RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de cette 23e MAJ sont à lire ici It's time to talk ft. Desmond Mallistair 3725701551
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici It's time to talk ft. Desmond Mallistair 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 It's time to talk ft. Desmond Mallistair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

It's time to talk ft. Desmond Mallistair Empty
MessageSujet: It's time to talk ft. Desmond Mallistair   It's time to talk ft. Desmond Mallistair EmptyDim 11 Nov - 16:26

Desmera & Desmond
An 300, Lune 7

It's time to talk


Le voyage avait été long, toutes ces semaines passées sur la route n’avait pas entamé l’enthousiasme étreignant mon corps, l’excitation de revoir mon amie surpassait l’ennui des jours qui se suivent et se ressemblent. Même Hobber commençait à me trouver insupportable, lui qui était plus habitué au balancement des flots, ne supportait que peu le flot de paroles émise par sa petite soeur, néanmoins il me connaissait suffisamment pour savoir que cela cesserait tôt ou tard. La dernière fois qu’il m’avait vu ainsi, c’était peu de temps avant les noces des Lannister, mon premier voyage en dehors des terres bieffoises, il était normal qu’il en soit de même pour celui dans le Conflans. Je dois reconnaître qu’il avait été soulagé d’apprendre qu’il ne restait plus qu’un jour avant notre arrivé à Bel Accueil, cela avait eu le don de me plonger dans les interrogations. Notamment au sujet de la nouvelle vie de Liane, une vie que j’allais bientôt connaître et qui ne me faisait nullement rêver, sauf qu’il y avait une différence notoire entre elle et moi. Elle connaissait son époux depuis longtemps.

Aussi avais-je eu hâte de rencontrer ce Desmond Mallistair, la perspective de bientôt le rencontrer avait réussi à museler ce flots incessant. Notre arrivée a été grandiose, à l’image même de ce que je m’étais imaginée de la part de Liane, comme si mon arrivée dans sa demeure était un événement important. Depuis mon sourire n’avait quitté mes lèvres. Son père était à l’image même de la description qu’elle en faisait dans ses lettres, quand à ses soeurs, elles étaient à la fois semblable et différentes. Rhialta était discrète, tout en ayant cette part de curiosité suffisante pour se montrer intéressante, Emphyria était une jeune fille dynamique et enthousiasme. Par bien des aspects elle me faisait penser à Liane, ainsi qu’à Thaddeus Caron. Mais celui qui représentait le plus de curiosité fut bel et bien Desmond. A le voir de prime abord, on pourrait croire qu’il est un homme froid ou était-ce simplement avec ma personne ? Car dès que Liane pénétrait dans son champs de vision, il avait dans les yeux une lueur particulière, imperceptiblement son corps me mouvait, s’ajustait à la présence de sa femme. Etonnamment il en allait de même pour Liane. Je n’avais pas encore eu l’occasion d’être seule avec elle, mais je pouvais voir le bonheur l’habiter, réchauffant mon coeur. Elle méritait amplement ce qui lui arrivait, si mes réflexions ne m’induisaient pas en erreur.

Le passé m’avait appris à me méfier de ce que je pensais, de ce que les autres montraient, il y avait, plus souvent qu’on pourrait le croire, autre chose derrière les apparences. J’étais une femme du Bief, j’avais appris à jouer de ces dernières, à les façonner pour en tirer le meilleur parti, et Liane savait tout aussi bien les manipuler, elle m’avait elle-même appris quelques astuces. Même si je voulais croire en la réalité de ce que mes yeux voyaient, j’avais besoin de preuves. Je savais parfaitement d’où me venait cette nouvelle lubie, j’avais ce besoin de savoir qu’elle était heureuse, tout comme je le souhaitais pour Abigaëlle. Cela se résumait en une seule chose : ma propre union. Tant d’alliance s’étaient nouée en si peu de temps, j’avais vu des femmes heureuses de cette perspectives, d’autres se résignant simplement à leur rôle, celui de mettre au monde l’héritier tant attendu, d’autres encore détester leur nouveau statut. J’avais ce besoin irrépressible de savoir que si elle avait réussi à trouver sa place dans cette union, alors, peut-être, pourrais-je trouver la mienne à Accalmie. D’un autre côté je voulais aussi connaître le sentiment de ce Mallistair, non sans lui demander de but en blanc, mais aborder un tel homme n’était pas une chose aisée. Ce fut Hobber qui m’offrit cette possibilité. Les hommes et leur besoin inexplicable de se montrer le plus fort de tous, ainsi tout deux avaient convenu d’un entraînement puisque Hobber n’avait pu le faire durant notre périple. Je me gardais bien de dire que mon frère manquait sérieusement d’entraînement, il était des sujets qu’une femme ne se devait pas d’évoquer, au risque de blesser la virilité d’un homme. J’avais tenté de convaincre Liane d’y assister avec moi, sans succès, Lord Karyl Vance avait d’autres projets pour sa fille, alors j’étais seule. " Il semblerait que votre adversaire se fasse désirer Ser Desmond." J'avais fait en sorte que Hobber soit en retard, ainsi je pouvais entamer plus facilement la conversation.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

It's time to talk ft. Desmond Mallistair Empty
MessageSujet: Re: It's time to talk ft. Desmond Mallistair   It's time to talk ft. Desmond Mallistair EmptyVen 16 Nov - 12:19



Si sa réputation d'homme discret voir froid le précédait, Desmond vivait pourtant le parfait idylle avec Liane Vance, son épouse depuis peu et grâce à un heureux concours de circonstance. Si les Maisons Vance et Mallister venait ainsi renforcer leur alliance, cela faisait bien les affaires de Ser Desmond Mallister dont les sentiments pour la jeune femme remontait à l'adolescence. Élisant domicile à Bel-Accueil, le stratège militaire avait d'ailleurs reçu du Père de son aimée bien plus qu'il ne l'aurait espérer. Nommé commandant des armées, Desmond n'avait eu aucun mal à se faire adopter par les Vances et la confiance de Karyl à son égare était à la mesure de son affection pour sa fille héritière. Le résumé de ce Mariage matrilinéaire était donc sans conteste une réussite et bien entendu, Desmond ne pouvait refuser certaines obligations qui en découlaient, comme la réception de certains notables affiliés par le sang, par alliance ou dans le cas présent par des liens d'amitiés.

Si la château et la famille régnante avait comme à son habitude préparée la venue de ces énièmes dignitaires venues par delà les frontière du Conflant, il ne fallait nullement laisser à penser que Ser Mallister changerait d'attitude. Non, l'homme restait comme à son habitude, des plus discret, mystérieux et surtout sur la réserve. Fallait-il y voir un manque d'assurance ? Que nénies, il laissait bien volontiers le déploiement d'expressions et d'émotions à son épouse, se satisfaisant de rester en retrait de toute effervescence. Seulement, il restait un homme fier et malgré son bras invalide qui ne lui permettait plus de manier l'épée de sa main droite, il était homme à ne pas refuser le moindre défi. L'occasion semblait donc toute trouvée de tester ses aptitudes à manier la lame de son bras gauche et ainsi constater des progrès qu'il avait réaliser des semaines durant.

Mais voilà, alors qu'il patientait dans la vaste salle dédiée à l'entrainement, que ne fut pas sa déception de voir apparaître non pas Hobber mais sa sœur Desmera Baratheon. Oh, il se gardait bien d'afficher la moindre expression, mais il ne s'attendait vraiment pas à cette confrontation. Ayant habilement jusque là éviter tout entretien avec cette dernière, il savait la jeune femme compter parmi les plus intimes amis de Liane et de ce fait, se devait-il de faire bonne figure. Bien loin de penser que tout cela avait été prémédité, Desmond, qui pour l'occasion paradait dans l'armure flamboyante offert par le patriarche des Vances (cf. rp duo avec liane), se tourna vers l'invitée de marque, lui portant un regard tout en réserve.

- Lady Desmera.

Il s'inclina devant elle comme le voulait la coutume avant de lui adresser une esquisse de sourire à la commissure de ses lèvres.

- C'est un fait, madame. Mais ne vais-je en tenir rigueur votre frère. Après tout, il me fait patienter en bonne compagnie, celle de sa sœur.

Il nota une pause, profitant alors de l'occasion pour joindre ses mains dans son dos et redresser légèrement le menton, gardant cette éternelle mine "neutre". Que faire ? Quoi dire, à part les formules de politesses de convenances.

- Le voyage n'a point été trop long, madame ? Et vos retrouvailles avec Lady Liane, mon épouse se sont-elles déroulées à la hauteur de vos espérances ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

It's time to talk ft. Desmond Mallistair Empty
MessageSujet: Re: It's time to talk ft. Desmond Mallistair   It's time to talk ft. Desmond Mallistair EmptyDim 2 Déc - 18:28

Desmera & Desmond
An 300, Lune 7

It's time to talk


Il n'était guère dans mes habitudes d'aborder la gente masculine, néanmoins je me sentais dans le devoir de mieux connaître l'homme qui partagerait, à jamais, la vie de mon amie. Par bien des aspects il me faisait penser à mon oncle paternelle, sans doute l'apanage du prénom que tout deux portaient, et j'osais croire que derrière ce côté bourru se cachait un homme agréable, à l'instar de cet homme qui m'avait tant soutenu. S'il parut surpris de ma venue, aucun de ses traits ne trahissaient une quelconque émotion, ce qui m'apparu comme une bonne chose, il était un chevalier après tout, il se devait donc de maîtriser son environnement, quel qu'il soit, tant qu'il était aussi capable de les montrer à ceux, ou celle, qui le méritaient. Je m'inclinais à son attention en signe de salutation, attendant patiemment qu'il poursuive la discussion, sourire aux lèvres. J'avais depuis longtemps compris que les hommes se sentaient plus à leurs aises si leur interlocutrice se montrait douce à leurs égards, toutefois je doutais que cet homme ne se fasse duper par ce genre de subterfuge. Il avait dans son attitude un je-ne-sais quoi qui me rappelait ma première rencontre avec Liane. Mes yeux détaillèrent rapidement l'armure qu'il arborait, elle était neuve, aucune marque de combat ne venait entacher sa superbe, cela avait le don de lui donner un charisme étonnant. Non pas que je me préoccupais de ce genre de détail mais sa blessure n'était un secret pour personne à Bel Accueil, pourtant à le regarder dans cette salle, au milieu des armes, lui rendait justice. Il était dans son élément, l'espace d'un instant je me pris à l'imaginer en pleine action sur le champs de bataille. Pour l'heure, il devait juste se défaire d'une jeune lady trop curieuse. " Et c'est tout à votre honneur, je vous promets de ne pas vous déranger trop longtemps" Faisant mine de m'intéresser à la vaste pièce, je laissais mon regard vagabonder sur les murs, les divers objets la composant, tout en réfléchissant à la suite de ma manœuvre linguistique. Je lui avais imposé ma présence, il se devait de se montrer courtois, ce dont je lui fus reconnaissante. Il aurait pu tout aussi bien se murer dans le silence comme bon nombre de chevaliers, dans l'attente de l'arrivée de Hobber. " Je dois avouer que cela m'a paru plus court que je ne l'avais cru. La perspective de visiter Bel Accueil était trop belle pour que le trajet vienne saborder mon enchantement." Oui le voyage avait été long, nul besoin de le lui avouer tant le résultat avait supplanté ce détail, le sourire de Liane avait assuré mon cœur. Et qu'était un voyage s'il ne nous conduisait pas à de précieux instants. " Revoir Liane est une réjouissance inqualifiable. Elle m'a tant manqué, qu'être ici me parait irréel. " Ce qui était entièrement vrai, le destin se mettait en place depuis quelques lunes déjà et je chérissais chaque instant que les Dieux m'accordaient en tant que Redwyne. " Néanmoins j'espère pouvoir vous voler quelques instants votre épouse afin de mieux la retrouver encore. Je doute que lord Vance ne m'accorde ce plaisir. " Sous mes aspects de jeune lady impatiente de passer un bon moment avec une amie se cachait une vraie question, celle du bonheur de Liane, celle de la capacité d'abnégation d'un époux envers celle qu'il se devait de chérir à défaut de l'aimer… mais peut-être que l'amour pouvait être un plus...

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

It's time to talk ft. Desmond Mallistair Empty
MessageSujet: Re: It's time to talk ft. Desmond Mallistair   It's time to talk ft. Desmond Mallistair EmptyMer 19 Déc - 15:22

Edmond était un homme de terrain et s'il ne se refusait pas à quelques exercice de mondanité, force est de constater que ce n'était nullement son terrain de prédilection. Cependant, le chevalier de Bel-Accueil s'efforçait de faire bon impression, surtout devant une amie que semblait tenir à cœur son épouse Liane. Sentant le regard de la demoiselle s'attarder longuement sur sa toute nouvelle parure d'acier, Desmond fut alors rapidement soulagé de ne plus être le centre unique d'intérêt de la dignitaire de la Maison Baratheon. Ce fut alors à son tour de l'observer errer, papillonner dans la vaste salle dédier à l'entrainement des hommes d'armes. Tout portait à croire que Desmera était une jeune femme de nature très curieuse.

Restant dans une droite posture des plus courtoise, il joignit les mains dans son dos en écoutant les propos de la brunette dont le voyage semblait s'être dérouler sans encombre, la joie de venir découvrir Bel-Accueil ayant semble-t-il prit le pas sur les aléas des routes et chemins qu'elle avait pu emprunté avec ses semblables. Un sourire entendu aux lèvres, le stratège maritime abonda dans son sens.

- Il est vrai qu'il y fait bon vivre en ce faste domaine. Même si je vous l'accorde, Salvemer me manque par moment et l'odeur des vents salés côtiers fouettant visage.

La demoiselle semblait très attachée à l'héritière des Vance ce qui représentait indéniablement une preuve supplémentaire que son épouse était une femme attachant, malgré un caractère bien tranché.

- C'est une femme extraordinaire, je vous l'accorde. Je suis béni par les Dieux d'avoir eut cette chance de la prendre pour épouse. Cela me paraissait tout aussi irréel et je m'efforce d'en savourer chaque instant à ces cotés. Soyez-sûre que votre amie est heureuse.

Profitant de ses derniers mots pour reprendre le cours des propos exposés, Desmond s'était donc montrer sous un autre jour, moins renfermé, comme si la jeune femme qui transpirait de sincérité venait de lui accorder sa confiance et ses confidences.

- Volez la moi le temps qu'il vous plaira très chère, tant que vous entretiendrez chez elle la joie de vivre. Lord Vance sera sans doute conciliant en ce sens si je me permet de lui souffler quelques mots à votre endroit, mademoiselle.

Preuve qu'il était homme avec un cœur sous cette carapace, Desmond se dressait donc en éventuel médiateur afin de donner du temps aux deux amies pour se retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

It's time to talk ft. Desmond Mallistair Empty
MessageSujet: Re: It's time to talk ft. Desmond Mallistair   It's time to talk ft. Desmond Mallistair EmptyMar 22 Jan - 11:55

Desmera & Desmond
An 300, Lune 7

It's time to talk


Toute personne extérieure jetant un regard inopiné à la salle d'entrainement aurait pu s'interroger sur la présence d'une jeune lady, tout du moins cela aurait été le cas à la Treille, à HautJardin il n'était pas rare que les jeunes femmes viennent admirer les exploits de la gente masculine. Cependant je doutais que cela soit habituel dans le fief des Vances, ou même dans le Conflans. Nous converson comme la politesse de notre rang nous le demande. Un sourire léger nait sur mon visage et l'éclaire. Salvemer. Ce nom était jusqu'alors qu'une lointaine destination à laquelle je n'avais jamais aspirer, pourtant ce n'était plus qu'à quelques lieux, des centaines tout au plus, la possibilité de découvrir un tel lieu s'avérait aussi alléchante que de venir rendre visite à mon amie. Son aveu, ce manque de son ancien domaine, se faisait miroir à mes pensées alors que j'allais bientôt quitter définitivement le berceau des Redwyne. Cet absence, ce manque n'était pas qu'une affaire de femme, m'accordant un peu de soulagement sans parvenir à en comprendre l'aboutissant. L'évocation des vents salés en revanche revêtait un caractère plus sacrés à mes yeux. La mer est ancré dans votre sang au même titre que le mien. Je peux aisément comprendre ce que cela peut représenter pour vous. L'océan était un vieil ami, duquel on ne pouvait certes rien attendre si ce n'était son impétueuse irrégularité. J'ose espérer que l'air de Bel Accueil saura vous faire oublier ces embruns. Il va sans ire que mes mots avaient une tout autre portée, et en un sens je crois que je tentais tout autant de me convaincre que ce serait la même chose à Accalmie, bien que ce ne serait nullement l'air marin qu'il me faudrait oublier. Je me retournais vers lui à l'entente de ses paroles élogieuses pour Liane, assurément elle avait réussi, ou plutôt son père, à trouver un époux qui saurait l'apprécier, voir l'aimer. Si l'homme restait d'apparence stoïque, l'étincelle dans son regard ne pouvait mentir, et la foi dans ses propos non plus, son attitude froide à mon égard changea quelque peu, rien d'extravagant juste assez pour m'offrir cette confidence, comme une barrière que l'on aurait abaissé. Le ravissement que me procure vos paroles est une bouffée d'air, tout autant que de constater que cette union n'est pas uniquement le fruit de deux maisons. Nous nous observions, fixant le regard l'un à l'autre, nous étions sur le même pied d'égalité dans un domaine, celui du bonheur de celle pour laquelle nous étions tous deux présents. Liane. Je me mordis la lèvre, ainsi donc il se portait médiateur pour offrir encore un peu de joie à son épouse, mes craintes n'avaient jamais eu lieu d'être… Je les sentais fuir aussi vélocement qu'un étalon lancer au galop. Si vous détenez cette influence sur lord Vance alors je ne peux que vous remerciez de m'offrir votre aide, je vous promet de ne pas abuser du précieux temps de votre épouse.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

It's time to talk ft. Desmond Mallistair Empty
MessageSujet: Re: It's time to talk ft. Desmond Mallistair   It's time to talk ft. Desmond Mallistair EmptyMer 6 Fév - 15:01


Les confessions du chevalier de Bel-Accueil semblaient donc faire tomber certaines barrières que Desmond avait jusque là préservé avec habileté. Mais voilà, s'il se sentait trouver quelques points communs avec la demoiselle qui s'était avec une audace certaine, invitée dans la salle d'arme pour obtenir un tête à tête avec l'époux de son mari, il n'en demeurait pas moins conscient de devoir nouer quelques liens avec cette dernière et ce par intérêt pour sa maison d'accueil et pour Liane plus particulièrement qui verrait sans doute d'un bon œil cette sympathie naissante entre deux être chers. Desmera se montrait clairvoyante et semblait bien soulagée de savoir que l'union entre la maison Mallister et la Maison Vance n'était pas que d'ordre politique et diplomatique mais que de cette union était né un amour sincère entre mari et femme.

Gardant son port altier, il jaugea un instant la jeune femme d'un regard entendu. Se faisant, l'une de ses main quitta son dos pour la présenter devant la représentante de la maison Baratheon avant que, dans une solennité certain, il ne s'exécute à une courte révérence d'usage lorsque cette dernière aurait saisie sa main.

- Suis-je heureux de vous savoir rassurer très chère. Quand au reste si le bonheur de mon épouse passe par quelques concessions et manœuvre d'influence, je m'y prêterais de bonne grâce. Ne me promettez aucun abus, vous avez tout loisir de passer le temps qu'il vous faudra avec ma mie. Et, je ne demanderais aucun compte ni à vous ni à mon aimée sur le contenue de vos retrouvailles. Son seul sourire me suffira, croyez-le bien.

La gratifiant d'un chaleureux sourire, Desmond se retourna alors, demandant l'aide de la demoiselle pour défaire les lanières de son étincelante armure avant de rajouter.

- Si vous pouviez m'aider à retirer mes pièces d'armures. Ceci fait, j'irais de ce pas combler vos attentes. La situation ne prête plus à ma présence en ce lieu car ai-je comprit la manœuvre des plus honorable de votre part. J'irais trouver Père et ainsi, réaliser votre souhait sans attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

It's time to talk ft. Desmond Mallistair Empty
MessageSujet: Re: It's time to talk ft. Desmond Mallistair   It's time to talk ft. Desmond Mallistair Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
It's time to talk ft. Desmond Mallistair
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azélia + it's time to talk!
» All Time Low
» 07. It's Coffee Time !
» In my Time. Dick Cheney.
» Our time is running out [ Silk ].

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: