RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Roturière
Sydän
Roturière
Valar Dohaeris
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Tumblr_nc4idvkeSz1ralxhxo1_500
Ft : Ivana Baquero
Multi-Compte : Jorelle / Maddy / Harlon
Messages : 13
Date d'inscription : 29/08/2019

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyJeu 29 Aoû - 18:29

Sydän

« Cependant, quelques personnes ont pleuré. Ils n'aimaient pas

cette terre rouge et sèche, ni son dieu aux sept visages.

Ils pleurent toujours la perte de leur patrie lointaine »




feat. Ivana Baquero
Prénom Nom : : Sydän Date et lieu de naissance : 276 (lune 2, semaine 1) né à Dorne, à Bourg-Cabanes Statut de sang : Roturière Statut social : Voleuse Situation maritale : Mouvante, célibataire, maîtresse... Allégeance : Elle va en première à son peuple, puis à la maison Martell Particularité : Sydän est une Orpheline de la Sang-Verte, et est reconnaissable par ses bijoux qu'elle porte sur son front. C'est une voleuse qui possède des compétences qu'elle met à profit, comme la fabrication de poison, à l'image des dorniens et d'autre qu'elle utilise moins, tel que mettre des enfants aux mondes. En outre, il lui arrive de louer ses services moyennant finance. Et pour finir, étant une descendante de la Rhoynar, elle a la faculté de contrôler les eaux.
caractère

Astucieuse Blasé Discrète Hypocrite Intrépide Énigmatique Opportuniste Susceptible Réfléchis Tricheuse

Code:
Ivana Baquero [i]♕[/i] Sydän

Pensez-vous qu'une nouvelle guerre est sur le point de se produire ?

Westeros est en guerre depuis le premier jour de son existence. Ces terres maudites avaient-elles au moins déjà connue une véritable paix ? Avaient-elles déjà savouré ses moments de tranquillité si méritée ? Les dieux observaient ce monde évoluer, séduit par des promesses, détruits par des trahisons. La guerre, c'est tout ce que les hommes connaissaient et le passé témoignait de son emprise insidieuse qu'elle exerçait sur leurs pauvres consciences. Violente et amère, elle emporte tout sur son passage. La guerre n'existait que parce que l'humanité avait ce goût pour la conquête. Il est chargé d'une histoire qui est un cadeau de demain, mais les hommes n'apprennent jamais de ses erreurs. Ils prennent. C'est tout ce qu'ils savent faire, parce qu'alors leurs vies seraient ennuyantes, ternes.

Pour cette Orpheline de la Sang-Verte, la guerre est inévitable. Elle l'est toujours et comment faire confiance à ceux qui mettent à feu et à sang cette terre ? Le monde n'était pas si différent qu'autrefois, des batailles avaient été mené, des libérations, des morts, des victoires. Cela avait dû commencer comme cela lorsque les Targaryens ont déclaré la guerre aux enfants Rhoynars, c'était arrivé par vagues, par des combats acharnés. Ils avaient gagné. Les écrasants avec une force surhumaine. Qui d'autres qu'eux pouvaient témoigner de ce que la guerre pouvait apporter ? Car finalement, il n'y avait jamais de véritable gagnant, c'est ce qu'ils avaient compris lorsque Nyméria brûla ses navires, empêchant son peuple de quitter Dorne. Il n'y a jamais de retour possible.


Que pensez-vous de la fameuse menace au-delà du Mur ?


Le souffle glacé du Nord, ondulant dans les ténèbres qui approchaient, apportait dans son sillage l'affolement et l'angoisse, car la nuit est longue et pleine de terreurs. Une menace parmi tant d'autres aux yeux de la dornienne, la mort venait. L'Orpheline écoutait les rumeurs, elle planait au-dessus de sa tête, sans pour autant comprendre ses véritables tenants. Jamais elle n'avait éprouvé de curiosité pour cette froide contrée et ne souhaitait pas savoir ce qui se cachait derrière ce Mur. Bien sûr, elle avait écouté sagement les histoires et légendes qu'elle avait entendu dans le Val d'Arryn, sans réellement y croire. Mais depuis que le retour de leur magie, apportant avec elle des mystères, la vagabonde était toute disposé à écouter. À croire.

Toutefois, bien qu'elle croyait en leurs paroles, Sydän était impuissante face à ses menaces. Que peut faire une vagabonde comme elle contre les événements qui se déroulaient dans ce vaste monde ? Elle n'était qu'une Orpheline apatride et si le monde devait sombrer, alors soit. La mort était l'égale de la guerre, une maîtresse dangereuse qui ne souffre d'aucune défaite.

Derrière l'écran

Sushii. 25 ans 5/7 J'accepte le règlement et la mise en danger de mort de mon personnage

Parce qu'elle me manquait un peu quand même Smile

DRACARYS, avatar par zuz', icone par spacewalker




I'm Orphan of the Greenblood

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Sydän
Roturière
Valar Dohaeris
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Tumblr_nc4idvkeSz1ralxhxo1_500
Ft : Ivana Baquero
Multi-Compte : Jorelle / Maddy / Harlon
Messages : 13
Date d'inscription : 29/08/2019

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyJeu 29 Aoû - 18:39

Histoire

« La mère dans leurs chansons n'est pas notre mère, mais la mère

Rhoyne, dont les eaux les ont nourris dès l’aube des jours »






Un souvenir, c'est la survivance dans la mémoire, d'une sensation, d'une impression, d'une idée, d'un événement passé… Une simple rue peut évoquer une rencontre, la vue d'un enfant qui pleure peut réveiller l'ébauche d'un chagrin, le rire d'une femme peut ranimer un moment de bonheur. Les souvenirs ont de grands pouvoirs, dont ceux de ne jamais oublier les faits. Tout comme les Royce, le peuple de la Sang-Vert se souvient, par le récit de leurs aînés, par les vestiges de leurs ancêtres, ils mesurent la triste réalité. Ils ne sont que des étrangers, orphelins d'une patrie détruite. Dorne est leur terre d'asile, et même si cela fait des générations qu'ils naviguent sur la rivière de la Sang-Vert, il n'en reste pas moins des réfugiés. Chacun d'entre-eux porte l'histoire de leurs aïeux et on le devoir sacré de transmettre l'héritage des Rhoynars, leurs véritables peuples. Une grande dynastie qui n'a pas survécu aux guerres, détruite par le souffle des dragons et par la puissance valyrienne. Les Orphelins de la Sang-Vert sont les descendants direct des Rhoynars, ils sont de ceux qui ont fuit les colonies valyriennes et qui ont refusé d'assimiler la culture dornienne. Leurs traditions et leurs fois sont restées inchangées, ils vivent aujourd'hui, dans la religion qui les définissent si bien. Leurs ancêtres ont été décimés par milliers sous le joug des dragons et ceux qui ont survécu ont été éparpillé au sud de Westeros. La plupart sont restés à Dorne, auprès de leurs princesses et la moitié d'entre-eux ont abandonné leurs croyances pour la leur. Mais ils eurent une influence certaines sur les coutumes de cette contrée désertique, notamment sur la succession des enfants qui ne souffraient pas de son genre et sur la liberté des mœurs. Tandis que ceux qui ont refusé de perdre leurs héritages et d'oublier leurs terres natales, préservant leurs sangs, se sont considéré comme des « orphelins ». Ils le sont de la Rhoynar, leur divinité et de leur princesse Nymeria, celle qui à épouser Dorne et de ce fait, trahit les siens.

Des années durant, les Orphelins ont respectés leurs traditions et ont été stigmatisé comme étant un peuple joyeux, jouant de nombreuses fois leurs argents dans des paris risqués et ayant des connaissances non-traditionnelles dans le domaine médical. C'est la description que leurs donnes les dorniens : un simple peuple qui navigue sur les flots pour vendre des épices, des étoffes, des petits commerçants sans intérêts majeurs. Et qui pourtant, exerce une influence sur le commerce entretenu avec les Cités libres. À de nombreuses reprises, ils ont été surpris à danser sur les rives de la Sang-Vert et de Bourg-Cabanes. Les Orphelins de la sang-verte sont les danseurs qui chantent leurs peines et qui témoignent leurs espoirs. Autrefois, à l'âge des premiers hommes, ce peuple était doté d'une faculté qui n'appartenait qu'à lui. La magie Rhoynar provenait de l'eau, il la manipulait à leur guise, leur plus grand sorcier était capable de provoquer des inondations massives afin de détruire des villes. Ce don était très important pour ce peuple d'Essos, mais la chute des dragons a emporté leurs magies et aujourd'hui, ils sont comparables au Targaryen, ils leur manquent quelques choses de cruciale et ce vide ne peut être véritablement comblé. Alors à la place, les Orphelins dansent sur l'eau en éclaboussant leurs vêtements. Ils n'ont jamais perdu l'espoir de reconstruire un jour leurs anciennes dynasties et n'ont jamais renoncé à leur foi. Les Rhoynars d'origine adoraient un certain nombre de dieux qui étaient tous issus de la nature. Leur plus grande divinité était la Rivière Mère, la personnification même de la rivière des Rhoynars. Ils existent de nombreux récits qui prétendaient que leurs princes utilisaient les tortues, à l'image d'un chevalier utilisant un cheval, elles leur permettaient de traverser les fleuves et d'affronter les océans. Une croyance qui ne fit jamais démenti et depuis ce jour, cet animal est protégé et adoré par ce peuple.


Il y a des souvenirs qu'on ne partage pas, qu'on garde pour soi-même et que parfois, on tente d'oublier. Sydän épousait parfaitement l'image de sa communauté, autant dans ses caractéristiques physiques que dans sa manière de vivre. Son enfance fut rythmée par les chants des orphelins et par ses pas de danse. À force de persévérance, elle était devenue plus souple que les autres enfants et à certains égards, plus endurante. Danser était bien plus qu'une allégeance à ses croyances, c'était une manière de se libérer de tous ses affects et d'exprimer les sentiments qui l'animaient. Un défouloir salvateur. Et comme tous les enfants de Bourg-cabanes, elle avait appris, dans le plus grand secret, la langue des Rhoynars qui fut interdite par les Princes Rouges, descendants de Nymeria. Et elle connaissait sur le bout des doigts l'histoire de son peuple qui lui avait été transmise, elle pouvait citer chacune des guerres, détailler toutes les eaux traversées par ces apatrides et nommer les protagonistes des batailles, Hommes comme dragons. Cette petite fille idolâtrait Yandry et Ysilla, deux enfants de la sang-verte. Tous les deux furent suffisamment riches pour retrouver leurs patries, Ny Sar. Ils avaient abandonné leur péniche richement colorés et sculpté pour une barge voilée. Ils étaient plus qu'un modèle, tellement plus... Ils vivaient le rêve de tous les orphelins. Ils étaient à la maison.

Les parents de Syd exprimaient souvent l'idée que les souvenirs étaient les plus beaux cadeaux qu'on pouvait offrir à un être aimé. Le plus important n'était pas d'avoir de la richesse dans les mains, mais dans l'esprit. Avec le temps et les épreuves, elle a compris une chose, ce ne sont pas les souvenirs du passée qui sont difficiles, c'est de se rendre compte que nous les oublions peu à peu. Le temps passe et emporte avec lui les sensations, les images, les paroles. Aujourd'hui, qu'en reste-t-il ? Les moindres détails sont balayés par l'oubli et c'est l'imagination qui comble les vides, endommagés par la vieillesse. La mémoire ne préserve pas les détails, elle les supprime. Oublier les voix, oublier certaines caractéristiques, oublier les traits de certains visages, Sydän était persuadés que les Hommes étaient programmés pour avancer et exclure les détails du passé.

Son père perdit la vie lorsqu'elle était encore enfant, une maladie inconnue l'emporta loin du monde des vivants. La richesse de leurs souvenirs était loin de remplir leurs estomacs affamés, la mort les aurait pris eux aussi, si sa mère n'avait pas vendu son corps. L'Orpheline refusait catégoriquement de demander de l'aide à sa famille, trop fière pour demander des services, elle n'aimait pas ce qu'elle était devenue, mais le bonheur de sa fille passait avant le sien. Son enfant était devenu le seul être qui arrivait à la faire sourire, jusqu'au jour où plus rien n'arrivait à percer la carapace qu'elle avait forgé. Caché derrière un masque de souffrance, elle passait la plupart de ses journées dans leurs péniches, à observer la sang-verte et à chanter lorsqu'elle entendait leurs peuples danser sur l'eau. C'est à l'âge de neuve ans que Sydän dû apprendre à vivre avec un fantôme qu'elle reconnaissait à peine, mais qui pourtant était toute sa vie. C'est à cette époque où l'enfant devint mère et la mère devint enfant. Ce fut à son tour de prendre en charge leurs frais, mais vendre des épices n'était plus suffisant, alors elle trouva une autre idée qui lui paraissait être bien plus lucratif : Voler. Chaque jours, elle s'entraînait sur sa mère, elle lui volait des objets, parfois elle relevait la tête et à d'autres moments, elle ignorait cette enfant qui la forçait à marcher en ligne droite. Plus tard, elle s'entraîna sur son voisin de péniche pour finir sa formation dans les rues. Les premières fois furent rudes, elle n'était pas assez discrète, mais avec la persévérance qui la caractérisait, ses gestes devinrent plus subtile et plus rapide. Et lorsque ses victimes se rendaient compte de leur perte, elle arrivait à leur échapper. Elle courrait plus vite et escaladait les murs, sautant de toit en toit pour disparaître dans la foule. Très vite, les Orphelins de la Sang-Verte la nommèrent le chat sauvage des rives. L'approcher était difficile, elle fuyait au moindre bruit suspect et dérobait toute nourriture qui était laissée sans surveillance. Sydän s'était promis de ne jamais voler son propre peuple, mais parfois la faim l'a malmenait tellement qu'elle ne pouvait pas faire autrement.  



Le souvenir du bonheur n’est plus du bonheur, le souvenir de la douleur est de la douleur encore. L'état de sa mère ne s'arrangeait pas avec le temps et malgré tout ses efforts, elle n'arrivait plus à supporter la situation. Deux ans après avoir pris le rôle qu'elle redoutait tant, elle baissa les bras et ce fut la première fois où elle perdit l'espoir de retrouver la maman qui l'avait abandonné. Sydän la laissait donc au bon soin de ses voisins et disparaissait pendant des semaines. Des personnes en qui elle avait toute confiance. Chaque départ était marqué par cette culpabilité et c'est cette douloureuse sensation qui la faisait revenir. C'était ça sa vie, la fuir pour finalement revenir auprès d'elle tant son absence était intolérable. Une solution précaire qui semblait avoir un effet bénéfique sur cette presque inconnue. Plus la vagabonde s'absentait et plus elle retrouvait une femme qui reprenait goût à la vie. Sans elle. Leurs retrouvailles étaient souvent partagées, oscillant dangereusement entre l'euphorie et la fureur. Sydän n'arrivait pas à comprendre ce changement de comportement, ni les raisons qui la poussait à sourire bêtement. Mère et fille apprenaient à se connaître, mais même si elle essayait de rattraper le temps perdu, le chat errant de Bourg-Cabanes était résolue à percer le mystère qui entourait ce regain de vie. Toutefois, elle était prête à tout pardonner, elle avait soif d'amour maternel et était désespérément en manque de chaleur humaine.

Il y eut des commérages. Insidieuses, elles persistaient dans les rues flottantes de Bourg-Cabanes, gonflant aux mêmes rythmes des bourrasques de vent qui faisait vaciller les planches qui maintenaient les barges ensemble. Celle qui se laissait dépérir avait rencontré un homme, une histoire qui durait déjà depuis plusieurs lunes. Ils avaient été vu, volant un baiser dans une ruelle de la terre ferme, un riche ayant une fière allure. Des racontars qu'elle préférait ignorer, car si c'était vrai, cela signifiait que c'était lui qui avait provoqué tout ses changements. Lui. Pas elle. Mais toutes les illusions du monde ne pouvaient pas dissimuler un ventre qui s'arrondissait. Des mois plus tard, sa mère mit au monde un fils. Une larve fripée qui pleurait beaucoup, mais qui attirait l'attention des adultes. Malgré sa jalousie et ce sentiment de mal-être, Sydän avait décidé de rester auprès d'eux, car elle avait promit de prendre soin de sa mère. Mais elle restait cette même chapardeuse qui sautait de toît en toît pour échapper au garde. L'Orpheline de la Sang-Verte était une voleuse des rues, dans sa recherche désespérée de nourriture, Syd avait développé de véritable talent pour les malversations. Bien entendu, elle avait d'autres compétences, mais aucun d'eux ne lui offrait autant d'argent et autant d'excitation. La dornienne continuait pourtant à vendre ses épices qui lui coloraient les doigts et à seconder les Orphelines sages-femmes, apprenant de leurs sagesses, juste pour paraître normal aux yeux de son peuple.  

Et un jour, alors qu'elle pensait avoir récupéré son ancienne vie, Syd se rendit compte que jamais elle n'en aurait le contrôle. Le bonheur ne reste jamais, mais la souffrance s'insinue dans l'âme. Les bras chargés d'épices, elle avait suivi les Orphelins qui se précipitaient vers des hurlements de douleur qui lui déchirait les entrailles. Une barge avait pris feu, c'est en arrivant sur la rivière qu'elle comprit que c'était celle de sa famille et que les cries qu'elle entendait était ceux de sa mère. Toutes les personnes sur place voulaient l'aider, toutes, sauf les hommes armés qui quittaient les lieux. Seul l'un d'entre-eux s'était retourné, observant le feu consumer la petite guimbarde. Elle n'aurait pu dire si c'était de la délectation ou de l’horreur, mais ce visage était déformé par une émotion qu'elle ne connaissait pas encore. Ce n'est qu'à la fin des cri bestiaux, que sa mère avait enfin expiré son dernier souffle, que Sydän se rendit compte qu'un petit corps sans vie flottait dans les eaux de la Sang-verte. De père, de mère, de frère, elle n'avait plus, ils étaient la seule famille qui comptait réellement à ses yeux. Ce jour-là, l'Orpheline de la Sang-Verte devint une véritable orpheline.


Les souvenirs de bonheur sont volatils, et perdent de leurs vitalités face à la souffrance et à la rencoeur. Sydän qui était auparavant si douce et si confiante avait laissé la place à une toute autre personne. Plus haineuse, moins patiente, elle s'éloignait peu à peu de l'image qui collait à son peuple. Dans ses cauchemars, elle revoyait ses hommes qui s'en allait, elle ne les avaient vus que trop rapidement. Il lui était impossible de décrire leurs visages, tout ce qu'elle avait retenue, c'était cette tâche couleur vin qui se trouvait à la base de la nuque d'un des soldats. Un détail auquel elle s'accrochait férocement, ne souhaitant pas l'oublier. Seulement âgé de 13 ans, Syd ne supportait pas ses regards de pitié qui semblait la suivre partout et encore moins ceux de la famille de sa mère qui jugeait ses choix. Elle ne rentrait plus dans le moule qu'elle s'était forgé durant toute cette année. L'Orpheline se fragmentait et avait cette étrange sensation d'être morte elle aussi dans les flammes.

Sydän était dorénavant qu'une voleuse qui n'hésitait pas à prendre des vies, riches ou pauvres, elle ne faisait aucune différence. Elle avait mal et voulait que tout le monde souffre avec elle. Après avoir récupéré quelques affaires, récolter toutes les informations qu'elle avait pu glaner, elle quitta les Orphelins de la Sang-Vert. Elle ne dénigrait pas son passé, ni ses croyances, mais son besoin de vengeance avait dépassé l'amour qu'elle portait à son peuple. Son visage d'ange et son jeune âge lui étaient profitables, personne ne se méfiait réellement d'elle. Pendant 4 ans, elle apprit à se défendre seul, se formant dans les rues malfamées de Dorne, à manier sa dague et à passer inaperçu dans les riches demeures. Car à présent, elle ne se contentait plus de dérober des bourses, elle visait plus hauts, plus loin. La vagabonde n'était pas extrêmement douée avec sa dague, mais elle l'était davantage pour esquiver les coups, tout son talent résidait dans ses mouvements. Elle était rapide et un petit gabarit comme elle, était difficile à atteindre. Surtout lorsqu'elle effectuait des acrobaties qui se mariait parfaitement avec le surnom que son peuple lui avait donné, le chat errant. Mais son arme favorite était le poison, elle savait toujours où en trouver et comment les utiliser. L'empoisonnement était un art qui s'apprenait. La nature peut être destructrice, mais donne toujours une seconde chance. Les plantes ont les mêmes idéologies que les hommes. Elles peuvent être ton ami ou ton ennemi.

Syd avait amassé des richesses et en un claquement de doigts, elle redevenait pauvre. Elle payait chacune des informations qu'on lui apportait et étant une digne héritière des Orphelins, elle aimait jouer au jeu d'argent. Cela lui arrivait de travailler avec d'autres voleurs, mais aucun d'eux ne la connaissait réellement. Tout ce qu'ils savaient d'elle, c'est qu'elle était froide, amère et qu'elle n'avait confiance en personne. Il n'était pas vraiment facile de percer cette carapace qu'elle avait forgé autour d'elle.

Elle s’interdisait de perdre espoir, un jour, elle retrouverait cet homme riche qui avait séduit sa mère, un jour, elle obtiendra sa vengeance. Elle était certaine que cela venait de lui. Ça n'en pouvait pas être autrement. La vagabonde l'avait imaginé avec différents visages et très souvent, elle pensait à lui. Lorsque personne ne regardait, elle dansait sur l'eau, comme avant, mais il était toujours là, dans un coin de son esprit. Il la hantait. À chaque fois qu'elle visitait une maison, elle espérait tomber sur ce soldat, cet homme qui portait cette tache au creux du cou. Il était sa seule piste, mais elle restait pour le moment, infructueuse.

Elle s'estimait ne rien devoir à personne et c'était la vérité, mais c'était avant de rencontrer un homme qui dépassait toutes ses aptitudes. Un maître voleur comme elle en avait peu rencontrer. Sydän avait peut-être quitté les siens, mais elle restait une Orpheline de la Sang-Verte, une Rhoynar. Si leurs vies sont sauvées par un inconnu, la personne sauvée devra payer sa dette. Cet homme avait vogué sur les mers, à la recherche des plus grands trésors. Lui se disait voleur, mais aux yeux de la vagabonde, c'était un pirate aux doigts de velours. Elle est restée auprès de lui, voyageant sur son navire décoré à la manière de son peuple. Sa dette avait été payée depuis un certain nombre de temps déjà, mais il était la seule personne qui avait réussi à avoir sa confiance et cela avait un minimum d'importance pour elle. En outre, il était utile, il avait voyagé, connaissait des personnes pouvant l'aidé dans sa quête et il avait un bateau, pouvant l'emmener où bon lui semblait.


Voguer plus loin, encore et encore, jusqu'à ce que les vagues t'engloutissent, jusqu'à ce que tu meurs, ce n'est qu'à ce prix que les souvenirs arrêtent de te poursuivre. Sa vie aurait pu continuer ainsi, continuer à voyager sur les océans, mais le monde devint plus changeant, plus dangereux. Le pirate et la voleuse se séparèrent lorsqu'elle ressentit le besoin de retrouver les siens. Ils étaient son foyer. Ce que l'homme n'arrivait pas à comprendre, il l'a débarqua alors sur une nouvelle région et repartie sur l'océan. Mais la Rivière Mère l'a mena vers une autre aventure que sa Dorne natale. La bâtarde qu'elle était ignorait tout du monde qu'elle foulait et contrairement à son ami le pirate, elle ne connaissait rien des autres terres. La rive de la Sang-Verte était le seul endroit qui méritait d'être connu, le reste n'était qu'un petit plus. Très rapidement, elle fut la proie d'une attaque. Des hommes gigantesques, puants et vraiment très laids lui sautèrent dessus. La dornienne était peut-être douée au combat, mais elle ne pouvait vaincre quatre hommes aussi massifs. Elle fit pourtant l'impensable, fuir n'était pas une option, si elle devait mourir, et bien soit. Elle se dressa toute entière et de sa toute petite taille, elle commença à se défendre. Sa rapidité était son seul avantage, mais elle ne fit pas long feu. Elle en blessa un avec sa dague empoisonnée. S'il ne mourrait pas maintenant, il le serait bientôt. Elle allait perdre la vie sur cette terre humide, mais toutes ses pensées étaient consacrées à cet homme. Elle allait rendre son dernier souffle, mais elle pouvait mourir le sourire aux lèvres, elle ne tombera pas seule. Certes, elle allait succomber avant lui, mais Syd savait qu'il la rejoindrait prochainement. L'orpheline souriait devant le fait accompli. Et sans réellement comprendre, elle se fit violemment assommer, tout son corps se relâcha et atterrit sur le sol. Leur ami suffoquait et elle ferma les yeux en entendant sa respiration haletante.  

Ce n'est que plus tard que la dornienne reprit connaissance, bercée par d'étranges rêves et ouvrant les yeux sur un décor luxueux. Une fois encore, elle fut sauvée par un homme et une foi de plus, elle devait rembourser sa dette. L'orpheline devait payer le prix du sang, vie pour vie, rembourser une vie à son héros méconnu. Elle fut piégée par sa propre culture et frustrée par ce statut, car alors, elle ne pouvait pas retourner auprès de son peuple. Et très vite, il lui donna un rôle qui ne l'enchantait guère, les yeux de la dornienne deviendrait ceux du seigneur de Roches-aux-runes, elle lui appartiendrait jusqu'au moment où elle sera délivrée de son obligation. Ce qu'il fit, un an et demi après. Et comme cadeaux de départ, car tout deux avaient réussit à s'apprivoiser, il lui offrir un faucon qu'elle nomma Royce en son honneur.

C'est sur la route, que Sydän fit la rencontre de deux femmes étonnante, une tueuse à la beauté époustouflante et une guérisseuse aux regards étincelants, toute deux à l'antipode de l'autre. Mais elle finit par les quitter après un plus d'un an, comme à son habitude. Toutes trois n'avaient plus les mêmes aspirations et l'Orpheline s'était bien trop éloigné de son but premier. Auprès d'elles, Syd avait réussi à s'apaiser un peu, mais la rage était toujours présente. Malgré tout le chemin qu'elle avait parcouru, l'enfant de la Sang-Verte n'oubliait pas, elle garde en elle le devoir sacré de rétablir une justice. Femme pour femme, frère pour frère, fils pour fils, au-delà de la justice, elle aurait sa vengeance... Et peut-être qu'un jour, elle sera libérée de son obsession. En attendant ce jour bénit, elle continue à danser, les pieds dans l'eau, à se souvenir de son passé. Certaines fois, en ouvrant les yeux, elle croit voir des gouttes d'eau sortir de la rivière, mais elle est comme son peuple, à force de vouloir retrouver leurs pouvoirs d'antan, elle s'imaginait des choses irréelles. C'est du moins ce qu'elle pensait, les yeux ne veulent voir ce qu'ils veulent voir, mais la vérité est souvent sous notre nez.


Les souvenirs, c'est quelque chose qui vous réchauffe de l'intérieur. Et qui vous déchire violemment le cœur en même temps. Sydän était retourné auprès des siens, vivant à leurs côtés, elle avait acheté une péniche qu'elle avait richement décoré, montrant alors son statut social. C'était une coutume chez les Orphelins, plus leurs cabanes flottantes possédaient de fresques colorées, plus cela signifiait qu'ils étaient riches. Toutefois, elle restait cette vagabonde qui allait et venait sur les rives de la Sang-Verte, mais elle n'était plus seule à présent. Elle avait ce maudit faucon au mauvais caractère qui n'était plus si doué pour la chasse et ses tortues qu'elles avaient récupéré lors de son voyage pour Ny Sar. Cette solitude, bien qu'elle l'avait choisi, l'a pesait bien plus ce qu'elle aurait bien pu l'admettre. La présence de son maître voleur lui manquait, comme celle de sa tueuse et de sa guérisseuse. Cependant, leur vie avait évolué, grandit, sans elle.

La chute d'une comète rouge était un symbole qui témoignait un changement si important que personne ne pouvait l'ignorer. L'espoir n'avait pas été vain. Sydän ne se berçait plus d'illusion, la comète rouge avait réellement exhaussé leurs souhaits. Dorénavant, ce n'était plus de simples vaguelettes que les Orphelins arrivaient à faire voler au-dessus de leur tête, mais bien plus. Ensemble, ils retrouvaient leur ancienne puissance. Toutefois, tous n'étaient pas en capacité de manipuler les eaux et tous, ne possédaient pas les mêmes talents. L'apprentissage était rude, long et pénible, mais la sensation de communier à nouveau avec la rivière Mère était si jouissive. Et pour la vagabonde, cela sonnait comme une récompense. La promesse d'un jour meilleur.

Sydän vivait une vie qui lui convenait, dépassant chacune de ses limites, car le chat errant aimait les sensations fortes. Se mettre en danger, filtrer avec la mort, c'était ressentir quelques choses. Toutefois, ce n'était pas sauter de toît en toît qui lui faisait apparaître ce léger rictus lorsqu'elle rentrait le soir dans sa péniche. L'histoire se répétait, mais la dornienne avait apprit des erreurs de sa mère. Elle est devenue une maîtresse de plus, caché derrière l'ombre d'un mariage, mais gardant le contrôle de ses émotions. Ce n'était pas de l'amour véritable, mais elle appréciait cette compagnie, et ce secret qui les lient. Dorne avait des mœurs différentes, des règles différentes, mais l'amour les changent et les cristallises. Dans celui où elle s'est immiscé peu à peu, il y avait de la fidélité, de la patience, mais surtout des mensonges. Ceux de l'épouse qui avait une relation extra-conjugale avec une voleuse, ceux de la mariée qui avait prit comme époux un homme dont elle ne ressentait que de l'amitié, ceux de la femme qui avait toujours préféré la présence féminine. Mais tout ses mensonges avaient pour but de protéger l'homme qui partageait sa vie. La riche héritière de cette famille de commerçant avait cédé aux demandes parentales, scellant alors son sort. Rien d'étonnant à ce que toutes deux se rencontrent, mais dans cette relation, il n'y avait rien de compliqué, pas de promesse, juste du bon temps. C'est ce que Sydän pensait, car la leçon n'avait pas été assez apprise, jamais elle ne contrôlerait sa vie et ses aléas. Un jour, elle apprendrait la vérité, celle qu'elle attendait depuis des années et qui la hantait.

Le plus grand mystère de sa vie se résumait à un seul mot : jalousie. Ce n'était pas cet inconnu qui avait condamné sa mère à la mort, non, il n'était coupable que d'un seul fait, d'avoir sous-estimé son épouse. Il faut toujours se méfier des cœurs brisés, mais encore plus de celles qui ne désirent que d'une seule chose, mettre au monde un enfant. Belle-mère d'une petite fille, jamais elle n'avait pu être enceinte et lorsqu'elle apprit que cette Orpheline de la Sang-Verte allait devenir mère, elle fit l'irréparable. Un jour, elle apprendra que cette même femme vivait près de Bourg-Cabanes et qu'elle dormait à quelques mètres lorsque la voleuse s'immisçait dans le lit de son amante. Mais l'heure du dévoilement n'était pas encore arrivée.

© DRACARYS, gif par tumblr




I'm Orphan of the Greenblood

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince
Oberyn Martell
Prince
Valar Dohaeris
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Tumblr_n6j3pq7vGT1r03eggo6_250
Ft : Pedro Pascal
Multi-Compte : Ashter Yarwyck - Lyanna Mormont - Roland Vanbois
Messages : 295
Date d'inscription : 24/08/2019

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyJeu 29 Aoû - 18:39

Rebienvenue avec ce personnage !! Hâte de la découvrir !! Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 2414428499


OBERYN MARTELL – THE RED VIPER
It is a big and beautiful world. Most of us live and die in the same corner where we were born and never get to see any of it. I don’t want to be most of us. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ourse protectrice
Dacey Mormont
L'Ourse protectrice
Valar Dohaeris
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Tumblr_noien6xICr1se0lavo4_250
Ft : Bridget Regan
Multi-Compte : Andar Royce - Leeven Botley - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 1430
Date d'inscription : 29/06/2016

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyJeu 29 Aoû - 18:40

Hihihihihih ma Sÿdan de deux autres comptes, même si on ne sera peut être plus jamais destinés à se croiser. Tu seras tjs dans leur coeur ^^



For my mother, for my daughters, for my sisters, for my family and my people,  Here i stand

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Sydän
Roturière
Valar Dohaeris
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Tumblr_nc4idvkeSz1ralxhxo1_500
Ft : Ivana Baquero
Multi-Compte : Jorelle / Maddy / Harlon
Messages : 13
Date d'inscription : 29/08/2019

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyJeu 29 Aoû - 18:50

Merci Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 2414428499




I'm Orphan of the Greenblood

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Félicité Hill
Bâtarde
Valar Dohaeris
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Tumblr_os9mg2JaWw1rpg4lyo4_r1_400
Ft : Nell Tiger Free
Multi-Compte : Jeyne Rosby
Messages : 295
Date d'inscription : 07/04/2019

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyJeu 29 Aoû - 19:25

Bienvenue et bon courage pour la validation ! Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 2133385655


FELICITE HILL
La bâtarde Lannister
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noble
Wasen Wyl
Noble
Valar Dohaeris
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Tumblr_oa8kvsETyS1ro8z51o9_400
Ft : Xavier Samuel
Messages : 50
Date d'inscription : 08/06/2019

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyJeu 29 Aoû - 19:44

Rebienvenue camarade dornienne ! Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 802748295 Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 1156090823


Et jette sur la neige une écorce d'orange d'où coule ton jus d'or, Ô sainte Liberté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Wayra Wyl
Dame
Valar Dohaeris
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] R92h
Ft : Saadet Aksoy
Multi-Compte : Lyra Mormont
Messages : 221
Date d'inscription : 05/03/2019

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyJeu 29 Aoû - 20:09

Re-bienvenue copine dornienne Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 1574943387 Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 1574943387


the snake bitch
Blessed are those who hunger and thirst for righteousness for they shall be filled

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
Rhaenys Targaryen
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] C71o
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Tumblr_owphwcI07Y1tk3ugyo5_400
Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 8215
Date d'inscription : 27/02/2015

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyJeu 29 Aoû - 20:16

Re bienvenue par ici Smile


The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
En ralentissement, merci de votre compréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturier
Thracy
Roturier
Valar Dohaeris
Tirée du film historique Alatriste
Ft : Nacho Perez
Messages : 851
Date d'inscription : 05/06/2019

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyJeu 29 Aoû - 20:55

Une consœur roturière, voleuse et danseuse ! Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 3725701551

Re-bienvenue ! Hâte de voir ce chouette personnage en jeu Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 1156090823


Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Th_lam13

¤ Jeannie C. painting ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Cersei Lannister
Dame
Valar Dohaeris
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] C71a
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Tumblr_mtswxhEGBA1qa1id2o8_250
Ft : Lena Headey
Multi-Compte : Ramsay Bolton & Donnor Salfalaise
Messages : 777
Date d'inscription : 17/12/2017

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyJeu 29 Aoû - 21:28

Re-Bienvenue Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 1156090823


    Hear me Roar

    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the myrish woman
Taena Merryweather
the myrish woman
Valar Dohaeris
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] C71a
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 1564492826-merryweather2
Ft : Merve Bolugur
Multi-Compte : Alana Greyjoy & Tavish Cafferen & Lysa Arryn
Messages : 269
Date d'inscription : 28/07/2019

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyJeu 29 Aoû - 22:02

Re-bienvenue avec ce personnage qui a l'air d'envoyer du lourd ! :o


❝ lady taena of myr ❞ The Myrish woman was too beautiful by half; long-legged and full-breasted, with smooth olive skin, ripe lips, huge dark eyes, and thick black hair that always looked as if she'd just come from bed. She even smells of sin, like some exotic lotus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'oursonne
Marthe Mormont
L'oursonne
Valar Dohaeris
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 1FhuL70W_o
Ft : Lola Flanery
Multi-Compte : Halys - Aegon Targaryen
Messages : 592
Date d'inscription : 11/05/2019

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyJeu 29 Aoû - 23:51

Mah quelle est chouette cette Sydan ! Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 2414428499

R'bienvenuuue ! Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 1156090823


We are not a large house,
but we are a proud one


merciii:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
Margaery Targaryen
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] C71t
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Tumblr_nlbeivu2221qb64kco8_250
Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Arys Manning & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy & Robar Royce
Messages : 981
Date d'inscription : 19/09/2017

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyVen 30 Aoû - 0:07

ReBienvenue Smile
Amuse toi bien avec ton nouvel (ancien) bébé Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 2414428499
(en tout cas, j'adore le choix d'Ivana ! :D


aergy (+) AND I'D CHOOSE YOU ; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I'D FIND YOU AND I'D CHOOSE YOU ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dragon-King
Rhaegar Targaryen
The Dragon-King
Valar Dohaeris
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] C71Y
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Tumblr_o8mi3prV1D1uh1jtio8_250
Ft : Jason Isaacs
Multi-Compte : Liane Vance // Tyrion Lannister // Ellaria Sand // Lanna Cole
Messages : 1643
Date d'inscription : 27/12/2017

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] EmptyVen 30 Aoû - 8:56

Re-bienvenue Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] 2414428499


The Dragon KingAll those who chose to stand against the Dragon, shall fall into Fire and Blood.

ACTUELLEMENT EN RALENTISSEMENT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty
MessageSujet: Re: Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]   Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dance is a way of life, dance is the rhythm of life [Sydän]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Life in UCLA
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Prime Of Life ←
» Itchi
» Sounds of Life [Mathilde] -TERMINÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: And now my watch begins :: You win or you die :: Présentations validées :: Dorne-
Sauter vers: