RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

La MAJ aura lieu le week end du 2/3 décembre , tenez-vous prêts

Partagez | 
 

 Chevalier du soleil (FB)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Chevalier du soleil (FB)    Dim 7 Mai - 17:20

Chevalier du Soleil

   
An 292 Lune 2 Semaine 3

   


   
Tyta Frey  & Ulwick Uller

   Le banquet continuait avec beaucoup de joie et allégresse. Un nouveau mariage entre les Frey et l'ouest cela se fêtait en grande pompe. Les Frey et les Lefford avait décidés de faire un tournois et d'invités des chevaliers des quatre coins de Westeros. Le tournoi s'était bien passée et Tyta n'avait cessée d’être émerveillée par les différents blasons des familles. Tyta portait une robe pale pour montrer à tous qu'elle était libre de tout engagement. Tyta regardait son frère qui semblait assez heureux avec sa femme Leonella. Tyta avait peu parlée à la dame de l'ouest mais elle semblait être une femme bien éduquée mais surtout très belle. Anara Farring, sa belle-mère était partie, on ne sait ou rapidement suivit par Walder le Noir. Tyta espérait que le futur bébé la tuerait car cette femme l’énervait au plus haut point, elle n'était rien comme Bethany. Sa sœur Morya semblait parlée à des dames de l'ouest mais cela n’intéressait pas Tyta, elle ne voulait pas parlée chiffon. Le tournoi fut une blague surtout pour les chevaliers Frey qui se firent vite surpassés par le talent et la force des autres chevaliers. La jeune Frey voulait parlée à un de ses chevaliers car son rêve était d'épousée un chevalier et tout le monde disait qu'elle avait la beauté d'une perle. Ce n'était pas un gros tournoi mais des chevaliers de l'ouest et du conflans et d'autres régions plus lointaine. Tyta se baladait un peu plus loin de la foule. Le petit voile blanc dans ses cheveux volait légèrement au vent et Tyta sentait cet air frais lui donnée un petit frisson. Alors qu'elle était perdue dans ses pensées, elle fut surprise par un bruit. Tyta se retourna et vit un jeune homme au teint basané, surement un chevalier Dornien qui était venu. Tyta était absolument curieuse à propos de ce jeune chevalier aux allures si exotique. En plus, ils étaient loin de tout le monde et personne ne viendrait les embêter. Bonjour, je suis Tyta Frey, la petite sœur du marié, enchantez de vous rencontrez. La jeune fille se présenta avec calme et douceur pour montrer son éducation parfaite. Venez vous de Dorne, Ser ? Elle voulait en savoir mieux sur ce jeune homme, s'il était d'une bonne famille.
   

   
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1128
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    Dim 7 Mai - 20:01

Chevalier du soleil

An 292, Lune 2, Semaine 3 - Les Jumeaux



Tyta Frey & Ulwyck Uller

Ulwyck était encore un jeune homme mais il avait été fait chevalier quelques lunes plus tôt. Pour dire vrai, il s'était attendu à être adoubé aussi tôt car son talent était incontestable à ses yeux. Il avait soif d'exploits, de victoire et de montrer sa suprématie au monde si bien qu'il s'était précipité sur le premier tournoi qui s'était présenté à lui. Se tenant aux Jumeaux, dans le Conflans, il n'avait écouté que ses désirs pour se rendre dans cette lointaine contrée en compagnie d'autres chevaliers dorniens bien plus expérimentés que lui.  Il ne fut pas déçu de son résultat. Pour un premier tournoi, son avenir s'avérait prometteur. Un banquet avait été organisé après la compétition afin d'honorer les mariés de la maison Frey et Lefford. La politique avait toujours ennuyé Ulwyck mais l'idée de boire du vin en toute impunité tout en jouant de ses charmes l'avait attiré aux festivités. Le seul bémol était la nourriture qui était fade aux possibles. Peu de senteurs d'agrumes et surtout quasi pas de plats épicés. Sans compter que la température à l'extérieur était bien trop fraîche pour lui. Il était convaincu que sur les terres de Dorne, il aurait encore bien mieux combattu. Il était vêtu d'un pourpoint rouge et d'un pantalon jaune, aux couleurs de sa maison. Ses couleurs faisaient peut-être un peu criardes ici mais il était fier de représenter la maison Uller. Il avait aussi conscience que les dorniens n'étaient pas bien vus dans les autres contrées du royaume. Combien de réplique avait-il entendu dans son sillage mais il s'en gaussait. Si l'une d’entre elles l'auraient réellement touché, le Chevalier de Denfert aurait été mettre son poing sur le groin de l'importun.

Le jeune homme s'était isolé quelque peu parmi la foule, sirotant une coupe de vin qui ne possédait pas ce côté capiteux des breuvages de Dorne. Il observait les gens mais pas comme certains pouvaient le faire afin de se faire une idée d'eux. Au contraire, ses hormones en ébullition cherchait une femme à charmer. Qu'elle soit servante ou dame bien née, il s'en fichait. Pour passer du bon temps, rien ne servait de descendre d'une ancienne et illustre lignée. Les souillons pouvaient posséder tout autant de charme que les dames propres sur elles. A l'écart, personne ne viendrait lui parler et il pourrait faire son marché tranquillement. Son plan ficelé à la va vite tomba rapidement à l'eau quand une dame, sans doute plus âgée que lui lui adressa la parole. Ulwyck la détailla quelques secondes et la trouva à son goût. Toutes les femmes à ses yeux possédaient un certains charme mais celle-ci. Parfois, il fallait gratter un peu pour la dénicher mais ce n'était pas le cas de cette prénommée Tyta. Elle était de la maison Frey, l'organisatrice de ce tournoi. Se courbant légèrement pour lui baiser la main de façon assurée, le jeune homme prit la parole, sa voix teintée d'un accent dornien à coupé au couteau.

«Enchanté. Je suis Ser Ulwyck, de la maison Uller. Je viens en effet de Dorne. Denfert, le fief de ma maison, se trouve dans le désert. Une région des plus magnifiques et indomptables ! Vous ne pouviez trouver meilleur ambassadeur de ses charmes. On ne m'avait pas vanté la beauté des femmes du Conflans mais grâce à vous je vais devoir revoir mon jugement.»


© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    Dim 7 Mai - 21:55

Chevalier du Soleil

 
An 292 Lune 2 Semaine 3

 


 
Tyta Frey  & Ulwick Uller

 
L'homme habillée dans des couleurs chaudes resplendissaient à sa manière. Il y avait quelque chose d’exotique et surtout de nouveau à propos de ce jeune chevalier.  Tyta voulait s’amuse un peu avant d’être ferme dans le carcan d'épouse. Le jeune était un chevalier d'une maison noble de Dorne qui venait directement du désert. Cela donnait un peu vie à cette journée pour Tyta qui rêvait toujours de partir loin du temps gris des conflans pour un lieu plus ensoleillé. La curiosité et aussi l'envie de jouée un peu de ses charmes donnèrent envie à la jeune fille de continuer cette conversation qui s’avérerait très passionnante. Ambassadeur des charmes de Dorne, en effet et Tyta ne cessait de pensée à la beauté de ses hommes du sud qui n’avaient rien à enviés surtout aux hommes de la famille Frey. Le compliment du jeune chevalier fit sourire Tyta et elle fut heureuse qu'un un autre homme en dehors de sa famille et surtout Walder le Noir lui dire qu'elle était belle. Tyta savait que sa beauté pourrait donnée à son père des idées pour la mariée à un grand homme de Westeros mais pour l'instant, elle était libre comme l'air et pouvait s'amuser avec le dornien charmeur. Oh je ne pense pas que vous trouverez plus jolie que moi chez les dames du conflans, par contre chez les dames de l'ouest, leur beauté et raffinement n'est pas à médire dessus. La mariée est particulièrement belle. En tout cas à coté de mon frère Lothar, elle resplendit. La pique destinée à son frère Lothar n'était pas méchante, c'était tout simplement la vérité. Si tout les hommes de Dorne sont aussi charmants que vous, il faudrait que je visite cette région. Les paroles de Tyta reflétaient sa haine envers sa région sans vie mais surtout sa famille qui la rendait folle. Les Frey étaient très riches mais ils ne voulaient trop payés pour des choses futiles comme des belles robes. Pourtant, Tyta avec son caprice avait réussie à pouvoir avoir des robes à la mode et surtout coloré. Le désert, cela doit être une vue assez particulière. Le conflans doit vous changé, ici tout est froid et humide. Il doit vraiment faire chaud. Elle voulait en savoir plus et rêver un peu d'une autre vie dans une famille normale ou le père ne prend pas sep épouses d’affilée comme si c'était un sport. Seulement la tenue du chevalier lui donnait des idées, tellement de couleur et l'étoffe semblait de bonne facture. La robe rose pale semblait fade à coté de cette rouge et jaune qui reflétaient les couleurs du soleil et qui réchauffaient le cœur de Tyta. Je crois vous avoir vue au tournoi gagné contre l'un de mes demi-frères. Ce combat était fantastique et je suis désolé par contre car l'adversaire ne devait pas etre à la hauteur de vos espérances. Les chevaliers de ma maison ne sont pas très doués. Des compliments envers un étranger et seulement des moqueries pour sa famille quelle image, elle faisait devant devant ce beau jeune homme. Mais Tyta n'avait pas honte de dire la vérité bien qu'elle aimait beaucoup mentir à sa famille. Sa famille était vue de haut par tout le monde à cause de son père et de sa couardise face à une bataille. On parlait de tout ses enfants et ses différents mariages comme pour s'en débarrassé. Ce tournoi était juste pour montrés qu'ils s'alliaient à une grande famille mais les autres mariages étaient souvent très privés et beaucoup trop sombres. Enfin laissons de cotés les formalités sur ma famille, elle n'est pas si intéressante que cela. Je vous tout savoir sur vous mon cher. Avez vous des frères et sœurs ? Moi même, j'en ai beaucoup trop pour les comptée. Tyta ne le connaissait pas trop mais sa curiosité enfantine lui donnait envie de tout savoir, cela égayerait un peu plus cette journée.
 

 
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1128
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    Lun 8 Mai - 14:29

Chevalier du soleil

An 292, Lune 2, Semaine 3 - Les Jumeaux



Tyta Frey & Ulwyck Uller

La jeune femme sembla avoir une confiance assurée en sa beauté ce qui lui plu tout de suite. Les gens qui étaient incapables de croire en eux, l'énervaient souvent. Lui même était pour certains prétentieux et arrogant alors que le Uller préférait simplement se dire réaliste, disposant d'une grande confiance en ses propres capacités décuplée par la fougue de la jeunesse. Quant à la mariée, ou du moins celle qu'il avait identifié comme telle, elle était assez séduisante mais la séduire s’avérerait difficile. Autant continuer de travailler sur celle qui était venue le trouver. Les dames ne vous abordaient pas sans raison, du moins à Dorne. Elle avait soit besoins de vos services ou désirait vous manifester le fait que vous lui plaisiez. Il savait que les mœurs étaient moins libre dans le reste du Royaume mais il pensait sincèrement que toutes les femmes devaient procéder de la même façon mais juste avec plus de retenue dans ces contrées étrangères. Sans plus attendre, il répondit à la jeune femme en réponse à son commentaire et son compliment.

«Oui la mariée possède de jolies courbes mais votre visage m'est bien plus agréable. Son époux fait pale figure à côté d'elle. Ce serait avec plaisir que je vous servirai de guide. La nature de Dorne peut-être hostile pour ceux qui ne prennent pas garde. Peut-être aurais je l'occasion de vous faire voyager un peu ce soir, ne serait-ce qu'en pensée. Oh, je vous rassure, tous les hommes de Dorne ne peuvent pas se targuer de disposer de mon charme. N'êtes vous pas accompagner de votre époux ? »

La Frey n'avait pas tort. Le Conflans était une région horrible pour lui. Il y faisait froid, humide et la nourriture n'était pas aussi exquise qu'à Dorne. Il se demandait même comment les gens arrivaient à survivre dans ces conditions. Jamais au grand jamais il ne mettrait les pieds dans le Nord où les conditions seraient encore plus rudes.

«Le désert est un lieux magnifique. Des dunes à perte de vue, des itinéraires à connaître pour se rendre aux puits. Une chaleur des plus dévastatrices en journée et des nuits plus fraîches qu'une pucelle ! A dorne, je ne serais pas vêtu dans des vêtements chauds issus, mais dans des tissus plus fin. Je ne vous cacherai pas que j'ai le mal du pays. Il fait si froid ici et puis l'humidité quelle horreur. Les nuits ici sont une horreur sans nom. Je ne dors pas confortablement, seul dans le froid de ma couche. Sans parler de vos plats si fades, manquant d'épices puissantes pour les relever. Vos vins ne sont pas mauvais même si je préfère le goût plus capiteux des crûs de Dorne. »

Elle le complimenta sur sa performance au tournoi face à l'un des membres de sa famille. C'était donc cela. La dame avait dût le repérer à ce moment et avait attendu son heure pour venir lui parler. Sans doute avait-elle été subjuguée par son charme légendaire et ses prouesses. Elle était certes plus âgée que lui mais il n'y avait pas d'âge pour plaire. Il commenta lui même la prestation du pauvre Frey.

«Oui ce fut ... pathétique. Pendant quelques instants, j'ai même crû qu'il ne me serait pas nécessaire de le toucher pour le désarçonner. Il semblait avoir du mal à diriger sa monture. Sans aucun doute un mauvais choix en la matière.»

Le jeune homme vida sa coupe de vin et ce la fit remplir par une domestique qui passa par là. Une fois ceci fait, il l'écouta parler de sa propre famille. Les membres de la maison Uller n'était pas aussi nombreux que les Frey. D'ailleurs combien de maisons pouvaient se vanter de compter autant de membre en leur sein ? Un sourire charmeur s'afficha et il sembla vraiment heureux de parler de sa propre famille.

« J'ai un frère aîné, bien plus âgé que moi, Lord Harmen Uller qui dirige notre maison. Il n'a pas d'enfant légitime mais sa fille bâtarde, ma nièce Ellaria mériterait pour moi d'être légitimer. C'est une femme remarquable que j'apprécie beaucoup. Ma famille n'est pas aussi étendue que la vôtre bien que je pense que mon frère aimerait que je la repeuple quelque peu ha ha ha ! »


© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    Lun 8 Mai - 15:16

Chevalier du Soleil

 
An 292 Lune 2 Semaine 3

 


 
Tyta Frey  & Ulwick Uller

 
Le jeu des compliments commençait fort. Tyta aimait bien Lothar mais il fallait l'avoué Leonella était une beauté face à son boiteux de mari. Voyager, voilà un concept qui faisait rêver la jeune fille, peut être un jour, elle pourra sortir des Jumeaux mais allée plus loin que les frontières u conflans. Visitez des lieux comme Castral Roc que l'on disait un château magnifique tout comme Hautjardin. Visitez la capitale du royaume et rencontrez la famille royale. Mais Dorne avait un coté beaucoup plus exotique et surtout la chaleur de la région devait vraiment être parfaite. La question sur un époux potentiel fit sourire Tyta. Je n'ai pas encore d'époux ni de fiancé. Je dois vous avouez que mon père Lord Walder s'attend de me voir mariée une grande maison. Pour l'instant, je préfère profité de cette liberté avant de devoir être l'épouse de quelqu'un. Ce que j'espère c'est qu'il ne sera pas du conflans. Puis le jeune chevalier parla de sa région qui semblait si colorée. Tyta comprenait qu'il ait le mal du pays vu la description qu'il faisait de Dorne. Tyta imaginait le désert avec du sable à perte d'horizon et un soleil à faire bruler ceux qui n'y sont pas habitués. Une région ou il devait y faire bon vivre et ou les gens pouvait s’habille avec des tissus qui semblait beaucoup plus beaux que ceux d'ici. Des repas épicés cela doit être bons. Je me demande quelle sorte d'épice, mettez vous dans vos plats ? Des épices d'Essos ? Tout semble si coloré chez vous.   Tyta aimait cette conversation, cela lui apprendrait beaucoup et peut être, elle pourra avoir un ami de l’extérieur du conflans. Tyta rit presque de la description de son demi-frère, pathétique qu'il était Hosteen Frey perdait pourtant tout ses tournois beaucoup trop rapidement. Il faudrait qu'il songe à arrêter et puis il commence à se faire vieux. Vous avez raison, mon cher. Mon demi-frère Hosteen devrait savoir qu'il n'était pas bon dans les tournois. Il avait déjà perdu à Harrenhall ou j'étais présente. Les Frey devraient choisir un de mes neveux, plus jeune pour nous représentés dans les tournois. Un chevalier jeune comme vous. Une moquerie suivit d'un compliment assez sincère car le jeune chevalier devant elle ne devait pas avoir passée la vingtaine. Le jeune Uller reprit du vin alors qu'une domestique passait par là. Tyta prit aussi un verre pour ne pas être les mains vides. La famille Uller semblait intéressante, comme cela il était le jeune frère du seigneur de sa maison et surement son héritier s'il avait une fille bâtarde. Sa nièce lui semblait être une femme intéressante et Tyta voulait pouvoir connaitre un peu plus ces personnes. La remarque sur le repeuplement de sa maison fit sourire Tyta, elle imaginait bien que ce seigneur voulait que son nom perdure dans le temps, un problème que les Frey n'auront jamais vue comment son père s'était mis à la tache de faire des enfants très tôt et en avait beaucoup trop. J'imagine bien que votre frère veut voir le nom de votre famille perdurer, un problème que mon père n'a pas. Votre nièce semble être intéressante, moi-même, j’ai des neveux et nièces mais je les confonds tous. Connaissez vous des membres de la famille Martell ?   Les Martell étant une famille tout de même importante et surtout la mère du future roi en était une avant qu'elle ne meure il y a quelques années. Mais surtout, Tyta voulait en savoir plus sur cette région qui lui semblait si lointaine mais qui faisait rêver la jeune fille.

 

 
© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1128
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    Lun 8 Mai - 15:52

Chevalier du soleil

An 292, Lune 2, Semaine 3 - Les Jumeaux



Tyta Frey & Ulwyck Uller

La Frey n'était pas encore marié ni fiancé. Voilà sans doute l'information qu'il attendait. Il y avait dans ce cas de figure deux possibilités. Soit elle était l'une de ses dames qui attendaient sagement qu'on la marie soit elle faisait partie de celle qui savait profiter des opportunités que la vie leur offrait. Ulwyck Uller en était une très belle qu'elle se devait de saisir. Il faisait si froid la nuit dans cette région que se réchauffer un peu de la plus agréable des manières leur serait sans doute profitable à tous les deux. De sa voix la plus charmeuse, le Uller parla, un sourire quelque peu aguicheur se posant sur ses lèvres avant de prendre la parole.

«Le mariage est un carcan dans lequel je ne souhaite pas être enfermé. Je suis encore bien trop jeune pour ses bêtises ! Et puis je pense avoir trop besoin de liberté pour pouvoir me retrouver aux bras d'une seule femme ! Il y a de nombreuses femmes à travers le monde, qui dispose de charmes que je me dois de découvrir ! »

Le Uller semblait vraiment convaincu par ce qu'il disait et comme pour attester ses propos, il ingurgita une nouvelle rasade de vin. La jeune femme semblait peu au courant des caractéristiques culinaires dorniennes et le Uller ne souhaitait pas toutes les étaler car il ne voulait pas que la conversation dérives sur des choses plus futiles que son objectif premier.

«Nous cuisinons avec des épices d'Essos mais aussi des piments dorniens qui font naître un brasier digne des dragons dans votre bouche. Il arrive également que certains cuisinier ajoute du venin de serpent dans certains plats. Nous avons également des fruits gorgés de soleil que l'on ne trouve qu'en nombre très restreints chez vous malheureusement. »

Le chevalier de Denfert espérait sincèrement que la maison Frey n'était pas constituée en majorité d'homme comme ce Hosteen. De piètres combattants ne donneraient pas une bonne image à leurs troupes. Dame Tyta semblait fascinée par Dorne. Elle ne cessait de lui poser des questions sur sa région. La jeune femme ferait mieux de la visiter et de constater sa grandeur de ses propres yeux. Ulwyck n'était pas le meilleur manieur de mots, sauf quand il s'agissait de motivé des hommes au combat ou de mettre une femme dans son lit. Il répondit du tac au tac à sa question sur les Martell.

« Mon frère pourrait très bien s'en charger lui même s'il désire tant que cela une descendance. J'ai déjà rencontré le Prince Doran, sa fille la Princesse Arianne. Il me semble avoir aperçu aussi ses deux autres fils, très brièvement. Celui que je connais le mieux demeure le Prince Oberyn que l'on surnomme la « Vipère Rouge ».»

Les gens semblaient s'amuser mais il préférait toujours rester à l'écart. Ici, il pouvait parler tranquillement et tenter de séduire la jeune dame. Leur départ pourrait alors se faire discret. Il prit une nouvelle et petite gorgée de vin, laissant le liquide imprégner son palais avant de l'avaler calmement et de reprendre la parole.

«Vous semblez vraiment fascinée par Dorne, dame Tyta. Il est vrai que vous ne devez pas croisé de nombreux dorniens dans les parages. Nous avons mauvaises réputations en dehors de nos contrées. Certains nous prétendent sanguin et parlent de nos mœurs légers. Je dois dire qu'il y a du vrai là bas. Pourquoi deux personnes qui s'attirent ou s'aiment ne pourraient ils pas simplement en profiter ? Il n'y a aucune honte à cela ! Nous n'avons qu'une vie alors autant en saisir toutes les opportunités ! C'est un peu ce que vous avez fait ! Vous avez profité de cet événements pour en apprendre un peu plus sur Dorne de la bouche d'un dornien ! Oh mais je parle trop ! Les mots n'ont jamais été mon forts mais je puis vous assurez que ma bouche possède bien d'autres talents ! »

Un lueur scintilla quelques instants dans le regard du Uller. Quelque chose de passionné et de sensuel avant de disparaître et de laisser place à nouveau à son air charmeur !

© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    Lun 8 Mai - 16:29

Chevalier du Soleil

An 292 Lune 2 Semaine 3



Tyta Frey  & Ulwick Uller


L'idée de ne pas se marier et de profiter des plaisirs de la vie, voilà un état d'esprit sympathique et qui changeait la jeune fille. Bien que sa famille ait de nombreuse histoire de bâtard ou d'enfants aux parentés douteuses. Le charme commençait vraiment à opérer pour Tyta qui se faisait une joie en même temps d'en savoir plus sur Dorne et le jeune chevalier en face d'elle. Il semblait connaitre les Martell et cela fit rêver encore plus Tyta. Le soleil pouvait être un bon argument pour aller visiter Dorne, un jour. Oberyn Martell, oui je connais ce nom. Je l'ai croisée quand j’étaie toute petite à Harrenhall. Harrenhall était un souvenir puissant aux yeux de Tyta, elle était certes jeune mais là bas, elle avait put voir des grands de ce monde. Le petit monologue du Dornien sur les amours et le caractère des Dorniens plut beaucoup à Tyta.  Peut être qu'elle pourrait un peu plus sortir de chez elle pour découvrir plus Westeros. L'amour était un rêve quand elle était petite puis, elle avait vue son père épouser une autre femme trop proches de la mort de la dernière comme si c'était un jeu. Tyta comprenait que l'amour n'avait pas sa place dans sa vie mais pourtant, elle appréciait les insinuations du jeune chevalier en face d’elle. Le verre de vin fut vite but avec une exaltation palpable. Vraiment, vous usez des mots admirablement comme de votre force lors du tournoi. Je me demande que savez vous faire d'autres ? Tyta voulait s’amuser mais pour cela, il faudrait s'éloigner un peu plus des festivités. La jolie jeune fille comprenait ce que les paroles soupçonnait mais elle voulait faire la fausse ingénue face à un homme assez séduisant. Venez, je connais un endroit ou l'on sera bien plus tranquille et personne ne nous dérangera. Tyta fit un signe au chevalier et fit attention à ce que personne ne les suivent. Au abord des Jumeaux, il y avais un vieux embarcadère pour bateaux que plus personnes n’utilisait et que Tyta avait découvert étant enfant. J'étais enfant quand j'ai découvert cet endroit. Depuis j'aime bien m'y retrouvée pour être tranquille c'est mon lieu secret. En plus, nous sommes au bord de l'eau et j'adore le bruit de l'eau. Il m'arrive souvent de sortir des Jumeaux pour me balader dans le Conflans mais je préfère aller à Salvemer, une ville au bord de mer. Tyta appréciait le clapotis de l'eau qui était un son qui la calmait. Vous me parliez des autres talents de votre bouche, je me demande ce qu'ils sont ? Vous chantez ? Tyta s'amusait clairement à faire la petite fille naïve mais elle savait très bien ce qu'il entendait et bizarrement, elle était d'accord. Ce n'était pas pour rien, qu'elle l'avait emmener dans son jardin secret.


© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1128
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    Lun 8 Mai - 17:20

Chevalier du soleil

An 292, Lune 2, Semaine 3 - Les Jumeaux



Tyta Frey & Ulwyck Uller

Le Uller laissa un petit moment de silence s'installer et laissa son regard capter celui de la Frey des suites de sa question. Il n'avait pas besoin de parler pour faire comprendre ce qu'il était capable de faire. Sans même avoir à le lui demander, elle décida de prendre les choses en main et de les amener dans un lieu plus isolé. Le Chevalier suivi donc la dame. Il s'était attendu à être conduit soit dans une sorte de salon, voir une chambre mais ce fut vers l'extérieur que ses pas les guida. Ils arrivèrent sur un vieil embarcadère et le jeune homme sentit le froid le mordre et le faire frisonner. Quelle idée de l'emmener dans un endroit pareil ? A moins qu'elle n'ait envie de le réchauffer grâce à sa température corporelle ? La dame lui confessa que cet endroit était un peu son jardin secret et lui parla des ballades qu'elle faisait. Le jeune homme n'avait pas grand intérêt pour le Conflans. Cette région n'était vraiment pas faite pour lui. Elle manquait de saveur et il espérait que leurs femmes en auraient bien plus. Il se contenta de hocher de la tête. Puis s'amusa de la réponse de dame Tyta. Il n'avait jamais parler de chanter.

«Oh ne je suis pas un chanteur d'exception bien que je me débrouille plutôt bien sur « l'épouse du dornien ». Je parlais plutôt de talents plus pratiques.»

Le jeune homme avait les bras croisés pour essayer de se réchauffer. Il ne se sentait pas totalement à son aise par cette température. L'eau ne le dérangeait pas outre mesure c'était surtout la fraîcheur de la nuit qui le perturbait. Il faisait bien plus chaud à l'intérieur du château et ne comprenait toujours pas pourquoi la Frey avait choisi cet endroit ! Elle n'espérait quand même pas prendre un bain de minuit ? C'était le meilleur moyen pour que le Uller tombe malade. Il s'approcha de la jeune femme, grelottant toujours.

«Comme des baisers ou le goût de votre peau contre mes lèvres. Des choses qui nous permettaient de ne pas succomber au froid environnant.»

Il n'était plus qu'à une dizaine de centimètres d'elle. Il s'amusait vraiment de la situation. Se trouver dans une autre contrée avec une parfaite inconnue qu'il tentait de séduire avait quelque chose d'excitant et de grisant. Dire que son frère aimerait le condamner à une vie morne et monotone à Denfert, à supporter la même épouse tout au long de sa vie. Comment Lord Harmen pouvait-il lutter avec toutes les offres succulentes et alléchantes que proposaient une vie de liberté au jeune Ulwyck Uller ?

« Laissez vous tentez, vous brûlez d'envie de découvrir Dorne. Laisse son ambassadeurs de charme vous enivrez de la passion et du sang chaud dornien. Vous ne serez pas déçue du voyage.»

Le Uller posa ses mains aux creux des hanches de la Frey et approcha ses lèvres des siennes pour tenter de l'embrasser. Des fois les manœuvres les plus directes et les plus inattendues fonctionnaient très bien. A la Gracedieu, il n'avait jamais eut de grandes difficultés à faire succombé les servantes ou les jeunes dames qu'il convoitait réellement. Et s'il y avait bien une chose dont il était un fervent convaincu, c'était son pouvoir d'attraction et de séduction !

© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    Lun 8 Mai - 17:52

Chevalier du Soleil

An 292 Lune 2 Semaine 3



Tyta Frey  & Ulwick Uller


Tyta rit doucement quand il parla de ses talents de chanteurs. Elle aimait l’attention que cet homme séduisant lui donnait. De l’attention, chose qu'elle n'avait pas chez elle, car il y avait beaucoup trop de Frey mais lui l'avais choisie elle. Des talents pratiques sans aucun et Tyta aimait cette expression. Le jeune Dornien semblait avoir froid mais Tyta ne pouvait l’emmener à l’intérieur dans une pièce qui avait vue les ébats sexuels de son père.  Et surtout pas dans sa chambre, qu'elle partageait avec sa sœur et ses frères non mariés. Lothar avait de la chance, il pourrait avoir sa propre chambre maintenant, l'une de l'étage des hommes mariés alors que Tyta restait avec les enfants. Il semblait que le froid lui donne des idées pour se réchauffer. Nous pouvons très bien nous réchauffés à deux. L'homme était si proche d'elle et semblait vouloir encore plus s'approcher. Tyta ne faisait rien pour contrer l'homme. Le baiser ne la surprit pas outre mesure et Tyta n'hésita pas à répondre au dornien. Elle voulait montrer son accord dans ce geste et aussi une certaine forme d’impatience, voulait elle allez plus loin ? Les femmes de sa famille était rarement vierge au mariage. Tyta se laissait allée dans ce baiser passionnée, elle ressentait presque la chaleur de dorne et voyait son désert et ses paysages. Tyta s’arrêta un instant pour souffler et regarder l'homme en face d'elle. Pouvait elle osée ? Tyta ne voulait pas se fermée aux plaisirs avant d’être fermée pour toujours dans le rôle d'épouse. Tyta pouvait très bien se perdre une fois dans les bras d'un homme. Vous êtes un bon ambassadeurs de Dorne et de ses charmes, mon preux chevalier. Laissez moi vous faire goutée à mes charmes. Tyta en voulait plus même si elle continuait le baiser chaleureux son impatience commençait à se montrée. Il fait froid mais j'aimerais bien voir le corps d'un noble chevalier dornien. Ne vous inquiétez pas je vous réchaufferais.   Tout en disant ses mots, Tyta commencer à enlevé son voile blanc dans les cheveux. Puis, elle commencer à enlevée sa robe simple qui cachait son corps aux yeux des hommes. Même si elle frissonna quand elle se retrouva aussi nue que le jour de sa naissance, Tyta pensait aux futurs événements en compagnie de son chevalier. a vue vous sied elle ? Mon corps est surement plus pal que celui de vos dames. Mais réchauffée moi de votre corps.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1128
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    Mar 9 Mai - 13:53

Chevalier du soleil

An 292, Lune 2, Semaine 3 - Les Jumeaux



Tyta Frey & Ulwyck Uller

Il avait réussi. En se montrant charmeur et entreprenant, il avait fait succombé une femme de plus. Il le sût dés qu'elle parla de se réchauffer à deux. Indéniablement, il avait du talent pour ce faire. Il ne serait probablement jamais un grand manipulateur politique mais il avait au moins le mérite d'arriver à séduire sans aucun soucis. Quelle femme était en mesure de lui résister ? Il n'en voyait aucune ! Le baiser fut assez plaisant même s'il dénota une certaine inexpérience chez la jeune femme qui n'était pas déplaisant. Elle possédait néanmoins un certain courage face à la chose étant donné qu'elle semblait vouloir attiser son désir par des phrases bien placée. La Frey finit par se dévêtir lui offrant la vue de son corps. Elle était belle au clair de lune. Désirable en tout point. Il ne regrettait pas qu'elle soit venue le trouver et qu'il l'ait choisie. Il se sentait déjà excité et la protubérance qui se formait au niveau de son entrejambe en était le parfait témoin.

«Vous êtes magnifique assurément. La plus belle merveille que j'ai vu depuis mon arrivée dans le Conflans. Je ne pensais pas que vous seriez aussi aussi accueillante.»

Il termina sa phrase en frôlant l'un de ses seins puis tout s'enchaîna. Il ne lui fallu pas longtemps pour cueillir à nouveau ses lèvres, ni pour finir lui aussi dans la plus stricte nudité. Même s'il tremblait de froid au début, la proximité de leurs corps le réchauffa rapidement. L'endroit n'était pas propice aux ébats et il dût recourir à pas mal d'astuce et d'ingéniosité pour pouvoir exploiter une partie de son potentiel. Une chambre plus conventionnel aurait pût lui permettre de multiplier le champ de ses possibilités mais il fallait parfois se contenter du nécessaire. Quelle ne fut pas sa surprise de la découvrir pucelle. La voyant plus vieille que lui, il avait imaginer qu'elle disposait déjà d'une certaine expérience. Cela n'avait rien de déplaisant. Il se plaisait dans sa position d'enseignant des plaisirs de la chaire, se donnant corps et âme pour que la jeune femme n'oublie jamais cette première fois aux goûts dorniens exotiques. Il prit d'ailleurs beaucoup de plaisir, se délectant de ses caresses, de ses baisers et de ses mouvements. Il se livra à elle avec une passion et une intensité non dissimulé et il ne pût réprimer un râle profond de plaisir quand il arriva à la réjouissante conclusion. Il se retint néanmoins de lui offrir l'honneur de recevoir sa semence. Lui coller un bâtard dans une région si peu propice aux gens de son teint éveillerait automatiquement les soupçons sur un dornien. Ce fut un Ulwyck le souffle court qui commençait à se rhabiller, perdant peu à peu la chaleur de l'acte et cherchant désespéramment à la conserver en réenfilant ses vêtements.

«Je suis honoré d'avoir été le premier à traverser votre pont. Et je ne tarirais pas d'éloges sur la beauté de vos Jumeaux. Vous devriez vraiment visiter Dorne, Lady Tyta. Faire l'amour au soleil, n'y a-t-il meilleure plaisir dans la vie ? Si vous vous rendez un jour dans ma contrée, je me ferais un plaisir de vous le faire découvrir.»

Pour ponctuer ses compliments, il l'embrassa à nouveau avec ferveur. Il voulait être inoubliable. Son ego était certes disproportionné mais il ne changerait pas d'un iota. Il vit dans ce lieux un côté positif. Il ne passerait sûrement pas la nuit ici et ne serait pas assommé par d'éventuels conversations d'oreiller qu'il finissait bien souvent par éviter en se laissant prendre par le sommeil. Le Uller n'était pas prêt d'oublier l’accueil de la Frey. Ulwyck était satisfait de sa performance même s'il aurait préféré passé la nuit contre le corps chaud de la dame dont il venait de ravir la virginité.


© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    Mar 9 Mai - 14:59

Chevalier du Soleil

An 292 Lune 2 Semaine 3



Tyta Frey  & Ulwick Uller


L'homme la trouvait magnifique et cela plut à l'égo de Tyta, voilà a différence qu'elle aurait par apport aux restes de sa famille. Le froid la fit frémir un instant avant de se laissée aller contre le corps chaud du Dornien. Les baisers la faisaient frémir de plaisirs. Les touchers sur son corps lui donnèrent des frissons de plaisirs. L'homme serait sa première fois et elle espérait pas la dernière. La jeune fille n'était pas honteuse que sa première fois ne soit pas la nuit de son mariage. En effet, Tyta se rappellerait de sa première fois comme un plaisir et non la nécessité de procréer pour un mariage pleins d'enfants. Le lieu n'était pas des plus confortable mais ils étaient tout les deux dans son jardin secret ou personne ne le verrait et surtout personne n'en saurait rien, seulement eux. Le plaisir monta crescendo et Tyta émit un gémissement de plaisir. Ils s’arrêtèrent tout deux alors et chacun semblaient essoufflés de leurs ébats. Même si son chevalier commençait à se rhabiller, Tyta voyait toujours son corps basanés qui l'avait fait craquée en premier lieu. Visiter Dorne, une très bonne idée, pour plus tard. Tyta voulut gardée en mémoire ce moment court mais intense. Au soleil, voilà, une idée intéressante. Merci, car ma première fois me sera toujours perçue comme un moment de plaisirs et non de devoir. Mais j'espère vous retrouvez avant d’être mariée. Après ce moment, le mariage semblait une idée abstraite pour la jeune fille. Elle savait ce que voulait son père et surtout elle-même voulait avoir un homme puissant à ses cotés. L'amour n'avait pas sa place dans la tête de Tyta. Mais elle chérirait le souvenir de cette nuit. Tyta commença à se rhabillée, elle aussi car il faisait tout de même froid. Vous partez tout de suite ? Ou comptez vous rester un peu ? Tyta voulait restée un petit moment avec lui avant de ne plus revoir car il repartira dans le sud. J'espère en tout cas que nous nous reverrons. Mais j'aimerais tout de même gardée de vos nouvelles, si ce n'est trop demandée. Certes la distance serait longue pour avoir des réponses mais au moins avoir des idées sur la vie de son dornien préféré.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1128
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    Mar 9 Mai - 23:00

Chevalier du soleil

An 292, Lune 2, Semaine 3 - Les Jumeaux



Tyta Frey & Ulwyck Uller

Le Uller savait qu'il avait mouche. A présent, elle était totalement conquise et n'oublierait jamais ce magnifique éphèbe dornien qui lui avait apporté de nombreux plaisirs. Ulwyck avait remplit sa part du marché.  Il n'était pas contre le fait de la revoir un jour. A Dorne, il pourrait lui montrer un tas de choses et réchauffer sa couche. Elle avait démontré une certaine envie d'apprendre et d'envie tout court ce qui était loin de lui déplaire. La Frey lui demanda s'il comptait encore rester. Habituellement dans ce genre de moment, il s'esquivait ou feintait simplement le sommeil jusqu'à ce qu'il s'endorme réellement. Dans cette situation, la jeune femme ne se trouvait pas dans une pièce confortable à l'abri des murs d'enceinte du château. Elle était dehors, dans le froid et à la portée du premier homme malintentionné et alcoolisé qui passerait par là, dérivant selon la boussole de son ébriété.

«Quel genre de malotru serais je si je vous laissais seule dans ce lieux ! Il y fait si froid et puis n'importe qui pourrait venir vous importuner !»

Et surtout, il ne crachait pas sur une bonne petite bagarre de temps en temps. Quand il pouvait prouver sa supériorité physique et son sens du combat, il ne se privait pas pour le démontrer. C'était un combattant né qui appréciait plus que tout se battre ! Son arrogance n'avait de limite que son énorme talent. La Frey désirait qu'il lui donne de ses nouvelles. Cela impliquait d'écrire ce qui pouvait lui prendre un certain temps sauf s'il déléguait cette tâche à un mestre qui transmettrait ses paroles sur le parchemin. Bien que dans un sens, le jeune homme allait souvent bouger entre les tournois ce qui lui donnerait l'obligation d'écrire lui même ses missives la plupart du temps. Cette perspective risquait de l'ennuyer mais si c'était dans le but de décrocher à nouveau une bonne partie de plaisir en la compagnie de la Frey cela pouvait en valoir la chandelle. Il espérait juste qu'écrire ne le lasserait pas et qu'il ne perdrait pas l'habitude de lui répondre. Tyta semblait fascinée par lui, bien plus qu'il ne pouvait l'être par elle. C'était normal après tout. Le jeune homme ne venait pas de connaître sa première expérience et n'était jamais tombé amoureux et il ne pensait pas que cela lui arriverait un jour.

«Garder de mes nouvelles ? Si vous y tenez, pourquoi pas mais si vous tenez vraiment à en avoir des fraîches, vous pourriez quitter ce morne château et partir à Dorne avec moi ! Vous auriez alors souvent droit à ce genre d'escapade en ma compagnie ! Votre peau pâle pourrait se colorer sous le soleil ! Cela sera difficile de pour vous de m'envoyer de vos nouvelles. Je compte bouger beaucoup mais quand je passerais par Denfert et Lancehélion, je vous ferais envoyer un corbeau afin que vous disposiez de point de chute pour vos missives. »

Il s'approcha d'elle et posa ses mains sur ses hanches pour échanger un long baiser qui renforcerait encore ce sentiment de bonheur qu'elle devait ressentir des suite de ses premiers ébats. Il appréciait le goût de ses lèvres et la chaleur de son corps. Il était sûr qu'avec de l'expérience, elle se révélerait être une excellente amante. Malheureusement pour elle, il ne comptait pas rester plus longtemps dans le Conflans et elle devra développer ses talents avec d'autres hommes. Lorsque le baiser fut terminé, il reprit la parole.

«Vous n'oublierez jamais Ulwyck Uller, l'homme qui vous guida sur les chemins des plaisirs. Vous devriez y céder plus souvent maintenant que vous en connaissez les délices de ses sensations. »


© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    Mer 10 Mai - 12:21

Chevalier du Soleil

An 292 Lune 2 Semaine 3



Tyta Frey  & Ulwick Uller


Tyta se sentait bien malgré le froid ambiant. L'homme devant elle sera toujours dans ses souvenirs. Il resterait avec elle encore durant la nuit. Elle avait un chevalier pour la protéger maintenant. La douceur de son toucher lui donna un petit frisson. J'en ai de la chance d'avoir un chevalier pour me protéger. Pour une fois, Tyta avait jouée la sincérité avec lui et cela c'était avérer payant. Elle voulait aller à Dorne, oui mais en partant comme cela, sa famille pourrait vouloir se venger. Et son père n'est pas connu pour laissé passer des insultes envers sa famille. Je ne pourrais partir maintenant. Il ne manquerait plus que mon père nous chasse ou bien essaye de se venger. J'attendrais vos lettres et peut être qu'un jour,
nous nous retrouvons et j'aurais une excuse pour descendre dans le sud.
Tyta rêvait de cela bien qu'elle rêvait aussi d'avoir une place importante dans Westeros. Peut être que Dorne lui ouvrira des portes. Le baiser lui fit plaisir et la chaleur du dornien ne la quittais plus. Elle ne l'oubliera jamais, celui qui la dépucela. Il restera toujours à une place importante dans son cœur. Tyta ne pourrait plus dire non à ces plaisirs du corps sauf si c'était black Walder. Je suis heureuse de vous avoir choisie pour ma première fois. Nous nous reverrons c'est une promesse, Ulwyck Uller. Tyta l'embrassa de nouveau en y mettant une envie particulière. Ce moment fut presque hors du temps et Tyta avait oubliée ou elle se trouvait. Et vous rappelez vous de Tyta Frey, la plus belle dame du conflans. La nuit semblait se terminée et le soleil envoyait de la lumière qui se réfléchissaient sur l'eau et donnait à cet instant, un peu de féerie. Vous m'avez apportez le soleil, on dirait.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Dorne
avatar
Dorne
Valar Dohaeris
Ft : Luke Pasqualino
Multi-Compte : Elbert Arryn & Owen Tyssier
Messages : 1128
Date d'inscription : 27/10/2015

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    Mer 10 Mai - 17:04

Chevalier du soleil

An 292, Lune 2, Semaine 3 - Les Jumeaux



Tyta Frey & Ulwyck Uller

Un chevalier pour la protéger ? Il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin non plus. Ils avaient juste passé un agréable moment et n'était pas tombé éperdument amoureux. Il doutait d'ailleurs de l'existence d'un pareil sentiment. Il pensait sincèrement que les gens s'inventaient ce genre de raisons pour justifier l'interdit de leurs relations. La jeune femme venait sans doute d'attraper la même maladie que toute les jouvencelles qui s'éprenaient d'un bellâtre chevalier. Ulwyck n'avait rien d'un homme honorable, ni même d'un modèle de vertu. Elle devait sans doute se faire une fausse idée de lui mais qui était-il pour l'en blâmer ? Il était difficile de résister aux charmes du Chevalier de Denfert et encore plus difficile de ne pas l'apprécier. De plus, elle ne souhaitait pas prendre de risque. Elle avait l'âme aventureuse en matière d'ébats mais cela semblait s'arrêter là étant donné qu'elle ne désirait pas partir avec lui. Le vieux Frey n'avait pas à se plaindre, il avait une pelletée d'enfant et de petits-enfants. Une de moins ou une de plus, il ne verrait pas vraiment la différence ce vieux grigou !

«Vous finirez bien par en trouver une ! Vous ne pourrez pas résister de nombreuses années à l'envie de regoûter à la passion de votre amant dornien ! Je n'y connais guère grand chose en politique mais les gens voyagent souvent pour ce motif ! Vous finirez bien par trouver une opportunité pour vous rendre à Dorne !»

Et oui ! Si elle désirait tant le revoir elle trouverait bien un moyen. Des possibilités comme le commerces, les alliances ou simplement les rapprochements n’effleuraient pas l'esprit d'Ulwyck mais la jeune dame devait sans doute y penser. Elle était plus âgée que lui et devaient sans doute en savoir bien plus à propos de ces sujets qui ne l'intéressait guère. Il ignorait si elle était réellement la plus belle dame du Conflans. Il n'avait pas vraiment pût faire une étude de la faune féminine locale mais des suites de leur nouveau baiser, il accepta cette appellation sans avoir besoin de la contredire. Il profita de ses lèvres et de sa langue de longue minutes avant que leur contact ne prenne fin. Le Uller sentait déjà le désir renaître en lui mais l'aube pointait tout doucement le bout de son nez et il devrait bientôt retourner à sa tente pour faire plier ses bagages et reprendre la route en compagnie des quelques rares chevaliers dorniens présents pour l'occasion.

«Oui on dirait. Il fait cependant toujours aussi froid. Heureusement que vous êtes à côté de moi pour me réchauffer. Ne devriez vous pas regagner le château avant le levé du jour ? Il se peut que quelqu'un ait déjà remarqué votre absence. Oh je ne crains pas de me faire sermonner ou molester mais ce serait dommage que vous en pâtissiez également. »

Et puis il avait déjà entendu dire que quand deux amants se faisaient attraper et qu'ils étaient de noble sang, il arrivait parfois que les deux maisons concernées se mettent d'accord et fassent s'épouser les deux membres fautifs pour éviter que le déshonneur les frappe. Il n'avait absolument pas envie d'être contraint de se marier et encore moins aussi jeune ! Il avait besoin de sa liberté par les Sept !


© DRACARYS


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    Mer 10 Mai - 19:25

Chevalier du Soleil

An 292 Lune 2 Semaine 3



Tyta Frey  & Ulwick Uller


Oui, Tyta trouverait un moyen de descendre vers le bief ou l'orage et de là aller à Dorne pour le retrouver. Tyta ne croyait pas en l'amour mais Ulwyck lui avait donnée du plaisir. Un plaisir qu'elle n'aura peut être plus jamais. Elle se voyait déjà sur le sable chaud avec Ulwyck. Ils ne se mariaient pas mais prendraient plaisir de leur compagnie respectives. Tyta continuerais à s'exercer à ses plaisirs encore avec des hommes qui comme elle ne voulait pas se marier ou seulement pour des alliances. La lumière du soleil éclipsa ses pensées et elle voulait que ce moment dure éternellement. Le soleil n'enleva pas le froid environnant bien que les deux jeunes gens se réchauffaient. Oui sa sœur Morya devait la chercher partout, elle était la seule qui savait tout d'elle. Tyta décida de ne pas lui mentir. Elle espérait ne pas croisée ni Black Walder ou son père ou encore Anara Farring. Ne vous inquiétez pas, ma grande sœur a dut me couvrir. j'ai l'habitude de partir souvent à cheval aux alentours quand l'atmosphère des Jumeaux devint trop pénible. Elle ne craignait rien face à sa sœur ou à d'autres de la famille. Tyta arrangea sa robe et sa tenue même si tout le monde penserait qu'elle venait d'une ballade à cheval. Et puis, son père s'il savait pourrait très bien l'obliger à épousée son chevalier juste pour avoir une alliance à Dorne. Tyta l'embrassa une dernière fois. C'est un adieux, Ulwyck Uller en espérant que nous nous reverrons. Les deux amants d'une nuit se séparèrent alors qu'Ulwyck allait au camps des chevaliers, Tyta se dirigeait vers les écuries et par là, elle rentrerait chez elle. Comme, elle le pensait, Morya l'attendait mais ne dis rien. Tyta souriait et expliqua tout à sa sœur avec discrétion. Mais cette nuit là, Tyta Frey rêva de dunes de sables, de plats épicés et d'un soleil brillant et tout cela en compagnie d'Ulwyck.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Chevalier du soleil (FB)    

Revenir en haut Aller en bas
 
Chevalier du soleil (FB)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Comment contrer un mumak?
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: