RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Confessions Nocturne  - Page 2 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

Toutes les nouveautés de cette 23e MAJ sont à lire ici Confessions Nocturne  - Page 2 3725701551

Partagez
 

 Confessions Nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Confessions Nocturne  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Confessions Nocturne    Confessions Nocturne  - Page 2 EmptyVen 18 Aoû - 21:24

Confessions Nocturne

An 299 Lune 1 Semaine 3 - Lanchélion



Teora Uller & Ulwyck Uller

C’était délicieux.

L’engourdissement des membres, le chatouillis du vertige encore présent dans son bas-ventre, la langueur après l’étreinte. Meilleure encore que les pêches au sirop ou que les blanc-manger parsemés d’épices de la région. Teora s’étira à la manière d’un chat, le regard voilà d’un nuage d’intrépidité. Elle se sentait bien mieux après. Elle avait eu de la chance, elle n’en était pas encore entièrement consciente cela dit, d’avoir eu un époux qui sache dompter avec patience et savoir-faire un corps qui pourtant ne s’aimait pas complément. C’était aussi pour ça qu’elle le remerciait mais la réponse fut étonnante. Le bruit venant du ventre de son époux la fit cligner des yeux puis exploser d’un rire vibrant qu’elle cacha sur son torse. Aucun sens du timing et le charme évincé d’un scorpion grillé au soleil. Elle lui asséna une tape amicale avant de lui complaire en lui grimpant dessus. « Je suis content que tu sois ma femme et que tu portes notre enfant. Un jour, l'être qui grandit dans ton ventre régnera sur Denfert, sans doute bien mieux que je ne le ferai jamais mais avant d'être un Seigneur, il sera notre premier né. Puisse t-il ou elle posséder mon sens du combat, notre beauté et ton intelligence.» Le rire se transforma en autre chose et elle pencha son visage sur le côté en le regardant, le cœur battant à tout rompre en elle, glissant presque au bord des lèvres sous l’émotion. Il le pensait n’est-ce pas. Elle déglutit en baissant les yeux, ne sachant comment formuler la vague qui passait sur elle, trop grande. On lui avait dit tant de choses sur Ulwyck Uller, qu’il était volage et indolent, que rien ne lui était sérieux et encore moins une épouse, qu’il aimait se battre et ne dormait jamais deux fois dans le même lit… c’était probablement vrai mais ça n’importait que peu, parce qu’il y avait le reste, la douceur et la passion et les rires qu’il avait parfois, éclatant comme des bulles de savon au-dessus d’un bain odorant, il y avait la générosité de ses regards et ses paroles envers elle, toujours empreinte de bonne intention.

Elle eut un sourire bien à elle, un secret dansant silencieusement sur la pointe de sa langue. « C’est étrange… tu es étrange Ulwyck. » L’hôpital qui se fichait de la charité en vérité mais ce n’était pas l’important là aussi. Les apparences sont trompeuses. Non, ce qui l’était, c’était la lueur nouvelle dans les iris bleutées de la dornienne.  « Mais je te crois. » Elle risquait tant et pourtant,l’idée de lui faire confiance l’effleura sereinement comme si finalement, la décision n’était qu’inévitable. « Pourquoi dis-tu que tu ne saurais régner sur Denfert ? » La demeure des Uller était aride, sèche, battu par les vents de sable, baignés des marécages jaunâtres. « Nous pourrions élever des chevaux des sables. Le terrain s’y prête après tout. La maison Uller est l’une des plus respectées de Dorne et tu seras parfait quand il le faudra… aussi loin que les sept le permettront. » Elle l’embrassa chastement avant de se détacher de lui en roulant aimablement à ses côtés.

Teora n’avait pas eu mauvaise impression de lord de Denfert. Le frère d’Ulwyck était certes plus âgé et vindicatif lui semblait-elle, mais elle avait été si effrayée par la cérémonie qu’elle n’avait pas fait plus attention que ça à lui durant son court séjour dans sa nouvelle demeure. Elle étouffa un bâillement, le corps repu et heureux, sa main glissant sur son ventre de façon absente. Est-ce qu’elle était heureuse de la rapidité de cette grossesse ? Certaines femmes attendaient mois et années et il fallait croire que la première fois avait été la bonne pour elle. « Ce sera un fils, tu sais. » Sa voix se fit murmure. « Nous choisirons le nom… quelque chose … » Les paupières se firent lourdes et elle ferma les yeux, le souffle pâle de la nuit faisant à peine bouger les rideaux vaporeux. « Demain, tu resteras avec moi ? »

Elle n’entendit pas sa réponse, happée par le sommeil.


© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
 
Confessions Nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» Perturbation nocturne ◊ (22/12 - 04:07)
» Solitude nocturne [Nocturne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 2.0 :: RP terminés-
Sauter vers: