RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Tumblr_pauhr3vV4L1rhgbqpo4_250
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick Arya Stark Sacha
Messages : 793
Date d'inscription : 11/09/2016

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptySam 20 Mai - 18:07

Je lâchais un petit soupire lorsque Robb me reprit son arc des mains. Mais ! Laisse moi jouer encore avec un peu ! Partage un peu ! Mais j'aimais quand même sentir le bois doux sous mes doigts. Désolé mon arc chéri, je t'adore tu le sais bien … Mais avoir un arc en os de dragon entre les mains … C'est tellement un honneur que … Hein ? Tu sais bien toi. Oui ! Je parle à mon arc et alors ? Un problème ? J'observais, je scrutais, le moindre mouvement de Robb. Il comprenait vite et bien ! Je hochais la tête mais il levait toujours trop les épaule. Je lui posais le bout de mon arc sur les épaules

« Tu les lèves toujours. Fais attention. Le reste est bien il suffit de s'entraîner au maximum. Tant que tu n'as pas les doigts en sang tu peux continuer. C’était ce que me disait mon père. Et je les ai souvent les doigts en sang. »

Je frottais pensive mes doigts entre eux. Je les avais presque liste à force de passer des heures à tirer à l'arc. Les doigts en sang, la brûlure de la corde sur ma peau, la fatigue de mes muscles tremblant sous l'effort, le goût salé et sa brûlure sur mes lèvres et dans mes yeux, le soleil de plomb au dessus de moi, la présence de mon père derrière moi, intransigeant qui continuait à m'ordonner de tirer, la corde de l'arc tâché de sang, le mien. Je saisis une nouvelle flèche et posais un genoux à terre. Faisant pivoter mon arc, je respirais lentement et lâchais un nouveau trait qui rejoignis le centre de la cible la plus lointaine. Bien. Pas mal. Tout en jetant de fréquent coup d'œil à Robb je vidais mon carquois en jouant avec la distance des cibles et ma position de tir. Toujours utiliser la même ne me permettrait jamais de progresser. Je savais me servir de mon arc à cheval presque aussi bien que sur mes deux jambes. Je ne pourrais pas m'entraîner avec Galitaca aujourd'hui mais une prochaine fois peut-être.

Je me redresser en corrigeant de nouveau la position de jambe de Robb avant d'aller boire un peu. Il commençait à faire chaud. Je donnais la gourde à Robb après l'avoir vidé et remplis. Pendant que j'ôtais mes flèches et celles de Robb des cibles, je dû casser deux des miennes trop abîmées,et j'entendis du bruit au dessus de ma tête. Reculant je vis une bande de … Quatre nobles entrain de nous regarder. Je tendis ses flèches à Robb en fixant les nobles. Je repoussais en arrière l'une de mes mèches qui me tombait maintenant devant les yeux. Que voulaient ces nobles. Je plissais les yeux, des sudistes. Bien … Qu'ils se moquent de Robb pour voir. Je me tournais vers lui

« Robb ? Qui sont les trois coq là haut ? Tu les connais ? »

Je caressais doucement le bois de mon arc. J'avais une idée s'ils osaient se moquer de Robb. Mes yeux étincelèrent de malice et un sourire moqueur étira mes traits. Je fis jouer la corde de mon arc entre mes doigts sans pour autant encocher une flèche. Si vous passez votre chemin tout ira bien pour vous. Moquez vous de Robb et je vous botterais les fesses tellement fort que vous ne pourrez plus vous asseoir dessus pendant des semaines. Je caressais l’apanage de ma flèche pensive. Il pointa du doigts Robb et déclara quelque chose aux trois autres qui éclatèrent de rire. Très lentement je sortis une flèche de mon carquois et la posais contre le bois de mon arc. Je respirais lentement en scrutant les nobles. Je me fichais qu'on se moque de moi, j'avais un seuil de tolérance très faut. Mais ne touchez pas à mes amis …


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptyDim 21 Mai - 17:39

Boadicée continuait de lui donner des conseils tout en décochant d'impressionnantes salves de flèches, et Robb restait concentré au maximum pour tout apprendre du mieux possible. Il tirait à son tour avec son arc, cherchant sans cesse à atteindre le niveau exigé de lui par son amie. Il était un élève acharné et attentif, totalement capable de se mettre en retrait par rapport à une personne qui avait des choses à lui apprendre. L'entraînement se poursuivait donc, sur un ton à la fois léger et très sérieux.

Boadicée, après s'être désaltérée, lui tendit la gourde. Avec un signe de tête en remerciement, le Nordien but avidement avant de se passer un peu d'eau sur le visage et dans les cheveux, ses boucles auburn ainsi alourdies collant à son crâne et dans sa nuque. Il capta alors le regard de la Dornienne, et tourna la tête dans la direction qu'elle regardait. Il aperçu alors plusieurs jeunes hommes qui semblaient se gausser hautement de la situation. En tant normal, le Jeune Loup n'aurait nullement prêté attention à la chose, se contentant d'ignorer la situation pour se concentrer de nouveau sur ses tirs. Mais il avait sentit que l'étonnement de Boadicée avait été piqué au vif et elle lui demanda même s'il les connaissait. Sans même jeter un nouveau coup d'oeil dans leur direction, il banda la corde de son arc et se mit à viser tout en lui répondant.

-De quelconques fils de chevaliers ou de nobliaux de passage au Donjon Rouge. Quand on ne peut pas se targuer de son sens de l'honneur, on rit de la disgrâce de ceux dont la vertu n'est plus à prouver. Il se trouve que rire de moi est la meilleure façon de moquer le seigneur mon père, la plus simple et la moins dangereuse en tout cas. N'y prête pas attention, ils vont bien vite se lasser.

Il lâcha la flèche, qui se ficha dans la cible la plus éloignée avec une bonne précision, ce qui fit plaisir au Jeune Loup. Il sentait bien la tension de la jeune femme à ses côtés, mais il ne voulait surtout pas qu'elle s'en mêle. Elle pourrait s'attirer de gros ennuis si une dispute éclatait avec des nobles. Même se la situation ne lui était pas si indifférent qu'il voulait le laisser penser, il ne tenait pas à envenimer les choses en dévoilant le fond de sa pensée. Boadicée le connaissait bien, mais concentré qu'il était sur son tir, et usant de ce masque de calme qu'il avait tant travaillé au Donjon Rouges, cela devrait bien se passer.

Malheureusement, la bande de rieurs ne semblait pas en avoir encore eu assez, et après avoir entendit un grand rire dans leur direction que Robb avait affecté de ne pas entendre, elle s'approcha d'eux. Leurs attitudes, amusée et goguenarde, était la preuve certaine de leur absolue certitude d'être dans leur bon droit. Sans doute n'étaient-ils que des fils de petit seigneur ou de chevaliers fieffés -autrement il était probable que le Nordien les aurait reconnu-, mais l'échec de la rébellion du Cerf et du Loup semblait leur avoir donné l'assurance nécessaire pour rire d'un futur seigneur de maison suzeraine, héritier de la plus grande contrée des Sept Couronnes. Ah mon père, que ta disgrâce plaît à ceux qui n'ont ton honneur, car elle justifie leur couardise aux faibles!

-Alors Stark, on s'entraîne avec sa petite soeur? Si c'est pour empêcher ta famille de se faire massacrer c'est un peu tard tu sais!

Celui qui avait lancé cette médiocre pique se fit congratuler par ses amis, tandis que la colère de Robb n'était visible que par une infime crispation de la machoire. Comparer Sansa et Boadicée était insultant pour elles deux, la couleur de leurs cheveux étant leur seul point commun, même si ces idiots l'ignoraient sans doute. Cela rappelait en une seule pique l'éloignement de sa soeur, et diminuait Boadicée par rapport à lui, alors qu'ils avaient observé leur entraînement à l'archerie dans lequel elle le battait à plate couture. La mention de la mort de trois membres de sa famille durant la guerre étant trop basse et trop mesquine pour qu'il la relève seulement.

Conscient que les choses pourraient vite dégénérer, il se contenta de répondre d'une voix qui se voulait calme.

-Trouvez autre chose à faire pour vous divertir.

A la suite de cette phrase, il lança à Boa un regard tout à fait éloquent, qui voulait dire: "Ne t'en mêle surtout pas." Tout en ayant conscience qu'il y avait peu de chance que cet avertissement soit écouté par la fougueuse Dornienne.
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Tumblr_pauhr3vV4L1rhgbqpo4_250
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick Arya Stark Sacha
Messages : 793
Date d'inscription : 11/09/2016

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptyDim 21 Mai - 18:52

Des fils de nobles qui voulaient faire mumuse ? Je crispais mes mains autour de mon arc en respirant à fond. Me faire insulter, j'en avais rien à faire. Mais on ne touchait pas à mes amis ! Même pas en rêve ! J'allais … Je tournais le regard vers la cible que Robb venait d'atteindre et je hochais la tête avant de lui faire redresser la tête du bout de mon arc, il avait tendance à la baisser très légèrement. Et son tir était donc moins précis. Je me tendis immédiatement lorsque les nobliaux descendirent insulter Robb me traitant de sa petite sœur. Je fermais les yeux en respirant à fond mais je sentis la colère de Robb comme une onde violente. En rouvrant les yeux je croisais son regard me suppliant presque de ne rien faire.

Je ne tiens plus et me retournant, saisis une flèche, bandais mon arc et la corde fouetta la pièce de cuir couvrant mon bras. La flèche fendit l'air et frappa avec un bruit sourd une poutre juste derrière les nobles en passant très près d'eux. Ah … Ça faisait du bien. Ils me fixèrent rouge de colère et je me sentis d'humeur taquine. Loki se dressa aussitôt et se glissa comme une ombre vivante entre moi, Robb et les nobles, gonflant son pelage elle découvrit les croc et un très léger grondement se fit entendre. Plus rien ne bougeait et je fis une petite révérence moqueuse aux nobles en frottant au passage l'épaisse toison de Loki

« Veillez me pardonnez ! Je me nomme Boadicée Snow. Bâtarde du Nord venant pour affaire à Port Réal. J'ignorais qu'il y avait tant de nobles sans honneurs ici. Comme je vous plains Seigneur Robb, de vivre si loin des nobles du Nord pourvus, eux, d'honneur. »

J'avais tant vécu près de vipères que j'avais dû laper leur poison plusieurs fois comme tout bon chien qui se respectait. Oui, j'étais le chien des Aspics des Sables, cela ne me blessais pas de le dire, j'en était même véritablement fière. J'émis un petit rire quand l'un des nobles s'approcha mais recula lorsqu'il se trouva face à Loki. D'un claquement de langue je fis revenir Loki près de moi et elle vient chercher une caresse. Le noble qui avait parler me toisait froidement. Ce n'était pas très difficile, j'étais si petite. Mais je haussais bien haut mon petit menton et fichais mon regard atypique dans celui du noble. L'un de ses compagnons marmonna quelque chose à propos des Sept enfers et de mon regard. Ah ? J'avais le statue de démone.

« Qui crois tu être ici bâtarde pour tirer et insulter des nobles ? Tu n'es rien, et tu ne seras jamais rien. Excuse toi immédiatement et peut-être que nous t'accorderons notre pardon.

Je résistais à l'envie de lui crachais un « Va crever fils de chameau unijambiste et de varan châtré » et fis un délicieux sourire avant de répondre

- Je vous propose plutôt quelque chose. Jouons ça à un concours de tir à l'arc. Si vous gagnez je m'excuserais à genoux devant vous et j'obéirais à une autre de vos volontés. Si je gagne en revanche, vous tous devrez vous mettre à genoux, front au sol devant le Seigneur Rob Stark et lui demandez pardon de l'outrage que vous lui avez fait. Quelle risque prenez vous de faire ça ? Je ne suis qu'une faible bâtarde, venant du Nord vous êtes gagnant.

Ou pas. Je n'allais pas si facilement les laisser gagner. J'allais le battre à plat de couture. L'homme sourit largement

- Si je gagne tu deviendras mon esclave pendant une nuit. Je suis le plus doué à l'arc de tout Westeros, tu m'affrontera Bâtarde.
- Bien. Pas de soucis. Dix cibles, dix flèches, celui dont les flèches sont les plus proches du centre gagne. Je vous laisserais commencer. »

J'affichais un air totalement serein et je souriais même. Je ne craignais pas ces nobles sachant à peine se servir d'un arc. Ils devaient penser que j'avais eu un tir aussi parfait simplement par chance ! Les nobles ricanèrent en me jaugeant de haut en bas et celui que je devais affronter envoya un serviteur aller prendre son arc. Sûrement hors de prix. Ils s'installèrent à l'autre bout de la cours en attendant. Je récupérais les flèches dans les cibles et les rendis à Robb. Il n'y avait aucune des miennes. Je fis un grand sourire à Robb avant de lui poser ma main sur le bras

« … Robb, tu as l'air … Mmmh … Furieux ? Avec une forte envie de m'étrangler. Je me trompe ? »

Je ne voyais pas réellement pourquoi il s’inquiétait. C'était peut-être des nobles, mais ils n pourraient rien faire. Si je perdais tant pis pour moi, mais si je gagnais, ils ne pourraient rien dire à moins de subir une quadruple honte : devoir se mettre à genoux face à Robb, être battue par une fille, bâtarde, et du Nord ! Avec ça … Ils ficheraient la paix à mon ami. Je le fixais toujours droit dans les yeux avant de pencher la tête sur le côté en attendant sa réponse. Qu'aurais fais mon père dans ces moments ? Mmmh … Il m'aurait secoué comme un prunier sûrement avant de me gifler puis me menacer si jamais je perdais avant de me laisser faire. Mais Robb n'était pas mon père fort heureusement. Et puis … Pourquoi serait-il furieux ? Après tout … Je n'avais tué personne !


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptyLun 22 Mai - 15:09

Il était évident que les choses allaient dégénérer. Comment aurait-il pu en être autrement, entre la fougueuse Boadicée et des nobles blessés dans leur honneur? Robb ne parviendrait pas à calmer la situation, c'était certain.
Mais pourquoi voulait-il seulement jouer l'arbitre? Pourquoi était-ce à lui d'être le raisonnable? Lui qui avait toujours envie de passer son épée en travers de ceux qui se gaussaient de lui, devait maintenant les protéger de la colère de son amie? Cette dernière avait totalement conscience des dangers auxquels elle s'exposait. La pensait-il si faible et incapable de se défendre qu'elle ressentait le besoin de s'interposer entre lui et ses adversaires? Etait-il vu comme aussi faible, même de la part des gens qui l'aimaient. Cette idée attisa sa colère, et sa main serra son arc en os de dragon jusqu'à ce que les jointures blanchissent.

Le Jeune Loup haussa un sourcil quand il entendit son amie se présenter comme Boadicée Snow. Pas que cela le surprenne outre mesure, après tout elle était autant du Nord que de Dorne. Cependant il ne comprenait pas ce qu'elle cherchait en se définissant ainsi. Etait-ce pour justifier son aide, en induisant un rapport de hiérarchie directe entre eux? Etaat-ce pour rire des fils de chevaliers, d'une façon qui lui échappait? Il ne manquerait pas de lui poser la question s'ils sortaient tous de là en un seul morceau et sans avoir provoqué de guerre.

En revanche, quand il l'entendit évoquer un duel, Robb se put s'empêcher de se tourner vers elle, dissimulant momentanément son visage au quatuor d'idiots pour lui lancer un regard à la fois plein de colère, d'incompréhension et d'inquiétude. Boadicée, je t'ai toujours connue brave et impétueuse, mais ce n'est clairement pas le moment d'en faire la démonstration!

Bien évidemment, il n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit pour arrêter cette grotesque situation que celui qui semblait être le chef du petit groupe avait accepté. Le Jeune Loup leva les yeux au ciel, pas tous les dieux! Cela semblait d'ailleurs faire plus rire la jeune femme qu'autre chose, qui l'interrogea sur son potentielle de l'étrangler. Les yeux dardant inquiétude et colère en même temps, il saisit Boadicée par l'épaule et lui dit à voix basse.

-Je te jure par les Anciens Dieux que tu te laisses atteindre de quelque manière que ce soit, je les tue tous les quatre, même si cela signifie déclarer une guerre avec la moitié de Westeros. Et ensuite, oui, je t'étrangle.


Robb la lâcha. Sans doute ne l'en pensait-elle même pas capable. Il serait bientôt temps qu'on cesse de le considérer comme un louveteau fragile. A 15 ans, il s'était entraîné avec plus d'acharnement que la plupart des fils de chevalier de tout le continent. Il avait plus lu que beaucoup d'apprentis mestre, et il avait une connaissance des rouages de pouvoir du Donjon Rouge bien plus fine que l'immense majorité des nobliaux qui s'y arrêtaient. Que devrait-il faire pour que les siens cessent de le considérer comme à protéger, et que ses ennemis le considèrent comme faibles?

Cependant, il ne pouvait plus arrêter la machine, car il permettait de jeu de s'interrompre...A quoi pensait-il, Boadicée ne lui permettrait pas de toute façon d'intervenir de quelque façon que ce soit.
Volontairement, il posa son arc en os de dragon sur le râtelier à côté de son amie. Ainsi, il lui permettrait de l'utiliser si elle le considérait nécessaire. Après avoir fusillé d'un regard qui aurait fuir un Autre l'un des nobles qui considérait son arme avec avidité, il fit quelques pas dans leur direction, avant de murmurer avec une colère sourde évidente dans la voix:

-Posez seulement votre main sur elle, et je vous garantis sur mon honneur de Stark que rien au monde ne vous protégera de moi.

Peut-être était-ce la menace et la totale sincérité dans sa voix, mais il sembla faire mouche. Les fils de chevaliers tentèrent de se garder une contenance, mais la crainte était passée dans leurs yeux. Ayant eu ce qu'il voulait, il se détourna d'eux pour se concentrer de nouveau sur Boadicée qui se préparait. L'air de rien, il gardait la main sur le pommeau de son épée.
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Tumblr_pauhr3vV4L1rhgbqpo4_250
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick Arya Stark Sacha
Messages : 793
Date d'inscription : 11/09/2016

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptyLun 22 Mai - 15:47

Je touchais le bras de Robb une nouvelle fois. Ce n'était pas que je le croyais faible, c'était … plus un instinct de protection comme une sœur protège ton petit frère. C'était presque comme ça que je pensais à Robb. Je n'avais jamais réellement eus de famille alors … Je me reportais sur Robb qui me menaça de m'étrangler.  Je souris :

« Tu pourras même m'étrangler si je gagne ! Oh ! Et ne crois pas que je te pense trop faible pour te défendre seul. Tu pourrais être le roi en personne je réagirais de la même manière. On ne touche pas à ceux que j'apprécie en ma présence. »

Je m'assis près du râtelier et regardais avec envie l'arc en os de Dragon. J'hésitais mes mains toujours crispées sur le bois clair de mon arc. J'avais compris qu'il me le proposait pour tirer. Mais … Je glissais un regard vers le noble. Je ne connaissais pas son niveau, j'avais beau avoir tiré quelques fois avec ce sublime arc j'avais trop peur de perdre encore de la précision. Je devais rester avec mon arc en bois. Mais je le tiens entre mes mains, immobile, mon regard rivé sur sa blancheur. Je respirais à fond tout en me concentrant. Une petite comptine que mon père avait inventé pour moi me revient en mémoire. Je souris, il me l'avait appris un jour de chaleur extrême, après un rude entraînement, mes doigts me brûlaient et dégoulinaient de sang, mes muscles tremblaient sous l'effort mais je n'avais pas le droit de m'arrêter. Il me l'avait appris pour que je tire une dernière flèche parfaite. C'était … « Ma sœur j'ai peur autour de moi des vautours qui veulent m'enlever j'ai peur je t'en pris aide moi ! Mes flèches, petit frère, viendront à bout de ces démons qui te harcèlent. D'un tir unique et précis, ils tomberons dans le sable autour de toi. Personne ne te toucheras je te le promets, toujours mes flèches atteindront leur but et je t'ouvrirais un chemin où tu brilleras. N'oublie jamais ma force et ma précision petit frère. Ne me crois jamais faible. Même à bout je tirs toujours juste. »

J'ouvris les yeux et me levais lentement. Dans mes veines le sang des Wells et le sang du Nord. Je reposais l'arc de Robb en le remerciant mais je voulais faire des tirs parfaits. Je pivotais lentement la tête vers celui qui voulais m'affronter. Il transpirait. Il puait. Je bus un peu avant de m'avancer. Le sang des pumas coulait en moi. L'autre me toisa froidement je lui rendis un regard de mes yeux asymétrique et il recula crispé. Je penchais légèrement la tête sur le côté et l'invitais à commencer. Ses flèches avaient un empennage vert et noir. Il aurait presque put passer pour médiocre. Robb aurait gagné contre lui même sans mes conseils. Du moins c'était l'impression que j'avais. Je fixais Robb et lui fis un petit sourire. Loki se glissa entre moi et le noble. Précaution de sa part pour qu'il ne tente pas de dévier mon tir.  

Je respirais très lentement, ma petite comptine tournant en boucle dans ma tête. Je pouvais presque sentir l'odeur du sang sur mes doigts que je regardais un instant surprise même de ne pas les voir tâché de carmin. J'entendis le noble faire une remarque graveleuse mais je ne l'entendis que dans un vague brouillard. Je pris une flèche et tendis la corde de mon arme jusqu'à ce qu'elle me frôle la joue. Elle fouetta mon protège bras et s'enfonça au cœur de la cible. Ma respiration était très légère et totalement apaisée. Je n'avais pas peur, pour mon petit frère j’abattrais chacune de ces cibles et il avancerait. La corde frôla de nouveau ma joue puis claqua, un nouveau vautours tué. Je clignais très lentement des yeux et une nouvelle flèche vola. Trois. Plus que sept. Boum, boum,boum, boum. Le cœur qui battait cotre mes côté. J'avais de nouveau dix ans, les pieds dans le sable la transpiration coulant dans mes yeux. Un battement de cil. La corde qui se tend, qui fouette mon brassard, le sifflement de l'air le bruit de ma flèche s'enfonçant dans le cœur de la cible. Loki immobile près de moi, la présence rassurante de Robb derrière moi, la puanteur de la peur des nobles. La chaleur des paves de la cours, le bruit de la ville, le centre rouge des cibles que je perçais avec calme.

La dixième flèche se planta dans le cœur rouge de la cible la plus lointaine. Je m'approchais des cibles avec les nobles pour qu'ils constatent. J'avais gagné. Simplement. J'avais gagné. Je tirais mes flèches des cibles une fois que mon adversaire dit , en s'étranglant :

« Cette putain de bâtarde a gagné ! »

Je lui fis un sourire très calme et frottais avec affection les oreilles de Loki qui tournait autour de moi. Je me frottais le nez du plat de la main avant de retourner vers Robb et de lui faire un grand sourire amical avant de me planter devant les nobles. Un mauvais sourire aux lèvres cette fois.

« Nous avions un accord il me semble. Tous les quatre, à genoux devant Robb Stark et demandez lui de vous pardonner dans les formes.  Personnellement je ne vous l'accorderais pas, mais je ne suis pas une seigneur. Dommage. »

J'en vis un commencer à se diriger vers la sortie je bandais mon arc et le préviens. Il se figea et se retourna. J'étais mortellement sérieuse. Il avala sa salive et revient lentement avant de cracher à mes pieds en me traitant de bâtarde et de démon. Je haussais un sourcil mais ne fis rien. Très lentement, et ils obéirent sûrement parce que ma flèche était toujours à ma corde, ils posèrent les deux genoux au sol face à Robb et je dus leur rappeler leur paris pour qu'ils posent également le front au sol avant de supplier pour le pardon de Robb. Je détendis la corde de mon arc et ma flèche rejoignit ses camarades dans le carquois. Je levais la tête vers mon ami et lui souris avant de lui souffler

« Je te remercie pour l'arc ! Même si je ne l'ai pas utilisé il m'a porté chance. Tu as le droit de m'étrangler. »

Je fixais toujours les quatre nobles face contre terre. Pourquoi il ne pouvait pas y avoir un peu de public pour une fois ? Ce n'était décidément jamais au bon moment le public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptyMar 23 Mai - 4:19

Robb resta en arrière de la confrontation, dans le dos des chevaliers. La main croisée devant lui pour la poser sur son épée, prêt à dégainer au moindre signe annonciateur. Boadicée se préparait calmement, comme si son impétuosité de tantôt s'était complètement focalisée sur le combat. Cela rassurait légèrement le Nordien...mais pas complètement non plus. Il ne connaissait pas le niveau d'archerie de son adversaire, même s'il comptait sur le fait que l'entraînement à la chevalerie ne comportait pas d'archerie. A moins qu'il soit un génie du tir, Boadicée devrait s'en sortir sans difficulté.

Et c'est bien évidemment ce qui arriva. Les dix flèches de son amie se plantèrent dans les cibles avec une redoutable précision, tandis que l'adversaire était, au mieux, moyen. Pourtant, la bande d'idiots semblait ne pas en revenir. Qu'ils avaient pu être présomptueux! Celle qu'ils méprisaient de par son statut de bâtarde, venait de les battre à plate couture. Robb ne put s'empêcher d'afficher un sourire satisfait, retirant la main du pommeau de son épée pour croiser les bras devant lui. Sans doute aurait-il préféré se faire arracher un doigt que de l'admettre, mais il était fière de son amie.

Cette dernière continuait d'ailleurs de d'illustrer, au vu de la menace d'une flèche qu'elle imposait à ceux qui tentaient manifestement de leur fausser compagnie. Elle voulait sa récompenser pour avoir gagné ce pari stupide. Elle les menaçait encore, tandis que les nobliaux mettaient les deux genoux à terre. Le Jeune Loup avait le plus grand mal à retenir sa jubilation presque mauvaise. Lui qui avait tant de fois été méprisé, dont on avait tant ri, depuis sa plus tendre enfance, et voilà que les petits nobles qui se croyaient le droit de l'humilier pliaient le genoux devant lui, et après un pari perdu face à une bâtarde! Que cela devait leur être difficile et douloureux, et que cela était doux pour le Nordien. Il tenta de garder un visage impassible, comme si tout cela lui était indifférent, mais la lueur féroce au fond de ses yeux ne mentait pas à qui le connaissait un tant soit peu.

-Relevez vous. Et déguerpissez.

Sa voix avait été froide, autoritaire, presque effrayante. Les nobliaux se relevèrent et quittèrent le pas d'entraînement sans demander leur reste. Il était clair que la prochaine fois qu'ils se croiseraient au Donjon Rouge, ce serait à eux de baisser la tête.

Quand lui et Boadicée furent de nouveau seuls, le Jeune Loup se tourna vers elle avec un air à la fois amusé et soulagé. Il posa la main sur la nuque de la jeune femme, la secouant doucement comme pour mimer gentiment l'étranglement.

-Tu es vraiment beaucoup trop courageuse pour ton propre bien, Boa. J'espère que tu avais conscience du pétrin potentiel dans lequel tu te mettais, attaquer de front des nobles comme tu l'as fait...ça n'en valait vraiment pas le coup je t'assure.
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Tumblr_pauhr3vV4L1rhgbqpo4_250
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick Arya Stark Sacha
Messages : 793
Date d'inscription : 11/09/2016

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptyMar 23 Mai - 9:30

Mmmh … Robb avait relâche bine trop vite ces nobles pleins de morgue. Je les aurais tenue plus longtemps dans cette position humiliante. Peut-être une heure ou deux. Mais Robb avait été grand seigneur malgré la froideur de son ton. J'avais vu l'éclat de satisfaction brillant dans ses yeux à mon petit Robb. Enfin petit … Façon de parler. Mais cela faisait plaisir à voir. Je regardais les quatre nobles déguerpir la queue entre les jambes. Voilà que j'étais devenue en quelque sorte le chien d'un Loup Garou. Je retiens un rire. Surtout parce que Robb m'attrapa la nuque et me secoua doucement, je levais vers lui de grands yeux pleins d'innocence. Pétrin potentiel ? Euh … À part devoir passer la nuit avec un noble à lui obéir … Il n'y aurait rien eut non ? Et comment ça ne pas en valoir le coup ? Je souris et me libérais de l'emprise de Robb sur ma nuque, j'avais l'impression d'être un vilain chiot qui avait fait une bêtise. Je pris l'arc en os de Dragon. J'avais bien envie de faire quelques tirs avec.

« Quel risque voulais tu qu'il y ait ? Si je perdais je devais juste passer une nuit avec ce noble, et même si je viens de l'humilier ils ne peuvent rien faire. Ils viennent de s'humilier devant toi, et ils se sont fait botter les fesses par une femme, bâtarde, et du Nord. Ils ne peuvent rien faire sans se couvrir de honte et de voir leur réputation brisée. Je suis à l'abri. Et voir cette lueur féroce dans es yeux, je te jure que cela en valait plus que la peine. Et au besoin, si je suis réellement menacée, … J'ai ce qu'il faut pour me défendre. »

J'eus un sourire de très mauvais augure. Je ne craignais pas de tuer ni d'assassiner. Même si d'habitude c'était plus pour me défendre, assassiner quelqu'un de sang froid je savais faire. Même en le regardant droit dans les yeux. Alors un empoisonnement via une toute petite coupure … Même si cela prendrais du temps … Une simple maladie étrange … J'émis un petit rire et je tirais une nouvelle flèche. Ah j'aimais définitivement le son que faisait une flèche qui terminait sa course au cœur du cible, c'était très agréable. Presque autant que de voir des nobles à genoux devant Robb. Je crois que je garderais cette image en tête de nombreuses années. Et si je les recroiserais, ces nobles, je me ferais un plaisir de leur rappeler s'ils m'insultaient. Mais je doutais qu'ils osent même le penser. Je finis par rendre son arc à Robb.

Je me plantais à côté de lui, mon arme en main et je levais les yeux vers les passerelles. Personne. Je posais la pointe de mon arc de nouveau entre les épaule de Robb. Il les montait. Ce n'était pas sa faute. Cela m'arrivait aussi. Mais il devait s'en rendre compte. Il perdait de la souplesse et ses muscles ainsi crispé devaient déployer un plus grand effort pour réussir à bander l'arc. Surtout qu'il n’avait pas un arc léger dans les mains. Je pouvais le bander, mais je ne pouvais pas m'en servir comme je me servais de mon arc, je n'avais pas assez de force, si je voulais le manipuler comme mon arc chéri, je devrais m'entraîner des heures durant avec. Et je n'avais pas le privilège de posséder cet arc. Mais j'allais devoir me racheter des flèches. D'ailleurs … Cela serait l'occasion de repartir en ville avec Robb. Il faudrait que je regarde les différents modèle de flèche et peut-être d'arc. J'avais un arc composite à double-courbure long mais ancien. Au tout début, je n'arrivais même pas à le tendre. J’avais travaillé des heures durant pour réussir à tirer des flèches de cette manière. Et Robb avait intérêt à faire pareil. Je le délaissai un instant pour examiner sa dague de Verredragon. Elle était parfaite. Une dague de soutient parfaite. Elle était plus courte que les miennes et plus fine. Mais elle était mortelle à n'en pas douter. Je hochais la tête. Il avait d'excellentes armes il n'y avait aucun doute là dessus. Revenant vers Robb je le fixais longuement jusqu'à ce qu'il se retourne vers moi et j'eus un grand sourire. Je savais maintenant à quoi je pensais quand je le voyais . Je ris toute seule avant de retourner le voir sans donner d'explication.

« Tu n'as pas trop mal aux épaules ? Tu veux faire une pause ?»


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptyMar 23 Mai - 16:26

Boadicée n'avait pas l'air de comprendre le danger de la situation dans laquelle elle s'était mise. Ou peut-être voulait-elle seulement rire de son excessive inquiétude, comment le savoir. Mais Robb ne parvenait pas à se détendre pour autant, conscient que les choses auraient pu beaucoup plus mal se passer.

Après un regard étonnamment dangereux de la part de la jeune femme sur laquelle le Nordien préféra ne pas l'interrogea, la Dornienne lui rendit son arc et ils continuèrent à s'entraîner. Robb avait reprit en main sa lourde arme en os de dragon pour continuer l'entraînement aux côtés de son amie. Il faisait de son mieux pour appliquer ses conseils pour corriger sa posture, mais malgré tous ses efforts il avait du mal à s'empêcher de reprendre certaines mauvaises habitudes dès la seconde où il n'y faisait plus attention. D'ailleurs, Boa lui demanda s'il ne voulait pas faire une pause. Prenant soudainement conscience de la forte tension dans ses épaules, il hocha la tête avant de poser son arme pour s'étirer longuement.

-ça m'arrive souvent quand je m'entraîne trop longtemps. Comme je ne savais pas trop comment le corriger, je me contentais d'apprendre à tirer malgré ça.

Il se saisit de la gourde encore à moitié pleine pour se désaltérer avant de la rendre à son amie. Il semblait presque que l'incident avec les nobliaux avait été oublié, et que tous deux n'avaient jamais été interrompu de cette grossière façon. Ce n'était au fond pas plus mal, pensait le Jeune Loup, après tout cela n'aurait même pas du se produire. Il était temps que les chevaliers et autres nobles se souviennent qu'il n'était pas que le simple trophée de chasse du roi, mais également un fils de seigneur suzerain, descendant d'une lignée de seigneurs et de rois antérieures aux Sept Couronnes et à la conception moderne de Westeros. Il n'y avait aucune raison de rire de lui.

Sans trop vouloir se l'admettre, il était tout de même reconnaissant à Boadicée. Pas tant de la raclée qu'elle avait mise aux nobliaux -c'était prévisible vu ses capacités au combat, et puis il aurait été tout à fait capable de se défendre seul si le besoin s'en était fait sentir-, mais plutôt d'avoir montré qu'elle tenait suffisamment à lui pour ressentir l'envie de le défendre publiquement, même face à des nobles. C'était plutôt touchant finalement...au delà de l'abyssale stupidité que cela avait pu représenter.

Robb continuait se s'étirer pour détendre ses épaules contractées. Maintenant qu'il comprenait mieux les erreurs de posture, il allait pouvoir se débarrasser de ses douleurs, ce qui lui permettrait de tirer mieux, plus longtemps, en se fatiguant moins? Boadicée venait de lui donner de précieux conseils pour ses capacités à l'archerie.

-Je pense que nous nous sommes suffisamment entraînés pour aujourd'hui, qu'en penses-tu?


Il lui adressa un sourire sans cesser de tirer sur ses bras pour les détendre. Il aurait pu continuer encore un moment sans broncher malgré la douleur dans ses bras, car il avait appris à faire avec depuis longtemps, mais les heures avaient de toute façon bien avancé déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Tumblr_pauhr3vV4L1rhgbqpo4_250
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick Arya Stark Sacha
Messages : 793
Date d'inscription : 11/09/2016

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptyMar 23 Mai - 18:22

Dire qu'il s'était entraîné seul des heures sans personne pour le corriger … Je bus une gorgée d'eau en secouant la tête, il aurait put se blesser. Peut-être pas aussi gravement qu'avec une épée … Mais il valait mieux se méfier. À force de vouloir jouer aux chevaliers on oubliait vite les capacités destructrices d'une flèche planté au bon endroit. Un homme, un combattant, sans jambe ne peut rien faire. Avec une main il est moins dangereux. Un cheval borgne devenait plus nerveux, ce genre de chose. On apprenait vite à frapper là où c’était le plus douloureux, le plus innervé, le plus dangereux … Ce genre de chose bien amusante ! Ej que j'avais appris à faire. À pieds ou à cheval à n'importe quelle allure, depuis n'importe quelle position je devais savoir le faire. Je me versais un peu d'eau dans les cheveux et secouais la tête avant de donner à boire à Loki qui but avec avidité. Après avoir remis ma chemise et nouais les lacets je souris à Rob qui me demandait si nous nous étions assez entraîné. Je tirais une nouvelle flèche de mon carquois avant de viser le haut d'un poteau et lâché ma flèche. Je fis un grand sourire à Robb pleins d'innocence.

« Tu veux bien me rendre ma flèche s'il te plaît ? Je suis trop petite pour la reprendre. »

J'avais l'air de l'innocence en personne. In ne me manquait qu'une grand auréole et une paire d'aile d'ange. Loki me jeta un long regard et je posais mon arc avant d'attraper Robb quand celui-ci se retourna pour me blottir un instant contre lui en le serrant contre moi. Cela avait l'air plus l'inverse, que c'était lui qui me serrait contre lui parce qu'au vu où lui arrivait ma tête … Je le relâchais avec un grand sourire, sans donner la moindre explication, avant de lui voler ma flèche qui retrouva ses amies dans mon carquois et je sifflais Loki. Ma chienne prit délicatement mon arc entre ses crocs et me le porta. Je le passais dans mon dos avant d'attraper Loki et de lui tirer un peu sur les poils. Pour toute revanche elle se dressa sur les pattes arrière et me donna un grand coup de langue qui me fit rire et elle disparu derrière Robb lui mendiant des câlins. Je m'essuyais la figure avec ma manche

« Sale bête ! J'vous jure ! Et bien … Allons faire un petit tour en ville non Robb ? Qu'en pense-tu ? J'ai trois flèches perdu, j'aimerais en racheter ! Et peut-être tu pourras m'aider à trouver quelques capes un peu épaisses pour le Nord … Je n'ai que des vêtements de Dorne, j'ai du mal à m'imaginer porter des voiles colorés et légers dans la neige. »

Je lui souris. Je venais de m’apercevoir que mon drôle d'accent, un mélange de musicalité du Nord et de Dorne, était brusquement beaucoup plus présent. Pourtant … Je ne me forçait pas. Je revendiquais sans le vouloir ma double appartenance. C’était mon père qui avait un accent de Dorne particulièrement fort, même s'il ne parlait presque jamais. Je savais que bien souvent mon accent faisait poser des questions, mais Rob n'en avait jamais posé puisqu'il savait d'où je venais. Je fis une pirouette et attrapais Loki par la peau du cou quand elle se jeta à moitié sur moi. J'enfouis mon visage dans son épaisse fourrure en riant avant de la tirer loin de moi que je puisse me redresser. De nouveau elle couru rejoindre Robb. Loki avait envie de jouer. À force de rester couchée c'était normal mais … Elle pourrait courir dans les rues. La prochaine fois, je la lâcherais avec Vent Gris ! Peut-être pourra-t-il lui mettre un peu de plomb dans le crâne de cette chienne complètement folle ? Je me redressais sur un coude avant de me remettre debout et de détacher ma crinière qui me coula comme du feu liquide jusqu'au milieu du dos. Je secouais ma crinière avant de revenir vers Robb

« Bien ! Allons-y ! Que je te montre comment ne pas se faire avoir pour l'achat des flèches. Manquerais plus que tu te laisse pigeonner sur ce genre de chose ! »

Je lui fis un clin d'œil en regardant Loki faire plusieurs fois le tour de la cours en courant avant de revenir trottiner, plus calme vers moi. Je lui grattais le crâne mes yeux rivé dans ceux de Robb avant de poser une question qui me trottait dans la tête.

« Tiens, au fait Robb, l'un des noble a dit que j'avais des yeux de démon. Et que j'étais un démon. Pas que ça me dérange d'être traité de démon, c'est pas la première fois, en revanche qu'on dise que j'ai des yeux de démon m'intrigue. Tu veux bien m'expliquer s'il te plaît ? C'est un truc des Sept ? Parce que j'en ai jamais entendu parler ! »


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptyMer 24 Mai - 11:38

Robb répondit au sourire de Boadicée quand cette dernière lui demanda avec la voix de l'innocence s'il voulait bien lui récupérer ses flèches. Il alla donc dans la direction des cibles pour en retirer les projectiles. Cela lui permit d'observer de plus près les tirs de son amie, qui étaient tout aussi précis qu'il le semblait de loin. La jeune Dornienne était vraiment impressionnante, il fallait bien l'avouer. Il récupéra toutes les flèches et retourna vers son amie pour les lui rendre, avant de remettre sa dague de verredragon en place en bas de son dos. Il n'allait pas repasser par ses appartements pour ranger son arc, par conséquent il le garda avec lui, fixé dans son dos comme il aimait bien le faire.

C'est alors qu'il passa à proximité de Boadicée, et qu'elle l'attira contre elle. Légèrement surpris, le Nordien suivit le mouvement, restant coi une seconde avant de passer ses bras autour de la jeune femme pour lui rendre son étreinte. Il n'était pas sûr de comprendre de quoi il était question, mais ce n'était pas une raison pour la repousser, au contraire.

Après une attaque surprise de Loki qui lui lécha goûlument la figure, elle lui proposa une petite sortie en ville pour acheter de nouvelles flèches. Lui adressant un sourire, il acquiesça pour lui signifier que cela lui ferait très plaisir.

-Bien sûr, Boa! Et pas de soucis pour les vêtements, on va t'équiper pour ton grand voyage! Ce ne sont pas avec tes toiles dorniennes que tu vas t'habituer au Conflans ou au Nord!

Avec un léger rire, il passa la main dans les cheveux de la rousse pour l'ébouriffer légèrement. Après tout, elle l'appelait régulièrement "mon petit", pourquoi ne pourrait-il pas profiter de son avantage de taille après tout!

Après l'avoir laissée profiter de la caline Loki, ils prirent ensemble le chemin qui mène hors du Donjon Rougee. Le Nordien prit en revanche un air outré quand elle lui parla de commencer acheter des flèches:

-Me prends-tu à ce point pour un enfant, ma chère Boadicée? Je sais quand même reconnaître une bonne flèche d'une mauvaise!

Il fit mine de bouder pendant quelques secondes, exagérant volontairement sa mimique pour faire rire la Dornienne. Dans l'absolu, son doute n'était pas si insultant, après tout elle avait reprit toute sa posture à l'archerie depuis le début!

-Tes yeus seraient ceux qu'un démon?

La voix de Robb était sincèrement surprise en entendant cela. Ces idiots ne savaient plus quoi inventer pour insulter ceux qui ne sont pas comme eux... Le mépris du Nordien pour ces fils de chevaliers qui pensaient mériter le monde sans devoir rien faire ne faisait qu'augmenter avec les secondes.

-Quelle bande d'idiots...Je ne suis au courant de rien sur une quelconque superstition qui entourerait les yeux vairons. C'est vrai que ça te donne un regard surprenant quand on ne te connait pas, pourtant ça ne fait pas de toi un démon ou quoi que ce soit. Ne fais pas attention, il ne s'agissait de toute évidence qu'imbéciles.

Robb se disait surtout que cela faisait plus rire Boadicée qu'autre chose, elle était beaucoup trop intelligente pour se laisser seulement atteindre par de telles inepties. Le Nordien n'était certes pas un adorateur des Sept, mais il était certain que jamais le Guerrier, ni la Jouvencelle n'avaient émis de condamnation à l'encontre des personnes qui ont les yeux vairons!

Ensemble, ils continuèrent leur marche. Ils dépassèrent les portes du Donjon Rouge, progressant tranquillement dans les rues de Port-Réal dans la direction de l'un des meilleurs artisans de la ville, celui chez lequel nombre d'archers de passage venaient se fournir. Pour une combattante telle que Boadicée, et pour une arme telle que lui en possédait, du bon matériel était nécessaire n'est-ce-pas!
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Tumblr_pauhr3vV4L1rhgbqpo4_250
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick Arya Stark Sacha
Messages : 793
Date d'inscription : 11/09/2016

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptyMer 24 Mai - 16:53

Je souris largement à Robb lorsqu'il me demanda si je le prenais pour un enfant. Il me fit même rire avec sa moue boudeuse. Bien sûr qu'il était un gosse pour moi ! Il avait cinq ans de moins que moi … Et sûrement vingt centimètre de plus que moi ! Mais ceci était une autre histoire, ou pas puisqu'il m'avait ébouriffé les cheveux profitant de sa taille. J'avais levé les yeux au ciel en maudissant ma petite taille ainsi que je me vengerais avec plaisir. J'aurais tout mon temps pour ça. Mmmh … Juste des insultes en plus ? Oh … D'accord ! Je haussais les épaules. Mon père ayant les mêmes yeux, ou presque, que moi … Il me l'aurait dit je pense. Je souris en regardant autour de moi.

« Je te signal petit Robb que mes voiles me sont très utile dans le déserts ! Ils sont légers et au moins je garde ma peau intact ! Parce qu'elle a déjà assez brûlé et crois moi cela est parfaitement douloureux ! »

Je regardais autour de moi avec attention saisissant quelques mains un peu trop baladeuses autour de moi ou le Robb et de nos bourses. Je n'avais pas envie de perdre de l'argent. J'empêchais simplement le vol et je relâchais ensuite les mains. Du moins pour les voleurs. Les autres je leur tordais un peu le poignet avant de les repousser. Je n'étais pas un morceau de viande qu'on pouvait tripoter comme on voulait. J’entendais aussi quelques marchants m’appelaient pour que je leur achète robe ou bijoux. Je haussais les épaules ne voulant rien de tout cela. Pourquoi devais-je porter des robes alors que j'étais mille fois mieux dans mes pantalon et mes chemises même si ce n'était pas « pour les femmes » . Et bine que les gens soient choqués ! Ce n'était pas mon problème.

Je m'arrêtais devant un étal d'armes sous le regard surpris du marchant. Sans parler je pris l'une des flèches présenté et observais avec attention sa ligne et les plumes au bout. Les plumes je les changeais de toute manière. Je n'aimais que ma manière de faire les empennages, j'étais particulièrement difficile. Le vendeur commença à parler, je le fixais quelques secondes et il se tut. Je repris mon observation avec la pointe. Une pointe classique. J'en avais déjà assez. Je demandais à voir les flèches. Seulement trois autres modèles. Je plissais le nez mais examinais avec attention. Non, aucune ne me convenait. Je secouais la tête avant de m'éloigner. Je souris à Robb

« Pas de chance ! Je suis du genre difficile avec mes achats armés ! Les flèches de cet homme étaient bonnes, mais pas assez … Original ? pourrait-on dire ! Et … Oh ? C'est quoi cet odeur ? »

Je reniflais l'air. Il y avait une délicieuse odeur sucrée qui couvrait toutes les autres. Miam ! Cela sentait très bon ! Et mon ventre gargouilla un peu fort faisant monter le rouge à mon visage. J'étais gourmande et j'adorais le sucrée. Mais nous n’étions pas là pour ça … C'était très tentant … Mais je devais bien résister ! Je toussotais avant de reprendre mon chemin en regardant autour de moi. Ah ! Je vis un étal avec des fourrures et j'y filais rapidement peut-être un peu trop car lorsque je voulus demander son avis à Robb il n'était plus là . Je fronçais les sourcils et mon cœur frappa un peu plus fort, je n'aimais pas les foules.

« Robb ? » Fis-je un peu plus fort.

Où était-il passé ? J'avais du le perdre avec un mouvement de foule. Je me hissais sur la pointe des pieds pour essayer de voir par dessus les têtes. Et je maudis une nouvelle fois ma petite taille.


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptyJeu 25 Mai - 6:40

Robb et Boadicée continuaient leur marche dans les rues de Port-Réal, la Dornienne lui faisant remarquer que ses toiles étaient utiles dans le déset, le Nordien lui rétorquant gentiment qu'il était à peu près certain que dans la neige, la fourrure serait bienvenue. Bien sur, il parlait en parfait ignorant, car Boadicée connaissait bien plus les contrées du Nord que lui. Même s'il n'était nul besoin de se nommer Stark pour recommander de la fourrure à quelqu'un qui part vers la neige. Le fait que ne soit "pas pour une femme" n'était absolument pas un argument pour Robb...Bien qu'il paierait cher pour voir Boadicée porter une robe. Cela devait être un spectable aussi rare que le passage d'une comète dans le ciel, en beaucoup plus amusant.

La Dornienne, une fois leur duo arrivé à destination, examina avec attention chacune des flèches mise en vente par l'artisan. Robb utilisant celles achetées par les armuriers du Donjon Rouge, se contenta de la suivre en écoutant avec attention ses commentaires. Peut-être apprendrait-il quelque chose d'utile au passage. Les efforts du vendeur -qui s'était pourtant focalisé sur le Nordien à leur entrée, avant de comprendre non sans surprise qu'il n'était pas le client- pour lui vendre son stock restèrent vain.

Cependant, alors qu'elle lui disait qu'elle ne trouvait pas son bonheur, quelque chose sembla attirer l'attention de la jeune femme, et avant que le Nordien eut le temps de protester, elle s'était élancée dans la foule, et Robb se rendit vite compte qu'il l'avait perdue de vue.
Maudite Boadicée qui ne tenait jamais en place! Elle faisait deux têtes de moins que lui, comment pouvait-elle espérer qu'il la suive au milieu de ces badauds?

Plantant là l'artisan qui observait la scène avec les yeux écarquillés, Robb tenta malgré tout de retrouver sa trace en avançant dans la direction qu'il l'avait vue prendre avant de s'évanouir. Grommelant entre ses dents sur les Dorniennes intenables, il tournait la tête dans toutes les directions en espérant la retrouver. Dans le pire des cas, il retournerait simplement à son auberge pour l'attendre, mais par les Anciens Dieux!

Au bout de quelques minutes de recherches et d'interpellations au milieu de la foule, Robb aperçut un éclat roux près d'un étal de fourrures. Il traversa la rue dans cette direction, retrouvant enfin son impétueuse amie.

-Ah, tu es là! Par les Dieux, ne me fais pas ce genre de frayeur!

Mais bien sûr, il ne pouvait rester longtemps fâché contre son amie Boadicée, alors ils commencèrent à regarder ensemble des fourrures qui pourraient convenir à la Dornienne pour son long voyage. Sans lever les yeux de ce qu'il regardait, il lui lança:

-Dis moi Boa, pourquoi face aux chevaliers tu t'es présentée comme Boadicée Snow? Je t'avoue que ça m'intrigue.
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Tumblr_pauhr3vV4L1rhgbqpo4_250
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick Arya Stark Sacha
Messages : 793
Date d'inscription : 11/09/2016

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptyJeu 25 Mai - 9:22

Ouf ! Robb ! Je lui fis une petite grimace d'excuse. Je me le notais dans un coin de ma tête, j’allais tenir le bras de Robb. Je n'aimais pas les foules, et me perdre dans celle la … Très peu pour moi ! Je me serrais un peu contre mon ami nordien en observant les fourrures. Je n'y connaissais absolument rien, c’était mon père qui avait choisit les fourrures lorsque nous étions partit dans le Nord il y a cinq ans. Pas moi. Je faisais donc confiance à Robb plus familier que moi avec les fourrures pour m'aider à choisir. Sa question me fit relever la tête. Il était toujours penché sur les fourrure. Je vis le regard du marchant sur moi changer … Même chez le peuple les bâtarde était mal vu. Je sentais que le prix des fourrures allait vite augmenter. Je haussais les épaules avant de répondre

« Mmmh … Parce que quelque soit le nom, une bâtarde est une bâtarde alors … Snow ou Sand tu sais … Non plus sérieusement, c'était pour me donner plus de légitimité pour te défendre, bien que tu n'en avais nul besoin. Pour une Sand défendrait un Stark ? Un Snow au contraire, voilà qui est logique. Puis … Pour rajouter de l'humiliation, être battue par une bâtarde du Nord soutenant son seigneur …Les bâtards de Dorne sont connue pour leur maniement des armes, ils auraient donc hésité, alors que là … »

Je lui fis un grand sourire joyeux. Ce n'était pas que j'aimais humilier des nobles, c'était un passe temps certes mais pas mon favori,  mais humilier ceux qui pensaient pouvoir toucher à ceux que j'aimais … C'était un véritable plaisir. Bon … Je savais que parfois je risquais un peu ma peau … Mais c'était le jeux non ? Sans risque … La vie est comme un plat sans épice : fade. Je comprenais que certains ne voulaient qu'une vie sans soucis et sans danger, mais rien que le fait de vivre était dangereux, on ne savait jamais ce qu'il se passerait le lendemain. Si on allait vivre ou mourir, si cela allait être une bonne journée ou non. Je saisis une cape en fourrure sombre douce et la tirais un peu à moi et Robb pour l’observer. Elle me plaisait bien. Je n'avais pas réellement besoin de gant, j'en possédais deux paires, je refusais donc l'offre du marchant. Qui annonça le prix de la fourrure je manquais de m'étouffer.

Alors là … Mon ami tu vas tout de suite te calmer ! J'avais entendu les prix et tu m'en demandait environ le double. J'ai beau venir de Dorne je ne suis pas une pigeon. Et il ne voulait pas négocier. Ah ? Bien. Loki sentit ma tension et montra les crocs mais je ne dis rien avant de prendre Robb par le bras.

« Allons autre part. Je me refuse de négocier avec les voleurs de son genre »

Nous devions trouver mieux. Cela ne serait pas bien difficile. Nous étions sur un marché et rien qu'en avançant de quelques pas je vis un nouvel étal de fourrure et de capes épaisses. Mais il serait sans doute plus intelligent que Robb y aille seul. Je regardais de nouveau autour de moi et vis un tonneau. Je montais sur la pointe des pieds et soufflais à Robb

« Il vaut mieux que tu aille négocier et choisir seul, je te fais confiance. Et moi je resterais sur le tonneau ou à côté du tonneau là bas. Ça te conviens ? »

Étrangement dés qu'il y avait une femme devant les étals les prix montaient légèrement. Avec les hommes ce n'était pas le cas.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptyVen 26 Mai - 8:41

Après une petite grimace d'excuses, Boadicée saisit son bras. Robb la laissait faire avec un hochement de tête, ce serait une bonne façon de ne pas reproduire sa petite chasse à travers la foule. Ils commencèrent alors à déambuler autour de l'étal de fourrure, observant manteaux et capes taillés pour affronter le froid du Nord.
Le Jeune Loup en profita pour poser à la Dornienne la question qui le perturbait: Pourquoi s'était-elle nommée Boadicée Snow devant les fils de chevaliers? Pas que cela semble impensable en soi, dans la mesure où elle était du Nord tout autant que de Dorne, son nom de Sand venant seulement de l'origine de la moitié noble de sa filiation. Mais qu'avait-elle pensé gagner devant les fanfarons?

La réponse de la jeune femme était d'ailleurs tout à fait intéressante. Entre Snow et Sand, la différence de considération n'était pas énorme, à part peut-être pour le maniement des armes, les enfants du sable étant souvent considérés comme de grands combattants. Et il était logique qu'une Snow défende son futur suzerain, la notion sincère d'amitié étant sans doute parfaitement étrangère à ces fanfarons. Il hochait dont lentement la tête dans qu'il écoutait Boadicée sans détacher ses yeux de l'étal.

-Oui, tout ça semble très logique. Et puis de toute façon, au delà des considérations d'ordre juridique, tu as autant de légitimité à te faire appeler Snow que Sand. Tout dépend de ce que tu considères comme important dans ton identité après tout.

Boadicée tira alors sur une cape qui semblait lui plaire, et Robb l'observa avec lui. Elle était de bonne facture, elle semblait bien chaude et agréable à porter. Voilà qui semblait un achat tout à fait de bon aloi pour un grand voyage!
Cependant, le marchand semblait d'humeur à se moqueur d'eux, et le Nordien entendit Boa avoir une sorte de hoquet de surprise. Les prenait-il pour un duo de parfaits ignorants? La jeune femme était vêtue simplement, et Robb toujours vêtu de ses habits d'entraînements, mais pour des yeux aguerris, leur prix était évident. Sans doute pensait-il avoir affaire à un jeune couple de nobliaux qui jouissait des marchés de la capitale avant un voyage.

Ils s'éloignèrent donc vers un autre étal, mais Boadicée voulait qu'il s'y rende seul. Robb secoua la tête et entraîna la jeune femme à ses côtés vers l'étal.

-Non non, tu viens avec moi! Il n'est pas question que tu doives te mettre en retrait. Tu sais bien que ne te pas te laisser faire est la meilleure solution.

Ils se rendirent donc près d'un autre étal, où Robb se saisit d'une belle cape de très bonne facture, qui irait très bien à la voyageuse. Bien sûr, le marchand crut là flairer une bonne possibilité de se faire un peu d'argent facilement, et annonça un prix bien plus élevé que la valeur réelle du vêtement. Le Nordien s'éclaircit la gorge et dit d'une voix à la fois amicale et pleine d'autorité:

-Voyons mon ami, vous n’essaieriez tout de même pas d'arnaquer sur des fourrures un fils de la famille Stark et sa chère amie?

Le vendeur semblait hésiter, voulant dans un premier temps rire de ce garçon qui s'affublait d'un grand nom. Mais le calme olympien du Loup et sa grande stature Nordienne fit douter l'artisan. Ses yeux s'écarquillèrent sous la surprise et il se confondit en excuses:

-Oh mon seigneur, veuillez me pardonner je ne vous avais pas reconnu!

Alignant courbettes et flatteries, le marchand recouvrit bien vite Robb et Boadicée de la moitié de son étal, en offrant la moitié et réduisant les prix de l'autre. Et voilà qu'en en tour de main, Boadicée était suffisamment équipée pour affronter l'hiver d'au delà du Mur!
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Boadicée Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Tumblr_pauhr3vV4L1rhgbqpo4_250
Ft : Jessica Chastain
Multi-Compte : Edrick Arya Stark Sacha
Messages : 793
Date d'inscription : 11/09/2016

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 EmptyVen 26 Mai - 12:56

J'aurais voulu éviter que Rob puisse être gêné par ma présence mais il me prit fermement le bras, je notais à cet instant la taille de ses grandes mains capable de m'entourer deux fois sûrement le poignet sans mal. Je manquais de trébucher quand il me tira avec lui et je me penchais de mauvaise grâce sur les fourrures pour les observer. Ce fut Robb qui me montra une belle cape épaisse, chaude et parfaite pour mon voyage. Ma mâchoire se décrocha à l'annonce du prix mais face, également, à la réaction de Robb. Et après c'était à moi qu'on disait qu'il fallait être discrète et ne pas se faire remarquer ! Je me détournais pour reprendre ma contenance face à la tête du marchant qui nous inonda de fourrures Que je payais avant de charger comme on pouvait les fourrures. J'attendis d'être éloignée du marchant pour me mettre à rire de tout mon soûl en fixant Robb. J'en avais mal aux côtes. Je toussais un peu avant de reprendre ma contenance. Je secouais la tête en fixant Robb

« Alors toi ! Tu me dis d'être discrète et de ne pas me faire remarquer ! Mais toi … C'était splendide ! Je te remercie. »

Je m'éventais légèrement avant de reprendre le bras de Robb et de me remettre à marcher dans le marché. J'achetais pour mon compagnon et moi deux brioches avec des fruits confits. C'était un peu acides mais j'aimais bien, surtout les morceaux de citron. Miam ! On tomba de nouveau sur un armurier, à qui satisfaite de l'état et de la qualité des flèches en pris plusieurs dont une douzaine avec des pointes fines et dentelées. Elles causaient beaucoup de dommages et étaient difficiles à enlever. De plus, j'avais eu une hésitation pour un arc, mais celui qui pendait dans mon dos me convenait, et je ne changerais que lorsqu'il serait brisé ! Je repris en revanche des pierres à aiguiser et des cordes de rechange pour mon arc. Je n'approchais pas des étals d'herbes et d’ingrédients, j'avais ce qu'il fallait pour mes poisons. Pas la peine d’inquiéter Robb avec mes étranges mélanges. Bien que je ne sois qu'une débutante dans ce domaine. À la sortie d'une auberge il eut une bousculade importante et un homme ivre renversa un cruchon de vin sur mes vêtements. Je n’eus qu'une réaction, probablement pas la bonne mais je l'attrapais et le frappais au visage avant de le repousser contre un mur en déversant une bordée de juron capable de faire rougir plus d'un homme.

Je puais la vinasse et mes vêtements étaient complètement foutu. Je poussais une nouvelle bordée de juron. Je ne pouvais pas rentrer comme ça à l'auberge. J’allais devoir me charger. Et vu la chaleur pas question de porter les fourrures que je venais d'acheter. J'avais très envie de tester mes nouvelles flèches avec une cible en mouvement mais Loki avait fait fuir l'homme qui revenait pour s'excuser en grognant et en montrant les crocs. Je regardais l'état où j'étais … Je grognais une nouvelle insulte qui m'aurait valu une paire de claque avant de me tourner vers Robb.

« … Robb ? Tu pourrais m'aider s'il te plaît ? Je crois que je vais avoir besoin en urgence d'une nouvelle tenue, je ne peux pas rentre à l'auberge avec ça, elle est à l'autre bout de la ville ! … »

J'allais éviter pour l'instant de reprendre un pantalon … J'allais devoir … Acheter une robe … Je fixais Robb. Il n'avait pas intérêt à rire lui ! Je n'avais pas très envie de retourner au marché dans cet état … Si je pouvais attendre Robb quelque part cela m'arrangerais hautement !


Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]   “Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
“Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.” [flashback avec Boadicée Sand]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une punition peut-etre, mais pas l'enfer. Pourquoi les deux?
» Bonnet de bain obligatoire. Ok, cachons le peu de dignité qu'il nous reste. [Evy]
» Ïdon ou la Nostalgie de celui qui VEUT rester jeune!
» [Mini Rp : Tyler] Tu es celui qui m'entraine à me battre
» Claire « Personne n’est plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: