RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF et dans le Val ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire

Partagez | 
 

 Event 2 ♦ Song of roses and fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Valar Dohaeris
avatar
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris

Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 1906
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Mar 8 Déc - 15:41


           
Event 2
War is coming



       
Song of Roses and Fire


299, 6ème lune, troisième semaine
Une pluie fine s'était installée, en ce jour étonnamment sinistre pour un tel rassemblement. Car ici, à Villevieille, se tenait effectivement l'un des plus grands rassemblements de ces dernières années. En vérité, même dans tout Westeros, un tel rassemblement armé n'avait pas eu lieu depuis la rébellion avortée de Robert Baratheon, bien des années auparavant. Entendons par-là le nombre incalculables de bannières, tentes et autres occupants des forces convoquées. Le Bief partait en guerre, ou du moins il donnait fortement cette impression. Et ici, ça ne concernait pas que Rowen Hightower et sa famille, pourtant seigneur faisant ici étalage de sa force militaire.

Première arrivée, la maison Bulwer. Le Taureau. Premiers à répondre, et forts d'une armée puissantel, ils ont toujours soutenu les Hightower, malgré de fréquentes altercations avec les autres vassaux de cette grande maison. Vinrent ensuite les Costayne, le Calice et la Rose. En proie à des soucis importants, interne à la maison, et impliquant une succession douloureuse, bien peu de troupes répondirent à l'appel. Puis, à leur suite, et presque en même temps, les Mullendore, le Papillon. A leur tête, non pas le seigneur de la maison, mais le fils, Mark Mullendore, chevalier de renom. Venu car son père refusait de commander lui-même la guerre de sa maison. Nul doute qu'on saurait s'en souvenir. Et enfin, le lendemain des trois autres, arrivèrent les deux derniers vassaux : les Essaims – la Ruche – et les Cuy – les Tournesols. Ces deux maisons vinrent avec des troupes nombreuses, mais mal entraînées et nécessitant un réarmement certain. La hâte demandée par Rowen Hightower fut tout de même respectée.

Et cette demande s'accompagne également de surprises : des invités non convoqués, principalement. D'autres maisons du Bief, pour la plupart, qui envoyèrent quelques personnes afin de savoir ce qu'il se passait. Loin de s'en offusquer, le maître de Hightower considérait cela comme une bonne chose : ainsi, chacun saurait ce qu'il désirait obtenir de par cette convocation. Il n'avait pas l'intention de cacher ce rassemblement. De toute façon, il ne l'aurait pas pu. Pas avec pratiquement vingt milliers de combattants, du plus pauvre paysan enrôlé au plus vaniteux chevalier.

Restait à savoir si tout cela pourrait mener à quelque chose de bon, aux yeux de lord Hightower. Et du côté des Tyrell, à HautJardin, où Mace rassemble lui aussi le ban destiné à rivaliser avec les Hightower, on surveille ça de près. L'aide de Tywin Lannister, bien que bienvenue, ne sera peut-être pas suffisante.
       

           
base cracles bones, modification zuz'

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
avatar
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris

Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 6461
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Mer 9 Déc - 16:01


           
Event 2
Rhaenys Hightower



       
Song of Roses and Fire


299, 6ème lune, troisième semaine
Rhaenys regardait les étendards flottant dans la brise humide. Une fine pluie s’abattait sur le bief, détrempant le sol et les tissus qui claquaient d’un bruit mat dans le ciel triste de ce jour.  Aujourd’hui tout ce mettait en marche. Aujourd’hui commençait la marche vers les roses de Hautjardin pour se venger de l’action d’une dès leur et du soutien indéfectible de leur maison à un Roi tyrannique et fou. La jeune femme avait un regard déterminé derrière ses yeux tristes et encore meurtri par les lunes qu’elle avait passé à Port-Réal. Son corps se remettait à peine de tout cela qu’elle allait le mettre à rude épreuve en allant se battre. Son esprit était toujours brisé, la méfiance toujours prête à frapper et à la rendre nerveuse ou à lui faire faire des gestes irraisonnées. Mais le dragon avait besoin d’être réveillé, de retrouver la flamme qui l’animait autrefois. Il le fallait.

Rowen avait réussi à guérir des choses, à lui faire oublier la violence de son oncle. Il avait réussi à lui redonner confiance en lui, il était à l’heure actuelle, le seul homme pouvant la toucher sans crainte de réaction brutale. Si elle se faisait violence, la princesse pouvait se laisser prendre dans les bras de son père de cœur, mais cela lui demandait beaucoup de contrôle sur elle-même. Elle avait repris les entrainements et cela lui avait fait également beaucoup de bien malgré son corps douloureux et fatigué. Elle avait pu exprimer sa rage, sa colère et sa douleur en frappant, en se vidant de son énergie. Cela lui avait été plus que bénéfique. Elle était bien entourée, elle était soutenue tous les jours. Petit à petit, elle avait ré appris à vivre, à manger de son plein grès. A mettre les pieds dehors sous l’œil vigilant de Rowen ou Alyria qui veillaient étroitement sur elle. Reprendre une vie normale n’était pas simple, mais elle mettait du cœur à l’ouvrage pour tenter d’oublier tout cela.

Le conseil de guerre des Hightower allait donner ses dernières instructions avant le grand départ. Gella devait venir avertir la jeune femme quand cela arriverait afin qu’elle puisse participer et montrer à tous, qu’elle irait se battre pour se venger et faire payer aux roses leur affront. La servante arriva alors, apportant une armure de style dornien comme avait toujours porté la princesse. La jeune fille originaire du Culpucier l’avait fait faite sur mesure pour sa maîtresse dès qu’il était arrivé à Villevieille. Les affaires de Rhaenys ayant toutes étaient brûler, il lui fallait désormais faire avec de nouveau effet. La seule chose qu’elle avait pu sauver était un collier en argent de sa mère, qu’elle avait systématique autour du coup et quand elle ne le portait pas, c’était Gella qui le portait afin de le protéger.

La jeune servante aida sa maîtresse à se mettre en tenu de guerre. L’armure épousait parfaitement les formes de la Hightower. Ses cheveux blonds furent ramenés en une longue tresse épaisse afin de ne pas être gêné. Elle enfila une cape afin de ne pas avoir froid avec le temps qu’il faisait dehors. Le cœur de Rhaenys battait fort dans sa poitrine, pour la première fois depuis de nombreux mois, elle reprenait son statut de princesse et allait être présente comme telle. Elle se demandait si elle allait pouvoir être à la hauteur, si les épreuves qu’elle avait vécues ne prendraient pas le dessus pour la faire passer pour une femme faible. Gella lui accrocha une dague à la ceinture et en glissa une autre dans sa botte. Elle s’éloigna un peu pour regarder sa maîtresse.
« Vous allez briller telle le dragon ensoleillé que vous êtes. Prenez confiance. Vous savez ce que vous devez faire et comment le faire. Ayez confiance en vous. »

Rhaenys eu un faible sourire et sortit de ses appartements pour se rendre dans la salle où le conseil avait lieu. Quand elle rentra, les discussions cessèrent et certains regards se posèrent sur elle. Beaucoup voyait d’un mauvais œil qu’une femme s’immisce dans les affaires des hommes. Elle se glissa aux côtés de son époux, le cœur battant, les mains tremblantes et moites. Elle tentait de ne pas baisser le regard de ne pas paraitre faible. De se montrer forte, dornienne et Targaryenne à la fois. En une semaine et demie, il était difficile d’oublier deux lunes d’enfer, de douleur et de soumission. Son regard se balada sur les feuilles présentent sur la table et elle balaya les différents nobles et chef de guerre présent. Les Florent avaient été convoqués mais n’était pas présent. Elle décida de prendre la parole et de paraitre la plus convaincante possible.
« Je sais que certains d’entre vous voit ma présence d’un mauvais œil car je suis une femme et que les femmes n’ont rien à faire à la guerre. Je vous rappelle mes origines dorniennes aussi déplaisante qu’elle vous soit. Et si cela ne vous suffit pas pour accepter ma présence parmi vous…et bien considérez que je représente les intérêts du Roi Rhaegar. »

Ils étaient fixés. Elle ne renoncerait pas. Rhaenys respira profondément afin de calmer les battements de son cœur et sa folle envie de partir. Elle avait besoin d’aide. Seul Rowen pouvait l’aider à ce moment-là. Appuyez sa présence, mettre au défi ceux voulant s’opposant à la présence de la fille d’Elia Martell.
« Je constate que les Florent ne sont pas présent, on-t-il répondu à l’appel ? »
       

           
base cracles bones, modification zuz'

           



The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Mer 9 Déc - 18:47


             
Event 2
Discipline, Force, Légéreté et Intelligence


   

       
Song of roses and fire

Le voyage depuis Port-Réal ne fut pas sans regard en arrière. Son fils était resté à la capitale, il observait au loin les terres de la couronne et hésitait à quitter le convoi, pour retourner d'où il venait et reprendre à ses côtés son jeune fils. La raison fut sans doute ce qui le retint. Il ne fallait pas se méprendre : le maître d'armes du Donjon Rouge n'était sans doute pas le bienvenu dans la ville des Dragons. Du moins pas tant que Viserys sera à la tête de cette ville.

Pour y revenir, il ne devait pas le faire seul. Après tout, il avait pris part à cette guerre et maintiendrait sa position, par honneur et par devoir, il resterait aux côtés de sa fille de cœur et se battrait de nouveau. Il retournerait à Port-Réal, en même temps que l'armée victorieuse des Hightower, retrouverait son fils, puis jamais plus ne se séparerait de lui. Sa vie était à la capitale avant ces événements. Sa vie y sera de nouveau après.

La route de la troupe les avait menés jusqu'à Villevieille, dans le fief des Hightower. La guerre se préparait et le maître d'armes reprenait un entraînement quotidien. Sorti de convalescence, il y a peu le Dornien se devait de reprendre le combat, après tout, c'était sans doute ce qu'il allait faire le plus durant les semaines qui arrivaient. Les Tyrell avaient l'intention de stopper les Hightower, ceux-ci avaient l'intention de défaire Viserys.

Aujourd'hui, les premiers vassaux de la maison de la Tour arrivaient, la marche à la guerre se préparait. Par la fenêtre de sa chambre, le maître d'arme pouvait voir les premiers seigneurs arriver. Depuis sa chambre, il resta à regarder les soldats arriver. Espérons simplement que leur qualité soit aussi importante que leur nombre, détail dont le maître d'armes n'était pas certain. Lorsque, le lendemain, le reste de l'armée arriva Aron fut confirmé dans ses pensées. Des paysans pour la majeure partie des nouveaux arrivés, nombreux, mais mal entraînés. Leur attitude en disait long.

De nouveau, il fixait par la fenêtre, de nouveau, il s'habilla. Mettant son armure le Santagar se prépara à quelques trajets, quelques paroles et quelques écoutes. Le regard du chevalier Dornien se baladait sur les rues de Villevieille, tandis qu'il attachait son épée à sa ceinture. Chacun avait eu des épreuves à traverser, mais la fille du Roi était peut-être celle qui avait le plus souffert et celle dont l'état inquiétait le plus le Dornien.

Sa fille de cœur aura besoin de temps pour se remettre des exactions de l'usurpateur. Malgré cela le Dornien avait confiance en celle-ci pour être forte, après tout, elle avait du sang de Dorne. Habillé et fin prêt le chevalier Santagar se dirigea vers la chambre dans laquelle un conseil se réunissait pour décider de ce qu'il y avait à faire. Prendre la parole n'était sans doute pas de son ressort, mais il aimait savoir ce qui allait se dire et ce qui allait être décidé. Voir autant de nobles parfois hostiles les un envers les autres réunis pouvait être dangereux.

Restant à l'écart du plus grand nombre le Santagar se posa contre un mur au bout de la salle, croisant les bras et s'enfermant dans son mutisme en attendant que d'autres parles. La princesse Hightower arriva, les mots s'estompèrent et les regards se tournèrent vers elle. Le Bief voyait d'un mauvais œil sa présence ici, elle s'en justifia rapidement et avec talent, manquant d'arracher un fin sourire au Dornien. Elle poursuivit en commentant l'absence des Florents. Le Santagar chercha des yeux la famille, remarquant par l'occasion leur absence.
         

             
base cracles bones, modification lawina

             
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Sam 12 Déc - 14:32


Les choses s'étaient déroulées presque exactement comme Owen les avait prévues à une exception près : la séparations en deux armées des vassaux fidèles à Mace Tyrell. Le Tyssier n'était pas favorable à cette division des armées par idéologie purement pragmatique mais cela ferait peut-être au final bien ses affaires mais surtout celles des Hightower. Le blond avait levé et entraîné son ban en prévision de cet appel si bien qu'il arriva assez rapidement à Hautjardin. Sa tente et celles de ses hommes avaient été dressée comme bien d'autres. Les seigneurs les plus proches étaient bien évidemment arriver les premiers. Tranquillement installé sur sa chaise à l'intérieur de sa tente, le blond retournait une question à laquelle il n'avait pas encore apporté de réponse concrète. Il avait beau essayer de le voir sous le prisme de la lucidité ou du pragmatisme, il n'arrivait toujours pas à prendre une réelle décision. Pourtant, le temps semblait défiler comme une poignée de sable au creux de la main, lentement mais inexorablement, le conduisant peu à peu à devoir prendre réellement parti. La question demeurait pourtant limpide : Tyrell ou Hightower ?

Les Tyrell étaient les suzerains du Bief, suzerains des propres suzerains d'Owen, la maison Rowan. Les obligations le faisait donc tendre vers la maison de la rose mais il y avait aussi une part de sentimentalisme et d'attachement. Après tout il avait passé une bonne partie de sa vie entre les murs d'Haujardin, en compagnie des membres de la maison Tyrell. N'allant pas jusqu'à dire qu'il faisait partie de la famille, Owen se sentait néanmoins toujours proche de certains de ses membres avec qui il échangeait souvent du courrier. Lord Tyrell n'était pas à proprement parler l'homme de la situation. Pour tout dire, l'araignée aurait préféré voir son fils Willos au commande. Maintenant, si la maison Lannister rentrait dans le jeu, cela pouvait changer beaucoup de chose. L'or et la force militaire du Roc pouvait presque remporter une guerre à elle toute seule. Avec ses moyens et un vieux renard comme Tywin Lannister à sa tête, le succès semblait encore plus garanti.

D'un autre côté, les Hightower était également une maison puissante et allait certainement profité de l'armée Tyrell scindée en deux. De plus aux yeux d'Owen, il semblait plus enclin à soutenir le bon roi plutôt que Viserys. Ce dernier méritait tout de même d'être féliciter pour son coups d'état rusé mais le Tyssier avait entendu les rumeurs. S'il ressemblait autant à Aerys II le Fol, cela ne pouvait être bénéfique sur le long terme pour le royaume. Un homme capable de ravir l'épouse d'un autre pour son propre plaisir ne pouvait régner. S'il jetait un jour son dévolu sur Gwynesse, Owen ne pourrait certainement pas lutter. C'était une raison supplémentaire de ne pas désirer voir son règne continuer.

Honneur et devoir d'un côté de la balance, principe et raison de l'autre. Pour le moment, le jeune homme ne savait pas quelle côté finirait par peser le plus mais si une occasion d'aider les Hightower se présentait, peut-être qu'il la saisirait à pleine main. Balayant ses idée dans son esprit, le jeune homme se leva pour prendre la direction de Hautjardin et ainsi peut-être en apprendre plus sur les plan de Mace Tyrell.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Sam 12 Déc - 21:08

PNJ : Armée de Rhaegar Targaryen et commandant de l'armée.


Ils avaient chevauchés des jours et nuits entières avec peu de haltes. Ils étaient nombreux, forts nombreux. Les chevaux avaient galopés plus que de raisons pour rejoindre Villevieille. L'on pouvait effectivement se demander : mais qui étaient ces hommes portant haut la bannière des Targaryen ? Viserys, Rhaegar ?

Il s'agissait de l'armée de Rhaegar Targaryen au complet, mais il n'y avait aucun signe du roi déchu, aucun signe de sa commandante de garde royale, aucun signe des autres gardes royaux, juste l'armée et la personne à la tête de cette armée, ni plus, ni moins. Ils étaient plus nombreux qu'on ne pouvait se l'imaginer de prime abord lorsque l'on parlait de Rhaegar Targaryen. Tous armés, tous couverts. Ils se positionnèrent devant les portes de Villevieille en rang lorsque le commandant s'avançait et déclarait être là de la part du roi. Le seul vrai roi : Rhaegar Targaryen.

Il pensait qu'on ne lui ouvrirait pas les portes si aisément mais ils parvinrent après quelque mots à entrer. L'armée entrait à son tour mais devant, en première position, restait le commandant. Il réclamait assez rapidement à parler à la princesse Rhaenys et Rowen Hightower : il semblait que leur présence n'avait pas de secrets et l'on pouvait remercier pour cela les espions de l'aspic commandante. Il descendait de sa monture et sortait une lettre.

Sur cette lettre était écrit :

A ma chère fille, le dragon ensoleillé et à son époux Rowen Hightower,

Pour l'une des première fois, les mots me manquent pour vous exprimer mon regret quant aux événements s'étant déroulés, le manque de ma présence et de mon soutien auprès de vous lorsque vous en aviez le plus besoin.

Les mots sont faible pour exprimer ce que je ressens et ne suffiront pas à pardonner mon inaction,

A ma fille et son époux, je lègue mon armée. Puisse-t-elle vous être plus utile qu'elle ne me l'est en ces temps. Je sais que cela ne suffira pas à me racheter et qu'il est temps grand d'agir après tout ce temps, voilà donc mon présent, nous avons entendu des murmures à votre sujet, j'estime ainsi que mon armée ne vous sera pas de trop,

Que votre mission parvienne à son but, que vous obteniez enfin ce que vous désiriez tant,

Le roi Rhaegar Targaryen.

La lettre était brève et n'expliquait pas entièrement pourquoi le roi Rhaegar livrait son armée aux Hightower pour soutenir sa fille, sans doute comprendrait-elle d'elle-même en lisant cette missive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Sam 12 Déc - 22:18

D'une main délicate elle brisa le scellé en cire noir qui fermait le plis secret, un bout de papier apporté depuis la capitale par des chemins bien mystérieux. La bâtarde ouvrit donc la lettre, le papier sec craquela entre ses doigts. Sur la feuille une seuls phrase, pourtant la dame y revint plusieurs fois dessus. Relisant avec manque de raison la ligne manuscrite, une larme perla sur le coin de son oeil. Bientôt suivit d'une autre identique, un flot liquide et salée chutant de manière incontrôlable sur ses joues.

De ses ongles elle grisa la table en bois, finissant de rage par frapper la glace se trouvant devant sa personne. Plus elle lisait la lettre plus la pauvre âme serra les dents pour contenir des hurlements de douleurs, demeurant plusieurs heures dans sa chambre, dans le but unique de contenir le plus possible ses larmes refusant de chuter sur le sol de pierre. Elle réclama la présence du coursier lui ayant remit la nouvelle, lui tournant le dos, elle lui dit d'une voix plutôt fébrile: Quand cette information va t-elle parvenir chez nous ?"

" Trois ou quatre jours avec de la chance vu la situation chaotique à la capitale..." Secouant doucement la tête, la Flowers sembla satisfaite du délai devant elle. Une fois qu'il saurait la mort de sa mère, l'héritier de la tour deviendrait incontrôlable et elle le savait. Rhaenys avait eu sur Rowen une influence des plus positives, ayant su avec douceur remettre le flamboyant chevalier dans le droit chemin. Pourtant et cela ne pouvait être qu'une triste vérité, même cette femme aussi aimante soit-elle, ne saurait contrôler ce lion en colère. Avec soin elle referma le courrier, qu'elle glissa dans une cache secrète dissimulée derrière une brique de la cheminée.

Un petit groupe de domestique pénétra dans la pièce,préparant en toute hâte l'eau chaude pour le bain. Y versant de multiples huiles, la jeune femme une fois nue s'y plongea lentement, laissant à son corps, le temps d'accepter la chaleur piquante du bain. Elle y resta une bonne vingtaines de minutes, réfléchissant au futur de sa région. Partir en guerre pour une simple femme, voilà une idée bien stupide songea t-elle en soupirant. Au moins cela aurait le mérite de détruire une bonne fois pour toute cette famille de servants, il y en avait assez de ce suzerain à l'allure d'un simplet des rues, de cette vieille harpie et de l'handicapé de service. Pour Flowers rien n'égalerait la grandeur d'une maison à la lignée royale, une fois la peau lavée de toute impuretés. C'est portant une robe blanche et rouge, tressée de fils d'or qu'elle quitta sa chambre personnelle. D'une grâce naturelle elle arpenta les couloirs de la tour, s'aidant du son métallique des épée s'entre choquant dans une salle plus loin. Tout ce précisa alors, des ordres clairs et fermes à des soldats étaient donnés.

Une fois devant la porte massive, la blonde du sud patienta quelques instants. Prenant une longue respiration, toujours dans la mesure et la contenance de toute émotion. Tirant le lourd cercle de fer servant de poignet, elle s'engouffra dans la petite ouverture, découvrant un Rowen au centre d"un groupe, patient faisant de lents mouvements, semblable à un félin, le dos rond et son épée raclant le sol, en attente que son opposant bondisse sur lui, un pas en arrière lui évita un sale coup. Le chevalier de la tour tournoyant pour lui asséner un coup du plat de sa lame sur le coude du soldat, lui faisant lâcher son arme. Lady Flowers applaudit avec délicatesse en riant: Bravo grand chevalier !"

Tout le monde cessa d'observer l'entraînement pour admirer la jeune demoiselle, Rowen habitué à sa présence marqua un temps de pause. Se redressant en silence pour prendre une coupe de vin: Ne joue pas à cela avec moi, donne moi les nouvelles plutôt." Non l'héritier de la maison n'était pas d'humeur à rire, quand il ne passait pas son temps avec son épouse, il était ici, pratiquant l'épée avec une rage toujours plus grande. Ne pas savoir comment lui venir en aide, comment soigner ces plaies avait le don de le ronger, Lady flowers ouvrit ses bras puis haussa les épaules: Les nobles sont ici, mais il en manque. Les florents comme on s'en doutait, j'ai fais suivant ta volonté, nos capitaines forment les pires de nos recrues le plus vite possible... Et nous recherchons toujours ta mère."

Humidifiant sa lèvre inférieure il dissimula mal sa déception, il quitta ses compagnons de lutte pour partir dans ses appartements, la ou l'attendait son armure, suivit comme une ombre par la Flowers. Depuis le retour du Hightower dans son fief cette dernière était souvent avec lui, lui prodiguant avis et conseil. Son avancée cessa devant la porte de la chambre du chevalier: j'enfile l'armure et je te rejoins, va..." La maison Hightower avait les moyens et cela se voyait, le fils de la famille pénétra dans la salle du conseil portant une armure noire comme l'ébène, des gants aux mailles de l'armure rien ne fut laissé au hasard, lui offrant le maximum de protection possible sans l'alourdir outre mesure, préparée et pensait pour son style de combat, son écuyer le suivant de près tenant entre ses mains un casque semblable à une tête de lion, deux rubis d'un rouge vif servant pour les yeux de l'animal.

Il prit place au siège prévu pour lui, à proximité du reste de sa famille. Il écouta les discours des gens, pour lui cela n'était qu'un débat de plus, alors que son coeur pensait déjà à la bataille. Il ne pensait qu'à faire payer les Tyrell et par la suite l'oncle de son épouse, pas une nuit ne passa sans qu'il ne la soutienne, lui montre combien elle était forte. Finalement sa belle entra dans la salle, il serra les dents en voyant les regards sur elle. Trouvant cela immonde, il posa une main aimante sur celle de son épouse.

Il sourit en la voyant prendre la parole, les arguments de sa belle n'avait pas vraiment convaincus les hommes du Bief. Rowen se leva, imposant vite le silence aux murmures montants: Je me fous des intérêts du roi Rhaegar pas vous ? Si vous voulez vous battre pour le roi, ici n'est pas votre guerre. Viserys à blessées cette femme !" Dit-il en pointant son épouse du doigt: RHAENYS HIGHTOWER...HIGHTOWER ! Peut importe d'ou elle vient, je me battrais pour elle, pour chacune de vos épouses et de vos filles. Viserys et les Tyrell ont enlevés une princesse du royaume, une femme du Bief ! Combien de temps avant qu'ils ne viennent pour les vôtres ?" Rowen secoua doucement la tête, haussant les épaules il termina simplement en disant: Notre terre à vu naître le sens même de la chevalerie, si nous ne nous battons pas pour la justice, jamais plus nous ne mériterons ce titre..."

" Les florents sont des gens fiers, ils estiment avoirs des droits sur dieu sait quoi. Ils ne viendront pas, nous nous y rendront en chemin. Quoi de mieux pour convaincre qu'une princesse et son prince ?" Rétorqua la bâtarde du Bief, Il y eu encore quelques débats, sur divers bannerets et autres affaires de guerre. Quand vint le moment de définir les rôles, le prince reprit donc une fois encore la parole: Lady Flowers gérera les affaires courantes de la ville, mes oncles sa défense. Je prends la tête de l'avant garde mon père tiendra le plus gros de la force, Pour ce qui est de la flotte..." Il marqua une pause en regardant non loin de là, esquissant un petit sourire en coin, il avait la candidate parfaite pour ce rôle: Lady Sparr ! Notre flotte est moins nombreuse, nous avons besoin de son esprit particulier pour tirer avantage de ce fait." Une vague de protestation s'éleva en entendant le nom de la fer née: Une femme des îles de fer pour guider nos navires ?"

Rowen offrit sa main à Rhaenys signe de soutient puis il porta une dernière fois son attention sur les gens présents et sur le chevalier mécontent plus précisément: Une femme général de flotte et mon épouse en armure, cette guerre réclame toutes les bonnes volontés messeigneurs.".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Sam 12 Déc - 22:59


             
Event 2
Malvina Sparr


   

       
Song of roses and fire


Malvina venait de faire un long et fatiguant voyage du Nord jusqu'ici dans le Bief, un endroit qu'elle connaissait très bien et qu'il fallait l'avouer lui avait manqué depuis tout ce temps mais tout ce monde et autant de tente lui laissait présager que quelque chose n'allait pas et qu'ils allaient devoir se préparer à bientôt repartir alors qu'elle aurait aimée parler seule à seule à Rowen pour discuter de quelques choses qui n'allait surement pas lui faire plaisir mais bien sur ca ne serait pas pour aujourd'hui ca c'était sur. La chevauchée avec Gawain c'était passée assez rapidement et comme elle s'y attendait il avait prit soin d'elle comme jamais et il fallait avouer que ça lui avait fait beaucoup de bien. Posant son regard sur le jeune homme en question elle laissa un léger sourire apparaitre sur son visage mais au fond d'elle Malvina savait qu'elle avait légèrement peur de ce qu'il allait se passer et de ce qu'elle allait apprendre en s'arrêtant à Villevielle.

Poser les yeux sur Gawain et savoir qu'il serait à ses côtés pendant cette autre épreuve lui faisait beaucoup de bien et plus ils avançaient plus le bruit de gens nombreux qui étaient rassemblés. Arrivant enfin dans la cour la jeune femme descendit de son cheval le laissant à un Ecuyer qui était non loin et laissa son regard vers Gawain pour voir si il la suivait. Laissant son regard se poser sur les gens qui étaient là la jeune femme ne savait pas quoi faire mais vu que personne ne l'aimait ici elle ne se voyait pas très bien sourire comme une folle en essayant d'aimer tout le monde ici alors que c'était le contraire. Entrant dans le domaine qu'elle connaissait par coeur la jeune femme suivit les voix pour entrer dans la grande salle ou tout le monde étaient réuni et au moment de passer la porte la jeune femme entendit la voix de Rhaenys qui résonnait et s'approchant doucement pour voir le visage de la concernée, Malvina savait que la voir ici ne devait pas plaire à tout le monde car ils n'aimait pas trop que les femmes soient aux rassemblements mais elle avait eu raison de se défendre car elle avait tout autant le droit que son époux Rowen qui était à ses côtés dans sa belle armure qui lui allait à merveille. Il n'avait pas changé et un sourire se dessina sur ses lèvres au moment ou la jeune femme déposer son regard sur lui, il avait changé comme elle s'y attendait. Son regard était dure et froid et la jeune femme savait ce qu'il avait dut ressentir ces derniers jours et encore plus sachant que la jeune femme avait subit des choses que la guerrière n'autorisait pas du tout, le viol était quelque chose que Malvina punissait de mort et posant le regard sur Rhaenys elle savait que la rage qu'elle ressentait dans son corps était celui de la vengeance et partir en guerre était tout ce qu'elle attendait depuis longtemps maintenant.

La jeune femme écoutait ce que Rowen était en train de dire laissant son regard se balader sur les gens qui étaient tous rassemblé aujourd'hui, elle pouvait sentir Gawain juste derrière elle et essayait de cacher le mieux possible le fait qu'elle avait un léger secret qui poussait doucement dans son ventre mais cette chose serait son secret jusqu'à la fin de cette guerre et ne voulait pas l'avouer avant pour éviter qu'on ne lui demande de rester ici à attendre que les hommes reviennent et tout le monde savait que ce n'était pas possible, voir pas du tout même! Malvina entendit son nom sortir d'entre les lèvres de Rowen et sa bouche s'ouvrit doucement de stupeur en entendant ce qu'il venait de dire. Venait elle de rêver? Certainement pas étant donné tout les regards posés sur elle et surtout les commentaires assez négatif sur le fait qu'une femme Fer-née allait commander les flottes. Elle se retourna doucement pour envoyer un sourire à Gawain et lui souffler doucement pour que seulement lui puisse entendre.

"Ne pense pas que tu sera débarrassé de moi aussi facilement. Accepterais tu de m'accompagner en tant que Second et ami?"


La jeune femme reporta directement son attention sur Rowen qui reprenait doucement la parole en déposant une main douce et affectueuse sur l'épaule de sa femme. Malvina était fier de pouvoir avoir cet honneur et faire flotter le drapeau des Hightowers dans l'air. S'avançant doucement elle baissa la tête doucement en signe de respect et d'une voix forte et assurée la jeune femme répondit à ce qu'il venait de dire en le regardant droit dans les yeux.

"Je mènerais tes flottes Rowen avec la force que tu me connais et si jamais quelqu'un ne m'en croit pas capable qu'il vienne face à moi que je lui montre ce qu'est une Fer-née!"

         

             
base cracles bones, modification lawina

             
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Lun 14 Déc - 3:08




Event 2 ¤ Song of roses and fire
« Come little Spider... »


« Rappelle moi encore pourquoi on est venu ? »

Gwynesse poussa un soupir théâtrale devant l'énième question de son ami. Depuis leur départ de Froide-Douve, Barroth n'avait de cesse de demander la même et unique chose. Pourquoi. Pourquoi est-ce qu'ils accompagnaient son frère à Hautjardin. L’araignée connaissait très bien les sentiments du vagabond à l'égard de son aîné, et pour tout dire, ça l'attristait beaucoup. Comme elle aurait adoré que celui qui fait battre son cœur apprécie Owen. Avec un peu de chance, il aurait permettre qu'elle le choisisse lui comme époux. Passer le restant de ses jours avec Barroth … Elle ne pouvait rêver mieux en ce monde.

Mais voilà, la réalité était bien plus cruelle que cela. Son meilleur ami détestait son frère. Et il ne le cachait absolument pas. Chaque fois que ces deux là se croisaient, il n'en manquait pas une pour bien lui démontrer à quel point il ne lui faisait pas confiance. Combien il jugeait qu'il n'avait nullement sa place à Froide-Douve. Et surtout, combien il n'avait aucun droit à se tenir aux côtés de Gwynesse. La jeune devait regarder, impuissante, l'attitude du Vagabond, sans réussir à savoir ce que son propre frère ressentait de son côté à l'égard de Barroth.

L'araignée leva les yeux vers son frère, en avant d'eux qui discutait tranquillement avec l'un de leurs hommes. Voilà des jours que cette question trottait dans sa tête, mais elle n'osait pas demander. Qu'est-ce qu'Owen pensait de Barroth ? L'appréciait-il malgré son odieuse attitude ? Où allait-elle devoir l'aimer encore plus en secret que maintenant ? Tant de questions. Et toutes sans réponses. Et elle ne les auraient que si elle prenait enfin son courage à deux mains et lui posait franchement la question. Un nouveau soupir. Elle tourna la tête vers son ami et lui sourit gentillement.

« Je te l'ai déjà dit Barroth.. Je me doit de soutenir Owen dans ces temps de tensions. Le Bief va peut être entrer en guerre, ce n'est pas rien. Et mon frère doit choisir un camp. Ce n'est pas une décision facile et je veux qu'il sache que je le soutien. »

Un mince sourire. Elle évita de mentionner le fait qu'elle ne voulait pas le voir trop loin d'elle. Ça ne ferait qu'envenimer sa mauvaise humeur. Elle reçut un simple grognement pour toute réponse et ils continuèrent leur route dans un silence mal-aisant.

.~'~.

Les tentes étaient installées et Gwynesse discutait en compagnie de Barroth alors qu'elle s'habillait pour la rencontre prochaine derrière un rideau. Ce n'était pas dans ses habitudes, ni dans ses goûts de porter de jolies choses, mais elle devait faire honneur à Owen et à la maison Tyssier. Donc elle n'avait pas spécialement le droit d'apparaître comme une vulgaire paysanne en loques. Alors elle faisait un petit effort et enfilait une robe aux couleurs de son blason joliment travaillée, mais restant en somme assez simple. Quelques breloques d'argent en forme d'araignée étaient posées ici et là et une autre tenait sa tresse unique tombant dans son dos. Elle se montra à Barroth, cherchant du regard son jugement qui ne se manifesta qu'en simple haussement d'épaules. L’araignée lui tira la langue et sortit pour attendre que son frère se mette en route vers Haujardin. Quand il sortit de sa tente, elle écarta les bras et tourna sur elle même pour lui montrer fièrement le résultat.

« Alors ? Pas trop mal, non ! toute souriante, elle se plaça à son côté et marcha tranquillement, ce n'est pas grand chose, mais au moins je ne te ferais pas honte. »

Gwynesse appréhendait ce qui pourrait se passer lors de cette rencontre. Déjà, elle savait les regards qu'elle recevrait en entrant. Les femmes n'était pas spécialement bien vue dans les affaires d'hommes, mais qu'ils et qu'elle ne le veuille ou non, tant et aussi longtemps qu'Owen n'aurait pas d'enfants, c'était elle l'héritière de la maison Tyssier. Et si elle souhaitait bien faire les choses, elle devait au moins savoir ce qui se passait en ses propres terres. Donc elle irait, et elle resterait jusqu'à la fin. Peu importait finalement l'avis des autres. Elle n'avait besoin que de son aîné à ses côtés. Et savoir que Barroth la soutenait dans l'ombre la rassurait.

Justement, en pensant à ce dernier, la petite blonde leva la tête vers son frère. Était-ce là une opportunité pour enfin savoir ce qu'elle voulait savoir ? Elle hésita, murmura le prénom d'Owen pour finalement restée silencieuse. Non... elle n'avait pas le droit de le déranger pour si peu. Elle fixa le sol devant ses yeux intérogateurs.

« Non.. rien, laisse tomber. Ce n'est pas important. »

Un petit silence s'installa avant que Gwynesse ne rouvre la bouche pour changer de sujet.

« J'ai hâte de voir cet endroit qui t'a retenu loin de moi toutes ces années. »

Elle offrit un sourire au blond, et prit doucement sa main pour se rassurer elle même du stress l'envahissant doucement. Et si Owen réalisait qu'il préférait vivre avec les Tyrell plutôt qu'avec elle ?    


© Garrett
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon Ensoleillé
avatar
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris

Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 6461
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Mer 16 Déc - 16:09


           
Event 2
Rhaenys Hightower



       
Song of Roses and Fire


299, 6ème lune, troisième semaine
Le ton soudain de son époux fit sursauter la jeune femme. Elle ferma les yeux afin d’apaiser les battements de son cœur qui venait de faire une subite embarqué. Les cris des hommes l’effrayaient encore, même si c’était son époux. Elle n’avait pas encore totalement récupéré et les éclats de voix faisaient partie des choses qui n’était pas totalement guéris. Rhaenys pouvait sentir la présence d’Aron Santagar non loin, le dornien étant son père de cœur était resté à ses côtés. Elle lui était reconnaissante et elle aurait encore besoin de lui dans les heures et les jours à venir. Son expérience dans les combats serait surement non négligeable. Elle n’en doutait pas, il serait un de ses piliers dans la guerre qui s’annonçait et elle savait qu’il la protégerait à n’importe quel prix.

La bâtarde blonde qu’avait aperçue Rhaenys de nombreuses fois depuis son arrivée à Villevielle prit la parole. Pour quelqu’un sachant gérer des affaires, elle venait de faire une erreur stratégique en proposant cela. Si l’armée des Hightower passait par le fief des Florent, jamais les renards n’accepteraient de se joindre à eux. Il y aurait trop de motif de menace ou de chantage. C’était un coup à se voir refuser leur homme, leur aide qui pouvait se révéler si précieuse. Les Florent était une grande maison noble et ils étaient envieux des Tyrell depuis de nombreuses années. Alors gâché leur aide en marchant vers eux avec une armée forte de vingt mille hommes étaient purement suicidaire si on voulait chapeauter leur ralliement.
« Si vous souhaitez perdre la possible armée que peut offrir cette maison, allez y marcher vers eux avec une armée de vingt mille hommes et vous n’obtiendrez qu’un refus car ils se sentiront menacés par l’armée à leur porte. Et ils n’auront aucun scrupule à nous mettre à dos le fait qu’on ait voulu les menacer ou faire du chantage afin de les rallier à notre cause. Non, il faut aller à leur rencontre avec un petit groupe, une dizaine d’homme pas plus. Je m’y rendrais personnellement s’il le faut. Ser Aron assurera ma protection tandis que Rowen commencera à monter l’armée vers le Nord et vers Corcoline. »

Il fallait se scinder, avancer sans perdre de temps afin de ne pas se retrouver dans une situation délicate. Une missive arriva alors, un messager la confiant à la jeune femme. Rhaenys jeta un regard inquiet à Rowen avant d’ouvrir la lettre portant le sceau des Targaryen. Les yeux bleus de la fille d’Elia Martell parcoururent le parchemin. Elle n’eut pas besoin de lire la signature pour reconnaître l’envoyeur. La colère s’empara de la princesse. Pourquoi ? Il regrettait…Mais c’était un peu tard pour regrettait. Le mal était fait par sa faute. Rhaenys était rancunière et elle ne pourrait pardonner à Rhaegar Targaryen facilement. Même peut-être jamais. Il avait enchaîné les erreurs avec elle et aujourd’hui elle était arrivée à un point où elle ne pouvait plus pardonner, elle ne pouvait plus fermer les yeux sur ce qu’il s’était passé, sur ce que les erreurs de son père lui avait fait subir. Elle se tourna vers le messager.
« Qui commande cette armée qui se dit venir du Roi Déchu ? »

Elle voulait le nom de leur commandant. Elle voulait savoir si elle pouvait faire confiance en l’homme qui menait les hommes à la guerre. Si elle ne pouvait pas faire confiance à l’homme, elle refuserait cette aide et Rowen devrait se débrouiller avec cela. Rhaenys refusait de prendre la responsabilité des troupes d’un dragon bravache qui n’osait même pas venir personnellement. Elle trouvait cela lâche, que son père refusait de venir personnellement proposer son armée. Plus le temps passait, plus le Dragon Ensoleillé avait honte d’être la fille d’un tel homme.

Rhaenys reporta son attention sur Rowen, qui annonça que Malvina Sparr dirigerait la flotte de Villevieille. La jeune femme fut plus que surprise. Elle jeta un regard à la fer-née puis à Rowen. Mais que faisait-il ? Avait-il perdu l’esprit ? N’avait-il pas vu ce qui se voyait plus qu’un nez au milieu de la figure. Quelques membres du conseil s’indignèrent de voir la fer-née à la tête de la flotte. L’héritier des lieux répondit avec véhémence que toutes les bonnes volontés étaient bonnes à prendre. Rhaenys restait cependant quand même éberlué. Malvina s’empressa d’accepter. Elle était aussi folle que Rowen.
« Mais avez-vous perdu l’esprit. Rowen !!! Ouvre les yeux. Tu ne vas pas envoyer une femme enceinte de six ou sept mois au vu de son ventre se battre ? C’est un coup à lui faire perdre son enfant à coup sûr. Aussi compétente soit-elle tu vas avoir la mort d’un gosse sur la conscience si tu l’envoie se battre ou même gérer la flotte. Et tu peux mettre aussi sa vie en danger, même si je me doute que la mort ne l’effraie pas. C’est de la folie à moins si tu veux tuer l’enfant qu’elle porte. »

Les enfants étaient sacrés aux yeux de tous les dorniens. Tuer un être innocent était un acte abominable. Rhaenys ne savait rien de l’enfant que la fer-née portait mais elle ne voulait pas voir cet enfant mourir à cause de l’imprudence de sa mère et d’un noble en tant de guerre. Tous les corps avaient une limite, ceux des femmes enceintes encore plus. Au bout d’un certain temps, il fallait savoir mettre de côté l’épée et rester tranquille pour le bienêtre du bébé et de la santé de la mère. Au moins elle avait prévenu son époux, s’il refusait de l’admettre lui seul porterait le sang de l’enfant sur les mains, la princesse aura essayé de le raisonner et de sauver cette futur vie. Mais la décision ne lui appartenait plus désormais, seule Rowen pouvait décider si la fer-né conservait sa place et perdait son enfant ou alors perdait sa place mais sauver la vie de son enfant. Il ne pourrait y avoir de demi-mesure. C’était soit l’un soit l’autre. La balle était dans leur camp.

       

           
base cracles bones, modification zuz'

           



The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Sam 26 Déc - 18:00

" Je me fiche que ce soit Ser Aron ou bien dieu sait qui, il est hors de question que je laisse ma femme partir sous la protection d'une tier personne. J'ai déjà vu le résultat d'une telle bêtise, la princesse ira là ou je juge que sa sécurité est la meilleure..." Dit-il en fixant Rhaenys droit dans les yeux, il n'était pas homme à dire deux fois les choses. Une fois déjà il avait risqué de la perdre, pas une fois de plus. Aucun royaume ne vaudrait jamais la vie de son épouse, si pour avoir les florents il devait la mettre en péril, alors au diable les Florents. Chacun des époux avait un véritable caractère enflammé, il était drôle de voir les deux ensemble, surtout dans une phase d'opposition. Aucun idiot ne voulait se mettre entre un lion et une dragonne, cependant avec un regard particulier, la moindre personne y prêtant attention, aurait pu voir combien le chevalier regardait toujours sa belle avec une forme de bienveillance.

La colère ne semblant pas être une chose admise avec la femme partageant sa vie, il reporta son attention sur le messager. Alors que Rhaenys posa la question à l'inconnu, Rowen prit doucement le papier pour le lire à son tour. Il fronça les sourcils, signe de sa réflexion quand à la raison motivant ce geste très inattendu. Il plia le papier pour le glisser dans son armure, posant une main sur l'épaule de sa moitié: C'est nous qui en déciderons, la gestion de ce renfort incombera à une personne de confiance." Il ne savait que trop bien que la famille était un sujet sensible pour elle, c'est donc tout naturellement qu'il détourna le problème d'elle. Le messager ne devait rien savoir des motivations profondes de l'ancien roi, aussi Rowen incorpora les hommes à son armée directement: Donnez de l'eau et de quoi manger aux soldas fraîchement arrivés !" Il fit un sourire à Rhaenys, lui indiquant de ne pas poursuivre sur le sujet.

Il ne serait pas bon pour son image de paraître trop froide envers son propre père, aussi idiot que cela soit, les gens voulaient la voir digne et proche de ses racines royales. Cela donnait du poids à sa présence au conseil, néanmoins elle eut le don de le faire sentir complètement stupide en précisant la grossesse de la femme des îles de fer. Si fut absorbait par la guerre à venir, Rowen n'avait pas fait attention au changement de physique de sa grande amie. Il ne pouvait pas l'envoyer à la mort, pas sans savoir qui était le pauvre faut ayant eut le malheur d'avoir un bébé avec elle ! La jeune n'étant pas commode en temps normal, alors enceinte bonjour la tempête: Mon épouse est comme toujours la voix de la raison, tu resteras ici Malvina. A mon retour nous parlerons, je suis certain que nous avons des aventures à partager... Pour la flotte je conserve une nouvelle piste, je verrais en temps et en heure si elle se vérifie."

Rowen se tourna vers la bâtarde du Bief qui fit un pas en avant: Le prince et la princesse se retire, le seigneur Garth Hightower préside les débats." Le chevalier glissa ses doigts dans ceux de sa belle, puis l'aida à se lever. Marchant doucement vers la sortie, l'écuyer portant le casque suivant le couple. Il faut dire que le couple avait fière allure, chacun portant une tenue lui étant propre. Ils se retirèrent dans une pièce mise à disposition pour éviter que l'héritier de maison ne grimpe de multiples étage pour se reposer avant le départ, il y avait une table et des fauteuils, de quoi boire et manger au cas ou.

L'heure n'était plus à la plaisanterie, cette fois ce serait pour de vrai. S'il perdait, sa famille périrait, sa maison réduite en ruine et sa reine perdu à jamais. Rowen n'était pas du genre à montrer ses doutes, il versa du vin dans deux coupes. Tendant le bras pour en offrir une à la princesse, pour ensuite se placer devant l'une des fenêtres: Enfant je désirais avec tellement d'ardeur faire la guerre, devenir un héros pour avoir mon nom gravé dans l'histoire. J'ai appris à prendre des vies, puis je savais que je perdrais la mienne sur un champ de bataille, dans une mort glorieuse. On aurait dit, quelle grande époque, celle des Oberyn Martell ! Barristant Selmy ! Celle de Rowen Hightower..." Dit-il en serrant le poing, regardant son épouse avec une lueur de bravoure dans les yeux.

Il haussa les épaules gardant toujours son sourire habituel, son attitude ne traduisait que peu de crainte: Je vais gagner cette guerre, une fois chose faite, je vais revenir et passer le reste de mes jours avec toi. Je vais te rendre folle de rage, te faire rire, on deviendra vieux entourés de nos enfants. Je ne peux plus être le lion noir, tu m'as rendu meilleur Rhaenys." L'époux s'approcha lentement de sa belle, retirant son gantelet de métal pour lui poser la main sur la joue: Ton père est un lâche, il fuit loin alors que la tempête approche. Quand à ton frère... Sept royaumes ne seraient pas assez vastes pour dissimuler sa stupidité, absents pour te sauver tout deux, tout juste pour à astiquer leurs nouilles. Nous sommes les Hightower, on ne tourne pas le dos aux nôtres, je ne t'abandonnerais pas...Je t'aime"

Rowen lui fit un petit clin d’œil amusé, il était inutile de l'inquiété plus que nécessaire. Plaçant une main ferme sur la hanche de sa compagne, il l'entraîna à l'extérieur de la pièce. Pour lui on aurait dit qu'il partait simplement en ballade, comme si le danger n'était pas à venir. Il profita du mieux possible des derniers instants avec sa princesse, il arrivèrent au lieu de rassemblement de l'armée. Un soldat amena la monture à son maître, l'héritier de la tour se tourna vers son épouse: Vu que tu ne m'écoute jamais... Quand tu iras voir les Florents, reste prudente !" il pressa ,en tirant la langue, les fesses de la Targaryen, puis il s'écarta en riant: Ensuite tu me retrouve, il est temps que des enfants vivent dans cette demeure !"

Montant sur son cheval, il tira sur les sangles et leva le bras, alors un son de corne retentit et la troupe se mit en marche. Un dernier regard sur l'amour de sa vie et il s'en alla au galop suivit d'une escorte de cavaliers portant l'étendard de la maison, troublant l'instant de séparation lady Flowers se montra aux côtés de la princesse. Adoptant toujours la même attitude hautaine, cependant cette fois elle montra des signes d'humanité arborant des yeux humides: Votre oncle n'a pas pardonné votre fuite et l'implication de Rowen dans cette dernière, Il a fait pendre Cerenna Lanister, quand il va l'apprendre... Personne ne pourra plus l'arrêter dans sa vengeance, cette guerre ne finira bien pour aucun de nous..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Dim 27 Déc - 12:43

«Tu es splendide Gwynesse. Une digne représentante de la maison Tyssier. Mère serait fière de toi.»

Owen lui parla affectueusement. Pour une fois que sa sœur semblait prendre son rôle de dame à cœur, il n'allait pas le lui reprocher. Elle était resplendissante, quoi qu'un peu artificielle quand on la connaissait. Gwynesse possédait ce charme désinvolte que possède certaines femmes et que tous les artifices du monde ne parviendront jamais à égaler. Souriant à sa sœur, ils marchèrent tous deux et elle lui prit la main. Elle voulu lui demander quelque chose mais se ravisa et Owen préféra ne pas la questionner trop avant. Si elle n'était pas prête à parler de ce qu'elle désirait, il attendrait. En pénétrant dans la cours de Hautjardin, il ne fut pas surpris de ne pas être accueillit. Les Seigneurs étaient nombreux à se rassembler par ici. Ce n'était donc pas étonnant. Ce qui le choqua plus fut de ne pas être reconnus par les gardes ou les domestiques qui passaient. Sans doute était-ce parce qu'ils étaient trop occupés dans leur tâche. Néanmoins, une servante de son âge le reconnu en traversant la cours et elle ne pût s'empêcher de sourire en rougissant. Cela n'avait rien de surprenant étant donné qu'ils avaient passé de chaleureux moments tous les deux mais ce genre de chose n'avait pas de place dans l'esprit du Tyssier en ce jour. Plusieurs nobles semblaient s'être rassemblés dans la cours dans le but de se faire recevoir par le Lord des lieux, soit pour un entretien individuel ou pour organiser une sorte de conseil de guerre. Malheureusement, ils n'avaient pas, tout comme le Tyssier, eut encore la chance d'avoir été reçu. Cela ne disait rien qui vaille au blond. Il connaissait Mace pour avoir son écuyer et savait qu'il n'était sans doute pas le Lord le plus habile qui soit en matière de guerre et de stratégie. Sûrement allait-il se reposer sur ses meilleurs éléments. Cela ne plaisait pas à Owen. Vraiment pas. Approchant son visage de celui de sa sœur, il lui glissa quelques mots au creux de l'oreille.

«Nous aurons une discussion dans ma tente plus tard. Hautjardin n'est pas un lieu sûr pour toi, petite sœur. Ne parle à personne de ce que je viens de te dire. »

Le regard pétillant de malice, le sourire à la fois mystérieux et taquin, Owen baisa tendrement la main de sa petite sœur. Il y tenait comme à la prunelle de ses yeux et ne souhaitaient pas la voir prise dans le conflit qui s'annonçaient. Hautjardin peu sûr n'était au final qu'un prétexte mais cela Gwynesse le découvrirait bien assez tôt. Le Tyssier attendit patiemment en compagnie de sa sœur. De temps à autre, un homme posait son regard sur elle ce qui était sans doute assez flatteur pour sa cadette même si aux yeux de l'araignée aucun ne semblerait jamais assez digne de pouvoir prétendre à la main de sa petite araignée.

«Si Lord Tyrell ne se décide pas à accueillir tous ces seigneurs, il risque de créer des mécontents petite sœurs. Dans une armées, ce n'est jamais bon signe. Puisse les Sept le guider sur le bon chemin. Dans tous les cas, s'il ne se manifeste pas très bientôt, nous retournerons à ma tente. Comment trouves tu la cours de Hautjardin ? Je sais que la cours n'est pas la plus belle partie du château mais je crains que nous n'ayons guère le temps de visiter ses jardins.»
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon Ensoleillé
avatar
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris

Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 6461
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Mar 29 Déc - 14:42


           
Event 2
Rhaenys Hightower



       
Song of Roses and Fire


299, 6ème lune, troisième semaine
Rowen voulait la protéger personnellement. La princesse retint un soupire d’exaspération. Elle n’aimait pas les ordres en ce moment mais en plus si on la cloitrait comme une enfant. Elle avait le maître d’arme de Port-Réal, une Mormont et si gardes loyaux qui était là pour la protéger. Que demander de plus ? Rhaenys se retint une réplique et son visage s’assombrit. Elle n’aimait pas être contrariée par rapport à sa sécurité. Cela faisait depuis la mort de sa mère qu’elle avait sa garde et jamais ses gardes n’avaient faillis à leur devoir. C’était elle qui leur avait ordonné de fuir, c’était elle qui leur avait demandé afin de préserver leur vie. En aucun cas il était responsable de ce qu’il s’était passé à Port-Réal. Mais désormais ils pouvaient reprendre leur rôle car ils étaient tous à Villevieille. La jeune femme avait rencontré Ser William qui lui avait affirmé que les six étaient présents et prêt à donner leur vie pour elle.

Rowen continua de la contrarié en faisant en sorte que l’armée envoyé par son père intègre leur armée. Les yeux bleus de la princesse lancèrent des éclairs. Elle avait un droit de regard sur l’armée envoyé par son père. C’était SON père. Un père qui l’avait ignoré, qui n’avait pas bougé le petit doigt quand Viserys l’avait faite prisonnière. Rhaenys était vexée, en colère de pas avoir son mot à dire sur cette armée qu’elle aurait préféré ne pas voir. Ne pas avoir de nouvelle. Garder dans l’ignorance. Cela l’aurait surement moins fait souffrir. Et même le sourire que lui servit Rowen ne l’apaisa pas, cela ne la mettait que plus en colère. Elle s’enferma dans le silence, le visage fermé. Le dragon était de sortie et trop longtemps enfermé voulait exprimer son mécontentement, son envie de vengeance, sa colère contre ceux l’ayant faire souffrir. Mais elle devait se contenir. Contenir la colère qui grondait pour la déverser sur les roses de Hautjardin.

Rowen attrapa la main de la jeune femme et la força à se lever pour se retirer dans une pièce isolé afin de se reposer avant le départ. Il remplit deux coupes de vin et en tandis une à sa femme. La blonde prit la coupe mais ne la porta pas à ses lèvres, ne voulant pas s’enivrer et voulant garder l’esprit clair et lucide. Déjà que la colère avait tendance à faire des va et vient de façon violente alors l’alcool n’aiderait en rien. Elle l’écouta mais d’une oreille absente, ne comprenant pas l’utilité de tout cela. Elle savait qu’il avait toujours voulu vivre auréolé de gloire et en étant l’une des plus grandes épées de Westeros. Elle releva les yeux quand il revint vers elle. Il s’emblait sans craintes, sûr de lui. Il était sûr de gagner et voulait vivre tranquillement ensuite, tous deux avec des enfants. Cela apaisa un peu la colère de la princesse.

Elle ne pouvait pas contredire son époux. Son père était lâche, son frère transparent et ils n’avaient rien fait, ils n’avaient pas bougé le moindre petit doigt. Rhaenys ne put qu’esquiver un sourire douloureux. Sa famille avait toujours été importante aux yeux de la jeune femme et ils l’avaient tous poignardé dans le dos. D’abord Viserys, puis Rhaegar, puis Aegon. Combien de temps avant que sa tante ne vire elle aussi ? Elle l’ignorait. Mais elle se sentit trahi par les Targaryen si bien qu’elle ne voulait plus entendre parler de sa famille, des dragons. Elle se laissa entraîner par son époux à l’extérieur. Il la laissait partir chez les Florent, négocier leur homme. Elle le regarda partir tandis que la bâtarde de la tour s’avançait vers elle. Elle lui annonça que Cerenna Lannister était morte, assassiné par Viserys. La colère monta encore d’un cran. Rhaenys se tourna vers la Flowers.
« Envoyez un corbeau à lord Tywin pour le prévenir de la mort de sa nièce…Cela le fera peut-être réfléchir sur son allégeance….Et dîtes à ma garde et à Ser Aron et Lord Connington de me rejoindre, nous partons chez les Florent sans plus attendre. »

Rhaenys rejoignit les écuries où se trouvait son destrier isabelle. Il la regarda, une lueur déterminé dans son regard. Un palefrenier l’aida à se mettre en selle et on lui tandis sa lance. Rapidement ses gardes arrivèrent et se mirent en selle également. Jon Connington avait répondu aussi à l’appelle. Elle se tourna vers les hommes.
« Soyez exemplaire quand nous seront chez les Florent, nous avons besoin de leur homme. Ils n’apprécient pas forcément les dorniens, ne leur donnons aucune raison de refuser notre offre. »

La jeune femme talonna sa monture qui partit au galop en direction de la demeure des Florents. Ils y seraient dans quelques heures et pourraient négocier les termes…

       

           
base cracles bones, modification zuz'

           



The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valar Dohaeris
avatar
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris

Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 1906
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Mar 29 Déc - 15:12


           
Event 2
War is coming



       
Song of Roses and Fire


Tout a commencé par des murmures, des dires, des rumeurs. Et pourtant, bien vite ces murmures se sont amplifiés et les rumeurs, la réalité. Deux camps possible, un seul en sortirait gagnant. La Maison Hightower contre la Maison Tyrell. Il ne pouvait y avoir qu'une de ces deux maisons gagnante et les autres en paieraient le prix fort. Les Maisons se tâtent, faut-il suivre les Tyrell, gouvernant sur le Bief depuis nombreuses années et ayant fait leur preuves auprès de tout leur peuple, ou faut-il suivre les Hightower. Ces deux maisons les auront tous conduit à la guerre, autant dire qu'il fallait vite se décider. Se fier aux Tyrell et leur allégeance à Viserys, ou se fier aux Hightower lorsque l'un d'eux avait épousé la fille du roi en exil.

Beaucoup d'indécis, attendant la meilleure opportunité, attendant de voir qui serait susceptible de gagner, se rallier non pas à la cause la plus juste mais au nombre le plus conséquent pour être sûr de garder fiefs et titres, voilà ce que de nombreuses maisons encore indécises attendaient. Que les choses se confirment, ne pas se baser uniquement sur des rumeurs.

Ils furent cependant plus nombreux à se rallier à la cause des Hightower, ne serait-ce que pour honorer les liens du mariage. La maison Ambrose se joignait un peu plus tardivement. Cependant, la maison Redwyne ne fit pas honneur au mariage les alliant à la maison Hightower, préférant se ranger du côté des Tyrell qu'ils considéraient comme les seuls véritables suzerains du Bief, la maison de la Nouë en fit de même ainsi que les Rowan, suivi de la maison du Rouvre et Serry. Du reste, les maisons devraient se déplacer et faire bonne publicité pour convaincre les maisons. Notamment la maison Florent, qui restait une maison imposante par son nombre d'hommes à charge, son nombre conséquent de combattants. Pour l'une des maisons comme pour l'autre, cette armée pourrait faire la différence. Ils ne semblaient pas encore décidés et n'avaient pas encore déclarer leur position, c'était le meilleur moment pour espérer les rallier. Hightower ou Tyrell ? La maison Hightower pouvait compter sur l'armée du roi déchu venu leur offrir de l'aide et du soutien. Seront-ils suffisant contre l'armée de Tywin Lannister, dont on entend déjà les rumeurs à travers le Bief ?

L'heure est encore à la discussion... Faites bien votre choix...
       

           
base crackles bones, modification zuz'

           
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Mar 29 Déc - 15:38

Elinor Appleton enceinte de six mois était partit assez tot avec son cousin Tanton por aller à Villeveille. La future mere n'avait rien dit à son frere comme il était attaché aux Tyrell. Elle était sur son cheval au coté de Tanton avec les forces des Appleton et des Fossevoie Pomme Rouge ainsi que des hommes qui venaient pour lady Jeyne Hightower. Elinor savait que c'était dangereux pur son frère et Ceryse à la capitale mais elle préférait sauver sa douce Lysa plutôt que l’agaçante Ceryse. Après une longue chevauché, ils arrivèrent en vue du campement et de Villeveille. Son cousin lui avait pris une cote de maille pour la protéger, Elinor l'avait dissimuler sous sa robe rouge. Sa sœur avait vraiment de la chance de vivre ici, elle serait contente de pouvoir la voir.

Ma chère cousine, venez ma douce nous allons descendre tout les deux, vous tous attendez notre retour et reposez vous.

Elinor regarda son cousin avec amour, cet homme était celui qu'elle aimait depuis toujours. Tout les deux avaient murement réfléchi, Elinor devrait épouser un homme qui était pour Rhaegar et les Hightower. Sa réputation serait sauve pour l'enfant car il ne naitrait pas bâtard. Ils avaient décider de sauver Lysa car aprs avoir plus rélechis, le roi Viserys était comme son père un fou et donc ils préféraient être avec le roi sain d'esprit. Pourtant Elinor vit que le campement n'était plus devant Villeveille. Ils étaient arrivés trop tard, Elinor ne savait quoi faire. Le convoi devait être partit il y a peu. Elinor se demanda si ils allaient dans Villeveille ou continués et retrouver le convoi.

Cousin que fais t'on, on va à Villeveille ou on essaye de les rattraper.

Son cousin réfléchit et Elinor aussi, elle se demandait comment faire. Leur troupe de quelques hommes attendaient qu'ils se décident. Son cousin regarda Villeveille puis Elinor.

Si on les aide durant le combat, ils pourront nous rendre Lysa, tu resteras en arrière ici à Villeveille pendant que nous guerroyons.
Non Tanton, je ne te laisse pas y aller tout seul si je te perd, je ne pourrais plus vivre.

Tanton acquiesça et commanda à ses hommes de repartir. Elinor suivit son cousin et lui promit de ne pas se mettre dans des situations dangereuses. Ils allèrent assez vite et Elinor vit l'armée des Hightower au loin, il fallait se dépêcher. Le drapeaux des Appleton et des Fossevoie Pomme Rouge flottait haut dans le ciel quand ils réussirent à rattraper le convoi. L'armée fut assez surprise de voir ces deux maisons arrivés. Il fallait maintenant trouver celui qui commandait.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Mar 29 Déc - 21:14

Le voyage du Nord vers le Bief fut long, fastidieux et compliqué. La cause de tout ça fut Malvina. Non pas que celle-ci fut un fardeau pour notre cher ami, non, elle ne fit qu'apporter son lot d'aventures. En effet, le charmante fer-née fut retrouvée blessée, épuisée et traquée par un homme des plus dangereux. De mémoire, Gawain ne se souvint pas avoir vu son ami perdre une seule fois en combat singulier, la voir dans cet état ne pouvait que le laisser présager d'un adversaire extrêmement habile. Du fait de cette poursuite, les nuits furent difficile. Rares furent celles où le voyageur dormi d'une traite jusqu'au matin. L'ombre malicieuse planant, il ne trouva que trop peu le repos, s'affaiblissant de jour en jour. Et pourtant, malgré tout cela, il fut des plus heureux que de voyager aux côtés de la belle, ne faisant que se rapprocher de plus en plus de cette dernière durant tout le trajet.

Malgré les soucis liés à ce voyage, il y avait autre chose qui inquiétait grandement le Risley ; son arrivé dans le Bief et, plus particulièrement à Villevieille. En effet, tout deux se rendaient à la demeure des Hightower, espérant trouver un quelconque travail. Ce qui le perturbait un était très simple, une guerre s'annonçait et le Bief était, semble-t-il, coupé en deux, les Tyrell et les Hightower, chacun s'étant rangé du côté d'un Targaryen différent. Ce qui le travaillait c'était que, les Risley s'étant rangés officiellement du côté des Tyrell, l'accueil pouvait être … Musclé si l'on venait à le reconnaître.
Certes, notre homme avait déjà travaillé pour la maison à la tour et, tout s'était plutôt bien passé mais, au vu de la situation, tout pouvait changer rapidement. Cependant, Malvina avait tenté de le rassurer en lui expliquant que s'il venait à arriver en même temps qu'elle, les doutes seraient moindres.

C'est donc le cœur, malgré tout, lourd que le petit groupe arriva dans cette majestueuse cité. Comme si le destin avait voulu faire d'eux des héros de roman, tout deux arrivèrent le jour d'une important réunion. Il y avait de nombreuses personnes, pour la plupart de grands noms du Bief, ou même de Dorne. Il était aussi question d'un suppléant de la capitaine de la garde royale de Rhaegar Targaryen. Lui, qui n'était finalement que peu de choses face à tous ces gens se fit embarquer par sa chère compagne de voyage jusqu'à la fameuse réunion où, il n'avait pas grand chose à faire, disons-le. Si la moindre personne venait à la suspecter d'espionnage ou de trahison, la fin de journée risquait d'arriver malheureusement bien plus tôt que prévu. Pourtant, s'il y avait bien une chose qui était certaine pour Gawain, c'est que jamais il ne se plierai aux choix de son frère, encore moins s'il ignorait les raisons qui l'avaient poussés à choisir ce camp plutôt qu'un autre. Sans doutes avait-il choisi les Tyrell suite à une entrevue promettant quelque réponse que ce soit. Dans tous les cas, tel un enfant, notre ami allait toujours à l'encontre de l'actuel seigneur Risley.

S'étant mis dans un coin de la pièce, aux côtés de Malvina, en essayant de ne pas trop attirer l'attention, le jeune homme écouta attentivement Rowen. Il le connaissait déjà, il avait toujours su la grandeur qu'il possédait en lui, tout comme sa bravoure et son charisme, mais … L'homme avait mûri, il avait grandi. Sans doutes les épreuves traversées à Port-Real l'avaient rendu ainsi mais … Il était devenu un parfait meneur désormais, capable de soulever une grande armée, de convaincre de grands seigneurs par ses seuls mots, tout comme il était aussi sûrement capable de commander cette fameuse armée. Un grand homme, que Gawain n'égalerait sans doutes jamais. On le disait aussi grand combattant et, pour finir, il avait à ses côtés une magnifique épouse, une Targaryen en plus de cela. Devant toutes ses constatations, le voyageur ne put s'empêcher d'avoir un petit pincement au cœur, une certaine jalousie pour celui qui semblait tout posséder. Comment ne pas lui en vouloir, au fond, pour tout ça ?

Ce qu'il apprit par la suite, au sujet de sa femme l'aurait presque rendu fou de rage. Il ne connaissait pas cette femme, du moins, pas personnellement, mais une chose était certaine, on ne devait en aucun cas maltraiter une femme, quelle que soit la raison. Un grand esprit chevaleresque avait toujours habité Gawain, même s'il n'en possédait guère le titre et, à ce sujet, faire une guerre pour celle qui partageait sa vie prenait tout son sens. Si on voulait bien de lui, le bieffois rejoindrait la cause de ce mari meurtri. Étonnement, la proposition arriva bien plus rapidement que ce dont il aurait pu penser. Le chevalier proposa à Malvina de guider la flotte bieffoise, ce qui fit afficher un grand sourire sur le visage de son ami. Comment ne pas être content pour elle ? Les langues bien pendues des autres seigneur le fit aussi rigoler légèrement. Oui, elle méritait sa place. Contre toute attente, la belle blonde se retourna vers lui pour lui proposer d'être son second. Cela le laissa bouche-bée pendant un court instant, ne comprenant guère ce qu'il se passa, avant de répondre, gêné.

« Je … Je ne connais rien à la navigation et je n'ai même jamais réellement connu de bataille navale. Je … Je doute d'être un choix décent pour t'épauler. En plus … Je … Je porte le nom d'un ennemi des Hightower. Tes hommes m'écouteront-ils ? Je … Enfin, si tu as besoin de mes services, de mes épées et de mes stratégies, je te suivrai jusqu'aux Enfers, si c'est ce que tu désires. »


Souriant grandement, cette joie ne fit que de courte durée, lorsqu'il apprit de la bouche de la dame Rhaenys qu'elle était enceinte, en suggérant qu'elle ne devait en aucun cas partir au combat. Six ou sept mois. Comment avait-il pu être tant aveugle ? Comment n'avait-il pas pu se douter que ce bout de ventre légèrement rond cachait un bien grand trésor ? Comment n'avait-il pu rien sentir durant ses voyages ? Malgré tout, malgré le choc, son cœur se déchira devant cette nouvelle. Ainsi donc, il y avait quelqu'un d'autre dans sa vie, lui qui espérait être unique … Son cœur sembla mourir. Cela ne l'empêcha toutefois pas d'être la voix de la raison lorsqu'il lui chuchota quelques mots.

« Tu dois écouter ser Rowen et son épouse, c'est une bien mauvaise idée que de partir à la guerre dans ton état. Tu pourrais être bien plus faible et désormais vous êtes deux. Il faut que cette bataille se fasse sans toi, s'il te plaît. Je combattrai pour deux durant cette guerre, sois rassurée. »

Suite à quoi, notre ami s'adossa au mur, écoutant silencieusement et tristement la suite des opérations, observant le seigneur des lieux quitter la pièce, se questionnant sur ce qui allait se passer désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Event 2 ♦ Song of roses and fire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Naufrages..... Est-ce le destin ? ( Pv Illumina)
» Shaé Mary Antonelli ▬ A song of Ice and Fire
» Song of Ice and Fire [TOP]
» Marlene • A song of ice and fire
» Top Partenaire : A Song of Ice and Fire RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 1.0 :: Rps terminés-
Sauter vers: