RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 9, 10 et 11 est disponible par ici Du Soleil de Dorne au Vieux Lion 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Conflans et Dorne ! Points à la clé !
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
La MAJ aura lieu le week end du 23 et 24 novembre Du Soleil de Dorne au Vieux Lion 3725701551

Partagez
 

 Du Soleil de Dorne au Vieux Lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Du Soleil de Dorne au Vieux Lion Empty
MessageSujet: Du Soleil de Dorne au Vieux Lion   Du Soleil de Dorne au Vieux Lion EmptyMer 16 Aoû - 14:55


A Lord Tywin Lannister,




C'est avec effroi et une profonde inquiétude que j'ai lu votre dernier corbeau, et je tiens à vous le dire, je comprends vos tourments et votre furie quand vous avez eu connaissance de mon précédent corbeau adressé au commandant de vos Manteaux Rouges. Cet effroi et cette inquiétude m'ont pris devant le terrible quiproquo engendré par certains mots, que j'ai sûrement mal formulé, vous laissant supposer des choses que jamais je n'aurai osé laisser sous-entendre. Ainsi, soyez assurés que je ne remets nullement en cause la probité des Terres de l'Ouest, que ce soit vous Lord Tywin, ou même vos hommes. Vous n'êtes pas sans savoir l'inquiétude que peut éprouver un père pour sa fille, vous-même qui êtes si proche de votre fille Cersei. Les peurs d'un homme le poussent bien souvent à se montrer imprudent et c'est ce qui semble m'être arrivé, ou en tout cas cela a eu pour effet de rendre mes mots sujets à confusion. La Principauté ne se préoccupe nullement des Terres de l'Ouest, et ne cherche en aucun cas à perturber l'autorité que vous exercez sur vos sujets et les seuls bruits qui nous viennent de l'Ouest sont des rumeurs, et ces mêmes rumeurs disent qu'un homme de l'Ouest est à l'origine des pires calomnies. Jamais je ne me permettrai d'accuser directement l'Ouest, car je suis bien conscient qu'il n'est nullement dans l'intention de l'Ouest de diffamer ainsi la réputation de l'héritière de Dorne. Si j'imaginais une telle chose, pensez aux répercussions catastrophiques que cela pourrait avoir sur nos relations communes, mais fort heureusement il n'en est rien et je suis persuadé que votre personne veille toujours à s'assurer de la respectabilité de sa région comme tout bon suzerain sait le faire, et personne ne peut dire le contraire à votre sujet. Je ne peux qu'être d'accord avec vous : les Lannister et l'Ouest n'est pas à l'origine de la rumeur, car si tel était le cas, les conséquences seraient gravissimes. Et je n'ai d'ailleurs jamais exprimé cela. L'origine seule de la rumeur viendrait, et j'insiste ici sur le temps employé, de l'Ouest. Vous savez à quel point les rumeurs peuvent être pernicieuses et entraîner des quiproquo, eux-mêmes engendrant des guerres, une finalité que ni vous, ni moi, ni le Roi ne voulons. Je me permettrai ainsi de souligner qu'à aucun moment votre personne n'a été incriminée, mon inquiétude n'était pas telle pour me pousser à de telles folies.

Le ton que vous employez pourtant n'est pas des plus pacifiques, il est même pour le moins belliqueux. J'ose espérer que votre corbeau n'est pas une menace à l'encontre de Dorne ou de ma personne, auquel cas je trouverai vos mots bien mal placés. N'oublions pas que nos familles auraient pu être unis sans certains mauvais coups du sort... Dorne ne porte aucune accusation que ce soit sur les Lannister, sur les Terres de l'Ouest ou même sur vos soldats, c'est bien là l'origine du quiproquo. La seule accusation serait peut-être l'emplacement géographique, mais ni vous ni moi ne sommes responsables de ce qui se dit sur nos territoires respectifs. Hormis donc toute mauvaise foi, vous ne pouvez croire à la moindre accusation à votre encontre et ne pouvez exiger la moindre excuse de ma part. De plus, n'oubliez pas la place qui est la vôtre Lord Tywin, tout comme je n'oublie pas celle qui est la mienne. Vous portez là de bien nombreuses menaces, et je me désole d'un ton si belliqueux de votre part. Menacer ainsi un gel des relations entre nos régions me choque, et il ne me semble pas que la paix du Roi Rhaegar aille dans ce sens. Nos deux régions ne sont certes pas les meilleurs alliés qui existent, mais croyez-vous que menacer Dorne d'un isolement avec ses régions voisines que sont l'Orage et le Bief soit une bonne idée ? Oubliez-vous donc que Dorne a longtemps été indépendante là où le reste du Royaume obéissait déjà aux Targaryens ? Vos relations avec la famille royale s'améliore et je m'en réjouis. Mais faites attention aux menaces. Pour ma part, je ne prendrais pas ce risque, et ne menacerai jamais un gel de nos relations. Je travaille pour la paix et je vous invite à faire. Prenez donc mon précédent corbeau pour ce qu'il est, à savoir une simple demande d'un père inquiet pour l'honneur de sa fille, d'un démenti pour qu'enfin la vérité éclate.

Mais vous avez raison sur un point. Je n'aurai pas dû demander à Ser Daemon de venir à Dorne pour présenter un démenti officiel sans vous en demander officiellement la permission auparavant, il est désormais un Ouestrien à part entière, et il répond de vous et non plus de Dorne. C'est pourquoi je souhaite corriger cette bévue, et vous demandez officiellement, avec toute la diligence qui l'exige, votre autorisation de libérer Ser Daemon le temps de présenter un démenti officiel à Dorne. Si vous le souhaitez, mon frère ira prochainement à votre rencontre pour arranger cet horrible quiproquo. Je suis sûr que vous-même n'apprécieriez pas des rumeurs sur votre progéniture et que si vous aviez été à ma place, votre réaction aurait été proche de la mienne. Deux pères comme nous ne pouvons que nous comprendre ne pensez-vous pas ? Il serait dommage qu'un quiproquo vous pousse à rompre la paix qu'a établi le Roi Rhaegar. A l'endroit même où je vous apporte éclaircissement et excuse.

Vous avez la pleine conscience de menacer clairement une région de répandre ce sang. Je suis sûr que vos mots ont été trop loin et que vous saurez les retirer. La situation est désormais claire et vous savez que l'Ouest, son peuple et son suzerain n'ont été ni insultés ni accusés de quelque maux que ce soit. Mais je suis sûr que vous saurez retrouver la raison en retirant toute menace de violence et de guerre contre Dorne. Je ne cherche que la paix là où vous-même parlez de guerre et de sang. Le blâme ne peut me revenir. Mais je suis sûr que cette fâcheuse histoire se terminera avec l'éclaircissement de ce quiproquo.

Veuillez recevoir toute l'amitié de Dorne et son attention.



Doran Martell,
Prince de Dorne,
Seigneur de Lancehélion
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Du Soleil de Dorne au Vieux Lion Empty
MessageSujet: Re: Du Soleil de Dorne au Vieux Lion   Du Soleil de Dorne au Vieux Lion EmptyJeu 31 Aoû - 10:55

Hautjardin – An 299 Lune 1 Semaine 4

Au Prince Doran, de la Maison Martell
Régent des Terres de Dorne

Je suis fort aise de constater que vous avez sû entendre raison, ce qui vient confirmer ce que je pensais de vous. Vous savez que je suis un homme de parole et j’aurais appliqué mes menaces, si d’aventures je n’avais pas reçu de votre part un corbeau me prouvant à nouveau votre diplomatie et votre intelligence. Cela étant chose faite, Westeros n’aura pas à craindre de conflit armé entre Dorne et l’Ouest, vous en avez ma parole et je m’y engage. Quiconque, de mon peuple ou de mes hommes, viendrait à remettre en cause cela de sa langue ou de sa main se verra priver de ce qu’il aura utilisé à cet effet.  Ser Ilyn Payne, un autre chevalier de mes Manteaux Rouges, est particulièrement friand de ce genre de châtiments. J’en informerais également mon frère, Ser Kevan, Protecteur de l’Ouest en mon absence, de cette décision et des actions à prendre envers tout contrevenant.

Je ne peux que vous comprendre lorsque vous parlez de votre fille. Nous faisons nous-même bien souvent l’objet de rumeurs. J’avoue être totalement indifférent à celles qui circulent sur mon compte mais ne peux, comme vous, rester sourd et aveugle lorsqu’il s’agit de ma fille. En cela donc, vous avez toute ma compréhension. Néanmoins je ne suis pas homme à oublier facilement. Il est certain que cet échange n’améliorera ni ne détériorera les relations entre nos territoires. Elles resteront ce qu’elles sont et, au vu de vos mots, je suppose que cela vous convient parfaitement à vous également.

Je ne reviendrais pas plus sur ce sujet. Il est, pour moi, clos à présent. J’entends cependant votre demande concernant Ser Daemon Sand. Comme vous le verrez en constatant la provenance de ma réponse, je me trouve en ce moment dans le Bief afin de célébrer le mariage de ma fille et de Ser Loras Tyrell. Je donnerais à Ser Daemon la possibilité d’être temporairement libéré de ses fonctions à mes côtés pour pouvoir vous prodiguer le démenti que vous exigiez. Cependant, j’insisterais auprès de lui pour que cela soit fait en toute diligence. Si, en quittant Hautjardin, je m’en retourne à Castral-Roc pour une courte période, il me faudra ensuite me rendre durablement à Port-Réal, auprès du Roi. La présence de celui qui se trouve être autant le Capitaine de l’élite de l’Ouest que mon homme de main sera alors obligatoire. Je lui communiquerais mon consentement pour son départ pour Dorne dès la fin des festivités qui ont en ce moment lieu à Hautjardin.

Je ne pense guère pouvoir être présent au mariage de votre fille. Si le temps me le permet, croyez bien que je viendrais lui présenter mes meilleurs vœux, ainsi qu’à son nouvel époux, le frère du Roi, tout comme à vous également, ce qui permettra de discuter de vive voix et de montrer aux nobles représentants de Westeros que plus aucune menace de guerre ne plane entre nos deux territoires. Dans le cas contraire, veuillez bien transmettre mes félicitations à votre fille ainsi qu’au Prince Viserys et tenez cette lettre comme preuve de la non-agression de l’Ouest envers le peuple de Dorne.

Meilleures et respectueuses salutations de l’Ouest et de
Lord Tywin Lannister
Maître de la Guerre
Suzerain de l’Ouest
Seigneur de Castral-Roc
Bouclier de Port-Lannis
Revenir en haut Aller en bas
 
Du Soleil de Dorne au Vieux Lion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: