RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Correspondance privée 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 Correspondance privée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
and the rose blooms once more
Margaery Targaryen
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris
Correspondance privée C71t
Correspondance privée Tumblr_nrn4tyV0m31slec19o6_250
Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Arys Manning & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy & Robar Royce
Messages : 945
Date d'inscription : 19/09/2017

Correspondance privée Empty
MessageSujet: Correspondance privée   Correspondance privée EmptyJeu 6 Juin - 10:39

Correspondance privée

A Lestival, an 302, lune 6 semaine 1,
à destination de sa Majesté, @Rhaegar Targaryen,
Roi des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes,
Seigneur des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume.


Votre gracieuse Majesté,

J'ose espérer que ce corbeau vous parviendra malgré les vents de l'hiver et les longues et froides nuits qu'il amène. Il me paraissait important de vous informer qu'ici, à Lestival, tout semble aller pour le mieux. J'aime à croire que vous ne verrez pas cette lettre comme l'une des très nombreuses missives reçues par votre Majesté de la part de ses bannerets mais bien comme le témoignage sincère de mon affection à votre personne. Nul n'a été si bon et présent que votre Altesse et je tenais personnellement à vous rappeler ma loyauté à votre égard.

Comme je vous en avez fais la promesse lors de notre dernière entrevue, je n'ai jamais oublier l'incompréhension qui avait été la mienne lorsque notre prince a fait son annonce face à toute la noblesse de Westeros. Des mots ont été échangés, durs puis plus compréhensif et j'ose espérer qu'il pourra un jour vous confier les raisons de son geste, de ce choix sur lequel nous ne pouvions mettre de mot. Il ne m'appartient pas de dire de quoi il en retourne, et j'espère sincèrement que vous pourrez excuser cette omission de ma part. Je crois du plus profond de mon être que c'est à mon époux, votre fils, de partager avec vous ce qui l'a mené jusqu'à ce terrible choix. J'ignore si ce dernier était bon, s'il était pour le mieux, pour nous comme pour le Royaume mais désormais il ne me reste, comme choix, qu'à accepter et me tenir à ses côtés jusqu'au bout. J'ignore l'étendu de cette déception dont vous me parliez à Lestival. J'ignore si, un jour, vous serez capable de lui pardonner. Mais je sais que l'amour d'un parent est inconditionnel et je vous promets de toujours veiller sur lui comme sur l'enfant que je porte.

C'est d'ailleurs le sujet de cette lettre. Je vous avais promis, avant votre départ, de vous tenir informé mais avec l'arrivée de Tylan Cole et de sa famille, j'avoue avoir été quelques peu dépassée par les occupations. J'ai vu le mestre hier encore et celui ci se montre des plus optimiste quand à l'arrivée de l'enfant et à sa santé. Bien que j'ai la sensation de ressembler à une de ces énormes lanternes que l'on lache dans le ciel en été, j'ai la certitude que les malheurs que nous avons connu après l'épisode de la Peste Rouge ne se reproduiront pas. J'ai reçu récemment un corbeau m'informant de l'arrivée prochaine de Ma Dame Ma Mère ainsi que de ma très chère grand-mère, Lady Olenna, et mon frère, Ser Garlan, se montre plus que prêt à rejoindre Lestival si les choses ne se déroulent pas comme prévu. J'ignore si je dois être flattée, amusée ou agacée de tant d'attention. Après le départ de la Cour, j'avoue avoir regretté de ne point vous avoir suivit lorsque, cette nuit là, vous me proposiez de rentrer à Port-Réal avec le reste de votre Maisonnée. Cependant, après l'agitation qui entourait la venue de mon défunt premier-né, je crois que le calme de Lestival m'a été d'une grande aide pour mener à terme cette grossesse. Permettez moi, je vous prie, de vous adresser également mes plus sincères condoléances pour la perte dont votre fille, la princesse Rhaenys, a été victime. Il n'aurait pas été de bon ton que je m'adresse à elle directement: je sais combien cela peut être difficile, après pareil drame, d'observer le bonheur d'une femme enceinte. Je sais, néanmoins, qu'elle peut compter sur la gentillesse et la bienveillance de votre gracieuse Majesté tout comme j'ai pu compter sur vous lorsque l'Etranger s'est invité dans ma vie.

J'espère, très prochainement, vous faire part de la naissance d'un nouveau petit prince ou d'une petite princesse. Le premier petit-enfant de votre Majesté. Et je m'attèle déjà à songer à ce voyage, jusqu'à Port-Réal, afin de pouvoir officiellement vous présenter le sang de votre sang. J'espère que vous autoriserez notre venue à la cour, non seulement pour mon enfant et moi, mais également pour votre fils à qui il revient d'annoncer la naissance de ce bébé. J'espère que l'arrivée de ce nouveau dragon permettra de renouer les liens qui ont été mis à mal ces dernières lunes, et nous offrira l'occasion de resserrer les rangs de notre famille.

D'ici là, sachez que mes prières vous accompagne,
En tout lieu et en tout temps,

Votre dévouée servante,
Margaery, dame de la maison Targaryen,
Princesse des Sept Couronnes.
(c) AMIANTE



aergy (+) AND I'D CHOOSE YOU ; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I'D FIND YOU AND I'D CHOOSE YOU ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dragon-King
Rhaegar Targaryen
The Dragon-King
Valar Dohaeris
Correspondance privée C71Y
Correspondance privée Tumblr_o8mi3prV1D1uh1jtio8_250
Ft : Jason Isaacs
Multi-Compte : Liane Vance // Tyrion Lannister // Ellaria Sand // Lanna Cole
Messages : 1586
Date d'inscription : 27/12/2017

Correspondance privée Empty
MessageSujet: Re: Correspondance privée   Correspondance privée EmptyVen 21 Juin - 13:34

Rhaegar Targaryen ∞ Margaery Targaryen
Correspondance Privée
Port-Réal, le Donjon Rouge, An 302 - Lune 6 - Semaine 2

Chère Lady Margaery,

Voici une lettre qui est pour moi un vrai rafraîchissement parmi toutes mes autres obligations. N’ayez point d’inquiétude ; vous n’avez nul besoin de me réaffirmer votre loyauté à mon égard, même si ces derniers temps, je n’ai guère eu de vos nouvelles. Mon coeur et mon esprit savent qu’entre les murs de Lestival se trouvent des personnes dont la loyauté envers leur Roi n’est plus à prouver. Ceci est valable pour la maison Cole, pour vous et, oserais-je le penser, pour votre époux. Quoi qu’il en soit, je suis ravi d’avoir de vos nouvelles.

Votre honnêteté vous honore, Lady Margaery. Je crois donc comprendre que vous avez eu une discussion bien plus détaillée et poussée avec votre époux que celle que ce dernier eut envers le Roi son père et le reste des plus influents nobles de la cour durant son annonce fracassante à Lestival. Avez-vous vous-même provoqué cette discussion ma Lady ? Ou mon fils a-t-il enfin cru bon de s’en ouvrir totalement et de lui-même à quelqu’un ? Cela est un point important pour moi, car dans le premier cas, je penserais encore et toujours que mon fils se complait dans sa décision et garde ces incompréhensibles raisons pour lui. Mais dans l’autre, cela me prouverait qu’il est encore, quelque part au fond de lui, l’enfant et le jeune homme que j’ai toujours connu. Je ne vous en veux pas de garder le silence à ce sujet. J’en ferais de même à votre place. Si mon fils a encore quelque bravoure et courage en son cœur, cette démarche envers son père et sa sœur doit venir de sa part. Il ne peut en être autrement et tant que je n’aurais pas eu le fin mot de cette histoire, que ce soit de sa voix ou de sa main, je ne pourrais lui octroyer mon pardon. La déception que me causa Aegon ce jour-là, à Lestival, est assimilable à de la trahison à mes yeux. Donc pour l’heure, je partage votre pensée et ignore si moi aussi je serais capable de lui pardonner un jour.

Mais voilà que la suite de votre lettre a réussi à me faire sourire, un acte qui m’est devenu bien rare ces dernières Lunes. J’ai en mon esprit quelques souvenirs de votre précédente grossesse et je puis vous assurer ma Lady, que vous étiez resplendissante et gracieuse jusqu’au bout, y compris dans le deuil qui fut le vôtre et que je partageais avec vous. Les nouvelles que vous me donnez sont donc des plus optimistes. Je suis heureux de vous savoir si bien entourée car je crois déceler entre vos lignes et vos mots de la solitude ? Lestival s’est certes bien dépeuplé après le départ des invités et de la cour ; cependant, avec votre époux, vos dames de compagnie et la maison Cole, vous voilà bien entourée. Puis-je me permettre de vous demander de bien vouloir transmettre mes aimables salutations à votre mère, votre grand-mère et à Ser Garlan, si d’aventures vous veniez à le voir ? Votre famille est auprès de vous Lady Margaery mais votre autre famille, par alliance, l’est tout autant en pensée et je parle en mon nom en vous assurant cela.

Soyer remerciée également pour vos condoléances envers la perte de la Princesse Rhaenys. Cela n’a été un secret pour personne ici, aussi me dois-je de vous mettre au courant. Je n’ai pas été un soutien pour ma fille, loin de là. Pendant plusieurs semaines et Lunes, je lui ai sciemment tourné le dos et pour la Cour et ceux qui nous ont toujours cotoyé, ce fut une source de confusion et de rumeurs que le père et la fille ne se parlent plus. Mais il y a deux Lunes de cela, je ne saurais l’expliquer, mais mes pas m’ont porté jusqu’à ses appartements. Nous nous sommes expliqués et vous avez raison ; un parent éprouve pour son enfant un amour inconditionnel car je n’ai rien pu faire d’autre que la prendre dans mes bras et lui demander pardon. Peut-être donc serais-je capable d’un acte similaire envers Aegon…selon la discussion ou l’échange que nous aurons… La Princesse Rhaenys a beaucoup souffert il est vrai, mais soyez rassurée, elle est hors de danger à présent ; j’y veillerai personnellement et à jamais, jusqu’à mon dernier souffle.

Il me tarde de voir votre enfant, mon petit-fils ou ma petite-fille, et il me tarde de vous revoir vous. Je me suis habitué à la présence de la Rose devenue Dragonne depuis votre union avec le Prince Aegon. J’espère vous revoir bientôt et en bonne santé, vous et votre enfant. C’est là le plus important. Mon fils a le droit de vous accompagner. Je ne l’ai pas banni de la capitale ; pour l’heure il est seulement banni de mon cœur. Y’a-t-il bannissement plus cruel ?  

Prenez grand soin de vous, Lady Margaery. Mes meilleures et plus chaleureuses pensées et prières vous accompagnent et vous gardent.

Sa Majesté le Roi Rhaegar Targaryen, Premier du Nom
Roi des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes, Seigneur des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume.

code by Silver Lungs


The Dragon KingAll those who chose to stand against the Dragon, shall fall into Fire and Blood.

ACTUELLEMENT EN RALENTISSEMENT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
Margaery Targaryen
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris
Correspondance privée C71t
Correspondance privée Tumblr_nrn4tyV0m31slec19o6_250
Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Arys Manning & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy & Robar Royce
Messages : 945
Date d'inscription : 19/09/2017

Correspondance privée Empty
MessageSujet: Re: Correspondance privée   Correspondance privée EmptyJeu 4 Juil - 11:10

Correspondance privée

A Lestival, an 302, lune 6 semaine 3,
à destination de sa Majesté, @Rhaegar Targaryen,
Roi des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes,
Seigneur des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume.


Votre gracieuse Majesté,

Je suis heureuse de constater que votre Altesse se porte bien malgré l'hiver et les maux qu'il apporte. Je viens confirmer l'amitié qui existe entre vos dévoués enfants et les gens de la maison Cole: je regrette que Lady Melara et la Dame sa mère ait du partir si rapidement pour Noirport tant leurs conversations étaient rafraichissante en ces temps lourds. Car si le bébé semble bien se porter, je me vois à présent réduite au repos forcé afin d'assurer que la tragédie de mon précédent fils ne frappera pas mon enfant à naitre. Permettez que je vous assure de la bonne santé de l'enfant: le mestre à assurer que l'enfant était convenablement placé et que la naissance aurait lieu d'une semaine à l'autre.

Je suis heureuse d'apprendre que la santé de la Princesse Rhaenys n'est point en danger et je sais que vous serez une épaule compatissante dans le deuil qui est le sien. Il n'y a de pire perte que celle d'un enfant et j'en viens parfois à me demander quelles motivations étreignent l'Etranger pour qu'il rappelle à lui de si petits êtres, encore innocents et n'ayant jamais vu le monde. Bien que Lestival ne soit nullement notre demeure, je peux vous assurer que si la princesse désire trouver un havre de paix, nous serons plus qu'heureux de l'avoir auprès de nous. Je connais l'affection profonde de mon époux pour sa soeur et je sais qu'il n'hésiterait pas un instant à lui apporter le réconfort dont elle aurait besoin. De mon côté, je sais qu'elle a, à ses côtés, le meilleur père que Westeros peut avoir. Votre présence a été des plus appréciable lorsque ce même drame m'a touché avec mon premier enfant, et je ne doute pas que la Princesse vous pardonne de n'être aussi parfait que vous aimeriez l'être. Si l'amour d'un parent pour son enfant ne peut être quantifié, il en est de même pour celui d'un enfant envers son père ou sa mère. Mon père n'était pas, de son vivant, un homme des plus parfait, et en cela, ma grand-mère pourrait vous conter bien des reproches qu'elle a eut à lui faire tout comme je peux encore me souvenir des disputes et désaccord qui nous ont opposés. Mais jamais il ne cessera d'être l'homme qui a été mon père et jamais je ne cesserai de l'aimer. La princesse, votre fille, et moi avons nos divergences, mais je serais surprise si elle refusait votre présence à ses côtés.

Concernant votre fils, votre Majesté, j'espère de tout coeur que vous trouverez la compassion et le pardon dans votre coeur tout comme dans votre âme. Aegon n'est peut être point le prince parfait que j'imaginais: il reste un homme avec ses faiblesses et ses doutes, mais il aura besoin de vous pour le guider vers sa nouvelle voie, pour trouver sa place dans ce monde, maintenant qu'il s'est tant éloigné du Trône de Fer. Tout comme je vous l'ai dis ce fameux soir: j'aime mon mari, bien que je n'accepte pas sa décision, bien que je sois blessée de ne point avoir été mise dans la confidence. Mais il reste le Aegon que les dieux m'ont permis de rencontrer à Port-Réal lors de ma venue, il reste l'homme pour lequel je me languissais jusqu'à ce que les Sept nous offrent la possibilité de nous marier. Si lourde et choquante soit sa décision, il reste le Aegon que j'ai connu. Et j'espère sincèrement qu'il partagera avec vous, ce qui l'a taraudé durant le tournoi.


Je prie pour des jours meilleurs et un été salvateurs,
Mais aussi pour votre santé et votre gloire,


Votre dévouée servante,
Margaery, dame de la maison Targaryen,
Princesse des Sept Couronnes.
(c) AMIANTE



aergy (+) AND I'D CHOOSE YOU ; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I'D FIND YOU AND I'D CHOOSE YOU ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dragon-King
Rhaegar Targaryen
The Dragon-King
Valar Dohaeris
Correspondance privée C71Y
Correspondance privée Tumblr_o8mi3prV1D1uh1jtio8_250
Ft : Jason Isaacs
Multi-Compte : Liane Vance // Tyrion Lannister // Ellaria Sand // Lanna Cole
Messages : 1586
Date d'inscription : 27/12/2017

Correspondance privée Empty
MessageSujet: Re: Correspondance privée   Correspondance privée EmptyDim 28 Juil - 16:56

Correspondance Privée
Port-Réal, Le Donjon Rouge
An 302, Lune 7, Semaine 1

Très chère Lady Margaery,

veuillez pardonner l'aspect tardif de cette réponse. Je ne vous ai pas oublié, n'ayez crainte. Et comment le pourrais? Une personne aussi chère à mon coeur que vous l'êtes? Je suis heureux d'apprendre que vous vous entendez bien avec les Cole. Je ne connais guère l'épouse de Lord Tylan, mais à en juger par ce que je connais de Lady Melara, dont j'ai cru comprendre qu'elle ressemble en bien des points à Dame sa mère, je suis persuadé qu'elle doit être d'une rafraîchissante compagnie pour vous. Cependant, une jeune femme aussi sociable que vous l'êtes ne peut attirer que la sympathie, me tromperais-je ma Lady? J'ose espérer que vous suivez les conseils de votre Mestre au sujet de votre santé et de votre enfant, mais à en juger par vos mots, il semble que tout ce passe pour l'heure dans les meilleures conditions possibles, et cela me ravit et me rassure, ma chère Dame.

L'Etranger a toujours été, est et restera à jamais l'énigme des Sept. Les enfants sont des êtres si innocents qu'il faut être une divinté des plus terribles pour oser s'en prendre à eux. Je vous rejoins absolument dans cette pensée, Lady Margaery. Lorsque mes enfants virent le jour, je ne peux m'empêcher d'éprouver la peur de voir leur souffle s'arrêter soudain brutalement, pour une raison que seul l'Etranger peut connaître. Je prie les Sept et implore l'Etranger qu'il vous épargne cette fois la douleur liée à la perte d'un enfant. Vous êtes si bonne envers vos semblables; à votre tour de connaître le bonheur et l'amour que seul un enfant peut vous apporter et qui se trouve être si différent de tout, en ce monde. Vous verrez alors qu'effectivement, comme vous l'écrivez si justement, cet amour est inquantifiable. Il vous inondera et vous submergera tant que cela en deviendra parfois suffocant mais Dieux que cela est merveilleux. Ceux qui ne peuvent connaître le bonheur d'être parent de leur vivant mourront avec un grand vide dans leur coeur, mais je suis certain que cela ne sera pas votre cas.

Je ne peux dire que je connaissais bien le Seigneur votre père mais j'ai déjà pu constater qu'en effet, certaines personnes, homme ou femme, ont une façon bien à elle de démontrer leur amour envers leur enfant. Votre père devait sûrement vous aimer...à sa manière. Mais soyez certaine que votre beau-père, lui, saura palier ce manque d'amour que vous ayez pu avoir de la part de votre père. Vous êtes pour moi une fille, bien plus qu'elle belle-fille.Si seulement cela pouvait suffire à abattre le mur de divergences entre vous et mon soleil de Dorne qu'est la Princesse Rhaenys...Mais celle-ci est peut-être encore, à l'image du soleil, bien trop brûlante peut-être pour une Rose. Patience, ma Dame, et la Rose saura s'accomoder du Soleil. Pardonnez-moi si, malgré mon aide, cela devra toujours rester ainsi entre vous deux; je connais ma fille et croyez-moi, j'ai plus d'une fois moi-même connu malgré moi sa fougue si caractéristique du côté Martell de sa mère ! Cependant, mon sang coule dans ses veines et il me semble impossible de lui tourner le dos et de lui interdire mon amour sans en souffrir moi-même...Peut-être en est-il de même pour le Prince Aegon...Il m'est difficile d'en juger, à distance. Néanmoins, vos mots à son sujet ne peuvent me laisser indiférent.

J'ai toujours considéré mon fils comme celui qui apporterait enfin l'équilibre à la maison Targaryen ainsi qu'au Royaume. Sa vindicative décision met désormais un point final à ce second point, mais elle ne ferme pas la porte au premier. Mon fils a choisit de s'ouvrir à vous. Je n'attends de lui désormais qu'une dernière chose; qu'il s'ouvre à son père, ainsi qu'à sa soeur qui l'aime autant que son père. Ma patience a perdu de sa vigueur, avec le temps. Je vais tâcher de la retrouver afin de patienter jusqu'à votre délivrance pour pouvoir vous revoir, en pleine santé, pouvoir prendre dans mes bras mon petit-fils ou ma petite-fille et revoir mon fils qui, j'ose l'espérer, saura se montrer aussi ouvert avec le Roi son père qu'avec la Princesse son épouse. Serez-vous assez bonne pour le lui faire savoir, ma Lady?

Selon quand vous trouverez la force et le temps de me répondre, il est possible que la cour ait quitté le Donjon Rouge pour Goëville puis les Portes de la Lune. Il est temps que j'aille faire plus ample connaissance avec le jeune et nouveau Suzerain du Val. N'hésitez donc pas à adresser votre lettre aux Portes de la Lune. Autrement n'ayez crainte; mon courrier arrivant à Port-Réal m'est quoi qu'il en soit transmis, durant mon séjour dans le Val, où je m'y rends en compagnie de ma fille.

Que la Mère d'en-Haut vous garde, ma fille.

Avec toute mon affection,

Sa Majesté le Roi Rhaegar Targaryen, Premier du Nom,

Roi des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes, Seigneur des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume.
:copyright:️ 2981 12289 0


The Dragon KingAll those who chose to stand against the Dragon, shall fall into Fire and Blood.

ACTUELLEMENT EN RALENTISSEMENT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
Margaery Targaryen
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris
Correspondance privée C71t
Correspondance privée Tumblr_nrn4tyV0m31slec19o6_250
Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Arys Manning & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy & Robar Royce
Messages : 945
Date d'inscription : 19/09/2017

Correspondance privée Empty
MessageSujet: Re: Correspondance privée   Correspondance privée EmptyDim 28 Juil - 18:54

Correspondance privée

A Lestival, an 302, lune 7 semaine 3,
à destination de sa Majesté, @Rhaegar Targaryen,
Roi des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes,
Seigneur des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume.


Votre gracieuse Majesté,
Très cher Père,

C'est avec une grande joie que je reçois votre lettre. Loin de moi l'idée de vous reprocher quoi que ce soit: vous êtes le Roi et j'imagine qu'un Roi a bien d'autre chose à faire que de s'occuper des affaires du commun. Il va s'en dire que l'intérêt que vous me portez m'honore et me laisse être votre humble servante.

Vos mots m'ont énormément touché et c'est une joie sans limite que de vous savoir mon Père. C'est d'ailleurs, pour une merveilleuse nouvelle que je vous écris si tardivement, les derniers jours ayant été éprouvant. C'est un honneur pour moi que de vous annoncer la naissance de votre petit-fils. J'ignore si le corbeau de mon époux arrivera avant le mien, mais il me tenait à coeur de vous assurer de la naissance d'un garçon en bonne santé. Aegon et moi avons décidé de le nommer Aemon, en l'honneur de son arrière grand-oncle, un homme d'honneur et de serment qui demeure aujourd'hui au Mur et protège le monde civilisé. Nous voulions aussi, pour lui, une vie qui serait contée de tous comme ce fut le cas d'Aemon le chevalier-dragon et, aux dires du mestre qui s'assure de sa bonne santé, c'est un petit garçon très vigoureux. Je vous passerai les détails de femme concernant sa naissance mais je puis vous assurer qu'il rendra votre Majesté, fier en tout point de cette descendance aux traits rappelant ceux de l'Antique Valyria. Les quelques mèches qui parsèment son crâne rappelle des fils d'argents et, lorsqu'il ne dort pas, on peut entrapercevoir ses yeux mauves. Il est inutile, je crois, de vous dire combien j'en suis éprise et combien il m'est important qu'il reçoive votre bénédiction et votre protection.

J'espère que mon fils permettra de rappeler au vôtre combien le rôle de père est difficile mais aussi combien l'amour d'une famille est fort. Je ne doute pas qu'il revienne auprès de vous, repentant et désireux d'expliquer son geste, maintenant les esprits apaisés. Néanmoins, jusque là, je demeure à votre service pour ramener Aegon dans la voie de la réconciliation. Quand à la princesse Rhaenys, j'espère que devenir tante lui offrira autant de joie que mes frères m'en ont offert au fil des dernières années avec la naissance d'un magique bouquets de petites roses.Même si aujourd'hui je sais que pour Aemon, je pourrais mourir, l'amour que je porte à mes neveux, que cela soit Mina, Loras, Mattis ou leurs cousins de Castral Roc, Tywell et Tybolt, Loren. J'espère que ma chère soeur au sang de dragon comprendra pourquoi, je tenais tant à ce que nous nous entendions. Après la mort de mon très cher Loras, ses fils sont tout ce qu'il reste de lui et même si je n'ai jamais été une grande intime de Lady Cersei, en tant que tante je me sens chargée d'un devoir qui, si elle en appelait à moi, me ferait prendre la Route de l'Or sur le champ. Je prie pour que cela se réalise, je prie pour que demain, nous retrouvions l'unité qui était celle de nos maisons lorsque, dans le grand septuaire, j'ai eu la chance d'épouser l'homme que j'aimais, votre fils.

Si votre Majesté le permet, nous aimerions, mon époux et moi, avoir l'autorisation de revenir à la cour pour vous présenter votre premier petit-enfant lorsque vous rentrerez de votre voyage au Val. J'imagine que cela serait un grand jour que de pouvoir le baptiser dans la lumière des Sept auprès des siens et de sa noble maison.

D'ici là, mes prières sont vôtres,

Votre dévouée servante,
Margaery, dame de la maison Targaryen,
Princesse des Sept Couronnes.
(c) AMIANTE



aergy (+) AND I'D CHOOSE YOU ; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I'D FIND YOU AND I'D CHOOSE YOU ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dragon-King
Rhaegar Targaryen
The Dragon-King
Valar Dohaeris
Correspondance privée C71Y
Correspondance privée Tumblr_o8mi3prV1D1uh1jtio8_250
Ft : Jason Isaacs
Multi-Compte : Liane Vance // Tyrion Lannister // Ellaria Sand // Lanna Cole
Messages : 1586
Date d'inscription : 27/12/2017

Correspondance privée Empty
MessageSujet: Re: Correspondance privée   Correspondance privée EmptyLun 26 Aoû - 13:30

Correspondance Privée
Goëville, Val d’Arryn
An 302, Lune 8, Semaine 2

Ma chère fille,

Vos corbeaux, le vôtre et celui de votre époux, me sont parvenus à quelques jours d’intervalle. Il semblerait qu’ils aient eu quelque difficulté à trouver leur destinataire, en perpétuel mouvement. Quoi qu’il en soit, je ne peux vous décrire la joie qui m’a envahi en lisant vos deux lettres, surtout la vôtre. Il transparaît déjà dans chacun de vos mots et entre chacune de vos lignes, tout l’amour qu’une mère peut avoir pour son enfant. Vous avez été un réel plaisir à lire et je vous imagine aisément ébahie devant votre fils. Je suis heureux de le savoir portant les traits et caractéristiques représentatives de mon sang mais je ne me serais pas offusqué s’il avait porté ceux des Tyrell. L’essentiel est qu’il soit et reste en bonne santé et c’est ce que semble vous l’affirmer votre Mestre. Aemon Targaryen... Un bien beau prénom, plein de vigueur et de noblesse. Vous avez fait là un bel hommage pour ceux de ma maison l’ayant porté par le passé ou qui le porte encore par nul autre que le Mestre de la Garde de Nuit, Mestre Aemon. Lui en avez-vous fait part avec votre époux ? Je pense que pareille nouvelle ne peut que le combler d’honneur, même s’il se trouve bien loin des siens.

Vous voilà à présent condamner à vivre ce que tout parent vivra jusqu’à son dernier jour ; l’inquiétude constante envers son enfant. L’on est toujours rempli d’angoisse lorsqu’il s’agit des enfants, plus encore lorsqu’ils sont de votre sang, de votre chair. Vous vivrez de merveilleux instants à ses côtés. Regardez-le grandir, s’émerveiller des moindres découvertes, même les plus insignifiantes, faire ses premiers pas, prononcer ses premiers mots…Tout ce que je n’ai jamais pu voir de mes yeux avec mes deux premiers enfants. Vous et le Prince Aegon ne devez pas faire les mêmes erreurs que moi envers votre Aemon. Les Dieux me donnent une nouvelle chance avec Aerion, mais mes obligations de souverains me tiennent malgré tout à distance, comme par le passé.

Je ne saurais parler au nom de ma fille, mais je la pense elle aussi très heureuse pour son frère qu’elle aime beaucoup. Je sais que vos relations sont difficiles mais peut-être la venue d’Aemon parviendra-t-elle à vous rapprocher un tant soit peu ? Chérissez votre enfant ma Dame, chérissez vos neveux et nièces comme vous seule, une femme au coeur si bon et si aimant que le vôtre, savez le faire. Tous seront plus que comblés de vous avoir comme mère ou comme tante, tout comme je le suis de vous avoir comme fille.

C’est avec un grand plaisir que je vous recevrais à la cour dès mon retour, prévu pour la fin de la Lune 9 à Port-Réal, vous, mon fils et mon petit-fils. Je ne me réjouis plus que difficilement des joyeuses opportunités que peut m’offrir la vie, mais votre venue me met le coeur et l’esprit plein d’une allégresse que je n’avais plus ressenti depuis bien longtemps.

Que les Sept vous gardent et vous bénissent.

Avec toute mon affection,

Sa Majesté le Roi Rhaegar Targaryen, Premier du Nom,

Roi des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes, Seigneur des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume.
:copyright:️ 2981 12289 0


The Dragon KingAll those who chose to stand against the Dragon, shall fall into Fire and Blood.

ACTUELLEMENT EN RALENTISSEMENT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
Margaery Targaryen
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris
Correspondance privée C71t
Correspondance privée Tumblr_nrn4tyV0m31slec19o6_250
Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Arys Manning & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy & Robar Royce
Messages : 945
Date d'inscription : 19/09/2017

Correspondance privée Empty
MessageSujet: Re: Correspondance privée   Correspondance privée EmptyLun 2 Sep - 10:28

Correspondance privée

A Lestival, an 302, lune 8 semaine 4,
à destination de sa Majesté, @Rhaegar Targaryen,
Roi des Andals, de Rhoynar et des Premiers Hommes,
Seigneur des Sept Couronnes et Protecteur du Royaume.


Votre gracieuse Majesté,
Très cher Père,

C'est sans la moindre objectivité que je peux assurer de la beauté de mon fils. Sans doute avez-vous, vous même, connu cette joie et cette certitude que nul enfant ne pouvait être plus beau que le vôtre et, connaissant la beauté de la princesse Rhaenys, je ne doute point que pareille pensée ait effleuré votre esprit. Aemon est un enfant calme, il dort beaucoup et sourit volontiers à quiconque se penche sur son berceau. Il fait mon bonheur, et la fierté de son père qui semble trouver, en sa présence, une occupation bien plus intéressante que les affaires qui, jusque là, le retenait auprès du Seigneur Cole. Si les choses avaient été dites lorsque vous et votre cour aviez quitté Lestival, et que notre couple ne s'en portait que mieux, je puis vous assurez retrouver, en ce jour, l'homme qui a su conquérir mon coeur. Parfois, je le vois s'installer à une fenêtre, avec notre enfant, et lui conter quelques histoire de votre maisonnée. Cela contribue grandement à mon bonheur: pour la première fois depuis bien longtemps, depuis Gaemon sans doute, je vois mon époux apaisé et j'espère que mon fils saura être le lien réunissant tous les membres de sa famille. Je n'ai aucun doute quand au fait que vous trouverez votre fils changé depuis votre dernière rencontre et, suite à votre lettre, j'espère de tout coeur que vos souhaits se réaliseront. Ma dernière conversation avec votre fille n'a point été un délicieux échange, mais pour vous et pour l'avenir de ma famille, je m'engage à tenter une réconciliation avec la princesse. Il me plairait tant de savoir notre famille unie et je sais combien Aegon aime sa soeur. J'ose espérer que le nom que nous lui avons donné est symbole de présages heureux et, déjà, il semble apporter le bonheur autour de lui. Il me semble que mon époux à informer mestre Aemon de notre volonté que sa sagesse guide notre fils vers une destiné aussi brillante que la sienne mais n'ignore s'il a, à ce jour, reçut une réponse. Le Mur semble si loin de nous ...

Votre invitation à rejoindre la Cour me touche et c'est avec une infinie reconnaissance que nous acceptons cette dernière. Tant de choses se sont déroulé depuis notre absence, j'espère que nous saurons rattraper le temps perdu sans pour autant ennuyé votre Majesté dans ses affaires. Sans doute est-ce là l'occasion pour nous tous de faire amende honorable auprès de ceux qui nous avons offensé et de remercier les dieux pour leur clémence en leur maison. Mon frère, Ser Garlan, est arrivé à Lestival il y a quelques jours et nous accompagnera jusqu'à Port-Réal, assurant notre protection et la sécurité de notre fils, cependant, le temps n'épargne guère ma chère grand-mère qui, je pense, ne sera pas des nôtres et retournera, avec ma mère, à Hautjardin.

Je doute que de nouveaux corbeaux nous parviennent d'ici nos retrouvailles à Port-Réal,
Permettez, alors, que je prie pour votre gloire et votre bonne santé durant votre voyage.


Votre dévouée servante,
Margaery, dame de la maison Targaryen,
Princesse des Sept Couronnes.
(c) AMIANTE



aergy (+) AND I'D CHOOSE YOU ; IN A HUNDRED LIFETIMES, IN A HUNDRED WORLDS, IN ANY VERSION OF REALITY, I'D FIND YOU AND I'D CHOOSE YOU ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Correspondance privée Empty
MessageSujet: Re: Correspondance privée   Correspondance privée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondance privée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Propriété privée ? Foutaises ! [PV Llyod]
» Le combat de la plage (PV:Gryf(RP:Privé))
» La Terre contre le Feu [Privé Shading]
» Derek ♛ per inania regna {terminée}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: