RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! You're my beloved sister [Arya] 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici You're my beloved sister [Arya] 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 You're my beloved sister [Arya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dame
Sansa Nerbosc
Dame
Valar Dohaeris
You're my beloved sister [Arya] C2yb
You're my beloved sister [Arya] Tumblr_ozpe2gywdY1wpacxeo5_250
Ft : Sophie Turner
Messages : 1598
Date d'inscription : 01/09/2017

You're my beloved sister [Arya] Empty
MessageSujet: You're my beloved sister [Arya]   You're my beloved sister [Arya] EmptyVen 9 Mar - 14:15


Chapitre 1


Je suis de retour à Winterfell depuis hier, suis-je heureuse d'être de nouveau parmi les miens ? Il serait mensonger de dire qu'ils ne m'ont pas manqué. Ai-je apprécié mon séjour chez les Manderly ? Oui, j'ai beaucoup appris.
Mais maintenant, je ne suis plus à Blancport mais à Winterfell, je dois retrouver mon quotidien. Or, ce n'est pas aisé de reprendre ces anciennes habitudes. Je souris en pensant à mes journées à Blancport.
Je décide d'aller à la crypte après avoir demandé l'autorisation à ma septa, cette dernière accepte ma requête mais elle me demande qu'après m'être rendue dans ce sanctuaire, je dois la rejoindre dans la salle de couture. J'acquisse ma tête en signe d'acception.
Je me rends là-bas après avoir ouvert cette porte en bois, je contemple les différents gisants de membres de ma famille. Quand l'heure viendra à l'étranger de m'ôter la vie, serais-je inhumée ici ou dans la famille de mon époux ? Je ne sais pas. Je chasse cette idée bien sombre de mon esprit. Pourquoi ai-je cette pensée si morbide dans mon esprit d’insouciance ? Je l'ignore.
Je continue de déambuler dans ce lieu chargé de sacralité et d'histoire de mes ancêtres, ils sont tous là, je m'approche de mon grand-père Rickard, de mon oncle Brandon et de la jeune Lyanna. Je m'avance vers Lyanna.
Je ferme les yeux à Lyanna et je lui demande de m'aider dans ma relation avec ma jeune sœur. En effet, avec Arya, nous avons un lien bien conflictuel. Je n'ai plus envie de cela … Je désire que nous ayons un autre lien différent que celui-ci.
Je continue de parler mentalement à ma tante, je lui raconte mon séjour à Blancport, je lui relate les événements que j'ai vécu là-bas. Puis, j'ouvre de nouveau les yeux et je soupire.
Dois-je rester encore ici ? Je ne peux pas rester éternellement dans ce lieu sacré, non, je dois retourner à mes occupations.
Je quitte donc ce mausolée dédiée à ma noble lignée, et je vais dans la salle de couture pour rejoindre ma septa. Elle m'offre  un grand sourire puis nous commençons à coudre sur un mouchoir.  Nous ne parlons pas pendant cette confection de cet ouvrage. Nous faisons une pause, j'admire nos ouvrages. Je souris.
Ensuite, une servante nous prévient que le repas est presque prêt, il est temps pour nous d'aller dans la salle de banquet pour manger. Je m'assois entre ma mère et ma jeune sœur. Je souris à Arya puis nous mangeons.
J'aurais pu parler à ma sœur mais je ne sais pas quoi lui dire. Je ne veux pas paraître désagréable et lui raconter mon séjour à Blancport. Je sais qu'elle ne supporte pas mes désirs d'aller dans le Sud. De même, je ne sais pas quand lui offrir mon présent pour elle. En effet, avec Robb, nous avons trouvé un cadeau pour Arya.
En pensant à Robb, mon cœur se serre. Je me demande si tout va bien pour lui, il doit être déjà de retour à Port-Réal. J'aimerais tellement qu'il soit de retour à la maison et que je puisse l'enlacer. De même, quand sera-t-il accompagné de Wynafryd ? Je ne sais point. Je sais que j'ai hâte d'assister à leur union. Un futur prometteur.
Après avoir fini de manger, nous quittons la table, je souris à mon père et à ma mère. Ils m'ont manqué. J'aimerais les serrer dans mes bras maintenant mais je ne peux pas. Je dois savoir tenir ma place de lady.
Je regagne mes appartements, je dois offrir mon présent à ma jeune sœur. Je demande alors à des servantes de poser délicatement le ledit cadeau sur la table. Maintenant, je dois chercher ma sœur, je ne veux pas trimbaler ce présent dans Winterfell. Non.
Je décide donc de commencer mon périple pour retrouver ma cadette. Où commencer ? Hum … Est-elle avec le fils du boucher, Mycah ?  Je ne sais pas, je m'approche près des écuries, je vois un palefrenier et je lui demande s'il a vu ma sœur Arya. Il me déclare que non. Où est-elle ?
Je quitte cet endroit, je fais quelques pas et je choisis d'aller au bois sacré, peut-être qu'elle sera là-bas ? Je l'espère. Je n'ai pas envie de courir dans tout les sens pour la retrouver.
Je me rends donc dans ce lieu, personne. Où est ma petite sœur ? Où est-elle ? Je soupire, je décide de regagner la maison ancestrale.
Maintenant que je suis dans le hall, j'observe autour de moi, je demande aux serviteurs s'ils n'ont pas vu ma cadette. Or, ils me répondent négativement. Je respire, je regagne ma chambre, je regarde   les serviteurs.
Est-ce que ma sœur me fuit ? Qu'ai-je fait encore ? Je n'ai pas parlé avec elle depuis mon départ de Blancport. Je ne sais pas quoi penser, je croise mes bras.
Je réfléchis à ma sœur, est-elle dans sa chambre ? Peut-être. Je décroise mes bras et je marche en direction de la chambre de ma cadette. Je toque à sa porte.

Sansa – Arya, Arya, es tu là ? J'ai quelque chose pour toi … S'il te plaît, ouvres-moi.

Pas de réponse. M'a-t-elle entendue ? M'ignore-t-elle ? Ou, au contraire, est-elle là ? Je ne sais pas. Je finirais par la retrouver à un moment donné. J'avale ma salive et je fixe la porte de ma sœur. Je continue de frapper, encore.
Faites qu'elle me réponde, je n'ai pas envie d'attendre des heures pour qu'elle daigne enfin m'ouvrir cette maudite porte.

Sansa – Arya, je t'en prie, ouvres-moi ! Dis-je plus fort, un peu énervée.

sansa starkyou're my beloved sister
(c) ANAPHORE



❥ Sansa Stark
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
You're my beloved sister [Arya] Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha
Messages : 531
Date d'inscription : 08/08/2017

You're my beloved sister [Arya] Empty
MessageSujet: Re: You're my beloved sister [Arya]   You're my beloved sister [Arya] EmptyVen 9 Mar - 18:12

Intervention avant incident !
L'Île aux Ours 299, lune 2 semaine 1


Sansa était de retour de Blancport, j’étais contente de ce fait, mais je ne le montrais pas. Pourquoi ? Parce que tout simplement je n’en avais pas envie, autant faire simple. Je n’étais pas du tout jalouse : j’étais partie moi aussi de la maison et avant elle ! Puis jalouse de quoi ? L’Île aux ours était, avec la maison, le meilleur endroit du monde entier ! Je ne passais plus beaucoup de temps avec la septa : père avait accepté que je m’entraîne ! Alors je passais mon temps avec mes frères, l’épée en main. Et pas que l’épée d’ailleurs, l’arc aussi. Un vrai guerrier maîtrisait les deux ! Ser Rodrick devait me dire d’arrêter, sinon jamais je ne lâcherais mes armes , pour que j’aille un peu coudre. Mais c’était si palpitant de se battre ! Puis je ne faisais pas que ça : je reprenais un peu en cachette les cours de Bran qui m’expliquait ce qu’il savait, le soir quand j’allais le voir en cachette. Nous étions plus proche que jamais avec mon petit frère : cette mâtiné là nous l’avions passé à nous entraîner ensemble sous le regard de Ser Rodrick. Décidément je devais prendre du muscle : je ne pouvais pas toujours esquiver. Manier l’épée ou l’arc était tellement facile !

Au repas de midi je rendis son sourire à ma sœur et engloutis mon repas sagement, j’essayais de manger proprement et aussi noblement que possible, mais j’avais si faim !, avant de filer dans ma chambre avec Nyméria. Là, toute seule, je travaillais encore et encore mes muscles : pas question que mes frères me voient faire ces exercices. Je voulais tellement que mon père soit fier de moi ! Je me jurais que je serais la plus grande guerrière du nord !

Nymeria, qui était couchée dans un coin, semblait se moquer de moi. Et après un duel de regard on finit par rouler au sol en jouant à la lutte, je riais heureuse de ce moment volé à tous. Plus je riais, plus elle grognait cette sale bête pleines de poils ! Elle s’arrêta soudain et posa sa grosse patte sur mon visage et fixant la porte. Oups ! Sansa ! Et elle avait l’air en colère. Je repoussai ma louve, me redressai et réajustai mes vêtements alors que Nymeria aboya devant la porte pour faire comprendre à Sansa qu’on avait entendu Je passais une main dans mes cheveux lâchés avant d’ouvrir la porte : j’avais chaud et les joues toutes rouges. Mais je fis un grand sourire :

« Salut Sansa ! Ne cris pas voyons, je jouais avec Nymeria, je n’ai pas entendu. Rentre donc si tu veux discuter. »

Je tournais le dos à ma sœur en lui faisant signe de venir. Nymeria revient et s’approcha du lit pour tirer la couverture, je m’approchais de ma louve et lui repris mon bien avant qu’elle ne file, sûrement dans le bois sacré. Je jetai la couverture sur le lit et repris mon lacet pour attacher mes cheveux tout en parlant à ma sœur :

« Alors ? Que puis-je pour toi ? »

À part t’apprendre la patience bien sûr, mais j’avais décidé d’être gentille avec ma sœur : et même de l’écouter parler du sud ! l’Île aux ours m’avait fait grandir.

©️ Feniix


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Sansa Nerbosc
Dame
Valar Dohaeris
You're my beloved sister [Arya] C2yb
You're my beloved sister [Arya] Tumblr_ozpe2gywdY1wpacxeo5_250
Ft : Sophie Turner
Messages : 1598
Date d'inscription : 01/09/2017

You're my beloved sister [Arya] Empty
MessageSujet: Re: You're my beloved sister [Arya]   You're my beloved sister [Arya] EmptyLun 9 Avr - 21:03


Chapitre 2


Je frappe à la porte de ma sœur, je veux qu'elle m'ouvre ! Or, elle ne me répond pas. Est-elle sourde ? Ou, peut-être qu'elle ne veut pas me voir … Ou, encore elle n'est pas là. Pourtant, j'entends  des bruits. De même, l’aboiement de Nymeria me parvient à mes oreilles. Je souris. Puis, la porte s'ouvre enfin et je vois la frimousse de ma sœur. Enfin !

Arya - Salut Sansa ! Ne cris pas voyons, je jouais avec Nymeria, je n’ai pas entendu. Rentre donc si tu veux discuter.

De ne pas crier ? Est-ce ma faute si cette friponne, cette sauvage ne me réponds pas ? Est-ce ma faute si elle est sourde ? Je prends une profonde inspiration, je suis ma cadette. Je vois sa louve lui dérober sa couverture puis ma sœur récupère cette dernière et la remet sur son lit.

Arya - Alors ? Que puis-je pour toi ?   Dit-elle en mettant un lacet dans sa chevelure.

Sansa – J'aimerais te parler … Nous n'avons pas eu l'occasion de parler depuis mon retour de Blancport … Je t'ai cherché toute la journée. Est-ce possible de passer quelques moments avec toi ?  Lui demande-je en ancrant mon regard dans ses yeux.

Je la regarde dans les yeux. Je respire. Pourquoi est-ce dure de lui dire que j'avais un présent pour elle ? Et si ce dernier ne lui plaît pas ? Qu'est-ce que je ferais ? Je reste à distance de ma sœur. J'aurais pu me rapprocher d'elle mais je ne suis pas sûre qu'elle veuille que je sois près d'elle.
Il y a un fossé entre nous, un rempart glaciale difficile de briser. Comment pourrions-nous le détruire ? Est-ce qu'un jour cet iceberg pourra fondre?

Sansa – Je … Je … veux te donner quelque chose. Viens dans ma chambre s'il te plaît. Je préfère que tu viennes pour le voir. Je me mordille les lèvres.

Je ne bouge pas, je regarde attentivement ma sœur, deux astres différents peuvent-ils s'entendre ? Pourrions-nous être en paix plutôt qu'en conflit ? Nous devons arrêter de nous battre, de nous quereller … Ces querelles intestines doivent s'arrêter … Nous le devons. Mais, comment faire ? Voudra-t-elle qu'on tente d'apaiser nos rancœurs ?
Pourquoi tout ce changement ?  Et bien, tout cela grâce à Robb, à mon frère. Et puis, je dois essayer de faire ce que m'a recommandé la princesse des roses, Margaerys.

Sansa – Dis … Arya, je sais que nous ne sommes jamais entendues, mais … Pourrions-nous faire un effort ?

Je pense à nos parents puis à mon père en particulier, et s'il arrivait malheur à père ? Et s'il mourrait ? Je ne veux pas qu'il meurt. Mais, nous sommes impuissants face à l'Étranger. Hélas … Pourquoi ôter la vie d'un homme admirable et non d'un assassin ? Je ne comprends pas les Dieux. Mais, qui les comprends ? Je regarde ma sœur, je prends une profonde respiration.

Sansa – Je sais que je dois être pénible quand je parle du Sud … Mais, c'est mon désir le plus cher. Toi, c'est de te battre, moi, c'est d'être une lady parfaite. Je soupire. Mais, peu importe ce que nous désirons, ce que nous serons, nous serons toujours des Stark. Des filles de l'hiver et rien ne pourra changer ce lien. Nous sommes sœurs Arya … Et, j'aimerais tellement que nous puisons nous entendre. Peut-être que c'est impossible … Mais, essayons …

Je m'arrête, je la regarde. Nous n'avons pas bouger, nous sommes toujours dans sa chambre. Je continue de l'observer. Je fais quelques pas vers elle, je lui tends ma main.


sansa starkyou're my beloved sister
(c) ANAPHORE


HJ:
 



❥ Sansa Stark
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
You're my beloved sister [Arya] Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha
Messages : 531
Date d'inscription : 08/08/2017

You're my beloved sister [Arya] Empty
MessageSujet: Re: You're my beloved sister [Arya]   You're my beloved sister [Arya] EmptyMar 10 Avr - 11:46

You're my beloved sister
L'Île aux Ours  299, lune 2 semaine 1


Je regardais ma sœur dans les yeux. Elle avait un peu changé, je ne savais pas en quoi, mais elle avait changé. C’était difficile à expliquer, mais quelque chose semble avoir changé. Peut-être qu’elle fait moins … gamine ? Oui, elle semble un peu plus mature, c’était sans doute ça. Honnêtement ça ne pouvait lui faire que du bien. Puisque avant j’avais l’impression de moi parfois être la grande et elle la petite qui ne comprenait rien. Et quand on a cinq ans d’écart quand même … C’est moche. Mais je me moquais sans doute un peu trop de ma sœur. Je n’y pouvais rien : c’était drôle et facile, un peu trop sans aucun doute.

Oh … Elle voulait me parler … Quand à me chercher partout … Roh ! Ça va ! C’était pas bien compliqué de me trouver quand même. Mais je hochai la tête. Oui, je voulais bien parler et passer un moment avec elle. Si elle voulait elle aussi parler d’autres chose que du sud …  Elle pouvait me parler de son séjour à Blancport, c’était possible, Blancport était au nord, il n’y avait donc aucun problème. Après tout ... son séjour semblait lui avoir mit un peu de plomb dans la tête. Ce qui était vraiment un exploit, parce que cela faisait neuf ans que je tentais ! Sans succès … Peut-être que les moqueries n’étaient pas forcément la bonne solution.


Et … Oh ? … Un cadeau … Ah … Ah … C’était … Inattendu ? Oui, c’était le terme, totalement inattendu … Je ne pensais pas que ma sœur m’aurait, de son pleins grès, fait un cadeau. Je ne lui avais rien ramené de l’Île aux Ours. Après tout … Qu’est ce que je pouvais bien lui ramener de l’île aux ours ? Une masse d’arme ? Je n’étais pas sûre que cela lui plaise. Mais j’étais curieuse de voir ce qu’elle m’avait trouvé.

J’ai envie de lever les yeux au ciel. Ma sœur est parfois … vraiment lente d’esprit. Elle ne s’est déjà pas rendue compte que je faisais des efforts ?  Ah … Parfois elle était vraiment lente. Je regardai sa main avec attention avant de lisser ma chemise une nouvelle fois. Si ça peut lui faire plaisir. Même nous n’étions plus des petites filles, autant lui montrer clairement mes efforts. Je lui pris la main. Je me retiens de secouer la tête.

« Tu sais, l’île aux Ours m’a fait grandir, les Mormont sont toutes différentes et pourtant elles restent soudées quoi qu’il arrive. On doit faire pareil. L’Hiver Vient. Et lors de l’Hiver seule la meute survie. Je ferais les efforts, même si tu n’en fais pas. Allons donc dans ta chambre me montrer ce que tu voulais me donner. »

Je me demandai si la présence de notre frère ne lui avait pas également permis de grandir un peu … Quelque part sûrement, je me promis d’écrire un petit mot … Robb me manquait … J’aurais adoré de nouveau lui faire un gros câlin. J’aimais bien moi sa barbe qui piquait, c’était amusant ! Puis lui aussi il m’encourageait à me battre, et ça c’était rare chez les hommes.

©️ Feniix


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Sansa Nerbosc
Dame
Valar Dohaeris
You're my beloved sister [Arya] C2yb
You're my beloved sister [Arya] Tumblr_ozpe2gywdY1wpacxeo5_250
Ft : Sophie Turner
Messages : 1598
Date d'inscription : 01/09/2017

You're my beloved sister [Arya] Empty
MessageSujet: Re: You're my beloved sister [Arya]   You're my beloved sister [Arya] EmptyVen 4 Mai - 18:19


Chapitre 3


Je commence à parler à ma petite sœur, en effet, nous n'avons pas vraiment eu l'occasion de se parler depuis mon retour de mon séjour. De même, je souhaite passer du temps avec elle. Pourquoi maintenant ?  Peut-être que je veux lui montrer que je ne suis plus la Sansa d'avant.
Je serais toujours la jolie rousse rêvant de son prince charmant, de la jeune fille voulant aller dans le Sud mais je souhaite que mes relations avec mes frères et ma sœur soient amicales. Je ne veux plus avoir de relation tendue avec ma sœur.
La plus jeune des louves, celle qui est plus sauvage se contente de hocher la tête. Je lui dit ensuite qu'elle doit me suivre dans ma chambre car j'ai un présent pour elle. Après ces quelques mots, je lui avoue que j'aimerais changer notre relation.
Arya me prend la main, je la regarde un instant, je lui accorde un sourire.

Arya -  Tu sais, l’île aux Ours m’a fait grandir, les Mormont sont toutes différentes et pourtant elles restent soudées quoi qu’il arrive. On doit faire pareil. L’Hiver Vient. Et lors de l’Hiver seule la meute survie. Je ferais les efforts, même si tu n’en fais pas. Allons donc dans ta chambre me montrer ce que tu voulais me donner. 

Sansa – Tu as raison, à l'image des Ourses, les loups doivent être une meute. Je te promet de faire des efforts. Nous devons le faire. Pour notre famille. Je souris. Oui, allons-y.

Nous quittons la chambre d'Arya puis nous arrivons dans la mienne.  Je vois Lady allongée sur le sol, dès que je m'approche, ma louve s'avance. Je lâche la main de ma cadette puis je caresse le crâne de ma louve. Je me tourne en direction de ma sœur puis je lui souris.

Sansa – Installes-toi, je vais chercher ton cadeau.

Après mes mots, je laisse ma sœur le choix de s’asseoir sur mon lit ou moi, quant à moi, je m'approche de mon bureau pour récupérer le présent de ma sœur. Dès que je l'ai en main, je lui apporte en faisant attention de ne pas tomber. J'arrive près de ma sœur puis je lui donne.

Sansa -  Voici ton cadeau ma sœur. Je lui fais un grand sourire. C'est Robb qui m'a aidé à te le choisir. Il a eu raison de me conseiller ce présent plutôt qu'un autre. Je me tais pendant quelques minutes. Je n'aurais pas choisis des tissus pour toi mais j'avais pensé à … Je me mordille les lèvres. J'avais pensé à un objet qui puisse te correspondre.

Je me souviens de ce jour où j'ai donné mon cadeau à mon frère, à ce jour où nous sommes allés au marché et que nous avons passé un dernier moment ensemble. Depuis ce jour, je ne l'ai plus revu et je dois avouer qu'il me manque. Quand il est là … Mon univers est transformé, je me sens moins incomprise par mes pairs.

Sansa -  Je … Je … Est-ce que ça te plaît Arya ? Je … veux vraiment changer. Pas seulement pour toi ou pour moi mais pour nos parents. Je n'ai plus envie qu'on se dispute pour des choses subtiles comme le faite que j'ai envie d'aller au sud. Je prends une profonde inspiration. J'ai toujours cette envie mais peut-être qu'un jour, je le ferais. Un jour. Je me tais. Mais avant de partir, je dois au mieux représenter la maison Stark de Winterfell. Je dois être la parfaite lady. J'ancre mon regard dans ceux de ma sœur. Je ne t'oblige pas à devenir comme moi. Nous avons toutes les deux un chemin à tracer mais saches que je respecte tes choix …

Je continue de lui regarder, je lui fais signe de ne pas parler, je ne souhaite pas qu'elle m'interrompe dans mon monologue.

Sansa – Il est vrai qu'autrefois, je voulais que tu sois comme moi … Que tu sois une parfaite une lady. J'avais peur que si tu étais différente, tu ternirais notre maison. Mais, j'ai grandis et j'ai revu mes positions. Si tu veux être une guerrière comme les Mormont fais le. Mais, promet-moi d'être prudente et d'éviter de mourir bêtement. Je ne veux pas perdre ma sœur de cette manière, tu … Tu ne dois pas mourir au combat. Des larmes coulent le long de mes joues. Je … Je … Je t'aime ma sœur. Tu es de mon sang et de ma chaire. Personne ne pourra changer ce fait. Et même, si parfois, on se déteste, on se dit des choses méchantes … Et bien … On reste sœur.

Je me mordille les lèvres, je me sens submergée par divers sentiments, plus étrange les uns que les autres. Est-ce cela la vie ? Une palette de sentiments ?

Sansa – Je t'aime comme tu es ma sœur. Sois notre guerrière, sois celle qui défend notre patrie tandis que moi je serais la lady de Winterfell. Sois l'aurore tandis que je suis l’obscurité. Sois ce que tu veux mais pitié ne me demande pas de changer … Je veux …. Je veux qu'on me comprenne et qu'on m'aime pour ce que je suis … Je suis une poupée de porcelaine …

Et, ma tour d’ivoire commence à se fissurer. Est-ce grave ? Peut-être que oui, peut-être que non. Mais, je ne pense pas que ma sœur me fera du mal. Elle voudra certainement se moquer de mal … Ou vouloir dans ses rêves les plus fous me tuer. Mais osera-t-elle à commettre le fratricide ? Je ne pense pas.  Le pourrais-je ? Comment pourrais-je ôter la vie d'une personne de mon sang et de ma chaire ?

Sansa – Pardonnes-moi … J'ai trop parlé. J'étais trop brutale dans mes propos, je ne veux pas t'offenser ou te faire souffrir, saches-le. Je … Je veux qu'on s'entende bien …

sansa starkyou're my beloved sister
(c) ANAPHORE


HJ:
 



❥ Sansa Stark
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
You're my beloved sister [Arya] Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha
Messages : 531
Date d'inscription : 08/08/2017

You're my beloved sister [Arya] Empty
MessageSujet: Re: You're my beloved sister [Arya]   You're my beloved sister [Arya] EmptySam 5 Mai - 19:11

You're my beloved sister
Winterfell, lune 6 semaine 1


Je suivis sans rien dire ma sœur dans sa chambre, en passant je donnai une caresse à Lady. Je m’installais sur le lit et caressai Lady le temps que ma sœur aille chercher mon cadeau. Je me demandai bien ce qu’elle avait put trouver. J’espérais que ce n’était pas une poupée … Pour le peu que je jouai avec ! Ce n’était vraiment pas la peine. Je restai surprise en voyant la taille du paquet qu’elle m’apportait. Ah … Une robe ? Non ! Pitié ! Pas une robe ! Je pris le paquet un peu surprise. Ah ! C’était Robb qui l’avait choisis, j’avais sans doute échappé à quelque chose horriblement féminin. Un cadeau qui puisse me correspondre … J’ôtai avec précaution les couches de tissus et observai surprise le cadeau.

Un plastron … en cuir ?! Merci Robb ! Le cadeau était parfait ! Même si l’idée venait de Sansa, c’était sûrement lui qui l’avait plus que guidé ! Tant mieux. Le cuir était de qualité et elle semblait à ma taille. Je sautai sur mes pieds, manquant d’écraser la patte de Lady qui se retira de justesse en arrière. Ouf ! Je la passai habilement, elle était parfaite ! Elle m’était un tout petit peu grande, mais au moins elle me servirait plus longtemps que si elle était juste. Je fis un tour sur moi même en bougeant les bras pour m’assurer qu’elle était parfaite. Oui ! Elle était parfaite ! Je me retournai vers Sansa pour la remercier avant de me figer en la regardant.

Alors là … Je ne savais pas si c’était Robb qui lui avait fait cet effet, mais … Depusi quand ma sœur pouvait réfléchir de manière si adulte ? Était-ce la vérité qui lui avait sauté au visage ? Une discussion avec Wylla ? Ou alors ce n’était pas ma sœur. Mais qui que ce soit qui avait ma vraie sœur il pouvait la garder : la nouvelle sœur était bien mieux ! En voyant les larmes sur les joues de ma sœur, je compris : non c’était juste que la grâce des Anciens Dieux l’avait touché. Elle avait compris. J’écoutai silencieusement ce qu’elle voulait me dire.

Avait-elle vraiment cru que j’aurais fait quoi que ce soit pour ternir l’honneur de notre maison ? Je fronçai les sourcils en prenant une profonde inspiration, Arya … Ne lui saute pas à la gorge, tu t’étais jurée de faire des efforts. Je me retiens de froncer les sourcils et lever les yeux au ciel. Je n’étais pas stupide, je savais faire attention. Je restais immobile et silencieuse, même si ma sœur dit des évidences, et des bêtises, je suis heureuse de l’entendre dire ce qu’elle dit.

Par contre, elle me laissa bouche-bée avec sa déclaration sur les rôles. Ma sœur a trouvé un cerveau ! Ceci est un miracle des Anciens ! Je restai cependant neutre en attendant la fin de son discours. J’aurais très envie de me moquer d’elle, mais j’avais promis de faire des efforts, et je sentais que ma sœur était sincère. Je me mâchouillai la lèvre inférieure avant de lui tendre un mouchoir que je gardais à ma ceinture. J’aimerais aussi qu’elle arrête de chouiner pour rien, ça serait des plus agréable, mais n’en demandons pas trop aux dieux.

« Je suis très touchée par ton cadeau Sansa, et je comprends ce que tu voulais. Mais comme tu l’as dis nous sommes trop différentes. Cependant c’est toi qui te trompe : Tu es l’aurore, le soleil radieux de Winterfell, après tout, tes cheveux ont été baisé par le feux non ? Et moi je suis la nuit, et la lune. Je te promets que je ferais très attention, je n’ai pas l’intention de me jeter à tout va dans n’importe quel combat ou situation dangereuse, mais j’apprécie que tu te soucie de ma santé. Je suis aussi contente que nous mettions les choses à plat après des années à … se chercher des nouases, à nous juger mutuellement … Il vaut mieux tard que jamais je pense, non ? Je prendrais grand soin de ton cadeau ne t’inquiète pas. »

Je lui souris et me redressant sur la pointe des pieds je déposai sur sa joue un petit bisous avant de, prise par une inspiration soudaine, passer mes bras autour d’elle pour la serrer contre moi. Je ne pus m’en empêcher et lui murmurais sur le ton de la plaisanterie :

« Et arrête de pleurer tu vas avoir les yeux tout rouge »

Et le nez qui coule. Je n’avais pas spécialement envie qu’elle se mouche dans mes cheveux

©️ Feniix


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Sansa Nerbosc
Dame
Valar Dohaeris
You're my beloved sister [Arya] C2yb
You're my beloved sister [Arya] Tumblr_ozpe2gywdY1wpacxeo5_250
Ft : Sophie Turner
Messages : 1598
Date d'inscription : 01/09/2017

You're my beloved sister [Arya] Empty
MessageSujet: Re: You're my beloved sister [Arya]   You're my beloved sister [Arya] EmptyLun 4 Juin - 12:30


Chapitre 4


Je donne le cadeau à ma sœur, ce dernier est un plastron en cuir. Je vois ma petite sœur se lever tandis que ma louve s'écarte de ma sœur. Je ne dis rien quand ma sœur essaye son cadeau. Je la regarde sans qu'un mot ne sorte de ma bouche. Suis-je devenue muette ? Non. Je ne préfère ne rien dire pour l'instant.
Par la suite, je commence à parler. J'interroge ma sœur si elle aime ce présent. Je lui révèle également que je souhaite devenir une autre personne. Je continue de parler dans un long monologue. Je parle de différents sujets, de nos différences mais également que je l'aime. Oui, j'aime ma sœur. Je n'aurais pas pensé que cette petite chose que j'avais tenu dans mes bras soit quelqu'un que j'aime. Oui, Arya compte dans ma vie. Si elle n'était pas là … Et bah … Je ne sais pas comment aurait été ma vie.
Je finis par tirade et je regarde ma sœur. Que pense-t-elle de tout cela ?

Arya -  Je suis très touchée par ton cadeau Sansa, et je comprends ce que tu voulais. Mais comme tu l’as dis nous sommes trop différentes. Cependant c’est toi qui te trompe : Tu es l’aurore, le soleil radieux de Winterfell, après tout, tes cheveux ont été baisé par le feux non ? Et moi je suis la nuit, et la lune. Je te promets que je ferais très attention, je n’ai pas l’intention de me jeter à tout va dans n’importe quel combat ou situation dangereuse, mais j’apprécie que tu te soucie de ma santé. Je suis aussi contente que nous mettions les choses à plat après des années à … se chercher des nouases, à nous juger mutuellement … Il vaut mieux tard que jamais je pense, non ? Je prendrais grand soin de ton cadeau ne t’inquiète pas. 

J'écoute les paroles de ma cadette. Elle a raison. Je suis le soleil de Winterfell. Elle est la nuit. La plus sauvage des deux. Elle est une louve sauvage tandis que je suis une louve civilisée. Je regarde ma sœur. Je réfléchis avant de pouvoir lui répondre.

Sansa – Je suis heureuse que le présent te plaise. Il faut surtout remercier Robb. Il te connaît mieux que moi. Dis-je d'une toute petite voix. Je respire puis je reprends.  J'en suis sûre que tu prendras bien soin du présent. Puis je plante mon regard dans les siens. Pour le soleil et la lune, tu as raison. Mes cheveux ont la couleur du feu. Je souris. Nous sommes différentes mais au lieu de nous disputer à cause de nos différences, pourquoi ne pas les utiliser ? Toi, la guerrière. Et, moi la lady. Tu en penses quoi ?

Par la suite, la plus sauvage de nous deux se hisse sur la pointe des pieds et embrasse ma joue. Je lui donne un sourire. Puis, elle me prends dans ses bras. C'est la première fois que nous enlançons depuis ce fameux jour avec Robb. Je regarde ma petite sœur.  Des larmes russellent de nouveau. Pas des larmes de tristesses. Non, de joie.

Arya - Et arrête de pleurer tu vas avoir les yeux tout rouge .

Sansa – Bien chef ! J'essuie mes larmes. Maintenant que nous avons tout remit à plat, nous devrons le célébrer quelque part …. Est-ce que c'est possible que tu restes avec moi ce soir ? Avant de dîner, nous pourrons aller voir tante Lyanna ou aller au bois sacré.

Je serre un peu plus ma sœur. Puis, je dépose un baiser sur son front. Un geste fraternel. Je la regarde dans les yeux.

Sansa – Enfin, si tu veux qu'on fasse quelque chose ensemble … J'aimerais vraiment que nous pussions trouver une activité dans laquelle nous ne disputons pas pour x raisons. Je … Je ne sais pas. On peut s’asseoir et regarder les étoiles ? Nous pouvons …. Raconter des histoires ? Enfin …. Je plonge mon regard. Je chuchote. Évites de raconter des histoires des méchants princes qui égorgent leur princesse ! Je lui fais le regard du chien battu.


sansa starkyou're my beloved sister
(c) ANAPHORE


HJ:
 



❥ Sansa Stark
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
You're my beloved sister [Arya] Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha
Messages : 531
Date d'inscription : 08/08/2017

You're my beloved sister [Arya] Empty
MessageSujet: Re: You're my beloved sister [Arya]   You're my beloved sister [Arya] EmptyJeu 7 Juin - 22:30

You're my beloved sister
Winterfell, lune 6 semaine 1


Ma sœur qui m’écoutait et qui m’obéissait. J’étais très heureuse de ce changement, vraiment ! Mais je continuais de douter qu’elle était vraiment ma sœur. Les anciens dieux avaient bien fait de la remplacer s’ils l’avaient vraiment remplacer. Même si son côté pleurnichard était encore présent. Chaque chose en son temps. Je supposais du moins. J’avais déjà tenté de lui hurler dessus pour qu’elle arrête de pleurer, mais cela ne marchait pas bien … L’encourager à ne pas pleurer ? Roh et puis ! pourquoi je me prenais la tête ? Elle faisait des efforts déjà, je n’allais pas non plus lui dire qu’elle en avait encore à faire. C’était aussi à moi de m’adapter à son côté pleurnichard … Pourvu qu’un jour elle change.

Je me mâchonnai la lèvre inférieure en réfléchissant. Je ne voulais pas voir Tante Lyanna avec quelqu’un. C’était quelque chose que j’aimais faire seule et je ne changerais pas ça pour personne au monde. Ni elle, ni Robb, ni même père ou mère. C’était quelque chose que j’aimais faire seule. Ce n’était pas contre les gens … juste … c’était mon moment à moi, je savais que ma tante écoutait tout le monde, mais quand je parlais avec elle, je voulais le faire seule. Rester seule avec ma sœur … Faisons des efforts toute les deux. Je laissai mes bras autour d’elle quand elle me serra d’avantage contre elle et en soutenant son regard.

« Je veux bien rester avec toi ce soin et aller au Bois Sacré avant le dîner. »

Faire quelque chose avec elle ? Mais on avait rien en commun ! Même pour les dieux elle préférait les sept, merci le sud, au Anciens Dieux ! C’était totalement stupide. Je plissai le nez. Regarder les épaules … Et pourquoi pas coudre une cape pour père ! Je préférais son idée de raconter des histoires. J’éclatai de rire face à son regard de chien battu avant de la lâcher et ôtes son cadeau pour le ranger avec soin. Je finis par la regarder un air sérieux sur le visage.

« Mais ces histoires de méchants princes sont véridiques ! Nous en avons eut une dans la famille très proche ! Tu sais bien que les princes, les chevaliers et les hommes ne sont pas du tout comme dans les histoires. Il n’y a pas de beaux princes et de preux chevaliers sur leur beaux chevaux blancs. Ils n’existent pas. Si tu es la lady et moi la guerrière de notre maison, alors je dois être celle qui porte tes couleurs. Enfin, moi ou Robb, ou Bran. Tu sais si je te raconte ces histoires vrais, c’est parce que je veux te protéger. Tu idéalise trop le monde avec les autre contes. »

Je haussais les épaules avec un petit sourire désolé

« Puis les héros normaux comme Père, ou tout autre Nordien, c’est bien mieux ! »

©️ Feniix


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Sansa Nerbosc
Dame
Valar Dohaeris
You're my beloved sister [Arya] C2yb
You're my beloved sister [Arya] Tumblr_ozpe2gywdY1wpacxeo5_250
Ft : Sophie Turner
Messages : 1598
Date d'inscription : 01/09/2017

You're my beloved sister [Arya] Empty
MessageSujet: Re: You're my beloved sister [Arya]   You're my beloved sister [Arya] EmptyDim 24 Juin - 16:59


Chapitre 5



Je regarde ma sœur mâchouiller sa lèvre inférieure. Veut-elle rester avec moi encore un peu ? Je l'observe avec un sourire. Au fond de mon cœur, j'ai peur qu'elle refuse une de mes deux propositions. Je ne pense pas qu'elle va accepter d'aller à la crypte ensemble … La dernière fois que nous étions là-bas, nous avons eu un petit malentendu . Peut-être qu'elle acceptera d'aller au bois sacré.

Arya - Je veux bien rester avec toi ce soin et aller au Bois Sacré avant le dîner.

Un sourire s'agrandit sur mes lèvres puis je lui demande si elle souhaite que nous faisons quelque chose ensemble. En effet, je souhaite faire une activité avec ma sœur. Pourquoi ? Est-ce mal de désirer de faire quelque chose avec ma sœur ? Non. Je veux que ma relation avec ma sœur change.

Je pose mon regard en direction de ma sœur. Je tente de deviner ses pensées secrètes après que j'ai énoncé mes propositions, je la vois rire. Pourquoi rit-elle ? Ai-je dit quelque chose de mal ? Je ne sais pas. Je prends une profonde inspiration. Ma sœur s'enlève de mon étreinte puis elle range mon cadeau. Je la regarde faire.

Je me dis que mes propositions ne lui plaisent pas et qu'elle ne voudra pas que nous faisons une activité ensemble. Et puis, pourquoi refusera-t-elle l'une des activité ? Je ne lui ai pas demandé de coudre quelque chose avec moi. Je sais très bien qu'Arya n'a pas l'art de savoir coudre. Elle n'a pas ce talent. Et, moi, je n'ai pas son art de manier l'arc ou les flèches. Elle est la guerrière, moi, la lady. Il nous faut une activité où nous n'exerçons pas nos compétences.

Arya - Mais ces histoires de méchants princes sont véridiques ! Nous en avons eut une dans la famille très proche ! Tu sais bien que les princes, les chevaliers et les hommes ne sont pas du tout comme dans les histoires. Il n’y a pas de beaux princes et de preux chevaliers sur leur beaux chevaux blancs. Ils n’existent pas. Si tu es la lady et moi la guerrière de notre maison, alors je dois être celle qui porte tes couleurs. Enfin, moi ou Robb, ou Bran. Tu sais si je te raconte ces histoires vrais, c’est parce que je veux te protéger. Tu idéalise trop le monde avec les autre contes. 

J'écoute ma sœur, a-t-elle un exemple d'un mauvais prince ? Je ne pense pas que le Prince Aegon soit mauvais. Non, s'il est ami avec Robb, il doit être gentil. J'écoute les paroles de ma cadette sans rien dire. Elle veut me protéger. Mais, de qui ? Qui veut me faire du mal ? Qui veut du mal à une fille du seigneur Stark ? Personne n'osera me toucher. Suis-je naïve ? Hélas …

Arya - Puis les héros normaux comme Père, ou tout autre Nordien, c’est bien mieux 

Je regarde ma sœur de nouveau. Je respire et je lui accorde un sourire. Personne ne pourra égaler mon père ou Robb.. Je souhaite que l'homme qui sera mien soit aussi honorable que mon bien-aimé père ou mon aîné. Mais, pour l'instant, je ne suis pas encore fiancée. Pas encore. Il est vrai que je rêve d'un fiancé aimable, doux et gentil.

Sansa – Tu veux parler du Prince Rhaegar ? Quand il a kidnappé notre tante ? Je la regarde dans les yeux. Mais, je ne veux pas qu'il t'arrive du mal Arya. Je ne veux pas t'imposer d'être toujours là à mes côtés pour défendre mon honneur. Peut-être qu'il faut que Père nomine quelqu'un pour ce rôle ? Je souris. Personne ne pourra égaler Père ou Robb. Ils sont tout les deux honorables.

Par la suite, quelqu'un toque à la porte. Il s'agit d'une servante. Elle fait une révérence devant nous. Que veut-elle ? Je regarde ma sœur. Elle nous annonce que le repas est bientôt prêt. Puis, elle refait une révérence et s'éclipse. Je me retrouve de nouveau seule avec ma sœur.

Sansa – Que veux-tu faire Arya ? Nous n'aurons pas le temps d'aller au bois sacré car nous devons nous changer pour le repas. Cependant, nous pourrions raconter les histoires après manger, qu'en penses-tu ?

Je me demande ce que nous allons manger ce soir. Quels seront les plats servis ? Les desserts ? Je regarde ma sœur.

sansa starkyou're my beloved sister
(c) ANAPHORE



❥ Sansa Stark
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
You're my beloved sister [Arya] Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha
Messages : 531
Date d'inscription : 08/08/2017

You're my beloved sister [Arya] Empty
MessageSujet: Re: You're my beloved sister [Arya]   You're my beloved sister [Arya] EmptySam 30 Juin - 22:10

You're my beloved sister
Winterfell, lune 6 semaine 1


Il y avait des jours où j’avais très envie de gifler ma sœur pour lui remettre les idées en place. Je me retiens de me frapper le front du plat de la main. Non ! Je ne parle pas du roi Rhaegar ! Je parle du roi des Bouffons qui à kidnappé une de nos servantes. Mais quand est-ce que ma sœur va réfléchir un peu plus de dix secondes ? Elle faisait de gros efforts, ce n’était pas le problème, mais il fallait VRAIMENT qu’elle arrête d’être aussi nunuche avec le sud … Ce n’était vraiment pas possible. Je pensais à mes retrouvailles avec Jon … Si elle savait ce que nous avions fait ! Elle m’aurait tiré les oreilles ! Enfin, la suite me convient plus. Au moins elle savait que notre père et notre frère étaient les plus honorable, c’était déjà ça.

Je regardai la servante qui nous informa qu’il était l’heure de manger. Je reste interdite en réfléchissant un peu. Euh … est-ce que ce soir je voulais raconter des histoires à ma sœur ? Mmh … Je n’en avais pas assez. Je souris à Sansa avant de secouer la tête.

« Pas ce soir, je n’ai pas assez d’histoire ! Mais nous le ferons demain si tu veux. »

Je lui souris et sortis de sa chambre Nymeria sur mes talons. Je descendis rapidement à ma chambre pour me préparer au repas. Je troquais ma chemise sans forme pour une tenue un peu plus convenable pour éviter de me faire tirer les oreilles par quelques personnes. Puis si ce soir je ne le passais pas avec Sansa, j’irais le passer avec Jon. Ou dans les bois sacrés. Ou les deux. Je ne sais pas encore. Je me recoiffais avec soin, imitant volontairement la coiffure de mon père avant de frotter l’épais pelage de ma louve et de sortir pour rejoindre ma meute d’un pas léger.

©️ Feniix


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

You're my beloved sister [Arya] Empty
MessageSujet: Re: You're my beloved sister [Arya]   You're my beloved sister [Arya] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
You're my beloved sister [Arya]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (f) ginta lapina ► beloved sister
» Arya Ombrelune
» Arya's World Creations
» + Arya Hampton+
» [Ile de Ronapura] Sister Act I : Une soeur appelée à prier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: