RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici l'écuyer d'un temps - sacha 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 l'écuyer d'un temps - sacha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chevalier
Garlan Tyrell
Chevalier
Valar Dohaeris
l'écuyer d'un temps - sacha 1559856172-garl
Ft : Peter Mooney
Messages : 207
Date d'inscription : 25/05/2019

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha EmptyMer 29 Mai - 21:11


Cela faisait bien longtemps que Garlan n’avait pas aussi bien dormi. Avec le trajet pour aller au mariage, les festivités qui y avaient eues lieux et la route pour joindre Castral Roc, cela n’avait pas été de tout repos. Mais malgré les courbatures engendrées par une si longue période à cheval, la nuit avait été reposante. Cela aurait été mieux s’il ne s’était pas spontanément réveillé tôt, mais on ne pouvait guère chasser les habitudes. Ses yeux s’ouvrirent dans le clair-obscur du début de matinée, avec les nuits plus longues de l’hiver, il était dur de savoir l’heure exacte, mais le soleil n’était clairement pas entièrement levé, laissant les lieux teintés de noirs, gris et bleus. Leonette dormait encore et Mina était ailleurs dans le château, en nursery avec ses cousins. Garlan se leva doucement, s’étira et s’habilla en silence avant de sortir de la chambre. Il avait pu faire une toilette la veille pour évacuer la poussière du voyage et se sentait plus propre qu’il ne l’avait été durant toute une lune de trajet.
Il demanda poliment à un des serviteurs qu’il croisa dans les couloirs la direction des écuries, tout en lui indiquant de signaler à sa femme, dès son réveil, qu’il s’y trouvait, si jamais elle s’inquiétait de son absence.
Garlan avait remarqué un peu avant son arrivée à Castral Roc que sa jument boitait un peu, et il désirait s’en informer auprès du palefrenier avant de reprendre les activités diplomatiques qu’un Ser de son rang se devait d’appliquer en voyage dans la demeure d’une autre famille de prestance.

Une fois rassuré que sa monture pourrait reprendre la route d’ici une semaine, délai bien en delà de la longueur de leur séjour chez les lions, il était temps de se renseigner pour toute autre chose. « Où pourrais-je trouver Sacha ? » Garlan supposait qu’elle était connue, au moins par les personnes travaillant à l’écurie, étant donné que c’était là où elle était tout le temps fourré durant les quelques lunes passées en sa compagnie. Et cela ne manqua pas, on lui indiqua une porte de l’autre côté de la cour. Garlan remercia le palefrenier et s’y dirigea, frappant un petit coup. Il se demandait si elle avait beaucoup changé depuis la dernière fois qu’il l’avait vue. Peut-être ne désirait-elle pas le voir ?  Toutefois, Garlan devait l’avouer, il avait hâte de ces retrouvailles, son écuyer d’un temps l’avait suffisamment marqué et s’il n’avait pas réellement d’attentes sur ce qui allait se passer en la revoyant, cela piquait quand même sa curiosité et son envie.  



(Most have been forgotten. Most deserve to be forgotten. The heroes will always be remembered. The best. The best and the worst. And a few who were a bit of both. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
l'écuyer d'un temps - sacha Tumblr_p5c4xwbH1w1vhtjdso1_500
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark/ Celesse Froideseaux
Messages : 964
Date d'inscription : 27/09/2017

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: Re: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha EmptyMer 29 Mai - 21:59

Ser Garlan était ici… Il était ici… Autant dire que j’étais folle de joie… et en même temps je n’osais même pas aller le voir. J’étais morte de honte, il ne devait même pas vouloir me voir. Je lui avais écrit depuis le premier jour, et les quelque temps que j’avais passé avec lui avaient été merveilleux. Mais j’avais dû tellement le décevoir avec l’histoire de l’écuyer et du faux vol. Même si je n’avais rien fait. Mais je n’avais pas réussi à me défendre comme je le voulais et j’avais été chassé… Et si Ser Loras était partit c’était aussi ma faute, je n’avais pas réussi. Si bien que je me cachais et que je tentais comme je le pouvais de me faire oublier. Mais comme tous les matins, je me levais plus tôt que les autres pour aller prier et après… l’écurie.

Je me figeais devant le cheval de Ser Garlan… Avec un sourire j’entrepris de la panser et d’en prendre soin en lui parlant tout doucement. Voilà, toute propre. Je nettoyais mon matériel avant de m’occuper à Hélios avec soin. Je prenais grand soin de ma jument. Je lui parlais, lui racontais tous mes secrets au creux de l’oreille. Je savais que ça, Lady Cersei ne pourrait jamais les apprendre. Sauf… si elle parlait le cheval… Mais j’avais comme un doute sur le fait de parler le cheval. L’imaginer essayer de hennir me fit partir dans un fou rire et je dû me cramponner à Hélios pour ne pas tomber. J’entendis frapper à la porte et machinalement lancé un : « Entrez ».

Je tendis la main pour attraper une carotte et la casser en deux avant de la tendre à Hélios. Je me figeais en reconnaissant la silhouette. Je sentis toutes les couleurs quitter mon visage. Ser Garlan ? Hélios me poussa de la tête pour avoir sa carotte et je baissais la tête pour disparaître derrière ma jument. En même temps… il venait de m’entendre parler… AH ! Hélios me fila un coup de main, sans le vouloir, en tirant mon sac de pansage qui se renversa dans sa stalle. D’habitude je la grondais, mais là je me mis tout de suite à genoux pour tout récuperer et ne pas me faire voir. Je n’arrivais pas à aller le voir… j’avais trop honte. Pourvu qu’il ne m’ait pas vu ! Puis j’avais trop changé… Il ne me reconnaîtrait pas… Je finis par me redresser lentement en grondant à voix basse Hélios qui s’ébroua, je tournais toujours le dos à la porte de la stalle en priant qu’il ne soit pas juste derrière moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier
Garlan Tyrell
Chevalier
Valar Dohaeris
l'écuyer d'un temps - sacha 1559856172-garl
Ft : Peter Mooney
Messages : 207
Date d'inscription : 25/05/2019

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: Re: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha EmptyMer 29 Mai - 23:01


Il entendit d’abord sa voix, elle semblait plus âgée, plus mûre, mais c’était bel et bien la voix de Sacha. Il entra, tel qu’il lui avait été indiqué, alors même qu’un certain chaos semblait régner dans l’écurie. Il eut juste le temps de voir une ombre fort semblable la silhouette de Sacha disparaitre dans le box d’un cheval se trouvant là. Voilà qui était décontenançant. Et vu qu’elle ne se relevait pas et qu’il n’y avait aucun bruit de douleur, ce n’était probablement ni car elle avait besoin de ramasser quelque chose ni car elle venait de chuter. Elle se cachait donc. Pourquoi ? N’avait-elle pas envie de voir Garlan ? Leurs lettres étaient pourtant régulières et ne laissaient apparaître aucune animosité, de plus cela faisait un très très long moment qu’ils ne s’étaient pas vus. Garlan l’avait vue au loin quand il était venu pleurer Loras auprès de sa famille, mais il n’avait pas pris le temps de lui parler. Peut-être lui en voulait-elle pour cela, même près d’un an plus tard ? Quoi qu’il en soit, il devait avouer qu’elle lui avait fait un portrait fidèle de sa jument, qu’il reconnaissait en face de lui. Ainsi, il avait un bon moyen de lancer la conversation. Ou une conversation, du moins.

« Tu dois être Hélios ? Ta maîtresse m’a beaucoup écrit à ton propos. C’est un beau cadeau que Lady Lannister lui a fait. » Garlan flatta doucement l’encolure de la jument, évitant volontairement de regarder vers là où Sacha se cachait. « Tu sais que c’est moi qui lui ai appris à monter ? Je ne sais pas si les chevaux ont réellement un sens de l’humour, mais je pense que tu aurais bien ris en la voyant. » Personne n’échappait aux bleus en apprenant à monter à cheval, noble comme roturier, et Sacha, tout comme Garlan bien des années plus tôt, n’avait pas échappé à cette règle. « Et elle, t’as-t-elle parlé de moi ? Nous nous écrivons beaucoup, elle a d’ailleurs fait de grands progrès dans ce domaine, et j’aimerais la féliciter en personne, si elle désire bien me revoir. » Le cheval ne broncha pas, continuant à déguster sa carotte. Normal, c’était un cheval après tout. Garlan s’accouda à la porte de la stalle et regarda vers le bas, exactement où se trouvait son ancien écuyer. « Et toi, qu’en penses-tu Sacha ? »



(Most have been forgotten. Most deserve to be forgotten. The heroes will always be remembered. The best. The best and the worst. And a few who were a bit of both. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
l'écuyer d'un temps - sacha Tumblr_p5c4xwbH1w1vhtjdso1_500
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark/ Celesse Froideseaux
Messages : 964
Date d'inscription : 27/09/2017

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: Re: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha EmptyJeu 30 Mai - 9:25

Je restais assise à même la paille le dos contre la porte de la stalle à écouter les bruits de pas. IL ne fallait pas qu’il vienne ! J’entendis sa voix juste au-dessus de ma tête. Je me figeais, retenant mon souffle et mon sac de pansage contre moi. Il parlait à Hélios, je lui avais longuement décrit dans les lettres que nous avions échangées. Je fis une moue amusée et boudeuse en levant le regard vers lui sans bouger quand il évoqua mon apprentissage de l’équitation. Les premiers jours j’en avais eu mal aux fesses pendant une semaine. Et j’avais pris de jolies gamelles. Mais ça ne m’avait pas empêché de remonter et de progresser. Mais j’avais parfois fait des chutes ridicules. Parler de lui ? S’il savait… Je baissais les yeux. Je mourrais d’envie de lui parler, mais j’avais trop honte… Grillée. Je levais les yeux vers mon maître écarlate.

Je soutiens son regard avant de me redresser en regardant mes pieds, le bout de carotte toujours en main. Je lui souris en essayant de cacher mon émotion du mieux que je pouvais. Autant dire très mal. Mais je soutenais son regard. Il fallait bien que je lui parle… J’avalais ma salive.

« … Si Ser Garlan. Je voulais beaucoup vous revoir. »

Je mourrais d’envie de lui faire un câlin, de lui parler de Ser Ashter, de tout ce qu’il s’était passé, de m’excuser. Surtout de m’excuser. J’entrouvris la porte pour me faufiler hors de la stalle et je levais à nouveau les yeux vers ser Garlan. J’étais à nouveau la petite fille de douze ans qu’il avait recueillit pour en faire son écuyer. Je ne savais pas trop… Autant y aller directement non ? Je passais une main dans mes cheveux, m’étonnant de les trouver si courts avant de reprendre la parole.

« Ser Garlan… Je… je… Je suis désolée… J’osais pas aller vous voir… Parce que… parce que je vous dois des excuses…pour ce qu’il s’est passé au Conflans… et pour Ser Loras… J’aurais dû le retenir et… et … »

Les larmes montaient et je secouais la tête pour les chasser avant de m’incliner profondément devant lui.

« Je suis profondément désolé Ser Garlan ! »

J’aurais dû réussir à retenir Ser Loras, j’aurais dû insister, véritablement l’en empêcher… Faire je ne sais quoi pour le retenir à Hautjardin. Et pour le Conflans et la fausse accusation de vol, j’aurais dû en parler à Ser Garlan… Pas me taire. Je restais courbée devant lui sans oser le regarder ou e redresser. J’imaginais la tête de Lady Cersei si elle l’apprenait. Mais avec Ser Garlan, c’était spécial… Après tout, c’était grâce à lui que j’avais pus en arriver là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier
Garlan Tyrell
Chevalier
Valar Dohaeris
l'écuyer d'un temps - sacha 1559856172-garl
Ft : Peter Mooney
Messages : 207
Date d'inscription : 25/05/2019

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: Re: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha EmptyDim 2 Juin - 19:14


Enfin Sacha se présenta, et si Garlan n’avait jusqu’alors vu que son ombre ou l’avait aperçue de loin il y a déjà plus d’un an, il pouvait désormais constater à quel point elle avait changé. Il avait quitté une gamine de douze-treize ans, et il avait désormais devant lui une jeune femme. Les différences étaient flagrantes, mais il n’y avait pas de doutes possibles, c’était bien Sacha qui se tenait devant lui. Cette dernière s’affichait toutefois timide, ou embarrassée, et alors qu’elle s’écroulait en pardons, piégée dans une culpabilité qui n’avait pas lieu d’être, le Bieffois comprit pourquoi.

Garlan la redressa doucement et la prit dans ses bras. Cela aurait fait grimacer bien des gens, Olenna en premier par exemple, Cersei non loin derrière, mais elles n’étaient pas Garlan et pas présentes. Le Tyrell avait beau avoir une image mentale de sa grand-mère critiquant le moindre de ses faux pas dans un coin de la tête, cela ne signifiait pas qu’il écoutait toujours cette manifestation inconsciente. Après l’embrassade, il s’éloigna un peu, gardant une main sur l’épaule de Sacha et remontant son menton de l’autre, pour qu’elle le regarde, tandis qu’il plongeait ses yeux dans les siens. « Ce qui est arrivé avec Loras, ce n’est pas ta faute. Cela ne l’a jamais été. Il était assez grand pour faire ce choix, aussi idiot qu’il puisse être, et en assumer les conséquences sans que personnes d’autre ne soit à blâmer. » Garlan le pensait, avec un honnête teinté d’ironie, étant donné qu’il se blâmait comme Sacha pouvait le faire, de la mort de son petit frère. Les mots qu’il venait d’être prononcés était valables pour lui, mais il s’ignorait de ce sujet, se déclarant responsable. Il ne voulait toutefois pas mettre le poids de sa culpabilité dans la balance, étant donné qu’il s’agissait là de réduire ce qui pouvait peser sur le cœur de Sacha.

« Comme tu as changé ! Regarde-toi, toute adulte. Ceci-dit, je pensais peut-être te retrouver grimée en Lady, je suis heureux de voir que certaines choses ne changent pas. » Il était déjà dur pour une femme d’être dans les Sept Couronnes, malgré les avancées récentes, face au poids des hommes, alors être une femme se refusant aux normes démontrait une force de caractère qu’il savait présente chez Sacha, et il était fier d’elle sur ce point. « Continues-tu à t’entraîner ? Tu dois avoir progressé depuis la dernière fois que nous nous sommes vus ? » Il se doutait que les quelques temps passés avec son frère avait permis à Sacha de continuer son entrainement, mais il se questionnait sur les possibilités de ce dernier depuis qu’elle était à Castral Roc, entre les griffes uniques de Cersei. « Comment se passe ton séjour à l’Ouest ? » Il l’assaillait un peu de questions, mais les Sept lui étaient témoins, il était probablement aussi heureux qu’elle de la revoir.



(Most have been forgotten. Most deserve to be forgotten. The heroes will always be remembered. The best. The best and the worst. And a few who were a bit of both. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
l'écuyer d'un temps - sacha Tumblr_p5c4xwbH1w1vhtjdso1_500
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark/ Celesse Froideseaux
Messages : 964
Date d'inscription : 27/09/2017

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: Re: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha EmptyDim 2 Juin - 20:42

J’avais tellement peur de la réaction de Ser Garlan. Il était beaucoup de choses pour moi. Presque un père, il était celui qui m’avait sauvé de la rue et avec qui j’avais fait les premiers pas dans la noblesse et la chevalerie. C’était un homme plus qu’important pour ma vie. Tout comme Meliodas mais c’était encore différent. Je sentis un poids me quitter lorsqu’il me prit dans ses bras et je lui rendis son étreinte incapable de retenir mes larmes. Je posais ma tête contre son épaule en essayant de retenir au maximum mes émotions. Je baissais la tête en essuyant vite mes larmes et relevais la tête lorsqu’il me prit le menton. Je soutiens son regard en avalant ma salive. J’avais besoin qu’on me pardonne… j’avais besoin qu’on me dise que ce n’était pas ma faute… Je hochais la tête.

« D’accord. »

C’était tout ce que je pouvais dire. Je le laissais m’examiner sans aucune gène. Je ris lorsqu’il me compara à une dame. Oui, effectivement ! Avec ma chemise trop grande, déjà rapiécée, salie par les travaux à l’écurie, décoiffée… Je n’avais pas l’air d’une dame. Mais jamais je n’en avais l’air. Je restais un peu surprise de l’avalanche de questions, mais je souris et l’observais à mon tour. Il n’avait pas du tout changé lui en revanche.

« Je crois que Lady Cersei s’en arrache les cheveux de ne pas réussir à me transformer en Lady. Mais elle a quand même réussi à m’imposer les cheveux longs, je ne rêve qu’une chose les porter courts. Mais elle m’oblige aussi à porter des robes… Je suis affreusement ridicule. Oui, je m’entraîne toujours ! L’épée c’est bien la seule chose avec lequel j’ai pas trop de difficultés ! Je pense avoir un peu progressé, mais ça, c’est à vous de juger. »

Comment se passait mon séjour. Je restais silencieuse un instant en essayant de trouver mes mots. Est-ce que je pouvais lui parler de Ser Ashter ? Mmh… Oui. Mais pas tout de suite.

« Plutôt bien. C’est très différent du Conflans et du Bief… Mais on s’habitue bien, j’ai toujours autant surpris parce que je me bats, mais bon… Comme j’ai botté les fesses de pas mal d’écuyers… Ça aide à se faire respecter, puis comme je sers Lady Cersei… ça aide pas mal. J’ai pas eu d’autre problème comme à Corneillia. »

Je préférais taire mes escapades au service de lady Cersei dans les bas-fonds de Castral Roc ainsi que nos petits accrochages. Je repoussais gentiment Helios qui voulait attirer mon attention en tirant sur ma chemise.

« Et vous Ser ? Comment vont Mina et Lady Leonette ? Et la vie à Hautjardin ? »

Parce que ma vie ici… C’était pas très passionnant. Lui ça devait autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier
Garlan Tyrell
Chevalier
Valar Dohaeris
l'écuyer d'un temps - sacha 1559856172-garl
Ft : Peter Mooney
Messages : 207
Date d'inscription : 25/05/2019

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: Re: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha EmptyJeu 6 Juin - 0:20


Garlan eu un petit rire en écoutant Sacha répondre à toutes ses questions. Elle avait beau avoir l’air différente, elle n’avait pas changé, elle restait dans le souvenir qu’il se faisait d’elle, et Garlan était ravi que ses années forcées auprès d’un certain type de noblesse n’aient pas réussis à changer le fond de son cœur. Car ce dernier était bon et c’était peut-être le plus important. Quand elle mentionna les robes, il eut un autre rire, imaginant à la perfection Cersei essayer de faire de cette jeune femme une vraie Lady, et échouer. Cela lui apporta une petite satisfaction qu’il garderait pour lui. Elle évoqua en quelques mots sa vie à Castral Roc et Garlan fut rassuré de ce qu’il entendait. Il y avait eu un temps d’adaptation bien entendu, mais elle semblait s’être affirmée depuis Vieilles-Pierres, et pour le mieux.
« C’est bien, il faut donner des leçons à ceux qui se pensent meilleurs que d’autres sous des prétextes ridicules. S’ils en grandissent, ils feront de bons Chevaliers, si non, et bien ils ne sont pas faits pour l’être. » Beaucoup de jeunes nobles obtenaient ce titre avec une facilité déconcertante et n’avaient aucun mérite pour le porter. Garlan avait tenté de parer à cela, avec malheureusement trop peu de succès.

« Hautjardin se porte bien, les dernières années n’ont pas été faciles avec nous, mais on ne se débarrasse pas des Tyrell aussi facilement. » Il avait justement évoqué cet état de fait avec sa sœur, dans le corbeau qu’il lui avait envoyé hier.  « Tu es partie un peu avant la naissance, mais tu dois te souvenir que Lady Leonette et moi attendions un enfant ? Je suis maintenant père d’un fils qui me donne autant de joie que Mina. Cette dernière est avec nous, je suis sûr que cela lui fera plaisir, et à Leonette, de te revoir. » Cela lui fit penser qu’il devait des excuses à Sacha, pour un certain silence qu’il lui avait fait subir, un abandon, en sortes. « Je te demande pardon. J’aurais dû prendre le temps de venir te voir, de parler avec toi après mon retour de Vieilles-Pierres. Pendant presque trois lunes nous avons cohabiter sans nous voir, c’est entièrement de ma faute. J’aurais dû te reprendre à mes côtés à ce moment et je ne l’ai pas fait, je m’excuse.»


HRP: pardon c'est pas terrible l'écuyer d'un temps - sacha 3663664295



(Most have been forgotten. Most deserve to be forgotten. The heroes will always be remembered. The best. The best and the worst. And a few who were a bit of both. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
l'écuyer d'un temps - sacha Tumblr_p5c4xwbH1w1vhtjdso1_500
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark/ Celesse Froideseaux
Messages : 964
Date d'inscription : 27/09/2017

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: Re: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha EmptyJeu 6 Juin - 6:47

Visiblement ce que je racontais était comique. En même temps, me voir en robe l’était. Une fois sur deux je me prenais les pieds dedans… J’étais incapable d’être à l’aise en robe. Mais bon, ça je n’avais pas envie qu’il me voit me ridiculiser en portant une robe, c’était bien trop ridicule… Il fallait que je réussisse à convaincre lady Cersei de me laisser porter des chausses et de belles chemises pour les réceptions. Là… oui c’était beaucoup plus simple et agréable pour moi. Même si je ne me sentais bien que quand des habits trop grands, vieux et pas en bon état. Je souris à sa remarque avant de détourner le regarder en pensant aux mots de Ser Kevan.

« Et pour d’autres il est trop tard parce qu’ils ont ce titre et leurs idées trop arrêtées. Puis bon… je peux plus me faire passer pour un garçon maintenant. »

Ser Garlan aurait put me chasser lorsqu’il avait appris que j’étais une fille et qu’au début il pensait que j’étais un garçon. Pendant douze ans j’avais été un garçon pour tout le monde. Et même encore aujourd’hui… J’avais du mal à accepter la réalité… Pas que j’aurais aimé être un garçon, mais… Il fallait que j’apprenne à être une fille. Et ça… c’était très compliqué. Je hochais la tête avec tristesse quand il évoqua Hautjardin. J’aurais aimé y revenir, mais ça voulait aussi dire être loin de Ser Asther. Je souris quand il évoqua son fils. Mina et Leonette. Elles aussi je les avais évités… C’était compliqué pour moi. Je restais étonnée de sa remarque. Je ne réfléchis même pas et le serrais contre moi.

« Ser Garlan… C’est pas grave… Vraiment. Vous aviez d’autres soucis en tête… Puis Hautjardin est grand… Et vous aviez le droit de m’en vouloir pour mon renvoi de Corneillia tout ça… »

Je me rendis compte de ce que j’étais en train de faire et je rougis jusqu’à la racine des cheveux. Je lâchais le chevalier, écarlate.

« Je… Je… Je suis désolée ! C’était pas… très… polis… Je suis désolée… »

J’avais agi sans réfléchir. Heureusement que nous étions seuls dans l’écurie. Je repensais brièvement à la discussion avec Lady Cersei comme quoi je ne devais pas rester seule avec un homme… Bon… ça allait ! C’était Ser Garlan ! Il était comme un père pour moi et il avait deux enfants ! Il n’y avait aucun risque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier
Garlan Tyrell
Chevalier
Valar Dohaeris
l'écuyer d'un temps - sacha 1559856172-garl
Ft : Peter Mooney
Messages : 207
Date d'inscription : 25/05/2019

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: Re: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha EmptyVen 14 Juin - 19:31


Sacha avait bien compris la réalité des Chevaliers, celle-là même qui avait motivée Garlan à faire son ordre, et qui avait probablement causé sa fin. Beaucoup héritaient du titre comme d’une formalité, notamment des nobles qui ne suivaient l’entrainement guerrier que de la part de personnes liées à leur famille. Cela coupait une part de valeur dans le titre. Garlan venait de cet héritage bien entendu, comme une grande majorité des Tyrell, mais il espérait au moins incarner les valeurs du titre qu’il portait, ce qui n’était pas, ou plus, le cas de certains chevaliers qu’il pouvait nommer. De même, il ne pensait pas les femmes moins à même de représenter ces valeurs, d’où leur inclusion dans son aventure chevaleresque. Et ce n’était pas car cette dernière s’était achevée que Garlan avait changé d’opinion à ce sujet. Mais avant qu’il puisse penser plus sur le sujet, voilà que Sacha l’enlaçait en s’excusant événements passés. Il la laissa faire pendant une poignée de secondes avant de se séparer de son étreinte doucement et de poser une main sur son épaule.

« Je te propose que nous arrêtions de nous excuser, avant que cela ne prenne des proportions plus absurdes. »
Bien entendu ce n’était pas la faute de Sacha, ce qui s’était déroulé à Vieilles-Pierres, c’est Garlan qui aurait dû faire plus attention, avoir plus l’œil. Il se pensait observateur, mais manifestement pas assez. Une fois encore il pouvait sentir la présence de sa grand-mère dans ce constat, se soulageant une fois encore de sa non présence en ce moment. Garlan se débarrasserait-il un jour du fantôme d’Olenna ? Il pouvait encore l’entendre crier depuis le Bief qu’elle n’était pas morte.
Jetant un œil au dehors il remarqua que la journée s’éclairait un peu. Et il n’était pas descendu que pour sa jument et essayer de retrouver Sacha ; à cause du trajet et du mariage, Garlan avait manqué d’entrainement ces dernières lunes, et il voulait rattraper ce retard avant qu’il ne lui soit préjudiciable et que son corps ne lui en veuille trop. « Dis-moi, où est le terrain d’entrainement de ce château ? Peut-être peux-tu me montrer tes progrès à la même occasion ? » Il était curieux de voir sa progression, et s’il elle avait retenu quelques petites choses qu’il lui avait apprise.





(Most have been forgotten. Most deserve to be forgotten. The heroes will always be remembered. The best. The best and the worst. And a few who were a bit of both. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
l'écuyer d'un temps - sacha Tumblr_p5c4xwbH1w1vhtjdso1_500
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark/ Celesse Froideseaux
Messages : 964
Date d'inscription : 27/09/2017

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: Re: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha EmptySam 15 Juin - 9:10

Je ris à sa remarque sur nos excuses mutuelles et hochais la tête en souriant.

« Oui ! Sinon nous allons passer la journée à nous excuser. »

Et je n’avais pas réellement envie de passer ma journée à m’excuser. Même si j’en avais assez pour passer une semaine entière à m’excuse. Mais bon, je ne crois pas qu’il était là pour ça. Non, il devait avoir autre chose à faire. Un sourire, un peu plus malin, étira mes lèvres. Il voulait s’entraîner ? Très bien, Je caressais le chanfrein de ma jument avant de hocher la tête.

« Le terrain est pas trop mal… Agréable, tout ça. Je ne sais pas si je fais des progrès, nais je n’ai jamais arrêté de m’entraîner. »

Il savait que j’étais gauchère. Mais il ne savait pas que je maniais l’épée maintenant des deux mains sans aucun problème, ou presque. Quelques années d’entraînement et puis voilà ! Mais ça… il l’ignorait. C’était Méliodas ou Ser Ashter qui m’entraînait ou d’autres chevaliers ou d’écuyers tout ça. Et puis, les combats dans la rue, tout ça. Disons que j’avais plusieurs techniques et de manière de me battre différentes pour m’assurer d’être au maximum imprévisible. Je l’invitais à me suivre sur le terrain d’entraînement et attrapais deux épées mouchées. On allait éviter de sortir les épées aiguisées pour un simple entraînement. Je lui souris en lui tendant l’épée, gardant la mienne dans la main gauche. Pour l’instant je n’allais pas montrer ma carte maîtresse comme ça. J’avais très envie de le surprendre.

« C’est parti donc ? »

Je me mis en garde en faisant tourner l’épée entre mes doigts avec un petit sourire malin sur les lèvres. J’avais hâte de lui montrer ce que j’avais appris. J’étais sûre de ne pas réussir à ne battre, mais au moins de lui montrer que j’avais progressé et que j’aurais pu réussir à devenir le chevalier que j’aurais pu être grâce à lui et que je ne serais jamais parce que la religion des sept me l’interdisait. J’étais prête à me battre avec acharnement. Comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier
Garlan Tyrell
Chevalier
Valar Dohaeris
l'écuyer d'un temps - sacha 1559856172-garl
Ft : Peter Mooney
Messages : 207
Date d'inscription : 25/05/2019

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: Re: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha EmptyMer 24 Juil - 23:46


Au moins ils étaient d’accord sur ce sujet ; la foire à l’excuse était inutile, et ils n’allaient pas passer toutes leurs retrouvailles à se dire pardon. Fort heureusement, et sans surprise, son ancien écuyer accepta l’idée d’un entrainement, évoquant les progrès qu’elle avait fait. « Il faudra que tu me donnes le nom de tes instructeurs, si tu es devenue si forte que cela » lâcha-t-il en une petite pique gentille, flattant une dernière fois avant de partir dans les pas de Sacha. Il se souvenait encore des premières leçons qu’il lui avait inculquées, des difficultés de l’époque et comment elle avait réussi à passer outre. Elle avait une force mentale importante et un talent qui n’était pas à nier. Malheureusement sa condition de femme faisait que beaucoup passaient outre ce potentiel, le jugeant inexistant sans même le considérer. Aurait-il été pareil quand il l’avait rencontrée s’il avait su qu’elle n’était pas en réalité un garçon ? Probablement pas, étant donné qu’il avait déjà décider d’inclure les femmes dans son ordre, mais peut-être les choses auraient-elles été un peu différentes. Enfin, cela ne servait à rien d’y penser, on ne changerait pas le passer, autant profiter de ce qui se faisait à l’instant présent.

Le fait qu’elle était partante pour un entrainement n’était pas une surprise. Garlan la reconnaissait bien là. Il la suivit avec un sourire, tout en faisant bouger ses articulations afin de les échauffer. Il était encore engourdi du long trajet qu’il venait de faire, mais hors de questions qu’il laisse ça se mettre sur son chemin, et encore moins l’handicaper dans un combat d’entraînement contre Sacha. S’il n’allait pas tout donner dès le début, il ne comptait pour autant pas lui faire de cadeau, ce n’est pas comme cela qu’elle progresserait ni qu’il pourrait réellement évaluer son niveau actuel. Prenant l’épée qu’elle lui tendait, la remerciant avec un petit mouvement de tête, il fait des moulinets avec l’arme et alla se saisir de l’un des boucliers d’entrainement disposés au bord du terrain. Un sans distinction ou armoiries. Il n’allait quand même pas porter celles des Lannister, même pour quelques minutes d’entrainement, voyons. « Prête ? » répondit-il à sa question. Mais ce n’était pas réellement une réponse, ni même une autre question, car il n’attendit pas que Sacha ait l’opportunité de lui signaler si elle était vraiment prête ou non, et il attaqua en premier. Il se souvenait qu’elle était gauchère, il se mit donc de ce côté, pour limiter ses mouvements à l’épée, dans une frappe qui, s’il elle n’était pas si dure que cela à éviter, lui permettait de feinter aisément sur la droite tout en lui laissant de l’espace pour parer avec son bouclier.  



(Most have been forgotten. Most deserve to be forgotten. The heroes will always be remembered. The best. The best and the worst. And a few who were a bit of both. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
l'écuyer d'un temps - sacha Tumblr_p5c4xwbH1w1vhtjdso1_500
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark/ Celesse Froideseaux
Messages : 964
Date d'inscription : 27/09/2017

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: Re: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha EmptyJeu 25 Juil - 10:37

« Ser Loras, Ser Garlan, Méliodas Trant, Ser Ashter et d’autre dont je n’ai pas retenu le nom. »

Fis-je quand il me demanda le nom de mes instructeurs. Je soutiens son regard avant que le combat ne commence.

Il faudrait réellement que je garde mon atout secret, pas question de lui faire trop vite comprendre que je pouvais manipuler l’épée presque aussi bien de la main droite que de la main gauche. Ça c’était une « surprise » pour lui. Enfin, surprise, c’était une manière de parler. Je ne tenais rien d’autre que mon épée, Ser Garlan avait un bouclier, pas moi. Tout mon style de combat se basait sur l’esquive et l’agilité, malgré tous mes efforts, je manquais de force, si bien que je n’avais pas beaucoup de choix, les armures je pouvais les porter, mais pas aussi longtemps que les autres, je préférais véritablement mon armure de cuir. Au moins je conservais ma vitesse et mon agilité. Mais il avait pour l’instant une meilleure défense que moi. Et je ne doutais nullement qu’il ne fût absolument pas ralentit par son bouclier. Il était trop fort pour cela. Il ne fallait que de la concentration.

Il porta le premier coup, classique, il savait bien que j’étais gauchère et au vu de son attaque il allait me forcer à montrer mon côté plus faible. Très bien, il fallait absolument éviter que je ne frappe dans le bouclier, sinon je sentirais le choc dans tout mon bras. Première frappe facile, prévisible qui avait pour but de créer une ouverture. J’étais pas stupide, à force de m’entraîner avec d’autres écuyers, des chevaliers, Mel, Ashter, j’avais acquis certains réflexes et connaissances, chacun avait son propre style et je devais faire attention. Au lieu de partir à droite, pour ouvrir ma garde je préférais parer et partir à gauche. Je passais, tentais, mon épée par-derrière le bouclier pour l’attendre vers les côtes. Je refusais de lâcher. Les coups étaient précis entre nous deux, je serrais les dents en continuant d’affronter avec plus que de sérieux mon ancien maître. Je ne me donnerais pas à moins d’à fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier
Garlan Tyrell
Chevalier
Valar Dohaeris
l'écuyer d'un temps - sacha 1559856172-garl
Ft : Peter Mooney
Messages : 207
Date d'inscription : 25/05/2019

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: Re: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha EmptyMer 21 Aoû - 10:32

Sacha avait eu de bons instructeurs. Garlan, dans la liste, ne se jetait pas de fleurs, mais il avait conscience de ses capacités et n’était pas mécontent de se trouver dans une telle liste. Il pouvait même repérer les éléments dans sa posture qui venaient de lui ou de feu son frère. Son esprit s’éloigna presque à la pensée de celui-ci, mais le moment n’était pas à la nostalgie. Quand il s’agissait d’un combat, même si l’esprit et les émotions ne devaient disparaitre, sous peine de devenir une sorte de bête sans âme, ils se trouvaient plus contenus qu’en temps normal ; seul l’instinct, la mémoire physique d’années d’entrainement et une réflexion rapide sur la situation se trouvaient être réellement importants dans une telle situation. Cependant ce n’était pas un combat où blessure grave et mort pouvaient naitre, et même s’il y avait sérieusement, Garlan pouvait laisser un peu de tranquillité se poser et prendre assez de recul pour, par la suite, donner des conseils à son ancien écuyer pour s’améliorer. C’était aussi l’occasion de vérifier ses propres capacités ; on ne cessait jamais d’apprendre.

Sacha réagit correctement à son attaque. Correctement dans le sens qu’elle n’était pas tombée dans le panneau, et non qu’elle fît ce que Garlan avait tenté de déclencher. C’était bien, après tout c’était une parade plutôt simple, et avec les instructeurs qu’elle avait eus, elle n’aurait pas dû tomber dans le panneau, et elle ne l’avait pas fait. Elle semblait également avoir bonne conscience de ses faiblesses et n’attaqua pas le bouclier de front. Un bouclier d’entrainement était fait pour résister à de nombreux coups, mais il était souvent fait avec des matériaux et des techniques moins couteuses que ceux des chevaliers. Il s’en trouvait être plus lourd, un peu moins confortable au maniement et avec des défauts. Une fois ces derniers trouvés, il suffisait parfois d’un coup puissant et bien placé pour briser le bouclier. Cela fonctionnait aussi avec ceux de meilleure facture, mais était plus risqué. Dans ce cas on était mieux à laisser son bouclier à son adversaire qu’à se retrouver sans épée.

La jeune femme semblait quand même être embarrassée de cette protection supplémentaire que Garlan s’était accordée et tâcha de la retourner contre lui. Voyant la lame arriver, Garlan tourna légèrement son bras et son poignet, de manière à bloquer l’épée de Sacha dans son mouvement. Ce n’était pas une position qu’il pouvait garder longtemps (il n’était jamais conseillé de rester à telle proximité d’une épée) mais qui avait toutefois de nombreux avantages à cueillir rapidement. Le bras tendu de son adversaire offrait une grande diversité d’ouvertures. Garlan la frappa, du pommeau de son arme, s’étant rapproché d’un mouvement, dans l’épaule, de manière à la faire reculer, et lâcher sa propre épée s’il elle n’avait pas le poignet assez souple ou de force suffisante dans le bras.
Il avait pris une option qui lui ferait apprendre ; si cela avait été un combat où vie et mort s’affrontaient, Sacha n’aurait probablement pas eu cette chance. Ou un bras en moins, si ce n’était pas pire.




(Most have been forgotten. Most deserve to be forgotten. The heroes will always be remembered. The best. The best and the worst. And a few who were a bit of both. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
l'écuyer d'un temps - sacha Tumblr_p5c4xwbH1w1vhtjdso1_500
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark/ Celesse Froideseaux
Messages : 964
Date d'inscription : 27/09/2017

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: Re: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha EmptyMer 21 Aoû - 11:19

C’était étrange de combattre à nouveau Ser Garlan. Étrange, mais plus que plaisant. Cela m’avait manqué. Ser Garlan était un combattant d’exception, puissant, rapide, précis. C’était génial. Je sentis un grand sourire étirer mes lèvres. Ce n’était pas tant le combat que j’aimais, mais c’était également l’affronter et lui montrer à quel point j’avais progressé. Je voulais qu’il soit fier de moi, qu’il n’ait pas honte de mes progrès ou quoi. Je voulais, même si j’étais battu, qu’il me fasse un grand sourire et qu’il m’affirme que j’aurais pu devenir chevalier. Cela avait été un rêve que j’avais eu près de lui et que des putains d’écuyers avaient réduit en miette allègrement. Je restais ocalisé sur le combat.

Épée coincée ? Vraiment ? Je savais que je ne pouvais jamais miser sur ma force. Je relâchais ma poigne sur l’épée, me baissais, pivotais de l’autre côté, pivotant encore autour du Ser avant d’un coup sec, lui arracher l’épée à son étreinte avec un petit sourire. Oui, ce n’était clairement pas orthodoxe, mais l’important était le résultat, pas réellement les méthodes. Je ne lâcherais rien je profitais de ma position, particulièrement sur son flanc, presque dans son dos, pour frapper vers son dos. Je pivotais à nouveau pour me mettre face à lui, prête à parer et esquiver. C’était tellement grisant de lui montrer ce que je savais faire. J’enchaînais plusieurs frappes rapides en changeant en permanence d’angle pour l’obliger à bouger et se fatiguer. C’était aussi ça le combat, un combat d’endurance. Et j’avais travaillé dur pour réussir et battre toujours plus d’écuyers pour m’assurer que plus personne n’oserait jamais me toucher sans mon autorisation. Je voulais montrer que j’étais forte, que je n’avais peur de personne… Que j’aurais pu être un bon chevalier si on avait accepté que les femmes soient chevalier. Mais ça c’était autre chose. Je continuais de sourire, mortellement concentrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

l'écuyer d'un temps - sacha Empty
MessageSujet: Re: l'écuyer d'un temps - sacha   l'écuyer d'un temps - sacha Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
l'écuyer d'un temps - sacha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D
» Le sablier du temps...
» Les chansons du muguet
» Il n'est points de secret que le temps ne révèle ( Aelycia )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Les terres de l'Ouest :: Castral Roc-
Sauter vers: