RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 Les accords se jouent das les salons [Andar Royce]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sister of Falcon
Aelinor Vanbois
Sister of Falcon
Valar Dohaeris
Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] C71a
Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] Tumblr_lzt112CbpD1qdbf6eo6_r1_250
Ft : Holliday Grainger
Multi-Compte : Ynys Allyrion || Humfrey Swyft || Balon Greyjoy
Messages : 742
Date d'inscription : 09/04/2017

Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] Empty
MessageSujet: Les accords se jouent das les salons [Andar Royce]   Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] EmptyLun 10 Juin - 17:59

Lady Aelinor Vanbois affichait un large sourire. Pour la première fois depuis longtemps, les Vanbois recevait de la visite. Et pour la première fois depuis son accouchement, la petite-fille par mariage de Lady Anya Vanbois pourrait aller au-devant de leur visiteur. Et ce n’était pas n’importe qui. Lord Andar Royce de la maison Royce de Roche aux runes avait accepté de leur rendre visite. La jeune femme avait pris l’initiative de lui écrire pour lui proposer une rencontre à Chênes-en-Fer. Mais avec le mariage de la jeune Sansa Stark il y avait maintenant deux lunes de cela, l’homme n’avait pu les honorer de sa visite. Alors cette fois-ci, alors que l’heure approchait à grand pas, la future dame des Vanbois profitait encore un peu de son fils avant de se plonger dans l’étude des tenues. Avec la grossesse, elle n’avait pas encore repris sa taille de sa jeunesse. Quelques rondeurs s’étaient installées ça et là mais la Griffonne n’y prêtait pas tant attention que cela. Il fallait savoir s’adapter. Et depuis son premier jour à la cour des Dragon cette année 295, elle s’adaptait. Elle ne faisait que cela et elle l’avait encore fait en arrivant dans le Val. Cela avait été un sacré changement pour la Griffonne qu’elle était. Et maintenant qu’elle était mère, elle ne changeait rien à son habitude.

Jasper dans les bras, elle alla jusqu’à sa malle et l’ouvrit difficilement d’une seule main. Puis elle berça quelques instant son fils avant de le reposer dans son couffin. Ce ne fut qu’à cet instant qu’elle posa ses prunelles sur le contenu de sa malle et les robes qui s’y trouvaient. Tout en gardant un œil sur son fils, la jeune femme fouinait dans sa malle à la recherche de la robe la plus adéquate. Et après de longues minutes d’hésitation, Lady Aelinor trouva finalement son bonheur et aider d’une servante, elle passa sa nouvelle tenue. Puis elle alla habiller son petit Jasper qui devait lui aussi faire la connaissance de Lord Andar Royce. Lady Vanbois quitta ensuite ses appartements et retrouva juste derrière la porte son époux Ser Roland Vanbois. Le couple Vanbois traversa alors les couloirs différents couloirs qui allaient les mener dans la salle où Lady Anya devait déjà se trouver pour accueillir Lord Andar Royce. En arrivant presque devant la porte de la salle, Lady Aelinor questionna son époux pour savoir si l’épouse du Lord serait également là ou non.

Ser Roland ouvrit la porte laissant son épouse faire les premiers pas dans la salle. La dame s’approcha de lady Anya et inclina la tête devant elle. « Veuillez m’excuser pour se léger retard, Madame. » fit alors lady Aelinor à l’égard de la grand-mère de son époux. Puis elle posa son regard sur le lord de Roche aux runes. Lady Anya se retira alors laissant ses petits-enfants en compagnie du lord. Son fils dans les bras, la dame préféra incliner une nouvelle fois la tête plutôt que de plonger dans une courte révérence. « Lord Andar Royce, je suis heureuse de vous voir à Chênes-en-Fer. » fit alors la dame.



Sister of Falcon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chevalier aux Runes
Andar Royce
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris
Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] Tumblr_pno1psaTyh1w9vbfzo2_540
Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Botley - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 895
Date d'inscription : 29/07/2016

Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] Empty
MessageSujet: Re: Les accords se jouent das les salons [Andar Royce]   Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] EmptyMer 26 Juin - 17:48

Ce château lui rappelait tellement de souvenirs, et surtout ceux liés à sa mère. Ysilla Vanbois, fille ainée d'Anya, seigneur de ce lieu. Ainée de beaucoup d'autres enfants. Comme à l'image d'Anya, sa Mère avait été unie très tôt à son père et elle n'avait pas encore eu seize ans qu'Andar était né. Une mère, pourtant jeune, mais qui lui avait offert la tendresse dont tout enfant avait besoin. Elle aimait l'emmener ici, Chêne-en-fer était toujours resté important pour sa mère, elle y avait toujours été plus attaché qu'au château de son époux. La raison, Andar l'avait compris qu'à l'âge de quitter les siens pour aller chez les Tully. Il est toujours difficile de s'habituer à un autre lieu que celui de son enfance. Si en ce lieu, il avait toujours été impressionner par la prestance de sa grand-mère, lui le premier petit-fils, qui avait attendu de petites années que cousin arrive, sa mère à l'inverse, n'était en point, pas faitedu même bois qu'Anya, en tout cas de ses souvenirs d'enfant. Elle était morte à 28 ans, en donnant naissance à sa petite soeur, celle-ci portant le même, Robar ayant voulu à faire honneur à celle qui ne serait plus à leurs côtés. En tout cas, voilà ce qu'il voulait en ce lieu, une enfance bien trop lointaine et dispersé dans le temps. Les Royce se souvenaient toujours, mais cela pouvait être aussi un lourd fardeau à porter.

Avançant, il laissait les souvenirs derrière lui pour se concentrer à l'instant présent. La femme de son cousin avait voulu le rencontrer quelques lunes plus tôt, mais Andar devant rejoindre le Conflans n'avait pu répondre à cette requête avant aujourd'hui. Il n'avait pas encore eu l'occasion de rentrer chez lui, depuis son départ, mais il s'accordait une petite halte. Que lui voulait l'ancienne dame de compagnie de Rhaenys ? Il l'ignorait totalement et de par son lien avec la princesse, il espérait que cela ne soit pas à ce sujet. S'il comptait à ne pas faire éclater la vérité sur la séparation de cette femme avec son frère, il ne voulait pas avoir à parler de celle qui avait fait souffrir Robar. La perte d'un enfant était désastreuse, mais encore plus quand celle-ci avait été provoquée. Il ne cherchait pas à comprendre ce qui s'était passé dans la tête de la dragonne, mais en vue de l'historique de la famille, elle avait sûrement plus de Targaryen que son physique pouvait révéler, pour en venir à un tel acte. Pour finir, alors qu'il se trouvait face au couple et l'enfant qui devait être le petit Jasper, sa grand-mère vint à les laisser, surement elle-même très lasse du voyage.

« Lord Andar Royce, je suis heureuse de vous voir à Chênes-en-Fer. »

Il ne se souvenait même plus s'il n'avait jamais réellement échangé avec la femme de son cousin. Il avait été présent à son mariage, mais sa femme sur le point d'accoucher d'Angus et qui se trouvait sur leur terre, avait occupé une bonne partie de son esprit. Finalement, il ajouta : 

- Il est vrai que cela fait bien longtemps que je n'étais pas venu ici, Lady Aelinor Inclinant la tête vers Roland : Cousin ! 

Puis si son visage était resté assez froid, il se laissait s'attendrir légèrement en regardant l'enfant : 

- Vous avez un beau garçon !

Finalement, il décida de rentrer dans le vif du sujet. Il était tout de même curieux de savoir ce qu'Aelinor lui voulait : 

- Vous vouliez donc me rencontrer, je suppose un sujet qui ne pouvait être évoqué par corbeau ! Je vous écoute. 


The Royce House faces adversity together and has never, they will remember.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sister of Falcon
Aelinor Vanbois
Sister of Falcon
Valar Dohaeris
Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] C71a
Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] Tumblr_lzt112CbpD1qdbf6eo6_r1_250
Ft : Holliday Grainger
Multi-Compte : Ynys Allyrion || Humfrey Swyft || Balon Greyjoy
Messages : 742
Date d'inscription : 09/04/2017

Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] Empty
MessageSujet: Re: Les accords se jouent das les salons [Andar Royce]   Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] EmptyJeu 1 Aoû - 23:51

Aelinor Vanbois souriait au lord, réellement heureuse de voir, enfin, une tête quelque peu étrangère aux gens de Chênes-en-Fer. Le petit Jasper dans ses bras, elle inclina la tête à la réponse de Lord Royce. Tournant son regard vers Roland, elle le laissa répondre à son cousin. Peut-être les laisserait-elle quelques instants seul à seul plus tard. Les deux hommes avaient sûrement fort à se raconter. Lord Royce s’était rendu en terre du Conflans pour le mariage de la jeune louve avec le cadet de la maison Nerbosc. Roland lui, était resté dans le val avec elle prenant parfois le relais auprès de leur fils lorsqu’elle était trop fatiguée. « Je vous remercie Lord Royce. » répondit la jeune femme face au compliment qu’il venait de faire concernant leur fils. « Votre enfant doit-être tout aussi beau si ce n’est plus à vos yeux. Comment se porte votre épouse ? Pourriez-vous lui transmettre qu’elle est toute excusée pour ne point avoir pu être présente à notre mariage ? Je n’ai jamais eu le temps de lui écrire et c’est un tort. » ajouta la future Dame des lieux.

Un léger silence s’installa dans la salle. Aelinor gardait son fils dans ses bras et posa un regard sur son époux. Finalement ce fut le Lord de Roches aux Runes qui brisa le silence. Il alla droit au but et amena le sujet que voulait aborder l’ancienne orageoise. « J’aurai pu vous le présenter par corbeau en réalité, mais il est assez délicat et je préférais m’entretenir avec vous. » commença la dame. « Vous le savez peut-être par votre frère mais j’aimais pratiquer la fauconnerie lorsque j’étais auprès de la princesse Rhaenys Targaryen à Port-Réal. Un goût que j’ai depuis l’enfance et que le maître fauconnier de La Griffonnière m’a transmis. » poursuivi Lady Aelinor Vanbois. « J’aimerai développer la fauconnerie sur les terres Vanbois, ici à Chênes-en-Fer. » affirma alors la jeune femme avant de e tourner vers son époux.

« J’aimerai solicitor l’aide des Royce, Lord Andar. » conclua alors Aelinor Vanbois née Connington d’un ton décidé. Elle ne voulait l’aide de personne d’autre. Seule celles des Royce comptait parce qu’il avait la réputation d’avoir d’excellents oiseaux. Et puis c’était la famille après tout. Les Royce était affilié aux Vabois, la mère du Lord n’était nul autre que la sœur aînée de son beau-père. Qui mieux qu’un cousin pouvait les aider dans cette entreprise qui au demeurant coûterait cher. Et les Vanbois ne croulait plus sous le poids de l’or depuis maintenant des années. Sa propre dote n’avait pas suffi à combler le déficit de sa nouvelle maison.



Sister of Falcon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier
Roland Vanbois
Chevalier
Valar Dohaeris
Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] C71B
Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] Tristan-Isolde-tristan-isolde-32539784-245-159
Ft : James Franco
Multi-Compte : Ashter Yarwyck - Lyanna Mormont - Oberyn Martell
Messages : 217
Date d'inscription : 14/07/2019

Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] Empty
MessageSujet: Re: Les accords se jouent das les salons [Andar Royce]   Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] EmptyMar 6 Aoû - 12:27



The Aelinor’s Project – Part 1


- Always Upright ! -



Chênes-en-Fer. Le fief de la maison Vanbois s’anima tout d’un coup pour le retour de sa maîtresse. En effet, Anya Vanbois était partie avec la délégation valoise pour le mariage de Sansa Stark et Hoster Nerbosc à Corneilla, deux lunes plus tôt. De son côté, Roland, le petit-fils, était resté à Chênes-en-Fer auprès de sa tendre épouse malheureusement alitée à la suite de sa grossesse difficile ainsi que l’accouchement compliqué. Roland s’était ainsi occupé de sa femme et de son fils, Jasper, qu’il chérissait énormément. C’était son fils, son premier né, son héritier. Un jour, il sera Lord Jasper Vanbois, seigneur de Chênes-en-Fer. Roland était fier d’avoir un fils et s’en occupait très bien quand Aelinor se reposait ou était occupée ailleurs. Ce jour-là, il était heureux du retour de sa grand-mère et de la venue de son cousin, Lord Andar Royce qu’il n’avait pas vu depuis quelque temps déjà. Il semblerait que les deux hommes ne se soient pas vus depuis les funérailles de Yohn Royce qui remontaient déjà à l’année passée. Il se souvenait de son cousin, plus âgé que lui, le premier des petits-enfants d’Anya Vanbois, fils d’Yohn et d’Ysilla Royce. Ils s’entendaient si bien lorsqu’ils étaient jeunes mais les aléas de la vie ont fait qu’ils se sont éloignés, l’un devenant seigneur de Riche-aux-runes, le second devant chevalier en quête d’un bon mariage.

Roland était prêt déjà lorsqu’il se présenta à la porte de la chambre. Il attendait Aelinor qui devait se préparer et préparer le petit également. Lorsqu’elle sortit, il lui adressa un large sourire et vint l’embrasser tendrement. Il donna également un baiser à son fils. Il était si beau et était si sage du haut de ses huit lunes déjà. Ils se rendirent ensuite tous deux jusqu’à la salle principale où se trouvait déjà Lady Anya Vanbois et Lord Andar Royce, grand-mère et cousin de Roland. Le chevalier valois s’inclina, tout sourire de retrouver deux personnes de sa famille qu’il appréciait beaucoup. Lady Anya rendit son sourire à Roland bien qu’elle semblait fatiguée par le voyage. Cela se comprenait et Roland ne lui en tint pas rigueur. Son regard se posa également sur Andar qu’il était heureux de retrouver. Alors que la maîtresse des lieux quitta la pièce, laissant les trois nobles entre eux, Aelinor brisa le silence en premier.

- Lord Andar Royce, je suis heureuse de vous voir à Chênes-en-Fer.

- Cousin ! Cela fait plaisir depuis tout ce temps.

Et Roland gardait tout de même une bienséance exemplaire. Une accolade aurait sans doute été de trop d’autant que son cousin devait sûrement se demander pourquoi sa femme l’avait fait quérir jusqu’ici. Il se contenta d’un sourire très enjoué et d’un signe de tête respectueux. Son cousin ne tarda d’ailleurs pas à leur rendre la pareille.

- Il est vrai que cela fait bien longtemps que je n'étais pas venu ici, Lady Aelinor. Cousin !

Roland ne comptait plus les lunes qui les avaient séparés, elles étaient bien nombreuses. Mais il n’était pas l’heure d’être nostalgique mais plutôt de parler du futur. Aelinor s’était mis en tête d’un nouveau projet et cela avait ravi Roland qui la soutenait entièrement. La grossesse et l’accouchement difficiles qu’elle avait vécu l’avaient éprouvé et Roland avait tout fait pour qu’elle s’en remettre, qu’elle ne faiblisse pas moralement. Cela n’avait pas été une tâche facile mais la jeune griffonne semblait d’aplomb pour des projets futurs. Elle espérait pouvoir développer la fauconnerie, ici, chez les Vanbois. Roland adorait l’idée et tous deux avaient l’espoir que les Royce pourraient les aider dans ce projet. En attendant, Andar semblait froid, sûrement en plein questionnement sur la raison de sa présence ici. Cette question ne tarda pas à trouver sa réponse de la bouche d’Aelinor.

- Vous le savez peut-être par votre frère mais j’aimais pratiquer la fauconnerie lorsque j’étais auprès de la princesse Rhaenys Targaryen à Port-Réal. Un goût que j’ai depuis l’enfance et que le maître fauconnier de La Griffonnière m’a transmis. J’aimerai développer la fauconnerie sur les terres Vanbois, ici à Chênes-en-Fer. J’aimerai solicitor l’aide des Royce, Lord Andar.

Roland laissait sa femme mener la discussion. Après tout, il s’agissait de son projet qu’il soutenait. Il invita tout de même sa femme et son cousin à venir s’asseoir. Ils seraient sûrement mieux pour discuter du projet. En attendant qu’ils s’assoient, il demanda à un serviteur de préparer de quoi boire pour eux. Il rejoignit alors Aelinor, portant leur bébé, et Andar, son cousin. Il n’avait pas tant changé que ça ou peut-être un petit peu. Après tout, il était seigneur désormais, cela changeait les hommes. Il se souvenait d’une fois quand ils étaient petits que leur grand-mère leur disait qu’un jour, ils seraient deux seigneurs alliés et que leur lien fort qu’ils partageaient à l’époque survivrait aux rouages du temps. Anya Vanbois aimait ses deux premiers petits-fils. Tous deux héritiers, l’un était déjà seigneur, l’autre le serait un jour. Et en y repensant aujourd’hui, Roland se demandait s’ils pourraient retrouver ce lien si fort entre eux, le chevalier valois étant très porté sur la famille et étant nostalgique de l’époque où Andar et lui étaient comme des frères.


#1D702D : Roland Vanbois
#0066ff : Aelinor Vanbois
#6699ff : Andar Royce

Code by Sleepy




- I don't know if life is greater than death.
But love was more than either -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chevalier aux Runes
Andar Royce
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris
Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] Tumblr_pno1psaTyh1w9vbfzo2_540
Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Botley - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 895
Date d'inscription : 29/07/2016

Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] Empty
MessageSujet: Re: Les accords se jouent das les salons [Andar Royce]   Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] EmptyVen 13 Sep - 9:32

À la mention de 'votre enfant', il réalisa qu'Aelinor et lui-même ne se connaissant que très peu. Il était vrai que son épouse n'avait pu venir à son mariage dû à sa grossesse de son dernier, Angus et c'était certains qu'il le trouvait très beau, mais Andar n'avait pas qu'un seul enfant, fait sûrement ignorer de la femme de son cousin. Hochant simplement la tête, pour dire qu'il passerait le message à Alys. Le seigneur de Roche-aux-runes décida de rentrer dans le vif du sujet, n'étant pas dans son tempérament de tourner autour du pot. Son regard se portait autant vers son cousin que son épouse, même si la demande de sa présence venait d'Aelinor. 

Vous le savez peut-être par votre frère mais j’aimais pratiquer la fauconnerie lorsque j’étais auprès de la princesse Rhaenys Targaryen à Port-Réal. Un goût que j’ai depuis l’enfance et que le maître fauconnier de La Griffonnière m’a transmis. J’aimerai développer la fauconnerie sur les terres Vanbois, ici à Chênes-en-Fer. J’aimerai solicitor l’aide des Royce, Lord Andar.

Même si aucune expression s'afficha sur son visage, il n'était guère judicieux de rappeler le lien qu'existait entre Rhaenys et Robar. Il connaissait la proximité des deux femmes et ceci lui faisait se méfier, malgré l'attachement qu'il portait à son cousin. Par chance, celle-ci vint à parler d'un sujet qui ravissait le Royce. La fauconnerie des Royce était connue à Westeros, elle y abritait des faucons de haut vol, même si pour le plaisir, il possédait un aigle, qu'Yohn avait ajouté à leur prestigieuse fauconnerie, mais aucune reproduction n'était faite avec cet oiseau. Cet oiseau était d'ailleurs, celui qui était présent lors de la chasse qui lui avait coûté la vie. Suivant son cousin, il s'installa face au couple et leur enfant et vint à finalement répondre :

- Si je peux vous aider, je le ferai !

Oui, il ignorait encore ce qu'attendait réellement Aelinor de sa famille et de sa fauconnerie. Là, ce n'était plus le membre de la famille qui se trouvait face à eux, mais bien le seigneur qui devait faire marcher ses terres.

- Vous souhaiter développer la fauconnerie pour le plaisir ou bien voulez-vous créer un élevage avec une bonne souche qui puisse vous rapporter ? Quels genres d'oiseaux aviez-vous à la Griffonière ?

Là, une autre question lui vint à l'esprit, son regard se planta dans celui de Roland :

- Notre grand-mère, est-elle au courant de vos plans ?


The Royce House faces adversity together and has never, they will remember.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sister of Falcon
Aelinor Vanbois
Sister of Falcon
Valar Dohaeris
Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] C71a
Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] Tumblr_lzt112CbpD1qdbf6eo6_r1_250
Ft : Holliday Grainger
Multi-Compte : Ynys Allyrion || Humfrey Swyft || Balon Greyjoy
Messages : 742
Date d'inscription : 09/04/2017

Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] Empty
MessageSujet: Re: Les accords se jouent das les salons [Andar Royce]   Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] EmptyVen 11 Oct - 22:52

La future Dame de Chênes-en-fer laissa son époux répondre à son cousin. Ils avaient sûrement beaucoup de choses à se dire, elle s’en doutait. Et en un certain sens, elle s’en voulait un peu d’ainsi monopoliser le sujet de cette entrevue. Lady Vanbois aurait préféré que les deux cousins puissent échanger plus librement. Mais la dame avait demandé à ce que Lord Royce vienne jusqu’ici parce qu’elle avait une requête à lui faire. Le sujet de sa demande arriva rapidement. Lady Vanbois avait amorcé le sujet et Lord Royce la questionna au sujet de la fauconnerie et des oiseaux qu’elle avait à La Griffonnière. Lord Andar Royce voulait aussi savoir dans quel but elle voulait développer cet art et c’était tout à fait son droit.

Lady Aelinor Vanbois eut un large sourire face à cette question. Elle se tourna naturellement vers son époux mais prit elle-même la parole. « J’ai toujours aimé la fauconnerie et je mentirais si je disais que ce n’était pas pour le plaisir que j’aimerai développer la fauconnerie sur les terres Vanbois. Mais ce n’est pas uniquement pour mon bon plaisir. J’aimerai que la maison Vanbois soit considérée comme une maison pouvant fournir des oiseaux dédiés à la fauconnerie aux autres maisons. Il est plus que temps que la maison Vanbois redevienne la maison qu’elle était autrefois. » commença par répondre la jeune femme tout en jetant un coup d’œil à son époux. Aelinor Vanbois laissa passer un silence. « Pour ce qui est des oiseaux, les Connington ont principalement des aigles. Et j’aimerais développer les oiseaux de bas vol plutôt que les oiseaux de haut vol. Le choix se portera donc sur des espèces types aigles, éperviers, buses ou autours. Evidemment, on premier choix irait davantage pour les aigles, mais je sais la symbolique que peut avoir les aigles pour la maison Arryn. Auriez-vous un conseil sur le choix des oiseaux, Lord Royce ? » demanda Lady Aelinor Vanbois. Pour ce qui était de la connaissance de tout ceci de Lady Anya, elle laisserait son époux répondre. Aelinor berça naturellement son fils et reprit la parole à l’attention du Royce. « Vous avez-vous-même des oiseaux de chasse je me trompe ? Des faucons, si je me souviens bien. C’est pour cette raison que j’aimerai que votre maison aide la maison Vanbois. Vous avez l’expérience là où nous ne l’avons pas encore. » Oui, si Aelinor avait beaucoup apprit auprès du maître fauconnier de la Griffonnière, elle n’avait pas l’expérience des Royce. La maison Royce était connue pour ses oiseaux et les Vanbois auraient besoin d’aide.



Sister of Falcon

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] Empty
MessageSujet: Re: Les accords se jouent das les salons [Andar Royce]   Les accords se jouent das les salons [Andar Royce] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les accords se jouent das les salons [Andar Royce]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Estimé,Magloire Que sont devenues les fleurs du temps passé?
» Décrets de Montmirail
» Someone like you ◊ L&L
» À la recherche de l'eau perdue.
» Aux étranges accords sous d'étranges latitudes qui te révèlent les Fastes de la Solitude. [PV Teo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Le Val d'Arryn-
Sauter vers: