RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La 20e MAJ est terminée les nouveautés sont à lire par ici !
Nous avons besoin de monde dans le Bief, à Dorne et dans le Val ! Points à la clé !
Jusqu'à mercredi les votes aux tops sites, compte double !!
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici

Partagez | 
 

 Dragons and Roses (Viserys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 515
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Dragons and Roses (Viserys)   Mar 6 Fév - 14:20

Viserys & Margaery

Dragons and Roses


La nuit tombait sur la capitale dornienne, la température avait diminué de quelques degrés restant, malgré tout, bien plus élevée que dans les contrées qu'elle était amenée à visiter. Margaery avait été plus qu'heureuse de se débarrasser de sa robe verte et jaune, portée quelques jours auparavant lors du mariage, pour adapter sa toilette à celle de la princesse Rhaenys, visiblement bien plus à jour sur la mode dornienne qu'elle même ne pouvait l'être. Si elle appréciait les tissus légers, les coupes mettant sa silhouette en valeur, elle devait admettre préférer le climat plus tempéré de Hautjardin. À Lancehélion, elle avait l'impression que sa peau était perpétuellement recouverte d'une pellicule d'humidité insupportables. Ses robes lui semblaient lourdes et elle avait la sensation de se mouvoir à la même vitesse que sa grand-mère, c'est à dire bien trop lentement pour son envie de découvrir la ville. Lorsque le crépuscule faisait son apparition, la demoiselle du Bief se sentait revivre. Elle se promenait dans les jardins aquatiques qui lui rappelait tant sa région natale et profitait des extérieurs avec délectation. Ce jour là, alors que le soleil déclinait, Margaery Tyrell s'était installée près d'une alcôve donnant sur les jardins aquatiques. Elle lisait pour passer le temps, laissant sa peau refroidir après la chaude journée passé à converser dans ces mêmes jardins, à tenter de donner le change face à des dorniens visiblement aucunement gênés par la lourdeur de l'air. Un instant, elle songea à son teint, si pâle en arrivant, qui se voyait légèrement hâlée par ces journées sous un soleil de plomb. Elle avait remarqué ce matin la légère démarcation entre ses bras éternellement nus et ce que ses jupes cachaient à la vue de tous. Bientôt il serait temps de rentrer à Hautjardin, de préparer le retour de Garlan et de son épouse. Tant de choses l'attendait dans la capitale bieffoise: l'absence d'Abigaëlle Rowan avait été comblé par l'arrivée de nouvelles dames de compagnie qu'elle avait hâte de rencontrer. Cependant, elle savait que rien ne serait plus jamais comme avant. L'amitié sincère qui la liait à la future épouse de Lord Caron n'aurait d'équivalent dans sa nouvelle suite, personne ne pourrait la remplacer à ses yeux et soudain, l'idée de savoir qu'à son retour, la blonde ne serait plus là lui brisa le coeur. Il était arrivé qu'Abigaëlle parte quelques jours, rentrent dans sa famille mais elle revenait toujours. Pour la première fois, Margaery prenait conscience que le mariage de ses amies d'enfance changeait son existence. Quittant les lignes qu'elle lisait, le regard de Margaery se perdit dans le paysage exotique qui s'offrait à elle. Tant de choses changeaient ces derniers temps. Il lui semblait que c'était hier, encore, qu'elle avait rencontré le Prince Viserys. Et le voilà à présent marié. Un soupire s'échappa de ses lèvres. Bientôt ce serait son tour. Cette pensée la réjouissait et l'angoissait dans le même temps. L'amour qui l'unissait à Aegon était beau, pur et transcendait leurs noms. Si elle n'avait été une Tyrell et lui un Targaryen, s'ils s'étaient connus en d'autres lieux, d'autres temps, Margaery ne doutait qu'elle l'aurait aimé malgré tout. Après ce qu'ils avaient vécus ces dernières lunes, elle ne doutait qu'ils soient destinés l'un à l'autre et bientôt ils seraient unis devant les Sept et devant tout Westeros. C'était dire adieux à tout ce qui avait fait sa vie jusque là qui l'attristait. La place de Willos était à Hatujardin et le premier né de Garlan et Leonette exigeait leur présence dans la demeure familiale. Quand à Loras ... Loras était marié désormais. Peut être pourrait-il l'accompagner dans son départ pour sa nouvelle vie, mais jamais plus ils ne pourraient se montrer aussi proche l'un de l'autre qu'ils l'avaient été dans leur enfance. Il n'y avait pas que sa fratrie qu'elle devrait quitter. Le visage de Daena passa dans son esprit, le rire d'Abigaëlle résonna dans ses oreilles et les mots d'Andrew se rappelaient à elle. Tant de chose qu'elle laissait derrière elle. Si elle savait qu'elle serait heureuse auprès de son prince, elle ne pouvait s'empêcher d'être nostalgique. Un bruit de pas la ramena dans la réalité. Le soleil n'était plus qu'une ligne orangé à l'horizon. Elle tourna la tête vers l'origine du bruit, ravalant ses larmes prête à porter l'éternel sourire qu'on lui connaissait. Ne jamais laisser ses sentiments la trahir. Jamais. Son regard trahit sa surprise lorsqu'elle reconnut la silhouette familière du Prince. Elle quitta son banc improvisé, saluant révérencieusement sa plus vieille connaissance au sein de la maison qui serait bientôt la sienne. « Votre Atesse. » Relevant la tête, elle lui adressa un de ces sourires que l'on offre qu'aux vieux amis. Car c'était ce qu'il était pour elle, un homme partageant son gout du beau, de l'art, un homme avec qui elle aimait converser, un homme qui, aujourd'hui, vivait ce qui serait sien dans peu de temps.
AVENGEDINCHAINS


(5)


(Aergy) We’re not just royalty. We are more than an alliance. We love each other. And we always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 1263
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   Mer 7 Fév - 10:45

Dragons and Roses

Lancehélion | Lune 5 Semaine 4 | Viserys et Margaery


Tout s'était déroulé correctement, l'union, la consommation, toutes les choses qui font d'un mariage un mariage réussi. Et pourtant, le Dragon de l'Est n'était pas satisfait, il ne pourrais jamais l'être. Il avait soif d'être plus et Dorne avait peut être l'air d'une charmante contrée exotique, il n'en était pas moins que cela serai sa prison. Une cage dorée qui l'éloignerai du pouvoir qu'il avait tant apprécié. De sa famille, sa petite sœur notamment qui avait tant besoin de lui.

Le visage de Viserys trahissait cependant une fatigue. Malgré le maquillage, il n'avait pas réussi à éliminer totalement les cernes qui s'étaient installer sous ses yeux, pour son plus grand agacement. Même son expression faciale trahissait de fait une certaine lassitude que le prince n'avais pas réussi a effacer. Était-ce le climat lourd de Dorne qui ne réussissait pas au Prince, ou le fait que la nuit avait était extrêmement longue pour lui ? Entre la cérémonie du coucher, et le fait que son épouse et lui avait discuter à une heure avancée dans la nuit. Où peut être les trois, en tout cas, c'est ainsi qu'il arpentait les jardins.

Vêtue, d'une houppelande dorée, ou par un effet ingénieux, le tailleur avait fixé a même le vêtement de l'or, par petit monceau de façon a simuler l'illusion que c'était des écailles dorée. Cette tenue était un clin d'œil à une antique créature disparue depuis longtemps. Feux du Soleyl le Doré, l'antique dragon d'Aegon II. Le plus beau dragon des septs couronne dont beaucoup de chroniques affirmaient qu'il était le plus beau dragon jamais vu sur terres. Quand il était exposé à la lumière du soleil, ses écailles brillaient comme l'or battu.

Et bien que le soleil déclinait, la clarté de celui-ci se reflétait encore sur la tenue d'or du Dragon de l'Est, illuminant par moment ce qui l'entouré d'une lueur flavescente. Le bruit de ses pas et le cliquetis léger du métal attirèrent l'attention de la jeune femme qui était seule a proximité dans une alcôve.

Il ne fallut pas longtemps pour que les yeux améthyste du prince identifient la jeune Tyrell, qui était maintenant son amie. Il ne portais plus l'anneau qu'elle lui avait offert depuis bien longtemps. Il ne pouvait de toute façon pas porter un bijou au symbole des Tyrell à son mariage à Lancehélion, les habitants de Dorne, et ceux du Bief étant encore à couteau tiré.

"Oh, ma chère, épargne moi le protocole. Viserys suffira simplement... Apres tout, vous allez bientôt faire partie de notre famille."

Un faible sourire illustra son visage alors qu'il s'approcha un peu plus de son interlocutrice.
©️️ Feniix


1


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 515
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   Mer 7 Fév - 12:05

Viserys & Margaery

Dragons and Roses


Elle ignorait ce qui rendait Viserys Targaryen si impressionnant malgré sa silhouette bien plus frêle que celle de son frère ou de son neveu. Sans doute le fait qu'il ait le physique typique des anciens guerriers valyriens, ses long cheveux argentés encadrant un visage pâle rehaussé de ce regard améthyste unique dans tout Westeros. Il y avait quelque chose d'envoutant dans cette famille, une sorte d'autorité innée, de grandeur sous-jacente qui attirait la jeune Tyrell vers ses membres, subjuguée par leurs personnes et leurs auras. Bien sur, ce qui la liait à son promis était bien différent de l'intérêt qu'elle avait pour son oncle, elle avait trouvé, en Viserys Targaryen, un compagnon partageant son amour des arts, de la courtoisie et de ce qu'il restait de grandiose dans la vieille aristocratie. Viserys la fascinait pas sa conversation et son savoir et, si elle regrettait de n'avoir put échanger avec lui autrement que par corbeau ces dernières lunes, elle était plus qu'heureuse de retrouver sa personne. Elle resta cependant frappé par ce qui se dégageait, ce soir là, du prince nouvellement marié. Une fatigue palpable, une lassitude qui se ressentait dans son regard et qui était suffisamment communicative pour que, déjà écrasée par la chaleur étouffante de cette région maudite, Margaery ressente le poids qui pesait sur les épaules du jeune homme. « Je vous remercie de votre gentillesse. » lui dit-elle, honorée qu'il la considère déjà de cette manière. « Cela fait bien longtemps que j'ai n'ai eu la joie de partager un moment seule à seul avec vous. » remarqua-t-elle avec le sourire, faisant mention des quelques instants qu'ils avaient partagé lors de la visite princière sur les terres bieffoise. Les rencontres suivantes avaient toujours eu lieu en la présence de ses dames de compagnie ou de l'entourage du prince. Banalité et courtoisie avaient été échangé, ils gardaient leurs passion commune pour leurs échanges épistolaires privés. C'était sans doute cette discrétion qui rendait son amitié sincère: elle ne voulait donner à cet homme aucune raison de douter des relations cordiales qu'il avait avec les Tyrell, avec les maisons du Bief, avec elle même. Pendant un temps, elle s'était sentie transportée par leur amitié commune ...Son coeur, encore meurtrie par de évènements trop récent dans sa courte existence, avait trouvé en la personne du prince, un soutien indéfectible. Elle ne se serait jamais risqué à confier ses troubles amoureux à une telle personnalité, il était loin de tout cela, loin d'avoir le temps de s'épancher sur des peines de coeur, mais l'honneur dont il la gratifiait en échangeant avec elle lui avait permit de retrouver confiance en elle. « Encore toutes mes félicitations pour votre mariage. C'était une très belle fête. » dit-elle, détournant le regard pour le poser sur la ligne orangée qui s'affinait de minute en minute. Elle était sincère. Le faste de remariage royal avait dépassé les plus belles soirées auxquelles elle avait eu la chance d'assister. « Votre épouse est d'une grande beauté ... » Il aurait pu trouver plus mauvais parti: Arianne Martell était une femme belle, puissante en son domaine. Elle se doutait bien que, à l'image du reste de la noblesse du continent, il n'avait sans doute pas eu son mot à dire sur son mariage. Cela devait être encore plus compliqué d'être le frère d'un roi que d'être la fille d'un suzerain bieffois. Dans ce que certaines qualifiaient de malheur, elle avait de la chance. La chance de connaitre son promis, de l'aimer et de s'en savoir aimer en retour. Combien pouvaient faire à la fois mariage politique et mariage d'amour ? Sans doute une poignée de privilégié sur toute une génération ... Les cernes du prince l'inquiétait quelque peu. Peut être était-il malheureux ? Peut être s'ennuyait-il déjà de sa liberté de célibataire lui permettant d'arpenter Westeros comme il le voulait ? Une pensée qu'une dame de son rang ne devrait avoir lui traversa l'esprit et manqua de lui arracher un sourire en coin. Après tout, il n'était marié que depuis peu ... Peut être profitait-il juste de la compagnie de sa nouvelle épouse ... « Vous plaisez vous à Dorne ? » demanda-t-elle alors, s'interrogeant sur leur capacité à eux, continentaux, à s'habituer à pareille chaleur. Cela devenait insupportable ! Mais ne disait-on pas que la chaleur convenait à merveille aux dragons ? Cela était étrange, pour elle, de savoir qu'il resterait ici, dans ce château.
AVENGEDINCHAINS


(1)


(Aergy) We’re not just royalty. We are more than an alliance. We love each other. And we always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 1263
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   Dim 25 Fév - 18:31

Dragons and Roses

Lancehélion | Lune 5 Semaine 4 | Viserys et Margaery


Le Dragon de l'Est esquissa un sourire. Il était content de se retrouver avec Margaery, et bien que sa considération pour la jeune rose avait évolué, il ne pouvait pas lui dénier que sa compagnie était agréable, et qu'elle était serai une précieuse amie. Une amie qui le prince souhaitais vraiment garder, car les être de la qualité de cette jeune femme était fort rare.

Il avait encore tant à faire, et une profonde lassitude, c'était installer chez le prince, en considérant que ce qu'il avait accompli n'était encore rien face a l'ampleur de ses multiples projets. Et ce mariage n'arrangeait pas les choses, loin de là, il n'était plus aussi libre désormais

"C'est tout naturel, nous somme amis avant toute chose."

C'était un jeu dangereux, ces précepteurs avaient toujours était très strict sur le protocole, et Viserys avait tendance a s'en détacher parfois un peu trop dans les moments dit intimistes. La charge de prince était quelque chose que l'ont ne pouvais pas se défaire ainsi, disait le mestre. Cependant quelques moments de vérité et de sincérité de temps à autre pouvaient être précieux.

"Je vous remercie Margaery, une belle fête, mais pas parfaites. Cette pièce de théâtre était ma fois fort inconvenante. Même sous le regard des septs et lors de ce genre de moment sacré, les fourbes ne peuvent s'empêcher de conspirer et de tout salir."

Viserys secoua la tête d'un air dépité. C'était symptomatique du règne de son frère, un roi qui a ses yeux devenait faible de jour en jour. Un roi de compromis et de pardon, tout l'inverse de son royal père qui avait sut lui être inflexible avec les traîtres, en toutes périodes. Le voilà condamné à un vulgaire mariage matrilinéaire, ce qui était une première dans l'histoire du royaume, et un aveu de faiblesse de la part des Targaryen de s'abaisser à un tel niveau. Cependant si au départ le prince avait mal pris l'affaire avec la pensée qu'on le prostituait pour la paix... En ayant vu son épouse sa rancœur, c'était quelque peu abaisser, l'exil a Dorne serai bien plus doux que prévu et bien plus agréable. Et puis n'avait il pas prévu toutes les possibilités ?

"C'est un bel endroit oui... Une cage dorée digne d'un prince, je suppose."


Il se sentait déjà éloigner de tout, de sa propre famille, de Daenerys surtout. Comment aller t'elle faire sans lui maintenant ? C'était une source d'inquiétude qui ne quittait pas l'esprit du prince.


©️️ Feniix


2


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 515
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   Jeu 15 Mar - 21:06

Viserys & Margaery

Dragons and Roses


La chaleur de Dorne et l'ambiance exotique, aux yeux de la Bieffoise, invitaient à bien des confidences. Telles les chaudes nuits d'été qu'elle passait, enfant, vêtue d'une simple chemise et allongée à même l'herbe des jardins, cette entrevue avait un léger gout d'interdit, d'aventure qui exaltait son être. Elle n'avait, pour le prince, qu'une sincère et profonde amitié même si, un temps, elle s'était interroger sur la proximité qu'ils semblaient développer. Cependant, elle savait que bien des esprits se montreraient scandalisés de savoir un prince jeune marié en compagnie d'une demoiselle qui n'était ni sa soeur, ni son épouse. Pire, sa réputation aurait pu être mise à mal puisqu'elle s'était rendu en ces lieux sans chaperon, ni escorte. Elle avait cependant confiance en la discrétion du dragon et en l'honnêteté du lien qui existait entre eux. « Vous êtes trop bon, c'est un réel honneur de savoir que vous me comptez parmi vos amis. » lui dit-elle, lui adressant un révérencieux signe de tête en guide de remerciement. La charge royale semblait peser sur cette famille et Margaery constatait avec une once d'amusement et une pointe de surprise, la facilité avec laquelle, une fois en confiance, ils pouvaient se laisser aller à l'abandon du protocole. Ce dernier semblait si stricte que, malgré toute son ambition pour rejoindre la famille royale, et tout l'amour qu'elle éprouvait pour son promis, elle redoutait la découverte de cette étiquette. Bien sur, son rôle dans la noblesse l'avait poussé à recevoir une éducation digne d'une princesse, sa place de benjamine de la fratrie laissait planer la réussite de ses aînées et attirait le regard sévère de ses précepteurs et de ses parents. Cependant, la Rose savait bien que les moeurs de Hautjardin étaient bien plus libres et tolérantes que celles d'autres royaumes et on ne laissait, à la Couronne, aucune place pour le faux pas. Jamais elle n'avait été aussi soulagée d'avoir été capable de résister aux tentations s'offrant à ses hormones adolescentes, jamais n'avait elle était plus heureuse d'avoir pu apprendre de son corps tout en préservant sa vertu. La brune se demandait souvent si la lassitude dont le prince semblait victime n'était pas du à cet excès de responsabilité et de perfection exigée par tout à chacun. « Si j'ai appris une chose de mon père - que les Sept le garde dans l'éternité où il repose désormais- c'est que seul la pression du danger inspire la calomnie et le complot. » Laissa-t-elle percer, profitant du ton de la confidence pour se montrer rassurante et temporiser les propos qui s'était tenus suite au mariage. L'interrogation était de mise mais les rumeurs se propageaient vite et Margaery tenait à faire savoir au jeune homme qu'elle n'y accordait guère d'importance. Il était un Prince. Le sang royal coulait dans ses veines et rien que cela suffisait à susciter la jalousie des nobliaux et des envieux. « Si l'on suit ce principe ... Cela en dit long sur ce que pense ceux qui vous jalouse. » ajouta-t-elle en plantant son regard dans celui du prince. Dépourvu de toute marque de timidité, dont elle faisait habituellement usage, le sérieux qui se dégageait de sa personne aurait pu choquer n'importe quel badaud habitué à la voir si souriante, rieuse et légèrement naïve. Mais Margaery n'était pas la demoiselle du coin, elle n'était pas non plus la dernière des idiotes. Non, elle était la dame de Hautjardin, la petite fille de la Reine des Epines, et elle avait été élevé dans le but de devenir une femme influente de la noblesse de Westeros. Elle s'était toujours dit qu'elle ne montrerait son visage de femme intelligente qu'à son futur époux, se présentant à la fois comme une parfaite Lady, une parfaite épouse mais capable de gérer plus que la tenue d'une maison, de se poser en conseillère. Elle puisait dans les discussions de ses frères, dans l'apprentissage nouveau d'un Willos prenant ses marques en tant que chef de famille ... « J'espère que vous savez pouvoir compter sur mon amitié sans faille à votre égard ? Bien que mes moyens soient maigres en comparaison de ceux de votre famille ... Je m'emploierai ardemment à vous venir en aide si vous aviez besoin de quoi que ce soit. » lui confia-t-elle, restant dans la subtilité, préférant rester en surface si des oreilles indiscrètes s'étaient aventurées jusqu'à eux. « Je crains cependant ne point pouvoir vous tenir compagnie très longtemps ... Wi ... Mon frère m'a informé de son intention de regagner Hautjardin rapidement et ce climat ne convient guère à ma pauvre grand-mère. » Il n'y avait pas qu'Olenna qui vivait mal la chaleur Dornienne. Elle même peinait à résister à l'envie de délacer un peu plus sa robe, étouffant malgré le tissus léger qui reposait sur sa peau. Les préparatifs de leur retour avaient commencé depuis quelques temps, d'ici une paire de jour, la délégation du Bief quitterait Lancehélion pour rejoindre Hautjardin.
AVENGEDINCHAINS


(Aergy) We’re not just royalty. We are more than an alliance. We love each other. And we always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 1263
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   Mar 17 Avr - 16:21

Dragons and Roses

Lancehélion | Lune 5 Semaine 4 | Viserys et Margaery


Le regard du Dragon de l'Est se voulait amicale, et il avait évidemment de l'appréciation pour la fille de Mace Tyrell. Les roses avaient fait preuve de loyauté, et son estime de ce fait leur était acquise.

" Je vous en pris, cette amitié nous l'avons forgé a deux, vous en avez tout autant le mérite que moi. Vous avez toujours était d'un soutien indéfectible dans nos échanges, et vos conseils me furent précieux."


Viserys esquissa un sourire, qui plus est a son insu sans doute, la fille de Mace avait apporter pendant une petite période à Port-Réal son entourage. Et parmi ces dames de compagnie Daena. Et cela, c'était un précieux cadeau dont il avait savouré chaque seconde. Et bien que son mariage sonnait le glas de sa relation avec la petite tour, il savait que la jeune fille l'avait marqué d'une façon bien plaisante.

"Je suis profondément navré pour le départ de votre père. C'était un homme que j'admirais sincèrement, sa loyauté envers les miens est quelque chose qui m'a toujours réchauffer le cœur. Si je n'étais pas dans cette contrée de malheurs qu'est le Nord, je me serai déplacé personnellement. Cependant, si je me dois de retourner au Bief dans le futur, a Villevieille notamment, je veillerai à faire organiser une cérémonie au Grand Septuaire étoilée, en mémoire à l'homme qu'il était."

Ce que Rhaegar aurait dû faire, un hommage pour un de ses lords suzerain, sans lequel il n'aurait pas gagné la guerre. Mais le roi était trop occupé à courtiser les régions les moins loyales en ce moment et il n'avait pas la faculté de songer à tout. Viserys avait toujours eu une préférence pour les loyalistes. Il déplorait les querelles entre Dorne et le Bief, et espérait sincèrement arranger les choses afin de faire face aux futurs dangers qui se profileraient sans doute bientôt. Peut-être un futur mariage entre ses enfants dorniens et ceux de Willos et Daena? Enfin s'il vivait assez vieux pour avoir des enfants et décider de leurs sorts.

Le dragon de l'Est opina lentement, lui aussi afficher un air sérieux. Sa réputation le disait excentrique et absorber par des choses absurdes, mais tout cela n'était qu'un masque. Bien sur l'Art, la poesie, les convenances, et savoir se tenir était des éléments de sa personnalité, mais il y avait des choses bien plus profonde, et Viserys savait être consciencieux quand c'était nécessaire.

"Oh ma chère amie, je le sais... Assurément. Pour l'heure, vous ne pouvez rien, les barreaux de cette cage dorée que mon propre frère a crée sont bien trop solide, pour moi, comme pour vous. Mais rien n'est éternel... Un jour, c'est vous qui coifferai la couronne quand mon neveu deviendra roi. Et peut être à ce moment-là pourrais vous vous employer à me délivrer de mon exil si je vous en fais la demande."

Viserys espérait cependant que cela une situation qui ne vienne pas. Il ne souhaitait pas la mort de Rhaegar. C'était son frère, et même s'il y avait des divergences, les liens du sang restait fort pour l'heure. Il était difficile de mettre des mots sur ce qu'il ressentait pour son roi et frère. Un mélange subtil de colère, de haine, mêler à un profond sentiment d'amour et une admiration. Il était tout ce qu'il avait voulu devenir, mais il détestait les choix qu'il avait pris, et les conséquences de ceux-ci.

"Je comprends fort bien, et la route va être longue, parfois le climat plus doux du Bief me manque. Je vous envie de retrouver des contrées si accueillante. Dites à votre frère qu'il peut compter également sur moi, s'il le souhaite. Mon souhait est similaire au siens, nous souhaitons la paix, et je gage qu'ensemble, il sera plus simple d'atténuer les tentions entre les Dorniens, et les habitants de vos terres."

Un travail de longue halène, qui prendrait du temps. Une denrée qu'il trouvait avoir de moins en moins. Tant de choses nécessité du temps, tant de choses, et celui-ci semblait s'écouler impitoyablement. Comme les grains de sable du désert qu'aucune main ne pouvais retenir.

©️️ Feniix


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 515
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   Lun 21 Mai - 20:02

Viserys & Margaery

Dragons and Roses


Cette conversation la ramenait au temps de leur première rencontre, lorsqu'elle ignorait encore ce que l'avenir lui réservait, lorsqu'elle ne se doutait pas que le destin lui choisirait Aegon Targaryen comme promis. Le temps de l'insouciance et de l'innocence des relations, l'adrénaline parcourant ses veines alors qu'ils avaient un temps partagé l'ambiguïté d'un instant de séduction. L'amitié sincère qui la liait au dragon n'était aucunement teinté de regret: l'amour s'était mêlé de sa vie et elle avait la chance d'être bientôt unie à celui que son coeur avait choisi. La nostalgie l'envahissait, ramenant dans son esprit le souvenir d'une éventuelle romance avortée qui avait contribué à renforcer l'admiration qu'elle éprouvait pour la famille royale et pour le jeune homme qui lui faisait face. Elle avait vu en Viserys Targaryen, un homme raffiné, partageant son amour des arts, partageant une certaine vision du monde. Sans doute quelques caractères communs étaient entrés en jeu, mais alors qu'ils défiaient toutes les conventions sociales, se tenant côte à côte sur ce balcon dornien, Margaery eut une étrange sensation. Elle n'était pas seule. Certes, la princesse bieffoise était toujours bien entourée: dame d'atour et femmes de chambre, Olenna ou même ses frères, rares étaient les instants que la Rose passait seule en dehors des nuits où, même son garde du corps se trouvait non loin, veillant à ce que rien ne trouble son sommeil. Et pourtant, malgré cet entourage vaste, la noble ressentait souvent des élans de solitude: le rôle qu'elle devait jouer pour sa réputation, pour l'ambition familiale faisait d'elle une jeune femme appréciée, en général, mais rares étaient ceux dont elle se sentait sincèrement proche. Rares étaient les vrais amis avec qui elle laissait aller le masque de la parfaite Tyrell, qui pouvait la voir en larme, en colère ou tout simplement passionnée par un débat sur un sujet lui tenant à coeur. Au fond d'elle même, elle eut la sensation que Viserys était de ceux là. Si elle ne doutait pas de la capacité de l'homme à se montrer vexé au besoin, elle avait l'impression qu'il écoutait son avis avec une attention particulière, prenant plaisir à discuter avec elle. Elle avait la sensation d'être réelle. Sentiment que très peu d'hommes, en dehors de sa famille, lui inspirait. « Ils seront toujours à votre disposition si vous en avez besoin ... » lui dit-elle avec un sourire énigmatique. Les femmes de pouvoirs n'étaient que peu nombreuses et s'attiraient bien souvent la jalousie des hommes. Elle ne désirait pas être affichée directement comme une femme de pouvoir, elle préférait l'ombre, l'intimité des confidence, la solidité des conseils venues dans la discrétion d'un salon. « Vos condoléances me touchent, Viserys. » Première fois qu'elle prononçait son prénom et, dépourvu du titre honorifique dont tous l'affublaient constamment, elle eut une étrange impression d'intimité, comme s'ils appartenaient déjà à la même famille. « Mon père avait votre famille en très haute estime, et votre intérêt pour le Bief lui réchauffait le coeur. Je suis sure qu'il aurait apprécié ce geste de votre part. Sachez que mon frère s'en souviendra ... Et moi aussi. » Elle susurra la dernière phrase plus qu'elle ne la prononça. Les fiançailles de la princesse Daenerys avec Willos, puis les siennes avec Aegon - entrainant de fait l'annulation de l'engagement précédent - avaient considérablement rapprocher les deux familles. Les Tyrell se voulaient d'une loyauté indéfectible et même si la présence de Margaery au sein de la famille royale leur paraissait un moyen de s'assurer un avenir prospère, elle savait qu'il ne s'agissait pas uniquement d'un enjeux économique. Alors que la conversation continuait, elle imagina ce futur, ce futur où Rhaegar Targaryen ne serait plus, ce futur où Aegon monterait sur le trône. Cela lui paraissait si loin, si étrange. Elle se demanda alors si Viserys pourrait quitter Dorne à cette occasion, quelles conséquences le décès du Roi aurait sur sa destinée ... « Ainsi, vous voyez réellement ce mariage comme une punition ? J'en suis navrée pour vous, vous êtes une personne rare et brillante et j'espère que Dorne connait sa chance d'avoir l'honneur de marier sa princesse à votre personne. » Si leur situation avait été différente, s'il n'avait pas été marié et elle fiancée, peut être se serait-elle risquée à déposer sa main sur celle du prince, en un geste de sympathie et de soutien. Elle n'en fit rien se contentant d'ajouter « Si d'ici ce jour, vous aviez besoin d'une quelconque aide, d'un service, n'hésitez pas. Je serais toujours heureuse de pouvoir venir alléger votre peine. » Déviant sur son voyage à venir, Margaery eut un sourire pour la remarque de son camarade d'insomnie. « Allons, toutes les dames du Bief se seraient battues pour avoir l'honneur de devenir votre épouse. Peut être est-ce mieux ainsi ? Pour le bien de tous ces coeur désolés de vous savoir désormais appartenir à Lady Martell ? » La taquinerie était gentillette, reflétant malgré tout une réalité dont Margaery était consciente. Le Bief était tout acquis à la cause Targaryen, elle comprenait, dans les fiançailles des différents membres de la famille, quelle stratégie se trouvait derrière ces unions. Plus que de voir le mariage du prince avec Arianne Martell comme une punition, Margaery aurait aimé expliquer qu'elle voyait dans ce choix, une forme de confiance: Dorne n'était pas une région facile, le Roi avait confiance en son frère pour l'unir à ce royaume si particulier ... Du moins, était-ce ce qu'elle pensait.
AVENGEDINCHAINS


(Aergy) We’re not just royalty. We are more than an alliance. We love each other. And we always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 1263
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   Mer 1 Aoû - 14:42

Dragons and Roses

Lancehélion | Lune 5 Semaine 4 | Viserys et Margaery


Le Dragon de l'Est opina, alors qu'il glissait la main dans une des poches de sa houppelande. Il en retira un anneau en or, sur lequel était représenter la rose des Tyrell. Cet anneau qu'il avait porté longuement au doigt avant que Daena l'en dissuade. Il ne l'avait jamais vraiment quitté comme une ancienne relique auquel on tenait. Un morceau d'un temps ancien qu'on ne souhaite pas oublier.

"Vous souvenez vous ? Vous me l'aviez offert en échange d'une mèche de mes cheveux. J'ai l'impression que c'était, il y a une éternité. Et pourtant, c'était il y a deux années, peut être trois. Le temps parfois nous joue de curieux tours."


Le Targaryen , se laissa aller un instant a la nostalgie. Il se souvenait comme la jeune Tyrell lui avait fait forte impression, cette nuit-là alors qu'il jouait de la musique sur un des balcons de la tour de Villevieille, récitant des balades en Valyrien. Puis après le dîner en tête-à-tête, mangeant les mets les plus raffiné du Bief, salade, viandes, vin en sa charmante compagnie.

Maintenant, il allait devoir croupir à Dorne, et sentir le vent chaux issue de ce désert rocailleux sur son visage. Ce mariage avait écorcher ses ambitions, en le mettant de coter pour toujours, et nul ne s'indignait ou trouvait cela bizarre qu'un prince de son rang soit inféodé en mariage matrilinéaire. C'était devenu une galère pour le dragon de l'est de préparer ce mariage, il avait dû sauver les meubles en ambitionnant de féconder des femmes et d'amener à la conception de futurs bâtards. Certains pourraient y voir un crime, d'autre un signe d'humeur lunatique que le prince pouvait avoir. Mais ce n'était qu'un stratagème pour vitrifier le plan de Rhaegar , détruire le fait qu'il voulait boucher et bloquer toute lignée issue de sa pars. Ses bâtards seraient peut-être aussi insignifiants que des mouches, des insectes aux milieux de la société, mais ils seraient utiles le moment venu.

"Évidemment que cela en est une, je me dois de payer pour des crimes que je n'ai commis, pour sauvegarder une paix, et un affront que mon royal frère a effectuer, il y a des années. C'est moi qui vais voir ma progéniture porter un nom qui n'est pas le mien, et les voir porter le soleil a la place de mon glorieux dragon tricéphale. Ce n'est rien de plus qu'une castration politique, et la cour n'est pas dupe, ils doivent déjà murmurer et ricaner dans les couloirs."

Les lèvres du prince se plissèrent un peu, signifiant une légère contrariété. Certes, l'épouse était belle, et Arianne avait l'air d'avoir l'esprit vif, et semblait être une épouse digne de son intérêt, mais c'était un prix élever que Viserys avait du payer.

"Il est vrai, que c'est peut-être mieux ainsi. J'imagine que la déception de beaucoup, et même si j'aurais fait les choses autrement, il me faut accepter ce sort maintenant."

Ses pensées vagabondèrent vers Daena, c'était probablement elle qu'il aurait choisie comme compagne. N'est-il pas bien assorti ? Ils auraient fait un couple redoutable assurément.

©️️ Feniix


(2)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 515
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   Jeu 2 Aoû - 15:53

Viserys & Margaery

Dragons and Roses

Son regard fut attiré par un mouvement de la part de son partenaire de contemplation: au creux de sa main, une bague, offerte il y a bien longtemps. Au souvenir de ce cadeau, un sourire nostalgique étira ses lèvres. Elle ignorait qu'elle demeurait toujours dans les effets du prince, s'étant imaginé que, malgré toute l'affection qu'elle lui portait, Daena n'aurait supporter d'avoir une rivale dans l'esprit du dragon. Que ce serait-il passé si elle n'avait connu Aegon, s'ils n'avaient partagé des sentiments communs ? Les choses auraient-elle été différentes ? Cela ne servait à rien de ressasser le passé: les choses étaient ainsi mais, même si elle aimait sincèrement son prince, l'imaginaire des possibles suscité par cette découverte provoquait en elle une certaine excitation. Elle avait toujours été très séductrice: avec les hommes comme avec les femmes, en amour comme en amitié. Cette conversation, riche en surprise, reléguait la jouvencelle qu'elle était auprès d'Aegon bien loin de celle qu'elle pouvait devenir face à une telle marque d'intérêt. « Comment l'oublier ? » dit-elle, se remémorant ce jour comme s'il s'agissait de la veille.  « J'ignorais que  ... Je suis heureuse que vous ayez conservé ce cadeau. » finit-elle par dire, songeant à cette fameuse mèche argentée qu'elle même conservait dans un tiroir de sa boite à bijoux. S'il n'y avait nulle romance entre eux, cela signifiait beaucoup, pour elle. Les choses avaient tant changé depuis ce fameux soir ... A cette époque, elle ne songeait nullement à son mariage, à l'ascension familiale ou à quoi que ce soit ayant un rapport avec la politique. Enfin, pas trop ... Son séjour à Vieilleville n'avait d'autre but que de profiter de ses cousins, des terres natales de sa mère et du calme que représentait le fief Hightower en comparaison avec Hautjardin. Emoustillée en apprenant la présence du frère du Roi, elle n'avait pu être que charmée par cette personnalité, agréablement envoutée par la vision qui s'offrait à elle.  « Nous étions d'autres personnes à cette époque. Et pourtant, il me semble que certaines choses ne changeront jamais ... » confessa-t-elle, se référant à l'amitié qu'ils avaient noué. L'ambiance changeait du tout au tout alors que l'évocation du mariage assombrissait la mine du dragon. Les plans de son royale aîné ne semblait guère satisfaire le prince, spolié de son nom au profit de la maison Martell. Une vague de compassion l'envahit pour cet homme qui se voyait confronté à des interrogations d'ordinaire féminine. Cependant, la justification de l'union la laissa muette: la nouvelle union entre la maison royale et la princesse Arianne faisait écho à un mariage bien plus ancien, celui du Roi avec Elia Martell, la mère des héritiers. Nul n'ignorait ce qui avait conduit Robert Baratheon à prendre les armes, à soulever la colère du Nord ... Rhaegar. Elia. Et Lyanna. Il s'agissait plus d'histoire conté dans l'intimité de conversation entre deux bosquets car jamais son seigneur de père n'aurait autorisé quiconque à en parler ouvertement, ou a enseigner cela à ses enfants. Jeune adolescente, Margaery avait trouvé cette romance interdite des plus romantiques avant de plaindre la Reine bafouée par son époux. Elle espérait qu'elle ne connaitrait pas pareil destin conjugal ...  « N'avez vous donc pu rien dire pour faire valoir vos droits ? » demanda-t-elle innocemment, consciente qu'il n'avait certainement pas eut son mot à dire dans la rédaction de son contrat de mariage. Comment le Roi pouvait-il accepter cela ? Que restait-il donc à Viserys si ce n'est ce titre de prince qu'il possédait depuis la naissance ? Lui demanderait-on de choisir la nourrice et de coudre les rideaux ? Le choc de la bieffoise était profond, décidément, si Dorne était magnifique, et les dorniens jusque là convenable, elle ne parvenait à ôter de son esprit qu'il s'agissait d'un peuple capricieux !  « Peut être faudrait-il que vous voyez les choses sous un autre angle ? » proposa-t-elle d'une voix mutine. Un regard malicieux fut offert au blond  « Votre épouse a une place des plus importante dans ce royaume, nul doute que ses devoirs de femme ne la maintienne loin de ses obligations politiques. Dès lors, vous devenez un représentant. Plus que cela, je ne doute que vous saurez l'aiguiller habilement et faire de ce pays, ce qui vous plaira. » Car si on ne permettait à une femme d'accéder à un tel statut dans de nombreuses régions du continent, il ne fallait pas oublier l'influence des épouses sur leurs maris, des maitresses sur leurs amants.
AVENGEDINCHAINS


(3)


(Aergy) We’re not just royalty. We are more than an alliance. We love each other. And we always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 1263
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   Jeu 2 Aoû - 21:33

Dragons and Roses

Lancehélion | Lune 5 Semaine 4 | Viserys et Margaery


Le prince rangea soigneusement la bague dans une de ses poches, il ne tenait pas à ce qu'on la voie plus que nécessaire. Les relations entre le Bief et Dorne était tendu, et il n'était pas nécessaire qu'on se méprenne sur quoi que ce soit. Encore qu'il espérait que son amitié avec le Bief, puisse servir a apaiser les relations avec Dorne.

"Je n'oublie jamais rien, Chère Amie. Et c'est en cela que je vous suis reconnaissant de m'avoir laissé de bon souvenir."

Cette amitié lui était précieuse, au début, il s'était fait des illusions. Quel homme n'aurais pas désiré la plus belle fleur des Tyrell. Aucun ne pouvait être insensible à son charme, et même lui le Dragon y avait succomber avant que les réalités ne le rappel. Au final, cette relation avait donné lieu à une belle amitié. Qu'était-ce que l'amour sinon un sentiment qui se flétrissait et se faner progressivement au fur et à mesure des âges ? L'amitié était bien différente, le temps la faisait croître, et de petite plante elle devenait un arbre puissant et indestructible.

Elle évoqua ces droits, après un instant, il hésita sur la réponse à donner, cette hésitation durant un petit moment alors que ses lèvres demeurèrent silencieuses. La question était délicate, mais il décida d'être franc.

"Je l'ai fait, j'ai confronté mon frère, mais il m'a mis face à un choix que je n'ai pu refuser. Il était capital pour la couronne de récompenser ses deux plus fidèles vassaux, ceux qui ont combattu face aux rebelles, et en cela, je suis d'accord. Le choix m'a était donné, soit j'allais à Dorne, et Daenerys ma sœur au Bief, soit l'inverse serai fait."

Il plissa un instant ses lèvres, effectuant une moue assez parlante. Il aurait préférer que le roi s'en tienne a aux premiers accords, chose qu'il n'avait pas respecter et que Viserys avait du mal à lui pardonner.

"Daenerys auraient était bien plus heureuse a parmi les vôtres qu'ici sous la chaleur étouffante du désert de Dorne. Je me suis donc soumis a notre roi. Je me souviendrais de vos conseils, il est de toute façon de mon devoir d'assister la princesse, dans sa vie et ses taches, et c'est le serment que j'ai prononcé devant les Sept et je m'y déroberai pas."

Il savait qu'il aurait énormément à faire, et les Dorniens l'étudieraient soigneusement, il ne se sentirait jamais chez lui ici, ou du moins pas avant des dizaines d'années.

©️️ Feniix


(3)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 515
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   Ven 3 Aoû - 14:20

Viserys & Margaery

Dragons and Roses

De combien de temps n'avait-elle vu cette bague ? Alors qu'elle disparaissait de sa vue, Margaery eut comme une étrange impression. Bien que son sourire soit apprécié de tous et sa compagnie fort recherché des courtisans de sa région, elle avait toujours ressentie une certaine forme de solitude. Si elle vouait une amitié véritable à ses dames d'atour, elle ne pouvait s'empêcher de songer à combien elle se sentait seule, dans les ambitions que les Tyrell lui avait apprit à construire, combien faux pouvait lui sonner son sourire alors qu'elle s'évertuait à séduire tel ou tel individus dont son père ou son frère cherchaient à s'attirer les faveurs. Elle était devenue une arme, une manipulatrice hors pair dont les mensonges devaient être tue. Endormie par cette romance princière, elle en oubliait qui elle avait été et le poids de la solitude, de la vérité qui était la sienne. Abigaëlle était trop pure, Daena trop fragile pour supporter la face cachée de sa personnalité. Seul Andrew Rowan avait brisé la coquille qu'elle s'était forgée et dont seule sa famille avait accès: les recoins les plus sombres de son âme, les manoeuvres les plus choquante qu'Olenna lui avait enseigné. Pourtant, en cet instant, alors qu'elle observait Viserys, elle se sentit un peu moins seule. A l'image de ces amies, Aegon était trop pur, trop droit pour envisager certaines choses, mais, pourtant, elle sentait qu'elle partageait ses talents avec un autre prince, une autre personne prête à tout pour obtenir ce qu'il désirait. Et il se trouvait à ses côtés. Margaery eut un sourire un coin, discret, présent que pour elle ... Elle doutait que le prince reste longtemps dans cette région: s'il n'aimait pas Dorne, nul doute qu'il parviendrait à s'en échapper. « J'admire votre altruiste, mon cher. » lui dit-elle, songeant avec mélancolie combien la princesse aurait pu être heureuse auprès de Willos. Son coeur se serra: c'était sa faute, uniquement sa faute sur Willos avait renoncé à ce mariage, si la princesse argentée se retrouvait, à présent, promise aux Conflans. « Il n'y a qu'un frère pour protéger sa cadette de la sorte, c'est un amour pur, noble qui vous apporte encore plus de sympathie de ma part. » Viserys avait sacrifié cette région qu'il semblait tant aimer pour sa petite soeur, tout comme Willos avait sacrifié une union royale pour elle. « Au moins, dites vous qu'aucune famille ne fait d'ombre aux Martell, il n'aurait pas été si aisé de trouvé quelle famille du Bief honorer de votre présence ... » Hightower, Tyrell, Rowan, Fossovoie, Cendregué, Tarly, ... Nombreuses étaient les familles prospères, les grands noms qui s'étaient associés à la Couronne. Et sous une paix apparente et de multiples unions à travers des générations, elle doutait cependant qu'il n'y ait nulle rivalité entre ces maisons. Il n'y avait qu'à voir comment les Tyrell avait obtenu tant de pouvoir, sur le dos de la maison Jardinier. « J'ai regrets de ne point pouvoir compter votre soeur comme la mienne, nulle doute que nous nous serions merveilleusement entendue. » imagina-t-elle. Un mariage Tyrell était toujours des plus doux pour les épousées: Leonette en était un exemple parfait, semblant filer un amour rare et heureux malgré un mariage arrangé par ses parents. Si d'amour il n'y avait eut, elle n'avait de doute quand au fait que Willos prenne soin de la princesse Daenerys: elle même se serait montré fort accueillante envers la nouvelle venue. Mais il avait fallut qu'elle tombe amoureuse d'un Targaryen. Cette famille possédait une aura rare, un charme qui semblait l'attirer vers eux. Elle causerait sa perte. « Vous les charmerez tous, je n'en doute point. » lui dit-elle avec un sourire. « Ils comprendront bien vite, la chance qu'ils ont de vous avoir parmi eux. » Peut être cela permettrait à Dorne de s'intégrer davantage au sein des Sept Couronnes ? Peut être cela apaiserait-il, un temps du moins, les relations houleuse qu'ils entretenaient avec le Bief ? Margaery l'espérait de tout coeur, misant sur l'amitié que son frère semblait avoir pour le prince.
AVENGEDINCHAINS


(Aergy) We’re not just royalty. We are more than an alliance. We love each other. And we always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 1263
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   Sam 4 Aoû - 4:29

Dragons and Roses

Lancehélion | Lune 5 Semaine 4 | Viserys et Margaery


L'altruisme, était ce vraiment cela ? Ou plutôt la résignation d'avoir à accomplir ce qu'on attendait de lui. Il allait devoir dompter cette prison, en connaître chaque barreau, sourire a ces geôliers, et gagner leurs confiances. Ils déploraient devoir finir si loin de Dany. Qui allait s'occuper d'elle maintenant ? Depuis sa naissance, il avait toujours gardé un œil attentif sur sa petite sœur, s'assurant de préserver cette innocence qui le rendait si cher a son cœur.

"Oh, tous les frères ne protègent pas leurs sœur, loin de là. Mais ma sœur et moi-même somme effectivement très proche. Le monde ne nous fait pas des cadeaux, la vie est semée d'embûches, de gens qui sont là pour les bons moments et disparaissent dans les ombres lorsque vous chutez. Les gens de confiances, les gens dont un être peut être proche sont extrêmement peu nombreux. J'ai la chance de partager un lien fort avec la princesse ma sœur qui le rend unique. Et effectivement tout comme elle est là pour moi, je le suis pour elle."

L'évocation de son amie aux sujets des maisons du Bief, le fit sourire, effaçant sa petite moue qui s'était installer en parlant. Il était possible que les familles du Bief fournissent un mariage moins prestigieux que l'alliance avec la principauté de Dorne. Il songea à Daena, il est vrai que le mariage avec les Bieffoise aurait était plaisant pour lui comme pour elle. Elle savait comment s'y prendre pour attiser les flammes de son ego, et parfois même lui susurrer les conseils aux creux de son oreille. N'était ce pas elle qui l'avait inciter à prendre des maîtresse pour faire des bâtards. Conseil que Viserys avait suivi en partie, en allant chercher les deux femmes qui porteraient sa progéniture bâtarde.

"Oh, vous savez, j'aurais sans doute eu ma petite idée sur la famille en question... Vous vous doutez bien. Mais les choses sont ce qu'elles sont et je suis ici ..."

Le prince se laissa aller à un petit sourire mystérieux, alors qu'il n'en ajoute pas plus. C'est un secret qu'il avait promis de garder, et il ne dévoilerait pas ces aventures avec celle qui était maintenant la fiancée de son frère. Ce qui aurait fort indécent de toute façon.

Il ferma un instant les yeux, alors qu'il écoutait les compliments de la princesse des roses. Il avait toujours était avide de reconnaissance, et de louange. Lui, qui avait grandi dans l'ombre de Rhaegar, a la mort de son défunt père. Oui, il dompterait ces Dorniens méfiants, il leur montrerait qu'il avait de l'estime pour eux. N'avaient-ils pas combattu avec Rhaegar? N'avait-il pas participé a tuer Nordiens, Conflanais, et Valois? Ils étaient des amis de la couronne et de sa famille, et il se devait de leur montrer.

©️️ Feniix


(4)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 515
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   Ven 7 Sep - 10:08

Viserys & Margaery

Dragons and Roses


Margaery avait toujours admiré les histoires romanesque, l'esprit de sacrifice qui se dégageait des personnes pour contribuer au bonheur de ceux qui lui sont chers. Elle même aurait pu le faire, renonçant à une vie d'amour et de bonheur au côté d'un autre dragon, laissant le destin et les jeux politiques faire leur oeuvre. Mais Willos c'était interposé. Renonçant à cette même princesse dont Viserys et elle parlait. Daenerys. Elle devait être une soeur exceptionnelle. Sans doute se seraient-elle merveilleusement entendue ? La Rose hocha la tête à la remarque du prince. Oui, un lien unique. Sans doute. Elle possédait d'autre pour sa part, la liant aux trois héritiers de Hautjardin. Chacun de ses frères était protecteurs à sa manière et même si les voyages de Garlan l'emmenait loin du Bief, elle savait pouvoir compter sur lui autant que sur Willos ou Loras. Le chevalier des fleurs et sa benjamine partageaient, eux aussi, quelque chose d'unique. Un lien quasi-fusionnel, tels des jumeaux nés en différés. Ils partageaient joies, peines, absolument tout. « Je ne peux qu'envier la princesse Daenerys dans ce cas. » se contenta-t-elle de dire, consciente que chacun vivait les choses différemment. Il y avait quelque chose de beau dans le récit de Viserys Targaryen, quelque chose d'incroyablement épique quand on connaissait l'histoire de cette famille. Des frères et des soeurs s'épousant pour garder la pureté de la lignée, des amours impossibles entre un second fils et une soeur déjà promise à l'héritier ... Nul doute qu'en d'autre temps, ils auraient pu connaitre le réconfort de se savoir liés à vie par un serment de mariage. Peut être même que si le défunt Roi Aerys avait vécu plus longtemps ... Mais la stratégie politique de Rhaegar était différentes. Avec un mariage dans chaque royaume de Westeros, le Roi renforçait les alliances qui existaient entre les Sept Couronnes. « Il est triste que vous n'ayez pu épouser une femme de votre choix. J'espère que vous trouverez cependant un peu de réconfort dans votre mariage. La princesse Arianne sera sans doute disposée à vous offrir son affection et peut être même son coeur. » Il ne servait à rien de palabrer sur ce que le monde aurait pu être. Une infinité de possibilités en découlait et ces opportunités perdues ne serviraient qu'à engendrer regrets et chagrins. « Votre destin n'est pas de rester prisonnier d'une union qui vous spolie vos droits, j'en suis certaine. » finit-elle par dire, sur un ton bien plus bas. Mal interprétées, ses paroles pouvaient sonner comme une trahison envers le royaume de Dorne et les relations entre cette région et le Bief étaient bien trop fragiles pour qu'elle se permette un impair. « Vous allez faire de grandes choses, prince Viserys. Laissez vos tourments à votre vie de célibataire, voyez ce mariage comme ... Une opportunité. » Dorne. Le royaume insoumis. Bien que rallier au Sept Couronne, les dorniens avaient toujours garder une relative indépendance, notamment dans leur manière de penser et de prendre part aux débats. Il y avait des choses à faire, ici. Des choses qui offriraient au dragon une chance de briller par lui même.
AVENGEDINCHAINS


(Aergy) We’re not just royalty. We are more than an alliance. We love each other. And we always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 1263
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   Ven 7 Sep - 16:16

Dragons and Roses

Lancehélion | Lune 5 Semaine 4 | Viserys et Margaery


Le Dragon de l'Est esquissa un sourire satisfait. Sa sœur avait de la chance, tout comme lui-même avait la même chance. Il se souvenait de l'époque ou tout était plus simple, ou il jouait de la musique avec la harpe offert par son frère pour Danny a Peyrdragon, ou de leur balade sur les rempart de la forteresse a profiter du climat de l'île qu'il appelait foyer.

Son amie était attristée que lui prince de son rang n'avait pu choisir une femme à sa convenance. Mais sans se raconter de salade, il n'y avait aucune chance que cela finisse ainsi. Le plan de Rhaegar avait était de l'envoyer croupir ici, dans cette terre au sol rocailleux, ou l'on ne pouvais que sentir le poids de la chaleur. Cette décision avait vitrifié  bien des plan du Dragon de l'Est et l'avais pousser a réajuster ses plans de manière bizarre, .

Oui, il ne resterait pas prisonnier de Dorne, cette galère lui serai sans aucune doute épargner. Rhaegar considérerait cela sans doute comme un crime, une défiance a sa volonté, mais Viserys avait tant œuvrer dans ce sens qu'il n'était plus possible de faire machine arrière, il ne serait pas lunatiquesur l'accomplissement de ses plans. Mais il fallait être prudent, beaucoup, c'était écorcher vif en essayant de défier leurs souverains, écorcher ou brûler vif. Cette pensée le ramena à la mort des Starks à laquelle il avait assisté étant enfant, mais cependant l'horreur de cette scène le fit sourire. Son père était un roi fort qui n'avait pas peur de donner dans le spectaculaire. Il fut cependant dommage que le fils se soit étrangler si vite avec la corde pour essayer de sauver son père. Écraser ces deux impudents telles les mouches qu'ils étaient avait était plaisant cependant et le Dragon de l'Est espérerait avoir un jour la possibilité de faire de même avec un nordien ou deux. Où peut être les vendre comme esclave ? il ne connaissait guère sort plus triste que d'être privé de liberté a travailler au sein des galères esclavagistes.

"Je suis certain que la princesse Arianne, sera une épouse qui sera éveiller mon intérêt dans bien des domaines."

Son regard était empli d'une certaine fierté, a mesure que la bieffoise parlait de la grandeur qui l'attendait. Son avenir était sans aucun doute déjà tout tracer, il saurait s'adapter de ce mariage, et peut être même en faire une force le moment venue. Son amie et confidente avait peut être raison sur ce point.

"Oh chère amie, vous me connaissez que trop bien. Il est évidant que je ne resterai pas a rien faire et à me morfondre ici. Il y a fort à faire ici même, et si le prince Doran accepte d'accorder une oreille à mes conseils, il est possible alors qu'en effet, que certaines choses changent."

Il espérait grandement pouvoir avoir l'occasion de travailler les relations entre le Bief et les Dorniens. Cette rivalité entre loyalistes de la couronne devait être atténuée le plus possible. Les mariages n'étaient pas les seuls outils pour amener la paix, le commerce et les intérêts mutuel également et Viserys comptait bien en amener entre le Bief et les Dornes si nécessaire.


©️️ Feniix


1


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
avatar
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris

Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Le très secsy Arys Manning et la belle Alysanne Lefford
Messages : 515
Date d'inscription : 19/09/2017

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   Ven 14 Sep - 16:27

Viserys & Margaery

Dragons and Roses


La nuit avait empli le ciel de son voile obscure et, du palais, on distinguait quelques étoiles, brillant sans nulle comparaison possible avec l'astre lunaire. Son monologue terminée, Margaery se tut. Elle s'était laissé emporter par l'éventail des possibilités qui pouvaient s'offrir à son ami, et prince. Loin de signer la fin des ambitions de ce dernier, elle ne doutait qu'il tourne cette union à son avantage, un jour ou l'autre. Restait à espérer que d'ici là, il ne se sente point trop abandonné en ces terres dorniennes. Son regard se posa sur le ciel, observant le ciel brillant comme un collier de pierre précieuse, des dessins qu'elle ne verrait jamais à Hautjardin, et tenta de graver ces constellations dans son esprit. Malgré la promesse de son fiancé de revenir lorsqu'ils seraient mariés, Margaery ne connaissait que trop bien l'animosité qui liait les Bieffois aux Dorniens et doutait d'y être accueillie de la même manière que la Princesse Rhaenys. Elle manqua de soupirer face à l'inextricable situation dans laquelle se trouvait son royaume natal et la position qui serait bientôt la sienne. Le handicap de Willos, terrible conséquences des talents de jouteur du prince Oberyn Martell, repoussait l'espoir d'une réconciliation. Elle se plut à imaginer que l'amitié que son aîné avait avec le prince Targaryen aiderait à apaiser toutes ces tensions, mais si lui même se considérait comme un étranger, les choses ne seraient pas si aisé. Ses mots semblèrent cependant avoir un effet sur le dragon. La brune sourit aux paroles du jeune homme, encourageante si l'on considérait leur début de conversation. « Vous pourrez compter sur ma personne pour attendre vos lettres avec impatience. » dit-elle d'un ton plus léger, les yeux toujours ancré sur le ciel étoilé. Le futur lui semblait bien incertain. Si la vie semblait lui sourire, lui offrant l'opportunité d'épouser un homme qu'elle aimait, de se hisser à l'une des places les plus enviées du royaume, elle se méfiait. Elle se délectait des compliments que l'on pouvait avoir envers sa personne. Intelligente, alors qu'elle n'avait que seize années. Belle, alors qu'elle n'était que la fille d'un suzerain. Sa popularité dans le Bief la prédestinait à un beau mariage. Cependant, un sentiment étrange enserrait son coeur. Les trop chanceuses demoiselles connaissaient souvent une existence maudite. La première Rhaenys de l'histoire de Westeros avait la réputation d'avoir été une femme belle, douce, éclairée et passionnée. L'Etranger était venu la chercher bien tôt. Plus récemment. Lyanna Stark. La beauté nordienne qui avait failli couter aux dragons leur couronne. Elle non plus n'avait pas trouvé la mort s suite à la prise du temps ... Que le destin lui réservait-il alors ? « Puis-je vous poser une question ...? » murmura-t-elle plus qu'elle ne parla, prise dans ses pensées. Pour la première fois, elle éprouvait le besoin de partager ses peurs et ses doutes. Jamais elle ne s'était sentie suffisamment en confiance, ou auprès de la bonne personne. Ses dames d'atour étaient bien trop bavardes et fragiles pour les questionnements qui étaient les siens. Il aurait été malvenu de partager cela à son promis. Quand à ses frères ... Ils avaient bien assez à penser avec les bouleversements qu'avait provoqué la mort de Mace Tyrell. « Redoutez-vous parfois l'avenir ? » demanda-t-elle toujours absorbée dans sa contemplation. « Êtes-vous certain du chemin que vous suivez ou êtes vous parfois paralysé par le doute ? » La confiance de la bieffoise vacillait à mesure que son mariage approchait. Son époux ne se lasserait-il pas d'elle avec le temps ? Parviendrait-elle à obtenir pour sa famille des avantages qui renforceraient leur pouvoir ? Jouerait-elle son rôle à la perfection ? Tant de question qui restaient sans réponse.
AVENGEDINCHAINS


(Aergy) We’re not just royalty. We are more than an alliance. We love each other. And we always will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Dragons and Roses (Viserys)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dragons and Roses (Viserys)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Roses De Versailles
» Donjons et dragons : figurines sur plateau lumineux
» Le parfum des roses d'hiver
» I. Autremonde, les autres planètes, et les Dragons et Démons
» Exposition Dragons...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Dorne :: Lancehélion-
Sauter vers: