RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de cette 23e MAJ sont à lire ici [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] 3725701551
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Empty
MessageSujet: [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité]   [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] EmptySam 27 Avr - 10:48


Chapitre 1



Plusieurs semaines se sont écoulés depuis mon départ d'Amberly. Mais, je ne suis pas encore arrivée à ma destination finale. Celle-ci est se trouve sur les terres des Rougefort. Je fais un long périple où j'étais accompagnée de mes filles et de mon fils afin d'assister à l'union de ma nièce et de son fiancé. Je n'ai pas revu Ysilla depuis mon départ du Val pour mes épousailles avec Steffon. Il y a bien longtemps …De plus, il faut savoir que ce long voyage est également le premier que je fais depuis la mort de mon époux. Je n'arrivais pas à sortir d'Amberly …

Lors de ce voyage, j'ai pu revoir ma jeune protégée, la jeune Aelinor, nous avons partagé quelques moments où nous avons parlé de mon neveu Roland. La belle est amourachée de mon neveu. Par la suite, je me suis rendue chez les Dondarrion où j'ai gagné une course contre Eleyna. Je me souviens de ce jeu où nous avons participé. Des confidences ont été dites … Des paroles échangées. Mais, je ne suis plus dans la contrée de l'Orage. Je suis maintenant au royaume des Tyrell où je séjourne avec mes têtes blondes.  J'ai revu mon amie Cersei Lannister, la lionne a épousé le chevalier des fleurs. La blonde m'a avoué qu'elle attendait un enfant. Que les Sept puissent lui accorder un fils !

Je me souviens des différentes missives que j'ai échangées avec la fille du suzerain de l'Ouest, la lionne m'a promis de veiller sur l'une de mes filles. Ysila ou Alys sera choisie pour être une dame d'atour de la princesse des roses. Et, Cersei m'a rassuré qu'elle s'occupera de veiller sur l'une des prunelles de mon existence. Mais, est-ce que je préfère que ce soit Ysila ou Alys qui puissent servir la rose ? Mon cœur de mère ne peut pas choisir entre ces deux enfants … Je veux le meilleur pour elles comme pour ses frères. Mes enfants sont mes plus beaux trésors dans ce monde. Ils sont ma fierté et ma joie.

Je repense encore à Cersei et à nos paroles échangées concernant Lady Walda et Lady Leonette. La première est ma parente, la seconde ne l'est pas. Je prie pour qu'elles aient des filles tandis que Cersei doit porter dans ses entrailles des fils.  Étais-je méchante pour ses paroles concernant le sort de ces deux femmes ? Peut-être … Mais, je ne désire pas que Lady Walda puisse mourir en couche. Oh non ! Quelle horreur … Je m'en voudrais d'être celle qui a souhaité la mort de la pauvre enfant. Et puis, mine de rien, j'apprécie  la belle Walda se confie à moi. Vais-je dévoiler tous les secrets de la jouvencelle à mon amie ? Non, pas tous … Je ne sais pas encore les secrets que je devrais dire à Cersei. Vais-je vraiment le faire pour soutenir la lionne ? Je verrais.

Par la suite, j'entends une voix de l'un de mes enfants. Il s'agit de Robert, le seigneur d'Amberly. Je le regarde avec tendresse. Mon fils me demande s'il peut jouer avec ses sœurs car il a fini son étude avec le septon. Je pose mon regard inquisiteur sur le visage du garçon. Je réfléchis à sa proposition puis je lui dis que c'est d'accord mais qu'ils seront surveillés par le septon et la septa ainsi que la nourrice. Je demande à mes filles de s'approcher et je leur recommande de faire attention. Je ne souhaite pas les punir s'ils me désobéissent. Je leur dis qu'on pourra se retrouver lors du goûter à un salon avec les dames du Bief. À la nourrice, je lui déclare que je vais me promener à cheval dans l'enceinte de Hautjardin. Si jamais, il y a un souci avec les enfants, elle devra me faire quérir au plus vite !

Peu de temps après, je me promène à cheval où je suis accompagnée de quelques personnes. Je regarde le territoire des Tyrell, il est bien différent de celui du Val ou de l'Orage. Je continue ma ballade puis je retourne aux écuries. Quelques minutes après, je sors de ces dernières. Je commence à regagner la demeure des Tyrell quand je croise Félicité.  Une bâtarde de la maison Lannister, mais, bien qu'elle soit une bâtarde, elle a du sang des lions qui coule dans ses veines.

Alyssa – Bien le bonjour Félicité, comment se porte Lady Cersei votre maîtresse ? Je pense qu'après avoir pris le goûter avec mes enfants, je pourrais aller la voir et converser avec elle.

Je regarde la petite demoiselle. Elle est bien jeune, elle a quelques années de moins que mes filles. Elle ressemble aux lions, elle a les caractéristiques d'une lionne. Les cheveux blonds de cette noble maison. Mes filles ressemblent à ma mère, lady Anya Vanbois. Mon aîné Robert a mes traits mais les yeux de son père tandis qu'Andar est le portrait craché de Steffon.


Alyssa – En revanche, j'ai bien peur de me perdre dans Hautjardin, cela vous générait de m'amener à un des salons ? Il me semble qu'il est près d'une cour ombragée ? Je ne sais pas du tout ! Je ris doucement. Je pose  mon regard sur la demoiselle. Cela me ferait plaisir que vous puisez m'accompagner là-bas.


alyssadeux étrangères dans le royaume des fleurs
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Félicité Hill
Bâtarde
Valar Dohaeris
[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Tumblr_os9mg2JaWw1rpg4lyo4_r1_400
Ft : Nell Tiger Free
Multi-Compte : Jeyne Rosby
Messages : 245
Date d'inscription : 07/04/2019

[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité]   [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] EmptySam 27 Avr - 15:53



Deux étrangères dans le royaume des fleurs
Avec Alyssa Vanbois.
Hautjardin est si différent de Castral Roc ! En rejoignant la domesticité de Lady Cersei, je savais que je verrais tellement de choses différentes comparé aux terres ancestrales de ma famille. Mais... Par les Sept ! Jamais, même dans mes rêves les plus fous, je n'aurais imaginé avoir autant raison !

Et en plus, notre venu à Hautjardin s'est rapidement transformé en un heureux évènement pour Lady Cersei. Je suis si heureuse pour elle ! Je ne doute pas un instant qu'elle survivra à l'accouchement. Lady Cersei n'est sûrement pas de ces faibles femmes qu'on peut croiser de temps à autre à Hautjardin. Le noble sang des Lions coule dans ses veines et saura empêcher cette éventualité funeste à elle et à son enfant.

Profitant des repos qui se font de plus en plus fréquent pour ma maîtresse, j'ai eu l'occasion d'explorer à de maintes reprises Hautjardin. Si j'ai eu l'occasion de rencontrer un certain nombre de personnes, je peux sans me vanter dire que je connais aussi bien les lieux que n'importe quelle bieffoise alors que cela ne fait que quelques lunes que nous sommes ici.

Cependant, ce jour, plutôt que de repasser dans un lieu inconnu, j'ai décidé de repasser dans un lieu que j'ai déjà eu l'occasion de visiter. En effet, j'ai cru comprendre qu'aux écuries d'Hautjardin, il y avait une sorte de passage secret pour se rendre en un autre lieu. Néanmoins, je reconnais n'avoir pas tout compris ou même être capable de juger de la fiabilité de cette information. Aussi, j'ai décidé d'aller vérifier sur les lieux même de cette possibilité.

Malheureusement pour moi, je suis arrêtée dans mes tentatives d'exploration par une noble dame. Je la reconnais aisément, il s'agit de Lady Vanbois. Je n'ai jamais eu réellement l'occasion de discuter avec elle (après tout, que pourrait-elle trouver d'intéressant à une jeune servante ?) mais j'ai cru comprendre que Lady Cersei avait de la sympathie pour elle. En raison de cette amitié envers ma maîtresse, je plonge dans une révérence de politesse afin de la saluer. Je pense que la Septa qui est restée à Castral Roc serait fière de moi en me voyant exécuter cette révérence.

-Lady Cersei se porte bien, my lady. Je vous remercie de votre sollicitude à son égard.

Ma voix est douce, presque timide. Non pas que je sois timide mais je reconnais que j'ai peur de dire une parole qui pourrait offenser ma maîtresse. C'est pourquoi je reconnais être un peu désarçonnée lorsque Lady Vanbois s'il sera possible pour elle de faire une visite. Après quelques secondes de réflexion, je finis par trouver une réponse convenable à mes yeux.

-Lady Cersei sera ravie de vous voir, my lady.

Un sourire franc illumine mon visage en entendant sa requête. La guider à travers Hautjardin une tâche dont je suis tout à fait capable de m'acquitter. C'est vrai que cela va retarder mon projet mais qu'importe. J'aurais aisément d'autres occasions pour se faire.

-Ce sera avec joie, my lady. Souhaitez-vous que nous y allions tout de suite ou souhaitez-vous voir vos enfants avant ?

Ma phrase reflète clairement mon interrogation. Comme Lady Cersei me l'a appris, j'ai fait attention à tous les détails qu'elle m'a donné. Je sais que ce n'est pas forcément une information vitale pour la maison Lannister mais c'est en m'exerçant sur des éléments anodins que je saurais agir en tant voulu comme il se doit. Et en cet instant, je laisse aisément le choix à Lady Vanbois.
code by bat'phanie


FELICITE HILL
La bâtarde Lannister
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité]   [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] EmptySam 4 Mai - 10:32


Chapitre 2



Je croise la route de la petite Félicité Hill, une bâtarde de la maison Lannister. Bien qu'elle ne soit pas légitime, elle est une Lannister. La douce jouvencelle est une fidèle servante de mon amie Cersei Lannister. Je demande à la jeune fille comment se porte sa maîtresse. De plus, je lui explique que si la lionne ne sent pas bien, elle peut venir me chercher. Il me reste encore quelques jours avant de partir de Hautjardin. La jeune demoiselle me dit que mon amie se porte bien, elle me remercie de l'intention que je porte à sa maîtresse. Un sourire s'étire sur mes lèvres.

Alyssa – Je suis heureuse que votre maîtresse se porte bien. Dis-je avec une voix douce.

Je lui demande si je peux aller voir sa maîtresse. Après tout, elle est mon amie et je suis son invitée. Je dois avouer que j'ai envie profiter de ces moments où nous pouvons parler plutôt qu'échanger des simples missives. La jeune fille réfléchit plusieurs secondes avant de pouvoir me répondre. La petite blonde me parle. J'écoute ses paroles.

Alyssa – Parfait, j'irais la voir dans ce cas.


Par la suite, j'expose une requête à Félicité. Je lui demande de m'aider à retrouver le chemin. Il est vrai que Hautjardin est un lieu où on peut se perdre facilement. Je continue de l'observer et je me demande l'âge de la jeune fille. Elle ne doit pas avoir l'âge de mes aînées, elle est plus jeune. Pourtant, elle semble à l'aise dans ce milieu. Je me demande si l'une de mes perle pourra apprécier de vivre ici un laps de temps avant de séjourner à la capitale. En effet, Ysila ou Alys deviendra la dame d'atour de la rose et peut-être que grâce à cela, ma gemme pourra épouser un homme influent.  Félicité me donne le choix entre retrouver mes enfants ou me rendre au salon où je pouvais croiser les femmes du Bief. Est-ce que mes enfants m'ont écouté et se sont rendus là-bas ? Ils sont bien jeunes, et leur jeunesse peut leur faire perdre la tête. Où sont-ils ? En train de s'amuser à un jeu ? Lequel ? Ils aiment bien se cacher, jouer à des jeux où ils doivent s'attraper les uns et les autres. Ils sont pleins de vie … Comment les empêcher de s'amuser ?

Alyssa – Allons d'abord chercher mes enfants puis nous irons voir les dames du Bief.

Nous commençons à faire quelques pas, je souris à la jeune enfant. Puis, mon regard se pose sur l'endroit qui nous entoure. La verdure verdoyante est bien présente, elle est mêlée avec des plantations de fleurs. Ces couleurs sont si chatoyantes au regard.

Alyssa – Il me semble que vous avez à peu près le même âge que mes filles. Je regarde Félicité. Peut-être quand je partirais d'ici et que je laisserai l'une de mes filles à la charge de votre maîtresse en attendant le retour de lady Margaery Tyrell,est-ce que je peux vous confier une mission ? Je respire pendant quelques secondes puis je l'observe. Peut-être que vous pourriez vous assurer que ma fille s'adapte à la cour bieffoise ? Voir si elle sent bien ou non. Je poursuis d'une voix douce. Peut-être que si ma perle vous demande d'être sa compagne de jeu ou avoir de la simple compagnie, vous pourriez accepter ? Je m'arrête quelques secondes. Vous avez à peu près le même âge et je suis sûre que vous pourriez vous entendre avec elle. Je l'observe. Mais, je ne souhaite pas que cela vous compromet auprès de mon amie. Vous servez avant tout la maison Lannister, je souhaite juste que l'une des suivantes de Lady Cersei puisse être une amie de ma fille. Ma pauvre petite sera loin de sa sœur et de son frère, de notre demeure … Peut-être que grâce à l'aide d'une personne, elle sentira moins seule ? Je soupire. Je ne vous demande point de répondre sur l'heure, vous pouvez en discuter avec votre maîtresse afin que vous pussiez la servir convenablement et aider ma fille …

Pourquoi elle ? Une bâtarde ? Tout simplement car je sais qu'elle est fidèle à Cersei Lannister et qu'elle fera tout pour que sa maîtresse soit contente. J'aurai pu choisir une bieffoise mais je ne les connais pas. Mais, peut-être que mon idée est mauvaise.

Alyssa – Si vous voulez, j'en parlerais à Lady Cersei avant que vous pussiez donner votre accord. Rajoute-je avec un sourire.

alyssadeux étrangères dans le royaume des fleurs
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Félicité Hill
Bâtarde
Valar Dohaeris
[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Tumblr_os9mg2JaWw1rpg4lyo4_r1_400
Ft : Nell Tiger Free
Multi-Compte : Jeyne Rosby
Messages : 245
Date d'inscription : 07/04/2019

[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité]   [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] EmptySam 4 Mai - 11:54



Deux étrangères dans le royaume des fleurs
Avec Alyssa Vanbois.
Comme le sied la convenance, je laisse le choix à la noble dame de notre direction. Même si Lady Vanbois est une personne à l'air avenant, il ne faudrait pas que j'en oublie toute forme de politesse. Lady Cersei serait profondément contrariée que j'en oublie les choses les plus fondamentales et que je jette l’opprobre sur la maison Lannister. Néanmoins, même en grandant à l'esprit cette chose au combien importante, mon jeune âge ne peut prévenir toute forme de maladresse. Cependant, pour l'heure, je n'ai guère à m'inquiéter des conséquences d'une bavure.

Afin de ne me montrer irrespectueuse mais tout en assurant ma tâche de guide, je demeure un léger demi pas en retrait. Quoi de plus malséant que de partir plusieurs pas devant et lui montrer mon dos ?

Je n'ai davantage pas le temps de m'aplanir sur les éventuelles subtilités de la bienséance que Lady Vanbois commence à évoquer ses filles. J'ai une expression polie alors qu'elle semble demandée une faveur. Je me sens quelque peu flattée par sa demande car, même si je ne sais pas encore de quoi il l'en retourne, on ne demande pas facilement un service à une bâtarde. Je n'ai pas d'inquiétude concernant une éventuelle proposition malhonnête. Lady Vanbois ne semble pas être ce genre de personne.

Mes yeux s'agrandissent de surprise alors que j'écoute silencieusement sa demande. Par les Sept ! Jamais je n'aurais pensé qu'elle me demanderait un tel service. C'est si inattendu et quelque part si gratifiant ! En cet instant, ma gratitude grandit à l'égard de Cersei Lannister car je suis consciente que, si elle n'avait pas tenu à m'avoir pour servante, jamais on ne m'aurait proposé une telle chose. En signe de reconnaissance, je plonge dans une révérence devant Lady Vanbois.

-My Lady... Je vous remercie de votre confiance à mon égard.

Le ton de ma voix laisse aisément ressentir la sincérité de mes mots. Cependant, maintenant, je dois mesurer avec soin ma réponse à sa proposition. Lady Cersei ne s'est pas ouverte à moi concernant une nouvelle pupille. Je ne voudrais pas lui forcer la main en acceptant la proposition de Lady Vanbois.

-Si ma maîtresse, Lady Cersei, accepte de prendre sa tutelle votre fille, je serais ravie d'accomplir votre requête.

Bien sûr, je ne connais pas cette personne et ne suis pas à l'abri d'une désillusion mais je ne vois pas pourquoi je refuserai de mettre de la bonne volonté envers la fille de Lady Vanbois.

-My Lady... Pardonnez ma hardiesse mais... Vous n'avez guère à vous en faire si votre fille est sous la tutelle de Lady Cersei. Depuis que je suis à son service, jamais je n'ai entendu de plainte concernant de mauvais traitement de son entourage. C'est tout le contraire : jamais nous n'avons eu aucune de maîtresse aussi douce et aussi attentionnée à notre égard qu'elle.

Ma voix se veut assurée. Je ne me souviens pas de ma mère mais j'ai eu l'occasion de voir suffisamment de mère pour comprendre que cela doit être un déchirement pour Lady Vanbois de laisser sa fille seule. Aussi, je tâche comme je peux de la rassurer afin qu'elle ait le moins d'inquiétude possible lorsque le moment de la séparation sera venue.
 
code by bat'phanie


FELICITE HILL
La bâtarde Lannister
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité]   [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] EmptySam 11 Mai - 8:41


Chapitre 3



Je parle de mes deux filles à la jeune bâtarde. Je lui demande une faveur, celle-ci est fort simple, quand je quitterais Hautjardin, l'une de mes perles sera seule. Elle n'aura ni sa fratrie ni moi-même, la gemme de mon âme aura besoin d'une amie, d'une personne qui l'aide à s'adapter à la cour bieffoise. Je peux demander à ce service à une fleur, je le ferais mais pour l'instant, c'est à Félicité que je lui propose cette requête. La belle blonde me fait une révérence, un sourire s’agrandit sur mes lèvres. Elle connaît son rang. Ai-je du mépris pour elle ? Non.  La demoiselle me dit qu'elle me remercie pour l'égard que je lui porte. Ensuite, elle ajoute que Lady Cersei doit accepter la proposition. J'en parlerais à mon amie. Il est vrai que la lionne va surveiller ma fille, mais, Félicité a peu près le même âge, il sera plus facile pour deux jouvencelles de communiquer.  Quelques minutes plus tard, la servante de la lionne poursuit. Je l'écoute.

Alyssa – Je sais que grâce aux yeux de Lady Cersei, ma fille sera en sécurité. Je ne doute pas de l' excellence du service de mon amie. Vous êtes nombreuses à la servirFélicité ? Demande-je en la regardant avec un léger sourire. Je suis ravie que vous soyez fidèle à mon amie.

On continue de marcher. Est-ce que ma fille se plaira dans ces lieux ? Elle ne restera pas au fief des roses, elle devra vivre à la cour de Port-Réal. J'imagine ma fille arpenter le donjon rouge. Elle rencontra des personnages importants de la cour. Je n'ai jamais eu cette chance d'aller là-bas. Des souvenirs s'emparent de moi, de ma jeunesse. Je prie que mes filles ne soient pas comme moi … Je n'ai jamais fait de mal mais j'ai aimé un homme avant mon union avec Steffon. Arys. Je n'ai jamais revu depuis mon mariage. Ai-je envie de le revoir ? Je ne pense pas que ce possible. Je respire. Je pose de nouveau mon regard sur Félicité.

Alyssa – Quels sont les lieux que vous préférez ici Félicité ? Que pensez-vous du climat ? Je me souviens vaguement du climat des terres de l'Ouest. Je me suis rendue à la demeure des Lannister quelques lunes après le tournoi d'Harrenhal. Je la regarde. Je ne doute pas du charme de la demeure du Bief. Mais, est-ce que votre foyer vous manque Félicité ? Dis-je d'une voix douce. Pensez-vous que ma fille pourra s'habituer à cette végétation … Est-ce que vous connaissez des jeunes filles du Bief pouvant se lier d'amitié à ma fille ? Je ne souhaite pas qu'elle soit si seule ici.

Mon cœur de mère se serre à cette séparation future. Comment vivre sans elle ? Combien de temps ? Est-ce mauvais de ma part de la laisser ici pour qu'elle puisse être courtisée par les meilleurs parti du royaume ? Je souhaite que ma perle puisse avoir des mariages avantageux. Je continue de regarder Félicité. Je laisse de longues minutes s'écouler avant de me décider de reparler à la petite Hill.

Alyssa – Quelles sont vos occupations quand vous ne travaillez pas auprès de votre maîtresse ? Préférez-vous lire ou au contraire monter à cheval ? Dis-je avec un sourire.

Je souhaite connaître mieux la demoiselle. Nous continuons de marcher puis je vois un chien. Je me demande à qui appartient cette boule de poil. Je ne l'ai jamais vu. Je me tourne en direction de la jeune Hill.

Alyssa – Connaissez-vous ce chien Félicité ? Demande-je en plongeant mon regard dans celui de Félicité. Je la regarde. Je me demande où se cache mes enfants, j'espère qu'ils ne sont point trop long. Je l'observe de nouveau. Je ne souhaite point vous accaparer …

alyssadeux étrangères dans le royaume des fleurs
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Félicité Hill
Bâtarde
Valar Dohaeris
[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Tumblr_os9mg2JaWw1rpg4lyo4_r1_400
Ft : Nell Tiger Free
Multi-Compte : Jeyne Rosby
Messages : 245
Date d'inscription : 07/04/2019

[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité]   [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] EmptySam 11 Mai - 19:18



Deux étrangères dans le royaume des fleurs
Avec Alyssa Vanbois.
Contrairement à certaines dames que j'ai pu rencontré par le passé (je reconnais que le nom de Lady Alyx Lefford me vient à l'esprit en cette occasion), converser avec Lady Vanbois est chose aisée. Bien sûr, je garde la politesse et le respect qui est attendu à l'égard d'une dame de sa qualité mais ce n'est guère une corvée que de converser avec elle. Je comprends aisément pourquoi Lady Cersei la considère au plus haut point. Lady Vanbois continue à m'interroger sur l'entourage de Lady Cersei. Je ne doute pas un instant qu'elle doit déjà connaître toutes ses informations. Cependant, je pense comprendre qu'il s'agit d'une inquiétude maternelle concernant le futur de sa fille. Enfin, je ne fais que des suppositions : je n'ai que peu connu ma mère et mes suppositions ne s'appuient que sur quelques observations que j'ai pu faire.

-N'ayez crainte Lady Vanbois : Lady Cersei s'entoure tout à fait de dames et demoiselles de compagnie des plus excellentes réputations comme il le sied à son rang. Je reconnais que je suis l'une des plus jeunes mais cela n'est pas une faiblesse : toutes les aînées ont à coeur de nous tutorer dans nos différents travaux. De plus, Lady Cersei ne saurait tolérer le moindre déshonneur au sein de sa maisonnée.

Si je suis sincère concernant la volonté de ma maîtresse de s'assurer de l'intégrité de sa maison, il est vrai que j'ai peut-être tendance à enjoliver la réalité concernant le tutorat. Certes, il existe mais on ne peut forcément affirmer qu'en toutes occasions ce tutorat se fasse en douceur, surtout lorsqu'on est comme moi une bâtarde.

Je reste silencieuse quelques instants lorsqu'elle évoque Castral Roc. Si je garde ma composition, je ne peux m'empêcher d'avoir le cœur serré de mélancolie.

-Oh, vous savez Lady Vanbois, en entrant au service de Lady Cersei, je savais que je ne resterai pas dans l'antique demeure des Lannister. Même si la salle des héros ou encore la galerie d'Or peut me manquer, je ne regrette pas d'avoir suivi Lady Cersei.


Mon ton est résolu lorsque je prononce cette dernière phrase. Non, définitivement, suivre Lady Cersei est bien la dernière chose que je regrette.

-Ne vous inquiétez pas, my lady. Si Lady Cersei accepte votre fille en son entourage, je ne faillirai pas à lui présenter quelques personnes si elle le souhaite.

Après tout, c'est bien l'une des premières fois qu'on me demande un tel service. Je compte bien rompre ma promesse. Cela pourrait être préjudiciable pour mon honneur.

Lorsqu'elle évoque mes occupations en-dehors du service de Lady Cersei, je manque de rougir. On ne peut dire que ce j'étais en train de faire soit forcément quelque chose que ma maîtresse aurait accepté que je fasse. Néanmoins, son interrogation a le mérite de ne pas me vendre.

-Les deux me plaisent, my lady. Néanmoins, mon choix d'une activité ou plutôt d'une autre sera influencé par la météo. je reconnais ne guère apprécier de chevaucher sous la pluie.

Avec une certaine spontanéité propre à mon âge, je me permets de l'interroger :

-Et vous Lady Vanbois ? Préférez-vous monter à cheval ou lire ?


Je suis sincèrement curieuse de savoir ce qu'elle va me dire. J'ai pu l'apercevoir quelques fois à cheval et elle me semblait être une cavalière émérite. Pour moi, si j'ai bien entendu appris à monter, je reconnais ne pas avoir une grande endurance comparée à d'autres personnes.

-Non, je ne sais à qui il est. Je ne pense pas qu'il soit dangereux cependant. Je doute fortement que Lord Tyrell ou sa garde laisse vagabonder un animal dangereux en ces lieux.

J'essaye de prendre un ton assuré. Cependant, je ne peux m'empêcher de surveiller ce chien du regard dans le cas d'une attaque ou d'autres choses.

-Ne vous inquiétez guère my lady. Vous ne me dérangez pas.
 
code by bat'phanie


Dé:
 


FELICITE HILL
La bâtarde Lannister
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valar Dohaeris
Valar Morghulis
Valar Dohaeris
Valar Dohaeris
[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] 14iivl0
Ft : Trône de fer
Multi-Compte : Le dragon des glaces
Messages : 2443
Date d'inscription : 26/01/2015

[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité]   [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] EmptySam 11 Mai - 19:18

Le membre 'Félicité Hill' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6' : 5


Compte MJ,merci de ne pas MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité]   [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] EmptyMar 14 Mai - 12:49


Chapitre 4


La timide jouvencelle me confirme que Lady Cersei s'entoure de dames de bonnes réputations. Il est vrai que je n'ai jamais entendu du mal de ces dames. Elles ne sont pas frivoles comme celles de la princesse des roses. Je me souviens que ma chère amie m'a confié dans une de nos missives que l'une des fleurs qui composent la cour de la petite-fille de la reine des épines est une catin. Je chasse cette information de mon esprit. La belle lionne me dit que les jeunes sont prises sous l'aile des aînées.

Alyssa – Je vous remercie de me rassurer sur ce point. J'imagine que la suite de Lady Cersei est bien différente de la suite des fleurs. Mais, avez-vous pu converser avec les demoiselles du Bief ? Que pensez-vous d'elles ? Je ne me doute pas de l'objet des conversations des fleurs mais je ne souhaite pas que mes filles parlent sans cesse de choses futiles, de chiffon ou de chemise. Je lui souris. Enfin, si vous voyez ce que je veux dire. J'ai entendu dire que certaines aiment parler de certaines rumeurs. Avez-vous entendu ces bruits d'alcôves ? Je me tais pendant de longues minutes. Mais, dites-moi plus sur le tutorat ? Pensez-vous que les fleurs de la jeune Margaery pourraient accueillir une étrangère ? Il me semble qu'elles sont des parentes de la rose ou des proches de la jeune femme. J'ose espérer que ma perle pourra s'intégrer parmi cette cour florale.

Peut-être aurais-je dû demander que ma fille soit au service de mon amie plutôt que celui de la petite-fille d'Olena Tyrell. Lady Cersei est influente mais elle ne sera pas reine des Sept Couronne. Est-ce une trahison de vouloir que ma fille serve la rose plutôt que la lionne ? Je respire puis je me concentre sur un nouveau sujet. J'évoque à la demoiselle que j'avais voyagé à Castral Roc, le fief imposant de la noble lignée des lions. La blondinette me dit qu'elle savait quand rentrant dans le service de sa maîtresse qu'elle ne restera pas dans la demeure ancestrale des lions.

Alyssa – Vous avez peut-être quitté votre demeure à Castral Roc, mais, vous n'oublierais jamais là ou vous avez grandi. Je suis née dans le Val, je suis partie quand je me suis mariée. Cela fait des années que je ne suis pas remontée sur les terres de ma famille. Je dois avouer que je suis heureuse de retrouver les miens. Mais, nous, les femmes, nous ne pouvons pas rester éternellement sur nos terres natales. J'appuie sur le mot les femmes puis je continue de regarder la jeune Félicité. Les oisillons doivent quitter leurs nids. Mes filles me quitteront pour rejoindre leurs époux sur des terres lointaines. Je la regarde. Je m'épanche sur ce sentiment, pardonnez-moi Félicité. Ce que j'essaye de dire, c'est que tôt ou tard, nous ne pouvons pas attacher à un lieu car nous le quitterons. Mais, si vous aimez Hautjardin, je suis contente pour vous Félicité. Avez-vous un objet qui vous rappelle votre demeure familiale ? Un objet sentimental ? Dis-je en ancrant mon regard dans celui de la demoiselle.

La fillette me rassure de nouveau. Je lui offre un sourire maternel. Puis, elle me dit qu'elle présentera des personnes à mon enfant. Je me questionne sur l'identité des pâquerettes qui feront la connaissance de ma perle de mon cœur.

Alyssa – Vous êtes bien aimable. Mais, avez-vous des noms en tête ? Des charmantes fleurs que je dois croiser la route ? Hormis quelques femmes, je ne connais pas les jeunes filles proches en âge de mes filles. Je dois avouer que je converse facilement avec les femmes ayant mon âge. Je pense notamment aux femmes qui servent loyalement dame Alerie ou Olena Tyrell.

Puis, je questionne la fidèle servante de mon amie sur les occupations au service de la lionne. Elle m'explique que son activité peut changer selon la météo. Il est vrai que monter sur une monture sous la pluie n'est pas appréciable. Malheureusement, il pleut souvent dans les terres de l'Orage. Combien de fois étais-je revenue trempée ? Souvent.  La délicate enfant décide de se montrer curieuse. Elle m'interroge sur mes activités. Je pourrais décider de ne point lui répondre.

Alyssa – Je dois avouer que j'ai une préférence pour monter à cheval. D'ailleurs, je montais aujourd'hui. J'aime cette sensation quand je galope avec ma jument. Je souris. En revanche, il pleut si souvent dans ma contrée. J'offre un nouveau regard avec un rictus sur mes lèvres. Je n'aime pas perdre quand je fais une course avec des personnes. Je veux gagner. Un rire s'échappe. J'ai perdu de nombreuses courses mais j'en ai gagné certaines. Avez-vous déjà participé à une course Félicité ? Je plonge mon regard dans celui de la demoiselle. Pour la lecture, je peux lire mais je ne suis pas très friande de certaines lectures. Que lisez-vous ? Demande-je d'une voix douce.

Puis, nous croisons un chien. À qui appartient cette boule de poil ? Je pose une question à Félicité sur le canidé en face de nous. Elle explique qu'elle ne connaît point ce chien. Que fait un chien errant ici ? Je n'ai pas envie qu'il nous attaque. Il semble bien méfiant. Je demande ensuite à Félicité si je la dérange ? Peut-être qu'elle doit faire une course pour mon amie et elle ne pourra point l'accomplir à cause de moi. Si jamais Cersei réprimande la jouvencelle à cause de moi, je me porte garante de la sortir de cette mauvaise position.

Alyssa – Qu'allons-nous face à ce chien ? J'ai bien peur qu'il finisse par nous mordre. Regardez ce regard mauvais ! M'exclamais-je en continuant de la regarder. Je n'ai pas de petit biscuit pour détourner son attention.


alyssadeux étrangères dans le royaume des fleurs
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Bâtarde
Félicité Hill
Bâtarde
Valar Dohaeris
[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Tumblr_os9mg2JaWw1rpg4lyo4_r1_400
Ft : Nell Tiger Free
Multi-Compte : Jeyne Rosby
Messages : 245
Date d'inscription : 07/04/2019

[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité]   [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] EmptyJeu 27 Juin - 18:41



Deux étrangères dans le royaume des fleurs
Avec Alyssa Vanbois.
Si je peux éventuellement comprendre les questions que formulent Lady Rogers par rapport aux dames et demoiselles bieffoises car elle est très inquiète pour ses enfants, je ne peux m'empêcher de me sentir légèrement mal à l'aise face à ces questions. Je peux tout à fait comprendre qu'elle ne souhaite que le meilleur pour ses enfants mais les enseignements de Lady Cersei de ces derniers ne cessent de me revenir à l'esprit. Même si elle est sincère, Lady Rogers ne pourrait-elle pas chercher également quelque chose d'autre ? Outre ce genre de considération, mon jeune âge ne m'empêche pas de sentir l'importance politique que pourrait avoir ma réponse. Membre de l'entourage de Lady Cersei, je ne peux et même veux lui faire honte en dégradant une alliance si prestigieuse que celle du Bief pour notre famille. Aussi, avec toute la diplomatie que j'ai pu apprendre auprès de Lady Cersei, je tâche d'apporter une réponse qui peut sembler convaincante pour tout le monde.

-Les dames et les demoiselles du Bief sont des dames charmantes à l'égal des fleurs que nous pouvons voir ici. Je pense qu'elles sauront se rendre digne de l'honneur que vous leur ferez.

Néanmoins, lorsque ces mots sortent de ma bouche, je ne les trouve guère satisfaisants. Lady Cersei trouverait plus que sûrement le bon mot à dire en cet instant. Je m'en veux de ne pas être parvenue à une telle chose.

Mon regard s'assombrit lorsque Lady Rogers me jette un coup d'oeil appuyé lorsqu'elle me sermonne sur le fait que je ne resterais que probablement pas à Castral Roc. Cette occurrence me semble si lointaine en cet instant. Pourtant, quelque part au fond de moi, je me doute que, si Lady Cersei n'a pas la bonté d'intervenir en ma faveur, je peux réellement craindre de vivre à Castral Roc en tant que célibataire. Après tout, peu de familles accepterait de souiller leur sang avec un mariage avec une bâtarde, toute Lannister qu'elle peut être.

-Être avec Lady Cersei est une permanente source de joie qui me dispense de ce genre de chose.

J'offre un sourire qui se veut sincère avec cette réponse par rapport aux objets sentimentaux que je pourrais avoir. Non, je n'ai guère à regretter ma situation à Castral Roc. Et quelque part, égoïstement, je souhaite préserver le secret sur les quelques objets que j'ai pu emmenée avec moi de Castral Roc pour me rappeler la demeure ancestrale des Lions.

En me demandant quelques noms par rapport à mes connaissances du Bief, j'incline la tête afin de prendre le temps de réfléchir.

-Je sais que Lady De La Noue est quelques années plus âgée que moi, de même que les belles-sœurs de ma maîtresse. Mais peut-être les trouver trop âgées pour la compagnie de vos filles ?

Je sais par les bruits de cour que je suis moi-même déjà un peu plus âgée que les enfants de Lady Roger et les dames que j'évoque, si elles sont toutes de naissance irréprochables, sont également plus âgées que moi. L'écart est donc mécaniquement plus important et cela peut peut-être rebuter cette mère protectrice envers ses enfants.

-Je n'ai guère eu la chance de participer à une course à cheval, my lady. Je suis à l'aise pour passer quelques heures mais pas encore suffisamment pour concourir. Je ne doute cependant pas un instant que vous devez souvent remporter ces courses.

Mon sourire se veut légèrement flatteur par rapport aux dons de cavalières de la dame me faisant face. Je pense qu'elle doit être bonne cavalière pour pratiquer une telle activité mais cela demeure une simple supposition.

-Ma septa a tenu à me faire lire avant son départ un livre d'histoire sur le Bief. Néanmoins, en ce moment, on a attiré mon attention sur un livre évoquant l'histoire de Tommen II Lannister.

Par pudeur, je décide de taire mon intérêt pour ce livre en particulier. Pourtant, pour ceux sachant l'histoire récente de la famille Lannister, cela coule de sens : c'est en recherchant l'épée perdue par ce roi que mon père Gerion a disparu.

Néanmoins, alors que j'aimerai continuer davantage, un chien attire notre attention. Lui aussi a attiré par nous. Alors que Lady Rogers regrette de ne pas avoir de quoi l'éloigner, je tâche de rester calme pour ne pas agacé davantage la bête.

-Si j'osais, my lady, peut-être pourrions-nous simplement nous éloigner ? Il me semble que vous avez demandé à ce que je vous guide en quelques lieux ?
 
code by bat'phanie


Spoiler:
 


FELICITE HILL
La bâtarde Lannister
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Empty
MessageSujet: Re: [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité]   [FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Deux étrangères dans le royaume des fleurs [Félicité]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rumeurs dans le Royaume de Hurlevent
» Shéhérazade ▬ Il était une fois, dans un royaume lointain...
» LE CYCLE D'IMARO/ CHARLES SAUNDERS
» Deux types louches dans un coins mal famé [PV Méphisto.W Van Ludwig][CLOS]
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp abandonnés-
Sauter vers: