RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF et dans le Val ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire
La MAJ est finie Rendez vous ici pour toutes les nouveautés !!

Partagez | 
 

 [FB] the tale of two wolwes, the moon and the sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dame
avatar
Dame
Valar Dohaeris


Ft : Sophie Turner
Multi-Compte : Jocelyn Swyft / Alyssa Vanbois
Messages : 613
Date d'inscription : 01/09/2017

MessageSujet: [FB] the tale of two wolwes, the moon and the sun    Sam 4 Aoû - 17:51


chapitre 1

 

D'ici quelques heures, je quitterais les terres qui m'ont vu grandir. En effet, je pars avec mon frère Robb pour aller au tournois de Lestival. Ai-je hâte ? Quelle question ! Je suis si excitée d'aller à un tournois. Je pourrais rencontrer des chevaliers .. De même, là-bas, je reverras mon fiancé, Hoster Nerbosc. Je me souviens de notre première rencontre, de nos premiers échanges. Il me tarde de le revoir et de continuer de discuter. Il est vrai que le fils de Tytos ne correspond pas à mon idéal masculin quand j'étais qu'une petite fille mais j'ai appris à le connaître. Suis-je amoureuse de lui ? Je ne sais pas … Je ne sais pas comment reconnaître les symptômes des élans amoureux. Je chasse ces idées et je reviens à l'instant. Je dois préparer mes affaires avant de faire mes adieux à ma mère, ma sœur et mes frères. Ils seront sans doute déchirants. C'est la seconde fois que je serais loin de ma mère … Je dois partir pour voler de mes propres ailes. Bien entendu, mon frère Robb sera avec moi. Personne ne fera du mal à la sœur aînée du suzerain du nord. Qui voudrait me faire du mal ? Personne.

Je souris à Lady, je la caresse. Elle vient également avec moi. Je ne veux pas la laisser là. Elle est mon lien avec mon père. Je pense à mon bien-aimé papa. Je me demande ce qu'il aurait dit en me voyant quitter la demeure familiale pour aller à un tournois. Est-ce qu'il aurait dit oui ? Serait-il venu ici avec moi ? Je ne sais pas. Je ne peux pas répondre à ces deux interrogations car père est depuis deux ans. Deux ans sans lui, c'est une éternité sans le sourire de ce père bienveillant. De son regard protecteur … Tout me manque de mon père et personne ne pourra remplacer cet homme. Non. Personne.

À quoi bon penser à mon défunt père ? Je ne pourrais pas le ramener à la vie. Il est mort. Je dois faire avec. Je dois accepter cette chose … Mais, je ressens toujours ce manque. Arrivons-nous à surmonter cette douloureuse perte ? Je ne sais pas … J'aimerais croire que cette blessure finisse par se cicatriser. Cependant, il y a toujours des moments où on pense à père. Les anniversaires … Les banquets. Et puis, je pense à futur mariage avec Hoster. Père ne sera pas là. J'aurais aimé qu'il m'accompagne lors de ce rituel.  Mais, Robb sera l'homme qui me conduira à l'autel. Je pense à Robb.

Une servante m'interpelle. Aussitôt, je reviens à l'instant présent. J'ignore combien de temps, j'ai pensé à mon père ou à Robb.

Servante – Ma dame, avez-vous une préférence pour vos bijoux ?

Je la regarde. Les bijoux ? Je réfléchis pendant de longues minutes et je lui souris. Je respire et je l'observe dans les yeux.

Sansa – Prenez la boîte en bois. Il y a les bijoux que je veux prendre à l'intérieur.

Je décide de la laisser. Je lui donne quelques instructions puis je quitte mes appartements suivi de ma louve. Je décide d'aller à la crypte familiale. Je longe les couloirs, je salue les serviteurs puis j'arrive enfin à ce lieu chargé d'histoire.

Quelques instants plus tard, je me trouve devant la statue de Père entouré de son père ainsi que son frère et sa sœur. Je regarde la statue de mon père.

Sansa – Père, je dois vous dire que je quitte Winterfell. D'ici, quelques heures, je partirais avec Robb pour aller au tournois de Lestival.

Puis, je regarde les différentes statues. Par la suite, je continue de parler pendant quelques minutes. Après ceci, je me rends au bois sacré. Je m'assois sur le tronc d'arbre et je ferme les yeux pendant quelques instants. J'entends des bruits de pas puis je vois ma sœur Arya avec Nymeria.

Sansa – Toi aussi, tu as eu la même idée que moi, Arya. Je souris. Je profite de mes derniers instants ici pour être ici. Je la regarde. Je lui fais signe de s'asseoir à mes côtés.

D'ici quelques heures, je quitterais ma sœur. Cela me fait bizarre de ne plus la voir pendant de longues lunes. Je la regarde. Arya a changé depuis la mort de Père. Nous avons tous changé.

Sansa – Veux-tu rester quelques minutes avec moi ? J'aimerais bien que nous partageons ce moment ensemble. J'ignore quand je reviendrais … Je la regarde. Promet-moi de faire attention à toi. Je lui souris.  Tu vas certainement d’entraîner avec aiguille, mais, quand tu auras des heures de libre, promet-moi de m'écrire un peu. Je respire. Je t'enverrais des missives, je te dirais si on est bien arrivé. Je me tais quelques secondes. Enfin, je ne pense pas que mes récits concernant les tournois peuvent t'intéresser … Dis-je en murmurant. J'avale ma salive. Enfin … Prends soin de toi.

Je vois Lady et Nymeria s'amuser. Les louves aiment jouer entre elles. Leur relation est moins complexe que celle que j'ai avec ma sœur. Je reporte mon attention sur ma cadette. Et, je l'observe.


sansathe tale of two wolwes, the moon and the sun
(c) ANAPHORE


(1)



❥ Sansa Stark
(c) ystananas

awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
avatar
Noble
Valar Dohaeris

Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Abigaëlle Rowan - Sacha
Messages : 227
Date d'inscription : 08/08/2017

MessageSujet: Re: [FB] the tale of two wolwes, the moon and the sun    Sam 4 Aoû - 18:15

J’étais debout, sur les créneaux à regarder la neige tomber, aussi immobile qu’une statue, droite… Comme Père l’aurait fait. C’était volontairement que je faisais tout pour lui ressembler plus qu’avant. Je reprenais ses postures, sa manière d’être… C’était devenu une partie de moi, une manière à moi de continuer à le faire vivre, à montrer qu’il existait encore et toujours, et que… j’étais bien sa fille. Le Nord est recouvert par la neige, l’Hiver vient. Il est presque là en réalité. L’hiver, le froid, le Nord. Robb et Sansa vont bientôt partir pour Lestival et ce tournois de… bouffon en armure se croyant être de véritables guerriers. Rien ne valait les mêlées nordiennes. Ça c’était du vrai combat. La musique composé des coups sur les armures et les prouesses guerrière. Je me demandais bien si un jour Mère m’autoriserait à participer à une de ces mêlées. J’en doute.

De là où j’étais, le paysage semblait vitrifier par cette épaisse couche de neige. Je me mordis la lèvre inférieure, ces temps-ci je me savais particulièrement lunatique, la faute à ce maudit tournois ! J’étais inquiète… Pour Sansa. Pas pour Robb : il connaissait les sudistes et leur piège, mais Sansa était une proie facile pour les crimes et les galères que lui proposeraient ces sudistes. Et en plus, dernier fait bizarre elle allait  retrouver son fiancé. Encore heureux ce n’était pas du tout un sudiste, il aurait manqué plus que ça ! Un homme de la région de Dame ma mère. C’était déjà ça… Aucune idée si Sansa en était contente ou non, j’évitais soigneusement le sujet dès que je le pouvais. Une bourrasque violente de vent sembla m’écorcher le visage par son froid et sa violence, mais je demeurais immobile face au Nord. Si Sansa ne voulait pas croupir ici c’était son problème, le mien était qu’elle soit consciente les dangers du monde. Ni moi ni Robb ne serions toujours là pour l’aider. Tss… Qu’elle étrange salade que toutes ces émotions qui me tournaient dans la tête !

Je me secouais : autant aller prier les anciens dieux, et père, puis après cette petite balade j’irais voir ma sœur. En espérant que mon inquiétude et mes conseils fassent mouche. Malgré deux années à voir ma sœur grandir enfin, il m’arrivait bien souvent de sentir que l’ancienne Sansa n’était jamais loin. D’un mot je fis venir ma louve à moi. Elle aussi avait bien grandie. Je descendis avec précaution les escaliers rocailleux avant de me diriger vers le bois sacré tout couvert de neige. L’air glacé me faisait du bien et apaisait mes propres pensées. Et visiblement, je n’étais pas la seule à avoir eut l’idée de venir ici.

Sansa était déjà là. Parfois : je n’aurais pas à courir partout pour la retrouver ainsi. Je lui rendis son sourire en hochant la tête. Oui, visiblement nous avions eut la même idée. Je déclinais son invitation d’un geste de la main, j’étais mieux debout. Nymeria partit à la poursuite de Lady sans attendre. Je hochai à nouveau la tête, toujours silencieuse. Bien sûr que j’allais rester avec elle quelques instants. Depuis deux ans j’étais devenue plus silencieuse et renfermée, ce n’était pas plus mal. Je souris à Sansa avant de m’approcher d’elle à la fin de sa tirade.

« Tu reviendras à la fin du tournois. Dans trois lunes, maximum quatre je ne sais plus combien de temps dure ton voyage, tu sera de retour à la maison. M’entraîner… oui, et pas qu’avec Aiguille, je dois pouvoir un jour manier au moins un peu Glace. Promis, je t’écrirais tout ce qu’il se passe ici. Et tu pourras me raconter tout ce qu’il se passe au tournois. Ne t’inquiète pas pour moi. Je reste à la maison moi. »

Et c’était mieux pour tout le monde. Je lui tournais un instant le dos pour m’approcher du Barral et lui fait complètement face.

« C’est à toi de me jurer de faire attention Sansa. Tu vas dans un territoire inconnu. Et même si Robb est là, que tu as un statu important… Je ne suis pas tranquille. Si Robb maîtrise les sournoiseries et les secrets des sudistes, tu y es toi complètement étrangère. Je veux que tu me promette de faire attention, de rester près de Robb. Je sais que ton fiancé y est, ainsi que ta futur belle famille. Alors reste près d’eux aussi, mais… »

Je n’aimais pas l’idée de voir potentiellement ma sœur quitter Winterfell un jour. Je ne voulais pas qu’elle parte loin de sa famille, sa vraie famille. Je ne voulais pas le dire… parce que c’était égoïste. Si elle était loin de moi je ne pourrais pas la protéger ni la surveiller.


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
avatar
Dame
Valar Dohaeris


Ft : Sophie Turner
Multi-Compte : Jocelyn Swyft / Alyssa Vanbois
Messages : 613
Date d'inscription : 01/09/2017

MessageSujet: Re: [FB] the tale of two wolwes, the moon and the sun    Lun 13 Aoû - 19:45


chapitre 2

 
Je vais bientôt quitter ma sœur. En effet, ma cadette reste à Winterfell tandis que je pars en direction de Lestival. Je vais assister au tournois, mon premier tournois. Je regarde ma petite sœur.  Je commence à lui parler. Je lui dis que nous avons eu la même pensée. En effet, nous sommes toutes les deux dans ce lieu précis. C'est comme si on nous poussait à nous réunir avant le départ. Je demande à ma cadette si elle veut s'asseoir près de moi. Or, la jeune enfant refuse. Bon bah, je ne vais pas la forcer.  Je continue de parler à ma sœur. Elle se rapproche de moi et elle me sourit.

Arya - Tu reviendras à la fin du tournois. Dans trois lunes, maximum quatre je ne sais plus combien de temps dure ton voyage, tu sera de retour à la maison. M’entraîner… oui, et pas qu’avec Aiguille, je dois pouvoir un jour manier au moins un peu Glace. Promis, je t’écrirais tout ce qu’il se passe ici. Et tu pourras me raconter tout ce qu’il se passe au tournois. Ne t’inquiète pas pour moi. Je reste à la maison moi. 

Sansa – Oui … Je serais peut-être de retour pour fêter mon seizième anniversaire à la maison. Je la regarde avec un léger sourire. Oh ! Je te promets de tout te raconter. Je la regarde dans les yeux.  

Ma cadette me tourne le dos et elle regarde le barral. J'observe avec attention ma sœur. Elle est la guerrière de notre famille, et, moi, je suis que la lady. Elle est la lune de Winterfell, la plus sauvage des deux et je suis l'aurore de notre maison. Et, malgré ces différences entre nous, j'aime ma sœur.

Arya -  C’est à toi de me jurer de faire attention Sansa. Tu vas dans un territoire inconnu. Et même si Robb est là, que tu as un statu important… Je ne suis pas tranquille. Si Robb maîtrise les sournoiseries et les secrets des sudistes, tu y es toi complètement étrangère. Je veux que tu me promette de faire attention, de rester près de Robb. Je sais que ton fiancé y est, ainsi que ta futur belle famille. Alors reste près d’eux aussi, mais… 

Je me rapproche de ma sœur. Je lui touche l'épaule et je la regarde dans les yeux. Je croise nos regards.

Sansa – C'est vrai, tu as raison, je ne connais pas très bien le Sud. Je connais ce Sud que dans mes contes. Mais, Robb ainsi que les Nerbosc me protégeront.

Je ne comprends pas pourquoi des personnes voudront me faire du mal. Je prends une profonde inspiration et j'observe les deux louves. Elles s'amusent. Puis, je reporte mon attention sur ma cadette.

Sansa – Arya, je te promets de faire attention. J'éviterais de me mettre dans une situation embarrassante. Je ne veux pas ternir le nom de notre maison. De même, si un homme me demande de prendre mes couleurs, je lui dirais que je suis fiancée à Hoster. Et, c'est seulement Hoster qui doit porter mes couleurs. Je respire. Hoster ne va pas jouter mais je soutiendrais les personnes qui jouteront. Je me tais quelques secondes. Je privilégierais les Nordiens ou les  Conflannais.

Je pense aussitôt au prince Aegon. Je connais les sentiments de ma sœur à l'égard des Targaryen et je ne préfère pas évoquer le nom du lézard comme elle le dit souvent.

Sansa – Et puis, j'aurais toujours des soldats autour de moi, Arya. Quelqu'un me protégera …

Mais qui voudrait me faire du mal ? Qui voudrait attenter à la vie de la sœur du suzerain du nord ? Pourquoi il faut toujours voir le mauvais côté des Sudistes ? Je respire. Je regarde les alentours et je me dis qu'un jour prochain, je quitterais Winterfell pour aller vivre ailleurs. Je vais vivre à Vivesaigues, demeure ancestrale de ma mère.

Sansa – Arya … Promets-moi que quand je serais à Vivesaigues, tu viendras me voir ? Hein ? Promets-moi qu'on se verra toujours … Je sais que tu n'aimes pas le Sud. Mais, quelques que soit la distance de nos demures, nous serons toujours des sœurs. Et même, si je deviendrais une Nerbosc par le mariage, mon cœur restera nordien. Je n'oublierais pas le Nord ni Winterfell. Winterfell sera toujours ma maison. Je la regarde. Et, toi, tu veux te marier ? Je souris à ma sœur. Tu sais, j'aime beaucoup Hoster. Ce n'est pas de l'amour mais je l'apprécie ! Dis-je souriant.
sansathe tale of two wolwes, the moon and the sun
(c) ANAPHORE


(1)



❥ Sansa Stark
(c) ystananas

awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
avatar
Noble
Valar Dohaeris

Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Abigaëlle Rowan - Sacha
Messages : 227
Date d'inscription : 08/08/2017

MessageSujet: Re: [FB] the tale of two wolwes, the moon and the sun    Hier à 13:56

Le silence entre nous était brisé par le bruit presque imperceptible de la neige tombant avec la légèreté d’une plume au sol. Je restai immobile face au Barral, les mains dans le dos, à soutenir le regard sanglant de l’arbre. J’écoutais sans bouger ma sœur. Seize ans. Et elle sera bientôt mariée, à n’en point douter nous ne pouvons pas faire attendre les Nesbroc trois ans. Deux ans se sont passés depuis les fiançailles… Est-ce déjà trop ? Non, clairement pas, du moins pour moi, mais il faut attendre les seize ans de Sansa, et puis après, peut-être qu’ils vont vite se marier. Je ne saurais dire mes sentiments au sujet de cet union. Je crois que je ne voulais pas m’interroger à ce sujet. Je ne sais pas gérer et comprendre mes sentiments comme je le voudrais. J’entendis ma sœur s’avancer et me tournais pour lui faire face, soutenant son regard.

Elle se sait ignorante, mais elle compte beaucoup trop sur les autres pour se protéger. Cependant, nul mot ne franchis mes lèvres et je soutenais encore son regard. Elle a les yeux de Mère et moi ceux gris de Père. C’est tant mieux. Elle me promis de faire attention, de ne laisser personne porter ses couleurs… Je me détournais à nouveau pour regarder le Barral. Je ne trouvai même pas Hoster digne de porter ses couleurs. Peut-être est-ce parce que je ne l’avais même pas rencontré ? Que sais-je ? Je retiens un petit ricanement : les nordiens ne joutent pas : ils se battent véritablement eux. Les soldats… Les sudistes se battent mais pas qu’avec des armes. Lady Wylla en est la preuve. Et même leur pathétiques dieux étaient d’accord pour affirmer que ce maudits lézard fuyant était coupable.

Je me tournai vers ma sœur quand elle parla de son mariage et un petit sourire étira mes lèvres avant que je ne secoue la tête, amusée. Et de faire une grimace à la fin de sa phrase. Je levais les yeux au ciel avant de répondre

« Sansa ! Tu vas vivre dans la demeure de mère, que géographiquement parlant, JE considère dans le Nord. Donc : tu ne vas pas au sud mais tu reste bien dans le nord. Le sud, pour moi, est à partir d’Atranta, Atranta étant au sud. J’essaierais de venir te voir Sansa, mais je ne puis te le jurer, je ne suis qu’une faible lady qui ne peut se déplacer sans escorte. Sérieusement, je ne suis pas sûre que Robb me laisse venir seule à Vivesaigues. Mais je viendrais parfois. Et je te connais, avec cet air, cet Hoster te plaît et je sais que tu vas vite tomber sous son charme. Mais au moins… C’est un presque nordiste ! Et… Disons que la seule personne avec qui je pourrais envisager de me marier c’est bien Lyanna Mormont. Me marier pour passer sous la « domination » d’un homme… très peu pour moi ! Et puis … perdre le nom de Stark ! Nan. Je ne porterais jamais un autre nom que celui de Stark, et si par je ne sais quel coup du sort des dieux j’ai des enfants, ils devront porter le nom de Stark. »

Je me jurais devant les Anciens dieux que jamais je ne serais autre chose qu’une Stark. Je ne laisserais pas autre nom salir mon prénom. Arya Stark. Et rien d’autre. Quitte à ne jamais me marier, à faire fuir tout les prétendants… Ou la rigueur … je me maris avec Jon. Non je plaisante. J’adorais mon demi frère, mais nous ne sommes pas ces Targaryen à se marier avec leur propre sœur.


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FB] the tale of two wolwes, the moon and the sun    

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] the tale of two wolwes, the moon and the sun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Orks: Bad Moon
» armée bad moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Le Nord :: Winterfell-
Sauter vers: