RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 9, 10 et 11 est disponible par ici Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !
En ces périodes de fêtes, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

La MAJ des 5 ans aura lieu le 24/25/26 février ! Pensez à sauver vos rps d'ici là Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia 1960165969

Partagez
 

 Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seigneur
Ramsay Bolton
Seigneur
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia 7XePdG5I_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_p15uxrVedb1qff0d6o3_540
Ft : Iwan Rheon
Multi-Compte : Cersei Lannister
Messages : 522
Date d'inscription : 05/06/2018

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptySam 17 Aoû - 16:05


 

 
Sous la pénombre de Fort-Terreur

 
Ramsay Bolton & @Aubelia Locke - ll n' existe pas de plus grand prodige que la façon dont le visage d'une jeune femme s'inscrit dans l'esprit d'un homme et y demeure, sans que lui même sache pourquoi. C'est la chose qu'il attendait, et voilà tout.
Robert Louis Stevenson
⋆  ⋆ ⋆ ⋆

 
L’attaque de Lonlac. Son mariage. L’emprisonnement de Maege Mormont. Les événements s’étaient enchaînés depuis le massacre que Ramsay Bolton avait orchestré en prenant de force le château en deuil. Il n’avait pas hésité une seconde face à cette opportunitée et il n’était certainement pas hésité quand il avait contraint Geneva, la veuve de Lake, de le prendre pour second mari. Ramsay avait désormais Fort-Terreur, Lonlac qu’il tâcherait de faire reconstruire, une épouse et il comptait bien avoir un héritier et des alliés pour continuer sa quête. Pour le moment, le Nord était encore déserté de ses seigneurs, Ramsay avait toujours dans ses cachots lady Mormont et il comptait bien lui présenter un marché, lui permettant ainsi d’avoir la vie sauve. La femme était fort peu coopérative, mais Ramsay avait des moyens cruels pour la faire plier. Personne ne résistait à sa folie machiavélique. Personne ne survivait après un séjour dans ses cachots. Si elle voulait la vie sauve, elle allait devoir être plus encline à lui obéir.
Pour annoncer son mariage, Ramsay avait fait envoyer des corbeaux à ses amis du Nord, avec le récit qu’il avait établi des évènements de Lonlac. Il n’avait pas parlé de l’Ourse, mais s’était étalé sur son bonheur d’avoir rencontré Geneva Lake, qui avait accepté de devenir son épouse. Ramsay avait aussi envoyé une invitation aux Locke, une famille dont il voulait en faire des alliés. L’homme espérait bien que la petite-fille du seigneur des lieux soit présente. Il fut un temps, il avait envisagé de l’épouser, mais n’ayant pas encore fait ses preuves, il avait été éconduit. Maintenant, qu’il était un important seigneur, dont les qualités n’étaient plus à démontrer, il comptait bien faire étalage de tout ce dont les Locke avaient perdu en ne lui faisant pas confiance dès le début. Néanmoins, il ne le ferait pas ouvertement, puisqu’il comptait bien avoir les Locke pour alliés.
Ramsay était dans la grande salle de Fort-Terreur quand il accueillit, son épouse à ses côtés, lord Ondrew Locke. Les félicitations furent de rigueur et Ramsay présenta Geneva au lord et à sa famille, faisant étalage de sa beauté et des bienfaits du mariage. Ramsay conta aussi qu’il était impatient de pouvoir avoir un héritier pour perpétuer la glorieuse lignée des Bolton. D’un oeil fugace, il toisa lady Aubelia qui était toujours aussi charmante. Aussi brune que Geneva était blonde, aussi forte que son épouse était délicate. Deux opposées, deux beautés du Nord comme Ramsay les aimait. Le seigneur des lieux invita alors les nouveaux venus à sa table et leur offrit le vin et le pain, marquant son bon accueil. Viandes et autres mets arrivèrent alors à table et ce fut le début d’un long repas durant lequel Ramsay conversa avec lord Ondrew. Ils parlèrent principalement de leurs terres, des difficultés de l’hiver, de ces sauvageons qui les envahissaient, de chasses, des Stark qui devenaient de moins en moins légitimes à être les gouverneurs du Nord. Une certaine amitié s’installa entre Ramsay et le vieil homme et ils se quittèrent tard dans la nuit.

Une fois le repas terminé, Ramsay conduisit son épouse dans leur chambre. Il se chargea alors de l’honorer, comme il le faisait tous les soirs pour concevoir un enfant. Puis, une fois la chose faite, il quitta sa chambre, pour passer en revu sa garde. Fort-Terreur était en alerte depuis son retour de Lonlac, Ramsay voulait être prêt au cas où les Mormont viendraient à la recherche de leur seigneure. Vêtu d’une simple chemise noir, d’un pantalon et de ses bottes de la même couleur, l’homme sortit dans le froid de l’hiver. Il ne craignait pas le froid, sa peau était faite pour la rugosité de l’hiver, il aimait d’ailleurs sentir ce froid mordant sur sa peau pâle. Le seigneur donna ses instructions et il retourna à l’intérieur de son château. En passant par la grande salle, il vit que contrairement à ce qu’il pensait, elle n’était pas vide, une agréable surprise l’y attendait. Sourire aux lèvres, il alla se servir d’une coupe de vin et il regarda la jeune femme qui lui faisait face.

Vous aimez décidément vous retrouver seule dans la pénombre lady Aubelia.” Il s’adossa contre d’une des tables en bois et but une gorgée de vin.






 
Codage par Magma.



   
Lord Bolton de Fort-Terreur
- nos lames sont acérées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Aubelia Locke
Dame
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia XUwFSHht_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_inline_pbkdlm6si61t8bm8b_250
Ft : Sophie Skelton
Messages : 354
Date d'inscription : 13/01/2019

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptySam 17 Aoû - 19:54










Sous la pénombre de Fort-Terreur



Ramsay & Aubelia



Les choses se déroulaient rarement comme prévu. Enfin, pour celà, il fallait tout d'abord avoir des intentions et un plan. Et Aubelia n'en avait pas lorsqu'elle était arrivée à Fort-Terreur. Contrairement à son grand-père qui venait là dans le but de forger une toute nouvelle et durable alliance avec le nouveau seigneur Bolton. Elle s'était alors dit qu'elle resterait à écouter, à sourire et à discuter lorsque le moment viendrait de faire entendre sa voix.

Mais ça, c'était avant cette fin d'après-midi et cette rencontre avec cette servante. Myranda. Celle-ci avait repéré en elle une chose qu'elle avait enfoui depuis des années, quelque chose dont elle n'avait eu que peu conscience jusque là, et lui avait donné un objectif. Quelque chose de personnel. Quelque chose qui touchait au désir, à l'amour et au pouvoir.

Et elles en étaient arrivées à un accord. Un accord que nul ne connaitrait jamais à part elles-deux. Mais dont les conséquences auraient de grandes répercutions, si elles parvenaient au but qu'elles s'étaient donné.

Ainsi le dîner était passé ainsi qu'une partie de la soirée. Aubelia s'était montrée charmante, comme attendu, même si, elle avait bien dû l'avouer à la servante, elle ne trouvait pas Lady Geneva digne de son statut. Frêle, craintive même si elle tentait de le dissimuler...Elle ne voyait pas comment elles pourraient faire des amies sincères. Après le dîner, elle était remontée dans sa chambre et s'était déshabillée et décoiffée pour la nuit. Mais une fois la jeune lady mise au lit, elle ne trouva pas le sommeil. Le feu crépitait dans la cheminée et elle fixait le plafond, ses cheveux sombres étalés autour d'elle comme une couronne.

Les minutes passèrent, et le sommeil ne vint pas plus. Rabattant alors les couvertures, elle se leva, posa ses pieds nus sur le plancher avant de venir farfouiller dans sa malle de voyage. Si elle ne parvenait pas à dormir, autant s'occuper autrement. Prenant entre ses doigts une robe vert sombre assez simple, elle l'enfila rapidement, en serrant les lacets de la taille et des poignet. L'encolure étant plutôt décolletée, elle tira sur sa robe de dessous afin que le tissu blanc la couvre un peu plus tout en coinçant le lacet d'ajustement dans le creux de sa poitrine. Puis elle releva ses cheveux avant d'enfiler de simples chaussures sans s'embêter à enfiler des bas de laine. Sa robe descendait jusqu'au sol, qui irait vérifier si ses chevilles étaient visibles?

Ouvrant la porte, elle se glissa en dehors de sa chambre er prit les escaliers. Inutile de faire déranger Myranda. Elle voulait se promener un peu seule, le temps que la fatigue fasse son oeuvre. De plus, cela lui donnerait l'occasion de se familiariser un peu avec le château.

Au moins, elle connaissait le chemin jusqu'à la grande salle. Des torches étaient allumées tout le long, du coup elle n'eut pas à évoluer dans le noir.

Et lorsqu'elle arriva, elle trouva l'endroit vide.

Il y avait des tapisseries sur les murs, et elle s'attarda à les observer jusqu'au moment où elle entendit l'une des portes s'ouvrir.

Son coeur manqua un battement lorsqu'elle vit que le nouvel arrivant n'était autre que lord Ramsay, mais elle resta droite, lui adressant un sourire avec un respectueux mouvement de la tête. Après tout, il était lord maintenant. Et plus le bâtard qu'elle avait rencontré dans le bois sacré de Winterfell voilà trois ans.

Malgré l'obscurité, elle put voir le sourire qu'il lui adressait en retour. S'approchant de l'une des tables, il vint se servir une coupe de vin.

-Vous aimez décidément vous retrouver seule dans la pénombre lady Aubelia.
Lui dit le lord en s'adossant à l'un des meubles.

Ce qui arracha un petit rire à la lady.

-Celle du sommeil ne voulait pas de moi, lord Ramsay. Répondit-elle. Et je ne suis plus seule, maintenant que vous êtes là.

Elle baissa le regard un instant, relevant une mèche qui s'était échappée de son attache.

-Ainsi vous vous en souvenez, déduisit-elle de ses mots. De notre première rencontre.



(c) DΛNDELION


High as secret


Aubelia Locke, young lady of Oldcastle, granddaughter of Lord Ondrew Locke ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Ramsay Bolton
Seigneur
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia 7XePdG5I_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_p15uxrVedb1qff0d6o3_540
Ft : Iwan Rheon
Multi-Compte : Cersei Lannister
Messages : 522
Date d'inscription : 05/06/2018

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptyVen 20 Sep - 20:02



Sous la pénombre de Fort-Terreur

Ramsay Bolton & @Aubelia Locke - ll n' existe pas de plus grand prodige que la façon dont le visage d'une jeune femme s'inscrit dans l'esprit d'un homme et y demeure, sans que lui même sache pourquoi. C'est la chose qu'il attendait, et voilà tout.
Robert Louis Stevenson
⋆ ⋆ ⋆ ⋆

Il était le maître incontesté de ces lieux et en quelques lunes il était parvenu à dépasser toutes ses espérances. Seigneur de Fort-Terreur, il ne s’était pas contenté d’aussi peu, le voilà maintenant régent de Lonlac au nom de son fils adoptif. Ramsay Bolton avait surpris tout le monde, mais maintenant l’homme savait qu’il serait l’objet de toutes les méfiances. Désormais, il aurait toujours les Stark dans son ombre et s’il voulait manoeuvrer il allait devoir le faire discrètement. Son mariage avait été une bonne opportunité pour inviter ses vassaux, mais aussi ceux qui commençaient à montrer un certain intérêt pour sa personne. Ramsay avait attiré les regards de la famille Locke et les voilà chez lui à partager son pain et son vin. Ramsay savait que cette réunion serait fructueuse et qu’elle serait le début d’une alliance entre les deux familles.
Il avait vu la jeune femme plus tôt. Cependant, Ramsay ne l’avait pas vu seul à seule. Alors qu’il quittait sa chambre à coucher, il était étonné de la retrouver là, seule. Etait-elle courageuse ou tout simplement stupide ? N’avait-elle pas vu Schlingue et son regard lubrique ? Aubelia Locke n’avait pas froid aux yeux et ne craignait pas du tout se retrouver face au maître des lieux.

Je me souviens toujours d’une belle femme, mais je dois dire que le souvenir que je gardais de vous était beaucoup moins flatteur.” Il parlait sur un ton langoureux, mais cette flatterie n’était pas un mensonge, lady Aubelia s’était embellie avec les années. “ Mais il y a plus d’une différence, je ne suis plus un bâtard, mais le seigneur de Fort-Terreur et le régent de Lonlac.” Ce titre, cette conquête, une fierté pour Ramsay qui brillait de ses succès et des monstruosités qu’il commettait. “ Vous auriez pu être ma lady, si par le passé votre grand-père ne m’avait pas refusé votre main.” Ajouta Ramsay sur un assez sombre. Il se souvenait de cette période où on lui avait fermé des portes alors qu’il venait tout juste de devenir seigneur. Il faisait peur. Aujourd’hui, il espérait bien terrifier tous ces seigneurs, qu’ils tremblent tous à l’idée qu’un jour Ramsay Bolton pouvait conduire son armée juste en dessous de leurs remparts. Il ne freinerait pas ses ambitions, même s’il resterait prudent pour ne pas entrer en guerre contre les Stark.







Codage par Magma.



   
Lord Bolton de Fort-Terreur
- nos lames sont acérées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Aubelia Locke
Dame
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia XUwFSHht_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_inline_pbkdlm6si61t8bm8b_250
Ft : Sophie Skelton
Messages : 354
Date d'inscription : 13/01/2019

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptyVen 20 Sep - 23:06










Sous la pénombre de Fort-Terreur



Ramsay & Aubelia



Aubelia ne détachait pas son regard du Lord. Et même si elle avait pu, elle n'en aurait eu aucune envie. Il exerçait sur elle un charme magnétique...Presque maléfique, même. Avec ses yeux couleur de glace qu'elle avait du mal à saisir dans cet endroir à moitié éclairé.

Bien des lunes s'étaient écoulées depuis leur première rencontre à Winterfell et depuis, jamais plus ils ne s'étaient retrouvés seuls au même endroit. Cette nouvelle rencontre était donc la bienvenue aux yeux de la jeune Lady qui avait ardemment désiré revoir celui qui l'avait, en quelques sortes, mise au défi.

-Je me souviens toujours d’une belle femme, lui dit-il lorsqu'elle lui demanda s'il se souvenait de leur première rencontre, mais je dois dire que le souvenir que je gardais de vous était beaucoup moins flatteur.
Aubelia eut un léger sourire à ces mots et dut se retenir de lâcher un petit rire. Une belle femme? Etait-ce ainsi qu'il la voyait? Comme une belle femme?

-Mais il y a plus d’une différence, poursuivit-il, plus sérieux, je ne suis plus un bâtard, mais le seigneur de Fort-Terreur et le régent de Lonlac.

Tel qu'il l'avait promis lorsqu'il l'avait laissée cette nuit-là. Aubelia lui adressa un sourire plus franc ainsi qu'un acquiescement. C'était ce qu'il avait toujours voulu, et il l'avait eu. Un homme doté d'une si forte volonté était décidément bien digne d'intétêt.

Mais ce qu'il eut à dire ensuite fut, pour le moins, inattendu.

-Vous auriez pu être ma lady, si par le passé votre grand-père ne m’avait pas refusé votre main.


Aubelia cligna plusieurs fois des yeux, papillotant des paupières, les lèvres entrouvertes mais ne souriant plus. Comme si elle n'avait pas vrailent saisi le sens de ses paroles. Pourtant, c'était bien elles qui étaient la cause de cet état de confusion.

-Que dites-vous?Essaya-t-elle de rassembler ses pensées, croyant peut-être avoir mal entendu.

Ramsay avait demandé à son grand-père de la lui donner en tant que femme...Ce qu'elle souhaitait plus que tout au monde...Et il avait refusé! Sans rien lui dire, en plus!

Refermant la bouche, outrée d'apprendre ce fait, Aubelia dut se retenir de pester à l'encontre de son grand-père. Ou du moins, de laisser la colère la prendre. Dieux, que si cela était arrivé, elle aurait été Dame de Fort-Terreur et sans doute près de donner naissance à leur premier enfant...Mais cela n'était pas arrivé et Lord Ramsay se retrouvait marié à cette fragile petite brindille de Geneva Lake.

Enfin...Rien ne servirait de s'énerver. Surtout que la partie n'était pas encore finie pour elle. Au contraire, tout ne faisait que commencer.

Se rapprochant de la table pour aller à son tour se servir une coupe de vin, elle décida de se montrer plus maligne que lui. Après tout, pourquoi aurait-il sortir une telle information si ce n'était pour la déstabiliser? Elle était une Locke et ne serait pas humiliée. Elle aussi savait jouer.

-Ainsi vous pensiez que j'aurais pu faire une bonne épouse pour vous? L'interrogea-t-elle avec un air curieux avant de porter la coupe à ses lèvres.

Et en même temps elle se remémorait les paroles de Myranda. Ne jamais montrer à un homme qu'on lui était acquise car ils execraient le désespoir. Elle ferait alors tout le contraire et si désespoir il devrait y avoir, ce ne serait pas de son côté.

-Vous auriez sûrement été déçu,
lui dit-elle. A l'évidence je ne suis pas votre type de femme...Voyez-vous, j'appartiens plutôt au genre...Têtue. Obstinée. Inflexible. Loin de la jolie petite princesse du Sud. Mon sang et mon caractère sont on ne peut plus Nordiens, et nous, les Nordiens, sommes difficilement domesticables.

Bien au contraire de Geneva qui, elle, était la parfaite petite épouse soumise.

-Auriez-vous réellement voulu d'une femme telle que moi? L'interrogea-t-elle directement, ses yeux bruns braqués sur les siens. Qui vous aurait respecté et soutenu en tant que seigneur et époux mais n'aurait plié devant personne?


(c) DΛNDELION


High as secret


Aubelia Locke, young lady of Oldcastle, granddaughter of Lord Ondrew Locke ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Ramsay Bolton
Seigneur
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia 7XePdG5I_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_p15uxrVedb1qff0d6o3_540
Ft : Iwan Rheon
Multi-Compte : Cersei Lannister
Messages : 522
Date d'inscription : 05/06/2018

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptySam 19 Oct - 20:17



Sous la pénombre de Fort-Terreur

Ramsay Bolton & @Aubelia Locke - ll n' existe pas de plus grand prodige que la façon dont le visage d'une jeune femme s'inscrit dans l'esprit d'un homme et y demeure, sans que lui même sache pourquoi. C'est la chose qu'il attendait, et voilà tout.
Robert Louis Stevenson
⋆  ⋆ ⋆ ⋆

Comme vous le savez je suis le dernier membre de ma lignée, il me faut donc un héritier et quand je suis devenu seigneur, j’ai envisagé dans un premier temps à faire de vous ma femme. Votre grand-père m’a gentiment répondu que je devais faire mes preuves avant.” Puis, les évènements de Lonlac se sont déroulés et Ramsay avait trouvé ailleurs la femme pouvant lui faire des enfants. Geneva Lake n’avait pas la robustesse d’Aubelia Locke, mais elle avait déjà produit deux fils à son précédent mari, elle pourrait très bien reproduire la même chose avec lui. Les deux enfants étaient en plus forts, ce qui démontrait que la mère était tout à fait capable de perpétuer une lignée. Ramsay n’aimera jamais son épouse, il fait parti de ces êtres qui aiment leur propre personne, mais si elle le contentait en tombant rapidement enceinte, il saurait se montrer clément à son égard. Néanmoins, pour ce qui était de ses enfants, l’homme savait que ceux-ci ne sortiraient jamais de leur prison de pierre. Lonlac lui appartenait et il était hors de question qu’il la cède un jour à son seigneur légitime. Cependant, ce n’était guère le moment de se préoccuper de Geneva et de sa progéniture. Actuellement, Ramsay réalisait un rapprochement avec les Locke, dans le but de faire une alliance avec eux et en ce moment, ce qui l’intéressait, c’était les boucles brunes de la demoiselle de la famille qu’il avait déjà rencontré à Winterfell.

Je le pensais en effet, mais je doute pouvoir être un bon mari pour vous. J’ai des goûts particuliers en ce qui concerne le mariage et cela me peinerait de vous faire du mal.” Il regarda la jeune femme de façon énigmatique. Aussi brune que Geneva était blonde, aussi forte que son épouse était fragile et soumise, cela le peinerait de devoir lui faire du mal. Ainsi, valait-il mieux qu’elle ne soit pas devenue son épouse. Ramsay était certain que même avec une telle femme dans son lit, il ne pourrait s’empêcher de la brutaliser.
Et vous, est-ce que vous m’aurez voulu pour mari. Vous n’êtes pas sotte Aubelia, vous connaissez ma réputation, vous savez qui je suis et ce que j’ai fait à Lonlac. Enviez-vous la place de ma femme, surtout quand vous voyez sa figure aussi pâle que la mort ? “ Il se pencha vers la jeune femme et caressa sa joue pâle. “ Même si vous êtes une femme têtue, même avec votre force, j’aurai fini par vous briser. Je n’ai aucune honte à être un monstre, mon père savait qui j’étais et il cherchait toujours à me cacher. Il ne voulait pas que je m’exprime comme je l’entendais. Je le soupçonnais même de se remarier pour me remplacer.” Il fit glisser sa main dans les cheveux bouclés de la jeune femme et rapprocha sa bouche de son oreille. “ Et je l’ai tué pour que personne ne me vole cette place. Je l’ai tué, comme j’ai tué Eddard Stark pour me venger de ces loups prétentieux qui ont toujours rabaissé les Bolton.” Il ancra son regard noir dans celui de la jeune femme. “ Vous voyez, je suis un homme sans honneur et je ne saurais pas vous rendre justice.








Codage par Magma.



   
Lord Bolton de Fort-Terreur
- nos lames sont acérées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Aubelia Locke
Dame
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia XUwFSHht_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_inline_pbkdlm6si61t8bm8b_250
Ft : Sophie Skelton
Messages : 354
Date d'inscription : 13/01/2019

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptyDim 20 Oct - 10:55










Sous la pénombre de Fort-Terreur



Ramsay & Aubelia





Se pouvait-il que son grand-père ait tout gâché pour tenter de rattraper le coup ensuite d'une manière qui la privait d'une union dont elle aurait voulu? C'en avait tout l'air. Et en s'expliquant davantage, Ramsay confirmait cela.

-Comme vous le savez je suis le dernier membre de ma lignée, il me faut donc un héritier et quand je suis devenu seigneur, j’ai envisagé dans un premier temps à faire de vous ma femme. Votre grand-père m’a gentiment répondu que je devais faire mes preuves avant.

D'un mouvement de tête affirmatif, Aubelia fit comprendre qu'elle saisissait ce qui s'était passé. En vérité, cela n'avait pas été un rejet définitif de la part de Lord Ondrew. Ramsay, autrefois le bâtard Bolton, venait juste de prendre la succession de son père et ne s'était, alors, pas illustré dans de hauts faits.

-Mon grand-père veut ce qu'il y a de mieux pour notre famille,
répondit-elle. Et pour la votre. Peut-être s'est-il dit qu'en vous demandant d'accomplir de grandes choses aux yeux de tous, vous seriez en mesure d'afficher votre grandeur en tant que Lord. Et ce, sans que quiconque ne se dise que votre titre n'est dû qu'à un privilège de sang. Vous avez réussi. Vous avez su le mériter.

Mais il avait alors décidé d'épouser la veuve Lake plutôt que de revenir vers les Locke, la victoire en main. Finalement, il était autant à blâmer que son grand-père dans cette histoire.

Pensait-il réellement qu'elle aurait fait une bonne épouse pour lui?

-Je le pensais en effet, mais je doute pouvoir être un bon mari pour vous. J’ai des goûts particuliers en ce qui concerne le mariage et cela me peinerait de vous faire du mal.


Il ne lui en dit pas plus, et Aubelia se demanda alors si cela avait un rapport avec ce que Myranda lui avait dit plus tôt. Ces choses qui faisaient mal tout en étant pourtant plaisantes.

-Et vous, est-ce que vous m’aurez voulu pour mari,
lui demanda-t-il. Vous n’êtes pas sotte Aubelia, vous connaissez ma réputation, vous savez qui je suis et ce que j’ai fait à Lonlac. Enviez-vous la place de ma femme, surtout quand vous voyez sa figure aussi pâle que la mort ?

Si elle aurait voulu être sa femme? Bien sûr qu'elle l'aurait voulu! Il était le seul homme digne de ce nom dans le Nord, si ce n'était dans le monde. Beaucoup le craignaient...Et il avait ce regard de glace qui semblait capable de voir à travers elle. Peut-être même pouvait-il vraiment le faire...Il savait qu'elle se doutait de la vérité pour Longlac.

Se rapprochant encore d'elle, il vint caresser sa joue. Ce qui fit frémir la peau de la jeune femme et lui coupa le souffle un instant.

-Même si vous êtes une femme têtue, même avec votre force, j’aurai fini par vous briser. Je n’ai aucune honte à être un monstre, mon père savait qui j’étais et il cherchait toujours à me cacher. Il ne voulait pas que je m’exprime comme je l’entendais. Je le soupçonnais même de se remarier pour me remplacer.

Et il ne lui avait pourtant jamais rien caché. Lors de leur première rencontre à Winterfell, il lui avait dévoilé sa monstruosité, ses ambitions, et avait même menacer de la prendre de force et de la tuer. Malgré cela, il exerçait sur elle une fascination difficilement compréhensible.
Il n'avait rien fait de ce qu'il lui avait dit être capable de faire...Et elle se demandait s'il l'aurait vraiment fait.
Mais à présent, c'était elle qui ressentait ce désir d'être complètement à sa merci.

Déviant sa main sur ses cheveux, il rapprocha son visage du sien et vint lui faire une confidence à l'oreille.

-Et je l’ai tué pour que personne ne me vole cette place, lui dit-il. Je l’ai tué, comme j’ai tué Eddard Stark pour me venger de ces loups prétentieux qui ont toujours rabaissé les Bolton.

Puis il reprit de la distance, fixant son regard au sien.

-Vous voyez, je suis un homme sans honneur et je ne saurais pas vous rendre justice.


Ainsi il avait tué son propre père et Eddard Stark...Pour Longlac elle ne s'était pas fait d'idée, ayant saisi la personnalité de Ramsay, elle l'aurait mal vu secourir une famille ne le concernant pas. Mais il était capable d'aller bien plus loin qu'elle ne l'aurait pensé. Il était véritablement maléfique...Mais une fois encore, si cela horrifiait une partie d'elle-même, une autre l'admirait. Ned Stark était un vendu sous ses principes...Et Roose Bolton...Et bien, s'il avait été capables d'écarter son héritier légitime, il méritait le retour de bâton.

Mais pourquoi lui confiait-il tout cela? A l'exception de quelques uns de ses hommes et peut être Myranda, personne ne pouvait être au courant de cela.
Hormis des morts...
Mais il ne lui avait pas dit cela sur le ton d'un assassin à sa future victime. Non. Il lui avait révélé des secrets. Mais quelle en était la raison?

Par les anciens, elle aurait eu envie à cet instant de prendre cette main qui touchait ses boucles brunes pour l'embrasser. Mais elle demeura maîtresse d'elle-même.

-Peu importe ce que j'aurais voulu, lui répondit-elle. Ce qui est fait est fait et ne peut être défait. Je ne suis pas votre femme, et ne porterai, par conséquent, ni votre héritier ni aucun autre enfant de vous. J'en aurais été capable...Mais ce n'est pas mon destin.

Elle marqua un temps de silence avant de poursuivre.

-Si votre père voulait vous voler quelque chose qui vous revenait de droit, alors c'était votre droit que de vous en saisir. Et Stark n'était qu'un faible. Il a plié le genou devant ces infâmes rampants du Sud, leur a donné son fils qui est revenu en parfait petit suderon...Il n'était pas digne du Nord. Mais vous...vous l'êtes.


Ses yeux bruns aux reflets d'ambre ne quittaient pas ceux de glace lui faisant face.

-Vous l'avez dit vous-même: Je sais qui vous êtes et ce dont vous êtes capable. C'est plutôt si vous aviez été le contraire que vous auriez été décevant. Vous avez gagné l'amitié des Locke ainsi que leur respect éternel.

Et ma dévotion personnelle, songea-t-elle avant d'élever son verre avec un sourire et d'en boire une nouvelle gorgée.

(c) DΛNDELION


High as secret


Aubelia Locke, young lady of Oldcastle, granddaughter of Lord Ondrew Locke ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Ramsay Bolton
Seigneur
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia 7XePdG5I_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_p15uxrVedb1qff0d6o3_540
Ft : Iwan Rheon
Multi-Compte : Cersei Lannister
Messages : 522
Date d'inscription : 05/06/2018

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptyMar 3 Déc - 20:45



Sous la pénombre de Fort-Terreur

Ramsay Bolton & @Aubelia Locke - ll n' existe pas de plus grand prodige que la façon dont le visage d'une jeune femme s'inscrit dans l'esprit d'un homme et y demeure, sans que lui même sache pourquoi. C'est la chose qu'il attendait, et voilà tout.
Robert Louis Stevenson
⋆ ⋆ ⋆ ⋆

Recevoir des alliés, cela renforçait la puissance de Ramsay Bolton. Il avait accueilli comme il se devait les Locke et il espérait bien faire perpétuer leur alliance pour qu’ensemble ils puissent contrer les Stark et s’imposer sur les terres du Nord. Ramsay avait de grandes ambitions qui plaisaient aux Locke, notamment à la jeune fille de la famille, la belle Aubelia. Ramsay l’avait déjà rencontré à Winterfell et même s’il n’avait pas vu la jeune fille pendant longtemps, il avait apprécié voir à quel point elle avait changé, et en mieux. A une époque, Ramsay l’avait imaginé à la place qu’occupait Geneva, mais aujourd’hui, il savait quelle place donner à la jeune femme dans sa vie, mais les choses seraient abordées en temps voulu.

Certainement. Mon étiquette de bâtard m’a longtemps collé à la peau, mais aujourd’hui c’est terminé et votre grand-père voit en la maison Bolton une possible alliance. Nos maisons peuvent faire de grandes choses si elles s’unissaient.” La jeune femme avait raison, il méritait son titre. Il avait prouvé sa valeur en attaquant Lonlac et désormais son nom faisait de nouveau trembler dans les chaumières. Lonlac était tombée, d’autres maisons pouvaient en faire de même et personne ne savait sur qui Ramsay allait jeter son dévolu.

Une destinée faite de liberté peut vous attendre. Etes-vous réellement faite pour obéir à un homme ? “ En tout cas, c’était ce que Ramsay attendait d’une épouse, c’est-à-dire qu’elle obéisse à tous ses ordres et le sert avec dévouement. Geneva faisait partie de ces femmes soumises, mais Ramsay se doutait que ce n’était pas le cas d’Aubelia Locke, celle-ci avait un tempérament de feu, elle n’avait pas froid aux yeux. Elle ressemblait à ses Ours du Nord qui vivent en solitaire et en toute liberté.

Voilà des points sur lesquels nous sommes d’accord. Jamais je ne me serai soumis à ces dragons. Je les aurais chassé du Nord et fait de notre peuple, un peuple libre comme avant la Conquête. Ces Sudistes ne nous comprennent pas, tout comme Robb Stark ne nous comprendra jamais.” Il s’arrêta, regardant la jeune femme dans la pénombre. Tout était calme, comme si le château était endormi. Ramsay savait pourtant que dans les entrailles de son domaine, des prisonniers gémissaient. Le silence n’était jamais maître à Fort-Terreur.

Et j’ose espérer que cette amitié perdurera dans le temps Aubelia.” Il ne l’appela pas lady, comme pour rajouter un peu plus de promiscuité dans leur relation. En effet, les pensées de Ramsay n’étaient jamais innocente, surtout quand il se trouvait seul dans une pièce avec une femme.


Codage par Magma.



   
Lord Bolton de Fort-Terreur
- nos lames sont acérées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Aubelia Locke
Dame
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia XUwFSHht_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_inline_pbkdlm6si61t8bm8b_250
Ft : Sophie Skelton
Messages : 354
Date d'inscription : 13/01/2019

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptyMer 4 Déc - 15:37










Sous la pénombre de Fort-Terreur



Ramsay & Aubelia





Si un spectateur se trouvait là, quelque part, dissimulé dans l’obscurité, il aurait certainement dit qu’Aubelia jouait avec le feu et que tôt ou tard, elle finirait par se brûler. Mais où se trouvait la beauté de la chose s’il n’y avait aucun risque ?

Aubelia n’était pas inconsciente. Elle savait qui était Ramsay et ce qu’elle faisait. Le Lord avait quelque chose de très sombre. De monstrueux…Mais aussi de terriblement attirant.

Son grand-père avait su mesurer les avantages d’une alliance avec lui, mais trop tard pour qu’ils puissent occuper la meilleure place. Il essayait alors de se rattraper comme il pouvait…Et Aubelia tentait tant bien que mal de récupérer ce qui aurait pu leur appartenir.

- Certainement. Répondait Ramsay à ses paroles flatteuses. Mon étiquette de bâtard m’a longtemps collé à la peau, mais aujourd’hui c’est terminé et votre grand-père voit en la maison Bolton une possible alliance. Nos maisons peuvent faire de grandes choses si elles s’unissaient.

-Raison pour laquelle nous sommes ici. Rétorqua la jeune femme avec un sourire en coin.

Car ce n’était pas une simple visite de courtoisie faire à des amis. Non, il y avait beaucoup plus en jeu. L’avenir de leurs maisons, et celui du Nord.

Les changements prévus auraient pu s’opérer depuis longtemps déjà…Si Ramsay n’avait pas épousé la veuve de Longlac et l’avait prise, elle, pour femme à la place. Seulement, il n’en était pas allé ainsi. Son Grand-Père avait-il commis une erreur de bout en bout, ou avait-il vu trop loin ? Quoi qu’il en soit, il en résultait qu’elle n’était pas la Dame de Fort-Terreur…Même si Ramsay Bolton ne semblait pas insensible à sa personne.

- Une destinée faite de liberté peut vous attendre. Lui dit-il d’une voix qu’elle percevait comme presque douce. Etes-vous réellement faite pour obéir à un homme ?

Le dévisageant de ses yeux aux reflets ambrés, elle eut un léger rire.

-Obéir…Répéta-t-elle. Un mot si simple mais d’une telle vulgarité. L’obéissance c’est bon pour les enfants. Moi, je suis une femme. Lorsque mon grand-père me missionne, j’exécute de qu’il demande parce que je sais que cela est juste. Mais croyez bien que si j’estime qu’il commet une erreur, je me laisse la liberté d’arranger la situation.

Et il y avait là une belle bourde à rattraper…Toutefois, qu’il ne se méprenne pas sur ses intentions, ce n’était en rien de la trahison.

-Je ne suis pas faite pour obéir à un homme, comme vous dites. Mais ma loyauté ne saurait être remise en question. J’agis toujours pour que les choses aillent dans la bonne direction.

Et sa loyauté n’allait pas aux Stark ni aux rampants du Sud qui les avaient fait plier.

-Voilà des points sur lesquels nous sommes d’accord. Jamais je ne me serai soumis à ces dragons. Je les aurais chassé du Nord et fait de notre peuple, un peuple libre comme avant la Conquête. Ces Sudistes ne nous comprennent pas, tout comme Robb Stark ne nous comprendra jamais.

-Non. Il ne nous comprendra pas. Son esprit aura été manipulé, bien formaté par ceux qui nous ont envahis. S’il fut un loup un jour, il nous est revenu sous la forme d’un lézard. Un lézard pour gouverner le Nord…Quel déshonneur…

Quand elle pensait à toutes les maisons du Nord qui les avaient suivis…Quand ouvriraient-elles les yeux ? Quand se rendraient-elles compte de la bêtise qu’elles commettaient. Les Targaryen pouvaient bien brûler les fermes de leurs paysans, embarquer leurs enfants et séduire leurs femmes autant qu’ils voudraient, ils continueraient de sourire…

C’était pour cela qu’ils avaient voulu se rapprocher des Bolton. Afin de suivre des personnes raisonnables. Et Aubelia garantissait au Lord l’amitié de sa famille pour toujours.

-Et j’ose espérer que cette amitié perdurera dans le temps Aubelia.

Aubelia…Juste Aubelia. Il l’avait appelé par son simple prénom, en oubliant toutes les convenances. Mais la jeune femme, elle, préféra conserver encore un peu de distance. Après tout, c’était ce que préconisait Myranda. Ne pas trop en donner tout de suite.

-Nous ne vous décevrons pas, monseigneur. Comme je vous l’ai dit, les Locke sont avec vous…Et s’il devait y avoir une erreur de la part de mon grand-père, je me presserais de la corriger…Ou d’empêcher qu’elle n’arrive.

De la sorte, elle s’engageait elle-même. Personnellement.

-Vous souvenez-vous de tout ce que vous m’aviez dit à Winterfell ? Voulut-elle lui rappeler.  Au sujet de vos ambitions alors ?

Il n’était qu’un bâtard en ce temps-là…Mais il avait parcouru bien du chemin.

-J’ai toujours su que vous y parviendriez. Déclara-t-elle presque sur le ton de la confidence avant d’ajouter : J’avais confiance.

(c) DΛNDELION


High as secret


Aubelia Locke, young lady of Oldcastle, granddaughter of Lord Ondrew Locke ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Ramsay Bolton
Seigneur
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia 7XePdG5I_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_p15uxrVedb1qff0d6o3_540
Ft : Iwan Rheon
Multi-Compte : Cersei Lannister
Messages : 522
Date d'inscription : 05/06/2018

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptyMer 18 Déc - 22:05



Sous la pénombre de Fort-Terreur

Ramsay Bolton & @Aubelia Locke - ll n' existe pas de plus grand prodige que la façon dont le visage d'une jeune femme s'inscrit dans l'esprit d'un homme et y demeure, sans que lui même sache pourquoi. C'est la chose qu'il attendait, et voilà tout.
Robert Louis Stevenson
⋆  ⋆ ⋆ ⋆

Il y avait des femmes qui étaient faites pour l’obéissance et la soumission, des femmes frêles comme son épouse Geneva. Puis, il y avait des femmes qui pouvaient supporter le poids du monde sur les épaules, des femmes fortes qui n’étaient guère faites pour prendre un mari et lui obéir jusqu’à ce que la mort les sépare. Ramsay ne voyait pas en lady Aubelia une femme faible, il la voyait à l’arme à la main, se battant presque comme un homme, ayant une soif de liberté. Elle était le genre de femme dont il saurait combler le corps, mais certainement pas l’âme. Ramsay aimait les frontières. Il adorait imposer sa volonté surtout face à l’innocence même comme l’était son épouse. Maintenant il s’en rendait compte, si lord Locke avait accepté sa demande en mariage pour sa fille, leur union aurait été un combat qui se serait terminé tragiquement, puisque Ramsay aurait fini par se lasser de la belle. Pourtant, Ramsay n’en démordait pas, s’il n’avait pas eu cette belle brune pour épouse, il la prendrait bien pour maîtresse. Lady Aubelia avait le feu qui pourrait réchauffer sa couche et lord Bolton aimait être en compagnie d’une femme lors de ses froides soirées d’hiver. Généralement, il partageait ses nuits avec son épouse, dans le but de concevoir un héritier, mais pour cette nuit, il pourrait faire une exception pour pouvoir assouvir une envie qui l’avait étreint une première fois lors d’une nuit à Winterfell.

Un mot pour les enfants. Je n’estime pas mes compagnons comme des enfants, mais je tiens à ce qu’ils m’obéissent et exécutent le moindre de mes ordres. Comme toutes les personnes de ce château d’ailleurs.” Il marqua un temps d’arrêt faisant mine de réfléchir. “ Ce qui est encore mieux, c’est quand on m’obéit aveuglément. Du jour au lendemain, si j’ordonne à mes chiens fous de m’accompagner pour attaquer une forteresse et massacrer ses habitants, ils me suivront. Et cela jusqu’à la mort. C’est de cette obéissance dont je parle lady Aubelia.
Cette femme n’était donc pas faite pour l’obéissance, mais pour la loyauté. Toutefois où se trouvait donc cette loyauté ? Les Locke détestaient les Targaryen et les Stark, mais vers qui allait leur foi.
Et quelle est votre direction lady Aubelia ? “ Demanda le jeune seigneur tout en se rapprochant un peu plus de la belle brune.
Elle avait raison et ils partageaient la même décision sur cela, Robb Stark avait été manipulé par les Dragons en étant élevé parmi eux. Il ne deviendra jamais un véritable nordien, alors de là à le gouverner, il en est loin.

Le Nord ne doit pas oublier que les Targaryen pénètrent à chaque fois en conquérant sur nos terres. Les Stark ne cessent de ployer le genou devant eux, grand bien leur fasse, cela ne sera pas mon cas.” Ajouta Ramsay qui comptait bien utiliser cet argument auprès de toutes les nordiens pour les rallier à sa cause.
Leur conversation à Winterfell remontait à il y a longtemps. A cette époque, il n’était qu’un bâtard, désormais, il était beaucoup plus. La jeune femme connaissait ses ambitions, elle savait qu’il voulait plus et qu’il ne se contenterait jamais du peu qu’il avait. C’était ses ambitions qui lui avait permis de rallier les Locke en continuant ainsi, d’autres le rejoindraient.

Je n’ai pas oublié lady Aubelia et comme vous devez vous douter, Lonlac n’est rien en comparaison avec tout ce que j’ambitionne.” Répliqua l’homme sur un ton malicieux.



Codage par Magma.



   
Lord Bolton de Fort-Terreur
- nos lames sont acérées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Aubelia Locke
Dame
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia XUwFSHht_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_inline_pbkdlm6si61t8bm8b_250
Ft : Sophie Skelton
Messages : 354
Date d'inscription : 13/01/2019

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptyVen 3 Jan - 3:23










Sous la pénombre de Fort-Terreur



Ramsay & Aubelia



Obéir...C'était déjà quelque chose que la nordienne détestait avoir à faire pour sa propre famille...Alors pour d'autres! Et encore, lorsqu'elle obtempérait avec les siens elle n'appelait pas cela obéir...C'était plutôt suivre des directives qu'elle approuvait. Si une chose n'était ni juste ni profitable, alors pourquoi se fatiguer?

Ramsay semblait aimer être entouré de personnes qui agissaient sur son ordre sans discuter...Mais elle n'était pas comme ça. Elle ne supporterait pas qu'on lui demande de se taire ou de quitter la pièce comme si elle était une enfant.

-Un mot pour les enfants, répondit le Lord. Je n’estime pas mes compagnons comme des enfants, mais je tiens à ce qu’ils m’obéissent et exécutent le moindre de mes ordres. Comme toutes les personnes de ce château d’ailleurs. Ce qui est encore mieux, c’est quand on m’obéit aveuglément. Du jour au lendemain, si j’ordonne à mes chiens fous de m’accompagner pour attaquer une forteresse et massacrer ses habitants, ils me suivront. Et cela jusqu’à la mort. C’est de cette obéissance dont je parle lady Aubelia.

Des chiens fous obéissant comme s'ils n'avaient aucune personnalité propre...

-Me voyez-vous pareille à une chienne, Monseigneur? L'interrogea-t-elle donc avec un sourire en coin.

Comment l'imaginait-il, en fait?

-Je ne suis pas femme à obéir, comme vous le dites. Pas aveuglément, en tout cas. Je possède une personnalité propre, je réfléchis par moi-même. Mais cela ne m'empêche pas de collaborer lorsque la situation l'impose...Ou lorsque les idées me plaisent.

Et les votres me plaisent, faillit-elle ajouter, mais elle préféra garder cette remarque pour elle.

-Et quelle est votre direction lady Aubelia ?
L'interrogea en retour Ramsay tout en se rapprochant, ce qui força Aubelia à lever un peu plus la tête.

Elle avait le sentiment qu'il jouait avec elle...Et elle aimait cela. Elle en voulait plus, mais sa raison lui soufflait d'être patiente.

-Celle qui nous voit rendre le Nord aux vrais Nordiens,
déclara-t-elle. Celle où les immondes lézards ne sont plus rien et ou tout fonctionne selon notre volonté. Car nous voulons tous les deux la même chose. Il ne me semble pas me tromper à ce sujet.

Les Suderons...Vrailent, quelle plaie! Mais si le Nord s'unissait derrière les Bolton, ils ne seraient bientôt plus qu'un lointain souvenir.

-Le Nord ne doit pas oublier que les Targaryen pénètrent à chaque fois en conquérant sur nos terres. Les Stark ne cessent de ployer le genou devant eux, grand bien leur fasse, cela ne sera pas mon cas.


-Le Nord se souviens. Et n'est pas près d'oublier.

Et elle-même avait une très bonne mémoire. Elle demanda alors à Ramsay si lui aussi se souvenait de leur première rencontre près de quatre années auparavant.

-Je n’ai pas oublié lady Aubelia et comme vous devez vous douter, Lonlac n’est rien en comparaison avec tout ce que j’ambitionne.

Elle eut un petit sourire en y repensant. Cela n'avait pas bien commencé...Mais elle se disait que les meilleures histoires étaient toujours celles qui commençaient mal.

-J'ai hâte que vous me montriez,
lui dit-elle avec sincérité. Et puis...Si je peux vous être d'une quelconque utilité dans votre conquête, sachez que vous pouvez compter sur moi. Je ne mène pas les hommes de mon grand-père moi-même...Mais je suis loin d'être inutile.



(c) DΛNDELION


High as secret


Aubelia Locke, young lady of Oldcastle, granddaughter of Lord Ondrew Locke ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Ramsay Bolton
Seigneur
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia 7XePdG5I_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_p15uxrVedb1qff0d6o3_540
Ft : Iwan Rheon
Multi-Compte : Cersei Lannister
Messages : 522
Date d'inscription : 05/06/2018

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptySam 25 Jan - 18:11



Sous la pénombre de Fort-Terreur

Ramsay Bolton & @Aubelia Locke - ll n' existe pas de plus grand prodige que la façon dont le visage d'une jeune femme s'inscrit dans l'esprit d'un homme et y demeure, sans que lui même sache pourquoi. C'est la chose qu'il attendait, et voilà tout.
Robert Louis Stevenson
⋆ ⋆ ⋆ ⋆

Ramsay évoqua de vision de l’obéissance avec lady Aubelia. En effet, il attendait beaucoup de ses hommes, notamment la fidélité et une obéissance aveugle. Pour mettre à bien ses projets, il fallait bien cela. En effet, s’il n’avait pas une telle obéissance de la part de ses soldats, jamais il n’aurait eu les crans pour envahir Lonlac et prendre le château au nez et à la barbe de tout le Nord. Il n’y avait rien d’abstrait dans le fait de recueillir l’obéissance des hommes, seulement du concret, celui qui faisait d’un jeune seigneur un grand homme.

Pas si vous ne voulez pas être vu ainsi. Vous avez beaucoup plus de prestance que Myranda. Elle c’est une chienne, je l’ai sorti du chenil où travaillait son père, mais elle en a toujours le comportement. Mettre un bel habit ne change pas le caractère. Vous ne lui ressemblez pas et c’est tant mieux pour moi.” Il fit un sourire à la charmante brune qui en effet ne ressemblait en rien à une chienne. Elle était de noble naissance et ne méritait certainement pas d’être insulté de gueuse comme Myranda. Cette jeune femme méritait son intérêt et elle possédait de nombreuses qualités. Après, est-ce qu’il voudrait lui donner des ordres ? Certainement, c’était ainsi qu’il fonctionnait avec quiconque, Aubelia Locke n’était pas différente des autres.
Dois-je en déduire que mes idées vous plaisent Aubélia ? “ Demanda Ramsay qui savait très bien qu’elle répondrait affirmativement, sinon elle ne serait pas en ce moment dans son château et à ses côtés au beau milieu de la nuit.

Ramsay qui était curieux d’en apprendre le plus sur la jeune femme lui demanda ce qu’elle voulait réellement. Aubelia lui répondit que ce qu’elle désirait, c’était de voir le Nord entre les mains des vrais Nordiens et non dans celles des Targaryen. Ainsi, elle voulait la même chose que lui, ce qui le confortait dans l’idée de faire cette alliance avec les Locke. Ensemble, ils seraient plus forts dans le Nord et Ramsay en était certain, avec ses idées, il allaient pouvoir rallier d’autres maisons. Les Locke s’étaient décidés après l’attaque de Lonlac, d’autres feraient comme eux.

Nous voulons les mêmes choses, ainsi nous serons de très bon alliés. Toutefois, pour le moment, je vais me montrer discret. Lonlac a fait propager de nombreuses rumeurs et je préfère attendre la réaction de notre jeune loup avant de frapper de nouveau.” Il s’arrêta quelques instants. “ Mais, je ne compte pas en rester là. Une porte a été ouverte avec Lonlac, d’autres s’ouvriront et je compte bien réunir de nouveaux alliés.” L’homme s’arrêta et s’approcha un peu plus de la jeune femme. “ Arrêtons de parler de tout ça, après tout, vous n’êtes pas là pour cela lady Aubelia. Ais-je tort ? “ Ajouta l’homme sur un ton charmeur.




Codage par Magma.



   
Lord Bolton de Fort-Terreur
- nos lames sont acérées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Aubelia Locke
Dame
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia XUwFSHht_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_inline_pbkdlm6si61t8bm8b_250
Ft : Sophie Skelton
Messages : 354
Date d'inscription : 13/01/2019

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptyDim 26 Jan - 12:35










Sous la pénombre de Fort-Terreur



Ramsay & Aubelia



Lord Ramsay n'était pas un homme ordinaire. Et cela plaisait à Aubelia. Même, il lui plaisait tout court. Il n'était peut-être pas l'homme le plus grand et le plus purement beau qu'elle ait vu de sa vie...Mais il était le plus charismatique et le plus malin. Il exercait sur elle une fascination dingue dont elle ne pouvait pas se défaire. Et dont elle ne voulait pas se défaire.

Mais lui, comment la voyait-elle? Comme un petiti chien-chien obéissant? Il allait être déçu.

-Pas si vous ne voulez pas être vu ainsi. Vous avez beaucoup plus de prestance que Myranda. Elle c’est une chienne, je l’ai sorti du chenil où travaillait son père, mais elle en a toujours le comportement. Mettre un bel habit ne change pas le caractère. Vous ne lui ressemblez pas et c’est tant mieux pour moi.

Tant mieux pour lui? C'était intéressant. Avait-il une idée en tête? Si c'était le cas, elle voulait bien savoir ce que c'était.
Toutefois, elle le trouvait injuste au sujet de Myranda. C'était une brave fille. Et elle valait une centaine de fois sa cruche de femme.

Elle répondit à Ramsay par un petit sourire. Lui aussi souriait.

-Dois-je en déduire que mes idées vous plaisent Aubelia ?


Elle eut un rire.

-A votre avis?

Oh que oui ses idées lui plaisaient. Et pas que, d'ailleurs.

-Nous voulons les mêmes choses, ainsi nous serons de très bon alliés. Toutefois, pour le moment, je vais me montrer discret. Lonlac a fait propager de nombreuses rumeurs et je préfère attendre la réaction de notre jeune loup avant de frapper de nouveau.


-Comment pensez-vous qu'il réagira? L'interrogea-t-elle.

Elle-même ne connaissait pas suffisemment bien Robb Stark pour prévoir ses réactions. Tout ce qu'elle savait, c'était que son père avait plié devant les lézards suderons et qu'il avait fait le malin devant ses seigneurs du Nord. Jusqu'a ce que Ramsay le fasse plier a son tour.

-Mais, je ne compte pas en rester là. Une porte a été ouverte avec Lonlac, d’autres s’ouvriront et je compte bien réunir de nouveaux alliés.

-Avez-vous déja des noms? Demanda-t-elle. Certains se sont-ils fait connaître? Ou est-ce encore trop tôt?

Ah, si le Nord pouvait leur appartenir...

-Arrêtons de parler de tout ça, reprit-il en se rapprochant d'elle, après tout, vous n’êtes pas là pour cela lady Aubelia. Ais-je tort ?

Nouveau rire de la part de la Lady qui plaça une main entre eux, sur la chemise du Lord, au milieu de son torse. L'on pouvait alors se demander si elle voulait le repousser ou bien le toucher.

-Je ne parvenais pas à dormir, répondit-elle, ses yeux d'ambre dans ceux de glace qui lui faisaient face. Me prêteriez-vous certaines intentions, Mon Seigneur? Aurais-je laissé paraître quoi que ce soit?

(c) DΛNDELION


High as secret


Aubelia Locke, young lady of Oldcastle, granddaughter of Lord Ondrew Locke ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Ramsay Bolton
Seigneur
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia 7XePdG5I_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_p15uxrVedb1qff0d6o3_540
Ft : Iwan Rheon
Multi-Compte : Cersei Lannister
Messages : 522
Date d'inscription : 05/06/2018

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptySam 8 Fév - 16:56



Sous la pénombre de Fort-Terreur

Ramsay Bolton & @Aubelia Locke - ll n' existe pas de plus grand prodige que la façon dont le visage d'une jeune femme s'inscrit dans l'esprit d'un homme et y demeure, sans que lui même sache pourquoi. C'est la chose qu'il attendait, et voilà tout.
Robert Louis Stevenson
⋆ ⋆ ⋆ ⋆

Lonlac et ses conséquences, voilà une question à laquelle Ramsay ne pouvait répondre. Le jeune loup ne semblait pas encore avoir eu connaissance de ses actions et encore moins de l’emprisonnement de Maege Mormont. Pour le moment, l’Ecorcheur était libre de faire ce qu’il voulait, mais il savait que le temps le rattraperait et qu’un jour il aurait à répondre de ses actes. Il avait distillé le venin et maintenant il s’infiltrait partout dans le Nord.

Si Robb Stark est un homme de poigne, il viendrait me quérir devant cette forteresse et tenterait un siège impossible. S’il était moi, Stark chercherait à m’abattre coûte que coûte et il en profiterait pour s’approprier les terres des Bolton. Toutefois, comme c’est un homme faible, il ne saura comment agir et attendra.” Donc, il aurait la paix pour le moment et il pourrait continuer à vivre des jours paisibles à Fort-Terreur. Peut-être même qu’il pourrait s’approprier d’autres terres avant que le loup daigne prendre son courage et lever le pouce contre l’Ecorcheur.
Maintenant qu’il allait avoir les Locke à ses côtés, Ramsay était certain que d’autres allaient se joindre à lui. Néanmoins, pour le moment, il était encore trop tôt pour savoir qui allait oser tourner le dos aux Stark. Ramsay se doutait bien que cette entreprise ne prendrait pas en quelques jours, il fallait du temps pour que la révolte se mette à gangréner un royaume. Mais, il avait de l’espoir, il savait qu’un jour, tous ses rêves se réaliseraient.

Il est encore trop tôt pour le moment. Je laisse à chacun de faire le bon choix de me rejoindre et je compte bien sur le fait que Robb Stark est un incompétent qui ne pense nullement au Nord.” Eddard Stark était déjà ainsi. Heureusement, Ramsay avait pu mettre fin à ses jours avant qu’il ne vienne trop à faire du Nord une terre sudiste. Malheureusement, le fils était pire que le père, élevé par les Targaryen, Ramsay était certain qu’il ne saura penser avant tout aux intérêts du Nord.
Cependant, ce n’était guère le moment de continuait à parler politique. Ramsay était là en compagnie d’une charmante jeune femme dont les intentions étaient aussi transparentes que de l’eau de roche. Cette nuit, il comptait bien avoir à ses côtés la belle Locke, renforçant un peu plus son alliance avec ses nouveaux amis.

Je vous prête beaucoup d’intention lady Aubelia. Vous voulez bien plus que votre position actuelle. Vous me voulez et je vous soupçonne de vouloir la place de lady Geneva.” Il s’avança et combla la distance entre eux, puis il attrapa son délicat visage et approcha le sien. Ramsay embrassa la jeune femme, sans attendre nullement son consentement. Il savait que c’était ce qu’elle désirait et il prenait donc ce qu’on lui servait sur un plateau d’argent. Le baiser fut dur, sans pour autant être violent. Ramsay goûtait aux lèvres d’Aubelia, comme il aurait aimé y goûter depuis cette nuit à Winterfell. Cette fois-ci, il ne se retiendrait pas, pas maintenant que les Locke étaient en train de devenir ses alliés.





Codage par Magma.



   
Lord Bolton de Fort-Terreur
- nos lames sont acérées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Aubelia Locke
Dame
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia XUwFSHht_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_inline_pbkdlm6si61t8bm8b_250
Ft : Sophie Skelton
Messages : 354
Date d'inscription : 13/01/2019

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptyLun 10 Fév - 9:04










Sous la pénombre de Fort-Terreur



Ramsay & Aubelia



Leur entretien avait quelque chose d'assez ironique. Ils ne faisaient rien de moins que parler de conspiration, et cela se passait en pleine nuit dans les ombres du château. Quoi de plus approprié?
Mais discuter, planifier et réaliser n'étaient pas vraiment les mêmes choses. A présent, s'ils voulaient arriver à leurs buts, il faudrait agir pour de vrai.

Aubelia était curieuse de savoir ce qu'il risquait d'arriver lorsque Robb Stark découvrirait ce que Ramsay avait véritablement fait à Longlac. Ce qui arriverait forcément à un moment ou à un autre, la chose n'étant pas bien difficile à déduire même pour un presque suderon.

-Si Robb Stark est un homme de poigne, il viendrait me quérir devant cette forteresse et tenterait un siège impossible,
lui répondit Ramsay. S’il était moi, Stark chercherait à m’abattre coûte que coûte et il en profiterait pour s’approprier les terres des Bolton. Toutefois, comme c’est un homme faible, il ne saura comment agir et attendra.

Mais bien sûr, il n'était pas lui. Aubelia l'écouta sans commenter.

-Il est encore trop tôt pour le moment. Je laisse à chacun de faire le bon choix de me rejoindre et je compte bien sur le fait que Robb Stark est un incompétent qui ne pense nullement au Nord.

-Finalement, peut-être sera-t-il utile au Nord, ajouta la Lady de Châteauvieux. En nous laissant rectifier le tir, en s’effaçant...Et pourquoi pas en disparaissant?

Si Robb Stark disparaissait définitivement, ils auraient le champ libre pour récupérer le Nord. Devant un échec de la part des Stark, les Nordiens s'uniraient derrière un seigneur capable de les préserver des Sauvageons. Et inutile de réfléchir quant à l'identité de celui-ci.

Ramsay se rapprochait de plus en plus de la jeune femme et elle ne put faire autrement que de placer une main entre eux. Pour le repousser? Pas vraiment. Pour le toucher? Peut-être...Peut-être pas.

Il pensait savoir ce qu'elle voulait...Le savait-il réellement?

-Je vous prête beaucoup d’intention lady Aubelia. Vous voulez bien plus que votre position actuelle. Vous me voulez et je vous soupçonne de vouloir la place de lady Geneva.

Elle n'eut pas le temps de répondre, Ramsay rendant nulle la distance qui les séparait encore avant d'attraper son visage et de l'embrasser.

Aubelia ne sut tout d'abord pas comment réagir à cela. Personne n'avait encore osé l'approcher de la sorte, et si la sensation de la bouche de Ramsay contre la sienne, en plus d'être loin d'être désagréable avec toute sa dureté, était ce qu'elle voulait et l'aurait presque poussée à en demander plus...Ce n'était pas vraiment ce qui avait été prévu. C'était bien trop tôt!
Par réflexe, elle glissa sa seconde main le long du cou du Lord de Fort-Terreur avant d'atteindre l'angle que formait sa mâchoire du bout des doigts. Elle profita du peu de temps que cela durerait avant de, finalement, mettre fin à la chose.

Levant encore le visage et croisant son regard bleu tellement clair, elle eut un sourire. Mais peut-être pas celui qu'il escomptait.

-Peut-être ne savez-vous pas exactement ce que je veux en fin de compte, lui dit-elle.

Puis elle se recula de quelque pas, se soustrayant à lui, comme il le fallait, avant de conclure:

-Je veux tout.

Et de repartir là d'où elle était venue dans les sombres couloirs, le cœur battant au point qu'elle se demandait si Ramsay pouvait l'entendre de là où il se trouvait. Elle avait davantage confiance maintenant. Elle savait qu'elle pouvait obtenir ce qu'elle voulait. Ce ne serait qu'une question de temps et de persévérance.

Spoiler:
 

(c) DΛNDELION


High as secret


Aubelia Locke, young lady of Oldcastle, granddaughter of Lord Ondrew Locke ©️ FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Ramsay Bolton
Seigneur
Valar Dohaeris
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia 7XePdG5I_o
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Tumblr_p15uxrVedb1qff0d6o3_540
Ft : Iwan Rheon
Multi-Compte : Cersei Lannister
Messages : 522
Date d'inscription : 05/06/2018

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia EmptyHier à 19:01



Sous la pénombre de Fort-Terreur

Ramsay Bolton & @Aubelia Locke - ll n' existe pas de plus grand prodige que la façon dont le visage d'une jeune femme s'inscrit dans l'esprit d'un homme et y demeure, sans que lui même sache pourquoi. C'est la chose qu'il attendait, et voilà tout.
Robert Louis Stevenson
⋆ ⋆ ⋆ ⋆

En effet, il est plus convenable de s’effacer pour mieux revenir au moment propice. Si nous faisons les chiens fous, profitant de notre chance, nous perdrons tout.” Et cela était impensable pour Ramsay. Il ne renoncerait en rien à son titre de Seigneur de Fort-Terreur et aux terres de Lonlac. Tout cela lui appartenait maintenant. Ses titres montraient sa valeur par rapport à son père. En effet, Roose Bolton n’avait jamais eu l’ambition de son fils, il s’était toujours écrasé face aux autres, mais cela ne serait pas son cas. Prudemment et stratégiquement Ramsay avançait ses pions. Personne ne s’était attendu à ce qu’il prenne une autre forteresse, qu’il ait dans un même temps une épouse convenable. Un avenir se dessinait pour Ramsay, mais il serait bien sombre pour le Nord.
Ce qui arrangerait le mieux l’Ecorcheur, c’était que les Stark viennent à disparaître. Il avait déjà tué le précédent suzerain, mais d’autres restaient. Il y avait le jeune Loup élevait par les dragons, deux autres fils qu’il n’avait jamais vu. Une fille rousse qui pouvait très bien prétendre au rôle de gouverneur du Nord. Il y avait aussi la fille qui avait été à moitié mangé par les loups, mais celle-ci n’inquiétait guère Ramsay, aucun homme ne voudrait l’épouser vu comment elle avait été défiguré. Enfin, il restait le bâtard. Toutes ces personnes à éliminer et qui pouvait entraver Ramsay. Il y avait décidément beaucoup trop de Stark.

Cependant, il n’était plus l’heure de parler des Stark. Il faisait nuit, Ramsay avait une magnifique jeune femme à portée de main. Il l’avait vu pour la première fois quand elle était une toute jeune femme et aujourd’hui, avec les années écoulaient, il la trouvait encore plus belle. Une beauté différente de celle de Geneva, mais aussi appréciable.
Ramsay prenait toujours ce qu’il voulait, ainsi, il se pencha vers la belle brune et vint quérir ses lèvres. Les pensées du lord dérivèrent, il s’imaginait bien prendre là maintenant la jeune femme sur l’une des tables, mais décidément Aubelia était pleine de surprise. Elle se déroba. Frustré, les yeux brûlant de désir, Ramsay allait répliquer, mais la belle le devança en lui signifiant qu’il ne savait peut-être pas ce qu’elle voulait. Elle recula de quelques pas et il ne la suivit pas. Il ne voulait pas faire un esclandre auprès de ses nouveaux alliés. Aubelia ajouta alors qu’elle voulait tout.

Et bien, je vous offrirais le Nord lady Aubelia.” Le regard brûlant de Ramsay se posa sur le corps d’Aubelia quand il proféra cette promesse. Avant tout pour lui, mais aussi pour obtenir cette femme, il prendrait le Nord. Alors elle s’éloigna. Ramsay quitta les lieux et alla rejoindre la couche de Geneva, comblant toute sa frustration auprès d’elle.



Codage par Magma.



   
Lord Bolton de Fort-Terreur
- nos lames sont acérées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty
MessageSujet: Re: Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia   Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous la pénombre de Fort-Terreur - avec Aubelia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» [UPTOBOX] Torpilles sous l'Atlantique [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: