RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 9, 10 et 11 est disponible par ici [FB] EDRIC ✻ Burning inside me. - Page 2 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !
En ces périodes de fêtes, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

La MAJ des 5 ans aura lieu le 24/25/26 février ! Pensez à sauver vos rps d'ici là [FB] EDRIC ✻ Burning inside me. - Page 2 1960165969

Partagez
 

 [FB] EDRIC ✻ Burning inside me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] EDRIC ✻ Burning inside me. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] EDRIC ✻ Burning inside me.   [FB] EDRIC ✻ Burning inside me. - Page 2 EmptyDim 8 Mai - 13:29


Burning Inside Me
Le Froid règne en maître




Orophéria & Edric

La jeune sauvageonne s'interrogeait sur la raison pour laquelle Lord Ryswell traitait ainsi son fils et n'hésiterait pas à le tuer. Edric planta son regard dans le feu devant lui, attrapant le couteau à dépecer et le plantant régulièrement dans le sol avant de le sortir, évacuant une rancœur certaine qu'il avait envers sa famille. Orophéria ne semblait pas comprendre ceci, il n'y avait ni noblesse ni roi au-delà du mur, alors cela ne l'étonnait, il prit la peine de répondre.

« Mon père est Lord Rodrik Ryswell, le seigneur des Rus, une région du nord. Il est fier, arrogant et... Inamical. Avoir un bâtard est un signe de honte pour lui, comme pour beaucoup cela montre qu'ils vont s'occuper d'autres femmes que de leur épouse. Tous ne traitent pas les bâtards de la même manière. Pour ma part, je dois être la honte de ma famille. Lady Ryswell n'est pas ma mère et elle me le fait bien comprendre assez souvent, quant à mon père... Il me cache plus qu'autre chose par honte. Il préfère me voir au fond d'une tombe qu'en train de déshonorer sa famille... Certains envient le monde des nobles. Nous avons châteaux feux et nourritures... Pourtant, nous sommes bien souvent loin d'être heureux. Je préfère mille fois camper comme je le fais là plutôt que de dîner dans un château, me méfiant de chaque plat à cause du poison qui pourrait y être dissimulé. »


Il planta violemment le couteau dans le loup à côté de lui, une fine expression de haine s’emparant de son visage. Il soupira et tenta de se calmer, il n'aimait pas réagir comme ça, mais ne pouvait s'en empêcher, son opinion sur ce qu'il vivait dans sa famille ne faisait que se détériorer avec le temps, qui sait ce qui pourrait arriver dans un avenir proche. Secouant la tête un instant Edric se chassa de l'esprit ces pensées pour se concentrer sur la réponse de la sauvageonne à sa question.

Apparemment, il n'y avait que très peu de sauvageons comme elle, à échapper à la réputation qu'ils avaient au sud du mur. Edric fixa la jeune femme tandis qu'elle racontait. Alors c'était vrai, en grande partie. Peu de sauvageons voulaient juste fuir et nombre d'entre eux étaient animés par la haine et la rancune. Des sentiments peu honorables que le nordien connaissait plutôt bien. Edric tourna sa tête jusqu'à son destrier auquel était accroché sa lame, elle aurait sans doute du sang de sauvageon sur elle un de ces jours.

Edric reporta son attention sur la jeune femme lorsqu'elle porta ses mains jusqu'à son visage, plein de cicatrices. Elle lui conta l'histoire et la symbolique de ces marques. Elles étaient apposées à ceux qui refusent la violence ou la manière d'agir des sauvageons. Bien qu'en général, les gens préfèrent mourir certains sont marqués au couteau brûlant, symbole de honte sans doute. Chacun ses marques pensa-t-il, certains ont un nom, d'autres des cicatrices.

Edric ne pouvait s'empêcher de plaindre la jeune femme, sa honte à lui était le nom Snow. Elle, elle avait dû connaître le martyre. Ces choses sont sensées représenter la laideur intérieure, la pourriture de lame, et l'absence d'avenir. Un sort bien sombre. Edric la fixa de nouveau, plongeant ses yeux dans ceux de la jeune femme. Il ne semblait pas y avoir de laideur pour le nordien, juste un passé lourd et douloureux.

« Chaque peuple a ses us et coutumes sans aucun doute que nous ne pouvons en juger un autre. Pourtant, je n'ai pas l'impression de voir une personne sans âme en face moi ni une personne sans avenir. Je doute fort que vous ayez quoi que ce soit à vous reprocher Orophéria, vous ne ressembler pas à ce que votre peuple a voulu vous marquer. Chacun a un avenir, je pense, juste différent de ce que certains veulent que l'on voie. Dans tous les cas, vous avez passé le mur et je vous souhaite d'arriver où vous voulez aller, de vivre comme vous le souhaitez. Ici, ces marques ne veulent plus rien dire. Le sud ne pourra pas vous rendre votre visage d’antan, mais si au moins il peut vous redonner une vie que vous méritez, je serais déjà content d'y avoir un peu participé. »

Edric fit une pause pour se retourner sur le loup duquel il tira le couteau pour continuer à dépecer. Il se disait que son histoire était loin d'être joyeuse, mais ne pouvait s'empêcher de plaindre bien plus la jeune femme qu'il avait aidée.

base acidbrain, modification zuz'

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] EDRIC ✻ Burning inside me. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] EDRIC ✻ Burning inside me.   [FB] EDRIC ✻ Burning inside me. - Page 2 EmptySam 14 Mai - 15:38







Burning inside me.


On éprouve une douleur particulière quand quelqu'un formule nos propres peurs et nous dit que non seulement toutes les pensées noires qu'on a sur soi-même sont réelles, mais que les autres peuvent les avoir aussi. Une douleur qui nous tire les larmes des yeux et nous enserre le cœur dans une barrière de fer, et nous fait comprendre que, oui, être seul, c'est terrible, mais que ce ne sera jamais aussi difficile que ce sentiment-ci. Mon expression glaciale s'était transformée en une expression bien plus douce. Nous avions tous les deux des vies difficiles. Mais je me rendait compte que le Lord, lui, en souffrirait toujours de son nom. Comme il le disait, les marques sur mon visage étaient inconnues au Sud du mur sauf pour les plus grand érudits. Je n'aurais pas non plus la vie de château mais je pourrais arrêter de craindre les gens.

Attentivement, j'écoutais ses paroles. J'avais de la compassion pour lui. Moi qui pensait que les gens du Sud étaient tous heureux, je me trompais... Pourtant, nombreux étaient les corbeaux exilés qui avaient rejoint mon peuple et qui racontaient leurs malheurs, mais j'avais été trop axée sur mes souffrances à moi pour le comprendre. De plus, les paroles qu'il usait pour moi me touchaient. Un sourire se dessine sur mes lèvres pour la première fois depuis longtemps. Un sourire sincère. Une chose que je ne pensais pas arriver un jour à reproduire revenait. Sourire... Tandis qu'il continue sa découpe, je pose ma main sur son épaule.

— Je ne connais pas grand chose ici, toute ces règles de noms et de légitimité m'est inconnu. Mais si je peux prétendre savoir une chose, c'est que vous êtes un homme bien. Sans votre aide, je serais morte. Peut-être m'avez-vous aidé par pitié ou pour ne pas avoir la mort de quelqu'un sur la conscience, mais le fait est que vous m'avez aidé. Vous êtes la première personne qui se montre bonne avec moi.

Les paroles sortaient de ma bouche sans que je n'y mette de barrières, comme je le faisais auparavant. C'était des paroles sincères.

— Peut importe votre nom de famille, votre rang ou je ne sais quelle autre chose, vous êtes avant tout un homme. Et les hommes sont nés pour être libre, Lord Edric. Vous êtes libre. Les gens peuvent tout vous prendre, mais si vous êtes libre là...

Je pose ma main contre mon cœur.

— Alors vous n'aurez aucun regrets. C'est à vous de décider comment vous voulez être perçu. Si moi je peux voir que la famille Ryswell à de la chance d'avoir un membre comme vous, d'autres le verront.

Un léger rire muet s'échappe de mes lèvres alors que je reporte mon regard vers les flammes.

— Cela peut ne rimer à rien pour vous parce que nos deux mondes sont différents. Mais ce point de vue vaut pour tous les gens non légitimés du Sud. Les hommes ne sont pas nés pour être enchaînés et pour souffrir des règles que d'autres ont inventés...



(c) antaryon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] EDRIC ✻ Burning inside me. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] EDRIC ✻ Burning inside me.   [FB] EDRIC ✻ Burning inside me. - Page 2 EmptySam 14 Mai - 16:56


Burning Inside Me
Le Froid règne en maître




Orophéria & Edric

Visiblement, la conversation qu'ils menaient semblait rassurer la jeune femme qui décrocha un sourire au nordien tandis qu'il retournait dépecer sa bête. Ils venaient tout droit de deux endroits opposés et pourtant étaient confrontés à des obstacles dont seule l'apparence extérieure changeait. Drôle de coïncidence, comme quoi ni culture ni distance ne peuvent altérer tant que ça la façon dont les hommes et femmes vivent.

Edric reprit son travail de dépeçage lorsque la jeune femme posa sa main sur son épaule, Edric s'arrêta et se retourna vers elle, légèrement interloquée. Il écouta avec attention les dires de la jeune femme. Elle qualifiait Edric d'homme bien, ceci lui colla un bref sourire, elle argumenta, il l'avait aidée, peu importe la raison pour elle, il était le premier à se montrer bon. Edric posa son regard sur le sol tandis qu'elle continuait.

Il se plaisait aussi à croire qu'il était quelqu'un de bien, tout comme son mentor qu'il avait tant admiré. Pourtant, il savait au fond de lui qu'il n'était pas aussi honorable, juste et charitable qu'il le voulait. Ambitieux, rancunier et jaloux, il avait bien trop défauts pour se considérer comme tel, malgré tout savoir que d'autres le penser ainsi ne pouvait que lui faire plaisir et un sourire naquit de nouveau sur son visage, content que la sauvageonne le pense bon.

Il la laisse continuer, remontant son regard jusqu'à elle, arguant qu'elle était un homme avant son rang ou sa famille, parlant de liberté et du fait que celle-ci appartient à chacun. Cette liberté, Edric voulait la connaître, pourtant, il savait bien qu'elle allait à l'encontre de l'ambition qui le dévorait. Cette liberté était attractive, mais il ne savait pas trop comment la concilier avec sa vie d'aujourd'hui. Les rares moments où il la goûtait étaient ceux comme aujourd'hui, campant au milieu de la forêt, dans la nature et le calme.

Ces paroles étaient rassurantes et apaisantes en un sens, elle affirmait aussi qu'elle ne serait pas la seule à voir en lui ce bien. Cette liberté et cette façon de juger les gens sur leur personne et non sur leur naissance plaisaient au jeune nordien qui se reprit à sourire tandis qu'il regardait toujours la jeune femme en train de lui expliquer sa vision de la liberté. Elle reporta son attention sur le feu et Edric fit de même, reposant le couteau à dépecer avant de reprendre la parole.

« J'aimerais connaître cette liberté dont vous parler, sincèrement, il y a pas mal de choses que j'aimerais connaître, celle-ci en étant sans doute la principale pour être franc. Il y a de quoi rêver à être libre d'aller et de faire ce que l'on veut. Hélas par ici les choses ne sont pas vraiment comme ça, surtout lorsque notre sang vient d'un seigneur. On a des obligations, des devoirs... Des droits aussi... Pour certains... Si je décidais de connaître cette liberté, mon père offrirait de l'or à celui qui me ramènerait chez lui, quitte à le faire en deux parties, la tête puis le corps... Mais... Merci pour ces mots, c'est touchant. »

Edric recula et posa ses bras derrière lui, se penchant en fixant le ciel étoilé. Pour le moment, les moments où il était libre, il en profitait autant que possible, comme c'était le cas actuellement. Il y avait tellement de choses dans le monde, même dans le nord tellement restait à voir... Jusqu'au mur.

« Vous voulez aller vers le sud n'est-ce pas ? Ne serait-ce pas indiscret de vous demander jusqu'où comptez-vous descendre ? »

Edric avait encore un peu de route à faire avant de retourner au Rus qui était l'un des fiefs les plus au sud du nord.

base acidbrain, modification zuz'

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] EDRIC ✻ Burning inside me. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] EDRIC ✻ Burning inside me.   [FB] EDRIC ✻ Burning inside me. - Page 2 EmptySam 14 Mai - 22:14







Burning inside me.


Nous vivons comme si notre vie était éternelle, comme si la mort était quelque chose qui n'arrivait qu'aux autres, une menace si lointaine que ça ne vaut pas la peine d'y penser. Pour nous, la mort n'est qu'une abstraction. Notre vie est une perpétuelle distraction qui ne nous laisse même pas prendre conscience de ce dont elle nous distrait. Au fond, les gens traversent la vie comme des somnambules, ils poursuivent ce qui n'est pas important, ils veulent l'argent et la notoriété, ils envient les autres et s'emballent pour des choses qui n'en valent pas la peine. Ils mènent des vies dépourvues de sens. Ils se bornent à dormir manger et à s'inventer des problèmes qui les tiennent occupés. Ils privilégient l'accessoire et oublient l'essentiel. Lord Edric semblait vraiment différent de tout cela. Il savait être libre à sa façon, et je ne pouvais qu'espérer que cela lui convienne ainsi.

— Un jour, votre famille se mordra les doigts de vous avoir ainsi traité. Je ne doute pas de cela une seconde...

Lorsque l'Hiver dépassera le Mur, les nobles gèleront barricadés dans leurs châteaux et pleurerons de ne pas recevoir d'aide de leurs enfants illégitimes après des années à les mépriser. Car ils seront content de les avoir près d'eux pour les défendre... C'était ma vision des choses du moins. Je lève le regard vers le Lord qui a un sourire aux lèvres. Au moins j'avais pu le faire sourire un peu. Je lève mon regard vers le ciel. C'est si facile de se perdre dans la contemplation des étoiles. On se sent minuscules face à tant d'immensité. Je rebaisse mon regard vers Edric qui me demande jusqu'où je compte me rendre.

— Dans l'Orage... Je m'installerais dans le Bois du Roi ou bien Bois-La-Pluie. Je trouverais bien un lieu ou je pourrais établir un campement. On m'a décrit l'Orage comme une terre plutôt calme.

Je me demandais si cela l'était réellement. Mais j'avais choisie l'Orage pour être au plus loin du Mur et parce que j'aurais sûrement plus de facilité à rejoindre l'Essos si les ténèbres de l'hiver arrivent jusque là. Oui, cet Hiver me terrorisait. La plupart des gens vivent leur vie en ne voyant que les mauvais côtés et les problèmes qu'ils rencontrent. Ils ne profitent pas de la vie qui leur a été offerte. Ils ne regardent que le noir et pas le blanc. Ils ne prennent conscience de tout ce qui leur arrive de positif, qu'une fois que c'est passé. Si je me suis autant accroché à la vie, là ou d'autres auraient échoués, c'était bien parce qu'elle valait le coup de se battre même si je n'en étais pas encore convaincue aujourd'hui. Je regarde le Lord se perdre dans les étoiles.

— On se sent minuscule à côté, n'est-ce pas ?

Dis-je avec un sourire en tournant les flèches une nouvelle fois. Elle était assez cuite. Je tend alors la flèche avec le bout de viande cuit au Lord.



(c) antaryon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] EDRIC ✻ Burning inside me. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] EDRIC ✻ Burning inside me.   [FB] EDRIC ✻ Burning inside me. - Page 2 EmptyDim 15 Mai - 0:42


Burning Inside Me
Le Froid règne en maître




Orophéria & Edric

Il se sentait un peu bête pour le coup Edric, il avait visité les tables de plusieurs châteaux, vu quelques banquets vécus dans un château, pourtant bizarrement, il se sentait mieux là, peut-être l'air de liberté dont lui avait parlé la sauvageonne. Elle ne semblait pas douter une seule seconde du fait que les Ryswell s'en mordront les doigts un jour d'avoir été ainsi avec Edric. Sans doute. Mais dans quel sens ? La rancune d'Edric devenait petit à petit de la haine, il n'avait aucune idée de comment cela se terminera...

À la question d'Edric sur sa destination la jeune femme y répondit simplement, l'orage, les forêts de cette région de Westeros. Elle ne semblait avoir aucun désir de se trouver une maison ou un château, ni tant de changer de mode de vie. Juste de trouver un endroit où il n'y avait ni mort qui marchent, ni personnes voulant tuer à tour de bras. C'était compréhensible, commencé une nouvelle vie comme l'on connaissait l'ancienne. Un souhait louable.

Le nordien y avait déjà songé, ne pas rentrer aux Rus, rester sur la route. Descendre au Sud ou monter au mur. Si les raisons de ne pas aller à tel ou tel endroits sont aussi diverses que les endroits eux-mêmes c'est une raison de ne pas partir qui le retint. Il était le seul fils de Lord Ryswell. Il n'avait pas son nom, mais il avait son sang et c'était là une très bonne raison pour lui. Seul fille parmi les enfants Ryswell il se pensait seul héritier possible de Lord Rodrik, il n'aimait pas son père, mais prenait très au sérieux sont éventuelle appartenance à la maison souveraine des Rus.

Pour lui que sa mère n'ait pas de nom n'importait pas, qu'importe qui lui a donné naissance, si celui qui l'avait enfanté était un seigneur alors pourquoi n'en serait-il pas un à son tour ? Il avait le droit de sang sur les Rus', il l'aurait en prouvant qu'il valait quelque chose... Ou en le réclamant si jamais il devait en arriver là. Étrangement, cette option ne lui était pas horrible, ni même dérangeante, quand bien même il ne perdrait pas.

Dans tous les cas, le bâtard de Lord Ryswell ne connaissait pas vraiment l'orage, il n'avait encore jamais quitté sa région natale alors ce n'était pas pour aller si loin au sud. Il n'en connaissait pas vraiment grand chose, le calme, il n'en savait pas grand chose, hormis la rébellion des Baratheon et que les seigneurs des marches ont eu des conflits avec Dorne... Il n'en savait pas plus.

« L'Orage... Je n'en connais pas plus que ce que j'ai entendu des mestres ou lu dans le peu d'ouvrages que j'ai consulté. Enfin, dans tous les cas, il doit y faire moins froid qu'ici. Une région peu amicale, une région dure que le Nord. Pourtant par tous les dieux, je m'y suis attaché... J'espère que vous aimerez l'Orage comme j'aime le Nord, ça fait toujours plaisir de se retrouver à contempler toujours avec joie les mêmes terres. »

Tandis que le regard du bâtard des Rus se perdait dans les étoiles la voix de la jeune sauvageonne le sortit quelque peu de ses pensées. Minuscule, c'est le mot. Un sourire vint se poser sur le visage du nordien. Magnifique chose que de voir le ciel clair et étoilé comme là.

« En effet. Je me suis toujours demandé ce qu'étaient toutes ces étoiles. Au final, la réponse m'importe peu, elles sont belles à regarder et font partie des choses qui le resteront en toute circonstance. »

La sauvageonne décrocha de la viande et en tendit l'un des deux morceaux au snow. Celui-ci le prit volontiers et croqua une première fois dedans avant de reporter son regard sur les cieux. Il n'était pas un grand fan du loup, mais ça nourrissait et ça faisait toujours plaisir un peu de viande chaude. Tandis qu'il mangeait Edric fixa le loup. Il en restait un bon morceau à découper. Il soupira en voyant cela, jamais une tâche amusante que celle-ci.

« Il nous reste bien assez de viande, je doute fort que l'on arrive à tout engloutir... Il faudra peut-être en emmener un peu... Sinon vous vous sentez mieux ? »

Question un peu bête, mais elle semblait malgré tout en meilleur état qu'il y a peu de temps lors de leur rencontre. Bien que la nuit n'ait pas encore fait son effet. Edric était bizarrement assez fier de lui avoir sauvé la nuit, il s'inquiétait donc assez naturellement que ça continue.

« Durant votre chemin au sud, évitez les châteaux et les grandes villes. Tout le monde ne réagirait pas comme moi. Évitez aussi de dire... D'où vous venez, la majeure partie du nord n'y réagirait pas bien. »

Edric plongea son regard dans le sol, il aimait cette région, mais malgré tout n'approuvait pas la pensée de nombre de pensées.

base acidbrain, modification zuz'

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

[FB] EDRIC ✻ Burning inside me. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: [FB] EDRIC ✻ Burning inside me.   [FB] EDRIC ✻ Burning inside me. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] EDRIC ✻ Burning inside me.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 1.0 :: Rp Abandonnés-
Sauter vers: