RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! La mésange de Petitesoeur 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici La mésange de Petitesoeur 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 La mésange de Petitesoeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dame
Talya Torrent
Dame
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur Tumblr_inline_o80hgr1Zsj1s82bt3_250
Ft : Caitlin Stasey
Messages : 24
Date d'inscription : 25/05/2019

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 17:43

Talya Torrent

L'ambition enivre plus que la gloire.




feat. Caitlin Stasey

Prénom Nom : Talya Torrent Date et lieu de naissance : An 282 - Petitesoeur Statut de sang : noble Statut social : Lady de Petitesoeur Situation maritale : célibataire Allégeance : Maison Sunderland, maison Hardyng Particularité : Possède une féline de bientôt 6 années, elle est rousse et blanche et la suit partout avec un comportement similaire à un canidé. Elle voyage toujours accompagnée de Symond et Lyonel, soldats qui l'escortent dans ses voyages et monte à cheval presque comme un homme plutôt que comme une dame. Possède une cicatrice sur l'épaule en forme de plume, d'où son surnom de mésange.

caractère

ambitieuse  douce séductrice stratège curieuse maladroite naïve opportuniste rancunière pragmatique


Code:
Caitlin Stasey [i]♕[/i] Talya Torrent

Votre personnage a-t-il confiance en la politique du Roi Rhaegar ?

200 mots minimum :“Les femmes sont faites pour converser des choses futiles, comme l’amour, pas pour la politique.” Voici la doctrine dans laquelle l’avait bercé son père durant les premières années de sa vie. A cela s’ajoute bien sûr le discours de nombreux maîtres à penser qui ne sont pas moins sexistes ou d’un ancien temps. Pourtant, depuis qu’elle s’est vu confier la fonction d’émissaire, la mésange y porte un intérêt bien plus fort qu’auparavant. Si, jadis, elle était plutôt intéressée par les belles tenues des dames lorsqu’elle parcourait le monde de l’ouest au bras de son père, elle prête maintenant une oreille toute attentive à tous les jeux de trônes et de pouvoir. Le passif de sa famille la forçant quelque peu dans cette inclinaison, ou plutôt les antécédents de son suzerain. Difficile de croire que les Sunderland avaient toujours su choisir le camp des perdants. Un don si nérfaste. Avait-elle une foi aveugle en Rhaegar ? Certainement pas, il était après tout le fils d'Aerys et surtout le frère de l'étrange reptile qu'était Viserys, mais elle portait un intérêt particulier à sa lignée et à ce qu’il adviendrait de ses héritiers. La folie engendre la folie, mais, qui sait, en diluant un peu la gangrène, peut-être finirait-elle par s’éteindre. La Torrent avait apprécié l'audace de sa fille, pour avoir donné aux femmes une place plus importante dans l'héritage. Bien qu'elle n'aspirait pas à usurper la place maudite de son frère, elle était heureuse de savoir que sa maison ne s'éteindrait pas s'il venait à périr. Mais aussi celle de son fils, pour avoir renoncé au trône alors qu'il lui était promis. Qui plus est, elle préférait la jouer fine et discrète quand à l’idée d’exprimer ne serait-ce qu’une idée à l’encontre de ce souverain, de peur qu’elle ne subisse pire châtiment que celui offert à ses aïeux. 

Quel a été l'impact du retour de la magie sur votre personnage ?

Curieuse est la mésange, insatiable est la soif de connaissance qui fait battre son coeur. Depuis aussi loin qu’on lui a appris à lire, et cette nécessité n’étant dû qu’au manque d’imageries dans les écrits des étagères de la demeure de Petitesoeur, Talya a toujours été fascinée par les légendes sur la magie du monde lointain. Plus jeune encore, elle se délectait des horribles histoires d’hommes aux visages changeant de ses servantes venues de l’est, des récits des chevaliers du nord sur les géants et les êtres qu’ils appelaient les Autres. Jamais elle ne s’était assoupie ou n’avait dérogeait à ces récits. Pourtant, jamais n’aurait-elle osé, une fois passé l’âge de la déraison, se confier sur cette étrange fascination qu’elle avait à l’égard de ces contes. Son éducation lui avait assez enseigné à se fondre dans le mutisme sur toutes les mauvaises passions que mettent les mauvais dieux dans les mains des vivants, et elle connaissait la rumeur selon laquelle les femmes semblaient y être bien plus sensibles - bien qu’elle n’y croyait guère.
Qu’elle ne fut pas sa surprise, alors que le bruit s’était mis à courir sur des femmes capables de faire naître feu et ombre, sur ce prince argenté capable de marcher à travers les flammes sans froncer le sourcil sous la douleur. Depuis, Lady Torrent ne cesse d’écouter toutes les histoires qui s’y rapporte, d’une oreille lointaine mais affamée de ragots. Pourtant, et ce parce qu’elle veut laisser toutes les chances de son côté d’obtenir un jour un bon mariage et de laver l’honneur de sa maisonnée, elle reste prudente et dissimule son appétence pour l’occulte aux yeux du monde.  


Derrière l'écran

Aimélizuky 22 ans Aussi fréquente que les réponses de RPs J'accepte le règlement et la mise en danger de mort de mon personnage


Venue sous les traits de Talya Baelish sur la première version, c’est avec plaisir que je reviens à nouveau parmi vous pour vous faire partager les aventures de l’intriguante Talya Torrent.
Maintenant âgée de 22 ans, j’en suis officiellement à plus de dix années de RP, et, même si j’ai eu besoin de quelques pauses pour retrouver mon amour initiale pour ce domaine, je suis de retour plus en forme que jamais ! Étudiante en psychologie - un jour, toujours- j'arpente toujours les rues de la ville de rose tant que celle-ci voudra bien de moi.  

DRACARYS, avatar par CRÉDIT?, icone par CRÉDIT?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Talya Torrent
Dame
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur Tumblr_inline_o80hgr1Zsj1s82bt3_250
Ft : Caitlin Stasey
Messages : 24
Date d'inscription : 25/05/2019

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 17:44

De vie à trépas, la lignée Torrent

Née en 282 et cadette des jumeaux Timéon et Tryston, elle grandit sur l'île de Petitesoeur, entre sourire et tragédies.






Une nouvelle vague venait de s’évaporer sur la plage qui dormait au loin, emportant avec lui le fracas des roulis de la Morsure. L’air, rendu fou par ce qui s’annonçait comme tempête, s’épanouissait maintenant à l’intérieur des pans de ma robe, salie et croûtée par le mélange d’herbe et de terre humide. J’emplissais mes poumons avec une difficulté palpable alors que, les yeux clos, j’échappais un maigre instant à la vue des nuages gris dévorant le bleu du ciel. N’aurait-il pourtant pas été plus raisonnable de poursuivre cette contemplation silencieuse ? Déjà, s’offrait à mes yeux, pour toute compensation, les épais voiles gris des habits des soeurs du silence, et, pour toute consolation de la vue des Galets, ceux dont les yeux éternellement ouverts sur leurs visages grisâtres. Puisse l’Etranger les accueillir dans leur nouvelle demeure, et leur offrir une renaissance de l’âme plus douce, en d’autres lieux. Je suffoquais, submergée par l’image de ces corps endormis à jamais, rendus hideux par cette maladie venue du lointain. Une larme d’enfant sur la joue boueuse, je peinais à échapper au cauchemar. Ces blocs de roche pour seul couchage, immense ultime demeure qui me séparerait d’eux. Comment pourrais-je les oublier ? Là où la mort n’avait su les épargner. Allait-ils m’oublier, eux ?
L’enfance n’était-elle pas censée être une période douce et illusoire, exempt de violence, d’hypocrisie et de souffrance ? Loin, à mille lieux des préoccupations et des maux d’adultes ? Les parents ne devaient-ils pas vivre jusqu’à la fin des temps ? Pour protéger leurs enfants de ces douleurs infinies ? Parvenir à leur offrir un avenir prometteur ?
Jusqu’ici, je n’avais jamais eu à me plaindre de ce que les Sept avaient offerts pour que je vienne au monde. Mon père, Alesandor Torrent, maladroit et aimant à sa façon, était un homme volage, à la hauteur de tous les autres sûrement, quant à ma mère, Elyanna Lynderly, une mère exemplaire, et ce de l’avis de tous autant que du mien. Son existence fut trop courte, moins courte pourtant que celle de mon frère Timéon, disparu quelques heures après elle. La Peste Grise, maladie d’Essos, avait frappé nos côtes par une cargaison dont les rats étaient pourris. J’eus toujours haï les rongeurs, plus encore maintenant. Peut-être avais-je autant d’appréhension à leur égard que je n’en avais à présent envers les dieux que j’avais pourtant tant prié de les épargner.

Mon esprit oscillait entre douleur et aigreur alors que le craquement d’une branche me forçait à ouvrir à nouveau les yeux. Etouffant un sursaut de peur, je tournais le regard vers le son avant de souffler, rassurée à présent : Tryston. Qu’étais-je pour me plaindre, lui qui avait perdu la moitié de son âme lorsque notre frère s’en était là ? Je ne pourrais jamais comprendre la douleur qui animait son coeur alors qu’il maintenait un sourire doux et aimant à mon égard. Il souffrait, pour père, pour le départ de mère, pour mes maux d’enfants, et lui là dedans ? S’oubliait-il ? L’instant de cette pensée, il s’était assis près de moi, sans un mot. Treize années et il avait presque les traits d’un homme. D’une main tremblante, il jetait avec hargne un rocher vers l’eau pour joindre Petitesoeur aux Galets. S’il avait eu le droit d’hurler, l’aurait-il fait ? Lui, maintenant nommé héritier, lui, aspirant chevalier. Moi, idiote enfant de huit années, j’insistais à pourfendre la plaie de son coeur.

“Où sont-ils ? Ces payens qui prient des dieux capables de ramener les hommes à la vie ? Où sont-ils, ces mêmes gens qui offrent des maladies à ceux qui prient les Sept ?”

La colère aurait pu me faire délirer, pourtant, je n’inventais rien, par les Sept je n’avais pas créé cette histoire. Me contentais-je simplement comme l’enfant que j’étais, de répéter les ragots de marins que j’avais entre entendus au port de Sortonne lors de notre ultime visite chez les Borell de Dolcesoeur. J’avais écouté cet homme, au visage fardé de cicatrices et aux yeux vairons, expliquer à son compagnon matelot des terres de l’ouest qu’il avait vu de ses yeux vus, un soldat mourir à Ashaï et se relever après avoir qu’un étrange prêtre du dieu rouge l’ai pris par la main.  Sorcellerie n’avais-je pu m’empêcher de penser, mais, si cela était vrai, pourquoi les gens de l’est gardaient-ils de tels dons pour eux-seuls ? Je pestais de rage en grattant une croûte invisible de terre sur le bas de ma robe - en réalité, je ne faisais que l’étaler plus encore.
Le rocher tombait des mains de mon aîné, une larme perlait sur sa joue alors qu’il soupirait :

“Qui es-tu pour accuser des gens innocents d’avoir pris la vie d’autres innocents ? L’Etranger les a appelé, portons leur souvenir et soyons de bons enfants, pour Père, pour le repos de Mère. Et pour… Timéon.”

Les enfants sont cruels, peut-être plus encore que les adultes. J’avais beau l’entendre souffrir à l’annonce même de son prénom, je n’en démordais et n’en démordrais pas, deux membres de ma famille, la chair de mon sang, étaient morts pour une maladie qui ne venait même pas de nos terres. En réalité, je trouvais simplement cela injuste.


DRACARYS, gif par CRÉDIT?


Voyage à Lestival

Inquiet quant à la survie de sa lignée, Alesandor Torrent décide de voyager constamment avec son unique fille, laissant à Timéon le soin de garder le fief familial.






“Si tu avais pu les voir Tryston, ces chevaliers en armures de plaques, leurs immenses lances voler au vent et se briser contre les boucliers, l’odeur du sable mélangé à celui du sang… Et toutes ces dames dans leurs belles robes, leurs coiffures parées de bijoux, les mains pincées d’épines de fleurs offertes par les chevaliers.”

Nous étions attablé depuis près d’une heure et je n’avais toujours pas touché à mon repas, probablement proche d’être froid. Ce n’était pas faute du nombre inquiétant de tentative infrustueuses de Père m’y contraindre depuis une vingtaine de minutes, mais chaque bouchée retombait dans l’assiette avant d’avoir atteint mes lèvres tellement j’avais de choses à raconter à mon aîné. Les histoires d’Harrenhall n’aurait su dépeindre cette expérience que je venais de vivre. Mon coeur battait encore la chamade alors que le trajet du retour avait pourtant duré et duré encore. Le continent n’était pas si grand sur les cartes que j’avais dû apprendre à maîtriser sur le bout des doigts. Mais, qu’importe, j’aurais passé dix lunes de plus à voyager pour avoir la chance de revivre à nouveau l’excitation et le plaisir qui m’eut animé pendant le tournoi de Lestival.
Tryston lui, n’en écoutait guère plus que ce qui concernait les noms des chevaliers, les exploits des joutes et encore se contentait-il de hocher la tête sans grand intérêt. J’eus toutes les peines du monde à comprendre les raisons qui poussaient mon frère à un enthousiaste si éloigné. Avec du recul, j’eus compris que j’aurais dû me taire. Lui n’avait pas eu la chance de nous suivre dans cette aventure. Il fallait un Torrent à Petitesoeur pour continuer de gérer le semblant de richesse et de pouvoir que nous avions l’impression d’avoir. Par les Sept, qu’il n’en était rien, que nous avions semblé si proches des roturiers dans l’Orage. Notre richesse d’âme n’avait rien à afficher là-bas. L’ombre d’un instant, j’eus ressenti les tréfonds de son âme en sondant son regard. C’était injuste, de l’avoir condamné une fois de plus à demeurer loin de son rêve le plus cher : jouter dans un tournoi d’une telle envergure. Le départ prématuré de Timéon n’avait pas fait qu’entacher son âme, il l’avait aussi privé de toute once de rêve. Alors que je voyageais avec père à chaque nouvel événement qui se déroulait par delà les sept couronnes, lui, était assis à cette même table, à écouter des hommes vieux comme le monde, à discuter de politique pour du vent, à enchaîner doléance sur doléeances vissé à cette chaise inconfortable que nous considérions enfants comme aussi majestueux que le trône de fer.
Oui, s’eut été injuste pour lui. Et le raclement de gorge qu’exprimait père à cet instant m’implorait de ne pas le blesser plus. Et, maintenant que ma pitance était belle et bien froide, je l’avalais avec difficulté alors que je laissais au Lord Torrent la joie de s’entretenir sur les divers événements passés en son absence, à discutailler de quelques dames qu’il envisageait pour souder une alliance avec une maisonnée plus argentée du Val, lui expliquant çà et là qu’une ultime fille un peu jeune et dont l’utilité restait à prouver dans sa maison nous serait quant à nous tout à fait délicieuse. J’exécrais ce genre de conversation, pour deux raisons diamétralement opposées : l’idée qu’on mène ce genre de discours marchand à mon égard, et l’inquiétante sensation qu’on ne porterait jamais de tel propos sur ma personne. J’étais en âge de me marier depuis déjà plusieurs lunes. J’avais saigné et je pouvais porter la vie en mon sein. Pourtant, il ne me semblait pas avoir vu de regard se porter sur moi, ni en ces lieux, ni à Lestival. Comme si j’avais été la plus transparente des ombres. Certes, bien peu de seigneurs s’étaient haté pour saluer mon père, mais j’espérais que ma jeunesse pousse au moins un roturier à m’offrir quelque rose ou fleur sauvage des champs.
Je grattais le rebord de mon assiette vidée à présent avant de prendre la coupe de jus de fruits et la porter à mes lèvres quand l’une des cuisinières entrait en pestant dans la salle, s’excusant du regard au seigneur mon père, tournant ses pupilles fauves à mon encontre alors qu’une petite ombre furtive passait la porte à toute vitesse pour se flanquer sous la chaise sur laquelle je siégeais.

“Par les sept enfers, ce démon m’a encore volé une volaille Lady Torrent. Je vous ai déjà dit que si elle recommençait je la chassais moi-même !”

D’une mimique amusée difficile à dissimuler à la dame rondelette aux cheveux broussailleux qui se tenait au bout de la table, je laissais ma main se faufiler sous l’assise tressée de la chaise. Un ronronnement se fit entendre sous cette dernière alors que je ne quittais pas l’assemblée du regard. Le museau de la féline frappait contre le plat de ma main. Meraxès, douce amie fidèle. Cette dame féline avait rejoint notre famille et ma vie depuis trois années maintenant. Ma peur grandissante de croiser des rongeurs était venue à bout de la phobie paranoïaque des germes dont souffrait mon père. Le chat était un animal propre, vif et fidèle, mais malheureusement caractériel et chapardeur à ses heures.

“Le voyage l’a affamé, voilà tout. Retirez ma part de volaille sur le repas que vous comptiez préparer et sa dette sera épongée.”

Pour un court instant, les hommes de la table eurent un sourire complice alors que je me pinçais les lèvres pour ne pas les suivre à rire. D’un raclement de gorge, mon père soupirait alors, reprenant contenance avant de tourner son regard vers moi :

“Il me semblait qu’il était de ta responsabilité de la nourrir, pas aux cuisines. N’était-ce pas ton excuse pour l’emmener constamment partout avec toi ? Retirez donc sa part de viande sur les deux prochains repas plutôt. Et trouvez lui quelques travaux de coutures à faire. Il doit bien subsister quelques vêtements à rapicier, non ?”

Tant pis. J’étais punie comme une enfant, mais mon amie ne serait pas chassée de la maisonnée. Personne n’en avait le droit, et aussi lourdes soient les menaces, elle ne menaient jamais nul part. Je me piquerais sûrement les mains à rattraper cette volaille perdue, mais peut-être repartirions nous assez tôt pour que je n’ai pas réellement l’obligation de me plier à cette corvée.

DRACARYS, gif par CRÉDIT?


L'émissaire et le dragon félin.

Devenue émissaire après que son père, le Lord Torrent soit tombé malade, Talya écume le continent de Westeros afin de représenter seule à présent, sa maisonnée du Val.






“Mon émissaire, mon unique fille, Talya,
Je sais que tu as fait route pour Corneilla, afin de représenter notre famille et offrir nos hommages dans l’union qui lie les familles Nerbosc et Stark, je prie les Sept pour que tu aies mené à bien ton entreprise et que de nouvelles amitiés se soient dévoilées au cours de l’événement.
Ce n’est pourtant pas l’objet du corbeau que je porte à tes yeux ce jour. Notre suzerain, Robin Arryn, s’en est allé rejoindre son père, notre regretté suzerain, auprès de l’Etranger. Sa vie lui a été volée lors d’un voyage diplomatique. A ce jour, Lord Hardyng est à la tête de notre belle région du Val. Je te demande, au nom de la maison Torrent, d’aller lui présenter les hommages et allégeances auxquels il a droit de par son rang.
Que la foi des sept t’accompagne dans ton voyage.
Alesandor Torrent.”


Étrange corbeau que voici venu à ma vue en cette matinée de l’an 302 après la conquête. Alors que la curiosité d’assister au procès du Rivers s’était faite plus forte que la raison, je me retrouvais à présent à devoir remonter en selle et rentrer dans les terres du Val. Être l’émissaire d’une maison, aussi petite et désargentée soit-elle, n’est pas de tout repos, peut-être plus encore lorsque l’honneur doit être sauf d’ailleurs. Avais-je à envier les escarres de mon frère, vissé sur son siège du lever au coucher du soleil, notre père bien aimé mais malade toussant et crachant ses glaires à son oreille ? Certainement pas. Je lui laissais le bon plaisir de gérer l’île qui nous avait vu naître, au diable l’héritage quand on a la liberté de vivre sur le continent tant que cela sert les intérêts de son seigneur - et tous les dieux puissent me pardonner, je n’étais point pressée de reprendre une bicoque pour rentrer aux Trois Soeurs maintenant, puissent-ils aussi bien me pardonner de trouver toujours une excuse pour voguer de par le monde.
Les directives de mon père étaient pourtant applicable dès réception de la missive. Ainsi, d’une main assurée, m’attelais-je déjà à répondre à sa requête par un corbeau qui lui indiquerait que son émissaire se trouverait déjà en route pour la demeure d'hiver du suzerain.

“Seigneur mon père,
J’atteste la bonne réception de votre corbeau. A la date où vous recevrez ce corbeau, je serais déjà en route pour la Porte de la Lune. Bien que les journées se fassent plus courtes qu’auparavant, m’empêchant, pour ma sûreté, de parcourir le vaste monde à la nuit tombée, j’estime pouvoir être à la demeure de notre suzerain dans moins d’une lune. Ne soyez pas inquiet si, d’aventure, vous ne receviez pas de nouvelles de ma part avant la fin de cette lune.
Votre dévouée fille et émissaire, Talya Torrent.”

Confiant à l’un des garçons de la roukerie la tâche de transmettre mon message par corbeau au seigneur mon père, je m’affairais à me préparer, à prévenir les écuries de préparer Raven, l’immense jument noire offerte par mon père afin de pouvoir parcourir Westeros. Ainsi, indiquais-je au garçon d’écurie de ne point oublier d’atteler la nacelle qui devait accueillir Meraxès pour le trajet. Ceci fait, je pliais le peu de bagages qui m’accompagnaient en tout lieu avant de faire mes adieux à l’hôte des lieux, payant pour son hospitalité et partageant un dernier repas en sa demeure. Je dînais léger, pour ne pas souffrir de haut le cœur durant le début de la chevauchée. Une portion de provision emportée, j’attachais la boucle du panier de fortune de la féline avant de l’entendre grogner, quelque peu contrariée à l’idée de devoir partir encore. Je n’étais pas étonnée, rien ne lui déplaisait plus que l’enfermement. Mais, parce qu’elle n’avait pas la fidélité ni le gabarit d’un chien, je n’avais d’autre choix que de la trimbaler en tous lieux de cette façon. Il est vrai qu’une fois arrivée à bon port, elle ne s’éloignait jamais trop loin, mais Raven et elle ne semblaient pas en bonne entente non plus, méfiance est mère de sûreté, non ?

“Nous ferons halte à la nuit tombée, petite furie. Le Val n’est pas si loin, râleuse.” alors que je flattais le tressage hasardeux du pourtant robuste panier.  Et la nuit tomberait bien plus vite que je ne pouvais l’imaginer.  

DRACARYS, gif par CRÉDIT?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritier
Tavish Cafferen
Héritier
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur C2yb
La mésange de Petitesoeur 1558772800-tumblr-me4u86q9s41qbkhhbo2-r1-250
Ft : Sam Claflin
Multi-Compte : Alana Greyjoy
Messages : 1012
Date d'inscription : 23/12/2018

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 17:45

Bienvenue officiellement sur Dracarys Smile Bon courage pour ta fiche Smile


Armes intactes Rêves brisés •
La vie, il l’avait remarqué, avait parfois un cruel sens de l’ironie. Autrefois, il devait se taire car il était un Storm. Aujourd’hui, il le devait parce qu’il était un héritier. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Sacha
Roturière
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur Octavia-the-100-tv-show-39063000-500-225
Ft : Marie Avgeropoulos
Multi-Compte : Boadicée Sand/ Edrick/ Arya Stark
Messages : 829
Date d'inscription : 27/09/2017

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 17:46

Elle est toute choue !!! Bienvenu à toi courage pour ta fiche <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dame
Daena Tyrell
Dame
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur C2ys
La mésange de Petitesoeur ScientificJoyousAmericanshorthair-max-1mb
Ft : rosie tupper
Multi-Compte : la cadette des chouettes, Shoren Mertyns
Messages : 165
Date d'inscription : 14/04/2019

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 17:46

bienvenue parmi nous, et bon courage pour ta fiche La mésange de Petitesoeur 1156090823


call it a curse
or just call me blessed
if you can't handle me at my worst, you ain't getting my best.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
Margaery Targaryen
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur C2yF
La mésange de Petitesoeur Tumblr_nrn4tyV0m31slec19o6_250
Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Arys Manning & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy
Messages : 781
Date d'inscription : 19/09/2017

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 18:01

Bienvenue Smile
Bon courage pour ta rédaction


margaery. I've had lots of time to think about how good I was at seeming good. All those stories I told myself about who I was and why I did the things I did. There were so many lies in those stories.. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Sansa Nerbosc
Dame
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur C2yb
La mésange de Petitesoeur Tumblr_ozpe2gywdY1wpacxeo5_250
Ft : Sophie Turner
Multi-Compte : Alyssa Vanbois
Messages : 1570
Date d'inscription : 01/09/2017

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 18:19

welcome à toi La mésange de Petitesoeur 3992757740

bon courage pour ta fiche La mésange de Petitesoeur 1411245795



❥ Sansa Stark
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur C2yZ
La mésange de Petitesoeur 16c26ZaJ_o
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 8803
Date d'inscription : 22/08/2015

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 18:21

Rebienvenue et bon courage pour ta fiche La mésange de Petitesoeur 2414428499
Est-ce que tu serais intéressée par un parrainage ? En attendant le guide du nouveau joueur est ton meilleur allié !



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Ellaria Sand
Bâtarde
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur C2yq
La mésange de Petitesoeur Tumblr_pnb45uKsCE1tsti4ko7_r1_250
Ft : Indira Varma
Multi-Compte : Rhaegar Targaryen // Liane Vance // Tyrion Lannister // Lanna Cole
Messages : 327
Date d'inscription : 13/08/2018

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 18:29

Bienvenue sur Dracarys et bon courage pour ta fiche La mésange de Petitesoeur 2414428499


The Sand Princess
I ask again, where does it end ? by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Talya Torrent
Dame
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur Tumblr_inline_o80hgr1Zsj1s82bt3_250
Ft : Caitlin Stasey
Messages : 24
Date d'inscription : 25/05/2019

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 18:44

Merci beaucoup à tout le monde !
Pourquoi pas pour le parrainage, sympathique ce nouveau système ! J'aime :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur C2yZ
La mésange de Petitesoeur 16c26ZaJ_o
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 8803
Date d'inscription : 22/08/2015

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 18:48

On va te trouver ça La mésange de Petitesoeur 2414428499



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Wayra Wyl
Dame
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur R92h
Ft : Saadet Aksoy
Multi-Compte : Lyra Mormont
Messages : 122
Date d'inscription : 05/03/2019

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 18:55

Bienvenue par ici ! La mésange de Petitesoeur 3643113164


the snake bitch
Blessed are those who hunger and thirst for righteousness for they shall be filled

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roturière
Cassandre
Roturière
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur C2y8
La mésange de Petitesoeur Tumblr_na0zh20hiD1qeijvdo1_250
Ft : Eva Green
Messages : 338
Date d'inscription : 16/04/2019

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 18:56

Bienvenue par ici !
En te souhaitant une rédaction inspirée La mésange de Petitesoeur 2462070376


I'm bleeding out +  Said if the last thing that I do Is to bring you down I'll bleed out for you So I bear my skin And I count my sins And I close my eyes And I take it in And I'm bleeding out... I'm bleeding out for you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame spoliée
Walda Lannister
Dame spoliée
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur Tumblr_pqpgapbM5i1s5bkp1o5_540
Ft : Tamzin Merchant
Multi-Compte : Hoster Nerbosc
Messages : 480
Date d'inscription : 11/03/2018

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 19:17

Bienvenue avec cet adorable minois !


'Cause you're my king and I'm your lion-heart.


trop heureuse d'avoir été élue:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver Princess
Daenerys Targaryen
Silver Princess
Valar Dohaeris
La mésange de Petitesoeur C2yA
La mésange de Petitesoeur Tumblr_prtbdl4bjz1svh4goo2_540
Ft : Emilia Clarke
Multi-Compte : Jyana et Ysilla
Messages : 919
Date d'inscription : 27/04/2017

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur EmptySam 25 Mai - 19:26

Re bienvenue La mésange de Petitesoeur 2414428499

Je te souhaite bon courage pour la rédaction de ta fiche La mésange de Petitesoeur 2414428499


(Daenerys is different, though. Sweet and gentle, yet she is still a dragon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

La mésange de Petitesoeur Empty
MessageSujet: Re: La mésange de Petitesoeur   La mésange de Petitesoeur Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La mésange de Petitesoeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La grange du malheur { Plume de Mésange }
» Azuriel | La galerie de la mésange
» Plume de Mésange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: And now my watch begins :: You win or you die :: Présentations validées :: Val d'Arryn-
Sauter vers: