RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de cette 23e MAJ sont à lire ici Petit oiseau ou louve? 3725701551
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Petit oiseau ou louve? 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Petit oiseau ou louve?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dame de Bel Accueil
Liane Vance
Dame de Bel Accueil
Valar Dohaeris
Petit oiseau ou louve? C71Y
Petit oiseau ou louve? Tumblr_pnwqfa8JJ41rhgbqpo6_250
Ft : Lana Parrilla
Multi-Compte : Rhaegar Targaryen // Tyrion Lannister // Ellaria Sand // Lanna Cole
Messages : 1112
Date d'inscription : 04/02/2018

Petit oiseau ou louve? Empty
MessageSujet: Petit oiseau ou louve?   Petit oiseau ou louve? EmptyVen 10 Mai - 12:15

Liane Vance & Sansa Nerbosc
Petit oiseau ou louve?
Je me trouvais dans la chambre qui nous avait été prêtée, à Desmond et à moi, affairée à donner des directives à deux de nos gardes qui composaient notre petite escorte. Derrière moi, la femme de chambre qui m’avait été attribuée pour mon séjour chez les Nerbosc était occupée à ranger mes robes et bijoux dans leurs coffres. Du coin de l’œil, j’observais ses moindres faits et gestes, tout particulièrement lorsqu’elle s’approchait trop du coffret où je gardais mon œuf de dragon.

Un corbeau pour vous, Lady Liane, de Bel Accueil, me dit l’un des gardes en me tendant ladite lettre.

Je la pris et les congédiais en leur disant que si tout était en ordre, nous serions prêts à partir pour nous en retourner vers Bel Accueil. Ils obtempérèrent d’un hochement de tête et quittèrent la chambre tandis que la jeune servante s’approchait de moi d’un air hésitant :

Ma Dame…Où…Où voulez-vous mettre ce…ce coffre ?

Mes yeux s’écarquillèrent en la voyant tenir le coffret…

Qui vous a dit d’y toucher ?! Donnez-moi ça, tout de suite, rétorquais-je de colère, lui arrachant le coffre des mains tout en tenant entre deux doigts la lettre qui m’était destinée.

Excusez-moi, Lady Liane, je ne voulais pas…voulut-elle s’excuser mais je la coupais d’un : Disparaissez, sec qu’elle ne se fit pas redire deux fois.

A nouveau seule dans ma chambre, je m’assis sur le rebord du lit, le coffre serré contre moi et tentais de calmer ma respiration et les battements de mon cœur. M’énerver, dans mon état, n’était pas la meilleur des choses à faire…Donc, après avoir soigneusement ranger le coffret dans celui qui contenait le reste de mes affaires dont j’avais encore besoin pour la toute fin de mon séjour à Corneilla, je pris place dans le fauteuil près de la fenêtre et décachetais la lettre pour la lire. Elle était de la main de Rhialta. Ma sœur me donnait des nouvelles de Bel Accueil, d’elle, d’Emphyria mais ce sont celles concernant ma fille et père qui m’émurent le plus. Diana avait fait ses premiers pas et arrivait depuis à marcher presque toute seule, même si les petites chutes étaient encore fréquentes. Emphyria marchait souvent près d’elle pour éviter qu’elle ne se fasse mal en tombant mais elle était pleine de vie et demandait souvent après « maman » et « papa ». Diana arrivait à prononcer quelques mots et je n’ai pas été là ni pour la voir marcher ni pour l’entendre m’appeler ainsi de sa petite voix d’enfant que je désirais entendre à nouveau plus que tout au monde. Ces nouvelles m’arrachèrent un sourire triste mêlé à quelques larmes, de joie ? Ou de tristesse ? Je n’aurais su le dire en cet instant…Quant à père, l’hiver semblait le fatiguer de plus en plus. Il ne sortait quasiment plus ou pour de très courtes promenades dans les jardins ou, si le temps était clément, sur nos terres. Je sentais, à travers les mots de ma sœur, qu’elle s’inquiétait pour lui et même à distance, je partageais son inquiétude. Je repliais la lettre et la mis de côté pour la faire lire à Desmond plus tard et ressentis soudain le besoin de prendre l’air. Je rappelais cette petite sotte qui avait daigné toucher à mon coffre secret pour qu’elle m’aide à m’habiller puis sortis en direction du petit septuaire mis à disposition des invités de Corneilla ne partageant pas le culte des Anciens Dieux de leurs hôtes. Mais au détour d’un couloir, je tombais soudain presque nez-à-nez avec une jeune fille facilement reconnaissable par la couleur de ses cheveux. Trop jeune pour être Catelyn Stark, sa fille aînée, Sansa, que j’avais très rapidement salué durant les festivités de son mariage à l’issue si tragique, avait sa beauté et, surtout, sa chevelure auburn.

Mes excuses Lady Sansa, dis-je en lui offrant une petite révérence. Je ne vous avais pas vu. Comment vous portez-vous ?

code by Silver Lungs


Destroyed Life
That's what true love is. It's sacrifice. It's giving up everything for the person you love. by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Sansa Nerbosc
Dame
Valar Dohaeris
Petit oiseau ou louve? C71a
Petit oiseau ou louve? Tumblr_plxymhwIIf1r0jhazo7_r1_400
Ft : Sophie Turner
Messages : 1642
Date d'inscription : 01/09/2017

Petit oiseau ou louve? Empty
MessageSujet: Re: Petit oiseau ou louve?   Petit oiseau ou louve? EmptyLun 3 Juin - 21:11


chapitre 1



Les jours comme les nuits défilent, ils ne se ressemblent pas. Non, l'obscurité est devenue mienne. Où est le soleil ? Il a disparu depuis que la mort a décidé de faucher un homme honnête. Mon beau-père n'est plus. Il est mort lors de mon mariage . Comment pourrais-je garder des bons souvenirs de ce jour alors qu'il est décédé sous mes yeux ? Je pense également à mes amies nordiennes ou au convoi … Ils se souviendront de ce mariage.  Que dire de plus sur ce triste jour ? Je ne sais point. Je souhaite qu'on puisse punir le criminel qui a osé tué lord Tytos. Oui, je désire que celui qui ait tué mon beau-père puisse connaître milles tourments. Pourquoi devrais-je être clémente pour l'assassin ? Je ne peux pas. Quand on décide d'ôter la vie d'une personne honorable, on ne mérite pas de connaître un châtiment gentillet. Non, la mort serait trop douce pour ce mécréant. La garde de nuit ? Pourquoi pas. Mais, en tout cas, le procès n'a pas encore eu lieu et j'ose espérer que le coupable soit puni . Est-ce réellement ce bâtard de Rivers et sa famille Bracken ? Je l'ignore. Je suis perdue.

Je soupire dans mes appartements. Je me laisse habiller par des servantes qui m'aident à m'habiller. Je décide d'opter pour une robe sombre et simple. Je ne souhaite pas utiliser des robes de mon trousseau d'épouse. Pourquoi faire ? Est-ce trop tôt de se vêtir de belles robes ? Peut-être. Je sais que la durée de deuil est de quelques jours mais je ne veux pas offenser ma belle-famille. Je pourrais porter ces robes un peu plus tard. Je pense à une de ses robes aux tons rougeâtres et noires où on a les armes des Nerbosc mais également des Stark et des Tully. Ce n'est pas le cas de toutes les robes. Certaines robes sont simples avec la couleur du bleu. Cette couleur est une de mes couleurs favorites. Mais, j'ai également des anciennes robes qu'on a modifiées. Je me souviens de mes anciens vêtements, je pouvais arborer la libellule ou le loup. Mais, je dois faire honneur à la famille d'Hoster. En revanche, pour me tenir chaud, les robes ont des fourrures rappelant les ailes des corneilles et non celles des loups. Je remercie mes servantes puis l'une d'elle me coiffe. Je me laisse coiffée en regardant mon reflet dans le miroir. Je tente de sourire mais je n'arrive pas.  

Je touche mon collier, celui-ci est un présent de mon frère Brandon. Une rose, une aiguille et des ailes. Les trois symboles de trois Stark. Arya, Bran et moi. Un trio différents … Le soleil, la lune et les étoiles. Je pense à ma sœur Arya. Que fait-elle en ce moment ? Est-ce qu'elle s'ennuie ? Jon m'a appris qu'elle est enfin sortie de sa maudite chambre. Puis, l'image de Jon s'impose à moi. Je n'étais pas gentille avec Jon, j'essaye de me rattraper mais ce n'est pas aisé … Je le fais pour Père. Il doit vouloir que la meute soit ensemble. Enfin, je présume.

Ensuite, je quitte mes appartements. Je suis accompagnée de ma louve et de Jeyne Poole. Nous déambulons dans les couloirs, j'ai besoin de prendre l'air frais. Il faut que je sorte. Je pourrais me rendre au jardin de la demeure des Nerbosc puis j'irais prier aux anciens dieux.  Je discute avec ma suivante, puis, mon regard se pose sur Lady Liane Vance. Un sourire s 'éclaire sur mon visage de porcelaine. La dame s'excuse puis fait une révérence. J’incline ma tête avec toujours un sourire. La jeune femme me demande si je vais bien. Je pourrais aller bien … Mon mariage aurait pu commencer autrement. Mais, à qui la faute ?

Sansa – Ce n'est rien Lady Liane dis-je d'une voix douce. J'essaye d'aller au mieux et vous ma Dame ? Comment se porte votre époux ?

Je pose mon regard sur Jeyne Poole puis sur ma louve. Lady reste auprès de moi, elle ne s'avance pas vers la dame de Bel Accueil.  Je respire. Peut-être que Lady Liane acceptera ma proposition ? Celle-ci est d'aller dans les jardins ou peut-être bavarder au coin du feu. Si le cœur lui en dit …

Sansa – Lady Liane, je m’apprêterais à me rendre au jardin, peut-être que vous pourriez vous joindre en nous ? Nous n'avons pas pu converser … Depuis. J'avale une salive. Depuis mes noces. Mais, si vous préférez, nous pourrions nous rendre dans un des salons ? Demande-je en ancrant mon regard bleuté dans celui de Lady Liane.

Je laisse le choix à la jeune mère. Je ne souhaite pas l'imposer mon choix. Cela me dérange pas de remettre à plus tard ma promenade. Je respire puis je caresse le sommet du crâne de ma louve. Elle est mon lien avec le Nord. Mon passé … Mais, je n'oublierais jamais le Nord. Oh non, jamais. Comment oublier la maison si austère de Winterfell ? Le feu de la cheminé où je m'asseyais sur les genoux de mon père. Je me souviens de ces paroles. Mon père était un sage, comme Tytos Nerbosc. Les belles plantes disparaissent tandis qu'on n’arrache jamais les mauvaises herbes. Peut-être qu'un jour, les mécréants mourront avant les bonnes personnes. Je prends une nouvelle inspiration puis une autre. Mon visage doit sembler soucieux car Jeyne me demande si quelque chose ne va pas. Un léger sourire s'orne sur ma frimousse.

Sansa – Je pensais à la mort de lord Tytos et à celle de mon Père. Les belles personnes comme nous meurent d'une mort atroce. J'aurais aimé qu'Ils puissent voir nos enfants à Hoster et à moi-même. Or, la mort les a fauché. Je mordille les lèvres, j'avale un salive et je regarde Liane. J'essaye d'être forte pour mon époux, je fais tout pour être son roc, son phare dans cette obscurité qui est devenue nôtre mais ceci me rappelle les pires jours de mon existence quand la main infâme de ce monstre a osé tué mon père. Oh Lady Liane … Je ne sais quoi faire. Je suis perdue … Je … Pourriez-vous m'aider ? Je ne voulais pas … Paraître faible. Dis-je en laissant couler un filet de gouttelettes sur mes joues rosées.

Spoiler:
 

sansapetit oiseau ou louve
(c) ANAPHORE



❥ Sansa Stark
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Bel Accueil
Liane Vance
Dame de Bel Accueil
Valar Dohaeris
Petit oiseau ou louve? C71Y
Petit oiseau ou louve? Tumblr_pnwqfa8JJ41rhgbqpo6_250
Ft : Lana Parrilla
Multi-Compte : Rhaegar Targaryen // Tyrion Lannister // Ellaria Sand // Lanna Cole
Messages : 1112
Date d'inscription : 04/02/2018

Petit oiseau ou louve? Empty
MessageSujet: Re: Petit oiseau ou louve?   Petit oiseau ou louve? EmptyLun 17 Juin - 12:22

Liane Vance & Sansa Nerbosc
Petit oiseau ou louve?
Que de différences depuis la première fois où je l’ai vu, durant la cérémonie du mariage. Il n’y avait plus aucune trace de joie sur son jeune visage, bien qu’elle voulut me montrer le contraire en répondant à mes salutations avec un sourire accompagné d’une gracieuse révérence. Mon regard se posa rapidement sur la jeune fille à ses côtés dont j’ignorais le nom mais que je gratifiais d’un léger signe de la tête en guise de salut mais mes yeux s’attardèrent plus longtemps sur le loup - à moins que ce ne soit une louve ? Je ne saurais le dire… - qui se tenait tout proche d’elle. L’animal me rendit mon regard, me fixant d’une telle intensité que je dus détourner le regard pour le reporter sur sa jeune maîtresse, soudain mal à l’aise par la présence de cet animal. Les animaux ressentent les émotions. Ne lui montre pas qu’il t’impressionne. pensais-je en tâchant de m’en convaincre le plus possible. Pour mettre de côté ce malaise, je donnais toute mon attention à la toute nouvellement devenue Nerbosc :

C’est bien normal Lady Sansa. Vous m’en voyez vraiment très navrée que votre mariage soit accompagné de pareille atrocité, commençais-je. Je suis également touchée par ce décès aussi soudain que tragique pour les Nerbosc et pour le Conflans. J’ai pleinement foi en Brynden et en sa capacité à prendre la suite de son père, mais je n’aurais jamais rien imaginé de tel en guise de succession…Durant un mariage en plus ; c’est affreux.

Joignant les mains devant moi, je poursuivis, mon visage s’éclairant d’un léger sourire :

Comme vous êtes prévenante et bien aimable de demander après nous. Je me porte bien, merci, et mon enfant également, fis-je en posant mes mains sur mon ventre qui commençait à s’arrondir. Ser Desmond va pour le mieux, je vous remercie de demander après lui. Il est en ce moment très affairé à préparer notre retour pour Bel Accueil auprès des garçons d’écurie. Nous partirons probablement après-demain. Il me tarde de revoir mes sœurs, mes cousins et cousine, mon père et que dire de ma fille, Diana !

Evoquer tout ce monde et surtout ma fille me remit le cœur et l’esprit en joie à l’idée de ses prochaines retrouvailles. La petite louve m’invite ensuite à se joindre à elles :

J’allais me rendre au Septuaire mais je pense que les Sept ne me tiendront pas rigueur si j’accepte votre si aimable invitation, répondis-je en la remerciant d’un beau sourire ainsi que d’une petite révérence. Cependant, nous étions toujours là où nous nous étions rencontrés lorsqu’une ombre passa sur le visage de porcelaine de la fille de Catelyn et d’Eddard Stark. Visiblement, je n’étais pas la seule à l’avoir remarqué car son accompagnatrice s’inquiéta aussi de ce soudain changement d’attitude et d’humeur. La future Dame de Vivesaigues fit de son mieux pour faire bonne figure et cacher de son mieux ce malaise qui l’avait pris derrière un pâle sourire mais je voyais bien qu’elle avait le cœur au bord des larmes. Et puis, quelque chose se fissura en elle et elle se mit à m’évoquer ses peurs, ses angoisses, ses doutes et ses espoirs brisés. Là, au beau milieu d’un couloir où serviteurs comme nobles dames, chevaliers et seigneurs passaient près de nous en faisant comme s’ils n’avaient rien entendu, que la mariée s’effondre en larmes, aussi compréhensible que cela puisse être, attirait forcément les regards.

Allons, Lady Sansa, dis-je en m’approchant d’elle pour poser ma main droite sur son épaule gauche, non sans guetter la réaction de son animal à ses côtés. Il est tout à fait normal que vous soyez en plein questionnement. Vous êtes jeune et avez déjà connu le deuil par le passé. Cette tragédie au sujet de Lord Tytos ne fait que raviver de profondes blessures, chuchotais-je, essayant de la réconforter. Deux serviteurs, voyant Sansa Nerbosc en larmes, avaient exprès ralenti l’allure en s’approchant de nous pour tenter d’en entendre davantage afin de pouvoir ensuite le répéter et se moquer d’elle avec leurs semblables. Je les fusillais du regard en leur lançant un : Vous n’avez rien de mieux à faire ??, cinglant avant de retourner mon visage vers celui de Sansa puis de la jeune fille à ses côtés à qui je demandais :

Voudriez-vous bien aller quérir quelque chose de chaud à boire pour Lady Sansa, ma Lady ? Je pense que ça lui ferait du bien. Je l’emmène s’asseoir un moment sur un banc dans les jardins.

Je vins me placer ensuite de l’autre côté de l’emplacement où se trouvait son loup et, ma main toujours posée sur son épaule, je lui dis :

Venez, allons nous asseoir et profiter un peu de ce pâle soleil d’hiver. Nous serons plus tranquilles qu’ici, en plein passage.

Doucement, je la conduisis vers un banc un peu à l’écart du chemin dans lequel déambulaient plusieurs autres couples d’invités. Je pris place à ses côtés après qu’elle se fut assise la première et capturais ses mains dans les miennes :

Je ne vous connais pas autant que je le souhaiterais Lady Sansa. Mais vous êtes la fille de Lady Catelyn, une femme forte qui impose le respect, une femme du Conflans et du Nord et même si je ne la connais guère plus que vous, je ne peux décemment tourner le dos à un tel appel à l’aide. Allons, séchez vos larmes et dîtes-moi donc ce qui vous tracasse et en quoi je puisse vous être utile.

code by Silver Lungs


Destroyed Life
That's what true love is. It's sacrifice. It's giving up everything for the person you love. by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Sansa Nerbosc
Dame
Valar Dohaeris
Petit oiseau ou louve? C71a
Petit oiseau ou louve? Tumblr_plxymhwIIf1r0jhazo7_r1_400
Ft : Sophie Turner
Messages : 1642
Date d'inscription : 01/09/2017

Petit oiseau ou louve? Empty
MessageSujet: Re: Petit oiseau ou louve?   Petit oiseau ou louve? EmptyLun 22 Juil - 11:45


chapitre 2



Je rencontre Lady Liane sur mon chemin, la jeune femme à la chevelure d'ébène me dit qu'elle ne m'avait pas vu puis elle s'enquiert si je vais bien. Je réponds à la jeune femme où je lui réponds que j'essaye d'aller au mieux. Après tout, mon beau-père a été assassiné le jour de mes noces … Un jour joyeux ne mérite pas d'être tarit par ce geste cruel. Je questionne la dame sur sa santé ainsi que celle de son époux.

La conflannaise s'exprime, elle est touchée par la mort de Lord Tytos. Un grand homme avec des valeurs honorables. Il ne méritait pas de mourir de cette façon ! Il devait vivre jusqu'à qu'il soit très vieux et mourir dans son lit entouré de ses enfants et petits-enfants. Je continue d'écouter les paroles de mon interlocutrice, elle a foi à mon beau-frère pour sa gérance du Conflans. Je remarque qu'elle joint ses mains devant elle puis son visage s'éclaire d'un sourire. Elle me rassure sur sa santé ainsi que celle de son enfant et de son époux.

_ J'ai également foi à mon beau-frère. Je la regarde. Je suis heureuse que vous allez bien ainsi que votre époux et votre enfant. Promettez-moi de m'écrire quand vous seriez rentrée chez vous ? Je sais que c'est une requête un peu … Étrange … Je reprends d'une voix douce. Mais j'ai peur que les gens que j'apprécie puissent subir des choses affreuses. Je me tais quelques secondes. Il me semble que votre sœur va se marier prochainement. Transmettez-lui tous mes vœux de bonheur à elle et à son époux. Je respire doucement. Nous méritons tous le bonheur et la joie lors de ce grand jour et je prie les anciens et les nouveaux dieux pour que ce soit le cas de votre petite sœur.

Par la suite, je propose à Lady Liane si elle souhaite venir avec moi dans les jardins. La jeune mère de famille accepte ma requête. Elle me fait une révérence et un sourire sincère s'étire sur mes lèvres. Or, je ne sais pas pourquoi mais mon esprit est bien cruel car je pense à mon Père et à Lord Tytos. Mon amie me demande si je vais bien. Le rictus qui s'orne sur mon visage est faux. Je ne suis pas joyeuse.

Et puis, je décide de dire ce que j'ai sur le cœur. La tour se fissure comme c'était le cas lors de la mort de mon père. Je me souviens de la douceur de lady Maege quand elle m'a vu pleurer. Une grande dame dans notre monde. Je laisse des larmes s'écouler le long de mes joues. Je me sens honteuse d'être faible devant les invités de mes noces. On va se moquer de moi. Lady Liane pose sa main sur mon épaule. Je la regarde avec des yeux tristes. Je n'arriverais pas à être forte. Je ne serais jamais une louve ni une corneille. Je ne suis plus le Soleil de Winterfell mais une âme triste et errante. Elle me chuchote dans l'oreille. Oui, j'ai connu le deuil mais pourquoi est-ce que je le revis encore ? Pourquoi ce cercle infernal ne s'arrête pas ? Pourquoi dois-je encore souffrir ?

Je vois deux serviteurs s'avancer, des vipères, je ne pensais pas qu'ils feraient cela. Heureusement que Lady Liane prends la situation à main. Je me sens comme une coquille vide sans émotions. Je suis une petite poupée qu'on peut articuler avec des fils transparents. La femme demande à Jeyne de prendre quelque chose à boire. Mon amie s'exécute après une révérence et disparaît. Puis, la brune au visage d'ange me dit que nous allons nous poser sur un banc. Je hoche la tête. Elle a raison. Au moins, j'arrêterais de faire honte à mon époux et à sa famille.

Nous prenons place sur un banc, Lady se couche à nos pieds. La femme me prend les mains. Je la regarde longuement. Je tente de me souvenir des paroles de Wynafryd quand mon Père est décédé. Il y a quelques années de cela. Lady Liane s'exprime de nouveau. Je suis la fille de Lady Catelyn Tully mais également d'Eddard Stark. Je suis le fruit du Loup et de la Truite. Le soleil de Winterfell, mais, comment être heureuse quand la mort a fauché les gens qui ne méritaient pas de mourir trop tôt ? Je sors un mouchoir puis je sèche ces perles traîtresses.

_ Comment être une louve et une corneille ? Dois-je être aussi forte qu'une louve ou être comme une corneille ? Je la regarde longuement. Comment être un roc pour Hoster quand je sens que je vais craquer et me fissurer ? Comment ne pas paraître faible et ne pas faire honte à ma famille quand les larmes me prennent ? Je suis perdue Lady Liane. La mort de mon beau-père a été si soudaine, si cruelle. Cela me rappelle la tragédie que j'ai vécue avec mon père. Même si j'ai commencé à faire le deuil de mon père, il m'arrive encore de penser à lui lors de certains moments importants pour moi. Il n'est plus là. S'il avait là, il saurait me conseiller, à prendre des décisions. Il m'aurait dit d'être forte et ne pas me quereller avec ma petite sœur. Je me tais quelques secondes. Ma sœur est devenue infirme à cause d'une horde de loup. Elle ne sera plus une guerrière comme avant et j'ai des choses que je n'aurais pas dû … Ma sœur me manque beaucoup. Vous savez, elle a toujours été celle qui me disait la vérité pendant qu'on me choyait. Arya est loin, nos missives seront ma consolation. Mais quand pourrais-je la voir ? Je ne sais pas si elle pourra monter à cheval. Je regarde le ciel puis je repose mon regard sur Lady Liane. Père aurait trouvé quelque chose pour Arya. Je soupire. Je ne veux plus être une enfant qui aime les poèmes, les contes et les légendes. Je veux grandir Lady Liane. J'ai commencé à grandir quand mon père a rendu son dernier souffle. J'ai vu la cruauté de la vie. C'est difficile d'avancer dans l'âge de cette façon. Je ne souhaite que personne connaisse ceci. Or, ce sont les aléas de la vie. Je ne pourrais pas empêcher la mort de rôder auprès de nous. Je pourrais rien faire. Je me mordille les lèvres. Aidez-moi à être forte comme vous. Avoir le courage de ma mère … Aidez-moi Lady Liane. Je dois être solide pour que mon époux puisse pouvoir affronter ce cruel destin. Je ne sais pas si j'arriverais à rester à Corneilla … Pensez-vous que je dois quitter un temps le château des Corneilles avec mon époux ? L'éloigner de ce lieu ?

Je déverse ces mots dans un long monologue. Je regarde Lady Liane. Si c'était ma mère, je n'aurais pas hésité à la prendre dans une étreinte et la serrer dans mes bras. Il vaut mieux sentir la chaleur que la froideur de notre âme.

_ Que faire quand notre cœur a perdu sa joie ? Que faire quand la joie de vivre nous a quitté ? Il me faudra du temps pour retrouver mes sourires et mes rires. J'ai bien du temps quand il est mort. Lady Wynafryd m'a donné des conseils lors de la mort de mon bien-aimé Père. Mais, Lady Liane, comment pourrais-je sourire et rire alors que Lord Tytos ? Comment réchauffer l'âtre de la cheminée des Nerbocs quand la mort nous entoure ? Comment être le Soleil de Winterfell ? Je prends une inspiration. Serais-je heureuse un jour ? Je pense oui mais comment l'être quand la mort est survenue rapidement. Et, quand je donnerais la vie … Et, si je mourrais ?

Je continue de parler, je n'avais pas laissé le temps à Lady Liane de parler. Je remarque que des flocons tombent sur nous. Autrefois, je me serais amusée … Mais, l'envie a disparu. J'ai changé. La mort change le cœur d'une personne. Elle peut solidifier des liens d'une parentèle ou les détruire. Je soupire. Plusieurs pensées se mêlent et s'entremêlent dans mon esprit. Je remarque la présence de mon amie, un serviteur a amené des mets ainsi que des boissons chaudes. Il les pose sur une petite table de pierre à proximité du banc. Ai-je envie de manger quelque chose ? Il faut que j'essaye. Car si je meurs, qui pourra aider Hoster ? Qui pourra aider ma sœur à reprendre sa force légendaire ? Et mère sera perdue sans moi.

sansapetit oiseau ou louve
(c) ANAPHORE


Spoiler:
 



❥ Sansa Stark
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Petit oiseau ou louve? Empty
MessageSujet: Re: Petit oiseau ou louve?   Petit oiseau ou louve? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit oiseau ou louve?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vaine tentative... [PV Jim]
» Luka __ •°•°• Petit oiseau si tu n'as pas d'ailes (DÉLAIS JUSQUE LE 12/08)
» Vole, vole, petit oiseau...
» Petit oiseau et prédateur [Fe]
» Danny & kieran ♦ Joli petit oiseau grandit loin de son nid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Le Conflans :: Corneilla-
Sauter vers: