RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF et dans le Val ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire

Partagez | 
 

 Event 2 ♦ Song of roses and fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Sam 6 Fév - 16:33

Dés qu'il entendit les hommes crier à la vision des engins de siège, Owen sut. Il fit démonter ses tentes en grande vitesse pour essayer d'avoir un peu d'avances sur les troupes qui l'entouraient. Une fois ceci fait et ses hommes rassemblés. Il donna l'ordre à ses troupes pédestres de se diriger vers un bois à proximité par petit groupe pour ne pas éveiller l'attention. De toute manière, au vue de la cohue générale, personne ne fit réellement attention. Le blond remarqua bien vite qu'au vu du flots de troupes et de Lord qui désiraient rentrer se terrer à Hautjardin, il y allait avoir un bouchon au niveau des portes. Sans compter le nombre de pauvres ères qui allaient prendre la fuite. Une fois le plus gros de ses troupes parties, il monta sur son cheval, accompagnés de ses cavaliers et chevaliers.

«Messieurs, il est l'heure de tirer notre révérence et de nous trouver du bons côtés de la barrière. Veillez à ne pas porter haut nos bannières pendant notre folle chevauchée. Seulement quand nous serons à porter de vue des troupes Hightower. Je sais que certains d'entre vous se sentirons déshonorés par cet acte mais lorsque l'on fait la guerre, l'honneur ne sert aux hommes que de linceul. Si vous souhaitez passez vos derniers jours, voir mois de vie à croupir dans Hautjardin au cours d'un siège, grand bien vous fasse. Je ne vous ferai pas abattre pour les services que vous avez rendus à ma maison. Y a t-il des volontaires pour aller se terrer dans ce fief comme des rats ? »

Certains semblaient partager mais à la simple évocation de se retrouver coincé dans un siège les faisait réfléchir. Sans plus attendre Owen donna le signal et il éperonna son cheval. L'animal se avança.. Ses hommes le suivirent sans discuter et ils se frayèrent un chemin pour sortir vers l'est du camp et se dépêtrer de la foule pour filer droit vers l'ennemi qui il l'espérait avait bien reçu son message. Une fois sortir de la foule, les chevaux se calmèrent et ils purent partir au galop rejoindre les troupes de Rowen Hightower. La traversée se fit sans heurt. Évidemment, personne ne s'était attendu à ce qu'une troupe rejoigne ainsi l'ennemi. C'était totalement imprévisible et même lui avait agit dans le plus grand secret sur un dernier coup de tête. L'affaire était conclue. Il n'y avait plus qu'à savoir si les Hightower avait reçu son message et s'ils étaient enclin à l'accepter parmi eux. Ils pouvaient à présent distinguer les premières bannières et de nombreuses minutes plus tard, il s'arrêta face à des hommes armées qui tenaient leur main sur le pommeau de leurs armes, prêt à frapper à la moindre occasion. Une attitude préventive dans le but d'éloigner tous danger de leur troupe. C'était à lui de parler et à s'expliquer.

«Je suis Lord Owen de la maison Tyssier. Je viens me joindre à vos troupes avec mes hommes. D'autres de mes hommes sont terrer dans un bois à proximités et nous rejoindront à la tombée du soir. Je viens ici en tant qu'amis. Je pense que Lord et Lady Hightower ont dût recevoir une missive de ma part il y a peu !»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Dim 7 Fév - 12:43

Il y avait dans les yeux du jeune homme un nouvel éclat, la bravoure de inconscience avait laissait place au courage de l’homme déterminé. C’est par le sang que le lion prend la place qui lui revient, il fallait bien en être un pour partir en guerre contre plus grand et plus fort. Il n’avait su montrer à son épouse ses talents en politique, mais le monde lui avait vu l’homme de guerre, l’audacieux et le terrible combattant. Le royaume depuis des années du taureau blanc de la maison Hightower, force était de constater qu’un autre homme serait maintenant prit en exemple au sein de cette maison. Dés que Rowen le pouvait il s’occupait de son épouse, la seule personne capable de lui rappeler qu’il n’était pas qu’un être sanglant de plus. Le reste du temps le chevalier s’occupait des affaires de guerre, il dégageait depuis le début des hostilités une sorte de calme. Le garçon se muant en un leader, cette personne qu’il fut toujours destiné à devenir. Il était rare de le voir sourire désormais, il pesait ses mots et même quand il plaisantait il était bien difficile de ne pas voir sa réflexion profonde sur les sujets lui occupant l’esprit.

Alors devant la ville des Tyrell, il ne pouvait que réaliser l’ampleur du chemin accomplit. Toutes les vies perdues dans ce conflit, une partie de lui espérant que cela fut pour autre chose que le pouvoir. Il s’isolait chaque jour pour partir dans des bois non loin, prenant un point en hauteur. Fixant encore et toujours la ville, c’était sa façon à lui de réfléchir. Une partie de lui bien lasse de devoir encore tuer, à la fin de ce siège il n’aurait plus jamais la même vision des choses et il le sentait, cela encore s’il en sortait vainqueur. L’idée de mourir le fit sourire, la mort ne semblait pas être un moment agréable. Il entendit derrière lui des bruissements de feuilles, rien d’hostile vu le peu de soin que prenait la personne pour venir vers lui. Un léger regard en arrière lui suffit pour deviner la silhouette fine et gracieuse de la bâtarde du Bief, elle n’aimait ni la nature et encore moins les campements. Sa présence ne signifiait rien de bon, Flowers mettait toujours un point d’honneur à annoncer les choses importantes en personne.

-Un messager de Tywin va pénétrer dans ton camp bientôt Rowen. Un léger soupire en fin de phrase.

-Pourquoi ? Me dire les conditions de notre fin ? Il me connait et sait très bien que je ne recule jamais ! Le vieux lion était un homme sage, son fils spirituel savait qu’il ne lui proposerait jamais des conditions d paix ou autre, pas après l’enlèvement de son épouse.

- Non… Rhaenys a envoyée il y a quelques temps de cela un corbeau à Tywin, elle lui racontait une information en ma possession, peu de temps après votre fuite. Viserys Targaryen à mit fin aux jours d’une femme, il l’aurait pendue en place public, puis laisser le corps à la même place depuis. Sachant cela Tywin ne pouvait plus suivre les Tyrell, il est avec toi Rowen. Elle croisa ses doigts, lui laissant le temps de mettre les pièces dans le bon ordre.

- Je sais pas qui était cette femme mais pour que Le vieux retourne sa cape… Il avait débuté sa phrase en souriant, mais il s’arrête au beau milieu, fermant la bouche pour ne pas sortir une bêtise de plus. Il ne restait qu’une lionne à la capitale, celle qu’il essayait de retrouver depuis sa fuite. Son visage esquissa un mouvement vers le haut, comme ci Rowen luttait pour avoir le regard plus haut que les larmes cherchant à le submerger. Il était difficile de savoir ses pensées à cet instant, lui qui conserva ses yeux sur la place forte devant lui.

-Je te laisse, je retourne à ton camp. Elle s’inclina et disparue entre les arbres.

-Il ne faut pas prier les dieux pour des jouets Rowen, c’est bien normal qu’ils ne répondent pas à cela ! Lui avait dit sa mère une fois.

-Ah non ! Je veux être assez fort pour te protéger mère !

-Uniquement moi ? Et ta future épouse ? lui rétorqua t-elle en souriant.

-Si elle est jolie d’accord ! Tu crois que je peux prier pour qu’elle le soit ?

Il venait de comprendre, qu’il n’avait su tenir sa promesse. Cette sensation atroce lui coupa net la respiration, il chuta au sol. Déchirant en toute hâte les sangles de son armure, les bout de métal s’étalant de plus en plus sur le sol. C’est en chemise qu’il se retrouva, grattant le sol avant de bondir sur l’arbre le plus proche pour lui asséner des coups de poings. Rowen ne s’arrêta qu’au moment ou il vit ses mains couvertes de sang. Il serra les dents pour dissimuler la douleur, s’aidant du tronc devant lui il ramassa son épée et revint vers le camp. Un air absent traduisant des pensées prenant le pas sur la réalité, il pu voir de loin son épouse partir vers la tente des décisions. Il détourna son attention de cela pour partir dans la sienne, il y avait sur le présentoir une armure noire ébène. Celle qu’il portait le jour de son départ, il n’aurait du la portait qu’au jour de la victoire. Plus légère qu’une armure classique, elle inspirait cependant la crainte, des lignes fines la parcourant, dessinant avec soin des profils de lions. Il enfila cette dernière avec l’aide des écuyers, faisant disparaître lentement toute trace du Hightower pour céder la place à un lion bien plus terrible.

C’est dans cette tenue qu’il pénétra finalement dans la tente ou se trouvait tout le monde, l’armure le faisait paraitre plus froid. Du sang perlait toujours au bout des doigts de sa main non ganté, il laissa un silence s’installer. Les yeux humide mais également pleins de rage, il observa chaque personne présente. Son épouse ne lui avait rien dit au sujet de sa mère, il en comprenait la raison mais pour l’heure il n’était pas prêt à en parler avec elle: Hautjardin n’est pas une place forte faite pour répondre à une attaque, c’est une ville faite pour être belle. Il y a de larges passages presque partout, peu de zones couvertes, le plus gros soucis sera les appartements Tyrell. Je veux que l’armée y entre en bon ordre, il ne faudra pas blesser la population. En revanche toute agression sera réprimée comme tout acte de trahison envers nous doit l’être, acceptez les redditions des soldats ou loyalistes tyrell si elle se présente. Il faut prendre soin de ne pas froisser nos futurs allier, Je vais prendre la tête de la force qui ira vers les Tyrell. La résistance y sera surement plus dure, Rhaenys ira avec le reste vers le peuple de la ville. Cela me semble préférable d’offrir aux gens une image rassurante, Pour Tywin il se joindra à moi, il vaut mieux que je limite au maximum la nature de ses hommes à la violence et que je le place sous ma tutelle même relative, des questions ? Des Suggestions ?" Rowen marqua une pause, humidifiant ses lèvres: J’aimerais céder à la colère, ne rien dire de plus et charger cette ville, les tyrell prennent ceux qu’ils veulent, j’aimerais croire que la nôtre juste cause nous protégera si nous attaquons. J’ai confiance en vous, nous sommes ensemble dans ce tourment. » Un garde l’arrêta lui glissant à l’oreille la venue du lord Tyssier, il lui intima de le faire donc venir dans la tente. Une fois chose faite, Rowen lui fit un signe courtois de la tête, l’invitant à aller avec les autres autour de la table: C'est un honneur de vous recevoir Seigneur tyssier. Pour le commun des gens il était difficile de voir une différence chez lui. Mais un œil le connaissant mieux saurait voir cette chose, ce vide seulement remplit par cette guerre. Qu’elle prenne fin serait sans doute la pire chose pour lui, ne plus avoir personne, ni chose contre laquelle se battre, vivre avec ce silence et la douleur de ne plus pouvoir rien faire contre sa promesse brisée.
Revenir en haut Aller en bas
Valar Dohaeris
avatar
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris

Ft : No one
Multi-Compte : Valar Morghulis
Messages : 291
Date d'inscription : 27/01/2015

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Sam 13 Fév - 13:31


           
Event 2
War is coming



       
Song of Roses and Fire


299, 6ème lune, troisième semaine

La pluie s'était peu à peu faite plus tenue, le vent avait petit à petit chassé les nuages. Le soleil peinait encore à pointer le bout de son nez mais c'était un bon présage. Entre les murs de HautJardin, Tywin Lannister réfléchissait à la missive qu'il avait tenu entre ses doigts avant de la jeter dans le feu qui flamboyait dans la cheminée. Il rejoindrait les Hightower. La mort de Cerennna ne pouvait restée impunie.

La nuit avait offert de son innocence aux visages de assaillants mais les Tyrell restaient sur le qui-vive. Les Hightower s'étaient rapprochés et ils savaient que quelque chose se préparait. Que demain sifflerait le chant des batailles et que le regard sombre de l’Étranger planerait sur cette bataille. Que les cadavres allaient abreuver de leur sang les champs.

L'aube pointa le bout de son nez alors que les plans se mettaient en marche. Toutes les intrigues de la cour des Tyrell ne pourraient que leur porter préjudices. Il fallait toujours assurer ses arrières et les roses devaient pourtant le savoir. Aujourd'hui serait une belle journée pour les combats, aujourd'hui serait une belle journée pour la victoire. Qu'importait les vainqueurs. Le sang allait couler.

Un homme se dessinait dans l'aube de la ville, prêt à accomplir les sales besognes des Lannister. Il n'avait qu'un seul but, être le plus discret possible. Sa tenue ne comportait aucune indication quand à son allégeance et il n'était connu de personne. S'approchant de la porte principale, s'infiltrant dans les ombres pour que personne ne puisse le voir, il inspira profondément. S'il réussissait, les conséquences seraient immédiates. Mais s'il échouait... Il ne préférait imaginer ce qui l'attendait.

Les hommes devaient se tenir prêt. Car dans quelques secondes leur destin risquait de basculer.
       

           
base cracles bones, modification zuz'

           


Lancé de dé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valar Dohaeris
avatar
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris

Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 1906
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Sam 13 Fév - 13:31

Le membre 'The Unnamed' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé 100' : 69
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Dim 14 Fév - 5:14




Event 2 ¤ Song of roses and fire
« Come little spider... »


Elle avait finalement réussit à apporter le message aux Hightower sans problèmes. Les informations leur étaient revenus et les remerciements avaient naturellement suivis. Gwynesse était toute fière d'avoir mené à bien cette mission de la plus haute importance et encore plus de savoir que son frère serait très content. Car après tout, c'était essentiellement pour lui qu'elle avait accepté de prendre ce risque. C'était pour lui prouver qu'elle pouvait faire n'importe quoi malgré les dangers et qu'il pouvait lui faire entièrement confiance. Et c'était une réussite. Comme elle avait hâte de le revoir pour pouvoir admirer cette fierté sur son visage !

Mais ces retrouvailles n'arriveraient pas avant un moment. Pour rassurer Owen, elle avait accepté de se rendre à Villevielle pour y rester en sécurité le temps que la bataille passe. Bien évidement, elle avait fait tout ça à contre coeur, puisqu'elle aurait de loin préféré se rendre utile avec son arc à au front plutôt que de se terrer et de patienter. Mais elle savait aussi que jamais elle n'aurait pu se le pardonner si il lui était arrivé quoi que ce soit parce qu'il aurait été distrait en pensant à elle. Alors l'araignée avait cédé. Pour que son aîné combatte l'esprit tranquille. Mais pour au moins avoir un semblant d'utilité, elle avait laissé Barroth au campement et gardé qu'un seul de ses gardes pour le chemin. Sa contribution était minime, mais c'était toujours mieux que rien.

Aussi désormais s'ennuyait-elle dans la demeure des Hightower, à attendre. Pour s'occuper un peu et éviter de devenir complètement folle, elle aidait quelques servants dans leur tâches. Mais ça aussi ça devenait rapidement lassant. Chaque jour se ressemblait affreusement alors qu'elle attendait Owen, observant l'horizon à la fenêtre dans l'espoir de voir revenir l'armée victorieuse et qu'enfin ils puissent rentre à Froide-Douve. Chez eux.

La petite blonde soupira et prit son arc dans l'idée d'aller s'entraîner dans la cour prévue à cet effet. Elle tirait sur les cibles sans réelle volonté, manquant la plupart comme si soudainement elle était redevenue une novice de première classe. Si seulement il y avait quelque chose de plus intéressant à faire. Sauf qu'évidement, la Tyssier ne savait pas du tout ce qui se préparait et si ça aurait été le cas, peut être aurait-elle fait attention à ce qu'elle souhaitait...


© Garrett
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Dim 14 Fév - 16:16

Owen attendit patiemment et finale ses vœux furent exaucés. Après avoir prit connaissance de son arrivée auprès de ses supérieurs, le garde annonça au blond qu'il allait être conduit à la tente de Rowen Hightower, siège du conseil de guerre réunissant les Lords et chevaliers qui allaient sans aucun doute assiéger le fief d'Hautjardin. L'attitude qui semblait régner au sein du camp semblait moins chaotique que celles affichées dans le camp de Mace au moment de la fuite. Le blond garda trois chevaliers auprès de lui afin de lui servir le garde du corps et il envoya le reste choisir un emplacement pour leurs tentes mais également s'assurer que les troupes armées n'avaient pas pris la fuite et se rendaient bien dans leur direction. Une fois ceci fait, le jeune homme pénétra dans la tente du Hightower. Lord Rowen l’accueillit et Owen lui rendit ses politesses d'usage comme le désirait l'étiquette. .

«Tout le plaisir est pour moi, Lord Hightower. C'est un honneur que de me joindre à vous.»

Le jeune homme prit place à table. Il y avait du beau monde et il se trouvait en cet endroit parfaitement à sa place. Oh bien sûr l'ordre naturel des choses aurait voulu qu'il se trouve du côté des Tyrell, entre les murs de Hautjardin mais la vie était une bête cruelle et qui vous jouait souvent de bien mauvais tours.

«Si j'en juge par mon acceptation à votre table, mon modeste présent à du vous parvenir. Dame ma sœur se trouve t-elle ici ou l'avez vous laissée à Villevieille ? »

Une simple affirmation, une simple question. La première n'évoquait pas grand chose mais permettait aux Lords suspicieux de se faire une idée sur les raisons de sa présence ici sans disposer de beaucoup d'éléments pour s'interroger. La deuxième était  plus personnelle car il souhaitait s'assurer que sa sœur était à la fois en sécurité et en bonne santé. Il posa ses yeux dans le vide et réfléchit à la situation. La plus grosse épine qu'il restait dans le pied du Hightower devait être Tywin Lannister et ses hommes. Mace Tyrell était privé de la moitié de ses effectifs, retranchés dans son château et possédait autant de sens stratégiques qu'un navet. Les Tyssier n'étaient pas les plus grands vassaux des Roses, ni les plus riches mais l'esprit de leur Lord possédait d'excellentes données. En effet, ayant vécu de nombreuses années à Hautjardin, il en connaissait les moindres recoins, sans doute bien mieux que la plupart des personnes assises à cette table. Il pourrait donner un avis encore plus pertinent et une analyse plus pointue de la situation. Olenna Tyrell avait fondé sur lui de grands espoirs et l'avait formé aux arts de l'intrigue et Mace n'y avait jamais vraiment prêté attention. Grave erreur car l'homme formé par la Reine des épines allait peut-être causer la perte de la rose. Il était temps de s'enquérir auprès du maître d'orchestre des opérations de la situation actuelle. L'araignée était impatient de connaître le plan qu'avait contacté les Hightower.

«Je suis désolé de vous avoir interrompu Lord Hightower. Ou en étiez vous  ?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Dim 21 Fév - 21:27


The Lannisters aren't the only ones who pay their debts

   
feat. Tout le monde

   
Rowen esquissa un sourire amical au lord Tyssier, l’acceptant à sa façon dans la table des décideurs. Il revint donc au début de son plan, n’oubliant pas l’importance de la discrétion. Les hommes de la maison Tyrells ne seraient pas les plus durs à faire plier, une fois la ville infiltrée et le maître des lieux sous la coupe des Hightower. Le véritable problème serait ceux de la maison Tarly, de bons soldats avec à leurs têtes un guerrier aussi habiles que redoutables. Vaincre Randyll ainsi le Bief serait pris et de nouveau en paix, il ne cessa d’ouvrir et refermer sa main blessée par les coups contre l’arbre. Comme si la douleur l’aider à rester concentré sur son discours et ses idées. Cela avait également le don de lui faire oublier une autre peine bien plus terrible, il s’inclina alors devant l’assistance une fois les choses prêtes. N’affichant alors aucun sourire, il posa une main sur l’épaule du nouvel arrivant : Lord Tyssier ? Venez avec moi je vous prie… »

Dit-il avec un timbre de voix plutôt ferme, il quitta donc la tente avec son compagnon de fortune. L’héritier de la maison portant déjà son armure noire dégageait une aura particulière, presque glaciale il adopta un rythme lent comme pour mieux réfléchir à ses propos : Votre sœur est dans ma ville, si les dieux le veulent elle y sera en sécurité. Mais ce n’est pas la l’objet de mon attention envers vous, j’étais à ce jour celui de mes hommes connaissant le mieux la ville s’étalant devant nous. » Il tourna son regard vers celui de son interlocuteur, humidifiant ses lèvres avant de poursuivre : Mais vous êtes ici à présent ! Je suis lucide sur mon talent pour l’épée, mais je le suis encore plus sur le vôtre pour le don de la discrétion. Je veux qu’avec des hommes de votre choix vous alliez par les passages vous saisir des tyrells abritaient dans la citadelle, pendant que moi je serais à son pied luttant contre le gros des soldats. »

Rowen s’arrêta d’un coup, plaçant une main sur la garde de son épée si particulière : Je veux les Tyrells vivants qu’il ne soit pas dit que Rowen Hightower à vaincu par un massacre inutile, ils auront un destin plus digne d’un être humain…Ne me décevez pas Tyssier, je ferais en sorte que la paix soit profitable à chacun et si cette mission est un succès à vous surtout. » Il lui fit un sourire, un de ceux impliquant de ne pas décevoir le commandant devant lui. Le chevalier s’écarta de son camarade s’éloignant dans une autre direction, même sa démarche n’était plus la même, plus lourde et plus lente. C’était comme voir un homme portant tout le poids de son monde sur les épaules, non il ne serait plus jamais le même qu’avant.

Il déambula dans son camp, discutant avec les hommes pour avoir une notion sur le moral des troupes, la nouvelle de la mort de sa mère avait depuis fait le tour des lieux. Pourtant pas un soldat n’aborda le sujet, probablement une pudeur militaire, comme si la mort ne pouvait prendre que les frères d’armes. Rowen finit par disparaître hors du camp, vu pour la dernière fois avec une bouteille de vin à la main. Il désirait plus que tout la solitude à cet instant, ne pas voir le regard d son épouse, ni celui de son père. Cela lui était insupportable, combien de personnes allaient lui dire que cette mort n’était pas sa faute ? Non elle n’était pas morte pour une question de pouvoir, mais bel et bien par son acte d’entrée en guerre. C’est donc seul qui passa la majeure partie de sa nuit à réfléchir, il revint peu avant le départ des troupes. L’alcool avait eut le temps de sortir de ses veines, mais l’homme avait les traits tirés par la nuit blanche. Il divisa lui-même les troupes suivant son plan, se plaçant doucement à côté de sa femme sans même un regard pour elle : je suis brisé Rhaenys, mais je dois l’être pour accomplir mon devoir aujourd’hui, je dois ressentir cette douleur et cette rage. Mais si je l’autorise à brûler dans mon cœur, je ne pourrais plus l’arrêter, je te ferais du mal moralement, j’en ferais à chaque personne m’entourant. Je crois en toi, je sais que tu sauras me ramener, celui que j’étais sans cette rage… »

Il tira son épée hors du fourreau, la levant droit vers le ciel. Puis sans un mot la baissa pour que l’armée marche avec autant de précaution et de silence que possible, Rowen fit un signe de tête à Owen pour qu’il entre en premier dans la ville avec ses hommes, puis se fut son tour en compagnie d’une large force. Prenant la direction de la citadelle pour en finir avec les traîtres, il ne pu s’empêcher de lancer un regard vers la princesse juste pour se rassurer. C’est presque par surprise qu’il tomba sur Tywin et ses hommes, tout alignés comme une armée sanglante, il s’écoula une bonne minute durant laquelle Rowen et Tywin se fixèrent.

Puis le vieux lion s’approcha de lui pour se placer à ses côtés : Il est temps de venger ta mère mon garçon… Tu as une dette. » Ensemble ils s’avancèrent vers la citadelle, la combinaison des deux forces donnait le vertige. Une pluie de flèches tomba des fenêtres, perforant les armures des hommes. Quelqu’un s’arrêtèrent, une poignée songea à fuir reculant, la majorité continua de suivre l’impulsion des deux lions à l’avant, Rowen savait son opposant allait jouer la carte de la surprise pour semer la peur dans les rangs. Il ne céderait rien, pas un centimètre de terre, toute fuite serait un signe de défaite, il ne pouvait qu’aller de l’avant et tout risquer à cet instant. Randyll n’avait pu rassembler que les hommes et établir une vague ligne de défense surprit par la traîtrise du Lannister, tout tourna bien vite à un vrai chaos organisé. Les hommes Tarly approchèrent en courant de leurs adversaires, Rowen colla son épaule à celle de Tywin.

Les autres firent de même avec l’homme présent à côté d’eux, dans l’unique but d’encaisser l’impact violent. Tout éclata en un bruit métallique puissant, une fois la charge passée cela se transforma en une bataille sanglante. Dans chaque ruelle, place ou chemin du coin des hommes prenaient la vie des autres. On se battait dans les salons de maisons abandonnées comme sur les toits entre archers, cela devint comme toujours une boucherie. Rowen trancha bras et têtes à n’en plus finir, se retrouvant parfois acculé sous la pression de plusieurs soldats ennemis, qui prenait sa tête mettrait fin à la révolte, Randyll affronta brièvement Tywin avant que la mêlée des êtres ne les séparent. Impossible de savoir lequel des deux camps avait l’avantage, seul comptait les vies à prendre, cela ne prendrait fin que quand le dernier opposant ne serait mis à terre.

Le Hightower retrouva la présence de Tarly non loin devant lui, fou de rage il laissa éclater sa colère, s’engouffrant dans une brèche pour l’atteindre, Tywin ordonna aux hommes de le suivre. Rowen tenta de prendre sa tête d’un coup d’épée, mais l’homme de guerre n’était en rien un bleu si facilement tuable. Il ne possédait ni la taille ni la musculature du jeune chevalier, mais Randyll était un redoutable guerrier. Le premier choc entre les lames raisonna comme un son de cristal, deux épées d’aciers valyrien se rencontrant. Cela n’était pas arrivé depuis fort longtemps, rowen écrasa la lame de tout son poids, frôlant presque le visage de Randyll, ce dernier se tira de la par une esquive bien menée. L’un était clairement dans l’offensive, dans l’exploitation entière de ses talents. L’autre plus ancien et plus faible, compenser un manque de maitrise par une ruse et une improvisation sans faille, attendant que le Hightower fasse une erreur.

Le combat faisait rage au cœur d’une mêlée, parfois arrêté net par le passage d’un tiers lui-même perdu dans la cohue. Inlassablement le combat recommença à chaque interruption tout était réalisable à cet instant pour l’un ou l’autre des duellistes, Rowen ne prendrait jamais le dessus. Le vieux stratège ne se contentant que parer les diverses attaques sans prendre de risque, certain de ce fait là. Aidé par la fatigue de la nuit blanche passée par le demi lion, Randyll repoussa une échéance presque inévitable. Pour qui sait laisser à ses troupes le temps de retourner la situation, obnubiler par l’idée de ne pas perdre quoi qu’il en coûte. Le vieux renard rusé fut surprit par le geste de Rowen, ce dernier avait empoigné d’une main ferme Corvenin, l’épée du Tarly. L’acier aiguisé de la lame parvenant lentement à déchiré les mailles du gantelet de Rowen, pas un instant l’idée de lâcher ne lui vint à l’esprit. S’il avait du perdre sa main entière pour gagner cette guerre alors il prendrait le risque. Randyll tira plusieurs fois sur la garde de son arme pour tenter de la sortir de l’emprise du Hihgtower, la chaire ouverte du chevalier libéra un flot de sang sur le sol. D’un geste brusque, Rowen enfonça Vigilance dans la poitrine de Randyll Tarly, plongeant un regard noir sur le cadavre encore chaud s’écroulant sur le sol, il se pencha pour s’emparer de Corvenin, la brandissant ensuite bien haut vers le ciel : RANDYLL TARLY EST MORT ! »

Il restait peu d’hommes de la maison au chasseur rouget de la rose d’or, pourtant ils se battaient encore comme des diables. Essayant maintenant de reprendre l’épée appartenant à la maison du défunt lord, Tywin bien peu enclin à perdre plus d’hommes et de temps dans cette besogne, concentra toutes les forces sur la poche de survivants, ne laissant plus aucun combattant en vie. Rowen s’adossa contre un mur, profitant du calme retrouver, le garçon leva les yeux vers la citadelle encore verrouillée ou s’abritait encore son dernier opposant. Alors que les soldats achevaient les blessés adverses ayant refusé de se rendre, il pria pour qu’une petite araignée ai pu tromper la Rose et ses épines.

   
   
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Mar 23 Fév - 13:29

Quand le plan atteint la fin de son exposé, le Hightower convia Owen à le rejoindre pour un entretien en privé. Le Tyssier ne se fit pas prier pour suivre l'homme originaire de Villevielle. Au cours de cet entrevue, l'araignée apprit que sa sœur se trouvait en sécurité dans la grande ville du Sud et s'en trouva réconforter. En effet, elle courrait peu de risque en se trouvant là bas, sous la protection des Hightower. En théorie, personne ne viendrait se mêler d'attaquer Villevieille et surtout pas les Tyrell qui semblait être fait comme des rats. Rowen en vint au point le plus important. Quelque part, Owen s'y était attendu. Il avait été élevé des années à Hautjardin et connaissait le fief comme sa poche. Sans doute presque aussi bien que certains Tyrell et le Hightower comptait mettre cette opportunité à profit pour faire main basse sur les Tyrell cloîtré à Hautjardin. De ce qu'il en savait par les rumeurs du camps Tyrell et ce qu'il avait pût constaté de ses propres yeux, un paquet de roses étaient encore présents dans ce fief. Lady Tyrell et son époux, Garlan et Willos, deux de leurs enfants ainsi que Olenna, la Reine des épines, mère du Lord Suzerain. Sans doute y avait-il d'autres Tyrell moins importants ou de branche secondaire mais ceux-ci ne semblaient pas être ses objectifs premiers. Il y avait trois choses positifs dans cette demande : la première était que le Hightower semblait vouloir épargner les Roses ce qui arrangeait fortement le Tyssier puisqu'il en avait fréquenter un paquet. La seconde était qu'il ne serait pas dans le gros des combats ce qui l'intéressait tout autant. La perspective d'une solide récompense n'était que la cerise sur le gâteau de ce plan.

«Je vous remercie d'assurer la sécurité de ma sœur et vous en suis très reconnaissant. Me prenez vous pour un monstre ? Je ne serai de toute façon pas d'avis de les tuer. Si c'était votre décision je vous aurai invité à choisir quelqu'un d'autre pour cette mission. Je m'acquitterai de ma tâche. Vos derniers mots ne sont pas tombés dans l'oreille d'un sourd. Passez une bonne journée, Lord Hightower.»

L'araignée attendit calmement l'instant T avec une certaine appréhension mais ce fut pourtant bel et bien campé sur son cheval qu'il observa l'instigateur de cette attaque. Lorsque le moment fut venu, les troupes partirent à l'assaut au moment où le Hightower baissa son arme. Leur regard se croisèrent et il comprit. L'araignée fut la première à pénétrer dans Hautjardin en compagnie de ses chevaliers, de quelques un de ses plus vaillants gardes et paysans. En toute logique Mace se trouverait aux commandes pour repousser le siège et son fils, Garlan serait à proximité ou participerait au combat. Les femmes seront sans doute retranchés dans l'un des appartements de l'une d'entre elles. Willos serait soit dans sa propre chambrée soit en compagnie de ces mêmes dames. Au premier croisement il avait bifurqué pour prendre les rues sensiblement moins fréquentées et celles qui seraient à n'en pas douter les moins surveillées. Il s'arrêta face à une maison et laissa passer un groupe d'homme armé à l'intersection. Ils ne mirent pas plus d'une dizaines de minutes à se trouver devant l'entrée la moins fréquentée du château. Owen laissa le choix aux gardes, mourir maintenant en gâchant une opportunité de fuite pour leurs nobles ou les laisser passer et gagner un précieux temps pour s'enfuir ou se joindre à la bataille. Oui à présent l'araignée adoptait le costume d'un homme toujours fidèle aux Tyrell qui comptait les faire sortir de la ville. Ils ignoreraient sans doute qu'il les livreraient aux Hightower. Il commença par les appartements de Mace Tyrell mais ne trouva rien. Il finit par dénicher Olenna, Lady Tyrell et Willos dans les appartements de la matriarche après avoir à nouveau négocier avec les gardes qui prirent cette fois-ci la fuite.

«Nous n'avons pas le temps de discuter. Il faut vous faire sortir tout de suite de la ville. Les Hightowers seront là d'une minutes à l'autre. Si je ne vous fais pas toute de suite évacuer, vous risquerez de perdre votre tête d'ici la fin de la journée et ce n'est pas avec les fuyards qui viennent de se sauver devant votre porte, ni avec les forces présentes dans ces pièces que vous pourrez espérer survivre.»

Willos sembla faire confiance à Owen. Lady Tyrell s'inquiétait pour son époux et son fils Garlan pendant qu'Olenna Tyrell semblait peser le pour et le contre. Owen se dirigea vers le balcon en sa compagnie et lui montra ce qu'ils pouvaient apercevoir des combats depuis leur position. La lutte ne semblait pas tourner en faveur des roses. Bien que méfiante, elle accepta de suivre Owen également tout en veillant à ce que Dextre et Senestre la suive ainsi que d'autres gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon Ensoleillé
avatar
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris

Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 6461
Date d'inscription : 27/02/2015

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Mar 23 Fév - 16:04


           
Event 2
Rhaenys Hightower



       
Song of Roses and Fire


299, 6ème lune, troisième semaine
Le plan fut donné et la jeune femme décida de s’isoler de nouveau, pensant au lendemain. Elle ne ferma quasiment pas l’œil de la nuit car ses songes étaient hantés de nombreux cauchemars qui la fatiguait plus qu’autre chose. Alors elle restait immobile faisant le vide dans son esprit, sous les regards de ses gardes qui étaient aussi inquiet d’elle. Le lendemain matin, le futur du Bief se jouerait. Le futur des Hightower, son futur à elle. Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine. Mais elle ne devait pas montrer sa peur, elle devait contrôler ses émotions comme on le lui avait appris durant des années mais où elle s’était révélée piteuse élève en la matière. Son impulsivité dornienne prenait trop souvent le dessus ainsi que sa franchise. Elle devait se montrer forte encore quelques heures, elle devait montrer celle qu’elle n’était pas pendant l’assaut et le combat avant de revenir la jeune princesse qui n’avait rien à voir avec le pouvoir.

Aux premières lueurs de l’aube, l’armée Hightower siégeait devant les portes bien décidé à que l’affaire soit réglé avant la fin de la journée. Rhaenys devait diriger une grosse partie de l’armée dans la ville basse. Elle avait donné des ordres clairs : aucune victime civile, aucune femme et aucun enfant ne devaient périr. La clémence devait être de mise pour ceux qui se rendait et ceux qui se battait devait être fait prisonnière et non être tué. Le Dragon Ensoleillé voulait éviter un bain de sang. Elle voulait juste que cette histoire soit vite terminée. Que vengeance soit faite et qu’elle puisse retourner vivre sa vie paisiblement loin de la guerre et des complots. Une drôle de mascarade se jouait et cela n’arrangeait rien à la fébrilité ambiante qui régnait. Rowen lui glissa des mots incompréhensibles à son oreille et elle ne répondit pas, laissant le silence répondre à son époux.

Les portes s’ouvrirent finalement, le vieux lion avait tenu parole, aussitôt et aussi silencieusement que possible l’armée se mit en mouvement. Ils pénétrèrent dans la ville et Rhaenys envoya des escouades sécuriser chaque quartier de la ville. Certains résistait et devaient affronter les soldats, il eut des morts. La jeune femme usa de sa lance deux trois fois afin de dissuader un fou de se battre, et ses hommes firent de même. Tout se déroulait assez bien, jusqu’à ce qu’il tombe sur Theodore Tyrell, un cousin de la branche principale Tyrell. Visiblement il commandait la garde de la ville basse. Aron voulut s’en chargé, son sang dornien exprimant sa haine des biefois. Le combat s’engagea sous les yeux inquiets de la princesse. Mais le Santagar était trop impulsif et ne se montrait pas prudent et l’épée de la rose vint rapidement s’enfoncer dans le flan du dornien qui poussa un grognement de douleur. William Wells se précipita sur son compatriote pour l’éloigner du combat et la jeune femme attrapa sa lance d’une main ferme, ses yeux bleus lançant des éclairs de fureur.

Fatigué par son affrontement avec le dornien, Rhaenys finit de faire monter la fatigue en usant de son agilité et sa vitesse, profitant de l’allonge de sa longe pour piquer le biefois. Tout en attaquant elle observait l’armure de son ennemi, cherchant le point faible dans celle-ci. Elle vit un petit espace au niveau du flan. La lanière de cuir reliant les deux plastrons était trop large pouvant laisser passer une arme et avec le bon angle, une blessure pouvait vite être mortelle. La fille d’Elia Martell commença à se déplacer de sorte à avoir un bon angle d’attaque puis sans prévenir, elle se rapprocha et allongea son bras. Sa lance frappa d’estoc la chair et la transperça. Elle dut transpercer un poumon car du sang jaillit de la bouche de son ennemi qui tomba à taire agonisant. Elle se redressa et jeta un coup d’œil furieux sur les gardes Tyrell qui était armée. Petit à petit, ils jetèrent leur arme à terre se rendant.

La ville était sous contrôle, elle espérait que la citadelle soit également contrôler.

       

           
base acidbrain, modification zuz'

           



The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valar Dohaeris
avatar
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris

Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 1906
Date d'inscription : 26/01/2015

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   Mer 24 Fév - 19:00


           
Event 2
War is coming


[center]
       
Song of Roses and Fire


299, 6ème lune, troisième semaine
Hautjardin était en proie à la panique. Si la ville basse fut mise sous contrôle dans un calme tout relatif par la princesse Rhaenys ce n’était pas le cas pour la citadelle où le sang et la violence régnaient. Les Tyrell avaient été berné par Owen Tyssier et ils étaient tous prisonnier en attente de justice. Il eut de nombreuses pertes des deux côtés. Randyll Tarly fut tué après un duel contre Rowen Hightower, Theodore Tyrell fut tué par Rhaenys Hightower après avoir lui-même occis Aron Santagar. Garth Hightower perdit également la vie dans d'étranges circonstances. Mais la ville tomba dans les mains des Hightower aidé par les Lannister. Le calme revint doucement sur Hautjardin, les armées ses dispersant.

Le procès des Tyrell eut lieu et Garlan refusa de se rendre en réclamant un duel judiciaire. Il fut son propre champion contre un membre de la garde de Rhaenys qui eut raison de la rose au bout d’un long combat haletant. Mace Tyrell refusa également de ployer le genou devant la princesse et son champion perdit contre celui de Rowen. Lady Olena fut plus modérée dans ses propos mais on sentait le refus de réédition. La décision fut prise, elle serait prisonnière et invité dans la tour. Willos Tyrell accepta de se rendre, il n’avait jamais réellement embrassé la cause de sa famille et devenue le nouveau lord Tyrell il prêta allégeance aux Hightower et céda une grande partie de ses terres aux Florents.

Les nobles du bief furent conviés à prêter allégeance à la nouvelle maison suzeraine et tous le firent malgré leur opinion. La démonstration de force envers les Tyrell avait convaincu le reste des nobles de se tenir tranquille. Les deux roses de Port-Réal furent conviés à faire de même sous l’autorité de leur frère, mais ils étaient fort à parier que la Reine refuse catégoriquement et envoie une armée tenter de reprendre les terres de son père.

       

           
base acidbrain, modification zuz'

           

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Event 2 ♦ Song of roses and fire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Event 2 ♦ Song of roses and fire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Naufrages..... Est-ce le destin ? ( Pv Illumina)
» Shaé Mary Antonelli ▬ A song of Ice and Fire
» Song of Ice and Fire [TOP]
» Marlene • A song of ice and fire
» Top Partenaire : A Song of Ice and Fire RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 1.0 :: Rps terminés-
Sauter vers: