RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

Partagez | 
 

 Discussion matinale | pv Azilys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 3152
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Discussion matinale | pv Azilys   Sam 17 Juin - 18:40


Discussion matinale
Azilys & Alyx | 298, lune 12, semaine 2

Alyx s’était réveillait tôt, tiré du sommeil pour une nausée désagréable. Ne voulant pas réveiller Daven qui dormait à côté à ses côtés, elle se leva le plus doucement possible, tentant d’ignorer cette sensation dérangeante qui l’avait déjà saisie la veille au soir. La fatigue se voyait sur le visage de la jeune femme, ses traits étaient tirés montrant qu’il lui manquait plusieurs heures de sommeil. Elle ne s’était pas vraiment couché tôt, bien qu’elle avait rejoint sa couche plusieurs heures avant les autres convives de Montargent qui se réjouissait des festivités suite aux noces d’Azilys et d’Humfrey. Elle n’avait même pas pu prévenir sa meilleure amie, cela ne lui était même pas vraiment venu à l’esprit. Les évènements qui s’étaient déroulés l’avaient chamboulé plus qu’elle n’aurait le cru. Son époux avait réussi à trouver le mestre des Serrett, et son verdict était sans appel…Alyx portait la vie en son sein, elle portait l’enfant de son époux, son héritier, un héritier pour la famille Lefford. Dans plusieurs lunes, elle serait mère et mettrait au monde un enfant à la Dent d’Or. Les cris d’un bambin viendraient se percuter contre les murs de la forteresse et cela ferait dix-huit années alors qu’aucun enfant n’avait vu le jour dans la demeure des Lefford.

La jeune femme avait délibérément arrêter le thé au lune mais jamais elle n’aurait cru qu’un enfant viendrait grandir en son sein aussi rapidement. C’était inespéré, cela lui était arrivé si vite, elle ne se sentait pas prête même s’il lui restait au moins sept lunes pour s’y préparer. Pourtant elle avait vu la joie briller dans les prunelles azurés du lion qu’elle avait épousé, elle voyait son bonheur de devenir un père. Elle le lui avait promis et son corps avait malgré elle tenu sa promesse. Les dieux les bénissaient sans qu’elle n’ait murmuré la moindre prière. Le destin était bien étrange et réserver des choses bien étrange. Mais elle affronterait cela la tête haute, malgré les doutes qui étreignait son cœur encore jeune. Dans sa tête résonnait les derniers mots de sa mère, être brave, être forte. Elle avait donné sa parole et elle honorerait la promesse faite à sa mère jusqu’à son dernier souffle. Elle ne la trahirait pas.

Une servante l’aida à s’habiller en silence, enfilant une robe simple, sans extravagance et ses boucles brunes retombaient souplement sur ses épaules et dans son dos. Alyx quitta ses appartements et se dirigea vers les écuries où elle savait que se trouverait sa jument mais également le petit lynx de fumée qu’elle avait recueilli à Hautjardin et c’était pour lui qu’elle venait. Le petit félin la reconnu et poussa une sorte de miaulement. Il avait grandi, reprit des forces. Elle ouvrit doucement la cage où il se trouvait et le prit délicatement dans ses bras avant de repartir. Elle connaissait Montargent suffisamment pour s’y balader sans s’y perdre. La demeure de sa meilleure amie n’avait que peu de secret comme la Dent d’Or avait peu de secret pour Azilys.

La jeune fille se rendit dans les jardins et s’assit sur un banc posant Iago sur ses genoux, gratouillant l’animal qui se mit à ronronner. Pour le moment, il ressemblait plus à un gros chaton qu’à un lynx terrifiant. Depuis son départ de la Dent d’Or tant de chose s’était déroulée, en si peu de lune. Elle allait avoir tant de chose à dire à son père, mais également éviter qu’il ne s’énerve pour la boule de poile qui était sur ses genoux. Entre l’enfant qui grandissait dans son ventre et le lynx, ce n’était pas la meilleure façon de rentrer chez soi. Cependant, elle n’avait pas le choix, elle ignorait cependant comment aborder tous ces points avec lui. Alyx aimait son père autant qu’elle le craignait, craignant de le voir déçu car à chaque fois qu’elle voyait se regard dans les iris de son paternel, le cœur de la jeune fille se brisait de douleur mais elle ne pouvait jamais le laisser voir cela. Il était l’un des rare à pouvoir la contrôler, à pouvoir lui faire baisser les yeux et renoncer. Il serait probablement satisfait d’apprendre qu’elle attendait un enfant, mais lui dire qu’elle avait ramené un lynx des fumées…il ne prendrait certainement pas la nouvelle d’un bon œil. S’il ne tuait pas l’animal sur le champ cela serait un miracle.
« Que vais-je faire de toi… » murmura-t-elle

Pour toute réponse le lynx se retourna en s’étirant avant de se remettre en boule sous les gratouilles de la brune qui poussa un petit soupire avec aux lèvres un léger sourire amusé. Il ne semblait pas bien s’inquiétait de son destin. Innocent, inconscient du monde réel comme l’était les enfants. Mais Alyx devait réfléchir en adulte et désormais en future mère. Ce n’était pas vraiment si facile que cela en avait l’air pour l’héritière de la Dent d’Or. Elle devrait cependant si faire.
Des pas la sortirent de ses pensées, elle releva la tête pour voir qui arrivaient et elle tomba sur le visage familier d’Azilys, un léger sourire étira les lèvres fines de la Lefford.
« Alors cette nuit de noce ? »

egotrip

1




We are a family, my family. Our Sun is Gold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Paon d'Argent
avatar
Le Paon d'Argent
Valar Dohaeris

Ft : Jenna Coleman
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Waters - Baelor Noirmarées
Messages : 485
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: Discussion matinale | pv Azilys   Lun 3 Juil - 20:56


Discussion matinale
Azilys & Alyx | 298, lune 12, semaine 2

Matinale comme à son habitude, la jeune mariée était partie se balader dans le jardin de son domaine accompagné du Paon offert par son demi-frère. Un mauvais rêve avait troublé sa nuit, sa soeur bel et bien en vie, en soit rien de bien mauvais, mais une fois les yeux ouverts et la compréhension que rien de tout ça était réelle était plus que douloureux. Elle avait beau estimer avoir vaincu son chagrin, le manque était toujours aussi oppressant pour son coeur. Allait-elle réussir un jour à combler son absence ? Cela paraissait impensable. Durant sa ballade à l'air frais, le Paon d'argent avait croisé la route d'Edwin Cendregué, il appartenait à la famille d'où venait l'ancien fiancé de sa jumelle, voulant en découvrir davantage sur cette journée fatidique, elle se retrouva très désappointer en apprenant qu'il ne côtoyait plus sa famille. Finalement, elle préféra couper court à leur discussion. Au loin, elle avait aperçu sa meilleure amie, Alyx et sans aucun doute, elle serait de meilleure compagnie que le Bieffois. Surement avait-elle paru froide, sans aucune considération pour lui, mais dans son esprit, il n'était rien et en vue de son état émotionnel, Azilys n'avait pas eu envie de faire d'effort d'amabilité.

Lançant d'autres graines à Silver pour que celui-ci la suive, l'animal vint à faire son cri bien particulier qui fit sourire Azilys. Continuant sa marche, elle se trouvait tout de même à l'opposé de son amie et vint très vite à se plonger dans ses pensées. Tellement de choses à faire pour le départ des invités, bien sûr, elle avait déjà préparé dans les grandes lignes l'évènement, mais les imprévus étaient souvent de rigueur. Pour le coup, elle avait hâte que Montargentretrouve son calme si apaisant, de toute manière, les seules personnes qu'elle avait été ravie de voir furent Alyx, sa tante et son cousin. Malheureusement, elle n'avait pas eu le temps d'échanger avec son amie et l'avait même perdu de vue pendant le mariage. Qu'est-ce qui avait bien pu se passer ? 

Alyx ne l'avait toujours pas remarqué, tandis qu'elle voyait bien qu'elle tenait son nouvel animal de compagnie. N'ayant guère confiance en celui-ci, aussi petit soit-il encore, elle préféra lancer des graines à bonne distance pour éloigner Silver du Lynx des fumées. Finalement, son amie leva la tête et la fatigue sur son visage fut un choc. Vraiment, elle s'inquiétait pour sa soeur de coeur.

« Alors cette nuit de noce ? »  

La nuit de noces. Elle pouvait lui raconter qu'au début, elle s'était refermée sur elle-même n'étant pas du tout prête à partager ce genre de moment si personnel avec Humfrey, mais qu'au final, son époux avait su la mettre en confiance, du moins assez pour la défleurer. Haussant les épaules, elle répondit tout en s'installant à ses côtés sur le banc : 

- Il a été doux, mais j'étais bien contente que ça s'arrête, après une telle journée, je ne rêvais que de dormir et surtout de silence, fort heureusement, il ne ronfle pas.

Le sommeil l'avait gagnée très rapidement, mais encore à présent, elle grimaçait face aux bruits agaçants qu'émettait son époux durant l'acte. Elle était prête à prier les sept pour le rendre muet s'ils se devaient de retenter l'expérience une fois. Tournant, le visage vers son amie, il paraissait clair qu'elle s'inquiétait et elle lui demanda d'une voix soucieuse :

- Qu'est-ce qui se passe Alyx ?
egotrip

1



I have no rival
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 3152
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Discussion matinale | pv Azilys   Ven 21 Juil - 16:05


Discussion matinale
Azilys & Alyx | 298, lune 12, semaine 2

Son amie haussa les épaules à sa question et vint s’assoir à côté d’elle. Iago arrêta de ronronner, tournant sa petite tête vers celle qui était près de sa maîtresse, la détaillant de ses grands yeux dorés. Mais Alyx n’y fit pas attention, attendant la réponse d’Azilys. Elle fut rassurer d’entendre que le coq s’était montré doux, elle n’aurait guère apprécié qu’il la violente ou utilise la force pour consommer leur mariage. Il était vrai que la première nuit n’était pas des plus agréable, la Lefford avait peu dormi lors de sa nuit de noce même si Daven avait été également doux, la douleur lui avait brûlé l’entrejambe tout la nuit durant, laissant une gêne inconfortable qui ne fut dissoute que le lendemain matin après un bon bain chaud. Cela accumulé à la fatigue des festivités… mais son amie ne semblait pas s’en formalisé.
« C’est donc moins pire que cela pourrait l’être. Je suis soulagée de savoir qu’il ne t’a pas brusqué. »

Si dans ce monde il y avait bien une personne qui arrivait à lire dans le regard émeraude de la Lefford, c’était bien le paon d’argent. Alyx n’arrivait guère à lui cacher beaucoup de chose, et surement son état de fatigue et les jolis cernes qui avaient pris place sur son visage n’étaient pas étrangères à la question qui franchit les lèvres de la Serrett. Le regard d’Alyx dévia sur le paysage qui s’étalait devant les yeux se remémorant les évènements de la veille. Tout était allé beaucoup trop vite, elle n’avait pas eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait qu’elle devait assumer ce qui grandissait en elle. Cela l’effrayait un peu…même beaucoup, plus qu’elle ne pourrait se l’avouer. Pourtant elle était en âge d’être mère mais elle n’avait guère l’impression d’être prête à cette étape de sa vie.
« Par où commencer… hier soir, j’ai du partir plus vite que je ne l’aurais voulu… mon estomac n’a pas vraiment été très coopératif, mais ce n’est pas dans mes habitudes d’être malade de la sorte. Je suis donc allée voir ton mestre et… le verdict n’était pas vraiment celui que je voulais entendre bien que cela ait enchanté Daven… je… J’attends un enfant Azilys… et la vérité c’est que je suis morte de trouille. »

Elle se sentait comme une enfant prit en faute alors que la nouvelle en ravirait plus d’un, mais elle…cela n’avait pas l’effet qu’elle aurait pu croire. Elle ne se sentait pas prête, pourtant elle se doutait que cela arriverait tôt ou tard. Avec l’arrêt de la prise du thé au lune, l’évènement devait arriver. Mais Alyx avait cru avoir encore plus lunes devant elle avant d’apprendre que la vie grandissait en son sein. Les Lefford avaient besoin d’un héritier, et cela reposait sur ses épaules à elle vu que Leo ne reprenait pas d’épouse, toujours fidèle à sa défunte épouse, Orelia. Mais la jeune fille se demandait si elle avait les épaules pour assumer la maternité et même la promesse faites à sa mère, n’arrivait pas à lui redonner des forces pour affronter cela.  

« Tout va beaucoup trop vite, je pensais avoir encore quelques lunes avant de tomber enceinte… mais visiblement les Sept en ont décidé autrement. »

egotrip





We are a family, my family. Our Sun is Gold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Paon d'Argent
avatar
Le Paon d'Argent
Valar Dohaeris

Ft : Jenna Coleman
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Waters - Baelor Noirmarées
Messages : 485
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: Discussion matinale | pv Azilys   Sam 29 Juil - 12:13


Discussion matinale
Azilys & Alyx | 298, lune 12, semaine 2

Les deux amies se retrouvaient dans les jardins de Montargent, l'air frais dû à la hauteur de la montagne, oùavait été construit le château leur donnait une bonne couleur de teint, mais ne cachait pas les cernes du charmant visage d'Alyx. Elle semblait si fatiguer, un fait qui inquiétait le Paon d'argent. La fille de la dent d'or était la dernière personne sur cette terre à laquelle, elle était attachée. Azilys savait que l'attachement pouvait autant apporter le bonheur que la souffrance, ayant plus subi la souffrance dans ce genre de relation, mais il lui était impossible de s'éloigner de son amie, elle était sa soeur de coeur, celle qui la connaissait et qui n'irait jamais la juger, car elles étaient les mêmes. 

Le sujet de sa nuit de noces fut très vite évincé, Azilys ne tenait pas en parler plus que ça. Oui, par chance, ce n'était pas une grosse brute et d'une certaine façon, le Paon d'argent l'avait toujours su, sachant très bien quel type d'homme, elle avait choisi pour partager sa vie. Pour dire vrai, il viendrait plus à la désespérer par ses attraits du chevalier qui sert la veuve et l'orphelin que par la moindre peur de violence de sa part. Plongeant son regard dans celui de son amie, elle préféra lui demander ce qui se passait, voulant savoir ce qui avait Alyx dans un tel état de fatigue. La première réaction de l'héritière de la dent d'or fut de dévier son regard vers le paysage qui s'offrait à elle. Signe qu'Azilys ne s'était pas trompé, il y avait bien une chose qui clochait.

« Par où commencer… hier soir, j’ai du partir plus vite que je ne l’aurais voulu… mon estomac n’a pas vraiment été très coopératif, mais ce n’est pas dans mes habitudes d’être malade de la sorte. Je suis donc allée voir ton mestre et… le verdict n’était pas vraiment celui que je voulais entendre bien que cela ait enchanté Daven… je… J’attends un enfant Azilys… et la vérité c’est que je suis morte de trouille. »

La raison de son absence de la salle du banquet s'expliquait à présent, Azilys ne l'avait pas vu partir en hâte, la dernière fois qu'elle l'avait aperçu le Paon d'argent venait de faire rencontrer sa famille Fer-nés avec celle du Conflans, un grand moment de la soirée et moment que son époux avait gâché avec sa stupidité. Cette nouvelle lui était étrange à l'oreille, son regard quitta le visage de son amie pour regarder aussi face à elle. Un enfant. Alyx allait avoir un enfant. Pour dire, elle ne savait même pas quoi répondre à cette annonce.

« Tout va beaucoup trop vite, je pensais avoir encore quelques lunes avant de tomber enceinte… mais visiblement les Sept en ont décidé autrement. »

Un bébé. Azilys était loin de sourire. Elle-même n'était pas pressée de vivre cet instant, sachant bien les risques encourus d'un tel évènement. Puis être mère l'obligerait à s'attacher à ses enfants et de souffrir s'ils leur arrivaient quelques choses. Non, pour sûr, être enceinte, était loin de l'enchanter, tout comme de savoir que son amie l'était. S'il lui arrivait, le moindre malheur, le Paon d'argent n'hésiterait pas à s'en prendre au Lion d'Alyx. Soufflant, un grand coup, elle ouvrit enfin la bouche :

- Pour être franche, je ne suis pas certaine que tu aurais été plus prête à être enceinte dans quelques lunes. Les femmes saines d'esprit savent très bien ce qu'on encourt avec une grossesse, il est normal que tu aies peur. 

Là, elle lui attrapa la main. Azilys était bien incapable de lui mentir, de lui dire que tout se passerait bien, car jamais, elle n'avait menti à son amie et cela ne commencerait pas aujourd'hui. Pourtant, elle était prête à prier les sept pour que tout se passe bien. 

- Je serai là pour toi, pour t'accompagner le long de ta grossesse et espérons qu'un garçon naisse.

Un garçon en pleine forme qui lui permettrait de ne plus à avoir à enfanter. Resserrant son emprise sur la main de son amie, son regard vint à se poser sur son ventre, voir si elle pouvait voir déjà les changements chez Alyx. 

- Tu te sens différente ?

egotrip

1



I have no rival
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 3152
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Discussion matinale | pv Azilys   Mar 22 Aoû - 13:01


Discussion matinale
Azilys & Alyx | 298, lune 12, semaine 2

Azilys avait raison. Elle n’aurait pas été forcément plus prête dans quelques lunes que maintenant. Elle n’aurait probablement jamais été prête à devenir mère. Elle n’était pas ce genre de femme à l’instinct maternel, elle ne s’extasiait pas devant les bambins, préférant les fuir que de subir leur compagnie. Alors se dire qu’un enfant grandissait dans ses entrailles…Ce n’était vraiment pas le rêve d’Alyx. Bien qu’elle avait été le rayon de soleil de ses parents, que ça mère avait toujours eu le sourire en la voyant, elle n’était pas comme elle. Elle ressemblait beaucoup plus à son père qu’à sa mère. La seule chose que les jeunes femmes avaient en commun c’était la force, le courage et leurs yeux verts. Elle avait le sang Fléaufort au fond de ses yeux mais tout son être était Lefford. Mais être mère et donner un lionceau au sien, à son époux…elle doutait de pouvoir tenir la promesse qu’elle avait faite à sa mère avant de mourir, elle l’avait toujours tenue…Jusqu’à aujourd’hui.

Un vague sourire naquit sur le visage de la fille de la Dent d’Or au mot de son amie. Elle savait qu’elle pourrait toujours compter sur le paon d’argent. Elle serait toujours là pour elle, et cette pensée lui donnait un peu de force pour affronter sa grossesse. Ce n’était pas chose aisé. L’honnêteté d’Azilys était ce qu’elle avait de plus cher dans ce monde. Son amie ne lui faisait pas miroiter que tout irait bien, qu’elle ferait une bonne mère. Non, elle était réaliste, elle comprenait Alyx mieux que quiconque et elles se seraient les coudes et inversement. Elle était si semblable que les soucis de l’autre étaient aisément compréhensibles pour la deuxième.
« Ton soutien me sera d’une aide précieuse. Et si les Sept ne m’accordent pas un fils…Je ne préfère pas y penser. »

Elle devait avoir un fils, pour la ligner des Lefford. La maison ne pourrait surement pas supporter une autre mariage matrilinéaire. Elle devait avoir un garçon, un héritier, pour le prestige et la pérennité de sa maison. Son père avait besoin d’un petit fils, Daven espérait un petit lion. Alyx elle n’avait pas de préférence, elle voulait juste que tout se passe bien et que les dieux lui accordent cet héritier que tout le monde attendait d’elle. Etre une femme dans ce monde d’homme n’était pas si facile, même pour les deux jeunes femmes qui avaient réussi à tirer leur épingle du jeu grâce à leur éducation et leur caractère fort. On les redoutait mais sur certains points, on attendait d’elle la même chose que toutes les autres. Et cela rebutait fortement la jeune Lefford. Mais on ne lui laissait guère le choix.

Se sentir différente, non. Alyx restait toujours la même, elle était juste malade. Des nausées fortes et désagréables. Mais elle n’avait pas d’instinct différent de l’ordinaire. Ses hormones lui jouaient des tours et la rendait imprévisible et de mauvaises humeurs beaucoup plus aisément mais au fond, elle restait la même. Et elle refusait de changer malgré la chose qui grandissait en son sein. Il était hors de question qu’elle s’éloigne du chemin sur lequel elle marchait depuis tant d’année déjà.
« En dehors des nausées matinales, et de mes sautes d’humeurs inexpliqués je ne me sens pas plus différentes qu’en temps normal. Et j’espère que cela restera ainsi. Je ne veux pas changer parce que je vais avoir un ventre rond pendant plusieurs lunes. Et je compte sur toi pour me remettre sur le droit chemin si je commence à changer car ce n’est surement pas Daven qui le fera, ni mon père. »

Azilys serait son soutien le plus précieux durant cette période. Elle était la seule à pouvoir la comprendre, à pouvoir garder une influence sur elle, à la soutenir dans cette épreuve de la maternité. Et quand se sera au tour d’Azilys, la fille de la Dent d’Or sera également présente pour son amie.


egotrip





We are a family, my family. Our Sun is Gold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Paon d'Argent
avatar
Le Paon d'Argent
Valar Dohaeris

Ft : Jenna Coleman
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Waters - Baelor Noirmarées
Messages : 485
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: Discussion matinale | pv Azilys   Sam 9 Sep - 18:05


Discussion matinale
Azilys & Alyx | 298, lune 12, semaine 2

Il lui était étrange de se dire que son amie allait devenir mère, cela prouvait que la vie avançait durant l'écoulement des jours. Malgré son plus jeune âge, Alyxdécouvrait les premiers déplaisirs des femmes avant elle, le mariage, apprendre à apprécier son époux ou même l'aimer dans le cas de sa soeur de coeur, puis pour finir engendrer un héritier. Le paon d'argent ne l'enviait vraiment pas, quelle femme saine d'esprit le ferait. Donner la vie était dangereux, beaucoup de femmes avaient péripar ce biais et c'était inquiétant. Azilys ne voulait pas la perdre dans ces conditions, elle lui promis donc d'être à ses côtés pour traverser cette épreuve qu'était la grossesse, elle ne la laisserait pas seule, et si être auprès d'elle lui serait impossible, les lettres feraient l'affaire, il ne fallait pas oublier que chacune avait son devoir à faire pour leurs maisons respectives. Finalement, après l'avoir observé, tout en lui tenant toujours la main, elle vint à lui demander si elle se sentait différente. Azilys était curieuse d'entendre sa réponse, de comprendre ce qu'elle pouvait bien ressentir, car avoir un enfant dans son ventre devait tout de même apporter de drôle de sensation, en tout cas, c'est ce qu'elle imaginait.

« En dehors des nausées matinales, et de mes sautes d’humeurs inexpliqués je ne me sens pas plus différentes qu’en temps normal. Et j’espère que cela restera ainsi. Je ne veux pas changer parce que je vais avoir un ventre rond pendant plusieurs lunes. Et je compte sur toi pour me remettre sur le droit chemin si je commence à changer car ce n’est surement pas Daven qui le fera, ni mon père. »

Les hommes, une bande de faible, il serait bien ravi de prouver en voyant une femme changer durant sa grossesse que cela prouvait leur supériorité. Il était plus que certain qu'Azilys rappellerait son amie à l'ordre si les sentiments l'emportaient sur la raison lors de sa grossesse. 

- Je le ferais, ne t'inquiète pas. 

Elle n'avait aucun doute qu'Alyx agirait de même avec elle. Entre femmes de leurs styles, elles se devaient de se soutenir, de prouver à tous que rien ne pourrait les changer, même des marmots, d'ailleurs de suite, Azilysajouta : 

- J'espère qu'ils ne vont pas vouloir que tu allaites, des personnes semblent croire que parce qu'on naît femme, nous devons agir comme des juments. Je te dis trouve toi une jeune Conflanaise, je ne doute pas de la qualité de leur lait vu le taux de paysan dans cette région et leur nombre d'enfants. Mais une fois l'enfant sevrée, tu la renvoies chez elle, il ne faudrait pas quelle déverses des drôles d'idées à ton enfant. 

Beaucoup auraient pu être choquées des paroles d'Azilys, mais elle était totalement sérieuse et savait qu'Alyxpourrait comprendre. Il fallait le meilleur pour leur maison et ce n'était pas en mettant sa soeur de coeur dans son rôle de mère allaitante que cela arriverait. Rien ne devait les arrêter de leurs objectifs, puis c'était une chance pour ces femmes du peuple de pouvoir alimenter un enfant de haute naissance, même un privilège. 

- Pour ma part, je vais m'évincer du devoir conjugal, cette nuit aura suffi à faire enrager Tybolt, nul besoin de continuer, j'ai bien le temps pour engendrer un héritier.


egotrip

1



I have no rival
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 3152
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Discussion matinale | pv Azilys   Sam 30 Sep - 15:20


Discussion matinale
Azilys & Alyx | 298, lune 12, semaine 2

Azilys la rassura. Elle n’aurait pas pu espérer mieux de la part de sa meilleure amie. Si certains ne considérait pas la grossesse comme une épreuve, ce n’était pas le cas des deux jeunes femmes. Voir leur corps parfait se déformer, grossir, sentir les émotions s’échapper à leur contrôle. C’était une sensation dès plus désagréable pour des femmes qui aimaient que leur vie soit contrôlé de A à Z. Alyx faisait partie de genre d’épouse qui contrôlait sa famille, ne laissant pas la place à l’imprévu. Mais si elle devait passé de la joie aux sanglots en un claquement de doigt cela allait bien vite l’agaçait et elle espérait bien trouver son amie sur sa route pour la faire sortir de ce labyrinthe émotionnel dérangeant.  Une bonne claque et les idées s’éclairciraient surement beaucoup plus rapidement.

Les propos sur l’allaitement ne choquèrent pas la fille de la Dent d’Or, mais elle écarquilla les yeux car elle n’avait pas vraiment pensé à ce détail. Il était bien évidemment hors de question qu’elle allaite. Il y avait des nourrices qui faisaient très bien le travail. Sa propre mère ne l’avait pas allaité, et elle ne comptait pas le faire. C’était un acte répugnant à ses yeux, les femmes n’étaient pas des vaches qu’on pouvait traite, en particulier les nobles. Cela ne semblait pas déranger les paysannes qui se baladaient souvent le sein à l’air avec un bambin en train de sucer le bout de chair de façon avide. Sans parler de tous les désagréments que l’allaitement apportait. Elle aurait suffisamment de soucis avec sa poitrine après l’accouchement, ce n’était pas la peine de s’en ajouter.
« Ils m’entendront s’ils veulent que j’allaite. Mais je ne pense pas que mon père dira quoique ce soit. Ma mère ne m’a pas donné le sein. Non et puis, cela abîme considérablement la poitrine, je n’ai guère envie d’avoir les seins pendant pour le restant de mes jours.  Daven n’est déjà pas très fidèle mais si mon corps n’est plus attrayant, autant dire que je ne le verrais pas souvent dans ma couche. »

Alyx n’était pas aussi coquette que les dames du Bief, cependant elle tenait à son apparence. Etre élégante, bien apprêter avec tous les éléments de son corps bien portant était important. Elle était encore jeune, alors si sa poitrine devait devenir flagornante…Non elle ne pouvait décidemment pas le concevoir.
« Et la nourrice n’aura pas à ouvrir la bouche, je refuse de l’entendre jacasser. Et pour l’éducation, je me méfierais de tout le monde. Daven voudra en faire un lion mais ce sera un Lefford et rien d’autre. Heureusement sur ce point, j’aurais le soutien de mon père. »

Daven et ses ambitions. Cela le nuirait un jour ou l’autre, Alyx le savait très bien. Elle avait très vite apprit à cerner son époux pour mieux le contrer s’il jamais il oubliait ce que leur mariage avait signifié pour lui. Il avait dit adieu à toute prétention sur la famille Lannister, il portait toujours le nom des lions mais sa vie appartenait désormais à la famille Lefford. Et ce n’était pas avec de douces caresses le soir, qu’il pourrait amadouer la fille de la Dent d’Or sur ce point. Elle tenait beaucoup trop à son héritage, à sa famille, à sa maison pour changer sur ce point. On ne jouait pas avec Alyx, elle jouait avec lui. Et elle préférait le laisser miroiter qu’il pouvait avoir une influence sur elle, mais ce n’était pas le cas. Aucun parieur n’oserait dire que le lion arriverait à dompter la fille de Leo. Personne. C’était impossible. Elle éprouvait un attachement certains à son époux, elle pouvait même dire qu’elle l’aimait profondément. Mais c’était bien la seule chose.

Un léger sourire amusé étira les lèvres fines d’Alyx à l’annonce d’Azilys. Le mariage de sa meilleure amie n’était qu’un terrible stratagème pour rendre Tybolt jaloux et lui faire payer ses erreurs. Cela avait été payant et désormais, l’eau pouvait recommencer à couler sous les ponts, bien qu’il fallait qu’elle reste vigilante. Une rivalité naitrait surement entre l’époux et le frère de la Serrett. Le coq et le paon se jaugeront l’un à l’autre afin de remporter le cœur de la belle. Ils le feraient comme deux idiots. Mais Alyx était prête à mettre sa main à couper que cela arriverait un jour ou l’autre.
« Je ne peux que te comprendre. Si je souhaite que la maison Serrett soit un héritier digne de ce nom, je désire également que tu sois préservé de la grossesse assez longtemps pour profiter de ta jeunesse. Je ne comprends pas les femmes qui envient leur voisine enceinte. Cela n’a aucun sens. »

Les doigts d’Alyx continuèrent de gratter le cuir du lynx de fumée qui était toujours posé sur ses genoux et qui s’était roulé en boule pour faire un petit somme. Cette bête passait plus de temps à dormir qu’à faire autre chose. Mais ce n’était pas la jeune femme qui allait s’en plaindre, au moins il restait calme et ne ferait pas de grabuge donnant une excuse à Daven pour le tuer.
« Quels sont tes plans désormais que ton mariage a eu lieu ? »


egotrip





We are a family, my family. Our Sun is Gold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Paon d'Argent
avatar
Le Paon d'Argent
Valar Dohaeris

Ft : Jenna Coleman
Multi-Compte : Dacey Mormont - Andar Royce - Leeven Waters - Baelor Noirmarées
Messages : 485
Date d'inscription : 30/09/2016

MessageSujet: Re: Discussion matinale | pv Azilys   Sam 7 Oct - 16:01


Discussion matinale
Azilys & Alyx | 298, lune 12, semaine 2

Azilys n'avait pas réellement envisagé ce que devenaient les seins après un allaitement. Pour elle, rien que déjà l'idée d'avoir un enfant accroché à une partie de son corps lui paraissait insupportable, mais si en plus cela abîmait cette partie du corps, il n'y avait même plus à réfléchir, jamais elle ne viendrait à devenir une vache, de sa vie. Quel plaisir pouvoir y trouver certaines femmes ? Vraiment, elle ne les comprenait pas. En tout cas, du moins, elles partageaient ce même point de vue, d'un certain sens, il n'y avait rien d'étonnant, tout comme les infidélités de Daven. Les hommes étaient incapables de se retenir devant une jolie femme et tant que cela ne faisait pas souffrir sa soeur de coeur, Azilys n'irait pas s'intéresser à celle qui partageait le lit du Lion, mais elle restait aux aguets, prête à tout pour protéger l'héritière de la dent d'or. Est-ce qu'Humfrey viendrait à la tromper ? Est-ce qu'elle serait vexée qui le fasse ? Non, il restait un homme, tout ce qu'elle ne voudrait pas, c'était qu'il ramène un bâtard et tout comme son amie, qu'il se mêle de l'éducation de l'héritier de Montargent. Leur enfant serait un Paon à part entière. Si Alyx pouvait avoir le soutien de son père, le Paon d'argent savait qu'elle ne pourrait compter que sur elle-même pour le faire, mais en même temps Humfrey n'était pas Daven, l'ambition ne coulait pas dans ses veines. Puis, un héritier ne viendrait pas de suite, enfin, c'était ce qu'elle se disait. Sans attendre, elle annonça à son amie qu'Humfrey n'était pas prêt de repartager sa couche, n'ayant pas besoin d'aller aussi loin pour faire enrager son demi-frère, simplement lui faire penser que cela se passait.

« Je ne peux que te comprendre. Si je souhaite que la maison Serrett soit un héritier digne de ce nom, je désire également que tu sois préservé de la grossesse assez longtemps pour profiter de ta jeunesse. Je ne comprends pas les femmes qui envient leur voisine enceinte. Cela n’a aucun sens. »

Levant les yeux au ciel, montrant par ce biais, qu'Azilys ne comprenait pas non plus comment des femmes pouvaient envier une grossesse, vouait leur vie à devenir mère, comme si c'était le plus grand bonheur du sexe féminin. Oui, Azilys ne pouvait pas se résoudre à si peu, à ce rôle si peu intéressant à son regard. Dans son esprit, il était facile de se dire mère, mais pas forcément gérante d'une terre, surtout en étant femme. Elle était née pour Montargent, pour préserver son nom de famille et si un jour, un enfant viendrait, cela serait plus pour son fief que pour un sentiment d'appartenance à un bébé. Son regard se porta sur le lynx d'Alyx, elle le caressait, le protégeait, tout comme Azilys s'occupait de Silver. C'était bien la preuve qu'elles étaient capables de choyer, d'être aimantes, mais à la fois, il ne fallait pas oublier qu'aimer puisse détruire dans tous les sens du terme.

« Quels sont tes plans désormais que ton mariage a eu lieu ? »

La première étape de son plan s'était terminée avec son mariage, à présent, la deuxième phase commençait. Cette dernière année avait été très difficile pour Azilys, ayant porté un deuil puis un autre, il n'y avait rien de pire que de se sentir impuissante. La mort était inévitable, son seul pouvoir était de faire payer celui qui était responsable de la mort de sa soeur et son frère, mais surtout des souffrances engendrées. 

- Faire croire à Tybolt que je tombe amoureuse d'Humfrey. Un réel défi, tu peux me croire !

Humfrey n'était pas un vilain bougre, il était seulement trop pacifique, trop honorable, trop souriant. À vrai dire, il était son opposé qui voulait bien faire pour lui plaire et même si cela aurait pu lui plaire, ce n'était pas forcément le cas, car il n'égalait en rien Tybolt, en tout cas, lorsque celui-ci était rentré dans sa vie. Il avait été le premier à la comprendre, à lui faire confiance, à ne pas douter de sa parole et de sa condition de femme puis comme beaucoup d'hommes, il avait fini par la sous-estimer, la bafouer, la ranger comme une appartenance.

- Tu sais que je veux toujours le faire payer, j'ai besoin de ma vengeance pour ce qu'il a fait aux miens et en même temps hier soir, sa seule présence m'a rassuré avant de rejoindre Humfrey dans la chambre. Une part de moi voulait qu'il me sauve de mon devoir conjugal...ma haine l'emporte toujours sur l'amour quand il s'agit de Tybolt...enfin je crois.

Azilys arrivait à ouvrir son coeur à son amie, à lui parler de ses doutes. La vengeance était un chemin dangereux, mais elle ne pouvait plus reculer. Non, la faiblesse ce n'était pas pour elle. La Serrett arriverait à le faire souffrir et ressentir ce qu'était de perdre son plus grand amour et à jamais, Aliénor resterait le sien, tout comme dans la vision de Tybolt, il semblait que ça soit-elle. 

- Ne t'en fais pas pour moi, une Paon peut perdre des plumes, cela ne l'empêche pas de l'emporter. Les Serrett n'ont nul rival et je suis bien plus une Serrett qu'il ne le sera jamais.

egotrip

1



I have no rival
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La fille de la dent d'or
avatar
La fille de la dent d'or
Valar Dohaeris

Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Caron || Wylla Manderly
Messages : 3152
Date d'inscription : 27/08/2015

MessageSujet: Re: Discussion matinale | pv Azilys   Jeu 12 Oct - 19:48


Discussion matinale
Azilys & Alyx | 298, lune 12, semaine 2

Les deux jeunes femmes avaient le même avis sur la question, et leur homme respectif pourrait bien dire ce qu’ils voudront, elles ne plieraient pas, elle n’allaiterait pas. Une nourrice venue du peuple s’occuperait de l’enfant. Une chance pour la femme qui serait choisi. Servir les Lefford ou encore les Serrett pour une tache aussi noble, cela n’arrivait qu’une fois dans la vie et la nourrice devrait se montrer honorer par cela. Nourrir un nourrisson prenait du temps, un temps qu’elles n’auraient pas en tant qu’héritière de leur maison, elles avaient des devoirs à remplir et ce n’était pas un bébé à peine né qui devrait leur prendre tout ce temps. Alyx doutait sur sa capacité à être une mère. Elle ne ressentait nullement une fibre maternelle quand elle voyait un enfant, même en ayant appris qu’un petit être grandissait dans ses entrailles. Rien. Juste un sentiment de gêne et de se dire que les neuf prochaines lunes seraient longues. Elle avait passé presqu’une lune et demi sans savoir, elle aurait presque préférer ne pas savoir et continuer sa vie normalement. Mais ces nausées perturbaient son quotidien et elle était forcée d’admettre qu’à partir de ce jour, tout serait différent. Son physique changerait, puis reprendrait à peu près la forme qu’il avait avant, mais un enfant viendrait brailler dans leurs oreilles, un enfant à éduquer, à former pour être le parfait héritier de ses parents. Une tâche bien compliquée. Comment avait fait ses parents à elle ? C’était une question que se posait souvent la jeune femme. Sa mère lui aurait probablement répondu que chaque couple était différent et abordait cette nouvelle étape de la vie différemment. Sa mère l’avait désiré plus que tout, alors qu’elle…elle ne voulait pas vraiment de cette enfant. Elle avait arrêté de prendre du thé au lune car des sentiments étaient nés…Mais dire qu’elle avait envie d’avoir cet enfant non. Ce n’était qu’un devoir qu’elle se devait d’accomplir car elle était une femme. Et c’était tout ce qu’il y avait à en retirer.

Elles changèrent de sujet, le sujet initial de la grossesse les exaspérait toutes les deux et c’était mieux si elles déviaient leur discussion sur des propos qui leur ressemblait bien plus. Des plans, des intrigues, des complots. Car elles étaient faites de ça. Leur vie dépendait de cela, on les avait formés pour suivre les jeux politiques, pour y prendre part de façon subtile avec leur statut de femme. Alors revenir à ses bases qui leur étaient toute deux chers était plus que naturelle. Discuter de leur plan qui avait bien fonctionné jusqu’à présent. Mais Azilys ne voulait pas s’arrêter là et son prochain défi serait de taille. Faire croire à son frère qu’elle aimait son époux, connaissant sa meilleure amie cela serait difficile. Mais le but de la manœuvre était de rendre jaloux Tybolt, de le faire payer pour ce qu’il avait fait aux Serrett. Et Alyx ne pouvait que soutenir son amie.
« Et du coup faire croire à Humfrey que tu l’aimes mais lui expliquer que tu ne veux pas partager sa couche…Il n’a pas l’air très fin…il faut que tu le lui fasses croire à lui aussi mais sans qu’il puisse envahir ton espace personnel et ne pas tout gâcher… Et là ça devient vraiment très compliqué. »

Les hommes et l’amour. C’était déroutant. Incompréhensible. Un homme amoureux pouvait se montrer envahissant, sur protecteur, lourd et prompt à faire des bêtises si leur dulcinée se retrouvait en danger. Des idiots pour résumé. Alyx touchait du bois, Daven ne cumulait pas tous cela et il la connaissait suffisamment pour savoir qu’elle était les limites à ne pas franchir. Mais Humfrey n’était pas le lion. Si l’ambition du Lannister était gênante, il n’était pas idiot, il avait élevé par le père de son épouse. Mais Humfrey…Les Swyft n’avait pas la splendeur des Serrett, des Lefford ou des Lannister. L’héritière de la Dent d’Or avait bien vite cerné l’homme qu’avait épousé son amie. Et il était du genre envahissant et à faire des boulettes s’il pensait Azilys amoureuse de lui. Une situation fort compliqué mais que le paon d’argent relèverai assurément avec brio. Elle pouvait se montrer têtu et déterminé et pour sa vengeance, elle l’était. Mais elle sentit aussi son amie en proie au doute. Alyx posa sa main sur celle de son amie pour la rassurer. Elle pouvait comprendre le défi intérieur que cela représentait pour elle. Mais si elle réussissait, elle en sortirait encore plus forte. L’héritière de Montargent possédait une force que celle de la Dent d’Or ne possédait pas. Se venger d’un membre de sa famille, la Lefford s’en sentirait bien incapable.
« Focalise toi sur ton objectif et ne pense à rien d’autres. Ce n’est pas facile, il reste ton frère mais si tu restes focaliser sur ton but, tu peux réussir. Je crois en toi. Et si tu doutes, tu sais où tu peux me trouver. »

Mais la jeune femme se ressaisit, rien qu’à ses mots Alyx sentit le paon se redresser la tête haute et cela étira les lèvres de la Lefford. Azilys n’était pas une demoiselle dont on volait à la rescousse, elle était bien loin de cela. Elle était forte, et celui qui voudrait se figurer du contraire était un sot.
« Tu auras ta vengeance, je n’ai aucun doute là-dessus mais évite de perdre trop de plume. Je n’aimerais pas devoir te remplumer très chère. »

Alyx faisait rarement des traits d’humour, son amie était l’une des rares personnes avec qui elle se permettait ce genre chose, car elle était si semblable. Elles pouvaient se comprendre en un regard, faire abstraction du monde pour se retrouver et repartir plus forte qu’elles n’étaient arrivées. A deux, elles étaient plus forte, on les craignait bien plus. De vraie terreur mais tout en restant sur le droit chemin, sans jamais commettre d’impaire. Les autres devaient commettre les faux pas pour elles et c’était dans cet exercice qu’elles excellaient. Tybolt finirait forcément par fauter dans l’histoire et ce jour-là, la vengeance de son amie sera complète.


egotrip





We are a family, my family. Our Sun is Gold

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Discussion matinale | pv Azilys   

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion matinale | pv Azilys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une froideur matinale ... [PV]
» [Discussion]Le Site Du Zéro
» flood discussion
» POWERFUL : Forum de discussion
» Une discussion privée [Pv Eva]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Les terres de l'Ouest-
Sauter vers: