RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de cette 23e MAJ sont à lire ici Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 3725701551
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1328
Date d'inscription : 29/12/2016

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 EmptyMar 26 Sep - 2:18


Lune 9, Semaine 3 An 298


Ma chère Arianne,

Cela je n'en doute pas une seconde, c'est l'idée que je me fais de vous. Cependant, j'ai bien peur que vous ne trouviez la modestie dans mon bateau. Si je lui ai donné ce nom, c'est bien par amusement, car je sais que bien des gens disent volontiers que j'ai une haute opinion de moi-même. Il ne m'est pas venu à l'idée de démentir la vérité et je préfère m'en amuser en nommant mon navire de la qualité que je n'ai jamais eu. Et de lui avoir donné une apparence qui est toute sauf des plus modestes.

Arianne, je ne peu que vous rejoindre sur ce point. Si les nordiens sont des adeptes du conflit à l'instar de ses maudits fer-né, cela ne nous a pas empêché de dompter ses sauvages, justement du fait de nos qualités. Les techniques de Dorne, ainsi que des stratégie avisé, tant que le courage des chevalier et la lumière des Sept on mit à genoux les traîtres dont la plus pars n'ont jamais accepter la loi de l'étoile à Sept branche.

Si je vous ai blessé ma chère, ce n'était nullement mon intention, je ne souhaitais que décrire les faits, et la vision que partagent les familles valyrienne sur ce sujet. N'y voyait aucune notion dégradante, il a était démontrer par les Mestres que le sang transmet la qualité des lignées. C'est pour cela que la noblesse est au-dessus de la paysannerie, et que les qualités comme les tares se transmettent par le sang. Et de ce côté-là princesse vous n'avez nullement à rougir, n'avez vous pas en vous le sang de la grande Nyméria? Une figure de légendaire bien plus ancienne qu'Aegon le conquérant et qui a sut inspiré de nombreux gestes et poésie des artiste et barde. Non, vous n'avez nullement à rougir de votre héritage, et sachez qu'il n'y a nul personne plus digne que vous de devenir mon épouse en Westeros. Et en cela, je ne suis pas le seul targaryen a le pensé. Feu mon père qu'on a si injustement décrier le savait également. Saviez vous qu'il a refusé au vieux lion que sa fille, monstrueuse sœur jumelle du régicide épouse mon grand frère le prince Rhaegar? Cela s'est déroulé à Port Lanis lors d'un tournoi donné en faveur de ma naissance. Mon père a refusé ce privilège en répondant que Tywin n’était qu’un serviteur de la Couronne et qu’aucune fille de serviteur ne pouvait épouser un prince de sang royal. C'est votre tante que son choix s'est tournée, car de toutes les familles vous êtes non pas des serviteurs, mais des amis, des égaux, et en cela, je partage le sentiment de mon père.

Je ne peut que vous croire, et être impatient de voir ces œuvres de moi-même. Quant aux légendes, j'entends bien vos paroles, mais je considère cependant qu'il n'y a jamais de fumée sans feu. Que les bardes, les poètes ou les chroniqueurs aient exagérer ou embellie les faits restent tout à fait acceptable. Moi-même, il m'arrive de le faire pour apporter un peu plus de magie et de beauté en ce monde. Ma Chère Princesse, sachez que vous me feriez le plus grand plaisir en visiter l'antique forteresse dans laquelle j'ai grandi. Et si votre présence est plus que le bienvenu, il est évidant que nos enfants le seront également. Sachez également à ce propos que vous ne seriez pas la première Martell à poser vos pieds dans ce sanctuaire. Feu la reine y a vécu avec mon frère du temps ou celui-ci était prince de peyrdragon, et ses propres enfants y ont séjournée.

Je suis forte aise de vous lire comme toujours, et le temps me semble ni long ni trop rapide. Il s'écoule paisiblement et je peu cependant vous confier que je pense me rendre à la capitale, en début de lune dix, sous le couvert du secret afin de chambouler un peu les domestiques et le donjon rouge. Ils ont horreur des visites surprise d'un prince de sang, cela les force à s'organiser au dernier moment et je vous avoue que cela m'amuse beaucoup, un plaisir quelque peu enfantin de donner quelques coups de pied dans la fourmilière pour en perturber les habitudes.

J'attend avec impatience votre prochains corbeau.

Amicalement,


Prince Viserys Targaryen




Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Sceau01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 EmptyMar 26 Sep - 2:56

Correspondances






Lune 9, An 298


Mon cher Viserys,

Il est vrai que votre réputation vous précède concernant votre égo que l’on surdimensionné, ne vous inquiétez pas la modestie est une chose inventée par les nobles manquant de présence et de force pour affirmer qu’ils étaient vraiment et d’assumer la personne qu’ils sont réellement. Nous allons finir par être le couple le plus imbue d’eux-mêmes de Westeros, la jalousie de nos voisins ne va faire que de croître, je ne le crains. Triste réalité que d’essayée d’égalité la lumière d’un soleil, n’est-ce pas ?

Le courage est une chose, mais l’intelligence en est une autre. Les deux points ne sont pas incompatibles, bien au contraire utiliser avec stratégie ils sont des armes redoutables face à n’importe quelle armée, malheureusement l’intelligence semble manquer au Nordien. Non pas qu’ils soient sots, mais dirons-nous que l’envie de sang est bien trop ancrée dans leurs gênes pour qu’ils ne foncent pas dans le tas la tête baissée, des erreurs qui ne peuvent qu’être fatale sur le long terme. Peut-être que leur retard en termes de religion est de mœurs est l’une des raisons pour que ce peuple soit si différents et en apparence sauvageons ? Leur culture me semble étrange et j’ai du mal à comprendre ce dernier. Les sept sont évidemments ceux qui protègent les habitants de Westeros et non pas des anciens dieux ou je ne sais quelle affaire.

La blessure mon cher est une chose qui nous touche seulement quand nous prenons en considérations les mots destinés à créer cette dernière, je ne prends aucunement offense sur vos idéologies concernant la pureté de votre sang. Comme j’aime à le dire, nous sommes tous libres de penser à ce que l’on souhaite, de croire en nos propres convictions et nous ne pouvons être d’accord sur tout. Sachez mon cher Viserys, que vos pirouettes sont aussi agiles que votre habilité à utiliser les pouvoirs des mots, si vous étiez un guerrier il ne fait aucun doute que vous déstabiliseriez n’importe quel adversaire. Hélas ce n’est pas le cas et les serpents de Dorne ne sont pas aussi facile à charmer qu’on le croit. L’art de la séduction et des compliments n’est pas une chose qui nous est étrangère, si cela peut vous rassurez. Evidemment que je n’ai aucune raison de rougir, je connais l’histoire de mes ancêtres et la valeur de ces derniers. Je tiens par ailleurs à mettre en lumière une femme Dorienne qui a le plus marquer les esprits. Comme vous le dites le sang de la grande Nyméria coule dans mes veines, de toute évidence je suis largement à la hauteur d’être digne de vous épousez, mais mon cher est-ce votre cas ? Méritez-vous d’être mon époux ? Futur prince consort de Dorne ? Sans vous offensez vous n’êtes qu’un prince parmi tant d’autre, tandis que je suis l’Héritière d’une région, d’un peuple et d’une maison millénaire. Ah les lions, ces êtres amers et envieux de pouvoir, il n’est pas étonnant que votre père soit refusé d’avoir une telle belle-fille, je préfère me taire ici avant de me montrer grossière envers cette personne. Que l’on soit des amis, des égaux, comme vous le dites, il n’empêche que notre roi à préférer se retourner vers une nordienne plutôt que de respecter le sang de ma tante, ce même sang qui coule dans mes veines, ce sang qui aurait dû être respecté à sa juste valeur. Mais, bien au-delà du pouvoir du sang, il y a la personne, je n’ai pas eu le loisir de connaître beaucoup ma tante, mais elle était l’une des âmes les plus généreuses et douces que l’on pouvait connaître et en cela le choix de votre roi est tragique. A mon sens, mais qui suis-je pour juger un roi ? Après tout son choix était peut-être animé par l’amour et ce dernier est un lien si puissant que je ne peux le juger.

Ce n’est pas sans déplaisir que nous parlerons d’art pendant des heures durant. Nous pourrions également argumenter sur la véracité de certaines de ces légendes et pourquoi pas s’amuser à les analyser ? Peut-être trouverons nous des réponses à nos questions ou des secrets cachés dans des vieilles énigmes jamais résolu. C’est sans aucun doute que mes enfants feront leur choix de visiter Peyrdragon à vos côtés ou non, Dorne sera et restera cependant à jamais leur terre natale. Après tout, n’est-ce pas le nom de Martell qu’ils porterons ? Par ailleurs, j’espère que cette optique ne vous dérange pas trop mon tendre prince, ce sont des concessions assez importantes pour une personne qui tiens autant à cœur l’avenir de sa maison, mais l’espoir n’est pas perdu après tout votre sœur et votre frère sont toujours âmes à prendre.

Il m’est également plaisant des lires vos mots que vous manipuler avec grâce et agilité, un réel plaisir pour les yeux de personne aimant la subtilité. Les pauvres serviteurs vont être dans un état pas possible, j’espère que vous me raconterez en détails lorsque réaction et leurs têtes désemparés lorsqu’ils vous verront débarqués sans aucun préavis, cela risque en effet d’être fort drôle. Je regrette seulement de ne pas être là pour pouvoir admirer ce spectacle avec vous.

Les semaines se passent et je m’en seulement rend compte que nos correspondances sont devenues une activité quotidienne que j’attends avec une délicieuse patiente, soyez certains que les vôtres sont tout aussi attendus de mon côté.

Amicalement



Arianne Martell, Héritière de Dorne
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Martel11


©️ DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1328
Date d'inscription : 29/12/2016

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 EmptyMar 26 Sep - 3:49

Lune 10 , Semaine 1 an 298

Ma chère Arianne,

Tout est question d'image en ce qui nous concerne, il est plus facilement acceptable pour les gens un peu plus modeste de gravité autour d'un soleil si sa lumière leur est profitable. J'ai toujours pris bien soin de sélectionner ceux-ci, et bien que ma suite soit nombreuse, j'ai toujours favorisé les cadets des familles en leur confiants des responsabilités, de façon à m'attirer a la fois les grâces des ainées ne sachant comment occuper leurs cadets, et la reconnaissance des cadets ravis d'être dans l'entourage d'un prince de sang. Ils sont tous prêt par la suite a non seulement cautionner ce que je suis, mais même a m'en y encourager. De mon avancé, dépends-la leurs et ma perte causerai leurs chutes. C'est ainsi qu'on enchaîne sans difficulté les voisins.

Je vous rejoins entièrement, les nordiens ne sont que les vestiges d'une époque révolue, ou l'humanité rampaient devant des arbres et des cailloux et vénéraient des barals muets et sourds a leurs prières. Les mestres m'ont rapporté qu'ils étaient incapables de forger le moindre métal, et que c'est par charité que les andalls leurs ont enseigné par la suite a remplacer leurs armes de cuivres, contre du bon acier. J'en ai vu un par moi-même il y a peu en arrivant a Port-Réal. Le fils du traître Stark que mon frère le roi a eu l'affront de m'envoyer en guise de portier pour m'accueillir au Donjon Rouge. Un hybride des plus intéressant, il sait cacher sa sauvagerie derrière des attitudes civilisées, mais il ne leurre que les moins avertis.

Je suis forte aise d'apprendre que je ne vous ai point heurté. Et il ne s'agit nullement de pirouette et de charme princesse. Si mes mots on autant de pouvoir, c'est qu'ils sont simplement emprunt de la force de la vérité, contre lequel aucun argument ne saurait aller. Je comprends vos interrogations, il est vrai qu'au vu de ma situation, elles sont légitimes. Néanmoins, notre roi et votre père ont visiblement statué positivement concernant vos interrogations, et il me semble sage de suivre à notre âge la sagesse de nos ainés respectifs, qui sont bien plus expérimentés que nous en l'état actuel. Concernant les lions, vous avez bien raison de vous taire, le silence est parfois la marque de mépris la plus approprié. Quant à mon frère... Je ne peu hélas que vous donnez raison. Je ne sais par quelle sorcellerie cette nordienne a su dévoyer le cœur de mon frère, mais cela n'aurais jamais du être permis. Je suis navré que vous n'ayez point connu la reine. Pour tous vous dire, je n'ai que de vague souvenir, mais c'était en effet avec un cœur en or. J'ai eu le plaisir de l'apercevoir quelques fois, mais pas assez pour en garder des souvenir précis. Père m'interdisait toute rencontre en tête à tête avec qui que ce soit y compris ma mère, et cela depuis ma naissance, et par la suite mon isolement a Peyrdragon ne m'a pas permis de la rencontrer à nouveau.

Ma chère, vous avez visiblement l'honneur d'être plus avisé que moi concernant le cas de notre union. Mon frère n'a hélas pas eu l'amabilité de m'entretenir des termes de nos épousailles. Je m'entretiendrais avec lui quitte a forcer les portes de son antichambre, afin d'avoir de plus ample détail et comprendre ce que la couronne et la principauté de Dorne attendent de moi. Concernant les énigmes et les légendes, je serai ravi de partager ce genre d'activité avec vous, c'est un sujet qui me plaît beaucoup, et cela m'a motivé à me rendre à la citadelle, l'an dernier.

Princesse Arianne le plaisir est naturellement partager, je ne suis point le seul a manipuler les mots avec finesse. Notre correspondance est en un sens une valse de mots et d'idée qui tourbillonnent et sont joliment formulé pour faire un tout bien plaisant pour nous deux. Concernant mon arrivée, elles s'est en effet fait en grande pompe, les manteaux d'or se sont organisé du mieux possible pour me faire escorte. Je m'en veux quelque peu, car c'est Ser Barristan Selmy qui s'est charger de mon escorte et de ma protection et s'il y a bien un homme que je n'aurais voulu embarrassé avec une surcharge de travail qui aurais pu être prévenu, c'est bien ce courageux héros si dévoué à ma famille. Mon arrivée fut des plus chaleureuses, car c'est sans préparation que le peuple de port réal, c'est mit à m'acclamer durant tout mon trajet jusqu'au donjon rouge. L'amour de mon peuple m'a ému, et j'en ai encore le cœur chaud rien qu'en songeant encore à l'ovation qu'il m'a témoigné. Je profiterai de mon séjour à la capitale pour me pencher un peu plus sur son sort.

Je me languis déjà de votre réponse.

Amicalement,


Prince Viserys Targaryen


Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Sceau01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 EmptyMar 26 Sep - 23:57

Correspondances






Lune 10, semaine 3 - An 298


Mon cher Viserys,

Je suis ravie de voir que vous prenez enfin le temps de me répondre, je vous l’avoue je me demandais si vous vous étiez perdu dans vos larmes de fiertés ou lors de votre chemin jusqu’à votre chambre. Heureusement il n’en n’est rien vous vous prépariez uniquement pour votre voyage surpris à Port-Réal. Trêve de plaisanterie et de taquinerie. Votre égard pour votre prochain est merveilleux, vraiment, peu d’hommes prendraient le temps d’avoir votre considération s’ils avaient le rang que vous possédez. Vous me direz que cela ne changera pas grand-chose étant donné qu’ils ne le font déjà pas avec le titre qu’ils ont actuellement. Il est effectivement important d’avoir des relations un peu partout et de tisser des liens avec toute la hiérarchie et non pas uniquement avec ceux qui prennent des décisions. Les sujets loyaux sont rares et aussi précieux que des diamants. J’exagère un peu les traits, mais vous avez compris le sens de mes paroles.

Chaque évolution divise les hommes en deux, ceux qui avancent avec leur temps et ceux qui reste bloquer dans le passé et les nordiens font malheureusement partie de cette deuxième catégorie. Peut-être qu’un jour ils se rendront compte du retard qu’ils ont pu prendre ? Je ne sais point, mais j’espère que leur manière s’amélioreront avec le temps. On ne peut pas vivre en pensant uniquement à la guerre, n’est-ce pas ? Ce n’est pas un rythme de vie sain et convenable pour construire un avenir sur de bonne base et qui traverse les épreuves du temps. J’ose espérer que la rencontre avec Stark ne fut pas trop déplaisante et que ce dernier à ceux se montrer courtois envers vous.

Appelez cela comme bon vous semble mon prince. Les mots sont des armes, vous l’avez-vous-même dit dans nos précédentes conversations, et nous avions tout deux conclus que vous était maître dans l’art du langage. Il est donc tout naturel que je sois peu réceptive lorsque vos propos me semblent être des demi-mots, des demi-mesures. Ne prenez pas offense de ma méfiance, comme je vous l’ai dit nous mettrons du temps avant d’apprendre à nous faire confiance, nous ne venons pas forcément d’un milieu où cette dernière s’accorde dans un claquement de doigt. Je ne doute pas que le temps nous aidera à nouer une relation de confiance sans aucun quiproquo dans nos propos. Il est vrai que mon père et mon roi vous ont choisi pour devenir mon époux et je ne remets en aucun cas leur décision bien au contraire, mais vous connaisse-t-il vraiment ? Je parlais de l’homme et non pas du titre, mais cela nous le découvrira ensemble et je suis certaine que vous m’épaterez dans bien des domaines. Ne prenez pas offense mon cher, mais le sujet de ma tante à toujours été très peu aborder, je regrette fortement de ne pas avoir pu la connaître. Nous ne pouvons pas juger les choix de notre roi, revenir sur les décisions du passé ne sert qu’à remuer les douleurs du passé et cela n’est jamais très sain pour l’esprit.

Il semblerait que je sois plus avisé, mais ne prenez pas offense mon cher, j’ai seulement eu connaissance du contrat de mariage, rien d’autre. Je n’ai aucune idée des autres termes qui ont pu être échangé en privée entre mon père et votre frère, le roi. J’espère que l’entrevue avec votre frère vous aideras à éclairer ces points sombres concernant notre union et j’espère que cela ne vous désavantage pas. Je ne voudrais pas que vous vous sentiez délaissé ou trahi par les choix qui on put être fait par rapport à notre mariage. Concernant les légendes, je serais ravie que nous discutions des heures durant de ces dernières en fixant le ciel étoilé de Dorne.

Mon cher Viserys, cessons de nous complimenter l’un et l’autre, nous allons finir par avoir la tête aussi grosse que le soleil Dornien, mais il est vrai que notre correspondance est des plus agréable. Cela faisait bien des années que je n’avais pas maniée la plume avec autant de ferveur et d’impatience. Le bruit de la plume qui gratte sur le parchemin à un rythme irrégulier est fort inspirant et plaisant. Il me fait plaisir de lire que votre peuple vous aime autant, c’est quelque chose de précieux et dont j’espère vous trouverez pareille convenance à dorne. Je ne sais pas si les serviteurs seront ravis des visites surprises par contre, nous avons le sang chaud cela pourrait déplaire à certains, et en amuser d’autres. Cela est propre tout en chacun. J’espère que votre peuple vous soutiendra et vous aimeras toujours autant même lorsque vous partagerez ma vie, je ne veux pas qu’ils aient l’impression que leur prince adoré leur ont été arrachés et soyez sûr que je vous laisserais les visiter si vous en avez le besoin.

J’espère que vous êtes bien languis de ma réponse, je m’étais perdu dans mes pensées et le corbeau est partie avec deux semaines de retard.

Avec beaucoup d’amusement,



Arianne Martell, Héritière de Dorne
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Martel11


©️ DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1328
Date d'inscription : 29/12/2016

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 EmptyMer 27 Sep - 4:10


Lune 10 , semaine 4 An 298

Princesse Arianne,

Votre inquiétude est touchante, mais rassurez vous il n'en ai rien, j'ai simplement était absorbé par mon départ et ma venue a la capitale. Savoir s'entourer est en effet tout un art une science si j'ose dire, employé également dans bien des domaines. Les princesses et leurs dames de compagnie en sont un exemple à la capitale, mais il en va de même pour l'art floral, ou tout est fait pour que l'entourage mette en avant le cœur de la composition.
Je dois vous dire que je pense laisser une chance au jeune Stark. Il a était élever au sein même de la capitale parmi ma propre famille, et fréquente assidûment mon neveu. De fait, j'ai revu ma position et je pense qu'il pourrait justement être ce vent nouveau qui pourrait amener ce peuple primaire que sont les nordiens a évoluer. D'autant plus qu'il a su se comporter avec toute la soumission attendue au protocole. De ce fait, je pense assurément partir en expédition dans le nord, pour prêter main forte a la garde de nuit en y convoyant arme, prisonnier et vivre. Ils sont le bouclier qui protègent le royaume contre les sauvageons et ce geste serait des plus appréciés de ces austères sauvages. Je compte également prendre le petit chiot avec moi qui rêve de voir son pays et sa famille. Cet acte de bonté gratuite ne sera sans doute pas oublié de ce peuple austère et m'assurera de me dissocier des actions de mon grand frère.

Rassurez-vous quelle que soit ma personnalité, je resterai digne de vous. Mon nom suffit déjà bien amplement à satisfaire dorne dans le cadre d'une alliance. Si elle s'avérer menacer, nul doute que mon frère Rhaegar réagirais promptement. C'est en cela que ma valeur réside réellement du moins selon leurs paramètres. Ils se moquent de savoir qui je suis sur ce point, ce qui en soit est fort dommage. Nous apprendrons sans aucun doute a nous connaître avec le temps.

Je ne prends nulle offense envers vos dires, et si offense est commise elle ne viens pas de votre part, mais bien de mon propre frère qui n'a pas juger bon de m'avertir de quoi que ce soit. J'en saurais plus le moment venu n'ayez crainte. En parlant de nouveauté sachez que je me rends assidûment au Septuaire, et cela, au moins tous les deux jours. Je me fais un plaisir d'aider les pauvres en leur faisant la charité et ceux-ci me rendent tous leurs affections. Je vous remercie de me permettre par la suite de rendre visite au peuple de Port-Réal. Du moins, je vous remercie pour eux. Le roi ne daigne en aucun cas leur apporter intérêt et ils n'ont que moi sur lequel compter assidûment.

Autre fait des plus intéressant, j'ai reçu il y a une semaine la visite de votre oncle le prince Oberyn. Il a demandé à s'entretenir spécifiquement avec moi et nous avons converser pendant de longues heures. Il est toujours aussi apprécié de Rhaenys, et je trouve également que c'est un homme intéressant, j'ai eu le loisir d'entendre quelque histoire de sa pars sur Essos. Il est rare que je rencontre un homme aussi authentique et courageux que votre oncle, et il me plaît à penser que j'aurais à apprendre infiniment de celui-ci de par l'observation et l'écoute.

Il me tarde bien évidemment de visiter Dorne, après mon périple dans le nord.

Avec beaucoup d'estime,


Prince Viserys Targaryen.



Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Sceau01


Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Targaryen
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 D0GB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 EmptyDim 1 Oct - 19:41

Correspondances






Lune 11, semaine 1 - An 298


Prince Viserys,

Il est tout naturel que je m’inquiète pour mon futur époux, n’est-ce pas ? L’importance de l’entourage est parfois négligée, mais une fois encore je suis agréable surprise de lire que ce n’est pas votre cas mon cher ami. Vous êtes attention aux moindres détails de votre vie afin d’éviter le plus de fausse note possible. Tout ceci est intriguant, vous êtes un personnage plein de ressource qui ne cessera jamais de m’étonner.

En effet, il est fort possible que le jeune loup soit plus abordable que le reste de son peuple si ce dernier à été élever au sein de la capitale avec les membres de votre famille. J’espère que vous dites vraie et que ce Robb sera redonner un second souffle au Nord et apporter un peu de modernité à ce peuple un peu à l’écart de Westeros. Votre altesse à décidément un cœur bien trop généreux, il n’est nullement étonnant que votre peuple vous apprécie tant et je regrette encore plus le fait que je vous enlève à eux. Il est vrai que les sauvageons restent une menace sérieuse que nous ne devons pas oublier de prendre en compte nous peuple du Sud. De toute évidence, votre générosité envers le nordien n’a rien d’anodin, vos attentions sont tout autre et cela m’aurait étonné si vous le faisiez uniquement de bon cœur. Il semblerait que j’ai encore beaucoup de chose à apprendre de vous et sur vous.

Sans aucun doute votre nom à un impact non négociable, mais cela ne garantit pas la réactivité de la couronne en notre égard en cas de danger, les liens de sang ne sont pas si fort que cela en temps de conflit. Toutefois que les sept soit loué ce n’est plus le cas en ces temps et aucune menace ne devrait venir perturber notre mariage et notre union en règle générale. Je ne connais pas assez votre frère le roi, pour faire un quelconque commentaire, mais j’ai confiance en vos dires à son sujet.

Vous me voyez sincèrement navrée de lire que vous avez été mis complètement à l’écart des arrangements fait concernant notre union, vous auriez dû être consulté même si votre frère prenait la décision finale vous aviez le droit de connaître le futur. En tout cas, il m’est vraiment important que vous ayez cette discussion avec votre frère pour que nous soyons de nouveau sur un pied d’égalité, comme je le pensais que nous l’étions. Il est triste de lire que c’est le Prince qui s’occupe de son peuple et non pas son Roi, mais votre frère doit s’en doute avoir beaucoup d’affaires importante à gérer ce qui l’empêche de se rendre disponible pour les siens. Il est tout naturel que vous disposiez d’une liberté assez conséquente, je ne souhaite pas que vous vous sentiez enfermé à Dorne et prisonnier de nos terres.

Mon Oncle est certainement l’une des plus belles personnes sur ces terres, courageux, loyal, amical et juste il fait toujours preuve de bon jugement. Il a toujours été comme un second père pour moi et encore plus depuis récemment. Nous avons un caractère assez similaire lui est moi c’est sans nulle doute la raison pour laquelle nous nous apprécions autant. Il est vrai qu’avec les innombrables voyages qu’il effectue, mon oncle à beaucoup d’histoires à raconter et il est facile de se prendre pendant des heures à l’écouter raconter ces récits. Je suis certaine qu’il appréciera les compliments que vous faites à son égard et je suis ravie de voir que vous appréciez l’un des hommes les plus importants dans ma vie.

Ne prenez pas trop froid dans le Nord, il serait dommage que vous tombiez malade avant notre mariage.

Avec affection.


Arianne Martell, Héritière de Dorne
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Martel11


©️ DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1328
Date d'inscription : 29/12/2016

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 EmptyLun 2 Oct - 2:57

Lune 11 , semaine 1 an 298

Ma chère Arianne,

Votre prévenance me fait chaud au cœur. C'est dans les détails que se situe le plus important. L'imperfection est bonne pour les roturiers ou les nobles de forte ignorance ou inférieur a notre rang. Comme vous le dites, je n'apprécie pas les fausses notes, et je me fais un plaisir de les corriger quand j'en constate. Cela me soulage d'ailleurs a ce propos que notre traité de mariage comprend de fait que ma suite et les gens qui me sont attaché puisse me suivre à Dorne. C'est d'une grande générosité de votre peuple de me permettre cette faveur afin que je puisse m'acclimater au mieux et me sentir chez moi.

Ma chère que de compliments, vous me flattez. Je suis généreux, il est vrai, peut être le plus généreux de ma famille. Non seulement envers mon peuple, mais aussi envers certains qui ne le mériterai peut-être pas. Mais contrairement à vous, il est de raison impérieuse pour moi de développer cette inclinaison. Vous avez la chance ma princesse d'être entourée de vos loyaux sujet dorniens, qui vous vouent a vos dires un amour et une loyauté sincère. Il n'en ai rien en ce qui me concerne, la trahison est monnaie constante à Port Réal, et dans les autres provinces des septs couronne. Cette gentillesse qui est la mienne est mon meilleur atout pour me faire des alliés, de part toutes les contrées du royaume.

Vous n'avez pas totalement tors concernant les liens du sang, mais rassurez vous, je reste néanmoins un atout pour Dorne a bien des égards. Comme vous l'avez si bien dit ô princesse, je suis plein de ressource, et je suis disposé a les partager avec vous quand nos destins seront liés, et que de fait nous cheminerons ensemble. Rhaegar ne se doute pas de ce qu'il perd, il m'a toujours vu comme un marginal, sans loin de se douter sans douter que je fasse indubitablement jeu égal avec lui dans bien des domaines, voir même, je le surpasse. Je le laisse donc à sa mesquinerie de me cacher les détails de notre mariage. Il m'a bien démontré qu'il était le Roi, de cette manière, un roi qui règne sans condition. Mais aussi un frère peu attentionné quant au devenir et au bien-être de sa fratrie. Concernant ma liberté Rhaegar m'a également fait pars de ce qu'il en était dans les accords, encore une fois je me dois de souligner à nouveau la générosité de votre maison a mon égard. Il est vrai qu'un dragon n'aime pas être mis en cage, et me laisser la possibilité de voyager, tant que votre père éclaire Dorne de son règne est en sois un geste généreux. Votre père est d'une grande sagesse, et je suis fort honoré de rejoindre votre famille de fait.

N'ayez crainte ma chère, mon voyage pour le nord-est prévu en début de Lune 13 et j'ai encore tout le temps de profiter de la vie a Port-Réal qui est des plus fascinantes. Si j'avais su, j'aurais quitté ma demeure de Peyrdragon plutôt. Il y a de multiple possibilité a explorer, et bien nombre de nobles intéressant avec lequel discuter.

Vous trouverez avec la missive, une mèche de mes cheveux en gage de mon affection. C'est fort modeste, mais vous en excuserai sans aucun doute un prince comme les autres.
Avec affection,


Prince Viserys Targaryen.


Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Sceau01


Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Targaryen
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 D0GB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 EmptyLun 13 Nov - 17:35

Correspondances






Lune 12, semaine 1 - An 298


Mon cher Viserys,

Veuillez avant tout excusez ma longue absence de correspondance avec vous, j’ai été fortement occupée ces derniers temps et je n’avais malheureusement pas de temps à consacrer à mes correspondances privées. Pour revenir à notre discussion que nous avions à propos des fausses notes, des ratures d’un peintre, il est vrai que nous ne pouvons nous permettre de faire de tel. C’est en soin une certaine liberté que nous avons en moins que les personnes avec moins de responsabilité comme vous et moi. Il est tout à fait normal que vous puissiez avoir votre suite et vos gens avec vos, le mariage serait bien trop dépaysant si vous n’aviez aucune personne de confiance à vos côtés. Toutes personnes sont les bienvenues à Dorne, tant que ces dernières respectent les us et coutumes ainsi que les lois, nous ne refusons jamais l’hospitalité.

Il est tout à fait normal que je mette en évidence les qualités de mon futur époux, vous serez un fier représentant de mon pays et je ne peux point fermer les yeux sur ce qui pourrait être un avantage à l’image de mon peuple et des relations commerciales avec les autres contrées. Je vous rejoins sur le point que notre générosité n’est pas motivée par la même force, effectivement le peuple dornien à toujours été très fidèle et loyale à sa royauté même les Princes ou Princesses les moins populaires que l’on a pu connaître dans le passé. Je comprends tout à fait que la trahison soit quelques choses que, à mon grand regret, vous côtoyez souvent, cependant et tristement, la trahison est partout. Ce serait mentir que de vous dire que chaque dornien est fidèle et qu’aucune trahison n’a été tenté ou faites.

Jamais je n’ai remis en doute l’intégrité et votre utilisé concernant Dorne, bien au contraire. Je ne faisais que reprendre vos mots, peut-être parfois maladroit qui on pu être vôtre dans nos prétendants échanges. Votre adaptabilité et vos ressources sont certaines l’une des choses que je connaissais déjà de vos avants notre correspondance. Il est vrai que nôtre Roi ne semble pas se rendre compte de votre valeur mon cher prince, mais il est toujours difficile de s’apercevoir de la valeur d’une personne ou d’un objet d’art quand nous côtoyons ce dernier depuis des années. Je suis persuadée que Rhaegar s’en rendra compte quand vous ne serrez plus à ces côtés et peut-être ose-dire que vous lui manqueriez sans doute un peu. Les dragons n’aiment pas être en cage, il est vrai, mais en réalité peu de personnes apprécient de vivre en cage. Je comprends complètement votre souhait de liberté et jalouse peut-être dans un certain sens cette liberté dont vous jouissez déjà et dont vous allez jouir également à Dorne. J’ose espérée que vous me ferez voyager à travers vos récits pour satisfaire les miens à travers les vôtres.

Au moment où je vous réponds à cette lettre, il vous reste seulement une petite lune pour préparer votre voyage vers le Nord. Profitez encore du soleil de Port Réal pour vous donnez l’énergie suffisante pour supporter le froid glacial du nord et des nordiens.

Je suis touchée par votre attention et je vous avouerais que je n’avais jamais vu une chevelure aussi blonde en vrai, en tout cas pas depuis plusieurs années. J’ai rencontrée votre cousin en étant enfant lors des funérailles, mais cela remonte tellement que je n’ai pu qu’être surprise par cette belle couleur qui est la vôtre. Je vous retourne en gâche de mon affection réciproque un morceau de tissu de soi Dornien avec mon parfum préférée dessus.

Amicalement



Arianne Martell, Héritière de Dorne
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Martel11


©️ DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1328
Date d'inscription : 29/12/2016

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 EmptyVen 17 Nov - 4:33


Lune 12 , semaine 2 An 298

Ma chère Arianne,

Vous êtes toute pardonnée naturellement, comment pourrais en vouloir à une personne ayant de si lourdes responsabilités ? Mes gens se plieront bien entendues aux lois de la principauté cela va de sois. Il me ferait grandement honte et déshonneur à ne pas le faire, et si ce funeste jour devait arriver, sachez que je punirais le ou les coupable en me privant de leur compagnie et en les renvoyant dans leur contrée perdue loin du monde des grand et des puissants.

J'aime à vous lire ma chère, et je me rends sans doute compte que tout n'est pas aussi parfait que ce qu'on a voulu me dire de Dorne. Le peu de vos compatriotes avec qui j'ai discuté me présente un pays bien idyllique, mais je sais que chaque lumière produit sa part d'ombre, et je ne me leurre pas. Tout, comme je ne me leurre pas en me disant que je ne fais pas l'unanimité au sein de votre patrie. Un fardeau que je dois à mon frère pour ses erreurs inadmissible. En quelques années, il a réussi a souillé ce que les nôtres, on construit en quelques générations. Selon les chroniques, on dit que Lestival fut bâtie par un de mes ancêtres par amour à l'une des vôtres, lors des unions précédente entre Targaryen et Martell. De ce qu'on m'a rapporté également, il en est de même pour le jardin aquatique qui fut construit par amour par un de vos princes pour sa femme, une membre de ma famille également. J'espère que nous pourrons reprendre cette continuité qu'un inconséquent a brisé par caprice.

Princesse, je déplore tristement que vous deviez rester enfermé à Dorne, je sais que vous avez bon nombre de devoir, mais vous allez devoir aussi prendre connaissance du monde extérieurs et des autres couronnes. Votre père et votre oncle n'ont'ils pas voyager eux aussi? De ces voyages, ils ont tiré des enseignements, et des connaissances qui sont des piliers pour leurs actes et leurs devoirs. C'est maintenant que vous êtes encore jeune tout comme moi que vous devez profiter pour acquérir ces connaissances voir, différent nobles des septs couronnes, jauger qui sera les alliés, et les ennemis de Dorne. La connaissance, c'est le pouvoir. Vous pouvez me dire assurément que vous pouvez compter sur moi, concernant ce sujet, que je suis libre de me déplacer. Mais écouter un récit et le vivre sois même, ce sont deux choses différentes. Un jour princesse Arianne, vous monterai sur le trône de votre père et vous serai seule à prendre vos décisions, pour le bien de votre peuple entier. Voilà pourquoi je me permets d'être à nouveau insistant sur le sujet, je suis certains qu'il est possible de s'arranger pour organiser un ou deux déplacements.

Rassurez-vous ma chère le nord ne serai me faire peur, et je suis certains que cela sera un voyage plein d'enseignement. Et chevaucher sur Paquerette ma jument me fera le plus grand bien. Cela nous fera voir du pays. Bien que j'apprécie la vie a la cours, et toutes ses distractions si reposante. Les tyrell sont venu il y a quelque temps, avec le chariot remplie de grain a distribuer aux pauvres. Comme s'ils cherchaient à courtiser l'amour des sujets de mon frère pour je ne sait quelle obscure raison.

Il est vrai que nous autre valyriens nous avons les cheveux argentés, et les yeux lilas, qui sont une marque de notre naissance, et je suis forte aise que cela vous ai plus. Aegon a en effet les cheveux blond, bien différent des miens, bien qu'essentiellement valyrien aussi. Votre présent a bien était reçu et c'est avec plaisir que je le garderai prés de moi pour que mes pensées ne vous quittent pas tandis que j'arpenterai le nord.

Amicalement ,


Prince Viserys Targaryen


Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Sceau01


Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Targaryen
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 D0GB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 EmptyLun 8 Jan - 0:26

Correspondances






Lune 12, semaine 4 - An 298


Mon cher Viserys,

Je vous remercie de votre compréhension concernant mon emploi du temps un peu chargé et par conséquent nos correspondances assez espacé et irrégulière. Je suis ravie de lire que vos gens se plieront à notre principauté, j’espère par ailleurs que la chaleur de Dorne ne leur sera pas trop insupportable. Je n’ai aucun doute concernant votre autorité et votre réactivité par rapport à vos gens, je suis certaine que vous n’aurez pas à punir ces derniers et qu’ils s’accommoderont vite du mode de fonctionnement de Dorne.

Qu’importe le pays, qu’importe l’époque, qu’importe la principauté il y aura toujours une part d’ombre tandis que le soleil brillera. Il n’y a pas de lumière sans ténèbres tout comme vous l’avez si bien dit. Il est bien difficile de convaincre à chaque humain vivant sur notre beau continent, il est même impossible de plaire à tous ces braves gens. C’est pour ça que l’être humain diffère des animaux, il est bien plus imprévisible par son caractère unique et propre à chacun. Je ne vous mentirais pas en vous affirmant le contraire, notre union et votre personne, n’a effectivement pas plus à ma patrie, mais c’est le risque des alliances. Ne vous encombrez pas d’un fardeau qui n’est pas le vôtre, j’ai conscience que les choix passés de votre frère peut avoir un impact sur vous, mais je vous assure qu’ils agissent de la sorte car il ne vous on pas encore rencontré, il vous faudra faire bonne impression et charmé mes sujets leur prouvant que vous n’êtes pas comme les rumeurs le disent et loin de l’image qu’ils peuvent avoir de la maison Targaryen. Nos familles ont toujours été unie par le passé, je ne sais pas si nous pourrons égaler certains de nos ancêtres, mais je suis certaine que nous arriverons à suivre la continuité de tout cela. Quant à l’amour et bien, nous verrons bien.

Ne vous troublez pas à cause de mes obligations, je suis habituée à tout cela. Mon oncle et mon père on effectivement voyagé, mais comme je suis la princesse héritière et que mon très cher père s’occupe de l’éducation de mon cadet loin de Dorne, je dois gérer mon pays et il m’est impossible de m’absenter pour voyage. Je suis entièrement d’accord avec vous concernant la connaissance, mais pour le moment vous serez la personne qui voyagera à ma place et récolter ces connaissances importantes pour l’avenir. Un jour je serais sur le trône, ou non, mais dans tout les cas ce n’est pas encore la condition actuelle je me plie à la volonté de mon souverain et j’assume mon rôle de princesse héritière en dirigeant Dorne pendant son absence, mais libre à vous d’essayer de convaincre mon père de me laisser voyagé.

Paquerette ? Quel nom coquet pour une jument, je ne doute pas de son endurance et de sa beauté cela dit. Je suis certaine que le voyage dans le Nord ne vous fait pas peur, je m’inquiète uniquement de votre santé car c’est une région très froide, nous autre sudiens nous n’avons pas l’habitude de côtoyer des endroits si arides. Vraiment ? Je ne savais pas que les Tyrell faisait dans l’humanisme, c’est intéressant.

Je suis ravie de lire que mon présent vous fait plaisir, j’espère qu’il sera réchauffé votre cœur avec le soleil des Martell tandis que vous marchez dans les contrées du Nord. Je vous souhaite un excellent voyage sachant fort bien que ce corbeau arrivera alors que vous serez sans doute déjà en chemin.


Amicalement ,



Arianne Martell, Héritière de Dorne
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Martel11


©️ DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1328
Date d'inscription : 29/12/2016

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 EmptyMer 31 Jan - 6:12

Lune 13 semaine 1 an 298

Je suis forte aise de la confiance que vous m'offrez, soyez certaine que je ferai en sorte à ce que nous tous nous nous acclimations à votre charmant pays. Bien que cela nécessitera sans doute quelque temps d'adaptation. Nos contrées en sus du climat, ont des mœurs tellement opposées. Parfois, il m'arrive de craindre que cela devienne une barrière entre nous plutôt qu'un avantage. J'espère cependant de tout cœur que notre mariage comportera une certaine harmonie.

Sachez que je tacherai de le faire, je n'aime pas l'idée que des gens ne m'apprécie pas sans me connaître. Il s'agit du revers de la fortune d'être née dans une famille prestigieuse, je porte ses bienfaits, mais également son poids d'ennemi et la jalousie qui peut venir avec. Fort heureusement, je pense pouvoir trouver en vous une personne qui m'aidera et me guidera sur ce chemin qui me semble nébuleux pour l'heure.

Je suis forte aise de bénéficier de votre confiance, et sachez que vous, je tacherai de vous aider dans la mesure du possible, et aussi longtemps que vous me le permettrez. Bien que j'ai conscience que certaines affaires ne concernerons à jamais les habitants de Dorne, et d'être et de ne rester qu'un étranger dans certains contextes. Je ne m'en offusquerai d'ailleurs pas. Il est inutile d'en vouloir à ce qui est, le sage accepte la vérité. D'autant plus que j'ai pu voir ce fait se dérouler dans ma propre famille. Il y a des choses qui ne regarde que les dragons, ainsi va le monde.

Oh, j'ai était fortement inspiré, quand je l'ai reçu de ma petite sœur. N'étant pas un destrier, je me suis permis de faire dans un nom poétique plutôt qu'un nom classique qui ne la différencia pas des autres chevaux de son espèce. Ne vous inquiétez pas en ce qui concerne le nord, je devrai fort bien m'en sortir, et mon tailleur, c'est procurer moult fourrure en hermine pour l'occasion. Cela mettra en valeur ma belle chevelure argenté sans nul doute. Quant au Tyrell j'y vois une manœuvre politique, bien que je les apprécie sincèrement, j'avoue avoir ressenti une certaine forme de jalousie, en les voyant balayer d'un revers de la mains, voir même égaler mes efforts que j'ai fait afin de me rapprocher de mon peuple et de le soutenir. Si vous voulez mon avis, les roses préparent quelques choses, et je serai bien curieux de le découvrir.

Tout cadeau que l'on m'offre me touche au cœur, c'est une preuve d'estime, d'amitié et d'affection et j'y suis particulièrement sensible. Je ne doute pas que votre soleil m'illumine dans la noirceur et les ténèbres qui règne dans nos contrées septentrionales. Je suis d'ailleurs sur le point de partir ce jour même. Oh quel préparatif j'ai l'impression de partir pour l'aventure vers des contrée inconnue et sauvages. Tant d'hommes, et de gens qui sont dévoué à ma protection, le roi, mon frère m'a dédier ser Barristan Selmy pour me protéger. Un honneur sans pareil que de voyager avec ce chevalier de renom.

Je vous invite à rédiger votre missive à mon adresse à Blancport dans le nord, ma première étape de ce long voyage dans les terres septentrionale du royaume. Prenez soin de vous ma chère.
Amicalement ,

Prince Viserys Targaryen


Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Sceau01


Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Targaryen
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 D0GB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le feu est une douce caresse sur les écailles d'un dragon... ft. Viserys Targaryen
» [-18] Dentelle de Myr et passion dornienne [PV Ulwyck Uller - Arianne Martell]
» Qui sème le vent récolte la tempête [Viserys Targaryen/ Daena Hightower]
» Un tête a tête entre frère et soeur [Daenerys Targaryen/ Viserys Targaryen]
» Le poids du passé [Viserys Targaryen/ Catelyn Stark]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: