RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La dernière rumeur de la Gazette est disponible par ici Tu es de la famille [Balon & Theon] 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief ! 50 pts à la clé !
Avec deux absences chez les admins, nous demandons de faire preuve d'un peu plus de
patience pour vos diverses demandes, merci Tu es de la famille [Balon & Theon] 2414428499
Le Deal du moment : -54%
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
Voir le deal
59.99 €

Partagez
 

 Tu es de la famille [Balon & Theon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Tu es de la famille [Balon & Theon] Empty
MessageSujet: Tu es de la famille [Balon & Theon]   Tu es de la famille [Balon & Theon] EmptyDim 12 Mai - 1:12

La naissance d’un nouvel enfant au sein de la famille Greyjoy avait vite fait le tour à Pyk et dans les autres familles du royaume des Îles de Fer. Cette fois, la princesse aux cheveux blonds, la née Volmark avait donné naissance à un fils. Un fils que le roi des Îles de Fer n’avait pas encore vu. Balon Greyjoy n’était pas de ceux à se précipiter dans les couloirs de Pyk, une lampe à la main pour aller à la rencontre d’un nouveau-né. Il ne l’avait pas vraiment fait pour chacun de ses propres enfants, alors pourquoi l’aurait-il fait pour son petit-fils ? Non le roi préférait savourer la nouvelle dans son bureau de Pyk, les yeux perdus sur l’étendu de la mer. Un petit-fils, l’esprit du Kraken se perdit dans les méandres de sa mémoire à cette annonce. La dernière fois qu’il avait été question d’un garçon dans la maison Greyjoy, le clairon de la guerre venait de cesser et l’homme venait d’accepter de donner son fils au loup. Un sacrifice qui l’avait marqué bien plus qu’aucun de ses hommes ne pouvaient comprendre. Mais le suzerain qu’il était avait voulu préserver les apparences pour se protéger lui-même. Il s’était paré d’un masque d’indifférence alors qu’il avait poussé devant lui son dernier fils vers le loup Stark.  Alors l’homme ne savait comment il réagirait le moment venu. Il avait beau s’être préparé, il ne savait comment il pourrait réagir face au petit être qu’il s’apprêtait à voir. Parce que son fils, Theon l’avait prévenu. Il désirait lui montrer son fils et lorsque le prince des îles de Fer passa la porte après avoir frapper pour annoncer qu’il était là, Balon se figea dans son attitude. Un court instant, le roi se revit des années auparavant, lui à la place de Theon face à Quellon Greyjoy. Lui, portant le nourrisson dans ses bras face à son père, un petit sourire aux coins des lèvres.

Laissant son fils avancer vers lui, Balon Greyjoy se défaussa de ses armes qu’il avait à la taille. Il déposa Noire-Sœur sur la table de son bureau et posa le regard sur son petit-fils. Petite chose qui découvrait le monde, un trésor, une gemme pour la famille Greyjoy, pour les îles de Fer et pour le royaume dont il faisait désormais parti. « Bienvenu dans la famille… » déclara presque trop solennellement le roi des îles de Fer qui n’avait pas prononcé le nom du nourrisson, laissant son fils le lui dire. Peut-être était-ce dû à l’émotion, Balon ne saurait le dire mais il peinait à avaler sa salive alors qu’il ne quittait pas des yeux l’enfant. Il n’y avait nulle tromperie dans son regard, il avait même peut-être plus d’affection dans celui-ci que dans tous ceux qu’il avait lancés à son fils. Puis brisant se contact, étrange, Balon Greyjoy se recula de quelques pas. Était-ce de la censure ou simplement l’envie de ne rien dire comme bien souvent ? Cela importait peu, le résultat était là, le Kraken était finalement bien mal à l’aise maintenant qu’il se retrouvait seul à seul avec son fils comme un enfant chaussant ses premiers patins et tentant de faire ses premiers pas. Alors s’approchant de la table, il s’empara d’un coupe en céramique et descendit sans ménagement le contenu qui s’y trouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
Tu es de la famille [Balon & Theon] VZQnYoNc_o
Tu es de la famille [Balon & Theon] Tumblr_p0pnmkOucL1r0go1eo1_400
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning, Alysanne Lefford, Robar Royce & Brynden Nerbosc
Messages : 677
Date d'inscription : 10/10/2018

Tu es de la famille [Balon & Theon] Empty
MessageSujet: Re: Tu es de la famille [Balon & Theon]   Tu es de la famille [Balon & Theon] EmptyLun 13 Mai - 11:06

Tu es de la famille

Balon & Theon ∆ The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


☾☾ Les nuits semblaient courtes depuis la naissance du petit Qhored: soudainement, les pleurs infantiles d'Halena lui paraissaient bien sage en comparaison de ce petit prince qui criait vaillamment, réclamant plus que ne laissant douter de ses besoins. Les premiers jours n'avaient pas été simple pour Theon qui cumulait les charges de prince, époux, père et gardien de la petite princesse Halena alors que son épouse se remettait difficilement d'une naissance douloureuse. Si le clairon avait bel et bien sonné, à Pyk, pour l'arrivée d'un nouveau prince, le quotidien de jeunes parents s'imposait à eux de manière brutale et sans retour possible. A l'image de l'accouchement de leur premier enfant, l'arrivée de Qhored ne s'était pas faite aisément et la princesse des Iles de Fer s'en montrait fort affaiblie, obligée de garder le lit et de se reposer. Confinée entre les murs de la chambre conjugale, Alana demeurait avec le nouveau-né, gagnant un instant de répit lorsque quelques servantes venaient prendre en charge le bébé pour lui donner l'opportunité de dormir un peu. Quand à leur fille, c'était Theon qui avait la charge de la petite fer-née d'un an et demi. L'enfant ne comprenait pas ce qu'il se passait: alors que, jusque là, elle ne quittait que rarement sa mère, elle se voyait dans l'interdiction de rester à ses côtés et n'avait vu son petit frère qu'une poignée de minutes, dans les bras d'un père qui lui semblait bien différent. En plus d'Halena, Theon avait récupéré la charge de Nagga, la panthère des neiges de son épouse dont la présence dans la chambre n'était que peu encouragée par les hommes de sciences, qui avait eut tôt fait de déclarer qu'un animal n'avait pas sa place auprès d'un être aussi fragile que son épouse. Par chance, il savait pouvoir compter sur sa mère, la Reine Alannys qui ne se lassait pas de câliner la petite enfant et parvenait, plus ou moins, à se faire obéir du félin nordien qui avait la fâcheuse tendance à feuler sur tout ce qui n'était pas sa maitresse. Qhored n'avait pas une semaine quand Theon décréta qu'il était temps de rendre hommage au Roi. Balon Greyjoy n'était pas homme à s'émouvoir, au yeux de son fils, et c'est sans surprise que le Roi de Sel n'avait pas franchis la porte des appartements princiers malgré la nouvelle. Laissant Halena auprès de mère, et Nagga dormir sur le tapis de la chambre conjugale, Theon se pencha sur le berceau de Qhored. Le regard épuisé, mais bienveillant d'Alana approuvant son geste, il s'assura que le nouveau-né soit bien emmitouflé avant de le sortir de ce petit lit adjacent à celui qu'il partageait habituellement avec l'ancienne Volmark. Qhored était si petit que Theon craignait de lui faire du mal, il n'avait plus souvenir que sa fille ait été si menue et si fragile à la naissance, mais il devait reconnaitre avoir passé plus de temps à s'enivrer et à s'inquiéter qu'à aller bercé la petite fille. Assurant que la petite tête de l'enfant soit calé dans le creux de son bras, il ajouta, aux langes habituelles du bébé, une couverture de velours oscillant entre le vert et le gris, sur laquelle se dessinait, brodée en fil d'or, la silhouette d'un kraken. Non sans un regard pour Alana, Theon quitta ses appartements, le bébé dans les bras, traversant les couloirs du château de Pyk, veillant à ce que les éventuels courants d'airs froids n'entament pas la peau pâle et fragile du petit.

Un dernier regard à l'enfant tira un sourire à Theon. Il n'avait rien des traits typique d'Alana, nulles mèches de cheveux blonds ne parsemaient son petit crâne sur lequel les traces d'une future chevelure brune ou châtain se dessinait déjà. Il lui avait fallut du temps pour se préparer, pour imaginer quoi dire à cet homme qu'il respectait et redoutait mais dont il espérait tant. Halena était une fille, sa présentation officielle c'était fait avec Alana après ses relevailles et ce, même s'il s'agissait de sa première-née. Mais Qhored ... Qhored était voué à reprendre, un jour, la couronne de son grand-père, les choses étaient différentes. Il eut un regard froid à l'encontre de l'homme gardant la porte du bureau paternel et frappa un coup: il savait que Balon l'attendait. C'était tacite et il n'avait eu besoin de requête oral pour annoncer sa venue. Mais désormais, face à son père, seigneur et roi, Theon se sentait minuscule dans cette pièce, comme si la longue lignée Greyjoy se rappelait à lui, et, indirectement, au petit être qu'il tenait dans ses bras. Les mots du Roi, résonnant contre les murs de pierres sombres de la salle arrachèrent un sourire à son fils. « Père, permettez que je vous présente Qhored, de la maison Greyjoy. Prince du Sel et du Roc et votre petit-fils. » Le ton solennel du jeune homme n'était pas habituel mais bien plus formel qu'il ne l'aurait souhaité. Il y avait, entre le père et le fils, tant de non-dit, tant d'années perdues, tant de choses qui n'auraient jamais lieu. Mais la présence d'une troisième génération de Greyjoy redonnait un espoir. Là où il ne s'était guère montré présent dans les premières lunes de sa fille, laissant la charge de son éducation à Alana, mieux à même de faire d'Halena une véritable princesse, il ambitionnait une autre voie pour cet enfant. « Les prémonitions de mon épouse se sont révélées correctes: la princesse a bel et bien donné naissance à un héritier mâle en bonne santé. » annonça-t-il fièrement tout en observant son père célébré la nouvelle avec une rasade d'alcool. La simple idée de boire lui donnait la nausée: Asha avait parfaitement rempli son rôle lors de l'accouchement, le faisant boire jusqu'à l'ivresse, lui promettant bon nombre d'autre bouteille pour célébré cette naissance. Il en sentait encore les battements dans son crâne !


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ASLAUG. & SIGYN


(5)


Theon Greyjoy (+) I'm a Greyjoy. We've been Lords of the Iron Islands for hundreds of years. There's not a family in Westeros that can look down on us. Not even the Lannisters  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Tu es de la famille [Balon & Theon] Empty
MessageSujet: Re: Tu es de la famille [Balon & Theon]   Tu es de la famille [Balon & Theon] EmptyVen 17 Mai - 22:59

Qhored, un nom fer-né qui fit sourire le roi des Îles de Fer. Ce geste faisait plaisir au roi et au père qu’était Balon Greyjoy. Le Kraken s’approcha de nouveau de son fils et de son petit-fils après avoir reposer la chope de vin. Des prémonitions, le roi n’y croyait pas, il n’y avait jamais cru. Il ne croyait pas à toutes ces histoires de bonnes femmes. Balon n’était pas de ces hommes-là. Lui, il aimait les faits, il ne croyait que les faits et les prémonitions n’étaient pas des faits. Mais le père, puisqu’il était plus un père qu’un roi en ce moment ne fit pas de remarque à ce sujet. Au lieu de cela, il s’était approché de son fils et avait posé une main malhabile sur son épaule. « Bienvenue dans la famille Qhored Greyjoy. » répéta alors le roi des Îles de Fer. Puis il s’écarta à nouveau pour contempler son petit-fils.

« Le nom des Greyjoy perdura donc par cet enfant. » lâcha subitement le roi des Îles de Fer après quelques instants de silence. Oui, même si le roi ne le disait pas clairement, même si les mots n’était pas clairement prononcé, Balon était heureux d’avoir une descendance masculine. Balon le savait, Asha ne lui donnerait pas d’enfant Greyjoy. Elle n’était pas faite pour épouser un homme, elle était plus libre que son frère, c’était aussi pour cela qu’il l’avait choisi comme héritière. Elle avait ce même caractère que son père. « Theon, ton fils est pour l’instant le seul enfant qui gardera notre nom, c’est une lourde charge qui pèse désormais sur ses épaules. » et le roi en savait quelque chose.  Les femmes avaient la responsabilité de donner des enfants à leur époux, de faire de bons mariages pour leur famille. Mais les hommes étaient les garants de la sauvegarde des noms familiaux. « Comment va la princesse ? » demanda alors le roi soucieux malgré tout du bien être de la princesse aux cheveux blonds. Elle faisait désormais parti de sa famille et il était de son devoir de prendre soin des siens. Balon l’avait toujours fait quoi que les autres pouvaient dire.

1
Revenir en haut Aller en bas
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
Tu es de la famille [Balon & Theon] VZQnYoNc_o
Tu es de la famille [Balon & Theon] Tumblr_p0pnmkOucL1r0go1eo1_400
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning, Alysanne Lefford, Robar Royce & Brynden Nerbosc
Messages : 677
Date d'inscription : 10/10/2018

Tu es de la famille [Balon & Theon] Empty
MessageSujet: Re: Tu es de la famille [Balon & Theon]   Tu es de la famille [Balon & Theon] EmptyJeu 6 Juin - 17:21

Tu es de la famille

Balon & Theon ∆ The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


☾☾ Alana venait de lui faire le plus précieux des présents en lui donnant un fils et Theon, subitement, avait cessé de railler ses prétendues prémonitions, ce savoir qui lui venait d'il ne savait où. Elle l'avait, cependant, tant écrasé sous le poids de cette certitude qu'il ignorait quelle aurait été sa réaction si la princesse avait de nouveau donné naissance à une fille. Le regard de Theon se posa sur son fils, le fragile petit être qu'il tenait toujours maladroitement dans ses bras, enveloppé dans une couverture à l'effigie du kraken de la maison Greyjoy. Alors que son père s'approchait, posant une main sur son épaule, Theon ressentit une vague de fierté l'envahir. Il avait tant attendu un tel moment qu'il ne pouvait que laisser ses lèvres s'écarter en un léger sourire. La plénitude qu'il ressentait à cet instant était unique: pour la première fois, il se sentait exister aux yeux de Balon sans être une déception ou la marque constante de son échec passé. Pour la première fois, il n'avait pas le sentiment de porter les fantômes de ses deux frères aînés et de sa captivité à Winterfell. Il se sentait être pleinement un Greyjoy, un fils dont Balon semblait fier. Mais plus que d'être un fils enfin reconnu comme il l'avait toujours souhaité, c'était le fait d'avoir enfin ce déclic paternel qui le chamboulait. Il n'avait pas su comment faire avec Halena, et il n'était pas certain de savoir où il irait, avec Qhored, mais il lui semblait que le nouveau-né éveillait quelque chose chez lui que sa première-née n'avait pas pu faire sortir. Il hocha la tête à la remarque de son père. Peut être était-ce cela ? Le fait de savoir que cet enfant était tant attendu, tant important pour son nom, son rang, la pérennité du règne de son père. Il venait de réussir là où Asha n'irait jamais, il avait donné un prince à la couronne de son père. Un nouveau hochement de tête accompagna la phrase grave que prononça le Roi et, soudainement, Theon perdit son sourire. Son regard se fit plus sérieux et il prononça d'une voix solennelle bien que maladroite. « Je tacherai de lui faire comprendre l'importance de ce que cela signifie, Père. » assura-t-il tout en se demandant s'il en serait capable. Il peinait déjà à s'imposer aux autres alors parviendrait-il à remplir cette tâche délicate quand on le surnommait encore parfois le loup parmi les seiches ? Il songea alors à tout ceux qui avait, jusque là, crut en lui et qui l'avait aidé à faire de lui, le prince qui se tenait aujourd'hui face au Roi du Sel et du Roc. Victarion, Asha, Alana étaient autant de personne qu'il ne pouvait décevoir, autant d'esprit ayant confiance en ses qualités de fer-né pour le soutenir. Abandonner, baisser les bras face à la responsabilité de faire de Qhored un prince accompli et un parfait héritier au trône de son grand-père ne pourrait que donner raison à ses détracteurs.

L'échange, déjà agréablement surprenant pour Theon, ne cessa guère sur ces mots et, pour la première fois dans leur sphère privé, Balon lui demanda des nouvelles de la jeune maman. Il ignorait quels sentiments animaient son père face à Alana: il avait le souvenir de l'avoir entendu râler sur les origines de la Volmark alors qu'elle n'était encore que sa promise. Volmark, Forgefer, Chenu ... Alana était fière du sang qui coulait dans ses veines, fière de la place qui avait été la sienne jusqu'à leur mariage et cette fierté était sans doute ce qui la rendait parfois hautaine. Cela ne dérangeait nullement le jeune homme qui, bercé d'arrogance et de provocation, trouvait dans la fierté de son épouse, un écho à ses propres ambitions. Mais pour un homme comme Balon, un roi qui plus est, Alana pouvait incarner les vieux conflit qui avait opposé la maison Greyjoy à ses bannerets les plus puissants. Pourtant, cette simple question rappela à Theon la force des liens familiaux. Comme si Qhored avait eut le pouvoir de resserrer l'étroitesse des rangs Greyjoy, le couple qu'il formait avec Alana prenait peu à peu sa place dans la vie de la Couronne de Sel et dans le quotidien de Pyk. « Elle est fatiguée et la guérisseuse, tout comme le mestre, ont insisté pour qu'elle reste alitée quelques temps. » confia Theon tout en tachant de ne pas montrer l'inquiétude que ce nouvel accouchement avait déclencher en lui. La discrétion d'Asha lui avait été salvatrice et il doutait que, sans sa soeur pour calmer ses nerfs à vif, il aurait supporté de rester à l'extérieur de ses appartements en attendant qu'on vienne le chercher une fois Qhored, encore sanguinolent, pleurant dans les bras de sa mère. « Mère m'a dit que la naissance avait été difficile ... Tout comme celle d'Halena. » Toute la famille savait combien la naissance de la petite princesse avait été compliquée et douloureuse pour l'épouse de Theon. La famille entière avait pu voir l'inquiétude que cela avait causé à jeune homme et la crainte qu'il avait eut de devenir veuf à à peine vingt ans. « Elle s'impatiente de pouvoir organiser le bapteme de Qhored et de lui offrir la bénédiction du Dieu Noyé. » confia-t-il avec un sourire en coin au souvenir de son épouse se réjouissant qu'il veuille faire de cet évènement quelque chose de grandiose. L'heure n'était pas à ce genre de discussion, mais il espérait que Balon soutiendrait leur envie de montrer à l'intégralité des Iles que la Couronne et les Greyjoy avaient désormais un nouveau prince dans leurs rangs. Mais, pour Alana, placer son fils sous la protection de son dieu était primordiale: si Theon n'adhérait que peu au dévotisme de son épouse, il respectait sa piété et ce besoin qui s'éveillait en elle d'entendre les paroles rituelles. Ce qui est mort ne saurait mourir, mais se lève à nouveau, plus dur à la peine et plus vigoureux. Ses pensées dévièrent et Theon ressentait le besoin de partager sa crainte avec son père. Sans ouvertement le dire, il préféra demander « Quand à moi ... J'espère que vous accepterez de me guider sur le chemin qui s'ouvre à moi. » Une requête qui sonnait, en lui, comme l'ultime demande qu'il pouvait lui faire: n'ayant que peu de souvenir de lui dans ce rôle, mais désireux de s'assurer que jamais son fils ne soit associer aux Stark comme il pouvait l'être.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ASLAUG. & SIGYN


Theon Greyjoy (+) I'm a Greyjoy. We've been Lords of the Iron Islands for hundreds of years. There's not a family in Westeros that can look down on us. Not even the Lannisters  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Tu es de la famille [Balon & Theon] Empty
MessageSujet: Re: Tu es de la famille [Balon & Theon]   Tu es de la famille [Balon & Theon] EmptyJeu 22 Aoû - 16:18

Le roi Kraken se montrait bien sentimental face à son fils et à son petit-fils. Il avait apposé une main sur l’épaule du prince alors qu’à quelques secondes de la séparation, jadis, il avait simplement passé une main dans les cheveux de son fils avant de le pousser en avant vers son destin. Les temps changeaient, c’était une évidence. Balon avait maintenant obtenu ce pourquoi il s’était battu à l’époque et pourquoi il avait mené sa deuxième rébellion. Et s’il adorait son héritière, il la connaissait assez pour savoir qu’il ne pourrait jamais rien lui imposer. En un sens elle ressemblait trop à sa mère pour cela. Parfois Theon lui faisait penser à sa femme-sel, celle qui avait pris l’habitude d’emmener sur son navire à la place de Alannys. Plus calme encore que la belle Harloi, d’un tempérament plus docile peut-être aussi. Pourtant le doute n’était pas permis, Theon était bien leur fils parce qu’en bien même il avait partagé sa couche avec cette femme, il la savait plus stérile encore que les plus petits cailloux qui émergeaient de l’archipel des Îles de Fer. Une bénédiction du Dieu Noyé, voilà ce qu’elle était car nul bâtard ne venait entacher sa lignée. Une lignée dont le nom n’allait pas s’éteindre c’était ce que voyait, pragmatique, Balon en observant le nourrisson. Et il ne tarda pas à le faire remarquer à son fils. Theon lui affirma qu’il l’expliquerait à son fils. Et pour une fois, Balon n’ajouta rien. Il hocha simplement la tête d’un entendu. De la confiance, peut-être, voilà ce qu’il en était dans le fond. Et puis, si le prince venait à oublier, le roi qu’il était n’hésiterait pas à s’en charger lui-même.

Puis le roi vint à demander des nouvelles de la princesse et jeune mère pour la deuxième fois. Cela sembla surprendre son fils. Balon n’en prit pas offense pour autant. Le jeune père lui répondit alors que la princesse était fatiguée et qu’elle devait rester alité. Une grimace vint fendre le visage du roi des îles de Fer. Il aurait préféré d’autres nouvelles que celles-là. Mais le Dieu Noyé en avait décidé ainsi. Theon ajouta que sa mère lui avait dit que l’accouchement avait été aussi difficile que pour leur premier né. Une ombre sombre passa dans le regard du Kraken. Les naissances difficiles n’étaient jamais bon signe et combien le corps de la jeune femme pourrait en supporter ? Il faudra qu’il en parle à son épouse, c’était certain. « Le baptême attendra, mon fils. La princesse doit être remise pour qu’il ait lieu. Ce n’est pas négociable, fais-lui bien comprendre. La patience cela s’apprend. Qu’elle prenne conseils auprès de la reine. » trancha d’un ton sec le roi. C’était une cérémonie sacrée et la présence d’Alana Greyjoy était indispensable.

Balon fit quelques pas et se stoppa net lorsque son fils lui demanda sans détour s’il accepterait de le guider sur le chemin qu’il empruntait désormais. Un petit ricanement s’échappa alors des lèvres du Kraken. Il se retourna pour faire face à son fils et planta son regard dans celui du père qu’il était devenu. « Crois-tu que j’aie attendu que tu me le demande ? Je ne fais jamais les choses par hasard, Theon, jamais… » Le fait qu’il ait laissé son frère cadet Victarion prendre sous son aile son fils lorsqu’il était revenu du Nord n’avait pas été dû au hasard. Il avait laissé faire parce qu’il était incapable à ce moment-là d’inculquer à son fils ce que cela voulait dire d’être fer-né. Il avait d’autres choses en tête, il avait Asha comme héritière et il devait faire en sorte qu’elle le reste. Victarion avait été un choix calculé en plus du fait que le capitaine de la flotte de fer n’adhère pas à l’idée de faire de Asha l’héritière des îles de Fer. Balon savait son fils entre de bonnes mains et entre les mains d’un homme qu’il savait fidèle au-delà du lien du sang. « Je n’ai jamais cessé d’avoir un œil sur ce que tu étais, sur ce que tu faisais, depuis ton retour. » Le Kraken ne pouvait dire plus les sentiments qui l’habitaient. Il ne les disait à personne. Seules les personnes assez proches de lui avaient appris à lire à travers les mots qu’il lançait.
Revenir en haut Aller en bas
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
Tu es de la famille [Balon & Theon] VZQnYoNc_o
Tu es de la famille [Balon & Theon] Tumblr_p0pnmkOucL1r0go1eo1_400
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning, Alysanne Lefford, Robar Royce & Brynden Nerbosc
Messages : 677
Date d'inscription : 10/10/2018

Tu es de la famille [Balon & Theon] Empty
MessageSujet: Re: Tu es de la famille [Balon & Theon]   Tu es de la famille [Balon & Theon] EmptyLun 16 Sep - 14:12

Tu es de la famille

Balon & Theon ∆ The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


☾☾ Il n'y avait jamais eut, pour Theon, de sentiment plus important de famille qu'en ces instants. Ce moment qu'il partageait avec son père, celui qu'il avait eut avec Asha, lui rappelait ses heures passées à épier les Stark. La meute, comme Eddard Stark les appelaient. Et même si Lord Stark avait été un homme important dans la vie de Theon, même s'il l'avait élevé avec ses enfants, apporté une éducation digne de son rang et une affection - bien que relative- nécessaire au développement d'un enfant, il n'était pas son père. Les regards de Catelyn Stark et de sa fille le lui rappelait bien. Pourtant, bien que strict, le seigneur de Winterfell avait toujours été juste et n'avait pas profiter de son statut de pupille, d'otage, de fer-né pour l'accabler de tous les maux de son château. En quittant le Nord sur le bateau d'Asha, il avait eut un regard en arrière et quelques regrets, comprenant que malgré tout, à Winterfell, il s'était bâti une famille. Il était évident que l'accueil plus que glacial reçut par son père, le vrai cette fois, à son arrivée à Pyk le désillusionna rapidement: il n'était pas le fils attendu, espéré comme pouvait l'être Robb Stark, retenu à Port-Réal en tant que pupille du Roi en personne. Il était juste un fils encombrant qui ne savait rien de la mer, qui n'était personne pour les fer-nés autre que l'engeance de Balon Greyjoy. Le fer-prix lui était étranger et le même homme qui se tenait aujourd'hui devant lui ne s'était pas retenu pour le lui faire comprendre. Pourtant, après des années d'effort à observer Asha et son équipage, à suivre Victarion comme son ombre, à écouter les conseils d'Alana, il avait la sensation de mériter sa place. Qhored dans ses bras, il lui semblait être enfin, le fils qui pouvait faire la fierté de son père. Car c'était tout ce qu'il recherchait: la reconnaissance. Même quand il avait obtenu son propre navire, même lorsqu'il avait été nommé pour superviser les comptes de la couronne de Sel, il n'avait pas partager de moments aussi intense et intime avec son père. Il eut un sourire pour la remarque, bien que sèche, de son père. «Je crois qu'elle ne nous laisserai jamais faire cela sans elle. Alana est une femme fière et pieuse, Mère a été très avisée sur son choix lorsqu'elle nous a promis l'un à l'autre. » dit-il en caressant la joue de Qhored. Son mariage avait pour but de le rapprocher de leur culture mais aussi de l'aider à être accepté des siens. Alana avait remplit à merveille son office: véritable barrière contre son ignorance des choses les plus simples, elle s'était montrée pédagogue et patiente, d'excellent conseil et particulièrement sage sur la manière dont il devait agir. Si elle n'avait pas été une femme, une princesse au tempérament similaire à celui de sa mère, il l'aurait emmené avec lui. Sans doute était celle, ici bas, en qui il avait le plus confiance. «Mais cela l'occupe de songer à cette cérémonie: je crains qu'elle ne soit guère femme à apprécier de rester alitée sans rien dire. Et puisqu'elle le doit ... Je me suis dis qu'envisager l'avenir l'aiderait à accepter davantage son repos forcé. » dit-il avec un sourire timide, songeant à la joie qu'avait eut son épouse à imaginer le baptême de leur fils.

En voyant son père s'arrêter dans son mouvement, pour se retourner vers lui, Theon appréhenda les mots qui allaient suivre. Allait-il une fois de plus le rejeter ? L'ombre de ses frères aînés, l'ombre de la réussite planait au dessus de son esprit, l'obsédant dans son besoin de faire mieux, de montrer qu'il était tout aussi capable. Malgré les regards bienveillants de sa mère, malgré ses paroles rassurantes, c'était de Balon dont il voulait avoir la bénédiction. Un désir qui se heurtait au caractère mystérieux de ce père qui l'effrayait un peu parfois. Et si sa première phrase lui fit l'effet d'un baquet d'eau froide versé sur ses épaules, l'assurance que son père veillait sur lui depuis son retour lui réchauffa le coeur. Ainsi, même sans en avoir les mots, il avait eut l'attention de son père. Le jeune homme baissa les yeux sur son propre fils, se promettant d'en faire, lui aussi, la fierté de leur maison.  «Je ... Je vous remercie père ! » lui dit-il en remontant son regard vers le Roi du Sel et du Roc.  «Il faut que je vous fasse part de quelque chose d'important. Cela ne concerne aucunement la mission que vous m'avez confié. » dit-il avec un regard sombre et sérieux. Lors du dernier conseil, Balon l'avait autorisé à chercher dans les comptes du trésor si quoi que ce soit apparaissait.  «Rien ne laisse supposer que quelqu'un continu les raids sans votre autorisation et toute la flotte de Fer, autant que les navires du reste de vos bannerets, attendent votre décision de reprendre la Mer. » Il ne servait à rien de parler des légères irrégularités: si quelqu'un s'amusait à désobéir aux ordres du Roi des Iles de Fer, cela ne se faisaient pas à l'aide d'une ou deux pièces d'or manquantes.  «Je dois vous faire part d'un autre type de découverte pour être honnête. » Il ne savait trop comment aborder le sujet, craignant que les décisions prises avant l'ordre du Roi, ne lui porte préjudice puisque le navire était rentré bien tard.  «Voilà plusieurs lunes, j'ai mené des recherches et l'oeuf de Lady Botley, la guérisseuse ... » débuta-t-il.  «Il n'était pas isolé. J'en ai trouvé un. » finit-il par dire, la gorge sèche.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ASLAUG. & SIGYN


Theon Greyjoy (+) I'm a Greyjoy. We've been Lords of the Iron Islands for hundreds of years. There's not a family in Westeros that can look down on us. Not even the Lannisters  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Tu es de la famille [Balon & Theon] Empty
MessageSujet: Re: Tu es de la famille [Balon & Theon]   Tu es de la famille [Balon & Theon] EmptyLun 28 Oct - 13:54

La discussion entre le père et le fils, entre le roi des Îles de Fer et celui qui n’en était que le prince sans toutefois en être l’héritier prenait une tournure que même Balon Greyjoy n’avait pas pu prédire. Jamais il n’avait autant parlé à son fils. Il fallait bien avouer qu’il n’avait jamais été très loquace avant le départ de ce dernier pour le Nord et son retour ans l’archipel n’y avait rien changé. De toute façon, Balon Greyjoy ne parlait pas beaucoup ni à Theon, ni à Asha, pourtant son héritière ni même à sa propre femme. Alors ce jour-là était un peu une première même pour lui. Il se surprenait à répondre avec des phrases plus longues qu’à l’accoutumé, comme s’il avait du temps à rattraper avec ce fils qu’on lui avait arraché pour garantir sa soumission. Les deux hommes évoquèrent inévitablement le sujet du baptême du nouveau-né. Le roi des Îles de Fer marqua d’ailleurs assez bien son autorité sur le sujet puisqu’il exigeait le rétablissement de la mère avant toute cérémonie quelle qu’elle fut. La princesse née Volmark était désormais une Greyjoy et il se devait de veiller sur elle comme il le faisait à distance sur chacun des membres de sa famille. « C’est une cérémonie délicate et elle se fait en famille avant tout. Je me fiche de sa fierté, Theon. En revanche je ne souhaite pas perdre la femme que ta mère t’a choisi. La reine m’a imposé son choix, je l’ai approuvé mais retrouver une femme aussi digne de nous, de toi et de ton nouveau rang sera chose plus compliqué. Je ne lui imposerais pas cela à nouveau. » lâcha le kraken sur un ton des plus pragmatiques. Alana était une princesse parfaite et il n’était pas assuré de pouvoir lui trouver une remplaçante à sa hauteur. Quant à lui donner un but lui permettant d’accepter son repos forcé, Balon pouvait le comprendre. Tant que la princesse restait raisonnable…

Le roi avait fait quelques pas dans la salle et puis s’était finalement tourner vers son fils. Il lui avait alors assuré qu’il veillait sur lui depuis le début. Oui Balon n’était pas un homme qui exprimait les choses. Il était dans les actions discrètes. Combien de fois avait-il échangé en cachette avec son frère Victarion pour savoir comment son fils se débrouillait. C’était des conversations privées dont personne n’avait conscience. Son fils le remercia et cette simple phrase fit naître une grimace sur le visage du roi. « Ne me remercie pas. On ne remercie pas pour des choses qui ne le demande pas. Je ne le fais pas pour que tu me remercie, fils. » Les paroles du souverain exprimaient davantage un ordre qu’autre chose et Theon devait le comprendre. En revanche, la grimace se mua en expression de curiosité que l’homme peina à masquer. D’un geste ample de la main, il signifia à son fils qu’il prenait bonne note concernant ses informations sur le trésor et la flotte. La mer les appelait et bientôt il y répondrait c’était certain. Ce qui intéressait le roi des Îles de Fer était cette découverte que semblait avoir fait son fils. Et la révélation fit naître un large sourire et rire sorti bientôt de la gorge du Kraken. « Merveilleux ! merveilleux ! » commença le roi qui mit quelques secondes pour retrouver son calme. « Le Noyé nous soutient je l’ai toujours su. Un œuf de dragon, un dragon et Noir Sœur. Merveilleux ! » poursuivit le roi qui posa alors sur son fils un regard plus sérieux et autoritaire. « Où l’as-tu trouvé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
Tu es de la famille [Balon & Theon] VZQnYoNc_o
Tu es de la famille [Balon & Theon] Tumblr_p0pnmkOucL1r0go1eo1_400
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning, Alysanne Lefford, Robar Royce & Brynden Nerbosc
Messages : 677
Date d'inscription : 10/10/2018

Tu es de la famille [Balon & Theon] Empty
MessageSujet: Re: Tu es de la famille [Balon & Theon]   Tu es de la famille [Balon & Theon] EmptyMar 12 Nov - 10:42

Tu es de la famille

Balon & Theon ∆ The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


☾☾ Derrière les félicitations de rigueur et la joie de voir, enfin, naitre un garçon Greyjoy, le ton du patriarche restait autoritaire. Depuis son retour sur Pyk, obtenir les faveurs de son père était la quête de Theon: se dépassant jour après jour, son arrogance initiale avait laissé place à une forme d'esprit de bataille pour gagner le respect du seigneur des Iles de Fer. Et pourtant ... Malgré les heures passées auprès de Victarion, sur terre ou en mer, malgré les expéditions auxquelles il avait participé, les blessures reçues à Salvemer, et la reconnaissance d'être accepté au conseil restreint, il sentait encore un gouffre le séparant de Balon Greyjoy. Ils avaient beau être liés par le sang et partager enfin un instant, Theon peinait à projeter sur l'homme, ce qu'il avait pu voir entre les enfants Stark et le seigneur de Winterfell. Balon était un homme distant, d'apparence sévère et d'une voix imposant respect et une once de frayeur. Pourtant, déglutissant avec anxiété aux mots durs du Roi, Theon reprit.  «Loin de moi l'idée d'aller à l'encontre de vos ordres, père. Je précisais juste qu'Alana ne me pardonnerait jamais de la tenir à l'écart de cet évènement et, de ce qu'en a dit la guérisseuse elle risque d'avoir besoin de plus que quelques jours de repos. »  Etaient-ils condamnés à ne jamais se comprendre ? Leeven avait été très honnête avec lui en affirmant la difficulté qu'avait représenté cet accouchement: la naissance de Qhored avait éprouvé physiquement la jeune mère qui ne pourrait quitter le lit avant de nombreuses semaines, des lunes peut être. Tout était fait pour lui permettre de se reposer et si cela avait le bénéfice de le rapprocher de sa fille, il comprenait combien la présence d'Alana lui était indispensable au quotidien. Halena était une petit fille dont le jeune âge ne permettait de saisir l'importance des occupations paternelles. Etait-il pareil avec son propre père et ce, malgré les plus de vingt années de différences qu'il avait avec sa propre fille ? Balon avait-il le sentiment d'être gêné dans ses occupations quotidiennes par un fils réclamant son attention ? Theon soupira, un regard se posa sur le petit Qhored dont le visage rougie s'était apaisé pour reprendre sa sieste entamé. Pauvre petit dérangé si jeune par tant d'espoir sur son frêle petit corps. «Et puis, je pense que c'est pour le mieux ... Qhored est bien trop jeune pour être immergé dans les eaux hivernales. » Mieux valait-il attendre que Qhored ait quelques semaines de plus, sans quoi, il redoutait ce que les brises froides venues du Nord ait raison de sa santé encore fragile. Emmailloté dans d'épaisses couches de tissus, le bébé était sensible au froid et quittait rarement les bras de sa mère. L'emmener ici était important pour la couronne de Sel, mais aussi pour l'unité familiale, mais le sortir dehors était une autre histoire. Quand au fait de l'immerger dans les eaux glacées où résidait leur dieu, il n'en était pas question: il attraperait mal où ne se réchaufferait pas. Alana ne supporterait pas de perdre un enfant, son fils qui plus est, dans de pareilles circonstances, peu importe la puissance de sa foi.

Balon ne sembla pas plus intéressé que cela par le fruit des recherches dans les comptes du trésor: la mission donné à son fils semblait plus tenir de vérification que d'une réelle enquête. Mais Theon se doutait que son père n'avait pas de temps à perdre à chercher de lui même dans les parchemins retraçant les richesses de ses terres. Au moins avait-il répondu aux ordres et assurer qu'il n'y avait pas de trahison de la part d'un des leurs piquant dans la caisse. Le geste de main du Roi incitait à passer à la suite et la révélation du jeune homme sembla prendre son père de court. C'était la première fois que Theon voyait une telle expression sur le visage de Balon Greyjoy, et, étrangement, il s'en sentit troublé: pour une fois, il faisait mieux qu'Asha, s'attirant les félicitations paternelle tant désirées, provoquant chez le Roi une joie quasi euphorique. Mais on parlait de Balon Greyjoy et, rapidement, les choses retrouvèrent leur sérieux habituel bien que la mine austère du Roi de Sel semblait plus ouverte, plus encline à la joie.  «J'avais des doutes depuis longtemps ... Bien avant que vous ne preniez la décision d'interdire à tous de quitter les Iles, j'avais entamé mes recherches. » expliqua-t-il, justifiant d'un retour si tardif de son navire sur les quais de Pyk. Lui même blessé après Salvemer n'avait pu prendre le large et ses obligations au conseil, aux ordres et demandes de son royal paternel, l'avait tenu éloigné de l'expédition e tant que tel. Il avait fait tout le travail préalable, confié à des hommes en qui il avait la plus grande confiance la charge de lui ramener l'oeuf et désormais, il se voyait heureux propriétaire d'un oeuf sombre rappelant les pierres de lave.  «Le lieu n'a que peu d'importance: il était seul. Mais désormais plus rien ne pourra remettre en question la puissance de Pyk. » Avec la naissance d'un prince, l'épée de son père et son oeuf, il n'y avait nul doute, jamais Pyk n'avait été en aussi bonne posture qu'en ce moment.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ASLAUG. & SIGYN


Theon Greyjoy (+) I'm a Greyjoy. We've been Lords of the Iron Islands for hundreds of years. There's not a family in Westeros that can look down on us. Not even the Lannisters  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Tu es de la famille [Balon & Theon] Empty
MessageSujet: Re: Tu es de la famille [Balon & Theon]   Tu es de la famille [Balon & Theon] EmptyJeu 19 Déc - 0:12

« Les femmes finissent par pardonner un jour ou l’autre. Même les horreurs, tôt ou tard, elles pardonnent parce qu’elles nous aiment. » lâcha le roi des Îles de Fer comme s’il s’agissait d’une vérité sans faille. Et il en était intimement persuadé. Que ce soit ses femmes-sels ou même Alannys, toutes avaient fini par lui pardonner ses actes même les plus odieux, même ceux qui avaient mené à la mort ses deux fils aînés. Et à cette pensée, une ombre subtile passa devant son visage. « Elle aura tout le temps qu’il lui faut… » souffla le roi qui hésitait encore sur ce qui aurait dû être fait si la vie de la mère avait été plus en danger que ce qu’elle ne l’avait été. Un choix aurait dû être fait mais entre sauver la mère et l’enfant… S’il avait été certain qu’il s’agisse d’un fils, peut-être aurait-il préconiser à son fils de demander à ce que la guérisseuse sauve ce dernier quitte à perdre la mère. Mais puisqu’ils ne pouvaient être sûre de rien… sauver la mère aurait sûrement été le plus judicieux. Balon se perdit largement dans sa réflexion et son esprit revint dans la salle lorsque son fils affirma que cela était sans aucun doute mieux pour son fils. Il était encore bien trop jeune pour subir le vrai baptême des enfants des îles de Fer. Balon ne put que hocher aux paroles de son fils. Et il était sûrement plus sage que lui. Lorsque ses enfants étaient nés, l’hiver n’était pas encore là, mais se serait-il retenu pour autant de les immerger totalement comme le veut la tradition quitte à risquer leur propre vie ? La question pouvait réellement être posée et à dire vrai, Balon se disait que sa décision aurait probablement rendu folle de rage sa femme.

Une fois ces conditions posées, Balon et Theon vinrent à discuter des finances du royaume. Le prince du nouveau royaume n’avait rien trouver de suspect dans les comptes et Balon reçut cette nouvelle avec un soulagement qu’il masqua à la perfection. Il invita alors son fils à passer à autre chose et ce que lui avoua ce dernier au sujet de sa découverte d’un œuf de dragon fit bien plus réagir le Kraken. Aussitôt, le père et roi demanda où il avait trouvé cet œuf à son fils. C’était une question à laquelle il ne souffrirait un silence. Il attendait une réponse que le prince finit par lui donner. Ainsi il avait fait des recherches avant que les ordres ne soient donnés de ne point quitter les ports. Un grincement de dent vint témoigner d’un mécontentement assumé lorsque son fils lui affirma que le lieu de la découverte n’avait que peu d’importance. Un froncement de sourcil s’y ajouta à la mention du fait qu’il était seul, dommage. « Les lieux ont toujours de l’importance, parce qu’ils peuvent signifier beaucoup de chose. Noire Sœur n’était pas n’importe où et le fait que j’ai pu la ravir au roi Dragon revête une importance particulière. » Balon Greyjoy marqua un court silence et reprit. « Mais u œuf ne fait pas tout. Celui de la guérisseuse a éclos, il faut maintenant savoir si le tien en fera autant. »

Le roi fit quelques pas et tendit les bras vers son fils pour prendre enfin l’enfant. Un geste étrange dirait certains. L’homme n’était pas connu pour ses démonstrations d’affection et de tendresse loin de là. Mais les temps changeaient. Il avait fait de Asha son héritière, il ferait de Theon un grand prince, un allié de poids et qui sait un jour monterait-il sur le trône des Îles de fer lui-aussi ou bien ce fils que la princesse Alana lui avait donné. « Les Îles de Fer sont et demeureront indépendantes. Et nous feront connaître le feu et le Fer à ceux qui oseront remettre cette vérité en doute. »
Revenir en haut Aller en bas
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
Tu es de la famille [Balon & Theon] VZQnYoNc_o
Tu es de la famille [Balon & Theon] Tumblr_p0pnmkOucL1r0go1eo1_400
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning, Alysanne Lefford, Robar Royce & Brynden Nerbosc
Messages : 677
Date d'inscription : 10/10/2018

Tu es de la famille [Balon & Theon] Empty
MessageSujet: Re: Tu es de la famille [Balon & Theon]   Tu es de la famille [Balon & Theon] EmptyJeu 9 Jan - 14:48

Tu es de la famille

Balon & Theon ∆ The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


☾☾ Le jeune homme écouta les paroles paternelles avec un myriades de question lui venant en tête: quelque part, il avait le sentiment que Balon Greyjoy ne parlait plus d'Alana mais bel et bien d'une autre femme, la sienne. Theon ne savait quelle relation entretenait le couple Greyjoy: à vrai dire, il n'était même pas certain de vouloir en connaitre la nature. Imaginer ses parents dans le genre de situation qu'il pouvait avoir avec Alana le répugnait. Toutefois, il n'aurait su dire s'il y avait de l'affection entre ses parents. Alannys Harloi avait donné à son époux quatre enfants, dont trois fils, elle avait accomplie son devoir et était resté à ses côtés dans les moments les plus sombre de leur vie d'adulte: la mort de Quellon Greyjoy, l'accession au titre de suzerain des Iles par Balon, la rebellion de son époux contre le pouvoir continental, la mort de leurs deux fils aînés. Il avait été la goutte d'eau dans la vie d'une femme déjà rudement éprouvée par le destin. Son départ pour Winterfell avait été suivit de celui de la Dame de Pyk pour son château natal, retournant chez les siens sur l'île d'Harloi. Et si Theon connaissait les conséquences de tant d'années d'éloignement sur sa relation à sa famille, qu'en était-il dans un couple ? Ce n'était pas ses affaires après tout ... Quand à Alana, elle avait l'apparence douce et docile mais se montrait bien plus directive et redoutable dans l'intimité de leur chambre conjugale. Il aurait été facile de lui rappeler qu'elle n'était que l'épouse, qu'il se fichait de ses états d'âme, mais, outre le fait que ce ne soit pas le cas, il doutait sérieusement qu'elle se laisse faire en silence. Habituée à une grande liberté de parole lors de sa jeunesse, elle n'était pas de ces femmes qui se laissaient porter par la vie, forcée d'obéir à des ordres sans émettre d'objection. Peut être était-ce pour cela qu'Alannys avait jeter son dévolu sur elle ? Elle la savait suffisamment forte pour ne pas être décontenancé par le caractère de son fils, entre autre qualité.  «Sans doute ... » se contenta-t-il de dire, ignorant quoi ajouter et ne désirant pas contredire l'introspection de son père.

D'humeur philosophe, Balon poursuivit et Theon, mal à l'aise, ignorait pourquoi son père s'intéressait tant au lieu de découverte de l'oeuf. Son regard s'égara sur la décoration spartiate de la pièce, sur la sculpture grossière de kraken au dessus de la cheminée. l'emblème de sa maison, issue de légende de monstre marin d'un temps révolu. Belle métaphore de ce que sa famille était devenue petit à petit: car si Balon était la tête, ils agissaient tous de concert, telles les tentacules de la seiche, rendant l'animal redoutable. Avec un soupire, Theon finit par révéler le lieu où il avait découvert l'oeuf, dissimulé aux yeux de tous, se fondant dans les roches alentour. Toutefois, la joie du seigneur des Iles ne demeura qu'un instant et, aussi vite qu'il était venu, le sourire disparu au profit du sérieux habituel dont il faisait preuve. Theon manqua de lever les yeux au ciel tant l'ordre subtile était digne des paroles habituel de ce père pour son fils. Il lui offrait descendance et un oeuf de dragon et cela ne suffisait toujours pas. Mais Balon avait raison. Un oeuf seul ne leur serait d'aucune utilité. Il n'avait juste pas la moindre idée de comment Leeven avait pu faire éclore le sien. Il n'allait tout de même pas s'assoir dessus toute la journée comme une poule ! La fatigue le prenait à l'esprit. Il était victime de rêves étranges depuis quelques temps et, associés à l'état d'Alana et à la naissance récente de leur fils, il ne dormait pas très bien. «Je vous informerai quand cela sera fait. Je sais que Leeven prévoit de rester à Pyk pour s'assurer que mon épouse se remets convenablement de la naissance de Qhored. J'essaierai de parler avec elle. » Cela paraissait étrange mais il ferait ce qu'il faut pour obtenir les informations dont il avait besoin. 




CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ASLAUG. & SIGYN


Theon Greyjoy (+) I'm a Greyjoy. We've been Lords of the Iron Islands for hundreds of years. There's not a family in Westeros that can look down on us. Not even the Lannisters  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Tu es de la famille [Balon & Theon] Empty
MessageSujet: Re: Tu es de la famille [Balon & Theon]   Tu es de la famille [Balon & Theon] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu es de la famille [Balon & Theon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Tuche [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: