RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de cette 23e MAJ sont à lire ici [FB] Rencontre entre les murs du château | ft. Robb 3725701551
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici [FB] Rencontre entre les murs du château | ft. Robb 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 [FB] Rencontre entre les murs du château | ft. Robb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] Rencontre entre les murs du château | ft. Robb Empty
MessageSujet: [FB] Rencontre entre les murs du château | ft. Robb   [FB] Rencontre entre les murs du château | ft. Robb EmptyLun 22 Jan - 19:27



Port-Réal ♦️ [FB] An 295 ♦️ ft. Robb Stark
[FB] Rencontre entre les murs du château



Il parcourait les rues sans se soucier des gens qu’il croisait. La journée était trop chaude pour qu’il s’arrête à chaque instant pour échanger quelques belles paroles avec un tel ou un tel, ou regarder les marchandises de ces vendeurs criant la beauté de leurs produits sur le côté du chemin ; mais avec une acuité réduite tant on semblait étouffer.  Jon ne souhaitait pas vraiment passer plus de temps que nécessaire dans les rues de Port-Réal, aujourd’hui. La ville entière semblait bien agitée, bien trop. Trop de gamins couraient dans les rues, rigolant et chapardant une pomme ici ou là. Les chanteurs ou jongleurs semblaient être tous sorti des tavernes pour pavaner, mais leurs chansons et poèmes ne parlaient que fausses vérités ou choses dénuées d’intérêt. Les travailleurs, les servants semblaient grognons ; les gardes affables. Mais les rues n’étaient pas encore au niveau du Donjon Rouge, qui croyait apparemment que cette chaleur ne leur était pas destinée et qu'elle ne devrait pas les toucher. En tout cas, la Cour semblait murmurer cela. Et avec elle, les sombres pensées qui s’accrochaient, malgré tout ce qu’il essayait pour redorer le soleil que la famille royale méritait. Cette morosité était liée à cet été interminable, et tous le savaient. Enfin, peut-être que certains nobliaux terrés au fond de leurs châteaux agréables l’oubliaient ; et ces êtres là amusaient bien Jon, qui lui, savait que rien n’est éternel et que ce qui à été donné peut-être repris. Une forteresse est une bien piètre protection face à la colère des dieux ; ou d’un Roi. Enfin, peut-être que même la famille royale de Westeros aurait oublié et ignoré cet été, s’il n’avait pas duré si longtemps. S’en était même assez incroyable, cette longévité. Partout, il faisait chaud ; partout, on cuisait. L’ombre était devenue la meilleure amie de bien des gens, ainsi que l’eau. Beaucoup d’enfants se baignaient dans les petites baies de Port-Réal, et les fontaines étaient des lieux de rendez-vous ou d’attroupement. Les fruits périssaient vite, les boissons chauffaient ; bref, un puissant été régnait, que certaines petites gens attribuaient d’ailleurs au règne brillant de leur Roi. Qu’importe, une certaine prospérité régnait dans les Sept Couronnes, et la Paix du Roi en symbiose. La guerre s’était éteinte depuis plusieurs années ; les mécontentements vivaces avec elles. Quant à lui, cela faisait longtemps maintenant qu’il s’était réimpliqué dans la vie politique. Il était arrivé depuis peu des Terres de l’Orage, un simple aller-retour. Il souhaitait vérifier que tout se passait bien sur ses terres, et il avait aussi ramené quelques bagages. Sa petite cousine venait de s’installer à la Capitale, en tant que dame de compagnie de la princesse Rhaenys, et il souhaitait que tout se passe bien pour elle.


Et c’est en essayant de trouver des solutions pour apaiser le mal-être de tout le château que parfois, il partait marcher dans les rues, sombres pensées en tête, car l’ambiance pesante qui entre les murs régnait l’énervait. Sans s’en rendre compte, Jon avait passé les portes d’entrée de l’enceinte du Donjon Rouge puis il était entré entre les murs. Il portait un vêtement léger car la chaleur extérieure était plutôt insupportable, mais pourtant il eu encore une fois l’impression qu’il faisait un peu plus froid ici. Lord Connington continua à travers le château. Il croisa quelques personnes qu’il salua d’un signe de tête, et quelques serviteurs en firent de même envers lui. Jon était encore concentré sur quelques questions qui le préoccupait et marchait un peu au hasard, et il fit surpris quant au détour d’un couloir, il tomba sur quelqu’un d’assez spécial. Un jeune loup sur le territoire des dragons, mais un loup assez indéchiffrable. Enfin, du point de vue de Jon. Le jeune Robb Stark, et de ce garçon Jon ne savait quoi trop en penser. Héritier du Nord mais pourtant élevé à la cour royale, il n’avait jamais semblé hostile à ses gardiens ; pourtant, le seigneur griffon ne pouvait s’empêcher de douter. Pour plusieurs raisons, et certaines étaient un peu plus graves que d’autres. Il savait les nordiens assez fiers pour peut-être un jour réclamer la présence du jeune homme sur leurs terres, ou pour tenter une négociation. Cela avait été une surprise quand Rhaegar ordonna qu’il devienne sa pupille et qu’il serait élevé à Port-Réal, mais le seigneur de la Griffonière voyait très bien pourquoi le Roi avait pris cette décision, loin d’être futile. Mais la Couronne ne s’était-elle pas faite un ennemi en même temps ? Cette question taraudait parfois Jon, mais ses craintes semblaient infondées. Le jeune Robb semblait vivre normalement à Port-Réal, et les nordiens restaient calmes ; ils avaient même répondu présent pendant la dernière rébellion. De plus, il savait le garçon très ami avec le prince Aegon. Lord Connington était plutôt content que le jeune dragon est un ami avec qui partager jeux et entrainement, peut-être même secrets, mais était-il fiable ?  il espérait aussi que le loup ne profite pas de cela pour améliorer sa position. Enfin, quand il regarda le garçon, avec un visage jeune mais plutôt sérieux pour son âge, il reconnu qu’il ne voyait pas la perfidie ou la tromperie dans son expression, ni même son regard. Peut-être se méfiait-il pour rien ? Peut-être que la loyauté de l’héritier du Nord était-elle acquise à celui qui avait vécu loin de chez lui ? Même s’il était encore jeune, Robb arrivait à un âge où normalement, on s’entrainait de plus en plus soit aux armes, soit aux livres et aux soins. Il commençait à entrer dans la période de préparation à sa vie future, et ainsi Jon décida d’essayer de sonder le cœur du jeune loup, pour être sûr. Ou peut-être pour confirmer ses doutes. Jon n’avait pas de relation particulière avec le nordien, ils s’étaient déjà croisés, et Jon avait été présent quelques fois lorsque Rhaegar l’avait mandé pour telle ou telle raison, mais jamais les deux n’avaient échangé plus de quelques mots. Il décida d’engager la conversation, car le jeune Stark ne semblait pas accompagné. Il s’approcha de quelques pas. De toute manière, il avait dû le regarder un peu trop longtemps pour l’ignorer. Il décida d’être poli, car en vérité il ne savait comment aborder ce jeune homme, et Jon espérait ne pas l’effrayer ou le froisser ; son statut le rendait un peu spécial. Pourtant, il ne devait pas connaître de traitement de faveur, ou au contraire, des choses déplaisantes en fonction de qui il était. Jon essaya donc de rester le plus naturel possible :



« Bonjour, jeune Stark. Comment vous portez-vous, par cette chaleur ? »




©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] Rencontre entre les murs du château | ft. Robb Empty
MessageSujet: Re: [FB] Rencontre entre les murs du château | ft. Robb   [FB] Rencontre entre les murs du château | ft. Robb EmptyJeu 25 Jan - 12:23


Rencontre entre les murs du château



L'été se faisait brûlant au dessus de la capitale, et les habitants de Port-Réal se terraient à l'ombre des bâtisses ou à proximité des fontaines pour chercher un peu de soulagement. Nobles et roturiers semblaient également touchés par les rayons du soleil, et les pierres du Donjon Rouge apportaient certains un peu d'ombre, mais également un certain étouffement à ceux qui cherchaient refuge.

Parmi-ceux là, une petite tête couvertes de boucles auburn se distinguait parfois, dans un couloir ou dans un autre. Souvent accompagnée d'une autre tête, blonde-argentée, ou souvent seul, le jeune garçon déambulait dans la citadelle de Maegor ou dans les salles d'entraînement du palais, une petite épée au côté ou un livre à la main.
Depuis le temps, les courtisans gravitant autour de la maison Targaryen étaient parvenus à s'habituer à cette présence, aussi étrange soit-elle. Depuis maintenant plus d'une décennie que la rébellion du Cerf et du Loup avait pris fin, le garçon avait toujours été là, grandissant dans l'ombre de la famille royale, sans jamais sembler remettre en cause la nature de sa condition, acceptant seulement l'amitié fraternelle du Prince héritier et de la Princesse. Le louveteau loin de chez lui avait longtemps entendu les murmures, les persiflages dans son dos, mais avec le temps ces derniers avaient perdu de leur force à mesure qu'il grandissait sans faire de vague. On s'habituait à tout, même à la présence du fils héritier d'un suzerain vaincu.

Le louveteau se faisait même de plus en plus calme apparemment -quand il ne faisait pas les quatre cent coups avec Aegon dans les couloirs- depuis quelques années, alors qu'il avait commencé son entraînement martial et intellectuel. Il consacrait la quasi-intégralité de son temps à ses derniers, montrant à la tâche une application et une détermination allant bien au delà de son jeune âge, comme s'il défoulait toute sa frustration, toutes ses inquiétudes sur lui-même et sur le monde, contre les mannequins de paille ou dans les grimoires de mestre.
Alors, du haut de ses onze ans, il continuait à grandir, tournant en rond dans une cage certes immense, mais qui se faisait de plus en plus étroite pour lui à mesure du temps.

Il avait pour l'instant du mal à supporter l'été. Après tout, s'il avait grandi dans les terres du Sud, sa constitution était celle d'un Nordien, malgré sa silhouette encore trop fine pour le laisser clairement penser. Alors il s'entraînait presque au ralenti, ne portait que des tissus légers pour ne pas agresser sa peau, et dormait peu.

Ce jour-là, c'est un regard insistant porté dans sa direction qui tira le louveteau de ses rêveries. Ce dernier tourna le tête, habitué à être scruté de la sorte, notamment par les nobles de passage.
Ce n'était pourtant pas un inconnu qui le fixait ainsi, mais nul moins que Lord Jon Connington, Seigneur de la Griffonnière, et ami proche du Roi Rhaegar.

Robb se souvenait l'avoir croisé de nombreuses fois par le passé dans les couloirs du Donjon Rouge. Ils n'avaient cependant jamais parlé, lui-même plus jeune étant bien trop intimidé pour oser seulement soutenir son regard, et supposant de plus qu'un homme aussi fidèle au Roi Dragon ne pouvait que haïr son nom et sa maison. Il ne comprenait donc pas la raison de ce regard insistant, qu'il fuyait plus ou moins instinctivement des yeux sans cesser de s'interroger sur le sujet.

Le seigneur de l'Orage ne manqua pas de mettre fin à cette indécision, et s'approcha dans la direction du louveteau, qui s'il n'avait pas eu l'envie de le regarder dans les yeux, ne le craignait certainement pas assez pour prendre la fuite. Il finit par lever les yeux vers le seigneur de la Griffonnière, qui lui adressa la parole sans aucune menace apparente. Le jeune Robb, après quelques secondes de doute et d'hésitation, finit par prendre la parole.

-Bonjour, Lord Jon. Il fait bien chaud aujourd'hui, mais ça va.

Il s'était adressé à l'Orageois avec respect, inclinant rapidement la tête en signe de considération pour l'ami proche de son Roi et tuteur légal. Il était intrigué par cette interaction avec le seigneur de la Griffonnière, et fini par demander, d'une voix qui se voulait en quelque sorte assurée:

-Vous vouliez me parler, peut-être?



©️ Feniix
Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Rencontre entre les murs du château | ft. Robb
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si le doute résonne dans nos esprits, nos voix elles, résonnent toujours entre les murs [Mia Enily / Ashleigh Lunacy]
» Labadie: Contrat entre l'etat haitien et la Royal Carribean
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain
» De retour au mistral BAGARRE GENERALE Entre vieux!
» [Aisne(02)] Château de Coucy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: