RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La prochaine MAJ aura lieu le WE du 23/24 février
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici

Partagez | 
 

 Dear God ... [Margot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dame
Alyssa Vanbois
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Claire Foy
Multi-Compte : Sansa Stark
Messages : 540
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Dear God ... [Margot]   Mar 23 Oct - 19:05


chapitre 1

 
Je quitte ma tente sans mes filles, j'ai besoin de prendre l'air sans la présence de mes filles. Je leur demande rester sagement ici. Je fais signe à une personne de confiance de surveiller mes têtes blondes. Par la suite, je sors et je déambule.

Je vais dans les jardins, je déambule dans cet espace, puis je croise quelques connaissances. Je les salue avec un léger sourire.De loin, je vois le visage familier d'une amie, enfin « amie » est un grand mot. Cette Lannister n'a plus répondu à mes missives depuis que je lui ai avoué que je n'étais plus une fervente croyante des Sept mais du dieu lumière. Elle n'a pas compris … Comme moi, je n'ai pas compris pourquoi elle m'a retiré son amitié. Pourquoi ? J'avais besoin d'elle, besoin qu'elle soit présente pour moi. Oui, je pensais qu'elle aurait pu m'aider à faire mon deuil lors du trépas de mes fils. Or, Margot n'a rien fait …

Que dois-je faire ? Dois-je me rapprocher de la cousine de ma plus proche amie ? Il est vrai que je pourrais le faire mais j'ignore encore si la dame voudra me parler. Après tout, si elle refuse de répondre à mes missives, elle peut m'ignorer.

J'aurais aimé lui dire que je suis triste qu'elle se comporte comme cela. J'ai seulement changé de religion, mais, je suis toujours la même. Elle n'a pas de compassion pour une femme qui a perdu ses deux fils, l'héritier d'Amberly. Heureusement que mes filles n'ont pas attrapé cette maudite peste … Oui, Alys est devenue la seigneure d'Amberly à la mort de ses frères. Elle n'aurait pas dû avoir cette charge, mais, le destin a décidé autrement. Cruelle destinée de m'avoir privé de mes deux autres trésors.

J'aime mes filles, je ne dis pas le contraire, mais, mes fils … Ils étaient aussi mes petits, je ne peux pas les oublier. Comment pourrais-je les oublier ? On n'oublie jamais les enfants qui ne sont jamais nés ou ceux qui sont morts durant leur prime enfant … Les enfants sont notre joie et notre fierté. En effet, je me souviendrais toujours des naissances de mes enfants, de leur premier sourire, de leur premier mot mais également de leurs premier pas … Oh et plein de choses … Je me souviendrais toujours qu'enfants, mes chers petits m'enlaçaient avec leurs bras autour de mon cou. Ou, quand ils posaient leur tête sur ma poitrine et que je caressais leurs cheveux. Or, maintenant, mes fils sont morts. Mes filles sont encore vivantes, mais, pour combien de temps ? Je ne pourrais pas supporter que la mort les fauche sur son sillage des jeunes filles … Non, je ne veux pas qu'elles meurent. Je ne pourrais pas le supporter, mon cœur de mère serait anéanti et je ne sais si je pourrais lutter contre la douleur … J'en mourrais si elles venaient à mourir.

Je vois un petit garçonnet blond venir vers moi, je remarque qu'il ressemble à Margot. Le petit garçon semble perdu. Dois-je le ramener à sa mère ? Si je le fais, elle risque de mal le prendre. Je regarde l'enfant et je lui demande où il a vu sa mère pour la dernière fois. Il me montre du doigt un espace. Je souris et je lui dis que nous allons la retrouver.

Même si j'ai perdu mes fils, je ne peux pas laisser cet enfant repartir … Il peut lui arriver des malheurs sur son chemin. Or, nous marchons puis je vois de nouveau Margot Lanniser, je me rapproche avec son fils.

Alyssa – Je vous ramène votre fils sain et sauf. Les enfants sont si précieux. Dis-je avec un sourire.

Est-ce une manière pour lui dire qu'elle devrait faire attention de ne point perdre son héritier ? Après tout, si elle perdrait son fils, peut-être qu'elle comprendrait que le Dieu lumière m'aide en quelque sorte à digérer la mort de mes deux fils. Or, en connaissant la Lannister, elle ne pourra jamais me comprendre. Du moment qu'elle n'aura pas tout perdu, elle ne changera pas de religion … Quand on   plonge dans les abysses, pourquoi rester avec les Dieux qui nous pourrissent la vie ? Il vaut mieux changer. Enfin, c'est ce que je pense … Je me concentre de nouveau sur la blonde et son fils.

Alyssa – Il y a bien du monde ici, il est difficile de pouvoir se repérer, n'est-ce pas ?

alyssaDear God
(c) ANAPHORE



❥ Alyssa Vanbois
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Margot Lannister
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Jennifer Morrison
Multi-Compte : Aucun
Messages : 116
Date d'inscription : 20/07/2018

MessageSujet: Re: Dear God ... [Margot]   Mer 24 Oct - 14:34

Dear God

An 301 Lune 12 semaine 3



Margot Lannister  & Alyssa Vanbois

Margot décida de sortir avec Lorimar pour qu'il se dégourdisse un peu plutôt que de rester enfermer. La jolie blonde ne pouvait qu'accepter de jouer avec son fils. La joie de sa naissance avait été une surprise qu'elle ne cessait de remercier les Sept. Sa foi envers les Sept étaient bien connue de sa famille et de ses proches, elle ne pouvait comprendre ceux qui changent de religion. Margot n'avait rien contre les croyants des anciens Dieux car ceux ci étaient présent sur Westeros bien avant les croyants des Sept. Mais, elle ne pouvait dire la même chose de ce nouveau dieu de la lumière qui était présent depuis la peste dans l'Orage. La Lannister se baladait avec son fils toujours en vue mais elle lui dit de ne pas aller trop loin. Margot vit au loin Alyssa Vanbois, l'une de ces personnes qui s'étaient mis au culte de ce dieu venu d'Essos. Elle partit de l'autre coté pour éviter de la croiser, elle était lâche de ne pas pouvoir expliquée pourquoi elle ne lui avait jamais répondue depuis qu'elle savait pour sa conversion. Alyssa était d'abord une amie de Cersei qui l’avait aidée durant sa grossesse en lui parlant de ses propres expériences. Margot avait été rassurée grâce à l'Orageoise et elle ne comprenait pas ce changement. En se retournant, Margot vit que quelque chose n'allait pas, Lorimar ne l'avait pas suivie. S'il lui arrivait quoique ce soit, elle ne pourrait se le pardonner. Son fils revint mais pas tout seul. Il fallait que ce soit Alyssa. Lorimar, tu vas bien ? Merci. Margot ne savait quoi dire et répondre car la phrase de son ancienne amie ne pouvait que faire référence à la mort de ses fils. La blonde ne put que repenser aux petits Robert et Andar, morts de la peste et la cause de la conversion de son amie. Devait elle en vouloir à une mère de vouloir sauver ses enfants bien que la lionne pensait que ce c'est ce changement de religion qui a surement tué les fils de son amie. Oui, merci encore. Lorimar est très précieux pour moi. Margot ne pouvait continuer cette conversation mais une petite part d'elle, voulait des réponses. La phrase suivante est dépourvue d’émotion et Margot ne peut que pensée à cette belle amitié. C'est vraie qu'il y a beaucoup de monde. Ce tournoi est une réussite. Votre région est assez charmante. Alyssa... Le dernier mot est chuchoté car elle n'a pas le courage de s'expliquer, elle a peur de lui faire mal et que les souvenirs heureux disparaissent.

DRACARYS
2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Alyssa Vanbois
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Claire Foy
Multi-Compte : Sansa Stark
Messages : 540
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: Dear God ... [Margot]   Dim 18 Nov - 19:53


chapitre 2

 
Après avoir ramené l'enfant à sa mère, je commence à parler à celle qui était jadis mon ancienne amie. Je lui dis que les enfants sont précieux, encore plus quand on perd un enfant … La lionne n'a jamais eu la malchance de perdre son enfant dans ses entrailles ou dans la prime enfance de son enfant. Il faut dire que Lorimar est le premier fils de cette dernière. Peut-être que plus tard, elle comprendra la douleur d'une mère de perdre les fruits de ces entrailles et par la même occasion, elle pourra comprendre pourquoi j'ai changé de religion. Oui, c'est à cause des Sept que mes fils sont morts … La Mère aurait dû miséricordieuse avec moi et empêcher l’Étranger de faucher mes deux fils. Or, Robert et Andar sont morts de cette peste … Et, j'ai rejoint le culte du dieu lumière, ce dernier a empêché que d'autres âmes périssent de ce fléau mortel.

Je regarde la blonde attendant qu'elle me réponde. J'en suis sûre qu'elle n'osera pas me répondre. Après tout, je ne suis plus rien pour elle … Simplement une ancienne qui a ramené son fils. Va-t-elle me remercier de ceci ? La Peake s'inquiète de la santé de son fils, puis, elle dit merci. Parle-t-elle à moi ? Je continue de l'observer sans rien dire. Qu'il est difficile d'être ainsi avec celle qui a été jadis une amie … Pourquoi ce froid palpable entre nous ? La religion nous a séparé … Ensuite, Margot dit que son fils est précieux. Je contente de sourire.

Par la suite, j'entame un sujet sur Lestival. En effet, ce tournoi permet de faire des rencontres mais également des retrouvailles … Si certaines sont heureuses, d'autres sont amères. C'est le cas avec Margot. Cette dernière me répond, elle dit que ma région est charmante. Pense-t-elle vraiment ceci ? Je l'ignore, elle peut mentir … Je ne sais plus si je dois la croire ou non. Je garde mon sourire de façade. Ensuite, elle prononce mon prénom, je fronce les sourcils quelques secondes plus tard. Pourquoi ne dit-elle pas Lady Alyssa ? Pourquoi est-elle si familière ? Nous ne sommes plus des amies mais … Je ne saurais comment qualifier cette relation.

Je prends une profonde inspiration avant de décider de lui répondre. Je dois être diplomate et non exploser ma colère. Mais c'est difficile car la rancœur nous tenaille le creux de nos entrailles. Pourra-t-elle me comprendre ? Pourra-t-elle comprendre ma douleur d'avoir tant perdu ? Non. Elle ne changera pas d'avis. Elle ne pourra jamais tolérer mon changement de religion … Je n'arrive pas à concevoir qu'elle ait changé dans son comportement quand je lui ai appris ma conversion. J'aurais pu me taire mais je lui ai dit. Aurais-je dû me taire sur ceci ? Je ne pense pas, je préfère être franche avec les personnes … Cependant, le fait de lui avoir révélée mon changement de religion m'a coûté son amitié. Tout a un prix dans ce bas monde. Et, toutes les relations peuvent changer pour un rien. Je respire de nouveau après quelques secondes de silence.

Alyssa – Je remercie pour le compliment concernant ma région maritale Lady Margot dis-je en appuyant sur Lady Margot. Je poursuis. Il est vrai que cette région est charmante mais vous n'avez vu Amberly. Vous serez étonnée de voir le fief de mon feu époux. Mais, je doute que vous pussiez venir avec votre époux et vous-même un jour, vous comme moi, nous sommes bien occupées à vaquer à nos occupations. Je soupire. Je prends une profonde inspiration. Peut-être qu'il vaudrait mieux que nos chemins se séparent ici Lady Margot, à moins que nous pussions trouver un sujet adéquat à notre situation. Je doute en revanche que nous pouvons aborder des sujets avec une telle sérénité qu'autrefois. Je la regarde. Si ma compagnie ne vous déplaît pas, nous pouvons trouver un endroit où nous pourrions converser. En revanche, si ma vue vous offusque, je pense qu'il est temps pour moi de prendre congé de vous ainsi que votre précieux fils.

La blonde doit faire un choix entre mes deux propositions. Je continue de la regarder. J'ignore pourquoi j'ai proposé ces deux choses. Peut-être qu'une part de moi a envie de parler avec celle qui a été jadis mon amie. Comme si hier n'avait jamais eu lieu …. Comme si je n'avais pas changé de religion.

Puis, je lève la tête en direction du ciel. Des nuages gris, je crains qu'il pleuve. Nous devons peut-être rentrer dans un endroit.

Alyssa – Peut-être que nous devrions nous abriter Lady Margot, je crains qu'il pleuve et que votre charmant fils tombe malade à cause de la pluie. Ma région est connue pour ces orages … Dis-je dans un murmure.



alyssaDear God
(c) ANAPHORE


Spoiler:
 



❥ Alyssa Vanbois
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Margot Lannister
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Jennifer Morrison
Multi-Compte : Aucun
Messages : 116
Date d'inscription : 20/07/2018

MessageSujet: Re: Dear God ... [Margot]   Mar 20 Nov - 18:21

Dear God

An 301 Lune 12 semaine 3



Margot Lannister  & Alyssa Vanbois

Margot se surprend après avoir chuchoter le nom de son ancienne amie. Elle ne peut que remarquer l'accentuation sur le mot lady dans les paroles d'Alyssa. L'invitation à Amberly est plein d’amertume, Margot comprends cette colère froide. Alyssa n'a pas dut comprendre cette ignorance après la révélation de sa conversion. La blonde était juste lâche de laisser une mauvaise impression sur son ancienne amie. Elle voulait comprendre ce changement soudain. On ne sait pas ou les dieux nous mènent lady Alyssa. Peut être qu'un jour, je verrais Amberrly et la beauté que vous lui donnez. Les paroles suivantes de l'orageoise surprenne Margot. Veut elle aussi retrouver leur amitié ? Veut elle savoir la vérité de son ignorance ? La blonde ne peut qu’émettre des hypothèse mais aussi réfléchir à ces propositions. Je comprend que l'on ne pourras reprendre la ou l'on a put se laisser mais je pense que je vais rester. Alors qu'elle dit cela, Alyssa regarde le ciel ce qui pousse la Lannister çà regarder les nuages semblant s'accumuler. Était ce une prémonition ? Un signe que cette conversation ne changerait rien et ne ferais qu’aggraver la situation. M%argot ne pouvais savoir cela et acquiesça en suivant Alyssa à l'abri de la pluie. Lady Alyssa, je ...Margot ne savait quoi dire. Devait elle s'excuser ? Ou bien essayer d'avoir des réponses ? Votre dernière lettre m'a surprise. Aussitôt que cette phrase sortit de sa bouche, Margot ne put que se critiquer par cette expression sans émotion et saveur. Mais, elle ne savait par ou commencer et surtout elle avait peur de perdre Alyssa à jamais. Je ne voulais pas dire cela, lady Alyssa ... Je ne sais comment vous demandez cela... Mais, pourquoi ? Je ne sais que penser de ce changement ... Margot s’arrêta, elle ne pouvais continuer sans avoir un retour à ses questions que seules Alyssa pouvait répondre.

DRACARYS
5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Alyssa Vanbois
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Claire Foy
Multi-Compte : Sansa Stark
Messages : 540
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: Dear God ... [Margot]   Dim 16 Déc - 10:38


chapitre 3

 

La blonde complimente ma région, je la remercie en appuyant sur le mot Lady. En effet, nous ne sommes plus intimes, elle doit respecter les règles de bienséance. Par la suite, je lui parle d'Amberly. Margot parle, je l'écoute attentivement. En effet, nous ne connaissons pas notre destinée. Est-ce une bonne chose de pas connaître celle-ci ? Je pense que oui. Ce n'est pas correct de connaître notre futur. Nous devons le vivre à fond … Aurais-je été malheureuse si j'avais su que mes fils allaient mourir ? Je dirais que oui. Peut-être même que j'aurais tenté d'empêché cette prophétie. Je repose mon regard sur Margot.

Alyssa – En effet … Le futur n'est pas connu pas les simples mortels.

Je lui propose ensuite de rester avec moi ou de continuer son chemin. Elle doit choisir, je lui laisse ce choix. La blonde accepte ma proposition. Je souris. Mais qu'allons-nous dire ? Devons-nous parler de la pluie et du beau temps ? Confier nos petits secrets ? Se moquer de certaines personnes ?  Je lève ma tête en regardant le ciel. Orageux comme cette terre. Nous devons nous mettre à l’abri. Je lui propose de nous abriter pour que Lorimar ne puisse pas tomber malade. Nous marchons et nous entrons dans le hall du château.

La blonde commence à parler. Elle évoque ma dernière lettre, dans cette dernière lettre, je me souviens que je lui avais dit que je changeais de religion au profit du dieu Lumière. Je ne pouvais plus vénérer une religion qui m'a enlevé mes fils. Je respire. Je regarde Margot, la blonde continue de parler. Elle ne comprend pas pourquoi. Mais, c'est évident … Les Sept n'ont pas pu les sauver ….Pourquoi avoir confiance en eux encore ?

Alyssa – Vous devrez peut-être boucher les oreilles de votre enfant ...  Le pourquoi de ma conversion est que mes fils sont morts. J'ai prié la Mère pour qu'elle soit miséricordieuse mais elle n'a rien fait pour sauver mes fils. Ils sont morts, fauchés par l’Étranger. Rien n'a pas pu les sauver … Je respire, je la regarde dans les yeux. Une larme s'échappe et roule le long de mes joues. Les Sept n 'ont rien fait pour moi … Pourquoi continuer à les vénérer s'ils ne les sauvent pas ? J'ai attendu un miracle Lady Margot, je ne l'ai pas eu. J'aurais cru qu'un mestre puisse soigner mes précieux fils … Mais rien … La prêtresse rouge a sauvé des vies et en particulier Lady Randa Baratheon et son fils. Elle les a sauvés…. Je respire de nouveau. Et, les Sept … Ils n'ont rien fait ! Le dieu Lumière oui …. J'avale ma salive. Si vous étiez à ma place et que les Sept vous auraient enlevé votre fils et votre époux, qu'auriez-vous fait Margot ? Auriez-vous continué à prier les Sept pour épargner les gens que vous aimez ? Je soupire. Des personnes admirables ont été touché par cette peste.  Les Sept n'ont rien fait. Rien. Je soupire. Pensez aux orphelins qui ont perdu leurs parents à cause de cette peste, aux veufs qui ont perdu leur moitié, aux parents détruits par la mort de leur enfant. La mort de notre chair et de notre sang nous détruit Lady Margot. Rien ne pourra pas panser cette blessure. On peut aimer de nouveau mais nos enfants sont uniques ... Trois enfants sont morts, trois enfants issus de ma chair et de mon sang sont morts. L'un n'a jamais vu le jour, les deux autres ... Je les ai vus grandir, rire, s'amuser .... Et la mort les a fauchés. Oh Lady Margot .... Comprenez-moi ... Dis-je avec des larmes qui coulent le long de mes joues. Comprenez une mère en deuil qui a déjà perdu. Mon père est mort, ma soeur aînée est morte en donnant la vie, mon époux et mon enfant à naître sont morts quasiment au même moment. Je respire. Mes fils sont morts, ma belle-mère et une belle-soeur sont morts. Alors oui, je ne crois plus au Sept car ils n'ont rien fait pour mes fils. Si un miracle avait eu lieu, alors, peut-être que je continuerais à prier les Sept. Or, rien. Je ne vous convertis pas Lady Margot, je ne vous demande pas d'y croire mais d'accepter que mon coeur de mère a besoin d'une paix ...

Après mes mots, je la regarde. Je me sens plus légère, libérée, délivrée de ce que j'avais au plus profond de moi.

alyssaDear God
(c) ANAPHORE



❥ Alyssa Vanbois
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Margot Lannister
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Jennifer Morrison
Multi-Compte : Aucun
Messages : 116
Date d'inscription : 20/07/2018

MessageSujet: Re: Dear God ... [Margot]   Jeu 3 Jan - 15:24

Dear God

An 301 Lune 12 semaine 3



Margot Lannister  & Alyssa Vanbois

Margot ne peut qu'attendre des explications mais jamais elle n'aurais pensée que celle-ci soit si longue et bouleversante. La blonde ne peut que demander à son fils d'aller s'amuser et de restez tout de même proche. La tirade d'Alyssa est certes longue mais elle y met toutes ses émotions, les pleurs de l'oragoise sont sincères ce qui lui donne la larme à l’œil. Merci pour vos paroles sincères, je commence à comprendre... Je suis désolée, je ne pensais pas que vous aviez tant perdue. Je n’aurais pas dut porter de jugement trop hâtif. Margot ne sait que penser après cette confession pleine d'émotions, Alyssa a tout perdue et les Sept n'ont rien fait. Pourquoi ont ils laissés une femme qui avait toujours été très pieuse avant. Les questions se bousculent pas au point qu'elle n'y croit plus mais qu'elle ne suive plus aveuglement sa piété dans ses décisions. Je pense que je comprend. Je ne sais ce que je ferais si je perdais Lorimar ou Titus. Aurait elle été jusqu’à changer de religion ? Peut être pas mais sa confiance envers les Sept aurais grandement diminuée. La peste n'étais pas venue à Starpike grâce au fermeture des mortes par son mari mais elle savait que leur voisin n'avaient pas tous été si chanceux. Alors dans la région ou cette maladie avait débuté, les morts devaient très bien plus nombreux. Mais je ne comprends pas pourquoi les Sept n'ont pas répondus à vos prières. A vous et aux autres touchés par cette peste, je ne sais plus quoi penser. Le questionnement prenait place dans l'esprit de Margot et elle sait que ça ne quittera pas son esprit de si tôt. Margot regarde son fils jouer tranquillement sans aucun soucis et elle comprends son amie, car elle même ne sait pas ce qu'elle ferais si son fils venait à mourir. Lorimar était tout pour elle, il était son soleil et son premier enfant. Un mère pouvait être prête à tout pour sauver ses enfants alors la blonde comprenais l’état d'esprit d'Alyussa. Je suis désolée, je ne sais pas pourquoi je n'ais répondue à votre lettre. Mais je ne pouvais comprendre ce que vous disiez mais je pense avoir compris maintenant. Je ne sais si mes excuses vous suffisent mais notre amitié me manque et je pense qu'a vous aussi. Margot n'était pas souvent une personne qui acceptais qu'elle s'était tromper ou bien qu'elle devait s'excuser mais cette situation l'amenait à changer son avis sur les événements. La blonde comprendrait si son interlocutrice ne voulait pas, elle comprendrais. Mais si vous ne voulez pas, je repartirais avec mon fils et j'éviterais de vous reparler. La décision revenait à Alyssa quoiqu'elle soit, la lionne accepterais.

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Alyssa Vanbois
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Claire Foy
Multi-Compte : Sansa Stark
Messages : 540
Date d'inscription : 17/12/2017

MessageSujet: Re: Dear God ... [Margot]   Mer 16 Jan - 18:48


chapitre 4

 

Je conseille à la blonde que son fils ne doit pas entendre mes paroles. Il est bien trop jeune pour comprendre la douleur. La mère demande à son fils de s'amuser. Après qu'il soit parti, je commence alors ma tirade. J'explique à Margot que la Mère n'a rien fait pour mes fils, elle a laissé l’Étranger ôter la vie à mes deux fils. Pendant de longues minutes, je confie à mon ancienne amie les raisons qui m'ont poussé à ma conversion.
Puis, je la regarde. Je me demande ce qu'elle pense de moi maintenant qu'elle a enfin la vérité. La blonde prend la parole. Elle s'excuse. Je ne dis rien. Ai-je trop parlé ? Certainement. Quelques secondes après, Margot déclare qu'elle comprend. Ensuite, la Lionne se questionne pour quelles raisons les Sept n'ont rien fait. Je me le demande … Pourquoi ? Je ne sais pas. Nous étions si croyants envers les Sept. Pourquoi nous infliger cela ?

Alyssa – J'ignore pour quelles raisons les Sept nous ont envoyé la peste … Ni pour quelles raisons, ils n'ont pas pu sauver des malheureux. Tant de gens sont morts Lady Margot … Personne ne pourra remplacer ces êtres dans le cœur de leur famille. Ce n'est pas seulement moi qui suis touchée mais de nombreuses familles orageoise.

Je regarde Margot puis mes yeux se posent sur son enfant. Il incarne la joie de vivre. J'espère que Margot ne connaîtra point la douleur de perdre un enfant. Je ne le souhaite pas. Et même si elle n'est plus ma confidente, elle ne mérite pas ce châtiment … Ensuite, Margot s'excuse. Elle dit que notre amitié lui manque. Moi aussi. Mais, le mal est fait ? Dois-je lui pardonner si facilement ? Avant que je lui réponde, la trentenaire me donne un choix. Le seul, l'unique. Elle avait fait un premier pas en acceptant de me parler. Dois-je faire de même ?

Alyssa – Il est vrai que notre amitié ne sera plus la même qu'autrefois. Si nous étions plus jeunes, nous n'aurons pas pu échanger quelques mots sans échanger quelques piques. Je suis heureuse que nous soyons plus mûres que des jeunes filles. Je la regarde dans les yeux.  Alors oui, Lady Margot, je souhaite que nous puissions renouveler notre amitié. Le passé sera un spectre au début de cette nouvelle amitié mais je suis persuadée que ce nuage finira par s'estomper. Je finis par sourire. Aujourd'hui est un petit pas pour le début de notre amitié, demain, le pas sera plus grand. Je la regarde.

Je me demande si l'orage est passé dehors. C'est calme. Je soupire. Le temps est changeant ici … Je respire.

Alyssa – Peut-être qu'il est temps de ressortir dehors en espérant qu'il ne recommence pas à pleuvoir. Je me mouille mes lèvres. En revanche, je ne pourrais pas rester plus longtemps avec vous Lady Margot. Mes filles m'attendent et je ne souhaite point qu'elles s'inquiètent. Dis-je d'une voix neutre. Peut-être pourrions-nous faire un chemin ensemble avant de regagner nos tentes ? Demande-je en ancrant mon regard dans le sien.

alyssaDear God
(c) ANAPHORE



❥ Alyssa Vanbois
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Margot Lannister
Dame
Valar Dohaeris

Ft : Jennifer Morrison
Multi-Compte : Aucun
Messages : 116
Date d'inscription : 20/07/2018

MessageSujet: Re: Dear God ... [Margot]   Ven 8 Fév - 13:21

Dear God

An 301 Lune 12 semaine 3



Margot Lannister  & Alyssa Vanbois

Les Sept semblent avoir laissés cette région se débrouiller sans répondre à leur appel. Margot ne peut comprendre pourquoi ils n'ont pas été aidés, un miracle des Sept, c'est tout ce qu'ils demandaient. Ils avaient perdus la confiance des orageois à un dieu étranger par leurs inactions. La blonde pense à Lorimar, son fils et se demande qu'elle serait sa réaction si les Sept ne l'aidaient pas s'il lui arrivait un malheur. Le fait qu'elle n'ait pas répondue à sa lettre était presque enfantin, c'était la réaction d'un enfant à une faute. Mais Alyssa lui laissait une chance et cela était le principal. Leur amitié ne reviendrait pas comme avant par magie mais par des gestes et des paroles qui aideraient à retrouver cette relation. La pluie semble avoir cessée et Alyssa lui demande de l'accompagner au dehors. Je comprends, Lady Alyssa, vos enfants sont ce qui est le plus precieux. Je peux le comprendre. Margot regarde son fils qui commence à s'ennuyer à l’intérieur, le connaissant, il aurait voulue jouer sous la pluie. Les enfants sont ce qu'il y a de plus précieux et Alyssa en avait déjà assez perdue, elle voulait profiter de ceux qui restaient. Allons y, Lady Alyssa, continuons notre chemin ensemble. Lorimar, nous retournons dehors, reste devant nous. Son fils si heureux et libre commence déjà à courir vers l’extérieur, avec un sourire Margot sort pour garder un œil sur Lorimar. Alyssa suit juste après et les deux femmes commencent à marcher. Comment vos filles ?   Margot a peur que la question lui fasse du mal mais comme elle les avaient évoquées. Que pensez vous du tournoi ? Cela faisait longtemps que j'ai participé à un tournoi. Margot voulait continuer à discuter jusqu’à leur retour dans leur quartier. Redevenir des amies, des femmes proches avec l'ombre de cette séparation et des questions aux Sept autour d'elles.

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Dear God ... [Margot]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dear God ... [Margot]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Margot de Soltariel [Duchesse de Soltariel]
» ☴ oh dear, we are in trouble
» Baptême de Dõna Margaux
» De la musique?
» My Dear Dark Diary

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Les terres de l'Orage-
Sauter vers: