RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 9, 10 et 11 est disponible par ici Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !
En ces périodes de fêtes, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

Partagez
 

 Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Golden Leviathan
Alana Greyjoy
The Golden Leviathan
Valar Dohaeris
Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. 7XePdG5I_o
Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Tumblr_oqs4gx7X4N1svmxceo3_400
Ft : Tamsin Egerton.
Multi-Compte : Tavish Cafferen & Taena Merryweather & Lysa Arryn
Messages : 1461
Date d'inscription : 18/11/2018

Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Empty
MessageSujet: Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron.   Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. EmptyDim 17 Nov - 18:40

« Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... »
An 302, lune 7, fin semaine 3


Près d’une lune s’était écoulée depuis le départ du roi Balon, d’Asha et de Theon sur les traces de cet oncle exilé qui semblait leur vouloir tant de mal. Pour l’heure, Alana ignorait s’ils avaient accostés au Degré de Pierre et s’ils avaient récoltés quelques précieuses informations au sujet de ce qui se tramait réellement sur les côtes des contrées vertes. Comme sa belle-mère la reine, Alana espérait rapidement recevoir un corbeau qui tiendrait dans son bec un message rassurant. Les deux femmes passaient beaucoup de temps ensemble à s’occuper de la princesse Halena et du tout jeune prince Qhored qui avait vu son père prendre la mer une semaine seulement après son baptême. Le père du petit prince de sel avait toutefois pu quitter la mer rassuré quant à l’état de son fils car durant la semaine qui avait suivi cette immersion dans les eaux hivernales des côtes de Pyk, le petit n’avait montré aucun signe de refroidissement naissant. C’était décidément un jeune prince fort et à la santé résistante qu’ils avaient là. Mais étant donné le signe évident de grandeur qui avait accompagné sa naissance, comment ses parents pourraient-ils encore en douter ? Le nourrisson avait d’ailleurs fait la fierté de sa mère en cessant rapidement de pleurer après ce contact glacial avec l’eau salée. Pour son jeune âge, c’était tout de même une prouesse. Leur petit était déjà un digne prince de sel.

Si le petit Qhored ne pouvait encore se plaindre de l’absence de son père ou même en prendre réellement conscience, la princesse Halena, elle, utilisait bien sûr ses capacités de parole pour réclamer ce père absent qui justement, s’était rapproché de sa fille lors de la seconde grossesse de son épouse. Pour la petite Halena, qui allait fêter sa deuxième année de vie sans son père, mais aussi sans sa tante et son rustre grand-père à ses côtés, cette situation était pesante. Pourtant, qui pouvait dire combien de temps les Greyjoy seraient encore en mer ? Qui pouvait dire quand, enfin, Alana aurait des nouvelles de son époux ? Nulle ne le savait vraiment. Tout ce qu’il y avait à faire, c’était espérer pour des corbeaux porteurs de bonnes nouvelles et pour un retour des navires rapide et victorieux.
Les Greyjoy, excepté Victarion, et leurs navires étaient cependant les seuls à avoir pris la mer pour cette mission particulière. Les Volmark, eux, étaient bien présents. Et Alana s’était tout naturellement attendue à une visite de ses frères et de sa mère afin de fêter malgré tout l’anniversaire de la petite princesse de sel dans la bonne humeur et l’optimisme. La visite avait beau ne pas être une surprise, ce fut bien sûr avec la plus grande joie qu’Alana reçut sa famille à Pyk. Cette visite changerait un peu les dames de la maison Greyjoy des journées similaires qui s’écoulaient depuis le départ de leurs époux respectifs et leur ferait peut-être un peu oublier leurs inquiétudes partagées. Cela serait également pour Alana l’occasion d’aborder avec son frère un sujet qui l’occupait depuis plusieurs semaines…Depuis ce fameux banquet de baptême en fait, où elle avait eu l’occasion de discuter avec une jeune femme de la maison Harloi qui semblait bien curieuse à l’égard de Maron.

Alors que Qhored avait quitté la pièce en compagnie d’une servante pour une sieste bien méritée, Gysla conversait avec la reine Alannys et Urron écoutait sa nièce, assise sur ses genoux, lui parler de Nagga, la fameuse panthère des neiges que possédait Alana. Cette vision fit sourire la née-Volmark qui se tourna vers son autre frère, assis à ses côtés.
« Tu devrais rapidement penser à faire des enfants mon frère, autrement je crains que le premier né de la nouvelle génération de Volmark ne soit le fruit d’Urron. Regarde donc comme il semble avoir la fibre paternelle ! », dit-elle en souriant. Tout en faisant cette remarque sur le ton de l’humour, la princesse réalisa que c’était peut-être une bonne entrée en matière pour commencer à parler à Maron de la jeune Helga Harloi. « Tiens, cela me fait penser que je dois te parler d’une jeune femme. Une jeune femme qui s'intéresse beaucoup à toi… », lui dit-elle avec le sourire, gardant un ton volontairement mystérieux pour attiser la curiosité de son jeune frère.

« Il me semble que tu connais Helga, la fille d’Hotho Harloi ? », lui demanda-t-elle ensuite. Alana savait évidemment que la réponse était affirmative. Helga et Maron se connaissaient mais la jolie Lady espérait en tout cas le connaître davantage…C’était d’ailleurs dans le but de pouvoir discuter davantage avec lui que la jeune fille avait interrogé sa sœur à son sujet…Alana n’était pas dupe, elle avait tout de suite compris, en entendant cette demoiselle lui poser des questions sur son frère, que celle-ci cherchait sans doute à se rapprocher de lui. Et qui pourrait lui reprocher après tout ? Maron était un très bon parti ; seigneur depuis l’âge de cinq ans, capitaine de navire, héro de Salvemer… Sans compter que comme tout bon Volmark, il était beau garçon.

*

@Maron Volmark : Bon et bien finalement je n'arrivais pas à m'endormir donc voilà pour toi ahah J'ai remarqué que la lune 7 était la lune de naissance d'Halena donc j'ai trouvé ça sympa de placer ce rp à ce moment là, j'espère que ça  te convient ! N'hésite pas à me transmettre si tu as une remarque ou l'autre Smile


❝ Sea, salt and rock. ❞ Dédale dit à son fils: ne vole ni trop haut, ni trop bas. Reste dans un espace intermédiaire, à mi-hauteur entre terre et ciel… Le jeune Icare fier de son vol audacieux abandonne son guide. Il brûle de sonder les célestes espaces et s’élance plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Maron Volmark
Seigneur
Valar Dohaeris
Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Tumblr_p3a49zJIPv1twemn9o3_r2_400
Ft : Jordan Patrick Smith
Multi-Compte : Shyra Storm
Messages : 438
Date d'inscription : 11/09/2019

Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Empty
MessageSujet: Re: Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron.   Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. EmptyJeu 21 Nov - 20:57






Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon...
 - {ft. Alana Greyjoy}  





An 302, lune 7.


Cela faisait près d’une lune que le baptême du petit prince Qhored avait eu lieu puis a ensuite eu lieu le départ de la flotte Greyjoy pour partir sur les traces d’Euron Greyjoy afin d’en découvrir plus sur la fameuse histoire des attaques sur les côtes des contrées vertes. Maron n’en savait pas plus, il se demandait comment cela se passait sur les mers pour son roi et encore même son beau-frère. Il ne se l’est pas encore avouer mais il sait au fond de lui qu’il serait embêté si quelque chose devait arriver à Theon, car dans un premier temps sa sœur sera dans un très mauvaise état mais en plus de cela sa nièce et son neveu en ressortiront sans père. Le Lord Volmark ne voulait pas penser à ça, il préférait penser au meilleur plutôt que penser au pire. Même si le Lord était parfois à deux doigts d’envoyer sa propre flotte pour venir en soutien à son roi ainsi qu’à son prince, il savait qu’il fallait aussi qu’il se tienne tranquille. En effet, même si le Leviathan essayait parfois en vain à penser au meilleur, il lui arrivait à penser au pire, il n’avait aucune preuve des ambitions d’Euron mais si la théorie de Theon qu’il a reçu de sa sœur était bien bonne, les Iles de Fer étaient alors bel et bien dans ses objectifs.
Qu’est-ce qu’il y avait de pire pour Maron de plier le genou à nouveau pour un roi qu’il n’avait pas choisi ? Rien.
C’est pour cela qu’il savait qu’il reste tranquille à essayer de protéger les Iles de Fer avec les autres flottes en cas d’urgence et de malheur. Maron avait vraiment pris au sérieux les paroles de sa sœur, au point même de mobiliser son armée lors de son retour à Volmark de façon à ce qu’elle reste prête à toute intervention. Le Leviathan jouait de son expérience de seigneur, il savait qu’une quelconque réaction en retard pourrait être dévastateur pour le royaume.

En parallèle de tout cela, le seigneur Volmark s’ennuyait fortement en ce moment, dans un premier temps par son manque d’activité depuis deux ans grâce ou à cause de la paix qui régnais avant la probable attaque d’Euron sur les contrées vertes. L’un des pires cauchemars de Maron était de mourir sans réellement avoir fait quelque chose de bien pour sa famille, il voulait vraiment la hisser au sommet quitte à mourir un peu plus jeune, il voulait vraiment conquérir et étendre sa sphère d’influence sur les continents, heureusement il avait encore largement le temps pour cela. Il ne faut quand même pas oublier que le Leviathan est Lord depuis maintenant l’âge de cinq ans, d’où son surnom de « Jeune Leviathan ». Cependant parfois pour pallier à son ennui, le Lord continuait à développer ses compétences physiques et intellectuelles afin d’être de plus en plus moins atteignable politiquement et militairement, d’être digne de la descendance Chenu.

Même si ces petits entraînements étaient bons pour son développement, il fallait aussi avouer que cela devenait très lassant pour le seigneur qui avait déjà consacré une partie de sa vie à faire ça, d’ailleurs cela lui rappelait les petits moments nostalgiques qu’il avait avec sa sœur où encore même sa mère qui étaient vraiment sur son dos afin qu’il devienne le seigneur tant attendu par son peuple. Heureusement pour casser son ennui, un petit événement avait lieu dans la journée, Maron avait prit la mer une nouvelle fois pendant une journée avec sa famille. Cet événement était nul autre que l’anniversaire de la petite princesse des Iles de Fer, sa nièce Halena qui fêtait maintenant ses trois ans. Cet anniversaire allait légèrement changer le train de vie de Maron, il allait lui faire énormément de bien mentalement. Il avait pris énormément de cadeaux pour sa petite nièce afin qu’elle soit la plus comblée des nièces. Lors du baptême il avait eu l’occasion d’écouter toutes les recommandations de celle-ci, même les plus folles.
Cela faisait plusieurs heures qu’Urron, Gysla ainsi que Maron était arrivé au château de Pyk, ils furent bien évidemment très bien accueilli.
Maron était assis aux côtés de sa sœur ainée, Alana Greyjoy tandis qu’Urron était avec sa nièce et sa mère en train de converser avec Alannys Greyjoy.

Maron détenait un léger verre de vin dans les mains, cela faisait quelques minutes qu’il avait arrêté de converser avec le reste du groupe, il était légèrement dans ses pensées, buvant à petit feu son petit verre. Il était bien évidemment heureux de partager ce moment convivial mais il ne voulait pas couper les conversations qui étaient en train de se dérouler. Officiellement, il était dans ses vapes mais au fond il n’attendait que de converser avec sa sœur aînée. Il avait l’étrange sentiment qu’elle voulait lui dire quelque chose depuis qu’il était arrivé dans le château, il attendait simplement qu’elle engage la conversation afin qu’ils puissent parler sans gêne. Lorsqu’elle prit la parole, il se tourna avec un léger sourire en coin, heureux que son pré-sentiment fut juste.

« Alors, tu as finalement décidé de franchir le pas ? » Dit-il d’un air amusé, tournoyant son verre.

Il ajouta sans hésiter lorsqu’elle le taquina, faisant mime de bouder à cause de sa déclaration.

« Pff, lui ? Avoir la fibre paternelle ? Tu n’es visiblement pas au courant de ce qu’il a fait récemment... » Dit-il en finissant avec un gloussement de rire, de manière à faire planer le suspense.

Il écouta plus sérieusement la fin des élocutions de sa sœur, penchant sa tête sur le côté tout en plissant les yeux de manière interrogative lorsqu’elle lui parle de cette mystérieuse jeune femme afin qu’elle en dévoile plus sur son identité, il était impatient de la découvrir. Il hocha rapidement la tête lorsque l’identité de la jeune femme a été dévoilé afin de montrer que la réponse est positif quant à sa connaissance de cette personne.

« La fille d’Hotho Harloi ? J’ai eu l’occasion de la voir et de lui adresser la parole quelques fois, notamment avant le baptême de Qhored, puis après mon retour de Salvemer. C’est cette jeune femme qui.. s’intéresse à moi ? Tu m’intrigues ! De plus, comment as-tu su qu’elle s’intéressait à moi ? »

Même s’il se savait peu intéressé par cette option au vu de ses ambitions de liberté, il était quand même prêt à écouter sa sœur, il avait plein de questions en tête vis-à-vis de ça. Pour être honnête, le jeune homme avait déjà eu l’occasion de véritablement discuter avec Helga Harloi, même s’il ne s’en était pas aperçu, la jeune femme l’intéressait bel et bien, cette annonce de sa sœur lui arrivait à la face comme un véritable étonnement. Uniquement pour répondre aux taquineries de sa sœur faite plutôt, un petit flashback était revenu dans la tête de Maron, un léger sourire en coin était apparu sur son visage.

« Alana ? Ne me dis pas que.. depuis quand décides-tu de mon sort à ma place ? Depuis quand ? Alana ! » Dit-il en imitant la jeune femme, l’esprit vengeur.

Maron faisait référence au moment où Alana avait appris qu’elle allait bientôt se marier à Theon, ce n’était qu’une petite blague comme tant d’autres, il faut se dire qu’au final ce mariage entre Alana et Theon fut une bonne chose, ils s’embellissent la vie mutuellement.





© Maron Volmark ¤ Leviathan's story.





Waves rinsing from the seas ¤ Leviathan of Volmark.
A war had ended, my people had been wiped out, my father was dead. My mother came to me and told me it was my turn, that I was going to be the man of the house. Eleven years later, I had triumphed over my enemies, avenged my father, delivered my people. The Young Leviathan was born again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Golden Leviathan
Alana Greyjoy
The Golden Leviathan
Valar Dohaeris
Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. 7XePdG5I_o
Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Tumblr_oqs4gx7X4N1svmxceo3_400
Ft : Tamsin Egerton.
Multi-Compte : Tavish Cafferen & Taena Merryweather & Lysa Arryn
Messages : 1461
Date d'inscription : 18/11/2018

Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Empty
MessageSujet: Re: Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron.   Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. EmptyDim 24 Nov - 14:25

« Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... »
An 302, lune 7, fin semaine 3

Depuis la naissance d’Halena, Alana avait remarqué la fibre paternelle naturelle chez son plus jeune frère, Urron, qui avait tout de suite pris son rôle d’oncle au sérieux. Urron était bien parti pour avoir la même carrure que leur père Urras, d’ailleurs, il lui ressemblait beaucoup. Mais sous ces larges épaules, se cachait également un cœur tendre.
Maron ria pourtant à la remarque d’Alana, qui s’en étonna. « Ah bon ? Qu’a-t-il donc fait ? », demanda-t-elle, curieuse.

Alana trouva ensuite que c’était le moment idéal pour parler à Maron de la jeune Helga Harloi avec qui la princesse aux cheveux blonds avait eu l’occasion de discuter depuis le baptême de Qhored et le banquet qui l’avait accompagné.

Helga était une très belle jeune femme qui craignait beaucoup que les ambitions de son père ne lie son destin à celui d’un homme bien plus vieux. Son désir d’épouser un homme plus jeune, comme Maron, l’encourageait à prouver sa valeur en tant que potentielle femme-roc.  Alana avait été convaincue par Helga en tant que potentielle future belle-sœur et future dame de Volmark. Contrairement à Asha, la sœur de son mari, Helga serait vraisemblablement le type de belle-sœur avec lequel Alana pourrait s’entendre facilement. De plus, la jeune fille ne risquerait pas d’oublier son rôle d’entremetteuse et lui serait donc sans doute loyale, d’une certaine façon. Enfin, Helga correspondait à l’image qu’Alana se faisait d’une bonne épouse pour son frère. Il était préférable d’éviter que Maron tombe sous le charme d’une femme au fort caractère qui réussirait à placer le Lord de Volmark sous sa coupe et à devenir ainsi la véritable dirigeante des lieux. Helga ne nourrissait pas de telles ambitions, cela la rendait donc parfaite pour le rôle.
-
- « Et bien, lors du banquet du baptême de Qhored, il se fait qu’elle m’a posé quelques questions à ton sujet. J’ai alors tout de suite compris qu’elle s’intéressait à toi et chercher à en savoir plus à ton sujet pour pouvoir engager la conversation avec toi…Ce qu’elle m’a confirmé. »

Maron prit alors un air théâtrale qui rappelait étrangement un événement du vécu d’Alana, du temps où elle était encore célibataire et s’imaginait porter le nom de Pindepierre et nom de Greyjoy.

« Très drôle…», répondit Alana, sarcastique, en levant les yeux au ciel. Aujourd’hui, tout cela était du passé et ils pouvaient en rire. Mais, Theon ignorait toujours qu’Alana avait été déçue en apprenant qu’elle allait devoir l’épouser. Il ignorait qu’elle avait été de ceux qui le considéraient comme un loup plutôt que comme une seiche. Et alors que son époux se trouvait loin, à traquer le traître pour la couronne de Pyk,  la princesse n’avait nullement envie de se remémorer le jugement trop facile qu’elle avait porté sur lui à une époque où elle ne le connaissait pas.

« Que penses-tu d’elle ? C’est une très belle jeune femme, tu ne trouves pas ? », lui demanda-t-elle.


❝ Sea, salt and rock. ❞ Dédale dit à son fils: ne vole ni trop haut, ni trop bas. Reste dans un espace intermédiaire, à mi-hauteur entre terre et ciel… Le jeune Icare fier de son vol audacieux abandonne son guide. Il brûle de sonder les célestes espaces et s’élance plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Maron Volmark
Seigneur
Valar Dohaeris
Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Tumblr_p3a49zJIPv1twemn9o3_r2_400
Ft : Jordan Patrick Smith
Multi-Compte : Shyra Storm
Messages : 438
Date d'inscription : 11/09/2019

Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Empty
MessageSujet: Re: Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron.   Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. EmptyMer 27 Nov - 21:42

Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon...
- {ft. Alana Greyjoy}
An 302, lune 7, semaine 3.

La fibre paternelle d'Urron n'était plus à prouver, en effet depuis la naissance de sa nièce, il n'avait pas pris son rôle d'oncle à la légère. Maron le savait bien, il savait aussi qu'Alana en pensait la même chose mais par pur vengeance quant à la blague qu'Urron lui a fait il y a une lune, le Lord Volmark décida de se venger en faisant planer le doute dans la tête de sa sœur en lui dénonçant à moitié une petite faute qu'il aurait commis. En effet le petit frère de Maron n'avait pas hésité à laisser sa nièce faire un chemin toute seule en direction de sa tante Asha Greyjoy afin de faire une blague à son frère, lui faisant croire qu'il avait perdu la princesse. Il décida de répondre brièvement, préférant passer au sujet sérieux, ne voulant pas perdre une seconde de plus.

« Rien de bien grave ! » lança t-il avant de s'orienter de façon plus sérieuse vers sa sœur.

Qui pouvait-être la jeune femme qui s'intéressait à lui ? Se demandait le Leviathan, à vrai dire, Maron savait qu'il était un plutôt bon parti dû à son jeune âge et à son statut de Lord. Il ne pensait cependant pas à ce qu'il allait attirer la curiosité pour un mariage à ce moment-là. Le Leviathan avait eu l'occasion de fricoter quelques femmes durant son histoire mais ces histoires ne furent jamais longues, après tout il a encore la vie devant soi pour s'engager sérieusement. En effet, il y avait une raison particulière pour laquelle Maron ne voulait pas s'engager à long terme avec d'autres femmes, le Leviathan tenait à sa liberté. Il savait qu'il ne serait pas plus libre lorsqu'il aurait une femme, ses idéaux de conquêtes et d'expéditions se verront réduites rien que par le fait de devoir se doter d'une femme. Il écouta attentivement les élocutions de sa sœur, gardant les yeux plissés, il vint même joindre sa main sur sa barbe, faisant mine de repenser aux propos de sa sœur.

« C’est vrai, j’aurais dû m’en douter, il n’y a pas longtemps de cela on s’est parlé pendant au moins une dizaine de minutes.. c’était sans doute pour me cerner. » dit-il en réfléchissant.

Helga Harloi ? En temps normal, la fille d’Hotho Harloi aurait plutôt été un bon parti, cependant pour Maron ce n’était vraiment pas le moment pour lui de se marier, il ne se voyait pas encore muni d’une femme à ses côtés puis qu’adviendra t-il de sa liberté ? Cumulé à tout ça, après avoir pu discuter plusieurs fois avec la Harloi, Maron avait déjà cerné la mentalité et le comportement de la jeune femme, Helga était une femme plutôt timide avec des ambitions en apparence pas très énormes. Le Lord quant à lui se voyait avec le contraire de la jeune femme, il se voyait plutôt avec une femme de caractère. Apparemment toutes les conditions étaient faites afin qu’il refuse cette union, il n’allait pas tarder à formuler sa réponse à sa sœur mais celle-ci le coupa avant qu’il ne puisse émettre un son de sa bouche, lui demandant ce qu’elle pense d’elle. Le Leviathan ouvrit finalement une petite porte à la jeune Harloi que sa sœur pourrait exploiter, il était prêt à écouter ce que sa sœur avait à dire sur la jeune femme comme il le faisait à l’époque lorsqu’il était plus jeune et incapable de gérer seul les affaires de sa famille.

« C’est vrai que c’est une belle femme, il n’y a rien à dire la dessus.. mais je dois t’avouer qu’il y a plusieurs choses qui me dérangent.. j’ai encore dix-huit ans Alana.. ne serait-ce pas trop tôt ? En plus de ça, j’aurai bien aimé profiter de ma liberté, faire des expéditions sans que j’ai à me soucier de ce qui pourrait arriver à ma femme derrière… tout ce genre de choses tu vois ? Sans oublier que je ne sais pas si le caractère d’Helga puisse concorder avec ce que moi je souhaite ? Je sais que je dois penser à mon héritage mais.. nous sommes en temps de paix.. enfin presque, n’aurais-je pas le temps après ? » dit-il perplexe, en orientant ses iris bleutées dans ceux de sa sœur.





Waves rinsing from the seas ¤ Leviathan of Volmark.
A war had ended, my people had been wiped out, my father was dead. My mother came to me and told me it was my turn, that I was going to be the man of the house. Eleven years later, I had triumphed over my enemies, avenged my father, delivered my people. The Young Leviathan was born again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Golden Leviathan
Alana Greyjoy
The Golden Leviathan
Valar Dohaeris
Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. 7XePdG5I_o
Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Tumblr_oqs4gx7X4N1svmxceo3_400
Ft : Tamsin Egerton.
Multi-Compte : Tavish Cafferen & Taena Merryweather & Lysa Arryn
Messages : 1461
Date d'inscription : 18/11/2018

Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Empty
MessageSujet: Re: Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron.   Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. EmptyJeu 28 Nov - 11:40

« Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... »
An 302, lune 7, fin semaine 3

Lorsqu’Urras Volmark était mort, Maron avait 5 ans. Urron, lui, n’était qu’un bébé. Si Alana avait pris soin de ses deux petits frères après la mort de son père, il est clair que le lien qu’elle partageait avec Urron se situait encore davantage à la frontière entre fraternité et maternité. D’une certaine manière, elle avait sans doute été plus proche d’une seconde mère que d’une sœur pour Urron car il avait été le premier bébé dont elle s’était occupée à ce point.
Alana imaginait difficilement Urron faire quelque chose qui la choquerait vraiment. Même si elle ne vivait plus à Volmark, elle pensait pouvoir dire qu’elle le connaissait bien. En revanche, elle ne s’habituait pas à la vitesse à laquelle il grandissait. Pour sûr, Urron avait pris les gênes de son père. A seulement treize ans, il développait une barbe fournie qui le faisait passer pour plus âgé qu’il ne l’était. Ses épaules étaient très larges et lui donnait l’air d’un homme fort robuste. Il était d’ailleurs, très doué en matière de combat.

« Oui. Si Urron avait fait quoi que ce soit de grave, je serais déjà au courant.
», plaisanta-t-elle à son tour.

Lorsqu’ils parlèrent d’Helga, Maron se souvint que la jeune femme avait en effet tenté d’aborder la conversation avec lui peu de temps auparavant. Alana lui demanda alors comment il la trouvait. Sans surprise, si Maron avoua que la jeune femme était plaisante à regarder, il y ajouta un « mais »…

Alana écouta ses différentes objections. Certes, Maron était jeune mais il était seigneur depuis 5 ans. Il était temps qu’il pense à sa descendance.

Pour ce qui était de son désir d’expéditions et d’aventures, ce ne serait pas Helga qui viendrait lui mettre des bâtons dans les roues. Digne fer-née, elle comprenait sans doute le départ des hommes en mer. La jeune femme aurait également pleinement conscience de sa chance si la possibilité d’épouser Maron lui était offerte. Elle serait désireuse de plaire à son époux et non de chercher le conflit avec lui. En revanche, depuis Salvemer, Maron parlait trop souvent d’expéditions au goût d’Alana. Celui que l’on avait toujours qualifié de « sage » semblait avoir pris un peu trop d’assurance…Certes, il s’était illustré héroïquement à Salvemer, mais cela ne faisait pas de lui un homme invincible. Et puis, contrairement à Urron qui pourrait facilement décider de partir en mer quand il serait capitaine de son navire, Maron était seigneur. Sa place était surtout à Volmark et non en mer. Enfin, pour ce qui était du caractère d’Helga…Il était tout simplement parfait pour Maron.

Maron pouvait parfois regarder avec attirance ce type de femmes qui dans le couple, portait la culotte. Mais avait-il apprécié que sa mère, qui était tout à fait ce type de femme, prenne des décisions à sa place ? Alana était également la maîtresse de son couple avec Theon, bien qu’en apparence, elle s’efface derrière son époux pour favoriser son image publique. Mais pour son frère, le leviathan aux cheveux dorés préférait évidemment une épouse docile, qui ne le mènerait pas à la baguette. Alana préférait ne pas avoir à se battre contre une autre belle-sœur, qui pourrait vouloir faire de Volmark ce qui lui chanterait ou qui serait susceptible d’exercer une trop forte influence sur Maron et menacerait donc ainsi celle que sa sœur pouvait avoir sur lui. Contrairement à Gysla, Alana ne s’était pas rendue coupable de trahison envers son frère, ce qui faisait que ce dernier écoutait toujours ses conseils. Une place qu’elle n’entendait pas partager facilement. Helga, qui lui serait reconnaissante d’avoir joué les entremetteuses et de lui avoir évité des épousailles avec on ne sait quel seigneur d’une cinquantaine d’année, ne représenterait pas un tel risque, que ce soit pour Maron, pour Volmark ou pour la place d’Alana dans la vie de son frère et dans les liens qui subsistait encore avec sa maison d’origine. Au contraire, sa loyauté envers Maron, comme envers elle, serait très facilement acquise. Un avantage non négligeable…

« Tu n’as que dix-huit ans certes, mais tu es seigneur depuis l’âge de cinq ans, Maron. Il te faut penser à ta descendance… Et peut-on vraiment dire que nous soyons parfois en tant de paix ? Avec les menaces qui planent sur nous, mais aussi avec les raids que nous menons ?  », répondit Alana. En effet, bien des fer-nés mourraient jeunes, au combat, durant des raids ou des pillages. Elle leva ensuite sa chope de bière et en but une gorgée, avec l’élégance d’une princesse. Maron lui faisait confiance, néanmoins, en répondant d’emblée par une défense exacerbée d’Helga Harloi en tant que fiancée, Alana se dit qu’elle pourrait créer l’effet inverse à celui qui était désiré ; lorsque l’on veut trop convaincre les hommes, ils ont parfois le réflexe de se braquer sur leurs positions. Maron n’était pas n’importe quel homme…Mais, tout de même, Alana choisit de rester prudente et de ne pas répondre à chacun de ses arguments d’emblée, sur le moment.

« La décision te reviendra. »  répondit Alana, jugeant utile de souligner, par ce rappel, qu’elle n’essayait pas de choisir à sa place, contrairement à ce que Gysla avait fait en arrangeant son mariage avec Theon. « Mais,  sache qu’Helga ne sera pas toujours libre… », dit-elle. Elle fit une légère pause avant de reprendre. « Nous connaissons tous l’ambition de son père, Lord Hotho. Il a même souhaité la marier à Lord Rodrik, un temps, afin qu’elle devienne Dame d’Harloi. », expliqua Alana.  Lord Rodrik était assez vieux et il était le cousin d’Hotho Comme quoi, le père d’Helga ne reculait devant rien. « Lord Hotho ne laisse jamais longtemps sa fille sans prétendant. », ajouta Alana. « Si je te parle d’Helga, c’est vraiment car j’ai toute les raisons de penser qu’elle ferait une parfaite épouse pour toi. Je crois qu’elle pourrait même être la perle rare, à vrai dire… Vois-tu, je ne lui ai pas seulement parlé lors du baptême de Qhored, il se fait que nous nous sommes écrit par la suite, et que j’ai fini par l’inviter à Pyk, le temps d’une journée. Tu sais comme mes journées sont longues depuis le départ de Theon…Bien sûr, je l’ai invitée de manière amicale, en tant que princesse des îles de fer, et non en tant que ta sœur. », précisa Alana. En réalité, c’était évidemment uniquement dans l’optique de découvrir si Helga pourrait vraiment faire une bonne épouse pour Maron qu’Alana l’avait invitée. Mais ça, il n’avait aucun moyen de le savoir… « Cependant, alors que nous discutions, j’ai en profité pour chercher à savoir si elle ferait vraiment une bonne épouse pour mon frère et une bonne lady pour Volmark, comme elle semble vouloir m’en convaincre…Et si je t’en parle aujourd’hui, c’est parce que je crois sincèrement qu’elle en a les qualités. Si cela t’intéresse, je t’expliquerais pourquoi. Mais, seulement si cela t’intéresse, car si j’ai mon avis sur Helga, c’est bien sûr avant tout le tien qui compte, dans cette affaire. », expliqua Alana. « Et je n’insisterais pas si ton avis est déjà arrêté. », termina-t-elle, sachant évidemment que son frère lui demanderait de plus amples explications au sujet de la belle Harloi…


❝ Sea, salt and rock. ❞ Dédale dit à son fils: ne vole ni trop haut, ni trop bas. Reste dans un espace intermédiaire, à mi-hauteur entre terre et ciel… Le jeune Icare fier de son vol audacieux abandonne son guide. Il brûle de sonder les célestes espaces et s’élance plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Maron Volmark
Seigneur
Valar Dohaeris
Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Tumblr_p3a49zJIPv1twemn9o3_r2_400
Ft : Jordan Patrick Smith
Multi-Compte : Shyra Storm
Messages : 438
Date d'inscription : 11/09/2019

Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Empty
MessageSujet: Re: Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron.   Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. EmptyLun 2 Déc - 19:35

Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon...
- {ft. Alana Greyjoy}
An 302, lune 7, semaine 3.

Il est vrai que cela faisait maintenant très longtemps que Maron était devenu Lord, son devoir de Lord n’était pas que de gérer son fief mais aussi de devoir assurer une descendance à la famille Volmark. Le Lord Volmark ne pensait absolument pas encore à ce devoir, pour lui il devait plutôt faire progresser le statut de sa famille au sein des Iles de Fer et pour lui cela passait par les expéditions, les captures et le gain de richesses. Il avait peur qu’Helga compromette tout ça s’ils venaient à se marier. Peut-être se trompait-il ? Après tout, il avait brièvement discuté avec cette jeune femme, il se peut qu’il ne connaissait pas la jeune femme comme il le pensait. C’est vrai que depuis Salvemer, le Lord de Volmark avait beaucoup pris le melon concernant ses aptitudes aux combats qu’il jugeait très bonnes. Il avait gouté à un sentiment qu’il n’avait jamais connu auparavant, il faut reconnaitre que la bataille de Salvemer a été la première grande gloire de Maron en tant que seigneur. En parallèle, il voulait absolument revivre ce sentiment glorieux, celui de rentrer à Harloi en héros de guerre. Au fond de lui, le Leviathan avait gardé sa sagesse, il se sentait seulement beaucoup plus important depuis l’indépendance des Iles de Fer. Le Lord de Volmark connaissait bien son importance à Volmark, il savait qu’il avait des obligations, malheureusement oui il ne pouvait pas prendre la mer quand il le voulait, malheureusement il devait rester cantonner dans son château à gérer les affaires de sa famille car si ce n’était pas lui qui le faisait, qui ça aurait été ? Gysla ? Pour qu’il ait le même destin forcé d’Alana bien que ça lui a été favorable ? Ou Urron qui était beaucoup trop jeune et trop inexpérimentée pour gouverner Volmark ? Personne ne pouvait le faire mis à part lui, il faut aussi avouer que même si il avait des obligations contraignantes par moment, en réalité ce dernier adorait le statut qu’il avait, rien qu’avoir le statut de seigneur était très honorifique pour lui, il succédait son père tout de même.

Quant au caractère de la jeune fer-née, pour y revenir plus en détail, au fond de lui Maron était plutôt hésitant face à celui-ci. Certainement que la fer-née comprendrait les futurs départs de Maron mais l’évidence était frappante, pourrait-elle le supporter ? Ne serait-ce pas dur pour elle de voir son mari partir en mer risquée sa vie au lieu de passer du temps avec cette dernière ? Ses obligations de Lord étaient-ils si important au point d’y risquer sa vie ? Avant d’être une fer-née, la personne est humaine et Maron le savait très bien, comment pourrait-il se battre dans les autres contrées en sachant formellement que sa femme n’allait sans doute pas bien par sa faute ? Encore pire, son probable futur enfant devait-il subir le traumatisme qu’il avait déjà subi par le passé en perdant son père à l’âge de cinq ans, devenant automatiquement le seigneur de Volmark ? Le traumatisme de la perte de son père, bien que beaucoup moins voyante était toujours ancrée dans l’esprit de Maron, après tout quand toute cette histoire était arrivée il n’était qu’un enfant et pas encore un homme pour encaisser ça de plein fouet. Pour démontrer l’ampleur de ses propos, Alana n’était-elle pas en ce moment submergée de peur quant à l’avenir de son mari Theon Greyjoy qui était sur le moment même en train de risquer sa vie pour défendre les Iles de Fer face à la menace d’Euron ? Bien sûr que Maron savait que sa sœur était morte d’inquiétude par rapport à cette histoire, elle comprenait sans doute pourquoi Theon était parti mais cela restait tout de même quand même dur pour elle et même pour sa fille Halena Greyjoy qui devait sans doute sans cesse demander son père. Quitte a penser au pire, Halena subirait exactement le même traumatisme qu’avait vécu son oncle Maron si Theon venait à mourir sur les mers en ce moment même, cela ne blesserait-il pas énormément de personnes ? C’était cet aspect de sa vie que Maron voulait protéger, quitte à mourir un jour, il voulait peiner le moins de monde possible, afin de ne pas créer les traumatismes que son père lui avait innocemment légués en étant plus petit. Préserver une femme de l’inquiétude et préserver un fils de traumatismes, il résonnait comme ça. Maron savait qu’à un moment ou un autre, il devrait inquiéter des gens car il ne restera pas seul toute sa vie, cependant il savait très bien lorsqu’il partirait moins sur les mers, c’est à ce moment-là qu’il aurait prévu de fonder sa famille mais en ce moment il devait peut-être profiter de sa jeunesse ? Peut-être que sa sœur lui fera finalement changer d’avis.

Maron désirait aussi se marier avec une femme de caractère, une femme comme par exemple Asha Greyjoy qui comprendrait formellement ses envies de conquêtes et qui ne s’inquiéterait pas lorsqu’il partira en mer, il ne souhaitait pas une femme qui lui obéira au pied à la lettre lorsqu’il prendra des décisions, il ne voulait tout simplement pas d’un couple fade. Evidemment que le jeune homme n’aimait pas quand on prenait des décisions à sa place, il n’y avait rien de plus humiliant. Il y avait une énorme différence entre prendre les décisions dans son dos et le faire de force en parlant de cette décision à Maron avant. Maron avait été fortement meurtri par la trahison de sa mère qui avait décidé d’unir sa sœur à ce qui était encore un inconnu pour lui à l’époque. Jamais Maron ne se laisserait dominer par une femme aussi têtue soit-elle, il savait comment se faire entendre. Après tout, il n’était plus le jeune petit garçon qu’Alana avait éduqué avec sa mère, il était maintenant l’homme de la famille Volmark, le Lord était maintenant quelqu’un qui ne pouvait plus être influencé facilement. L’unique personne encore capable d’influencer facilement le Leviathan de Volmark était Alana Greyjoy, premièrement contrairement à sa mère il est vrai qu’elle n’a jamais été rendue coupable de trahison envers lui et puis c’est elle qui l’avait toujours conseillé dans sa vie et jusqu’ici cela ne lui a jamais porté préjudice.

Lorsqu’elle commença à lui répondre, il n’hésita pas à se pencher légèrement plus pour démontrer son aspect sérieux et de tendre l’oreille. « Il te faut penser à ta descendance, et peut-on vraiment dire que nous soyons parfois en tant de paix ? » En effet sa sœur marquait un point, les fer-nés n’étaient pas vraiment en temps de paix, Maron se croyait en temps de paix uniquement car il n’avait plus commis aucun raid depuis la bataille de Salvemer qui remontait à deux ans maintenant. Maron hocha la tête simplement, en guise de signe de compréhension à la jeune femme. Il préféra ne pas prendre la parole de suite, il savait bien que sa sœur avait d’autres choses à ajouter. Il leva simplement sa coupe de bière, pour en boire une gorgée à son tour afin de se dessécher la gorge. « Le choix te reviendra » ajouta t-elle, lui rappelant que c’était à lui de faire son choix. Maron baissa immédiatement la tête, partant dans d’immenses réflexions, il était perdu jusqu’au moment ou Alana n’hésita pas à rajouter « Mais, sache qu’Helga ne sera toujours pas libre.. » Maron releva immédiatement la tête en direction de sa sœur, plongeant ses iris dans ses yeux avec le regard plissé, comme s’il ne comprenait pas tout de suite ou elle venait en venir, prenant cette information au sérieux. « Nous connaissons tous l’ambition de son père, Lord Hotho. Il a même souhaité la marier à Lord Rodrik un temps, afin qu’elle devienne Dame d’Harloi. » expliqua Alana. En y repensant, bien qu’Helga n’avait pas la mentalité de ses rêves, Maron se rappela que la jeune femme était en réalité le meilleur parti qu’il pouvait tirer d’une femme noble car elle vivait à Harloi et puis la lignée de sa famille n’était pas ridicule voir au même statut des Volmark.

Il ne fallait peut-être pas qu’il se fasse doubler, au risque de voir une autre grande famille devenir peut-être plus importante que les Volmark et ça Maron ne le voulait pas. Il s’apprêtait à prendre la parole mais il se fit couper sur le fil par sa sœur qui marqua sans aucun doute le point décisif de cette conversation. « Si je te parle d’Helga, c’est vraiment car j’ai toute les raisons de penser qu’elle ferait une parfaite épouse pour toi. Je crois qu’elle pourrait même être la perle rare, à vrai dire… Vois-tu, je ne lui ai pas seulement parlé lors du baptême de Qhored, il se fait que nous nous sommes écrit par la suite, et que j’ai fini par l’inviter à Pyk, le temps d’une journée. Tu sais comme mes journées sont longues depuis le départ de Theon…Bien sûr, je l’ai invitée de manière amicale, en tant que princesse des îles de fer, et non en tant que ta sœur. Cependant, alors que nous discutions, j’ai en profité pour chercher à savoir si elle ferait vraiment une bonne épouse pour mon frère et une bonne lady pour Volmark, comme elle semble vouloir m’en convaincre…Et si je t’en parle aujourd’hui, c’est parce que je crois sincèrement qu’elle en a les qualités. Si cela t’intéresse, je t’expliquerais pourquoi. Mais, seulement si cela t’intéresse, car si j’ai mon avis sur Helga, c’est bien sûr avant tout le tien qui compte, dans cette affaire. Et je n’insisterais pas si ton avis est déjà arrêté. » expliqua t-elle tandis que Maron ne perdit aucune miette de son récit. Maron baissa légèrement les yeux vers la table pour y réfléchir longuement, laissant se perdre ses iris bleutées dans la bière qu’il avait devant lui. Que faire ? Alana avait l’air d’en savoir énormément concernant Helga, et si elle insistait autant sans se donner la peine d’insister, c’est qu’elle avait certainement vu des qualités affirmées que détenaient la Harloi. La Greyjoy née Volmark savait définitivement bien comment parler à son frère et obtenir ce qu’elle voulait, Maron le savait mais pourtant ça ne changeait rien au rendement final, sa sœur planait toujours le doute dans son cerveau quant elle le voulait, même lorsque ses décisions pouvaient parfois être catégorique. Cette capacité d’Alana faisait bien rire Maron qui parfois se sentait ridicule d’avoir été aussi facilement battu dans leurs duels d’idéaux, bien évidemment que cela l’intéressait de savoir pourquoi Helga pourrait faire une bonne épouse pour lui, il n’allait bien évidemment pas dire non. Un léger rire s’échappa de Maron qui réorienta ses iris bleutées vers ceux de sa sœur en s’installant confortablement sur son siège, il finit d’une traite sa coupe de bière avant de la reposer doucement sur la table avant de prendre la parole « Tu n’as pas perdu la main à ce que je vois, tu es toujours aussi douée pour me faire changer d’avis.. soit, dis-moi ce que tu as pu remarquer d’extraordinaire chez cette femme ? Je te préviens, je te laisse une chance de me convaincre, ne la gaspille pas, l’avenir de cette jeune femme est entre tes mains grande sœur.. » ajouta-il d’une manière décontracté sur la fin de phrase, se concentrant sur les futurs élocutions de sa sœur.





Waves rinsing from the seas ¤ Leviathan of Volmark.
A war had ended, my people had been wiped out, my father was dead. My mother came to me and told me it was my turn, that I was going to be the man of the house. Eleven years later, I had triumphed over my enemies, avenged my father, delivered my people. The Young Leviathan was born again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Golden Leviathan
Alana Greyjoy
The Golden Leviathan
Valar Dohaeris
Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. 7XePdG5I_o
Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Tumblr_oqs4gx7X4N1svmxceo3_400
Ft : Tamsin Egerton.
Multi-Compte : Tavish Cafferen & Taena Merryweather & Lysa Arryn
Messages : 1461
Date d'inscription : 18/11/2018

Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Empty
MessageSujet: Re: Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron.   Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. EmptyJeu 5 Déc - 9:19

« Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... »
An 302, lune 7, fin semaine 3

Alana accorda un sourire complice à son frère quand il lui dit qu’elle n’avait pas perdu la main. En effet, la née-Volmark avait toujours été douée dans l’art de convaincre.

« Je vois que tu soupçonnes Helga de ne pas avoir suffisamment de caractère pour pouvoir t’intéresser et te plaire. C’est vrai qu’en apparence, elle semble un peu timide, surtout avec toi j’imagine, étant donné que tu lui plais. Mais, rends-toi compte. Elle a tout de même osé me confier à moi, ta sœur, son désir de devenir ta femme. Cela prouve qu’elle est capable de se battre pour ce qu’elle veut, qu’elle est capable de détermination. », expliqua Alana. « Cette détermination, je l’ai également vue lorsque nous avons parlés toutes les deux. Elle désirait vraiment me prouver qu’elle serait une bonne épouse pour toi. », ajouta Alana. Il était certain qu’Helga était déterminée à ne pas laisser passer la « chance » qu’était le célibat de Maron devant ses yeux. Cependant, malgré ce désir, sa timidité pouvait encore parfois reprendre le dessus. Une chose qu’Alana pourrait travailler avec elle, sans trop de difficultés.

« Il y a aussi le fait qu’Helga te respecte beaucoup. C’est une digne fer-née et elle serait honorée d’épouser un seigneur et capitaine de son propre navire, qui a mené des hommes au combat et qui en est revenu toujours aussi fort. Elle reconnait ta valeur. Bien sûr, si vous vous mariez, Helga s’inquiétera pour toi lorsque tu partiras. Mais, cela est normal. Mère s’inquiétait pour Père elle aussi, même si elle savait se montrer forte et masquer ses émotions. Moi-même, je m’inquiète pour Theon et je souhaite ardemment le voir revenir indemne, pour moi et pour nos enfants. Cela n’est aucunement un frein. Une femme qui s’inquiétera de ton retour est une femme qui te sera loyale et fidèle. Oh oui, certaines fer-nées aiment à se battre également…Mais de quel type de femme as-tu besoin, Maron ? D’une femme qui sort des rangs et qui se battra à tes côtés, dans ta lumière ? Ou d’une femme qui t’attendra à Volmark, qui priera le Noyé pour toi, qui élèvera tes enfants et à qui tu pourras, en pleine confiance, déléguer tes tâches de gestion du fief en ton absence ? »
, demanda Alana.

Elle savait qu’elle marquait un point. Urras Volmark n’avait pas élevé sa fille comme une guerrière mais comme une future femme-roc. Cela voulait tout dire ; la femme-roc était le point d’ancrage de son époux. Elle restait à terre, c’était là sa place. Ayant été élevé par des femmes, Maron n’était pas de ces goujats misogynes qui peuplaient leurs îles. Cependant, il n’appréciait pas non plus qu’on prenne l’ascendant sur lui, et ça Alana le savait. Des femmes comme Asha, il n’en existait pas des centaines, et par leur caractère unique, elle pouvait attirer comme repousser les hommes.  Alana soupçonnait qu’une femme guerrière pourrait susciter un certain désir chez son frère, mais dans les faits, pourrait-il supporter une femme qui lui volerait la lumière au combat ? Qui ne prendrait pas en charge l’éducation des enfants et les affaires du fief, qui seraient dès lors déléguées…à Gysla ? Et aurait-il apprécié, que comme Theon, il se voit voler sa place d’héritier au profit de sa sœur ? Non, évidemment que non. Maron était un jeune homme, il pouvait ressentir du désir pour le fantasme que représentait ce type de femme. Mais clairement, aux yeux d’Alana, s’il épousait une femme pareille, ce serait le fiasco. Cela ne coinciderait tout simplement pas avec ses valeurs et avec la place qu’il attendait tout de même que son épouse occupe. D’ailleurs, sans aller aussi loin, pourrait-il seulement supporter une épouse qui tiendrait les rennes de son mariage à sa place ? Non, du moins pas si cela se voyait. Dans son propre mariage, c’était bel et bien Alana qui dirigeait. Mais, en public, elle savait rester à sa place, derrière son époux. Et elle voyait difficilement Maron partager ouvertement la lumière. A moins qu’il ne tombe très amoureux d’une femme très ambitieuse et manipulatrice….Et par le Noyé, ce n’était pas du tout ce que la fille d’Urras Volmark souhaitait pour le fief de son défunt père.

« Il te faut absolument garder à l’esprit que la femme que tu épouseras sera également celle qui tiendra les rennes en ton absence et qui élèvera la prochaine génération de Volmark. Si tu te maries à une fer-née qui n’a que faire de sa place de femme-roc, tu ne pourras pas compter sur elle. Tu dépendras alors de Mère ou d’Urron. Helga, elle, a ce désir de remplir ce rôle correctement. Elle se destine à être une bonne femme-roc et une bonne mère pour ses fils et ses filles à venir, comme le Noyé le veut. »
, expliqua Alana qui considérait que le devoir des femmes des îles de fer était celui-là. « Je pourrais continuer à te parler d’elle, car il est vrai qu’elle m’a laissé une bonne impression et que je l’imagine bien à tes côtes, à la tête du fief de notre père. » Et qu’elle s’imaginait également très bien garder un œil sur ce qui se passait à Volmark via la loyauté de cette nouvelle belle-sœur. C’était sans aucun doute une sœur avec qui elle s’entendrait mieux qu’avec Asha. « Mais, je pense que je t’ai dit le principal. Il te faudrait la rencontrer, pour te faire ton propre avis. Laisse-lui une chance de te convaincre, c’est ce que je te conseille. Peut-être te surprendra-t-elle et te plaira-t-elle plus que tu ne l’imagines…»

Elle espérait qu’Helga ne la décevrait pas et saurait s’affirmer un peu plus si cette chance lui était donnée. Il faudrait qu’elle s’entretienne  à nouveau avec la jeune fille et lui donne quelques conseils pour qu’elle ne se contente pas de prouver qu’elle pourrait être une bonne dame de Volmark, mais qu’elle charme Maron, également.


❝ Sea, salt and rock. ❞ Dédale dit à son fils: ne vole ni trop haut, ni trop bas. Reste dans un espace intermédiaire, à mi-hauteur entre terre et ciel… Le jeune Icare fier de son vol audacieux abandonne son guide. Il brûle de sonder les célestes espaces et s’élance plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Maron Volmark
Seigneur
Valar Dohaeris
Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Tumblr_p3a49zJIPv1twemn9o3_r2_400
Ft : Jordan Patrick Smith
Multi-Compte : Shyra Storm
Messages : 438
Date d'inscription : 11/09/2019

Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Empty
MessageSujet: Re: Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron.   Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. EmptyMer 11 Déc - 0:03

Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon...
- {ft. Alana Greyjoy}
An 302, lune 7, semaine 3.


Les paroles qui sortaient de la bouche d’Alana n'étaient pas faux, lorsque sa sœur énuméra le caractère d’Helga, le Lord Volmark avait concentré son regard sur la table, joignant sa main sur sa barbe, l'air de réfléchir. Ses yeux bleutés se perdaient par moment, signe qu’Alana marquait des points. Il est vrai qu’il estimait qu’Helga n’avait pas assez de caractère pour qu’il puisse en faire sa femme-roc mais en y réfléchissant, la jeune femme n’avait pas hésité une seule seconde afin de faire la démarche auprès de sa sœur pour démontrer qu’elle souhaitait s’unir avec lui. Une preuve irréfutable d’une forte mentalité qu’elle pouvait détenir au fond d’elle, un mental qui pouvait ressurgir lorsqu’elle avait un objectif ? C’est ce qu’espérait le Leviathan, malgré ses apparences timides, la jeune femme pouvait-elle s’affirmer davantage ? Maron n’avait pas encore pris le temps de répondre aux arguments de sa sœur, préférant laisser cette dernière argumentée avant d’opposer une probable objection. En réalité, le Lord se demandait jusqu’où pouvait aller la détermination de la jeune Harloi ? Car selon les dires de sa sœur Alana, elle lui avait définitivement prouvé lorsqu’elles avaient discuté toutes les deux, pourtant Maron pouvait jurer par le Noyé qu’Alana était particulièrement difficile à convaincre sur ce genre de sujet, notamment car elle voulait un destin radieux pour lui mais surtout pour le fief de Volmark mais la réalité était présente, Helga avait prouvé qu’elle pouvait devenir sa femme. Ensuite sa sœur n’hésita pas à surenchérir sur le devoir des fer-nées, sûrement le point décisif pour lui car il était particulièrement réticent à cause de ce point-là. Son expression de visage changea quelques fois, le Lord dessinant un léger sourire par moment lorsque sa sœur lui évoqua à nouveau ses exploits sur les mers. Puis vint finalement le moment où la née-Volmark n’hésita pas à lui refaire une piqure de rappel des devoirs de la femme fer-née.

« Une femme qui s’inquiétera de ton retour est une femme qui te sera loyale et fidèle. Oh oui, certaines fer-nées aiment à se battre également…Mais de quel type de femme as-tu besoin, Maron ? D’une femme qui sort des rangs et qui se battra à tes côtés, dans ta lumière ? Ou d’une femme qui t’attendra à Volmark, qui priera le Noyé pour toi, qui élèvera tes enfants et à qui tu pourras, en pleine confiance, déléguer tes tâches de gestion du fief en ton absence ? » Rapidement le visage de celui-ci se décomposa, laissant place à un visage beaucoup plus sérieux, cette fois-ci Alana avait touché un point vitale. Se battre dans sa lumière ? Oh c’est ce que Maron redoutait le plus, lui qui particulièrement en ce moment n’hésitait pas à se vanter de son plus grand exploit, la bataille de Salvemer. La gloire de s’illuminer lors des raids, c’est l’unique gloire que Maron recherchait en ce moment, celle de triompher de ses ennemis lors de ses combats et que le peuple fer-nés puisse une énième fois le reconnaître pour sa bravoure. Serait-il toujours aussi heureux si on lui volait ses victoires ? Le serait-il si on lui volait ses exploits ? Sa fierté de fer-nés mais surtout son sang de descendance Chenu ne le permettrait pas, jamais. Les détails qui sans aucun doute commencèrent à convaincre le Lord Volmark fut l’ajout d’autres paroles frappantes « « Il te faut absolument garder à l’esprit que la femme que tu épouseras sera également celle qui tiendra les rennes en ton absence et qui élèvera la prochaine génération de Volmark. Si tu te maries à une fer-née qui n’a que faire de sa place de femme-roc, tu ne pourras pas compter sur elle. Tu dépendras alors de Mère ou d’Urron. Helga, elle, a ce désir de remplir ce rôle correctement. Elle se destine à être une bonne femme-roc et une bonne mère pour ses fils et ses filles à venir, comme le Noyé le veut. »

Lors de ses élocutions, le visage du Leviathan se serra d’avantage uniquement pour la conclusion de ces phrases, bien que Maron laissait paraître un visage totalement attentif lorsque sa sœur lui énumérait le devoir qu’il avait concernant la futur génération des Volmark, Maron ne put s’empêcher de faire pâle figure, rivant ses yeux droit dans les yeux de sa sœur, rien que de penser au fait que si par le plus grand des malheurs il faisait le mauvais choix et qu’il épousait la mauvaise femme, il devrait laisser les affaires de son fief et déprendre de sa mère, Gysla Volmark. Alana n’avait sans doute pas fait exprès d’y ajouter cette probable conclusion, mais uniquement celle-ci joua le rôle décisif concernant l’avenir de son frère qui à ce moment-là décida d’accorder une nouvelle rencontre à Helga Harloi, espérant qu’il ne l’avait finalement pas reconnu à sa juste valeur. Il préférait mille fois faire sa vie avec une femme qui pouvait lui accorder une descendance, qui s’occuperait de son fief, une femme sur qui il pourra compter et qui sera une bonne mère pour ses fils et ses filles. Dépendre toute sa vie de sa mère ou de son frère ? Pour un homme aussi ambitieux que lui ? Ça sonnerait presque comme une insulte. « Je pourrais continuer à te parler d’elle, car il est vrai qu’elle m’a laissé une bonne impression et que je l’imagine bien à tes côtes, à la tête du fief de notre père. Mais, je pense que je t’ai dit le principal. Il te faudrait la rencontrer, pour te faire ton propre avis. Laisse-lui une chance de te convaincre, c’est ce que je te conseille. Peut-être te surprendra-t-elle et te plaira-t-elle plus que tu ne l’imagines… » conclu sa sœur, le visage du Lord redevint beaucoup moins serré, celui-ci s’étant reprit inconsciemment entre-temps. Les dernières paroles coïncidait donc avec ce qu’il comptait faire par la suite, il accorda un sourire à sa sœur pour lui faire comprendre que ses mots ne tombaient pas dans l'oreille d'un sourd, Maron croisa doucement ses bras sur la table, recoiffant une de ses mèches qui lui retombait sur son visage, gardant son contact visuel avec sa sœur, brisant le silence qu’il avait délibérément laisser au profit des arguments d’Alana. « Je vais suivre tes conseils Alana, tu as réussi à me convaincre, peut-être que finalement j’avais mal jugé cette femme après tout. J’espère tout de même que je ne serais pas déçu, surtout après ce que tu viens de me dire. De toute façon tu n'aurais pas pris le temps de m'évoquer ça si cette femme n'était pas capable de faire d'en faire un brin ? » dit-il premièrement d’un ton interrogateur. « J'irai lui proposer une rencontre lorsque je serai à Volmark. » Maron l'inviterait c'est certain. Mais le Lord avait une question qui lui trottinait dans la tête  : Helga saurait-elle le charmer ?





Waves rinsing from the seas ¤ Leviathan of Volmark.
A war had ended, my people had been wiped out, my father was dead. My mother came to me and told me it was my turn, that I was going to be the man of the house. Eleven years later, I had triumphed over my enemies, avenged my father, delivered my people. The Young Leviathan was born again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Empty
MessageSujet: Re: Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron.   Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Et l'avenir, qui continue de se dessiner à l'horizon... - avec Maron.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Avec Yoru [Hentaï] !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: