RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 9, 10 et 11 est disponible par ici the sea is an harsh mistress - avec Theon 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !
En ces périodes de fêtes, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

La MAJ des 5 ans aura lieu le 24/25/26 février ! Pensez à sauver vos rps d'ici là the sea is an harsh mistress - avec Theon 1960165969

Partagez
 

 the sea is an harsh mistress - avec Theon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Golden Leviathan
Alana Greyjoy
The Golden Leviathan
Valar Dohaeris
the sea is an harsh mistress - avec Theon 7XePdG5I_o
the sea is an harsh mistress - avec Theon Vmi5
Ft : Tamsin Egerton.
Multi-Compte : Tavish Cafferen & Taena Merryweather & Lysa Arryn
Messages : 1506
Date d'inscription : 18/11/2018

the sea is an harsh mistress - avec Theon Empty
MessageSujet: the sea is an harsh mistress - avec Theon   the sea is an harsh mistress - avec Theon EmptyVen 6 Sep - 15:59

« the sea is an harsh mistress »
An 302, lune 6, semaine 1 

« Il est vraiment tout petit ! », déclara la petite princesse des îles de fer, penchée sur son petit frère. Malgré une nette amélioration de son état, Alana demeurait encore alitée, par sécurité. Il était pénible de ne point pouvoir quitter sa chambre et errer librement dans le château. Pourtant, la jeune maman ne perdait pas son temps à se plaindre. Au contraire, elle était heureuse d’avoir été bénie par l’arrivée d’un second enfant en parfaite santé dans sa vie. Un fils, qui plus est, et un fils qui avait vu son jour de venue au monde s’accompagnait de l’arrivée d’un inestimable objet porteur de glorieux présage.

La née-Volmark sourit à sa fille, assise à ses côtés sur le lit. « Tu étais comme lui, même si tu ne t’en souviens pas. », répondit-elle à sa fille tout en caressant les tout petits pieds de son deuxième né, qui regardait sa sœur d’un air ébahi. « Qhored va grandir, comme toi. Et il sera un jour un très grand guerrier. »

Au vu de son expression, la petite Halena semblait en douter, peinant à imaginer une si petite chose un arc ou une hache à la main. Elle s’installa plus confortablement dans le lit et se remit à jouer avec ses personnages en bois.

Alana savait qu’une réunion du conseil (très) restreint était actuellement en cours au château. Cela faisait un moment que les discussions avaient commencés et la princesse, désireuse de savoir pour quelles raisons le roi avait demandé à ses enfants de le rejoindre, commençait à trouver l’attente longue. Bien sûr, la née-Volmark se doutait du sujet qui était sans doute abordé à l’heure actuelle par les membres de la famille Greyjoy. Avec tout ce qui se passait sur les côtes des contrées vertes, toutes ces mystérieuses attaques qu’on leur attribuait à tort, cela n’était pas difficile à deviner. La vraie question était surtout de savoir ce qu’avait décidé le roi face à toute cette agitation.

Halena, elle aussi, commençait à trouver le temps long. La petite, qui avait récemment été habituée à plus d’attention que d’ordinaire de la part de son père, réclamait sa présence. Et ce petit frère, qui ne savait ni marcher, ni parler, n’était pas d’une grande aide pour se divertir.
Enfin, la porte de la chambre de la princesse s’ouvrit sans que des coups n’aient auparavant signalé une arrivée imminente. Une seule personne pouvait se permettre d’entrer dans cette chambre sans frapper.

« Prince Theon », dit poliment la servante postée près du lit pour le saluer.
« Papa ! », s’exclama Halena, qui entreprit alors de descendre du lit toute seule pour saluer son père. La servante se précipita pour l’aider mais déjà, la petite courait dans ses bras.

Alana sourit devant cette scène. Son fils, dans ses bras, semblait avoir ressenti l’agitation qui s’était emparée de sa sœur lorsqu’elle était descendue du lit, troublant son calme. Il se mit à remuer tout en grimaçant. La princesse le berça et lui chuchota quelques mots rassurants avant de déposer un baiser sur son front.

« Gysela, pouvez-vous emmener Qhored et Halena un instant ? », demanda-t-elle à sa servante. Dès que Theon était entré, un simple regard avait suffi pour qu’Alana comprenne qu’il avait quelque chose à lui annoncer. Et puis, la princesse aux cheveux blonds désirait de toute évidence être mise au courant de ce qui s’était dit lors de cette réunion privée. Son rôle d’épouse ne lui permettait guère d’assister aux conseils mais depuis le début de leur mariage, elle pouvait compter sur Theon pour lui faire des comptes rendus des sujets abordés.

Halena ne semblait pas ravie à l’idée de devoir laisser son père tranquille, mais la servante parvint toutefois à l’emmener à l’extérieure de la pièce.
« Mon prince de sel m’a manqué », dit-elle en guise de salutation à son époux. La princesse aux cheveux blonds se redressa et se déplaça légèrement sur le côté avant de laisser à Theon la possibilité de venir s’asseoir à ses côtés.


@Theon Greyjoy


❝ Sea, salt and rock. ❞ Dédale dit à son fils: ne vole ni trop haut, ni trop bas. Reste dans un espace intermédiaire, à mi-hauteur entre terre et ciel… Le jeune Icare fier de son vol audacieux abandonne son guide. Il brûle de sonder les célestes espaces et s’élance plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
the sea is an harsh mistress - avec Theon KKRZru8y_o
the sea is an harsh mistress - avec Theon Tumblr_prrme2Jf1s1vsi732o4_540
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning & Alysanne Lefford & Robar Royce
Messages : 615
Date d'inscription : 10/10/2018

the sea is an harsh mistress - avec Theon Empty
MessageSujet: Re: the sea is an harsh mistress - avec Theon   the sea is an harsh mistress - avec Theon EmptyLun 9 Sep - 19:50

the sea is an harsh mistress

Theon & @Alana Greyjoy ∆ The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


☾☾  La réunion avait été brève mais lui avait sembler durer des heures. Convoqué au plus vite par son royal père, Theon avait laissé Alana seule avec les enfants pour cette réunion qui demeurait à la discrétion du clan Greyjoy et des plus proches conseillers de Balon Greyjoy. A ce titre, Theon s'y trouvait. En compagnie de sa soeur Asha, héritière présomptive, et de son oncle, Victarion, commandant de la flotte de fer. Contrairement au dernier conseil, ils ne s'étaient guère répandus en paroles inutiles et en avis divers: il fallait agir et Balon Greyjoy avait donné le signal du départ. Après des semaines d'immobilisme, de question sans réponse, le sentiment que tout cela se débloquait était palpable. L'enthousiasme d'Asha à l'idée de reprendre la mer était, quant-a-lui contagieux et Theon se sentait d'une humeur plus légère qu'il ne l'aurait pensé à regagnant les appartements qu'il partageait avec son épouse. Arrivait à présent la tâche ardue de partager cela avec elle alors même qu'elle l'avait supplié de rester, quelques jours auparavant quand il évoquait l'idée de reprendre la route. Cela ne lui plaisait pas beaucoup plus de la laisser seule, mais Alana n'était pas Asha, et elle n'était plus la jeune femme qu'il avait épousé. Désormais mère, elle avait pour responsabilité de veiller sur leurs enfants, de s'assurer qu'ils soient en sécurité et qu'ils ne manquent de rien. Il ne pouvait pas, sur un coup de tête, décider de la prendre avec lui. Et son père avait d'autres projets pour la princesse des Iles de Fer. En leur absence, sa mère, Alannys, serait au commande, secondé par Victarion, que son père avait désiré laissé à Pyk pour assurer la sécurité des lieux. Alana serait capitale pour aider la reine dans ses multiples responsabilités.

En passant la porte des appartements, les éclats de rire de sa petites familles lui arrachèrent un sourire. S'il avait imaginé, alors qu'il tournait le dos à Winterfell, que pareil destin l'attendait ...  Le cri de joie d'Halena fut suivit d'une descente digne de la future aventurière qu'elle serait et d'une course jusqu'à ses bras. Bras qui la rattrapèrent au vol pour la soulever et la serrer contre lui « Et bien, petite princesse ! En voilà des manières. » lui dit-il avec un air faussement réprobateur. Sa mine resta sérieuse un moment avant de fondre devant la moue interloquée de la petite « J'rigole ma méduse ! C'tata Asha qui s'rait fière de toi, tu cours plus vite qu'un banc de poisson dis donc ! » Si le nom d'Asha avait été chuchoté, il savait qu'Alana l'avait sans doute entendu et glissa une oeillade mi effrayée, mi amusée vers son épouse. Le bruit ambiant faisait gazouiller Qhored qui semblait de mauvaise humeur alors que sa mère le berçait, embrassant son front dans une vision quasi angélique aux yeux de Theon. La servante appelée fit une entrée discrète dans la pièce et le jeune homme lâcha l'enfant qui reprit sa route vers celle qui allait s'occuper d'elle t de son petit frère. Le moment d'insouciance était passé, il fallait à présent retrouver le sérieux de leur vie et de leurs craintes. Halena se retourna vers lui, avant de quitter la pièce, espérant sans doute qu'il la dispense de rejoindre le bébé pour rester avec eux, mais d'un signe de la main, Theon lui montra la sortie, l'embrasure d'une porte dans laquelle Gysela attendait, main tendue, que la petite fille la rejoigne.

Quand à lui, il retrouva sa place, assis sur le rebord du lit, auprès de son épouse. Alana était alité depuis un moment maintenant et il espérait qu'elle retrouve rapidement la santé et l'entrain qui était le sien. Si son esprit semblait toujours aussi alerte, il se faisait davantage de soucis pour son corps, éprouvé par la naissance de leur fils. « Et ma princesse des mers également. » lui dit-il tout en se rapprochant pour déposer sur ses lèvres, son baiser de retrouvailles. Passant une main sur les cheveux blonds de son épouse, il remonta sur son front où il laissa un second baiser. « Deux enfants à présent. Comment Halena voit la chose ? » lui demanda-t-il, préférant s'enquérir de leur tribu avant d'annoncer les nouvelles qui fâchent.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ASLAUG. & SIGYN


Theon Greyjoy (+) The first time I saw Winterfell, it looked like something that had been here for thousands of years, and would be here for thousands of years after I was dead. I saw it and I thought, ‘Of course Ned Stark crushed our rebellion and killed my brothers.’ We never stood a chance against a man who lives here.  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Golden Leviathan
Alana Greyjoy
The Golden Leviathan
Valar Dohaeris
the sea is an harsh mistress - avec Theon 7XePdG5I_o
the sea is an harsh mistress - avec Theon Vmi5
Ft : Tamsin Egerton.
Multi-Compte : Tavish Cafferen & Taena Merryweather & Lysa Arryn
Messages : 1506
Date d'inscription : 18/11/2018

the sea is an harsh mistress - avec Theon Empty
MessageSujet: Re: the sea is an harsh mistress - avec Theon   the sea is an harsh mistress - avec Theon EmptyMar 10 Sep - 13:04

« the sea is an harsh mistress »
An 302, lune 6, semaine 1 

Comme elle le lui avait déjà fait comprendre lors de leur première et dernière véritable altercation (la née Volmark avait été assez intelligente que pour se faire discrète après cela), la princesse aux cheveux blonds ne se préoccupait guère de ce qui pourrait plaire ou non à Asha dans le cadre de l’éducation ou du comportement de sa fille. Après tout, sa belle-sœur n’était pas sa reine, du moins pas encore, et Halena était sa fille à elle.

Cependant, et malgré le manque d’affection entre les deux jeunes femmes de la maison à la seiche dorée, Alana préféra ne pas relever l’évocation de sa belle-sœur et de ce qui pourrait la rendre fière au sujet de sa nièce car elle savait qu’Asha était aussi la grande sœur de Theon. Comme elle, Alana était une grande sœur. Elle avait vu ses deux jeunes frères, qu’elle avait partiellement élevés, rechercher sa fierté ou du moins son approbation. C’était encore le cas d’Urron, qui devenait seulement un homme. Quant à Maron, il avait beau être lord et insister sur le fait qu’il était bien le seul Volmark en charge de la gérance de sa maison, elle savait que voir sa sœur déçue de lui ne le laisserait pas indifférent.

Theon recherchait sans doute l’approbation ou la reconnaissance de sa sœur dans certains domaines, malgré la rivalité qui les opposait parfois (à juste titre selon Alana). Mais, la née-Volmark pouvait comprendre cette réaction de la part de son mari. Après tout, ses deux autres frères étaient décédés. Quant à la famille dans laquelle il avait grandi avec le bâtard Snow et les autres enfants d’Eddard Stark, ce n’était pas la sienne mais celle de ses ennemis. C’était un Theon en manque de repère qui était retourné sur ses îles natales. Et sa sœur, comme son oncle Victarion, était l’un des seuls repères sur qui il avait pu compter à son arrivée. Si aujourd’hui, Alana était là, pour lui servir de point d’accroche, comme la parfaite femme-roc qu’elle tâchait d’être, elle tâchait de ne pas trop se mettre en travers de l’amitié entre son époux et sa sœur, malgré ses sentiments peu amicaux envers cette dernière. Cela lui plaisait moins cependant, que Theon reporte sa propre recherche de reconnaissance par sa sœur sur leur petite princesse. Car derrière cette phrase innocente, comme derrière d’autres remarques, c’était cela qu’Alana décelait. Depuis que Theon s’était rapproché de sa fille, prenant une plus grande place dans sa vie, il semblait en effet avoir amené avec lui le désir de permettre à Asha d’occuper une plus grande place dans le quotidien de la petite Halena. Mais, la née-Volmark préférait ne pas relever pour l’instant. Il y avait d’autres sujets plus importants à aborder et plus que jamais, leur couple devait être soudé. Chaque chose en son temps.

Theon vint ensuite prendre place aux côtés de son épouse, qui lui avait fait de la place sur le lit, et la salua d’un tendre baiser, qu’elle lui rendit. « Halena trouve son frère trop petit et trop ennuyeux. », répondit Alana avec le sourire. « Mais, Qhored grandira bien vite. Et elle sera alors bien heureuse d’avoir un compagnon de jeu. », ajouta-t-elle. Pour sa part, la née-Volmark avait dû attendre longtemps avant d’avoir un frère. A la naissance de Maron, elle avait déjà six ans. Mais, elle se souvenait de son enthousiasme lorsque certains de ses oncles et certaines de ses tantes maternelles venaient rendre visite à sa mère, Gysla, en compagnie de leurs enfants.  

Si la jeune femme disait que son fils grandirait bien vite, c’était parce que ses premières années de mariage lui semblaient parfois s’être écoulée à une vitesse folle. Elle se souvenait comme si c’était hier de ses fiançailles ou encore de ces journées interminables à attendre le retour de Theon, sa petite fille de trois lunes dans ses bras. Aujourd’hui, Halena, deux ans, parlait et marchait (ou plutôt courait partout affublée de Nagga). Quant à elle, elle tenait son premier fils dans ses bras. Comme le temps avait filé !

« Tu te souviens comme Halena était petite, elle aussi ? A l’époque tu osais à peine la porter, comme si tu craignais de la casser. », se souvint Alana avec émotion. Elle regarda son petit garçon, qui agitait ses petites mains à la recherche de cheveux blonds à attraper. Theon était plus à l’aise aujourd’hui, que ce soit avec Qhored ou avec sa première née, avec qui il commençait à nouer une relation de proximité. Mais, les débuts de sa paternité avaient été timides pour le dernier fils de Balon Greyjoy. Devenu père trop tôt, sans avoir lui-même eu de petits frères ou de petites sœurs à protéger, il lui avait fallu un peu de temps prendre ses marques. Alana n’avait jamais douté de lui, cela dit. Elle savait que son époux avait les qualités d’un bon père. La princesse libéra sa main gauche pour éloigner ses cheveux de la curiosité de son fils en les dégageant dans son dos. Elle regarda ensuite son époux. « Le temps est passé vite. », lui dit-elle. C’était une belle petite famille qu’ils avaient construite ensemble. D’autre enfants suivraient peut-être encore. Après tout, la lignée de la mère d’Alana était réputée pour sa fertilité. Mais, pour sûr, cela n’était pas pour tout de suite : La princesse des îles de fer avait donné naissance à deux enfants de l’hiver. Il était sans doute plus sage d’attendre le retour du printemps pour agrandir la famille, en espérant que cette impitoyable saison ne s’éternise pas…


❝ Sea, salt and rock. ❞ Dédale dit à son fils: ne vole ni trop haut, ni trop bas. Reste dans un espace intermédiaire, à mi-hauteur entre terre et ciel… Le jeune Icare fier de son vol audacieux abandonne son guide. Il brûle de sonder les célestes espaces et s’élance plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
the sea is an harsh mistress - avec Theon KKRZru8y_o
the sea is an harsh mistress - avec Theon Tumblr_prrme2Jf1s1vsi732o4_540
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning & Alysanne Lefford & Robar Royce
Messages : 615
Date d'inscription : 10/10/2018

the sea is an harsh mistress - avec Theon Empty
MessageSujet: Re: the sea is an harsh mistress - avec Theon   the sea is an harsh mistress - avec Theon EmptyLun 16 Sep - 21:29

the sea is an harsh mistress

Theon & @Alana Greyjoy ∆ The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


☾☾  Notant l'absence de réaction de son épouse, Theon décida de ne pas pousser la plaisanterie plus loins: il savait combien sa femme pouvait être fière et désirait tout sauf s'attirer ses foudres, surtout avec ce qu'il avait à lui annoncer. Laissant les enfants partir avec la servante d'Alana, il prit place à son chevet, observant au passage l'évolution de leur chambre conjugale en pouponnerie perpétuelle. On ne pouvait pas dire qu'ils n'accomplissaient pas leur devoir c'était certain ! Peu d'écart entre Halena et son petit frère mais suffisamment pour que la fillette ait une idée très marqué sur la chose. Il eut un rire en entendant Alana lui raconter les confidences de la petite Greyjoy au sujet de son petit frère et toussota dans sa manche en rappelant. « J'en connais d'autre qui n'étaient guère enchantée non plus. Asha t'a-t-elle raconté son envie de m'étouffer quand nous étions petits ? » La fer-née ne s'en cachait pas et n'hésitait pas à le lui rappeler avant de partir dans un rire tonitruant. La dernière chose que Theon voulait était qu'Halena jalouse son petit frère. Lui, avait eut deux frères aînés avant Asha et avait trouvé en sa soeur, un soutien naturel une fois qu'il eut apprit à parler et marcher seul. Il espérait de tout coeur qu'une complicité naitrait entre ses deux enfants et qu'ils deviennent complémentaires. L'arrivée de Qhored mettait les résolutions de Theon a mal: que faire pour l'avenir de sa fille et première-née ? Une question qu'il se refusait de poser maintenant, ayant d'autre préoccupation en tête. « J'en conclu que si elle n'a pas encore eu envie de s'en débarrasser ... C'est que les choses sont en bonne voie non ? » demanda-t-il avec un sourire. Peut être Halena serait l'une de ses enfants douce et tranquille, peut être conseillerait-elle son frère comme Alana l'avait fait avec MAron Volmark pendant des années ? Ou peut être qu'elle prendrait trop exemple sur Asha et deviendrait une arme de destruction massive ...

Restait avec eux, le petit Qhored, espoir de ses parents et de toute sa maison, il était la poursuite de leur lignée, l'assurance qu'après eux, la couronne de Sel perdurerait chez les Greyjoy. Alana avait rempli tous ses devoirs en lui donnant un fils mais ce n'était plus ce qui importait pour le fer-né. Theon avait, certes partagé sa joie d'avoir un garçon, fêtant la nouvelle avec les siens comme avec ses amis, prenant sur lui de s'occuper d'Halena et de Nagga durant la convalescence d'Alana, mais ce qui prédominait à cette heure, était la fierté qu'il avait pour elle. Son épouse, la mère de ses enfants. Fer-née émérite, elle l'avait guidé et conseillé depuis le premier jour, oubliant ses croyances sur celui qu'on surnommait le Loup parmi les Seiches. A présent, elle lui faisait le plus beau cadeau qu'il soit. Il songea à l'oeuf de dragon qu'il lui avait confié et à leur dernière discussion puis hocha la tête: le temps était passé vite effectivement. Il lui semblait que c'était hier qu'il découvrait cette beauté blonde venue de Volmark et qui était devenue son épouse. Hier qu'elle lui avait annoncé être enceinte. Hier qu'elle était à son chevet après Salvemer. Hier qu'il la retrouvait avec, dans ses bras, leur fils. Tant de choses s'étaient passées depuis le jour de leur mariage et pourtant ... « Et aujourd'hui, elle gambade toute seule avec ton énorme chat sauvage derrière elle ... » la taquina-t-il. Il n'aimait pas trop voir Nagga courir après sa fille: bien que relativement dressée par sa maîtresse, la panthère des neiges grandissait de jour en jour et elle restait un animal sauvage. Qui plus est originaire de Skagos ! Alana avait beau avoir une fascination pour tout ce qui provenait du Nord - aux yeux de Theon - il n'oubliait pas la réputation sinistre de l'île nordienne de Skagos et de ses guerriers cannibales. Il ignorait si cela était vrai mais n'avait pas particulièrement envie d'aller vérifier par lui même ! « Qhored va grandir vite, lui aussi, et bientôt, vous viendrez nous voir partir en mer. » lui dit-il en songeant que faire de Qhored un véritable guerrier digne de ses ancêtres était une priorité absolue. « Tu semble bien nostalgique aujourd'hui ... » constata-t-il tout en caressant la joue de son épouse. Ressasser le passé ne lui ressemblait pas vraiment et il se demandait si sa nostalgie soudaine était une conséquence de son accouchement difficile. « Tout va bien ? » demanda-t-il alors, espérant comprendre ce qui tracassait la princesse.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ASLAUG. & SIGYN


Theon Greyjoy (+) The first time I saw Winterfell, it looked like something that had been here for thousands of years, and would be here for thousands of years after I was dead. I saw it and I thought, ‘Of course Ned Stark crushed our rebellion and killed my brothers.’ We never stood a chance against a man who lives here.  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Golden Leviathan
Alana Greyjoy
The Golden Leviathan
Valar Dohaeris
the sea is an harsh mistress - avec Theon 7XePdG5I_o
the sea is an harsh mistress - avec Theon Vmi5
Ft : Tamsin Egerton.
Multi-Compte : Tavish Cafferen & Taena Merryweather & Lysa Arryn
Messages : 1506
Date d'inscription : 18/11/2018

the sea is an harsh mistress - avec Theon Empty
MessageSujet: Re: the sea is an harsh mistress - avec Theon   the sea is an harsh mistress - avec Theon EmptyMer 18 Sep - 22:46

« the sea is an harsh mistress »
An 302, lune 6, semaine 1 

« Tu sais qu’Asha et moi ne parlons pas beaucoup », répondit Alana lorsque Theon lui demanda si sa sœur lui avait déjà raconté qu’elle avait éprouvé des envies de meurtres à son égard, lorsqu’il était petit. Cela ne l’étonnait pas d’Asha. Alana n’avait pour sa part jamais éprouvé de tels sentiments envers ses frères. Au contraire, elle s’était sentie d’emblée la vocation d’une grande sœur et avait pris son rôle d’autant plus au sérieux après la mort de son père. « Mais qu’elle pense à nouveau à étouffer mon époux et elle aura à faire à moi », dit la princesse des îles de fer, un sourire complice aux lèvres.

« Halena sera une bonne grande sœur pour Qhored, comme je l’ai été pour mes frères. » Et comme elle essayait toujours de l’être, même maintenant qu’elle appartenait à la maison Greyjoy.
« Tu peines toujours à avoir confiance en Nagga, n’est-ce pas ? », dit Alana, avec le sourire lorsque Theon mentionna Halena qui aimait à se promener suivi du gros chat sauvage adopté par sa mère. « Ne t’inquiètes pas, je ne laisserais pas Halena s’en approcher si j’avais le moindre doute. Mais, Nagga me considère un peu comme sa mère, je pense. Et elle sait qu’il est de son devoir de protéger notre fille. », dit-elle. Avec une panthère des neiges pour veiller sur elle, en plus d’un père aimant et protecteur, Halena avait tout pour grandir en sécurité. Quant à son frère, il était peut-être destiné à voler un jour à dos de dragon. Quelle puissante famille se dessinait là.

Alana sourit lorsque Theon évoqua ses départs futurs en mer avec son fils, à l’avenir. Tout en caressant la peau douce de la joue de son fils, elle tenta d’imaginer ce à quoi il ressemblerait dans quelques années, voir même lorsqu’il serait un homme. Ce n’était pas facile, mais elle pouvait imaginer qu’il serait un grand guerrier. Un digne fer-né.

La princesse des îles de fer posa un baiser sur le front de son fils. Theon la trouvait nostalgique. L’était-elle ? Elle ne s’en était même pas rendue compte, à vrai dire. Mais, en y réfléchissant, elle comprit à quoi cela pourrait être dû. « J’imagine que c’est parce que j’ai deviné quelles sont les nouvelles que tu m’apportes. », dit-elle, en regardant son mari. « La mer ? », questionna-t-elle, presque sûre de la réponse. Elle ne s’était pas trop inquiétée lorsque Theon avait suivi son oncle Victarion dans des raids. En revanche, elle se souvenait de son angoisse lorsque, la laissant avec une petite fille de trois lunes dans les bras, il était parti se battre à Salvemer. Personne ne savait vraiment ce qui se passait sur les côtes. Mais une chose était sûre, une altercation pourrait très vite tourner au vinaigre si les navires fer-nés étaient repérés par des valois ou des dorniens. Le danger était présent. Et même si Alana savait qui elle avait épousé, un fer-né, un homme de la mer, Theon était son mari et le père de ses enfants. Il était normal qu’elle s’inquiète de le voir partir.


❝ Sea, salt and rock. ❞ Dédale dit à son fils: ne vole ni trop haut, ni trop bas. Reste dans un espace intermédiaire, à mi-hauteur entre terre et ciel… Le jeune Icare fier de son vol audacieux abandonne son guide. Il brûle de sonder les célestes espaces et s’élance plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
the sea is an harsh mistress - avec Theon KKRZru8y_o
the sea is an harsh mistress - avec Theon Tumblr_prrme2Jf1s1vsi732o4_540
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning & Alysanne Lefford & Robar Royce
Messages : 615
Date d'inscription : 10/10/2018

the sea is an harsh mistress - avec Theon Empty
MessageSujet: Re: the sea is an harsh mistress - avec Theon   the sea is an harsh mistress - avec Theon EmptyLun 23 Sep - 18:19

the sea is an harsh mistress

Theon & @Alana Greyjoy ∆ The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


☾☾ Il étouffa un rire. Evidement que sa soeur n'avait pas fait part de cette anecdote, il doutait qu'un jour Asha et Alana puissent s'entendre: elles étaient si différentes. Mais puisque toutes deux semblaient se satisfaire de ce statut quo, il n'intervenait pas. Pour prendre quel parti ? Celui de sa soeur, qui l'avait ramené de Winterfell, qui se montrait taquine mais qui avait toujours été présente. Ou celui de son épouse, qui lui avait donné deux enfants et le soutenait dans chacune de ses décisions. C'était un dilemme impossible et plus longtemps il pouvait éviter le conflit, mieux il se portait. Toutefois, les menaces à peine voilées de la blonde lui arrachèrent un sourire. Peut être que leur mariage était, au final, une réussite ? Hochant les épaules à la dernière remarque, il défendit d'un air lointain. « J'ignore si je n'aurais pas fais la même chose à sa place. Elle était la petite dernière, nos frères étaient ... Ce qu'ils étaient. On peut aisément imaginer ce qui peut traverser l'esprit d'une enfant face à la naissance d'un nouveau fils. » Rodrick et Maron Greyjoy n'étaient pas des hommes faciles à vivre. Il en avait fait les frais dans sa petite enfance et n'osait songer à ce qu'ils avaient pu faire subir à Asha lorsqu'elle aussi était plus jeune. Et comment reprocher à une petite fille d'avoir jalousé, un instant, son petit frère ? Observant sa femme d'un air narquois, il nota toutefois sa détermination dans les mots prononcés précédemment et ajouta, avec ironie. « Je pense que si elle voulait me tuer, elle s'y prendrait autrement désormais. » Il y avait tant de moyen de mettre fin à ses jours de manière plus ou moins ouvertes. L'étouffer n'était sans soute plus aussi évident maintenant qu'il était plus grand et plus fort physiquement qu'elle. Bien qu'agile et débrouillarde, sa silhouette sculptée par l'exercice de la navigation et les aventures en mer, en terme de force pure, il avait l'avantage. Elle n'était pas femme à utiliser des poisons mais cela aurait été une occasion idéale de mettre un terme à sa vie, tout comme elle pouvait le pousser à la mer en pleine nuit, le transpercer de son sabre, ou tout autre moyen bien plus originale qu'elle pourrait trouver. Toutefois, il était heureux d'apprendre qu'Halena n'avait ce genre de pensées envers son petit frère: le contexte de leur naissance était différent tout comme la famille qu'ils formaient aujourd'hui. Les Greyjoy avaient été éprouvée par la Rébellion menée voilà de cela des années. Ils avaient perdu coup sur coup deux héritiers, et le coeur de la Dame de Pyk avait été mis à mal lorsque son dernier fils avait embarqué pour le continent afin de servir d'otage à la Couronne continentale. La volonté de Theon n'était pas de reproduire ce qu'il avait connu: les instants passés en compagnie de son père lui avait apprit que malgré sa sévérité et son air bourru, Balon Greyjoy éprouvait une affection sincère pour ses enfants. Malgré tout, Theon gardait en tête l'image d'Eddard Stark et il voulait que ses enfants se sentent aussi honoré dans leur nom et dans leurs places, qu'avaient pu l'être les enfants Stark. Il ne savait que trop bien ce que le silence pudique pouvait engendrer comme souffrances. « Je ne doute pas que tu parviennes à en faire une petite princesse très éclairée. Ton frère a toujours pu compter sur toi. Et moi aussi ... » finit-il par dire, caressant la joue de son épouse. Il ne reconnaissait pas souvent l'importance qu'avec la jeune femme dans son intégration ici. Bien qu'il y songea souvent, il ne mettait que rarement en mots sa pensée. Il songea à la petite blonde disparue quelques minutes plus tôt dans l'embrasure d'une porte désormais vide. « Elle grandit si vite ... » Bientôt, elle apprendrait à lire, à faire la révérence et à broder. Il ignorait si Alana souhaiterait se charger de tout son éducation ou s'il faudrait la confier à un précepteur: mestres, prêtres du dieu noyé ou sa propre famille, la petite princesse ne manquerait pas de personne pour faire d'elle une jeune femme éduquée et aussi éclairée que sa mère avant elle.

Il grimaça aux remarque sur Nagga. Ce n'était pas que la petite panthère représentait un danger immédiat, mais Theon n'était pas à l'aise avec l'idée que le félin se promène en liberté si près de ses enfants. Nagga avait toujours connu Halena, mais Qhored était un bébé, bruyant et accaparant l'attention de son épouse. Qui pouvait savoir quelles réactions auraient l'animal lorsqu'Allant quitterait la chambre. Une nouvelle grimace se dessina sur son visage tandis qu'il tentait de remettre en ordre les souvenirs qu'il avait de cette île, cherchant un moyen, sans avouer de faiblesse, de faire comprendre à Alana les a priori qu'il avait. « Tout ce qui vient de Skagos me pose question... Nagga grandit également et sa force n'est plus celle d'un bébé. En jouant, elle risquerait de blesser Halena ou même toi ! » finit-il par admettre. C'était un argument qu'il avait déjà mis en avant lors de leurs multiples conversations mais qui n'avait trouvé grâce aux oreilles de son épouse. Alana était une fer-née, une femme-roc fière et obstinée. Jamais il ne parviendrait à lui faire entendre son point de vue de la sorte. Levant les yeux au ciel, il ajouta « J'ai confiance en ton jugement, mais ce n'est pas un chat. Il y a des précaution à prendre malgré tout. On ne dompte jamais réellement un animal sauvage ... » Et sauvage, Nagga le resterait toute sa vie. Peut importait que la princesse lui mette des colliers et la laisse dormir sur son lit, on ignorait ce qui pouvait lui traverser l'esprit. De plus, Nagga n'avait pas encore atteint son âge adulte. Mais il décidé de jouer la carte de l'humour, lui adressant un regard complice et un sourire équivoque. « Tu en sais quelque chose non ? » Le sous-entendu était à peine voilée. Theon ne voulait pas se disputer avec elle, pas ce soir, pas avec ce qui allait suivre. Pourtant, l'idée que, dans un jeu innocent, Nagga blesse Halena, la griffe au visage ou ne morde son bras l'angoissait particulièrement.  

Il n'eut pas besoin de trouver les mots pour aborder les conclusions de la réunion du jour. Alana était brillante et une telle convocation n'avait qu'une seule issue possible. Hochant la tête, il confirma ses dires. « Il est temps. » Tous étaient d'accord là dessus. S'il devait y avoir un accord entre Asha et Victarion, c'était bien sur le fait que prendre la mer était désormais la seule chose à faire. Après l'ordre de rester à quai, les attaques avaient continué et sa soeur avait laissé sous-entendre avoir des informations à ce sujet. Ils devaient s'y rendre en personne, voir qui bafouaient ainsi leur honneur et leur réputation. Qui osait remettre en cause le traité d'indépendance. Cette question obsédait le jeune homme. Après tous les morts qui avaient donné leur vie pour obtenir la séparation des Iles du reste des Sept Couronnes, pourquoi se rebelleraient-ils contre un ordre de leur Roi ? Qui avait à y gagner ? L'ombre des histoires qu'Asha lui avait raconté sur leur oncle Euron lui glaçait le sang et ni Père, ni son oncle n'avaient écarté cette possibilité. Restait à présent à mettre en lumière cette histoire.  « Je ne connais pas encore tous les détails. Notre départ est prochain, Victarion a reçut des ordres et Asha ne devrait pas tarder à réunir ses hommes pour le grand jour. » expliqua-t-il tout en cherchant, dans sa mémoire, comment résumé l'entrevue privée sans omettre aucun détails. Il finit par reposer ses yeux sur elle, se souvenant de ses suppliques passées. Sa main s'aventura dans ses cheveux blonds, caressant les longueurs ensoleillées qui encadrait son visage, collant finalement son front contre le sien, Qhored entre eux. « Tu sais que je ne peux pas rester ici, n'est-ce pas ? » chuchota-t-il tandis que nez contre nez, il fermait les yeux pour ne pas voir sa réaction. Lire la tristesse ou la déception lui gacherait la journée: sa décision était prise et il l'avait annoncé plus tôt. Il ne pouvait pas revenir en arrière. S'écartant, il reprit. « Père m'a laissé le choix mais ... Je pense à l'avenir de Qhored. A celui d'Halena, au nôtre. Je ne veux pas qu'on dise que tu es l'épouse d'un lâche, en plus d'être celle ... D'un demi-Stark. » Il devait prouver sa valeur, une fois de plus. Depuis Salvemer, il n'avait pas remis un pieds sur un bateau, il devait se montrer digne de son titre de capitaine, prouver à son père et à Asha qu'il ne resterait pas caché dans la forteresse de Pyk tandis qu'ils prenaient le large pour sauver l'honneur de leur peuple. Lui qui avait tant cherché à être accepté des siens ne pouvait refuser une opportunité en or de se montrer solidaire avec le reste de sa famille. Et cela, il savait qu'Alana pouvait le comprendre.  « Je ne te cache pas ... J'pense que le voyage sera long. Je sais que tu voulais rentrer à Volmark mais ... Penses-tu pouvoir différer ton séjour chez ton frère ? Père serait rassuré de te savoir auprès de ma Mère. Elle pourrait avoir besoin de toi dans les semaines suivant notre départ. » Balon avait été clair sur ce sujet, requérant expressément la compagnie de la princesse auprès de la Reine. Il ignorait ce que cela impliquait, mais il imaginait que cela plairait assez à l'ancienne Volmark. De plus, les relations entre sa mère et son épouse étaient plutôt bonnes et il ne doutait pas que la Reine soit également d'une grande aide pour Alana qui serait seule en charge de leurs enfants. « Oncle Victarion restera pour protéger le château et les côtes de Pyk en notre absence. Je lui demanderai de te prévenir si les nouvelles sont mauvaises. Que tu puisses mettre en action ce dont nous avons discuté. » ajouta-t-il, refusant de nommer le plan en question. Il ignorait si Maron Volmark se joindrait à la flotte partant vers le continent, mais si Pyk devait être la cible d'une attaque, au moins ses terres natales seraient un lieu de replis avant de décider de quoi faire pour la suite. Sa main serra alors le bras de la blonde, angoissé à l'idée que cela se produise. « Mais ... Si cela devait arriver. Ta priorité doit être Qhored, tu m'entends ? » Lourd de sous-entendu, il ne voulait pas avoir à détailler ce point. Qhored était un garçon, un fils pouvant perpétuer leur nom, leur lignée. Il devait être protéger qu'importe le prix.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ASLAUG. & SIGYN


Theon Greyjoy (+) The first time I saw Winterfell, it looked like something that had been here for thousands of years, and would be here for thousands of years after I was dead. I saw it and I thought, ‘Of course Ned Stark crushed our rebellion and killed my brothers.’ We never stood a chance against a man who lives here.  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Golden Leviathan
Alana Greyjoy
The Golden Leviathan
Valar Dohaeris
the sea is an harsh mistress - avec Theon 7XePdG5I_o
the sea is an harsh mistress - avec Theon Vmi5
Ft : Tamsin Egerton.
Multi-Compte : Tavish Cafferen & Taena Merryweather & Lysa Arryn
Messages : 1506
Date d'inscription : 18/11/2018

the sea is an harsh mistress - avec Theon Empty
MessageSujet: Re: the sea is an harsh mistress - avec Theon   the sea is an harsh mistress - avec Theon EmptyMer 25 Sep - 10:12

« the sea is an harsh mistress »
An 302, lune 6, semaine 1 

Alana était véritablement attachée à sa petite panthère qui avait bien grandi, mais elle n’était pas inconsciente pour autant. Elle savait que Nagga était un animal sauvage, qui pouvait faire des dégats. Et loin d’elle l’idée de mettre sa fille en danger. Cependant, cela était tout de même une bonne chose qu’Halena se familiarise avec l’animal, de sorte à ce que ce dernier puisse accomplir sa mission qui était de protéger la petite famille Greyjoy.

« Tu as tout à fait raison, sache que je ne l’ignore pas », rassura Alana. « Nagga n’est jamais seule avec Halena et je les surveille de très près lorsqu’elles sont ensembles. Dès que je flaire le moindre possible danger, je fais sortir Nagga, ne t’en fais pas. Mais, il est tout de même important que Nagga côtoie Halena, si nous voulons qu’elle la connaisse, soit attachée à elle et veuille la défendre et la protéger. Cela sera plus simple quand Halena sera un peu plus grande et aura pleinement conscience des gestes qui peuvent exaspérer Nagga. Mais, nous avons la chance d’avoir là une petite panthère très patiente. Nagga a un bon caractère. Je pense que c’est en raison de son très jeune âge lorsqu’elle est arrivée ici. Elle me considère comme sa mère, et Halena comme sa sœur. », dit Alana. La princesse des îles de fer restait très prudente. Elle responsabilisait autant l’animal que l’enfant, ayant déjà sévi et interdit à Halena de jouer avec Nagga si elle n’était pas plus sage en compagnie de l’animal. Les jeux de la panthère et de la princesse étaient toujours étroitement surveillé et Alana n’imposait pas à Nagga trop de temps en compagnie d’Halena, sachant qu’un enfant de deux ans pouvait être exaspérant. Mais en effet, la panthère venue de Skagos faisait preuve de patience et de bienveillance à l’égard de l’enfant. D’ailleurs, Alana espérait être rapidement rétablie pour pouvoir emmener Nagga chassé. Une chose peu simple, sur les îles de fer. Il lui faudrait acheter des moutons pour que Nagga puisse les attaquer. Mais cela était essentiel à son éducation. La panthère devait apprendre à se débrouiller seule mais aussi prendre conscience de sa force, afin de ne pas reculer devant les ennemis de la famille qu’elle était vouée à protéger.

« Et c’est ce que tu préfères chez moi ! », répondit Alana lorsque Theon fit une petite référence cachée à son côté indomptable. « N’est ce pas ? », ajouta-t-elle en lui souriant d’un air complice.
Comme la princesse l’avait pressenti plus tôt, son époux lui annonça son départ prochain en mer.  Theon lui apprit qu’il ne connaissait pas la date exacte de l’expédition, mais qu’elle ne saurait tarder.

« J’espérais que tu resterais un peu plus longtemps avec nous, c’est vrai. Mais…je comprends ton choix. Je sais qui j’ai épousé. Un Greyjoy », répondit-elle à son époux en souriant légèrement. Bien sûr, elle craignait le départ de son époux. Et il y a peu, elle lui avait conseillé de rester, afin de mettre en sécurité son précieux œuf et de pouvoir protéger leur famille si Euron arrivait. « Si tu penses que c’est la meilleure chose à faire, si tu en es sûr…alors oui, je comprends. Et sache que personne n’a intérêt à dire devant moi de mon mari qu’il est un lâche », lui répondit-elle avec un léger sourire. Elle lui murmura ensuite une chose qui lui paraissait essentielle : « Promets-moi simplement que si tu perçois des signes du Dieu qui t’intime de rester, tu n’iras pas contre sa volonté. Il t’a permis de trouver cet œuf. S’il te dit de rester, il te faudra changer des plans. Dans le cas contraire…Je respecte ta décision »

Theon lui parla ensuite de ce départ pour Volmark qu’elle envisageait afin de permettre à sa famille de naissance de passer un peu de temps avec le jeune prince de sel. Elle acquiesça :

« Oui, bien sûr. Ils comprendront. De toute évidence, je ne suis pas encore en état de pouvoir prendre la mer. Leeven a conseillé un rétablissement total avant cela et je lui fais confiance », répondit Alana. « J’apporterais toute l’aide que je pourrais à ta mère ainsi qu’à Victarion, si je peux faire quelque chose pour lui…Même si je doute que cela lui effleurerait un jour l’esprit de demander un service ou un conseil à une « faible femme » comme moi ! », répondit elle, faisant référence au côté misogyne de l’oncle de Theon, qui n’était un secret pour personne. Alana était tout de même rassurée d’apprendre que Victarion restait. Certes, elle aurait préféré que ce soit Theon qui reste. D’autant plus alors que son père lui avait laissé le choix et qu’il avait une famille à protéger ici à Pyk. Mais, Victarion était un homme tout à fait capable de les protéger. En plus, il n’y avait sans doute personne au monde qui détestait plus Euron que lui.

« Oui, bien sûr. Moi vivante, il ne lui arrivera rien. », répondit Alana au sujet de la protection de leur fils. Et elle n’en pensait pas moins concernant leur fille. Mais, elle le savait ; Qhored était un garçon, l’héritier mâle de la lignée. Cela le plaçait en première ligne de tous les dangers et elle devrait être d’autant plus attentive à sa sécurité. « Qu’en est-il de l’œuf ? Où vas-tu le cacher durant ton départ ? »

Il ne fallait surtout pas que ce précieux objet tombe dans de mauvaises mains ou même que d’autres apprennent qu’il était en la possession de Theon. Alana pouvait bien sûr veiller dessus mais en cas de fuite précipitée, peut-être était-il plus sage de le cacher là où personne ne le trouverait, le temps du voyage de Theon.
« Theon…Ton fils a besoin de toi. J’accepte que tu partes mais je n’accepterais pas que tu ne reviennes pas. Qhored a besoin de son père. Halena aussi. Si tu pars, je prierais tous les jours pour toi. Mais, toi, fais en sorte de ne pas mourir, tu as compris ? », lui intima-t-elle, réellement soucieuse. « Si tu sens que tu dois utiliser tes flèches et non ton épée, car tu es plus à l’aise avec ton arc, n’hésite pas. Tu sais ce que tu vaux, je le sais aussi, et ton fils le saura. Je t’en prie, ne fais pas de choses stupides pour les impressionner. N’oublie pas que tu as une famille et qu’elle tient à te revoir. »


❝ Sea, salt and rock. ❞ Dédale dit à son fils: ne vole ni trop haut, ni trop bas. Reste dans un espace intermédiaire, à mi-hauteur entre terre et ciel… Le jeune Icare fier de son vol audacieux abandonne son guide. Il brûle de sonder les célestes espaces et s’élance plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
the sea is an harsh mistress - avec Theon KKRZru8y_o
the sea is an harsh mistress - avec Theon Tumblr_prrme2Jf1s1vsi732o4_540
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning & Alysanne Lefford & Robar Royce
Messages : 615
Date d'inscription : 10/10/2018

the sea is an harsh mistress - avec Theon Empty
MessageSujet: Re: the sea is an harsh mistress - avec Theon   the sea is an harsh mistress - avec Theon EmptyLun 7 Oct - 21:02

the sea is an harsh mistress

Theon & @Alana Greyjoy ∆ The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


☾☾ Il ignorait quand Alana s'était réellement attachée à Nagga, quand la panthère avait-elle cessé de n'être qu'une petite boule de poil reçue en cadeau, passe-temps agréable et attachant. Il lui semblait avoir manqué tellement de choses. Et pourtant, les mots d'Alana n'auraient pas pu être plus clairs: Nagga était devenue un membre de leur famille. Pas comme certains pouvaient avoir un chien, un chat ou un cheval, bien au delà. Il repensait à l'arrivée du félin dans leur vie, à toutes ces fois où il avait cédé au regard suppliant et complice de son épouse, acceptant la panthère dans leur chambre, dans leur intimité. Theon poussa un soupir: il était désormais trop tard pour jouer les offusqué. « Un jour, nous allons retrouver Halena sur son dos ... » râla-t-il, levant les yeux au ciel. A la manière des légendaires Roi du Nord dont on ne cessait de parler à la table des Stark, ou du mythique Roi Gris, il imaginait très bien Halena chevauchant Nagga dans une vision des plus épiques et pourtant très éloignée du futur qu'Alana envisageait pour leur première née. Se pinçant l'arrête du nez, il ajouta avec un regard en coin vers son épouse. « Si elle la côtoie trop ... Elle ne deviendra pas comme Asha: elle sera pire ! » Il n'y avait pas de mal à ressembler à sa soeur: Theon savait Asha respectée bien que son statut d'héritière divise leur peuple. Tous lui reconnaissait une qualité certaine de navigatrice, de combattante et de capitaine. Un destin tel que le sien auréolerait leur fille de gloire mais il savait combien Alana tenait à l'image qu'elle même entretenait. Alana n'avait pas moins de courage qu'Asha, mais il s'agissait de deux femmes différentes, aux aspirations différentes, aux talents différents. Theon aimait le caractère indépendant de sa soeur, sa soif d'aventure, de découverte, son envie de dépasser les limites du monde connu. Telle une héroïne d'histoire, Asha ne se laissait jamais taire par quiconque tout en restant respectueuse envers leur père. Mais Asha ne tenait pas en place, et parfois, cet esprit libre qu'il admirait lui donnait envie de l'étrangler. Alana, en revanche, agissait dans l'ombre. Elle connaissait les moindres rouages de leur société, de leur culture et son esprit n'avait d'égal que sa foi en tout ce qui constituait leur monde. Pas moins fière que l'héritière, elle se drapait de noblesse et d'élégance, préférant l'intimité de leur lit conjugal pour lui chuchoter ses conseils, que de s'exposer en public. Si, chez une autre, la personnalité d'Asha l'aurait intrigué et poussé à la séduction, il était évident que le caractère du jeune homme était bien trop arrogant et en soif de reconnaissance pour supporter d'être en compétition avec sa compagne. Le tempérament d'Alana lui seyait parfaitement: ils formaient un bon duo et se complétait ingénieusement. « Peut être serait-il de bon augure qu'un kraken géant fasse de nouveau surface: ainsi chacun de nos enfants aurait un compagnon de jeu ? » lui dit-il avec humour, se moquant légèrement de cette assurance qu'elle arborait à tenter de le convaincre que Nagga était la dernière chose qu'ils devaient redouter. Mais après tout, peut être avait-elle raison: elle était bien plus mère qu'il ne se sentait père bien qu'il ne s'avouerait jamais vaincu à ce sujet. Finalement, il lui concéda la victoire, les mains levé en signe de paix, lâchant malgré tout d'un ton de mauvais perdant. « Puisse-tu avoir raison, en tout cas. Je doute que nous apprécions de voir notre fille et princesse adorée amputée d'un oeil après une partie de jeu avec le "gros chat" de maman. » Il reprenait les mots de la fillette et savourait, dans sa défaite, cette petite victoire qu'il avait de connaitre quelques expressions de leur angélique progéniture.

Même si de combat d'opinion il y avait, Theon ne pouvait nier l'attraction qu'il avait pour son épouse: ils ne se connaissaient guère avant leur mariage et il aurait tout aussi bien pu tomber sur une femme laide, ou du moins peu attrayante. Mais Alana ne ressemblait ni à un phoque, ni à quelques femmes qu'il avait pu croiser sur le port de Pyk. Sa peau n'était en rien malmenée par les éléments et n'arboraient pas la couleur rouge de celle qui vivaient au plein air, soumises au bon vouloir des éléments. Ses cheveux n'étaient nullement abimés par le vent, emmêlés en une tignasse chaotique. Elle avait, bien au contraire, un port de princesse: sa taille fine toujours gracieusement mises en valeur par les vêtements qu'elle choisissait, sa gorge, soigneusement décoré de bijoux sobre, jamais d'un luxe affolant: sa beauté n'était en rien le fruit d'artifice. On disait qu'elle tenait sa chevelure blonde de ses ancêtres Forgefer, et, à en voir Maron, il remerciait tous les dieux de cette maudite terre qu'elle ne ressemble en rien au tout jeune seigneur Volmark. Maron avait beau faire tourner les têtes des femmes, il préférait nettement poser ses yeux sur les courbes d'Alana. « Qu'y puis-je ? »  lui dit-il d'un ton séducteur, plantant un regard de braise dans celui de la jeune femme. Ils se plaisaient mutuellement, cela était évident. Halena et Qhored en était une preuve, certes, mais c'était l'absence de maitresses, femmes-sels, prostituées ou autres qui démontrait la satisfaction que Theon retirait de son couple. Il ne se lassait pas du corps de sa femme, de son esprit. Elle habitait ses désirs qu'elle se trouve à deux lieues de lui, ou juste dans ses bras et les grossesses rapprochées de la princesse lui faisait prendre conscience qu'il ne faudrait pas tarder à employer des précautions, sans quoi ils risquaient de repeupler Pyk en moins d'une vie. Elle avait beau ne pas avoir quitter le lit depuis des jours, il ressentait à nouveau cette flamme entre eux et c'était à regret qu'il pesta « Ne me regardes pas ainsi, femme ! Je croyais que tu ne voulais pas d'un troisième petit poulpe en ton sein pour le moment ? » Si cela ne tenait qu'à lui, il l'aurait jeté sur son épaule et chargé sur son bateau afin de pouvoir se délecter encore et encore de sa présence et du désir qu'elle suscitait en lui. Mais son rôle était à Pyk quand lui, son devoir l'emmenait bien loin de chez lui. La perspective d'une abstinence prolongée ne l'enchantait guère mais il se promettait de confier les enfants à sa mère et de s'enfermer avec elle pendant une semaine entière à son retour !

Pourtant les inquiétudes d'Alana ne tardèrent pas à venir dans la discussion. Theon ne pouvait lui en vouloir: beaucoup des leurs étaient un jour partis sans jamais revenir. Au delà de la mission, de la raison pour laquelle ils prenaient la mer, cette dernière pouvait être dangereuse, prédatrice, mortelle. S'il survivait aux plans de son père, rien ne disait qu'il ne périrait pas au retour et cela angoissait la jeune femme.« Ne t'en fais pas, ma princesse, je ne compte pas faire de toi une veuve avant longtemps. Peut-être est-ce enfin un signe du dieu noyé ? Peut-être que l'heure est venue pour moi de m'illustrer enfin ? » proposa-t-il avec un sourire. Utiliser sa foi était le meilleur moyen de la réconforter. Il savait qu'elle était sincère, lorsqu'elle disait prier pour lui: il la connaissait assez bien pour l'imaginer chaque jour sur les falaises de Pyk, sur la plage, remerciant le Noyé pour ses bénédictions, l'implorant de quelques désirs qu'elle pouvait avoir. Il enviait sa foi. Tout comme il enviait celle de toute sa famille. S'il tentait de se montrer plus concerné par son culte natal, il n'était guère évident d'oublier tout ce qu'il avait pu connaitre durant son enfance et adolescence. Il n'avait jamais prier les anciens, mais fut un moment où il ne priait plus du tout, à Winterfell. Après tout, qu'est-ce qu'un dieu noyé pouvait entendre des supplique d'un enfant, si loin de la mer ? Il fronça les sourcils à la remarque de la Volmark. « Tu es dure avec ce pauvre Victarion ! Mais j'admets qu'il n'est guère facile à approcher par moment. Toujours est-il que je préférerai te savoir auprès de Mère que de mon oncle. J'ignore quand nous reviendrons et elle ne pourras être la reine et le roi sur un long laps de temps. » fit-il constater, concédant qu'elle serait mieux reçue par Alannys Greyjoy que par Victarion. Cela n'avait qu'à moitié étonné Theon que Balon ordonne à son frère de rester à Pyk. Il fallait, certes, surveiller le château, assurer la défense ses Iles de Fer mais tous connaissaient les oppositions entre l'héritière du Roi et son oncle. Si Theon avait noué une relation de proximité avec le cadet de Balon Greyjoy, Asha s'entendait bien mieux avec le côté Harloi de la famille et, à écouter quelques conversations de Victarion depuis plusieurs années, il ne pouvait guère lui en vouloir. Leur oncle avait un avis très précis sur un certain nombre de chose et ne semblait que peu disposé à se laisser convaincre du contraire. Notamment en ce qui concernait les femmes. Il n'en restait pas moins un bon meneur que Theon respectait. Regardant son épouse, il posa une main sur sa joue. « Montre à tous quelle reine parfaite tu seras. » Sa reine. Ce ne serait pas pour tout de suite, mais s'il survivait à Asha, ainsi irait les choses s'il ne s'opposait pas à l'ordre de succession invoqué par Balon. Dans le cas contraire, s'il périssait avant sa soeur, alors elle serait totalement libre de désignée qui, parmi les enfants du couple, lui succéderait à la tête des îles familiales. Il gardait en tête l'image qu'il se faisait d'Alana comme d'une grande reine: juste et éclairée, défendant les siens comme la mythique créature qui ornait le blason de sa famille. Il ne cacha pas son sourire alors qu'elle lui donnait raison sur la marche à suivre en cas de soucis, mais il eut peur qu'elle n'ait pas saisi l'intégralité de son propos. Aussi, se sentit-il obligé d'ajouter.  « Je n'en doute pas. Mais si tu dois fuir en toute hâte ... Je veux être certain que tu ne mettras pas ta vie en danger: Mère saura comment mettre Halena en sécurité et oncle Victarion sera bien plus à même de la protéger. Toi, tu devras fuir avec Qhored. Va a Volmark ou à Lordsport le temps de trouver comment disparaitre jusqu'à mon retour. » Il savait qu'elle pourrait toujours compter sur le soutien des siens et il était bien plus simple de fuir avec un enfant plutôt que deux. Volmark était une destination toute désignée, et c'était la raison pour laquelle il abordait également le fief des Botley: Volmark était prévisible et il voulait qu'elle ait conscience du nombre d'alliés chez qui elle pouvait trouver refuge. Si le point de repli d'Alannys Greyjoy était Dix-Tours, il voulait qu'Alana puisse totalement disparaitre si le besoin en était. Mais s'il lui intimait de prendre Qhored en priorité, qu'en était-il du précieux oeuf qu'elle cachait dans ses effets depuis la naissance de leur fils ? Son regard parti vers l'horizon et il avoua « Je n'en sais rien pour être honnête. Une part de moi peine à s'en détacher et de l'autre, il faudrait être stupide pour le sortir des murs du château. Mais il n'y a qu'à toi que je peux confier la tâcher de veiller sur lui, il n'y a qu'en toi que j'ai confiance. J'ai appris la dure réalité, ici: nos coutumes et notamment celle du fer-prix. Sans toi, en mon absence, n'importe qui pourrait revendiquer mon oeuf. » L'emmener, c'était risquer de le perdre. Et en le laissant, il témoignait de sa confiance en l'avenir: il doutait sincèrement qu'il arrive quoi que ce soit en son absence et il n'imaginait pas que le seigneur Maron Volmark laisserait quiconque naviguer sur Pyk avec des intentions hostiles sans intervenir. Des liens forts unissaient Alana au reste de sa fratrie. Cependant, si quelque chose arrivait ... Il ne pouvait pas sommer Alana de tout laisser sur place pour fuir avec Qhored, de laisser Halena et de prendre l'oeuf: cette idée était au delà de tout ce qu'il pouvait imaginer. Mais il avait confiance en elle pour le cacher, pour que, s'il se passait quoi que ce soit, il soit le seul à pouvoir le retrouver.

« Vous feriez-vous du soucis pour moi, chère épouse ? Je reviendrais Alana ... Je reviens toujours, demande à Mère, même si je mets une décennie pour cela. » Répondit-il à son monologue sinistre. S'il était enjoué jusque là à l'idée de partir, de faire autre chose que de trainer dans les couloirs du château, il devait admettre que la laisser derrière était compliqué, mais ses suppliques le rendait fou. Il ne voulait pas la blesser, il ne voulait pas qu'elle le pleure et si jamais cela devait venir, il préférait qu'elle garde jusque là, son sourire. Alors, il poursuivit, d'un ton léger, désireux d'apaiser ses craintes. « Je compte profiter du voyage pour combler les quelques lacunes qu'il me resterait. Mais je t'assure que je compte bien rentrer en vie, sois en certaine. » Il était bien rentré de Winterfell, de Salvemer ... Pourquoi ne reviendrait-il pas de la côte Est ? Présenter les choses comme un voyage initiatique semblait bien optimiste, mais il préférait voir cela ainsi: cela ôtait de la gravité à la mission qui était la sienne. « Et tu ferais une bien trop jolie veuve pour que je permette à quiconque de poser les yeux sur toi. » ajouta-t-il d'un ton moqueur.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ASLAUG. & SIGYN


Theon Greyjoy (+) The first time I saw Winterfell, it looked like something that had been here for thousands of years, and would be here for thousands of years after I was dead. I saw it and I thought, ‘Of course Ned Stark crushed our rebellion and killed my brothers.’ We never stood a chance against a man who lives here.  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Golden Leviathan
Alana Greyjoy
The Golden Leviathan
Valar Dohaeris
the sea is an harsh mistress - avec Theon 7XePdG5I_o
the sea is an harsh mistress - avec Theon Vmi5
Ft : Tamsin Egerton.
Multi-Compte : Tavish Cafferen & Taena Merryweather & Lysa Arryn
Messages : 1506
Date d'inscription : 18/11/2018

the sea is an harsh mistress - avec Theon Empty
MessageSujet: Re: the sea is an harsh mistress - avec Theon   the sea is an harsh mistress - avec Theon EmptyJeu 10 Oct - 0:23

« the sea is an harsh mistress »
An 302, lune 6, semaine 1 

« J’ai reçu l’ordre de ton père de faire d’Halena une princesse et non une guerrière. Je ne pense pas que notre roi approuverait qu’il y ait dans cette famille une « deuxième Asha » », répondit Alana lorsque Theon se demanda si leur fille ne deviendrait pas pire que sa tante. Ce que disait Alana était vrai ; comme Theon le savait, Balon s’était montré très clair sur ce qu’il pensait que devait être l’éducation de sa petite-fille, une éducation de princesse et future femme-roc, semblable à celle de la reine et d’Alana elle-même. Le roi avait beau être fier de sa fille, elle demeurait pour lui une exception dans sa manière d’envisager l’éducation des femmes Greyjoy. Qui sait, si Rodrik et Maron Greyjoy n’avait pas péri lors de la première rébellion, peut-être qu’Asha serait une femme bien différente aujourd’hui ?

Alana sourit à la remarque de son époux. « Notre petit Qhored aura peut-être un dragon à ses côtés. L’affubler en plus d’un kraken serait peut-être un peu superflu ! », plaisanta-t-elle. L’œuf de dragon était apparu à Pyk le jour de la naissance de Qhored. Cela était certainement un signe. Et si le fils, ce futur grand guerrier fer-né, avait déjà à s’occuper d’un dragon, avait-il vraiment besoin d’une créature des mers également ?

« Oh, je t’en prie, ne dis pas de telles choses ! », s’exclama Alana. Pour qui son époux la prenait-il ? Elle faisait très attention lorsqu’Halena était à proximité de Nagga. Imaginer sa fille privée de sa beauté à cause d’un accident avec la panthère familiale l’effarait.

Mais, lorsque Theon fit allusion à son côté sauvage, la conversation prit un autre ton, emplis d’allusions complices. « En effet. Nous avons déjà deux enfants de l’Hiver, sans doute est-il préférable d’attendre le retour de printemps s’annonce à l’horizon pour créer un troisième petit kraken. », répondit-elle. Ses deux accouchements avaient été difficiles et personne n’ignorait que le taux de mortalité des femmes enceintes augmentait considérablement en hiver. Cependant, Alana connaissait l’appétit charnel de son époux. D’ailleurs, elle-même appréciait beaucoup leurs étreintes. Si elle était actuellement encore trop fatiguée pour y songer, elle savait que cela serait en réalité également difficile pour elle de résister au charme de son époux. « Mais, ne fais pas cette tête. Je serais bientôt de nouveau sur pied et…Tout ce qui se passe dans un lit conjugal ne rime pas forcément avec risque de grossesse… », répondit-elle en souriant en coin. La née-Volmark avait rapidement appris à cerner son époux. Déjà adolescente, elle savait qu’il était essentiel pour une femme-roc de plaire à son mari et de savoir ce qui lui plaisait dans l’intimité. Dès les débuts de son mariage, elle n’avait donc pas négligé ce point. Il lui suffirait de satisfaire Theon avec des préliminaires bien menés et des étreintes charnelles dépourvues de risques de conception pendant un temps. Cela ne serait pas difficile ; elle savait y faire. Sentir son époux en elle lui manquerait, cela dit. C’était une sensation tellement enivrante de ne faire qu’un avec un homme. Peut-être devait-elle envisager de se mettre à boire du thé de lune jusqu’à la fin de l’hiver ? Alana avait du mal à se faire une idée sur cette boisson. D’un côté, cela lui semblait être une pratique peu orthodoxe car peut-être était-ce son destin, selon le Dieu, de porter un autre enfant à l’avenir radieux, mais d’un autre côté…Quelle était vraiment la différence entre s’empêcher de tomber enceinte pendant une période et pratiquer l’abstinence ? Ce n’était pas comme si elle se mettait à en boire tout le temps, comme Asha ! Pour l’heure, cela n’avait fait qu’effleurer son esprit. Peut-être devrait-elle consulter un prêtre pour savoir si dans le cas d’une femme mariée qui tentait simplement de préserver sa santé tout en satisfaisant son époux, cela ne posait guère de problème au Dieu-Noyé.

« Peut-être, oui. J’ai confiance en toi. », lui répondit Alana. Qui sait ? Theon venait de se trouver en possession d’un œuf de dragon. Cela était-il présage d’un grand exploit qui se dessiner à l’horizon de sa vie ?  Après tout, le Dieu ne mettrait pas un œuf de dragon dans les mains de n’importe qui, n’est-ce pas ?  Et puis, si Theon était certes revenu blessé, il avait fait ses preuves à Salvemer. Elle n’avait donc pas de raison de douter de lui.

« Mais non…Tu sais que je respecte ton oncle mais je suis réaliste ; l’avis des femmes ne l’intéresse guère. Je me tiendrais toutefois à sa disposition s’il a besoin de moi ainsi qu’à celle de ta mère, bien entendu. », répondit Alana. Elle doutait cependant que Victarion requerrait sa présence. Alana correspondait sans doute bien plus à l’image que l’oncle de Theon se faisait de ce qu’une femme fer-née doit être qu’Asha, mais cela ne signifiait pas pour autant qu’il avait envie de s’entourer de ladies.

Alana sourit lorsque Theon lui dit de montrer à tous quelle reine parfait elle serait. Cela la touchait d’entendre son époux lui dire qu’à ses yeux, elle serait une souveraine idéale. La née-Volmark y comptait bien en effet. Et en cela, elle tâchait de prendre exemple sur sa belle-mère, la reine Alannys, avec qui elle s’entendait d’ailleurs très bien. La jolie blonde savait qu’elle avait à apprendre de la mère de son époux. C’était après tout une femme qui avait connu les affres de la guerre et les dangers du pouvoir.

Le ton de Theon se fit plus grave ensuite. Il désirait être certain que son épouse avait bien compris le sens de ses mots. Alana soupira légèrement et hocha la tête. Ne serait-ce qu’imaginer devoir être séparée d’Halena était déjà difficile…Elle espérait donc sincèrement ne pas avoir à le vivre. Mais, elle avait bien compris les mots de Theon et acquiesça. Elle savait pourquoi Theon raisonnait de la sorte. Ensemble, Qhored et Halena seraient trop reconnaissables si elle avait à se cacher. De plus, Halena savait déjà parler et elle risquerait de laisser échapper des choses qui pourraient compromettre leur éventuelle couverture. Par la traditionnelle primauté masculine, l’héritier était Qhored et si leurs ennemis parvenaient à Pyk, ce serait lui qui se trouverait menacé.

Alana ne doutait pas que sa belle-mère protégerait la petite-princesse comme une véritable lionne. On lui avait déjà pris deux fils et on l’avait privé d’en voir grandir un troisième…La sécurité de la fille de Theon serait sa priorité. Cependant, si Alana comprenait qu’il était préférable que Qhored et Halena soient séparés, dans le cas où la situation se gâterait, elle se demandait vraiment si elle serait capable de laisser sa fille derrière elle. Elle le devrait, cependant…
« Ne t’en fais pas, je protégerais notre fils. Je ferais tout ce qu’il faut le cacher et le garder en sécurité. »
Si elle devait se déguiser en servante des Botley, se mettre à faire la lessive pour ne pas attirer les soupçons, tendre ses beaux cheveux blonds et renommer son fils Afthor ou Eirikr, elle le ferait. Elle vivante, personne ne ferait du mal à Qhored. Elle rendrait cela impossible.
« Mais es-tu certain que si je devais fuir avec Qhored, Halena serait en sécurité ici ? Je ne doute pas que ta mère la protégerait au péril de sa vie, mais si nos ennemis arrivent jusqu’à nous, qui sait la menace qu’ils pourraient aussi voir en Halena, même si c’est une fille ? Est-ce que ta mère aurait véritablement le temps de la cacher ? » Alana fit une pause et réfléchit. « Peut-être devrions nous en discuter avec elle ? Voir où nous pourrions envoyer Halena pour la cacher ailleurs que Qhored, si la situation se gâtait à Pyk ? »

Vint également la question de la cachette éventuelle de l’œuf de dragon. Theon était face à un dilemme ; l’emporter était risqué et le laisser ici l’était également. Il faudrait qu’Alana prenne soin de lui trouver une place à l’abri des regards et des convoitises, si elle venait à devoir quitter Pyk pendant un temps. La première idée qui vint à l’esprit de la princesse fut cette grotte près de Volmark où elle et Dagon s’étaient parfois embrasés à l’abri des regards. S’ils s’y cachaient pour être seuls tous les deux, c’était bien parce qu’elle était très bien dissimulée. Cela pourrait être une idée, même si Theon ne devrait pas savoir comment son épouse connaissait cet endroit. Cependant, elle aurait encore le temps d’y réfléchir.
« Bien. Je le cacherais si je viens à quitter Pyk. Mais toi, de ton côté, ne mentionne son existence à personne d’autres et demande à tes hommes d’en faire autant. Plus cela se saura, plus il y aura de chance que quelqu’un entreprenne de se lancer à sa recherche, surtout si nos préoccupations sont ailleurs », répondit la princesse de sel.

Elle sourit à la phrase de Theon. « C’est vrai, mais tâche de ne pas mettre aussi longtemps ou ton fils ne te reconnaîtra même pas lorsque tu reviendras ! »

« Bien, mais pense à être attentif à ce que le Dieu pourrait vouloir te conseiller. Et sois raisonnable, d’accord ? », demanda Alana. Elle savait que certains hommes, surtout au début de leur mariage, voyait en Theon un piètre marin car il n’avait pas grandi en mer ou doutaient de ses capacités de guerrier car il avait la particularité d’affectionner l’arc. Mais, cela ne devait pas le pousser à faire des choses stupides qui le mettraient en danger. Peu importe s’il utilisait l’arc ou l’épée, du moment que le travail était fait ! Qui sait, peut-être que cela ferait partie de sa légende ? Peut-être un jour les fer-nés vanteraient les mérites de Theon l’Archer, un grand roi qui ne ratait jamais sa cible et qui du haut des murs de Pyk pouvait abattre ses ennemis en mer de quelques tirs de flèches ?

« Je suis d’accord avec toi. », répondit la née-Volmark lorsque Theon la complimenta sur son physique avantageux. Elle avait pris un air faussement et théâtralement fier pour lui répondre avec humour. « Tu vas me manquer », ajouta-t-elle ensuite. Elle approcha alors son visage de celui de son époux, pour l’embrasser. Les dés étaient désormais jetés. Theon partirait en mer. Et ce serait la deuxième fois qu’il partirait juste après la naissance d’un enfant. Mais, le départ n’était pas pour demain et il y avait encore des choses à régler, à Pyk…Un jeune fer-né promis à un grand destin devrait gouter pour la première fois au sel de la mer, entourés de sa famille, d’invités éventuels, et d’un prêtre.
« Penses-tu que nous pourrons organiser le baptême de Qhored avant ton départ ? Il est fondamental qu’il soit présenté au Dieu et il me parait important qu’il vive ce moment en présence de son père et de son roi. », dit la princesse.


❝ Sea, salt and rock. ❞ Dédale dit à son fils: ne vole ni trop haut, ni trop bas. Reste dans un espace intermédiaire, à mi-hauteur entre terre et ciel… Le jeune Icare fier de son vol audacieux abandonne son guide. Il brûle de sonder les célestes espaces et s’élance plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
the sea is an harsh mistress - avec Theon KKRZru8y_o
the sea is an harsh mistress - avec Theon Tumblr_prrme2Jf1s1vsi732o4_540
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning & Alysanne Lefford & Robar Royce
Messages : 615
Date d'inscription : 10/10/2018

the sea is an harsh mistress - avec Theon Empty
MessageSujet: Re: the sea is an harsh mistress - avec Theon   the sea is an harsh mistress - avec Theon EmptyMer 16 Oct - 18:34

the sea is an harsh mistress

Theon & @Alana Greyjoy ∆ The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


☾☾ Theon soupira, il adorait quand son père faisait ce genre de chose. Ironie. Il posa sur Alana un regard las. « Alors si le Roi a parlé ... » Même s'ils avaient partagé un moment de complicité, alors qu'il lui présentait officiellement Qhored, Theon sentait toujours en lui une vague rancune envers son royal paternel. Il n'en disait rien, à quiconque. Ni à Alana, ni à Asha ou à Victarion, mais il avait été profondément blessé par le désintérêt que Balon lui avait accordé en le donnant sans broncher au Roi Dragon, en ne cherchant pas à le récupérer durant toutes ces années. Voir Asha venir marchander son retour à Pyk lui avait redonné espoir, mais il n'avait trouvé en l'homme, rien de ce qu'il avait pu entrapercevoir des liens entre Ned Stark et ses enfants. Après s'être longuement questionné sur sa place au sein de cette famille qu'il ne connaissait plus, il avait prit le parti de mettre de côté son besoin de reconnaissance paternelle, son envie d'exister aux yeux d'un homme qui taisait ses moindres pensées. A présent, même si la confiance avait commencé à naître, Theon n'était pas tout a fait détendu dans cette histoire et l'idée que Balon mette son nez dans l'éducation d'Halena ne lui plaisait pas du tout. Il prit toutefois sur lui, taisant son agacement pour prendre une mine faussement outrée. « Hé ! Le dragon, s'il éclos, sera le mien ! Et il est bien trop petit pour le gagner "à la mode de chez nous". Mais j'imagine que puisque Nagga est à toi, il faudra trouver une grosse bestiole pour Halena aussi ? » Puisque Qhored était un Greyjoy et qu'on lui accordait un calamar géant, alors autant ambitionner pour la petite princesse, le Leviathan des Volmark ? L'idée aurait pu le faire rire: la démesure détendait l'atmosphère des dissonances entre les époux et la manière dont il allait annoncer son départ prochain à Winterfell. Une moue bougonne apparut sur le visage du jeune homme. « Puisse-t-il arriver prochainement ... Quand j'étais à Winterfell j'ai entendu dire que certains hivers durant des décennies et que dans le cas des plus longs, une génération entière n'avait connu que cela. » Vieille Nan et ses histoires plus rocambolesques. Il ignorait si cela était vrai mais été volontiers prêt à le croire, bien qu'il lui fut difficile d'imaginer qu'il puisse faire plus froid, à Winterfell, qu'il ne grelottait déjà en arrivant sur place. Des générations condamnées au froid et à l'obscurité, cela faisait froid dans le dos rien que d'y penser. Et quoi de mieux que de se réchauffer sous la couette après tout ? Il posa sur Alana un regard enjôleur et demanda « Tu n'oserai pas m'imposer une vie d'abstinence j'espère ? » Il n'aurait pu s'en satisfaire. Si elle avait de pareille idée en tête, il ne résisterait pas longtemps avant de céder à l'appel de la femme-sel ou aux mains expertes des catins de Westeros et d'ailleurs. Toutefois, cela ne semblait pas dans les plans de son épouse et un sourire en coin se dessina sur le visage du fer-né. C'était ainsi qu'il l'adorait. Et c'était sans doute la raison des grossesses aussi rapprochées. Ils s'entendaient, de toute évidence, plus que bien. Attrapant son visage entre ses mains, il lui offrit un langoureux baiser, plein de promesse et du désir qu'il avait pour elle. « J'y compte bien ... J'aurai bien trop vite à devoir me passer de toi pour continuer de dormir chastement à tes côtés. » dit-il après l'avoir lâché, esquissant déjà les prémices de ce qu'il avait à lui dire.

Le temps n'était déjà plus à la séduction, il savait ce qu'Alana pouvait redouter et la mine de son épouse le confortait dans ses croyances à son égard: en son absence, elle serait une fois de plus parfaite. Malgré ses peurs et son envie de fuir, elle restait droite et fière et il n'aurait été plus heureux de la savoir sienne. « Et moi, en toi. Je sais que tu feras ce qu'il faut. Pour Qhored et Halena. » assura-t-il en serrant sa main délicate dans la sienne. Ecoutant ses interrogations au sujet d'Halena, il hocha la tête malgré ses propres opinions. Il était certain de Victarion organiserait en tout hâte le départ de la reine et de sa belle fille si les choses devaient mal se dérouler: il avait vu assez de bataille pour en connaitre l'issue mais si cela rassurait sa femme d'avoir l'avis d'Alannys, alors il ne s'y opposerait pas. Tant qu'elle avait l'esprit plus serein une fois qu'il serait parti, il pouvait bien lui accorder cela. « Si tu y tiens ... Mais attendons que tu ailles mieux, je ne voudrais pas qu'elle s'affole en imaginant le pire. Elle a assez souffert pour toute une vie. » Il avait entendu comment son départ pour Winterfell avait affecté sa mère, qui s'était retiré sur son fief natal à Dix-Tours. Il ignorait comment Balon Greyjoy avait pu supporter l'absence de son épouse, mais Alannys n'était revenue qu'une fois assurée du retour de son plus jeune fils. Sans doute était-ce trop dur, même pour une femme comme elle, de supporter la mort de ses deux fils aînés et la captivité de son petit dernier bien loin d'eux. Il n'imaginait pas ce qu'Alana ferait si Halena ou Qhored venaient à disparaitre. Que cela soit d'une manière définitive ou non. Revenant à l'oeuf, il secoua la tête, ses tresses dansant dans son dos par ses coups agité. « Je n'en avais pas l'intention. Il y a déjà suffisamment de personne au courant de son existence ... Pas la peine d'en ajouter. Et puis, je ne pars pas vraiment pour une promenade au large. Nous aurons bien d'autre chose à discuter que cela. » En dehors d'Asha peut être. Il ne lui avait pas encore annoncé posséder pareil trésor: la naissance de Qhored, l'arrivée des Botley et la présentation à Balon avait été suivi de cette réunion de la plus haute importance et il n'avait pas partagé de moment seul avec sa soeur depuis le jour de la naissance du petit prince. En dehors des siens, il préférait garder le secret. S'il se serait volontiers confié à Leeven pour comprendre ce qui lui arrivait, il ne parvenait à s'y résoudre: les temps étaient bien trop compliqué pour s'attarder sur cela, il se promettait de faire un tour à Lordsport à son retour. Alana chassa à nouveau ses pensées trop sérieuse, arrachant un rire alors que sa voix lui donnait l'impression d'être un enfant en faute. « Tu passes bien trop de temps avec les petits ! Ne t'en fais pas, je ne compte pas me séparer d'un de mes membres. Je deviendrais alors le Loup Infirme de Pyk ... Joie. » Ironie. A nouveau. L'idée d'être infirme lui était encore plus insupportable que cet odieux surnom dont on l'affublait depuis ses années à Winterfell. Toutefois, il ajouta « Et tu me manqueras aussi. Ta mine de mère contrariée va me hanter jusque dans mes cauchemars. » Son ton était taquin, libéré de l'anxiété qu'il avait à devoir lui dire qu'il partait prochainement. Avec un gloussement, il se reprit et hocha la tête à nouveau. « Père n'y voit pas d'inconvénient de ce qu'il m'a dit: le départ ne se fera pas avant plusieurs semaines le temps de nous préparer. Mais nous sommes tous les deux d'accord: cela attendra que tu sois remise. Leeven t'a-t-elle dit quand est-ce que tu serais sur pieds ? » demanda-t-il. Le temps commençait à devenir long et il se voyait mal quitter Pyk avec une épouse encore alitée. Il savait combien il lui importait de baptiser Qhored, mais Balon avait été clair: pas tant qu'elle ne serait pas remise.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ASLAUG. & SIGYN


Theon Greyjoy (+) The first time I saw Winterfell, it looked like something that had been here for thousands of years, and would be here for thousands of years after I was dead. I saw it and I thought, ‘Of course Ned Stark crushed our rebellion and killed my brothers.’ We never stood a chance against a man who lives here.  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Golden Leviathan
Alana Greyjoy
The Golden Leviathan
Valar Dohaeris
the sea is an harsh mistress - avec Theon 7XePdG5I_o
the sea is an harsh mistress - avec Theon Vmi5
Ft : Tamsin Egerton.
Multi-Compte : Tavish Cafferen & Taena Merryweather & Lysa Arryn
Messages : 1506
Date d'inscription : 18/11/2018

the sea is an harsh mistress - avec Theon Empty
MessageSujet: Re: the sea is an harsh mistress - avec Theon   the sea is an harsh mistress - avec Theon EmptyJeu 17 Oct - 13:20

« the sea is an harsh mistress »
An 302, lune 6, semaine 1 

« Certes, mais les dragons vivent très longtemps. Combien de temps a vécu Balerion, la Terreur Noire ? Près de 200 ans, si je me souviens bien ? C’est toute notre descendance qui pourrait bien être défendue par la plus redoutable des créatures. », répondit Alana à son époux. Tous les présages qui semblaient leur avoir été envoyés se rejoignaient finalement. D’abord les siens, lorsqu’elle avait cru comprendre que le Dieu-Noyé prévoyait pour elle la naissance d’un garçon, fort et vaillant. Ensuite, Theon qui ramène ce dragon. Nul doute que Qhored serait un grand guerrier en succédant à son père mais plus encore, Theon et elle seraient peut-être à l’origine de la descendance la plus puissante que connaîtrait les îles de fer.

« Que le Noyé nous en préserve ! »,
répondit Alana lorsque Theon lui parla des interminables hivers dont il avait entendu parler dans le Nord. L’Hiver était une saison dangereuse, surtout pour les femmes lorsqu’elles donnaient naissance, et pour les enfants qui devaient apprendre à construire la solidité de leurs défenses. Halena était encore jeune et que dire de Qhored, qui venait de voir le jour…Alana espérait que ses enfants de l’hiver connaîtrait bien vite la douceur du printemps.

Si ses deux accouchements l’avaient marqué par la souffrance et la peur qu’ils avaient créés, Alana espérait pouvoir donner naissance à d’autres enfants une fois l’été revenu. Il lui également tardait de pouvoir laisser Halena jouer dehors sans craindre qu’elle ne lui désobéisse et se débarrasse de son lourd manteau pour ensuite prendre froid. Elle attendait avec encore plus d’impatience encore le retour de l’été. Elle pourrait en profiter pour apprendre à ses enfants, en digne fer-nés, l’art de la nage. Il faudrait cependant qu’elle trouve un coin très tranquille pour cela car Theon deviendrait fou de jalousie si un autre homme venait à entrevoir les formes de la princesse des îles de fer se dessinant sous ses vêtements mouillés.

« Je n’oserais pas. », confirma-t-elle lorsque Theon plaisanta, lui demanda si elle oserait lui imposer une vie d’abstinence. Cela était tout à fait exclu, surtout avec un homme de l’appétit de Theon pour mari.

Alana acquiesa lorsque Theon lui proposa d’attendre qu’elle soit rétablie pour discuter des meilleurs dispositions à prendre pour protéger Halena. La reine Alannys avait beaucoup souffert, il est vrai et cela l’avait considérablement affaibli un temps. Mais depuis le retour de son fils et suivi par la naissance de deux petits-enfants, Alannys avait sans doute récupéré bien du courage et de la force. Alana était certaine que sa belle-mère placerait la défense de sa famille au-dessus de tout.

Theon la rassura ensuite ; il ne comptait guère parler de son œuf de dragon à quiconque et se montrerait prudent en route. Elle sourit lorsqu’il lui dit qu’elle lui manquerait aussi, plaisantant sur le fait que « sa mine de mère contrariée hanterait ses cauchemars ».

« Je l’espère bien », répondit-elle sur le ton de l’humour. Mais il y avait un peu de vrai là-dedans ; Alana souhaitait que le souvenir de cette famille qu’il avait fondée ensemble insuffle à Theon du courage mais aussi de la raison ; elle ne voulait pas qu’il prenne des risques inconsidérés. Un avenir brillant semblait se dessiner pour eux et afin qu’il advienne, il fallait à tout prix que Theon reste en vie.

« Leeven pense que je devrais encore rester alitée une bonne semaine. Peut-être quelques jours de plus, selon le déroulement des choses. J’espère que le Dieu m’enverra rapidement des forces dans ce cas. Il me tarde de lui présenter enfin officiellement notre fils. », répondit Alana au sujet du baptême de Qhored. Si la princesse était impatiente que son enfant vive ce moment de foi, elle était également inquiète. Qhored était un garçon, un garçon de la famille Greyjoy qui plus est. Contrairement à Halena, il serait baptisé par noyade, comme cela avait été le cas pour tous les enfants du roi Balon. Alana avait confiance en les compétences de prêtre d’Aeron, qui officierait pendant la cérémonie, mais le danger ne s’arrêtait pas à la renaissance de l’enfant après avoir ingurgité de l’eau de mer. C’était l’hiver, il faisait froid. Il faudrait impérativement que Qhored soit très vite enveloppé dans des vêtements et des draps chauds après cet instant et que son état de santé soit étroitement surveillé.  

Mais, il fallait avoir foi en le Noyé. Qhored était promis à un grand destin. Il en sortirait plus fort et plus vaillant. C’était une tâche très difficile à accomplir pour une mère d’exposer ainsi son enfant au danger, mais il le fallait. C’était ainsi que les choses fonctionnaient sur les îles de fer.


❝ Sea, salt and rock. ❞ Dédale dit à son fils: ne vole ni trop haut, ni trop bas. Reste dans un espace intermédiaire, à mi-hauteur entre terre et ciel… Le jeune Icare fier de son vol audacieux abandonne son guide. Il brûle de sonder les célestes espaces et s’élance plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

the sea is an harsh mistress - avec Theon Empty
MessageSujet: Re: the sea is an harsh mistress - avec Theon   the sea is an harsh mistress - avec Theon Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
the sea is an harsh mistress - avec Theon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: