RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans l'Ouest, l'Orage et le Conflans! Points à la clé !
Le staff est majoritairement en absence/ralentissement actuellement, pour des raisons plutôt
importantes, alors merci de prendre votre mal en patience concernant
les plans & cie,
on fait ce qu'on peut ♥️

Partagez | 
 

 Drowned God saves the queen !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Drowned God saves the queen !   Jeu 21 Juil - 18:51

Drowned God saves the queen !

An 300, Lune 6, Semaine 1 - Pyk



Asha Greyjoy & Denys Timbal

Denys était content de retrouver les îles. Ses bonnes vieilles îles de fer n'avaient pas changer et ce malgré l'accession au pouvoir d'une femme. Asha de la maison Greyjoy régnait à présent et cela ne semblait pas se passer trop mal. Fallait dire que la jeune seiche avait une sacrée paire de couilles et était bien plus proche de l'Antique Voie que ne l'avait jamais été son prédécesseur. Il avait navigué en Essos ces dernières semaines. Pour piller principalement. Il connaissait assez bien les mers bordant ce continent. Il avait lui même été voile-louée plusieurs années dans ces régions qui différaient quelque peu des contrées vertes. Il avait jeté son dévolu sur la cité esclavagiste de Yunkaï, réputée d'après ce qu'il avait entendu pour ses esclaves sexuelles mais aussi ses pyramides. La cité jaune qu'ils l’appelaient dans cette partie du monde. Astapor aurait pût faire un excellent choix s'il avait disposé d'une flotte plus grande mais elle était nettement mieux protégée par leur soldats eunuques.

Personne ne les avaient vu arriver. Qui s'attendaient réellement à voir débarquer une flotte de Fer-Né, pilleurs enragés, dans ce coin du monde ? Non ces gens étaient plus habitués à la présence des pirates plutôt qu'au valeureux peuple de la mer qui pillaient habituellement l'autre continent. Ils avaient fondu sur la ville dans un raid éclair nocturne et avaient emporter un maximum de richesses avant de partir.. Ses hommes étaient fiers de leurs prises et content d'avoir pût renouer avec le combat. Lui même n'était pas insatisfait de tout cela. Ils remirent le couvert à Meereen. Yunkaï  n'eut même pas le temps de prévenir cette cité. Leur passage y fut plus bref mais ils s'emparèrent de ce qu'ils purent avant de mettre les voiles en contournant l'île des Cèdres pour rentrer.  Durant son voyage, il ne s'était pas trop posé de question sur la perte de la Desdaings, sachant qu'il aurait un jour sa contrepartie. C'était plutôt l'indépendance et l'éloignement de Gysella Bonfrère qui avait commencé à lui tarauder l'esprit mais un homme comme Denys Timbal ne parle pas de ses choses là.

Pyk était son point de chute. Il avait entendu des rumeurs en posant ses voiles en Essos et il était certain que la reine Asha voudrait les entendre de ses propres oreilles. C'était uniquement pour cela qu'il était rentré aussi vite. Arrivé dans le fief de la maison Greyjoy, on lui servit un repas dans leur salle à manger, prétextant que la reine ne tarderait pas à arriver. Le Timbal s'en fichait éperdument qu'on le fasse attendre parce qu'il avait communiqué qu'il avait des informations pour la Reine ce qui piquerait sûrement au vif la curiosité de cette dernière. Il espérait juste qu'elle ne lui enverrait pas son frère, élever pour monter sur un cheval, plutôt que sur le pont d'un boutre. Contre sa volonté, certes, mais il n'en restait pas moins un homme qui devait encore faire totalement ses preuves aux yeux de Denys. Ses hommes gardaient les navires et les autres allaient sûrement se balader un peu et courir la gueuse. Eux au moins, ils allaient s'amuser mais il aurait aussi de quoi avec les prises qu'il avait fait. Des pas se firent alors entendre dans la pièce et le Capitaine de la Phalange leva les yeux vers sa reine, d'un air austère et impassible. Sa voix l'était tout autant. Ces deux là se connaissaient depuis des années et le Timbal ne prenait jamais de pincette quand il s'adressait à elle, toute reine qu'elle était. Les manière c'était bon pour les contrées vertes. Aux îles, vous pouviez parler mal, vous cherchez, mais vous montrer tout aussi honorable et fidèle à votre peuple, votre dirigeant, votre dieu.

«Vot'majesté s'attendait pas à me revoir de si tôt, je crois ? Je dois m'incliner devant toi où je peux terminer ma bectance ? .»

© DRACARYS
[
Revenir en haut Aller en bas
the Black Wind ϟ
avatar
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris

Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd & Lucas
Messages : 3578
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Drowned God saves the queen !   Mar 26 Juil - 18:08

Drowned god saves the queen !

Pyk - An 300, lune 6, semaine 1



Denys Timbal & Asha Greyjoy

Asha était installée dans la pièce qui faisait office de bureau pour la prochaine grande expédition à venir. Des cartes et des livres étaient étalés sur la table, la recouvrant entièrement. Rodrik Harloi avait pris demeure à Pyk. Ça n'avait pas été évident de le convaincre de quitter Dix-Tours pour quelques semaines, mais comme toujours, Asha savait ce qu'il fallait dire pour que son oncle craque et la suive. Elle avait besoin de lui à ses côtés plus que d'habitude ces derniers temps, et elle ne pouvait pas déplacer tout le monde chez le Harloi, ce dernier avait donc du faire le déplacement. Le faire bouger lui, encore, ça n'avait pas été si compliqué. Non le challenge s'était trouvé lorsqu'elle avait du le persuader de prendre une quantité non négligeable de livres avec lui. Son visage s'était décomposé à cette demande. Asha aurait pu aussi bien lui annoncer qu'elle ne l'aimait plus et qu'elle le forçait à l'exil. Il était scandalisé. Certains ouvrages trop précieux avec donc du rester dans sa bibliothèque, voilà le compromis qu'ils avaient finalement trouvé. L'oncle et la nièce étaient donc tous deux penchés sur la dernière carte qu'ils avaient trouvé lorsqu'un servant entra dans la pièce, non sans les faire sursauter d'abord.

« Qu'est ce qu'il y a ?! » demanda-t-elle agacée.

Le jeune garçon haussa les épaules, habitué à se faire agresser verbalement par les fer-nés.

« C'est l'Timbal, l'est rentré. L'bouffe en bas et l'dit qu'y a des infos pour vous !»

« Merci Ros. » dit-elle non sans soupirer.

Elle leva un instant la tête au plafond pour réfléchir. Elle avait la tête dans ses cartes, était-ce vraiment le bon moment de faire une pause ? Elle fut tentée d'envoyer Theon gérer la rencontre pour elle. Mais elle avait bien remarqué que Denys ne le regardait avec guère de sympathie, cette rencontre n’amènerait certaineemnt rien de bon des deux côtés... Et puis Denys était un de ses amis, il avait accepté de rendre sa liberté à Alyssa sans remettre en question sa décision... elle lui devait bien ça ! Peut-être qu'une pause lui permettrait d'y voir un peu plus clair par la suite, il fallait l'espérer au moins. Et puis Asha ne doutait pas que si le Timbal demandait à la voir, il y avait sûrement une bonne raison à ça, il n'était pas le genre à se vanter de chose gratuitement. Asha se pencha au dessus de son oncle, déposant un vif baiser sur son crâne. Ça n'était pas dans ses habitudes d'être tendre, sauf avec certains de ces amants dans des moments particuliers et cet oncle qui avait tout son respect, son admiration et son amour.

« J'reviens, fais une pause s'tu veux. »

Asha se mit finalement en route pour la grande salle, où on l'avait informé que Denys s'était attablé, après son escapade, c'était bien mérité. La jeune Reine sourit en voyant son ami en train de manger de la sorte. C'était toujours agréable de voir des visages familiers mais surtout qui lui étaient sympathiques. Les choses n'avaient pas vraiment changé entre eux, malgré le nouveau statut de la Seiche, Denys n'était pas le genre à s'encombrer de manière, comme la plupart des fer-nés d'ailleurs. Il se permettait quelques familiarités par contre, compte tenu de leur passif et Asha ne lui en tenait aucune rigueur, rigolant avec plaisir avec le géant. Tant qu'il ne touchait pas à sa figure d'autorité en public, elle n'avait pas de problème. Elle lui fit un clin d'oeil amusé, avant de faire le tour de la table jusqu'à se retrouver à côté de lui. Elle lui offrit alors une grande tape amicale dans le dos.

« Mange ! Mange ! »

Elle s'installa ensuite à califourchon sur le banc où il se tenait, le regardant profiter de son repas. Son coude vint trouver appui sur la table, et elle cala sa tête contre son poing.

« En effet je t'attendais pas de sitôt ! Vous avez eu un problème sur la route ? Ou tout s'est déroulé comme prévu ? »

Asha imaginait mal le garçon déguster son dîner de la sorte face à elle si l'expédition avait été un total fiasco, non ils devaient avoir récupéré le butin espéré.

« Alors, le cérémonial peut attendre, mais il parait que t'as des choses importantes à me dire alors accouche le Timbal ou jte ferais accoucher. »

Elle lui fit de nouveau un clin d'oeil amusé. Comme Ros passait à nouveau par là, elle lui fit un signe de la main, désignant l'assiette de Denys. Elle n'avait pas vu le temps passer dans le bureau et de le voir dévorer son plat ainsi lui avait ouvert l'appétit.

© DRACARYS


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Drowned God saves the queen !   Mer 27 Juil - 13:49

Drowned God saves the queen !

An 300, Lune 6, Semaine 1 - Pyk



Asha Greyjoy & Denys Timbal

Asha s'était posé non loin de lui, assise sur le banc. Avant de s’asseoir, elle lui avait tapé le dos ce qui n'avait nullement perturbé le Timbal. Elle était surprise ce qui était somme toute naturel. Il n'était pas censé rentré si tôt mais puisqu'elle lui avait demandé de garder ses oreilles tendues et grandes ouvertes, il devait lui faire son rapport. Pourtant, il prit son temps pour manger, mastiquer et avaler calmement ce qu'il avait en bouche. La reine l'avait fait attendre, elle pouvait bien attendre quelques dizaines de secondes plus.

«Non on a rencontré aucun problème. J'ai vu des catins ouvrir moins vite leur jambes que Meereen et Yunkaï. On a amassé pas mal de richesse mais surtout de la main d’œuvre. Yunkaï est réputé pour ses esclave de lit. Tu le savais ça Asha ? A Meereen on a réussit à trouver des prêtresse de leurs faux dieux. Non de ce côté là, les pillages se sont admirablement bien déroulé. On dénombre quelques pertes mais le tribu à payer aurait put être bien plus lourd. T'inquiète, je vais accoucher. T'auras pas besoin de me déshabiller pour ça, bien que je sois preneur ma Reine ha ha ha.»

Elle semblait intéressée par ce qu'il avait à lui dire. C'était pour ça qu'elle était venue. Le Timbal en était sûr mais elle devait sans doute se douter de quoi il désirait lui parler. Ce qu'elle redoutait était peut-être en train de se produire. Il n'avait pas obtenu de nom précis mais il avait entendu des rumeurs et les rumeurs étaient souvent basées sur une part de vérité.

«Des rumeurs circulent en Essos. Paraîtrais que de plus en plus de pirates disparaissent sans laisser de trace. Certains racontent que la mer se vengent d'eux mais d'autres plus terre à terre prétendent qu'ils ont rejoins les degrés de pierre pour négocier et s'allier entre eux. Je n'ai pas obtenu de nom et je connais assez bien les degrés de pierre mais avec une telle flotte, je n'ai pas osé aller y jeter un œil. Ce ne serait pas discret et je risquerai d'y exposer mes richesses. J'ignore s'il s'agit de l'Oeil de Choucas mais je pense que ces informations devaient te parvenir au plus vite.»

Denys continua de manger laissant le temps à Asha d'assimiler toute les données qu'il venait de lui divulguer. Le Capitaine de la Phalange savait qu'elle prendrait ses révélations pour agent comptant. Elle chassait la moindre trace d'Euron comme un limier pister le gibier. Denys se demandait bien ce qu'elle allait faire de cette information.

«Ce n'est peut-être rien comme cela peut se révéler être une menace. Moi même j'ai rêvé un jour d'unir les Degrés de Pierre, de rallier une immense armée de navigateur et de additionner à la force des Iles de Fer pour fondre sur Westeros. Si je suis capable d'y penser, le Choucas doit l'être aussi. Quoi qu'il en soit, nous devrions y aller et voir de quoi il s'agit vraiment. Je ne suis jamais contre un bon combat ha ha ha.» 

Le Timbal acheva son assiette et se rinça le gosier d'une bonne rasade d'eau. L'eau était leur mère à tous et avait toujours eut sa préférence. L'alcool donnait certes du courage mais il amoindrissait les sens. Il n'avait jamais eut besoin de boire ce genre de breuvage pour faire preuve de bravoure. De ce qu'il voyait, la Reine allait aussi passer à table. Le jeune homme rota pour signifier qu'il était repu puis reprit la parole sur un ton austère.

«Tu as fais de nouvelles prises de ton côté ? J'ai trouvé de quoi remplacer mon cygne mais j'ai toujours droit à une compensation. Rien de nouveau de ce côté là ? Quand je suis à terre je commence à m'ennuyer. Faut que je plante ma queue dans une bonne femme pour me sentir chez moi ha ha ha !» 

Le Timbal tapa du poing sur la table et éclata d'un rire sonore. Il se demandait ce que devait faire la Desdaings à présent ? Devait-elle se trouver à son aise sur les contrées vertes ou pensait-elle toujours à un moyen de se venger de lui ? Il l'avait brisé. De cela, Denys était certain mais une personne brisée pouvait se relever et changer du tout au tout.

«La Couronne de bois flotté n'est pas trop lourde à porter ? T'as pas l'air d'avoir changé depuis que t'es reine, la Greyjoy !» 

© DRACARYS
[
Revenir en haut Aller en bas
the Black Wind ϟ
avatar
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris

Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd & Lucas
Messages : 3578
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Drowned God saves the queen !   Jeu 11 Aoû - 16:04

Drowned god saves the queen !

Pyk - An 300, lune 6, semaine 1



Denys Timbal & Asha Greyjoy

Asha se doutait bien que Denys ne la faisait pas demander pour rien. Comme tous les fer-nés qui partaient en expédition, il était tenu de lui faire un rapport dans les jours suivants son retour, mais il était bien entendu autorisé à passer par chez lui d’abord. Or il semblait que le Timbal avait directement fait voiles vers Pyk pour rencontrer la Reine, avec des informations à partager. Bien qu’ayant l’esprit occupé par la prochaine Grande Expédition vers l’ouest, Asha avait finalement accepté de rencontrer son ami. Mais le trouvant en train de dîner tranquillement, elle l’avait pressé pour qu’il révèle ses découvertes. Asha avait demandé à tous ses hommes de garder les yeux et les oreilles grands ouverts lors de chacune de leurs expéditions, elle était à l’affût de la moindre information qui pourrait concerner Euron ou Victarion. Ce dernier avait choisi l’exil, il avait donc le droit de mener sa vie ailleurs et comme il l’entendait, mais Asha ne doutait pas qu’un jour il se mettrait en tête de regagner le chemin des Îles, alors elle se méfiait. Mais le problème venait surtout d’Euron qui avait profité de l’affrontement avec les conflanais et les nordiens pour s’échapper, non sans aide extérieure. Depuis l’Œil-de-Choucas s’était volatilisé, elle était restée plusieurs mois sans rien entendre le concernant, cela ne faisait que quelques semaines que certaines pistes se précisaient… Asha craignait que son oncle veuille se venger de l’affront subit lorsqu’il a trouvé son chemin vers les geôles de Pyk et surtout qu’il veuille reprendre ce trône qui n’était pas le sien. Et puis il n'était pas sensé avoir droit à la même clémence que Victarion, il devait être jugé et il s'était enfuit. Si un fer-né venait à le retrouver, il serait en droit de le défier.

Asha laissa le capitaine lui conter son expédition. Ils avaient visiblement bien choisi leurs nouvelles cibles en s'orientant vers les cités esclavagistes. Asha faisait attention à ne pas trop s'orienter vers les villes d'Essos pour lesquelles elle était au courant de marchés faits avec Westeros, le but était que la paix subsiste entre les différents royaumes. La Baie des Serfs était donc une cible de choix pour eux. Et comme le lui confirmait Denys, ces cités ne manquaient pas de richesses et surtout n'étaient pas particulièrement préparées à leur arrivée.

« Faites gaffe aux esclaves hein ! On évite de trop y toucher, le but c'est pas de les revendre ou je ne sais quoi ! Et pas la peine de prendre plus de bouches à nourrir que nécessaire... l'hiver vient pour nous aussi Denys. Bah tu sais bien qu'il se passera plus rien entre nous l'Timbal, c'est du passé tout ça ! »

Elle lui fit un clin d’œil et rit de bon cœur avec lui. Voilà bien longtemps qu'ils n'avaient plus batifolé ensemble, ces choses là dataient de leur adolescence, pourtant ils s'envoyaient toujours des petites piques à ce sujet. Elle arrêta cependant de rire peu de temps après, écoutant attentivement ce que lui racontait son ami. Apparemment il y avait du mouvement du côté des Degrés de Pierres. Asha poussa un grognement et se détourna de Denys pour réfléchir en fixant le bois de la table. Il avait bien dit qu'à aucun moment le nom du Choucas n'était ressorti, mais cela pouvait-il être une simple coïncidence ? Elle espérait de tout cœur que le Dieu Noyé jouait avec ses nerfs et que ça n'était pas Euron. Elle voulait que son oncle soit allé se faire oublier au fin fond d'Essos, à Asshaï-lès-l'Ombre ou au-delà encore, à un endroit où l'envie lui passerait de revenir sur les Îles et où elle n'aurait plus jamais à le voir. Elle espérait qu'il se soit trouver un nouveau groupe à diriger, à préparer pour ses plans de folies. Tant qu'il ne montait pas une armée pour récupérer les Îles, elle se moquait bien de ce qu'il faisait de sa vie. Elle le cherchait plus pour sa propre sécurité et parce que beaucoup de fer-nés étaient encore en colère contre lui et voulaient réclamer justice, que parce qu'elle voulait vraiment le retrouver elle. Les Îles avaient d'ailleurs changé depuis son départ, avec Norne Bonfrère ils avaient travaillé sérieusement pour revoir leurs forces armées et la défense de leurs territoires, Euron aurait une drôle de surprise si l'envie lui prenait de revenir.

« Tu as bien fait... » dit-elle doucement en posant sa main sur son bras, reconnaissante mais toujours pensive.

Elle écouta d'une oreille distraite Denys évoquer que c'était une idée qu'il avait lui même eu, alors pourquoi pas le Choucas ? L'endroit était stratégique malgré son instabilité. Il évoqua l'idée d'y envoyer du monde pour savoir à quoi réellement s'en tenir. Jusque là, Asha était d'accord, puis Denys parla de combattre d'un ton amusé ce qui tira un nouveau grognement de la part de la Reine. Observer oui, perdre des hommes inutilement et parce que la situation était précipitée, certainement pas, ses hommes ne mourraient plus à cause d'Euron.

« Il faudra aller voir, assez équipés et nombreux mais pas trop... Je sais à quel point tu aimes te battre, comme nous tous, mais avant, il faut qu'on sache ce à quoi on a à faire... J'enverrais un courrier à la Reine du Sud, elle ou Dorne en savent peut-être un peu plus, on avisera avec sa réponse... Mais hors de question de se précipiter dans la gueule du loup, c'est compris Timbal ? » Sa voix était ferme, elle ne l'engueulait pas, mais elle ne plaisantait pas non plus.

Denys venait de terminer son repas quand Ros lui apporta son assiette. Mais ces histoires de Choucas lui avaient soudainement coupé l'appétit. Elle renvoya le garçon avec son assiette en cuisine et garda le verre et le pichet de vin qu'il avait apporté avec. Asha venait de finir son premier verre quand Denys lui parla de la compensation pour Alyssa. Elle secoua la tête, amusée par sa description. Elle le gratifia d'une nouvelle tape sur l'épaule.

« Non j'ai pas eu l'occasion de bouger ces derniers temps, la Grande Expédition me demande trop de temps. Mais il faut que tu me dises ce que tu veux Denys ! Je t'ai promis une compensation, tu l'auras ! Alors, qu'est-ce qu'y a ? Depuis que t'as fourré ta queue dans une nobliote y a rien d'autre qui te satisfait vraiment ? C'est tout chaud et tout velours là-dedans chez elles ? » dit-elle en s'attrapant l'entre-jambe d'une main. « Tu veux que jte trouve une petite lady à épouser ? Par contre ça sera pas une femme-sel Timbal, ça sera une femme-roc et tu devras la traiter avec un minimum de respect... Et elle te donnera des fer-nés au sang propre tiens ! »

Ce fut à son tour de rigoler grassement. En soit l'idée n'était pas mauvaise, cela pouvait conforter la paix entre les Royaumes d'une certaine façon... mais Asha ne doutait pas que trouver la maison prête à leur refourguer une fille n'allait pas être de tout repos. Y avait peut-être qu'une nordienne comme Lyra pour faire face à son destin de la sorte... Et Alyssa n'était plus une option puisqu'elle avait eu vent de son mariage avec un biefois... le Maître des  Navires de la Reine du Sud. Comme Denys lui demandait si la couronne n'était pas trop lourde à porter, elle se contenta de hausser les épaules. D'ailleurs, elle ne la portait quasiment jamais, elle était dans son bureau.

« T'es con ! C'est parce que j'étais déjà la Reine bien avant d'avoir la couronne ! » dit-elle en rigolant. « Mais c'est pas toujours évident de régner sur des idiots ! » ajouta-t-elle avec un clin d’œil.

Sa nouvelle façon de faire n'était pas toujours bien vu par tous les fer-nés, persuadés que l'Antique Voie ne pouvait se pratiquer que d'une façon, il n'était pas évident de garder tout le monde satisfait. Mais surtout les fer-nés étaient des hommes d'actions, des hommes du présent, alors les faire prendre du recul, leur demander de se concentrer sur ce que l'avenir leur réservait, ça n'était pas toujours facile, ça n'était pas dans leurs habitudes.

© DRACARYS


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Drowned God saves the queen !   Ven 12 Aoû - 20:47

Drowned God saves the queen !

An 300, Lune 6, Semaine 1 - Pyk



Asha Greyjoy & Denys Timbal

Denys éclata d'un rire franc lorsqu'elle parla des esclaves et de sa personne. Pas sûr que la plupart d'entre eux arrivent à survivre en temps normal sur les îles. Alors avec l'annonce de l'hiver, nombre d'entre eux trépasseront sûrement. Le climat et la dureté de la vie étaient bien différents de leur climat doux et de leur cité. Ce n'était pas plus mal. Ils n'en avaient pas ramener légion mais simplement de quoi satisfaire leur envies et de remplir leur main d’œuvres de façon optimales. L'hiver les formerait et les plus forts parviendront à survivre et seront bon pour continuer à servir les Seigneurs des îles.

«L'hiver ne m'effraye pas et beaucoup d'entre eux succomberont sûrement. Il n'y aura pas assez de bouches pour t'inquiéter la Greyjoy. La plupart étaient des esclaves dans leur cité. Ici, ils auront la chance de voir peut-être leur enfants devenir de véritables Fer-Nés. Des futurs bras pour nos rames, de futures mains pour nos haches, de futures cerveaux pour construire nos boutres.»

La reine semblait satisfaite par ses propos. Elle l'invita à ne pas s'introduire sur les Degrés de Pierre ni à y foncer tête baissé. Denys aimait se battre mais il n'était pas stupide. De plus son visage était trop connu pour qu'il passe inaperçu. Il n 'avait pas envie de se mêler là bas pour le moment sauf si la Greyjoy le désirait vraiment. Cette saleté de Choucas était capable de les attendre de pied ferme et de retourner les pirates contre eux. Il fallait se méfier de lui comme la peste.

«Faut envoyer des hommes pas connus, des hommes de confiance et fiables. Des gens avec assez de cervelle pour pas finir embobiner par l'ennemi. Si t'as ça sous la main, tarde pas à les envoyer avant qu'il soit trop tard. Dans tous les cas, ma hache tranchera pour toi. Que ce soit ces faiblards des contrées vertes, des gens de l'est, des pirates ou bien cette oiseau de mauvaise augure qu'est ton oncle ! Je pense pas que les autres « royaumes » te seront d'une quelconque utilité maintenant qu'ils savent qu'ils sont dans tes petits papiers ha ha ha.»

Les Fer-nés étaient une menaces pour les contrées vertes mais à leur yeux, Euron ne devait pas être une menace concrète, d'autant plus exilé. Ils n'avaient sans doute aucune raison d'aider les îles de Fer à mettre la main sur ce traître. Denys pensait que le fait de ne plus piller les contrées vertes était une forme de soumission pure. Ils avaient peut-être une reine, était indépendant mais au final leur droit étaient toujours limités ce qui n'était pas pour lui plaire. Elle n'avait pas encore vraiment quitter les îles depuis son accession au trône. Triste nouvelle. Elle devait prendre la mer avant de finir par se ramollir. Quant à sa grande expédition, il ne savait pas quoi en penser. L'aventure serait sûrement au rendez vous mais l'ennui aussi. Il n'y avait aucune certitude de trouver quelque chose en voguant dans cette direction. Quant à ses remarques sur la Desdaings, elles lui en touchèrent une sans secouer l'autre. Il tapa du poing sur la table avant de lui répondre sur un ton austère.

«Tu as la tête trop tournée vers l'Ouest. Je me demande bien ce qui peut t'attirer dans cette idée. Tu vas finir par t'empâter ! T'as besoin de mettre le pied sur un pont, de sentir ton petit cul ballotté par la force des vagues. T'es comme moi ! Sans la mer, tu finiras par mourir ou tu deviendras toute rapiécée comme le Bouquinneur. T'es ptêt reine mais t'es avant tout une fer-née ha ha ha. C'était pas si confortable que ce que tu crois ha ha ha. C'était surtout étroit avant que j'y trace mon chemin. Toi aussi tu veux me marier ? A une greluche juste bonne à coudre et à attendre que son homme rentre de la mer ? Moi je veux une guerrière la Reine. Une vraie femme mais je pense pas que t'ai ça sous la main ha ha ha.» 

Il éclata d'un rire franc quand elle évoqua la couronne et se vanta d'avoir été reine bien avant de porter la Couronne. C'était peut-être vrai. Pour lui depuis la mort de Balon, il n'y avait pas eut de roi. Euron ne l'avait jamais été et ne le serait probablement jamais. Le Timbal se leva pour se dégourdir les jambes et parla de son ton caractéristique, faisant craquer les jointures de ses mains.

«Alors ça veut dire que j'ai déjà sauté une reine ha ha ha ? Moi qui aurait aimé te voir me chevaucher vêtue de ta seule couronne, me voilà bien déçu. Je vais devoir me contenter d'une de tes gueuses ha ha ha. Et cette expédition alors ? Tu penses vraiment trouver quelque chose de ce côté de la mer ?» 

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
the Black Wind ϟ
avatar
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris

Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd & Lucas
Messages : 3578
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Drowned God saves the queen !   Ven 26 Aoû - 10:41

Drowned god saves the queen !

Pyk - An 300, lune 6, semaine 1



Denys Timbal & Asha Greyjoy

Voilà une autre chose que Denys ne craignait pas, l'hiver. Asha voulait éviter d'avoir trop de bouches inutiles à nourrir durant cette période, déjà que leurs cultures étaient pauvres et qu'ils dépendaient des échanges avec le continent... mais le Timbal ne semblait pas s'embarrasser pour si peu, avançant que les faibles succomberaient et que les forts survivraient... c'était une façon de voir les choses. Il évoqua également la descendance de ces serfs, qui pourraient devenir des fer-nés à part entière, et son esprit divagua quelques instants, songeant à Qarl. Si un fer-né n'avait pas décidé de ramener le grand-père de Qarl aux Îles-de-Fer, elle ne l'aurait jamais connu, leur vie aurait été bien différente. Asha lâcha un petit grognement avant de faire un geste de la main, comme pour clôturer ce sujet et passer au suivant. Il n'avait pas tort, sans pour autant avoir complètement raison, mais finalement, ça n'était pas sa priorité en ce moment. Elle avait déjà suffisamment demandé aux fer-nés de faire des efforts et de moderniser leur façon de voir les choses, ça n'était pas la peine d'en rajouter.

Malheureusement le sujet suivant ne fut pas pour la réjouir. Denys avait de bonnes raisons de penser qu'Euron avait élu domicile aux Degrés de Pierres. A quel jeu jouait-il encore ? Elle se le demandait bien. Il fallait bien qu'ils en aient le coeur net, d'une façon ou d'une autre, avant de se retrouver nez à nez à un énorme problème. Elle l'écouta lui dire qu'il fallait envoyer des hommes méconnus mais de confiance, ce qui lui tira un rire moqueur. Des gens capables de résister aux paroles de sirène de son oncle. Pour être jugé digne de confiance aux yeux d'Asha, il fallait qu'elle connaisse la personne depuis un moment, hors Euron connaîtrait sûrement toutes les personnes qu'elle jugeait digne de confiance. La seule personne qu'il pourrait éventuellement ne pas connaître était Theon... mais voulait-elle confier une mission d'une telle ampleur à son petit-frère ? Lui faisait-elle suffisamment confiance pour cela... elle en doutait encore. La seule motivation qu'elle pouvait voir comme rassurante, à la limite, c'est qu'Euron représente une menace pour lui et sa place au pouvoir. Mais n'était-il pas trop aveuglé par son ambition et ses rêves de trône pour croire tout ce qui lui raconterait le Choucas ? Elle grimaça une nouvelle fois, qu'à moitié séduite par l'idée.

« Si t'as ça sous le coude l'Timbal, je suis toute ouïe ! Parce que dans l'idée jte suis, mais à qui jpourrais faire confiance, assez pour cette mission, mais qui nous aurait rejoins que depuis les neufs derniers mois ? Euron savait que jvoulais récupérer l'trône, jsuis persuadée qu'il avait tous les gens qui m'étaient fidèles à l’œil... Et jpréfère pas confier cette mission à des gens extérieurs, mercenaires ou autres... Et jpense qu'il faut pas sous-estimer la Reine Dragon, qu'ce soit comme alliée ou comme ennemie... »

Asha n'oubliait pas que Rhaenys avait accepté et soutenu le règne d'Euron, chose qu'elle avait toujours plus ou moins en travers d'ailleurs... mais elle avait aussi remarqué sa volonté de vouloir conserver la paix à tout prix. Aider Euron d'une quelconque façon aujourd'hui voudrait automatiquement dire remettre le feu au poudre, et la Reine des Îles de Fer doutait que ça soit l'intention de la Targaryen.

Comme il lui avait demandé si elle avait remis les pieds sur un bateau, elle avait du reconnaître qu'elle n'en avait guère eu l'occasion ces derniers temps, bien trop occupée par tout ce qu'elle avait à préparer. Il tenta de la secouer à sa façon, lui rappelant qu'elle avait besoin de naviguer, qu'il ne fallait pas qu'elle oublie qui elle était vraiment. Elle rit une nouvelle fois. Il ne lui apprenait rien, elle le savait tout ça... sauf qu'il ne semblait pas avoir conscience de tout le travail qu'elle devait fournir pour régner sur les Îles, pour assurer son règne, se protéger de Theon et d'autres opportunistes qu'il pourrait y avoir, ils avaient revu beaucoup de choses concernant l'organisation de leur flotte et de leur défense. Elle avait eu besoin de stabiliser son règne avant de pouvoir se permettre de quitter les Îles pour une aussi longue durée, il fallait bien l'avouer, elle craignait de rentrer et de se retrouver privée de ce qu'elle venait de récupérer.

« C'est l'avenir Denys ! J'en reviens pas que t'arrives pas à voir ça. Imagine ! Un nouveau continent, de nouvelles terres qui n'attendent que nous ? Tu vas pas me dire que t'es aveugle quand même ? Faut reconnaître les limites de nos Îles, même si on les aime et qu'on en est fier. On dépend du commerce et des échanges avec les autres... imagine une nouvelle terre où on aurait plus besoin de personne ? De nouvelles richesses à saisir et à créer ? On ne sera plus jamais vu comme juste un petit peuple de pilleurs qui font peur qu'aux gosses. »

Asha soupira... C'était tellement frustrant que son peuple ne puisse pas voir plus loin que le bout de leur propre hache. Elle savait de quoi son peuple était capable, mais pour beaucoup à Westeros, ils étaient juste vu comme des monstres, pas des personnes qu'on redoute ou qu'on admire, non, juste de la vulgaire racaille. Mais ils n'étaient pas que ça, pas que des voleurs et des violeurs, ils étaient des explorateurs et de vaillants combattants, il était tant que cela aussi soit marqué dans l'histoire et dans les esprits de chacun. Denys critiquait le Bouquineur, mais c'était l'homme le plus intelligent et le plus cultivé des Îles, ce qui ne l'empêchait pas de naviguer et de se battre aussi... mais comme elle, il était lucide.

Le sujet dévia sur quelque chose de plus léger ensuite, les femmes, comme le Timbal ne cessé de réclamer sa compensation. Asha lui demanda s'il voulait qu'elle organise une union avec une fille de sang noble de Westeros, après tout il avait peut-être pris goût à la chose avec le Cygne, mais ça ne semblait pas être le cas puisque le grand gaillard voulait une femme de sa trempe, une guerrière. La Reine rit, amusée.

« Tu mveux moi quoi l'Timbal ? » dit-elle en se collant à lui et en lui posant une main sur la cuisse avant d'éclater de rire. « Tu dois vraiment être aveugle alors l'Timbal, jvois pas d'autres explications ! Les Îles regorgent de guerrières au caractère fort, j'y peux rien si tu les vois pas... »

Elle fut tentée d'évoquer Halys, mais elle ne voulait pas jeter son amie en pâture sans son avis au préalable. Elle était bien tentée d'évoquer Gysella aussi, parce qu'il lui avait bien semblé à l'époque qu'il se passait des choses entre les deux, mais elle avait déjà quelque chose en tête de prévu pour le belle blonde, il fallait juste que les choses se précisent.

« Et puis tu dis ça l'Timbal mais jsuis sûre que t'es beaucoup trop macho pour accepter qu'une femme te tienne tête ! » Elle éclata une nouvelle fois de rire. « T'en veux une qui te séduise, qui se plie à tes caprices et à tes colères, toujours prête à se mettre à genoux ou à quatre pattes pour te satisfaire... si t'es face à une guerrière, si t'as le malheur de la faire chier, t'auras jamais ce que tu veux. »

Elle se claqua la cuisse, toujours plier en deux à cause des éclats de rire. Elle imaginait un Denys soumit, malheureux parce que sa femme tiendrait les rênes. Mais Denys continua de la taquiner sur leur flirt passé, lui demandant si cela voulait dire qu'il avait sauté une reine. Elle lui frappa le bras, faussement vexée par sa réflexion.

« Si pour toi se faire chevaucher c'est sauter... peut-être... Mais non, de toute manière, je voulais dire depuis qu'Euron a assassiné Balon... mais ouais t'as sauté l'héritière si tu veux... »

Il n'y a que Qarl qui saute la Reine.

« Jte l'ai dit, j'espère trouver un nouveau continent, pour nous... et en rapporter une gloire éternelle pour not'peuple. »

© DRACARYS


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Drowned God saves the queen !   Dim 28 Aoû - 12:16

Drowned God saves the queen !

An 300, Lune 6, Semaine 1 - Pyk



Asha Greyjoy & Denys Timbal

C'était le problème des îles de Fer mais c' était à la reine de le régler. Si elle voulait faire appel à de l'aide extérieur qu'elle le fasse. Denys n'avait rien à lui proposer et haussa les épaules en signe de dépit. Envoyé un insulaire serait sans doute risqué. Euron était assez malin pour arriver à retourner le cerveau d'un homme comme Longmât arrivait à retourner une femme en la besognant. Il n'en démordait pas en question d'avenir. Son envie d'explorer l'ouest n'avait rien de bon pour Denys. Elle pouvait certes trouver quelque chose d'intéressant mais il y avait une infime chance que cela fonctionne. Le Timbal était convaincu qu'elle agissait dans le bien de son peuple et que c'était sa motivation principale. Il éclata d'un rire franc et tapa du poing sur la table avant de répondre à la jeune reine.

«Tu peux tomber sur une nouvelle terre riche ou sur un simple caillou, plein de pierres ou de sables. Peut-être même que tu tomberas sur une terre aussi froide que par delà le Mur ou que tu ne tomberas sur rien. On ne peut pas le savoir en y allant mais admettons que tu ne tombes sur rien, comment crois tu que notre peuple et tes équipages réagiront ? Si tu trouves une terre riche, on devra déménager une partie de la population ? Tu m'imagines vivre de ma terre ? Je deviendrais sans doute fou. Et quand la nouvelle se répandra ? Tu penses que les peuples des contrées vertes ne seront pas avides d'une nouvelle terre riche ? Ils auront de nouveaux les yeux tourner sur nous. Je ne cracherai pas sur une bonne guerre mais je pense que nous allons jouer à un jeu dangereux ha ha ha.»

Elle lui avait touché la jambe et demander s'il la désirait. Sans doute. Elle n'était pas mauvaise au lit et elle était guerrière. Le fait qu'elle porte une couronne n'avait rien à avoir là dedans. Elle sembla ensuite lui dire qu'une guerrière ne lui conviendrait pas mais qu'est ce qu'elle en savait. Si elle était aussi si emplie de connaissance dans le domaine matrimoniale, il y aurait déjà un petit moment qu'elle aurait prit un roi consort. Elle sembla un peu vexé par ses paroles mais c'était un fait, ils s'étaient déjà donnés l'un à l'autre et cela lui avait plus même s'il avait déjà rencontré des femmes qui avaient produit plus d'effet sur lui.

«Quand elle te tienne tête et lutte avec toi, il n'y a rien de plus excitant, la Greyjoy. Tu semblais moins faire la fière une fois que tu t'es retrouvée à quatre pattes ha ha ha mais trêve bavardage inutile. Tu es au courant, je le suppose que mon père m'a laissé le choix temporaire de me trouver moi même une femme sous peine qu'il m'en impose une et l'ultimatum a dût prendre fin pendant que je pillais sous tes bannières. T'as des projets pour la Bonfrère ? Je me verrais bien la prendre pour femme roc. »

Là où d'autres pouvaient être stresser de parler de ce genre de chose, Denys semblait toujours austère. La Bonfrère lui plaisait c'était un fait indéniable et il devait en être de même. Avec elle, il concevrait sans doute de fiers guerriers et de fières guerrières. C'était une perspective qui l'enchantait. Les femmes qu'il aurait pût épouser se comptait sur le doigt d'une main à ses yeux. Gysella Bonfrère, Malvina Sparr, Asha Greyjoy. La Gud aurait pût être une possibilité si elle avait été d'une noble lignée mais leur mariage aurait sans doute été autodestructeur. Il scrutait Asha de son regard neutre et austère, attendant qu'elle lui réponde. C'était une demande des plus simples qui attendait une réponse simple.

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
the Black Wind ϟ
avatar
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris

Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd & Lucas
Messages : 3578
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Drowned God saves the queen !   Sam 17 Sep - 11:26

Drowned god saves the queen !

Pyk - An 300, lune 6, semaine 1



Denys Timbal & Asha Greyjoy

Visiblement, le capitaine Timbal n'avait pas d'hommes inconnus du Choucas mais déjà bien fidèles à la Reine sous le coude, puisqu'il se contenta de hausser les épaules. Asha se contenta de lui rendre un sourire contrit. Elle était d'accord avec lui, il fallait qu'ils aillent aux Degrés de Pierre pour être fixé une fois pour toute sur les intentions de l'imposteur, mais ils ne pouvaient pas foncer tête baisser sans réfléchir à un équipage tout particulier pour cette mission. Elle allait y réfléchir, elle avait bien conscience du danger qu'il représentait. Denys l'avait ensuite interrogé sur la Grande Expédition, lui demandant ses raisons pour cette lubie. Asha pensé pourtant avoir été claire lors de son discours sur la plage après l'attaque du Conflans, elle pensait avoir été claire à chaque fois qu'elle en avait parlé. Elle avait même trouvé que la plupart des fer-nés étaient aussi curieux qu'elle de savoir ce qui pouvait bien se trouver de l'autre côté de cet océan. Elle avait remarqué aussi que certains commençaient à s'impatienter puisque c'était quelque chose qui demandait beaucoup de préparation, pour optimiser leurs chances de trouver quelque chose, alors en attendant ils multipliaient les raids en Essos, dans les cités esclavagistes notamment. La réponse de son ami ne lui plaisait guère cependant, elle l'avait connu plus enthousiaste et téméraire.

« Tu proposerais quoi plutôt l'Timbal ? Puisque tu penses tout savoir ? Non on peut pas déjà savoir sur quoi on va tomber... c'est le principe d'une expédition. Il est passé où ton côté explorateur ? Tu penses que nos ancêtres savaient sur quoi ils allaient tomber chaque fois qu'ils prenaient la mer pour Westeros puis pour Essos ? Faut bien commencer quelque part. Jsuis pas devin, jpeux pas prédire ce qu'on va trouver et j'aviserais le moment voulu. On est dans un climat assez changeant, je prends les choses au fur et à mesure. Alors oui, j'espère trouver des terres fertiles et des richesses de l'autre côté, si c'est le cas j'aimerais y dépêcher une petite colonie, on pourrait être auto-suffisant ! Et si les autres ouestriens veulent leur part du gâteau, ils seront obligés de passer par nous ! Il n'y a pas que nous qui avons promis la paix... eux aussi. Et s'ils ne la respectent pas, je serais la première à tirer mes haches pour me battre, ça tu peux me croire. Après si t'as pas envie d'aller voir de ce côté là l'Timbal, jte force pas, Essos est tout à toi si c'est cque tu préfères. »

Par la suite, les deux fer-nés délaissèrent la politique pour discuter de sujets un peu plus léger et notamment de ce qui se passait, ou ne se passait pas, dans le lit du capitaine. Asha s'était gentiment moqué de lui, persuadée que dans le fond il serait plus à l'aise avec une femme docile plutôt qu'une guerrière qui passerait son temps à lui tenir tête. Mais il ne semblait pas d'accord sur ce point puisque d'après lui il n'y avait rien de plus excitant. Asha n'était pas sûre sur ce point là, du moins si l'excitation n'existait pas des deux côtés, mais le blond faisait bien ce qu'il voulait, tant qu'elle n'avait pas de polémiques qui lui remontaient jusqu'aux oreilles. Effectivement son père l'avait sommé de trouver rapidement une épouse sinon il serait celui qui s'en chargerait. Apparemment, le délais était passé, alors Denys tentait son ultime chance en parlant d'une des sœurs Bonfrère à Asha. Cette dernière ne put retenir une grimace un peu contrariée. Cela faisait plusieurs semaines, si ça n'était même pas plusieurs lunes, qu'elle avait des plans pour Gysella. Alors certes elle prenait le temps d'y réfléchir et rien n'était encore fait, mais si Denys la prenait pour femme avant, c'était fichu. D'ailleurs même si Gysella semblait loin d'être indifférente au charme du Timbal, leurs routes et leurs points de vues semblaient diverger de plus en plus.

« Oh tu m'as pris pour son père ou son oncle ou quoi ? Si tu veux l'épouser, à toi de te débrouiller avec ton père et Gysella directement. Mais si tu veux tout savoir, oui j'ai des projets pour elle. Et il me semble avoir entendu que ton père avait des projets pour toi aussi... Après, je sais que j'ai une dette envers toi... Va falloir que tu me la réclames clairement une bonne fois pour toute ! » dit-elle en souriant, venant poser sa main sur son épaule.

© DRACARYS


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Drowned God saves the queen !   Sam 17 Sep - 16:02

Drowned God saves the queen !

An 300, Lune 6, Semaine 1 - Pyk



Asha Greyjoy & Denys Timbal

Asha espérait peut-être vexer le Timbal dans son orgueil en parlant de son côté explorateur mais le jeune Capitaine ne le prit pas en mal. Il essayait juste de penser au bien de son peuple. Pour lui, la paix accordées avec l'ennemi des contrées vertes n'étaient pas plus rassurante que de voir Euron sur le trône de Grés. Il y avait trop d'inconnue et trop de risque pour commencer à se découvrir. Il suffisait qu'un seul capitaine dérape ou que la Reine du Sud ait de mauvaises règles pour qu'elle se décide à s'en prendre à eux. Cela ne viendrait peut-être pas tout de suite ou pour cette génération mais à ses yeux rien ne servait de se découvrir le cul et de se pencher pour attendre une fessée. Mieux valait être en mesure de trancher la main qui tenterait de frapper le postérieur.

«Tu fais ce que tu veux mais me dit pas que je t'ai pas prévenu. Si tu rencontre les Profonds ou nos ancêtres ce sera sans doute une bonne chose pour notre peuple. Puisse le Dieu Noyé t'éviter de tomber sur un monstre aussi féroce que le fut Nagga ! Ptêt bien que t'auras assez de hargne pour le tuer et qu'on t'appellera la reine grise après ha ha ha !»

C'était une possibilité à envisager. Rencontrer leur possibles ancêtres à qui les croyances et certains mestres avaient accordés du crédit. Aux yeux de Denys, les Fer-nés étaient trop attachés à la mer pour descendre des premiers hommes comme l'était la plupart des habitants des contrées vertes après s'être mêlé aux andals. Ensuite la Reine lui parla de Gysella prétendant que c'était à lui de se renseigner tout en évoquant les projets de son père ainsi que la dette qu'elle lui devait. Elle posa une main sur son épaule et le Timbal ne sut comment interpréter ce geste qui tombait pile après avoir parler de ce qu'elle lui devait. De sa voix austère, le jeune homme prit la parole, le regard perçant et interrogateur.

«Alors j'irais moi même la trouver. Je pensais néanmoins avoir besoin de l'autorisation de ma reine avant d'envisager ce genre de démarche ha ha ha. Tu as des nouvelles de mon père ? M'aurait-il déjà trouver une épouse ? J'en rage rien que d'y penser. Il est capable d'en trouver une qui me déplairait totalement, juste pour me rabattre le caquet, me prouver qu'il est toujours bien là et que c'est lui qui dirige ha ha ha. »

Le père Timbal était un homme malin. Sans doute tout autant que Hilmar à qui on attribuait l'exploit d'avoir vaincu un chevalier grâce à un bâton et sa seule ruse, s'attribuant ainsi Pluie-Pourpre, la lame en acier valyrien qui se transmettait dans sa maison depuis maintenant maintes générations. Denys aimait son père mais il se méfiait toujours des tours de la Main d'Os. Chassant ces pensées de son esprit, le Timbal concentra à nouveau son attention sur la Reine, réfléchissant quelques instants à la manière dont elle pourrait rembourser sa dette.

«Je ne vois pas comment tu pourrais la rembourser dans l'état actuelle des choses. Je n'aspire pas à devenir roi consort ou légitime, donc ce n'est pas ta main que je viendrais quérir en remboursement. Je n'ai encore vu aucune femme à Pyk parmi tes gens qui méritent de rembourser ma dette. L'or, je le paye au Fer-Prix. Je ne manque pas de Snekkar. Nous avons fait le plein de vivres pour l'hiver même si je gage que nous aurions pût en obtenir d'avantage lorsque la paix a été signée avec les contrées vertes. Quant à ta couche je l'ai déjà partagé et ce serait un maigre remboursement que de recevoir un plaisir que j'ai déjà goûté par le passé mais je ne cracherais pas sur le fait de me rappeler à ses bons souvenirs. A moins que tu n'aies quelque chose à m'offrir qui pourrais m'intéresser et dont j'ignore l'existence, le remboursement est à remettre à plus tard.»

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
the Black Wind ϟ
avatar
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris

Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd & Lucas
Messages : 3578
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Drowned God saves the queen !   Sam 8 Oct - 15:53

Drowned god saves the queen !

Pyk - An 300, lune 6, semaine 1



Denys Timbal & Asha Greyjoy

Asha haussa les épaules à la réponse que lui donnait son capitaine. Elle pouvait comprendre sa méfiance et sa réticence au changement, elle avait même l'impression que c'était un trait de caractère systématique chez son peuple... être septique face au changement et pessimiste. En même temps l'histoire leur avait donné raison en quelques sortes. Ou plutôt c'était une suite logique face à ce qu'ils vivaient depuis des générations. Mais il ne fallait pas que Denys se leurre, Asha avait beaucoup d'espoir dans ces nouvelles terres, mais elle n'était pas idiote pour autant, elle ne misait pas tout dessus, c'était bien pour ça qu'elle avait développé plus encore les expéditions en Essos et que depuis le retour de Norne après son escapade ratée sur l'Île-aux-Ours, ils s'étaient évertués à moderniser la flotte de fer et les défenses des Îles. Si la paix ne tenait pas dans le temps, ils seraient prêts à affronter Westeros. Leur faible nombre restait toujours un problème face à Westeros, mais les chances pour qu'à présent tous les Royaumes s'entendent pour se liguer contre eux semblait compliqué. Non Asha n'était pas idiote, et Denys n'était pas la seule à estimer bon de la prévenir de beaucoup de choses, c'était bien pour ça qu'elle dirigeait les Îles entourée de son conseil, et ses conseillers n'étaient pas des idiots non plus, elle s'en était assurée.

« Ça serait une sacrée histoire à raconter à nos gosses dis-donc ! Souhaite moi donc de ne rien vivre de moins glorieux ! » elle éclata de rire avec lui. « Mais t'as raison, ça me manque de naviguer et de me battre un peu, va falloir que j'organise un périple à Essos très rapidement ! »

Puis ils délaissèrent les histoires de politiques pour parler des histoires de cœur de Denys. Asha savait qu'elle lui était redevable après qu'il est bien voulu se séparer d'Alyssa et depuis elle attendait qu'il lui dise ce qu'il voulait en retour, mais il ne semblait pas décidé. Il semblait vouloir faire de Gysella Bonfrère sa femme mais même quand elle lui avoua qu'elle avait déjà des plans pour elle, il ne joua pas sa carte de remboursement.

« Si c'est une fer-née et qu'elle est consentante, à mes yeux, t'épouse bien qui tu veux l'Timbal, t'as pas besoin de mon autorisation, juste celle de ton père si tu veux le pas le mettre dans des colères noires. »

Asha se retint de commenter le reste, elle avait déjà suffisamment vexé son ami avec ses précédentes réflexions, elle n'allait pas en rajouter encore une fois, même si l'idée de voir l'Timbal avec le caquet rabattu à cause d'une femme l'amusait tout particulièrement.

« J'ai pas eu de nouvelles de ton père, mais je crois qu'il en a donné à Rodrik Harloi, c'est lui qui m'a rapporté la rumeur de négociations en cours... j'imagine que tu seras fixé en rentrant ? A la limite, pour la dette, si vraiment ta promise ne te plaît pas... ben viens me le dire et je jouerais ma carte de reine pour obliger ton père à abandonner l'arrangement. Mais je ne pourrais certainement le faire qu'une fois si je ne veux pas la colère éternelle de ton père juste pour que tu puisses sauter qui bon te semble. Et recoucher avec moi qu'un maigre plaisir ? Sérieusement l'Timbal ? Ça se voit que t'as pas partagé ma couche depuis un moment ! »

Elle soupira avant d'éclater de rire et de lui taper à nouveau l'épaule. Elle n'était que faussement vexée, s'il ne savait pas ce qui était bon, ça n'était pas son problème, mais elle pouvait comprendre l'attrait de la nouveauté aussi, bien qu'elle s'en offre régulièrement de la nouveauté, cela ne l'empêchait pas de revenir toujours vers Qarl, comme il revenait toujours vers elle, et les murs en étaient témoins, ça n'était ni maigre, ni de la consolation.

© DRACARYS


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Drowned God saves the queen !   Dim 9 Oct - 13:05

Drowned God saves the queen !

An 300, Lune 6, Semaine 1 - Pyk



Asha Greyjoy & Denys Timbal

Ouais la Greyjoy disait vrai ! C'était une femme d'action. Régner c'était bien mais poser son joli petit cul sur le trône de Grès allait finir par la rendre folle. Il y avait des hommes faits pour régner et qui s'en accommodaient parfaitement mais la Greyjoy n'était pas totalement de cette trempe. L'inactivité allait finir par la tuer à petit feu. Le Timbal éclata de rire. Il n'était pas rancunier, du moins, avec les gens qu'il estimait.

«Essos j'en reviens mais je ne suis pas contre un nouveau pillage. Combattre à tes côtés, ça te fera du bien. Ptêt que tes muscles ont fondus et son partis se foutre dans tes fesses ha ha ha. On verra si tu t'es pas ramollie.»

Le Timbal serait certainement dans une colère noire mais Denys savait qu'il devait faire ses propres choix et tailler son propre chemin. Ce n'était pas pour épouser une brodeuse qu'il avait été conçu mais une guerrière, qui lui donnerait à son tour des fils, voir des filles, forts et fortes, dont il ferait de solides marins et guerrier : de futures terreurs des mers. Il était à présent convaincu que son père lui servirait une femme à l'exact opposé de ses envies. Parviendrait-il à le supporter et à s'en accommoder ? Rien n'était moins sûr. Cela allait s'avérer être une guerre interne dans son esprit, opposant sa loyauté et le respect qu'il éprouvait pour la Main d'os et ses propres envies et son propre tempérament. L'idée d'achat pour annuler sa dette n'était pas mauvaise en soit même s'il pouvait très bien se trouver des femmes-sels pour contrecarrer en soit les plans de son père. Elle ne serait peut-être pas des guerrière pur jus mais au moins il avait un large panel de choix avec le stock qu'il ramenait de ses derniers pillages. Le Capitaine de la Phalange reprit alors la parole pour taquiner Asha de sa voix austère.

«Y a ptêt longtemps mais vu comment tu t'es empâtée, je suis pas sûr que t'arriverais à tenir la mesure la Greyjoy. T'arriverais plus à te hisser au sommet du mât, t'as plus la force pour ça ha ha ha.»

Denys lui tapa l'épaule de façon bourrue tout en éclatant de rire. C'était un jeu entre eux. Ils avaient un grand respect l'un pour l'autre mais ne pouvait s'empêcher de s'envoyer taquinerie sur taquinerie. Si même Asha ne disposait pas d'infos sur les accords de son père c'était que le vieux avait bien mené sa barque. Avec ruse et intelligence comme à son habitude. C'était un vieux renard à qui il était difficile de jouer un tour.

«Je vais réfléchir à ta proposition. J'aviserai quand je serais fixé sur les intentions de mon père. Je ne pense pas rester longtemps chez toi, un jour tout au plus. Mes hommes ont hâte de retrouver notre île et moi je désire savoir ce que la Main d'os me réserve.»

Le Timbal claqua légèrement l'une des cuisses de la Greyjoy en éclatant de rire. Peu importe le temps qui passait, cette femme arrivait toujours à l'amuser et à le divertir. Il avait vraiment prit la bonne décision en la soutenant dans son accession au trône de Grès. Le Timbal se leva et lui lança un regard de défi.

«Allez, la Greyjoy. J'ai fais un long voyage et j'ai envie de goûter une femme de nos îles et de ne plus penser à ces histoires de mariage. Si tu te sens encore capable de monter sur le mât, t'as qu'à me suivre, m'reine. A moins que t'ai trop froid aux yeux ou d'autres choses à faire ? Ptêt que je me trouverais une de tes servantes plus douée qui sait ha ha ha ! »

© DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
the Black Wind ϟ
avatar
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris

Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd & Lucas
Messages : 3578
Date d'inscription : 04/04/2016

MessageSujet: Re: Drowned God saves the queen !   Lun 24 Oct - 18:44

Drowned god saves the queen !

Pyk - An 300, lune 6, semaine 1



Denys Timbal & Asha Greyjoy

L'idée d'une petite expédition en Essos, du combat, du sang et de l'or faisait son petit chemin dans l'esprit d'Asha. Elle avait été tellement accaparée par la sécurisation de son pouvoir, le renforcement de leur flotte de fer, aussi pour l'attaque que pour la défense, puis il y avait eu tous les préparatifs pour la Grande Expédition, que ça lui en avait presque fait oublier les plus petites qu'elle pouvait réaliser dès à présent. Mais il fallait bien l'avouer, elle avait redouté de quitter les Îles et de revenir pour y trouver un des mâles Greyjoy qui lui aurait encore subtilisé son droit. Mais les choses semblaient s'être un peu tassées, peut-être qu'il était finalement temps de voir de quoi son frère était capable quand elle n'était pas là ? Dès qu'elle aurait fait le point sur les événements des Degrés de Pierre, bien entendu.

« Me cherche pas trop l'Timbal, jserais tentée de te mettre une raclée, la tout de suite maintenant, rien que pour te prouver que tu as tort ! Mais je te préviendrais dès que l'organisation sera en cours. »

Denys avait certes l'avantage de son gabarit pour se battre, mais il ne fallait pas sous-estimer la Seiche non plus, malgré sa svelte carrure, elle n'en restait pas moins redoutablement habile.
Le sujet dévia véritablement par la suite, abordant le mariage a venir du Timbal, très fortement voulu par Dunstan, puis ils s'amusèrent à évoquer l'intimité passée qu'ils avaient connu, quand ils n'étaient encore que des ados. Ces taquineries étaient d'ailleurs tout ce qui avait persisté de cette intimité, voilà bien des années qu'ils n'avaient pas partagé de couches ensemble et pourtant, ça n'était pas faute d'en parler à chaque fois. Mais c'était très certainement plus par habitude et taquinerie que réelle envie, d'un côté aussi bien que de l'autre. Asha rit à la plaisanterie et ne put s'empêcher de surenchérir.

« Le sommet du mat, carrément ? C'est qu'ça aurait poussé depuis la dernière fois ? »

Elle lui fit un clin d’œil complice, puis continua de l'écouter. Maintenant son compte rendu donné, son ventre rempli, il fallait bien que les hommes retournent chez eux, et le capitaine de La Phalange semblait vouloir être fixé une bonne fois pour tout sur ce que son père lui réservait, mais non pas sans avoir goûté une femme des Îles d'abord. Asha éclata à nouveau de rire.

« Jpeux toujours demander à Theon laquelle des servantes il recommanderait. Ou tu voudras peut-être trouver par toi même et pas passer derrière lui, jpeux comprendre. » Elle lâcha un nouveau rire. « Quant à moi, l'appétit est revenu et puis va falloir que j'étudie ces histoires des Degrés de Pierre. Merci d'être venu, ta compagnie m'est toujours aussi agréable. Et puis si ta future femme te pèse trop, tu pourras toujours venir trouver refuge ici. En tout cas tiens moi au courant ! »

Elle fit signe à Ros de lui ramener son assiette et se servit un nouveau verre de vin en attendant qu'il ne revienne, non sans se priver d'admirer les fesses du capitaine, alors qu'il passait la porte.

© DRACARYS


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !

Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: Drowned God saves the queen !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Drowned God saves the queen !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arielle Queen, des années plus tard...
» lee ◊ don't be a drag, just be a queen
» Barbie Fashion Queen contre Barbie Geek [Swann et quelques moldus]
» Queen's Academy
» [RP] Baptême de Queen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 2.0 :: RP terminés-
Sauter vers: