RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici We Decide Our Fates [Andar&Maddy] 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 We Decide Our Fates [Andar&Maddy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roturière
Maddy
Roturière
Valar Dohaeris
We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_inline_p93z8pl7BS1ucuavm_250
Ft : Eleanor Tomlinson
Multi-Compte : Jo' / Harlon
Messages : 372
Date d'inscription : 25/06/2017

We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Empty
MessageSujet: We Decide Our Fates [Andar&Maddy]   We Decide Our Fates [Andar&Maddy] EmptyMer 5 Juin - 22:51

« Do not be afraid to live, do not regret your past, love your future, provoke your future, believe in yourself, believe in the best »

Andar & Maddy






Uuunnn. Quaaatttrrreee. Deuuuuxxxxx. Cinnnnqs. Troooiiiissss. Des voix chaleureuses résonnèrent dans la petite chaumière du village, un doux son un peu dysharmonieux à l'oreille, mais qui provoquait un sentiment de gaieté pour ceux qui savaient réellement écouter. Dès lors, un sourire éclatant se dessinait sur le visage de l'insulaire, elle appréciait cette mélodie qui se cognait contre les murs miteux, elle s'harmonisait parfaitement avec le crépitement du feu dans l'âtre et du vent qui s'immisçait insidieusement dans les lattes du bois. Tous les regards étaient rivés sur la femme à la chevelure flamboyante et suivaient avec rythme ses mouvements de main. Les voix s'élevèrent alors comme par vagues, ondulantes dans leurs souffles chauds et dont l'intensité était parfois hésitante devant le nombre de doigts levé. Ce petit groupe d'enfant faisait la fierté de leur tutrice, encore personne n'avait oublié leur leçon de la semaine précédente. Armée de patience, elle avait décidé de leur apprendre l'art des chiffres, mais sa première fois avait été laborieuse, tant les enfants n'arrivait pas à mettre de sens sur ses gestes et symboles.

Huiiiiiiit. Siiiiixxx. Neeeeuuuuffffff. Seeeeeppptt. Diiiiixxx. Ses doigts continuèrent ces chorégraphies et telle une marionnettiste, chaque mouvement provoquait un son. Tandis que leurs mots s'étiraient en longueur, leurs petits yeux fatigués scrutaient le visage de l'insulaire, en quête de ce hochement de tête qui validerait leurs réponses. Après moult discussion avec le mestre, Maddy avait décidé d'utiliser des éléments pratiques pour les aider à mettre du sens sur ces chiffres. Et une fois ne fut pas coutume, elle prit des crabes comme exemple. Un crabe dans un panier, c'était un seul doigt levé, associé aux mots un. Progressivement, les enfants avaient mémorisé sans de trop grandes difficultés. Une technique qu'elle avait aussi utilisée avec son groupe d'adulte. Chaque matin, la femme sans nom venait dans cette chaumière qu'elle avait aménagé avec soin et partageait ses connaissances. C'était un rôle qu'elle affectionnait et qui lui convenait bien plus qu'être domestique, car elle avait cette sensation d'utilité. Une réelle utilité.

Trrrdouuuuzzzeeee. Onnnzzzzeeee. Treeeiiiizzzeee. Et c'était tout ce qu'ils savaient, à son grand contentement, car il était difficile pour eux d'associer tout ses doigts, même avec cette lenteur extrême. Maddy se mit alors à sourire, dévoilant ses dents incroyablement blanche pour une fille sans nom. Les applaudissements se succédèrent aux douces voix enfantines, si fort que les villageois surent que la séance était terminée et que les enfants allaient bientôt ouvrir cette petite porte pour s'engouffrer dans le monde extérieur. Le vrai monde pour certain. Et bientôt, les autres villageois verraient leur tutrice, nourrit pas sa bonne action, s'attarder auprès d'eux, offrir les crabes, discuter de chose et d'autre, pour ensuite rejoindre le château. Ce matin, elle ne fit pas exception à ses propres rituels.

Quatorze, quinze, seize, dix-sept, dix-huit, dix-neuf, vingt, pensa-t-elle. Il leur était difficile de retenir ses chiffres, trop de z sûrement. Maddy resserra le châle qu'elle avait déposé sur ses épaules en réfléchissant à ce problème, le temps s'était adouci grâce au rayon du soleil qui perçait les nuages de sa chaleur, mais il n'était plus aussi doux qu'auparavant. L'hiver était là. Finalement, les Stark avaient toujours raison, jusqu'au moment où leur citation devenait obsolète, l'hiver ne vient plus, il est là ! L'insulaire était penseuse, fermant parfois les yeux sous le soleil clémant et humait l'odeur de l'iode qu'elle décelait dans l'air. L'insulaire avançait à grand pas et se décala sur sa droite en entendant une carriole derrière elle. Toujours dans ses pensées, elle ne remarqua qu'après quelques minutes qu'elle appartenait à son seigneur et se mit alors à sourire.




We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_pksi3xcZK31qhb6pqo4_400We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_op6gbp5gFL1rchkzlo1_400
And I was never sure whether you were the lighthouse or the storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chevalier aux Runes
Andar Royce
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris
We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_pno1psaTyh1w9vbfzo2_540
Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Botley - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 895
Date d'inscription : 29/07/2016

We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Empty
MessageSujet: Re: We Decide Our Fates [Andar&Maddy]   We Decide Our Fates [Andar&Maddy] EmptyVen 14 Juin - 10:26

« Do not be afraid to live, do not regret your past, love your future, provoke your future, believe in yourself, believe in the best »

Andar & Maddy






La mort semblait suivre ses pas. Il avait beau toujours vouloir oublier les fantômes du passé, il était toujours ramené en arrière. Après la mort du père de Lucas, suzerain du Conflans, il y avait eu aussi la mort de Robin. Cet enfant au sang de Tully n'était plus. Pour sur, il ne laissait pas à présager d'être un bon suzerain, mais ce n'était encore qu'un gamin qui aurait eu le temps de changer. Comme la vie pouvait t'apprendre à le faire. Malheureusement, l'étranger l'avait arraché à cette terre et Andar venait à maudir la personne qui avait eu l'idée d'y envoyer leur suzerain, le dernier Arryn, si près du danger. Une idée bien inconsciente, c'est tout ce qu'il pouvait dire. Bien sûr, leur nouveau suzerain ne pouvait que ravir sa grand-mère maternelle. Son protégé obtenait le titre tant convoité, emmenant un nouveau nom à la tête du Val. C'était la fin des Arryn, la fin d'une grande épopée. Finalement, les Royce avaient perdu leur couronne face à eux, mais ils étaient encore là alors que cette famille venait de disparaître. Un nouveau tournant pour le Val, un avenir incertain, comme a chaque fois qu'un nouveau seigneur venait à en prendre la tête.

Avant d'arrivée à Roche-aux runes, Andar avait tenu à raccompagner Anya à chêne-au-fer et par là même, occasion était venu à échanger avec Aliénor Vanbois. Il ne s'était pas non plus éternisé en ce lieu, voulant retrouver les siens. Face à tant de malheur, il était important de se retrouver en famille, mais surtout, il voulait savoir ce que sa femme avait à lui apprendre par rapport à leur terre, ainsi que les rapports de Robar sur la situation à Froideseaux.

Malgré son ancienne blessure, Andar se tenait sur son cheval. La douleur n'était plus, comme la gêne, il semblait s'être totalement remis. Une situation qu'il aimerait voir se répéter pour sa jeune soeur, dont, il n'avait eu que peu de nouvelles depuis son départ de Rougefort, hormis un éventuel départ vers d'autres lieux pour qu'elle se remette. Il avait toute confiance à Horton pour prendre soin de sa soeur, mais il ne pouvait s'empêcher de se faire du souci. Perdu dans ses pensées, il vint à s'arrêter quelques instants, à la vue de Roche-aux runes. Il était rentré, enfin. Soulagé, il fit repartir son cheval et traversa le grand pont pour atteindre la grande porte. Là, il était salué par son peuple et il répondit d'un hochement de tête, ce fut la vision d'une longue chevelure rousse qui le fit s'approcher davantage. 

- Je ne m'attendais pas que tu sois mon comité d'accueil.

Il était certain qu'elle ne se doutait pas qu'il allait revenir ce jour-là. Personne ne le savait non plus à Roche-aux-runes, voulant faire une surprise aux siens. Descendant de sa monture, son visage laissait entrevoir de la fatigue, tout comme son regard montrait les dernières épreuves de ses dernières lunes et pourtant, il vint à se laisser aller à sourire : 

- Nous avons tant à nous dire, accepte-tu la compagnie de ton ami à tes côtés ?

À sa demande, Maddy était venue retrouver Ysilla et elle était la meilleure personne pour lui fournir des nouvelles de sa jeune soeur.




The Royce House faces adversity together and has never, they will remember.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Maddy
Roturière
Valar Dohaeris
We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_inline_p93z8pl7BS1ucuavm_250
Ft : Eleanor Tomlinson
Multi-Compte : Jo' / Harlon
Messages : 372
Date d'inscription : 25/06/2017

We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Empty
MessageSujet: Re: We Decide Our Fates [Andar&Maddy]   We Decide Our Fates [Andar&Maddy] EmptyDim 14 Juil - 17:23

« Do not be afraid to live, do not regret your past, love your future, provoke your future, believe in yourself, believe in the best »

Andar & Maddy






Bien que son corps était déjà loin de cette petite maison qui lui servait de salle d'étude, son esprit était lui, coincé entre ses quatre murs. Machinalement, il se remémorait toutes les mains levées, ressassait chacune de ses recommandations et tentait désespérément de se rappeler le nom des élèves ayant le plus de difficulté. En réalité, toutes ses pensées étaient paralysées par cette matinée, elle était obmnibulé par ce projet qui lui tenait tellement à cœur. Et même lorsqu'elle entendit des chevaux passer à ses côtés, elle n'y fit pas réellement attention. Maddy réfléchissait davantage à ses prochains enseignements et à la façon d'aider aux mieux ses élèves, plutôt qu'à les regarder passer. 

Toutefois, il y eut une voix. Celle d'un homme qu'elle connaissait trop bien pour ne pas la reconnaître. Maddy, levant la tête, se laissa éblouir par les reflets ambrés du soleil, ne voyant que les rayons dissimulés le visage de l'inconnu pas si inconnu. 

- J'y étais bien obligé, personne d'autre ne voulait, dit-elle d'un ton qui se voulait détachée.

Elle fit apparaître ce sourire goguenard qui montrait toute l'étendue de cette boutade. Jamais elle n'aurait osé prononcer ses quelques mots s'ils avaient été entourés de d'autres personnes. En réalité, elle avait bien trop de respect pour lui pour le rabaisser de la sorte. Et de toute manière, jamais Andar n'aurait accepté de se laisser faire. Une plaisanterie qui fut bien prise, car il lui demanda s'il pouvait l'accompagner dans sa promenade. Une preuve que ce seigneur n'était pas comme les autres.

- Avec grand plaisir mon seigneur, prononça-t-elle avec cette chaleur qui l'a caractérisait tant.

Un grand sourire se dessina sur le visage ivoirien de l'insulaire, il rehaussait ses pommettes et faisait apparaître quelques rides près de ses yeux. Et dans une sorte de contemplation muette du Royce, Maddy prit conscience que sa présence lui avait manqué. Le château avait été extrêmement vide sans les fils de Yohn, mais à présent, ils étaient presque tous réunis. Il ne manquait plus qu'Ysila et tous seraient en sécurité, loin des Fer-nés, loin des empoisonneurs du Conflans, loin de tout danger. Il y avait eu trop d'évènements à mentionner et bien trop de question à poser, si bien que Maddy ne savait pas par où commencer. Mais c'était son instinct maternel qui avait prit le dessus.

- Comment se porte votre ami Lucas ? C'est une véritable tragédie... à un mariage qui plus est... Maddy laissa planer un léger silence, juste le temps de reprendre son souffle. Connaissez-vous les raisons de cet acte si... odieux ?

L'insulaire avait continué, inconsciemment, à marcher sur ce sentier qui l'a menait à la plage, oubliant la raison qui la poussait à aller là-bas. Le retour d'Andar avait tout occulté, elle ne pensait plus à ses élèves, ni à sa fille qui l'attendait sur le rivage du Val. Et si elle continuait sur cette lancée, il y aurait un autre sujet à aborder.   




We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_pksi3xcZK31qhb6pqo4_400We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_op6gbp5gFL1rchkzlo1_400
And I was never sure whether you were the lighthouse or the storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chevalier aux Runes
Andar Royce
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris
We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_pno1psaTyh1w9vbfzo2_540
Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Botley - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 895
Date d'inscription : 29/07/2016

We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Empty
MessageSujet: Re: We Decide Our Fates [Andar&Maddy]   We Decide Our Fates [Andar&Maddy] EmptyMer 31 Juil - 15:40

« Do not be afraid to live, do not regret your past, love your future, provoke your future, believe in yourself, believe in the best »

Andar & Maddy





Voir un sourire de Maddy dès son retour, était une chose revigorante. Elle avait toujours été là pour lui, même dans les moments les plus obscurs de sa vie. Pour rien au monde, il ne voudrait pas la voir changer, même si elle pouvait se montrer impertinente, elle était un membre à part entière du château de Roche-aux-runes. Une amie du couple de seigneurs. Oui, il n'ignorait qu'elle lui faisait des infidélités d'amitié avec sa propre femme, un fait dont le couple s'amusait souvent en intimité. Maddy n'était au final pas qu'une simple servante, ainsi que la fille de ce grand homme qu'était Sam Stone, mais un membre de la famille dans leur coeur. Alors, c'était la raison qui le poussa à retarder ses retrouvailles avec sa femme et ses enfants, voulant passer un peu de temps auprès de Maddy. Puis, aussi obtenir des nouvelles de sa jeune soeur. Lui proposant de faire une petite promenade, la rousse vint à répondre :

- Avec grand plaisir mon seigneur,

Tenant les rênes de sa monture, il se mit à suivre la jeune femme et réalisa qu'il se retrouvait tout de même assez isolé de par le chemin emprunter. Même ses chevaliers ne le suivaient plus, ils allaient se retrouver au château avant lui et surement qu'il recevrait une remarque de son épouse de ce fait, mais pour l'heure, il s'en fichait.

- Comment se porte votre ami Lucas ? C'est une véritable tragédie... à un mariage qui plus est...Connaissez-vous les raisons de cet acte si... odieux ?

Elle disait vrai un odieux événement. Il semblerait que ces dernières années, les suzerains périssaient les uns après les autres et aucun véritablement de mort naturelle, quoique pour l'ancien suzerain du bief, cela devait être naturel, il n'arrivait pas à s'en souvenir pour le coup. 

- Comme toutes personnes qui ont perdu un proche de façon inattendue. Les raisons premières seraient les rivalités entre ses deux familles, en tout cas, une rivalité bien présente dans l'esprit du fils bâtard du seigneur Bracken. Il doit y avoir un procès !

Il espérait que Lucas le tienne au courant et à la fois, il aurait sans doute autre chose en tête que de lui écrire. C'était même certains. L'information viendrait tout de même à circuler, il en avait la certitude, il s'agissait tout de même de l'empoisonnement du suzerain du Conflans. Brynden était à présent à la tête de cette région, et à son bras allait se tenir une dragonne. Certainement, la seule chose qui pourrait faire douter Andar, le sang des Nerbosc était liés à travers des enfants et pour eux, il espérait que celui des Nerbosc vinrent à faire fuir la folie de leurs veines. 

- Quand l'hiver se présente, la vie n'en devint que plus dangereuse ! 

Il appuya sur ce dernier mot. Le danger était partout, mais encore plus imminent avec le froid, comme si la peau glaciale que cela provoquait soufflait des envies meurtrières. Plongeant finalement son regard dans celui de Maddy, son regard se fit plus inquiet.

- Depuis quand es-tu rentré et comment se portait Ysilla à ton départ ?




The Royce House faces adversity together and has never, they will remember.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Maddy
Roturière
Valar Dohaeris
We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_inline_p93z8pl7BS1ucuavm_250
Ft : Eleanor Tomlinson
Multi-Compte : Jo' / Harlon
Messages : 372
Date d'inscription : 25/06/2017

We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Empty
MessageSujet: Re: We Decide Our Fates [Andar&Maddy]   We Decide Our Fates [Andar&Maddy] EmptyJeu 8 Aoû - 17:42

« Do not be afraid to live, do not regret your past, love your future, provoke your future, believe in yourself, believe in the best »

Andar & Maddy






Perdre un proche de façon aussi inattendue, les habitants de Roche-aux-runes en était tous rendu là. Si habitué à l'impensable, à l'absence d'un être aimé. Combien de personnes avaient-ils tous perdu ? Les Royce avaient subi tant de perte au fil des années. De mère, de père, d'enfant, ils n'en avaient plus. Même Maddy, qui ne partageait aucun sang avec cette lignée, comptait parmi les personnes ayant perdu un enfant. Seul Ysila semblait échappé à la malédiction qui paraissait s'abattre sur eux, les privant d'un de leur descendant. Il était dit que le temps réparerait toutes les souffrances, mais était-il possible de réellement guérir d'une blessure aussi béante ?

Plus elle écoutait le seigneur de ces vastes collines verdoyantes, plus elle s'imaginait perdre son père dans de telles circonstances. Comment une personne pouvait prendre une vie aussi facilement pour une rivalité ? Surtout durant un mariage ! En réalité, elle pouvait comprendre l'idée, mais pas l'acte en lui-même. N'avait-elle pas déjà pensé à pousser la dragonne dans les escaliers en prétextant un accident ? Ou même, mettre du poison dans sa soupe du soir ? Mais ce n'était que des fantasmes, jamais elle n'aurait eu assez de courage ou de lâcheté pour l'assassiner. Maddy était bien des choses, mais elle respectait bien trop la vie humaine pour en réduire une au néant.

- Allez-vous repartir dans le Conflans pour y assister ? Demanda-t-elle presque incrédule devant les raisons de ce meurtre.

Malgré elle, l'insulaire se questionnait sur les natures de cette rivalité, qu'est-ce-qui l'avait motivé ? Et pourquoi avait-il agi durant ce mariage ? N'avait-il pas d'autres occasions ? L'explication d'Andar ne lui suffisait pas. Est-ce que cela signifiait que ce jeune Bracken ne souhaitait pas voir s'il survivrait à l'hiver ? Il voulait réellement le tuer de ses mains et ne pas prendre le risque que le mauvais temps l'emporte. Toutefois, bien qu'elle ait voulu en discuter encore un peu plus, Andar plongea son regard azuré dans le sien et la questionna sur sa jeune sœur.

- Ysilla souffre terriblement, mais le mestre lui procure de bons soins. Il diminue sa peine avec du lait de pavot et elle est très bien entouré. Les Rougefort font tout ce qu'ils peuvent pour elle.

Maddy savait pertinemment ce qu'Andar pensait de ce médicament, mais c'était un mal nécessaire. La jeune mère ne pouvait pas souffrir de la sorte, ce n'était même pas envisageable. Lui avait décidé de prendre son mal en patience, mais sa sœur n'était pas comme lui, elle n'avait pas les mêmes vices.

- Mais je suis certaine qu'elle se remettra de cet accident, Ysilla est forte, affirma-t-elle avec un optimisme à toute épreuve.

Telle une mère, elle se voulait réconfortante et apaisante, mais une seule vision fit dérater son cœur. Elle avait oublié, prise toute entière dans ses retrouvailles, la domestique sans nom avait oublié qu'elle se rendait sur la plage pour y retrouver sa fille. Au loin, elle voyait sa nourrice, assise sur le sable froid et une petite fille blonde, emmitouflée dans une cape, jouer avec les grains qui s'envolaient près d'elle. L'insulaire avait pris une décision, celle de dire toute la vérité, mais cela ne voulait pas dire qu'elle y était réellement prête.

- Peut-être devriez-vous lui écrire ? Le mestre aurait sûrement d'autres nouvelles à vous transmettre.

Ils avançaient, encore et encore. Jusqu'au moment où elle ne pourrait plus faire demi-tour. Elle était prête à faire face à sa décision.




We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_pksi3xcZK31qhb6pqo4_400We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_op6gbp5gFL1rchkzlo1_400
And I was never sure whether you were the lighthouse or the storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le chevalier aux Runes
Andar Royce
Le chevalier aux Runes
Valar Dohaeris
We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_pno1psaTyh1w9vbfzo2_540
Ft : Tom Burke
Multi-Compte : Dacey Mormont - Leeven Botley - Azilys Serrett - Blurd Mervault
Messages : 895
Date d'inscription : 29/07/2016

We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Empty
MessageSujet: Re: We Decide Our Fates [Andar&Maddy]   We Decide Our Fates [Andar&Maddy] EmptyVen 13 Sep - 12:01

« Do not be afraid to live, do not regret your past, love your future, provoke your future, believe in yourself, believe in the best »

Andar & Maddy




Les rivalités pouvaient provoquer bien des dégâts, surtout quand elle existait depuis des centaines d'années. Royce et Grafton s'étaient retrouvé alliés que depuis son mariage avec Alys, et encore depuis la mort de son père, sa femme n'était pas encline à un tel lien de proximité avec son frère, mais pour sûr, ils n'étaient pas rivaux, non pas comme les Nerbosc et les Bracken. La cause première de l'animosité entre ses deux familles, il était bien incapable de le dire, est-ce que ces deux familles le savaient-ils eux-mêmes ? Rien n'était sur c'était simplement une éducation donner, celle de se méfier de l'autre famille. À la question, de Maddy, par rapport au procès qui prendrait place pour le fils bâtard du seigneur Bracken, il vint à répondre :

- Non, avec la mort du jeune Arryn, ma place est dans le Val !

Un changement à la tête du Val pouvait provoquer bien des tumultes, autant bons que mauvais. Andar se devait d'être prêt pour ce qui viendrait et surtout se tenir auprès des siens. Finalement, il vint à l'interroger sur sa jeune soeur, sachant que Maddy était venu à son chevet après son départ pour le Conflans.

- Ysilla souffre terriblement, mais le mestre lui procure de bons soins. Il diminue sa peine avec du lait de pavot et elle est très bien entouré. Les Rougefort font tout ce qu'ils peuvent pour elle. Mais je suis certaine qu'elle se remettra de cet accident

Andar, lui, n'en était pas certains, mais c'était son plus grand espoir. Sa soeur devait s'en remettre, mais pour ce faire, elle allait devoir prendre soin d'elle et écouter le mestre, comme il lui avait dit de le faire. Il était soulagé de savoir qu'elle prenait du lait de pavot, ceci serait diminué la douleur, mais aussi venir troubler son esprit, elle serait en paix. Pour dire vrai, lui n'était pas un adepte du lait de pavot, mais, pour sa soeur, il ne voulait que le meilleur et surtout savoir qu'elle ne souffrait pas. 

- Peut-être devriez-vous lui écrire ? Le mestre aurait sûrement d'autres nouvelles à vous transmettre.

Ayant continué à suivre Maddy, ils avaient fini par quitter le château, pour retrouver le petit chemin escarpé qui menait à la plage, au plus contrebas du château. Son cheval suivait bien la cadence, mais Andar gardait un oeil sur le chemin pour éviter que celui-ci se blesse.

- Je le ferai !

Dès qu'il retournerait derrière les murailles de Roche-aux-runes et surtout dans son château. Là, au loin son regard tomba sur une jeune femme et une petite fille. À cette distance, il ne percevait pas les traits du visage des deux personnes, mais il remarqua bien un changement chez Maddy.

- Tu les connais ?

Plus, il se rapprochait, plus il se demandait vers qui ils se dirigeaient jusqu'à entrevoir le visage de l'enfant. Andar ne se trouvait pas encore totalement près d'elle, mais même de là, il pouvait voir la ressemblance avec son propre fils Lucas. Il n'eut pas à chercher plus pour savoir qui était cette petite. Tous les éléments se rassemblaient dans son esprit, rien que par rapport au fait qu'il vint à se dire qu'elle devait avoir dans les âges d'Angus, donc non loin du mariage de Robar et du départ de Maddy pour l'île de la sorcière. Là, il porta un regard vers Maddy, demandant sans aucune autre précision :

- Quel est son nom ?





The Royce House faces adversity together and has never, they will remember.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Maddy
Roturière
Valar Dohaeris
We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_inline_p93z8pl7BS1ucuavm_250
Ft : Eleanor Tomlinson
Multi-Compte : Jo' / Harlon
Messages : 372
Date d'inscription : 25/06/2017

We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Empty
MessageSujet: Re: We Decide Our Fates [Andar&Maddy]   We Decide Our Fates [Andar&Maddy] EmptyLun 14 Oct - 13:39

« Do not be afraid to live, do not regret your past, love your future, provoke your future, believe in yourself, believe in the best »

Andar & Maddy






Cette question raisonnait au fond de ses entrailles, comme si elle venait de hurler dans une sombre caverne et que l'écho lui répondait. Tout son être réagissait à ces trois petits mots brûlants, il se raidit encore davantage face à ce regard inquisiteur, empêchant presque l'air d'entrer dans ses poumons. L'interrogation du maître des lieux était légitime, mais il glaçait le sang de la jeune femme, car alors, son secret imploserait. Jusque-là, elle maîtrisait son dévoilement, mais sur se sentier sinueux, elle ne contrôlait rien. L'insulaire ressentait ce froid qui s'insinuait dans ses os, la forçant à se courber l'échine, comme si cela allait la faire disparaître. La domestique sans nom regardait le sol, se laissant porter par ce silence reposant. Peut-être que si elle ne disait rien, qu'il s'abandonnait aux remous de l'océan, il passerait à autre chose, mais cet homme était un fin limier, il flairait quelques choses et il ne lâcherait rien. Il eut une autre question. Insidieuse. Aussi frigorifiante que la première, mais plus poignante. Parce qu'il avait compris.

Ses doigts s'entortillaient devant cette robe un peu poussiéreuse, elle avait l'impression de redevenir cette enfant qu'on recadrait. Mais cette fois, il n'y avait aucune échappatoire. Andar n'était pas l'autre enfant, il était celui qui posait les questions et qui attendait une réponse.

- Rosenn... Son nom c'est Rosenn, révéla-t-elle dans un souffle.

La fille du maître d'armes avait précautionneusement détaché chaque consonne, donnant un poids à ses paroles. Retardant peut-être les autres questions qui viendraient forcément. Car il était vrai, la ressemblance était flagrante. Son fils en était la copie conforme. Si semblable et pourtant si différent.

La fille du pirate se rapprochait, un peu fébrilement aux vu de son presque demi-tour lorsqu'elle vit le regard de l'homme se poser sur elle. Mais elle était restée sur cette trajectoire, recouvrant l'enfant de son châle un peu trop grand pour elle, réajustant son bonnet de laine de sa main valide. Et plus elle s'avançait, plus Maddy pouvait apercevoir le sourire de sa petite fille.

- Je ne savais pas que je portais un enfant lorsque je l'ai mise au monde, dit-elle tout simplement, en évitant tout soigneusement de le regarder. Elle n'aurait jamais dû vivre en réalité.

Un voile de tristesse recouvra sa voix. Rosenn avait survécu grâce au soin des sorcières de son île, sans elles, jamais elle n'aurait pu être sur cette plage à sourire à sa maman. Andar n'avait pas demandé, il restait juste dans ce silence, mais Maddy avait ressentit ce besoin de tout dire. Ce qu'elle avait vécu dans cette naissance non prévue et précipité.

- Cela arrive apparemment, des femmes ne savant pas qu'elles sont enceintes et mettent au monde un enfant sans même l'avoir sentie bouger dans sa chaire.

Un sourire mélancolique envahissait ses lèvres, tandis que la fille du pirate s'arrêta à quelques pas, déposant l'enfant sur le sable pour qu'elle puisse jouer et salua de la tête l'homme qu'elle ne connaissait pas.

- Ce sont les sorcières de mon île qui l'ont sauvé, sans elles, jamais elle n'aurait... Son regard, embué de quelques larmes se posèrent enfin sur Andar, elle était si fragile. C'était comme si qu'elle était arrivé trop vite. Trop tôt.

Bien sûr, elle avait toujours cette angoisse qui brûlait sa gorge, qu'allait-il lui dire ? Qu'elle serait sa réaction lorsqu'il apprendrait que Robar n'était pas encore au courant ? Que beaucoup connaissait déjà ce secret ? Mais il y avait aussi ce sentiment de libération et de facilité étonnante. Car alors, ce n'était pas à son seigneur qu'elle parlait, mais à son ami de toujours.

- Elle appartient au Roi Triton, murmura-t-elle à elle-même.

Les sorcières avaient dévoilé leurs magies, mais c'était le Roi Triton qui en était le socle et aux yeux de Maddy, sa fille était à lui, comme ses femmes qui l'avaient sauvés.




We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_pksi3xcZK31qhb6pqo4_400We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Tumblr_op6gbp5gFL1rchkzlo1_400
And I was never sure whether you were the lighthouse or the storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Empty
MessageSujet: Re: We Decide Our Fates [Andar&Maddy]   We Decide Our Fates [Andar&Maddy] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
We Decide Our Fates [Andar&Maddy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barack Obama: You decide
» Fanny Maurer ♥ Can we just for a night, let the stars decide where we belong ?
» Plein de Chagrin |- Andar
» Nathanaël Levinson ~ I can't decide, whether you should live or die...
» The talent will decide on the winner [PV Micah]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Le Val d'Arryn :: Roches-aux-runes-
Sauter vers: