RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

Partagez | 
 

 [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 772
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Mer 24 Mai - 6:52

Flashback an 295

De manière plutôt surprenante, c'était le maître d'armes qui lui avait appris la nouvelle, quelques jours plus tôt. A la fin d'un entraînement, il avait dit au jeune homme que bientôt, un nouvel arrivant prendrait parfois part à ses duels avec le Prince Aegon. En effet, un fils de l'illustre famille Velaryon arrivait bientôt au Donjon Rouge. Le jeune Robb avait accueilli la nouvelle avec un certain plaisir qu'il n'avait nullement dissimulé. En dehors du prince Targaryen, il n'avait que peu de compagnons de jeu à Port-Réal -le fils otage d'un Lord rebelle ne semblait pas vraiment la meilleure compagnie possible-, et il se réjouissait donc de cette nouvelle.

Cependant, le jour de l'accueil officiel du jeune Velaryon, le Prince fut appelé à ses responsabilités de membre de la famille royale. Robb s'était donc proposé pour constituer le comité d'accueil en attendant que Aegon puisse à son tour lui rendre visite. Après tout, même s'il avait toujours vécu entre ces murs, le Nordien savait ce que cela pouvait faire ressentir, de se découvrir un inconnu au Donjon Rouge. Peut-être était-il le mieux placé pour accompagner le nouvel arrivant.

Il s'était donc rendu dans l'antichambre que lui avait indiqué le chambellan du Donjon Rouge, où le jeune Velaryon serait conduit après s'être remis de son voyage. Robb était vêtu d'une simple veste de cuir bouilli au symbole Stark sur le pectoral et d'un pantalon de bonne facture. Le Jeune Loup avait beau n'avoir que 12 ans, il était déjà plus grands que les fils de nobliaux du même âge, ayant sans doute hérité de la haute carrure de Nordien du seigneur son père, pour ce qu'il en savait. Il ne pouvait s'empêcher de faire les cent pas dans la pièce, craignant que l'invité se sente offensé par un accueil composé par un otage de la Couronne.

Après tout, les Velaryon n'étaient-ils pas, tout comme les Targaryen, issus du sang de l'ancienne Valyria, le plus grand empire de tous les temps? Robb avait, il est vrai, plus étudié jusqu'ici l'histoire des Premiers Hommes dont il était lui-même originaire que celle des Rhoynars, mais si la maison du Dragon se targuait tant de cette filiation légendaire, qu'en était-il des Velaryon? Le Nordien l'ignorait.

Quand la porte de l'antichambre s'ouvrit, Robb cessa ses allées et venues pour s'approcher de l'arrivant. S'arrêtant à quelques pas de lui, il inclina brièvement la tête avant de prendre la parole:

-Lucerys Velaryon? Le Prince Aegon est pour l'heure occupé, et il m'a donc chargé de vous accueillir à la capitale, en vous faisant dire qu'il viendra vers vous dès qu'il aura une seconde. Je suis Robb Stark, et je vous souhaite la bienvenue au Donjon Rouge.

Malgré son jeune âge, le Nordien s'était adressé au nouvel arrivant d'une voix qui se voulait assurée, arborant sans honte aucune le symbole au sombreloup sur son vêtement. Il avait beau nourrir certaines craintes, il ne désespérait pas d'être d'une quelconque aide au jeune Velaryon.



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Mer 24 Mai - 15:33

Le voyage ne s’était objectivement pas avéré extrêmement long, bien que plus que ce à quoi j’étais habitué. L’impatience m’avait bien vite gagné, ce qui rendit mes dernières nuits assez courtes. Je les passaient perdu entre la hâte et mes pensées. La perspective de me rendre à la capitale en tant que représentant de mon illustre famille me réjouissait, car la vie à Lamarck m’ennuyait, mais le fait de savoir que cette situation n’était que le fruit d’un concours de circonstance laissait tout de même un goût amer dans ma bouche. J’étais jeune, mais pas dupe, Monterys m’éclipserait à la cours une fois suffisamment âgé.

C’est donc avec la ferme intention de me faire une bonne place au sein de ce beau monde, que je débarquais à Port-Réal. La ville était grande, comme on pouvait s’y attendre de la part d’une capitale, mais ce qui attira mon attention fut bien évidemment le Donjon Rouge, au loin. Le château ne manquait pas d’allure, ni de grandeur, mais sa couleur me paraissait plus proche du crépuscule que du rouge qui lui avait donné son nom. Encore un abus de langage, sans doute.

L’excitation, plus que l’émerveillement, donna naissance à un entrain qui balaya momentanément ma fatigue. Le lieu n’était pas aussi magnifique que ce à quoi je m’attendais, mais peu importe, il n’en demeurait pas moins riche en histoire, ce qui le rendait d’un seul coup beaucoup plus intéressant et passionnant. Il me tardait de l’explorer.
Accessoirement, j’aimais me dire que j’allais rétablir l’ordre des choses en me liant d’amitié au prince, voir aux autres membres de la famille royale. Au delà de l’aspect politique, nous étions les descendants des rares survivants du Fléau de Valyria, il me paraissait donc naturel d’être unis.

On me mena rapidement à une antichambre, dans laquelle ne se trouvait à priori pas un membre de la famille royale. Certains Targaryens n’avaient, par le passé, pas hérité des traits valyriens, mais aucun d’eux ne devait se vêtir si sobrement, ou porter le symbole des Stark.
Je n’étais moi-même pas forcément un grand amateur des vêtements et parures aussi excessives qu’étouffantes. La beauté naturelle n’avait, pour moi, pas besoin de se cacher derrière des couches de tissus plus ou moins nobles. Dans cet esprit, je portais un simple pantalon blanc, couplé à une veste turquoise, dont les boutons étaient en argent. L'emblème des Velaryon, quant à lui, se trouvait cousu au fil d’argent au niveau de ma poitrine.

J’inclinai moi aussi brièvement la tête en guise de salutation, pas spécialement surpris de voir que le jeune homme en face de moi me dépassait de peu, avant de répondre.

- En effet, c’est bien moi. J’ai donc l’honneur d’être accueillit par le futur Suzerain du Nord ? lançai-je simplement avec un léger sourire.
Revenir en haut Aller en bas
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 772
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Jeu 25 Mai - 4:25

Le Velaryon lui rendit son inclinaison de tête avant de lui adresser un sourire. Le jeune homme ne semblait pas excessivement surpris ou offensé de ne pas être accueilli au Donjon Rouge par un membre de la famille royale, se permettant même une remarque sur le futur suzerain du Nord auquel il faisait face. Robb lui rendit son sourire, quelque peu soulagé de voir que le nouvel arrivant ne paraissait pas si hautain malgré ce fameux sang valyrien qui coulait dans ses veines. Le Nordien se rendait compte que malgré leurs deux ans d'écarts, il était plus grand que le jeune Lucerys. Malgré son visage aux traits doux hérité de son côté Tully, il semblait que le sang de son père commençait sérieusement à s'exprimer en lui. Ce qui n'était clairement pas pour lui déplaire, il devait se l'avouer.

-C'est lui-même, en personne. Je me suis proposé pour vous faire découvrir le Donjon Rouge, en supposant que vous préfériez avoir affaire à moi qu'à une armée de serviteurs et chambellan en attendant que le Prince puisse vous recevoir.

Après tout, peu connaissaient les recoins du palais mieux que lui, qui avait passé tant d'années à l'explorer dans les moindres recoins. Robb pouvait presque en dessiner une carte, souterrains compris, les yeux fermés! De plus, il savait à quel point cet endroit pouvait sembler déroutant quand on y était un étranger -quand bien même, dans son cas, on n'avait jamais rien connu d'autre.

Un page s'approcha pour leur présenter deux coupes de vin sur un plateau, et Robb se saisit délicatement de la sienne en remerciant le serviteur d'un signe de tête. Dans le Nord, on servait dans un premier temps aux hôtes le pain et le sel scellant la protection sacrée de l'hospitalité, à Port-Réal on proposait du vin. Celui qu'on commençait déjà à surnommer le Jeune Loup sourit intérieurement en songeant à cet étrange décalage.
Ce dernier en profitait pour détailler discrètement des yeux le nouvel arrivant. Sur un certain nombre d'aspect, son sang valyrien le rendait semblable à son ami Aegon Targaryen: La peau claire, les cheveux blonds, la couleur presque surnaturelle de ces yeux. Ils pourraient presque sembler cousins...Ce qu'ils étaient, d'une certaine façon.

-Vous êtes donc à Port-Réal pour resserrer les liens entre les Velaryon et la famille royale? Vous faites bien, le Prince Aegon sera ravi de vous avoir à ses côtés.

Le Nordien faisait tout pour se montrer agréable et avenant pour le jeune descendant de Valyria, s'intéressant réellement aux raisons de sa venue au Donjon Rouge. Après tout, en tant que Stark éduqué dans le sud, il avait conscience que la plus petite alliance, la plus petite ambition d'une maison pouvait changer la face du monde, comme l'amour d'un Prince pour une louve avait changé le visage de Westeros et de sa propre existence.



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Jeu 25 Mai - 15:15

L’idée de me faire accueillir par des serviteurs et chambellans donna naissance à un désagréable frisson qui me parcouru tout le dos, tant elle me paraissait repoussante. Je balayai cette pensée d’une gorgée de vin, ne manquant pas de sourire au page nous l’ayant apporté en guise de remerciement.
Le breuvage n’était pas spécialement meilleur que ce à quoi j’avais été habitué, mais il ne s’agissait que d’une boisson donnée en accueille. On devait sans doute proposer mieux lors des dîners.  

J’étudiais rapidement les traits du Stark, plus doux que ce à quoi je me serais attendu de la part d’une personne venant de l’illustre famille du Nord. Peut être que le climat, plus clément ici, y était pour quelque chose… Dans tous les cas, le jeune loup avait l’air fort sympathique. Je n’avais seulement pas encore décidé de si sa gentillesse était honnête ou de la simple courtoisie, mais bon, dans l’absolu, tant que je pouvais faire le tour du château…

- Je n’aime pas vraiment le dire comme cela…

Je m’arrêtai momentanément, buvant une autre gorgée avant de me mettre à jouer avec la coupe, agitant le liquide pour qu’il tourne contre les parois de mon verre.

⁃ J’ai passé une bonne partie de mon temps à étudier l’Histoire de Westeros, et ce qui m’a frappé en le faisant, c’est de voir que la Maison Velaryon a d’abord été assez étroitement liée à la Maison Targaryen. Nous étions également parmi les plus riches du royaume… Et maintenant ? Nous ne sommes pas pauvres, mais en net déclin. J’essaie simplement de rétablir l’ordre des choses en renouant avec eux, en quelques sortes. Ce ne sera cependant pas nécessairement simple puisque je n’ai malheureusement la chance d’être le fils, et donc l’héritier, de Lord Monford Velaryon.

Mon intonation baissa dès le début de ma dernière phrase, afin d’accentuer un peu le côté malheureux de ma situation. J’étais en vérité assez curieux de voir la réaction d’une personne qui contrairement à moi, était bien née. Enfin, je n’étais moi-même pas mal né, il suffisait de regarder le peuple pour s’en rendre compte, mais parmi les nobles, je n’étais pas forcément le mieux tombé. Je bus une autre gorgée.

- Enfin, il n’y a pas que des mauvais points à s’être intéressé à l’Histoire du Royaume des Sept Couronnes. Je sais par exemple que ce château est un haut lieu d’Histoire, et je suis curieux de le visiter. Comme vous l’avez mentionné précédemment, ce sera bien plus amusant de l’explorer avec vous que seul ou avec de simples servants. C’est un peu enfantin, mais je vois ça comme une petite aventure.

Je conclu ma tirade avec un sourire enjôleur, plutôt sincère pour le coup. Une réelle excitation et un réel plaisir m’envahissaient à l’idée de faire le tour du Donjon Rouge en compagnie de l’héritier du Nord.
Revenir en haut Aller en bas
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 772
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Ven 26 Mai - 6:28

Quand Robb s'enquit des raisons de la visite du jeune Velaryon auprès de la famille royale, ce dernier sembla remettre en question de sa façon de le dire. Le Nordien l'écoutait avec attention, hochant légèrement la tête. Ainsi, tous deux étaient intéressés par l'histoire de Westeros, voilà qui leur faisait un point commun. Cela était compréhensible, le jeune homme portait après tout un nom particulièrement prestigieux, qui le liait irrémédiablement à la famille au Dragon tricéphale, et bien avant encore au plus grand et puis puissant empire du monde. Quand une telle histoire coulait dans ses veines, comment ne pas se passionner pour le déroulement des siècles? Sans doute était-ce l'éducation sudière du Jeune Loup qui parlait, sans doute plus que son sang Nordien d'ailleurs, mais il ne pouvait s'empêcher, lui aussi, d'être fasciné par tout cela.

Cependant, Robb sentit sur la dernière phrase du jeune homme, comme une certaine affliction en évoquant le fait qu'il n'était pas l'héritier de sa famille. Faisait-il partie de ces nobles dévorés par l'ambition, qui ne supporteraient jamais de devoir rester au second plan? Le pupille du Roi ne pouvait pas vraiment comprendre cela, lui qui était né pour prendre la tête de sa famille quand le seigneur son père ne serait plus de ce monde, cependant il avait du faire face à de nombreux autres enjeux, comme pouvait l'indiquer sa seule présence à Port-Réal. Il choisit néanmoins de se montrer compatissant et optimiste.

-Il est forcément plus difficile d'influer sur le destin des siens quand les Dieux ne font pas de soi un héritier. Cependant, je suis sûr que votre engagement pour votre famille et votre volonté peuvent vous permettre de servir dignement votre nom.

Après tout, son propre père, Eddard Stark, n'était nullement destiné à prendre la tête de sa famille et du Nord à sa naissance. C'était à Brandon de prendre place auprès de cette longue lignée de seigneurs de Winterfell et de Rois de l'Hiver. Pourtant, les dieux et les évènements, les Targaryen et le Roi Fou, avaient changé le cour de l'histoire telle que chacun se l'imaginait, et au final c'était à lui qu'était revenu la lourde responsabilité de diriger sa famille, de prendre part à la rébellion ainsi que d'en assumer les conséquences. Nul être humain ne pouvait jamais être certain de sa destinée, et si leurs actions et la force de leur volonté peuvent parfois changer les évènements, il y a des choses sur lesquelles personne n'a d'emprise.

C'est alors que le jeune Velaryon lui fit part de son intérêt historique pour le Donjon Rouge. Il était vrai qu'ayant hébergé trois siècles de famille royale Targaryen, ce lieu ne pouvait être que passionnant pour le descendant de Valyria.

-Alors je me ferais un plaisir de vous le faire découvrir! Vous n'auriez pas pu trouver meilleur guide pour cela!

Robb eut un léger sourire, qui sur son visage qui déjà s'affinait pour prendre l'apparence de l'âge adulte, semblait encore presque enfantin. Combien d'heures, de jours, de semaines entières avait-il passé à parcourir tous les corridors, tous les souterrains de ce château? Après tout, lui dont les murailles du palais représentaient les limites de son univers, il avait eu tout le temps possible pour en découvrir les secrets. Déjà, enfant, il profitait de sa petite taille pour se glisser dans les moindres recoins, que ce soit pour échapper à la septa chargée de sa surveillance ou tout simplement pour se distraire?

Le Nordien reposa sa coupe sur le plateau du jeune page, avant de l'inviter à le suivre hors de cette antichambre impersonnelle:

-Souhaitez-vous me suivre? Nous irons voir les crânes de dragon si vous le souhaitez.

Précédant le jeune Velaryon, Robb se dirigea vers la porte. Lucerys n'était certes pas au Donjon Rouge de manière désintéressée, mais il ne désespérait pas de tuer un peu de temps en sa compagnie, surtout s'il partageait son intérêt pour l'histoire du château. Et en chemin, ils auraient sans doute tout loisir de bavarder, et peut-être de choses moins officielles.



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Ven 26 Mai - 17:26

Le jeune Stark semblait compatissant, ce qui ne m’étonna qu’à moitié, car cette réaction était de toutes façons plus ou moins d’usage. Une certaine sincérité se dégageait cependant de lui, ce qui me toucha légèrement. Il n’avait d’ailleurs pas tort, en soi.

En effet, nul besoin d’être Lord pour servir son nom, et ma présence ici, j’espère, le prouverait un jour. D’ailleurs, futur chef de la Maison Velaryon ou non, Monterys aurait à compter de maintenant onze ans de retard sur moi, aussi bien d’un point de vu relationnel que politique. Peut être que j’allais finir par me rendre indispensable, ou mieux, à diriger officieusement ma famille.

- Vous avez probablement raison…

J’acquiesçai avec un léger sourire, à demi-rassuré pour le moment. Mes pensées se chargeraient néanmoins bien vite de me faire oublier ce sentiment de sécurité. Enfin, l’heure n’était pas aux rêveries, ou du moins, pas à celles ayant pour objet mon devenir sur le long terme.
Dans l’immédiat, je voulais être un enfant et explorer ce château si riche en Histoire, rien de plus. Le fait d’apprendre que le jeune loup connaissait cet endroit comme sa poche, peut être à force d’y avoir erré, ainsi que l’idée de contempler les fameux crânes de dragons, ne firent qu’accentuer à la fois mon envie et mon excitation. Peut être que cela allait finir par s’apercevoir.

- Je souhaite bien évidemment voir la totalité du Donjon Rouge, cher guide. Je compte sur vous.

Mes lèvres s’arquèrent de manière un peu plus prononcée cette fois, dans un sourire de chérubin traduisant à lui seul le bonheur m’envahissant à l’idée de faire le tour du propriétaire. Mon intonation trahissait cela dit une pointe d’ironie. Je déposai donc ma coupe sur le plateau du servant, avant de suivre l’héritier du Nord.

Les événements à venir me semblaient excitants, et puis, peut être que nous pourrions un peu plus sympathiser au cours de la visite. Après tout, nos échanges restaient pour le moment relativement banaux. Je pourrais avoir ce type de discussion avec n’importe quelle personne vivant ici. Je ne désespérais cependant pas d’également établir un lien avec Robb, qui par-delà son statut intéressant, semblait avoir les mêmes goûts que moi en matière d’Histoire. Accessoirement, sa sympathie n’avait pas l’air feinte, ou du moins, rien ne m’avait indiqué qu’elle était fausse, pour le moment. En d’autres termes, j’espérais que nous finirions par nous entendre et nous apprécier mutuellement et sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 772
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Sam 27 Mai - 7:18

Le jeune Velaryon semblait également enthousiaste à l'idée de découvrir les secrets du palais, et Robb allait mettre un point d'honneur à ne pas le décevoir sur ce sujet. Ils quittèrent donc ensemble l'antichambre dans laquelle Lucerys avait été accueillie pour s'engager dans les couloirs que le Nordien connaissaient comme sa poche. Cet immense labyrinthe pouvait pourtant sembler très déroutant quand on le découvrait pour la première fois, mais Robb avait eu tant de temps pour en débusquer les moindres secrets qu'il pouvait traverser le Donjon Rouge de part en part sans même ouvrir les yeux.
Il songea que l'emmener dans la salle du Trône serait une bonne idée pour commencer. Pour autant qu'il le sache, le Roi ne s'y trouvait pas en séance de justice où autre réunion devant la Cour, et le nouvel arrivant pourrait donc admirer tout son saoul le symbole de la monarchie Targaryen.

Robb ouvrait le chemin d'un pas sûr, parcourant les couloirs et choisissant les intersections sans le moindre doute. Il faudrait sans doute un peu de temps à Lucerys pour savoir retrouver son chemin par lui-même, cependant il pourrait compter sur le Prince Aegon pour lui venir en aide, c'était certain. Les deux descendants de Valyria avaient après tout le même âge, deux ans de plus que lui, toutes sortes d'intérêts en commun, et apparemment bientôt des entraînements partagés.

Sans cesser d'avancer, Robb se tourna vers Lucerys pour s'entretenir avec lui à ce sujet:

-D'après ce que j'ai compris du maître d'armes du palais, vous comptez vous joindre à nos entraînements, avec le Prince Aegon? Je suis impatient de vous voir avec vous, je suis sûr que ce sera très intéressant! Etes vous aussi passionné par les armes que vous l'êtes par l'histoire?

Robb lui souriait, sincèrement intéressé par sa réponse. Lucerys était-il seulement un érudit ou également un guerrier? Après tout, s'il n'était pas héritier de sa maison il pourrait tout de même être amené à la défendre par les armes. Surtout qu'il s'agit d'une excellente façon de briller, surtout quand, comme le jeune homme, on semble intéressé par le fait d'influer sur le futur de son nom. Il avait hâte de voir ce que pouvait faire le descendant de Valyria, lui qui s'entraînait avec tant d'acharnement pour un our espérer gagner le respect des Nordiens. Il n'était encore jamais parvenu à battre à l'épée le Prince héritier, plus grand et plus expérimenté que lui, cependant, il s'entraînait dur pour un jour y parvenir.

Ils parvinrent enfin devant deux immenses portes surveillées par deux gardes. Après un regard lancé à la pupille des Targaryen, ils ne dirent rien, et le Nordien poussa légèrement l'une des portes pour qu'ils puissent entrer dans la salle du Trône.
Vide et silencieuse, elle était particulièrement impressionnante pour le jeune homme de douze ans. Des crânes de dragons se tenaient sur les côtés, majestueux et dangereux. Et au bout de cette inquiétante allée, le Trône de Fer, immense, menaçant, qui semblait les toiser.
Robb ne se sentait jamais vraiment à l'aise en ces lieux, malgré son intérêt pour l'histoire du palais qui après tout était rassemblée ici. Sans doute cet endroit, trop acquis à l'histoire Targaryen, ne cessait de lui rappeler à quel point il n'était pas chez lui au Donjon Rouge. En silence, comme s'il se tenait dans une sorte de cathédrale, il se tourna vers Lucerys, assez curieux de voir sa réaction.



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Sam 27 Mai - 16:52

Je suivis avec une extrême lenteur le jeune loup, non pas par manque d’entrain, mais parce que j’observais à peu près tout ce qui était observable durant ma marche, même lorsqu’il ne s’agissait que de détails tel qu’un angle, une pierre d’une forme ou couleur légèrement différente, ce genre de choses sans intérêt qui pourtant, m’interpellaient.

J’étais à la fois dérouté par l’aspect labyrinthique du château, et par l’aisance qu’avait Robb à s’y déplacer. Cela me paraissait presque surnaturel, et pourtant, rien ne devait être plus normal pour quelqu'un n’ayant connu que cet endroit. J’essayais de ne pas le suivre de manière trop mollassonne, car je ne saurais sans doute pas le retrouver.
J’accélérais légèrement le pas lorsqu’il se retourna vers moi, sans réelle raison.

- On peut dire cela, oui. L’Histoire s’écrit souvent en lettres de sang, et qu’est-ce qui le fait couler ? Les épées, haches, lances, dagues, masses, fléaux… Que l’on utilise lors des guerres, exécutions, tournois ou certains assassinats. J’ai en vérité pour le moment plus passé de temps à m’intéresser à la diversité d’armes existantes, qu’à leur maniement. Je suis d’ailleurs un peu touche à tout, ce qui ne m’a pas rendu réellement bon à quoique ce soit. Enfin, peut être que je me sous-estime… Mais j’aimerais un jour savoir tout manier. Chaque arme a ses points forts et ses points faibles, mais en utiliser plusieurs de manière plus ou moins experte peut compenser et accessoirement déstabiliser l’adversaire. Un exemple aléatoire mais, se retrouver face à une personne maniant à la fois une épée et un fléau doit être troublant. Ou une lance et une dague. Je pense cela dit que c’est me surestimer que de viser ce niveau de maitrise, mais bon, on peut toujours rêver. En définitive, je me vois mieux stratège que guerrier, mais l’un n’empêche pas nécessairement l’autre. Accessoirement, mes ancêtres sont connus pour leur acier si particulier… Il me parait donc naturel d’avoir un faible pour les objets de morts divers et variés. J’espère que ma réponse, relativement fournie, vous satisfait plus qu'elle ne vous ennui ?

Je lui rendis son sourire après ma tirade, assez désorganisée et mal construite, espérant ne pas l’avoir perdu ou ennuyé. Je remarquai d’ailleurs m’être arrêté, tant j’étais pris dans mon monologue. Cela m’arrivait souvent lorsqu’un sujet m’intéressait. Peut être que cela devait se voir à mes traits et mon langage corporel ou s’entendre à mon intonation, ou peut être un peu de chaque.

Lorsque nous reprirent la marche et arrivèrent face aux portes de la salle du trône, je ne pu m’empêcher d’oublier que nous étions en pleine conversation et de devancer le Nordien, ouvrant la porte par moi-même et me figeant à nouveau, cette fois devant l’étrange beauté se dégageant de la pièce.

Les crânes de dragons ne ressemblaient à aucun animal connu et, probablement de part leur disparition, m’évoquaient chacun une oeuvre d’art surréaliste. Tous étaient différents, et tous étaient un chef d’oeuvre. Je peinais à m’imager la beauté de l’une de ces créatures en chair et en os.
Quant au fameux Trône de Fer… Il me troubla, j’imaginais à présent parfaitement à quel point l’on devait se sentir dominé face au souverain. Si je devenais Lord un jour, je me ferais sans doute un siège dans cet esprit, mais avec des matériaux plus nobles et des courbes plus gracieuses. Néanmoins, il m’impressionna bien moins que les restes draconiens décorant la pièce.

- Quand on voit à quel point leur squelettes sont impressionnants, il est à la fois difficile et excitant d’imager à quoi devait ressembler un dragon vivant, ne pensez-vous pas ?

Je brisai le silence, plus solennel que pesant, en posant cette question à mon guide.
Revenir en haut Aller en bas
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 772
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Dim 28 Mai - 15:04

Le Jeune Loup s'était attendu à une réponse plutôt brève à la question de l'intérêt du Velaryon pour les armes, pourtant il reçut tout un discours, un peu brouillon certes, mais plein d'une certaine verve qui le fit sourire. Peu de personnes au Donjon Rouge se laissaient aller à donner le fond de leur pensée, c'était après tout une démarche risquée en ces lieux. Cela ne pouvait donc que plaire au Nordien de voir un peu de sincérité dans ces paroles.

-Vous ne m'ennuyez pas, au contraire! Je partage votre vision des choses, et c'est un plaisir de vous entendre la défendre! Je dois vous avouer également mon impatience à croiser le fer avec vous en entraînement ainsi qu'avez le Prince Aegon.

Robb adressa au jeune homme un sourire encourageant. Tout en gardant la réserve nécessaire au Donjon Rouge, il commençait à apprécier le nouveau arrivant à la Cour. Ils semblaient partager certaines visions des choses, et une certaine volonté d'agir pour son nom. S'il la jouait finement, le descendant de Valyria se pouvait tout à fait être en posture de jouer un rôle important dans le retour à la grandeur de sa maison.

Quand ils approchèrent de la salle du trône, l'enthousiasme du jeune homme sembla prendre le dessus, et il devança Robb pour ouvrir l'une des grandes portes. Un léger sourire aux lèvres, le Nordien le laissa faire, conscient de l'importance de ce moment. La salle du trône était le coeur même du pouvoir Targaryen, de ce pouvoir venu d'Essos sur le dos de créatures fantastiques. Robb avait conscience de la puissance historique de cet endroit, et il ne s'y jamais été senti à son aise. Il ne ressentait pas l'impression d'être à sa place ici, même si le Roi lui avait dit durant son enfance qu'il pouvait considérer le Donjon Rouge comme son foyer, au même titre que son fils le Prince Aegon. Chaque fois qu'il était présent dans la salle du trône, auprès de la famille royale comme son rôle l'exigeait, il ne pouvait que se souvenir que ce n'était pas une place convenable pour le fils d'un Loup.

Lucerys se tourna dans sa direction, lui parlant des crânes de dragons qui décoraient la salle depuis des décennies maintenant. Le Nordien hochait la tête tout en promenant son regard sur les faces d'os qui semblaient le toiser du haut de leur puissance et de leur âge.

-Je n'ose imaginer ce qu'on pu ressentir les habitants de Westeros quand ils ont découverts ces créatures pour la première fois, chevauchées par les conquérants comme les Targaryen qui plus est... Ce doit être une vision que l'on n'oublie jamais.

Il y avait dans sa voix un mélange de crainte et de respect. Lui qui avait toujours été passionné par les anciennes légendes, même s'il connaissait mieux celles des Enfants de la Forêt que celles sur les dragons, ne pouvait imaginer le saisissement devant l'arrivée dans la réalité de ces histoires.

-Il est vrai que l'histoire de la famille royale est globalement connue de tous, mais les Velaryon partagent eux aussi un passé valyrien glorieux, n'est-ce-pas? Pouvez vous m'en dire plus à ce sujet?

Robb espérait mettre plus à l'aise le jeune homme en lui faisant parler du passé de sa famille, famille à laquelle il était apparemment très dévoué.



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Dim 28 Mai - 17:06

J'affichai un réel soulagement en entendant que mon accompagnateur n'était pas ennuyé par ma pathétique tirade, me surprenant à en soupirer. Le fait qu'il souhaite, et se montre même impatient de m'avoir pour adversaire, en revanche, me surpris profondément, ce qui se vit également à mon faciès. Cela s'avéra en effet inattendu, après un tel discours.

- Ma foi, peut être deviendrons-nous deux chevaliers atypiques...

Je souris légèrement, cette remarque étant en soi assez ironique, mais possédant tout de même un brin de sincérité.

- Je ne pense réellement pas être, pour le moment, bon avec n'importe laquelle des armes que j'ai cité. Peut être me surprendrais-je et vous surprendrais-je, cela dit. Votre hâte ainsi que votre entrain m'honorent sincèrement, en tout cas. Sachez-le.

Je remarquai sa surprise à chacune de mes réponses honnêtes, réalisant que j'en disais peut être un peu trop. Sans doute, le silence, l'hypocrisie et la discrétion se tenaient parmi les règles d'or à suivre dans un château, après tout. Cela commença à me laisser croire en l'honnêteté de mon guide, peut être se sentait-il soulagé en se retrouvant face à une personne franche... Enfin, uniquement sur les sujets sans importances. Il était évident que je ne me montrerais pas aussi indiscret si nous échangions au sujet d'intrigues quelconques. Je pouvais me montrer enfantin sur certains points, comme actuellement avec la visite du Donjon Rouge, mais sans doute pas stupide.

Un autre élément qui ne m'échappa pas, fut l'apparente gêne du jeune Stark. En effet, bien que je l'ai devancé, le Jeune Loup se tenait toujours derrière moi après une poignée de minutes. Comme si il craignait les dragons, ou si il ne se sentait pas à sa place.

En soi, cela n'était pas impossible. Je me trouvai ici de mon plein gré, et mon sang, sans être celui du dragon tricéphale, était celui de la même illustre civilisation. Quant à lui... L'Histoire n'avait pas été clémente à son égard. Une micro-expression vint temporairement trahir ma soudaine... Empathie ? Voilà qui était rare.
À moins que ce ne soit que pour me laisser profiter davantage de la pièce. Possiblement une énième courtoisie du Nordien à mon égare.

- Oh... Valyria est à la fois oubliée de l'Histoire et de ses rares descendants. C'est en soi une honte, mais vous savez ce que l'on dit des ruines de la ville... Je m'y aventurerais volontiers, cela dit. Peut être que ces dires sont fondés, mais je suis de sang valyrien, et je serais curieux d'en apprendre plus sur cette cité des merveilles, ainsi que sur ma propre Histoire. Concernant l'Histoire de ma maison, cela dit, nous avons beaucoup contrôlé la flotte royale, parfois Targaryen et Velaryon s'unissaient lors de mariages, fut un temps nous fûmes les plus riches du royaume... Et je compte bien faire en sorte que cela redevienne d'actualité. Et vous ? Les ouvrages que j'ai lu traitent peu du Nord, parlez-moi en.

Je réalisai un peu trop tard que malgré mon visible entrain, je venais peut être là d'heurter un point sensible. J'eu donc une idée farfelue, ayant pour but de changer le sujet.

- C'est sans doute une question bête mais... La pièce est vide, ce serait mal si je m'approchais, voir m'asseyais, sur le trône pendant quelques secondes ? Je suis dévoré de curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 772
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Lun 29 Mai - 5:14

Robb et Lucerys, malgré leurs histoires et leurs cultures différentes, semblaient se comprendre sur un certain nombre de choses, parmi lesquelles l'implication pour leur nom et leur volonté d'apprendre à manier les armes. Ils sentaient tous deux la force de leur responsabilité envers leur famille, le poids de l'histoire sur leurs épaules. Robb adressa un sourire en Velaryon quand il lui dit qu'ils deviendraient peut être des chevaliers atypiques. Voilà qui était sans doute vrai.

Acceptant généreusement de répondre à sa question, Lucerys lui évoqua quelque peu l'histoire de sa famille, d'une façon effectivement assez proche de celle des Targaryen. Une origine ancrée dans l'ancien empire de Valyria, qui avait été ravagée par le fléau. Robb comprendre la fascination de certains pour ces terres maintenant inaccessibles et empoisonnées. Certains, des Targaryen également, avaient tenté d'y retourner pour exhumer de ces glorieuses ruines quelque secret draconique. Personne n'en revenait, en tout cas pas avec sa santé mentale intacte. Mais cette sorte de réelle Atlantide n'en gardait que plus de mystères encore, et, si Robb se contenterait sans doute de Westeros au cours de son existence, il comprenait cette fascination.

-Cette histoire est passionnante il est vrai, et je trouve regrettable qu'on en sache aussi peu sur l'époque valyrienne de vos familles. Si quelqu'un pouvait à parcourir les ruines sans être touchée par le fléau, combien de merveilles pourraient être découvertes, combien de mystères pourraient être résolus!

Peut-être que ces découvertes ne feraient que renforcer la puissance déjà immense en Westeros des descendants de Valyria. Mais Robb ne se souciait pas des conséquences politiques de la vérité. De toute façon, son sang à lui était celui des Premiers Hommes, les premiers habitants de Westeros. Leur place en ce monde avait été réduite par l'arrivée des Andals certes, pourtant leur présence ici était légitime. Le trône de l'Hiver n'était-il après tout pas bien antérieur au Trône de Fer?

D'ailleurs, le Velaryon à son tour lui posa la question de l'histoire de sa famille, mais changa quasiment immédiatement de sujet, comme s'il avait peur d'avoir commis une maladresse envers le Stark. Le Nordien allait lui dire de ne pas se faire, qu'il était au contraire flatté de son intérêt pour son nom, mais sa nouvelle question le laissa coi. Il voulait s'asseoir sur le Trône de Fer!

Le Jeune Loup ne répondit rien pendant un instant, cependant l'expression de son visage était claire, quelque part entre une incompréhension totale et une certaine gêne. Il jeta un rapide coup d'oeil au Trône qui continuait de les toiser dans le silence. Jamais il ne serait venu à l'idée du Nordien de formuler un tel souhait, prendre place sur cet engin de malheur. Ce n'était pas la question du blasphème derrière ce geste, qui lui était indifférent, plus une volonté viscérale de ne pas s'approcher plus que ce nécessaire de ce siège qui avait accueilli certes beaucoup de génie, mais également beaucoup de démence. Jamais au grand jamais, Robb n'avait envié son ami le Prince qui devrait un jour prendre la place du Roi.

-Et bien...Je comprends votre curiosité, et je ne compte pas vous en empêcher si vous en ressentez une telle envie.

Son attitude démentait quelque peu le détachement qui pouvait s'entendre dans ses paroles. Sur ce trône s'était tenus ceux qui avaient fait plier le genou à sa famille, ceux qui avait contrôlé toutes les Sept Couronnes...Celui qui avait ordonné la torture et la mise à mort de son grand père et de son oncle. Tout dans ces lieux semblait mépriser et condamner le Stark. Le jeune garçon de 12 ans, présent ici uniquement pour servir de moyen de pression sur le seigneur son père, ne se sentait vraiment pas à sa place.



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Lun 29 Mai - 14:35

J’observai le visage souriant de mon accompagnateur lentement arborer les traits caractéristiques de la gêne, de la surprise, de l’incompréhension. Il n’était pas incompréhensible que je passe pour un fou avec une telle question, certes posée aléatoirement afin d’éviter un sujet que je pensais sensible, houleux même, mais reflétant une curiosité doublée d’un désir réel. Peut être avais-je là commis ma première erreur, aussi bien vis-à-vis de Robb que vis-à-vis de l’endroit où nous nous trouvions.

Après tout, une mauvaise interprétation pouvait vite laisser croire que le vulgaire membre d’une branche secondaire de la Maison Velaryon qu’était ma personne, souhaitait s’accaparer le trône. Et pourtant, loin de là ! Mais je ne pouvais m’empêcher de me dire que d’être assis sur cette chaise si atypique, véritable monument d’histoire, pourrait être excitant.

Au final, je venais sans doute de causer l’embarras de mon guide en cherchant justement à l’éviter. Ah, l’ironie de la vie… Mais je ne pouvais m’empêcher de me dire qu’il serait incorrect de demander à un captif officieux de me parler de sa famille, illustre certes, mais sans doute vue du mauvais oeil de nos jours.

D’autant plus qu’une sottise ou deux pourraient m’échapper, car bien que fils de traitre, les raisons de son père pour avoir levé les armes contre la couronne me paraissaient, pour ma part, si non légitimes, compréhensible et humaines. Le précédent roi avait après tout fait exécuté son frère et son père. Quant au prince, il s’adonnait à divers activités lubriques avec la soeur, et donc tante, de mon guide, pourtant promise à un autre… Comment ne pas s’enrager ? Quand la justice ne vient pas du trône, autant la faire soi-même. Peut être était-ce ce que l’actuel Suzerain des Terres du Nord s’était dit ?

Sa réponse me tira de mes pensées, ou peut être rêveries, à ce niveau. Le sort fit à nouveau preuve d’un peu d’ironie, à moins que le Jeune Stark n’ai quelques bases sur les façons d’influencer les gens. En général, quand on somme quelqu’un de ne pas faire ce qu’il a en tête, l’effet qu’on obtient, c’est de le motiver davantage, tandis que dans le cas opposé…


- Tout compte fait, ce serait trop dangereux. Je n’ai déjà pas droit à la chaise de Lamarck, alors celle-ci, même si ce n’est que pour une seconde… Et puis, il n’a pas l’air si confortable, ce trône, sans compté que des rois sont morts dessus, quelle situation cocasse ce serait ! Et tragique, également. Je suis trop jeune pour mourir, et j’ai trop de choses à faire avant ! Et si nous changions de lieu ?


J’espérais que cette maladroite tentative de détendre l’atmosphère fonctionnerait, d’autant plus que cela aurait le mérite de changer de sujet. Peut être se sentirait-il plus à l’aise dans une autre pièce, ou en ne pensant plus qu’à me montrer le Donjon Rouge, qu’il était si fier de connaître comme le revers de sa main. Une nouvelle idée me vint à l’esprit, je repris donc la parole tout en quittant la pièce pour retourner dans le couloir.


- Peut être pourrions-nous nous rendre dans les armureries ? Nous parlions d’arme, autant échanger sur le sujet devant de réels objets de mort, et puis, vous pourriez m’apprendre deux ou trois choses, ou inversement. Rien ne nous empêcherait de faire un petit duel, également. N’étiez-vous pas hâté de m’avoir pour opposant ? Accessoirement, je vous sens tendu, peut être cela vous détendra-t-il ?


Je suggérais plus ou moins aléatoirement mes idées, tentant réellement de rattraper ce que je voyais comme une faute à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 772
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Mar 30 Mai - 6:38

Robb ignorait si c'était la réserve qu'il montrait qui fit changer le jeune homme d'avis, ou s'il se rendit compte de la portée symbolique et diplomatique que pouvait prendre son acte, d'autant plus si quelqu'un entrait dans la salle du trône à ce moment, mais il finit par se raviser. Il plaisanta même sur son jeune âge et sur les Rois morts sur ce trône, ce qui détendit légèrement le Nordien, qui se permit même d'esquisser un sourire à cette plaisanterie. Assurément le plaisir que pourrait ressentir Lucerys durant cette seconde -bien que non partagée par le Jeune Loup, c'était certain- ne valait pas les possibles conséquences. Il hocha donc la tête quand son interlocuteur lui proposa d'aller ailleurs.

Lui emboîtant le pas, lui ainsi que le descendant de Valyria quittèrent la salle du trône, Robb secrètement soulagé de ne plus entendre le moindre de ses pas résonner dans la pièce vide et contre les crânes de dragon. C'était un endroit passionnant pour son histoire, et étant plus jeune il avait passé des heures à en étudier les moindres recoins jusqu'à que la septa chargée de sa surveillance le retrouve. Mais maintenant qu'il avait plus conscience des jeux de pouvoirs qui se faisaient aussi, que c'était juste ici que sa famille avait été torturée, et qu'il comprenait les regards de mépris jetés à l'otage du Nord... Il évitait cette salle quand il le pouvait.

Quand ils eurent tous deux quitté la salle du trône, repassant devant les gardes qui n'avaient pas bougé un orteil depuis leur premier passage, Lucerys se tourna vers lui pour lui proposer de se rendre dans la salle d'arme. Après tout, il semblait prévu qu'ils y passent tous les trois, avec le Prince, un certain temps! La tension de Robb envolée depuis qu'ils avaient quitté la vue du Trône de Fer, il se montra tout à fait enthousiaste à cette suggestion.

-Très bonne idée! Je suis effectivement impatient de vous avoir comme adversaire, alors pourquoi retarder notre premier affrontement? Quant à ma tension, sachez que vous n'y êtes pour rien, le Trône de Fer me rend souvent...songeur, dirons-nous.

Robb émit un léger rire gêné pour dissiper l'effet peut-être un peu trop dramatique de sa dernière phrase, avant de se lancer de nouveau à l'assaut des couloirs labyrinthiques du Donjon Rouge sans la moindre crainte, revenu à son état plus assuré d'avant leur entrée dans la salle du trône. Tenir une épée, prendre des coups et en recevoir, voilà quelque chose dans lequel il se sentait à son aise!

Ils avancèrent donc vers la salle d'arme, Robb indiquant de temps de temps à Lucerys un élément de décor -un tableau, une statue- qui lui permettrait peut-être de se repérer la suite. Même s'il ne se faisait soucis sur le fait qu'il se ferait bien vite à la vie de cours.
Après quelques minutes de marches, le Nordien poussa une porte, descendit un escalier, et ils arrivèrent tous deux dans la salle d'armes du Donjon Rouge, celle dans laquelle ils avaient commencé à se taper dessus à l'aide d'épées en bois avec le Prince Aegon, des années auparavant. Le Jeune Loup gardait de ces moments un souvenir presque émus pour ces instants d'insouciance.

Laissant au Velaryon le plaisir de manier un peu quelques unes des innombrables armes ici exposées, Robb se saisit de son côté d'une épée, longue mais légère, avec laquelle il s'amusa à faire quelques passes dans le vide. Il n'avait que 12 ans, mais sa stature Nordienne le rendait presque aussi grand que n'importe quel autre jeune homme de l'âge du Prince ou de Lucerys.

-Cet endroit est-il à la hauteur de vos espérances? On pourrait discourir durant des lunes sur le sens et sur l'histoire de chacune des armes ici!



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Mar 30 Mai - 16:30

Le soudain regain d’aise de mon accompagnateur m’enchanta autant qu’il me soulagea, m’assurant au passage que j’avais su le détendre, que ce soit par l’ironie ou mes suggestions aléatoires. Je constatai également que, plus nous nous éloignions du trône, plus son entrain d’il y a quelques dizaines de minutes revenait.

Au fond, c’était compréhensible… L’explication vint d’ailleurs un peu plus tard, pendant notre marche, étayant au passage mes déductions. Quoi de plus naturel pour un individu dont le sang avait coulé dans cette même pièce, de ne pas s’y sentir à l’aise ? Le fait de m’y mener relevait sans doute de l’effort, voir de la prouesse morale. Peut être que le fait qu’il n’ai pas pu connaître les individus dont il était question atténuait la douleur, ou peut être l’intensifiait-elle.

Après tout… Ne venions-nous pas de mettre les pieds dans l’épicentre du séisme politique qui ravagea, en quelques sortes, le royaume, et surtout la Maison Stark. Au final, trois des leurs y avaient laisser la vie, et l’image familiale portait, encore aujourd’hui, une sacrée blessure. Ces événements transmirent sans doute au jeune héritier, peut être même à sa fratrie, l’un des stigmates les plus insupportables : celui du traître. Cela s’avérait à la fois malheureux et fortuit, car bien que différentes, nos étiquettes étaient sources de souffrance, donc nous nous comprendrions probablement.

La surprise orna la toile qu’était mon visage, lorsque je vis Robb totalement épanoui dans la salle d’arme, qu’il semblait également connaître comme sa poche. Décidément, y avait-il seulement quelque chose qu’il ignorait de ces lieux ? Je me prêtai au jeu, essayant un fléau, une épée bâtarde, une dague, sur laquelle je passais un peu plus de temps. Elle m’intriguait pour une raison inexplicable, comme si une aura se dégageait de la lame. Peut être avait-elle servi d’outil d’entrainement à une quelconque personne illustre, qui sait ? Ah, l’imagination, ou comment changer un objet métallique de qualité banale en une merveille… L’Histoire aussi, permettait ce genre de miracle. Sans compter l’union des deux…

- Il l’est, rassurez-vous. Cette de Lamarck est, en comparaison, beaucoup plus modeste, mais au moins, je peux me vanter de connaître l’Histoire de chacune des armes qu’elle contient. Peut être cela se produira-t-il ici également, mais je doute que ma mémoire puisse enregistrer autant d’armes, autant de merveilles…



Je souriais tout en lui répondant, parcourant les armes une à une, m’arrêtant parfois pour en saisir une, que je rangeai parfois aussitôt, jusqu’à tomber sur une épée courte à une main. Elle n’avait rien de spécial, mais l’équilibre me paraissait bon, bien que le métal ne soit plus aussi brillant qu’il avait dû l’être un jour.

- Souhaitez-vous que l’on ai la même arme, ou pouvons-nous faire comme bon nous semble ? Car j’avouerais ne pas être fan des boucliers, par exemple, et trouver les combats à armes égales trop peu réalistes… Et puis, nous visons-nous pas l’atypisme et l’efficacité, cher ami ?

Je fus surpris d’entendre ce mot sortir de ma bouche, mais sans être amis, nous étions probablement déjà en sympathie, ce qui constituait en soi, un bon début. Peut être que cela briserait légèrement la glace des courtoisies, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
A Wolf among Dragons
avatar
A Wolf among Dragons
Valar Dohaeris

Ft : Richard Madden
Multi-Compte : Edwyn Cendregué
Messages : 772
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   Mer 31 Mai - 7:02

Lucerys semblait tout aussi heureux que Robb au sein de la salle d'armes, et il parcourait avec une application certaines les épées, fléaux, arcs et dagues présents ici. Le Nordien s'était beaucoup entraîné depuis sa jeunesse, mais il serait pourtant bien incapable de se servir de certaines des armes ici. Le fléau ou la masse, par exemple, lui étaient totalement inconnus. Le Prince Aegon recevait un enseignement proche de la chevalerie, tout comme Robb, qui n'incluait pas vraiment ce genre d'armes. Conscient de ses potentielles lacunes, le Jeune Loup s'était d'ailleurs mis récemment à l'archerie, ne serait-ce que pour tordre le cou à ce vieux cliché sur les aptitudes à l'arc des Nordiens! De plus, quand on voulait aussi fort que lui prouver sa valeur au yeux du monde, quelques flèches ne seraient jamais de trop.

Le descendant de Valyria répondit à son exclamation, semblant effectivement ravi d'être. Se tournant légèrement pour le retrouver dans son champ de vision, Robb lança également:

-J'espère alors avoir un jour l'occasion de découvrir Lamarck, afin que vous me fassiez le récit de toutes ces armes!

Il était bien sûr, relativement peu probable que cela arrive jamais, et Robb le savait bien. Quand le Roi le libérerait de ses obligations à la Cour, il n'aurait d'yeux que pour Winterfell, et il lui faudra bien une vie pour prouver aux peuples du Nord qu'il méritait de prendre la suite du seigneur son père sur l'antique trône de l'Hiver. Sauf événement exceptionnel, le Jeune Loup n'aurait pas son content de voyage et se contenterait longtemps de rêveries au dessus de cartes de Westeros. Mais il avait un devoir à remplir, et il comptait bien y investir toute son énergie.

Robb reporta son attention sur le jeune Velaryon, qui avait semblé apprécier en particulier une ancienne dague et une épée courte. Il l'interrogea d'ailleurs sur les modalités de leur petit duel, concluant sa question par "cher ami". Un léger sourire étira les lèvres du Nordien en entendant cela. Il était vrai que les deux jeunes hommes semblaient s'entendre et partager un certain nombre d'intérêts, ce qui ne pourrait qu'aider à leur rapprochement.

-Et bien, vous avez raison, les combats à armes égales ne correspondent que rarement à la réalité. Et je dois vous avouer ne pas beaucoup apprécier les boucliers non plus. Prenons chacun les armes qui nous plaisent le plus, et voyons de ce que ça donne!

Ponctuant sa phrase, Robb reposa l'épée qu'il avait gardé en main jusque là pour partir les différents râteliers des yeux à la recherche de la parfaite arme pour son duel. Il finit par rapidement trouver son bonheur: Une épée plus longue à la première, pourtant se manier à une ou deux mains selon la force et l'habileté de son porteur. Le Nordien se sentait capable de l'utiliser à une seule main, mais cela lui occtroirait la possibilité de totalement modifier sa garde en cas de nécessité. Cela lui semblait la meilleure façon d'affronter son nouveau compagnon d'armes.

Il s'en saisit et fit quelques moulinets avec pour s'habituer au nouveau poids et équilibre qu'il avait entre les mains, attendant sans se presser que Lucerys fasse son choix. S'il avait pris l'habitude de s'entraîner avec des armes très variées, alors le duel risquait d'être particulièrement intéressant!

Quand Lucerys sembla avoir choisi, Robb se mit tranquillement en garde, une lueur de défi et d'enthousiasme brûlant au fond du bleu de ses yeux. Un Nordien n'était certainement pas du genre à refuser de croiser le fer, même avec un ami!



TOGETHER WE ARE STRONG



Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Blood of the Old Valyria, Blood of the First Men (avec Lucerys Velaryon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Black Lagoon Roberta's Blood Trail
» Blood axes alpins
» Le KOS en V5?
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: