RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans le Conflans, les Îles de Fer et le Val ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 No more sad songs {FB / Daena}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 3479
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: No more sad songs {FB / Daena}   Mer 3 Mai - 19:25


NO MORE SAD SONGS
Daena & Wynafryd | 297, lune 6
❇  ❇  ❇

Wynafryd avait chaud et la tête qui lui tournait. Elle avait l’impression qu’elle avait passé la dernière heure à glousser et seulement à glousser. Elle détestait cette réflexion à son propos. Mais c’était plus fort qu’elle. Ce soir encore, ils avaient bien mangé, bien dansé et surtout bien bu. Un peu plus ce soir que les précédents pour elle. Elle avait oublié de dire non et ne s’était pas rendue compte que plus elle buvait, plus il lui devenait difficile de dire non au verre suivant. Et elle avait beau aimer sa région, le Nord ne possédait pas d’aussi bons crus. Après avoir dansé, du moins fait quelques pas qui s’apparentaient à de la danse, avec Willos mais également d’autres biefois et sans oublier les nordiens, la jeune Manderly avait l’impression d’avoir les pieds en feu. Finalement elle su dire non au jeune homme qui venait de l’inviter à partager une nouvelle danse. Elle se confondit en excuses quelques peu maladroites, rattrapées par un beau sourire, puis se faufila dans un coin de la pièce, à l’écart de l’animation. Elle vit une chaise libre et s’assit dessus le plus rapidement possible, sans regarder qui était installé d’un côté ou de l’autre. Elle regarda vers l’estrade un instant, cherchant son grand-père du regard. Elle eu du mal à savoir s’il riait ou s’il se disputait avec Mace. Étonnamment, les choses semblaient s’alterner à une vitesse impossible entre eux. La jolie brune dû reconnaître qu’elle était surprise qu’après presque une semaine à Hautjardin, les choses ne se soient pas encore envenimées entre les deux familles. Il y avait de l’espoir pour le Bief et les Manderly.

Après avoir pris quelques minutes pour souffler et tenter de dissiper les effets du vin sur son esprit, Wynafryd prêta enfin attention aux gens qui l’entouraient. Elle eu un léger sursaut en reconnaissant une des dames de compagnie de la jolie Margaery Tyrell, Daena Hightower. La sirène de Blancport n’avait rien contre la rose et ses amies, elles s’étaient montrées très agréables à son égard, mais probablement trop. La nordienne s’était sentie quelque peu suffoquée par un tel intérêt à son égard. Sans compter qu’avec ce que son grand-père lui avait dit sur la région et cette famille, elle n’avait pu s’empêcher de croire que leurs intentions n’étaient pas des plus sincères à son égard. Il y avait quelque chose dans les yeux de la jeune Margaery qui brillait déjà bien trop au goût de la brunette. Pourtant Wynafryd ne se leva pas. Daena était différente de ce qu’elle avait vu ces derniers jours. La lumière était faible en cette soirée, avec de simples bougies, mais elle était prête à parier que ses yeux étaient rougis à cause de larmes. La petite-fille de Wyman n’était pas le genre à se détourner des gens de la sorte. Et de toute manière, elle était bien trop fatiguée pour retourner sur la piste de danse. L’alcool jouait aussi en faveur de la Hightower puisque la sirène s’en retrouvait plus patiente et plus naïve. “Daena.” souffla-t-elle finalement à son attention. “Tu ne passes pas une bonne soirée ?” Elle fit une petite pause, après tout, elle ne voudrait probablement pas se confier à elle après son comportement distant de ces derniers jours. “Est-ce que tu veux que j’aille te chercher un verre ?”


❇ Our waters run deep ❇
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚖ Poison exquis
avatar
ᚖ Poison exquis
Valar Dohaeris

Ft : Caitlin Stasey
Multi-Compte : Daven Lannister & Ilyn Selmy
Messages : 236
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: No more sad songs {FB / Daena}   Jeu 4 Mai - 22:07

Thème


Cinq lunes. Quatre qu'elle était ici et cinq qu'elle sentait des larmes couler sur ses joues. Elle n'arrivait pas à réellement oublier. Les journées se déroulaient, toutes différentes. C'était les nuits qui rappelaient des souvenirs beaucoup trop sombres. Dès qu'elle rejoignait son lit, Daena voyait des images qui la hantaient avec fureur, comme dans un plaisir qu'elle ne pouvait apprécier. Elle voyait son visage, elle voyait ses sourires, elle sentait ses baisers. Et elle pleurait. Aucun maquillage n'arrivait à faire disparaître les yeux rouges de la demoiselle. Personne ne les voyait. Personne ne devait les voir. Où alors étaient-ils tous bien trop polis pour oser poser la moindre question.

Le bal ne lui changeait pas les idées. Elle qu'on s'attendait à voir danser et charmer avait rapidement prit une chaise. Elle voulait rentrer dormir mais elle savait qu'une fois de plus, son sommeil ne serait pas apaisé. Alors elle était restée là, à regarder les filles et les hommes séduire et danser. Elle avait été un rien stupide en acceptant des coupes pour oublier la peine qui lui rongeait le coeur. L'alcool n'avait fait qu'amplifier un peu plus son chagrin et des larmes avaient fini par glisser sur ses joues lorsqu'un imbécile était venu lui demander si c'était vrai que les Hightower avaient abriter pendant si longtemps un monstre fer né sur leurs terres. Elle avait fait jurer l'homme de ne jamais parler de ses larmes mais le mal était fait. Daena n'avait plus touché à un seul verre et tenter de faire disparaître les traces sur son visage. Margaery et les autres filles s'amusaient. Elle devait se concentrer sur le mouvement de leur robe plutôt que sur ses pensées. Cela fonctionna, quelques longues petites minutes. Jusqu'à ce qu'une nouvelle personne vienne s’asseoir à ses côtés. Son premier réflexe fut d'envoyer un regard des plus noirs. Avant de revenir sur ses propos en reconnaissant le jolie visage. Ce n'était que la fille du Triton, peut-être sa future suzeraine si tout se passait bien. Elle s'était montrée sympathique avec la jeune femme et n'avait pas vraiment réussi à se faire un avis tranché sur la sirène. L'occasion était rêvée et pourtant Daena avait le coeur bien trop lourd pour s’intéresser à une quelconque intrigue politique. Alors elle lui offrit un sourire en l'entendant et elle répondit, sans la moindre trace de la piquante dame de compagnie de Margaery qu'elle avait pu être.

Je pense que nous avons toutes les deux déjà assez bu. Elle se tue une seconde, croisant les magnifiques yeux de la sirène. Son sourire se fit un rien timide alors qu'elle ajoutait, presque en soufflant ses mots comme si elle ne voulait que personne ne puisse les entendre Je suis fatiguée. La soirée est sublime mais j'avoue ne pas pouvoir l'apprécier à sa juste valeur. Tu devrais t'amuser. Après tout, elle est en ton honneur.

Car Wynafryd épouserait bientôt un homme charmant qui pourrait l'aimer avec toutes les convenances nécessaires. Quelque chose que le grand père de Daena lui avait arraché pour l'éternité en forçant le mariage de Baelor. Car il ne pouvait y avoir aucune autre justification. Il n'aurait jamais accepté de son plein grès une telle femme. Elle ne savait si ce qu'ils avaient fait ensemble comptait pour le fer né mais une chose était certaine. La Mullendore ne pouvait lui avoir plut. Pas alors qu'il l'avait elle dans ses bras et dans sa couche.

4


i'm a dangerous princess who kiss the dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 3479
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: No more sad songs {FB / Daena}   Ven 5 Mai - 18:33

Wynafryd avait usé du tutoiement. Peut-être était-ce l’alcool, peut-être était-ce aussi la proximité qui existait entre elles depuis plusieurs jours. Cela devait probablement être un mélange des deux. Il lui avait semblé que l’une comme l’autre se trouvait dans un état assez vulnérable, pour diverses raisons. Il avait semblé à la nordienne qu’utiliser le vouvoiement dans une telle situation ne ferait que monter les barrières invisibles qui existaient déjà entre elles. Non, il lui semblait que la jeune femme avait besoin de soutien, pour une raison qu’elle ignorait totalement. Alors elle avait naturellement opté pour le tutoiement, elle s’était soudainement sentie proche de la jolie biefoise. Elle avait tâté le terrain, demandé si la jeune Hightower passait une bonne soirée, proposé sans vraiment réfléchir une nouvelle coupe à vider. La réponse de Daena fit rire Wynafryd sans qu’elle ne le veuille vraiment, mais cela faisait partie des effets secondaires qui accompagnaient la boisson. “Je pense que tu as probablement raison… Un verre d’eau peut-être alors ? Quelque chose à grignoter ?” Avec sa réponse, elle se rendit également compte qu’elle était soulagée. Ses jambes la faisaient un peu souffrir et son équilibre était moins assuré qu’en temps normal, finalement ça n’était pas plus mal de pouvoir rester tranquillement assise. Elle ne voulait pas non plus briser la petite atmosphère qui les entourait. Un soupçon s’était éveillé en elle. Elle ne sut dire si c’était la liqueur qui lui faisait imaginer leur échange de la sorte, mais il y avait presque quelque chose d’irréel. Elle eu soudainement peur de s’absenter, de quitter la Hightower des yeux. Elle ne semblait pas se sentir bien, alors ne choisirait-elle pas de s’enfuir à la moindre occasion ? Et Wynafryd ne voulait plus la laisser seule à présent.

Comme Daena lui disait de profiter de la fête, pusique après tout elle était en son honneur, la Manderly lui offrit un large sourire. Elle aurait aimé se flatter de la sorte, mais elle savait que ça n’était pas le cas, que c’était plus compliqué. “Ne dis pas de bêtises.” Elle avait prononcé ses mots sans une once de moquerie ou de méchanceté, elle souriait toujours, c’était sa démonstration de sa modestie. “On célèbre la paix et la réunification entre les Manderly et le Bief, alors certes cela passe par mon union avec le doux Willos, mais c’est un jour glorieux pour tous les biefois, que nous devons tous célébrer.” Elle fit une petite pause. Elle ne cherchait pas à mettre une pression quelconque à la jolie demoiselle de compagnie, elle pouvait comprendre qu’une personne n’ait pas toujours le coeur à la fête. “Mais je n’en peux plus, voilà deux heures que je danse sans m’arrêter et mes pieds ont besoin de répit.” Elle rit doucement. “Alors si ça ne te dérange pas, je vais rester assise ici un petit moment ?” Elle plongea son regard océan dans les yeux noisettes de la biefoise. “Tu n’es pas obligée de me parler si tu n’en as pas envie, ne t’en fais pas. Mais si tu as besoin, je suis là.” Elle lui offrit un doux sourire, comme ceux qu’elle offrait à sa petite sœur chaque fois qu’elle cherchait à la rassurer.


❇ Our waters run deep ❇
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚖ Poison exquis
avatar
ᚖ Poison exquis
Valar Dohaeris

Ft : Caitlin Stasey
Multi-Compte : Daven Lannister & Ilyn Selmy
Messages : 236
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: No more sad songs {FB / Daena}   Lun 8 Mai - 2:41

Thème


Wynafryd avait sûrement bu un peu plus que la raison le permettait et cela fit sourire un instant la Hightower. La Manderly parlait, enchaînait des mots qui en temps normal aurait agacé la jeune biefoise. Mais, une fois n'était pas coutume, elle se rendait compte que la solitude ne l'attirait pas. Elle avait besoin de compagnie et une amie trop bavarde qui ne la connaissait pas serait une compagnie des plus agréable. Alors elle ne la chassa pas, se contentant de lui offrir un nouveau sourire accompagné d'un petit rire.

Pour moi tout va bien. Mais je te conseille vivement de grignoter quelque chose. L'alcool ne se marie pas très bien avec un ventre vide. D'un geste, elle attira l'attention d'un serviteur qui trottina jusqu'à elles, prêts à répondre aux moindres de leur désir. Apporte quelques gâteaux que je vois nous faire de l'oeil là bas. Et rajoute deux verres d'eaux.

Elle ne le remercia pas et il s'éloigna. La jeune femme reporta son attention sur la nordienne, se perdant dans ses trop jolies prunelles de saphir. Elle n'avait que rarement vu pareil regard et nul doute que l'héritière du triton devait faire tourner bien des têtes d'un simple battement de sourcil. Elle l'écouta attentivement et remercia d'un simple mouvement de la tête le serviteur lorsqu'il revient jusqu'à elle poser le petit gâteau et les deux verres. Daena s'empara du sien, qu'elle porta à ses lèvres. L'eau lui fit du bien, désaltérant son palais trop sec.

Ta compagnie ne me dérange pas, bien au contraire. Je ne suis pas très friande de la solitude et j'ai la chance de ne la connaître que très rarement en étant dame de compagnie de Margaery. .Elle lui offrit un nouveau sourire, plus doux que les faux qu'elle lui avait envoyé depuis son arrivée. Sous les ombres du lieu où elles se trouvaient, Daena se montrait plus sympathique qu'elle ne l'avait jamais été. Je pense que tu me propose ton aide pour mes yeux. Je préférai ne pas parler de ce qui m'a entraîné à pleurer. Ce n'est qu'une petite broutille et la fatigue m'a rendu bien émotive. Elle lui sourit, détournant brutalement le sujet de la conversation vers quelque chose de bien moins pentue. Dit moi... Un simple silence, avant qu'elle ne reprenne, plus bavarde et avec l’entrain d'une jeune fille Tu as eu la chance de faire un long voyage pour venir jusqu'à nous. Comment est le Nord ? On le dit si sauvage. Les yeux de la jeune fille brillaient d'une lueur toute nouvelle : celle de l'aventure qu'elle ne connaîtrait jamais et des voyages qu'elle ne ferait pas mais qui la faisaient rêvé en silence sur des romans romantiques où tous parcourraient des distances folles pour rejoindre la belle de leur coeur.

1


i'm a dangerous princess who kiss the dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 3479
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: No more sad songs {FB / Daena}   Mar 9 Mai - 19:22

Comme Wynafryd avait finalement proposé un verre d’eau et à manger à la demoiselle de compagnie, cette dernière en avait profité pour lui dire que c’était une bonne idée d’avoir le ventre rempli lorsque l’on consommait autant d’alcool. Il était vrai que c’était quelque chose qu’elle avait plusieurs fois entendu, dans la bouche de son grand-père mais pas uniquement. Mais elle n’avait jamais vraiment été confrontée à cette situation, donc elle n’avait jamais pu en juger par elle même. Elle fit donc confiance à la biefoise et sa gourmandise n’en était pas mécontente. Un servant revint quelques instant plus tard avec une coupe remplie d’eau fraîche pour chacune d’elles, puis un petit plateau de biscuits secs et de petits gâteaux moelleux. “Merci.” souffla-t-elle doucement au jeune homme, avant de se servir, attirée par le sucre comme un papillon par la lumière. Si le Bief était différent par bien des choses du Nord, elle reconnaissait sans problème que la région avait un certain nombre d’avantages qui jouait en sa faveur. Les odeurs, le vin et la cuisine en faisait partie. Wynafryd, mastiquant doucement sa pâtisserie, chercha alors Willos du regard. La vision du jeune homme lui tira un beau sourire. Son grand-père ne l’avait prévenue qu’au dernier moment de cette union, mais elle n’avait pas à se plaindre, du peu de temps qu’elle avait passé avec lui jusqu’à présent, elle le trouvait tout à son goût, n’accordant aucune espèce d’importance à sa blessure. Elle était triste de se dire qu’elle allait devoir quitter le Nord et Blancport, que ce qu’elle avait connu comme son héritage ne serait finalement plus sien. Mais elle était persuadée qu’elle pourrait être heureuse aux côtés de cette rose toute particulière. Elle était d’autant plus fière pour sa famille que cela marquait le retour des Manderly sur leurs terres natales. Elle soupira doucement, un autre effet secondaire lié au vin faisait doucement son apparition. Après son enthousiasme débordant, voilà que la jeune femme se retrouvait fatiguée.

Elle ne voulait ni rentrer dans ses appartements, ni retourner sur la piste, tenir compagnie à Daena lui plaisait, elle sentait qu’elle lui laissait une petite ouverture alors elle ne comptait pas aller dans l’autre direction. Elle n’avait pas eu l’occasion de vraiment sympathiser avec Margaery et ses dames de compagnie, avec des rencontres trop formelles et trop calculées jusqu’à présent à son goût. Il y avait quelque chose de plus authentique ce soir qui lui plaisait. “J’imagine que vous êtes tout le temps fourrée ensemble ? Je n’ai qu’une dame de compagnie pour ma part, ma cousine Sybelle… Il est rare de trouver l’une sans l’autre, sauf cas exceptionnels évidemment. C’est rassurant et plaisant de savoir qu’on a toujours une amie sur qui l’on peut compter.” Son regard avait quitté la tribune d’honneur depuis un moment, elle s’était légèrement tournée vers la biefoise, pour pouvoir la regarder lorsqu’elles se parlaient. Elle bu un peu d’eau avant de grignoter une nouvelle douceur. “Oui, c’est bien à ça que je faisais référence, mais je comprends, je n’insisterais pas.” Elle lui offrit un sourire aussi bienveillant qu’elle le pouvait. C’était pour cette raison qu’elle était restée vague dans sa proposition, elle ne cherchait pas à la faire se sentir plus mal encore. Simplement si elle avait besoin d’une oreille, exceptionnellement différente, exempte de tout jugement, elle était là. Elle leva un sourcil surpris en entendant la question de Daena sur le Nord. Etait-ce simplement pour faire la conversation ? Ou était-elle vraiment intéressée par cette région si décriée dans un endroit comme le Bief ? Pourtant il y avait bien cette lueur avide et curieuse qui braillait dans les yeux de la Hightower. “C’est la première fois que je voyage aussi longtemps, aussi loin. J’ai adoré voir tous ces paysages changer au fur et à mesure, mais je dois bien avouer que je suis contente d’être arrivée et de ne pas avoir à refaire de la route pendant quelques jours encore.” Le souvenir de son postérieur douloureux lui revint alors à l’esprit. “J’imagine que comparé à la vie du Bief, beaucoup de choses doivent vous sembler sauvage dans le Nord.” commença-t-elle à répondre, pensive. “On a bien plus d’animaux sauvages en liberté oui, des animaux un peu plus féroces.” Elle laissa échapper un petit rire amusé. “Et puis il y a parfois des sauvageons qui arrivent et passer le mur et qui finissent par s’attaquer à nos villages.” Elle ne souriait plus à présent. “D’autres fois ce sont les fer-nés, même si mon grand-père me dit que cela arrive bien moins depuis le matage de la rébellion du Kraken.” Un sourire finit par se dessiner à nouveau sur ses lèvres. “Mais d’une certaine façon oui, on peut dire que notre région est sauvage, mais dans le sens noble du terme, avec cette notion de liberté, difficile à apprivoiser. Pas sans respect ni savoir vivre.”


❇ Our waters run deep ❇
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚖ Poison exquis
avatar
ᚖ Poison exquis
Valar Dohaeris

Ft : Caitlin Stasey
Multi-Compte : Daven Lannister & Ilyn Selmy
Messages : 236
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: No more sad songs {FB / Daena}   Dim 14 Mai - 23:12

Thème


Daena ne pu s'empêcher de la regarder un peu plus longuement à la dérobée. Elle remerciait le serviteur, gentille, douce et aimable. Elle irait bien avec Willos, c'était presque une certitude dans l'esprit de la jeune Hightower. L'héritier des Tyrell était quelque de sympathique, peut-être même trop pour la demoiselle. Il savait manier l'art de la cour et se langue se parait d'épine quand il le désirait mais il n'avait pas mauvais fond. Il ne ferait pas mal pour son propre plaisir, juste pour une vengeance. Wynafryd avait l'air identique. Un soupçon de sourire flotta sur les lèvres de la jeune femme alors qu'elle regardait les hommes et les femmes danser. Peut-être que des alliances étaient en train de se former sous leurs yeux, sans que personne ne s'imagine ce qu'il se tramait.

Son attention se reporta sur la Manderly et un sourire étira ses lèvres. La relation qui la liait à Margaery était inqualifiable pour la Hightower. Elle aimait sa cousine de tout son coeur et le nombre de soirée où elle avait pleuré dans ses bras ne se comptaient plus. Elle accorda alors un sourire à la nordienne et lui glissa, trop de choses brillant dans ses yeux : Elle est comme une soeur à mes yeux. Nous avons grandit ensemble et je l'ai rejoint l'année dernière comme dame de compagnie. Grandit ensemble était un bien grand mot. Quand son père acceptait de laisser partir sa princesse jusqu'à la cour de Hautjardin ou quand Daena tapait une énième fois du pied en réclamant d'aller retrouver les Tyrell; Ses caprices étaient connu de chacune des personnes ayant vécu dans la haute tour au moins une fois dans leur vie.

Le sourire de la Manderly ne refroidit pour une fois pas la jeune femme. Tant que Wynafryd ne cherchait pas à savoir ce qui l'avait fait pleurer, elle ne lui en tiendrait pas rigueur. Un soupçon de gentillesse flottait ce soir dans le coeur de Daena et c'était le bon moment pour en profiter car cela n'avait pas lieu souvent.

Le sourire de Daena se faisait rêveur alors que Wynafryd parlaient. Elle tentait d'imaginer chaque chose que pouvait lui conter la jeune femme, voyant les hordes d'hommes crasseux débarquer pour venir attaquer le Nord. Son sourire était rêveur, voyant les animaux sauvages à la fourrure épaisse tapi dans l'ombre en attendant leur heure. Puis brutalement, tout sourire disparu. La simple mention des fers nés et de la rébellion du Kraken enfonça une épée violente et chauffé à blanc dans son coeur. Son visage devient plus sombre alors que des larmes venaient naître dans ses iris noisettes. Elle détourna les yeux, déglutissant en tentant de faire ne sorte que Wynafryd ne la voit pas. Elle garda alors le silence une seconde, mordant violemment dans sa lèvre inférieure. Le goût du sang tenta de la ramener à la raison mais le visage de Baelor s'était inscrit dans ses pensées. Elle voyait ses yeux sombres, elle sentait ses caresses sur sa peau ainsi que son souffle. La jeune femme frémi, une seconde de plus. Elle ne pouvait rester ici.

Désolée. Je... Elle déglutit. Le timbre de sa voix était soudainement devenu moins mielleux et presque rauque. Ses larmes n'attendaient qu'une seconde pour couler à nouveau. Ce que tu me dis à l'air merveilleux mais je vais devoir te laisser. Si elle n'avait pas parlé des fers nés, Daena savait parfaitement qu'elle aurait pu rester discuter avec elle jusqu'à si tard dans la nuit. Elle s'en mordait déjà les doigts. La Hightower n'avait pas beaucoup d'amie à Hautjardin et pour une fois qu'une femme faisait preuve d'un peu d'intérêt, voilà qu'elle la quittait pour pleurer les souvenirs perdus d'un amant qui l'avait quitté. Idiote qu'elle était à laisser son coeur saigner à chaque mention des fers nés.

2


i'm a dangerous princess who kiss the dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 3479
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: No more sad songs {FB / Daena}   Mer 17 Mai - 12:22

Evoquer Sybelle alors qu’elle avait autant d’alcool dans le sang ne laissa pas Wynafryd indifférente. Un sourire nostalgique s’était dessiné sur ses lèvres charnues. Voilà plusieurs semaines à présent qu’ils avaient quitté Blancport et son grand-père n’avait pas tenu à ce que ses compagnons habituels l’accompagne, elle avait donc laissé Sybelle et Gyles derrière elle, non sans une pointe doucereuse dans le coeur. Elle n’était pas habituée à être séparée d’eux. Alors elle ne pouvait que comprendre ce que Daena lui disait à propos de Margaery. “C’est une bonne chose.” conclut-elle assez simplement. Si elles étaient aussi proches que la Hightower le lui expliquait, elle ne doutait pas que Margaery serait être une bonne oreille pour elle le moment venu. Mais la Manderly n’insista pas sur les raisons de son chagrin. Elle pouvait parfaitement comprendre qu’il y avait des sujets que l’on avait pas particulièrement envie d’évoquer, au risque de transformer des joues en torrent de larmes. Et puis il y avait aussi la distance qui existait entre elles. Si certains n’avaient aucun problème à révéler leur peine à des étrangers, trouvant cela plus facile, ça n’était pas pour autant le cas de tout le monde. Et puis même si l’entente était cordiale entre les deux jeunes femmes ce soir là, on ne pouvait pas non plus dire que leur relation avait commencé sur les chapeaux de roues.

La jolie biefoise l’interrogea alors sur le Nord et la liqueur aidant, la sirène de Blancport ne se fit pas prier pour parler de son foyer et de ses environs. Grignotant de temps à autre un biscuit, elle s’était mise à parler du paysage, mais aussi des attaques, mais surtout de la liberté que lui évoquait sa région natale, aussi bien par son apparence, que par la vie qu’elle y menait. Elle vit alors le regard de Daena se faire rêveur, cherchant probablement à visualiser ce que la Manderly lui décrivait. Mais cet air changea du tout au tout quand Wynafryd mentionna les fer-nés. Mais lorsqu’elle s’en rendit compte, ce fut trop tard, le mal était fait. Les yeux noisettes de la jeune femme baignaient de nouveau dans les larmes. La dame de compagnie de Margaery tenta tant bien que mal de camoufler la chose en se détournant, mais Wynafryd avait vu l’embarras dans lequel elle l’avait mise en mentionnant les hommes du Greyjoy. La Hightower tenta de s’enfuir. Elle chercha à s’excuser mais n’y parvint pas, sa voix se brisant net. Wynafryd se mordit les lèvres, navrée de mettre la jolie biefoise dans un tel état. Le sang de la jeune femme ne fit qu’un tour.

Elle jeta un œil vers le coeur de l’animation, pour s’assurer que personne ne leur prêtait attention, puis elle se leva et s’approcha à quelques centimètres de Daena. Elle lui prit la main, peut-être un peu maladroitement, puis lui parla d’un calme assez étonnant vu l’euphorie qui l’animait encore quelques minutes plus tôt. “C’est moi qui suis désolée Daena, je ne cherchais pas à…” Elle se mordit une mordilla une nouvelle fois la lèvre inférieure. Elle ne voulait pas en rajouter une nouvelle couche. “Mais c’est hors de question que je te laisse seule dans cet état.” Elle tira doucement sur sa main pour l’inciter à se lever de la chaise. “Viens, allons prendre l’air, ça nous fera du bien.” La jeune femme responsable et bien éduquée qu’était Wynafryd venait de refaire surface, faisant battre en retraite tous les effets de l’alcool qu’elle subissait depuis plusieurs heures. Elle fit signe au servant qui s’avançait vers elle de rester où il était, puis elle entraîna Daena à côté d’elle, vers le fond de la pièce où une porte donnait sur les balcons et sur les jardins. Elle tenait Daena contre elle, protectrice, s’assurant que personne ne leur accordait trop d’attention et ne voyait la jolie Hightower dans cet état. Elles franchirent enfin le seuil de la pièce et l’air doux lui fit le plus grand bien. Wynafryd avança encore un peu, incitant la brunette à en faire de même, puis une fois un peu plus à l’écart, elle s’arrêta, prenant appuis sur la rambarde de pierre qui surplombait le jardin où les rosiers s'enchaînent en rang d’oignon. Elle avait envie de dire à Daena de respirer, de se calmer doucement, mais après tout, si la jeune femme voulait se laisser aller, c’était probablement le bon moment.


❇ Our waters run deep ❇
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ᚖ Poison exquis
avatar
ᚖ Poison exquis
Valar Dohaeris

Ft : Caitlin Stasey
Multi-Compte : Daven Lannister & Ilyn Selmy
Messages : 236
Date d'inscription : 26/04/2017

MessageSujet: Re: No more sad songs {FB / Daena}   Mer 17 Mai - 21:36

Thème


Dans chaque cas de figure, quand Daena se sentait acculée, elle mordait, faisant à nouveau jaillir le venin sur sa langue et dardant de toute sa rage tout ce qu'elle pouvait en se relevant, en pointant le menton et en redevenant la peste qu'elle avait toujours été. Pourtant, cette fois, la biefoise sentait une profonde gentillesse dans la main qu'on lui tendait. Ne pas rester seule. Voilà longtemps que Daena l'était; Presque toujours même. Ses frères et soeurs l'évitaient comme la peste lorsqu'elle n'était qu'une enfant et seule la compagnie de Baelor avait changé son présent. Une compagnie qu'elle avait imposé au fer né sans lui laisser le choix. Alors, pour une fois, elle accepta la main tendue. Wynafryd n'était pas Margaery mais la nordienne allait un jour devenir une soeur qu'elle nommerait cousine. Elle voulait quelque allier dans la maison Tyrell. Si Leonette était gentille, elle n'en était pas moins naïve et Daena detestait cela. Abigaëlle n'était même pas identifiable et les autres... Il n'y en avait pas vraiment. Peut-être sa tante, Alerie. Mais l'écart d'âge entre elles n’entraînait pas la Hightower à lui parler. Pire encore à lui confier quelque chose. Si le moindre mot venait se glisser jusqu'aux oreilles de son père, Daena était bonne pour rentrer à VilleVeille et ne plus jamais en ressortir.

Le regard de la jeune fille était celui d'un chiot apeuré devant une foule de loup glapissant. Elle ne parvenait à garder le menton haut et le buste droit. Elle sentait les larmes dévaler ses joues alors que les souvenirs venaient se perdre derrière ses iris noisettes. La simple mention des fers nés. Elle avait envie de se mettre des gifles. Elle devait impérativement faire disparaitre cette douleur sourde qui lui arrachait le coeur, qui la hantait et la faisait hurler lorsque le sommeil venait la séduire. Baelor était parti. Il était retourné chez les siens, sur cette île dont il avait toujours été le maître. Elle lui en voulait, terriblement. Mais elle en voulait plus encore à son grand père. C'était de sa faute si le fer né c'était marié avec une femme qu'il n'aimait pas. C'était elle qu'il voulait. Elle et personne d'autre. Elle s'en était persuadée avec toute l'énergie du désespoir, s'arrachant un peu plus le coeur en le faisant.

Daena avait honte. Honte de se laisser aller de la sorte, honte de sentir les larmes couler sur ses joues. Elle tourna la tête, refusant de regarder Wynafryd alors que son chagrin, qu'elle avait retenu tant bien que mal dans l'ombre, éclatait. Ses mains tremblaient légèrement contre la rambarde et elle les ramena jusqu'à son ventre. Elle voulait partir, être seule. Pourquoi par les sept avait-elle accepté l'offre de la nordienne. Elles ne se connaissaient pas, n'étaient pas même amies ! Daena s'était jurée de ne jamais chercher l'amour d'autre personne, préférant sa solitude qui lui conférait une carapace d'argile. Et voilà qu'elle flanchait, simplement car la douleur de la perte lui lasserait la coeur. Elle devait hurler, crier, lui dire de partir. Wynafryd n'avait rien à faire ici, certainement pas en sa compagnie ! Et pourtant, Daena ne dit rien, ravalant lentement ses larmes en respirant de plus en plus longuement. Elle fini alors par se tourner vers la jeune femme, après avoir essuyé les perles salines qui avaient eu l'audace de glisser sur son visage.

Je... Sa voix s'étrangla dans sa gorge mais elle essayait de faire naître un sourire sur ses lèvres, pour faire disparaître la malaise qu'elle avait elle-même créé. Je suis désolée, vraiment. Je n'aurais pas dû me comporter ainsi. C'est indigne d'une lady. Je t'arrache à la fête. Tu devrais me laisser seule et aller t'amuser.

Faiblesse. C'était le seul mot qui se hurlait à son esprit. Elle devait reprendre convenance, et vite ! Elle n'était pas une de ses mignonnes ladies pleines de sourires normalement. Seuls les faux semblants s'attachaient à ses lèvres et rien d'autre ! Mais elle avait mal, d'une douleur que seule la compagnie de Margaery aurait pu faire passer. La rose s'amusait, loin des problèmes cachés de la biefois. Elle ouvrait, un instant de trop, son coeur à quelqu'un de nouveau. Et elle priait inconsciemment pour que la nordienne ne saccage pas le peu de chose que Daena avait réussi à sauver.

2


i'm a dangerous princess who kiss the dragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 3479
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: No more sad songs {FB / Daena}   Jeu 18 Mai - 15:19

Wynafryd avait agit d’instinct. Son côté protecteur et bienveillant était ressurgit d’un coup. Elle avait saisi la main de la jolie Hightower et l’avait guidé hors de la salle de bal, à l’extérieur, à l’écart et au calme, pour qu’elle puisse vivre son chagrin dans une certain intimité. Même si Lord Wyman n’avait pas élevé sa petite-fille pour qu’elle soit inoffensive et surtout sans défense, il n’avait pas fait d’elle une méchante personne bien au contraire. Il ne lui avait pas appris à agir par ambition personnelle, mais bien pour protéger les siens. Alors non, Wynafryd n’avait aucunement cherché à rendre Daena plus malheureuse en parlant des fer-nés, elle n’aurait d’ailleurs jamais imaginé une telle réaction de sa part à la mention des habitants des Îles de Fer. Alors que Daena se laissait aller à son chagrin, Wynafryd se surprit à constater la force de caractère de la jeune femme. Voilà plusieurs jours qu’elles se cotoyaient et pourtant, jusqu’à ce soir, elle n’aurait jamais deviné qu’une telle douleur habitait en elle. Il était clair qu’il ne s’agissait pas là de larmes d’une enfant capricieuse, mais bien d’une souffrance, aiguë et perçante. Et le reste de la journée, Daena la domptait et l’affrontait, seule, alors oui, Wynafryd y reconnaissait là une force incontestable.

La Manderly laissa Daena exprimer sa peine avec le plus d’intimité qu’elle pouvait lui laisser. Elle se tint légèrement en retrait et ne dit rien. Elle évita de poser son regard sur elle, mais elle douta que la Hightower soit en état de faire attention à cela. Wynafryd attendit patiemment que le plus gros des sanglots soient passés et qu’elle retrouve un semblant de calme. Elle tenta d’afficher un fin sourire qu’elle voulait réconfortant, même si elle se doutait qu’au vue de la situation et de leur relation, il serait probablement inefficace. La demoiselle de compagnie de Margaery essuya ses yeux humides un peu maladroitement et tenta une nouvelle fois de prendre la parole. Elle ne lui dit guère rien de nouveau par rapport à la fois précédente. Wynafryd brisa l’écart qui les séparait une nouvelle fois en faisant un pas vers la jolie jeune femme aux yeux foncés. “Je ne compte pas te forcer la main Daena, je me rends bien compte que tu n’as pas besoin de ça, pas ce soir.” Elle avait parlé d’une voix douce, et d’un calme contrastant par rapport à la jeune femme en question. Elle fit une petite pause avant de faire un pas de plus et de reprendre. “Ça n’est que mon avis, mais tu ne devrais pas être seule maintenant, même si tu ne veux pas parler… Quant à ta préoccupation pour ma soirée, si elle est sincère, ne t’en fais pas pour moi, des soirées il y en aura d’autres, je préfère te savoir accompagnée.” Elle haussa une épaule avant de plonger son regard d’un bleu froid dans celui de la biefoise. “Et si ça n’est qu’une excuse pour te débarrasser de moi… soit. Je te l’ai dit, je ne t’obligerais pas à accepter ma compagnie, mais laisse moi au moins aller chercher Margaery ou une autre des ladys.” Elle fit une petite pause avant de conclure. “Mais elles t’obligeront probablement à leur donner des explications, à parler et ça n’est pas mon cas. Alors ? Que préfères-tu ?

Alors qu'elle attendait la réponse de Daena, Wynafryd repassa mentalement en revue tout ce qu'elle savait sur les Hightower et leurs liens avec le peuple de Balon Greyjoy. Elle savait que Quellon Greyjoy avait perdu sa vie dans le Bief durant la rébellion de Robert, et que les biefois s'étaient battus contre eux lors de la bataille de Belle-Île quelques années plus tard. Il lui sembla se souvenir que les Hightower, comme les Stark, s'étaient vus confiés une pupille. Si c'était là l'origine des larmes, Wynafryd ne pouvait que supposer une histoire tragique donc le fer-né était responsable. Un frisson parcouru l'échine de la nordienne. Elle avait rencontré Theon quelques fois à Winterfell et malgré son amitié avec Jon, il n'était jamais devenu un des siens, il y avait cette arrogance qu'il arborait si fièrement qu'elle en devenait effrayante et vu la réputation qu'il avait avec les femmes, Wynafryd était soulagée de ne s'être jamais retrouvée seule avec lui.


❇ Our waters run deep ❇
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: No more sad songs {FB / Daena}   

Revenir en haut Aller en bas
 
No more sad songs {FB / Daena}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» These songs of freedom ►► 22/03/12 à 22.13
» Daena
» ♪ L'insoutenable légéreté de la mémoire de Lestrange ♫
» Malo Carraw ◄ White demon love songs in her dreams
» Bal de Noël 2013 || All.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Le Bief :: Hautjardin-
Sauter vers: