RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 9, 10 et 11 est disponible par ici À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief ! 50 pts à la clé !

La MAJ des 5 ans aura lieu le 22/23/24 février ! Pensez à sauver vos rps d'ici là À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] 1960165969
-60%
Le deal à ne pas rater :
Souris Gaming sans Fil – Corsair DARK CORE RGB Special Edition ...
59.99 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dame
Geneva Bolton
Dame
Valar Dohaeris
À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] JaiiOnzV_o
À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] XVFe3W
Ft : Bella Heathcote
Multi-Compte : Heida Fell
Messages : 291
Date d'inscription : 24/09/2019

À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] Empty
MessageSujet: À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel]   À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] EmptyDim 5 Jan - 19:12

À cette fille que je n'ai pas eue

An 302 | Lune 4 | Semaine 2



@Beth Cassel & Geneva Bolton

Fort-Terreur,
Deuxième semaine de la quatrième lune, An 302


Ma très chère nièce,


Seulement deux semaines se sont écoulées depuis ma dernière missive. Alors que dans la dernière je t’annonçais le décès de ton oncle Brenton, voilà que la présente contient elle aussi une nouvelle d’importance. J’espère simplement que ma lettre se soit rendue à toi avant que tu ne l’aies appris d’une autre source…

Je ne sais trop comment te faire une telle annonce, alors je ne m’éterniserai pas. Hier, au coucher de soleil, j’ai épousé Ramsay Bolton, Lord de Fort-Terreur. Je m’en veux terriblement de ne pas avoir respecté une période de deuil convenable et j’espère de tout mon cœur que tu ne m’en voudras pas. Je sais combien tu tenais à ton oncle et sache que je tenais immensément à lui aussi. Par contre, Lord Bolton m’a fait comprendre qu’il était en quête d’une épouse et, considérant qu’il nous a sauvé, Brandon, Bëor et moi, lors de l'attaque du château de Lonlac, je me devais de le remercier à la hauteur de ses actes.

Cette attaque, dont tu auras probablement déjà entendu parler à l’heure qu’il est, aurait été menée par le frère de Brenton. J’avoue que je n’avais pas vu venir une telle trahison de la part de Daryl, mais Ramsay m’a affirmé que ses hommes avaient intercepté un corbeau faisant état du coup qui se préparait. Je t'épargne les détails d'un si terrible événement, mais je ne peux donc que lui être reconnaissante d’être encore en vie et de pouvoir serrer mes fils dans mes bras.

J’espère que tout se passe bien de ton côté, ma très chère Beth, et que nous aurons la chance de nous voir très bientôt.
Ta tante qui s’ennuie énormément,
Geneva Bolton

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière
Beth Cassel
Héritière
Valar Dohaeris
À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] Tumblr_p23r1rj6G71wlwv7fo8_r2_250
Ft : Mila Sivatskaya
Multi-Compte : la chouette devenue faon (Shoren) et la caractérielle dornienne (Elena)
Messages : 84
Date d'inscription : 09/12/2019

À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] Empty
MessageSujet: Re: À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel]   À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] EmptyDim 12 Jan - 16:29


À cette mère que je n'ai plus

Corneilla, Lune 4, Semaine 3
Ma chère tante,

Je m'excuse de ne point vous avoir répondu à votre dernière missive. Je n'ai pour excuse uniquement le trouble règnant dans ce faux nid des dragons. Le mestre de ces lieux n'a nullement l'efficacité d'un mestre Luwin, puisque t'a première missive ne m'a été remise il y a quelques jours à peine - peut-être est-ce les températures plus clémentes du Sud qui ainsi l'ont ramoli ? Ou peut-être se souvient-il encore de quelques questions dont il semble avoir pris offense lors de notre dernière visite ? Mais quel mestre peut-il s'offenser lorsqu'on le consulte pour assouvir sa soif de savoir ?

Mais vous qui me connaissez si bien, certainement avez remarqué que ce n'est là qu'une diversion du sujet que je souhaite réellement aborder, et qui pourtant me semble si difficile à jucher sur le papier. Je ne saurais vous exprimer à quel point cette mort précose de mon oncle me peine: durant chacune de mes visites s'est-il montré si gentil et patient à mon égard qu'il a fini par devenir à mes yeux bien plus qu'un oncle par alliance. Tant j'aimerais à ce moment précis ne point être sur ces maudites terres du Sud et à la place me tenir à vous soutenir dans cette rude épreuve, vous ainsi que mes petits cousins. Je sais à quel point vous teniez à Brenton, mais sa perte à du être plus difficile encore pour vous que je ne pourrais l'imaginer, si elle vous a poussé à épouser un homme tel que le Bolton !! De la jalousie de Daryl, il vous a sauvé, vous, Brandon et Bëor, et pour cela, je lui suis des plus reconnaissantes. Un tel geste bien entendu mérite d'être recompensé - mais certainement, des mots élogieux accompagnés de quelques pièces auraient suffies pour montrer votre reconnaissance ?  Je ne veux point vous offenser par de telles paroles, ni veux-je remettre ne doute l'amour que vous avez porté à celui qui était dans mon coeur presque tel un deuxième père - seulement, ne puis-je comprendre ce qui a pu vous pousser à accepter de prendre en seconde noce le Bolton. Dans votre missive, vous parlez de reconnaissance et de gratitude, mais vous traite-t-il bien ? Pensez-vous un jour pouvoir être heureuse à Fort Terreur ? Et mes petits cousins, qu'en pensent-ils de cette situation ?

J'ose espérer que, d'ici quelques lunes, lorsque j'aurais officiellement quitté le service de la petite Louve et serais de retour à Winterfell, nous pourrons enfin nous revoir, et je pourrais payer mes derniers respect à Brenton, n'ayant malheureusement point pu le faire auparavant.

D'ici là, que les Anciens vous protègent et vous aident à surmonter cette peine que doit être la vôtre.

Votre nièce aimante , et surtout impatiente de recevoir d'avantages de nouvelles de votre part,

Beth

P.S: J'ai joint à cette lettre une courte missive pour Brandon, mais connaissant que trop bien le goût si peu prononcé de ce dernier pour les lettres, je n'espère point d'en recevoir en retour. Mais peut-être pourriez-vous lui dire que je m'entraîne à ce jeu de cartes que j'ai appris lors de ma dernière visite à Lonlac, et la prochaine fois que je vous verrez, je ne compte plus le laissez gagner aussi facilement ?
Embrassez mes neveux pour moi, je vous en prie.

(c) princessecapricieuse


 
❝ and then the gods wept tears of blood❞ You can't be brave without being afraid. The brave ones are always afraid. But they do what they must, even so
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Geneva Bolton
Dame
Valar Dohaeris
À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] JaiiOnzV_o
À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] XVFe3W
Ft : Bella Heathcote
Multi-Compte : Heida Fell
Messages : 291
Date d'inscription : 24/09/2019

À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] Empty
MessageSujet: Re: À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel]   À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] EmptyLun 13 Jan - 19:55

À cette fille que je n'ai pas eue




@Beth Cassel & Geneva Bolton

Fort-Terreur,
Deuxième semaine de la cinquième lune,
An 302


Ma très chère Beth,


J’espère que cette lettre te trouvera plus rapidement que la dernière que tu m’as fait parvenir. On ne m’a en effet remise la tienne qu’hier en journée, alors que presque trois semaines se sont écoulées depuis que tu l’as écrite. Je note toutefois que la même chose s’est produite avec ma première missive et que tu crois que le mestre de Corneilla est à blâmer. Sans doute qu’un incident du même genre aura eu le même effet sur la dernière que j’ai reçue. Je suis toutefois ravie d’entendre que tu continues à chercher à enrichir ton éventail de connaissances. Personne ne devrait se mettre en travers du chemin d’une jeune âme en quête d’érudition, aussi jeune (ou féminine) cette âme puisse-t-elle être.

Je sais très bien à quel point tu aurais aimé être présente lors de la veillée du corps de Brenton. Toutefois, je remercie les Anciens qu’une autre obligation t’en ait empêchée. Sans cette intervention, peut-être aurais-tu fais partie des victimes du massacre de Lonlac et je n’ose même imaginer la douleur qu’une telle perte aurait eu sur nous tous. Tu seras la bienvenue pour venir payer tes respects dès que les travaux pour remettre en état le château de Lonlac seront terminés.

Concernant mon récent mariage, j’ai bien ressenti toute la rancune enfermée dans tes mots. Je me dois toutefois de t’implorer, chère Beth, de ne pas m’en vouloir. Si une autre option avait pu être envisagée, sache qu’une telle union n’aurait pas eu lieu. Ton oncle Brenton tout comme Lonlac me manquent terriblement, mais la protection d’un seigneur comme Ramsay Bolton ne s’acquière malheureusement pas à petit prix… Brandon et Bëor sont encore trop jeunes pour bien saisir tout ce qui se passe, mais ils sont en vie et bien traités; c’est tout ce qui compte pour le moment.

Sur une note plus légère, j’ai pu apporter ta missive à Brandon lors de l’une des visites qui m’ont été permises dans les quartiers qu’il partage avec Bëor et je ne peux t’exprimer tout le bien que tu lui as fait. Je doute que tu puisses attendre une missive de sa part, mais il est certain qu’il partage mes sentiments quant à la hâte que nous avons de te revoir.

Au plaisir d’avoir à nouveau de tes nouvelles très bientôt et que les Anciens continuent de veiller sur toi, ma très chère nièce.
Ta tante qui t’est entièrement dévouée,
Geneva

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière
Beth Cassel
Héritière
Valar Dohaeris
À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] Tumblr_p23r1rj6G71wlwv7fo8_r2_250
Ft : Mila Sivatskaya
Multi-Compte : la chouette devenue faon (Shoren) et la caractérielle dornienne (Elena)
Messages : 84
Date d'inscription : 09/12/2019

À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] Empty
MessageSujet: Re: À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel]   À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] EmptyDim 26 Jan - 20:18


À cette mère que je n'ai plus

Winterfell, Lune 7, troisème jour de la semaine 1

Ma chère tante,

Je crains que notre correspondance passée était sous une bien mauvaise ombre, entre le délais que vous me décrivez, mais d'avantage encore celui de cette présente lettre. Long a été le retour depuis le Sud - mais si étranges sont les rumeurs qui depuis me sont parvenues au sujet de ce domaine qui a été le vôtre, et qui un jour reviendra à mon petit cousin. Du moins, le terme "rumeur" ne saurait-il résumer toute l'étendue de la situation. Ainsi, mon père a-t-il à contre-cœur parlé d'avantage de ce fief qu'a été le vôtre si longtemps, et qui un jour reviendra à mon petit neveu. Mais comme si cela n'est point assez, a-t-il également évoqué l'inquiétante disparition de l'Ourse depuis l'attaque de votre traître beau-frère - et le fait que, depuis, cette dernière a été confirmée être morte. Peut-être ne le dira-t-il jamais avec tant de mots, mais je sais qu'il s'inquiète à votre sujet - et je dois avouer que de voir l'inquiétude dans le regard d'un homme aussi fort et fier que mon père ne fait qu'augmenter d'avantage mes propres inquiétudes. Alors, je vous en prie, dites moi que vous vous portez bien - car je dois avouer que les mots de votre précédente ne m'ont guère su me rassurée. Comment se fait-il que désormais il vous faut permission pour visiter vos propres fils ?

Que les Anciens vous protègent.
Votre dévouée nièce, qui espère bientôt recevoir de vos nouvelles.

Beth





*   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *


Winterfell, Lune 7, Quatrième jour de la première semaine

Ma chère tante,

Je m'excuse pour la si courte et sans doute bien trop pressante missive que je vous ai fait parvenir hier. Les récits de mon père au sujet de Lonlac et de Maege Mormont m'ont troublé plus que je ne saurais vous décrire. A cela s'ajoute-t-il que, depuis quelques temps déjà, mes rêves semblent tourner autour de morts - des rêves qui ne sont que le produit d'une imaginations bien trop débordante, comme le soulignait toujours ma mère, et pourtant, cela n'ajoute que d'avantage à mon angoisse. Je crois que trop nombreux ont été les morts dans ma vie dernièrement: en plus de mon oncle bien-aimé, nous avons vu ce qui aurait du être un jour de célébration pour Sansa se transformer en funérailles, puisque le Lord Titos Nerbosc s'est éteint devant nos yeux, alors qu'il s'apprêtait à prononcer ses vœux pour les jeunes mariés. C'est là un événement qui sans doute ne m'a que trop marqué, au point de venir perturber mes nuits sous bien des formes. Mais cela ne change-t-il rien au fait que ne puis m'empêcher de m'inquiéter pour vous, ainsi que pour mes cousins. Si déjà le meurtre d'un inconnu m'a tant marqué, alors à quel point vous et mes chers cousins devez être marqués par l'attaque de ce traître homme, votre beau-frère de plus est, sur Lonlac! J'aimerais tant être à vos côtés, et ainsi m'assurer que, tous trois, vous vous portez bien !

Mais plus que tout, je dois m'excuser pour la missive que je vous ai faite parvenir de Corneilla: mon désir nullement n'était que de vous juger, ou de me montrer rancunière. J'ose espérer que vous êtes consciente l'amour que je vous porte, ma chère tante, et si mes paroles vous ont blessées, sachez que cela a été bien plus par maladresse que par intention. J'appréciais grandement mon oncle, cela est vrai, et est-ce à cause de cet attachement que votre annonce m'a surprise autant qu'elle m'a choquée. Vous savez combien je vous respecte, et si vous avez jugé un tel choix nécessaire ou sage, alors m'efforcerais-je à le respecter lui aussi. Mais point est que nullement je ne puis le comprendre.

Et dans l'optique de décisions dépassant mon entendement, comment se fait-il que vous désormais devez demander permission avant de voir vos propres enfants ? Je me souviens de déjà vous avoir posé cette même question dans la missive envoyée hier, mais plus tente-je de réfléchir à cela, et moins cela me parait-il cohérent. Que se passe-t-il au juste, ma chère tante ? Vous portez-vous bien, vous et vos fils ?

Que les Anciens veillent sur vous et mes cousins,
Votre dévouée nièce,
Beth




(c) princessecapricieuse



HRP : du coup, il y a deux missives, écrites à un jour d'intervalle: la première hâtive le jour de son arrivée, et l'autre le lendemain À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] 2462070376


 
❝ and then the gods wept tears of blood❞ You can't be brave without being afraid. The brave ones are always afraid. But they do what they must, even so
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Geneva Bolton
Dame
Valar Dohaeris
À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] JaiiOnzV_o
À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] XVFe3W
Ft : Bella Heathcote
Multi-Compte : Heida Fell
Messages : 291
Date d'inscription : 24/09/2019

À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] Empty
MessageSujet: Re: À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel]   À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] EmptyMar 28 Jan - 14:02

À cette fille que je n'ai pas eue




@Beth Cassel & Geneva Bolton

HRP:
 


Fort-Terreur,
An 302, Lune 8, Semaine 3


Ma très chère Beth,

Il semblerait que notre correspondance soit parsemée d’embuches depuis mon arrivée à Fort-Terreur, puisque tes deux dernières missives ne me sont parvenues qu’en début de semaine dernière.

Toutefois, et je m’en excuse, je n’ai pas eu la force de t’écrire avant aujourd’hui. Cette lettre est particulièrement difficile à écrire pour moi, car elle ne fait que rendre plus véridique et plus concret encore ce terrible événement que je me dois de te partager. Loin de moi l’idée de faire peser une autre peine sur tes épaules, ma chère nièce, particulièrement au vu de ces rêves affreux dont tu m’as fait part et qui semblent ne vouloir te donner aucun répit… Mais, je me dois d’être celle qui t’annonce, à nouveau, cette horrible nouvelle : Brandon et Beör ne sont plus de ce monde.

Mon cœur de mère saigne alors que je couche ces mots sur ce papier. Ils étaient toute ma vie. J’ai encore de la difficulté à réaliser que je ne serrerai plus jamais mes deux fils dans mes bras.

Et puis, comme si cette perte n’était pas assez lourde à supporter, les Anciens ont choisi de m’envoyer un autre tourment en mettant un enfant à naître en moi pour simplement me l’arracher quelques semaines plus tard. Ce n’est pas la première fois que j’ai à vivre un tel deuil. Toutefois, c’est bien la première où je dois faire face à une telle réaction de la part de mon époux. Brenton était si doux, si compréhensif…

Je sais que je n’ai pas répondu à toutes tes questions, ma très chère Beth. Toutefois, ce n’est pas par omission, mais bien parce que je ne pourrais point me prononcer quant à la disparition de celle qui était mon amie et celle de ton bienaimé oncle, Maege Mormont.

Je ne veux nullement être un fardeau dans ton esprit, ma belle enfant. S’il te plaît, ne t’inquiète pas pour moi. Nous saurons nous retrouver bientôt et, alors, t’avoir dans mes bras sera le plus grand des réconforts.

J’espère ardemment que cette missive te trouve plus rapidement, cette fois, puisque, très bientôt, mon époux répondra à l’appel de notre suzerain et marchera vers le nord pour affronter la menace sauvageonne. Comme il a décidé que ma présence serait à ses côtés afin d’aider aux soins des blessés, je quitterai prochainement Fort-Terreur aussi. J’ignore combien de temps nous serons partis. D’ici là, très chère Beth, tu seras en tout temps dans mes pensées.

Que les Anciens voient à ta protection.
Avec toute mon affection et mon amour,
Ta tante Geneva




DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière
Beth Cassel
Héritière
Valar Dohaeris
À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] Tumblr_p23r1rj6G71wlwv7fo8_r2_250
Ft : Mila Sivatskaya
Multi-Compte : la chouette devenue faon (Shoren) et la caractérielle dornienne (Elena)
Messages : 84
Date d'inscription : 09/12/2019

À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] Empty
MessageSujet: Re: À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel]   À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] EmptyMar 4 Fév - 23:46


À cette mère que je n'ai plus

HRP:
 

Winterfell, Lune 8, semaine 4

Oh chère tante,

je relis encore les mots de votre dernière missive, et si à chaque lecture, mon coeur se sert d'avantage, mon esprit, lui, semble refuser de croire à cette nouvelle. Cela ne peut être vrai, semble-t-il vouloir hurler, alors qu'en même temps, la douleur me sert le coeur. Ils étaient encore si jeunes... même maintenant, j'ai comme l'impression de pouvoir encore entendre leurs rires, de pouvoir les voir courir dans la cour de Lonlac avec cette turbulence qui leur était propre. Oh, rien que le fait de penser qu'ils ne puissent ne plus être de ce monde me brise le cœur - alors je n'ose même pas imaginer la peine que vous devez éprouver face à cette nouvelle perte ! J'aimerais tant pouvoir me rendre à vos côtés dans l'espoir de pouvoir vos soutenir dans cette nouvelle épreuve des plus terribles que vous avez à traverser, mais face à la menace des sauvageons, mon père refuse de me laisser entreprendre un tel voyage, même dans les présents circonstance - peut-être parviendrais-je à le faire changer d'avis dans les jours à venir. Je sais qu'il s'inquiète également pour vous après ces terribles nouvelles, bien qu'il ne le dirait certainement jamais avec autant de mots, alors peut-être cédera-t-il ? Je l'espère en tout cas. Bien sûr, je ne suis que trop consciente que ma présence ne saurait aménuiser ce chagrin indescriptible que doit être le vôtre, mais cela me peine de vous imaginer seule dans une telle épreuve. Personne ne devrait avoir à traverser une telle épreuve, et encore moins seule.

Je suis si désolée de ne point sembler trouver les bons mots pour exprimer mon chagrin, ma compassion à votre égard - bien que je doute que quoique je dise puisse vous porter un quelconque soulagement. Et est-ce là certainement ce qui rend cette lettre plus difficile encore à écrire. Vous avez toujours été là pour moi après la mort bien trop prématurée de ma chère mère, et pourtant, à chaque fois que vous avez à votre tour besoin d'un épaule sur laquelle vous appuyer, je ne puis être là pour vous, mais à la place dois me contenter de tenter à bien maladroitement jucher sur papier des mots qui me semblent si vides de sens.

J'aimais mes cousins, certainement pas au point que vous les avez aimé en tant que mère, mais si déjà mon cœur est brisé face à une telle funeste nouvelle, je n'ose imaginer votre désespoir. Ils sont si cruel, les Anciens, de vous faire vivre en l'espace de si peu de lunes les pires pertes imaginables.

Que les Anciens veillent sur vous et vous donnent force,
Votre dévouée nièce,
qui partage vôtre chagrin

Beth

P.S. : J'oubliais presque de vous demander, car rien que juchez une telle reflexion sur le papier  me peine, mais j'ai besoin de savoir : quel maux a emporté mes chers cousins ? Selon Mestre Luwin, cela doit être contagieux pour emporter à si peu d'intervalle deux garçons en pleine santé... alors cela veut-il dire que, vous aussi, êtes en danger??






(c) princessecapricieuse


 
❝ and then the gods wept tears of blood❞ You can't be brave without being afraid. The brave ones are always afraid. But they do what they must, even so
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Geneva Bolton
Dame
Valar Dohaeris
À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] JaiiOnzV_o
À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] XVFe3W
Ft : Bella Heathcote
Multi-Compte : Heida Fell
Messages : 291
Date d'inscription : 24/09/2019

À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] Empty
MessageSujet: Re: À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel]   À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] EmptyVen 7 Fév - 22:01

À cette fille que je n'ai pas eue




@Beth Cassel & Geneva Bolton

Fort-Terreur,
Première semaine de la neuvième lune,
An 302



Ma très chère Beth,

Excuse ma réponse brève et mon écriture fébrile; c’est qu’on m’a remis ta missive alors que nous étions sur le point de partir vers le nord. Je me devais toutefois de prendre un instant pour te répondre avant de quitter Fort-Terreur, même si je dois faire vite, car je doute que Ramsay ne soit bien patient à mon égard.

Je te remercie d’abord pour tous tes bons mots. Savoir que j’ai ton soutien, et ce malgré la distance qui nous sépare, m’est d’un plus grand réconfort que tu peux l’imaginer. Et puis, si tout va bien, j’espère que nous nous reverrons très bientôt. Il me tarde tant de te serrer dans mes bras, ma chère nièce.

Pour répondre à ta dernière question, j’ignore exactement ce qui a emporté Brandon et Bëor, mais je puis t’assurer qu’il ne s’agit pas d’un mal contagieux. On a refusé de m’en dire davantage et je n’ai pu voir leurs corps, mais je sais qu’on me les a pris.

Ne t’inquiète pas pour moi; je serai bientôt à tes côtés.


Avec tout mon amour,
Ta tante Geneva


HRP:
 

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] Empty
MessageSujet: Re: À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel]   À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
À cette fille que je n'ai pas eue | À cette mère que je n'ai plus [avec Beth Cassel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: