RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

La MAJ aura lieu le week end du 2/3 décembre , tenez-vous prêts

Partagez | 
 

 Entre les mains du dragon | Viserys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 945
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Entre les mains du dragon | Viserys   Dim 14 Mai - 1:17

Viserys l'enlaça lentement, d'un geste tendre. On prêtait bien des légendes aux dragons, certains disaient qu'ils appréciaient les choses brillantes et l'or qu'ils protégeaient. Le Prince doutait de la véracité de ces choses, les dragons targaryens ne couchaient pas sur les montagnes d'or. Et pourtant, il avait décidé de voir Daena comme tel, un trésor a protéger, son trésor pour l'heure. Un trésor qu'il allait sans doute perdre quand il partirait en exil à Dorne pour les plans de la couronne, l'éloignant de fait de la petite Hightower qui l'avait tant séduite.

Il lui rendit son regard, plongeant ses yeux dans ceux de la jeune fille. Il s'y était attaché, bien plus vite qu'il n'aurait du. Cela pouvait être dut a la faiblesse, les sentiments , l'attachement , cela pouvais être des faiblesse pour ceux cherchant a escalader les marches du pouvoir. Il se risqua à glisser la main dans la chevelure parfaite de sa compagne de jeu, alors qu'il prit la parole.

"Ce n'est qu'un exemple, j'ai bien des projets ma petite princesse, mais en fonction du climat politique cela peut les altérer ou les détruire. Ce que je ne souhaite pas, cela me désappointerait fortement. Je suis malheureusement moins élégant et sympathique quand je suis en colère."

Il laissa échapper un petit rire, il était vrai que lorsque qu'il était contrarié cela pouvais aller loin, dangereusement loin. Il n'y avait que Rhaegar qui était capable de faire preuve de clémence. Viserys lui avait hérité de son père son caractère impitoyable. Il savait être charmant, joueur et exquis... Mais si l'on se mettait en face de lui, il n'hésiterait pas un instant à faire ce qu'il faudrait. Il glissa un œil sur la pièce

" C'est en désordre... Il faudra que je mette de l'ordre... Ce n'est pas convenable pour un prince, mais c'est très difficile quand le plus beau trésor de Westeros m'accapare tant..."

Il esquissa un sourire en coin avant de déposer quelques baisers dans le cou de la jeune fille. Il dut se faire violence pour ne pas aller plus loin davantage, sa respiration était quelque peu plus rapide, celle du désir. Un désir que Viserys essayait de maîtriser de contenir... Il ne voulait pas être esclave de ceux-ci. Il voulait a tout prix garder une maitrise sur ceux-ci. Même s'il l'appréciait de plus en plus, il savait que le jeu entre eux n'était pas terminer, céder trop vite, débordé trop au-delà des convenances ; c'était au final s'incliner et Viserys ne pouvait l'accepter, ou était se peut être la crainte ? Après tout, c'était une expérience que Viserys n'avait jamais tentée. Il avait surpris une fois une servante et un garde dans les cuisines quand il n'était qu'un jeune enfant. Il avait trouvé la chose si répugnante, violente, avilissante, renvoyant l'homme à une condition primaire et bestiale qu'il en avait eu un dégout profond. Il était un prince, l'incarnation de l'excellence de la grandeur, les gens complimentaient son bon goût et imitaient ses manières et ses tenues vestimentaires. Il détourna donc ses lèvres pour reprendre son souffle.

"Il ne faut pas aller trop vite, cela n'est pas convenable. Ne brusquons pas les choses... Je ne voudrais pas que vous pensiez que je suis semblable a d'autre. Je ne suis pas comme eux... Mais si... Un jour, notre relation évolue jusqu'à ce point-là... Je vous promets que cela sera sur un lit couvert de pétales de rose..."

Viserys se souvenait souvent qu'on attribuait a Rhaegar cette image de l'amour courtois, du parfait chevalier, du prince tombeur de l'époque... Mais il ne pouvait pas aborder ce genre de sujet avec lui, ni lui demander conseil... Que dirait le roi s'il apprenait que Viserys risquait d'hériter du même genre de faiblesse qui l'avait poussé a déclarer une guerre.

3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚖ Poison exquis
avatar
ᚖ Poison exquis
Valar Dohaeris

Ft : Caitlin Stasey
Multi-Compte : Daven Lannister, Ilyn Selmy & Myria Flowers
Messages : 487
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Entre les mains du dragon | Viserys   Lun 15 Mai - 0:32

Thème


Princesse. Comme le mot semblait beau à la Hightower dans la bouche d'un prince de sang royal. Elle se laissa aller à la caresse, plongeant ses iris noisettes dans ceux à la couleur si particulières du dragon. Elle aimait déjà sa compagnie et surtout le pouvoir qui suintait de moindre pores de sa peau. Elle lui offrit un sourire et un simple murmure comme réponse. Comme nous tous. Souffla-t-elle. Elle savait qu'il n'attendait pas de réponses à ses paroles mais qu'importait. Elle savait parfaitement que la colère les rendaient tous, eux les manipulateurs hors pairs, bien moins beaux et agréables qu'ils ne l'étaient en temps normal. Les caprices de Daena l'avaient si souvent changées. La petite princesse au beau visage devenait une peste odieuse. Ce qu'elle était au plus profond de son coeur mais qu'ici personne ne devait remarquer pour cela.

La Hightower dévoila la gorge, le laissant l'embrasser avec une passion qu'elle aurait dû refréner. Mais elle le sentait tomber, lentement, entre les filets qu'elle avait tendu, prêt à l'accueillir dans une enveloppe de coton d'une douceur sans nom. Ils ne feraient rien mais elle voulait sentir le désir du dragon monter, grossir, frémir. Le posséder tout entier. Il n'était qu'un homme après tout. Un homme de puissance, jouant dans les ombres mais un homme quand même. Et comme tous les gens de son sexe, il n'en demeurait que guidé par des hormones trop puissants auxquels Daena avait autrefois succombé. Elle ne referait pas la même erreur. Oui, très certainement, elle lui offrirait un jour son corps. Mais lorsqu'elle serait certaine de ne pas être qu'un simple divertissement.

Son souffle se fit pourquoi plus saccadé alors que sa poitrine, prisonnière de ce corset trop serré, se soulevait en rythme. Alors qu'elle se préparait à le repousser, il s'arrêta de lui-même, surprenant la jeune femme. Elle se redressa légèrement, les joues un rien rosies par le manque de souffle et la chaleur qui fourmillait dans son bas ventre. Elle ne pouvait mentir en refusant le désir qu'il faisait naître en elle. Après tout, elle avait trop de souvenir du plaisir que Baelor avait pu lui offrir durant la dernière nuit qu'ils avaient partagés tous les deux.

Tu n'es pas comme eux. Tu es bien au dessus. Le sang qui coule dans tes veines est royal, tu es un dieu au milieu des hommes. Un sourire étira ses lèvres alors qu'elle se lovait contre lui, venant chercher sa chaleur. Sa main se posa sur le torse de Viserys et elle se fraya un chemin jusqu'à sa peau. J'ai perdu ma vertu, c'est vrai. Mais de toute façon, je ne t'aurais pas offert ça aussi vite et aussi tôt. Je n'ai connu qu'un seul homme, dans des circonstances particulières. Je ne suis pas une femme de mauvaise vie qui offre ce trésor à n'importe qui. Elle vient chercher ses lèvres, cambrant son dos avant de murmurer : Tu n'es pas n'importe qui.

Non, il était bien plus. Lui avait le pouvoir. Le pouvoir tellement proche qu'il pouvait le toucher du bout des doigts. Le trône de fer n'attendait qu'un maladie de Rhaegar pour rendre Viserys régent des sept couronnes. Daena fit disparaître cette idée de son esprit. Être reine pouvait être attrayant mais ce n'était pas ce qu'elle voulait. Elle désirait briller, de ses sourires enjoliveurs. Mais pas diriger un monde qui risquait de vous enfoncer un jour ou l'autre un couteau dans le dos.

4


Goodbye my almost lover.I'm trying not to think about you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 945
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Entre les mains du dragon | Viserys   Lun 15 Mai - 1:27

Viserys ne peu s'empêcher de sentir son être emplie de fierté aux mots de Daena, il en frémis même alors qu'il s'emparait de son esprit. C'était toujours ce qu'il avait voulu entendre... Elle était capable de voir au-delà de ses idiots. Ils voyaient tous en lui un prince chétif malingre, peuvent disposer au combat... Et c'était vrai, mais Daena voyais au-delà de cela... Elle le voyait réellement tel qu'il était, un être emplie de majesté et de grandeur. Le digne fils de son père, celui qui avait en lui les qualités des dragons. Dans son sang coulé, la puissance de la famille Targaryen... Tout son être était pétrie de cette supériorité qui le mettait au-dessus du commun des mortels.

"Un géant au pays des fourmis..."

Murmura le prince alors qu'il frémie à nouveau sous le contact de la main de sa partenaire sur son torse, il n'avait jamais connu la caresse d'une femme. Il se demandait si c'était tout à fait normal de se sentir vulnérable... Il n'y avait nul artifice ni masque ... Simplement, deux corps ensemble... À nue... Deux être vulnérable. Il n'avait pas l'impression que Daena l'était, mais l'explication parvient assez vite... Elle n'était plus vierge. Elle avait dû apprendre à se défendre, ou a ne pas laisser passer ce sentiment de vulnérabilité qu'il ressentait en étant si proche d'elle.

Il sentit sa bouche se glisser sur la sienne et il l'embrassa fougueusement, dévorant les lèvres de la jeune demoiselle avec avidité. C'était son trésor maintenant, elle lui appartenait et il la voulait proche de lui le plus longtemps possible. Il laissa échapper un soupir de satisfaction. Il était aux anges, s'il avait pu, il lui aurait demandé sa main. Il sentait qu'elle le rendait plus fort plus sur de lui-même. Elle lui reflétait sa grandeur comme le plus pur des miroirs.

"Tu n'es... Pas non plus n'importe qui Daena... Tu es ma princesse... Tu es mon égal... Si je suis un dieu, tu es ma déesse, destiné à être a mes côtés et illuminer mon existence de tes sourires et de tes baisers..."

La passion de Viserys s'enflamma subitement, il était bien trop tard pour se retenir... Il la désirait pleinement, et surtout maintenant ! Il ne pouvait pas avoir son trésor, mais il la voulait au plus proche de lui... Sentir son souffle chaud. Sentir le goût de ses lèvres, sentir son odeur bien a elle, cette odeur qui enivrais Viserys les sens de Viserys, tout comme le vin de la treille enivrais son palais. Ses mains se glissèrent sous le tissu également pour caresser la peau de la jeune bieffoise.

4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚖ Poison exquis
avatar
ᚖ Poison exquis
Valar Dohaeris

Ft : Caitlin Stasey
Multi-Compte : Daven Lannister, Ilyn Selmy & Myria Flowers
Messages : 487
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Entre les mains du dragon | Viserys   Lun 15 Mai - 15:00

Thème


Un doux sourire vient flotter sur les lèvres de la Hightower alors que son regard s'enflammait brutalement. Le pouvoir était là, trop proche, brûlant avec avidité son coeur et ses doigts, l’entraînant toute entière dans quelque chose de grandiose. Elle se sentit partir alors que les baisers du prince se faisaient plus enflammé, alors qu'il lui susurrait les mots qu'elle voulait entendre aux oreilles. Il la séduisait comme elle l'avait séduit en lui murmurant tout cela, en l'offrant sous le regard des dieux à quelque chose de bien plus grandiose que tout ce à quoi elle avait pu aspirer. Elle s'était vue suzeraine et certainement pas princesse royale.

La réalité la ramena pourtant rapidement sur terre. Viserys était fiancé, qu'importe ce qu'il lui murmurait dans la flamboyance de cette couche où elle se serait presque abandonnée. S'il enflammait sa peau de ses caresses, il était bien trop tôt pour qu'elle lui offre son corps. Le souvenir de Baelor était bien trop puissant dans son coeur mais ce n'était la seule raison. Elle ne voyait déjà plus le visage du fer né. Non, elle voulait simplement laisser une marque puissante dans l'esprit du dragon. Qu'il se souvienne d'elle même lorsqu'ils seraient séparé. Qu'il ne trouve d'autre créature arrivant à la moitié de ses charmes. On disait qu'Arianne était belle mais elle n'en demeurait pas moins une dorniene à la peau trop sombre. Une dornienne qu'il ne devait aimer comme il l'aimait elle.

Elle le repoussa alors, s'échappant de ses caresses avec un rire cristallin. La jeune femme s'enfuie, quittant ses bras et sa couche dans la même foulée, comme une anguille s'échappant. Elle tourne un regard enflammé jusqu'à lui alors qu'elle remet les tissus de sa robe en place du plat de la main.

Pas déjà Viserys. Je veux que tu me prouves ce soudaine attachement avant de t'offrir autre chose que ma confiance.

On ne dirige pas un prince et pourtant, ce jeu plaisait plus à Daena que n'importe quoi d'autre. Son sourire s'élargit alors qu'elle se détournait du lit pour se diriger vers une partie des trésors qu'elle n'avait prit le temps d'inspecter la veille. Elle passerait du temps dans ces appartements, elle le savait déjà. Mais il n'aurait pas ce qu'il désirait, comme n'importe quel homme. Pas tout de suite. Elle ne lui offrirait qu'en un cadeau, contre des diamants et des privilèges.

5


Goodbye my almost lover.I'm trying not to think about you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 945
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Entre les mains du dragon | Viserys   Lun 15 Mai - 17:20

Le Dragon de L'Est lâcha un léger soupir d'exaspération alors que Daena s'éloigner de lui comme elle l'avait déjà fait lors de leur dernière rencontre. Le Prince se laissa aller sur le lit, s'étirant dans ses draps de soie, alors qu'il posa son regard couleurs lilas sur Daena. C'était pour cela qu'il l'aimait également, une autre se serait, de suite, offerte, et ce n'était pas ce qu'il voulait.
Viserys s'étira une dernière fois tel un félin qu'on avait réveillé de sa sieste avant de se lever et passa machinalement ses doigts dans ses cheveux pour les replacer, comme a son habitude. Il adressa un petit sourire à la jeune bieffoise, et se dirigea vers la carafe de vin pour prendre une gorgée du précieux nectar. Il avait besoin d'un rafraîchissement.

" Une preuve donc ? Et bien moi qui pensais que le portrait était déjà en soit une marque d'attention conséquente. Et bien dit moi ce qui te ferait plaisir, nous allons bien voir jusqu’où va mon affection puisque tu souhaites la tester."

Le frère du roi esquissa un sourire en coin, en lui laissant la balle dans son camp, il savait qu'elle ne pourrait en exiger trop de peur de le perdre. Cela lui permettait de gagner du temps afin de réfléchir a une alternative bien plus grandiose qui la surprendrait. Il porta le verre à sa bouche et prit une gorgée du précieux vin avant de jeter un œil a la pièce, il se dirigea par la suite vers un coffret qui était posé sur une des commodes pour le prendre et l'amener avec lui pour le déposer sur la table.

"J'ai peut-être une idée afin que tu gardes quelque chose qui soit moins banal que des bijoux classiques..."

Il ouvrit le coffret et sorti une sorte de pierre assez fine noirâtre, elle était plate et lisse et reposait dans du velours, il prit la parole

"C'est selon mes mestres une des écailles de Balerion la terreur noire, le dragon d'Aegon le conquérant. C'est par son feu qu'il forgea le trône de fer. C'était notre plus puissant dragon, celui qui détruisit également la foi militante sous le règne de Maegor le Cruel. Note comme l'écaille est grande... Balerion était le plus grand de tous les dragons de ma famille, ses dents étaient aussi longues que des épées et ses mâchoires étaient assez grandes avaler des centaines de gens. Ses flammes étaient aussi noires que ses écailles, son envergure était si vaste que des villes entières tomberaient sous son ombre quand il passait au-dessus. C'est ma plus belle pièce... Je te propose de la briser et d'en faire deux pendentifs avec un morceau de l'écaille au centre, un pour toi et un pour moi. Cela attestera de notre lien pour toujours."

5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚖ Poison exquis
avatar
ᚖ Poison exquis
Valar Dohaeris

Ft : Caitlin Stasey
Multi-Compte : Daven Lannister, Ilyn Selmy & Myria Flowers
Messages : 487
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Entre les mains du dragon | Viserys   Mer 17 Mai - 16:31

Thème


Le soupir qui s'échappa des lèvres du prince était exactement celui que voulait entendre la jeune femme. Elle avait apprit, de son père, comment fonctionnaient les hommes. S'était sa mère qui lui avait montré le reste, sans même le vouloir. Mais Daena avait très vite apprit à connaître l'esprit torturé de sa trop pieuse génitrice et pourtant si manipulatrice. Les iris noisettes de la biefoise s'étaient désintéressés du prince, comme si ce dernier n'était qu'un détail dans sa vie et non quelque chose qui pouvait lui offrir un pouvoir qu'elle n'avait jamais réellement espéré toucher aussi vite du bout des doigts. Elle devait pourtant rester méfiante. Tout allait trop vite et il pouvait se détourner en quelque seconde. L'esprit des joueurs comme lui était trop changeant pour qu'elle se dise vainqueur aussi vite.  

Ce qui lui aurait réellement fait plaisir était une bague, à son doigt, preuve d'un genou baissé devant elle et d'un engagement réel. Cela n'était pas le cas et ne pouvait d'aucune façon arriver. Viserys était fiancé à Arianne, choisi par son frère le roi. Ils ne pourraient défaire ça, qu'importait les caprices de la jeune femme à son père. Plus encore, elle voulait apprendre à se débrouiller seule, sans lui, pour lui montrer qu'elle avait parfaitement retenu ses leçons. Elle se dirigeait sur quelque chose de bien trop glissant mais refusait que cela soit dit. Tant que Baelor n'était pas au courant, elle ne risquait rien. Elle ferma un instant les yeux, respirant l'air un rien parfumé de la chambre du prince. Elle devait continuer de la sorte jusqu'à obtenir ce coeur qui ne pouvait que lui appartenir. Il fallait être un cyclope et fermer son unique yeux pour ne pas la remarquer au milieu d'une foule de courtisant rangés en rang d'oignon. Viserys n'en ferait pas parti et elle l'attachait, lentement mais sûrement à elle-même. Elle devait juste faire attention, très attention. Pour ne pas tomber dans le piège ou elle l’entraînait.

Elle réfléchie, quelques secondes, s'approchant d'une des fenêtres de la pièce. Les vastes pâturages s'offraient à ses yeux, si loin de la magnificence du Bief. Il y avait tellement de gens dehors. Pas de vastes pleines où les animaux daignaient parfois les regarder. Non, juste des étendues, lointaine, où vivaient les hommes ainsi que les poissons. La mer était si proche, si belle et si paisible. Daena aurait pu rester pendant des heures à regarder l'horizon si elle n'était concentrée sur un autre objectif. Elle garda le silence. L'argent, les bijoux et les émeraudes ne voulaient rien dire sur l'attachement de l'homme. Il était suffisamment riche pour lui offrir sans sourciller, sans devoir se saigner aux quatre veines pour pouvoir présenter son amour. Non, elle voulait une preuve plus réelle. Elle se tourna alors vers lui, plantant ses iris dans les siens, tenant l’accoudoir derrière elle. Son sourire était presque mutin alors qu'elle répondait, enfin, dans un silence qu'elle avait préféré aux murmures de l'horizon.

Oui une peinture est une grande chose. Mais pour un prince, ce n'est rien d'autre qu'un ordre offert avec facilité. Je veux une preuve pour nous deux, quelque chose d'unique. Je me fiche de sa valeur. Je veux qu'elle en possède une sentimentale, comme ce qui nous lie...

L'idiote tombait lentement amoureuse. C'était du moins ce qu'on pouvait croire lire sur son visage. Elle avait pourtant entouré son coeur de glace pour espérer ne pas franchir quand viendrait le moment. Elle devait faire preuve de relativité. Une de ses ancêtres était devenue reine. Mais elle avait été fiancé et c'était pour de bon qu'elle avait eu le coeur de son roi. D'un roi... Pas d'un prince. Les tuyaux de l'orgue ne chanteraient pas pour elle lorsque les deux se mariaient. Ce serait une putain dornienne qui aurait le droit de porter le nom Targaryen. Personne d'autre. Qu'importe la profondeur des sentiments du prince. Ils n'étaient pas promis l'un à l'autre.

Elle le vit alors se déplacer, suivant d'un regard aguicheur la boutonnière sous laquelle elle avait glissé sa main. Son torse avait été brûlant et si différents de celui de Baelor. Il avait moins de muscles, moins de puissance. Mais c'était dans ses yeux qu'elle lisait la force. Dans ses yeux qu'elle voyait quelque chose qui un jour, ouvrirait les portes d'un pouvoir. Elle préférait l'avoir de son côté, laissant derrière elle les souvenirs impérissables de son passage.

Elle se tourna vers lui lorsqu'il sorti un coffre, un nouveau, et les tissus de sa robe suivirent une rotation qui mirent les minuscules tours gravées dans le jupon intérieur en avant. Elle n'y prêta pas attention, fixant son regard sur la merveille que présentait Viserys. Attirée comme un papillon d'une flamme, elle se rapprocha, jusqu'à toujours du bout des doigts l'écaille. Ses yeux brillaient d'un désir de possession mal contenu qu'elle ne cherchait nullement à faire disparaître. Il avait trouvé le cadeau idéal.

Deux pendentifs que nous porterons toujours et qui ne seront que la plus merveille des preuves de ce qui nous lie.

Un raccourci qui n'avait rien de bref. Le timbre de la jeune fille était brûlant, envieux et attiré. Elle voulait ce cadeau qu'il imaginait. Il avait trouvé de quoi la séduire et la sortir de ce corral où elle se glissait d'elle-même. Le sourire de Daena était envieux. Elle lui aurait presque sauté au cou de plaisir si elle n'avait su contenir le moindre de ses muscles.

Cette idée me plaît terriblement Viserys. Porter un morceau de l'écaille d'un dragon ne fera que me rappeler ta présence à chaque fois que je porterais ce pendentif.Elle baissa alors légèrement les yeux, faussement sensible.  Mais me rappellera aussi cruellement ton absence lorsque tu seras parti pour le Nord.

Elle serait sûrement rentré à Hautjardin écouter les croassements des grenouilles dans les jardins pendant que lui goûterait aux dangers du grand Nord. Une lueur d'inquiétude vient flotter dans son regard alors que les mots refusaient de sortir de ses lèvres, dans un mensonge qui faisait d'elle une merveilleuse actrice. Il lui manquerait. Ou du moins le pouvoir qui s'attachait à ses pas.

1


Goodbye my almost lover.I'm trying not to think about you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 945
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Entre les mains du dragon | Viserys   Jeu 18 Mai - 1:33

Viserys esquissa donc un sourire alors qu'il déposa l'écaille dans le coffret avant de se retourner vers Daena. Il prit donc la parole, d'un air étrange. Le ton était maîtriser et ferme, avec une certaine gravité, comme si ses mots chauffés a blanc pouvais marquer le temps et l'histoire. C'était le ton et les mots de ceux qui avaient pris des décisions qui avaient construit des empire et détruit des vies et des familles.

"Qu'il en soit ainsi alors."

Il prit une cloche argentée sur la table et la sonna plusieurs fois avant que le Conjurateur se glisse dans la pièce tel un serpent, s'inclinant vivement devant son maître et seigneur. Son regard aux yeux reptilien se posèrent sur la jeune fille un instant, comme pour la jauger. Il ne releva le buste qu'une fois que Viserys lui fit signe de le faire avant de s'approcher après un signe de mains du Dragon.

"Mon cher, vous allez faire faire l'amulette convenue avec l'écaille, mais vous en ferai deux au lieu d'une. Vous procéderez comme nous avons convenu ensemble, je vous fais confiance comme toujours. Essayez de ne pas trop laisser de question derrière vous cependant."

Le Serpent s'inclina à nouveau bien bas et posa ses mains calleuses sur le coffret avant de se retirer lentement, le buste toujours courbé puis il referma la porte. Viserys posa sa main sur celle de la jeune fille, un geste a la foi tendre et protecteur alors qu'ils prenaient place sur un de ses sièges favoris.

"Le voyage pour le nord sera long, mais nécessaire. J'ai besoin d'aller là-bas et ce n'est pas pour visiter le Mur comme un jeune jouvenceau stupide qui souhaite admirer les merveilles de cette contrée perdue et insipide. J'y vais avec des armes et des hommes pour la garde de nuit et si le Roi mon frère m'y autorise avec l'otage Stark, afin de lui permettre dans ma grande bonté d'âme de voir sa famille et sa patrie. La couronne a besoin de soutien et moi aussi pour l'avenir, je vais donc en forger même si cela ne me plaît pas de me rendre dans une terre peuplée d'ancien rebelle et de traitre. Mais avec le jeune Stark dans mes bagages, je m'assure de leurs sourires et leurs bienveillances. Tu me manqueras à chaque seconde Daena."

1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚖ Poison exquis
avatar
ᚖ Poison exquis
Valar Dohaeris

Ft : Caitlin Stasey
Multi-Compte : Daven Lannister, Ilyn Selmy & Myria Flowers
Messages : 487
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Entre les mains du dragon | Viserys   Jeu 18 Mai - 16:44

Thème


Si jusqu'ici elle s'était sentie en confiance, persuadée de ce qu'elle était et de ce qu'elle valait, la simple entrée du conjurateur la fit rapidement redescendre. Cet espèce de serpent lui fichait une peur bleue et la jeune femme posa sa main sur le bras de Viserys, cherchant son soutient en s'éloignant au passage de l'homme qui s'approchait. Elle croisa son regard et un frison désagréable remonta le long de son échine. Ses iris noisettes se baissèrent. Lui, elle ne désirait nullement soutenir son regard. Elle ne jouerait jamais avec un homme qui, elle en était sûre, pouvait faire sortir une langue fourchue d'entre ses lèvres violettes pour venir caresser son visage. Elle frémit, un peu plus, gardant la tête basse. Même la présence de Viserys ne parvenait à la rassurer.

Elle le suivit, essayant de retrouver ce visage si fier qu'elle lui avait présenté jusqu'à présent. Pourtant le froid apporté par l'homme étrange pesait toujours sur ses épaules et elle frissonna, incapable de se débarrasser de la sensation qui s'était installée dans son coeur. Elle avait l'impression qu'il avait lu en elle, comme dans un livre ouvert, perçant avec facilité les secrets de son coeur. Il y a tant de chose qui ne concerne qu'elle et qu'elle refuse de laisser voir.

Daena écoute les mots qu'on lui souffle, silencieusement. Le Nord la ramène à Wynafryd. Voilà longtemps qu'elle n'a revu la jolie jeune femme avec qui elle s'était pourtant si bien entendu. Elle lui enverra une lettre bientôt, pour prendre de ses nouvelles et savoir si tout va bien et si les attaques de sauvageons se sont faites moins virulentes. Là n'est pas la question. La main de Daena remonte le long de l'épaule du prince, qu'elle serre, dans ses yeux brûlants l'inquiétude.

 Promet moi que vous verrez attention là bas. Que vous ne serez pas imprudents et que tu m'enverras de tes nouvelles. J'ai peur pour toi Viserys. Les terres du Nord sont hostiles pour qui n'est pas né là bas.

Elle perdrait beaucoup si le prince disparaissait. Même s'il ne l'épousait pas, il restait un appui très puissant pour sa famille. Il avait du sang de dragon dans les veines, du sang qui aurait dû couler dans celles des enfants de la jeune femme. Ce ne serait pas le cas. Mais elle refusait de perdre son affection pour autant.

4


Goodbye my almost lover.I'm trying not to think about you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 945
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Entre les mains du dragon | Viserys   Jeu 18 Mai - 21:09

Viserys constata le malaise de son interlocutrice. Momir avait la faculté de mettre à mal les gens rien qu'avec sa présence. L'inconnu et les pouvoirs qu'on lui prêtât ou qu'on s'imaginait, pouvaient suffire à inspirer une certaine crainte. Mais le conjurateur lui était fidèle et Viserys c'était attaché à cet homme qui était devenu son ombre au même titre que le chevalier noir. Le prince s'amusa a penser qu'il aurait pu faire un trio improbable pour les chansons des bardes et ménestrels. Il sentait son inquiétude et la voyait alors qu'elle le fixait en lui parlant du Nord. Oui, cela pouvait être dangereux et Viserys le savait. Mais il serait bien entouré par ses propres hommes et sans doute des hommes offert pas son frère le roi pour cette mission.

"Je te le promets, je t'enverrai des corbeaux et je ferai attention n'ai craint, je serai prudent ma chère. Je ne compte pas disparaitre, ni mourir, ni me faire blesser ou que sais-je. J'ai toute la vie devant moi et je compte bien en profiter, et cela, en ta compagnie."

Il déposa ses lèvres sur le front de la jeune femme, dans un baiser qui se voulaient affectueux et réconfortant. Elle ne devait pas s'inquiéter pour lui, ce voyage n'était qu'une formalité. Il n'irait que visiter des endroits contrôlés par des seigneurs et il doutait que quelqu'un ose s'en prendre a lui sur le chemin, c'était bien trop risqué.

"Je verrai les détails avec mon frère, je suis certain qu'il me dira ce qui est raisonnable ou pas, il a bien plus sage que moi sur bien des aspects. Il a passé l'âge de faire des bêtises depuis qu'il est devenu roi. En attendant, j'ai pris mes dispositions pour que tu puisses me rendre visite à ta convenance. Mes hommes te laisseront rentrer dans mes appartements ou te ferons patienter si vraiment, je ne peux pas te recevoir. Mais tu ne seras plus obligé d'attendre mon bon vouloir pour nos entrevues. Elles nous appartiennent mutuellement et il n'est pas juste que je sois seul a décider de leur déroulement."

Il glissa sa main sur la joue de la jeune fille. Il était à la foi heureux et soucieux, un sentiment dual complexe. Il était en train de s'attacher de plus en plus a la jeune fille, et cela, au fil des minutes, et heures passée côte à côte. Mais Viserys trouvait cela lui aussi rapide... Trop rapide, ce n'était pas raisonnable, il ne l'avait jamais été dans le passé, mais là, il sentait que fond de lui que des choses capitales étaient en train de se jouer dans cette chambre, en ce moment avec elle.

2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚖ Poison exquis
avatar
ᚖ Poison exquis
Valar Dohaeris

Ft : Caitlin Stasey
Multi-Compte : Daven Lannister, Ilyn Selmy & Myria Flowers
Messages : 487
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Entre les mains du dragon | Viserys   Sam 20 Mai - 18:30

Thème


Ses mots la rassuraient à moitié, tout comme le baiser qu'il déposa sur son front. Elle sentait son coeur battre trop vite. Elle lui donnait bien trop de chose, bien trop de possibilité. S'il disparaissait pour de bon dans ce Nord si sauvage, voilà que la jeune demoiselle devrait tout recommencer à zéro. De toute façon, n'était-ce déjà le cas ? Elle ne devait pas trop s'attacher, pas trop rêver. Il était fiancé à une princesse, chose choisie par le roi. Que serait la simple parole d'une gamine de la maison Hightower face aux idées d'un monarque. Elle aurait beau faire le plus grand caprice de sa vie à son père, elle ne changerait rien aux faits. Tout se déroulerait comme Rhaegar l'avait prévu, lui devenu presque l'identique d'un dieu à tenir entre ses mains la destinée de tous les hommes. Il pouvait faire tout ce qu'il avait décidé. Les hommes s'étaient rebellés tout au long de l'histoire. Mais cela n'avait que très peu changé la ligne de succession.

Elle posa sa main sur celle qui s'était glissée sur sa joue, un sourire naissant sur les lèvres alors que l'inquiétude bruissait toujours dans son regard. Elle ferma un instant les yeux, digérant les mots qu'il lui avait souffler tout en profitant de la chaleur qui s'échappait de lui. Un soupir sorti de ses lèvres, une seconde, avant qu'elle ne rouvre les yeux. Ses iris noisettes croisèrent ceux à la couleur si particulière de Viserys et elle fini par lui glisser, tenant toujours sa main contre sa joue.

 Alors espérons que le roi t'offre l'escorte que tu mérites. J'ai peur de te perdre Viserys. Tu... deviens important pour moi et j'espère que tu te montreras prudent. Le Nord est peuplé de traître. Ils ont essayé d’ôter la couronne à un dragon pour la poser sur un cerf alors qui sait de quoi ils sont maintenant capables. La paix n'est que fragile, malgré le temps qui a passé.

La présence de Robb aux côtés du prince n'était pas pour rassurer la Hightower. Car une fois l'héritier du Nord chez lui, qui pouvait assurer que les sauvages ne tenteraient pas de s'en prendre au dragon ?

Sache que tu peux faire de même pour venir jusqu'à mes appartements. Ô ils ne sont pas aussi bien surveiller que les tiens mais toi, seul dans les couloirs, fera sûrement bien moins jaser que moi te rendant visite trop souvent.

Le sourire de la tour ne mentait pas. Elle devait se montrer méfiante et le savait mais la compagnie du prince était des plus agréables. Il était intelligent, plus que ceux qu'elle avait rencontré jusqu'à présent, Willos mit à part. Sa discussion était passionnante et le pouvoir au bout de ses doigts plus encore. Il pouvait déplacer des montagnes s'il le désirait. Et elle serait dans son ombre, prête à le voir agir de la sorte pour ses beaux yeux.

5


Goodbye my almost lover.I'm trying not to think about you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 945
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Entre les mains du dragon | Viserys   Dim 21 Mai - 3:44

Le Prince laissa échapper un petit rire, alors qu'il l'enlaça pour la garder contre lui. Une de ses mains glissa dans la chevelure de la jeune femme pour la caresser alors qu'il prit la parole avec assurance.

"Je doute qu'ils s'en prennent a moi, ne t'en fait pas. Faire du mal à un prince chargé de cadeau et d'arme pour leur antique ordre gardant le mur. C'est bien trop risqué, même pour ce peuple de traître. Je te reviendrais entier, j'avais prévu de toute façon de faire un détour par hautjardin pour le retour. J'ai était bien des fois invités, par les tyrells, cela sera l'occasion pour te voir ma princesse."

Elle lui parla de ses appartements, elle était maline. Oui, on poserait bien des questions si Viserys recevaient régulièrement Daena Hightower cela jaserait. Mais d'un autre côté, le prince appréciait la recevoir dans ses appartements. Il n'avait pas besoin de se déplacer et qui plus est, cela lui éviter de faire des erreurs.

" J'ai déjà essayé de nuit... Je pensais tellement a toi... J'étais venu avec des gâteaux au miel... Mais hum... Je me suis trompé de chambre et je suis tombé sur une autre bieffoise en chemise de nuit, une autre suivante de Margaery comme toi et c'était assez embarrassant. Je ne peux pas réessayer avant un moment, cela attirerait bien des soucis, et je ne veux pas me tromper à nouveau."

Il effectua une petite moue, alors qu'il songeait encore à l'épisode. Fort heureusement, il avait court, la jeune femme ne l'avait pas spécialement intéressé et il n'avait pas spécialement apprécié d'être dans cette position, ni elle. Une gêne pour eux deux finalement, il n'avait d'ailleurs pas pris de le risque de tenter une autre porte de peur de déranger encore une mauvaise personne.

" Alors que toi... Tu connais ma porte, et mes appartements sont plus spacieux qui plus est. Et ni le Conjurateur, ni Poindacier ne parleront... Quant aux serviteurs, si c'est le cas, je leur ferai arracher la langue. Je ne laisserai personne souillé ta réputation et la mienne sans un payer le prix cher."

Il glissa son nez contre la chevelure parfumée de la demoiselle, la humant doucement avant de glisser quelques baiser dans le cou de la belle en soupirant légèrement. Il aurait pu passer des centaines d'heures avec elle, en oubliant tout le reste. Mais cela ne serait pas raisonnable. Il murmura à son oreille.

"Je t'aime ma petite princesse, mais j'ai d'autre personne à recevoir hmm... J'ai invité Willos d'ici une heure, et je dois me préparer a le recevoir. Je dois jauger le fiancé de ma petite soeur et m'assurer de quelque chose. On peu se retrouver demain apres mon audiance avec le Roi si tu en envie, je te ferai chercher si tu le désire."

3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚖ Poison exquis
avatar
ᚖ Poison exquis
Valar Dohaeris

Ft : Caitlin Stasey
Multi-Compte : Daven Lannister, Ilyn Selmy & Myria Flowers
Messages : 487
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: Entre les mains du dragon | Viserys   Jeu 25 Mai - 22:02

Un sourire étira ses lèvres. Il partait pour ce mur, pour voir l'horizon qui s'étalait derrière. On lui avait raconté tant d'histoires. Revenaient flotter derrière ses iris les contes de sa nourrice, les récits d'homme aussi blanc que la glace et aux yeux bleus comme rien de ce qu'on n'avait vu, disparu depuis des millénaires. Puis d’énorme loup, de merveilleux ours et d'un peuple sauvage qui pouvait tuer n'importe qui dans son sommeil. Les contes, dans ses souvenirs, se mêlaient aux récits de Wynafryd. Tout c'était mélangé avec le temps mais peu importait. S'il allait jusqu'à ce mur qui gardait Westeros de ce qui pouvait presque passer pour un autre continent, à l'abri de la relativité du temps sous sa chape de neige éternelle, il ne risquait rien. Où alors juste la mention de son nom. Les cadeaux n'achetaient pas ses barbares. Wynafryd était la seule nordienne qui méritait leur attention et pour cause : sa famille venait du Bief avant de partir pour les terres si glaciales des loups.

Si nous sommes parti de la couronne, revient moi. Promet le.

Ses exigences étaient pour cette fois marbrées d'inquiétude. Elle voulait le revoir en vie au moins une fois. Elle voulait pouvoir l'embrasser car la passion naissante n'en serait que plus puissante et plus dangereuse après des mois loin l'un de l'autre. Elle inspira, son odeur s'infiltrant dans ses narines alors que sa respiration se faisait déjà plus douce. Elle devait se maîtriser. Ne surtout pas tomber dans son jeu, ne surtout pas faire comme elle l'avait fait avec Baelor. Elle ne devait pas être aussi stupide que deux ans plus tôt, alors que les mains du fer né se posaient sur sa peau.

Abigaëlle....

Daena avait sifflé le prénom, ses prunelles noisettes prenant brusquement l'éclat des iris des plus vicieuses des vipères. Cette petite peste, cette petite idiote cachait très sûrement son jeu. Daena s'en méfiait comme de la peste. Après tout, elle partageait du sang avec sa mère et la même fourberie coulait certainement dans toutes les veines des Rowan. Un jour, elle lui ferait payer sa simple existence qui lui était si inconfortable. De toutes les chambres proches des siennes, voilà qu'il était tombé dans celle de cette petite idiote, voilà qu'elle avait vu son visage; Qu'elle conclusion avait-elle pu en tirer ? Daena ne pouvait prévoir ce qui se tramait dans l'esprit mauvais de cette peste. La blonde feignait très certainement sa niaiserie et sa gentillesse.

La Hightower aurait aimé déversé son venin, cracher avec violence sur cette enfant de coeur mais elle n'était pas au bon endroit pour cela. Une fois de plus, elle devait se taire, elle devait garder pour elle sa rage et sa rancoeur. Jamais elle ne s'était confiée à personne, si ce n'était Baelor. Et jamais plus elle ne pourrait le faire car il était parti trop loin d'elle, il lui avait été arraché par son grand père. Qui sait. Peut-être même que Lord Hightower avait vu ce qu'il se passait entre sa petite fille et le beau fer né. Elle devait le sortir de ses pensées par les sept ! Il n'était qu'un souvenir. Il ne devait être qu'un souvenir !

Bonne chance avec Willos. Il peut se montrer très piquant quand il le veut mais il est de bonne compagnie. A très vite alors mon dragon. J'attendrais que m'appelle.

Ses lèvres se glissèrent sur celles du prince, en un baiser d'adieu empli de passion. Elle se retira alors, après une révérence un rien moqueuse. Ondulant des hanches, hypnotique, la jeune demoiselle s'approcha de la porte puis, en un dernier regard, lui offrit un sourire.

Je me languie déjà de toi.

Puis elle disparu.

1


Goodbye my almost lover.I'm trying not to think about you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon de l'Est
avatar
Le Dragon de l'Est
Valar Dohaeris

Ft : Harry Lloyd
Messages : 945
Date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: Entre les mains du dragon | Viserys   Jeu 25 Mai - 22:51

Le prince glissa un baiser sur la joue de la jeune femme. Bien évidemment qu'il reviendrait vers elle. Il ne l'oublierait jamais... C'était celle qu'il avait choisie véritablement. Son frère pouvait la promettre à une autre. Son cœur et sa tête avaient décidé d'élire Daena comme la reine de ses pensées. Une chose qui ne changerait pas vu l'obstination du dragon.

"Je te le promets, nous nous reverrons ma petite princesse. D'autant plus que ma petite soeur est fiancé à Willos. Je ferai donc mon possible pour me rendre a Hautjardin pour la voir et te voir toi également."

Il n'aimait pas la voir inquiète, même si elle avait raison de l'être, ce voyage serait long et dangereux. Mais nécessaire pour la suite de son plan... Il devait se montrer et briller à son tour. Ser Barristan avait dit que le roi restait solitaire et seul, ne prenant plus la peine de se faire voir par le peuple. Viserys comptait reprendre ces faits-là pour complet cette lacune, il n'était pas le roi, mais en bougeant, en se montrant à l'ensemble des septs couronnes, il montrerait que la couronne se soucier de ses sujets. Il serait le prince du peuple, celui qui se soucierait des nobles de petit rang et du peuple, et pas seulement des grandes familles. Il aurait tout le loisir de tisser cette réputation de prince bienveillant.

"Ne t'en fais pas Daena, je sais comment gérer les entretiens, et il y aura beaucoup à discuter avec ton cousin. Promis, je te fais chercher demain."

Il esquissa un sourire et la laissa partir, un grand sourire sur ses lèvres. Il se dirigea vers sa harpe, et jouant tranquillement un morceau doux... Une ode a sa princesse... , les doigts glissaient instinctivement produisant une musique douce et enivrante qui s'écharpais de la fenetre du balcon pour envahir l'air du chateau. Peut-être commençait-il à l'aimer ?

4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Entre les mains du dragon | Viserys   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre les mains du dragon | Viserys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» Le sénateur Steven Benoît remet sa vie entre les mains du chef de l'État
» « Vous n'êtes rien que des pantins entre ses mains » † Gabriel E. de Bressac
» [RP FB: Magen/Nathanael/Cronos] "Le Monde entre tes mains si ton Coeur dicte ton Destin"
» La vie est un puzzle dont les pièces sont entre mes mains- {100%}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: