RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 9, 10 et 11 est disponible par ici [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !
En ces périodes de fêtes, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

Partagez
 

 [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptySam 2 Nov - 18:55

LUNE 7 MI-SEMAINE 2

so little and yet so annoying



@Arya Stark & Robb Stark

La figure déjà contrariée du jeune loup s’était fait plus austère encore en apprenant qu’Edrick n’était guère en forme suffisante pour entreprendre le voyage jusqu’à Winterfell. Ce contre-temps était une énième épine venue se planter dans la patte déjà couturée de cicatrices du jeune suzerain. Il en allait donc ainsi. Dans sa vie, il n’y avait définitivement guère de place pour aucune forme de simplicité. La première solution trouvée n’était jamais la bonne, amenant constamment une nouvelle dose de compromis.
C’était ce que constituait le départ imminent de Jon pour l’Île-aux-Ours, aux yeux de Robb. Un nouveau compromis dont il aurait résolument préféré se passer. L’idée d’envoyer son demi-frère au loin ne le réjouissait pas, mais c’était encore la meilleure solution compte tenu des circonstances. Le meurtre de Maege Mormont pressait Robb quant à la gestion du cas Ramsay Bolton, personnage problématique dont il condamnait jusqu’à la seule existence. Il avait besoin d’un témoignage pour coincer le bâtard écorché et s’il lui fallait envoyer Jon pour s’assurer que les choses seraient bien faites et bien ainsi soit-il.

Robb était posté derrière un bureau massif, la tête bourdonnante. Il ne parvenait pas à se défaire de l’impression qu’il commettait là encore une erreur, mais son instinct lui semblait trop diffus et contrarié pour s’y fier.
Alors qu’elle aurait dut se renforcer un peu plus à chaque jour passé parmi les siens, l’assurance du jeune homme n’en finissait pas de s’effilocher. Il avait été préparé à tout cela, mais… Il y avait toujours un mais, confus et brouillon, pour venir le troubler. Tout s’était produit trop vite. Robb avait été pris de court, comme tous les autres, son installation définitive à Winterfell brutalement accélérée par le meurtre de son père. Eddard était sensé vivre, vieillir… Il aurait dut être là et à défaut de le pleurer vraiment, Robb maudissait malgré tout son absence. Il n’avait pour ainsi dire pas connu son vrai père, n’ayant guère eut la chance de grandir à son contact. Il avait été élevé au loin, muselé à Port-Réal. Il avait passé des années à fantasmer sur son retour futur dans le Nord, mais ses rêveries grandiloquentes ne trouvaient nul point de comparaison avec la réalité. Rien n’était tel qu’il l’avait imaginé. Il ne s’était pas préparé à tout cela, pas vraiment. Le temps lui avait manqué et il n’en avait plus à sa disposition. Il devait prendre des décisions à présent et c’était ce qu’il s’employait à faire.
L’esprit en ébullition, il tâchait de résoudre les problèmes au fur et à mesure qu’ils se présentaient à lui. Un rythme ordonné qui ne venait malgré tout pas à bout de la sensation de noyade. Robb ne parvenait pas à se défaire du sentiment qu’il n’en finissait pas de s’enfoncer, se distançant chaque jour un peu plus du confort de la surface.

Il commençait à envisager de se libérer de son bureau pour aller se nourrir à la place quand la porte de la pièce s’ouvrit sur une petite silhouette endommagée. Robb releva la tête et darda son regard bleuté sur sa soeur. Arya, petite louve à la tête trop dure. Arya dont il savait déjà pourquoi elle venait encore une fois le trouver. Elle n’avait de cesse de le harceler depuis le jour où le départ imminent de Jon pour l’Île-aux-Ours avait été annoncé. Elle ne démordait pas de son envie de se joindre au convoi, parfaitement sourde à la détresse déguisée de son frère aîné.
« Arya » lança-t’il simplement, une note de lassitude perçant dans sa voix. Elle boitait encore. Elle aurait dut être toujours au repos, mais c’était là bien trop lui demander. Pourquoi prendre soin de sa jambe quand elle pouvait traîner inlassablement dans celles de Robb ?
Il aurait put lui dire de sortir, arguer qu’il n’avait pas de temps à lui accorder immédiatement. C’était vain cependant et il le savait bien. Il connaissait déjà suffisamment sa cadette pour savoir qu’elle n’était pas du genre à se laisser dire « non ». Ce petit mot, loin de la contrarier définitivement, n’avait de cesse de renforcer un peu plus son étonnante obstination.

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 792
Date d'inscription : 08/08/2017

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptySam 2 Nov - 19:21

So little and yet so annoyingJon partait pour l’île aux ours. Et j’étais bien décidée à faire partie du voyage. C’était hors de question d’être encore une fois laissée derrière. J’étais presque complètement remise, si ce n’était encore une petite boiterie de rien du tout. Et je n’allais pas du tout rester à l’arrière. Et puis quoi encore ? C’était hors de question, Lyanna avait besoin de moi, je ne pouvais pas rester derrière, pas cette fois, c’était non. Je ne voulais la laisser seule. Je ne pouvais pas laisser ma meilleure amie toute seule. Si bien que je venais plusieurs fois par jour pour le convaincre de me laisser partir. Je finis de ranger mes affaires vivement dans mon sac, toujours prête à partir avant de frotter Nymeria qui me rendit un regard intelligent.

Après avoir rajusté mon attelle autour de mon genou je sortis à pas vif de ma chambre, ma louve sur mes talons. Pendant longtemps j’avais été discrète, laissant mon frère et les autres dans leurs affaires, préférant la solitude à de la compagnie, discutant plus facilement avec les dieux ou père qu’avec les êtres humains. Les cicatrices… Celle physiques ne couvraient qu’à peines celles mentales. J’avais eu beaucoup de mal à accepter celle de mon visage, mais c’était ainsi, il fallait que je vive avec maintenant. Je posais la main sur le crâne de ma louve et saluais le mestre sans chercher à lui parler. J’avais fini par faire brûler mon masque pour ne plus être tenté de le porter. J’avais eu honte de moi de vouloir cacher des marques. Je fis un détour par la cuisine pour prendre de quoi manger et boire pour deux avant de repartir. J’observais la porte du bureau de mon frère… Avant c’était celui de mon père. Je levais la main avant de la baisser à nouveau et d’observer Nymeria.

« Va chasser un peu. »

Ma louve m’observa avec attention puis s’éloigna sans bruit. Je la suivis des yeux sans bouger avant d’actionner la clenche de la porte et d’entrer dans le bureau de mon frère. Je soutiens son regard bleu en avançant dans la pièce, le plateau dans les mains. Lassé, fatigué… Encore un enfant. Je soutiens son regard et déposais le plateau face à lui. J’avais réussi à descendre aux cuisines et remonter avec un plateau pour deux. Signe que j’étais rétabli. Selon moi.

« Robb. »

Je posais le tout face à lui avant de m’asseoir sans le lâcher des yeux. Je repoussais en arrière une mèche qui glissais sur ma joue, caressant au passage les marques. Je détaillais en silence mon frère avant de soupirer.

« T’as une sale tête. »

Arya et la délicatesse, je poussai du bout des doigts le plateau vers lui.

« Je me suis dis que tu aurais les crocs et que tu aimerais manger. Est-ce que partager ce repas avec moi t’intéresse ? »

Je changeais un peu de tactique. À voir si cela le déstabilisait… Ou non. Je tournais la tête vers la fenêtre en observant les flocons tombaient lourdement… Winter is Comming, Winter is here. J’eus un léger sourire.
:copyright: 2981 12289 0


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptyDim 3 Nov - 11:01

LUNE 7 MI-SEMAINE 2

so little and yet so annoying



@Arya Stark & Robb Stark

« Robb. »
Il observa sa soeur sans broncher alors qu’elle déposait un plateau garni de nourriture devant lui avant de prendre place de l’autre côté du bureau. Tout du long, ils ne se lâchèrent pas du regard. En dépit de la lassitude causée par le harcèlement d’Arya, un semblant de sourire étira péniblement les lèvres de l’aîné Stark.
Arya poussa un soupire et il arqua un sourcil. Il était fatigué de la voir s’acharner et elle l’était visiblement tout autant de quémander une autorisation qu’il n’avait jusqu’alors pas consenti à lui donner.
« T’as une sale tête. »
La nourriture et les compliments. Rusée (ou pas), la petite louve. Robb secoua doucement sa tête fatiguée. Il n’allait pas essayer de se défendre. Il avait à peine fermé l’oeil la nuit dernière et avait grimacé au matin en découvrant dans le miroir son faciès épuisé. Il s’était trouvé l’air vieilli, comme si le temps s’était rudement accéléré dernièrement. Dix-neuf ans, et son visage accusait déjà une fatigue qu’il aurait aimé largement plus subtile.
Sa soeur poussa doucement le plateau vers lui, fourrant la nourriture juste sous son nez. Robb laissa son regard dévier du visage d’Arya au contenu du plateau.
« Je me suis dis que tu aurais les crocs et que tu aimerais manger. Est-ce que partager ce repas avec moi t’intéresse ? »

C’était là une manoeuvre habile, il lui fallait bien le lui reconnaître.
Il serait moins prompt à prononcer un refus, une fois la bouche pleine. Sa soeur essayait de le faire flancher par le biais de son estomac. Robb n’entendait pas être aussi influençable, mais il se garda bien de l'annoncer à voix haute.
Il ne voulait pas prendre le risque que, dans un sursaut d’humeur, Arya reparte avec le plateau. Il préférait la laisser manoeuvrer un peu tout en se remplissant l’estomac. C’était là une opportunité sur laquelle il n’entendait pas cracher.
Il acquiesça donc d’un mouvement de tête.

« Bien sûr. Merci de l’avoir apporté. » Répondit-il sobrement.
Il attrapa une petite boule de pain enrobée d'un voile de farine et commença à la grignoter consciencieusement. Tout en mangeant, il ne déviait que fugacement son regard celui de sa soeur, attendant le début des négociations.
Finalement, au bout de quelques minutes de silence, il décida de prendre les devants.
« Tu boites encore un peu. Tu devrais peut-être passer plus de temps au repos. » Lança-t'il l'air de rien, sourcil haussé, entre deux morceaux de pain.

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 792
Date d'inscription : 08/08/2017

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptyDim 3 Nov - 12:08

So little and yet so annoyingJ’avais l’impression que nous étions deux loups prêt à se jeter l’un sur l’autre. Il fallait dire que nos derniers échanges ne s’étaient pas bien terminé. Clairement pas. J’avouais que c’était en partie de ma faute… Mais ma patience était souvent à bout ces derniers temps… Il fallait l’avouer que passer des lunes entières, couchée à observer le plafond de sa chambre… Deux loups fatigués et pourtant je retournais à l’affrontement. À croire que j’aimais souffrir… Mmh… Sans doute pas, mais Lyanna avait trop besoin de moi pour que je ne tente pas, encore et encore. J’attaquais par un angle nouveau mon frère. Voyons sa réaction. Pour l’instant il ne faisait que secouer la tête avec sa tête épuisée. Par les anciens, que le mestre lui donne une potion pour dormir. J’en avais assez ingurgiter pour connaître les effets. J’allais aussi attaquer par son estomac. C’était facile de mener un homme par son estomac. Je m’assis en face de lui en attendant.

« Je t’en pris. »

Je le laissais commencer avant d’étirer ma jambe et d’attraper une miche de pain sans le lâcher des yeux pendant qu’il mangeait. J’allais le laisser commencer cette fois. Boiter ? J’eus un sourire avant d’étirer ma jambe.

« Je me suis largement assez reposé pendant de longues lunes. Après tout les adultes avaient autre chose à faire que de me surveiller. Marcher me fait du bien. C’est plus à toi de te reposer. Mestre Ludwyn fait une excellente potion de sommeil, je te la conseille elle est très efficace, j’en ai bus quelques litres pendant ma convalescence. »

Je soutiens son regard un mince sourire aux lèvres avant de replier ma jambe blessée. Je m’agitais un peu, mais rien d’anormal. Je croquais à nouveau mon pain sans lâcher du regard mon frère.

« Laisse donc ma jambe en paix elle va très bien et ne me fait plus mal. Tu devrais t’inquiéter pour toi Robb, tu es fatigué et tu devrais te reposer un peu plus que ça. Et je suis sérieuse. »

Il ferait peur aux sauvageons. Je reposais le pain et examinais le reste du repas composé de fromage et de viande. Mmh… Pourquoi pas. Mais je n’attaquerais rien d’autre sans que mon frère ne mange avant. Je le détaillais d’un regard sombre.

« Et t’as maigris. »
:copyright: 2981 12289 0


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptyDim 3 Nov - 19:29

LUNE 7 MI-SEMAINE 2

so little and yet so annoying



@Arya Stark & Robb Stark

« Je t’en pris. » En réponse à son interrogation, sa soeur étendit sa jambe, comme pour marquer un point contre lui. Robb accorda à cette vision un rapide coup d’oeil sans fléchir pour autant. Il éprouvait le besoin de rester ferme sur sa position tout en doutant du bien fondé de sa propre obstination. Peut-être qu’il ressemblait plus à Arya qu’il ne le pensait. Peut-être que l’entêtement de sa cadette était aussi le sien. Deux loups, leurs crocs fiévreusement refermés sur le même os. Il devrait peut-être céder, mais sa fierté l’en empêchait, d’autant plus que sa position n’avait rien de déraisonnable. Il n’avait même pas envie d’envoyer ne serait-ce que Jon sur l’Île-aux-Ours. Ce n’était pas là son premier choix. Cette situation n’avait rien d’idéal. La menace au Nord était réelle, ravageant les nuits de Robb et l’idée de se séparer d’une poignée d’hommes n’avait rien de plaisante. C’était là se défaire d’une parcelle de force dont le jeune loup allait sûrement avoir besoin sous peu. Il avait besoin de son demi-frère et, dans une mesure d’un autre genre, il avait aussi besoin d’Arya. Aussi épuisante qu’elle puisse être, il répugnait à s’en séparer. Elle ne lui était pas d’une aide fondamentale mais elle était… Et bien, elle était sa petite soeur, tout bêtement et il avait déjà été privé de sa présence durant plus de dix ans. N’était-ce pas humain de sa part, vraiment, de se rattacher aux fragments d’une famille dont on l’avait privé dès le berceau ? «  Je me suis largement assez reposé pendant de longues lunes. Après tout les adultes avaient autre chose à faire que de me surveiller. Marcher me fait du bien. C’est plus à toi de te reposer. Mestre Ludwyn fait une excellente potion de sommeil, je te la conseille elle est très efficace, j’en ai bus quelques litres pendant ma convalescence. » C’était sans doute là une bonne idée. Le Mestre le lui avait d’ores et déjà proposé mais Robb avait décliné jusqu’ici à chaque fois, sourd à l’obstination de tout un chacun à le faire sombrer dans un sommeil non naturel. Il devait passer aux yeux du vieux Ludwyn pour un garçon bien têtu. Un garçon, pas un homme et sûrement pas un digne Suzerain. Cette perspective lui enserra la gorge et il fourra un morceau de pain dans sa bouche comme si ce geste pouvait absurdement dissoudre la sensation d’étouffement.
Il ne voulait pas montrer son trouble à sa soeur. Il ne voulait pas montrer son trouble à quiconque. Il était sensé être plus fort que cela. Il fallait qu’il soit plus fort que cela. Il devait se montrer brave et digne. Et il devait mettre un peu de plomb sa tête. Il lui fallait encore grandir, tout simplement.
«  J’y penserais » répondit-il simplement, en essayant de ne rien laisser transparaître de la tension grandissante qui raidissait son corps. Et Arya, de son côté, arborait un sourire un peu agaçant qui avait l’effet tout aussi agaçant de vous faire sourire à votre tour. Il y avait quelque chose de diablement vivant chez la petite louve. Elle semblait si brulante, si assoiffée d’aventure. Une jeunesse fougueuse dont Robb se faisait l’effet d’avoir été soudain privé. Il jalousait à Arya ses sourires et son tempérament mordant. Ou peut-être qu'il avait simplement envie d’avoir de nouveau treize ans.
« Laisse donc ma jambe en paix elle va très bien et ne me fait plus mal. Tu devrais t’inquiéter pour toi Robb, tu es fatigué et tu devrais te reposer un peu plus que ça. Et je suis sérieuse. » Cette idée le contraria et son expression se fit plus contrariée, nettement attristée. Cela se voyait-il tant que cela ? Il aurait aimé croire que l’avis de sa soeur sur la question était biaisé car, justement, elle était sa soeur, mais ils n’avaient pas grandis ensemble. Arya n’avait pas vu son visage chaque jour, pas plus qu’il n’avait vu le sien. Elle ne connaissait pas la plus infime de ses expressions, pas plus qu’elle n’était capable de lire aisément la vérité dans son regard à l’inverse notamment d’Aegon. Arya, en dépit du lien de sang établis entre eux, restait une forme d’étrangère pour son propre frère et pourtant elle parvenait bel et bien à lire en lui. Elle percevait sa fatigue, son mal-être. C’était là une perspective très inquiétante pour Robb qui déployait beaucoup d’énergie pour se conférer l’allure d’un Suzerain fort et qualifié.
« Et t’as maigris. » Robb plissa le nez. Effectivement, là aussi.
Histoire de s'accorder une contenance, il attira un peu plus le plateau à lui et commença à s’attaquer à la viande avec des gestes un peu trop secs. « Il n’est ici pas question de moi et nous le savons tous les deux. » Lâcha-t’il en essayant d’ignorer combien ses mots sonnaient faux jusque dans sa propre bouche. Sa soeur avait tapé diablement juste mais il n’entendait pas le reconnaître de si tôt. « Tout cela... » Il désigna le plateau du regard avant d’engouffrer un petit morceau de viande dans sa bouche.
Son appétit n’était pas vraiment là. Il avait toujours eut tendance à le perdre dans les moments de tension. Il avait besoin de force néanmoins, comme Arya l’avait très justement énoncé. « Ce repas n’a pas d’autres buts que de me convaincre de te laisser te joindre au convoi qui partira sous peu pour l’Île-aux-Ours. » Autant aller droit au but. Il était trop fatigué par tout et tout le monde pour tourner encore longtemps autour du pot. « Et j'ai déjà répondu à cette requête plusieurs fois. » Par le doux mot non, à chaque fois.

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 792
Date d'inscription : 08/08/2017

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptyDim 3 Nov - 21:15

So little and yet so annoyingIl y penserait… Oui… bien sûr ! Je l’observais manger sans rien dire, détaillant son visage, son attitude, sa manière d’être. Chaque geste, chaque clignement de paupière, je regardais, j’analysais. J’avais appris à faire ça à force de ne plus pouvoir bouger, me déplacer. J’analysais la personne en face de moi. Et mon frère en face de moi était inquiet et à bout de force… Et il ressemblait à notre père. Je ne dis rien à ce sujet pour l’instant, je le laissais manger sans rien en silence. Au moins il mangeait déjà en face de moi, c’était pas mal. Je veillais sur mon frère à ma manière. D’accord, j’étais casse-pieds et fatigante, mais c’était totalement autre chose ! Bien sûr j’aurais aimé ne pas avoir à partir… ne pas devoir soutenir Lyanna dans cette épreuve… Mais on était dans une époque où on tuait des parents pour toutes les raisons du monde… J’aurais aimé ne pas être à cette époque… Mais je l’étais. Je détournais le regard pour observer la neige tomber. Alors je répliquais aussi.

Et je vis son visage devenir plus sérieux face à mes remarques. Peut-être que je ne le connaissais pas autant que les sudistes le connaissaient. Mais j’étais sa sœur. J’étais de sa meute. Et qu’importe ce qu’il disait, un frère connaissait sa sœur et inversement… Et il ressemblait à mère. Il ressemblait aussi à père. Alors déchiffrer ses manières, ses expressions… C’était beaucoup plus facile pour moi que pour lui. Peut-être que mon sourire était insolent pour lui, mais je préférais qu’il vît ce sourire, qu’il lise dans mes yeux combien je m’étais sentie seule malgré leurs tentatives de présences autour de moi après mon attaque. J’avais été seule face à ma souffrance… Oui, ils avaient essayé d’être là, mais personne n’avait pu comprendre une certaine souffrance. Personne n’aurait pu comprendre que j’aurais préféré un millier de fois rejoindre mon père pendant un log moment… J’aurais pu le suivre quand il était venu me voir… Je n’avais pas pu le suivre par l’intervention du mestre. J’observais mon frère manger et parler sans détourer le regard. Je jouais avec mon pain sans rien dire. Sans le croquer, j’écoutais et eu un fin sourire.

« À une époque, pour convaincre mère… J’avais été sage et comme une parfaite petite lady pendant une semaine… C’était après ta première visite… »

Je me tus et levais le pain à la lumière des torses. Croûte solide… dur à mâcher. Pendant un moment j’avais été incapable d’en manger, les blessures de ma joue me faisaient trop mal. Je penchais la tête sur le côté en regardant mon frère.

« Tu es physiquement parlant un drôle de mélange entre père et mère. Même si tu ressembles plus physiquement à mère… Psychologiquement tu ressembles plus à père je trouve. »

Je me tue à nouveau avant de croquer dans le pain, faisant danser mes cicatrices sur ma joue arrachant un morceau pour le mâcher avec application et l’avaler. Je restais silencieuse un instant.

« On me demande beaucoup d’efforts… On m’a demandé beaucoup d’efforts… Manger alors que je ne le voulais pas, vivre alors que je n’en avais plus la force, marcher, respirer, guérir… Et j’ai répondu oui à toutes ces requêtes. Peut-être pas toujours de bonne foi, mais je l’ai fait. Même la requête silencieuse pour assumer mes cicatrices, de laisser les adultes discuter et d’être sage. Jusqu’à ce que j’ai appris que Jon allait partir sur l’île aux ours, est-ce qu’une seule fois Robb je t’ai dérangé pour une demande, pour un conseil… Pour quoi que ce soit ? Le Nord a besoin d’unité avec ce qu’il s’est passé… Quelle amie serais-je si je laissais Lyanna seule face à ce deuil Robb ? Qui serais-je ? Je ne peux pas supporter de la savoir souffrant loin de moi… Je ne t’ai pas demandé de partir seule d’un coup, même si je pourrais puisque tu m’as offert Éclipse. Je te demande juste d’accompagner Jon sur l’Île aux ours… »

Une menace très légère… Presque invisible, celle de partir sur le dos de la jument qu’il m’avait lui-même offert, seule, sans escorte, pour l’île aux ours. J’ignorais si j’en étais capable, malgré tout Robb restait mon suzerain, mais s’il fallait lui faire comprendre que je pouvais être capable de tout pour rejoindre Lyanna je le ferais sans hésitation. Je reposais mon pain en soutenant son regard.
:copyright: 2981 12289 0


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptyMar 5 Nov - 6:37

LUNE 7 MI-SEMAINE 2

so little and yet so annoying



@Arya Stark & Robb Stark

« À une époque, pour convaincre mère… J’avais été sage et comme une parfaite petite lady pendant une semaine… C’était après ta première visite… » A cette bien drôle idée, Robb haussa un sourcil et un semblant de sourire vint courber ses lèvres. Il avait toutes les peines du monde de s'imaginer cela. Arya n'était pas une lady. Elle ne rentrait pas dans ce costume une dépit de tous les efforts déployés pour l'y enfermer. Il y avait quelque chose d'admirable là-dedans. Dans le refus obstiné de sa soeur de rester elle-même dans un monde qui n'aspirait qu'à la priver de ce qui constituait en un sens la base même de son identité. « u es physiquement parlant un drôle de mélange entre père et mère. Même si tu ressembles plus physiquement à mère… Psychologiquement tu ressembles plus à père je trouve. » Cette prise de parole détourna naturellement les pensées du jeune loup vers ses parents biologiques. Il les avait perdu alors qu'il n'était encore qu'un bambin, forcé de gagner la capitale pour y jouer les otages avant de devenir contraint et forcé la pupille du roi. Et même, s'il se gardait bien de le dire à voix haute, il n'avait pas le sentiment de les avoir vraiment retrouvé. Son père était mort et Robb s'était tenu là, avec tous les autres, présent lors des derniers instants de Stark. Il se souvenait bien des sentiments qui l'avaient enseveli alors. Il avait ressenti une peine sourde à l'idée de tout ce qu'il allait perdre, mais aussi et surtout à la pensée de tout ce qu'il avait d'ores et déjà perdu. Il n'avait pas vraiment été le fils de Ned du vivant de ce dernier et il ne se faisait pas l'impression de l'être davantage aujourd'hui. Le nom du géniteur était là, de même que le chemin de pensées, à en croire Arya, mais le passé était implacable. Au final, force était de l'admettre : Eddard Stark avait pour ainsi dire tenu tout au plus un rôle figurant dans la vie de son aîné. La faute au Roi Rhaegar que Robb n'avait même pas le luxe de pouvoir mépriser. C'était peut-être ce qu'il y avait de pire dans tout cela. Son inaptitude à éprouver ne serait-ce que de la colère à l'égard de l'homme qui lui avait maintes fois donné et néanmoins tellement pris.
Arya s'était tue un peu, laissant de par son silence le temps à Robb de se noyer dans ses pensées. Il n'avait pas cesser de manger, fourrant machinalement des petits bouts de viande dans sa bouche. Il sentait le regard de sa soeur sur lui. Elle le scrutait et ce ne fut que lorsqu'elle repris la parole qu'elle regagna sa pleine et entière attention. « On me demande beaucoup d’efforts… On m’a demandé beaucoup d’efforts… Manger alors que je ne le voulais pas, vivre alors que je n’en avais plus la force, marcher, respirer, guérir… Et j’ai répondu oui à toutes ces requêtes. Peut-être pas toujours de bonne foi, mais je l’ai fait. Même la requête silencieuse pour assumer mes cicatrices, de laisser les adultes discuter et d’être sage. » A cette idée, une épaisse vague de culpabilité s'effondra massivement en Robb. Sa soeur avait vécu un vrai calvaire, maintenue dans un état de douleur qu'il ne pouvait même pas comprendre, n'en ayant jamais eut ne serait-ce qu'un aperçu. Il connaissait la peine, la douleur, le manque, mais il n'avait jamais vu ses jours être réellement mis en danger. Même à Port-Réal, cerné de figures dangereuses et possiblement hostiles, il avait finalement toujours été choyé. Avait-il été suffisamment présent pour Arya, durant sa convalescence ? Sans doute que non. Il avait bien essayé, mais il doutait que cela ait été assez à présent. « Jusqu’à ce que j’ai appris que Jon allait partir sur l’île aux ours, est-ce qu’une seule fois Robb je t’ai dérangé pour une demande, pour un conseil… Pour quoi que ce soit ? » Non. Avant tout cela, elle lui avait pour ainsi dire accordé une paix royale. Il se mordit la lèvre et reposa sa fourchette, cessant de manger. « Le Nord a besoin d’unité avec ce qu’il s’est passé… Quelle amie serais-je si je laissais Lyanna seule face à ce deuil Robb ? Qui serais-je ? Je ne peux pas supporter de la savoir souffrant loin de moi… Je ne t’ai pas demandé de partir seule d’un coup, même si je pourrais puisque tu m’as offert Éclipse. Je te demande juste d’accompagner Jon sur l’Île aux ours… » Elle se débrouillait diablement bien, il devait le lui reconnaître. Ses mots constituaient autant de petites lames venues chatouiller la volonté boudeuse de Robb. Il songea à la jument qui n'attendait que d'être montée. Le premier véritable cadeau que Robb ait jamais offert à la plus jeune de ses soeurs. Et il pensa à la petite Lyanna Mormont. La soeur qu'Arya s'était trouvé au delà des frontières du sang, de la même façon que Robb s'était constitué une autre fratrie à la capitale. S'il apprenait la mort de Rhaegar de la même façon qu'il avait appris celle de Maege, que ferait-il ? Ses obligations le muselaient comme autrefois son statut de pupille, mais il savait là où serait son coeur, en de telles circonstances. Il se trouverait auprès d'Aegon, de Rhaenys, de cette famille qu'il s'était bâti sans même y penser. Ce fut cette pensée qui l'acheva et il laissa échapper un soupire défait. Elle avait gagné. Elle l'avait eut. Elle s'était dégagé habilement un efficace angle d'attaque et elle avait fait mouche. « Je déteste l'idée de t'exposer au moindre danger. » Et il y avait un danger dans le départ de ce convoi. Une route à faire, un voyage à entreprendre et avec l'hiver qui n'en finissait plus d'arriver, de s'épaissir... Mais il y avait du danger partout. Se trouver à Winterfell lors des dernières semaines n'avait pas empêchée Arya d'être exposée à la souffrance. Robb n'avait pas été capable de le protéger. Peut-être que leur demi-frère allait s'avérer plus habile dans ce périlleux exercice. « Mais je peux compter sur Jon pour veiller sur toi. » C'était l'évidence même. Jon avait gagné la confiance de Robb sans même vraiment essayer. Cela s'était fait naturellement, avec une aisance telle qu'elle n'avait pas manqué de rappeler à Robb son amitié tout aussi facilement établie avec Aegon. Il avait foi en Jon. Il aurait placer sa vie entre les mains de son frère sans broncher et il en allait de même pour celle d'Arya. Jon lui ramènerait sa soeur saine et sauve. Il ne pourrait pas en être autrement. Robb refusait seulement d'y penser. « Bien. » Lâcha-t'il enfin quand bien même il avait déjà trahi sa reddition. « Tu te joindras à ce convoi. Je l'autorise. »

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 792
Date d'inscription : 08/08/2017

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptyMar 5 Nov - 9:16

So little and yet so annoyingJe changeais d’angle, j’essayais une nouvelle manière « d’attaquer » pour faire plier Robb. Quelque part, je me sentais coupable d’utiliser ma convalescence comme argument. Mais… Il fallait que je visse Lyanna… Puis au vu du nombre de nos interactions… Je ne lui manquerais pas plus que cela… Avec la masse de soucis qu’il avait, il ne remarquerait même pas mon absence… Et la pensée qu’il avait vécue loin de moi pendant dix ans, soit mon âge moins les quelques années qu’il venait de passer à nos côtés, me tordit le ventre. Il pouvait encore se passer de moi… Je ne lui manquerais pas tant que ça. Enfin… de mon point de vue… Lui me manquerait bien sûr. Je l’aimais Robb, je l’adorais. C’était dans ses bras que j’avais fondus en larme après la mort de père, après avoir mit sans dessous ni dessus ma chambre, après avoir vomit toute la colère que j’avais en moi injustement sur lui. C’était dans ses bras que j’avais avoué que « Je veux mon papa. » Pas dans les bras d’un autre. C’était bien avec lui que j’avais pleuré comme jamais plus je n’avais pleuré. Peut-être que si il avait été là… Je ne serais pas partie à cheval me vider la tête, mais je serais allée le voir ? Qui savait ? Avec des « Si » on refaisait le monde.

Je plissais les yeux quand il soupira et me tendis légèrement, prête à entendre encore un « Non ». Le début de son discours me fit tiquer, mais aucun son ne franchit mes lèvres. Je gardais mes doigts enroulés sur les accoudoirs en attendant sa sentence. Un large sourire vient éclairer mon visage quand je l’entendis parler de Jon vaillant sur moi. J’avais réussi ! J’avais réussi à le convaincre ! Je bondis sur mes pieds pour sauter au cou de Robb en me nichant dans ses bras. En une fraction de seconde il avait réussit à me faire redevenir une gamine de treize ans.

« Merci ! Merci ! Merci Robb ! Tu n’auras pas à le regretter ! Je te jure que j’obéirais à Jon et que je serais sage, et que je t’écrirais pour te donner des nouvelles ! Merci du fond du cœur. »

Je lui embrassais la joue qui piquait à cause de la barbe. Pas grave, j’aimais bien, Père aussi piquait. Je restais tout contre lui un instant long, savourant sa chaleur en lui faisant un vrai câlin. Je restais sagement assise sur ses genoux, quoi ? J’avais le droit ! On était que tous les deux. Je lui fis un grand sourire.

« Tu devrais peut-être interdire à Mestre Ludwyn de me donner des cours de rhétorique. »

Je ris avant de me laisser aller contre lui pour tendre la main et prendre un morceau de viande et le manger à mon tour. Je n’avais pas envie non plus de partir aussi brusquement, je voulais aussi partager un moment avec mon frère. Sincèrement et sans arrière-pensées.
:copyright: 2981 12289 0[/quote]


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptyMer 6 Nov - 6:45

LUNE 7 MI-SEMAINE 2

so little and yet so annoying



@Arya Stark & Robb Stark

La réaction de sa soeur fut immédiate. A l'instant où il prononça le prénom de Jon, annonçant par la même sa reddition, l'expression d'Arya changea. Toute tristesse quitta son visage au profit d'un grand souvenir venu étirer ses lèvres. Elle quitta brusquement sa chaise et contourna le bureau pour se ruer sur lui. Il la réceptionna lorsqu'elle se suspendit à son coup, passant ses bras autour d'elle pour la maintenir un peu dans cette étreinte. « Merci ! Merci ! Merci Robb ! Tu n’auras pas à le regretter ! Je te jure que j’obéirais à Jon et que je serais sage, et que je t’écrirais pour te donner des nouvelles ! Merci du fond du cœur. » Il s'était mis à sourire lui aussi, son visage niché contre l'épaule de sa petit soeur. Elle était redevenue une gamine tout à coup et ça le rendait joyeux. Car c'était ce qu'elle était sensée être, après tout. Elle n'avait que treize ans. Encore une enfant et il était heureux de lui avoir rendu cela, ne serait-ce qu'un instant. Et puis outre tout ça, outre la joie de la voir si galvanisée par la joie, tout à coup, il était aussi heureux de simplement la tenir contre lui. C'était là quelque chose qu'il n'avait fait que trop peu de fois et il le regrettait. On leur avait pris près de dix ans d'étreintes. Il leur fallait saisir toute occasion de les rattraper.
Il ne répondit pas à sa soeur. Il se contenta d'acquiescer doucement de la tête contre son épaule. Elle allait le sentir et comprendre sans qu'il n'ait pour cela à desserrer ses lèvres. Histoire de lui signifier un peu plus sa reconnaissance, elle lui pressa un baiser sur la joue. Il crut qu'elle allait filer après cela. Pas hors de la pièce, non, mais il s'attendait à la voir regagner sa place, l'estomac encore plus dénoué par la victoire qu'elle venait de remporter. Elle n'en fit rien cependant. Elle laissa le câlin s'étirer encore un peu et puis, à sa surprise amusée, elle resta là, perchée sur ses genoux. Ça lui fit un effet étrange. Il la trouvait si petite tout à coup. Si jeune. Cela lui rappela qu'il l'était aussi. Qu'il n'avait même pas franchi le cap de la vingtaine. Arya le flatta d'un grand sourire qu'il lui rendit. « Tu devrais peut-être interdire à Mestre Ludwyn de me donner des cours de rhétorique. » Cela la fit rire. Prenant un peu plus racine contre lui, il la regarda faire lorsqu'elle tendit la main pour piocher un morceau de viande, toujours en équilibre sur son perchoir humain. Au bout d quelques instants passés à la regarder, Robb l'imita. Il attrapa un bout de pain qu'il grignota avec un peu plus d'envie que jusqu'alors. Il se sentait un peu plus allégé, un sentiment dont il savait qu'il ne durait pas longtemps. En raison de cette conviction, il n'était que plus important encore de profiter de l'instant présent. « Non » lança-t'il en répons à la plaisanterie de sa soeur. « En des temps comme ceux-là, je serais le dernier des imbéciles d'essayer de me priver d'un esprit aussi aiguisé ! » Il la taquinait, mais dans le fond, il le pensait. Non, Arya n'était pas une lady. Elle n'était en aucunes façons ce que les autres entendaient la voir devenir, mais elle n'en était pas moins source d'une richesse que Robb de comptait pour rien au monde gaspiller. Elle ne devait pas être muselée, enfermée, même par affection. L'amour ne devrait jamais être utilisé comme une excuse pour justifier ce genre de choses.

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 792
Date d'inscription : 08/08/2017

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptyMer 6 Nov - 9:43

So little and yet so annoyingJe savais bien que ce n’était pas très protocolaire de sauter au cou de son frère pour rester assise sur ses genoux comme une petite fille de cinq ans. Bon, en même temps je n’avais pas toujours l’occasion d’être proche de mon frère, de pouvoir me cacher contre lui. Il n’avait pas la largeur d’épaule de notre père, mais il était confortable et rassurant… C’était bien aussi comme ça. J’aimais bien profiter de l’étreinte de mon frère, qui lui aussi semblait ravi de me serrer contre lui. Il fallait bien en profiter… De ces moments suspendus dans le temps, de tout. Profiter simplement l’un de l’autre… C’était bien aussi, d’accord, c’était après l’avoir fait cédé… Mais quand même ! C’était aussi une manière de m’excuser d’avoir autant insisté. Mais c’était autre chose.

Je me mis à manger en restant tranquillement sur les genoux, fort confortable, de mon frère. Je n’avais pas honte de rester contre lui et de profiter de sa présence. Pour une fois qu’on restait juste tous les deux. Je ris à sa remarque et secouais doucement la tête, amusée par la situation. Je haussais un sourcil, taquine. On se taquinait gentiment, comme deux gamins… Comme les deux gamins que nous étions encore. Je posais mon doigt sur le bout de son nez pour le faire loucher en finissant de mâcher mon bout de pain.

« Fais attention, sinon je vais réclamer le rôle d’émissaire Robb. »

Je ris, presque sérieuse, si je parlais si bien, qu’il me nomme son émissaire, j’étais presque sûre que c’était une fausse bonne idée. Je continuais de discuter vivement avec lui en le taquinant gentiment jusqu’à ce que le plateau de nourriture soit finit. Je disparue en lui embrassant la joue, le plateau sous le bras.

***

Je portais deux doigts à mes lèvres pour pousser un petit sifflement. Nymeria couru jusqu’à moi en se faufilant entre les soldats. C’était l’heure du départ, je posais mes affaires sur la croupe d’Éclipse qui s’ébroua toujours tenue par un palefrenier. Je souris à Jon avant de frotter soigneusement Nymeria et de rajuster une dernière fois mon attelle. Je me tournais en entendant mon frère arriver, respectueusement je m’inclinais devant mon seigneur.

« Robb. »

C’était l’heure de partir, je m’attendais presque à une petite remarque amusée de sa part… Que quoi… peut-être pas. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Une dernière mauvaise nouvelle de dernière nouvelle.
:copyright: 2981 12289 0


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptyJeu 7 Nov - 6:47

LUNE 7 MI-SEMAINE 2

so little and yet so annoying



@Arya Stark & Robb Stark

« Fais attention, sinon je vais réclamer le rôle d’émissaire Robb. » Il secoua la tête, un sourire apaisé cornant toujours ses lèvres. Il se sentait bien et ce n'était pas si fréquent que ça depuis son retour dans le Nord. L'impatience de trouver enfin sa place dans la région qui aurait dut le voir grandir avait été douchée par le décès de son père, les responsabilités et l'amas de chaos qu'il avait trouvé au cours des dernières, semaines. Ces débuts en tant que Suzerain le laissaient échevelé et rongé par l'anxiété. Outre l'inquiétude, il était pétris de nostalgie, l'estomac dans les talons, écartelé pour ne pas changer entre deux mondes. Il n'avait parlé à cela de personne. De façon générale, il ne parlait que très peu de Port-Réal à moins qu'on ne le questionne directement à ce sujet et, même dans ces cas-là, il s'employait toujours à délivrer des réponses vagues et superficielles. Il y avait quelque chose de vulgaire à ses yeux dans le fait regretter une cage dont il avait enfin été libéré. Il avait besoin de parler de tout cela, cependant, et peut-être qu'Arya aurait pu être son oreille. Se confier à elle l'intimidait moins que l'idée de se perdre en confidence auprès de sa mère. En fait, plus que cela, Catelyn était la dernière personne avec laquelle il consentirait à aborder largement le passé. Mais pas ce soir, pas maintenant. Robb ne voulait pas aborder de sujets qui ne manqueraient pas d'alourdir l'ambiance. Il voulait juste cela, rester ainsi. Sa soeur perchée sur ses genoux, comme une petite fille qu'il n'avait pas eut le luxe de connaître. C'était tout. Alors il laissa le temps filer un peu, plaisantant avec sa cadette jusqu'à ce que le plateau laissé devant eux ne contiennent plus que des miettes. Une fois le repas achevé, Arya fit mine de se lever et il la laissa faire. Elle lui plaqua un baiser sur la joue pour le saluer et il la regarda filer ensuite. Il resta pour sa part à son bureau. Il se sentait rattrapé par la fatigue tout à coup. Il avait vraiment besoin de sommeil. Peut-être allait-il bel et bien faire appel à Mestre Ludwyn, finalement...

une semaine plus tard
Robb étreignit Jon pour le saluer, leurs deux loups flanqués à leurs côtés. Il ne relâcha son demi-frère qu'à regret. Le jeune loup était habité par une mauvaise impression et s'il déployait des efforts pour le dissimuler, il répugnait à laisser partir le convoi. Il ne pouvait plus reculer cependant. Le témoignage devait être récolté et le voyage avait été minutieusement établi. Il n'était plus question de reculer, plus maintenant. Robb adressa donc un dernier sourire à son frère avant de la regarder filer. Il resta planté sur place jusqu'à ce que Jon quitte son champ de vision. Robb laissa échapper un soupire en baissant les yeux sur son loup. Vent Gris leva la tête vers son maitre, lui renvoyant son regard soucieux. Le nouveau suzerain passa sa main dans l'espèce fourrure de l'animal avant de lever à nouveau ses yeux et de les poser plus spécifiquement sur Arya. Sa petite soeur  allait finalement se joindre à ce convoi, ayant réussi à faire flancher Robb quelques jours plus tôt. Robb se mordit la lèvre. Avait-il pris un décision judicieuse en lui cédant cela ? Il n'en savait trop rien. Il n'avait plus l'impression de savoir quoi que ce soit avec précision. Son existence s'était muée en une suite ininterrompue de doutes. A croire qu'il ne connaîtrait plus jamais que cela : une lente et pénible incertitude. Réfrénant tant bien que mal ses angoisses, Robb alla rejoindre sa soeur qui s'agitait autour de sa jument. Arya se fendit d'une courbette en le voyant approcher, ce qui lui fit doucement secoua la tête. « Robb. » Il lui adressa un sourire qu'il espéra moins crispé que ce qu'il se figurait. Il alla se poster à côté de la jument dont il avait fait l'acquisition pour sa soeur et flatta doucement de sa main l'encolure de l'animal.  «  Tu es prête ? » Interrogea-t'il gentiment sa soeur.

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 792
Date d'inscription : 08/08/2017

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptyJeu 7 Nov - 8:46

So little and yet so annoyingD’accord, Robb avait une tête affreuse, ne dormait-il donc jamais ? Et il était nerveux. Je le voyais clairement… Tout le monde le voyait quand on le connaissait un peu… Soucieux… Je soupirais un peu, Nymeria se frotta à son frère et joua gentiment avec lui pendant que j’étais avec mon frère. J’étais contente de partir pour l’île aux ourses, mais mon cœur n’était pas joyeux… Après tout, je n’y allais pas part plaisir, enfin si, mais j’y allais surtout parce que ma meilleure amie, ma sœur de cœur, n’allait pas bien et que je devais aller la voir, la soutenir. Je n’y allais pas pour passer une semaine tranquille… Et je ne repartirais pas tant qu’elle n’allait pas rien qu’un peu mieux. Je ne savais pas si j’allais lui dire maintenant… Je verrais l’état de Lyanna une fois arrivé. Prête ? Je hochais la tête.

« Oui… Mais je suis nerveuse aussi Robb… J’ai peur dans quel état je vais retrouver Lyanna… Et si… si elle m’en voulait d’avoir tant tardé ? Si… »

Je soupirais en passant une main dans mes cheveux et en baissant les épaules. Je soutiens le regard de mon frère.

« Et si je n’arrivais pas à l’aider ? Que je n’étais pas une si bonne amie que ça ? Qu’est-ce que je vais faire ? »

J’avais aussi besoin de partager les quelques incertitudes que j’avais au creux de mon ventre. Bien sûr si Lyanna refusait ma présence… je repartirais avec Jon… Si… si je n’y arrivais pas… Mais j’avais vraiment peur de ne pas savoir aider ma meilleure amie… Qu’est-ce que j’allais faire sinon ? J’avais peur de ne pas être une aussi bonne amie, une aussi bonne sœur que j’aurais dû l’être. Je tordis légèrement mes doigts. Je voulais toujours y aller bien sûr, plus que tout… Mais j’avais peur… Pour Lyanna, dans quel état allais-je la retrouver ? Avait-elle attenté à sa vie ? Ou quoi que ce soit ? Allait-elle me hurler de partir ? Refuser ma présence ? Je ne savais pas… Je soutiens le regard de mon frère, cherchant un petit conseil ou quoi que ce soit avant de partir.
:copyright: 2981 12289 0


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptyVen 8 Nov - 6:18

LUNE 7 MI-SEMAINE 2

so little and yet so annoying



@Arya Stark & Robb Stark

Durant quelques instants, l'attention de Robb dévia sur les deux loups garous. Comme son maitre, Vent Gris avait été déraciné de sa meute. Si l'animal s'était acclimaté à Port-Réal, il n'y jouissait certainement pas de la liberté que lui permettait désormais le Winterfell. Un loup n'était simplement pas fait pour demeurer dans le Sud. Sur cette pensée, Robb releva la tête vers sa petite soeur. Il s'était attendu à se confronter à la joie d'Arya et il avait espérer en retirer quelques fragments. Tirer du bonheur, même fugace, dans celui animant sa soeur. Mais Arya ne semblait pas si heureuse qu'il l'aurait souhaité. Maintenant qu'elle avait obtenu de lui ce qu'il voulait, son enthousiasme semblait retomber. Robb plissa le front, laissant momentanément ses propres préoccupations de côté pour essayer d'identifier celles de sa soeur. « Oui… Mais je suis nerveuse aussi Robb… J’ai peur dans quel état je vais retrouver Lyanna… Et si… si elle m’en voulait d’avoir tant tardé ? Si… » Il scrutait sa soeur d'un regard doux, ourlé de compassion. « Et si je n’arrivais pas à l’aider ? Que je n’étais pas une si bonne amie que ça ? Qu’est-ce que je vais faire ? » Il secoua doucement la tête. S'il comprenait ses inquiétudes, il doutait qu'elles soient justifiées. En fait non, il savait qu'elles ne l'étaient pas. Robb ne pouvait décemment pas se venter de bien connaître la petite Lyanna Mormont, mais pour l'avoir néanmoins rencontrée, il la savait perspicace et intelligente, peut-être plus même que bien des adultes. Et il fallait être d'une grande sottise pour ne pas voir qu'une amie de l'acabit d'Arya en valait des dizaines. Il n'allait cependant pas formuler sa pensée ainsi. Il craignait que son jugement sur la question ne paraisse biaisé, ce qui ne serait pas dénué de sens. Arya était sa soeur, après tout. Il opta donc pour une autre formulation. « Lyanna est sûrement très bouleversée. Nous avons déjà fait l'expérience de la perte, toi et moi. » Comme toujours à la pensée de leur père, le coeur de Robb se serra. Il se mordit la lèvre et secoua doucement la tête, comme pour se tenir éloigné d'un chagrin pourtant impossible à distancer. « Des morts aussi brutales que celles-ci... » Des meurtres, en fait. « Cela marque les gens et cela peut les rendre un peu... » Il cherchait les mots les plus à-même de retracer fidèlement son chemin de pensées. « Différents, je suppose. Et imprévisibles. Le deuil nous expose à beaucoup d'émotions très vives. » Il y a temps de violence dans la perte, dans le manque et ce d'autant plus quand les causes ne sont absolument pas naturelles. « Elle sera sans doute très triste, peut-être en colère et même furieuse. » Ce n'était certainement pas ce qu'elle avait espéré entendre de sa bouche, mais il n'entendait pas lui mentir. Ce n'était pas ce qu'elle était venue chercher auprès de lui. « Mais tout ça, ça ne sera pas dirigé contre toi. Tu en auras peut-être l'impression, mais il faudra que tu essayes de prendre du recul dans ces moments-là. D'être simplement là pour elle, même quand elle laissera entendre qu'elle n'a pas besoin de ça. » Cela n'allait pas être simple. Il aurait aimé pouvoir l'accompagner pour l'aider à faire face à cette situation, mais elle allait avoir Jon auprès d'elle. C'était, après tout, ce qui avait achevé de convaincre Robb de la laisser se joindre au convoi. Il se fendit d'un sourire un peu altéré par le chagrin et la situation mais qui n'en demeurait pas moins chaud, empli de lumière. « Lyanna a de la chance d'avoir une amie comme toi et je suis persuadé qu'elle en a conscience. » Vent Gris vint loger sa truffe contre la main de Robb et il lui accorda une caresse sans dévier son attention de sa soeur cadette. « Tout va bien se passer, tu verras. » Il aurait vraiment souhaité pouvoir s'en convaincre lui-même.

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 792
Date d'inscription : 08/08/2017

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptyVen 8 Nov - 9:14

So little and yet so annoyingJ’observais mon frère avec attention, c’était maintenant à lui de me donner des conseils comme l’aurait fait mon père. Je n’étais plus une petite fille qui faisait des cauchemars et qui fuyais dans la chambre de ses parents pour avoir un réconfort, mais je restais relativement jeune, si tenté que cela voulait dire quelque chose dans ce monde, alors… malgré tout, j’avais besoin qu’on me guide, qu’on m’explique et qu’on me rassure. Alors, je confiais, peut-être avec quelques hésitations, mes doutes à mon frère. Il fallait bien que je le fasse… Puis quelque part c’était aussi son rôle de grand frère de m’aider… Il avait certes le rôle de seigneur, mais celui aussi de grand frère. C’était… cela devait être compliqué à gérer.

J’écoutais mon frère, les mains croisaient dans mon dos, avec attention. Je me mordis les joues. L’expérience de la perte… J’écoutais, sans bouger, comparant tout ce qu’il disait à ce que nous avions vécu. Pas différent : agressif. Lors du deuil de mon père, je l’avais été, je l’étais encore, plus agressive, plus prompte à m’énerver… Mais il fallait que j’apprenne à vivre avec. Je souris à mon frère en hochant la tête.

« Tu l’as subi mon agressivité… Je crois que je ne serais jamais assez désolé pour toutes les horreurs que je t’ai dit ce jour-là… »

Je lui avais hurlé tout ce que je ne pensais pas, mais j’avais eu besoin de me défouler sur quelqu’un, et ce quelqu’un avait été Robb. Je ne l’avais pas frappé, encore un semblant de retenu, mais je lui avais hurlé dessus, pour rien. Je souris et sautais au cou de mon frère pour une dernière étreinte qui n’avait absolument rien de protocolaire. Je le serrais fort contre moi, en glissant mon nez contre sa peau pour respirer son odeur avant de partir. C’était sans aucun doute animal… Mais moi ça me faisait du bien et c’était rassurant… Je le relâchais avec un sourire avant de lui déposer mes lèvres sur sa joue piquante.

« Allez, ne t’inquiète pas pour nous Robb. Ça va très bien se passer et on sera de retour à la maison sans problème, en bonne santé. Et promis, je t’écrirais pour te donner des nouvelles. Je penserais à toi. Et promets-moi de bien dormir et de bien manger pendant que je ne serais pas là. »

Je lui fis un petit sourire moqueur comme pour l’inviter à se montrer aussi taquin avec moi. Je voulais le faire rire une dernière fois, si bien que je continuais sur ma lancée.

« Et lave-toi bien derrière les oreilles, oublies pas de te raser un peu et fais un peu d’exercice pour pas devenir aussi gras qu’un sanglier et que je ne te batte pas avec une main dans le dos et les yeux bandés. »

Je lui tirais la langue en étouffant un rire pour dissiper le malaise que j’avais posé avec mes questions stupides.
:copyright: 2981 12289 0


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying EmptyVen 8 Nov - 20:14

LUNE 7 MI-SEMAINE 2

so little and yet so annoying



@Arya Stark & Robb Stark

« Tu l’as subi mon agressivité… Je crois que je ne serais jamais assez désolé pour toutes les horreurs que je t’ai dit ce jour-là… » A ces mots, le sourire arboré par Robb se fana un peu. Il n'avait pas pensé au deuil d'Arya en faisant allusion à celui de Lyanna mais les paroles de sa sœur venaient de le projeter de nouveau dans le passé. La mort d'Eddard avait été très difficile à digérer. Outre la peine et le trouble que l'empoissonnement avait causé, Robb avait effectivement dut affronter un nouveau problème en la personne d'Arya. Leur relation était devenue excessivement conflictuelle dans ces instants-là. Robb avait été totalement dérouté par l'attitude de sa sœur. Il n'était pas parvenu à la comprendre et avait pris sur lui pour réceptionner les coups sans broncher. Enfermé dans son propre deuil, il avait essayé de tendre une main vers Arya tout en composant péniblement avec les éclats de haine qu'elle n'avait pas manqué de diriger contre lui. En le choisissant comme réceptacle à sa colère  et compte tenu de tout ce qui se passait à l'époque en parallèle, Arya lui avait rendu la vie difficile, pour ne pas dire même franchement impossible. Heureusement, l'animosité de sa cadette avait finit par se tarir, lui rendant l'air de Winterfell plus respirable. Elle s'était plusieurs fois excusée pour cela et voilà qu'elle remettait cela. Robb appréciait le geste bien sûr, bien qu'il lui ait pardonné depuis longtemps. Cette blessure était pansée. Il parvenait même à en plaisanter désormais ce qu'il ne manqua d'ailleurs pas de faire pour apporter un peu de légèreté. Il se fendit d'une moue de gamin blessé, ses yeux bleus ouverts bien grands de sorte à se donner une expression plus vulnérable. « Tu t'es montrée particulièrement odieuse » marmonna-t'il avant de vite se refendre d'un sourire, histoire de bien lui montrer qu'il n'éprouvait pas de rancune à son égard. Il pouvait composer avec les émotions d'Arya. C'était plus ou moins son rôle d'aîné en fait, même s'il entendait se montrer largement moins conciliant la prochaine fois, si prochaine fois il devait y avoir. Il était son frère  (et Suzerain, accessoirement) après tout, pas une cible qu'elle pouvait viser quand l'envie lui venait pour se délester de trop vives émotions. Il s'apprêtait à ajouter qu'Arya jouissait d'une chance indécente d'avoir un grand frère aussi posé et compatissant, mais elle ne lui en laissa pas le temps. Elle se jeta à son cou, un geste qu'il l'avait souvent vue avoir avec Jon et qu'elle lui réservait de plus en plus également. Ça le faisait toujours sourire. C'était tellement... Et bien, c'était tellement Arya. Plus louve que fille et définitivement pas une lady. Là où une jeune fille bien née aurait dut préférer un baiser ou une sage étreinte, sa petite sœur, elle, laissait ses émotions dicter tant sa voix que ses actions. Elle était brute, nature. Et elle allait lui manquer.

« Allez, ne t’inquiète pas pour nous Robb. Ça va très bien se passer et on sera de retour à la maison sans problème, en bonne santé. Et promis, je t’écrirais pour te donner des nouvelles. Je penserais à toi. Et promets-moi de bien dormir et de bien manger pendant que je ne serais pas là. » Il la serra contre lui un tout petit peu plus fort, ses bras noués dans son dos. Et puis il la lâcha, la laissant reprendre pied sur la tere ferme. « Promis » lui répondit-il, un peu par automatisme. Encore la nuit dernière il s'était levé aux aurores, arraché au sommeil par une nuée de cauchemars, le corps couvert de sueur de s'être endormi sous un monceau de fourrures amoncelées sur son lit. Des détails peu plaisants qu'il entendait bien garder pour lui. « Et lave-toi bien derrière les oreilles, oublies pas de te raser un peu et fais un peu d’exercice pour pas devenir aussi gras qu’un sanglier et que je ne te batte pas avec une main dans le dos et les yeux bandés. » Le tout ponctué pour faire bonne mesure d'un tirage de langue. Vraiment incorrigible.  « Range moi donc cette langue en présence de ton Suzerain, espèce d'animal ! » Lui rétorqua-t'il, espiègle, avant de faire mine de lui mettre un coup de pied au derrière. Il se sentait léger en cet instant. Il savait que ça n'allait pas durer et, en un sens, ça rendait l'instant plus précieux encore. « Allez file. Bonne route. Sois prudente. » Il lui ébouriffa un peu les cheveux en guise de geste d'au-revoir avant de désigner la jument d'un signe de tête, l'invitant par ce geste à grimper dessus. Il était temps que le convoi se mette en route.

DRACARYS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty
MessageSujet: Re: [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying   [FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] lune 7 sem 2 : so little and yet so annoying
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: