RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici [FB][Lestival] Royale Apostasie 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 [FB][Lestival] Royale Apostasie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A Heart of Oak
Jacaerys Velaryon
A Heart of Oak
Valar Dohaeris
[FB][Lestival] Royale Apostasie C716
[FB][Lestival] Royale Apostasie Blason-velaryon-2014-v01-256px
Ft : Rupert Young
Multi-Compte : Kevan Lannister
Messages : 289
Date d'inscription : 02/03/2019

[FB][Lestival] Royale Apostasie Empty
MessageSujet: [FB][Lestival] Royale Apostasie   [FB][Lestival] Royale Apostasie EmptyVen 15 Mar - 13:39

Du feu et du sang pour le sang

   
Une renonciation à la succession de son père. Répudiation terrible! Espèce d'apostasie domestique

   


   
Jacaerys & Aegon

   

Lune 12, An 301, Château de Lestival

Une curieuse mélancolie s'était emparée de Jacaerys alors que les derniers invités du tournoi s'éloignaient. Du moins les derniers des familles mineures du royaume. Il restait bien des personnes de toutes contrées et allégeances dans la résidence estivale des Targaryen. Les dragons avaient su organisé un évènement aussi grandiose que celui qui avait pris place presque vingt ans plus tôt. Cela ne s'était heureusement achevé par nul scandale. Seules les mauvaises langues pouvaient trouver à redire de voir un Dornien vaincre. Mais également un prince déchu.

Jacaerys ne savait que penser du goût amer dans sa bouche alors que la poussière des chevaux retombaient. Le sable ocre de la cour du château recouvrait-il sa langue ou était-ce la simple et pure déception des choix d'Aegon ? Il n'avait que faire de la victoire d'Oberyn, et il devait bien s'avouer que l'homme était un combattant des plus glorieux. Non ses pensées allaient envers le prince hériter. Ou plutôt l'ancien héritier du trône.

Une ombre passa sur le visage de Jacaerys alors qu'il se retournait et s'éloignait à grands pas, seul. Drapé dans une large cape aux couleurs de sa famille et vêtu de mailles et de plates, tout en lui criait le chevalier jusqu'à l'épée longue qu'il portait galamment à sa ceinture. Bon combattant, il était difficile de croire qu'il était plus à l'aise sur un navire que combattant étriers contre étriers au coeur des mêlées. Pourtant, Jacaerys n'était pas à proprement parler un fils de la mer. Elle n'était à ses yeux qu'un outil politique, une défense contre le monde extérieure. Son regard n'hésitait jamais à se porter vers les évènements terriens de Westeros.

Et quels évènements ! pensa t'il sombrement alors qu'il s'engageait dans un des couloirs du château. Un courant d'air glacial sembla remonter la coursive à sa rencontre et le chevalier frissonna. Il avait eu grand plaisir de rencontrer le beau monde de Westeros et de grands noms. Loin de leur être soumis, Jacaerys voyait cependant un fossé se creuser parfois. Le sang des dragons n'était plus aussi respecté et craint qu'avant. Le chevalier ne savait quoi en penser. La folie des Targaryen, présente en moindre quantité chez les Velaryon, montrait certes un affaiblissement de la lignée mais la magie ne courrait-elle pas dans leurs veines ?

C'était pour chercher des réponses que Jacaerys avait prolongé son séjour à Lestival. Il avait écrit pas moins de deux longues lettres, signant à chaque fois par les mêmes mots : Un frère de sang. Il y exposait ses doutes, sa déception. Pris d'une frénésie et d'une rage presque empreinte de tristesse, le chevalier avait imposé sa plume et ouvert son coeur. Finalement, on l'avait accepté. Lui avait répondu. Le prince Aegon le recevrait. Il avait une connaissance proche de Jacaerys. Presque autant que celui considérait comme un cousin le roi son père. Tout deux avaient des idées sur la manière d'apporter une certaine gloire maritime à cet agglomérat insulaire qu'était Westeros.

Mais cela était avant. Avant la renonciation du princesse. La déception, le goût amer de de la trahison... Jacaerys s'arrêta au milieu du couloir. Au bout il pouvait voir les deux gardes devant les appartements du prince. Or il ne pouvait laisser son ressentiment, son aigreur transparaître. Il était ici pour discuter et non faire le procès de l'apostasie princière. Il voulait des réponses. Une sorte de lumière... Le chevalier ferma les yeux et inspira longuement. Puis expira tout aussi lentement. Une fois. Deux fois. Trois fois... Au quatrième souffle, ses paupières se soulevèrent et, calmé, il put reprendre sa marche jusqu'à se présenter devant les gardes :

"Je suis Jacaerys Velaryon, chevalier et Amiral de Haute-Marée et de la Flotte de l'Hippocampe. Le prince Aegon doit me recevoir."

   

   
DRACARYS



A heart of oak and we will rule again ! Oak my friends ! Oak is the new Valyrian Steel. Throw an arrow the oak will stop her. Plan an invasion, without oak you'll drawn. Nowadays you want you need the oak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB][Lestival] Royale Apostasie Empty
MessageSujet: Re: [FB][Lestival] Royale Apostasie   [FB][Lestival] Royale Apostasie EmptyMer 20 Mar - 18:10

    Il n’y avait pas conseiller plus sinistre que le silence lourd de honte. Dans les racoins, il épiait sans cesse, chuchotant le malaise de la défaite à son interlocuteur, qui n’était en fait que sa proie. Dans l’écho des couloirs, il médisait sans cesse là où les ombres dansantes des torches le dissimulaient et, bien que nul ne connaisse son visage, sa voix était celle des pas du marcheur solitaire, debout au milieu de la nuit, insomniaque. Quand le matin arrivait, il s’étendait de tout son long sur celui sur qui il maintenait son emprise et l’empêchait de se lever, le clouant au lit par la force des milles voix qu’il pouvait imiter. Là, il devenait une écrasante cacophonie mensongère dont seuls les plus braves réussissaient à s’extirper.

    Aegon ne parlait plus. Aegon ne voulait pas non plus que l’on lui parle. Le jeune prince avait tenté de trouver le sommeil et le calme dans ses habitations personnelles depuis le départ des invités et de sa famille, mais ces plaisirs lui étaient visiblement interdits. Condamné, il avait plutôt erré dans les salons de Lestival, tâchant bien d’éviter toute âme qui aurait cherché à le consoler ou à lui rappeler la dure réalité de ce monde qu’il venait de trahir. Tantôt accoté sur le bord d’une fenêtre, tantôt allongé sur le sol froid imbibé d’hiver, Aegon avait voulu être seul, mais le silence de Lestival ne lui permettait jamais la solitude.

    Depuis ce qui lui avait semblé être des âges, les missives arrivaient au château comme des projectiles contre le roc des murs. La nouvelle de sa renonciation avait déjà atteint les lointaines contrées des royaumes de son père et, avec l’ignorance la plus insolente, on offrait à la ‘’honte de Westeros’’ ses plus sincères messages de support, de chagrin et de loyauté. Comme des gravures sur les parois d’une caverne pour compter les jours, les parchemins s’empilaient sur le grand bureau sans qu’Aegon ne les lise. De temps à autres, un domestique lui barrait la route et arrivait à lui remettre un rouleau en main propre. Puis, il restait planté là, son regard insistant rivé sur le prince, comme une mère qui s’assurait que son fils ne se laisse pas mourir de faim. Blasé et translucide tel un spectre, le dragon déchu arrachait le sceau et faisait mine de lire les écritures que son esprit ne souhaitait plus déchiffrer. Jouant le jeu de la royale courtoisie, il remerciait le serf et poursuivait sa ronde interminable dans les dédales de Lestival.

    Ce jour-là, il avait cédé du terrain à son envahissant ennui, lui qui n’était que passager, mais aussi un invité bien plus agréable que la peur handicapante et la honte habituelle des derniers jours. Affaissé dans le grand siège du salon de commandement, il écouta quelqu’un monter jusqu’à l’étage où Aegon se trouvait, avec l’intuition que la personne en question venait pour lui. Juste au moment où il était sur le point de se perdre dans ses pensées, un homme cogna à la porte avant de pénétrer dans la pièce.

    Mais Aegon était sourd, car son cœur lui criait de retrouver sa femme et de quitter Westeros à tout jamais. Depuis quelques lunes, ses rêves étaient de nature mystique et Aegon angoissait à tous les jours, car il n’en pouvait plus de se sentir comme le personnage d’une pièce qu’il ne comprenait pas. Aussi, il y avait cet œuf de dragon qui l’obsédait. Volontairement, mais sans la moindre assurance, comme agenouillé devant une puissance indescriptible, Aegon avait joué le tout pour le tout pour cet artefact et sa foi en ce dernier. Irrationnellement, comme un fou qui se met à mort sans prévenir, le prince avait fait prendre à sa vie un virage vers un lieu d’où elle n’en reviendrait jamais. Pour cette chose et elle seulement.

    - Votre altesse…

    Aegon leva subitement les yeux et se frotta le visage, alors qu’il atterrissait brusquement dans la réalité. Un homme se tenait devant lui, les mains jointes dans une posture qui dénotait la crainte : son seigneur n’avait pas toujours été des plus aimables ces derniers temps.

    - Pardonnez-moi mon interruption, mon prince, mais un homme prétend avoir audience avec vous…

    Aegon, qui tentait de dissiper les brumes, répondit d’un vague bafouillis.

    - Une audience ? Quand ?
    - Il affirme qu’il serait attendu dès…maintenant.

    Au lieu de raffermir sa posture, le prince, comme un enfant en classe, laissa son dos glisser contre le cuir de son siège. Il lâcha un soupir d’exaspération, ferma les yeux et inclina sa tête vers l’arrière, demandant à son dieu, qui se cachait de l’autre côté du plafond et de ses paupières, de bien vouloir lui venir en aide.

    - Qu’il vienne. Apportez-nous à boire.

Revenir en haut Aller en bas
A Heart of Oak
Jacaerys Velaryon
A Heart of Oak
Valar Dohaeris
[FB][Lestival] Royale Apostasie C716
[FB][Lestival] Royale Apostasie Blason-velaryon-2014-v01-256px
Ft : Rupert Young
Multi-Compte : Kevan Lannister
Messages : 289
Date d'inscription : 02/03/2019

[FB][Lestival] Royale Apostasie Empty
MessageSujet: Re: [FB][Lestival] Royale Apostasie   [FB][Lestival] Royale Apostasie EmptyJeu 21 Mar - 13:48



Royale Apostasie | Aegon Targaryen


Jacaerys fut introduit auprès du prince bien plus vite qu'il ne l'aurait cru. A croire que les gardes avaient eu à coeur à declarer sa présence. Son physique de Valyrien avait dû grandement y contribuer d'après lui. Sa peau pâle, ses cheveux d'argent et surtout ses yeux améthystes caractéristiques ne trompaient personne. Mais loin de lui d'y voir une malédiction. Au contraire il y voyait le signe que le sang du dragon coulait dans ses veines. Le sang des Targaryen ET des Velaryon. Rois des Sept-Couronnes.

Du moins si le prince acceptait son fardeau. Lorsque Jacaerys entra dans l'antichambre d'Aegon il ne put s'empêcher de froncer les sourcils. Le Targaryen semblait presque las et blasé de le voir, comme si le recevoir était un poids suffisamment lourd pour le laisser adopter une attitude fort peu royale. Mais l'étiquette et la censure voulait que l'amiral de Lamarck taise ses pensées. Il n'était venu ici pour nulle tromperie.

« Votre Altesse. C'est un grand plaisir que de vous rencontrer. Je ne vous avais pas vu depuis notre dernière conversation avant que vous ne quittiez Port-Réal sous le clairon. Ces derniers semaines ont dû être éprouvantes aussi laissez moi vous rappeler qui je suis. Jacaerys Velaryon, amiral de Haute-Marée. Nous avons eu de longues conversations. »

Ainsi présenté, Jacaerys se dirigea droit vers un fauteuil et pour préserver les apparences s'y assit résolument. Les patins de l'antique - mais confortable - meuble frottèrent le sol dans un chuintement rassurant. Croisant ses jambes, Jacaerys s'installa du mieux qu'il put et laissa son regard se porter sur la pièce. Là une lampe attendait la nuit pour remplir son office, là une tasse en céramique ne demandait qu'à être remplie de thé ou de tout autre breuvage. En somme le mobilier classique de tout membre de la haute classe des Sept-Royaumes...

Las de ce jeu de dupe, Jacaerys se tourna vers le blond et le détailla. Le prince avait une allure presque juvénile, comme si l'adolescence n'avait pas fini de l'enrober de ses rondeurs typiques. Cet air indolent et insolent avait le mérite de faire adopter une attitude d'idolâtrie totale ou une haine profonde à ses interlocuteurs, l'amiral n'en doutait pas. Alors qu'un échanson servait une coupe de vin frais aux deux hommes, Jacaerys comprit que l'heure de se préparer était révolue. Aussi avala-t-il sa salive avant de reprendre :  

« Je ne suis cesser de m'interroger Votre Altesse. La façon soudaine avec laquelle vous abandonnez votre titre d'héritier. Les rumeurs qui courent sur votre épreuve de feu... Les troubadours ne cessent de compter que vous avez traverser les flammes, l'épée à la main et une gemme de feu à la place des pupilles. Vous avez porter haut les armesTargaryennes au coeur du tournoi en votre honneur. Et aujourd'hui... Vous voilà seul. Nombre de nobles sont désemparés. Certains craignent de voir l'épisode de la Danse des Dragons se réitérer... Je souhaite comprendre votre choix. Nos longues conversations sont ancrées dans mon coeur à jamais. Peut être accepteriez vous de vous confier à un autre sang du dragon ? »

Codage par Libella sur Graphiorum



A heart of oak and we will rule again ! Oak my friends ! Oak is the new Valyrian Steel. Throw an arrow the oak will stop her. Plan an invasion, without oak you'll drawn. Nowadays you want you need the oak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

[FB][Lestival] Royale Apostasie Empty
MessageSujet: Re: [FB][Lestival] Royale Apostasie   [FB][Lestival] Royale Apostasie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB][Lestival] Royale Apostasie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Condra de Yisien [Amirale de la Marine Royale]
» Allée Centrale
» gran-gran papa maurice ekri yon liv:::
» [WIP] garde royal du rohan monté
» Rimbold, Garde Royal du Rohan...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: