RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Ça y est ! Le premier lot de la 2e version des enchères a été mis en jeu
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink
Nous avons besoin de monde dans les Îles de Fer, l'Orage et le Val ! Points à la clé !

Partagez | 
 

 ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|   Mar 5 Juil - 12:37

Blame it on my wild heart

Wynafryd + Elyane


 
An 299, lune 5, semaine 3.
Jon Arryn n'était plus. Son héritier et son épouse étant morts au cours de l'année précédente, il en revenait désormais à son cousin, Ser Elbert, de gouverner le Val. À cette occasion, une grande cérémonie avait été organisée aux Eyriés et, comme tout seigneur du Val d'Arryn en bon termes avec son suzerain, Elyane avait tenu à s'y rendre. De nombreux nobles étaient venus d'autres régions du royaume pour l'événement, ce qui, aux yeux de la jolie rousse, représentait une occasion inespérée de forger de nouvelles alliances. En effet, depuis que son mariage avait pris fin et qu'elle avait accédé à la régence de la maison Descarpe, la jeune femme s'était mise en quête de pouvoir. Son caractère s'était vu forgé par les épreuves que lui avait imposé son défunt mari, elle était ainsi passée maître dans l'art de la dissimulation et des faux-semblants.
Si la jeune veuve n'était plus isolée au quotidien, ayant trouvé un allié en la personne du bâtard de feu lord Descarpe, c'était seule qu'elle avait choisi de se rendre aux Eyriés. L'homme était bien l'une des seules personnes en qui elle plaçait une confiance aveugle et elle lui avait donc confié le fief durant son absence. En cet instant, elle déambulait donc dans la salle de réception, papillonnant d'un groupe d'invités à un autre en s'arrangeant pour laisser une bonne impression sur ceux qu'elle venait de rencontrer. Pour ce faire, elle avait sorti le grand jeu en mettant un soin tout particulier à soigner sa toilette. Il s'agissait de paraître élégante tout en signifiant qu'elle n'était pas un simple ornement se pavanant au bras de son mari, comme certaines lady ici présentes... Non, Elyane était un seigneur, aussi c'était avec fierté qu'elle arborait les couleurs de sa Maison sur sa toilette.

La propriétaire de l'île de la Sorcière déambulait ainsi, un sourire accroché aux lèvres en permanence, lorsqu'elle aperçut le Roi déchu à l'autre bout de la salle. L'espace d'un instant, la jolie rouquine hésita : serait-il judicieux pour elle d'aller lui parler ? Que ferait-elle d'une telle connaissance et, surtout, pourquoi Rhaegar Targaryen s'intéressait-il à son petit fief ? Qu'avait-elle à lui apporter dans une éventuelle alliance ? Pas grand-chose, à l'évidence. Elyane soupira discrètement et détourna les yeux, la situation aurait peut-être évolué la prochaine fois que leur route se croiserait ! De toute manière, en remarquant la manière dont certains toisaient l'ancien souverain, elle se demandait s'il ne valait pas mieux se désintéresser totalement de lui. Être associée aux railleries qu'il subissait ne l'intéressait pas le moins du monde et qui pouvait dire s'il retrouverait sa place sur le trône un jour ?
Laissant son regard vagabonder un peu plus loin, elle tomba sur le suzerain du Val. Ser Elbert avait toujours été plus apprécié que Robert et Lysa Arryn par les nobles de la région en ce qui concernait l'épineuse question de la succession de Jon et nombre d'entre eux se trouvait donc satisfait de le voir accéder au pouvoir. Elyane faisait partie de ceux-là. Elle ne connaissait que très peu Daenerys, son épouse, mais elle avait fait la rencontre d'Elbert à l'occasion de son propre mariage, huit ans plus tôt, et avait toujours gardé une bonne impression du chevalier.
Toute à ses réflexions, le seigneur de la Maison Descarpe ne prêtait plus trop attention à ce qu'elle faisait et, en toute logique, finit donc par bousculer un invité. Confuse, elle espérait que l'incident n'avait pas été remarqué par les gens autour car elle ne souhaitait pas ternir l'image qu'elle s'appliquait tant à maintenir ! ❝Je suis vraiment navrée...❞ articula-t-elle d'un ton affligé avant d'esquisser un sourire à l'attention de la jeune femme concernée. Cette dernière était de dos au moment du méfait, aussi Eylane n'était-elle pas en mesure de reconnaître directement la lady. Lorsqu'elle lui fit finalement face, la propriétaire de l'île de la Sorcière  n'en crut pas ses yeux. ❝Wynafryd !❞ s'exclama-t-elle subitement, oubliant aussitôt les gens autour tant elle était à la fois surprise et ravie de retrouver son amie d'enfance.
 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 4050
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|   Dim 24 Juil - 11:47

Blame it on my wild heart

Les Eyriés - An 299, lune 6, semaine 3



Elyane Descarpe & Wynafryd Manderly

Wynafryd venait de sortir de la réunion privée, menée d'une main de maître par Elbert Arryn. Le moins que l'on pouvait dire, c'était que la jeune nordienne ne s'attendait pas à prendre part à de tels événements lorsqu'elle avait décidé de se rendre aux Eyriés pour rendre hommage au défunt, de la part de sa famille et du Nord. Wynafryd avait accepté avec grand plaisir ce rôle d'émissaire du Nord, totalement imprévu, mais cela avait une sacrée entrée en matière, rencontrant par la même occasion de Roi Déchu et sa famille. Bien que bien informée sur la situation politique grâce à son grand-père, elle avait pu découvrir d'autres subtilités dans les combats à mener. La famille Targaryen était loin de présenter un front unifié et il allait falloir réfléchir sérieusement à tout ce que cela pouvait signifier. Elle n'était pas encore totalement décidée, mais il lui semblait que rester quelques jours aux Eyriés pour se reposer et voir comment les choses allaient évoluer durant les prochains jours, était une bonne idée. Elle fit un effort pour se rappeler qu'elle allait devoir demander de quoi rédiger un corbeau dès qu'elle serait installée, il allait falloir qu'elle rapporte ce qui avait été dit à son grand-père, pour que lui même puisse transmettre les informations à Ned Stark.

La Manderly retourna donc la grande pièce où tous les invités étaient rassemblés, cherchant à retrouver Gyles et Sybelle, qui n'avaient pas pu assister avec elle à la session privée. Elle s'avança donc au milieu de la foule, parcourant la salle du regard, espérant trouver un visage familier. L'animation autour du Roi Déchu et de son fils ne s'était pas vraiment calmée, Wynafryd entendait bien les messes basses qui se faisaient et voyer les gens les dévisager du coin de l’œil. Elle s'arrêta soudainement, pensant avoir reconnu les traits de son amie, mais c'était une erreur. Elle se rendit alors compte de son erreur de s'être arrêtée aussi soudainement puisqu'elle sentit quelqu'un la bousculer derrière elle. Elle se retourna aussitôt, prête à s'excuser à son tour, puisqu'elle était tout aussi responsable. Elle ne s'attendait clairement pas à tomber sur la belle rouquine. Pourtant, elle aurait du y penser, elle savait que son amie avait épousé un Valois et qu'il y avait donc de fortes chances pour qu'elle soit là pour rendre hommage à Jon Arryn elle aussi. Mais avec tout ce que Wynafryd avait en tête en ce moment, elle n'y avait tout simplement pas réfléchi. Cela faisait plusieurs années que les deux jeunes femmes ne s'étaient pas vues et pourtant, l'héritière du triton l'avait tout de suite reconnue. Elle ne connaissait qu'une fille avec une telle chevelure et ce visage aux doux traits. Elle recula d'un pas, comme pour mieux admirer le bout de femme qu'elle était devenue, tout en tendant les bras vers elle, presser de pouvoir la serrer contre son coeur.

« Elyane ! Qu'est-ce que ça me fait plaisir de te voir ! Comment vas-tu depuis tout ce temps ? »

Elles s'étaient bien sûr envoyé des corbeaux de manière plus ou moins régulière, mais ça n'était certainement pas la même chose que de pouvoir discuter et échanger en vrai. Inconsciemment, Wynafryd s'écarta du centre de la pièce, entraînant Elyane avec elle, cherchant un endroit un peu plus à l'écart pour profiter des retrouvailles dans la joie, sans pour autant manquer de respect à la veillée funèbre qui se déroulait au même instant.

« C'est tellement agréable de voir un visage familier par ici. »

Tant pis, Sybelle et Gyles attendraient. Elle ne doutait pas d'ailleurs qu'ils étaient ensemble et donc ne craignez rien. Elle les retrouverait plus tard. Pour l'instant elle retrouvait celle qu'elle avait longtemps considérée comme sa propre sœur et elle voulait profiter de chaque minute. Tellement de choses avaient changés depuis l'époque où elles courraient dans les couloirs de Chateauneuf. C'était une époque révolue.

© DRACARYS


❇ Our waters run deep ❇
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.
awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|   Lun 25 Juil - 11:31

Blame it on my wild heart

Wynafryd + Elyane


 
An 299, lune 5, semaine 3.
S'il y avait bien une personne qu'Elyane ne s'était pas attendue à voir ici, c'était bien Wynafryd Manderly, son amie d'enfance ! Qu'est-ce que la jeune femme était venue faire dans le Val ? Pourquoi ne l'avait-elle pas prévenue de son arrivée ? Il était vrai que les deux ladies ne s'étaient pas écrit depuis quelques temps... Une erreur que la jeune veuve se promit de ne pas réitérer lorsque la jolie brune repartirait ! ❝Elyane ! Qu'est-ce que ça me fait plaisir de te voir ! Comment vas-tu depuis tout ce temps ?❞ s'était exclamée l'héritière du triton en ouvrant grand les bras. La dirigeante du fief Descarpe ne se fit pas prier et s'empressa d'éteindre son amie avant de s'écarter légèrement pour prendre les mains de son interlocutrice dans les siennes. ❝Je vais très bien ! Et toi, comment te portes-tu ? Si je m'attendais à te voir ici !❞ avait répondu la jolie rousse avant que son amie ne l'entraîne un peu à l'écart de la foule. Il s'agissait là d'un mouvement judicieux aux yeux d'Elyane : avec les tensions qui régnaient dans la salle à cause des Targaryen, sans oublier les tristes motifs de ce rassemblement, les effusions de joie provoquées par leurs retrouvailles n'étaient pas vraiment appropriées...

❝C'est tellement agréable de voir un visage familier par ici.❞ Elyane jeta une œillade curieuse à l'attention de son amie : elle n'avait pas employé un ton particulièrement inquiétant pour prononcer ces mots mais de tels propos pouvaient laisser entendre que Wynafryd n'était pas tout à fait à son aise dans le Val. ❝Comme je te comprends, ce n'est pas facile de quitter les siens pour une longue période.❞ énonça-t-elle alors, un doux sourire accroché aux lèvres. Son intention n'était absolument pas de s'attirer la pitié de son amie mais elle ne put s'empêcher de repenser à son propre départ du Nord, quatre ans plus tôt, et à l'isolement qu'elle avait ressenti une fois les festivités de son mariage achevées et sa famille repartie dans son fief natal. ❝Enfin, ne t'en fais pas ma chère Wyni, maintenant que nous nous sommes retrouvées, le Val d'Arryn et ses habitants n'auront plus aucun secret pour toi !❞ renchérit-elle en riant avant d'adresser un clin d'œil complice à celle qu'elle avait considéré comme la petite sœur qu'elle n'avait jamais eue. L'appeler par le surnom affectueux qu'elle utilisait quand elles étaient enfants fit remonter tous les souvenirs heureux de leur insouciante jeunesse et un sourire attendri vint se dessiner sur les lèvres de la jeune veuve. ❝Maintenant, raconte moi tout : qu'est-ce qui t'amène dans la région ? Comptes-tu rester longtemps ? Oh, Wynafryd, il faut absolument que tu viennes visiter l'île de la sorcière !❞

Elle parlait à toute allure et avait à peine pris le temps de reprendre son souffle entre ses questions. Se rendant subitement compte du spectacle qu'elle offrait, celui d'une jeune femme dont la dignité était plus proche de celle d'une adolescente que de celle du seigneur qu'elle était, elle sentit le rouge lui monter aux joues et prit une profonde inspiration. il fallait qu'elle retrouvât son calme, les deux amies n'étaient pas seules et elle avait une réputation à entretenir ! Ainsi, elle se contraignit à plus de retenue et ce fut dans une attitude beaucoup plus sereine qu'elle reprit. ❝Je regrette de ne pas t'avoir écrit récemment, nous avons tellement de choses à rattraper !❞ Elyane examina son amie avec attention : les années n'avaient fait que renforcer sa beauté et sa prestance, elle devait sans doute avoir affaire à de nombreux soupirants !
 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 4050
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|   Mar 26 Juil - 18:39

Blame it on my wild heart

Les Eyriés - An 299, lune 6, semaine 3



Elyane Descarpe & Wynafryd Manderly

A présent, Wynafryd s'en voulait presque de ne pas avoir pensé plus tôt à son amie Elyane. Ca n'était pas comme si elle n'était pas au courant que cette dernière était devenue seigneur de l'Île de la Sorcière, depuis le décès de son mari. Et habitant dans le Val, il était normal pour elle de rendre hommage à son ancien suzerain en assistant à la veillée funèbre. Mais avec tout ce qui s'était passé récemment pour les Manderly et sa décision de dernière minute de monter jusqu'aux Eyriés, son esprit avait tout simplement occulté l'agréable rencontre qui pouvait avoir lieu dans cette demeure. Les deux jeunes femmes se retrouvèrent comme si elles s'étaient quittés la veille, les années ne les avaient séparé qu'en distance, pas en sentiment. Wynafryd avait fait preuve d'une certaine familiarité, tenant à prendre son amie d'enfance dans les bras. Peut-être était-ce d'être séparé de la sorte de Wylla, mais retrouver Elyane lui faisait le plus grand des biens. Bien que l'étreinte fut terminée et qu'elle se soient mises à l'écart, Wynafryd ne lâcha pas le bras de la belle rouquine, presque comme si elle avait besoin de continuer de la sentir pour être sûre qu'elle n'était pas un mirage qui allait s'évaporer si elle la lui rendait son bras.

« Je vais bien... je vais bien. Je suis ici avec Gyles et Sybelle, on était dans le Conflans quand on a appris la nouvelle, alors c'était une décision de dernière minute, sinon je te promets que je t'aurais prévenue ! »

Elyane ne se rappelait peut-être pas de Gyles, le fils du maître d'armes de Blancport, mais elle devait se rappeler de Sybelle sa cousine et dame de compagnie, il était rare que Wynafryd soit séparée d'elle, même quand elle avait de la visite. Comme Wynafryd venait de faire remarquer qu'il était agréable de voir des visages familiers, Elyane ne put que confirmer ses dires, non sans ajouter que cela était d'autant plus vrai lorsqu'on était éloigné des siens. Wynafryd lui serra alors la main, offrant aussi un sourire compatissant. L'une comme l'autre n'était pas originaire des lieux, même si l'éloignement devait encore plus se faire sentir pour la rouquine depuis toutes ces années... et en même temps, elle devenait tous les jours un peu plus un conflanaise, régnant sur son Île en unique seigneur. Il y avait de quoi en tirer une grande fierté aux yeux de Wynafryd. Mais les deux jeunes amies ne s'attardèrent guère sur cet élan de nostalgie et Elyane renchérit joyeusement, lui promettant de lui dévoiler tout ce qu'elle savait sur les habitants de la région. La réflexion amusa Wynafryd qui rit également, elle jeta un coup d’œil discret vers la salle pleine à craquer, vérifiant que personne ne les observait agir de la sorte. Elle avait l'impression d'avoir rajeunit de plusieurs années, se rappelant comme elles aimaient espionner les discussions de son grand-père lorsque Elyane séjournait à Chateauneuf.

« Elyane, je te prends sur ta promesse. Dès que tu sauras tout ce qu'il y a savoir sur moi et que je saurais tout de ta nouvelle vie, tu devras me raconter totues les histoires croustillantes des valois ! »

Le visage de Wynafryd retrouva quelque peu son sérieux quand la Sorcière du Val lui demanda quelques précisions sur sa présence ici, non sans s'être excusée de ne pas lui avoir écrit récemment. Wynafryd fit un geste de la main.

« Ne t'en fais pas pour ça Ely, je suis tout aussi responsable que toi... mais ces dernières semaines ont été plutôt bouleversantes par chez moi. Je ne sais pas si la nouvelle vous est parvenue jusqu'ici mais Wylla est devenue la pupille de Tywin Lannister depuis deux lunes, à cause de l'arrogance de mon père. Je me rends donc à Castral Roc pour essayer de renégocier les termes et ramener ma petite sœur à la maison. Evidemment, sur la route je vais en profiter pour jauger les différentes maisons et nos alliances. » ajouta-t-elle tout doucement, mettant son amie dans la confidence. « Et le climat est tellement changeant avec ces histoires de trône... je ne sais pas trop à quoi ressemblera Westeros lorsque j'aurais finalement atteint l'Ouest, je verrais bien en route ! »

Elle fit de nouveau un geste de la main, comme pour chasser les idées sombres associées au climat politique du moment. Elle ne voulait pas parler de ça maintenant, elle ne savait pas combien de temps elle avait avec son amie, ça n'était pas pour parler de tristes histoires.

« Comme Jon était un ami de mon grand-père, on a décidé de faire un crochet pour lui rendre hommage, au nom du Nord. C'est d'autant plus plaisant de te revoir Ely. Je serais ravie de découvrir ton Île mais je ne pense pas pouvoir me permettre l'escapade cette fois-ci, je ne pense rester qu'une ou deux semaines grand maximum aux Eyriés, mais je n'oublie pas ton invitation ! A ton tour maintenant, alors, à quoi ressemble ta vie maintenant ? A la tête de tes propres terres, ça doit être passionnant ?! »

© DRACARYS


❇ Our waters run deep ❇
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.
awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|   Jeu 28 Juil - 11:57

Blame it on my wild heart

Wynafryd + Elyane


 
An 299, lune 5, semaine 3.
Wynafryd avait informé Elyane du parcours qui l'avait amenée jusqu'ici, aussi la jolie rousse la pardonna-t-elle de ne pas avoir annoncé sa venue plus tôt. Elle mentionna aussi ses deux compagnon et, si le seigneur du fief Descarpe ne se rappelait plus vraiment de Gyles, elle conservait un souvenir très net de Sybelle, la cousine et dame de compagnie de son amie. Enfant, elle avait souvent partagé leurs jeux et la jeune veuve était curieuse de savoir ce qu'elle était devenue. Il était décidément très agréable de retrouver d'aussi vieilles connaissances après tant d'années de séparation... Les souvenirs remontaient à la surface et, pourtant, leur lien semblait tout aussi ferme qu'à l'époque et la tendresse que chacune éprouvait à l'égard de l'autre était bel et bien réelle. Ainsi, Elyane assura à l'héritière du triton qu'elle l'aiderait à percer les mystères des seigneurs du Val, ce qui eut l'air d'amuser grandement la principale intéressée. ❝Elyane, je te prends sur ta promesse. Dès que tu sauras tout ce qu'il y a savoir sur moi et que je saurais tout de ta nouvelle vie, tu devras me raconter toutes les histoires croustillantes des Valois !❞ La Valoise d'adoption lui adressa un grand sourire malicieux, elle reconnaissait bien là la jeune femme avec laquelle elle ne pouvait s'empêcher d'espionner les conversations des grandes personnes lorsqu'elles étaient plus jeunes !

Suite à cela, Elyane enjoignit son amie à lui donner plus de détails concernant son séjour dans le Val : aurait-elle l'occasion de venir visiter son domaine ? Lui pardonnait-elle de ne pas lui avoir écrit depuis ce qui semblait être une éternité ? Ce qu'elle apprit alors la surprit grandement. Elle ouvrit de grands yeux ronds au fur et à mesure que Wynafryd parlait et elle vint plaquer une de ses mains devant sa bouche. ❝Ne t'en fais pas pour ça Ely, je suis tout aussi responsable que toi... Mais ces dernières semaines ont été plutôt bouleversantes par chez moi. Je ne sais pas si la nouvelle vous est parvenue jusqu'ici mais Wylla est devenue la pupille de Tywin Lannister depuis deux lunes, à cause de l'arrogance de mon père. Je me rends donc à Castral Roc pour essayer de renégocier les termes et ramener ma petite sœur à la maison. Évidemment, sur la route je vais en profiter pour jauger les différentes maisons et nos alliances. Et le climat est tellement changeant avec ces histoires de trône... Je ne sais pas trop à quoi ressemblera Westeros lorsque j'aurais finalement atteint l'Ouest, je verrais bien en route !❞ L'insulaire observa son amie, interdite. Quelques secondes s'écoulèrent ainsi en silence puis la jolie rousse ne put contenir son exclamation plus longtemps : ❝Oh, Wyni ! Je l'ignorais ! Pauvre Wylla... Et tu fais preuve d'un tel courage ! Si je peux faire quoi que ce soit pour t'aider...❞ La jeune femme était profondément bouleversée à l'idée de voir la jeune Wylla aux mains de parfaits inconnus et en imaginant les épreuves qui attendaient la jolie brune dans son voyage. C'était tout naturellement qu'elle lui avait assuré son soutien, bien qu'elle ne savait pas exactement ce qu'elle pouvait faire pour épauler la Nordienne. Quoi qu'il en fût, elle se tenait prête à venir en aide à son amie, mais cette dernière, visiblement déterminée, balaya ses angoisses du revers de la main. La discussion se reporta alors sur les circonstances de sa venue aux Eyriés et le ton redevint plus léger. ❝Comme Jon était un ami de mon grand-père, on a décidé de faire un crochet pour lui rendre hommage, au nom du Nord. C'est d'autant plus plaisant de te revoir Ely. Je serais ravie de découvrir ton Île mais je ne pense pas pouvoir me permettre l'escapade cette fois-ci, je ne pense rester qu'une ou deux semaines grand maximum aux Eyriés, mais je n'oublie pas ton invitation ! A ton tour maintenant, alors, à quoi ressemble ta vie maintenant ? A la tête de tes propres terres, ça doit être passionnant ?!❞
Jeune femme accomplie, ambassadrice du Nord, diplomate... La jolie brune avait décidément une existence bien remplie ! Elyane était admirative et fière de voir comment les choses se déroulaient pour son amie, si l'on excluait la situation épineuse de Wylla. ❝Je suis heureuse que vous ayez décidé de venir, même si votre visite ne permets pas que je t'emmène chez moi.❞ commença-t-elle en esquissant un sourire où tendresse et déception se mêlaient. Tant pis, ce serait pour une prochaine fois ! ❝Si jamais tu oublies de venir la prochaine fois que tu te rends dans le Val, je viendrai te chercher moi-même !❞ ajouta-t-elle alors en riant pour détendre un peu l'atmosphère. Cela lui faisait du bien de pouvoir se permettre de telles familiarités, elle qui s'efforçait de rester irréprochable en toute circonstance lors de ces grands rassemblements régionaux, cet échange lui apportait une forme de liberté particulièrement appréciable aux yeux de la jeune femme.

❝Oh tu sais, être seigneur est vraiment gratifiant, mais ça demande aussi tellement de travail !❞ Ce fut à son tour d'esquisser un bref geste de la main, comme pour diminuer la charge de responsabilités qui lui incombait désormais. ❝Le bien-être de mes gens me tient vraiment à cœur et je dois dire que feu lord Descarpe, paix à son âme, avait laissait le domaine se détériorer ! Enfin, je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour y remédier : alliances avec d'autres seigneurs, améliorations des infrastructures... Mon quotidien n'est certes pas des plus exaltants mais au moins ai-je le sentiment d'être utile, je crains fort que nos rêves fastueux de mariages à de grands et beaux chevaliers et de somptueuses fêtes soient loin derrière moi !❞ renchérit-elle avec une certaine nostalgie en repensant à tous les projets que les demoiselles avaient fomentés lorsqu'elles étaient plus jeunes et qu'elles avaient une vision très romancée de la vie de lady. ❝Malgré tout, je suis très fière de pouvoir diriger moi-même mon fief, comme tu peux t'en douter, et je compte bien faire entrer le nom Descarpe dans la légende !❞ ajouta-t-elle malicieusement avant de rire de bon cœur : les histoires et chansons de geste qui avaient accompagné leur enfance n'avaient qu'à bien se tenir, l'ambition de la flamboyante veuve ne souffrait aucune limite !
❝Mais assez parlé de moi, comment se portent tes parents ? Et ton cher grand-père ? Comment supportent-ils tous la situation de Wylla ?❞ Elle avait questionné son amie avec un empressement qui traduisait son envie de recevoir des nouvelles du Nord. Cela faisait déjà longtemps qu'elle n'avait pas écrit à sa propre famille, à la fois parce qu'elle leur en voulait de l'avoir contraint à épouser l'homme qu'elle avait du supporter pendant quatre longues années, mais aussi parce qu'elle craignait de découvrir ce qu'il était advenu du domaine familial depuis que son père était décédé et que son jeune frère avait pris la tête de la maison Ironsmith. Le Nord lui manquait parfois et, peu importait à quel point elle voulait se persuader du contraire, l'éclat avide qui brillait dans ses yeux ne pouvaient tromper personne, mais la jeune femme n'était pas prête à affronter la réalité. Non, elle préférait se bercer d'illusions et cultiver sa rancœur stérile plutôt que de renouer contact avec les siens et d'oser entreprendre le voyage dans sa région natale.
 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 4050
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|   Jeu 4 Aoû - 13:41

Blame it on my wild heart

Les Eyriés - An 299, lune 6, semaine 3



Elyane Descarpe & Wynafryd Manderly

L’heure n’était plus à la commémoration pour les deux jeunes femmes. En l’espace de quelques instants, elles avaient complètement occulté l’ambiance plutôt sombre qui régnait aux Eyriés en cette funeste journée. Comme s’il n’était pas suffisant de subir la perte de leur suzerain, les Valois avaient matière à discuter avec la soudaine apparition du Roi Déchu dans la demeure de la famille Arryn. Elles avaient tout de même eu la décence de s’écarter, pour pouvoir profiter pleinement de ces retrouvailles. Même si les années étaient passées depuis le départ d’Elyane pour le Val pour son mariage, Wynafryd avait l’impression de l’avoir quitté la veille. La rouquine avait eu une place tellement importante dans sa vie et dans son évolution, malgré elle-même, qu’il ne pouvait en être autrement. Elle n’avait aucune mal à baisser les armes et se dévoiler sous son réel jour à ses côtés et de toute manière, Elyane ne connaissait vraiment que cette facette-là de la fille de l’héritier de Blancport, elle n’avait pas eu l’occasion de voir la lady parfaite et superficielle qu’elle était devenue en apparence. Tout ça était d’ailleurs arrivé à cause du départ d’Elyane en quelques sortes. Encore insouciante à cause de son jeune âge, elle avait vu sa meilleure amie devoir tout quitter pour épouser un homme de l’âge de son père, dont elle n’était pas amoureuse. La réalité de sa situation l’avait heurté violemment et elle avait donc décidé de prendre les choses en main, à sa façon. Elle s’était préparée à faire face à ce qui l’attendait. Heureusement pour elle, elle avait pu compter sur le soutien sans faille de son grand-père.

Et visiblement, Elyane n’avait pas vraiment changé non plus, du moins vis-à-vis de leur relation, elle l’avait également prise dans ses bras et c’était elle qui lui avait promis de lui dévoiler tout ce qu’elle savait sur ses nouveaux voisins. Même plusieurs années après, leurs jeux restaient les mêmes. Et aujourd’hui, ça n’était plus vraiment un jeu, bien sûr, c’était toujours amusant, mais ce genre de secrets devenaient de véritables armes diplomatiques entres les bonnes mains et bien utilisées. Wynafryd le savait, on ne pouvait jamais avoir trop d’informations, encore plus avec le climat qui régnait en ce moment dans le Royaume, elle avait demandé à Wylla d’ouvrir grand ses yeux et ses oreilles à Port-Réal, pendant qu’elle les ouvrirait elle, sur le chemin. La brunette finit d’ailleurs par raconter à son amie la situation que traversait sa famille actuellement et quels étaient ses plans pour y remédier. Elle fut touchée par la réaction de la jolie rousse qui la salua pour son courage et lui proposa son aide si elle ressentait le besoin. Wynafryd lui offrit un sourire chaleureux.

« Si seulement tous les conflanais pouvaient me proposer leur aide comme tu me proposes la tienne… Ca me faciliterait énormément la tâche. » ajouta-t-elle avec un petit rire. « Merci en tout cas, je n’hésiterais pas alors à te demander de l’aide si jamais l’occasion s’en présentait. Et de la même manière, si jamais un jour tu as besoin des Manderly pour quoi que ce soit, on sera là ! »

Wynafryd expliqua ensuite que compte tenu du fait qu’ils n’étaient pas très loin lorsqu’ils apprirent la nouvelle et que Jon Arryn était un ami de son grand-père, elle n’avait pas pu, ne pas venir prêter hommage au vieux seigneur. Elle lui annonça avec regret qu’elle ne resterait certainement pas assez longtemps dans le Val pour visiter ses terres, mais ça n’était pas pour autant qu’elle ne voulait pas tout savoir de la vie que menait Elyane à présent, Wynafryd était persuadée qu’elle ne devait pas s’ennuyer une seconde.

« Je te promets que je n’oublierais pas ! Dès que j’aurais ramené Wylla à Blancport, on organisera ma venue sur l’Île de la Sorcière ! » promit Wynafryd à son amie, bien loin de se douter que les Dieux avaient d’autres projets pour elle.

Puis Wynafryd écouta attentivement tout ce qu’Elyane avait à lui raconter sur son nouveau quotidien. Elle voyait son grand-père à l’œuvre, elle avait vu son père trébucher en essayant, elle connaissait la difficulté de la tâche et la Sorcière du Val lui confirma que c’était énormément de travail. Elle lui dit également part de son envie de voir ses gens heureux, ce qui tira un sourire attendri à la nordienne. Elyane avait toujours été une personne investie dans ce qu’elle faisait, à prendre les choses à cœur, elle ne doutait pas une seule seconde que ses gens en avaient conscience et la respectait pour ça. Elle lui lança un regard admiratif en entendant ses ambitions, elle ne pouvait qu’approuver sa volonté de voir prospérer son nom.

« Tout n’est peut-être pas derrière nous pour ces rêves de mariages. » dit-elle en rigolant. « Après tout, feu lord Descarpe, paix à son âme, nous a quitté depuis un moment… tu es encore tellement jeune et si jolie, je suis sûre que dès que tes intentions de mariage seront claires, les partis intéressants accourront à ta porte ! » dit-elle avec un sourire malicieux. « De mon côté, je pense qu’à présent mon père dira oui au premier venu ! » ajouta-t-elle avec un air faussement dépité. « Alors j’espère qu’il ne sera pas trop moche. » conclut-elle en pouffant.

Elle reprit quelque peu son sérieux en revenant sur tout le travail qu’Elyane fournissait pour son Île.

« Dans la légende ? A ce point ? Tu m’étonnes, ça doit te demander un sacré travail ! Mais je ne doute pas une seule seconde que c’est un travail bien fait. Tes gens sont chanceux de t’avoir… surtout si comme tu le dis, ton ancien mari ne prenait pas le sujet avec le même sérieux. J’espère que tu es fière de toi, parce qu’il y a de quoi. »

Elle lui offrit un doux sourire. Ca n’était pas juste des mots en l’air ou des mots plaisants pour l’oreille, Wynafryd le pensait vraiment. Puis Elyane lui demanda des nouvelles de sa famille également.

« Mon grand-père a été malade il y a quelques lunes de cela, c’est pour ça que mon père a pris la relève pendant un temps, pour lui laisser le temps de se reposer et récupérer mais il a voulu jouer au plus malin avec le Vieux Lion… Wylis et ma mère ne souffrent pas trop du départ de Wylla, dans le fond, je pense que mon père se sent plutôt honteux et qu’il essaie de se persuader qu’il a finalement gérer la résolution avec brio… Leona est convaincue que ça fera le plus grand bien à Wylla, ce séjour à l’Ouest, qu’elle rentrera enfin dans les rangs. Malheureusement, avec mon grand-père, on en doute et on s’inquiète pour elle… Mais il me fait confiance, alors je vais tacher de ne pas le décevoir, ni elle d’ailleurs. » ajouta-t-elle, l’air pensive. « En tout cas ils seraient ravies de te revoir si jamais l’envie te prend de revenir dans le Nord ! Enfin si tu peux t’absenter suffisamment longtemps de ton Île ? Ça serait peut-être l’occasion de retourner à Ironsmith ? » tenta-t-elle doucement.

Elle savait qu’Elyane n’était pas retournée chez elle depuis son mariage, puisqu’elle ne l’avait jamais revu au Nord. Elle se doutait qu’il y avait un mélange de rancœur et de blocage quant à retourner sur ses anciennes terres, mais elle la sentait aussi un peu nostalgique. Peut-être qu’elle trouverait les mots pour la convaincre.

© DRACARYS


❇ Our waters run deep ❇
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.
awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|   Mer 10 Aoû - 11:04

Blame it on my wild heart

Wynafryd + Elyane


 
An 299, lune 5, semaine 3.
Elyane ne s'était jamais rendue compte à quel point cela lui avait manqué de discuter avec quelqu'un qui la connaissait aussi bien que Wynafryd, une personne qui l'avait côtoyé avant qu'elle ne décidât de se protéger derrière une épaisse barrière de politesse et de sourires mielleux. Avec son amie d'enfance, elle avait baissé sa garde et discutait ainsi librement de sa fonction de seigneur et de ce que cela impliquait. Lorsqu'elle dériva inconsciemment sur le sujet du mariage, la conversation prit un tout autre tournant. ❝Tout n’est peut-être pas derrière nous pour ces rêves de mariages. Après tout, feu lord Descarpe, paix à son âme, nous a quittés depuis un moment... Tu es encore tellement jeune et si jolie, je suis sûre que dès que tes intentions de mariage seront claires, les partis intéressants accourront à ta porte !❞ Elyane avait esquissé une grimace à l'idée d'un remariage. Abandonner le peu de pouvoir qu'elle avait acquis et perdre de nouveau le contrôle de sa vie ? S'en remettre à un inconnu qui saurait masquer sa vraie nature sous des propos doucereux jusqu'à ce qu'il obtînt ce qu'il désirait ? Non, après toutes les épreuves qu'elle avait traversées, elle n'était toujours pas prête à envisager une telle chose. Elle chassa ces pensées de son esprit et s'efforça de dissimuler l'effroi qu'elles lui inspiraient derrière un rire cristallin. ❝Oh, ne sois pas ridicule, je n'ai plus quinze ans ! Tes compliments me touchent mais je n'ai pas de temps à consacrer à la recherche d'un preux chevalier...❞ Elle adressa un sourire complice à son amie et une étincelle malicieuse fit briller ses yeux lorsqu'elle ajouta sur un ton plus bas : ❝De plus, je doute qu'un homme accepte de me laisser mon domaine comme je l'entends si je lui accordais ma main et, ça, il n'en est pas question !❞ Elle avait osé confier cela à Wynafryd car elle savait que l'héritière du triton la comprenait : toutes deux avaient partagé ce rêve de pouvoir prendre en main leur propre destin lorsqu'elles étaient plus jeunes.
❝De mon côté, je pense qu’à présent mon père dira oui au premier venu ! Alors j’espère qu’il ne sera pas trop moche.❞ La jolie brune avait ri après ces paroles mais l'insulaire sentit son cœur se serrer à cette annonce. S'il y avait bien une chose qu'elle ne souhaitait pas, c'était de voir sa chère Wyny mariée au premier venu, enchaînée à un homme qui ne saurait pas la rendre heureuse. Elle lui prit les mains et lui adressa un sourire attendri. ❝Allons, tu es assurément le plus beau parti du Nord, tu mérites un mariage grandiose !❞

La conversation se recentra ensuite sur la nouvelle vie du seigneur Descarpe. Les compliments et le soutien que son amie lui manifestaient faisaient rayonner la jeune veuve. Elle espérait bien se montrer à la hauteur de la tâche et, ainsi, prouver à tous qu'elle n'était pas une faible. Les épreuves que la vie avait placées sur sa route l'avaient endurcies au lieu de la détruire, laissant place à une Elyane sûre d'elle et, surtout, sûre de ce qu'elle ne voulait jamais revivre. Ne souhaitant pas que leurs retrouvailles fussent uniquement centrées autour de sa personne, la responsable de l'île de la Sorcière demanda alors des nouvelles de sa terre natale et de la famille de son amie. ❝Mon grand-père a été malade il y a quelques lunes de cela, c’est pour ça que mon père a pris la relève pendant un temps, pour lui laisser le temps de se reposer et récupérer mais il a voulu jouer au plus malin avec le Vieux Lion... Wylis et ma mère ne souffrent pas trop du départ de Wylla, dans le fond, je pense que mon père se sent plutôt honteux et qu’il essaie de se persuader qu’il a finalement géré la résolution avec brio... Leona est convaincue que ça fera le plus grand bien à Wylla, ce séjour à l’Ouest, qu’elle rentrera enfin dans les rangs. Malheureusement, avec mon grand-père, on en doute et on s’inquiète pour elle... Mais il me fait confiance, alors je vais tâcher de ne pas le décevoir, ni elle d’ailleurs. En tout cas ils seraient ravies de te revoir si jamais l’envie te prend de revenir dans le Nord ! Enfin si tu peux t’absenter suffisamment longtemps de ton Île ? Ça serait peut-être l’occasion de retourner à Ironsmith ?❞ Elle écouta avec attention et bienveillance les diverses réactions des membres de la famille Manderly que lui dépeignait Wynafryd. Wylla avait toujours été un enfant audacieux et, visiblement, le temps ne l'avait pas assagie. La jeune sirène de Blancport avait bien de la chance de pouvoir compter sur les siens, notamment son grand-père et sa sœur, pour voler à son secours !
❝Je suis désolée pour ton grand-père, j'espère qu'il va mieux.❞ commença-t-elle par dire, par respect pour le vieux lord Manderly qu'elle avait côtoyé à de nombreuses reprises durant son enfance et dont elle gardait un souvenir respectueux. ❝Je ne doute pas un seul instant de la réussite de votre entreprise. Tu vas voir, tout sera rentré dans l'ordre dans quelques lunes... Si quelqu'un peut démêler la situation, c'est bien toi !❞ renchérit-elle d'un ton assuré destiné à mettre du baume au cœur à son amie. Et Elyane ne doutait pas un instant du bien fondé de ses paroles : Wynafryd s'intéressait à la politique, elle était capable de mener des négociations, il n'y avait aucune raison de s'en faire. Lorsque la Nordienne avait évoqué le fait qu'Elyane pouvait se rendre dans sa région natale pour leur rendre visite et, par la même occasion, retourner dans sa famille, le sourire de la principale concernée se figea. Là encore, il s'agissait d'une chose qu'elle n'était pas encore prête à accomplir : pardonner. Elle prit une profonde inspiration. ❝Malheureusement, le moment est mal choisi pour que j'entreprenne un voyage, en ce moment... Mais tu leur transmettras mes amitiés, n'est-ce pas ?❞ Voilà, la question était réglée. À présent, il lui fallait changer de sujet rapidement sinon, intelligente comme elle l'était, son amie sauterait sur l'occasion pour insister !

L'insulaire laissa son regard se porter sur la foule qui s'animait non loin de l'endroit où elles s'étaient isolées. Un serveur vint se poster à leur hauteur pour leur proposer une coupe de vin, breuvage qu'Elyane accepta de bonne grâce. Elle porta le liquide à ses lèvres avant d'adresser un sourire à son amie. ❝Du vin de Goëville. Il est très raffiné, cela m'a surpris la première fois que j'y ai goûté, le raisin ne bénéficiant pas du soleil du Sud comme celui de la Treille...❞ Elle but une seconde gorgée puis, subitement, se remémora les paroles que son amie avait prononcées au début de leurs retrouvailles. ❝Mais, dis moi, Gyles et Sybelle ne vont-ils pas s'inquiéter de ton absence ? Veux-tu que nous partions à leur recherche ?❞ Elle adressa un sourire malicieux à son ami. Lorsqu'elles n'étaient encore que des enfants, elles prenaient souvent le prétexte de chercher telle ou telle personne pour pouvoir fouiner allègrement et écouter aux portes les conversations des adultes. Il s'agissait là de leur jeu favori et Elyane ne doutait pas du fait que son amie comprendrait la référence à leurs jeunes et heureuses années de complicité.
 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 4050
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|   Sam 13 Aoû - 13:04

Blame it on my wild heart

Les Eyriés - An 299, lune 6, semaine 3



Elyane Descarpe & Wynafryd Manderly

Pendant un moment, Wynafryd cru être revenu plus de dix ans en arrière, quand elle et Elyane discutait des histoires romantiques qu'on leur avait conté, lorsqu'elle croyait encore qu'elles allaient être promises à un beau chevalier, qui les aimerait inconditionnellement. La réalité avait été toutes autres pour elles deux, et encore plus pour l'ancienne Ironsmith, mais elles n'en plaisantaient pas moins sur le sujet. Wynafryd évoqua la possibilité d'un nouveau mariage pour son amie, après tout elle était jeune, belle et un bon parti avec l'Île qu'elle possédait. Et même si Elyane avait plaisanté, finalement, elle ne semblait pas particulièrement emballée à l'idée de devoir à nouveau refaire sa vie à travers un mariage, aussi beau soit le jeune homme en question. Il y avait aussi l'histoire de son héritage, si elle venait à se marier, elle perdrait forcément en pouvoir sur son Île et après le temps qu'elle avait passé à la gérer toute seule, Wynafryd ne pouvait que comprendre le sentiment. Elle lui offrit un sourire compatissant. Elle avait le même problème en ce moment. Elle cherchait un parti intéressant politiquement, mais qui lui permettrait de garder une main mise sur son héritage. Elyane avait déjà été mariée, elle était libre à présent, il y aurait peut-être simplement un problème d'héritage par la suite, mais elle avait encore le temps.

« Ne m'en parle même pas... » dit-elle avec un rire amusé et complice. « Oublions les chevaliers alors ! Et puis ils sont bien loin de ce qu'on entend dans les chansons, alors autant se faire une raison. »

Elle fit un geste de la main comme pour chasser le sujet, à présent à oublier donc. Elyane lui dit néanmoins qu'elle était le plus beau parti du Nord et qu'elle méritait un mariage grandiose. Son amie n'avait pas tort sur un point, leur famille était la plus riche du Nord et était prestigieuse aussi bien sur ses terres que dans le reste de Westeros grâce à leurs ancêtres biefois, et puis son enfant serait le futur Seigneur de Blancport, il y avait de quoi en appâter plus d'un, mais jusqu'à présent ses fiançailles n'étaient jamais allée plus loin que des promesses d'enfants. Elle se doutait que son grand-père avait repoussé certains partis, les jugeant trop peu intéressants... et pourtant elle n'arrivait pas à imaginer un mariage grandiose. Avec son âge et les précédents aléas, elle imaginait surtout un mariage rapide après la promesse, pour être sûr qu'il n'y ait pas de changement de dernière minute. Alors Wynafryd se contenta d'hausser les épaules avec une petite grimace. Elle verrait bien ce qu'elle trouverait dans le Conflans avant d'arriver dans l'Ouest.

Wynafryd fut très impressionnée d'en apprendre plus sur le quotidien que menait à présent son amie en tant que Seigneur et ne se priva pas de l'en féliciter, tout en lui confiant qu'elle était persuadée qu'elle faisait un très bon travail. Elle était contente de voir qu'Elyane avait réussi à tirer du positif de tout ce qui lui était arrivé, et qu'à présent elle était au dessus de ce qu'elle aurait pu imaginer avant ce fameux mariage. Wynafryd ne doutait pas qu'elle avait encore d'autres plans pour ses terres et qu'elle allait avoir tout le loisir de continuer de faire croître son influence. Après tout elle le lui avait elle même dit, elle voulait entrer dans la légende. La discussion se recentra ensuite sur le Nord, Elyane demandant des nouvelles de Blancport et un peu plus implicitement sur sa famille, Wynafryd en était persuadée. Elle lui raconta alors la maladie de son grand-père, comment allaient ses parents, son inquiétude pour sa jeune sœur. Elle lui demanda également si malgré son statut elle avait la possibilité de revenir un peu au Nord, ne serait ce que pour leur rendre visite à Blancport et peut-être revoir ses terres natales, après tout, par la mer, le trajet ne devait pas être si long que ça.

« Oui il est de nouveau sur pied si l'on peut parler ainsi... » sans sa maladie, il avait déjà des problèmes pour tenir debout trop longtemps, à cause de son excès de poids. « Je l'espère sincèrement en tout cas, ta confiance me touche Elyane. Et je te le promets, dès que je serais rentrée avec Wylla, j'irais transmettre tes amitiés à ton frère et à ta mère. » conclut-elle avec un sourire compatissant.

Elle la comprenait d'une certaine façon. Elle avait été très en colère contre son père lorsqu'elle avait appris ce qu'il avait fait à Wylla et elle avait eu connaissance du ressentiment de sa petite sœur à son égard également. Wynafryd sentait qu'Elyane aurait pu lui en dire plus, elle était partagé entre insister pour savoir ce que ressentait vraiment son amie, qu'elle puisse se confier et ne pas vouloir ternir ses retrouvailles. Après tout, même si les choses avaient semblé être comme avant entre elles, le temps était passé, elles avaient toutes deux changé, évolué. La Manderly ne voulait pas forcer son amie à se confier ou à parler de choses trop sensibles pour elle dès leurs retrouvailles et si elle ne s'en sentait pas capable. Elle ne doutait pas qu'elle se confierait à elle quand elle se sentirait prête. Et de toute manière, l'arrivée d'un serveur lui coupa toute possibilité d'insister même si elle l'avait voulu. Prenant une coupe comme Elyane, cette dernière s'empressa de lui expliquer l'origine du vin et des différences qu'il pouvait avoir avec celui qu'elle goûtait habituellement. Wynafryd le huma avant d'en déguster une petite gorgée. Elle le trouva plus âpre que ceux qu'elle avait bu jusqu'à présent, lui tirant une petite grimace de surprise, mais il n'était pas déplaisant pour autant et la deuxième gorgée descendit sans problème. Puis Elyane lui rappela qu'elle cherchait initialement Gyles et Sybelle, et lui proposa de les chercher, non sans lui offrir un sourire malicieux qui en disait long. Wynafryd éclata de rire, avant de s'arrêter brusquement, la main devant la bouche, espérant que personne n'y avait prêté attention. Puis elle pouffa discrètement lorsque ses yeux croisèrent de nouveau ceux d'Elyane.

« Avec plaisir ! Mais tu as intérêt à me glisser des anecdotes sur tout ceux qu'on va croiser alors... je n'ai pas oublié ta promesse mon amie. »

Elle ne doutait pas qu'il y aurait des discussions intéressantes à surprendre et qu'Elyane aurait des informations croquantes à ajouter. Elles s’avancèrent à nouveau dans la salle, avançant doucement, toujours leur verre à la main. Elles ralentirent plus encore en approchant d'un premier groupe de personne, mais comme ils ne semblaient que râler sur le compte du Roi Déchu, Wynafryd haussa les épaules et reprit sa route.

© DRACARYS


❇ Our waters run deep ❇
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.
awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|   Jeu 18 Aoû - 10:35

Blame it on my wild heart

Wynafryd + Elyane


 
An 299, lune 5, semaine 3.
Ce fut un soulagement pour Elyane de constater que son amie n'insistait pas lorsque son possible retour dans le Nord avait été évoqué. En dépit des années qui les avaient séparées, les deux jeunes femmes semblaient se comprendre tout aussi bien que si elles s'étaient quittées la veille. Et, pourtant, le temps avait apposé sa marque sur les deux demoiselles : en dépit de toute l'affection qu'elles se portaient mutuellement, il existait désormais des parts de chacune auxquelles l'autre n'avait pas accès. En ce qui concernait Elyane, elle était bien décidée à taire la vérité sur les quatre années de sa vie ayant suivi son mariage, à enfouir cette période au plus profond d'elle et à ne jamais plus réveiller ces souvenirs. Wynafryd devait certainement posséder un jardin secret, elle aussi, rempli d'expériences ayant contribué à forger le caractère posé et réfléchi qu'elle arborait désormais. ❝Je l'espère sincèrement en tout cas, ta confiance me touche Elyane. Et je te le promets, dès que je serais rentrée avec Wylla, j'irais transmettre tes amitiés à ton frère et à ta mère.❞ Le seigneur Descarpe avait adressé un sourire chaleureux à l'héritière du Triton lorsqu'elle l'avait remerciée pour ses encouragements. Il était tout naturel pour la jeune veuve de soutenir la Nordienne dans les épreuves qui l'attendaient, Wynafryd allait certainement devoir mettre à profit toutes ses qualités et toute sa diplomatie pour sortir sa petite sœur de ce mauvais pas !
Avec l'arrivée du serveur, la conversation s'engagea sur un terrain plus léger. La Valoise proposa alors à son ancienne camarade de jeux de l'aider à retrouver ses compagnons de voyage. Cela faisait déjà un certain temps que les jeunes femmes s'étaient isolées pour profiter plus librement de leurs retrouvailles mais Gyles et Sybelle devaient certainement être très inquiets de ne pas apercevoir Wynafryd dans la foule alors que les autres participants de la réunion privée à laquelle elle avait assisté étaient retournés à la fête... Le rire de la Nordienne était contagieux et Elyane ne put s'empêcher de se joindre à elle dans un éclat de voix cristallin. Les deux amies s'efforcèrent de reprendre contenance rapidement, en vue des circonstances, mais savoir que Wyny se souvenait de leurs ruses de gamines faisait chaud au cœur à la jolie veuve. ❝Avec plaisir ! Mais tu as intérêt à me glisser des anecdotes sur tout ceux qu'on va croiser alors... Je n'ai pas oublié ta promesse, mon amie.❞ La flamboyante lady adressa un clin d'œil complice à l'attention de son interlocutrice. ❝Compte sur moi !❞ répondit-elle sur un ton plein de malice.

Elles se mêlèrent à la foule, un air innocent planait sur leurs visages alors que toutes deux se concentraient sur les bribes de conversations qui les entouraient. De temps en temps, Elyane sirotait un peu de vin, histoire de palier à sa déception lorsqu'elle constatait que la plupart des invités ne discutaient que de la présence du roi Déchu. Elle poussa un soupir et échangea un regard consterné avec son amie. ❝Eh bien, on ne trouve pas grand-chose à se mettre sous la dent, jusqu'ici...❞ Elle avait murmuré afin que seule Wynafryd pût entendre. Après tout, ce serait assez inconvenant si quelqu'un venait à se rendre compte de leur petit jeu, il fallait donc rester prudentes ! Les deux amies arrivèrent bientôt à la hauteur d'un autre groupe de personnes composé essentiellement d'hommes ventripotents dont les voix éméchées portaient assez haut. Un sourire carnassier vint étirer les lèvres d'Elyane avant que cette dernière ne se penchât vers la Nordienne pour partager ses confidences. ❝L'homme vêtu de brocards et de soieries pourpres ? Je te présente lord Belmore. Il est apparenté à Elbert Arryn par sa mère et, comme tu peux le voir, il semble particulièrement heureux de voir un de ses parents sur le trône de Barral...❞ En effet, l'homme obèse dont elle parlait ne se privait pas pour afficher de larges sourires et abreuver ses interlocuteurs d'allusions indélicates et peu discrètes quant à la position avantageuse que la mort de Jon Arryn lui procurait. La jeune veuve esquissa une grimace. Comment pouvait-on se montrer aussi grossier et stupide ? Ce n'était certainement pas le moment d'agir ainsi ! ❝On pourrait croire qu'un homme pareil en répugnerait plus d'une mais les apparences sont trompeuses. On le dit particulièrement vénal et corruptible, par dessus le marché !❞ Le regard qui accompagna cette révélation laissait entendre à quel point Elyane trouvait cette réputation étonnante. Qui avait assez de courage pour supporter ce lourdaud ? Et elle ne parlait même pas de son poids... Elle balaya ces pensées de son esprit d'un geste de la main. Lorsqu'elle avait dépeint lord Belmore à Wynafryd, elle ne s'était pas embarrassée de belles paroles et de détours : dans leur enfance, elles ne s'étaient jamais montrées pudiques l'une envers l'autre, surtout au sujet des ragots et des informations qu'elles glanaient en espionnant les adultes. Elle espérait que cela ne choquerait pas son amie de la voir reprendre cette vieille habitude.
Son regard s'attarda sur les hommes qui entouraient lord Belmare mais elle ne se souvint d'aucun ragot à leur propos qui valait la peine d'être partagé avec la Nordienne. Non loin de là, un groupe composé de quatre ou cinq jeunes hommes scrutait la foule, visiblement à la recherche de demoiselles à courtiser pour la soirée. Il y avait des héritiers des maisons du Val, des chevaliers ou encore des puînés mais, à la manière dont ils se tenaient, on avait l'impression qu'ils se prenaient pour des princes et qu'ils ne doutaient pas un seul instant de leur charme. Elyane aurait pu être amusée de les observer, s'ils ne lui avaient pas rappelé son défunt mari. Lui aussi, à leur rencontre, donnait l'impression qu'il était prêt à conquérir le monde. Il était moins jeunes qu'eux, à cette époque, mais il avait su jouer de son charme avec brio. Les dégâts qu'il avait engendrés sur l'existence d'Elyane avaient, malheureusement, duré bien plus longtemps que l'espace d'une nuit. Le seigneur Descarpe détourna le regard. ❝Viens, allons voir ce qui se passe un peu plus loin !❞ dit-elle à son amie sur un ton enjoué, comme si les sombres pensées qui venaient de l'assaillir n'avaient jamais été.
 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 4050
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|   Dim 4 Sep - 17:23

Blame it on my wild heart

Les Eyriés - An 299, lune 6, semaine 3



Elyane Descarpe & Wynafryd Manderly

Peu à peu, Wynafryd parvint à mettre de côté toutes les angoisses que la réunion au sommet avaient réveillées en elle. Pour l'instant, elle voulait profiter des retrouvailles avec son amie. Si elle était plutôt au point pour savoir tout ce qu'il y avait à savoir dans le Nord, notamment grâce à son grand-père, elle était loin de pouvoir dire la même chose du Val. Alors bien entendu, comme toute lady qui se respecte, elle connaissait les différentes familles et leur généalogie, elle savait quel seigneur était important et lequel l'était moins. Mais leurs petits secrets, elle était bien loin de les connaître et la perspective qu'Elyane partage avec ses découvertes l'enchantait au plus au point. Alors qu'une mission importante l'attendait, ce petit jeu lui permettait de se détendre, tout en remettant un pied à l'étrier, dans le Conflans puis dans l'Ouest elle serait seule et ne pourrait compter que sur elle-même, hormis Gyles et Sybelle. La nordienne fit de son mieux pour ne pas sourire et ne pas trahir un enthousiasme déplacé dans ce contexte, mais elle n'en pensait pas moins. Elle se concentra pour afficher un air grave, elle était d'ailleurs douer pour dissimuler les émotions qu'elle ressentait depuis le temps, mais dans le fond, elle n'avait qu'une envie, c'était de rire.

Malheureusement pour elles, si l'on pouvait parler ainsi, le retour fracassant du Roi Déchu occupait toutes les bouches valoises et il n'y avait pas vraiment de conversations croustillantes à écouter discrètement. Les deux jeunes femmes avançaient progressivement, s'échangeant quelques paroles de temps à autre pour tout de même donner l'impression qu'elles discutaient et n'attendaient pas quelque chose. Leur verre de vin fut d'une grand utilité pour pallier aux blancs  qui s'inséraient de temps à autre. Wynafryd en profitait également pour parcourir l'assemblée du regard, elle cherchait sa cousine et son ami. Mais c'était également l'occasion d'observer d'un peu plus près les gens qui peuplaient cette région et même essayer de mettre des visages sur ces noms qu'elle connaissait depuis son enfance. Alors que la déception commencé à pointer chez la jeune lady, le sourire qu'afficha soudainement Elyane lui fit cependant reprendre espoir. Elle retint sa respiration pour être sûre de ne rater aucun mot des messes-basses qu'elle lui fit l'instant d'après. Wynafryd se tourna vers le groupe d'hommes auxquels la belle rousse faisait référence, hochant discrètement la tête pour l'inciter à continuer son discours. Le corps du dernier Arryn régnant était encore tiède qu'il se félicitait ouvertement d'être de la famille suivant. Wynafryd afficha une mine légèrement dépitée, faisant une moue de sa bouche et secouant légèrement la tête. « Décidément... certains naissent donc sans cerveau ? » dit-elle finalement tout bas à son amie, en bougeant à peine les lèvres. Elle se retourna ensuite vers elle soudainement, les yeux écarquillés, alors qu'elle apprenait qu'il ne manquait pas d'un certain succès auprès des femmes. La nordienne ne répondit rien dans un premier temps et se tourna à nouveau vers le Belmore en question pour l'étudier d'un peu plus près. Les hommes avec du ventre de la répugnait pas, entourée de son grand-père, de son père et de son oncle elle était habituée à de telle physionomie mais elle comprenait que cela en refroidisse plus d'une. Plus d'une fois Wynafryd s'était préparée à épouser un homme qu'elle trouverait repoussant, tant qu'elle pouvait avoir le dessus intellectuellement, elle ne s'inquiétait pas trop. Elle savait que c'était son rôle et l'avait accepté, mais seulement si elle n'avait pas le choix. Aujourd'hui, son choix, elle comptait se le créer. Elle se tourna à nouveau vers son amie. « S'il est si idiot que ça, il doit bien y avoir des stratagèmes pour le tenir loin du lit conjugal et profiter pleinement de ses richesses, non ? » elle lui fit un sourire amusé et complice avant de hausser les épaules. Elle préférait encore un mari repoussant et idiot qu'un ivrogne violent, c'était certain.

Wynafryd suivit ensuite le regard de son amie et tomba sur un groupe de garçons à peine plus âgés qu'elles, visiblement occupé à faire leur marché parmi les jeunes femmes présentent à l'événement. Certains portaient très bien le noir d'après Wynafryd. Elle allait se tourner vers son amie pour lui proposer de s'approcher d'eux et de leur jouer des tours mais elle ne lui en laissant pas le temps, l'incitant à continuer à progresser parmi la foule, partant dans la direction opposée des jeunes hommes. « Mais... » commença Wynafryd, sans avoir le temps de contester. Elles avancèrent à nouveau, laissant les groupes de personnes pour de nouveaux. Puis le regard de la Manderly tomba sur la chevelure blonde du Prince de Peyredragon un peu plus loin et elle s'arrêta net, incitant Elyane à en faire de même en la retenant par le bras. Ses interventions durant la réunion en petit comité ne l'avaient pas laissées indifférentes. « Le Prince était là non au mariage d'Elbert et Daenerys ? Tu n'as rien à me raconter la dessus ? » demanda-t-elle avec des yeux rieurs. C'était la première fois qu'elle le voyait et il ressemblait plutôt aux chevaliers de ces fameux contes pour jeunes filles qu'elles avaient évoqué quelques instants plus tôt.

© DRACARYS


❇ Our waters run deep ❇
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.
awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|   Dim 11 Sep - 14:50

Blame it on my wild heart

Wynafryd + Elyane


 
An 299, lune 5, semaine 3.
Le seigneur Descarpe adressa un sourire complice à son amie lorsqu'elle l'entendit évoquer les stratagèmes à mettre en place pour éloigner un mari repoussant du lit conjugal. Sans doute Wynafryd y avait-elle déjà longuement réfléchi, elle qui n'avait encore jamais convolé en noces et qui semblait redouter le moment où son père lui présenterait son fiancé. Elyane ne pouvait que compatir avec elle, souhaitant de tout cœur que son amie serait mieux lotie qu'elle ne l'avait été. Une partie d'elle se sentit malgré tout soulagée d'en avoir définitivement fini avec toutes ces questions de mariage mais elle garda ses sentiments pour elle.
Les deux amies devaient se contenter de peu d'informations croustillantes ce soir-là : la faute revenant à la présence des Targaryen déchus qui alimentaient la plupart des conversations. La jeune veuve ne remarqua même pas l'intérêt que Wynafryd porta au groupe de jeunes hommes qu'elle venait de repérer, trop absorbée par les désagréables pensées que cette vision avait fait remonter. Les deux Nordiennes continuèrent donc leur chemin en laissant traîner leurs oreilles dans une direction ou dans l'autre. La jeune veuve commençait à s'impatienter face au manque de divertissement que les conversations lui offraient lorsque son amie s'immobilisa. L'héritière du Triton la retenant par le bras, Elyane s'arrêta à son tour et arqua un sourcil interrogateur en direction de Wynafryd. Cette dernière semblait absorbée par quelque chose ou quelqu'un quelques mètres plus loin, aussi la perfide rouquine suivit-elle son regard. Aegon Targaryen. ❝Le Prince était là non au mariage d'Elbert et Daenerys ? Tu n'as rien à me raconter là-dessus ?❞

La dirigeante de l'île de la sorcière reporta son attention sur son amie et l'observa pendant quelques secondes. Piquée par la curiosité, la jeune femme aurait aimé être en mesure de déchiffrer les pensées de Wynafryd à cet instant précis. Nourrissait-elle un quelconque projet incluant le prince ? Cela avait-il un rapport avec Wylla ? Il n'y avait qu'une seule façon de le découvrir ! ❝Il me semble qu'il était présent, oui.❞ débuta-t-elle tandis qu'elle tentait de se souvenir d'un quelconque fait notable en rapport avec le jeune dragon survenu à cette occasion. Il lui fallait cependant reconnaître qu'elle ne gardait qu'un souvenir imprécis de la noce en elle-même, les images qui lui revenaient à l'esprit concernaient surtout le massacre qui s'en été suivi et la confusion que cela avait provoqué parmi les invités... Elle se sentit grimacer en repensant à la tragédie et décida de chasser ces souvenirs en se recentrant sur l'instant présent. ❝Je suis désolée, je crains fort ne pas pouvoir t'être plus utile à ce sujet... Les souvenirs de l'attaque survenue ce soir là sont les seuls encore assez vivaces dans mon esprit mais je t'avoue ne pas avoir fait attention au prince dans la confusion qui s'est emparée des invités à ce moment-là.❞ Elle offrit un sourire peiné à son amie, déçue de ne pouvoir répondre correctement à ses attentes.
❝Pourquoi ce subit intérêt pour le prince Aegon ?❞ ne put-elle s'empêcher de demander ensuite, un sourire encourageant accroché aux lèvres. Elle ne voulait pas se montrer indiscrète mais elle savait que, de toutes les personnes qu'elle connaissait, Wynafryd était celle qui la comprenait le mieux. La Nordienne ne s'offusquerait certainement pas du comportement un peu trop curieux de son amie, un comportement qui outrepassait les convenances dans le respect desquelles les deux jeunes femmes avait été élevées. Elyane laissa échapper un petit rire nerveux avant de balayer l'air d'un mouvement de la main, comme pour signifier à l'héritière du Triton qu'il ne fallait pas la prendre trop au sérieux. ❝Tu n'es pas obligée de me répondre, bien sûr ! Mon intension n'était pas de me montrer indiscrète.❞ renchérit-elle d'un ton léger pour s'assurer qu'il n'y avait pas de malentendu entre elles et qu'elle ne s'offusquerait pas si la jolie brune préférait garder ses intensions secrètes.
 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Héritière du Triton
avatar
Héritière du Triton
Valar Dohaeris

Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha & Lucas
Messages : 4050
Date d'inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|   Sam 8 Oct - 12:28

Blame it on my wild heart

Les Eyriés - An 299, lune 6, semaine 3



Elyane Descarpe & Wynafryd Manderly

Wynafryd s'était laissée aller une forme de confidence en osant poser franchement une question sur le Prince de Peyredragon. Elle l'avait rencontré pour la première fois quelques instants auparavant, et le moins que l'on pouvait dire c'est qu'il ne l'avait pas laissée indifférente. Au-delà de son statut de Prince qui était déjà assez impressionnant en lui-même, elle l'avait trouvé plutôt éloquent, bien que culotté et peut-être téméraire de parler de la sorte à son père en public, mais dans le fond, elle avait trouvé ses propos cohérents. Et puis pour ne rien gâcher évidemment, il y avait ce beau visage, entouré de belles boucles blondes. Si Wynafryd ne croyait plus au preux chevalier, héroïque, pour venir épouser la digne lady qu'elle était, elle pouvait toujours s'amuser à l'imaginer avec Aegon. Bien entendu, Wynafryd n'aurait pas partagé ce genre de pensées avec n'importe qui, d'ailleurs ces personnes pouvaient certainement se compter sur les doigts d'une seule main. Et bien que le temps avait fait changer les deux jeunes femmes et peut-être prendre des routes divergentes, elle s'était sentie suffisamment en confiance avec son amie d'enfance pour oser se dévoiler. Elyane lui répondit alors qu'il lui semblait bien que le Prince avait été présent au mariage royal qui s'était déroulé plusieurs lunes auparavant entre Elbert et Daenerys. La Manderly écoutait les réponses de son amie avec attention, mais son amusement la quitta soudainement lorsque Elyane évoqua la tragique attaque qui survint également à cette célébration. « Je suis désolée, c'était insensible de ma part de parler de l'événement d'une manière aussi légère... » La jeune femme baissa les yeux un instant, l'air contrariée. Mais le ton de la question que la rouquine lui posa ensuite, détendit à nouveau l'atmosphère, elle voulait savoir pourquoi elle lui posait  ses questions concernant le prince. Wynafryd releva le visage vers son amie et lui offrit un sourire amusé. Elle haussa d'abord les épaules, les yeux rieurs, comme si elle se retenait de lui faire une confidence croustillante. Comme Wynafryd ne répondit pas immédiatement, Elyane la rassura en lui disant qu'elle n'était pas obligée de lui répondre si elle n'en avait pas envie. Wynafryd lâcha un petit rire amusé, discrètement. « Si je ne peux pas confier mes indiscrétions à mes plus chères amies... à qui vais-je bien pouvoir le faire ?! » Elle prit à nouveau son amie par le bras, la regardant d'un air complice, pour s'éloigner de quelques pas, afin que le groupe qui était à côté d'elle ne puisse pas entendre sa réponse. Elle s'était débrouillée pour toujours avoir Aegon en vue, de l'autre côté de la pièce. La Manderly haussa à nouveau les épaules avant de reprendre la parole. Elle n'était pas gênée de se confier à son amie, mais plutôt que ses confidences soient dignes d'une jeune fille qu'elle n'était plus. Mais elle était certaine qu'Elyane ne la jugerait pas. « Je ne sais pas trop, déjà c'est un Prince et ça n'est pas tous les jours qu'on en rencontre... en plus de notre âge et aussi charmant, non ? » Elle sentit le rose lui monter aux joues alors qu'elle évoquait l'apparence du jeune dragon. « Et puis j'ai eu l'occasion de l'entendre s'exprimer tout à l'heure, en voilà un qui n'est pas né sans cerveau, je peux te le dire... Alors je ne sais pas, on peut dire qu'il a attisé ma curiosité ? Et tu avais peut-être un avantage sur moi en l'ayant déjà croisé... Et entre nous, on ne va pas se mentir, lorsque Rhaegar reprendra le pouvoir, Aegon sera à nouveau l'héritier, je pense que c'est une personne qu'il vaut mieux avoir dans ses amis que ses ennemis, non ? » Le regard de Wynafryd vint à nouveau se poser sur le beau blond, pensive de ce que l'avenir pouvait bien leur réserver à tous. Elle porta sa coupe à ses lèvres et finit son verre, toujours l'esprit ailleurs.

© DRACARYS


❇ Our waters run deep ❇
Be strong, look ahead, step out of yourself, be wise and smart, play them hard. This rudeness, it catches me its light, says be tough, don't let anyone in. Just play them back.
awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|   Mer 2 Nov - 9:55

Blame it on my wild heart

Wynafryd + Elyane


 
An 299, lune 5, semaine 3.
Elyane aurait beaucoup aimé se montrer utile en dévoilant des anecdotes croustillantes sur le prince à son amie mais, malheureusement, les triste événements qui étaient survenus ce jour-là ne lui avaient pas permis de garder des souvenirs assez précis du début des festivités. Ainsi, lorsque Wynafryd s'excusa d'avoir évoqué ces pénibles instants, mal à l'aise, Elyane lui avait souri amicalement et avait balayé le sujet d'un revers de la main. Elle ne lui en voulait pas, et elle s'était remise de ses émotions à présent, il n'y avait donc pas de quoi en faire un drame... Piquée par sa curiosité, la perfide rouquine lui avait cependant demandé pourquoi elle s'intéressait au prince de la sorte. ❝Si je ne peux pas confier mes indiscrétions à mes plus chères amies... à qui vais-je bien pouvoir le faire ?!❞ avait rétorqué la Nordienne lorsque la jeune veuve lui avait dit qu'elle n'était pas obligée de lui répondre, ce qui fit naître un sourire malicieux sur les lèvres de la native Ironsmith. Les deux complices s'éloignèrent alors un peu de l'endroit où elles se trouvaient pour se mettre à l'abri des oreilles indiscrètes. Elyane avait alors hâte d'entendre les confidences de l'héritière du Triton. ❝Je ne sais pas trop, déjà c'est un Prince et ça n'est pas tous les jours qu'on en rencontre... en plus de notre âge et aussi charmant, non ?❞ Malgré elle, le seigneur Descarpe se mit à rougir en même temps que son amie. Elle ne pouvait pas la contredire : Aegon Targaryen répondait parfaitement aux critères des princes charmants qui les avaient fait vibrer dans leurs jeunes années ! Ainsi, la jeune femme hocha énergiquement la tête en signe d'assentiment aux propos de Wynafryd.
❝Et puis j'ai eu l'occasion de l'entendre s'exprimer tout à l'heure, en voilà un qui n'est pas né sans cerveau, je peux te le dire... Alors je ne sais pas, on peut dire qu'il a attisé ma curiosité ? Et tu avais peut-être un avantage sur moi en l'ayant déjà croisé... Et entre nous, on ne va pas se mentir, lorsque Rhaegar reprendra le pouvoir, Aegon sera à nouveau l'héritier, je pense que c'est une personne qu'il vaut mieux avoir dans ses amis que ses ennemis, non ?❞ avait alors enchaîné la belle Nordienne. La première partie du discours fit lever un sourcil interrogateur à Elyane, curieuse de découvrir les talents d'orateur du prince et, surtout, le contenu de cette discussion... Mais, lorsque son amie évoqua le fait qu'il redeviendrait bientôt l'héritier du royaume, elle ne put retenir un léger rire frivole. ❝Tu as tout à fait raison !❞ s'exclama-t-elle avant d'adresser un sourire complice à son amie. Malgré elle, elle s'imagina aussitôt le genre de couple que le Targaryen et Wynafryd pourrait former : sans doute son amie accomplirait-elle de grandes choses à la tête de Westeros ! Mais l'heure n'était pas encore aux rêveries, aussi chassa-t-elle ces pensées de son esprit avant de s'éclaircir la voix. ❝Peut-être devrions-nous engager la conversation avec le prince...❞ ajouta-t-elle sur un ton mi-facétieux mi-rêveur. Après tout, rien ne leur interdisait d'aller lui parler ! Mais encore fallait-il trouver un sujet de conversation assez intéressant pour retenir l'attention du Dragon... Le bras toujours passé sous celui de son amie, Elyane commença à marcher lentement entre les invités, réfléchissant à ce qui pourrait bien intéresser le prince, emportant Wynafryd avec elle.

Elles n'avaient pas fait plus d'une vingtaine de pas que deux individus surgirent devant elles. Si Elyane mit quelques temps à se souvenir d'eux, ce ne fut visiblement pas le cas de son amie : Gyles et Sybelle venaient de les retrouver. Comme à son habitude, Elyane se montra alors irréprochable et très amicale envers ces personnes surgies tout droit de son passé même si ces retrouvailles mettaient un terme à l'instant de complicité qu'elle venait de passer en compagnie de la Manderly et que cela lui provoqua un léger pincement au cœur. La sorcière du Val aurait beaucoup aimé continuer leur petit jeu, mais la réalité venait de les rattraper et il fallait désormais en revenir à la normale. Le petit groupe demeura ensemble pendant quelques minutes encore puis, les compagnons de Wynafryd semblant désireux de lui parler en privé, les deux amies durent se séparer. Elyane prit soin de promettre à la Nordienne de rester en contact et, cette fois, elle espérait bien s'en tenir à une correspondance régulière. Puis, elle regarda le trio s'éloigner parmi les convives et s'effacer dans la foule tandis que, de son côté, elle intégrait un nouveau groupe de discussion composé de seigneurs du Val qu'elle était déterminée à convertir en alliés !
 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: ❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|   

Revenir en haut Aller en bas
 
❝Blame it on my wild heart.❞ ♆ Wynafryd&Elyane |[Flashback]|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» she's got a wild heart. (sirène)
» Eileen ∞ Wild Heart.
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» Baptême de Wild Cloud
» Sarah Wild

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 2.0 :: RP terminés-
Sauter vers: