RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de cette 23e MAJ sont à lire ici Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen 3725701551
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyMer 20 Sep - 13:48

Correspondances






Lune 7, An 298


Prince Viserys,

Mon prince, votre altesse, mon futur époux ? Je vous avouerais que je ne sais pas comment je dois à présent vous appeler depuis la confirmation de nos fiançailles. J'ose espérer que ma lettre ne vous importuneras pas, que cette initiative ne sera pas trop entreprenante, trop inhabituel, trop choquante. Trop tout simplement. Je ne pouvais me permettre de ne pas écrire cette lettre, vous le remarquerez sans doute assez rapidement, mais je suis une personne relativement curieuse et cette curiosité avait besoin d'être rassasié, d'être comblée. Nous ne nous connaissons pas et pourtant nous sommes promis jusqu'à la fin de nos jours à vivre ensemble les épreuves de la vie. Chacun de nous à sans aucun doute entendu parler des rumeurs sur l'autre personne, son comportement, son caractère, mais après tout ce ne sont que des rumeurs. Il serait opportun, à mon humble avis, que nous nous forgions notre propre opinion et qu'à travers cette correspondance nous prenons le temps de nous connaître un peu mieux avant notre mariage, quand pensez-vous ? Mes mots pourront vous paraître égoïste, imbue de soit, mais je me prête au jeu puisque je suis à l'origine de cette initiative et je vais donc prendre mes responsabilités et me décrire légèrement et avec subtilité. Fille aînée du Prince Doran Martell j'ai à coeur les intérêts de mon peuple et le bien-être de ma maison, je ne suis pas très proche de mes deux petits frères cependant mes cousines ont toujours fait partie intégrante de ma vie, d'ailleurs peut-être avez-vous rencontrez l'une d'elle ? Nymeria est l'ambassadrice qui à rejoint votre terre il y a quelques temps à présent. Si vous l'avez rencontrer, j'espère que vous n'avez pas succomber à sa douce beauté et son charme envoûtant j'en serais jalouse. Concernant ma personnalité j'aime à croire que je suis une personne sage, calme et réfléchi, malheureusement l’impulsivité est encore une chose que je tente de travailler depuis des années déjà, je suis également assez rancunière envers les personnes qui font du mal soit à ma maison, à mon peuple ou à ma personne, tout simplement. Mais, je pense que c'est le cas pour beaucoup de monde, ne pensez-vous pas ? Toutefois, ne vous inquiétez pas je ne suis pas une personne violente et je ne mords jamais les personnes autour de moi, jamais dans des circonstances déplaisantes en tout cas. J'ai bien conscience que nos mœurs diverses en tout point et j'espère sincèrement que vous ne serez pas choquée par mes propos libérés et l'attitude qui va avec, si c'est quelque chose qui vous dérange, vous gêne et vous offusque je ferais en sorte de faire plus attention à l'avenir pour ne pas vous opportunné. Voilà que la nuit commence à noircir les horizons alors que je fini cette lettre, j'ai beaucoup de choses que j'aimerais écrire encore, mais je les tait jusqu'à notre prochaine correspondance, je ne peux pas faire le travail toute seule, pas cette fois-ci. Je vais donc m'arrêter là, à présent que je me suis mise à nu, littéralement, je serais ravie d'apprendre que ce premier pas ne vous déplaise pas et qu'une réponse favorable à ce petit jeu découverte me soit envoyé. J'espère également que vous appréciez le bon vin, cela nous ferait déjà un point commun sur lequel on pourrait s'appuyer, je vous recommande d'ailleurs vivement les vins de Dorne, ce sont les meilleurs de Westeros.

Vous sachant fort occupé je serais agréablement surprise de recevoir une réponse de votre part à cette lettre si peu conventionnel.

Que les septs vous accompagnent,

Amicalement.


Arianne Martell, Héritière de Dorne
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Martel11


© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1328
Date d'inscription : 29/12/2016

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyMer 20 Sep - 19:21


Semaine 4, Lune 7 Année 298




Princesse Arianne,

C'est en effet une chose qui semble nous prendre au dépourvue tous les deux, aussi, je vous laisse le soin de choisir l'appellation qui vous fera le plus plaisir, vous pouvez également m'appeler par mon prénom lors de nos correspondances dans la mesure ou le destin nous amènera inexorablement à devenir intime.

Votre corbeau ne m'aura pas dérangé, je suis plutôt surpris à vrai dire, je m'attendais pas à recevoir un plie de votre part, mais celui-ci est amplement bienvenue.

On dit que la curiosité est un vilain défaut, mais ce n'est point mon avis, c'est une qualité qui pousse les êtres vivants a aller de l'avant et à grandir, qualité que je partage avec vous visiblement ; aussi, je ne prendrais nullement ombrage de la vôtre. Je ne peut que vous approuver et vous rejoindre sur cette charmante initiative, apprendre a nous connaître via missive sera un bon début.

Concernant Lady Nyméria, je n'ai pas encore eu le loisir de la rencontrer, je vis à Peyrdragon, loin de la capitale, depuis mes sept ans. Si cela peu, vous tranquillisée princesse, la beauté et le charme sont loin d'être les atours suffisants pour faire succomber un Dragon ; la qualité d'une haute naissance est une chose qui a bien plus de valeur pour moi, que deux les qualités éphémères que vous m'avez cité. J'espère que ces affirmations de ma part vous tranquilliseront.

Je serai mal placé en effet pour vous faire quelques reproches sur la rancune, étant également animée également par celle pour ce qui concerne ma maison. Mon frère a su pardonner aux traîtres qui s'en sont pris a la couronne, mais en ce qui me concerne, je reste vigilant concernant les être emplie de perfidie qui se sont dresser contre le dragon tricéphale.

Me concernant, et bien je pense comme dit plus haut que c'est la curiosité qui m'anime. Il m'arrive de passer de longue heures dans les bouquins a la recherche de détails ou d'évènements précis. J'adore me plonger également dans les histoires et les cultures étrangères, venant de l'autre coté du détroit. Les gens d'Essos on beaucoup a nous apprendre et dans bien des domaines. Il n'est pas rare justement de voir à Peyrdragon des étrangers qui ont fait beaucoup de chemin pour venir me trouver, afin d'échanger avec moi, des objets ancien provenant de leur contrée, ou parfois même de beau vêtements. Je suis homme à aimer collectionner les objets anciens, ou les œuvres d'art. Cette proximité avec les gens d'Essos m'a d'ailleurs valut mon surnom de Dragon de l'Est, surnom que j'ai pars  ailleurs fait miens. Vous auriez sans doute l'occasion de voir ma collection tôt ou tard.

Je suis homme également a apprécier l'art sous de nombreuse formes, et je m'y exerce également. Les hommes ont souvent hélas utilisé leurs dix doigts pour détruire et tuer, si bien que lorsque je vois des cœur pur s'essayer à construire et reproduire la beauté, je ne peu que les encouragés, et leur offrir un patronage adapté. Pour tout vous dire mon frère le roi, a tendance à me taquiner amicalement sur mes goûts vestimentaires assez élaborés et coquet,que beaucoup considère cette attitude comme précieuse. Mais il n'en ai rien, par ce fait, je permets aux mains qui tissent les vêtements dont je me pare, de vivre, et de produire de nombreux trésors qui me seront destiné.

Je ne vous demanderai de rien changer dans votre façon de vous exprimer. Elle nous est propre a chacun et celle-ci est le reflet de notre âme. Vous avez commencé à tisser notre relation sur les bases de l'honnête et je souhaite nullement que cela change.

Concernant le vin, je vous avoue ne jamais avoir goûté celui de la principauté pour l'heure. Votre affirmation m'a fait cependant sourire. La maison Redwyn qui m'a fait don de quelques tonneaux de son grand cru de la Treille, se vente également d'avoir le meilleur vin de Westeros. Cependant, je ne pourrais trancher qu'en goûtant le vin dont vous me vantez les qualités. J'espère secrètement que vous avez raison, il me sera bien plus agréable de vivre à Lancehelion si le vin de Dorne, est effectivement le meilleur.

Sachez princesse que j'accorderai toujours un soin particulier à répondre a vos corbeaux.

Puisse les sept éclairer votre route.

Cordialement.



Prince Viserys Targaryen.




Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Sceau01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyMer 20 Sep - 19:56

Correspondances






Lune 7, An 298


Prince Viserys,

Je pense que je fus celle la plus prise au dépourvue par cette annonce, en effet cela faisait plusieurs années déjà que nous sommes en désaccord avec mon patriarche, je n’avais pas l’impression d’être prise au sérieux par ce dernier au vu des prétendants qu’il me présentait. Cependant, je vous rassure la vôtre était loin d’être désagréable à prendre en compte, bien au contraire. Il est vrai que nous deviendront intime à l’avenir et il est important que nous sentions à l’aise l’un envers l’autre, n’hésitez pas votre altesse à m’appeler par mon prénom cela me ferait grandement plaisir.

Vous apprendrez à me connaître avec le temps, mais sachez mon cher que je suis une personne pleine de surprise, l’ennui est quelque chose que je fui comme les Bieffois.

Vous m’en voyez ravie que de lire que nous partageons ce soi-disant défaut pour beaucoup d’entre nous, une vie sans apprendre, sans découverte est tout sauf passionnante. Ennuyante, triste. Il m’est important de me faire ma propre opinion sur vous, car après tout ce que j’entends sur vous ne sont que des murmures et ces dernières peuvent autant être la vérité que des mensonges.

Malgré le sourire qui étire en ce moment mes lèvres en lisant vos mots, je ne peux m’empêcher de prendre la défense de Nyméria sachez qu’elle est aussi belle qu’intelligente, mais comme vous ne l'avez pas rencontrée encore je ne vous en tiens pas rigueur, je ne l’a craindrait pas si ce ne serait le cas. Enfin craindre est bien grand mot, mes propos ne sont qu’amusement et juvénile. Excusez mon erreur, je pensais que vous vivez avec votre frère et que Peyrdragon n’était qu’un lieu de vacances. Personnellement je n’ai malheureusement pas la chance de pouvoir me rendre librement dans d’autre région.

Je peux comprendre vos rancœurs concernant les traîtres à la couronne, ce n’est que mon humble avis mais le feu n’est pas éteint, à la moindre faiblesse ceux qui ont baissé la tête n’hésiterons pas à relever de nouveau la tête. Et malheureusement, ce seront le peuple qui sera le plus touché par ce jeu de noble. En tout cas, vous pouvez être rassurée, Dorne est fidèle à la couronne, nos fiançailles en sont la preuve la plus convaincante je pense.

Un homme cultivé et qui aime l’art ? Voilà une facette que j’apprends à connaître avec un plaisir non caché. Je ne connais malheureusement pas grand-chose sur le continent d’Essos et je n’ai jamais rencontrée d’habitant de cette contrée, mais peut-être que vous pourriez me conté les histoires de ce continent inconnu pendant nos longues heures dans les Jardins Aquatiques. J’espère que je pourrais voir votre collection et entendre l’histoire de ces objets auxquelles vous semblez tenir. Il vous faudra également me faire une démonstration de vos talents d’artiste, ne vous inquiétez pas si vous êtes timides vous pourrez le faire en privée. Malheureusement les hommes semblent doués seulement pour la guerre et oublie bien trop les plaisirs de l’art, ce n’est pas pour ventée ma maison, mais la culture est quelques choses que nous tenons à cœur. Peut-être est-ce quelques choses qui pourra vous rassurer, je l’espère en toute sincérité.

Je vous retourne la demande votre altesse, je ne veux pas d’une relation fausse, même si les sentiments ne viennent pas nous nous devons d’être honnête l’un envers l’autre. C’est quelque chose que je prends beaucoup à cœur. La communication est la chose la plus importante pour une relation saine, lorsque nous serons époux les secrets seront à éviter. Que vous ayez une amante, ou même un amant ou plusieurs, des projets fous comme partir à Essos, que dis-je qu’importe vos envies, vos ambitions j’aimerais que l’on puisse en parler librement entre nous, non pas en tant que Princesse de Dorne et Prince de la couronne, mais en tant qu’époux sans que cela ne touche les intérêts de nos maisons.

Cette correspondance, mon prince est grandement apprécié, l’effort que vous fournissez pour que nous soyez plus à l’aise avec l’autre est quelque chose que je n’oublierais pas. J’espère que vos fonctions ne vous prennent pas trop de temps et que vous pouvez vous exercez dans ces arts que vous semblez tant apprécié.


Que les septs prennent soin de vous.

Amicalement.


Arianne Martell, Héritière de Dorne
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Martel11


© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1328
Date d'inscription : 29/12/2016

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyJeu 21 Sep - 9:12

Lune 8, Semaine 1 An 298

Ma chère Arianne,

J'ai pris la plume sitôt votre corbeau arrivé, ayant quelque temps devant moi afin de vous répondre. Je comprends votre attrait pour l'occupation, afin de lutter contre l'ennui, un adversaire qui se fait coriace par moment. Il me peine cependant de lire votre ressentiment pour les habitants du Bief. Pour avoir étudié l'histoire de Westeros depuis fort jeune, j'ai bien conscience des inimitiés qui règne, mais celle-ci sont d'origine fort ancienne. Je suis certains que si vous leur donniez une petite chance, ils seraient ravis de vous prouver qu'ils sont dignes d'une solide amitié. J'ai moi-même eu l'occasion de me rendre a Villevieille et de parcourir ses étendues verdoyantes, et je n'ai jamais vu peuple et noble aussi enjoué d'accueillir un prince en leur terre. Ce sont des gens emplie d'insouciance et de gentillesse, pour la plus part. Peut être avec le temps arriverai je à vous faire changer d'avis sur la question ?

Il n'y a nulle excuse à faire, beaucoup de gens pensent en effet que je loge à la capitale, mais je m'en tiens éloigné le plus possible depuis la mort de mon père. Il y a la capitale des souvenirs que je ne souhaite pas raviver. Je m'y rends de temps à autre justement pour profiter de temps en temps de mon frère ainé quand la couronne qu'il porte sur son front n'est pas trop lourde pour qu'il ait du temps à m'accorder.

Je ne peu hélas que vous donner raison, les qualités tout comme les défauts tout cela transmit par le sang, et je ne doute pas que les traîtres d'hier puissent être les traîtres de demain si une froide vigilance n'est pas instaurée. Je n'ai d'ailleurs aucun doute au sujet de la fidélité de Dorne, elle est avec le Bief, le seul territoire à avoir honoré leurs engagements durant la sanglante guerre civile, et ces deux contrée ont une forte inclinaison dans mon cœur pour ces mêmes raisons, bien que je ne connaisse pas encore tout à fait Dorne.

Je m'étonne cependant concernant vos propos sur Essos, l'on m'a rapporté que votre oncle, le prince Oberyn était un grand voyageur et que votre mère était originaire de ce continent de la cité de Norvos m'a t'on raconté. Cependant, je serai ravi de vous parler du peu que je sais. N'ayant moi-même jamais voyagé, je n'ai que les dire des marchands, et d'un de mes plus fidèle conseillé qui m'est fort précieux. Un habitant de la cité de Qarth des plus original, venant d'un ordre antique de mage qu'ils nomment eux même conjurateur. Il sera a même d'être bien plus précis que moi sur les contrés qui l'ont vue naître.

Quant à ma collection, je ne vous cache pas que ma préférence va a tout ce qui concerne l'antique valyria... La terre d'origine de mes ancêtres. Les quelques expéditions que j'ai pu envoyer ont malheureusement toute échoué à se rapprocher de ce qu'il reste de ce grand empire après le fléau.

Il est vrai que je ne suis pas du genre à me produire en public en ce qui concerne la musique. C'est mon frère ainé qui m'a appris la subtilité de celle-ci, notamment le jeu de la harpe, un instrument aux sons des plus envoûtant. La musique a pour vertu d'apaiser les âmes et de transmettre les sentiments du joueur à l'auditoire. Je ne me débrouille également fort bien en peinture, bien que je n'égale point les grands artistes. Mais je serai forte aise de jouer pour vous naturellement.

Je comprends fort bien vos arguments et je souhaite fortement que nous arrivions à ce niveau de confiance. La confiance est une plante fragile qui demande beaucoup de soin et d'attention pour croître fort lentement. Je gage que nous nous efforcerons tous les deux à faire en sorte que cette plante soit fleurissante a mesure que les années passerons. Si cela peut vous rassurer, concernant les amantes, j'ai bien peur de devoir vous décevoir sur ce sujet. Peyrdragon est loin d'être fréquentée par les jeunes demoiselles de la haute noblesse. C'est une île froide et brumeuse, et la roche noire apporte souvent la mélancolie à ses visiteurs. Bien que j'affectionne particulièrement le fief ancestrale de ma famille, j'ai bien peur que les seules demoiselles présente soit les filles de pécheurs, ce qui est vous en conviendrai fort peu acceptable pour un homme de ma condition et de ma naissance.

Quant à mes fonctions officielles, elles ne sont pas trop chargées, j'aide mon neveu le Prince Aegon à se familiariser avec son île. En tant que Prince de Peyrdragon, il a fort à faire, et j'avoue être honoré qu'il se repose sur mes conseils et me confie la plupart des affaires courantes du domaine quand celui-ci est à la capitale. J'attend avec grand intérêt votre prochaine réponse Arianne.

Puisse les septs éclairer de leur bienveillance votre famille.

Amicalement,

Prince Viserys Targaryen
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Sceau01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyDim 24 Sep - 16:00

Correspondances






Lune 8,  An 298



Mon cher Viserys,

Mes lèvres ne peuvent s’empêcher de s’étirer en sourire lorsque je lis vos mots, je suis enchantée de voir que cette correspondance est aussi attendu de mon côté que de le vôtre. L’ennui est certainement la chose que je crains le plus, bien que d’autres sujets aient un pouvoir sur mes peurs. Une fois encore je ne peux que sourire devant votre dévotion envers les autres peuples de Westeros, je n’ai aucun problème avec les Bieffois, voyez-vous mes propos ne contenaient que de l’humour, malheureusement beaucoup de ces derniers rejettent les Dorniens à cause du tournoi. Je ne peux pas leur faire changer d’avis et faire en sorte qu’ils font complètement fausses routes sur nous, mais ce n’est pas depuis la Lune dernière que nos différences de culture, d’idéologie et nos conflits avec les Bieffois existent. Je suis ouverte à leur laisser une chance, s’ils font la même chose pour mon peuple. Je ne doute pas de vos dons pour me communiquer votre amitié envers ce peuple, mais je pense que ce n’est pas une chose qui sera réglé facilement.

Vous me voyez fort désolé d’avoir en un sens ranimé certains des souvenirs que vous essayez de mettre derrière vous en vous éloignement le plus possible de la capitale. Ce n’est certainement pas quelques choses que l’on arrive à oublier facilement bien au contraire, je suis certains que votre frère apprécie l’effort que vous faites quand vous venez à la capitale pour lui tenir compagnie et lui permettre de se distraire de ces lourdes responsabilités.

C’est bien à contre cœur que j’appuie vos dires je pense de la même façon que vous concernant les traîtres d’hier, il est difficile de penser que des personnes qui étaient prêt à tout pendant la Rébellion sont devenus de parfait sujet, loyal et fidèle à la couronne. Ce n’est, qu’après tout, des jeux de politiques, d’alliances, qui se mettent en place pendant ces années qui peuvent être considérés comme calme. La fidélité envers la couronne semble être, pour le moment, le seul point commun que Dorne et le Bief possède, espérons que d’autres viendront à l’avenir.

Je vous avoue que si j’avais été une personne timide, j’aurais rougi en lisant vos interrogations concernant mon Oncle et ma mère, cependant ce n’est absolument pas le cas. Je n’ai, malheureusement, jamais été très proche de ma mère je passais mon temps entre les jambes de mon père plutôt que les jupons de ma mère, à l’époque la géographie, l’histoire des continents n’avaient rien d’intéressant pour la jeune princesse rebelle que j’incarnais un peu, je vous avoue avoir fui plusieurs fois mes professeurs pour m’amuser avec mes cousines. Mon oncle est un grand voyageur, il est comme un second père pour moi, mais qui dit grand voyageur dit longues absences. Je ne pense pas forcément à lui poser mille et une question lors de nos courtes retrouvailles je préférée profiter, un peu égoïstement, de sa personne. Je vous aurais bien promis que nous voyagerions ensemble après notre mariage, mais malheureusement mes obligations à Dorne ne me permettent pas de prendre un tel temps, toutefois je serais ravie de faire la connaissance de votre conseiller qui émerveillera ma curiosité et mes sens.

Il est tout à fait normal d’avoir une préférence pour les objets de son passé, en lien avec ces ancêtres. Il doit être difficile d’accéder à ces terres et j’espère qu’un jour vos expéditions arriveront à mettre pied à terre sur la terre de vos ancêtres.

La harpe est sans aucun doute l’un des instruments les plus délicieux à écouter surtout vers les fins de soirées pour se détendre des longues journées de travail, j’ai également une petite préférence pour le Luth est un instrument qui anime les cœurs, fait danser les âmes et permet le temps de ces notes de s’évader. Bien que la lyre soit également un instrument fascinant et agréable pour des oreilles amatrices de bonnes musiques. Je suis à présent impatiente de vous entendre jouer de la harpe agréable mélodie de douceur et de tendresse qui recèle des messages cachés mélangeant mélancolie et joie.  Concernant la peinture, je pourrais vous servir de modèle si vous voulez vous entraînez, j’essayerais de faire preuve de patiente et de ne pas bouger d’un cil.

Je suis rassurée de lire que mes mots concernant notre future relation ne vous a pas freiner, je ne voulais en aucun cas vous faire peur avec ces sortes de condition, comme vous le dit si bien la confiance est une chose d’extrêmement fragile il est même plus facile de se faire trahir par un proche que par un inconnu. J’ai consciente que nous mettrons quelques temps avant d’avoir confiance l’un envers l’autre, après tout nous restons encore de parfait inconnu malgré ces lettres. Concernant vos conquêtes amoureuses je suis rassurée et attristée de lire que vous n’avez pas pu vous amusez plus que cela dans le fief ancestral, toutefois vous avez voyagez dans d’autres pays et j’espère que vous avez quand même pu expérimentée avec de jolies demoiselles, ou hommes que sais-je. Je ne souhaite pas que vous vous sentiez emprisonnée dans notre relation arrangée, ainsi si vous avez le besoin de plus d’amusement je le comprendrais amplement. Tant que vous revenez à moi et que ces choses ne sont pas secrètes. Je ne vous apprends rien, mais les mœurs à Dorne sont plutôt libérées contrairement à d’autres régions j’espère que ces changements ne vous dépayseront pas trop ni vous déplairont trop.

Concernant vos fonctions je ne sais pas si ces dernières seront plus chargés lorsque vous ferez partis de Dorne, mais si l’ennui vous gagne trop rapidement je ferais en sorte de trouver des activités qui pourraient vous plaire, vous divertir et surtout instruire votre curiosité. Je frétille déjà d’impatience alors que je termine cette lettre, j’attends votre réponse avec une patiente, impatience.

Puisse le sort des septs vous être favorable.

Amicalement,


Arianne Martell, Héritière de Dorne
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Martel11


©️ DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1328
Date d'inscription : 29/12/2016

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyDim 24 Sep - 23:19

Lune 8, Semaine 2 An 298

Ma Chère Arianne,

Votre missive fut plus que des bienvenue. Concernant les Bieffois, je suis fort satisfait de voir que vous êtes ouvert d'esprit a leur sujet. Espérons en effet qu'ils le sont également du leurs. Notre future union a était convenu pour garantir la paix et l'amitié entre Dorne, et la Couronne. Mais j'ai bon espoir que ce mariage apporte également son lot de paix entre vous et vos voisins du Bief. Sachez que je mettrais tous mes efforts et mes relations au service de votre famille afin de concrétiser ce but.

Ne vous excusez point concernant les souvenirs, évoquer la capitale ne m'est pas désagréable et j'ambitionne de m'y rendre dans les lunes qui viendront, afin de jeter un œil aux affaires du royaume comme il se doit et de m'y établir. Trop longtemps, je suis resté à l'écart, et je commence à comprendre que mes connaissances tirées des récits ou des écrits, ne sera jamais l'égal a ce qu'un homme verra de lui-même.

Je vous comprends Arianne, pour moi également la famille est quelque chose de précieux, ou du moins une partie de la famille. Je n'encombre pas Rhaenys de question inutile quand je passe du temps avec elle. Nous profitons seulement du temps présent sans s'encombrer de question sur le quotidien. Quant aux voyages ma chère Arianne, j'en conviens que vous aurais des obligations, mais je vous engage au contraire a voyager tant que vous êtes simplement l'héritière de votre père. Vous allez être amené à diriger un jour, et bien qu'il soit important pour un seigneur de connaître ses vassaux il est tout aussi important de connaître ses voisins directs, c'est d'eux que peu venir les bénéfices ou les misères d'une région. Je sais que Dorne, est une province plus ouverte notamment au droit des femmes, d'où votre situation hétérodoxe pour les gens au nord de votre contrée. Mais quels que soient les droits, je me dois de vous dire franchement que tous les hommes, et cela, même en votre pays, ne seront pas ravis de se faire commander par une femme. C'est une chose qu'ils garderons profondément en eux, et qu'ils dissimulerons, et en cela vous devrais être bien plus vigilante sur la façon dont vos propre vassaux vous considérerons mais également les seigneurs voisin de Dorne. J'espère par ces quelques mots ne pas être trop invasif, et ne pas m'exprimer comme un mestre ou autre tuteur. Je ne souhaite que vous aider dans votre future charge du mieux qu'il m'est possible.

Vos mots me font sourire, si vous avez le temps et la patience, je serai ravi de vous peindre. La peinture et la sculpture sont un bon moyen de laisser une trace de nous a un moment précis. Je vous immortaliserai autant de fois qu'il vous plaira. Quant à la lyre, je suis également amateur, c'est un instrument plus facilement transportable pour les voyages, car je ne me vois pas voyager sans avoir avec moi un moyen d'apaiser mon âme avec de la musique.

Vous ne m'effrayez nullement princesse, je comprends votre démarche et je vous remercie de votre prévenance. Mais j'ai bien peur qu'il existera des secrets entre nous qu'on le souhaite ou non. La seule promesse que je peu vous faire cependant, c'est que ceux qui resteront sceller en ce qui me concerne, seront ceux qui ne vous toucherons pas ou qui auront pour vocation de vous préserver de situation qu'il n'est pas convenable qu'une noble dame de votre rang soit confrontée. Beaucoup de seigneurs de Westeros m'envoient des corbeaux pour me demander conseil sur des marches à suivre, ou pour quelques faveurs, et il est de mon devoir d'honnête homme de préserver leurs demandes sous le secret par respect.

Quant aux conquêtes, ne vous tracassez guère pour cela, c'est plutôt une chance pour moi de ne pas avoir était confronté à l'amour. Cela me permet d'être d'autant plus sérieux vis a vis de mes devoirs envers ma famille, et vous-même lorsque nous saurons unie. L'amour est d'ailleurs fort peu solide, il est variable et inconstant, ce qui nous lira princesse est bien plus fort. D'une part, nos vœux échangés devant les Sept, et d'autre pars un jour nos futurs enfants, il n'y a pas de lien plus solide que ceux-là.

Quant à Dorne, rassurez-vous, je gage que je trouverai toujours à faire. J'ai su m'occuper à Peyrdragon , je saurais que faire une fois que nous saurons marier. Il y a de ses occupations qui peuvent se continuer qu'importe le lieu ou nous nous trouvons. J'espère que ma missive vous trouvera en bonne santé.

Amicalement,

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Sceau01
Prince Viserys Targaryen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyDim 24 Sep - 23:56

Correspondances






Lune 8,  An 298



Mon cher Viserys,

Nos missives que nous envoyons est une activité que j’attends avec impatience chaque semaine et je ne peux qu’être ravie en voyant que c’est également votre cas. Je vous remercie d’avance pour la dévotion que vous semblez déjà porter pour les intérêts de Dorne, je serais ravie de recevoir votre soutien concernant les liens que Dorne nouera avec les autres régions de Westeros, je ne doute pas qu’à nous deux nous réussissons à faire progresser beaucoup de choses, nos efforts porterons leur fruits, en cela je suis convaincu.
Il est vrai en effet que rien ne vaut plus l’expérience que les connaissances, même si ces dernières sont importantes il est nécessaire de voir les événements de ces propres yeux, de pouvoir agir plutôt que lire les récits de ce qui se passe. Les actions sont tout aussi important que la réflexion et je suis ravie de voir que vous semblez prendre consciente de vos responsabilités envers la capitale.

La famille est en effet l’une des choses les plus importantes, nous allons par ailleurs fondés nous deux une nouvelle famille dans le futur que nous devrons chérir et protéger, cela me rassure que de lire que vous tenez également à un équilibre au sein d’une famille et que vous vous y attachez. Concernant les voyages, sachez mon cher ami que ce n’est point par plaisir que je reste à Dorne ou par peur de quitter ma région, bien au contraire. J’ai beau n’être pour l’instant que l’Héritière j’engendre déjà les responsabilités de Princesse depuis plusieurs années déjà, mon père étant souvent absent je suis celle qui s’occupe des affaires de Dorne durant ces absences, il passe beaucoup de temps avec mon frère Quentyn et par conséquent il est de mon devoir de diriger cette maison en son absence. Il y a beaucoup trop de choses à faire pour que je les laisse de côté le temps d’un voyage, bien que cela me tente énormément. Je suis reconnaissante de vos inquiétudes, conseils et considérations à mon égard Viserys, mais sachez que je ne suis pas d’accord avec vos dires. Il n’est pas nécessaire d’avoir une paire de couille pour se faire respecter, excusez mon langage cru, mais un bon nombre des vassaux me sont déjà fidèles, poitrines ou bourses cela importe peu à Dorne. Le plus important est la façon dont nous dirigeons la région, la façon dont nous nous occupons de nos concitoyens, tout le monde n’est certes pas favorable à l’idée que je devienne Princesse consort, mais cité moi un seul règne qui à engendrer l’unanimité ? Aucun. Les hommes n’acceptent pas qu’une femme puisse avoir plus de pouvoir qu’eux, c’est un fait malheureusement triste, mais je ne peux pas rendre la virilité à ces hommes qu’ils ne possèdent pas, je suis princesse non pas magicienne. Je suis très bien informée des propos qui peuvent être dis à mon sujet autant dans mon pays que dans les pays voisins, ne vous inquiétez donc pas à mon sujet j’ai entièrement consciente que ma tête sera mise à prix aux moindres de mes faux pas. Ce n’est pas contre vous, vos conseils sont les bienvenus, mais n’oubliez pas que j’ai consciente du poids de ma future charge puisque je l’endosse à moitié déjà en ce moment-même, marié ou non cela ne changera pas grand-chose.

Je comprends que vous souhaitez respecter les secrets de vos seigneurs et j’ai parfaitement consciente qu’une parfaite transparence ne pourra pas être mise en place, cela n’existe malheureusement pas, toutefois si cela concerne Dorne, ma personne ou encore la maison Martell aucun secret, honneur ou non, ne se devra d’être gardé. Je vous remercie de vos attentions, mais je n’ai nullement besoin d’être préserver je suis loin d’être frigide et choquée pour un rien, mais là n’est point le sujet, n’est-ce pas ?

Je ne me tracasse guère concernant les conquêtes que vous pouvez voir ou pourriez avoir, cela n’a jamais été quelques choses de choquants pour moi que les plaisirs de la chaire. Il est bien triste de lire que vous n’avez pas connu l’amour, c’est un sentiment important que tout homme mérite de vivre. Notre lien sera effectivement plus fort, notre mariage nous liera l’un à l’autre jusqu’à la fin et à l’avenir encore plus. Nos enfants ? Je suis certaine que ces derniers seront aussi intelligent et beaux que leur parents. Une fierté que nous aurons à partager ensemble.

Les activités ne manque pas à Dorne, je ne m’inquiète donc pas trop concernant votre capacité à trouver une occupation en ces lieux, la mer n’étant pas loin vous pourriez passez des heures de solitudes à contempler la mer en toute quiétude. La santé est bonne de mon côté, j’espère que c’est également votre cas.

Amicalement,



Arianne Martell, Héritière de Dorne
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Martel11


©️ DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1328
Date d'inscription : 29/12/2016

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyLun 25 Sep - 1:08


Lune 8, Semaine 3 An 298

Ma chère Arianne,

La réciprocité est de mise, et j'ai presque pitié pour ce pauvre volatile qui nous harassons de nos messages, sans lui laisser le moindre répit. Je ferai naturellement mon possible pour vous appuyer concernant nos relations externe. Malgré mon isolement, j'ai toujours eu le don d'entretenir des relations assez facilement avec la noblesse. Je ne suis certes pas un grand guerrier, ou un preux chevalier, mais les sept m'ont donner une langue et l'éloquence nécessaire, et je les en remercie. Les mots sont parfois bien plus dévastateurs que les épées, et ils peuvent aussi forger de grandes amitiés.

Je comprends bien mieux votre position et je ne comprends que trop bien le poids que représentent ces responsabilités. La gestion de Peyrdragon est en sois déjà un travail prenant, alors je n'imagine même pas ce qu'il en est de toute une principauté. Il me semble également constaté que vous avez bien la situation en main et que vous préparez votre futur règne avec soin, et rien ne me fait plus davantage plaisir. Vos mots démontrent a la fois, votre courage et votre ambition de faire, et c'est ainsi que je me figure une dirigeante. Vous épousez à la perfection cet idéal, et je ne doute pas que vos partisans soient nombreux et je vous le souhaite.

Quant au secret, n'ayez nul crainte, mes affaires jusqu'a présent ne concernait nullement Dorne, ni la famille Martell. Mon honneur me dictera de vous faire pars de tout ce qui concernera les deux sujets, naturellement. Après tout, vous êtes doute aucun la mieux placée pour juger ce qu'il est bon de faire quand cela concerne ces situations. Quand à vous préserver ma chère, je ne mets nullement en doute votre courage, ou votre volonté, mais parfois le plus grand bouclier d'une personne est son ignorance de certains fait.

Concernant les plaisirs de la chair, l'ont m'avais en effet rapporté que les mœurs de Dorne étaient, en effet, plus légères, mais c'est un faux pas que je préfère éviter au vu de mon rang. Ce genre d'inconvenance ici même pourrait justement être utilisé par des rivaux ou des gens mal intentionné pour me nuire. En revanche, mon conjurateur m'a procuré une herbe qui me procure grand bien être une fois brûlée et la fumée inhalée. Elle favorise un état second et m'aide grandement a trouver le repos depuis. Avant ce remède, je n'étais pas du genre à avoir de bonne nuit, les rêves peuvent être parfois agréable, mais dans mon cas, ils étaient plus du genre à me tourmenter. J'espère que vous ne vous offusqueriez pas trop de cela, et que cela ne me déprécieras pas trop aux yeux du peuple de Dorne. Sachez dans tous les cas que j'ai toujours était d'une forte discrétion concernant ce fait. Ne l'usitant que rarement je gage que cela devrai peu crée de vague.

Nous parlons de la Mer, cela me fait penser que je pourrais vous faire visiter mon propre navire, il m'est fort utile pour voyager à Lamarck ou à la capitale. Il a était aménager en fonction de mes goûts, et c'est devenu une sorte de second chez-moi. Le Modestie n'est pas taillé pour le combat, mais il est fort confortable et a était sculpté d'une main de maître par certains ébénistes des plus talentueux. Si vous ne pouvez quitter trop longtemps Dorne, peut être qu'une journée en pleine mer pour vous changer les idées serait plus abordable avec vos obligations ? Ma santé est tout aussi bonne princesse, je vous remercie de vous en soucier.

Amicalement,

Viserys Targaryen


Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Sceau01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyLun 25 Sep - 1:37

Correspondances






Lune 8,  An 298



Mon cher Viserys,

Il est vrai que ce pauvre corbeau ne semble pas être en très bonne forme, je ne m’en rendais pas compte que nos messages étaient aussi courants et rapprocher, la pauvre bête était tellement épuisée que j’ai dû la laisser se reposer. J’aurais pu prendre un autre corbeau mais celui-ci semble fidèle et apporte toujours à bon port nos échanges. En espérant que l’attente de ma réponse ne fut pas trop longue pour vous et ne vous a en aucun cas inquiétez. Je ne doute pas de vos dons d’éloquence bien au contraire, je remarque déjà dans vos mots la facilité que vous semblez posséder concernant l’emploi de ces derniers, je serais ravie d’avoir un grand orateur à mes côtés. La majorité des hommes ne comprennent pas l’importance et le poids des mots tout aussi dangereux que des épées. Triste réalité.

Mes propos étaient peut-être un peu dur dans ma dernière lettre, mais il était important pour moi que vous compreniez ma position actuelle. Vos mots étaient compréhensibles, prévenant, mais je pense que vous avez beaucoup de chose à apprendre sur la culture de Dorne, les Princesses ont toujours été très appréciés par les vassaux et le peuple, elles sont par ailleurs souvent les plus connus, celle qui marque le plus les esprits. Si vous le souhaitez, je vous raconterai avec grand plaisir les histoires de mes ancêtres. Je ne sais pas si je fais preuve de courage, j’affirme seulement ma position, il est important de se montrer sévère sur certaines choses pour que mon autorité ne soit pas remise en cause les mots doux ne sont malheureusement pas toujours entendus et un peu de fermeté doit être utilisé. Je ne sais pas non plus si je suis une personne ambitieuse, je sais uniquement que je défends mon héritage, ce qui m’appartient, je ne mets jamais des efforts en vain dans un projet.

Ne vous inquiétez pas mon cher, je ne doute nullement de votre engagement envers Dorne et de votre honneur envers ma maison. Il va nous falloir prendre en considération que nous allons devoir réfléchir à deux et plus uniquement à soi. Ce n’est pas une chose dont j’ai l’habitude de faire et il va me falloir votre aide pour apprendre à le faire, peut-être apprendrons nous ensemble par ailleurs.

Il m’est difficile de lire que les plaisirs de la chair vous semblent étranger, ce sont des expériences que vous avez besoin de connaître. Les mœurs sont plus légères à Dorne en effet, mais vous comprendrez mieux quand vous aurez expérimentés tout ceci, je ferai de mon mieux pour vous aiguillez, vous conseillez et vous apprendre. Il est normal que vous utilisiez certaines herbes pour vous endormir si vous ne connaissez pas d’autres moyens, une fois encore je vous apprendrais qu’il y a beaucoup mieux que des herbes pour trouver un sommeil agréable, réparateur. Je ne prendrais pas offense, sauf si l’utilisions continue d’être régulière après que je vous ai appris une autre méthode pour vous endormir, a ce moment-là oui je risquerais de m’en offusquer, mais seulement par fierté. Vous savez parfois une partie de jambe en l’air est seulement une partie de jambe en l’air et non pas une sorte de complot de la part de vos rivaux pour vous nuir, mais cela c’est une discussion intime que nous aurons après notre mariage je présume.

Visiter votre bateau me semble être possible à placer dans mon planning, cela me fera sans aucun doute un plus grand bien. Je ne doute pas de votre bon goût et je suis certaine que ce dernier est un bateau d’un confort extrême, nous pourrions d’ailleurs tester cela lors de ma visite. Si la mélancolie vous prendre, je serais où vous trouvez dans ce cas, votre navire continuera d’être une seconde maison. J’ai hâte de pouvoir visiter ce charmant navire en votre compagnie afin de m’échapper le temps d’une journée, ou une demi-journée les responsabilités ne peuvent pas être éviter indéfiniment.

Amicalement,



Arianne Martell, Héritière de Dorne
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Martel11


©️ DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1328
Date d'inscription : 29/12/2016

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyLun 25 Sep - 3:07

Lune 8, Semaine 4 An 298


Ma chère Arianne,


Vous avez très bien fait, je gage que cet oiseau nous portera chance et ne perdra pas nos missives. Je vous remercie du compliment. Rhaegar n'a jamais était surpris de mes facultés, à l'écouter, il parait qu'a mes quatre ans, je savais déjà parler bien distinctement et que ma voie était de fait tout tracé. J'espère que je vous serai en ce cas utile, bien que les mots vont aussi avec la crédibilité d'une personne. Il m'est aisé de me faire écouter au sein des terres de la couronne et du Bief. J'ignore ce qu'il en sera a Dorne, je ne sais point comment me considère votre peuple ni vos sujets ni comment ils voient une telle union.

Je n'ai nullement pris ombrage de vos mots, et j'en conviens, j'ai beaucoup à apprendre sur votre contrée. Pars chez moi, on l'a dépeint comme fortement exotique, un lieu d'intense chaleurs ou ces habitants portent des vêtements élaborer aux multiples couleurs. Et aux traditions anciennes et bien a pars du reste du continent. Je serai ravi d'apprendre ce qu'il en est vraiment et de découvrir cette contrée si mystérieuse qu'est la vôtre.

Réfléchir en commun est un exercice que je n'ai jamais eu l'occasion de faire. J'ai toujours eu tendance à faire cavalier seul jusqu'a présent. La seule personne dont je suis proche est ma petite sœur, la princesse Daenerys. Mon souhait a toujours était de la préserver des tracasserie et des intrigues auquel peuvent se heurter les gens de haut rang. Peut-être une volonté égoïste de ma part, que de vouloir sauvegarder son innocence. Mais les jeux du pouvoir son assez cruel pour que je souhaite l'en éloigné autant que je le pourrais. Nous allons donc devoir apprendre a évoluer ensemble pas à pas.

Ma chère tant de dévouement, j'en perds mes mots, chose assez rare. Et bien si vous arrivez à égaler les connaissances de mon mestre ou de mon sorcier, et cela, de manière bien plus agréable, il va de sois que je privilégierai votre méthode. Et... En effet, je pense que nous aborderons le sujet tôt ou tard. Ne prenez cependant nul ombrage cependant si mes maux oniriques sembleraient persister, ils sont présents depuis la guerre civile, et c'est hélas une ombre avec laquelle je compose depuis mon enfance. Il m'arrive parfois même de les étudier, selon les chroniques de ma famille, c'est par un rêve que Daenys la rêveuse eue la vision de la chute de valyria et guida mes ancêtres à Peyrdragon avant le Fléau. Il me plaît parfois de penser que peut être un jour ses songes qui me frappent puisse être la clef d'une énigme.

Je serai vraiment forte aise de vous faire visiter le Modestie. Il a en effet adéquation avec mon rang, mariant l'utilité a l'élégance. Et naturellement vous y serai toujours le bienvenu, bien que je doute que le navire égale la splendeur de votre palais a Lancehelion, il aura le mérite de vous offrir un cadre différent, cela sera une partie de mon monde que j'apporterai dans le vôtre qui sera si vaste.

Amicalement,



Prince Viserys Targaryen


Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Sceau01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyLun 25 Sep - 3:47

Correspondances






Lune 8,  An 298



Mon cher Viserys,

Il aura été malheureux que notre messager ne s’épuise en pleins vol et qu’aucun de nous deux ne reçoivent plus de nouvelles de l’autre. C’est avec tout sincérité que mes mots complimentés vos dons pour la parole, ce n’est pas chose aisé d’avoir l’aisance des verbes et la finesse d’un poète pour choisir les termes à leur juste valeur, ce n’est donc sans aucun étonnement que vous m’apprenez que vous étiez déjà doué lorsque que vous n’étiez encore qu’un jeune garçon. Mon peuple est relativement ouvert d’esprit, qu’importe la vision qu’ils ont de vous actuellement ils jugent des rumeurs, des on dit à votre sujet, moi-même n’était pas très bien renseigner vous concernant, je pense qu’il ne faut pas s’inquiéter et laisser le temps faire son travailler, lorsqu’il vos connaitrons on pourra revoir ensemble leur avis à votre sujet.

Exotique est certainement la manière la plus poétique que j’ai entendu dire à notre sujet, j’aime bien cette vision des choses. En effet, beaucoup de choses nous différencies des autres contrées, nous n’avons pas les mêmes mœurs, mais cela remonte à nos origines et nos ancêtres différents, je pense que cela à jouer un grand rôle à cette différence si flagrante de nos jours. Et puis, la conformité c’est ennuyeux ne trouvez-vous pas ? Le mystère est le plus beau pêché du monde, attirant, séducteur, secret, ils animent les sens des hommes à un point que beaucoup n’imagine guère.

Comme vous l’exercice de la réflexion commune m’est pratiquement inconnu, n’ayant jamais été proche de mes frères et ayant des responsabilités importantes je pense souvent de façon solitaire. Bien que je ne sois point proche de ma fraterie, je ressens et comprends l’égard que vous portez à votre cadette car je connais ce sentiment avec mes cousines. Il n’en ai rien d’égoïste que de vouloir protéger les personnes que l’on aime surtout dans le monde dans lequel nous vivons. La noblesse à toujours été un domaine de jeux pour les politiques, les pouvoirs, les alliances et les complots. Il vaut mieux que la princesse reste innocente le plus possible plutôt que d’être emporté par les tréfonds des manigances et des demi-vérités. Il est certain que nous apprendrons beaucoup de chose ensemble.

Votre innocence ne m’a pas laissé de marbre, ne prenez pas offense mon ami, mais je n’ai pu m’empêcher de rire en lisant vos mots. Votre sorcier et votre mestre ne parle que scientifique, il est normal qu’ils n’aient jamais pensés à des options plus primaires, plus simple. Peut-être qu’eux même ne le connaisse pas, ce serait triste pour eux, parfois la science aveugle les hommes alors qu’une solution simple se trouve devant nous. Mes rêves ne m’apportent aucune information comme les vôtres, seulement des souvenirs du passé ou des fantasmes du futur, un peu de fantaisie aussi. Peut-être que les vôtres ont une réelle signification, malheureusement je suis pas assez instruite sur le sujet pour vous aiguillez, mais ma méthode ne vous empêcherez pas de rêver, seulement de dormir plus facilement et de manière bien plus agréable qu’un simple thé aux herbes par forcément envoûtante.

La splendeur et la beauté est propre à la perception de chacun, tout n’est pas que concours ou artifice, plusieurs choses peuvent en égaler d’autres dans leur beauté et je suis certaine que le Modestie sera satisfait mes yeux et mes sens. Et puis, comment ne pourrais-je pas l’apprécier si son propriétaire m’en fait une visite personnalisée ? Il est certain que ce moment sera chargé d’émotion, de découverte et d’amusement. Il est certain que votre bateau m’offrira un cadre de liberté dans un sens, un peu d’évasion et de paix le temps d’une vague se brisant sur la croupe du bateau. En tout cas, sachez que j’ai fort hâte que de connaître un peu plus de votre monde.


Amicalement,



Arianne Martell, Héritière de Dorne
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Martel11


©️ DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1328
Date d'inscription : 29/12/2016

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyLun 25 Sep - 13:46

Lune 9, Semaine 1 An 298


Ma chère Arianne,

Le corbeau est arrivé vaillant et porteur de votre message, nul doute que vous avez su y accorder les soins nécessaires pour que le volatile remplisse sa mission. Et vous avez en sois raison, je m'inquiète peu être trop de futurs alors qu'il faudrait simplement apprendre à savourer le présent et se rendre compte des faits une fois que nous y sommes. Je gage que je serai aussi bien voir mieux accueillit qu'au Bief quand je serai à Dorne.

Il y a des différences qui sont plus belles que d'autre ma chère. Votre peuple incarne sans nul doute tout ce qui peut être positive en restant en dehors du commun et de la conformité. Mais certaines différences rendent les gens bien plus monstrueux et difficiles à apprécier. Je parle là sans détour des Fer-né et de leur culte morbide ou encore du nord et de ses traditions austère et lugubre.

C'est peut-être un des seuls regrets de devoir partir en terre étrangère, c'est lui d'abandonner ma sœur à son propre sort. J'ai eu la chance de grandir avec elle depuis sa naissance jusqu'à aujourd'hui. Daenerys est une jeune fille douce et sensible qui aura bien du mal à s'adapter seule au grand changement une fois que je serai plus là. D'autant plus maintenant que nos fiançailles ont était annoncé, je sais que mon destin ne sera pas de m'unir avec celle-ci. Ce que je peu lui souhaiter au mieux c'est qu'elle épouse Aegon afin de ne pas être isolé du reste de notre famille. Peut-être aurais-vous le loisir de la rencontrer a notre mariage, c'est une jeune personne des plus charmante.

Oh, il ne s'agit nullement d'innocence, ma chère, j'ai bien compris vos allusions. C'est que je ne suis point expert pour discourir de ce sujet. J'ai toujours eu l'habitude, j'en ai bien peur de détourner les sujets quand je n'en avais pas la pleine maîtrise. Une habitude que j'ai acquise de mes visites a la capitale. Une attitude que j'essayerai de perdre uniquement en votre présence, de façon a ce que nous puissions échanger sur les sujets à notre convenance.

J'ai donc hâte de vous retrouver afin de vous faire visiter mon bateau. Il va de sois que j'aimerais également que vous me fassiez découvrir Lancehelion quand vous en aurais le temps. On dit que c'est un endroit du plus élégant, plus proche du palais que de la forteresse. Je serai bien curieux d'en avoir une petite description en quelque ligne, si cela ne vous dérange pas. Afin de me représenter par l'imaginaire ce qui sera ma future demeure. Daenerys est une jeune fille douce et sensible qui aura bien du mal à s'adapter seule au grand changement une fois que je serai plus là. D'autant plus maintenant que nos fiançailles ont était annoncé, je sais que mon destin ne sera pas de m'unir avec celle-ci. Ce que je peu lui souhaiter au mieux c'est qu'elle épouse Aegon afin de ne pas être isolé du reste de notre famille. Peut être aurais vous le loisir de la rencontrer a notre mariage, c'est une jeune personne des plus charmante.

Amicalement,


Prince Viserys Targaryen


Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Sceau01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyLun 25 Sep - 20:40

Correspondances






Lune 8,  An 298



Mon cher Viserys,

Peut-être devrions nous faire de cette brave bête notre messager officiel, je ne sais par contre pas quelles idées mes vassaux pourraient se faire de nous. Il est bien d’avoir en tête l’avenir, d’essayer de prévoir les problèmes qui pourraient subvenir et trouver des solutions, mais parfois il est nécessaire de prendre du recul et laisser les choses se faire tranquillement, avec le temps. C’est un aspect difficile à apprendre, la patiente, éviter de tout calculer, laisser la vie suivre son cours, mais je suis certaine que vous y arriverez avec le temps.

Il est certain que certaines différences ne sont pas des plus belles, le Nord est une région relativement inconnue mais l’austérité de ces habitants ne m’est pas inconnu, il doit être difficile de faire affaire avec ces derniers et puis, comment pouvoir avoir une vie décente et confortable en vivant dans un endroit aussi froid ? La chaleur est bien plus agréable à vivre que le froid. Après peut-être que mon jugement est erronée, je ne suis jamais partie de Dorne donc je ne serais dire si cela est vrai ou non.

Sans aucun doute la séparation avec votre cadette vous seras difficile, mais sachez qu’elle sera toujours une invité de marque reçu avec le plus grand respect chez nous à Dorne. Je vous avoue que je ne saisis pas très bien cette notion de mariage entre membre de la même famille, je sais que votre maison à l’habitude de le faire avec les anciennes générations, mais si votre frère le roi ne le fait plus c’est qu’il n’est pas nécessaire de marier un frère et une sœur ensemble, non ? Excusez mon manque de connaissance concernant cela, je ne porte évidement aucun jugement, mais ayant moi-même des frères j’aimerais comprendre dans quelles circonstances on voudrait se marier avec sa fraterie.

Je me suis doutée que vous aviez compris les allusions que je vous faisais à ce propos mon cher, mais il était amusant de lire la façon dont vous essayez de détourner le sujet. Ne vous inquiétez pas nous parlons de cela plus librement en privée, je ne vous taquinerais plus à ce sujet dans nos correspondances. Il est tout naturel d’avoir une manière différence d’être entre la vie publique et la vie privée, en tant que Prince vous ne pouvez pas montrer vos faiblesses aux autres, c’est tout à fait compréhensible et concevable, je ne révèlerai pas donc cette partie intime de vous soyez en certain.

En effet, Lancehélion est une ville où il fait bon vivre, je vous avouerai que notre forteresse doit plus faire l’éloge d’un palais plutôt qu’une réelle forteresse contrairement à certaines demeures de nos voisins.  Nous avons beaucoup de pilier et de mosaïque dans notre palais, les espaces sont grands, nous avons des cours intérieurs avec jardin, fontaine, des coins tranquilles pour réfléchir à l’ombre du soleil qui peut-être pesant en début d’après-midi. Plusieurs grandes tours domines le palais. La première est la tour de Lance, elle se termine par une aguille pointue dorée on peut observer toute la ville depuis cette tour, nous avons ensuite la tour du Soleil, au dôme doré et muni de vitraux. Sous la coupole de verre à résilles de plomb se trouve l'immense rotonde dont le sol est de marbre et qui accueille la salle des trônes, c’est l’un des endroits les plus jolies du palais selon moi. Et pour finir nous avons la massive et jaune Frégate des Sables semblable à un monstrueux navire de course échoué et mué en pierre. Les couleurs du palais sont assez simples contrairement à nos habilles, la grande majorité du sol est du marbre blanc et les murs restent couleur du soleil donc très agréable à voir. J’espère en tout cas, que ce descriptif vous donnera envie et vous aidera à vous sentir un peu plus chez vous.



Amicalement,



Arianne Martell, Héritière de Dorne
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Martel11


©️ DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Le Dragon de l'Est
Viserys Targaryen
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen 2Sqm
Ft : Harry Lloyd
Messages : 1328
Date d'inscription : 29/12/2016

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyMar 26 Sep - 0:19


Lune 9, Semaine 2 An 298


Ma chère Arianne,

Cela me semble une bonne idée, cela ferait de ce corbeau le plus important de sa roukerie. Je veillerai a ce que le mestre de Peyrdragon y attribue une attention particulière. Vous avez amplement raison, trop se projeter peut être néfaste, mais ne pas le faire du tout est également une erreur. Comme beaucoup de chose il faut trouver un juste-milieu. Hélas, c'est la chose qui est la plus dure à faire notamment pour des êtres de caractères.

Concernant le Nord, l'ont m'a rapporté que ces êtres a l'esprit querelleurs se préparaient toujours à la bataille et n'hésitaient pas a se battre entre eux. Peut-être est ce ainsi qu'ils se tiennent chaud ? En tout cas ce que je peu en déduire, c'est qu'ils n'ont pas hérité de l'astuce et de l'amour du savoir que nous sudiste pouvons avoir. Bien que je sois quelque peu pédant avec eux cependant, je me garde bien de les sous-estimer. Un être aussi bêta soit il est capable de faire couler le sang. Les Starks ne s'en sont pas privé pour prendre de nombreuses vies avec leurs laquais, et je le déplore.Beaucoup de noble et de brave gens du sud ont périe lors de cette triste rébellion, et je gage qu'ils ont également pris la vie de certains loyaux dorniens qui on prit les armes pour défendre la couronne, mon frère, son épouse et ses enfants.

Je vous remercie pour votre sollicitude et votre invitation, mais je doute que la dragone qui me sert de mère accepte de laisser ma petite sœur adorée se promener à sa guise et me rendre visite à Dorne. Mais je n'oublierais en aucun cas ce geste qui me touche énormément. Daenerys est un joyau sur lequel j'ai longtemps veillé. Quant au mariage entre frère et sœur... Ils sont le résultat d'une longue tradition venant de l'antique Valyria, que les Targaryens, les Celtigars et les Velaryons entretenons depuis fort longtemps. C'est ce sang Valyriens, que nous appelons le "sang pur" qui garantis notre force, et parfois des capacités hors nomes comme celle de grimper sur les dragons. Les légendes lui approprient des qualités surnaturelle et prête force a notre lignée. Si je peu me permettre d'être franc avec vous ma chère, si mon frère le roi a décider de rompre avec cette tradition en négociant notre union avec votre père, c'est pour racheter sans aucun doute ses erreurs auprès de votre famille, et son manquement affligeant pour votre tante; tout cela à cause de la nordienne qui a sans doute déclencher toute cette guerre civile. En cela, soyez assuré que je me comporterai bien plus dignement avec vous et que je ferai mon possible pour effacer la tache que Rhaegar a fait entre nos deux maisons.

Je suis fort curieux de voir cela, avec intérêt surtout la tour du Soleil. Les vitraux sont des œuvre plutôt rare, le travail du verre est complexe à obtenir, et je n'en ai pour ainsi dire jamais vu. L'on m'a rapporté que cet art venait des cités libres, et je serai fort curieux de le voir enfin de mes propres yeux. Je serai fort intéressé également de voir la salle du trône, le marbre donne sans doute un aspect a la fois de grandeur et solennel qui se marie fort bien avec l'exercice du pouvoir. Je suis fort curieux de voir cela, et a la fois amusée de lire cette description, car elle est opposée à Peyrdragon. Forteresse en roche noire, Peyrdragon est brumeuse et la lumière est rarement présente dans la forteresse ancestrale. Si le Donjon Rouge a su mettre les targaryens dans la lumière. Peyrdragon est une forteresse de ténèbres. Mais de l'obscurité il peu y avoir une forme de grandeur. En effet beaucoup d'étrangers m'on confier avoir ressenti la crainte en voyant l'imposante Peyrdragon depuis leur navire. Les légendes racontent que mes ancêtres de par leur magie du sang on plier la roche à leur volonté pour tordre et modifier la roche elle-même et ériger la forteresse qui est dans ma famille depuis plus de quatre cent ans. Peut être un jour quand les astres vous seront favorables et que vous aurais un peu plus de temps devant vous pourrais je vous la montrer.

Soyez assurer de mon affection,

Amicalement,


Prince Viserys Targaryen







Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Sceau01
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen EmptyMar 26 Sep - 1:34

Correspondances






Lune 9,  An 298



Mon cher Viserys,

Vous apprendrez avec le temps qui passe que je suis une personne qui donne rarement de mauvaises idées, bien au contraire, je ne veux pas faire preuve de manque de modestie mais il m’arrive bien souvent d’être brillante dans mes propositions. Peut-être qu’un séjour dans votre navire me permettra d’acquérir ce que je semble manquer, la Modestie.  Comme beaucoup de chose il est nécessaire de faire de la demi-mesure, les extrêmes sont rarement concluant sur le long terme. Il est vrai que c’est aucun doute l’une des choses les plus durs à effectuer, de réussir à se positionner au bon endroit ou bon moment avec l’intensité nécessaire.

Les peuples du Nord ont toujours des amoureux de la bataille, je ne sais pas si cela est due à leur climat rude et difficile. Je ne sais pas si c’est une manière de se tenir chaud ou plutôt une façon d’éviter les arts intellectuels, je ne pourrais vous dire laquelle de ces deux réponses est la bonne. Il ne faut effectivement jamais sous-estimer un loup, malgré leur apparence solitaire ils sont bien plus coriaces que selon ce que l’on pense. Après tout ne dit-on pas que tant qu’un loup survira le danger sera toujours présent ? Je ne sais pas si nous aurions la chance ou la désagréable surprise, je ne sais sur quel pied danser, d’une visite des nordiens pour notre mariage. Si c’est le cas, espérons que la chaleur de Dorne leur réchauffera suffisamment l’esprit pour qu’il reste tranquille. En effet, ce sont de très bons combattants, robustes et résistants beaucoup de mes compatriotes ont perdus la vie en combattant contre eux, toutefois le nombre à au moins été rendu si ce n’est doublé. Nos techniques de combats sont surprenantes surtout pour les gens du nord, pragmatique et suivant un parfait moule, ne connaissant qu’une seule manière de se battre, ils ont la force nous avons la stratégie et la technique. Chacun ces qualités et chacun ces défauts, n’est-ce pas ?

Il est vrai que les mères ont tendances à être surprotectrices avec leurs enfants en particulier les jeunes demoiselles qui sont la dernière perle de la famille, je ne m’offusquerais aucunement si votre sœur n’a pas la possibilité de nous rendre visite si c’est le cas vous irez lui rendre visite pour nous deux. Les traditions sont des choses qui changent avec le temps, je vous avouerais mon tendre que la notion de Sang-Pur me paraît extrémiste, un peu dégradant pour les autres. Je comprends ce que vous voulez dire, le sang de votre famille semble possédée des particularités que les autres ne possèdent pas cela fait de votre maison unique et rare, il faut la préserver, mais a-t-il une preuve que les dons ne se transmettent pas avec un mélange de sang ? Après tout votre famille n’a pas vraiment essayé de voir si d’autres sang étaient compatibles. A moins que je fasse fausse route depuis le début de mes mots et si c’est le cas je m’en excuse. La nordienne. Évitons d’aborder ce sujet je ne veux point me montrer insultant envers une personne décédée et encore moins envers les choix de notre roi, mais certains choix auraient pu éviter cette rébellion inutile. Des loyaux sujets seraient encore en vie et la situation n’aurait pas été fragilisé à Westeros. Il est certain que notre union n’est rien d’autres qu’un enjeu politique pour renforcer les liens entre nos deux maisons qui ont toujours été liés depuis des décennies.

Afin d’animer votre curiosité je ne ferais pas une description plus détails des endroits qu’il semble vous intéressez, vous pourrez voir de vous-même ces endroits qui vous attire de prime à bord et m’en direz des nouvelles une fois que vous auriez pu les voir de vos propres yeux. Les vitraux est un art envoûtant et il est facile de se perdre les complétant, malgré toutes ces années qui passe je ne me suis jamais lassée de les fixés pendant des heures perdues. Il est vrai que l’obscurité n’est point chaleureuse, mais elle impose le respect et décourage les idées malvenues. Toutefois, ne dénigré trop Peyrdragon car sans obscurité il n’y a pas de lumière et c’est en cela que la forteresse doit être magnifique aux yeux de celui qui sait observer. Les légendes ont toujours une part de vraie et d’exagération, malheureusement nous n’avons pas le don de voyager dans le temps pour observer si les histoires sont vraies. Et pour ce genre de chose j’ai besoin de voir pour le croire, il est difficile quand quelque chose de nouveau et d’inconnu jamais vu apparaît devant nous. Je serais ravie de pouvoir voire la magnificence des rochers de votre terre natale, j’espère qu’un jour nous pourrions en effet y aller ensemble, peut-être avec nos enfants, qui peut savoir ? Enfin, si mes enfants vous conviennent suffisamment pour les amener dans le repère des dragons, endroit sacret et dernière trace de vos ancêtres à ce sang prétendu pur.

Je vous retourne mon affection et espère que le temps ne vous semble pas trop longs, par ailleurs avez-vous des projets de rencontre, voyage avant notre mariage ?


Amicalement,




Arianne Martell, Héritière de Dorne
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Martel11


©️ DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty
MessageSujet: Re: Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen   Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondance ~ Arianne Martell & Viserys Targaryen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le feu est une douce caresse sur les écailles d'un dragon... ft. Viserys Targaryen
» [-18] Dentelle de Myr et passion dornienne [PV Ulwyck Uller - Arianne Martell]
» Qui sème le vent récolte la tempête [Viserys Targaryen/ Daena Hightower]
» Un tête a tête entre frère et soeur [Daenerys Targaryen/ Viserys Targaryen]
» Le poids du passé [Viserys Targaryen/ Catelyn Stark]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: