RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Le vent glacé du Nord Feat Gudrún 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 Le vent glacé du Nord Feat Gudrún

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Ourse protectrice
Dacey Mormont
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris
Le vent glacé du Nord Feat Gudrún Tumblr_noien6xICr1se0lavo4_250
Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Botley - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 1430
Date d'inscription : 29/06/2016

Le vent glacé du Nord Feat Gudrún Empty
MessageSujet: Le vent glacé du Nord Feat Gudrún   Le vent glacé du Nord Feat Gudrún EmptyDim 28 Mai - 17:05

Le vent glacé du Nord
An 298, Lune 12, semaine 2

Dacey n'était pas une grande adepte de la solitude, être l'aînée de cinq filles devait sûrement en être la cause, mais par contre, elle aimait déambuler sur l'île de bon matin ou bien aller prier les anciens dieux, avoir un petit moment de paix auprès d'eux. La chronologie de sa vie était parsemée de combats divers, certes des luttes qui n'avaient rien à faire dans l'histoire de Westeros, mais sur l'Île aux Ours, elles étaient importantes, car beaucoup des leurs y avaient perdu la vie. Est-ce qu'un jour son peuple serait à l'abri ? Est-ce qu'un jour, elle pourrait ne pas craindre les bateaux qui venaient de la mer ? La menace pouvait venir de partout et elle connaissait cette menace, savait comment la repousser, les armes n'appelaient qu'à répondre avec les armes, qu'à verser le sang de ceux qui voulaient s'en prendre aux habitants de l'île. Un combat de chaque instant, une menace qui faisait s'écouler plus rapidement leur sang dans leurs veines. De peuple de pecheurs, il était devenue peuple de guerrier, simplement pour survivre.

Ce matin-là, alors que Dacey s'occupait de la ronde de l'île, les brumes venant du grand Nord surplombaient la mer environnant l'ile aux ours, une atmosphère aussi magnifique que dangereuse. C'était le genre de moment où les gardes avaient les yeux rivés vers ce qui arrivait de la mer. La guerrière portait son armure sur le dos, masse d'armes à porter de main, ainsi que divers couteaux camoufler. Rien ne devait être pris à la légère. Elle était toujours prête à défendre son peuple et sa famille. Avant de quitter, leur demeure en rondelle de bois, l'héritière de l'ile-aux-ours était rentrée doucement dans la chambre de sa petite fille, voir si elle dormait encore. Celle-ci était engouffrée dans sa fourrure, ses boucles blondes venaient cacher une partie de son visage qui semblait si apaisée. Maeve aurait bientôt deux ans et elle se relevait aussi forte que les femmes de sa famille. Déposant un baiser son front, elle était ensuite partie rejoindre les gardes pour la ronde.

Les pêcheurs s'activaient déjà dans le petit port de l'Île, nullement comparable avec Blancport ou bien Goêville, mais Dacey le trouvait beaucoup plus convivial. Ici, tout le monde se connaissait, chacun mettait sa main à la patte pour les provisions, ainsi que la défense. Voyant Dacey arriver, le peuple ne s'attardait pas à s'incliner face à elle, étant habitué à la voir assez souvent et le travail prédominait sur toutes coutumes par rapport à un rang supérieur. Donnant quelques ordres, un homme vint lui annoncer qu'un bateau venait de la mer. Étant persuadé que ce n'était pas l'un de l'autre, il fit préparer ses hommes à l'attaque et demanda aux femmes de rentrer les enfants. Sa main se préparait à sortir sa masse d'armes avant de reconnaitre un visage familier dans les brumes. Il s'agissait d'un marchand qui venait souvent sur son île chercher du poisson. Tous rangèrent leurs armes et la vie reprit son court dans le port.

La Mormont qui aimait bien avoir des nouvelles du continent vint à la rencontre du marchand, ils échangèrent quelques instants avant de voir une tête blonde descendre du bateau. Cela faisait des années qu'elle n'avait pas revu Gudrún, pour dire depuis son retour de son voyage dans le Sud. Dacey avait demandé à la valoise de rester sur l'ile, le temps que Jorelle et elle se retrouvaient absentes et celle-ci l'avait fait. Pour cette action, Dacey se sentait redevable envers la Valoise et l'accueillit donc avec sourire.

- Gudrún, je suis ravi de te revoir sur l'ile. Posant une de ses mains puissantes sur l'épaule de la guerrière. Qu'est-ce qui t'emmène ici ?

© Nalex


For my mother, for my daughters, for my sisters, for my family and my people,  Here i stand

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Le vent glacé du Nord Feat Gudrún Empty
MessageSujet: Re: Le vent glacé du Nord Feat Gudrún   Le vent glacé du Nord Feat Gudrún EmptySam 3 Juin - 16:38

Le vent glacé du Nord

citation cool ici



Dacey Mormont & Gudrún

Elle ne saurait pas dire depuis quand elle n'était pas venu sur l'Île aux Ours. Un an ? Deux ? Ou alors quelque lunes à peine ? Elle savait juste qu'elle y était allée, y était restée un moment puis était repartie une fois assurée qu'il n'y avait plus de danger. Elle se souvenait juste avoir été du côté des fer-nés pendant des lunes, et finalement être contre eux en étant du côté des Mormont. La fidélité était quelque chose de plutôt inconnu pour elle. Elle allait là où c'était le plus intéressant, sorte d'électron libre. Là où on lui offrait la tranquillité ou de la bonne nourriture, là où c'était le plus intéressant pour elle et ses lubies étranges.

Mais elle se souvenait avoir apprécié l'Île aux Ours, assez pour y retourner en compagnie de Mina. Mais elle ne venait pas sans rien dans la tête, pour une fois, elle avait une idée bien précise.

Sa vie avec Ramsay était devenue compliquée et Mina se retrouvait bloquée, elle n'avait pas grandes possibilités hormis essayer de ne pas être aperçu par les Bolton, et Gudrún ne voulait pas risquer sa peau. Risquer la sienne était une chose à laquelle elle était habituée depuis sa naissance, mais maintenant qu'elle avait une personne à qui elle tenait véritablement, elle ne voulait pas qu'il lui arrive la même chose. Mina avait toujours aimé le Nord, comme elle. Et elle ne voyait pas meilleur endroit.

Elle ne se souvenait pas de ce qui l'avait poussé à quitter l'Île aux Ours alors que tout ce qu'elle voulait s'y trouver ; des gens simples, qui vivaient simplement, qui se battaient quand ils le devaient, qui vivaient quasiment en autarcie. Des gens qui pêchaient et surtout, les animaux qu'il y avait. Un petit village où elle pouvait se souvenir des prénoms et noms des gens, chose pourtant rare. Aujourd'hui, elle ne se souvenait plus du quart des noms de ces gens mais en revoyant leur visages, elle se souvenait d'eux. Ce qui semblait réciproque lorsqu'ils la voyaient arriver. Nombreux étaient ceux qui la saluaient, car nombreux avaient été ceux à qui elle avait filé un coup de main contre certains envahisseurs. L'ironie était que ces envahisseurs, pour la plupart, elle avait été de leur côté quelque années avant d'atterrir ici.

Elle entraînait donc Mina vers ces lieux qu'elle avait appris à connaître, ne perdant pas son temps à contempler les lieux et ne laissant pas non plus ce temps à Mina, elle aurait tout son temps pour le faire après. Mais elles n'eurent pas véritablement l'occasion de s'avancer qu'au lieu de continuer à la saluer, une voix familière l'appelait et s'approchait. Elle regardait la personne en fronçant les sourcils, réfléchissant un petit instant au prénom de cette personne. C'était une des Mormont, pour sûr. Mais elle ne se souvenait pas franchement du reste. Jorelle ? Alysanne ?

- Salut la Mormont. Ravie d'y r'venir, ça f'sait un baille !

Elle riait un peu et rendait le contact de la Mormont, par une tape un peu forte sur l'épaule de celle-ci, sachant qu'elle n'irait pas à tomber comme n'importe quelle lady un peu trop fragile. C'était aussi ce qu'elle se souvenait avoir aimé chez les Mormont ; elles n'étaient pas comme ces ladies pète-cul, elles étaient bien plus fortes. Un peu comme elle, au final.

- J'viens rendre visite pis j'viens voir si vous pouvez pas prendre la Mina.

Directe, droit au but, pas de crème à passer. A quoi ça aurait servi ?

- J'sers l'bâtard du Bolton et Fort-Truc pour elle, c'est pas l'mieux.

Mina soupirait, l'air de dire ; tu pourrais mettre plus de tact, voir même ; je ne suis pas en sucre. Mais comme toujours elle prenait les devant sans se soucier de ce qu'on pourrait en penser. Gudrún parlait souvent de Mina comme si elle n'était pas là, alors qu'elle était souvent juste à côté. La relation entre les deux femmes n'était pas connue, il valait mieux paraissait-il. On disait que ces choses là ne devaient pas se savoir, même si Gudrún s'en fichait bien. Elle tenait alors sa langue comme elle pouvait la plupart du temps. Mina était importante pour Gudrún, comme si elle était sa tête pensante, alors que Mina n'était pas plus instruite, juste un peu plus futée, mais elle n'était pas une lumière non plus. Mais Mina lui rappelait souvent les choses essentielles de la vie, comme quand il faut se laver, quand il faut se coiffer, quand il faut dire certaines choses et éviter de dire d'autres, celle qui lui évitait de se jeter à corps perdus dans une bataille perdue d'avance. Mais Gudrún préférait s'en séparer maintenant, sachant que le fils du Bolton était tout sauf quelqu'un aux côtés de qui Mina devait rester. Alors pour lui laisser une chance, elle n'avait vu que l'Île-aux-Ours.

- Tu nous emmènes ?

L'air de dire, tu nous accompagnes, Gudrún se souvenait du chemin à emprunter jusque là-bas pourtant.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
L'Ourse protectrice
Dacey Mormont
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris
Le vent glacé du Nord Feat Gudrún Tumblr_noien6xICr1se0lavo4_250
Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Botley - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 1430
Date d'inscription : 29/06/2016

Le vent glacé du Nord Feat Gudrún Empty
MessageSujet: Re: Le vent glacé du Nord Feat Gudrún   Le vent glacé du Nord Feat Gudrún EmptyDim 11 Juin - 8:00

Le vent glacé du Nord
An 298, Lune 12, semaine 2

La surprise pouvait se lire son sur visage, jamais elle avait envisagé de revoir Gudrún revenir sur l'île aux ours, son départ datait d'avant la naissance de Maeve, au retour de Jorelle et Dacey du Sud. Sans aucun doute, elle aurait pu rester si elle l'avait souhaité, mais la Valoise semblait être une nomade et décida de repartir sur les routes. Dacey n'eut plus de nouvelle depuis, pour dire, elle-même n'avait plus quitté l'ile-aux-ours, ayant confié son rôle d'émissaire à Lyra, l'héritière de l'ile-aux-ours ne se retrouvait plus dans l'obligation de quitter ses terres. Non, elle avait pu rester près de son peuple, mais surtout de sa fille. En tout cas, elle vint l'accueillir comme une vielle amie et le faites de faire face à une guerrière, permettait de ne pas faire preuve de douceur. Un petit coup sur l'épaule n'irait pas lui emmenait une plainte. Cette femme était simple, sans prise de tête et s'était donc retrouvée appréciée des habitants de l'ile et des Mormont en général. Très vite, Dacey vint lui demander la raison de sa visite, n'ayant pas remarqué encore la personne qui se trouvait à ses côtés.

J'viens rendre visite pis j'viens voir si vous pouvez pas prendre la Mina. J'sers l'bâtard du Bolton et Fort-Truc pour elle, c'est pas l'mieux.

Le bâtard Bolton ?! Dacey n'avait entendu que des rumeurs à son sujet, des histoires comme il était courant d'entendre dans le Nord, même les femmes Mormont étaient suivi d'une légende, mais par rapport au bâtard, ceci était bien plus sombre. Était-ce pour cela que la jeune femme auprès d'elle n'était pas la bienvenue ? où il y avait-il d'autres raisons ? En tout cas, la Valoise ne semblait pas avoir quitté le Nord après son départ de l'île, pour dire rentrer au service des Bolton devait se retrouver à être bien différent que de vivre sur la baie des glaces.

Tu nous emmènes ?

Tous les traits de son visage prouvaient sa réflexion intense. La freux l'avait réellement étonné dans ses paroles, entre être au service du bâtard, mais surtout vouloir que Mina reste auprès des siens et parler d'elle comme si elle incapable d'avoir son propre avis sur la question.

- Je vous y amène.

Donnant quelques ordres aux gardes, elle laissa le chef prendre sa relève. De toute façon, mieux valait que les filles soientescortées jusqu'à la maison, car même si Gudrun était connus des lieux, nul ne pouvait savoir les réactions des gens qu'elles auraient pu croiser. Commençant la marche pour gagner la demeure en rondelle, il allait falloir monter une grande montée pour l'atteindre, le village se trouvant au plus bas d'une grande falaise boisée. 

- Nous verrons avec mère si elle accepte que Mina reste sur l'île-aux-ours, mais cela ne devrait pas gêner si tu apportes ta part de travail.

À la fin de sa phrase, elle s'était directement adressée à Mina, ne pouvait pas l'évincer de la discussion vu qu'il s'agissait de sa propre personne. Pour finir, une fois à bonne distance d'oreille indiscrète, Dacey qui comme tout Nordien, aimait la sincérité, demanda :

- Pourquoi ne pas rester avec Mina au lieu de servir le bâtard Bolton ? De toute façon, qu'est-ce que tu fabriques avec lui ? 


© Nalex


For my mother, for my daughters, for my sisters, for my family and my people,  Here i stand

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Le vent glacé du Nord Feat Gudrún Empty
MessageSujet: Re: Le vent glacé du Nord Feat Gudrún   Le vent glacé du Nord Feat Gudrún EmptyVen 30 Juin - 19:34

Le vent glacé du Nord

bears and snake



Dacey Mormont & Gudrún

Ce n'était pas que l'île ne lui avait pas manqué, c'était juste qu'elle n'y avait plus pensé. Pourtant, ça faisait plaisir de voir les personnes autour d'eux, les personnes la saluer, quand autre part on l'aurait d'abord pourchassé avec une fourche, ici elle semblait être reconnue. Alors oui, c'était bien évidemment plaisant et Mina elle-même semblait avoir du mal à y croire, la pauvre qui n'avait fait que cavaler ces dernières lunes, à vouloir suivre Gudrún.

Gudrún avait l'habitude de prendre les choses en main, pour elle ou pour les autres, qu'on la suive ou non lui était égal. Juste qu'elle pensait qu'on ne le ferait pas pour elle, donc autant foncer sans attendre.

- Merci b'en la Mormont !

Elle parlait de la mère Mormont, ça en revanche, Gudrún s'en souvenait bien. Elle était restée suffisamment sur l'île pour s'en souvenir et s'était sûrement déjà fais réprimander quelque fois pour son comportement - ou peut-être pas - mais Gudrún s'en souvenait bien. Elle croyait aussi que Dacey lui parlait directement mais non, elle s'adressait ensuite à Mina et du travail qu'elle pourrait faire sur l'île. Il était clair que Mina n'aurait pas servi à grand chose en attaque de sauvageons ou fer-nés, encore qu'ils n'attaquaient pas en permanence mais tout de même. Mais elle aurait pu servir à autre chose. Mais Gudrún était convaincue que Mina serait plus en sécurité ici, même avec les attaques, qu'avec les Bolton. Elle avait appris à connaître Ramsay, à l'apprivoiser - autant qu'il était possible avec le bâtard - comme on l'aurait fait avec un animal sauvage et son instinct primitif lui disait de cacher la femelle, avant que le mâle ne s'en prenne à la plus faible. Gudrún ne pouvait pas toujours avoir les yeux sur elle. Et Mina avait toujours voulu voir du monde et surtout du Nord, alors la Freux était convaincue faire ça pour le bien de tous. Car s'il était arrivé quelque chose à Mina, Gudrún aurait voulu abattre le coupable, y serait probablement arrivée ou aurait été arrêtée et probablement tuée, pendue ou qu'en savait-elle encore.

Elle laissait donc Mina répondre qu'elle était capable de certaines choses et qu'elle avait déjà servie quelque maisons à Dorne, se contentant de marcher jusqu'à ce que Dacey lui parle à nouveau.

- J'pourrai rester, ouais, tu sais b'en que j'adore votre île, mais l'bâtard a b'soin de moi. Pour une fois j'suis utile à que'que chose. Y dit qu'il a b'soin de gros bras et qu'une femelle si grande et sale que moi pourrait dissuader j'sais pas qui. Y m'dit pas tout. Parfois l'matin y vient m'chercher et on part en balade, j'crois qu'y surveille les environs pour l'lord Bolton. Qu'une grande et sale comme moi ça les empêch'rait p'têtre de faire des conn'ries parce qu'y m'verraient et sentiraient arriver d'loin. J'pose pas d'questions, j'suis juste.

Elle avait peut-être été aussi utile sur cette île, elle ne savait plus vraiment. Elle regardait autour d'elles, elle se rappelait de certains chemins, avait parfois l'impression d'avoir traversé un lieu en ayant dit ceci ou cela. Mais la Freux avait reçu tant de coups sur la tête au long de sa vie que sa mémoire lui jouait beaucoup de tours, parfois elle se souviendrait des choses, parfois non, parfois elle saurait dire ce qu'elle a fait quand elle était encore une vraie Freux, parfois elle ne saurait pas même vous dire ce qu'elle a fait il y a dix minutes.

Elle regardait à l'horizon, regardait autour d'elles, essayant de se rappeler ce qu'elle avait bien pu y faire. De la pêche, oui, c'était vrai. Lyra Mormont l'y avait aidée, apprendre à pêcher sur l'île, avec un filet ou un harpon. Bastonner oui, elle s'en souvenait, contre qui toute fois, elle ne se rappelait plus vraiment, qui avaient été les ennemis. Pas sûre qu'elle s'en soit d'ailleurs souciée à l'époque ; il y avait un danger sur l'île, il fallait l'éradiquer, elle n'avait pas besoin de chercher plus loin pour agir. Des pêcheurs la saluaient, elle reconnaissait certains visages oui, sans mettre des noms dessus, à l'inverse parfois elle avait des noms mais pas de visages.

- C'pas toi qu'était parti en voyage pendant longtemps ? Ou c'était une d'tes soeur ?

N'avait-elle pas tenue une promesse à une Mormont, à un moment ? Ou à deux, peut-être ? Ou peut-être tous ? Elle se grattait le front en y réfléchissant.

- J'aime beaucoup l'île, c'est b'en calme on dirait. C'est vrai d'jà qu'on y trouve des ours ?

On l'appelait l'île aux ours, alors il devait y avoir des ours, non ?

- Ou alors c'était ta mère et l'ser Jorah qu'on appelait les ours de l'île ?

Elle eût un rire franc en y repensant.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
L'Ourse protectrice
Dacey Mormont
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris
Le vent glacé du Nord Feat Gudrún Tumblr_noien6xICr1se0lavo4_250
Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Botley - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 1430
Date d'inscription : 29/06/2016

Le vent glacé du Nord Feat Gudrún Empty
MessageSujet: Re: Le vent glacé du Nord Feat Gudrún   Le vent glacé du Nord Feat Gudrún EmptyMer 19 Juil - 13:23

Le vent glacé du Nord
An 298, Lune 12, semaine 2

Accompagnant les deux femmes jusqu'à la demeure des Mormont, Dacey observait la dénommer Mina. La Freux voulait que son amie reste en ce lieu et pour ce faire, elle devrait mettre la main à la pâte car malheureusement, l'ile était un fief pauvre et les Mormont ne pouvaient pas se permettre d'accueillir des gens sur du long terme qui restent inactifs, cela ne marchait pas ainsi, ici. Bien plus qu'un peuple, il s'agissait d'une communauté. En tout cas, elle se retrouva rassurée en l'attendait dire qu'elle était capable de certaines choses et qu'elle avait servi quelques maisons de Dorne. Dorne ? Une contrée inconnue pour Dacey, mais en vue de son voyage dans le sud, Mina allait vite comprendre qu'entre Dorne et le Nord, il y avait une grande différence. Finalement, Dacey qui se questionnait toujours par rapport au bâtard Bolton, vint à demander à la guerrière blonde, pourquoi elle ne pensait pas rester avec Mina et surtout à quoi elle pouvait savoir à cette autre maison Nordienne. 

J'pourrai rester, ouais, tu sais b'en que j'adore votre île, mais l'bâtard a b'soin de moi. Pour une fois j'suis utile à que'que chose. Y dit qu'il a b'soin de gros bras et qu'une femelle si grande et sale que moi pourrait dissuader j'sais pas qui. Y m'dit pas tout. Parfois l'matin y vient m'chercher et on part en balade, j'crois qu'y surveille les environs pour l'lord Bolton. Qu'une grande et sale comme moi ça les empêch'rait p'têtre de faire des conn'ries parce qu'y m'verraient et sentiraient arriver d'loin. J'pose pas d'questions, j'suis juste.

Qui pouvait bien repousser Gudrun sur les terres des Bolton ? Ils se trouvaient bien trop au sud pour subir des attaques sauvageonnes. Des problèmes avec les villageois ? En vue de la réputation de la maison, elle n'imaginait pas ceci le faire sans craindre les répercutions. Non, tout cela était véritablement étrange. La vie dans le Nord était dangereuse, sans aucun doute, mais se servir de la Freux d'un repoussoir à un certain type d'ennemie, lui apportait un sacré lot de question. Sans aucun doute, elle évoquerait ce sujet avec Lyra, voir si elle pourrait obtenir des renseignements lors de son prochain voyage d'émissaire, car tel n'était plus sa place de le faire. 

C'pas toi qu'était parti en voyage pendant longtemps ? Ou c'était une d'tes soeur ?

Au final, la fille d'un des clans du Val, ne semblait pas vraiment se souvenir d'elle. Dacey avait oublié qu'elle se servait plus facilement de ses muscles que de son cerveau. Pas étonnant à la voir servir le bâtard sans se poser davantage de questions. 

- Jorelle et moi.

Elle n'émit pas son propre prénom, simplement pour voir si cela reviendrait en mémoire de Gudrun. Se rappelait-elle qu'elle était resté sur l'ile-aux-ours durant tout le temps de son voyage dans le sud à sa demande ?

- J'aime beaucoup l'île, c'est b'en calme on dirait. C'est vrai d'jà qu'on y trouve des ours ? Ou alors c'était ta mère et l'ser Jorah qu'on appelait les ours de l'île ?

Un sourire sincère vint éclairer son visage, comme à chaque fois qu'on évoquait les ours de son île, par contre au moment où il évoqua son cousin, un voile de perplexité s'emparait de son regard. Il était rare, ceux qui évoquait l'ancien seigneur sur l'ile, surtout depuis sa trahison. Car oui, ces agissements avaient provoqué le déshonneur sur les Mormont et ça avait été une lutte pour faire oublier l'ombre Jorah sur l'ile-aux-ours.

- On trouve bien des Ours sur l'île et si certains ressemblent à des humains ou en trouvent d'autres sous la forme animale.

Un peu d'énigme, simplement pour appuyer un peu plus la légende qui suivait les traces des femmes Mormont. Puis dans le fond, les deux étaient vrais. Il y avait bien des ours vivant sur l'île et s'était surement pour cela que les Mormont prirent cet animal pour emblème, collant à la fois, à leurs caractères. 

- Ou as-tu entendu parler de Jorah ?

© Nalex


For my mother, for my daughters, for my sisters, for my family and my people,  Here i stand

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Le vent glacé du Nord Feat Gudrún Empty
MessageSujet: Re: Le vent glacé du Nord Feat Gudrún   Le vent glacé du Nord Feat Gudrún EmptyVen 1 Sep - 1:52

Le vent glacé du Nord

bears and snake



Dacey Mormont & Gudrún

Elle se rappelait toujours plus de l'île à chaque pas qu'elle y faisait, quand Mina se contentait de suivre en regardant les alentours. Gudrún ne saurait dire pourquoi cet instinct de protection envers Mina, Gudrún n'avait déjà aucun instinct de survie, aucun signe d'alerte dans son esprit, aucun "attention, cette personne pourrait te vouloir du mal" qui ne sonnait avant longtemps. Mais avec Mina, les choses étaient différentes, si bien que Gudrún avait pris les devants en voyant Ramsay tourner un peu trop autour de Mina. Ca n'était aucunement de la jalousie, en tout cas, elle n'était pas jalouse de Mina. Mais plutôt mécontente qu'on veuille approcher Mina. Et elle ne savait que trop bien - et pourtant, elle ne savait pas grand chose - ce que Ramsay faisait aux femmes qu'il voulait, il l'avait déjà expérimenté sur elle et si Gudrún était sauvage, Mina lui paraissait plutôt comme une femme assez frêle. Alors elle l'avait déposée sur l'Ile aux Ours, songeant que ce serait toujours plus sauf pour elle ici qu'à Fort-Terreur, dont elle oubliait encore le nom.

- Ah, ouais, Jorelle et toi.

Donc en partie raison, puisqu'elle était partie, elle et une soeur. C'était une question de points de vue après tout. Puis ensuite elle lui confirmait qu'il y avait bien des ours sur cette île, tant humain qu'animaux, ce qui la faisait rire. Un rire qui venait du coeur, comme toujours, bruyant.

- Ah j'me disais b'in. Bah j'sais pu pourquoi j'suis partie d'ici moi.

Pourquoi était-elle partie, c'était une bonne question, parce qu'elle n'en n'avait plus aucun souvenir. Elle revoyait les lieux et se souvenait des chemins, elle se souvenait bien avoir adoré marcher ici, elle se rappelait aussi de la pêche, d'avoir aider les habitants de cette île, comme si elle-même y vivait. Et au final, elle y avait vécu deux années. Il y avait tout pour elle ici, et le peuple qui y vivait, était à la fois simple et fort, des gens comme elle les aimait. Des combattants, aussi, qui n'attendaient pas que ça se passe. Non, elle ne se souvenait vraiment plus pourquoi. Aller au Mur, peut-être, aller même au delà, sûrement, puis on avait du lui dire qu'y aller était risqué, que des centaines de sauvageons risquaient leur vies pour aller vers le Sud, alors pourquoi, "par les sept putain d'enfers", quelqu'un voudrait traverser le Mur et aller plus loin au Nord ? ce à quoi elle aurait répondu "bah, voir des animaux et les légendes". Puis elle la coupait de ses pensées en parlant de Jorah. Qui lui en avait parlé ? Elle se frottait l'arrière de la tête.

- On m'a d'jà parlé d'l'histoire de votre île. J'retiens pas grand chose mais j'ai passé plusieurs années sur votre île. J'me souviens b'in que ta mère s'appelle Maege pis j'me souviens b'in que c'est ta mère. T'croyais que j'allais oublier qui s'est qui est sur cette île ? J'me souviens du nom d'tes soeurs et du tien, c'juste que j'sais plus mettre de visages dessus. J'te rassure, la Mina a pas ces problèmes-là.

Mina soupirait derrière, peu amatrice qu'on parle pour elle, quand bien même c'était devenu une habitude avec Gudrún qui prenait toujours les devants sans attendre. Mais Mina était plus farouche encore et il lui faudrait sûrement un certain temps pour apprendre à parler aux nordiens.

- Pis tu croyais quand même pas qu'j'allais oublier les prénoms d'gens qu'on m'dit qu'y peuvent se transformer en ours ?

Elle riait à nouveau. Elle-même n'était pas convaincue que des hommes ou femmes puissent se transformer en ours mais elle aurait quand même donné cher pour le voir de ses propres yeux.

- Fais toujours si frais ici ?

Elle passait déjà à un autre sujet, sans saisir que Dacey aurait pu être blessée ou autre, par l'évocation de Jorah. Elle évoquait, elle, juste qu'elle ne se souvenait pas d'un temps aussi frais en ces lieux.

- Pis sinon, du coup, t'as trouvé c'que tu cherchais dans ton Sud, toi ?

Elle lui avait bien dis être partie au Sud, non ? Elle avait déjà pris le pli, tout ce qui n'était pas dans les Terres du Nord, était forcément le Sud. C'était simple, c'était tout à fait pour elle. Pas à retenir toutes les régions qu'il y avait à Westeros, juste dire que c'était le Sud. Ce qui, là encore, était simple, et donc parfait pour elle.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
L'Ourse protectrice
Dacey Mormont
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris
Le vent glacé du Nord Feat Gudrún Tumblr_noien6xICr1se0lavo4_250
Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Botley - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 1430
Date d'inscription : 29/06/2016

Le vent glacé du Nord Feat Gudrún Empty
MessageSujet: Re: Le vent glacé du Nord Feat Gudrún   Le vent glacé du Nord Feat Gudrún EmptyVen 22 Sep - 17:03

Le vent glacé du Nord
An 298, Lune 12, semaine 2


Jorah était un sujet à évoquer avec méfiance, il était celui qui avait bafoué les noms des Mormont, celui qui avait trahi les valeurs des anciens dieux et appauvri l'île, tout cela pour les beaux yeux d'une femme. Les Mormontavaient dû se relever après son départ, prouver que l'honneur de la famille restait intact malgré les écarts de Jorah. De toute façon, les terres ne lui appartenaient plus et il était en exil, il n'y avait que l'ombre d'un nom à présent, mais un nom qui lui donna une étrange sensation que la Valoise l'évoqua. Comment avait-elle entendu parler de lui ? Et surtout où ? Savait-elle quelque chose que les Mormont ignoraient . Beaucoup de questions s'imposaient dans son esprit, quand d'un coup, elle répondit :

On m'a d'jà parlé d'l'histoire de votre île. J'retiens pas grand chose mais j'ai passé plusieurs années sur votre île. J'me souviens b'in que ta mère s'appelle Maege pis j'me souviens b'in que c'est ta mère. T'croyais que j'allais oublier qui s'est qui est sur cette île ? J'me souviens du nom d'tes soeurs et du tien, c'juste que j'sais plus mettre de visages dessus. J'te rassure, la Mina a pas ces problèmes-là.Pis tu croyais quand même pas qu'j'allais oublier les prénoms d'gens qu'on m'dit qu'y peuvent se transformer en ours ?

Son visage pris des airs sérieux, au final, elle n'avait pas répondu à propos de Jorah. Évoquant simplement des faits qui paraissaient certes évidents, mais n'expliquaient pas qu'elle puisse évoquer ainsi son cousin. Les femmes étaient réputées pour se transformer en ours, nullement les hommes Mormont, donc cela n'expliquait pas non plus qu'elle connaisse l'existence de Jorah. Mais finalement, son rire la persuada de ne pas chercher davantage. Ce qui avait été dit avait été dit,, il ne semblait même pas que Gudrun réalise la porter de ses paroles.

Fais toujours si frais ici ?

Dacey hocha la tête pour lui répondre. Le froid, elle connaissait depuis son plus jeune âge, l'île ne se trouvait pas sur la baie des glaces pour rien. Les flocons de neige étaient chose courante ici, même durant l'été.

Pis sinon, du coup, t'as trouvé c'que tu cherchais dans ton Sud, toi ?

Au loin, la demeure Mormont faite en rondelle de bois apparaissait. Elles feraient bientôt face à Maege Mormont, si du moins celle-ci se trouvait au logis, ce qui n'était pas choses certaines. Continuant à avancer, elle tourna la tête vers la Freux. Avait-elle trouvé ce qu'elle cherchait au sud ? La plus belle chose qu'elle avait ramenée de son voyage restait Maeve, mais elle n'allait certainement pas l'évoquer.

- J'ai surtout compris que j'étais bien mieux dans le Nord.

La vie dans le sud ne lui avait pas plus, tout comme leurs coutumes, tout différait tellement de sa vie ici. Les pires images qu'elle gardait à l'esprit restaient Port-réal, tant de pauvreté. L'île était peut-être pauvre, mais cela n'apparaissait moins qu'au pied de la richesse royale. Puis que dire de la vision des hommes au sujet des femmes guerrières, ainsi que leur croyance et leur objet de culte. Pour sûr, sa place n'était pas en ce lieu. 

- Le voyage était surtout pour Jorelle, au final, mais au moins maintenant, je pourrais dire que la vie de Sudiste n'est pas pour moi en toute connaissance de cause. 

Sa maison était le Nord, l'ile aux ours, ce logis qui se trouvait face à elle. Pas semblable au château de pierre, mais pourtant si chaleureuse. Dacey ne pourrait pas s'imaginer vivre ailleurs et voir ses enfants grandir quand ce lieu, c'était son identité. 

- Le Val ne te manque pas ?

© Nalex


For my mother, for my daughters, for my sisters, for my family and my people,  Here i stand

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Le vent glacé du Nord Feat Gudrún Empty
MessageSujet: Re: Le vent glacé du Nord Feat Gudrún   Le vent glacé du Nord Feat Gudrún Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vent glacé du Nord Feat Gudrún
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Black Hole, mais d'où vient-il? [Shikaku]
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos
» La région Nord retenue comme pôle de développement par le gouvernement.
» ¤ Température glacée & Tempérament de feu ¤
» Le vent contre la terre (PV Lexy/Kosovo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: