrivé dans le Conflans seul comme à son habitude. Il aimait voyager seul et encore plus quand il devait se préparer à un combat à venir. Dickon était quelqu'un qui aimait se battre mais les joutes étaient quelque chose dont il n'avait pas vraiment l'habitude même si il en avait déjà fait. L’entraînement avait été rude à partir du jour ou il reçu l'invitation mais il c'était accroché pour l'honneur de sa famille qui bien sur ne viendrait pas le voir pour ce grand jour. Il ne ressentait aucune tristesse d'être le seul Forrest au contraire même car si il perdait ce combat sa famille ne pourrait rien lui dire n'ayant pas assisté au duel. L'arrivée dans le domaine d'Harrenhal lui fit apparaître un grand sourire sur ce visage renfermé depuis qu'il avait quitté la chaleur de son chez lui. Voyager était tout ce qu'il aimait faire et voilà qu'il venait d'arriver dans un endroit qu'il ne connaissait pas et sûrement combattre quelqu'un qu'il ne connaîtrait pas non plus. Le soir même le jeune homme se prépara pour la soirée qui avait été organisé et voilà que sans même s'y attendre le matin du tournoi venait d'arriver. Il c'était levé à l'aube pour s'échauffer un peu et laisser ses muscles se chauffer tandis qu'il entendait le monde autour de lui se préparer. Dickon avait encore du temps devant lui étant donné qu'il avait vu les résultats et combattrait pas en premier. Malheureusement comme il s'y attendait le jeune guerrier allait combattre contre un homme de Dorne qu'il ne connaissait pas. Peu importe après tout car il ne perdrait pas son courage et sa soif de vaincre pour autant, il était juste content de savoir que son premier combat serait contre un homme de chez lui.

Retournant dans sa tente après un petit entraînement le jeune homme commença à s'habiller avec son armure qu'un jeune homme avait eu la gentillesse de lustrer même si Dickon ne comprenait pas vraiment à quoi allait lui servir une armure brillante. Une fois prêt, le guerrier s'observa un instant dans une glace qui avait été installée dans sa tente et passa une main dans ses cheveux. L'armure n'était pas vraiment quelque chose que le jeune homme aimait mettre pour se battre mais dans ce genre de duel la question de la mettre ou non ne se posait même pas. Il ne voulait pas mourir bêtement lors d'un simple tournoi. Attrapant son casque au passage Dickon décida de sortir de sa tente tout en appréciant les bruits qui venaient de l'arène. L'adrénaline montait petit à petit et son sourire s'agrandissait au fur et à mesure que ses pas le portait jusque la bas. S'arrêtant soudainement en voyant un visage qu'il connaissait très bien et qu'il avait déjà vu pendant la soirée d'hier il sentit des frissons parcourir sa peau. La chaleur de l'armure le faisait transpirer alors qu'il n'avait pas encore commencé à bouger. Plongeant ses yeux dans ceux de Naia il passa à nouveau une main dans ses cheveux pour les remettre en place avant de laissa une phrase sortir d'entre ses lèvres. « J'espère que tu me portera chance Naia. » Lui lancant un petit clin d'oeil tout en lui déposant un baiser sur sa main sans vraiment savoir pourquoi le jeune homme continua à marcher avant que ses joues ne recommencent à devenir rouge à cause de sa présence. Il était fier et content de savoir que la femme pour qui il se battait aurait les yeux rivés sur lui aujourd'hui.

Le moment était venu et entrant en scène tout en s’avançant pour saluer la foule et les Nobles de Westeros qui c'étaient regroupés pour voir le spectacle le jeune homme monta sur son cheval blanc qui ne demandait qu'une chose. Partir au galop. Déposant son casque sur sa tête tout en attrapant la lance qu'un jeune homme venait de lui tendre. Soufflant doucement pour calmer l'adrénaline qui montait petit à petit dans son corps, Dickon baissa respectueusement la tête envers l'homme qui était au bout de l'Arène. Après tout il n'était pas ici pour faire du mal à son adversaire et lui devait le respect étant face à un guerrier. Se mettant en place Dickon ne faisait plus attention à ce qui l'entourait, seul le bruit du souffle de son cheval et le sien montait jusqu'à ses oreilles tandis que son cœur s'emballait petit à petit. Le lancement venait de tomber et sans attendre Dickon parti au galop avec son fidèle destrier. Son regard ne quittait pas le corps de William qui s'approchait de plus en plus de lui et laissant sa lance s'abaisser le jeune homme laissa tout ses muscles se mettre en action pour ce qui allait suivre.  
   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Valar Dohaeris
avatar
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris

Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 1476
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Dim 4 Sep - 19:59

Le membre 'Dickon Forrest' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10' : 7


Compte MJ,merci de ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Dim 4 Sep - 22:10

Event 4

   
le tournoi

   


   
Grand Tournoi d'Harrenhal

   La nuit bien arrosée et empli de joie lui avait fait mettre un peu plus de temps que d'habitude pour s'endormir. Les pensées allaient vers cette femme allongée contre lui et ce bébé qui allait voir le jour grâce à des parents qui s'aimaient. La joie qui l'avait envahi lui avait fait perdre toute la peur qu'il éprouvait envers ce combat à venir et même si il ne gagnait pas demain le tournoi il aura eu le plus beau cadeau qu'on puisse offrir à un homme. Un enfant. Ses rêves avaient été les plus beaux qu'il eu jusque maintenant et au petit matin il ne pouvait s'empêcher de sourire à nouveau en voyant le visage de sa douce à ses côtés. La peur pouvait se lire dans son regard mais il ferait attention pour éviter que ca soit encore elle qui me soigne sous la tente même si elle avait prit l'habitude depuis bien longtemps maintenant. Au petit matin il apprit contre qui il allait se battre et la surprise frappa son visage en voyant le nom d'un Fer-née. Son esprit se perdit quelques secondes dans le passé tout en repensant à ce qu'il c'était passé dans le Conflans il y a quelques temps. La colère l'envahit petit à petit et il ne se rendit même pas compte qu'un ecuyer continuait à l'habiller en silence. Perdu dans ses pensées Torvald n'en sortit qu'au moment ou il sentit les mains de son épouse prendre les siennes. Les lèvres de sa douce se déposèrent sur sa peau si chaude et il sentit son sourire revenir tout en se concentrant sur ce visage si magnifique qu'il aimait temps. « Je ferais tout pour me venger Marianne. » Se perdant petit à petit dans ce regard qu'il connaissait le jeune homme savait qu'elle ne rigolait pas en lui demandant de revenir sain et sauf de cette joute. Serrant un peu plus les mains qu'il tenait Torvald ne pouvait s'empêcher de sourire face à cette femme si courageuse et forte. « Mais j'aime tellement quand tu me soigne sous la tente. » Torvald savait que l'humour arriverait à montrer qu'il sentait que ce combat serait une vengeance pour ce qu'ils avaient fait et qu'il comptait bien revenir sur ses deux jambes pour pouvoir admirer ce sourire encore et encore jusqu'à la fin de sa vie. « Je te reviendrais comme toujours ma douce. » Et avant même qu'il ne puisse faire ou dire quelque chose il sentit les lèvres de sa douce se poser encore et encore sur les siennes. Le courage dont il avait besoin se trouvait face à elle et il garderait chaque détails de ce visage dans ses pensées. « Je n'ai pas besoin d'une étreinte pour sentir tout l'amour que tu m'offre chaque jour. » Laissant son sourire s'agrandir le jeune guerrier continua d'une voix douce. « Je le ferais pour toi et pour notre enfant. »

Alors que l'ecuyer venait de finir d'installer l'armure sur Torvald, celui ci se concentra en silence. La rage ainsi que son courage montait petit à petit dans son corps tandis qu'il ne perdait pas à l'esprit qu'il allait combattre un Fer-née. Il était l'heure de leur montrer que le Conflans pouvaient venger ce qu'ils avaient fait. Il était temps d'entrer dans l'Arène pour faire face à cet homme des Iles. N'entendant pas le bruit des spectateurs le jeune chevalier avançait tout en laissant ses yeux se poser sur l'homme qu'il allait devoir combattre. Saluant les gens qui se trouvaient dans le public, Torvald laissa son regard chercher sa femme sans vraiment la trouver parmi tous les gens qui s'y trouvaient. Peu importe de toute façon elle était à ses côtés pendant ce combat et c'était tout ce qui importait pour lui. Montant sur son cheval sans saluer son adversaire le jeune homme ne le quittait pourtant pas une seule fois du regard jusqu'au moment ou il enfila son casque pour ensuite prendre sa lance. Serrant doucement ses lèvres le jeune homme se concentrait en silence ne faisait plus attention à tout ce qui l'entourait. Ce qui comptait était l'homme qui était face à lui sur son cheval. Cet homme qu'il allait devoir combattre pour sauver l'honneur de la famille Harlton. Attendant que le feu de départ soit lancé, Torvald laissa son cheval se cabrer avant de partir au galop pour se rapprocher de plus en plus de cet homme qui faisait monter la rage en lui.
   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Valar Dohaeris
avatar
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris

Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 1476
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Dim 4 Sep - 22:10

Le membre 'Torvald Smithwood' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10' : 4


Compte MJ,merci de ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Dim 4 Sep - 22:13

Grand Tournoi d'Harrenhal

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans




Ce tournoi était le premier auquel Thalya avait la chance d'assister. Cependant, assister lui semblait un mot bien peu approprié à la situation dans laquelle elle se trouvait actuellement, pressée de toutes part contre d'autres étrangers, se marchant les uns sur les autres autour d'elle comme une bande de d’affamés l'auraient été autour d'un sac de blé. Un sifflement de douleur franchit ses lèvres purpurines, lorsqu'elle sentit ses cheveux se prendre dans la sangle d'une besace, lui arrachant une mèche au passage. Elle ramena sa chevelure sur l'avant de son épaule dans un claquement de langue méprisant. Elle n'allait pas longtemps supporter une telle promiscuité qui, couplée à la chaleur, s'avérait parfaitement épuisante. Les cris fusèrent autour d'elle, lui écorchant les tympans, signe sans doute, que le début des joutes se faisait proche. Dommage que de là où elle se trouvait, elle puisse à peine distinguer le piste entre deux tignasses crasseuses. Lorsqu'elle sentit l'un des spectateur, visiblement encore bien enivré, lui pincer le derrière, elle décida que s'en était définitivement trop et se faufila souplement entre les rangs afin de s'en extraire au plus vite.

Profitant du fait d'avoir retrouvé un peu d'espace, elle réajusta rapidement sa tenue et sa coiffure et aperçu un groupe d'homme occupés à interpeller les badauds à tue-tête pour prendre les derniers paris. Thalya était plutôt douée pour les jeux d'argent, mais elle connaissait bien trop mal la plupart des combattants et leurs capacités pour prendre le risque de miser sur l'un d'entre eux. Une image vint alors s'imposer dans son esprit, celle d'un homme furieux menaçant de mort l'agresseur sur le point de la frapper. Sa main caressa lentement l’escarcelle à sa ceinture, tandis ce qu'elle fixait le groupe d'hommes, pensive. Elle pouvait bien placer quelques lunes sur cet homme là. Elle savait qu'elle ne regretterait pas de les perdre. Après avoir laissé quelques pièces aux vautours, elle tenta de contourner la place vers la droite dans l'espoir de trouver un endroit d'où elle pourrait au moins entrapercevoir le spectacle.

Elle n'en trouva pas d'avantage que de l'autre côté de la grande étendue centrale, la masse face à elle restant infranchissable. Elle avait en revanche une bonne vue sur les gradins sur lesquels se tenaient un certain nombre de visages familiers. La jeune femme avait, en effet, pris grand soin de retenir le plus de noms possible au banquet et si certains d'entre eux lui échappaient encore, ce n'était pas le cas de celui de l'homme aux boucles brunes qui venait à sa rencontre, vêtu d'une simple chemise.

Le surnom, le plaisir de retrouver un visage familier et la bonne humeur du jeune noble lui arrachèrent un sourire sincère et elle laissa onduler sa hanche contre sa main, tout en dissimulant sa mèche de cheveux abîmée derrière son oreille, puis désigna la foule d'un regard joueur, parlant à son oreille pour se faire entendre. "J'avais l'espoir d'en apercevoir un morceau à travers cette masse, mais la plupart ont une corpulence plus importante que je ne l'imaginais.". Une bourrasque fit flotter sa longue chevelure chocolat, tandis ce que son compagnon enfilait une tunique élégante, le distinguant immédiatement du reste de la foule autour d'eux. Il lui sembla cependant étrangement moins naturel et peut-être même moins attractif que lorsqu'il se trouvait uniquement vêtu d'atours simples et de son charisme. Elle avait d'ailleurs toujours un peu de mal à se rappeler qui était réellement l'homme qui se tenait à son côté, tant il se comportait simplement et familièrement. Il faudrait qu'elle se rappelle de se montrer particulièrement prudente au vu des circonstances et qu'elle évite de trop se laisser enivrer par la liesse générale, ce qui ne serait sans doute pas chose aisée, étant donnée le plaisir qu'elle ressentit en le voyant lui tendre le bras. "Vous voulez dire là ou personne ne me marchera sur les pieds et où je pourrais admirer de près la taille de leurs lance? La question ne se pose pas ." Elle ignorait s'il s'agissait là d'une bonne idée et s'en contrefoutait le plus parfaitement du monde. Elle ne lui présenta qu'un grand sourire entendu et une légère révérence à défaut d'une hésitation, avant de prendre son bras.

Elle resta parfaitement droite, fière et détendue lorsqu'elle dépassa d'une démarche élégante les gardes, au bras de son cavalier sans cheval et lui glissa un regard brillant de malice avant de s'asseoir, presque aux premières loges pour admirer les combats à venir.




© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Le chevalier aux Runes
avatar
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris

Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Waters - Azilys Serrett - Baelor Noirmarées
Messages : 490
Date d'inscription : 29/07/2016

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Lun 5 Sep - 4:30

Grand Tournoi d'Harrenhal

An 300, Lune 7 - Harrenhal - Conflans



Robar Royce

Après s'êtes montré sous son plus beau jour lors du banquet, souriant et charmant les jeunes filles, il avait décidé de ne pas rester trop tard pour être suffisamment reposé par la joute du lendemain. Cela pourrait être son heure de gloire, la façon de se détacher de l'ombre de son frère, une bonne fois pour toute. Il estimait beaucoup Andar, lui étant loyale coûte que coûte, mais c'était un Royce et par ce fait, il voulait prouver sa valeur, comme leur défunt père. Aux premières lueurs du soleil, il se rendit au lieu des prochaines joutes pour observer le terrain. Prenant le sable dans la main, il le laissa glisser pour le regarder tomber, voyant ainsi la direction du vent. Certes, le temps qu'il passe sur les lices, la météo pourrait changer, mais ceci lui donnait déjà un angle d'idée. Yohn Royce avait enseigné à ses fils, que des joutes ne se préparaient pas seulement en entraînant ses muscles et sa façon de se placer sur son cheval, mais aussi de prendre les impacts extérieurs en compte. Tout devait se calculer pour être prêt et ceci, réellement, ne concernait pas que la joute, mais la vie de tous les jours. Se relevant, il porta un regard aux alentours et la citation de la famille vint tourmenter son esprit "Nous nous souvenons. " Il y a quelques années, son père avait parcouru ses terres, monté sur sa plus belle monture et habillé de l'armure légendaire des Royce. Trop jeune, il n'avait pu s'y rendre, mais son père lui en avait fait le récit et à présent, il allait pouvoir honorer sa mémoire en faisant son maximum pour gagner sa première joute.

La journée se profila, les premières joutes prirent place, tandis que l'écuyer de Robar le préparait. Son armure ornée d'urne, comme toutes celles de sa famille, avait été un cadeau de son frère après la bataille de Goëville. C'était la première fois qu'il allait la porter lors d'un tournoi, mais il s'était entraîné avec pour être sûr qu'elle conviendrait à ses mouvements. Une fois prêt, il se dirigea vers sa monture, caressant son encolure, il lui souffla quelques mots rassurant pour ensuite aller conquérir le coeur des spectateurs en étant égale à lui-même. Ne portant nullement la couleur d'une des dames présentes, il aurait pu prendre celle de sa soeur, Ysilla ou même de Sansa Stark, la promise de son suzerain, en qualité de chevalier du Val, mais pour le coup, Robarpréférait sourire à tous au lieu de se concentrer sur une seule personne. Elles pouvaient tous lui porter chance après tout. Faisant le tour de la lice, en gardant son éternel sourire, il vint saluer les invités principaux et inclina la tête par respect, puis tourna le regard vers son frère, Andar, toujours aussi sérieux, lui répondit lui-même par un hochement de tête, preuve qu'il le soutenait.

Placé à un bout de la lice, il répondit par un sourire à celui qu'il se devait d'affronter. Abaissant son ventail, il devint plus sérieux, le bruit autour de lui s'évapora de son esprit, ne pensant plus qu'à la joute qui allait venir. Le moment de la chevauchée et de l'impact ne laissait que peu d'occasions de réellement réfléchir, mais Robar devait trouver le point faible de son adversaire en ce si peu de temps et frapper au bon endroit pour le faire tomber. C'était parti, son cheval habitué au jeu se lança, il gagna la vitesse adéquate, le chevalier du Val abaissa sa lance et se retrouvait prêt pour ce qui allait suivre.

© DRACARYS


I go ahead, but I do not forget
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valar Dohaeris
avatar
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris

Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 1476
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Lun 5 Sep - 4:30

Le membre 'Andar Royce' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 10' : 1


Compte MJ,merci de ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Couronne
avatar
Couronne
Valar Dohaeris

Ft : Ben Whishaw
Multi-Compte : Ellyn des Essaims, Renly Baratheon, Doran Martell
Messages : 275
Date d'inscription : 01/08/2016

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Lun 5 Sep - 20:31

Grand Tournoi d'Harrenhal

An 300, Lune 7- Harrenhal - Conflans



Sa Sainteté Tymeon

Les hommes étaient de ces espèces triviales qui aimaient se battre, pour montrer qui était le plus puissant. Cette tradition à Westeros se traduisait par les tournois, plus rarement les duels et encore plus rarement les guerres, même si ces dernières avaient un but tout autre. Les tournois étaient remplis de ces hommes, jeunes comme plus matures, et parfois de ces femmes quelque peu hystériques, qui ressentaient le besoin d’exposer leur talent à la joute. Comme s’ils compensaient une déficience organique toute autre en réalité. Tymeon n’aimait pas les joutes, ou plutôt il n’aurait pas aimé jouter lui-même, c’était salissant, et il n’était pas vraiment bâti pour cela. A l’inverse, y assister le divertissait énormément. On pouvait s’étonner de voir un Septon, et encore plus une de Leurs Saintetés à l’une de ces manifestations, mais quand les plus curieux lui posaient la question indélicate, il leur rétorquait avec le plus grand des sérieux que la joute était en son sens un hommage rendu au Guerrier qui avait armé le bras des héritiers du premier Roi des Andals, Hugor de la Colline. C’était en effet de cette légende que la Foi justifiait l’usage des armes et la guerre, même si pour être honnête, Tymeon n’y apportait pas un grand intérêt. Non, en réalité, il aimait beaucoup se rendre aux tournois où la testostérone atteignait des records, et où il pouvait observer la trivialité des hommes. C’est pour toutes ces raisons qu’il avait pris la décision de se rendre au tournoi d’Harrenhal.

Il était arrivé le jour précédant le tournoi, accompagné de jeunes frères qu’il prenait sous son aile pour leur enseigner le dogme au Grand Septuaire de Baelor. Ces jeunes hommes, tous âgées entre 16 et 25 ans, étaient tous très mignons, blonds ou bruns, les yeux clairs ou foncés, mais à la taille fine, à la fine musculature et reconnaissable à leur tenue de clerc blanche, échancré au niveau du poitrail où brillait un pendentif de l’Etoile à Sept Branches. En réalité, ces jeunes hommes étaient aussi pieux que Tymeon, c’est-à-dire très peu, et ils s’y connaissaient bien plus en péché de chair qu’en pureté. Mais cela, personne ne le savait, à part eux-mêmes et Sa Sainteté Tymeon qui aimait prendre du bon temps avec ses jeunes « frères ». Le matin du tournoi, reposé après une bonne nuit, et ayant dû se contenter de menus attouchements ne pouvant faire de bruit sans être repéré, Tymeon se prépara et revêtit sa robe blanche et son brocard d’argent, ses boucles brunes coiffées d’un diadème de cristal caractéristique de son rang religieux. Ses compagnons avaient revêtu des vêtements plus simples, ne pouvant se rendre dans les gradins, ils resteraient dans la populace mais leur Etoile dorée était clairement visible, ce qui inspirait le respect de bon nombre de badauds.

En ce qui concernait Tymeon, il était sorti assez tôt de ses appartements malgré le froid de la région pour se balader, après une prière au septuaire de fortune installé pour l’occasion, entre les tentes des différents champions de la joute. C’était l’occasion officielle de saluer certains des jouteurs particulièrement pieux et qui lui demanderaient la bénédiction des Sept et notamment du Guerrier pour leur porter chance. C’était également l’occasion secrète d’observer discrètement la préparation de ces jeunes athlètes, très peu pudiques et qui offraient un spectacle intéressant. Sur son passage, le septon vit de nombreux jeunes hommes embrasser la main d’une femme – des hommes niais qui ne connaissaient pas le vrai plaisir apparemment, même si un jeune homme à l’étendard bleu orné d’un arbre central attira l’attention du septon. A une autre tente, Sa Sainteté put admirait le torse musclé d’un Orageux qu’il ne connaissait pas, ce qui n’était que temporaire étant qu’ils seraient tous présentés avant leur joute. Enfin, il croisa le sombre Aegon, aux boucles blondes et au visage d’une finesse qui fascinait Tymeon. Quel dommage qu’il ait rejoint les rangs de R’hllor… Il inclina légèrement la tête à son passage, par respect envers lui. Alors qu’il allait rejoindre le banc des spectateurs, Tymeon fut arrêté par un jeune homme qu’il ne connaissait pas, à l’allure fière et à la cape aux couleurs des des Essaims. Un homme si fier serait tellement plaisant à dominer …. Soit, le septon le bénit par quelques mots sur le Guerrier, et rejoignit les gradins. Là, il croisa quelques connaissances, qu’il salua très dignement, dont une ancienne connaissance, le Forestier, qui avait bien grandi depuis leur première rencontre. Une bien belle évolution qu’il faudrait surveiller de très près.

Le septon s’installa tranquillement, au milieu des nobles les plus en vue présents au tournoi, et observa avec attention ces chevaliers prêt à jouter d’une façon si innocente… Il était amusé de les voir s’agripper à leur hampe de bois aussi fortement. Si seulement …


© DRACARYS





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    Lun 5 Sep - 23:03

Grand Tournoi d'Harrenhal

Harrenhal - An 300, lune 7, semaine 4



Oberyn Martell

Harrenhal...
Sa dernière venue ici datait de 281, lors d'un tournoi de même acabit. À cette époque-là, Oberyn n'était âgé que de vingt-trois ans. Il jouissait alors d'une vigueur et d'une rapidité étonnante, son jeu de lance en ravissait plus d'un. Aujourd’hui, bien des années s’étaient écoulées et son expérience s’était agrandie. Il avait longuement bataillé dans les différents continents, et partout où il le faisait, on disait qu’il était un combattant hors-pair. Il avait développé des réflexes de combats surprenants. Il était encore dans les gradins, peu avant le début de sa joute, tenant compagnie à sa charmante concubine, Ellaria Sand. Aux yeux d’Oberyn, elle était la plus belle de toute. Les autres femmes choisies par les autres chevaliers faisaient pâle figure à ses côtés. Elle était sulfureuse, son charme de dornienne était à couper le souffle. « Après tous ces combats, toutes ces joutes, tous les hommes que j’ai traînés jusqu’au sol, tu continues d’arborer ce visage inquiet ? » Ses paroles étaient motivées d’un sourire confiant. Confiant il l’était, ce qui attirait les foudres de certains. Son visage baignait dans une quiétude qui en étonnait plus d’uns. Comme si une éventuelle blessure était impossible, et comme si l’éventualité d’un échec n’était pas même concevable. Aux côtés d’Ellaria ne siégeait que deux de leurs quatre bâtardes ; Elia ainsi qu’Obella. Les deux autres, âgées de huit et six ans, étaient restées à Port-Réal entre de bonnes mains. Oberyn ne souhaitait pas leur imposer les mésaventures d’un énième voyage. Il était vital pour la Vipère de se démarquer lors de ce tournoi, ne serait-ce qu’à cause du tiraillement que lui provoquait sa fierté de père. Il ne se laissait pas tenter par les rituels auxquels certains s’adonnaient. Il n’avait cure de porter un vulgaire ruban sur son arme, la présence seule d’Ellaria lui conférait toute la confiance et la force dont il avait besoin. Sept combats avaient précédé le sien, pourtant dans les gradins régnait toujours l’effervescence des premières joutes. Lorsqu’arriva le moment de se mettre en selle, Ellaria et Oberyn échangèrent un de leurs fameux baisers plein de fougue, qui attiraient la curiosité et la répugnance de beaucoup. Leur étreinte dura bien plus que prévu. Les combats le mettaient dans un état impossible. Ni crainte ni inquiétude ne le perturbaient, mais une profonde réjouissance le tiraillait. Il avait impatience de débuter sa joute, de monter sur son cheval et d’attaquer son adversaire. Il ne se sentait vivant qu’à ces moments-là, où la violence des chocs le transcendait. Ellaria connaissait bien son homme, elle connaissait tous les sentiments qui le parcouraient actuellement. « Je ne te laisserai pas seule dans ce monde, crois-moi. Quand tu me retrouveras, je n’aurai pas changé, et toutes mes forces ne m’auront pas quitté. Peut-être pourrons-nous en profiter une fois le tournoi terminé. » Un autre baiser, encore plus fougueux. Puis il fallut bien, à un moment, se quitter. Un ultime regard et la Vipère tourna les talons, se fraya un chemin parmi la foule, bousculant nobles et autres personnalités, dont un septon. À sa vision, l’aspect religieux que certains donnaient à leurs combats traversa l’esprit du Dornien. Foutaises. Il avait rejoint son destrier, tenu par un de ses hommes. Il ébouriffa la crinière de la bête aux poils aussi noirs que la nuit. Son cheval était impressionnant. Une grande monture, suffisamment noire pour lui remémorer l’un de ses premiers canassons. Sans plus de cérémonie, il monta dessus et se mit à son aise. L’adrénaline commençait à monter. Malgré cela, son sourire ne daignait pas disparaître de la commissure de ses fines lèvres. Le signal ne tarderait pas à être donné, et il ne semblait se faire aucun soucis, tandis que plus loin, sur les gradins, Ellaria le regardait fixement, de même que ses deux filles, mortes d’inquiétude. Il leur accorda un dernier regard puis, resserrant fermement sa poigne sur la lance que son homme venait de lui donner avant de s’éloigner, il croisa pour la première fois le regard de son adversaire. Tout se jouait maintenant face à lui.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal    

Revenir en haut Aller en bas
 
Event 4 : Grand Tournoi d'Harrenhal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grand Tournoi de Catalogne par équipe, 1 et 2 octobre 2011
» Inscription au Grand Tournoi des Combattants de Fiore
» Acte #2 : Grand Tournoi
» Le Grand Tournoi Annuel de Tir à l'Arc - 1ere édition
» Le Grand Tournoi (Règles)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 2.0 :: RP terminés-
Sauter vers: