RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ça y est ! Le premier lot de la 2e version des enchères a été mis en jeu
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans les Îles de Fer, l'Orage et le Val ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 [FlashBack] Secrets d'Enfance | Elyane & Alysane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: [FlashBack] Secrets d'Enfance | Elyane & Alysane   Dim 24 Juil - 0:24


SECRETS D'ENFANCE

An 389.

Le cercle d'amis d'Alysane a toujours été très réduit. Entre son malaise avec les garçons et les filles trop précieuses et trop fragile à son goût, en dehors de ses sœurs, elle n'a jamais réussi à se lier d'amitié. Pourtant, de nombreuses maisons du Nord se sont souvent rendues sur l'Île pour des question politiques ou par simple courtoisie. La plupart étaient accompagnés de leur famille et donc de leurs enfants. Mais ils manquaient tous d'intérêt aux yeux de la jeune ourse. Elle se rappelle bien de cette jeune Lady qui la regardait avec dédain parce qu'elle avait osé proposer aller chasser en forêt. Ce n'était pas des manières de lady d'après elle. Mais il y avait cette jeune Elyane. Elle a le même âge qu'Alysane et malgré les apparences, c'est la seule qui a su gagner l'affection de la jeune ourse. Elle n'avait pas trouvé sa façon d'être étrange et elle était plutôt gentille. Le peu de fois où les deux filles se sont côtoyées, elles ont passé du bon temps.

Cela fait quelque temps que les Ironsmith ne sont pas venus sur l'Île aux Ours, mais pour une raison très certainement politique qui échappe à Alysane, ils venaient. La jeune fille a demandé à Maege si la jeune Elyane serait présente. Elle n'aime pas trop la présence des inconnus chez elle mais si son amie est là, les choses sont différentes. Il leur est arrivé plusieurs fois de s'écrire. Elle a souvent espéré que la rouquine puisse venir vivre sur l'Île aux Ours mais c'est un endroit dangereux et pas forcément adapté pour les enfants. Les Mormonts sont spéciales mais les étrangers, c'est autre chose. Mais lorsque sa venue a été confirmée, Alysane a décidé de tout préparer pour son amie, elle était toute excitée. Elle est dans une période d'ennuie et de routine. Elle irait presque jusqu'à dire que les attaques sauvageonnes et des fer-nés lui manquent.

Alysane a guetté l'arrivée de son amie toute cette journée-là, perchée dans la tour la plus haute du château de l'Île aux Ours. Quelqu'un se devait d'accueillir ces invités et ce pour cette occasion, Alysane s'était désignée. Tout le monde s'est étonné de son engouement mais personne ne pouvait lui refuser. Elyane et son bateau ne sont pas prêt d'arriver et pourtant elle surveille comme s'ils allaient arriver d'une minute à l'autre. Puis enfin, après plusieurs heures à guetter l'horizon, elle finit par les apercevoir. Un sourire aux lèvres, elle se relève et dévale les escaliers à tout allure, attrapant son arc au passage. Elle a plein de choses qu'elle a envie de faire avec son amie, il n'y a pas de temps à perdre. Elle espère simplement qu'on la laissera s'éclipser dès son arrivée. Se mettre en hauteur pour voir était une bonne idée mais pour redescendre c'était une autre histoire. Mais elle allait suffisamment vite pour arriver à temps pour les accueillir dans la cour principale du château.

Elle était enfin là, le cheval et le bateau l'ont sûrement épuisée, mais Alysane n'est pas patiente, elle veut l'emmener voir tout un tas de choses sans attendre. Elle se tient dans la cour, sûre d'elle et souriante. C'est rare de la voir comme ça en dehors des batailles ou de la chasse. Mais elle est tellement excitée, impatiente et heureuse qu'elle ne peut le cacher. Mais elle doit également accomplir sa tâche d'accueillir tout le monde avant tout. Elle veut montrer à sa mère qu'elle aussi est capable de régner sur l'Île en cas d'absence. Elle n'a que treize ans pourtant mais elle s'en sait capable.

Elle s'approche des invités en essayant de se remémorer du peu de courtoisies qu'elle connaît. « Bienvenue sur l'Île aux Ours. Veuillez me suivre, je vais vous mener au grand hall, ma mère, Lady Maege, vous y attend. » Elle s'adressait à l'ensemble des personnes présentes mais elle chercha tout de même où était son amie. Elle espérait qu'elle était venue comme prévu. Elle se dirigea vers le hall pour accompagner toutes ces braves personnes avant de demander congé à Maege. Ce n'est d'ailleurs qu'une fois tout le monde entré dans ce hall qu'elle reconnaît la chevelure rousse d'Elyane. Elle s'avance alors vers elle, enjouée. « Elyane ! C'est bien toi ? J'ignorais si tu allais vraiment venir, j'ai attendu ça pendant des jours dès que j'ai appris la nouvelle. » Elle avait certainement envie de voir les autres sœurs mais Alysane ne savait pas où elles se trouvaient. Elle aurait de toute manière le temps de les voir plus tard. « Viens, j'ai tellement de choses à te montrer. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FlashBack] Secrets d'Enfance | Elyane & Alysane   Dim 24 Juil - 18:45



Secrets d'enfance
an 389
La jeune Elyane était tout particulièrement excitée par ce voyage. Cela faisait des années que l'adolescente avait rencontré les Mormont et elle les revoyait à chaque grand rassemblement de la région. Malgré la distance qui séparait leurs domaines respectifs, la rouquine avait toujours entretenu des relations régulières avec ses quatre amies de l'île aux ours, chose qui avait été rendue possible grâce aux corbeaux. Ainsi, lorsque lord Ironsmith lui annonça qu'ils allaient rendre visite aux Mormont, la jeune fille explosa de joie. Peu lui importait les raisons du voyage, Elyane n'eut de cesse de s'impatienter jusqu'à ce que le convoi se mît en route. La traversée à prévoir était longue, elle le savait, mais elle parvenait à atténuer ce fait en se répétant sans cesse qu'elle serait bientôt en présence de ses amies. Les quatre filles de lady Maege avaient reçu une éducation bien différente de celle promulguée habituellement aux jeunes filles de noble lignée : capable de se battre depuis leur plus jeune âge, endurcies par les conditions de vie sur leur île et les raids des ennemis... Il était curieux de constater la bonne entente entre elle et l'aînée Ironsmith qui s'était vue recevoir une éducation traditionnelle et tout à fait appropriée à une lady ! Sans doute cette amitié était-elle due au caractère curieux et très ouvert de la jeune fille : elle ne s'était jamais offusquée de l'attitude des Mormont ni ne les avait jugées pour leurs activités atypiques. Non, dans une certaines mesure, la rouquine en venait même à les admirer ! Pour une jeune demoiselle rêveuse, comment en aurait-il pu être autrement ?

Ce fut en fin de matinée que l'équipage ayant assuré la traversée des invités dont Elyane faisait partie annonça que l'île aux ours était en vue. La petite lady s'était alors précipitée sur le pont du navire pour tenter d'apercevoir leur destination, ce qui en fit sourire plus d'un. Les Ironsmith n'étaient pas les seuls à avoir fait le voyage jusqu'au fief Mormont, plusieurs seigneurs du Nord s'étaient joints à eux et constituaient ainsi un véritable petit convoi. C'était avec bienveillance que les adultes regardaient l'impatiente enfant qui n'avait cessé de leur répéter à quel point elle était heureuse d'effectuer ce déplacement et ô combien elle avait hâte d'arriver. Le temps d'accoster et de descendre du bateau lui parut interminable, en particulier depuis que son père l'avait rappelée à l'ordre afin qu'elle demeurât aux côtés de sa famille et qu'elle se tienne tranquille jusqu'à ce qu'ils aient présenté leurs hommage à lady Maege. Ainsi, le groupe d'invités progressa sans peine jusqu'à atteindre la cour du château. Là, Elyane eut la bonne surprise d'entendre résonner la voix d'Alysane Mormont. ❝Bienvenue sur l'Île aux Ours. Veuillez me suivre, je vais vous mener au grand hall, ma mère, Lady Maege, vous y attend.❞
La rouquine n'était pas assez bien placée pour entrevoir son amie et elle n'osa pas désobéir à lord Ironsmith en s'éloignant des siens, aussi prit-elle son mal en patience et demeura docilement à côté de sa mère lorsque le convoi se remit en route en direction du hall. Une à une, les familles du Nord présentèrent leurs respects à la gérante de l'île et ce n'est qu'une fois leur tour passé que lord Ironsmith consentit à laisser ses enfants s'éloigner. Trépignant d'impatience, la jolie rousse n'eut pas à partir bien loin des siens pour tomber nez-à-nez avec Alysane. ❝Elyane ! C'est bien toi ? J'ignorais si tu allais vraiment venir, j'ai attendu ça pendant des jours dès que j'ai appris la nouvelle.❞ s'était exclamée la jeune ourse, visiblement aussi impatiente que sa visiteuse de voir ces retrouvailles enfin réalisées. ❝Oh Alysane, je n'aurais raté cette occasion de vous retrouver pour rien au monde !❞ avait répondu la principale intéressée avec animation. ❝Je suis si heureuse d'être enfin arrivée ! Le voyage m'a semblé interminable !❞ renchérit-elle sur le même ton qu'avait employé son amie lorsqu'elle avait évoqué son attente. Toute à son bonheur de pouvoir converser avec la jeune Mormont, Elyane n'en oubliait pas pour autant ses sœurs et se demandait si elles se trouvaient elles aussi dans les parages ou s'il lui faudrait attendre le dîner de ce soir pour les voir. ❝Viens, j'ai tellement de choses à te montrer.❞ reprit alors Alysane, ce qui eut pour effet de faire oublier tout le reste à la rouquine : débordante de curiosité et d'excitation à l'idée de découvrir ce nouvel environnement, elle était impatiente de déceler les secrets de l'île aux ours. ❝Attends moi ici, je vais avertir mes parents... J'arrive tout de suite !❞ répliqua l'aînée Ironsmith d'un ton anxieux, comme si son amie allait se volatiliser dès qu'elle détournerait le regard et qu'elle se rendrait alors compte que tout ceci n'était qu'un rêve et qu'elle était de retour sur ses terres... Grimaçant à l'idée que cette pensée farfelue pût être vraie, la demoiselle se hâta de retrouver son père et ne se gêna pas pour interrompre sa conversation avec un autre lord pour lui demander si elle pouvait suivre Alysane. Elle parlait à toute vitesse, assurant lord Ironsmith qu'elle serait de retour avant le dîner et qu'elle ne ferait pas de bêtises avant même qu'il n'eût l'occasion de lui demander. Partagé entre l'agacement et l'amusement, ce fut après avoir poussé un soupir qu'il consentit à la laisser partir. Elyane se retint de crier de joie et d'enlacer son père, consciente qu'une telle effusion en public le rendrait furieux, puis elle s'empressa de retourner auprès de son amie.

❝C'est bon, je te suis.❞ annonça-t-elle, les yeux brillants d'impatience, lorsqu'elle retrouva Alysane. Elle laissa donc la jeune Mormont la guider en dehors de la salle tandis que son esprit se perdait dans ses réflexions adolescentes : y avait-il beaucoup d'ours sauvages sur l'île ? En verrait-elle durant son séjour ? Elle savait qu'elle venait de promettre à son père de se tenir tranquille mais il fallait bien avouer qu'elle n'avait nullement l'intention de tenir parole. En effet, partir en excursion avec une Mormont laissait présager que l'aventure était au bout du chemin... Et c'était bien ce qu'espérait Elyane ! ❝Dis, Aly, qu'est-ce que tu voulais me montrer ?❞ ne put-elle s'empêcher de demander tandis que les deux adolescentes s'éloignaient résolument de la foule.
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FlashBack] Secrets d'Enfance | Elyane & Alysane   Sam 30 Juil - 21:41


SECRETS D'ENFANCE

Alysane a tellement de choses à faire découvrir à son amie qu'elle ne peut tenir en place. L'Île regorge de tellement de trésors, elle n'est pas si gigantesque mais il y a toujours quelque chose à découvrir pour un étranger. Mais cette fois-ci Alysane a une idée bien précise de ce qu'elle va faire découvrir à Elyane. Elle a déjà tout préparé il ne manque plus que la pièce principale : Elyane elle-même. Toute cette animation au sein du château est tellement rare qu'elle ne peut s'empêcher de montrer sa joie, un petit sourire espiègle affiché sur son visage montrant à tout le monde qu'elle n'a pas décidé de rester sage. Mais voir la jeune ourse de la sorte est tellement rare que tout le monde préfère en rire que se dire que ça cache quelque chose.

Elle a fait des efforts pour pouvoir être chargée d'accueillir tout le beau monde qui venait rendre visite à sa mère. Pour avoir la chance d'être la première à trouver son amie, elle a demandé si elle pouvait être celle qui se tiendrait derrière les portes pour diriger tous ces hommes importants. Du moins, ils semblent importants aux yeux d'Alys. Mais ils semblent forts et imposants, ça la fait rêver. Maege est pareille bien qu'étant une femme, et la jeune ourse aimerait être comme ça un jour. Arriver au château d'un allier en imposant sa présence, se faisant respecter pour sa force et son courage. Peut-être qu'un jour sa mère lui fera confiance et l'enverra négocier auprès de familles importantes.

Elle se tient donc devant la porte prête à accueillir les Ironsmith notamment, impossible de tenir en place, elle a préparé sa phrase d'accueil, la seule phrase qu'elle compte leur adresser pour avoir le droit d'emmener la rouquine à l'aventure. Elle sait que si elle fait les choses correctement, personne ne pourra lui refuser quoique ce soit. Malgré tout, elle n'avait pas pensé être autant impressionnée. Elle n'est pas très grande de taille pour ses treize années et tous ces hommes barbus, âgés, aux regards féroces des nordiens, ce n'était pas rien. Alysane a l'habitude de vivre avec des femmes, en dehors de Jorah il y a très peu d'hommes qui ont vécu à ses côtés. Alors sa phrase a dû sembler maladroite mais de la bouche d'une enfant de treize ans, ce n'est pas si grave. Elle essaye de ne pas penser au fait qu'elle est impressionnée mais juste à ce qu'il va se passer après.

Une fois dans le grand hall, tout le monde vient se présenter à Maege l'un après l'autre, mais Alysane ne voit pas son amie. Elle aimerait pouvoir échapper à ces formalités maintenant, elle voudrait s'éclipser tant que personne ne regarde. Mais elle n'a pas eu à patienter très longtemps, la chevelure rousse pouvait être distinguée entre mille autres. Elle n'a pas perdu de temps pour sauter sur son amie et lui faire savoir à quel point elle a attendu cet instant. Ce fut d'autant plus plaisant lorsque Elyane a partagé ce bonheur d'être présente et surtout le bonheur de cette rencontre. Elles auraient pu se rencontrer à Braavos que le plaisir aurait été le même, du moins pour l'oursonne. Lorsqu'elle lui propose de la suivre, la rouquine répond qu'elle doit avertir ses parents. En même temps, c'est une île souvent sujette aux attaques de fer-nés ou de sauvageons, il y a de quoi s'inquiéter. Mais si Alysane doit promettre de ne pas faire de choses imprudentes, elle le fera, même si elle a déjà en tête de faire des choses loin d'être les plus prudentes.

Son amie finit par revenir et visiblement avec l'autorisation de son père. Alysane n'a jamais eu de problème pour convaincre son père car elle ne l'a jamais connu. Mais ça ne lui a jamais vraiment manqué. Maintenant elles sont prêtes pour l'aventure. L'oursonne avait fait exprès de s'habiller en conséquence. Même si ce n'est pas le cas d'Elyane, ça devrait faire l'affaire. Elles ne vont pas escalader de montagnes, enfin logiquement ce n'est pas prévu. Elles s'éloignent de la foule, Alys attrapant la main de son amie et répondant avec un grand sourire à sa dernière question. « Je ne peux pas te le dire tout de suite, c'est une surprise. Je ne voudrais pas que tu abandonnes dès maintenant. » Elle sait qu'en lançant un défi de la sorte, son amie ne se détournera pas de leur objectif, du moins pas tout de suite.

Alysane guide son amie jusqu'à la forêt en bordure du château. Elle a l'habitude de faire ce chemin pour aller chasser ou pêcher, c'est aussi par là qu'elle va pour retrouver son meilleur ami, et c'est ce meilleur ami qu'elle veut présenter à Elyane. « Je voudrais te présenter un ami à moi qui vit dans la forêt. Je suis sûre que tu vas l'adorer. » Elle n'en dit pas plus pour préserver le mystère mais elle rit intérieurement parce qu'elle sait que la rouquine ne s'attend pas du tout à ce qu'elle va voir. Elle se demande comment elle va réagir. La route jusqu'à la clairière n'est pas terminée. Il faut d'abord passer le petit ruisseau, puis un bosquet pour enfin s'enfoncer dans la forêt de sapins qui donne alors sur la petite clairière. Alysane est certaine d'y trouver son ami là. Même s'il ne se montre pas lorsque les deux adolescentes arrivent sur les lieux, elle est confiante. « Voilà, nous y sommes. J'espère que tu n'as pas peur. Dis-moi quand tu es prête ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FlashBack] Secrets d'Enfance | Elyane & Alysane   Mer 3 Aoû - 10:22



Secrets d'enfance
an 389
Alysane avait pris la main de la jeune rouquine pour l'entraîner plus loin, et l'aînée Ironsmith n'avait pas résisté à l'envie de la questionner quant au programme de la journée. Peu à peu, les deux demoiselles s'éloignèrent de la foule, revenant sur leurs pas en traversant le grand hall du château dans l'autre sens pour aboutir à l'extérieur. ❝Je ne peux pas te le dire tout de suite, c'est une surprise. Je ne voudrais pas que tu abandonnes dès maintenant.❞ Ce fut la seule réponse à laquelle Elyane eut droit. Sa curiosité était bien loin d'être satisfaite avec cette mystérieuse explication ! Elle mourrait d'envie d'en apprendre plus mais se contint, sachant pertinemment que son amie ne parlerait que lorsqu'elle en aurait envie : il ne servait à rien de brusquer une Mormont. La jeune fille devait tout de même reconnaître que ce secret l'intriguait au plus haut point... Qu'est-ce qui pourrait bien la pousser à abandonner, selon Alysane ? L'entraînait-elle sur un sentier dangereux ? Auraient-elles de nombreux obstacles à surmonter avant d'arriver à destination ? Elle sentait son cœur s'emballer d'excitation lorsqu'elle réfléchissait à toutes les choses que l'insulaire aurait pu préparer et qui pourraient correspondre au seul indice dont elle disposait. Elles arrivèrent en bordure de forêt après quelques minutes et, là, son hôte consentit à lui en dire plus sur leur destination. ❝Je voudrais te présenter un ami à moi qui vit dans la forêt. Je suis sûre que tu vas l'adorer.❞
Elyane ouvrit de grands yeux ronds : son ami vivait dans la forêt ? Était-ce un ermite ? Un hors-la-loi obligé de se cacher pour échapper à la justice ? L'imagination trop fertile de la rouquine émit ainsi beaucoup d'hypothèses totalement farfelues quant à l'identité de celui qu'elle allait rencontrer, tant et si bien qu'elle ne prêta aucune attention au chemin qu'elle empruntait à travers les bois. Elle se contentait de suivre Alysane et faisait juste assez attention au sol pour ne pas trébucher sur une racine en marchant dans les bois. Après une longue traversée, les deux demoiselles débouchèrent dans une petite clairière perdue au milieu des sapins. ❝Voilà, nous y sommes. J'espère que tu n'as pas peur. Dis-moi quand tu es prête !❞ La visiteuse lança un regard avide par-dessus l'épaule de son amie à la recherche du moindre signe de vie, mais la clairière était vide. Elle reporta alors son attention sur l'insulaire et arqua un sourcil curieux. ❝Bien sûr que non, je n'ai pas peur !❞ clama-t-elle sur un air de défi, comme pour assurer à sa comparse qu'elle était bien déterminée à tout affronter. Et elle ne mentait pas : ce qu'elle ressentait actuellement n'était pas de la peur. De l'appréhension, peut-être, de l'impatience et de la curiosité, c'était certain... Mais de la peur ? Non, pas pour le moment. Elle prit une profonde inspiration avant de reprendre la parole : ❝Je suis prête.❞ Elle avait parlé avec beaucoup de sérieux, montrant ainsi qu'elle ne prenait pas cette aventure à la légère. Alysane savait qu'elle pouvait lui faire confiance et compter sur elle pour garder ses secrets, la jeune Ironsmith n'était pas du genre à se moquer de ses amis. Les deux jeunes filles pénétrèrent alors dans la clairière. Elyane s'avança jusqu'en son centre et pivota sur elle-même pour embraser toute l'étendue d'un seul regard. Pour le moment, il n'y avait toujours personne, ce qui était bien décevant...

❝Dis moi, Aly, il serait pas un peu timide, ton ami ? Pourquoi il ne se montre pas ?❞ L'impatience transparaissait dans sa voix quand elle interrogea son acolyte du jour. Peut-être s'agissait-il d'un enfant sauvage qui fuyait la civilisation ? Jusqu'ici, Elyane n'avait envisagé que des adultes ou des jeunes gens mais l'idée de se retrouver face à un gamin justifiait tout aussi bien son absence actuelle : il devait avoir peur d'elle. Alors, comme pour encourager l'inconnu à se montrer, la fille Ironsmith se mit à crier à l'attention de l'inconnu des bois. ❝Hééé ! Tu peux venir ! Je ne vais pas te faire de mal !❞ Pas un seul instant, elle avait envisagé le fait qu'il pouvait s'agir d'autre chose qu'un humain. La manière dont Alysane en avait parlé était peut-être vague mais l'idée de se retrouver nez-à-nez avec un animal n'avait même pas effleuré l'esprit de la jolie rousse.
Les deux demoiselles durent attendre encore de nombreuses minutes avant qu'un bruissement ne retentisse non loin de là. Peut-être Alysane avait-elle trouvé le moyen d'attirer son ami jusqu'ici, Elyane n'en savait rien : toute à son observation de la clairière, elle n'avait pas beaucoup fait attention aux faits et gestes de sa comparse. Lorsque le bruit avait retenti, la nouvelle venue s'était tournée dans la direction de sa provenance d'un geste brusque qui trahissait son envie de voir le mystère enfin résolu. ❝Tu as entendu, Aly ? C'est lui qui vient ?❞ ne put-elle s'empêcher de demander tandis que son regard demeurait braqué sur la lisière formée par les arbres. Quelqu'un approchait, elle en était certaine. L'espace d'un instant, elle crut même voir un bout de fourrure apparaître entre les fourrés. Il devait donc très certainement s'agir d'un enfant sauvage, elle avait vu juste ! Le petit garçon devait juste être trop timide pour entrer franchement dans la clairière... La fierté qu'elle éprouva en s'imaginant avoir vu juste s'évanouit subitement lorsque la silhouette du nouveau venu se précisa et qu'il se décida enfin à pénétrer la clairière.

Ce n'était pas un enfant sauvage, ni un hors-la-loi en fuite. Ce n'était même pas un être humain... Rien n'avait préparé l'espiègle Elyane à cette rencontre, aussi en resta-t-elle abasourdie. ❝Qu'est-ce que...❞ murmura-t-elle alors, mais les mots s'évanouirent avant de franchir la barrière de ses lèvres. Était-ce le fruit du hasard ou bien s'agissait-il vraiment de l'ami d'Alysane ? Les yeux écarquillés, la bouche grande ouverte, la demoiselle ne bougeait pas tandis que, face à elle, se trouvait un ours.
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FlashBack] Secrets d'Enfance | Elyane & Alysane   Mer 17 Aoû - 16:49


SECRETS D'ENFANCE

Alysane est à la fois excitée et angoissée à l'idée de présenter son ami à Elyane. Elle est angoissée car ce n'est pas le genre de rencontre que l'on peut planifier au millimètre. Elle sait que cet ami se trouve généralement toujours au même endroit mais il se pourrait qu'il ait bougé, et ça, ça ne plairait pas trop à la jeune ourse. Malgré ce doute, elle guide Elyane, sans sourciller, à travers le forêt. Elle connaît ces sentiers par cœur, le moindre ruisseau, la moindre branche, toutes les cachettes possibles et inimaginables. Ce qui lui fait plaisir c'est de voir sur le visage de son amie qu'elle n'a ni l'air effrayée ni ennuyée. C'est le principal. Peu importe l'issue, elle semble tout de même apprécier le voyage. Même s'il a fallu un peu de temps pour arriver à destination, ce n'était pas vain. La vue de cette clairière est toujours aussi agréable, du moins pour Alysane. Elle fréquente cet endroit depuis qu'elle est toute jeune et jamais personne ne semble avoir voulu s'y aventurer, elle en ignore les raisons. Certaines personnes s'amusent à dire que les bois sont hantés mais Alysane n'y croit pas une seconde. Qu'est-ce qu'il pourrait bien lui arriver d'anormal ? Elle n'y a croise que cette vieille femme qui se prétendait pouvoir faire des prophéties, mais rien n'était jamais arrivé à la jeune ourse jusqu'à présent. La preuve qu'il n'y avait rien à craindre.

La jeune amie étant prête à faire cette rencontre, Alysane la guide au centre de la clairière. Il n'y a rien à craindre il faut juste un peu de patience. Mais l'ourse espère ne pas avoir à faire trop attendre Elyane. Ce ne serait plus trop amusant. Peut-être est-il parti chasser ? Mais ce serait embêtant. La rouquine commence à se poser des questions, si cet ami est timide. Elle ne semble pas encore deviner la nature de cet ami et c'est ce qui amuse Alysane. C'est d'ailleurs à se demander, quand on ne sait pas ce qu'elle pense, pourquoi la situation est si drôle. Elyane se met à appeler cet ami en lui disant qu'il peut se montrer et pour entrer dans le jeu, la Mormont en fait de même. Bien entendu cet ami ne comprendra pas réellement cet appel. Il réagit plus aux gestes et à un langage plus primaire. Alysane a toujours su comment communiquer avec lui, comme si c'était inné. Sûrement, étant donné la famille dans laquelle elle est née.

Rien ne se passe mais la jeune ourse ne désespère pas, elle assure à son amie que ça ne devrait plus tarder, que cet ami aime se faire désirer et ne connaît pas le mot ponctualité. A vrai dire, elle était un peu venue à l'improviste, ce n'est pas comme si l'on pouvait prévoir une rencontre avec cet ami, il est indépendant et têtu mais aussi très lunatique. Mais jusqu'à présent il n'a pas été dangereux, et ce ne sera sûrement pas ce jour qu'il fera une exception. Malgré tout, elle est certaine qu'il va venir. Et c'est d'ailleurs en entendant ce bruit dans le buissons qu'elle a su qu'elle avait vu juste. Son amie a d'ailleurs tout de suite compris qu'enfin il allait pointer le bout de son nez. Ce n'était pas loin et puis après un peu d'hésitation il apparaît enfin au grand jour. Elyane semble surprise, elle ne s'attendait très certainement pas à ce genre d'ami et c'était bien l'intention d'Alysane en l'emmenant à cet endroit. La jeune ourse fit le premier pas, sûre d'elle, en direction de l'animal. « Et bien, tu fais ton timide Touffu. » dit-elle en caressant doucement le haut de la tête de l'ours sauvage. Il a bien grandi depuis qu'elle la recueilli dans la forêt mais il reste jeune et comme un fils pour elle. Alysane se tourne vers son amie, souriante et confiante. « Tu n'as rien à craindre, tu peux approcher, doucement, pour ne pas l'effrayer. » C'est n'est pas le genre d'ami qu'on a l'habitude de rencontrer et la Mormont se demande ce que son amie a bien pu s'imaginer tout ce temps. Elle va à la rencontre d'Elyane pour attraper ses mains. Il ne faut pas qu'elle soit hésitante ni trop brusque, alors elle la guide pour la mettre en confiance avec Touffu. « Qu'en penses-tu ? C'est un ami peu ordinaire, tu dois l'admettre. » Elle se demande si nombreuses sont les personnes ayant eu la chance d'approcher un ours de la sorte, car ce sont des animaux sauvages. Bien que Touffu ait toujours été doux comme un agneau, il ne serait pas prudent de tenter le diable.

Alysane prend toujours un certain plaisir à venir à la rencontre de son ami. Il n'est pas bavard et peu prétentieux. Il est le confident parfait. Elle lui a confié toutes ses peines et inquiétudes, toutes ses joies, tous ses secrets et ses jalousies. Il n'y a rien qu'il ne sache pas. Elle a cette impression de pouvoir communiquer avec lui, elle a beau employer des mots d'humain, elle sait que c'est d'une toute autre manière qu'il comprend ses dires et ses intentions. « Il est encore jeune, mais depuis plusieurs années, c'est mon meilleur ami. Il a toujours été présent pour moi, il y a comme une connexion entre nous. Il n'a jamais connu sa mère, il me semble qu'elle est morte en donnant naissance et j'ai été comme une mère pour lui, je l'ai sauvé car il n'avait pas l'air de savoir ni se nourrir ni se défendre. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FlashBack] Secrets d'Enfance | Elyane & Alysane   Dim 4 Sep - 14:05



Secrets d'enfance
an 389
Elyane n'en revenait pas. Elle demeurait immobile, bouche bée, les yeux fixant l'animal qui venait d'entrer dans la clairière. Alysane, de son côté, semblait beaucoup plus à l'aise et n'hésita pas une seule seconde à aller rejoindre l'ours. ❝Eh bien, tu fais ton timide Touffu.❞ Ainsi, la jeune Ironsmith ne pouvait pas se tromper : il s'agissait bien de l'ami de l'insulaire. L'espace d'un instant, elle avait cru que l'apparition de l'animal sauvage n'avait été que le fruit du hasard, que celui qu'Alysane voulait présenter à la rouquine n'était pas encore arrivé... Mais elle devait se rendre à l'évidence, à présent : le meilleur ami de la Mormont était un ours et il s'appelait Touffu. L'adolescente ne parvint à reprendre ses esprit que lorsque son amie se tourna à nouveau vers elle. ❝Tu n'as rien à craindre, tu peux approcher, doucement, pour ne pas l'effrayer.❞ Elyane cligna des yeux, comme s'éveillant d'un étrange rêve. ❝Oh, euh... D'accord.❞ bredouilla-t-elle, désarçonnée par la surprise que lui avait réservée sa camarade de jeux. Les jambes un peu flageolantes, le cœur battant la chamade, elle esquissa donc quelques pas en direction de l'animal. Même si elle avait voulu courir vers lui, elle en aurait été bien incapable dans l'état de trouble où elle se trouvait actuellement ! Sa progression était donc aussi lente qu'Alysane l'avait ordonné, ce qui semblait également convenir à l'ours puisqu'il n'avait pas encore montré de signe d'inquiétude à l'idée de la voir se rapprocher. Elle avait à peine parcouru la moitié du chemin que son amie était venue la chercher pour lui permettre de franchir les derniers mètres qui la séparaient de Touffu. Ainsi, sans qu'elle eût le temps de vraiment le réaliser, elle se trouvait auprès de l'ours, la main enfoncée dans l'épaisseur de ses poils pour lui grattouiller le cou. ❝Qu'en penses-tu ? C'est un ami peu ordinaire, tu dois l'admettre.❞ Oh, ça, Elyane n'allait certainement pas la contredire ! Maintenant que la stupeur des premiers instants était passée, la jeune fille se remit à sourire. Ses yeux pétillaient de joie à l'idée de cette rencontre improbable qu'elle venait de faire et qui ne se reproduirait pas de sitôt. ❝C'est extraordinaire !❞ furent les seuls mots qu'elle était capable de prononcer. Une fois les appréhensions passées, seul demeurait l'émerveillement.

❝Il est encore jeune, mais depuis plusieurs années, c'est mon meilleur ami. Il a toujours été présent pour moi, il y a comme une connexion entre nous. Il n'a jamais connu sa mère, il me semble qu'elle est morte en lui donnant naissance et j'ai été comme une mère pour lui, je l'ai sauvé car il n'avait pas l'air de savoir ni se nourrir ni se défendre.❞ Elyane regarda son amie lui expliquer les circonstances de sa rencontre avec l'ours attentivement. Elle lui offrit un sourire chaleureux et posa sa main sur le bras de la jeune Mormont. ❝Je suis certaine que tu t'en occupes très bien, il a l'air de beaucoup tenir à toi !❞ Et c'était vrai, quelque part : pourquoi l'animal sauvage viendrait-il à sa rencontre si elle ne représentait rien pour lui ? C'était toujours surprenant de découvrir certains aspects de la personnalité de son amie. Beaucoup des jeunes gens de leur âge se montraient prompts à cataloguer toutes les filles Mormont comme des petites barbares incapables de respecter le protocole...Elyane souriait en imaginant la tête que ces personnes feraient s'ils voyaient l'attitude maternelle et douce qu'adoptait Alysane envers l'ours en ce moment-même, ils ravaleraient leurs sarcasmes en un rien de temps.
L'aînée Ironsmith reporta son attention sur le jeune animal calmement assis à leurs côtés. ❝As-tu parlé de Touffu à ta famille ? L'as-tu déjà fait sortir des bois ?❞ Les questions fusaient au fur et à mesure qu'elles lui envahissaient l'esprit. Elle se désolait d'avance de ne pas pouvoir rester indéfiniment chez les Mormont et de se lier elle aussi d'amitié avec l'ours ou, qui sait, un autre animal tout aussi surprenant... Cette île réservait tellement de surprises ! La jeune fille poussa un soupir avant d'adopter un air déterminé : elle mettrait chaque seconde de son séjour à profit, elle voulait vivre mille aventures avant de repartir et pouvoir se vanter de tous ses souvenirs auprès de Wynafryd une fois qu'elle serait de retour sur le continent ! ❝Est-ce qu'on pourra revenir voir Touffu demain, dis ? Et les jours suivants ?❞ demanda-t-elle, pleine d'assurance, tandis qu'elle caressait la tête poilue de l'ours. ❝Tu n'as pas peur que des chasseurs s'en prennent à lui ?❞ questionna-t-elle subitement, les sourcils froncés. Après tout, s'il était ainsi habitué à la présence humaine, ne risquait-il pas de se mettre en danger en approchant des personnes mal intentionnées ? L'idée de voir le pauvre animal blessé, ou pire, à cause de sa confiance en l'Homme la révoltait ! Dans un sens, ne valait-il mieux pas le laisser retourner à un état totalement sauvage ? Il s'agissait d'une interrogation des plus sérieuses mais, lorsqu'Elyane observait son amie interagir avec Touffu, elle n'avait pas le cœur de lui en parler. Ce serait terrible si Alysane perdait son meilleur ami !
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FlashBack] Secrets d'Enfance | Elyane & Alysane   Sam 17 Sep - 12:53


SECRETS D'ENFANCE

Si Alysane tenait absolument à montrer Touffu à son amie Elyane, c’est parce qu’elle savait que sa réaction serait positive, mais elle savait également que Touffu ne lui ferait pas de mal. Elle était plutôt fière de lui montrer, c’était quelque chose d’assez exceptionnel, même si c’était loin d’égaler les rumeurs concernant sa famille, comme quoi elles seraient capables de se métamorphoser en ours. Elle pourrait très bien avouer faussement à son ami qu’en réalité, l’ourson est une oursonne et qu’il s’agit de Jorelle. Mais elle ne voulait pas entrer dans un jeu aussi gros, il serait dur de s’en dépêtrer par la suite. Elle fut ravie lorsque son ami la complimenta sur sa façon de s’occuper du petit ours. Alysane a toujours eu cette chose en elle, ce côté protecteur. Déjà avec ses sœurs, elle a toujours été ainsi, mais elle a toujours eu cette envie, ces rêves d’avoir des enfants un jour. Elle se contenta de sourire à Elyane pour la remercier de ce compliment. Les sourires de l’oursonne sont rares, mais envers ses amis, ils sont généralement sincères car elle se sent plus en confiance.

La rouquine poursuivit par une question à laquelle la Mormont s’attendait. Avait-elle présenté Touffu à sa famille ? La réponse était oui et non. Seules Dacey, Lyra et Jory étaient au courant. Mais il était hors de question d’en parler à Mère. Alysane n’osait même pas imaginer sa réaction si elle savait qu’une de ses filles s’amusait à jouer avec un ours. Même s’il est l’emblème de la maison, la réaction pourrait être mauvaise. « Non, je n’en ai parlé qu’à mes sœurs. Je n’ose même pas imaginer la réaction de Mère si elle apprenait cela… Je pense que j’en fais déjà assez pour lui infliger cela en plus. » Un petit sourire en coin s’afficha sur son visage avant de continuer. « Alors tu imagines bien qu’il n’est jamais sorti de la forêt, et c’est mieux comme ça. » Elle ne voulait pas qu’il terrorise son peuple. Il était certes avenant avec l’Oursonne, mais il commence à devenir imposant et s’il était amené à rencontrer d’autres humains, ils paniqueraient et Touffu, par peur partagée, attaquerait sûrement. Pour Elyane, c’était différent. Elle lui avait fait savoir en s’approchant et en le regardant dans les yeux, qu’il n’y avait rien à craindre. Le cas contraire aurait été un drame en revanche, mais elle ne voulait pas faire savoir à Elyane qu’il y aurait pu avoir un cas contraire…

Elle sentit par la suite que la Ironsmith était un peu plus en confiance, et c’était une bonne nouvelle pour elle et Touffu. Elle voulait d’ailleurs même le revoir, ce qui enchantait Alysane, même si elle doutait que ce soit réellement possible. « Je voudrais bien qu’on revienne le voir ensemble demain, Ely. Mais, si tu t’habitues à lui, quitter l’île sera trop difficile pour toi. Et je ne sais pas si ton père sera pour que tu t’absentes encore de la sorte… Seul demain nous le dira. » Mais la question qu’elle posa ensuite lui fit un peu froid dans le dos. Les chasseurs. Bien sûr qu’elle a toujours cette peur de retrouver Touffu piégé ou blessé, mais elle tente de se rassurer par les lois qui régissent ces terres. « J’ai peur, comme une mère a peur pour son fils. Mais… Les lois de mon île sont faites pour protéger les ours. Ils sont sacrés sur cette île. La seule raison pour laquelle un ours pourrait être tué, ce serait qu’il vienne dans un village et se mette à attaquer tout le monde. Nous ne sommes pas stupides au point de laisser notre peuple se faire massacrer pour respecter cette partie de la loi… » Elle n’aimait pas dire cette vérité. Pourtant si elle avait à choisir entre l’être humain et un ours, son choix serait vite fait. L’être humain est stupide et ne respecte pas ce qui l’entoure. Alors qu’un ours n’est méchant que lorsqu’il est en danger ou que ses enfants sont en danger. Alysane se sent plus proche de l’ours que de l’homme et elle se dit souvent qu’elle n’est pas née dans la mauvaise famille du tout. « Tant qu’un ours est dans la forêt et que l’homme l’ignore, il n’y a pas de soucis à ses faire. » Mais ce n’étaient pas les hommes de l’île dont il fallait s’inquiéter. « Ce qui m’inquiète plus particulièrement, ce sont les Sauvageons et les Fer-nés. Lors de leurs attaques sur l’île, tu crois vraiment que ça leur importe de préserver la vie d’un ours ? » C’est une raison pour Alysane de haïr ces deux peuples. Même si pour l’un, c’est plus une question de survie, pour l’autre ce n’est que pour démontrer sa soi-disant puissance. Elle aime son île, sa famille et malgré tout, ses gens. Elle est prête à tout pour les protéger. « Mais ne t’en fais pas, nous ne serons pas attaquées aujourd’hui ! »

Elle caressa le haut de la tête avant de le tapoter pour le faire avancer. Elle avait appris à développer un code de langage avec son ami. Ce n’était pas un ours comme dans les contes pour enfants, il ne parlait pas la langue commune. « Touffu va nous montrer où il dort. » Elle prit la main de la rouquine pour être sûre qu’elle ne se perde pas en chemin, et elle suivit Touffu. Il les guida un peu plus dans la forêt, près d’un cours d’eau habité par quelques saumons. Il n’était pas étonnant qu’il se soit installé là. Il s’arrêta devant sa petite tanière et se tourna vers les deux adolescentes en poussant un petit grognement. « Et voilà ! Je te présente la maison de Touffu ! C’est un peu petit, mais il y vit seul. Il est très solitaire tu sais, un peu comme moi en temps normal. » Elle caressa son ami à nouveau pour le féliciter et sortit un petit poisson séché de sa sacoche, elle sait qu’il l’avait repéré mais comme il avait été sage, elle lui donna pour le féliciter. « As-tu des questions sur sa façon de vivre ? Est-ce qu’il y a quelque chose que tu veux voir ? Il faut en profiter ! »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FlashBack] Secrets d'Enfance | Elyane & Alysane   Mer 5 Oct - 11:16



Secrets d'enfance
an 389
Quand Alysane lui apprit que seules ses sœurs étaient au courant pour son amitié avec Touffu et qu'elle n'avait aucune intention d'en parler à sa mère, Elyane fronça les sourcils d'un air sérieux et approuva énergiquement d'un signe de tête. Le jeune ours était si calme et il supportait ses caresses si docilement que la jeune fille avait totalement occulté le fait qu'il s'agissait d'un animal sauvage particulièrement dangereux. Non, actuellement, elle redoutait bien plus Maege Mormont que Touffu !
L'aînée Ironsmith avait ensuite demandé à revoir l'ours le lendemain et, si la réponse de son amie la déçut, elle comprenait néanmoins. Après tout, son père n'accepterait sûrement pas qu'elle s'absentât toute la durée de leur séjour sur l'île : il devait avoir conçu tout un programme la concernant, un plan qui n'inclurait pas une escapade dans la forêt... Elles continuèrent à discuter ainsi, l'ours auprès d'elles, et Alysane répondait patiemment à chacune des interrogations que pouvait formuler l'espiègle rouquine. ❝Tant qu’un ours est dans la forêt et que l’homme l’ignore, il n’y a pas de soucis à se faire. Ce qui m’inquiète plus particulièrement, ce sont les Sauvageons et les Fer-nés. Lors de leurs attaques sur l’île, tu crois vraiment que ça leur importe de préserver la vie d’un ours ? Mais ne t’en fais pas, nous ne serons pas attaquées aujourd’hui !❞ Elyane avait ouvert de grands yeux ronds et avait suspendu ses caresses en entendant son amie parler des Sauvageons et des Fer-Nés. Elle n'avait encore jamais été confrontée à ce genre de problème, le fief Ironsmith se trouvant trop au Sud et trop loin des côtes. Elle sentit une vague d'effroi s'emparer d'elle à l'idée de voir un groupe de Fer-Nés sanguinaires débarquer à l'improviste dans la clairière, une vision qu'elle eut du mal à effacer même après qu'Alysane lui ait assuré qu'elles ne risquaient rien aujourd'hui. Et si son amie se trompait ? Si elles se faisaient attaquer ? Son père serait tellement furieux...

L'attention de la demoiselle se reporta sur l'instant présent lorsque son amie, par un moyen inconnu d'Elyane, fit lever Touffu. Il commençait déjà à marcher en direction de la lisière de la clairière lorsque la Mormont déclara que les jeunes filles allaient le suivre jusqu'à sa tanière. ❝Oh, super !❞ s'exclama alors l'adolescente en s'élançant à la suite de l'ours et de son amie. Sa main serrée par celle d'Alysane, elle s'engouffra à nouveau dans les bois. Une fois encore, Elyane n'avait aucun repère parmi les arbres et les buissons épineux, elle se laissait emporter par la Mormont et ne fit même pas attention à la durée de marche qui séparait la clairière du repère de l'ours. Elle se laissa envahir par l'atmosphère de la forêt, les bruits feutrés des animaux qui fuyaient sur leur passage, la lumière tamisée qui filtrait à travers le feuillage jusqu'à ce que l'animal s'arrêtât et le signala à ses compagnes du jour par un grognement. ❝Et voilà ! Je te présente la maison de Touffu ! C’est un peu petit, mais il y vit seul. Il est très solitaire tu sais, un peu comme moi en temps normal.❞ Fascinée par la tanière, Elyane ne remarqua pas lorsque son amie donna le poisson séché à Touffu. ❝Il fait sombre là-dedans ! Ça ne m'a pas l'air si petit que ça...❞ s'exclama-t-elle avant de se tourner vers Alysane et de lui adresser un sourire gêné. ❝Mais, après tout, je n'y connais rien aux ours et à leurs tanières, moi...❞ se reprit-elle, penaude, avant de balayer ses propos d'un geste de la main. ❝As-tu des questions sur sa façon de vivre ? Est-ce qu’il y a quelque chose que tu veux voir ? Il faut en profiter !❞
En entendant ces mots, l'aînée Ironsmith offrit un large sourire à son amie. ❝J'allais justement te demander si Touffu accepterait qu'on pénètre dans son antre !❞ Elle lança un regard interrogateur à son amie mais n'osa pas prendre les devants, de peur que l'ours n'eût une réaction violente si elle envahissait son espace sans autorisation. Ainsi, elle choisit plutôt de retourner auprès de l'ours et se remit à le câliner en attendant le consentement d'Alysane. En attendant, elle repensa à ce que son amie venait de lui dire et ne tarda pas à reprendre la parole. ❝Est-ce que tu crois qu'il va hiberner toute la saison froide, lorsque l'hiver sera là ?❞ Chaque habitant du Nord connaissait la devise de leur maison suzeraine et l'absence d'hiver depuis de nombreuses années faisait particulièrement redouter aux habitants de la région la venue de la prochaine saison froide : elle s'annonçait particulièrement longue et rude.
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FlashBack] Secrets d'Enfance | Elyane & Alysane   Ven 7 Oct - 17:03


SECRETS D'ENFANCE

Touffu était un ours, un animal supposé dangereux. Alysane le savait bien, pourtant avec lui c’était différent. L’ayant vu grandir, lui ayant appris à chasser et à pêcher comme si elle était sa propre mère, elle était persuadée que ça l’avait adouci, qu’il n’était pas une bête sauvage comme une autre. Elle faisait tout de même toujours attention, mais plus le temps passait, moins elle avait peur du pire. Etait-ce raisonnable ? Probablement pas. Mais elle avait suffisamment confiance à la fois en Touffu et aussi en son amie Elyane pour leur permettre de se rencontrer.

Elle avait tout fait pour mettre son amie en confiance, ainsi que l’ourson. Elle avait fait toutes les explications nécessaires quant à la relation entre Touffu et les hommes. Le réel problème c’étaient ces sauvageons et ces fer-nés. Là, dans leur situation il n’y avait rien à craindre. Alysane n’aurait pas emmené son amie dans la forêt si elle avait entendu le guet parler d’une attaque imminente. Elle emmena donc la rouquine jusqu’à la tanière de l’ourson. C’était toujours quelque chose d’intéressant de savoir où vit un animal. Touffu communiquait avec la Mormont et avait compris ce qu’elle voulait, il les guida donc jusqu’à l’entrée de là où il dormait généralement. Elle était fière de lui, ça n’avait pas toujours évident de lui faire comprendre, mais depuis toutes ces années, il n’y avait plus trop de problème. Sauf quand il était trop affamé pour écouter. Elyane semblait surprise mais surtout fascinée. Alysane était plutôt fière d’elle, c’était l’effet escompté. Elle trouvait que la tanière ne paraissait pas si petite que ça, mais pourtant, elle savait qu’il en existait de plus grandes. « Il arrive parfois qu’un ours soit bien plus grand que Touffu et accueille toute une famille. Dans ces cas-là, ils construisent un abri bien plus grand. A l’échelle des tanières, celle de Touffu est petite. »

L’oursonne demanda alors à son amie si elle avait des questions, il fallait en profiter, rien de mieux que de comprendre un ours tout en l’ayant face à soi. Alysane avait passé des heures, voire parfois des journées entières à étudier le comportement de Touffu, cherchant même parfois à l’imiter. Ils se complètent. Touffu a beaucoup appris à Alysane, tout comme la Mormont avait beaucoup appris à son petit ourson. Mais l’amie de la Mormont demanda s’il était possible de visiter l’antre de Touffu. Alysane était un peu gênée. « Ce ne sera malheureusement pas possible, je suis désolée Elyane. Moi-même je n’y ai jamais mis les pieds. S’il sent une odeur autre que la sienne dans son antre, il ne se sentira plus chez lui, il se sentira en danger et pourrait même attaquer. Même s’il reconnaît mon odeur, je ne suis pas officiellement sa famille, je n’ai rien à faire dans sa tanière. » C’était assez dommage, mais Alysane ne s’y était pas risquée. Elle se contentait de profiter de lui ailleurs, à l’extérieur et dans d’autres abris qu’ils se trouvaient. Mais la tanière, c’était son endroit à lui exclusivement. Elle demanda alors si Touffu allait hiberner lorsque l’hiver sera là. « Oui, comme tous les ours, il va hiberner. Mais l’hiver n’est pas encore là, il ne s’en soucie pas encore. Mais je l’aiderai à chasser quand il en aura besoin. Ce ne sera pas pour tout de suite je pense. Il aurait déjà commencé à faire ses provisions. »

Un croassement de corbeau se fit entendre. Alysane tourna son regard en direction du cri qu’elle avait entendu. Un corbeau, ce n’était jamais bon signe. Elle s’approcha de son Touffu et lui déposa un baiser sur le haut de la tête tout en prenant soin de bien le caresser au-dessus des pattes avant, elle savait bien qu’il aimait être caressé à cette endroit. « On va devoir te laisser, Touffu, n’oublie pas de chasser et de te nourrir, maman reviendra bientôt. » Alysane pris la main de son amie et entrepris de retourner vers le château. Alysane était assez superstitieuse et voir un corbeau ne lui disait rien qui vaille. Elle avait beau avoir assuré à Elyane qu’il n’y aurait pas d’attaques ou quoi ce jour-là, elle n’avait pas envie de risquer la vie de son amie plus longtemps. Cependant, elle ne se pressa pas, elle marchait à un rythme normal aux côtés de la rouquine. Un autre croassement se fit entendre mais Alysane tenta de rester seraine et de ne pas montrer son inquiétude. Autant elle ne croyait pas aux prophéties des sorcières des bois, autant les signes propagés par les animaux, c’était quelque chose qui la touchait particulièrement. Elle avait pris une épée avec elle, ce qui la rassurait un peu plus, mais il ne fallait pas inquiéter son invitée et la ramener au plus vite à son père pour éviter les problèmes. « Je sais que ton entrevue avec Touffu aura été courte, mais il faut commencer à retourner là-bas avant que je ne me fasse sermonner par Maege et aussi par ton père. N’oublies pas, ça doit rester entre nous. Même à mes sœurs, tu ne dois pas leur dire que tu as rencontré mon petit ourson. » Il valait mieux que personne ne sache ce qui s’était passé dans cette forêt ce jour-là, même si ça pouvait paraître banal, c’était mieux de la sorte. « Sais-tu quand est-ce que tu dois repartir chez toi ? » Les deux jeunes filles arrivaient alors au niveau du ruisseau qu’elles avaient passé un peu plus tôt pour se rendre jusqu’à la clairière. C’était une chance qu’Alysane connaissait les lieux par cœur. Mais en même temps, elle arpentait cette forêt presque tous les jours et il serait plutôt anormal qu’elle ne la connaisse pas. Elle s’arrêta un petit moment au ruisseau pour se rafraîchir. L’air était plutôt bon, mais marcher à travers les bois donnait soif et donnait chaud. Elle s’assit donc sur un rocher au bord de l’eau. « Viens, assieds-toi près de moi. Avant de rentrer, je veux savoir si toi aussi tu as un secret. Après tout, je t’en ai confié un aujourd’hui. Alors ? Parle-moi de ta vie ces derniers temps. Que fais-tu de beaux ? As-tu rencontré de nouvelles personnes ? » Alysane n’était pas du genre curieuse, mais elle n’avait pas eu de nouvelles de la Ironsmith pendant quelques temps, elle considérait Elyane comme une autre de ses sœurs, il était normal qu’elle pose des questions.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FlashBack] Secrets d'Enfance | Elyane & Alysane   Ven 28 Oct - 11:30



Secrets d'enfance
an 389
Elyane fut un peu déçue par la réponse de son amie quant à l'exploration de l'antre de l'ours. Cependant, si elle avait posé la question c'était parce qu'elle se doutait bien qu'il y avait un risque que cela fût impossible ! Elle hocha donc simplement la tête d'un air résigné et poussa un petit soupir triste. Cela la consolait un peu de se dire que même la Mormont n'avait pas osé mettre le pied dans la tanière de Touffu. En conséquent, elle qui venait à peine de le rencontrer en avait encore moins le droit ! La conversation dériva ensuite sur le sujet de l'hibernation. En effet, le temps n'avait pas encore changé, l'hiver ne semblait pas prêt d'arriver et Elyane espérait que, lorsque le moment viendrait, Touffu serait devenu un ours adulte capable de se débrouiller. Elle n'avait pas vraiment envie de voir son amie sortir seule dans les bois en plein hiver alors que les lieux étaient loin d'être sécurisés entre les sauvageons et les fer-nés... Craignant que la Mormont ne prît mal une telle remarque, la rouquine choisit cependant de ne pas partager ses inquiétudes. Elle savait qu'Alysane était une guerrière, comme toutes ses sœurs, et qu'elle considérerait cela comme un affront si on lui disait qu'il vaudrait mieux rester à l'abri durant la saison blanche.
Soudain, les cris d'un corbeau retentirent non loin de l'endroit où les deux amies se trouvaient. Si Elyane ne s'en formalisa pas, Alysane sembla interpréter cela comme un présage et décida donc qu'il était temps pour elles de laisser l'ours vaquer à ses occupations. ❝Au revoir, Touffu !❞ lança l'aînée Ironsmith à l'attention de l'animal après que la Mormont le câlina en guise d'au revoir. Elyane se contenta de lui grattouiller un peu la tête puis, en s'éloignant d'avantage, elle lui fit un signe de la main, comme si l'ours allait comprendre et lui retourner son geste. L'insulaire lui avait pris la main pour la guider à travers les bois en direction du château. Le trajet fut assez silencieux, jusqu'à ce que l'oursonne reprît la parole. ❝Je sais que ton entrevue avec Touffu aura été courte, mais il faut commencer à retourner là-bas avant que je ne me fasse sermonner par Maege et aussi par ton père. N’oublie pas, ça doit rester entre nous. Même à mes sœurs, tu ne dois pas leur dire que tu as rencontré mon petit ourson.❞ Elyane regardait son amie avec curiosité, se demandant pourquoi ses soeurs ne pouvaient pas être au courant de l'existence de l'ours, mais elle ne dit rien. Elle comprenait parfaitement, en ce qui concernait Maege, cela dit. ❝Tu peux compter sur moi !❞ répondit-elle d'un ton assuré afin d'apaiser Alysane.

❝Sais-tu quand est-ce que tu dois repartir chez toi ?❞ avait renchérit la Mormont après quelques minutes de marche silencieuse. ❝Non, je l'ignore ! Je suppose que notre visite ne dépassera pas une semaine, sauf si les adultes en décident autrement...❞ Elle avait prononcé ces mots d'un ton léger. Ce n'était certainement pas elle qui avait été consultée pour régler les détails du voyage mais l'adolescente devait bien avouer que cela la ravirait au plus haut point d'apprendre que le séjour de la délégation devait se prolonger... Au moins cela lui laisserait-il plus de temps à partager avec ses amies, à explorer leur île et, pourquoi pas, revoir le petit ours d'Alysane. Les deux amies arrêtèrent leur progression près d'un ruisseau qu'Elyane ne reconnut pas, n'ayant pas vraiment prêté attention au chemin qu'elles avaient emprunté à l'aller. La Mormont s'assit sur un rocher et la native du continent se rendit subitement compte que la marche l'avait un peu essoufflée. ❝Viens, assieds-toi près de moi. Avant de rentrer, je veux savoir si toi aussi tu as un secret. Après tout, je t’en ai confié un aujourd’hui. Alors ? Parle-moi de ta vie ces derniers temps. Que fais-tu de beaux ? As-tu rencontré de nouvelles personnes ?❞
Elyane ne s'était pas vraiment attendue à ce que son amie lui posât autant de questions. Ainsi, après l'avoir observée avec de grands yeux ronds pendant quelques secondes, elle haussa les épaules et soupira. ❝Oh, tu sais, il ne se passe jamais rien d'intéressant sur les terres Ironsmith.❞ commença-t-elle par dire sur un ton d'excuse avant de venir s'asseoir près de son amie. Lui révéler un secret ? La jeune fille ne savait pas vraiment quoi dire, elle ne possédait pas vraiment de secret. Ses préoccupations quotidiennes étaient bien éloignées de celles de son amie, il fallait bien l'avouer : à part espionner les adultes et rêver à de beaux chevaliers en compagnie de Wynafryd, son existence n'était pas des plus palpitantes ! ❝Je n'ai malheureusement pas autant de choses à vivre que toi, j'en ai bien peur. Pas d'attaques, pas d'animaux sauvages à protéger... Juste un petit frère à garder en respect !❞ ajouta-t-elle malicieusement avant d'éclater de rire. Elle prit la main de son amie et la serra dans la sienne, espérant qu'elle lui pardonnerait l'ennuyeux récit de sa pitoyable vie. Un autre cri de corbeau se fit entendre en cet instant, et Elyane sauta sur ses deux pieds pour se remettre debout. ❝Je meurs de faim, pas toi ? Nous devrions peut-être regagner le château avant la fin du repas... Sinon je suis sûre que Touffu partagera un ou deux saumons avec nous !❞ ajouta-t-elle avant d'adresser un sourire complice à son amie et de laisser échapper un petit rire espiègle. Après quoi, les deux amies reprirent leur route en direction de la forteresse des Mormont.
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: [FlashBack] Secrets d'Enfance | Elyane & Alysane   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FlashBack] Secrets d'Enfance | Elyane & Alysane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» La vie a ses secrets! qui en connait le bout ? Néo-classique.
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]
» Give All My Secrets Away ' Lily & Antigone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 2.0 :: RP terminés-
Sauter vers: