RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 9, 10 et 11 est disponible par ici Je suis là ma sœur, je suis enfin là. 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !
En ces périodes de fêtes, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

Partagez
 

 Je suis là ma sœur, je suis enfin là.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 757
Date d'inscription : 08/08/2017

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptyVen 1 Nov - 15:21

Je suis là ma sœur, je suis enfin là.J’avais eu l’impression de me traîner tout le voyage. Je comprenais bien que l’escorte était nécessaire ! Mais par les Anciens que se déplacer avec trente hommes était lent ! J’en devenais dingue ! Et Éclipse, ma nouvelle monture offerte par robe, était proche d’un tempérament fougueux. Elle s’agitait souvent quand elle ne pouvait pas se dépenser comme elle le souhaitait. Mais bref, nous étions enfin arrivés à l’île aux ours, je restais proche de Jon et des hommes de mon frère tant que j’y fus obligée avant de pouvoir m’enfuir. Enfin, m’enfuir. Que nenni, je me dirigeais vers la cabane de Lyanna, le cœur battant.

Je courus, enfin j’essayais, précédée de ma louve, j’avais encore le genou attaché dans l’attelle inventé par le mestre et je boitais encore un peu. Mais je me dépêchais comme je le pouvais en refusant de parler à qui que ce soit, ignorant les quelques regards surpris sur les cicatrices sur mon visage. Cela ferait bientôt un an, elles devenaient de moins en moins visibles, tant mieux. J’avais repris doucement l’entraînement quand le mestre m’en avait donné l’autorisation. Pour l’instant, seul comptait Lyanna, il fallait absolument que je la vois, maintenant, enfin j’étais à ses côtés pour l’aider… Enfin… Je m’appuyais un instant sur ma louve pour reprendre mon souffle. J’essuyais mon front avant de frapper à la porte. Je saluais la servante avant d’entrer ma louve sur mes talons pour me diriger sur ma meilleure amie sans écouter la servante. La voir ainsi me brisa le cœur, qui était déjà en miette.

« Lyanna… »

Sans attendre je me précipitais pour la prendre dans mes bras. Je la serrais contre moi et posais mon front contre le sien en inspirant son odeur, en caressant doucement son visage.

« Je suis là, ma sœur, je suis là… Pardon d’avoir tant tardé… Je suis là ma sœur, je suis là… »

Je la serrais plus fort contre moi en l’observant sans rien savoir quoi dire.
:copyright: 2981 12289 0


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Little Bear
Lyanna Mormont
The Little Bear
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. J9OM2B5Z_o
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. 1FhuL70W_o
Ft : Bella Ramsey
Multi-Compte : Ashter Yarwyck - Roland Vanbois - Oberyn Martell - Snöfrid Harloi
Messages : 425
Date d'inscription : 02/06/2019

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptySam 23 Nov - 0:06



Dream or Reality – Part 1


- Here We Stand ! -



Lyanna se réveillait tous les matins et posait la même question à Alesta.

- Al… Alesta. Est-elle… a… arrivée ?

Ce à quoi, Alesta, qui se faisait plus patiente au vu des médiocres progrès que Lyanna faisait, répondait la même chose chaque jour.

- Non, madame.

En effet, la jeune oursonne avait fait de tous petits progrès ces derniers jours. Elle ne se terrait plus dans un silence de mort. Ce n’était pas encore gagné. Elle refusait toujours d’adresser la parole à qui que ce soit d’autres que sa servante ou le mestre qui avait réussi, quant à lui, à la faire manger, ce qui relevait de l’exploit. Elle était toujours en fauteuil et ne marchait pas, ne pouvait pas encore se lever. Elle était trop faible encore mais le mestre était confiant quant à l’amélioration de son état. La jeune Lyanna avait eu la visite de plusieurs membres de sa famille depuis qu’elle était tombée gravement malade. Chaque jour, son rituel du matin consistait à se repasser les différentes interventions de ses sœurs. Elles avaient eu des mots dures à son encontre, avaient tenté de la faire réagir. Elles avaient plus ou moins réussi mais cela demandait tellement d’énergie, la petite oursonne avait du mal à remonter cette pente fortement glissante. Les mots de Jorelle, Dacey ou encore Alysane rythmaient son rituel du matin et la hantaient chaque instant de sa misérable existence. Quant à Maege Mormont, elle apparaissait dans les moments les plus douloureux et dans les cauchemars. Lyanna ne cessait de voir sa mère mourir, toutes les nuits. Elle ne se souvient même plus de ce que cela fait de rêver. Elle était à bout, elle était fatiguée, mangeait peu, bougeait peu. Les progrès étaient très minces et peu significatifs. Néanmoins, Alesta remarqua que depuis quelques jours, Lyanna semblait aller… bien. Plus ou moins. La servante apprit alors au détour d’un couloir qu’une délégation de Winterfell était en route et arriverait deux jours après. Lyanna allait retrouver sa sœur, la jeune Louve. Enfin...

A..Al… Alesta !!! Al… Ale…

Lyanna avait le souffle coupé. Elle forçait pour que sa servante puisse l’entendre. Celle-ci vient immédiatement dans la chambre de l’oursonne en courant. Elle découvrit alors, horrifiée, que l’oursonne était à terre, son fauteuil non loin d’elle. Elle n’eut pas besoin de lui demander ce qu’il s’était passé, c’était évident. En effet, Lyanna avait voulu se lever et marcher. Elle était encore trop faible. Elle n’aurait pas dû essayer seule. Alesta pensa alors que la jeune dame voulait être présentable pour Arya qui arrivait aujourd’hui. L’aidant à se remettre dans le fauteuil, la jeune servante apporta un mouchoir et essuya les larmes de Lyanna qui pleurait et sanglotait. Elle s’insultait, se disait incapable et idiote. Alesta la fit taire et lui interdit de dire cela d’elle. Une fois la crise de larme passée, la servante prépara la jeune dame. La délégation devait sûrement être déjà là et nul doute faisait qu’Arya allait se rendre immédiatement auprès de son chevet. Scrutant l’horizon, Lyanna se laissa faire, laissant sa servante la coiffer, lui mettre de beaux habits, lui essuyer les larmes qui coulaient toutes seules. Il était hors de question qu’Arya la voit faible déjà qu’elle ne supportait plus son fauteuil. Mais Lyanna était forcée de constater que son état était sérieux et qu’il fallait vraiment qu’elle reprenne le contrôle, que son chagrin n’avait que trop d’emprise sur son esprit. Mais l’heure n’était pas prompte à cela puisque l’on vient toquer à la porte. Lyanna ne voulut pas regarder et se concentra sur le paysage tandis qu’Alesta ouvrit la porte salua la jeune Louve qui fit son entrée et les laissa seule à seule.

- Lyanna…

Lyanna ne répondit pas mais la voix de sa jeune amie, sa sœur de cœur, lui réchauffa le sien. Elle se laissa prendre dans les bras et apprécia le moment. Elle tenait. Elle devait tenir. Mais les mots d’Arya eurent raison de la fierté de Lyanna.

- Je suis là, ma sœur, je suis là… Pardon d’avoir tant tardé… Je suis là ma sœur, je suis là…

Les larmes s’échappèrent d’elles-mêmes. Lyanna n’avait plus de force et se laissa aller à quelques sanglots. Sa sœur était là, en chair et en os. Ce n’était pas un énième rêve, une énième déception, un énième cauchemar. Elle reprit son calme et indiqua alors la chaise vide ou le lit à sa sœur, incapable de dire quoi que ce soit, incapable de sortir un seul mot, pas même le nom de cette jeune dame qu’elle aimait tant et qui représentait tellement pour elle. Les larmes coulaient mais les sanglots s’estompèrent. Son regard mouillé plongea dans celui d’Arya. Elle était si heureuse d’être là. Elle avait alors pris sa main et ne la lâchait plus. Elle n’avait eu la force que pour faire geste. Dans le silence le plus total, elle finit par lui sourire.


#AACE3A : Lyanna Mormont
#C44C51 : Alesta
#000066 : Arya Stark

Code by Sleepy




I'm Lyanna Mormont, daughter of Maege Mormont and Here I Stand !

Awards 2019:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 757
Date d'inscription : 08/08/2017

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptySam 23 Nov - 10:34

Le long, moyen ou grand titre du rp

Lyanna avait maigris je le sentais en la prenant dans mes bras. Et ce n’était pas ses beaux habits et sa tenue soignée qui pourrait véritablement me le cacher. Je connaissais trop bien Lyanna. Je la sentis rendre mon étreinte sans rien dire de plus que j’étais là. Je serais là pour longtemps, hors de question de repartir tant qu’elle n’irait pas bien. Je la laissais aller dans mes bras sas rien dire. Je caressais doucement ses cheveux en la berçant doucement contre moi. Hors de question de la laisser tomber. Je continuais de la bercer en restant tout contre elle. Je pris son visage entre mes mains en lui caressant les joues, essuyant ses joues au passage. Je soutiens son regard et enveloppais sa main quand elle prit la mienne. Je tirais à moi une chaise pour restes toute proche de Lyanna.

Sa main était faible, Lyanna entière était faible… le deuil l’avait frappé avec violence. Elle semblait presque aussi faible que moi lorsque j’avais été blessé. Le deuil… On ne m’avait pas vraiment laissé le temps de le faire… Trop de chose à faire, à gérer puisque il fallait faire cette fête des moissons. Et puis… Et puis moi je l’avais vu mourir sous mes yeux, « agoniser ». Elle cela avait été brutal, puis elle n’avait qu’une mère… Le choc n’était pas tout à fait le même. Je ne dis rien pendant un moment en caressant doucement sa main. Son sourire me fit chaud au cœur, j’observais avec attention mon amie. Qu’est-ce que je pouvais faire de plus ? Je serrais tout doucement sa main avant de lui prendre l’autre. Je voulais qu’elle sente que j’étais là… J’étais vraiment là. Je soutiens son regard, je ne savais pas quoi lui dire… Est-ce que je pouvais lui dire qu’elle avait maigri ? Elle avait pas besoin de ça. Nymeria se glissa près de nous et posa sa grosse tête pleine de poil sur les genoux de ma sœur de cœur. J’attendis simplement que Lyanna parle… Qu’elle accepte de me parler. Je lui soufflais

« Je ne partirais pas Lyanna, je te le jure. »
Codage par Libella sur Graphiorum


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Little Bear
Lyanna Mormont
The Little Bear
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. J9OM2B5Z_o
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. 1FhuL70W_o
Ft : Bella Ramsey
Multi-Compte : Ashter Yarwyck - Roland Vanbois - Oberyn Martell - Snöfrid Harloi
Messages : 425
Date d'inscription : 02/06/2019

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptyJeu 5 Déc - 23:18



Dream or Reality – Part 2


- Here We Stand ! -



Lyanna doutait encore de la réelle présence d’Arya Stark dans sa chambre. Pourtant, elle la touchait, lui avait pris la main. Cela semblait si réel. Mais Lyanna en doutait. Depuis plusieurs semaines, elle voyait sa mère, Maege et celle-ci était morte. Qui sait ce que son mal pouvait lui créer comme autre hallucination. Elle avait vu passer toutes ses sœurs. Jorelle. Dacey. Alysane. Lyra était la seule qui demeurait absente. Et Lyanna n’avait aucun souvenir d’où elle était. Elle perdait des bouts de mémoires, elle ne savait plus faire la différence entre le réel et le rêve. Néanmoins, le mestre avait constaté des progrès. Des petits progrès mais le plus gros restait à faire. Elle ne marchait pas, se nourrissait très peu et parfois renvoyait ce qu’elle avalait. Elle était terrassée par la fatigue, le chagrin et la colère qui ne cessaient de la torturer. Mais une chose avait changé depuis ce terrible jour de l’annonce tragique. Lyanna voulait remonter la pente. Il y avait bien évidemment des jours avec et des jours sans mais la volonté était là, au fond d’elle. Elle la sentait grandir en elle. Alternant des jours de volonté et des jours de crise, Lyanna espérait que la venue d’Arya se concrétise. Sa présence seule pourrait l’aider à surmonter cette épreuve. Ses sœurs ne lui avaient pas tourné le dos mais elles avaient d’autres affaires à régler. Dacey était seigneur maintenant. Jorelle lui avait dit qu’elle ne la regarderait pas mourir. Alysane a ses enfants et Edrick. Lyra était absente – pour l’instant puisque Lyanna ne savait que sa sœur était sur l’île, arrivée en même temps qu’Arya – et Lyanna ne voulait de toute façon voir personne. La colère envers les membres de sa famille, envers Marthe, envers Alysane, envers Dacey, envers Edrick… avait laissé place à la honte et la culpabilité. Les yeux plein de larmes, Lyanna baissa le regard, n’osant plus regarder sa sœur.

- Je ne partirais pas Lyanna, je te le jure.

Elle était vraiment là. Ce n’était pas un rêve où Lyanna pourrait sourire, rire, courir, sauter, jouer et s’amuser avec Arya mais ce n’était pas non plus un cauchemar où la petite oursonne pourrait tomber, pleurer, voir sa mère, mourir, ne plus rien voir. Gardant la main dans la sienne, Lyanna ravala ses larmes, releva la tête. Son regard plongé dans l’horizon, elle se convainc de faire un effort. Pour Arya. Elle serra sa main afin d’indiquer à Arya qu’elle était là, que sa sœur n’était pas encore perdue et que l’espoir de la guérison était bien présent. C’est à ce moment précis que Nymeria vint poser sa tête sur les genoux frêles de la petite oursonne. Lyanna fut surprise et décrocha un second sourire en voyant la Louve. Elle était si belle, à l’image de sa maîtresse sur laquelle elle posa de nouveau les yeux. Des larmes se formèrent. Son visage faisait du bien. Lyanna était pour la première fois depuis la fin de lune 6 qui remontait déjà à cinq semaines, heureuse et entrevoyait un avenir possible. Toujours en tenant la main de sa sœur de cœur, elle prononça difficilement ses premiers mots.

- Ar… Arya… J… Je… Je suis… heureuse… de te voir… enfin. Ta… pré… présence… me fait… chaud au cœur… s… si… tu savais…

Sa voix avait changé et cela la jeune Louve ne pouvait passer à côté. Lyanna espérait ne pas trop lui faire peur. Le mestre lui a dit il y a quelques jours que sa voix reviendrait à la normale à force de travail et d’exercices. Il était si bienveillant et bon avec la jeune oursonne, cela renforçait leur lien déjà proche. Un nouveau sourire vint s’afficher difficilement sur le visage amaigri de Lyanna. Elle était si heureuse de voir Arya. Elle espérait que la jeune Stark reste le plus longtemps possible à ses côtés.


#AACE3A : Lyanna Mormont
#000066 : Arya Stark

Code by Sleepy




I'm Lyanna Mormont, daughter of Maege Mormont and Here I Stand !

Awards 2019:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 757
Date d'inscription : 08/08/2017

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptyVen 6 Déc - 9:07

Je suis là ma sœur, je ne te laisserais plus

Lyanna… Mon cœur souffrait de la voir ainsi et je me doutais que cela avait été mon état pendant de longues lunes après mon attaque. Et je sentais la culpabilité me frapper de pleins fouet aux souvenirs de ma mère et de ma famille face à moi. J’inspirais profondément pour ne pas me mettre à pleurer. Ma sœur n’avait pas besoin de moi ainsi. Elle avait besoin de moi forte. Je lui rendis son sourire et pressais mes lèvres contre ses doigts sans rien dire de plus. Je restais surprise de sa voix, mais je ne montrais rien. Pas de jugement, elle avait juste besoin de soutien. Elle avait juste besoin de moi. Je serrais tout doucement ses doigts.

« Je le vois dans tes yeux ma sœur. Je le devine. Ne t’inquiète pas, je ne partirais pas de si tôt. Je resterais aussi longtemps que possible. »

Je gardais sa main dans la mienne alors que Nymeria glissait son museau sous l’autre main de Lyanna. Je regardais mon amie avant de me mettre à lui raconter comment j’avais réussis à convaincre Robb après neuf tentatives ratées. Je voulais quelque part m’excuser du temps que j’avais pris à venir… Mais il avait fallut convaincre Robb, et comme elle pouvait l’entendre cela n’avait pas été tâche facile, jusqu’à trouver la faille, y planter mes crocs et l’ouvrir en grand pour m’y faufiler. Bon, j’avais utilisé mes blessures… Pas sûre que cela fut très… aimable de ma part, mais c’était la seule manière que j’avais trouvé pour le faire craquer.

« Et comme tu vois, à forcer d’insister… Je suis enfin ici, mais j’ai cru que j’allais devoir le menacer de partir seule à cheval. Surtout que c’est même lui qui m’a offert ma nouvelle jument. Elle est belle avec une robe couleur crème. Je l’ai appelé Éclipse. »

Je restais silencieuse un instant, tenant toujours ma main dans la sienne.

« Est-ce que tu veux que je t’aide à marcher jusqu’à dehors ? Je peux faire quelque chose pour toi ? »

N’importe quoi pour l’aider, la soulager un instant… Je caressais doucement son visage en embrassant à nouveau ses doigts.
Codage par Libella sur Graphiorum


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Little Bear
Lyanna Mormont
The Little Bear
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. J9OM2B5Z_o
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. 1FhuL70W_o
Ft : Bella Ramsey
Multi-Compte : Ashter Yarwyck - Roland Vanbois - Oberyn Martell - Snöfrid Harloi
Messages : 425
Date d'inscription : 02/06/2019

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptyJeu 19 Déc - 23:24



Dream or Reality – Part 3


- Here We Stand ! -



Et voilà que Lyanna sombra de nouveau dans le silence. La phrase qu’elle avait tenté de dire à son amie l’avait épuisé. Elle faisait beaucoup d’effort quand elle devait parler. Elle sentait toute sa gorge se contracter, à force cela lui faisait mal. Mais pour Arya, pour sa meilleure amie, pour sa sœur, elle voulait faire un effort. Ses yeux, cernés et un peu rouges par les pleurs incessants – surtout la nuit, quand elle ne faisait pas de cauchemars – fuirent Arya puis la regardèrent par moment. Elle sentit les doigts d’Arya se resserrer dans sa main. C’était vrai. Elle était là. Elle était vraiment là. Lyanna plongea alors plus longuement son regard dans celui de son amie. Elle était si heureuse de la voir ici. Puis, elle se rappela alors tous les moments passés avec elle, tout ce qu’elles avaient pu se dire. Elle fut alors attirée par le son de sa voix et tenta de se concentrer uniquement sur ça.

- Je le vois dans tes yeux ma sœur. Je le devine. Ne t’inquiète pas, je ne partirais pas de sitôt. Je resterais aussi longtemps que possible.

C’était rassurant pour Lyanna, de savoir qu’Arya ne comptait pas partir. Elle l’enchaînerait si elle avait la force. Elle lui sourit, sincèrement, difficilement. Lyanna était traversée par d’innombrables pensées et flashs tandis qu’Arya continuait à parler. Sa présence lui faisait tellement de bien et lui rappelait à la fois tout ce qu’elle avait pu vivre, tout ce que Lyanna faisait avant ce jour tragique il y a près de deux lunes maintenant. Sa main libre tint l’accoudoir de son fauteuil fortement. Derrière la joie que lui procurait la présence de son amie et de sa jeune louve, Lyanna ressentait encore son chagrin et sa colère. Ils la dévoraient de l’intérieur et elle tentait de lutter pour qu’ils ne refassent pas surface. C’était dur et son esprit était encore fragile et faible. Elle tenait bon, tentait de se concentrer sur la voix d’Arya. Elle avait par moment ce genre de petite crise interne. Cela durait plus ou moins longtemps et le mestre lui avait conseillé de se concentrer sur une chose pour que ça passe. La voix d’Arya était douce et cela l’apaisait mais la crise semblait plus forte ce jour-là...

- Et comme tu vois, à forcer d’insister… Je suis enfin ici, mais j’ai cru que j’allais devoir le menacer de partir seule à cheval. Surtout que c’est même lui qui m’a offert ma nouvelle jument. Elle est belle avec une robe couleur crème. Je l’ai appelé Éclipse.

- Ar…

Sa voix ne portait pas. Arya n’avait d’ailleurs pas du entendre. Lyanna sentait qu’elle perdait le contrôle. Pourtant, elle réussissait à rester concentrer sur ce qu’Arya disait. Elle sentait les gouttes s’accumuler sur son front, sa main droite se crisper et s’accrocher fermement tandis que son bras se raidissait. Elle ne souriait plus et serrait plus fort la main d’Arya. Elle espérait tout de même ne pas lui faire mal. Puis Arya se tut quelques instants. Lyanna détourna le regard, reprenant alors le contrôle. Elle étouffait de l’intérieur et sentait les larmes monter. Lyanna ne cessait de se dire qu’elle devait être forte devant Arya, qu’elle ne devait pas faillir. Puis, le silence fut de nouveau brisé par Arya.

- Est-ce que tu veux que je t’aide à marcher jusqu’à dehors ? Je peux faire quelque chose pour toi ?

Lyanna lâcha la main de son amie et se retourna alors vers elle. Les larmes s’échappaient toute seule. La crise la consumait, les pensées noires l’envahissaient. Elle n’avait pas été assez forte. Elle se sentait bête et faible. Face à Arya, Lyanna pensait pouvoir être forte mais ses pensées l’avaient rattrapé. Finalement, elle se demandait si elle avait vraiment envie de remonter cette pente. Dacey, Alysane, Jorelle, Ormund. Ils étaient tous venus et d’autres venaient encore et viendraient encore pour tenter de faire bouger la petite Mormont mais elle semblait s’être enfermée dans un cercle vicieux. Elle semblait aller bien ce matin-là quand elle se réveilla. Même Alesta, la servante, l’avait trouvé plutôt radieuse. Mais la fatigue la rattrapait, l’assommait, lui faisait perdre la raison. Elle n’eut qu’une réponse pour Arya.

- Ar… Arya… ai… aide… moi…


#AACE3A : Lyanna Mormont
#ffccff : Arya Stark
#C44C51 : Alesta

Code by Sleepy




I'm Lyanna Mormont, daughter of Maege Mormont and Here I Stand !

Awards 2019:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 757
Date d'inscription : 08/08/2017

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptyVen 20 Déc - 8:42

Je suis là ma sœur, je ne te laisserais plus

Je restais pétrifiée une seconde devant Lyanna, j’y voyais le spectre de ma propre douleur dans ses yeux. Je me levais vivement, mon genou protesta, mais je m’en fichais. Je saisis Lyanna dans mes bras et la soulevai de son fauteuil en claquant la langue à l’intention de Nymeria qui appuya de l’autre côté pour m’aider à la portée, je n’avais pas assez de force pour la tenir debout seule. Je caressais doucement son visage d’une main, de l’autre je la tenais contre moi. Je caressais doucement son front couvert de sueur que j’embrassais doucement.

« Je suis là Lyanna, regarde-moi, je suis là. Ne me quitte pas des yeux Lyanna, je suis là, je suis prêt de toi, je ne te quitterais pas. Regarde-moi. Ne me quitte pas des yeux. »

Je l’obligeais à bouger, à marcher jusqu’à son lit où je l’assis délicatement avant de reprendre son visage dans mes mains et d’essuyer doucement son visage. Je glissais ma main dans la sienne en la gardant contre moi.

« Si tu veux frapper, frappe-moi. Si tu veux crier, crie sur moi. Si tu veux serrer quelque chose, serre ma main, aussi fort que tu le pourras. Je ne bouge pas. Je serai toujours à tes côtés. Je te le jure, je ne t’abandonnerais jamais ma sœur. »

Je ne savais pas quoi faire d’autre si ce n’était tenter de l’aider à vider son sac d’une manière ou d’une autre. Alors autant qu’elle se défoule sur moi. Nymeria était attentive. Je resterais planter tout près de ma sœur prête à me prendre une avalanche de coups, d’injures ou tout ce qu’elle voulait, mais je ne bougerais pas . Nymeria non plus. Même si elle était très attentive à ce qu’il se passait avec Lyanna. Comme-ci elle avait peur que cette dernière ne se fasse du mal. De toute manière : elle n’avait pas accès à mes armes.
Codage par Libella sur Graphiorum


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Little Bear
Lyanna Mormont
The Little Bear
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. J9OM2B5Z_o
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. 1FhuL70W_o
Ft : Bella Ramsey
Multi-Compte : Ashter Yarwyck - Roland Vanbois - Oberyn Martell - Snöfrid Harloi
Messages : 425
Date d'inscription : 02/06/2019

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptyMar 24 Déc - 12:05



Reborn – Part 1


- Here We Stand ! -



- Je suis là Lyanna, regarde-moi, je suis là. Ne me quitte pas des yeux Lyanna, je suis là, je suis près de toi, je ne te quitterais pas. Regarde-moi. Ne me quitte pas des yeux.

Les yeux baignés de larme, Lyanna laissa échapper un sanglot mais se retenait. Elle ne voulait pas paraître faible. Elle voulait rester forte. Pour ses sœurs. Pour ses neveux et nièces. Pour Arya. Pour sa mère, Maege. Elle lui manquait tellement. Mais elle devait avancer sans elle désormais. Plusieurs premiers pas avaient été faits. Il fallait que Lyanna continue. Des efforts et des progrès eurent lieu depuis la toute première visite qu’elle reçut, celle de Jorelle au début de la lune passée. Désormais, elle parlait, bien qu’encore hésitante ou bégayante par moment. Elle allait dehors, profitait des paysages nordiens de l’Île-aux-Ours. Néanmoins, elle se tenait encore éloignée de ses sœurs, de sa famille, d’Edrick et de Marthe. Elle avait encore peur de leur regard et ce malgré la visite plus que bénéfique d’Alysane quelques jours plus tôt. Mais Arya Stark, sa sœur de cœur, était là désormais. Elle allait pouvoir l’aider. Elle voulait être aidée. Alesta et Ormund étaient désemparés par l’état de Lyanna certains jours. Il était indéniable, selon le mestre toujours, que Lyanna ne serait plus jamais la même une fois la santé retrouvée. Elle était forte, c’était une Ourse mais la mort de Maege avait provoqué une blessure incurable. Si le physique pouvait être réparé, soigné, guéri, le psychologique était une toute autre histoire. Lyanna aurait des séquelles mentales pendant longtemps. Cela ne l’empêcherait pas de vivre, bien au contraire et Ormund espérait bien que ces troubles se tassent au fil des années. Lyanna était jeune et sortirait de cette épreuve encore plus forte que jamais.

Sans s’y attendre, Arya l’obligea à bouger. Elle la prit sous les bras, la soutint et l’aida à marcher jusqu’au lit. Lyanna ne disait rien mais elle avait terriblement mal aux jambes. Lorsqu’elle fut assise sur le lit, elle eut un grand sourire. Arya lui essuya le visage plein de larmes. Elle voulait paraître pour sa sœur mais n’y parvenait pas. Ses larmes coulaient toutes seules. Son corps la faisait souffrir et le sourire se changea bientôt en grimace. Il fallait que la crise passe, que son corps reprenne des forces et comprenne qu’il fallait se remettre en marche. Arya la tint alors dans ses bras, glissant sa main dans la sienne. Les deux sœurs se tenaient là, l’une contre l’autre. La chaleur émanant de la jeune louve réchauffait le cœur meurtri de Lyanna. Nymeria de son côté, observait la scène de loin. Elle s’était assise devant le lit, laissant les deux se retrouver, être là pour l’autre bien que ça soit plus Arya qui soit là pour Lyanna que l’inverse.

- Si tu veux frapper, frappe-moi. Si tu veux crier, crie sur moi. Si tu veux serrer quelque chose, serre ma main, aussi fort que tu le pourras. Je ne bouge pas. Je serai toujours à tes côtés. Je te le jure, je ne t’abandonnerais jamais ma sœur.

À ces mots, Lyanna se recula quelque peu, plongea son regard dans celui de son amie. Elle était parfaite. C’était sa présence qui lui fallait finalement. Une présence qui lui fasse comprendre les raisons de vivre. Lyanna aurait pu le sentir auprès de ses sœurs ou d’Alesta ou du mestre mais sa vision était biaisée. Elle ne les voyait pas comme elle devrait. Contrairement à Arya qu’elle dévorait des yeux. Son amie et sœur avait fait le trajet de Winterfell à l’Île-aux-Ours rien que pour elle. Grâce à Robb, Arya avait pu venir en aide à son amie. Les yeux ruisselant une nouvelle fois, le visage fatigué, la main dans la sienne, Lyanna ferma alors les yeux et se redressa, se mettant alors debout devant Arya. Toujours les yeux fermés, elle entrevit la silhouette de Maege Mormont. Elle était comme figée dans le temps. Lyanna pleurait mais laissait ses larmes couler. Elle prit la deuxième d’Arya et serra fort les deux mains. Elle sentait ses jambes fébriles et faibles. Elle ne savait pas combien de temps elle resterait debout mais elle forçait, elle résistait à la douleur. Cela lui faisait mal, si mal qu’elle avait envie de crier. Et c’est ce qu’elle fit au bout de quelques minutes. Et comme si elle sentait ce qui se passait, Nymeria se positionna devant la porte de la chambre. Personne ne pouvait donc entrer. Les deux sœurs ne pouvaient donc pas être dérangées. Lyanna cria de toute ses forces, sanglotant, pleurant, relâchant toute la pression avant de s’écrouler sur le lit emportant avec elle Arya. Son cri était venu de si loin, elle en avait mal à la gorge. La silhouette de sa mère disparut et la petite oursonne rouvrit les yeux. Ils étaient rouges et mouillés. Elle les essuya et se redressa, s’asseyant sur son lit, faisant face à Arya. Ces longues minutes furent intenses, libératrices, révélatrices. Crier avait fait du bien. Lyanna se sentait bizarre, avait mal à la gorge, aux jambes, aux mains, aux yeux mais elle sentait qu’un poids se libérait en elle. C’était un véritable nouveau pas vers la guérison après quelques jours de stagnation. La présence d’Arya y était pour quelque chose, c’était une certitude.

- Mer… ci… Ar… Arry… Arya…

Ce n’était bien évidemment que le début. Tout n’allait pas se régler en quelques minutes mais les progrès s’accumulaient et Lyanna le sentait. Malgré les jours sans encore trop nombreux, elle sentait qu’elle allait dans la bonne voie et qu’avec Arya à ses côtés, elle y parviendrait plus rapidement. Le silence fut alors brisé par quelqu’un qui frappa à la porte fortement. Nymeria se redressa et attendit un ordre de sa maîtresse. Lyanna ne pouvait plus parler, elle avait vraiment trop forcé. Quant à la personne derrière la porte, elle fut immédiatement reconnaissable.

- Lyanna ??!!!


#AACE3A : Lyanna Mormont
#ffccff : Arya Stark
#C44C51 : Alesta

Code by Sleepy




I'm Lyanna Mormont, daughter of Maege Mormont and Here I Stand !

Awards 2019:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 757
Date d'inscription : 08/08/2017

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptyMar 24 Déc - 12:29

Je suis là ma sœur, je ne te laisserais plus

Je ne savais plus quoi faire pour aider Lyanna, alors je faisais tout pour rouvrir la blessure qui avait mal cicatrisé et pour en vider le pue. Quitte à moi-même en être blessé et touché. Il fallait que je fasse tout ce que je pouvais pour l’aider. C’était le minimum de ce que je pouvais faire, de ce que je devais faire. Alors je faisais tout, je la faisais bouger, je la ferais se sentir mieux d’une manière ou d’une autre. Pour l’aider, quitte à ce qu’elle me frappe, qu’elle tente de me faire du mal. Mais elle était tellement fragile… Elle ne pourrait pas me faire du mal. Et cela me brisait le cœur. Lyanna était une guerrière… Pas une petite chose fragile… Et elle me renvoyait des images de moi-même à la mort de mon père ou quand j’avais été blessé.

Je la vis se lever et je sentis ses doigts serrer mes mains alors qu’elle pleurait à chaud de larme. Je ne bougeais pas, Nymeria se colla contre la porte. Je serrais doucement ses doigts pour lui montrer que j’étais là. Que j’étais encore et toujours là. J’attendais, le cœur battant en serrant toujours ses doigts. Le hurlement de pur détresse me fit sursauter, mais je ne bougeais pas. Attendant qu’elle se calme. Je l’écoutais hurler sa douleur, sa tristesse sans bouger. Je l’accueillis dans mes bras quand elle me tomba dessus. Je passais tendrement mes doigts dans ses cheveux en la berçant tout doucement. Je déposais un baiser sur sa joue en essuyant doucement son visage quand elle se redressa. Je posais doucement une main sur sa joue en la caressant. Je pris à nouveau ses mains dans les miennes pour les réchauffer.

« Il n’y a pas de mal ma sœur. »

Je me tournais vers la porte quand on frappa à l’en briser. Nymeria m’observa et je lui désignais Lyanna, elle trottina et grimpa sur le lit pour se coucher à moitié contre elle et lui lécher le visage avec un petit gémissement. Je me levais avant de me diriger vers la porte pour ouvrir à la servante. Je lui souris gentiment avant de parler à voix basse.

« Tout va bien. Lyanna a juste évacuer un peu de douleur et de tristesse, elle ne s’est pas blessée ou quoi. Pourriez-vous amener du lait chaud avec du miel et de quoi manger pour nous deux et Nymeria s’il vous plaît ? Je crois que cela nous fera du bien. »

J’observais Lyanna qui semblait plus fragile de Ryckon. Je remerciais la servante avant de refermer la porte pour aller ouvrir les fenêtres laisser un peu d’air frais et de lumière rentrer dans la pièce. Je reviens m’asseoir près de Lyanna et entourai ses épaules d’un bras protecteur.

« On va réussir, ensemble, à guérir. Je resterais avec toi aussi longtemps qu’il le fasse. »

Je caressais doucement son front et Nymeria resta contre nous à guetter le moindre bruit et le moindre changement d’émotion de Lyanna n’hésitant pas à fourrer sa truffe dans son cou.
Codage par Libella sur Graphiorum


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Little Bear
Lyanna Mormont
The Little Bear
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. J9OM2B5Z_o
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. 1FhuL70W_o
Ft : Bella Ramsey
Multi-Compte : Ashter Yarwyck - Roland Vanbois - Oberyn Martell - Snöfrid Harloi
Messages : 425
Date d'inscription : 02/06/2019

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptyJeu 26 Déc - 21:29



Reborn – Part 2


- Here We Stand ! -



Après avoir crié et libéré sa rage, les choses allèrent très vite. Lyanna était si fatiguée qu’elle ne vit pas Arya s’adresser à une Alesta plus qu’inquiète. Arya lui demanda de quoi manger et boire et elle avait bien raison. Même si elle ne ressentait plus d’appétit ni de soif depuis quelques semaines, Lyanna savait qu’elle devait manger et elle devait profiter de ce jour avec. La louve d’Arya était posée à ses côtés et elle lui caressait la tête. Lyanna souriait. Les larmes étaient présentes mais ne coulaient pas. Son corps lui faisait mal mais elle allait bien, elle supportait. La servante revint assez vite et Arya la remercia sans la faire entrer dans la chambre. Lyanna ne la vit pas mais la jeune femme ne se fit pas prier. Elle qui s’occupait de la petite oursonne depuis maintenant deux ans et avec plus de précaution ces derniers temps, était fatiguée et avait bien besoin de repos. C’est ce que faisait Alesta lorsqu’une sœur ou le mestre ou une autre personne venait la voir. La pauvre accumulait énormément de fatigue à s’occuper tous les jours de la petite dernière de feu Maege Mormont. Arya revint ensuite auprès de sa jeune amie, s’installa à ses côtés et l’entoura de ses bras. Lyanna, elle, se nicha dans les bras de sa sœur de cœur, la louve toujours à leurs côtés. Sa présence lui faisait vraiment du bien. Elle n’en oubliera pas de remercier Robb dans une prochaine lettre.

- On va réussir, ensemble, à guérir. Je resterais avec toi aussi longtemps qu’il le fasse.

Lyanna souriait et appréciait la présence des deux dans sa chambre. Une étape avait été passée et elle était prête, pour l’instant, à passer à la suite, à aller mieux. Après quelques minutes passer dans ses bras, Lyanna se releva, avec mal, et se dirigea vers son fauteuil. Heureusement, il était non loin du lit. Elle avait bien failli tomber à terre mais elle pouvait compter sur son amie qui restait à ses côtés. De nouveau dans son fauteuil, elle invita donc Arya à manger un peu à table, la table qui lui servait de bureau. Lyanna se forçait. Elle n’avait clairement pas faim. Néanmoins, elle faisait un effort, se répétant les mots de la jeune Stark dans sa tête. Elles allaient réussir ensemble. Lyanna était plus forte avec elle. Lyanna se reposait sur elle et pouvait accomplir de grandes choses. Elle était là pour ça et elle ne partirait pas avant d’avoir réussi à remettre Lyanna sur pieds. La jeune oursonne, regardant l’extérieur, la forêt, la rivière, écoutant les oiseaux, le vent qui soufflait légèrement, se tourna vers Arya toute souriante et lui demanda.

- Arya… ce… ça… te dit… d… de sortir ?

Elle but alors une gorgée de lait chaud avec une touche de miel. Elle adorait ça et même si son corps n’en voulait pas, elle le forçait à l’ingurgiter. Cela réchauffait sa gorge, elle adorait la sensation. Elle eut une larme qui s’échappa en repensant à Maege qui lui préparait souvent ce genre de petite collation ou bien ce breuvage chaud quand elle est malade et alitée. Elle gardait néanmoins son sourire. Elle devait être forte. Pour elle. Pour Arya. Il fallait qu’elle surmonte cela, qu’elle surmonte tout ce qu’elle enfermait en elle depuis maintenant plus d’une lune. C’est ainsi qu’elles sortirent de la chambre, Nymeria les suivant. Dehors, le vent était frais mais elles étaient bien couvertes. Cela faisait du bien. Toute menue, toute retranchée dans son fauteuil, Lyanna souriait, regardait autour d’elle les paysages, le ciel, les animaux au loin, les gens qui passaient et qui la saluaient. Il y a même une dame, une vieille qui s’arrêta juste pour lui prendre la main. Lyanna lâcha une larme en voyant le regard compatissant de la vieille dame sur elle. Elle posa sa main sur la sienne et, bien qu’elle ne puisse sortir un mot, elle lui fit comprendre qu’elle la remerciait. Après qu’elle fut partie, Lyanna essuya son visage et demanda à Arya de s’arrêter quelques mètres plus loin. Là, elle fit signe à son amie de se mettre à son niveau et de contempler le paysage de l’Île-aux-Ours avec elle.

- N’est-ce pas… pas… magni… magnifique ? Ma… Ma… Maman adorait cet end… endroit…

Puis, elle demeura silencieuse et regarda l’horizon, en pensant à sa mère, en pensant à ses sœurs, aux Mormont. Elle pensa également à Arya et les Stark qui, eux aussi, ont vécu tellement de choses horribles. Cela la faisait relativiser sur le deuil qu’elle subissait. Elle avait toujours ce sentiment de honte qui lui disait qu’il y avait bien pire dans ce bas monde. Certes, la mort de Maege laissait un vide horrible dans son cœur, dans le cœur de tous les insulaires mais il fallait avancer car c’était la seule chose à faire. Il fallait se relever et en sortir plus fort.


#AACE3A : Lyanna Mormont
#ffccff : Arya Stark

Code by Sleepy




I'm Lyanna Mormont, daughter of Maege Mormont and Here I Stand !

Awards 2019:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 757
Date d'inscription : 08/08/2017

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptySam 28 Déc - 10:38

Je suis là ma sœur, je ne te laisserais plus

JJ’installais le plateau sur le bureau et reviens vers Lyanna en l’observant avec attention. Elle semblait s’être réveillée… J’ignorais comment j’avais fait… Mais j’avais bien l’impression de l’avoir réveillé, d’avoir finit de déchirer le voile qui couvrait son regard. Alors je la serrais contre moi, cherchant à lui offrir de la chaleur. Je l’escortai jusqu’à son fauteuil, près du bureau, la soutenant quand je la voyais faiblir, Nymeria de l’autre côté. Je faisais très attention à ce qu’elle mange, trempant le pain dans le lait, l’aidant, la nourrissant moi-même pour m’assurer qu’elle s’alimente, l’aidant à boire. Une garde-malade… J’avalai ma salive et repensai à Kylis. Avais-je été ainsi ? Je l’ignorais. Sortir ?! J’étais surprise, mais heureuse qu’elle propose. Je hochais la tête.

« Oui. Cela nous fera le plus grand bien. À toutes les deux. »

Je me levai et attendis qu’elle finisse sa tasse avant de l’aider à se lever, passant un bras autour d’elle pour la soutenir. Un pas après l’autre sous le regard attentif de Nymeria qui nous suivait à pas silencieux. Je laissai les gens s’approcher de Lyanna en détournant les yeux. Après la propre mort de mon père… Je m’étais coupée des gens et de moi-même. J’avais fait celle qui était forte, qui n’avait pas besoin de réconfort. Et dans le secret des chambres ou des Bois-Sacrés j’explosai, hurlant et vomissant ma rage… Ou avec Jon acceptant de pleurer mon père. Mais je m’étais coupée des autres. Je n’avais pas partagé ma douleur… j’avais tout fait pour être seule et c’était ainsi que j’avais été mutilé. Je fermai les yeux en inspirant profondément. Dans mes cauchemars je les voyais encore les loups, j’entendais mon père m’ordonner de le suivre et les mâchoires des loups me déchiqueter, m’empêcher de le suivre alors que je lui hurlais de m’attendre ou de m’aider. Je repris ma marche sur la demande de Lyanna, toujours un bras autour de sa taille. J’observais le paysage sans rien dire avant d’observer Lyanna quand elle parla de l’endroit.

« Son chez soi est toujours la plus belle place du monde. Ta mère t’a offert un chez toi… Il faut veiller dessus, aussi bien pour elle que pour toi. Tes souvenirs avec elle sont ici, elle sera toujours ici avec toi ma sœur. »

Toujours. J’avalais péniblement ma salive. Cette fois le visage de mon père se dessina sur le paysage et j’enfonçai mon poing dans ma bouche pour le mordre et ne pas craquer. Je n’étais pas ici pour moi. Mais pour Lyanna. Je relâchais mon poing et l’essuyais sur mon pantalon. Les bois Sacrés. Mon père aimait y aller… Et c’était mon tour maintenant, rester des heures, assise à même le sol près du Barral pour lui parler… Son deuil de toute manière on le faisait seul… C’était comme ça. Et au fond de moi, je savais que j’avais tant refoulé ma douleur que la perte de mon père était encore une plaie purulente qui me rongeait. Tout comme la perte de Lyanna était. Je posais ma tête contre la sienne.

« On est pareil Lyanna. »

Sauf que je ne la lâcherais pas tant que la plaie de son cœur ne serait pas soigné.
Codage par Libella sur Graphiorum


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Little Bear
Lyanna Mormont
The Little Bear
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. J9OM2B5Z_o
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. 1FhuL70W_o
Ft : Bella Ramsey
Multi-Compte : Ashter Yarwyck - Roland Vanbois - Oberyn Martell - Snöfrid Harloi
Messages : 425
Date d'inscription : 02/06/2019

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptySam 28 Déc - 23:13



Some days are better than others – Part 1


- Here We Stand ! -



Les journées ne se ressemblaient plus depuis la mort de Maege. Lyanna était entrée en dépression. Entourée d’Alesta et du mestre Ormund, Lyanna avait toutes les cartes entre ses mains pour aller mieux. Malheureusement, la petite oursonne s’était montrée plus faible qu’elle ne l’aurait cru. Elle en fut elle-même la première étonnée. Elle s’était alors laissé dépérir. Elle ne mangeait plus, ne buvait plus, ne marchait plus. Mais tout ceci semblait faire partie du passé depuis l’arrivée d’Arya sur l’Île-aux-Ours il y a maintenant trois jours. Elle était alors venue directement voir Lyanna. Bien évidemment, la petite oursonne s’était effondrée, heureuse de voir son amie enfin sur l’île, près d’elle. Elles ne se quittaient plus et passaient leur journée ensemble. Les sœurs de Lyanna, qui étaient venues la voir épisodiquement, la trouvaient mieux depuis qu’Arya était là. C’était indéniable, la jeune Louve avait eu un effet incroyablement bénéfique sur Lyanna. Elle allait mieux. Elle mangeait, petit à petit. Elle buvait. Elle tentait de marcher, ce qui restait difficile tant qu’elle n’aurait pas recouvert l’entièreté de sa force. Elle bégayait toujours mais sa gorge l’irritait moins. Elle avait parfois des tremblements mais le mestre était de plus en plus confiant. Lyanna allait mieux. Lyanna guérissait et voulait être guérie. Jusqu’à ce matin, quatre jours après l’arrivée d’Arya.

- AAAAAAH… AR… ARYA !!! ARYA !

Lyanna s’était réveillée en sursaut après un sommeil des plus agités. Arya n’était pas dans la chambre et en se réveillant, Lyanna, qui avait mal littéralement partout, se sentait perdue. Elle était affolée et regardait tout autour d’elle. Elle croyait devenir folle et pourtant elle était bien dans sa chambre. La porte était ouverte et tellement, elle était affolée, qu’elle ne vit pas Nymeria, la louve d’Arya, sortir, probablement pour aller chercher sa maîtresse. Lyanna dégagea les couvertures, découvrant ses jambes menues. Elle se leva en catastrophe mais alors qu’elle pensait pouvoir rejoindre la porte, elle trébucha et tomba à terre aux côtés de son fauteuil. Elle pleurait et gémissait de douleur. Elle tenta de ramper jusqu’à son bureau pour se relever mais avait vraiment trop mal. Elle pleurait et hurlait de douleur. Personne ne semblait l’avoir entendu. Alesta arrivait en courant dès qu’il y avait un mot plus haut que l’autre. Mais là, personne ne semblait venir. Elle réussit tout de même à se mettre en position assise, puis s’appuya sur son bureau et atteignit finalement son fauteuil dans lequel elle s’installa. Elle tenta de reprendre son calme, comprenant enfin que son cauchemar était fini, qu’elle était réveillée mais en son for intérieur, elle n’avait plus envie de rien. C’était une journée sans, une de ces journées pendant lesquelles Lyanna n’avait plus aucun espoir et n’avait plus envie de rien.

- Arya… Ar… Arya… Qu… AAAAAAH !!!

Elle n’arrivait pas à se calmer. Elle réussit à se redresser, se lever et se tenir débout grâce à son fauteuil. Quelques minutes plus tard, elle se retrouvait à la porte de sa chambre, les yeux qui ruisselaient. Sa crise ne passait pas. Elle sentait son cœur battre à la chamade. Elle sentait son cœur fébrile lui faire mal à chaque pas tandis qu’elle se tenait au mur, s’accrochant grâce aux pierres. Elle faillit tomber trois ou quatre fois durant son périple à travers les couloirs. Elle voulait sortir bien qu’elle ne soit pas habillée pour. Elle n’avait que sa chemise de nuit. Ses cheveux détachés et en bataille lui couvraient la moitié du visage. Elle n’était plus consciente de ce qu’elle faisait. Plongée dans ses pensées, Lyanna se dirigeait vers l’endroit où Maege Mormont l’avait retrouvé le jour de ses dix ans, dans la forêt. Dans sa main, elle tenait sa dague, fermement. Elle marcha pendant plusieurs minutes, criant parfois le nom d’Arya, voire même celui de Maege. Lyanna Mormont était loin d’être guérie malgré les bons espoirs de son entourage.


#AACE3A : Lyanna Mormont

Code by Sleepy




I'm Lyanna Mormont, daughter of Maege Mormont and Here I Stand !

Awards 2019:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 757
Date d'inscription : 08/08/2017

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptyDim 29 Déc - 9:51

Je suis là ma sœur, je ne te laisserais plus

J’avais dit à Lyanna que je devais me lever un peu plus tôt pour dire au revoir à Jon. J’avais dit que je ne rentrerais pas, Lyanna avait trop besoin de moi et puis au moins je ne gênerais pas les grands. Personne avait besoin de moi à Winterfell. Ici, Lyanna était presque dépendante de ma présence… Alors je faisais tout pour rester. J’avais quitté tôt la chambre de Lyanna pour dire au revoir à mon frère en ordonnant à Nymeria de rester et de tenter de rassurer Lyanna si je ne revenais pas avant son réveil. Je lui avais dit qu’il était possible que je ne sois pas là à son réveil… Je saluais Jon avant de sursauter en voyant Nymeria courir vers moi en aboyant, je compris aussitôt.

« Nymeria ! Cherche Lyanna ! Allez ma fille montre-moi où elle est ! »

Je courus derrière elle alors que Nymeria remontait en galopant sa piste. Je courrais moins vite qu’avant, foutu genou, je ne boitais presque plus, il était complètement guéri même. Mais quand même. J’entendis mon prénom hurlé dans les bois.

« Nymeria ! Vite ! Trouve Lyanna ! »

Hurlais-je à ma louve qui s’élança vivement en aboyant. Je la suivis tant bien que mal au travers des bois avant d’entendre Nymeria gronder et aboyer plus fort. Je compris en voyant Lyanna avec un couteau, elle n’était pas dans son état normal. Je me jetais sur elle, la ceinturant de mes bras et la plaquant au sol. Je ne réfléchis pas et arrachai son poignard pour le ficher jusqu’à la garde dans le sol hors de sa portée. Je restais à califourchon sur ma sœur, coinçant ses bras de mes genoux et pris son visage entre mes mains. Nymeria aboyait avant de hurler longuement, comme pour indiquer notre position. Je caressais le visage de Lyanna.

« Lyanna, Lyanna, ma sœur, je suis là, regarde-moi, je suis là. Respire, Respire, ma sœur. Je suis là regarde. Jon partait ce matin, j’étais allée lui dire au revoir… Pardon, je ne suis pas revenue assez vite. Mais je suis là… Regarde-moi, je suis là, calme-toi, respire, écoute ma voix. Respire. Tu es sur l’île aux ours. Tu es chez toi ma sœur. Je suis là, Nymeria aussi est là. Je ne pars pas, je reste avec toi. »

Nymeria tournait autour de nous en gémissant doucement. Dans quel état c’était mis ma pauvre Lyanna ? Nymeria semblait désespérée et je l’observais une seconde avant de lui souffler d’aller chercher le mestre et Alesta. Je ne pourrais pas la ramener seule. Je caressais tout doucement à nouveau son visage.

« Lyanna… »

Pour tenter de l’apaiser je fredonnais l’air de « The Bear and the maiden Fair ». Je ne connaissais pas vraiment de berceuse, mais je tentais d’une manière ou d’une autre de la rassurer, de la faire revenir au présent. Je récupérerais son poignard une fois que je ne serais plus seule.
Codage par Libella sur Graphiorum


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Little Bear
Lyanna Mormont
The Little Bear
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. J9OM2B5Z_o
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. 1FhuL70W_o
Ft : Bella Ramsey
Multi-Compte : Ashter Yarwyck - Roland Vanbois - Oberyn Martell - Snöfrid Harloi
Messages : 425
Date d'inscription : 02/06/2019

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptyDim 29 Déc - 22:40



Some days are better than others – Part 2


- Here We Stand ! -



Assise sur un rocher, Lyanna attendait sa mère. Maege Mormont lui avait donné rendez-vous au milieu de la forêt le jour de ses dix ans. C’était un événement spécial. Dix ans. Cela se fêtait et la petite oursonne était sûre que ses sœurs lui avaient préparé quelque chose. L’entrevue avec Maege Mormont devait être une diversion sans doute. L’entendant arriver, Lyanna accueillit sa mère avec un grand sourire. La seigneuresse de l’Île-aux-Ours avait apparemment beaucoup de choses à dire à sa fille. Elle lui sortit un long discours pour lui dire qu’elle était fière d’elle mais qu’elle attendait d’elle un comportement aussi exemplaire que ses sœurs. Elle entrait dans le monde des adultes, un monde dangereux, perfide, complexe mais dans lequel elle allait désormais grandir. Le temps de l’insouciance était fini pour Lyanna. Elle avait dix ans et en Westeros, c’était un âge durant lequel beaucoup de choses changeaient. Elle se souvint également de cette entrevue car c’est à ce moment très précis que Maege Mormont lui offrit Bearclaw, une jolie dague donc le manche était orné d’une tête d’ourse. Elle embrassa sa mère et la remercia au moins une dizaine de fois ce jour-là. Et cette entrevue était comme elle l’avait deviné une diversion car ses sœurs lui avaient préparé quelques petites choses pour son dixième anniversaire. Tout sourire, Lyanna devint soudainement livide. Elle sentit une vive douleur dans sa poitrine et ne put retenir un hurlement. Plaquée au sol, elle fut vivement ramenée à la réalité.

- ARYA !

- Lyanna, Lyanna, ma sœur, je suis là, regarde-moi, je suis là.

Arya Stark se tenait au-dessus d’elle et la maîtrisait. La dague avait disparu quelques mètres plus loin et bien qu’elle reconnût sa sœur de cœur, Lyanna se débattait, toujours en proie à sa crise. Son regard allait et venait. Elle n’arrivait pas à se calmer et voulait que la jeune louve la libère. Elle hurlait, tandis qu’Arya tentait de la calmer, de la rassurer, lui disant des mots calmement que Lyanna entendait mais n’écoutait pas. Elle voulait rester dans ce rêve si doux, si merveilleux. Elle voyait au loin sa mère. Elle ne voulait pas qu’elle la quitte. Elle voulait rester auprès d’elle. Maege ne pouvait mourir. Maege n’avait pas le droit de mourir. Lyanna était trop jeune et elle perdait son repère. Ses bras étaient bloqués par Arya et ses jambes étaient trop fragiles, trop frêles pour qu’elle arrive à se débattre et les bouger pour se dégager d’elle. Elle ferma alors les yeux, ne voulant pas voir la vérité en face.

- Respire, Respire, ma sœur. Je suis là regarde. Jon partait ce matin, j’étais allée lui dire au revoir… Pardon, je ne suis pas revenue assez vite. Mais je suis là…

- Non ! Lais… Lai… Laisse-moi !

- Regarde-moi, je suis là, calme-toi, respire, écoute ma voix.

Lyanna rouvrit les yeux, tentant de se calmer. Son regard croisa celui d’Arya et elle sembla alors revenir à la raison bien que son corps s’agitât encore quelque peu. Il fallut bien plusieurs minutes pour que Lyanna cesse de crier, se tordre de douleur et vouloir se dégager d’Arya. Elle tremblait de froid et ne quittait pas Arya des yeux. Elle pleurait, laissait sa douleur sortir. Elle commença alors à dire des choses inaudibles. Des mots comme « Maman », « Mormont », « vengeance » ou bien « tuer » pouvaient être entendus. Lyanna ne savait pas elle-même ce qu’elle disait. Elle avait froid. Elle voulait rejoindre sa mère. Elle la voyait, debout, à ses côtés, lui souriant. La petite oursonne ne posa alors plusieurs questions et ne comprenait pas pourquoi cela était arrivé. Maege Mormont ne pouvait pas mourir. Elle ne devait pas mourir. Mais il était trop tard et Lyanna commençait à en prendre conscience.

- Respire. Tu es sur l’île aux ours. Tu es chez toi ma sœur. Je suis là, Nymeria aussi est là. Je ne pars pas, je reste avec toi.

Rouvrant les yeux, Lyanna regarda autour d’elle. Les larmes coulaient d’elle-même, floutait sa vision mais voyait Arya, Nymeria, les arbres et toujours sa mère au loin. Elle ne voulait pas qu’elle parte. Elle réussit à dégager sa main pour la tendre vers sa mère. C’est alors que la louve disparut de son champ de vision et qu’Arya entonna un chant dont elle reconnaissait l’air. Elle commença alors à s’apaiser tandis que sa mère disparut peu à peu. Au loin des voix s’élevèrent et plusieurs personnes se rapprochèrent. Lyanna ne se souvint de rien. La dernière chose qu’elle vit fut la silhouette de sa mère disparaissant dans la forêt. Elle se réveilla quelques heures plus tard dans son lit. Recouverte de plusieurs couvertures, elle avait encore mal partout, notamment aux jambes sur lesquelles elle avait forcé pour marcher jusque dans la forêt. Elle était énormément fatiguée et les yeux à peine ouverts, elle quatre silhouettes devant elle. Elle reconnut le mestre, Alesta ainsi qu’Arya. La dernière silhouette ne resta pas longtemps mais la jeune oursonne comprit rapidement qu’il s’agissait de sa sœur Dacey, venue brièvement voir si elle allait bien. Lyanna ne lui en voulait pas de ne pas rester. Elle était la cheffe de famille désormais, elle avait des obligations plus importantes qu’elle. Elle avança avec difficulté sa main vers Arya pour attirer son attention.

- Ar… Ar… Arry… Arya…


#AACE3A : Lyanna Mormont
#ffccff : Arya Stark

Code by Sleepy




I'm Lyanna Mormont, daughter of Maege Mormont and Here I Stand !

Awards 2019:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Arya Stark
Noble
Valar Dohaeris
Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Tumblr_ov2zovJfD41veh63co4_400
Ft : Maisie Williams
Multi-Compte : Boadicée Sand - Edrick - Sacha - Grayce Bonfrère
Messages : 757
Date d'inscription : 08/08/2017

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. EmptyLun 30 Déc - 9:09

Je suis là ma sœur, je ne te laisserais plus

Les hurlements de Lyanna me fendaient le cœur, mais je continuais de lutter contre elle, pour l’empêcher de se faire du mal. Je l’écoutai en luttant contre elle-même pour la calmer. Je respirais de soulagement en voyant les autres arriver. Ma sœur venait de s’effondrer dans mes bras. Je m’écartais et récupérais au passage la dague fichée dans le sol. Alors que je me redressais une douleur fulgurante remonta toute ma jambe et je dus m’appuyer sur Nymeria pour ne pas chuter lourdement. J’inspirais à nouveau avant de secouer la tête sous le regard inquiet d’Alesta. Le plus important… c’était Lyanna. Je serrai les dents sans rien dire avant de suivre le cortège jusqu’à la chambre de Lyanna. Chaque pas était une torture, je refusais de demander de l’aide ou quoi… Je m’assis lourdement sur un tabouret après que le Mestre eut finit de l’examiner et attendis. Je grondais quand le mestre voulu regarder mon genou. Stop ! Je ne voulais pas. Il allait bien. L’important c’était Lyanna.

Je déposais son poignard après l’avoir nettoyé sur le bureau, loin de Lyanna, et attendis. Les minutes devinrent rapidement des heures. Pas un son, pas un bruit, on attendait juste. Dacey passait parfois… Nymeria sortit, histoire d’aller chasser. Je me tournais en voyant Lyanna s’agiter, mes doigts se refermèrent autour de sa main et je la serrais tout doucement en me penchant sur elle et en repoussant ses cheveux en arrière. Je lui fis un sourire tendre :

« Lyanna, je ne t’ai pas quitté tu vois ? Je suis là. Ce matin Jon partait, je suis allée lui dire au-revoir, je vais rester encore sur l’île aux ours. Pour toi. »

J’embrassais tout doucement le dos de sa main en caressant son front. S’il fallait que je fasse un millier de fois ces gestes, je le ferais. Alesta s’approcha avec le plateau pendant que le Mestre posait quelques questions à Lyanna. Je préparais quelques petites choses faciles à manger comme de la compote et me tournai à nouveau vers Lyanna avec le bol.

« Tu veux manger un peu ? Il y a de la compote, de la soupe encore bien chaude, un peu de pain et de la tisane. Chaude aussi. »

S’il fallait que je lui donne à manger, je le ferais sans hésiter. J’observais la servante, le mestre, puis Lyanna en serrant toujours sa main dans la mienne. Je repris doucement la parole.

« Si tu veux, demain on ira faire une balade de l’île à cheval. Éclipse est assez forte pour nous porter toutes les deux. »

S’il ne fallait que ça pour lui faire plaisir…
Codage par Libella sur Graphiorum


Award 2018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty
MessageSujet: Re: Je suis là ma sœur, je suis enfin là.   Je suis là ma sœur, je suis enfin là. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Je suis là ma sœur, je suis enfin là.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Le Nord :: L'île aux ours-
Sauter vers: