RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Intrigues
Annexes
Avatars
Divers Bottins
Personnages non jouables
Postes Vacants
Scenarios
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Nous avons besoin de monde dans à Dorne, dans les IDF, dans le Val et le Bief ! Points à la clé !

Une nouvelle édition de la Gazette a été publiée !! Vite allez la lire
La MAJ est finie Rendez vous ici pour toutes les nouveautés !!

Partagez | 
 

 I'll come back when you call me, no need to say goodbye (pv Dacey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: I'll come back when you call me, no need to say goodbye (pv Dacey)   Jeu 23 Juil - 20:42

Un mariage était toujours signe de festivité, de joie et de rire. C’était censé être l’union de deux êtres qui s’aimaient et qui se juraient fidélité jusqu’à ce que la mort vienne prendre l’un des deux. Tout du moins, c’était la définition idéale du mariage. Les mariages arrangés se faisaient généralement sans que les mariés ne s’aiment, sans qu’ils ne se connaissent. Lyanna avait toujours cru que l’indépendance des femmes Mormont les protégeait de ce genre d’union mais il fallait croire que non car Dacey venait de se marier avec Robb Stark la veille, un homme qu’elle ne connaissait même pas et un homme – dont Lyanna était certaine – qu’elle n’aimait pas forcément de cette façon là. On lui avait expliqué que parfois, les mariages arrangés faisaient parfois naître l’amour au fil des années. C’était sans doute vrai mais tout ce que la petite demoiselle arrivait à voir c’était que sa sœur aînée avait quitté l’Île-aux-Ours et ne gouvernerait jamais sur l’île qui l’avait vu naître. Douze ans de certitude s’effondraient encore et encore. Lyanna en venait à remettre en doute tout ce qu’elle avait pu apprendre jusqu’à ce jour.

La veille, la petite demoiselle n’avait pas fait preuve de grand enthousiasme face au mariage. Elle avait été présente physiquement mais spirituellement elle avait été absente, elle s’était même trouvée à des lieux de là fuyant la réalité qui se déroulait devant elle. La seule remarque qu’elle avait faite c’était avant que Dacey n’arrive pour la cérémonie lorsqu’elle avait déclaré ne jamais vouloir se marier si on lui imposait l’homme avec qui elle passerait le reste de sa vie. Si un jour elle venait à unir sa vie à quelqu’un il fallait que ce soit comme pour Alysane. Sa deuxième sœur aînée était son modèle en matière de femme mariée. Pour beaucoup d’autres choses il s’était toujours s’agit de Dacey. Mais dans la situation actuelle… Sur qui pourrait-elle prendre exemple maintenant ? Bien évidemment, il lui restait Alysane, Lyra et Jorelle mais elle n’était pas très proche de ces deux dernières quoi que sa relation avait Jorelle avait considérablement évoluée depuis l’annonce du mariage de Dacey. Il y avait bien Eleyn, la sœur adoptive des Mormont mais sa relation avec celle-ci était peut-être même encore pire qu’avec Jorelle auparavant…

La matinée se terminait quand Lyanna avait quitté les murs de Winterfell pour aller se promener aux alentours. En temps normal il n’était pas conseillé à une fillette de douze ans de se promener sans protection mais elle était une Mormont et une Mormont savait se défendre à douze ans. Surtout qu’elle avait toujours grandi dans la crainte des Fer-Nés alors à force cela forgeait le caractère. La petite demoiselle errait presque comme une âme en peine sans trop faire attention à ce qu’il se passait autour d’elle. Elle retourna sur les lieux du mariage, non pas pour se remémorer la cérémonie mais plutôt parce qu’il s’agissait d’un lieu où elle pourrait s’adresser aux anciens dieux. Elle s’assit à même le sol, posant ses fesses sur le manteau qui la recouvrait. Elle était mal à l’aise dans sa robe mais elle n’avait pas le choix pour le moment mais elle avait hâte de pouvoir remettre son pantalon. Et puis si elle devait se défendre face à l’ennemi ce n’était pas en robe qu’elle y arriverait bien qu’elle gardait toujours sur elle ce poignard qu’on avait fait forger pour elle lorsqu’elle était une petite fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: I'll come back when you call me, no need to say goodbye (pv Dacey)   Dim 26 Juil - 10:00


Lyanna x Dacey  
I'll come back when you call me, no need to say goodbye.

Sa première journée de femme mariée, Dacey s'était levée, songeuse, prenant appui sur le rebord de la fenêtre pour observer ce qu'elle allait voir chaque jour à présent. Le plus impressionnant était de se trouver derrière des murs de pierre, le contact avec les rondelles de bois allait lui manquer. Dans sa main, elle tenait le cadeau de sa mère, le faisant tourner sur lui-même. Un sursaut la prit, quand elle sentit des mains se placer sur sa taille, oui, elle n'avait pas encore l'habitude qu'on la touche ainsi. Elle répondit au sourire de son époux et ils purent parler à coeur ouvert des derniers événements. C'était bizarre, elle se sentait autant proche qu'étrangère à lui, car au fond même si cette nuit de noces les avaient rapprochés d'une certaine manière, ils ne se connaissaient pas encore réellement, même en connaissant les convictions de l'un et de l'autre.

Après avoir bien discuté avec son époux, Dacey eut la surprise de voir arriver sa mère dans sa chambre. Celle-ci l'aida à enfiler une des belles robes qu'elle avait reçues en cadeau. Le silence pesait, ce silence sentait autant l'amour, le respect que la dure réalité d'un en revoir. Une fois prête, sa main s'approcha d'elle et d'un geste délicat vint prendre sa fille dans ses bras. Dacey en ferma les yeux et savoura cet instant, c'était comme se retrouver dans un cocon, elle avait l'impression d'avoir à nouveau cinq ans et d'avoir besoin de sa mère pour ne pas avoir peur.

- Tu es magnifique, tu fais l'honneur de la famille !

Le coeur de Dacey se serra sur ses paroles, elle s'éloigna des bras de sa mère pour la regarder dans les yeux. Les oursonnes pouvaient lire l'une dans l'autre, elles savaient qu'à présent des lieux les sépareraient. Et, même s'il était courant que Dacey voyage, là c'était définitif. Enfin, elle restait l'héritière de l'île aux ours, la nouvelle louve sera emmenée à venir souvent, mais cela serait différent, car ce ne serait qu'une visite.

Sa robe lui faisait une drôle d'impression, des filles Mormont, elle était celle qui aimait le plus en porter. Sauf que cette fois, le poids de son armure était comme un manque, car tout comme sa masse et son épée, elle devrait être rangée pour ressortir que dans de très rare occasion. N'ayant pas forcément faim, elle se dirigea vers le bois sacré, non pour se remémorer la nuit dernière, mais bien pour aller prier. Dacey était une grande fervente de la religion des anciens dieux, il était donc très facile de la retrouver au pied d'un Barral et leur parler. D'une certaine façon, elle puisait sa force de cet arbre divin.

Avançant, elle s'arrêta d'un coup en apercevant Lyanna. La Mormont avait eu la même idée qu'elle. Dacey hésita à rebrousser chemin et laisser sa soeur communiquer avec les dieux. Mais, profiter d'un petit moment avec elle avant son futur départ était une idée qui lui plaisait, surtout qu'elles semblaient être seules dans le bois, c'était une bonne occasion. D'un pas léger, elle annonça d'une voix douce :

- As-tu reçu une réponse à tes prières, petite soeur ?

Elle espérait ne pas lui avoir fait peur, mais si c'était le cas, c'était une bonne leçon à apprendre. Sur l'île, il faut toujours être sur ses gardes et surtout ne jamais se faire surprendre. Oui, les Fers-nés et les sauvageons obligeaient le peuple de la baie des ours à toujours être sur le qui-vive.

- Je ne veux pas te déranger, puis-je rester auprès de toi ?
copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: I'll come back when you call me, no need to say goodbye (pv Dacey)   Mar 28 Juil - 19:38

Ce n’était pas un bon jour pour Lyanna. Rien n’aurait pu être pire. Et pourtant elle devait affronter cela la tête aussi haute qu’elle pouvait du haut de ses douze années. Etre adulte n’était pas forcément une partie de plaisir et par moment elle souhaiterait retourner à l’état de petite fille plus occupée à faire des pâtés de boue qu’elle présenterait ensuite à ses sœurs qui la féliciterait pour la forme incongrue que le pâté aurait. Mais la vie avançait, elle ne reculait pas, grandir était inévitable ; un jour Lyanna serait adulte, elle serait une belle femme – tout du moins l’espérait-elle étant donné la beauté de ses sœurs aînées – peut-être même serait-elle fiancée avec un homme qu’elle aurait choisi d’aimer jusqu’à ce que la mort vienne la chercher ? Tout ce qu’elle espérait c’était qu’elle ne finirait pas comme Dacey : embarquée dans un mariage arrangé. Du haut de ses douze ans la petite Mormont avait des idéaux de vie, des idéaux de princesse, peut-être, mais tant qu’elle se tiendrait à ses idéaux elle savait qu’elle avait un but. Un peu avant la cérémonie elle avait clairement annoncé à Jorelle et Alysane qu’elle ne se marierait jamais si on la forçait à épouser un homme qu’elle n’aimait pas. Elle préférait encore finir vieille fille et regarder grandir ses neveux et nièces. Douze ans mais pourtant tellement déterminée déjà. L’âge ne faisait pas les convictions.

Assise sous un Barral, Lyanna laissait aller ses pensées vers des destinataires qui se trouvaient bien au-delà du possible. Comme toutes les autres Mormont, Lyanna croyait aux anciens Dieux et les priait assez régulièrement quand quelque chose la tracassait mais elle avait été profondément déçue que ces derniers n’aient pas écoutés ses prières en ce qui concernait sa sœur aînée. Du jour où Dacey avait annoncé ses fiançailles jusqu’au jour du départ pour Winterfell, la plus jeune des Mormont avait prié les anciens dieux d’annuler ce mariage mais aucun miracle n’avait eu lieu. Les Dieux ne l’avaient pas écouté. Si les anciens Dieux écoutaient les pensées de la jeune fille ils entendraient la déception qu’elle avait à leur encontre. Elle les avait prié tellement fort…. A présent elle n’avait qu’à espérer qu’ils ne lui arracheraient pas une autre de ses sœurs car elle ne le supporterait peut-être pas. Lyanna était tellement habituée à être entourée de ses quatre sœurs aînées que se retrouver avec une de moins était déjà la limite du supportable. Elle avait envie de continuer de croire que les anciens dieux l’écouteraient et lui feraient cette faveur.

La petite Mormont ne sursauta pas quand la voix douce de Dacey résonna derrière elle. Elle aussi avait été entraînée à survivre en cas d’attaque de Fer-nés et depuis leurs attaques ne la surprenaient même plus alors une simple irruption dans son dos ne lui faisait plus vraiment d’effet puisqu’elle était constamment sur la défensive. Elle se contenta de tourner la tête vers son aînée qui venait vers elle.

« Il semblerait que les anciens dieux soient devenus sourds à mes prières ces derniers temps » répondit-elle simplement. « Mais je ne perd pas espoir de me faire entendre quand même. »

Lyanna avait la particularité de ne pas savoir mentir avec tout le monde. Elle savait omettre la vérité mais mentir… à une personne qu’elle ne connaissait pas c’était possible, mais à ses sœurs c’était difficile, cela se voyait comme le nez au beau milieu de sa figure. C’était comme pour Maege ; mentir n’était pas une bonne chose surtout si on tenait à sa peau.
La jeune demoiselle hocha la tête quand Dacey lui demanda si elle pouvait rester. Pourquoi ne le pourrait-elle pas ? L’arbre ne lui appartenait pas. Et puis les prières se devaient d’être silencieuses car elles étaient personnelles. Même quand on était seul il n’était pas conseillé de les énoncer à voix haute car n’importe quel passant pouvait les entendre.

« Comment se porte ton nouveau mari ? »
demanda-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: I'll come back when you call me, no need to say goodbye (pv Dacey)   Sam 8 Aoû - 14:04


Lyanna x Dacey  
I'll come back when you call me, no need to say goodbye.

Les soeurs Mormont priaient les anciens dieux, tout comme leur ancêtre. Dacey avait eu l'occasion de voir le lieu des cultes de sept dieux, le grand septuaire de Baelor l'avait certes impressionné, mais elle n'avait pas compris en quoi ce bâtiment représentait les sept, vu que c'est la main des hommes qui l'avaient construit. Les Barrals, eux, respiraient la présence divine, en tout cas de son point de vue. 

Voir que Lyanna était déjà présente dans le bois sacré, lui fit se souvenir d'elle plus jeune. Dès qu'une chose la chiffonnait, elle venait parler aux anciens dieux, leur demander conseil. Certes, les réponses étaient rares, mais elle se sentait toujours plus sereine après avoir agi ainsi. Cette habitude la suivait toujours aujourd'hui et ne la quitterait sans doute jamais.

Quand Lyanna annonça que les anciens dieux étaient devenus sourds à ses prières, mais qu'elle ne perdait pas encore espoir. Un sourire sincère s'afficha sur le visage de Dacey. Elle aimait tellement sa soeur, c'était la plus jeune, celle qu'elle avait toujours protégée, il lui était même arrivé de tenir tête à Maege, pour laisser Lyanna plus longtemps dans l'innocence de l'enfance au lieu de l'emmener dans la dure réalité de la vie de l'île aux ours. Tout ce qu'elle voulait, s'était la protéger, l'ainée n'avait pas eu le choix de grandir très vite, elle avait seulement voulu autre chose pour Lyanna, qui était devenu une jeune fille parfaite à ses yeux, à l'image des femmes Mormont.

- Les Anciens Dieux peuvent se montrer très têtu, c'est bien pour ça que ce sont nos dieux.

Qui pouvait mieux représenter les Nordiens que les anciens dieux ?! Cette région était en rien comparable à celle de leurs voisins et c'est ce qu'il faisait l'apprécier davantage. D'ailleurs pour Dacey, il était clair, qu'au-delà, la frontière du Neck, il n'y avait rien d'intéressant. Tout était bien trop différent. S'installant près de sa jeune soeur, celle-ci lui demanda :

« Comment se porte ton nouveau mari ? »

Ce n'était certainement pas la question à laquelle elle s'attendait. Dacey la regarda surprise. S'intéressait réellement à Robb ou était-ce un moyen d'aller vers un autre sujet ? Les Mormont étaient très forte pour passer du point à un autre en un fragment de seconde. Elle savait bien que comme le reste de ses soeurs, Lyanna n'était pas enchantée par son mariage et qu'il était difficile de la voir quitter l'île aux ours. Mais Dacey n'y pouvait rien et pour ne pas apporter plus de soucis, répondit d'une voix calme :

- Mon époux se porte bien. Il est ce dont toute jeune dame rêverait d'épouser.

Elle ne mentait pas, combien de dames auraient rêvé de passer une seule nuit auprès du jeune loup ? L'héritière de la baie devait faire des envieuses et à une époque très lointaine, quand elle était encore qu'une petite fille innocente, elle avait souhaité ce genre de mariage. Sauf qu'elle l'avait oublié ceci, car sur l'île, c'était d'une guerrière dont on avait besoin. Elle était fière de ce qu'elle était devenue, une dame non conventionnelle, en tout cas, elle espérait y rester.

- Et toi, as-tu passé une bonne nuit ?

Elle ignorait ce qui s'était passé après son départ à la chambre nuptiale et elle préférait parler de la nuit de sa soeur que de donner des détails sur la sienne. Finalement, elle opta briser la glace une bonne fois pour toute.

- Tu sais que tu peux tout me dire Lyanna, surtout maintenant que va devoir vivre séparée.
copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: I'll come back when you call me, no need to say goodbye (pv Dacey)   Lun 10 Aoû - 19:13

Prier était peut-être la seule chose que Lyanna puisse faire à présent que le mariage avait eu lieu. Elle avait prié de toutes ses forces pour que ce dernier soit annulé mais les anciens dieux n’avaient pas exaucé ses prières, ils étaient restés sourds à ses prières et sa sœur aînée lui avait été arrachée la veille lorsqu’elle avait accepté d’unir sa vie avec Robb Stark. La petite demoiselle était pleinement consciente que ce mariage était vraiment un honneur mais elle n’était pas prête à voir sa sœur vivre à des kilomètres de leur demeure. Quand Alysane avait parlé de tradition elle aurait sans aucun doute tout donné pour que cette histoire soit vraie ; que les Mormont devraient épouser un homme de l’île afin de faire de vrais petits oursons ou bien n’épouser personne et être une guerrière indépendante parce que c’était de cette manière-là que Lyanna envisageait la vie, comme Alysane l’avait fait. Le jour où Dacey aurait des enfants, ceux-là ne seraient pas des oursons comme Marthe et Jeor mais des loups parce que maintenant l’aînée Mormont était une Stark. Pourtant elle faisait de gros effort pour raisonner comme une adulte et voir ce mariage comme une bonne chose. Elle essayait vraiment mais quand Dacey vint se joindre à elle Lyanna eut vraiment une vision différente de son aînée. L’amour qu’elle portait pour elle n’était pas différent, il était toujours là mais les choses changeaient et on ne pouvait pas aller à l’encontre du temps.

Les anciens dieux étaient sourds à ses prières mais elle ne perdait pas espoir de se faire entendre à un moment ou un autre. Tout ce qu’elle pouvait encore espérer c’était que les dieux ne comprennent pas mal ses prières et ne fassent l’inverse de ce qu’elle demandait. Les dieux pouvaient être capricieux, avis qu’elle partageait avec Dacey. Même si c’était quelque chose d’assez bénin, cela lui fit plaisir de voir qu’elle pouvait encore partager un avis similaire avec son aînée. Il ne fallait pas que Lyanna se mette en tête qu’être mariée voulait dire changer radicalement car Dacey restait tout de même la même personne qu’avant ; elle avait juste uni sa vie avec un homme qui n’était pas un ours. L’allégeance de la petite demoiselle allait bien évidemment envers les Stark et cela ne changerait jamais. Au contraire cela se renforçait avec le fait que sa sœur était à présent une Stark. Mais sa déception vis-à-vis des anciens dieux étaient bien là. Pourtant elle était une fervente croyante et ils étaient censés être beaucoup plus à l’écoute de ceux qui croyaient dur comme fer à leur existence.

Lyanna ne savait pas trop quoi dire à son aînée maintenant que celle-ci était installée à ses côtés. La question qu’elle posa à propos de Robb était sans réel entrain car c’était la première chose qui lui était passée par la tête. Elle ne souhaitait pas réellement prendre des nouvelles de son nouveau beau-frère mais il lui sembla qu’il s’agissait là d’une question de circonstance. Elle se contenta de hocher la tête lorsque Dacey lui affirma qu’il se portait bien et qu’il était presque l’époux rêvé. De cela Lyanna était nettement moins sure mais elle ne pouvait pas non plus dire le contraire parce que du haut de ses douze ans, elle ne pouvait pas savoir ce que c’était que d’être une femme mariée. Néanmoins, il y avait une réponse qu’elle pouvait encore fournir, c’était si elle avait passé une bonne nuit ou pas. En guise de première réponse, la petite demoiselle haussa les épaules. N’étant pas assez âgée Lyanna avait été obligée d’aller se coucher tôt par rapport à ses autres sœurs – hors Dacey bien évidemment qui avait quitté les lieux bien avant tout le monde.

« On va dire que ça a été, oui. J’ai eu un peu de mal parce que ce n’est pas la maison. »


Lyanna n’était pas spécialement loquace ce matin et Dacey dût bien le sentir parce qu’elle lui demanda de lui parler. Les paroles de son aînée réussirent à la faire réagir parce qu’aussitôt la petite demoiselle tourna sa tête vers elle et planta son regard d’enfant dans le sien.

« Il est là le problème, on va être séparées ! A qui est-ce que je vais bien pouvoir tout dire si tu es de l’autre côté de la mer ? Si je dois t’écrire d’ici là que tu reçoives ma lettre et ne me répondes, je serais déjà passée à autre chose. »

Pour le coup Lyanna réagissait comme une enfant. Elle en avait conscience et n’en avait cure. Elle avait bien le droit de se comporter de cette manière de temps à autre. Surtout que mis à part Jorelle, quasiment personne ne s’était préoccupé de son avis à elle, de ce qu’elle pouvait bien penser de tout ça. Mais malgré tout elle continua portant sur son visage cet air dur qu’avaient les Mormont lorsqu’elles étaient en colère.

« Qui irais-je voir les soirs d’orage ? Qui me racontera toutes ces histoires sur des événements où j’étais trop petite pour m’en rappeler ? Qui fera tout ça ?! Alysane a déjà bien assez d’occupation avec Marthe et Jeor. Quant à Lyra il faudrait un miracle pour qu’elle ait du temps à m’accorder. Jorelle reste Jorelle. Et je ne parle même pas d’Eleyn. T’étais la seule vers qui je pouvais me tourner et qui ne prenait pas mes préoccupations d’enfant pour des futilités bonnes à ignorer. »

Elle s’était jurée de ne pas pleurer et pourtant elle sentait ses prunelles se remplir d’eau. Néanmoins, Lyanna serrait les dents assez forts pour ne pas les faire couler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: I'll come back when you call me, no need to say goodbye (pv Dacey)   Sam 5 Sep - 15:22


Lyanna x Dacey  
I'll come back when you call me, no need to say goodbye.

Il est toujours difficile de se séparer de ses racines, Dacey allait vivre loin de sa famille et de son île. Il était le devoir de chaque femme de s'installer sur les terres de son mari, mais elle avait longtemps cru pouvoir s'épargner cela. À tellement dire que les femmes Mormont étaient différentes des autres nobles, elle avait fini par le croire, mais après tout, même si son éducation lui soufflait qu'elle n'était pas une Dame conventionnelle, elle était à présent dans l'obligation dans devenir une. Comment allait-elle y parvenir ? Jamais, elle ne s'était plainte à ses soeurs, mais elle avait réellement peur que de vivre à Winterfell l'éloigne de ce qu'elle était, une guerrière.

Auprès de sa petite soeur, Dacey se montrait forte et voulait parvenir à ne plus voir cette peine sur son visage. Il était de son rôle de la protéger et elle se doutait que son nouveau statut ne dût pas lui plaire. Si l'aînée des Mormont n'avait pas le sens du devoir, elle se serait certainement battue pour empêcher cette union et garder sa liberté. Oui, elle avait beau avoir passé de bons moments près de Robb et savoir qu'il ferait un bon époux, elle était conscience qu'à présent, tout ce qu'on attendait d'elle, c'était d'apporter des héritiers, tel le rôle d'une femme. A

Après avoir demandée comment c'était passé sa nuit et qu'elle lui ait répondu que cela avait été un peu dur car ce n'était pas la maison, elle n'hésita pas une seconde à briser la glace. Voulant que Lyanna soit honnête avec elle, surtout que se retrouveront séparées pour un long moment.

« Il est là le problème, on va être séparées ! A qui est-ce que je vais bien pouvoir tout dire si tu es de l’autre côté de la mer ? Si je dois t’écrire d’ici là que tu reçoives ma lettre et ne me répondes, je serais déjà passée à autre chose. »

Lyanna portait le visage dur, que toutes femmes Mormont laissaient apparaître quand elles étaient en colère. Mais au fond sa petite soeur avait raison, le temps de répondre à une lettre, elle serait passée à autre chose. Dacey réalisait très bien que son plus grand sacrifice soit qu'elle ne verrait pas grandir la petite dernière et les enfants de sa soeur Alysane.

« Qui irais-je voir les soirs d’orage ? Qui me racontera toutes ces histoires sur des événements où j’étais trop petite pour m’en rappeler ? Qui fera tout ça ?! Alysane a déjà bien assez d’occupation avec Marthe et Jeor. Quant à Lyra il faudrait un miracle pour qu’elle ait du temps à m’accorder. Jorelle reste Jorelle. Et je ne parle même pas d’Eleyn. T’étais la seule vers qui je pouvais me tourner et qui ne prenait pas mes préoccupations d’enfant pour des futilités bonnes à ignorer. »

L'abandon, c'était le mot qui collait totalement à son discours, elle avait l'impression que Dacey l'abandonnait pour sa nouvelle vie. Jamais, elle n'aurait cru que Lyanna soit autant attachée à elle et qu'ensemble, elles avaient une relation privilégiée. D'une certaine façon, elle était proche de toutes ses soeurs, mais chacune des relations étaient différentes, Lyanna était l'enfant à protéger, celle qu'elle avait longtemps espérée ne se retrouve pas détruite comme elle l'avait été dans son enfance, oui Dacey avait tenue qu'elle garde son innocence et son regard d'enfant sur le monde. Remarquant bien qu'elle s'empêchait de pleurer, Dacey se rapprocha d'elle.

- Les soirs d'orage, tu n'auras qu'à aller dans ma chambre, imaginer que je suis là. Que je te touche la joue et te sers contre moi pour te raconter tout ce qui me passe par la tête. Elle accompagne ses paroles par les gestes. Dis-toi que je serais toujours là et qu'à Winterfell, toi aussi, tu vas me manquer.

Son coeur se déchirait, si elle le pouvait, elle suivrait sa soeur et ne la quitterait jamais, mais c'était impossible, sa place était ici à présent.

- Sois libre Lyanna, profite de l'île-aux-ours et choisit la vie qui tu conviens le mieux, sans déshonorer la famille bien sûr, mais je te fais confiance pour ne pas le faire. Doucement, elle s'éloigna de sa mère et enfila une des mèches de sa soeur derrière son oreille. Tu crois que tu peux faire quelques choses pour moi ? Un simple sourire pour ensoleiller ma journée.
copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: I'll come back when you call me, no need to say goodbye (pv Dacey)   Ven 11 Sep - 16:42

Même si elle avait promis de faire des efforts et d’accepter la situation Lyanna n’avait pas pu s’empêcher de continuer de croire que ce mariage pouvait être annulé à tout moment jusqu’à la veille. Le mariage avait bien eu lieu et on l’avait forcé à y assister en quelque sorte. Si elle n’avait pas été présente, elle se serait faite remarquer et Maege lui aurait passé un savon, et Dacey aurait été déçue et triste. Même si elle n’était pas heureuse que ce mariage ait eu lieu, la petite demoiselle ne voulait pas décevoir sa sœur aînée. Elle restait son modèle sur beaucoup de choses. Elle prenait aussi exemple sur ces autres sœurs sur d’autres choses. Avec quatre sœurs avant elle, Lyanna avait de quoi piocher un peu partout pour devenir une Mormont parfaite. Bien évidemment, le mot parfait était subjectif parce que la perfection n’existait pas vraiment. Alors pourquoi est-ce que ce mot existait si le concept n’existait pas ? Il ne fallait pas trop se poser de question parfois. C’était comme se demander pourquoi le ciel s’appelait « ciel » et non pas « épée » ou « flèche ». Mais là n’était pas la question. Lyanna n’avait pas du tout le cœur à la fête et n’avait guère envie de célébrer encore une fois le mariage qui avait eu lieu. Bientôt viendrait le jour où elle devrait retourner sur l’île-aux-Ours, chez elle, et ce sera sans Dacey.

En venant pour prier les anciens dieux afin de faire un miracle, la plus jeune des Mormont ne s’attendait pas à ce que son aînée vienne se joindre à elle. Cela ne la dérangeait pas mais ça lui faisait quelque chose parce qu’à présent, elle avait le sentiment qu’il y avait comme un fossé entre elles. Lyanna se l’imaginait surement peut-être que Dacey ne ressentait pas ce fossé et auquel cas c’était tant mieux. Mais cette hypothèse s’effondra lorsque l’aînée demanda à sa cadette de lui dire ce qui n’allait pas. Ce fut donc à ce moment-là que la petite demoiselle explosa. Lyanna ne s’énervait quasiment jamais et d’aussi loin qu’elle pouvait se souvenir, elle n’avait jamais haussé le ton sur Dacey jusqu’à maintenant. Sauf qu’il fallait que ça sorte parce que jusqu’à présent elle avait serré les dents et était arrivée à la limite de sa patience. Jorelle aurait surement craqué avant. Enfin elle ne savait pas trop en fait. Elles ne se connaissaient pas beaucoup mais l’annonce du mariage avait réussi à contribuer au rapprochement des deux plus jeunes Mormont. C’était triste dans un sens parce qu’il fallait qu’elles se rapprochent après une triste annonce mais la vie n’était pas toujours joyeuse.

Malgré la dureté de son visage, Lyanna serrait les dents pour s’empêcher de pleurer. Ses yeux s’étaient remplis de larmes mais elle ne voulait pas qu’elles coulent. Il était hors de question qu’elle pleure. Elle se l’était interdit. Pourtant ça lui ferait probablement du bien de pleurer sauf qu’elle avait peur de ne plus pouvoir s’arrêter. Ses sœurs n’avaient toujours que souhaité le bien de Lyanna et elles avaient cherché à la préserver des horreurs du monde mais on ne pouvait pas faire ça tout le temps. Un jour, il faudrait bien la laisser face à la cruauté du monde, c’était ainsi. Et même s’il s’agissait plus d’un caprice enfantin qu’autre chose la petite demoiselle était prompte à affirmer que le monde était cruel et dénué de logique puisque tout perdait sa logique avec le départ de Dacey de l’île-aux-Ours et son mariage avec Robb Stark. Pourquoi avait-il fallu que ce soit ce Stark là ? Pourquoi pas un des autres fils d’Eddard ? Au moins, un autre Stark aurait pu déménager à l’île-aux-Ours parce que Robb était l’héritier du Nord et ne pouvait pas partir. Sauf que les autres fils Stark étaient Bran et Rickon et c’était encore des enfants. Non, s’il y avait bien un Stark avec qui Dacey devait se marier, c’était avec Robb. Leur différence d’âge restait moindre qu’avec les deux autres.

Lyanna n’avait pas mâché ses mots avec sa rancœur et puis Dacey lui avait demandé de lui dire ce qui lui arrivait alors elle l’avait fait. La petite demoiselle avait vraiment le sentiment qu’elle allait être abandonnée d’une seconde à l’autre. Toutes ses sœurs étaient plus âgées qu’elle après tout et elle serait sans aucun doute la dernière épouser quelqu’un. Du coup elle verrait toutes ses sœurs partir. Ca avait commencé avec Alysane même si elles se voyaient très régulièrement mais seuls les anciens Dieux savaient avec qui Maege allait les fiancer… Dacey essayait de son mieux de la rassurer mais Lyanna l’entendait assez difficilement. Elle ramena ses genoux sous son menton, se moquant totalement du fait qu’elle pouvait toujours se rendre dans l’ancienne chambre de Dacey parce que justement ce ne serait pas la même chose, elle ne serait pas là… Elle osa un regard vers sa sœur mais n’exauça pas son souhait.

« J’ai pas envie de sourire », lâcha-t-elle. « Puis toute façon ça changerait rien. Ca se saurait si un sourire changeait quelque chose dans le monde, il y aurait moins de guerre, moins d’hiver, moins de tout. »

Sauf que ça c’était un monde idéal et le monde idéal n’existait pas. Il n’existait pour personne. Lyanna poussa un soupire avant de demander :

« C’est quand que tu pourras revenir nous voir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: I'll come back when you call me, no need to say goodbye (pv Dacey)   Dim 27 Sep - 11:55


Lyanna x Dacey  
I'll come back when you call me, no need to say goodbye.

Que faire pour remonter le moral de sa soeur ? Dacey pouvait comprendre sa tristesse, elle non plus ne voulait pas quitter sa famille, mais sa place était à Winterfell, auprès de son époux. Grandir était une chose difficile. Depuis très jeune, Dacey avait dû oublier ses rêves, devenir celle qui devait protéger son peuple et être le parfait exemple d'une femme Mormont, mais durant toutes ces années, elle était restée la fille de Maege, à présent, elle était devenue la femme de Robb Stark. On attendait d'elle qu'elle donne un héritier, enfin deux héritiers, l'un pour la maison Stark et l'autre pour les Mormont. Malgré le fait qu'elle ne vivait plus sur l'île aux ours, elle restait l'héritière de celle-ci, si Maege venait à mourir, elle nommerait surement Alysanne comme protectrice de l'île et savait qu'elle pourrait avoir confiance en elle pour prendre de bonnes décisions s'il s'agissait d'un choix immédiat. En fait, c'était l'un des plus grands problèmes qu'elle rencontrait, en étant mariée, elle se devait de rester auprès de son mari, mais étant héritière, sa place ne serait-elle pas sur ses terres ?

En tout cas, ce n'était certainement pas le sujet à évoquer avec Lyanna. Celle-ci semblait lui en vouloir et se sentait abandonnée par l'ainée de ses soeurs. Dacey avait essayé de la réconforter, lui disant même qu'elle était libre d'agir comme elle le souhaitait. Comme toujours, elle voulait protéger la plus jeune de ses soeurs. Pour finir, elle lui demanda s'il était possible qu'elle fasse quelques choses pour elle, elle voulait la voir sourire, un sourire qui apparaîtrait comme un rayon de soleil dans cette journée d'adieu.

Lyanna ramena ses genoux sous son menton, preuve que les paroles de Dacey n'avaient aucun impact sur l'humeur de sa soeur. Celle-ci la regarda, mais n'exauça pas son souhait.

« J’ai pas envie de sourire. Puis toute façon ça changerait rien. Ca se saurait si un sourire changeait quelque chose dans le monde, il y aurait moins de guerre, moins d’hiver, moins de tout. »

En la voyant parler ainsi, elle comprit que sa soeur commençait à grandir et voir la réalité du monde qui les entouraient. Pour Dacey, c'était autant positif que négatif, car réagir ainsi prouvait que Lyanna arriverait à s'en sortir et surtout que c'était une vraie femme Mormont, mais de l'autre côté, c'était la preuve que son innocence se dissipait, une innocence qu'elle avait longtemps voulu protéger. Finalement, la petite oursonne poussa un soupir et demanda :

« C’est quand que tu pourras revenir nous voir ? »

Une question qui ne semblait pas avoir de réponse immédiate. Oui, quand pourrait-elle revenir voir sa famille ? Lors de sa rencontre avec Robb, bien avant l'histoire d'un mariage entre eux, elle lui avait promis de lui faire visiter la baie des glaces, mais est-ce que celui-ci ne voudrait pas d'abord se rapprocher de sa famille et prouver sa valeur aux maisons du Nord ? Finalement, elle répondit : 

- Une fois surement que je me serais habituée à une vie à Winterfell. 

Et quelle vie ?! Ici, elle ne serait plus une guerrière, mais la femme du futur suzerain. De plus, Dacey allait devoir s'habituer à être la femme de quelqu'un, à partager sa vie et son lit avec un homme. 

- Mais ne t'inquiète pas, je reste l'héritière de l'île, il est donc de mon devoir de venir voir mes terres, puis mon époux devra lui-même les connaître. Winterfell est peut-être ma nouvelle demeure, mais l'île aux ours restera toujours l'endroit le plus cher à mon coeur. 

Se mordant légèrement les lèvres, elle se voulait être plus précise pour que sa soeur s'attaque au moins à une date. Pour finir, elle se décida que même si Winterfell était l'endroit où elle vivait à présent, elle devrait se rendre sur l'île aux ours au moins dans le courant de l'année.

 - Je peux te faire une promesse, je ne laisserais pas passer six mois sans nous voir.
copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: I'll come back when you call me, no need to say goodbye (pv Dacey)   Jeu 8 Oct - 22:16

Pouvait-on se sentir aussi mal que Lyanna en cet instant là ? Cela ne lui plaisait pas de parler de cette façon à Dacey, elle qui l’aimait tellement. Cela lui brisait le cœur mais ce qui lui brisait réellement le cœur c’était de savoir que sa sœur aînée ne vivrait plus à l’île-aux-ours, elles ne se verraient quasiment plus et la petite demoiselle devrait grandir sans son principal modèle. Mais elle avait besoin de dire ce qu’elle avait sur le cœur parce que sinon elle en souffrirait toute sa vie. Même si elle ne l’avait pas dit en cet instant, elle aurait fini par parler à un moment où un autre mais cela serait trop tard à ses yeux. Elle regrettait déjà de ne pas avoir essayé de faire plus pour empêcher ce mariage mais elle avait fondé tous ses espoirs sur les Anciens Dieux et ils ne l’avaient pas écouté – ou tout du moins, peut-être qu’ils l’avaient écouté, mais ils n’avaient pas accédé à sa requête. Cela aurait pu ébranler la foi qu’elle avait en eux mais ce n’était pas le cas. Lyanna continuait d’y croire et se disait que s’ils n’avaient pas encore agi c’était peut-être parce que ce n’était pas encore le moment d’agir. Tout vient à point à qui sait attende, disait l’adage.

Elle n’était pas encore de retour sur l’île qu’elle se sentait déjà seule. Elle aurait encore ses trois autres sœurs mais pour combien de temps ? Maege allait-elle marier Lyra et Jorelle pour le bien de l’île ? Et elle ? La marierait-elle avec un inconnu pour assurer sa sécurité à l’hiver qui approchait ? De cela il en était hors de question. Lyanna refusait d’épouser un homme qu’elle ne connaîtrait pas et n’aimera pas. Ce qu’elle souhaitait c’était un mariage heureux exactement comme celui d’Alysane. Elle, elle avait eu de la chance de ce côté-là et la petite demoiselle espérait en avoir tout autant. Mais de ça, elle en doutait encore une fois. La légendaire liberté des femmes Mormont étaient grandement limitées en fin de compte. Qu’attendait-on d’elle alors ? Qu’elle se comporte comme la douce Sansa Stark ? C’était impossible. Elles ne pourraient jamais être amies car elles n’avaient pas du tout les mêmes centres d’intérêt. Ce qui plaisait à Lyanna c’était les batailles de boue avec les autres enfants de l’île, c’était d’apprendre à manier de nouvelles armes, parfois lire sous un arbre… mais ce n’était certainement pas la couture et les parures.

Quand Dacey lui demanda de lui offrir un sourire, la petite demoiselle se révéla incapable d’accéder à sa demande. Elle n’avait pas envie de sourire. C’était au-dessus de ses forces pour le moment. Et puis en quoi est-ce que cela changerait quelque chose qu’elle sourit ? Rien. D’ailleurs, elle le fit bien comprendre à son aînée. Il était vrai que plus le temps passait, moins Lyanna se sentait petite fille. Un jour, elle deviendrait une femme et elle serait obligée d’agir en adulte. L’hiver allait arriver et on attendrait d’elle qu’elle agisse comme quelqu’un de raisonné plutôt que comme une petite fille. Ne souhaitant pas s’étendre plus en avant sur ce qui pesait si lourd sur son cœur, la petite demoiselle demanda à son aînée quand est-ce que celle-ci viendrait leur rendre visite. Elle se doutait qu’il se passerait sans aucun doute plusieurs mois et peut-être des années si l’hiver venait à arriver plus rapidement que prévu. La vie à Winterfell ne faisait pas envie à Lyanna. D’ailleurs, elle n’arrivait pas à s’imaginer Dacey vivant ici. C’était tellement différent que ce qu’elles connaissaient sur leur île.

Les genoux toujours placés sous son menton, la petite demoiselle écoutait les paroles de sa sœur. Tout ceci lui semblait être une mascarade et pourtant, elle devait faire avec. Six mois. Une date était plus ou moins tombée. Lyanna tourna la tête vers Dacey et la fixa pendant quelques instants.

« Six mois… » répéta-t-elle distraitement. « Ca va être long. Et si l’hiver vient plus rapidement que prévu ? »

La jeune demoiselle avait vraiment du mal à se faire une joie sur cette nouvelle. L’idéal aurait été que Dacey rentre avec elles sur l’île et n’en parte plus jamais. Mais l’idéal n’était qu’un rêve.

« Enfin sache que si dans six mois tu n’es pas revenue, je viendrais moi-même pour te botter les fesses ! » clama-t-elle sur un ton un peu plus joyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: I'll come back when you call me, no need to say goodbye (pv Dacey)   Mar 20 Oct - 11:52


Lyanna x Dacey  
I'll come back when you call me, no need to say goodbye.

L'île-aux-ours allait lui manquer, tout comme sa famille et son peuple. C'était un sacrifice de tout laisser derrière elle, mais pour l'honneur des Mormont, elle se devait de le faire. Voir Lyanna aussi triste, lui faisait de la peine, elle la comprenait, si elle pouvait, Dacey resterait vivre à la baie des glaces et continuer sa vie de guerrière au lieu de femme mariée, mais les anciens dieux en avaient décidé autrement pour elle. Sa vie allait vraiment changer, mais l’aînée des Mormont n'allait pas parler de cela à la plus jeune de ses soeurs, tout ce que voulait Dacey, c'était de la voir sourire à nouveau.

Au fil de leur discussion, Lyanna prouva bien qu'elle avait bien le tempérament d'une Mormont. Très butée, les propos de Dacey pour lui remonter le moral ne semblaient pas l'atteindre. Finalement, la jeune oursonne lui demanda quand elle comptait revenir sur l'ile-aux-ours pour les revoir.

C'était une question à laquelle Dacey n'avait pas encore réfléchi. N'ayant pensé qu'au tournant que prenait sa vie auprès de Robb Stark. Il est vrai qu'étant encore l'héritière de sa mère, elle se devait de retourner assez fréquemment sur son île natale, en tout cas de son point de vue, mais allaient-ils là laisser faire ? Surement que oui, quand la nouvelle Stark était décidée, rien ne pouvait la faire reculer. Elle fit donc la promesse à Lyanna qu'elle ne laisserait pas passer six mois sans les revoir. Lyanna tourna la tête vers Dacey, laissant le silence s'installer quelques secondes avant d'annoncer :

« Six mois…Ca va être long. Et si l’hiver vient plus rapidement que prévu ? »

Le long été arrivait à son terme et comme la devise des Starks le signalait très bien, l'hiver venait et Dacey était persuadée qu'il serait rude. Sa soeur avait surement raison de s'inquiéter à ce sujet, car dès que celui-ci serait installé la baie des glaces deviendrait très hostile, hostile envers ceux qui ne sont pas habitués au froid.

- Je braverais la neige !

L'hiver ne lui faisait pas peur, c'était une nordienne pure souche après tout et elle avait connu le dernier, et même si elle n'avait que rarement quitter la maison familiale à ce moment-là, elle avait fait une promesse et ce n'était pas la neige qui irait lui faire rompre.

« Enfin sache que si dans six mois tu n’es pas revenue, je viendrais moi-même pour te botter les fesses ! »

L'entendre parler sur un ton plus joyeux la rassura, elle retrouvait sa jeune soeur qui arrivait toujours à la faire sourire. Puis, elle imaginait très bien Lyanna agir ainsi.

- Et je l'aurais méritée.

Caressant la joue de sa soeur, elle observa son visage. La prochaine fois qu'elle la verrait, il n'y avait aucun doute que celle-ci aurait grandi. La considérait-elle toujours comme un modèle ? Elle ne trouverait pas étonnant qu'elle se tourne vers Alysanne, d'une certaine façon, elle était celle qui représentait le plus l'âme des Mormont, et la légende qui courait à leur sujet.

- Tu vas vraiment me manquer petite soeur.

Elle ne devait pas se laisser aller à ses sentiments. Devant paraître forte à chaque instant, mais c'était difficile de quitter les siens et finalement, elle se laissa à la prendre dans ses bras, juste pour savourer cette sensation de proximité un peu plus longtemps. Si elle pouvait, elle garderait Lyanna près d'elle et la protégerait de tous les dangers extérieurs, mais cela ne serait pas pour son bien, une Nordienne devait être capable de se défendre seule, surtout que l'hiver vient.


copyright crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: I'll come back when you call me, no need to say goodbye (pv Dacey)   Dim 25 Oct - 15:51

Le moral n’était pas du tout au beau fixe pour Lyanna qui était triste de devoir laisser sa sœur aînée à Winterfell. Elle continuait de penser que ce mariage était une injustice que Dacey se devait de vivre pour pouvoir racheter les erreurs passées de leur oncle Jorah mais elle ne pouvait rien faire pour annuler ce mariage. A présent qu’elle était liée à Robb Stark, Dacey allait devoir faire avec lui jusqu’à ce que la mort les sépare. Prier les Anciens Dieux était encore la seule solution possible car elle espérait vraiment de tout cœur qu’ils trouveraient une solution. Bon, elle ne souhaita la mort d’aucun des deux car Lyanna était beaucoup trop gentille pour pouvoir espérer ce genre de chose, surtout quand il s’agissait de personnes qu’elle aimait et pour qui son allégeance allait. Elle savait bien que Dacey n’était pas heureuse de la voir aussi triste, mais elle ne pouvait pas faire semblant d’être heureuse pour satisfaire tout le monde, c’était au-dessus de ses forces. Elle en voulait vraiment beaucoup à Maege pour cette union. Elle aurait dû refuser parce que c’était se défaire de leur meilleur élément, mais elle ne l’avait pas fait.

Lyanna ne savait pas vraiment si Robb était le mari que toute femme pouvait rêver, même si c’était Dacey qui le disait, elle avait du mal à se faire à l’idée. Peut-être que c’était vrai, mais la petite demoiselle ne voulait pas d’un mariage qu’on choisissait pour elle. Elle voulait avoir le choix, exactement comme Alysane. Et avec ce revirement de situation, elle avait vraiment du mal à se faire à l’idée qu’elle aurait cette chance. Quoi qu’en étant la cinquième et la petite des Mormont, elle avait quand même des chances, non ? Si ce n’était pas le cas, alors la vie était profondément injuste. Mais il était clair que Lyanna n’abandonnerait pas comme Dacey. Jusqu’au bout elle se battrait pour fuir un mariage qu’elle ne voulait pas.

Pour l’instant cette question ne se posait pas car elle n’avait même pas eu ses premières saignées et n’était pas encore bonne à marier. Et puis, il y avait encore Lyra et Jorelle avant. Ce qui l’intéressait sur le moment c’était quand Dacey pourrait revenir à Bear Island. Elle se doutait que ça ne se ferait pas dans l’immédiat car elle avait sans doute plein d’obligations qui allaient la retenir à Winterfell mais elle ne s’attendait pas à six mois. C’était beaucoup trop long aux yeux de la petite demoiselle. Déjà que Dacey et Jorelle étaient parties pendant plusieurs mois… Elle allait devoir apprendre à vivre sans elle mais c’était beaucoup plus tôt que ce à quoi elle s’attendait. En fait, Lyanna n’avait jamais envisagé sa vie sans ses quatre sœurs. Après avoir réfléchi pendant quelques instants elle demanda comment Dacey ferait si l’hiver venait plus rapidement que prévu car c’était exactement ce que les Stark prévoyaient et l’aînée des Mormont ne semblait pas avoir réfléchi à la question avant que Lyanna la lui pose surtout quand on savait que la baie des glaces devenait très hostile en période de grand froid. La réponse de Dacey ne l’étonna guère car on ne pouvait pas en attendre moins de la part d’une Mormont. Le froid faisait parti de leur quotidien bien que la jeune demoiselle appréciait fortement les saisons de redoux où les arbres étaient verts. Et puis dans ces cas-là, Lyanna ne revenait pas couverte de boue. C’était une chose qui arrivait très fréquemment quand le temps était humide.

Bien que six mois fasse long, elle était quand même heureuse que Dacey lui donne une date même si elle était approximative ce qui contribua fortement à remonter son moral. Pour cette raison, elle s’exprima par la suite sur un ton un peu plus joyeux, lui promettant que si elle n’était pas venue dans les six mois, elle ferait le voyage jusqu’à Winterfell pour botter les fesses de son aînée. Lyanna était à moitié sérieuse quand elle disait cela. Elle serait tout à fait capable de faire le voyage jusqu’à Winterfell mais elle serait incapable de lui « botter les fesses ». Par contre, lui exprimer sa façon de penser… c’était beaucoup plus faisable ! Elle hocha la tête quand Dacey lui répondit qu’elle le mériterait. Un léger sourire vint éclairer son visage quand son aînée lui caressa la joue. Lyanna allait vraiment se sentir seule sur l’île-aux-ours mais elle arriverait sans aucun doute à surmonter cela. Et puis, il lui restait encore ses autres sœurs, ce n’était pas comme si elle se retrouvait seule complètement bien que Dacey fut importante pour elles toutes.

« Toi aussi tu vas me manquer »
répondit-elle alors que la plus grande de ses sœurs l’entourait déjà de ses bras.

Lyanna lui rendit son étreinte, profitant encore un peu de la sécurité qu’elle ressentait auprès de Dacey. Bientôt, il lui faudrait retourner sur leur ile alors le temps qu’elle pouvait passer avec sa grande sœur était compté et elle comptait bien en profiter un maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

MessageSujet: Re: I'll come back when you call me, no need to say goodbye (pv Dacey)   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'll come back when you call me, no need to say goodbye (pv Dacey)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives 1ère fois :: Archives Dracarys 1.0 :: Rps terminés-
Sauter vers: