RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La prochaine soirée CB aura lieu dimanche 8 septembre en fin de journée
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 7 & 8 est disponible par ici Retrouvailles hivernales || Wynafryd 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.

L'hébergeur des images du forum rencontre quelques soucis, il est possible que des images aient sautés !
Cela reviendra dans les prochains jours/heures !

Partagez
 

 Retrouvailles hivernales || Wynafryd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Dragon Ensoleillé
Rhaenys Targaryen
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris
Retrouvailles hivernales || Wynafryd C71o
Retrouvailles hivernales || Wynafryd Tumblr_owphwcI07Y1tk3ugyo5_400
Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 8214
Date d'inscription : 27/02/2015

Retrouvailles hivernales || Wynafryd Empty
MessageSujet: Retrouvailles hivernales || Wynafryd   Retrouvailles hivernales || Wynafryd EmptyVen 26 Avr - 13:56



► Etang Jonquil | 302, lune 5, début semaine 1
Retrouvailles hivernales
Wynafryd Manderly & Rhaenys Targaryen
La route jusqu’à Viergétang avait été rapide bien que peu agréable à cause de la neige et du froid. Rhaenys avait fait un arrêt chez les Rosby et à Sombreval, profitant de l’hospitalité du seigneur qui était honoré de recevoir la fille du Roi. Mais la jeune femme ne restait pas bien longtemps et repartait dès le lendemain en direction du lac Jonquil où elle devait retrouver Wynafryd et les eaux curatives dans lesquelles elle devait se plonger. Mais c’était plus pour son amie qu’elle se dépêchait que les eaux. Avec le froid, elle se demandait comme elle allait faire pour supporter la morsure gelée de la surface immobile du lac. Elle se préparait mentalement à cela sans pour autant trouver un quelconque courage à ce fait qui l’attendait.

La fille du roi avait voyagé léger et avec une petite escorte. Une seule de ses dames de compagnie l’accompagnait, sa septa, son bouclier lige et quelques manteaux d’or du guet de Port Réal pour sa protection. Et bien entendu, la petite créature qui était née presque quatre lunes plutôt. Dans une cage, la petite dragonne accompagnait la brune qui avait refusé de la laisser seule à Port Réal. Encore de petite taille, la jeune femme pouvait la transporter aisément pour le moment. Hūra commençait à peine à voleter, elle était encore trop fragile pour voyager à l’air libre et Rhaenys ne voulait pas que son existence soit exposé à tous.

Arrivée à sa destination finale, chez les Mouton, la jeune femme mit pieds à terre, conservant sa cape noir bordé de rouge rabattu sur sa tête. Tapotant légèrement l’encolure doré de son étalon au crin sombre. Un manteau d’or arriva pour tenir les rênes de l’animal pour laisser la princesse s’approcher de Lord Mouton en dévoilant son visage. Après quelques salutations et politesse d’usage, la princesse et son entourage fut invité à venir se réchauffer. Durant le souper du soir, la jeune femme exprima son désir de se rendre au lac dès le lendemain matin. Elle avait convenu de cela avec son amie et cela semblait convenir à sa septa, très heureuse de voir la fille du Roi si repentante de ses actes.

Le lendemain matin, ils arrivèrent en milieu de matinée au lac. Les yeux noirs de la dragonne parcoururent l’étendu blanche qui s’étendait à ses pieds, le lac et plus loin une bâtisse où une légère fumée s’échappait. Le petit groupe s’approcha de la maison des bains à pieds, trainant les chevaux derrières eux ainsi que la petite cage qui contenait la créature. Ils avaient prétexté que c’était une tenue plus chaude pour la princesse afin qu’elle n’attrapa pas la mort en sortant de l’eau.

A l’entrée du bâtiment, se trouvait un homme en arme. Les manteaux d’or soupçonneux mirent leur main sur la garde de leur épée avant de se faire rabrouer par Donella. Ce n’était pas le lieu pour ce genre d’incivilité. Elle invita la princesse à rentrer à l’intérieur ainsi que Jeyne en ordonnant aux gardes de rester dehors, les hommes étant strictement interdit dans cette maison et dans le lac. Les gardiennes les accueillirent et leur annonça qu’une autre dame était présente. Le cœur du dragon ensoleillé s’emballa d’excitation et d’un léger sourire signifia aux femmes de la Foi que cela ne la gênait nullement.

Accompagné par Jeyne, elles avancèrent plus à même dans la maison jusqu’à voir cette dame également présente dans la maison. Rhaenys reconnut immédiatement l’épaisseur chevelure bouclé de la sirène. Elles y étaient enfin.
« Wynafryd… » souffla la princesse.

Elle sentit les larmes lui monter aux yeux. Les lunes avaient passés depuis leur dernière rencontre, voir même une longue année. Elle avait attendu leur retrouvaille depuis que la sirène lui avait proposé de se rendre en pèlerinage jusqu’à Viergétang. Quand la Manderly se retournât, Rhaenys fondit sur elle pour la prendre dans ses bras. Quelques larmes coulant sur ses joues.
« Tu m’as tellement manqué mon amie. »

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne





The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
Retrouvailles hivernales || Wynafryd C71w
Retrouvailles hivernales || Wynafryd Tumblr_pszb6xgzOO1wze9hq_1280
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 9467
Date d'inscription : 22/08/2015

Retrouvailles hivernales || Wynafryd Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles hivernales || Wynafryd   Retrouvailles hivernales || Wynafryd EmptyJeu 2 Mai - 21:18


Retrouvailles hivernales


« Étang de Jonquil, Viergétang | 302, lune 5, semaine 1 »

Depuis que Torrhen était revenu avec des nouvelles de l’arrivée de Rhaenys à Viergétang, le coeur de Wynafryd avait redoublé de vitesse dans ses battements, la laissant épuisée après une journée complète à attendre leurs retrouvailles. Dès que les rumeurs avaient commencé à courir dans la ville que la princesse ne tarderait pas à arriver, la Sirène avait fait envoyer le Holt au pied des remparts de la demeure des Mouton pour remettre discrètement un pli à l’adresse de son amie. Elle était restée seule dans l’auberge dans laquelle ils logeaient depuis quelques jours, à faire les cent pas tout en se rongeant les ongles et faisant grincer ses dents. Après les alertes d’Aelinor et les messages énigmatiques et effrayants de la Targaryen, elle allait enfin savoir ce qu’il s’était passé pour découvrir autant de détresse chez la fille d’Elia Martell. Elle était évidemment impatiente de la retrouver, tout simplement, après plus d’un an sans s’être revues. C’était un mélange d’appréhension et d’excitation.

Elle dormit d’ailleurs très mal cette nuit là, même la présence de Torrhen ne put lui changer les idées. Après des lunes et des lunes à s’inquiéter, l’issue était enfin visible, juste là, à quelques heures d’elle. Ces heures seraient d’ailleurs passées plus vite si elle avait réussi à fermer l’oeil plusieurs heures d’affilées, mais elle s’était réveillée plus d’une fois en sursaut. Alors lorsqu’elle entendit les autres habitants de l’auberge commencer à s’activer dans les pièces voisines, Wynafryd avait sauté du lit pour se préparer, réveillant aussi le Holt pour qu’il l’escorte jusqu’aux bains au bord de l’étang de Jonquil. Le soleil n’était pas encore levé lorsqu’ils quittèrent la taverne pour prendre la route. En même temps, le soleil se levait toujours plus tard que la veille, et la journée encore d’avant. De quoi inquiéter les habitants de Westeros sur la teneur de cet hiver que tout le monde promettait on ne peut plus rigoureux. Mais c’était un tracas pour lequel Wynafryd n’avait pas de temps à consacrer pour le moment.

La Manderly laissa Torrhen devant le bâtiment exclusivement réservé aux femmes, écoutant une dernière fois ses conseils, une main affectueusement posée dans la sienne, avant de disparaître à l’intérieur. Elle ne savait pas vraiment combien de temps elle aurait à attendre avant l’arrivée de Rhaenys. Elle prit donc son temps pour se délester de quelques affaires, avant de s’approcher de l’eau froide de l’étang. Il n’y aurait probablement pas de courants chauds comme dans ses petites criques de Blancport qu’elle aimait tant fréquenter avec Wylla, mais ça n’était rien qu’elle n’avait déjà affronté aux abord de la Blanchedague ou de la Brèchesaigue. Souriant à chacune des septa qu’elle croisait, bien qu’elles n’étaient pas nombreuses à cette heure ou époque là, elle installa ses affaires dans un coin à l’écart, mais où la visibilité sur l’entrée des lieux était bonne.

Elle ne sut vraiment dire combien de temps s’était écoulé lorsqu’elle pénétra enfin dans l’eau pour quelques minutes vivifiantes. Elle s’immergea complètement, la tête également, cherchant à se vider l’esprit, à penser aux événements de ses derniers jours, à son rapprochement avec le fils de La Sentinelle. Est-ce que le lac avait vraiment les bienfaits qu’on lui conférait ? Gagnerait-elle quelque chose pour son immersion ? Elle le saurait probablement dans une lune. Wynafryd ressortit finalement, gêlée mais revigorée, se hâtant de retrouver l’épaisse serviette offerte par une septa à l’entrée pour se frictionner vivement avec, comme elle avait l’habitude de le faire après ses escapades maritimes, pour se réchauffer. Elle venait tout juste de finir d’enfiler sa robe et s’apprêtait à nouer ses cheveux simplement essorés en un chignon lorsqu’elle entendit un peu d’agitation de l’autre côté de l’ouverture. Son coeur rata un battement alors qu’elle reconnut la voix de sa princesse.

Elle laissa retomber ses bras le long de son corps, et ses longues boucles sombres et humides sur ses épaules et se retourna pour se diriger vers les voix. Elle ne put retenir un soupir de soulagement lorsqu’elle aperçut enfin les traits du Dragon Ensoleillé, ignorant complètement les gens qui l’entouraient et la demoiselle qui la suivait. Elle hésita un instant sur la marche à suivre, n’étant pas certaine de pouvoir se permettre trop de familiarité, mais l’émotion de Rhaenys fut contagieuse et elle se précipita à sa rencontre et la prit à son tour dans ses bras, étouffant un sanglot mélangé à un éclat de rire. “Je suis désolée, je suis toute trempée.” dit-elle finalement entre larmes et rire. Elle prolongea un instant l’étreinte, sincèrement soulagée de retrouver son amie, avant de reculer légèrement, tout en la maintenant à bout de bras. “Et moi donc ! Comment vas-tu ? As-tu fait bonne route ?” enchaîna-t-elle rapidement, ses sourcils bruns froncés comme à leur habitude, au dessus de son regard de glace qui détaillaient soigneusement la princesse.

[1]
(c) DΛNDELION



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
Rhaenys Targaryen
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris
Retrouvailles hivernales || Wynafryd C71o
Retrouvailles hivernales || Wynafryd Tumblr_owphwcI07Y1tk3ugyo5_400
Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 8214
Date d'inscription : 27/02/2015

Retrouvailles hivernales || Wynafryd Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles hivernales || Wynafryd   Retrouvailles hivernales || Wynafryd EmptyDim 26 Mai - 19:40



► Etang Jonquil | 302, lune 5, début semaine 1
Retrouvailles hivernales
Wynafryd Manderly & Rhaenys Targaryen
Son amie était fraîche, tout juste sortie du lac ce qui préparait quelque peu la princesse à ce qui l’attendait en se plongeant dans cette eau glaciale. Mais pour le moment, elle s’en fichait, préférant profiter de ces retrouvailles avec la sirène. Il lui semblait que cela faisait une éternité qu’elle ne s’était pas vue. En réalité presque deux ans mais une vie semblait s’être écouler entre ces deux moments. Son mariage, sa grossesse, ses prises de décision qui lui coutait son mariage, son empoisonnement pour mettre fin à la vie qui grandissait en elle, sa confession, le départ de Durran…Tant de chose en si peu de temps.

L’étreinte prit doucement fin permettant aux deux amis de se voir un peu plus. Wynafryd n’avait pas changé, ses traits avaient pris en maturité avec les deux années passées mais elle gardait son visage rond, ses yeux bleus et sa masse de cheveux bruns et bouclés. Les questions de la Manderly fusèrent, visiblement inquiète de l’état de la dragonne. Il était vrai que les corbeaux échangés n’avaient rien de rassurant, et l’état de Rhaenys n’avait guère était très reluisant. Mais depuis la visite de son père, son moral allait mieux, et elle se sentait prêtre à tourner la page et cette étape au lac Jonquil lui semblait de plus en plus nécessaire pour compléter sa nouvelle vie.
« Le voyage fut glaciale mais je pense qu’il ne l’était pas autant que l’eau qui m’attend… Quand à mon moral, ça va mieux, le temps aide et m’aide à tourner doucement la page. »

Elle avait tant de chose à lui dire, pour répondre à ses questions. Elle voulut ajouter quelques mots mais le raclement de gorge de sa septa lui rappela qu’elle n’était pas là pour des bavardages mais pour se plonger dans les eaux bienfaitrices du lac. Rhaenys grimaça légèrement devant son amie avant de se retourner un doux sourire sur le visage.
« Peut-être devrions nous rentrer mes affaires de rechange pour qu’elle puisse se réchauffer afin que je n’attrape pas froid à la sortir de l’eau ? Lady Jeyne ? »

La jeune ouestienne acquiesça et après une légère révérence partit chercher la cage contenant la dragonne ainsi que des fourrures supplémentaires. Donella l’invita à se rapprocher de l’endroit où elle pouvait déposer ses vêtements avant d’aller se plonger dans le lac.
« Souhaite moi bon courage » souffla la princesse

La jeune femme suivit docilement les femmes de la foi et délaissa son corset et son surplus de tissu. Elle ne garda que sa fine chemise en lin blanc, refusant de se dévetir totalement avec le froid qu’il faisait. Son sang du sud ne survivrait pas à une telle torture. Elle s’approcha donc du petit ponton permettant de se plonger dans l’eau. Le premier orteil lui glaça le sang et un long frisson la parcouru. Les septa lui donnèrent alors quelques conseils pour l’aider à rentrer plus aisément dans l’eau. Rhaenys écouta et appliqua les conseils et finit par complètement s’immerger dans l’eau. La tête sous l’eau glacial fut vivifiant, mordant et un silence sourd l’entoura soudainement. Elle resta ainsi jusqu’à ce que ses poumons ne commencent à la brûler, réclamant de l’air. Elle remonta à la surface et regagna rapidement le ponton pour sortir de l’eau. Ce fut une princesse grelottant de la tête aux pieds qui renta dans la bâtisse et qui se précipita au coin du feu tandis que Jeyne venait lui essorer les cheveux aussitôt. Donella et les septa se retirèrent pour aller prier, laissant ainsi les trois jeunes femmes, seules en tête à tête. Rhaenys tourna ses yeux sombres vers la sirène, tapotant la place à côté d’elle, comme au bon vieux temps.
« Je ne sais pas comment tu fais pour supporter une eau aussi froide Wynafryd… Si le froid m’est aussi insupportable, je n’ose imaginer ta souffrance quand nous étions à Dorne. »

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
Retrouvailles hivernales || Wynafryd C71w
Retrouvailles hivernales || Wynafryd Tumblr_pszb6xgzOO1wze9hq_1280
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 9467
Date d'inscription : 22/08/2015

Retrouvailles hivernales || Wynafryd Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles hivernales || Wynafryd   Retrouvailles hivernales || Wynafryd EmptyDim 2 Juin - 18:23


Retrouvailles hivernales


« Étang de Jonquil, Viergétang | 302, lune 5, semaine 1 »

Le tutoiement si compliqué à employer les premiers temps lui était revenu naturellement alors que Rhaenys s’était installée entre ses bras pour la saluer d’une étreinte. Si d’étranges soupçons avaient émergé dans l’esprit de la Sirène de Blancport au fur et à mesure des corbeaux échangés en ce début d’année avec la Princesse, ils étaient le cadet de ses soucis à l’instant présent, où seul le soulagement de la voir entière, avec un soupçon de sourire sur le visage, balayait tout le reste. Tout comme la Targaryen se moquait bien de mouiller les tissus de sa robe en l’enlaçant de la sorte à sa sortie du lac. Dès que le moment chaleureux fut terminé, la digne héritière du Triton n’attendit pas son reste pour commencer à poser ses questions à son amie. Elle ne savait finalement pas si elles avaient beaucoup de temps devant elles ou non. Elle accueilli la réponse pleine d’espoir de Rhaenys avec un sincère sourire et un soupire de soulagement. “Tu me vois heureuse de l’apprendre. Il n’y a finalement rien d’aussi réparateur que le temps qui fait son oeuvre lorsque l’on est bien entourée.” ajouta-t-elle avec un sourire.

Mais soudainement, c’est le goût d’une bile acide que Wynafryd reconnut dans sa gorge alors que le soulagement laissait place à sa mauvaise appréhension. Tourner la page de quoi ? Il y avait toujours ce soupçon évident et qu’elle était pourtant incapable de regarder en face sur les raisons qui avaient amenés Rhaenys à tenir de tels propos suite à sa fausse couche. Valait-elle finalement mieux qu’elle ou la princesse Daenerys lorsque l’affaire de l’empoisonnement de sa sœur avait été rendue publique et qu’elles avaient eu le plus grand mal à reconnaître le perfide Viserys comme coupable ? La Sirène fit de son mieux pour conserver un sourire bienveillant sur son visage, mais elle sentait déjà son esprit s’affoler pour ce qui allait se dérouler ensuite.

Rhaenys ne put lui donner satisfaction dans l’instant cependant, celles qui l’accompagnaient semblaient danser une chorégraphie répétée au millimètre près. Ainsi son amie n’avait pas menti en évoquant une garde et une surveillance toute particulière à ses côtés. Durran et les questions qu’elle lui avait posé à son sujet lui revinrent à l’esprit. La Manderly était persuadée que le Dragon Ensoleillé avait avoué leur liaison à son père, ce qui expliquait la Septa à présent, mais pas la honte qu’elle avait ressenti ensuite et évoqué dans ses corbeaux. Il n’y avait là rien qui reniait ses racines dorniennes que d’assumer avoir choisi l’amour. Surtout que ses questions étaient apparues plus tard… Il faudrait d’ailleurs qu’elle lui dise l’avoir finalement revu à Corneilla. Mais ça n’était pas encore le bon moment; Alors toujours son sourire aux lèvres elle prononça simplement : “Bon courage.” tandis qu’elle se frictionnait les cheveux avec sa serviette pour les éponger, notant l’étrange cage qui voyageait avec Rhaenys. Une semblable avait voyageait avec elle à une période où elle avait ressenti plus de culpabilité que jamais dans sa vie. Un étrange puzzle se dessinait dans son esprit et elle ne parvenait pas à croire l’image qui commençait à apparaître. Pas tant que son amie n’aurait pas dit un mot dans ce sens là également.

Même si le moment du paraître long à Rhaenys, immergée dans l’eau glacée, cela ne fut qu’une question de minutes avant qu’elle ne se retrouve assise près du feu. Wynafryd l’y rejoint rapidement, sentant son coeur battre la chamade dans sa poitrine alors que l’issue était proche, elle le sentait. Elle ne put retenir un petit rire amusé en entendant la comparaison entre sa capacité à supporter le froid du Nord, et la sienne à supporter le soleil dornien. Elle baissa finalement les yeux un moment avec de répondre avec douceur. “Je vous avoue que notre séjour à Lancehélion ne fait pas partie de mes meilleurs souvenirs concernant la température. Encore que, nous avons eu la chance d’y aller en automne. Malheureusement, l’air suffocant est rapidement devenu le cadet de mes soucis à cette période…” Elle releva doucement le visage vers Rhaenys puis Jeyne, ne sachant si elle pouvait parler de tout en sa présence ou non. “Mais nous ne sommes pas là pour ressasser un passé si lointain, je me trompe ?” ajouta-t-elle simplement avec un doux sourire.

(c) DΛNDELION



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
Rhaenys Targaryen
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris
Retrouvailles hivernales || Wynafryd C71o
Retrouvailles hivernales || Wynafryd Tumblr_owphwcI07Y1tk3ugyo5_400
Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 8214
Date d'inscription : 27/02/2015

Retrouvailles hivernales || Wynafryd Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles hivernales || Wynafryd   Retrouvailles hivernales || Wynafryd EmptyLun 10 Juin - 15:16



► Etang Jonquil | 302, lune 5, début semaine 1
Retrouvailles hivernales
Wynafryd Manderly & Rhaenys Targaryen
Rhaenys sentit son amie être légèrement sur la retenue en la présence de Jeyne, Wynafryd avait repris le vouvoiement marquant la distance que voulait l’étiquette envers la princesse des Sept Couronnes. Cela pouvait se comprendre, elle ne connaissait pas la jeune fille de l’Ouest qui avait fait le trajet à ses côtés. La Ouestrelin avait été la seule de ses dames à ne pas lui tourner le dos ou à se montrer froide. Cassana était jalouse et Sara écœurée. Il n’y avait que Jeyne qui même sans accepter le geste de sa maîtresse, avait refusé de la laisser seule face à ses tourments et à sa souffrance. C’était pour cette raison que la dragonne ensoleillée avait souhaité qu’elle l’accompagne, laissant les deux autres à Port Réal, les libérant temporairement de leur devoir envers elle. Cela leur permettrait de souffler et de faire diminuer les tensions. Mais ce n’était pas un combat gagné d’avance, le jour où la Targaryen ne supporterait plus les regards et l’attitude de ses dames, elle demanderait à les congédier pour en prendre de nouvelles. Elle refusait de vivre avec ce poids sur ses épaules durant les prochaines années de sa vie, elle voulait passer à autre chose, tourner la page de son passé et aller de l’avant.

Wynafryd évoqua un passé plus récent qui était le sujet de leur rencontre, Rhaenys ignorait si ses mots allaient la rassurer, provoquer la même chose que chez Cassana et Sara. Elle avait peur de perdre son amie suite aux révélations qu’elle lui ferait. Elle ne voulait pas perdre la sirène du nord. Elle s’était promis de parler à cœur ouvert sans chercher à cacher quoique ce soit, cela pouvait lui couter cher. Même Jeyne ignorait des choses. Aujourd’hui, elle pourrait connaître les motivations de la princesse dans ses actes. Alors la dragonne hocha doucement la tête, son regard brun se voilant légèrement face aux émotions montantes pour la suite.
« Effectivement… Je te dois des réponses avec les corbeaux qu’on a échangés. Je répondrais à toutes questions, telles qu’elles soient… Même si la réalité n’est pas jolie. J’espère juste que tu ne me jugeras pas trop durement… »

La fille du Roi baissa la tête, toujours rongé par les souvenirs de ses actes qui la dégoutaient elle-même. Mais elle lui avait promis de tout dire, de tout révéler. Aucunes oreilles indiscrètes n’étaient présentes en ces lieux, protégé par les Sept qui avaient déjà rendu leur jugement conservant la princesse. Il ne restait désormais qu’à attendre le jugement de la sirène et celle de la jeune fille de l’Ouest.
« Et tu peux parler librement avec Jeyne, elle a tout ma confiance. Elle sait déjà de nombreuses choses, pas tout mais elle en sait beaucoup. C’est pour ça qu’elle est là avec moi et qu’il n’y a qu’elle. »

La concernée se mit à rougir violemment et se concentra sur les cheveux de sa princesse, frictionnant délicatement la masse brune de cheveux mouillées et froids afin de les aider à sécher plus vite afin que Rhaenys n’attrape pas froid.
« Que veux-tu savoir ? »

Les yeux sombres de la fille d’Elia Martell s’étaient plantés dans ceux qui étaient si clairs de la sirène. Rhaenys rassemblait son courage, et était prête à affronter ses démons, sa souffrance, son passé dont elle avait honte. Elle s’était confessée devant les sept. Elle se confessait devant une amie précieuse dont elle craignait le jugement plus que tout. Elle remettait son sort entre les mains des Sept.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
Retrouvailles hivernales || Wynafryd C71w
Retrouvailles hivernales || Wynafryd Tumblr_pszb6xgzOO1wze9hq_1280
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 9467
Date d'inscription : 22/08/2015

Retrouvailles hivernales || Wynafryd Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles hivernales || Wynafryd   Retrouvailles hivernales || Wynafryd EmptyDim 16 Juin - 17:19


Retrouvailles hivernales


« Étang de Jonquil, Viergétang | 302, lune 5, semaine 1 »

Il sembla à la Sirène que son rythme cardiaque avait affreusement ralenti et que ses oreilles commençaient à siffler alors que l’intensité du moment ne faisait que croître. Elle était là pour prendre des nouvelles de Rhaenys en personne, mais pour pouvoir le faire correctement, cela voulait dire apprendre la vérité sur ce qu’il s’était passé en ce début d’année au Donjon Rouge. Elle espérait que Rhaenys lui raconterait d’elle même, elle s’attendait à ce que la princesse reprenne les choses par le commencement et lui déroule l’histoire de tout ce qui lui été arrivé pour qu’elle en vienne à dire de terribles choses de la sorte à son propos. Mais ça n’est pas de cette façon que le Dragon Ensoleillé prit la parole. Sa voix se chargea d’émotion, mais elle resta digne et confirma son intention de lui dévoiler la vérité, non sans espérer que la Sirène ne la jugerait pas trop durement. Cette dernière vit Rhaenys baisser le regard, une position avec une émotion qu’il ne lui semblait jamais avoir vu chez la princesse, alors que celle-ci confirmait qu’elles pouvaient parler librement devant la jeune Jeyne. “D’accord.” répondit simplement la Sirène dans un premier temps. Toutes trois restèrent silencieuses un instant de plus quand que la Targaryen ne relève finalement le visage pour planter ses yeux dorniens dans la glace nordienne.

Puis ce fut au tour de Wynafryd de baisser la tête, embarrassée par la situation. Elle ne voulait pas accuser directement son amie, elle avait du mal à ne pas se voiler la face sur ce qu’il lui semblait avoir deviné des événements, mais elle n’avait pas fait ce chemin pour rien et Rhaenys ne se montrait pas aussi vulnérable pour qu’elle ignore tout cela et continue de faire comme si de rien était. Elle se pinça la lèvre un instant, puis posa une main délicatement sur celle encore fraîche de la fille d’Elia Martell. Lorsqu’elle releva enfin le menton, une larme s’échappait de son oeil droit. Elle laissa échapper un petit soupire d’appréhension avant de finalement prendre la parole. “Ta fausse couche n’était pas naturelle, n’est-ce pas ?” Elle n’avait pas commencé par la question la plus simple, mais c’était celle qui lui brûlait la langue depuis plusieurs lunes. C’était la seule explication qu’elle avait pour une telle réaction de la part de la princesse durant cette première lune de la nouvelle année. Mais elle ne parvenait toujours pas à imaginer une raison qui la pousserait à faire une telle action. Son coeur semblait prompt au jugement, parce que si elle avait raison, si Rhaenys avait vraiment interférer avec sa grossesse pour lui faire connaître un terme, elle ne pouvait plus prétendre connaître son amie et pouvoir la qualifier de la sorte.

Mais parce qu’elle la considérait encore comme telle, parce qu’elle l’aimait profondément, qu’elle l’avait aidée par le passé sans question, étant prête à se mettre son père à dos pour pouvoir l’aider à rejoindre sa soeur en pleine tempête Viserys, elle devait au moins lui laisser une chance de s’expliquer, de l’aider à comprendre. Pour le reste, elle ne pouvait rien garantir. Elle ne savait nullement comment elle réagirait si son intuition se confirmait… “Que s’est-il passé Rhaenys à Lestival ? Mais surtout à ton retour au Donjon Rouge ?” Ses doigts se serrèrent sur sa main pour lui montrer qu’elle la soutenait et qu’elle pouvait lui raconter, s’appuyer sur elle sans crainte.

(c) DΛNDELION



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
Rhaenys Targaryen
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris
Retrouvailles hivernales || Wynafryd C71o
Retrouvailles hivernales || Wynafryd Tumblr_owphwcI07Y1tk3ugyo5_400
Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 8214
Date d'inscription : 27/02/2015

Retrouvailles hivernales || Wynafryd Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles hivernales || Wynafryd   Retrouvailles hivernales || Wynafryd EmptyMar 9 Juil - 21:06



► Etang Jonquil | 302, lune 5, début semaine 1
Retrouvailles hivernales
Wynafryd Manderly & Rhaenys Targaryen
Le cœur de Rhaenys battait la chamade, et quand la question fatidique arriva, son cœur voulut s’échapper de sa poitrine. Les battements en devenaient presque douloureux. Elle avait soudainement que tous ces longs mois à se reconstruire allaient s’effondrer d’un revers de main, avec simplement quelques mots qu’elle allait devoir prononcer et qui pouvait lui couter une amie. Ses yeux s’embuèrent de larmes qu’elle réprima aussi violemment qu’elle le pouvait. Elle devait le faire, elle lui avait promis, elle ne pouvait pas lui mentir, pas maintenant. Elle devait répéter mais avec tous les détails qui avaient menés à cet acte immonde, à ce choix affreux qu’elle avait dû faire pour s’arracher à son supplice. La culpabilité de son geste ne la quitterait jamais, et elle se refusait à se pardonner. Si elle pouvait vivre avec, avancer elle ne pourrait jamais me pardonner. La princesse secoua légèrement la tête négativement avant de prendre une profonde respiration pour tenter de contrôler un minimum sa voix qui menacé de chavirer à n’importe quel moment.
« Non, elle n’était pas naturelle...je… je l’ai provoqué… »

Une larme s’échappa de ses yeux, dévalant sa joue. Et sur ce qu’il s’était passé, cela allait être long et difficile mais elle devait le faire. Peut-être était-ce un autre pas vers la rédemption, les Sept la mettait à l’épreuve et quel meilleur endroit que le lac Jonquil censé la purifié de son pécher ? Alors la jeune femme se jeta à l’eau tentant de ne pas se remémorer l’épisode du grand septuaire.
« A Lestival il ne s’est rien passé de particulier, rien qui ne conduise à un tel acte. J’étais en colère contre Robar pour s’être fait humilier lors des joutes, en colère contre mon père pour avoir humilié Durran…mon frère renonçant à son héritage…mais rien qui justifie mon geste aussi affreux… »

Elle fit une légère pause pour reprendre son souffle et contrôler ses émotions qui menaçaient de la submerger.
« C’est quand je suis retournée à Port Réal que les choses ont commencé à déraper. Je sais que cela peut paraître étrange, complètement insensé et fou, que la tare familiale ressort sur moi…mais j’ai commencé à faire des rêves étranges, s’apparentant plus du cauchemar, ils me hantaient chaque nuit. Cela a commencé par un souvenir du sac de la ville lors de la guerre… puis… un rêve…je savais très bien que ce n’était pas possible que ce n’était qu’un rêve. Ma mère est morte il y a quinze ans, cela ne pouvait être qu’un simple rêve et pourtant il me semblait si réelle.si cruelle. Il m’a hanté plusieurs nuits, je ne pouvais plus fermer l’œil car elle…elle me demandait une chose horrible à chaque fois que je fermais les yeux… Elle me demandait de choisir entre mon fils à naître et mon frère Aerion. Que si je choisissais mon fils, il serait la chute d’Aerion. Je pensais qu’il s’arrêterait au fil des jours mais il continuait à tourner dès que je trouvais un peu de sommeil. J’ai donc demandé à Gella de me trouver quelque chose pour… pour provoquer la naissance en avance. J’étais si fatiguée que j’ai fini par avaler la fiole de poison qui à provoquer une forte fièvre et le début du travail. Et même là, je demandais au mestre de sauver mon enfant plutôt que ma vie…jusqu’à ce que Gella ne souffle que si je mourrais, le mestre qui sauverait mon fils le paierait de sa vie, exécuter par le Roi comme Pycelle. Je délirais sous la douleur et j’ai demandé au mestre de sauver ma vie au lieu de celle de mon fils…. Je ne pourrais jamais me pardonner une telle faiblesse…un tel acte si répugnant. »

Les larmes coulaient désormais à flot sur les joues de Rhaenys, son cœur était redevenu aussi douloureux qu’au premier jour. Jeyne avait arrêté de frotter les cheveux de sa maîtresse, abasourdie d’avoir entendu les raisons de la fausse couche de Rhaenys. La princesse avait de nouveau le regard rivé au sol, honteuse de ses actes, de son choix. Elle avait laissé un fantôme du passé influencer sa vie, ses choix. Elle avait cédé à la folie durant quelques heures, provoquant son malheur et sa délicate position depuis. Est-ce que cela allait lui couter son amie désormais ? Elle le craignait fortement.


CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
Retrouvailles hivernales || Wynafryd C71w
Retrouvailles hivernales || Wynafryd Tumblr_pszb6xgzOO1wze9hq_1280
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 9467
Date d'inscription : 22/08/2015

Retrouvailles hivernales || Wynafryd Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles hivernales || Wynafryd   Retrouvailles hivernales || Wynafryd EmptyVen 12 Juil - 9:52


Retrouvailles hivernales


« Étang de Jonquil, Viergétang | 302, lune 5, semaine 1 »

Les mains serrées autour de celles de sa princesse, la Sirène de Blancport attendait que la sentence tombe, nerveuse. Il lui sembla un instant que Rhaenys hésitait à honorer sa promesse, semblant visiblement préférer être partout ailleurs plutôt qu’ici avec ce semblant de procès. Wynafryd espérait encore que son coeur se trompait et que le Dragon Ensoleillé ne lui confirmerait pas ses doutes. Mais cette dernière se montra honnête, confirmant par la même occasion les craintes de la Manderly. A peine eut-elle entendu les mots de Rhaenys qu’elle ne put retenir un léger soupir de choc et de déception alors que son visage basculait vers le sol avec désolation, tandis que ses joues se couvraient de larmes silencieuses. Cependant, elle ne retira pas ses mains de la princesse. Si elle avait craint d’être dégoûtée et de pouvoir ressentir une vive colère pour son amie, elle était essentiellement peinée. Peinée pour Rhaenys. Et elle voulait surtout comprendre, parce que la Targaryen qu’elle avait connue n’aurait jamais fait une telle chose sans une bonne raison. Alors elle ne dit rien de plus, laissant la fille de Rhaegar répondre à sa dernière question.

Elle releva doucement le visage et écouta le récit de son amie avec une attention toute particulière et extrêmement décuplée alors que certains mots choisis par Rhaenys trouvaient un écho tout à fait spécial en elle. Wynafryd commença doucement à se mordre la lèvre inférieure, alors qu’elle intégrait les informations données par son amie et canalisait ses propres intuitions. Sans compter qu’elle débattait déjà intérieurement pour savoir si elle devait parler de Vraël à Rhaenys. Elle avait déjà osé de brèves allusions lors de son mariage à Robar, mais c’était tout ce qu’elle avait dit à propos de son dragon. Mais maintenant, alors qu’elle entendait les motivations de Rhaenys, qu’elle reconnaissait sa propre histoire avec les cauchemars, leur véracité et leur force… Elle avait vu l’oeuf de la princesse dans ses appartements, à une époque où on les pensait encore tous fossilisés… Mais à présent, elle lisait les choses différemment. Et elle était incapable d’en vouloir à son amie, parce qu’elle connaissait la force de ces présages, l’ancienne magie liée à tout cela. Leurs sacrifices n’étaient pas les mêmes, loin de là, mais elle comprenait. Si son intuition était la bonne.

Les larmes s’étaient stoppées sur les joues de la Sirène à mesure qu’elles étaient apparues sur celles du Dragon. Alors que le discours de Rhaenys touchait à sa fin, Wynafryd s’était légèrement redressée pour pouvoir s’approcher de son amie et l’enlacer pour tenter de la réconforter, une main sur ses cheveux encore humides et l’autre dans son dos. “Je suis désolée d’avoir ravivé ta plaie Rhaenys.” dit-elle doucement et avec sincérité. Elle resta un instant la princesse serrée contre elle, la berçant doucement, le temps qu’elle puisse pleurer tout son soûl. Lorsqu’il lui sembla que la princesse retrouvait enfin son calme, la Manderly s’écarta légèrement pour trouver son regard d’onyx. “Tu vas devoir trouver la force de te pardonner Rhaenys. Parce que tu n’as pas fait preuve de faiblesse. Tu as du faire un choix. Tu n’as pas fui devant celui-ci, aussi difficile qu’il l’était, tu l’as affrontée.” Elle tenta un très léger sourire encourageant, son pouce caressant la joue de la princesse. “Ta mère, cette figure que tu aimais et admirais tant est venu te trouver dans tes rêves avec un ultimatum. Pas une seule fois lors d'un mauvais cauchemar. Il n’y avait rien de simple. Au contraire. Je ne peux qu’imaginer ton désarroi et ta solitude face à cela…” Il ne s’agissait pas d’un caprice de jeune femme souhaitant soudainement se débarrasser de son enfant comme elle aurait pu le croire sans les détails. C’était un sacrifice politique et d’amour maternel.

La Manderly laissa échapper un léger soupir, avant de gigoter légèrement pour trouver une position un peu plus confortable. Sa langue la démangeait, il fallait qu’elle pose cette autre question, mais elle ne pouvait le faire, sans dévoiler sa propre vérité. Peut-être avait-elle tort pour Rhaenys, auquel cas, cette dernière saurait pour Vraël sans qu’il n’y ait d’équivalent en face, mais tant pis. Vraël était suffisamment grand maintenant, il allait sur ses trois ans, il était temps pour elle de dévoiler son existence à la Dragonne Ensoleillée. “Je m’excuse d’avance si ce que je vais te dire va te paraître fou mais… ces rêves… leur intensité, leur récurrence… n’as-tu jamais pensé qu’ils pouvaient être liés à de la magie ? Que ces songes n’avaient rien de naturels compte tenu de leur nature ?” ajouta-t-elle, sourcils froncés et visage préoccupé alors qu’elle tâtait doucement le terrain.

(c) DΛNDELION



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
Rhaenys Targaryen
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris
Retrouvailles hivernales || Wynafryd C71o
Retrouvailles hivernales || Wynafryd Tumblr_owphwcI07Y1tk3ugyo5_400
Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 8214
Date d'inscription : 27/02/2015

Retrouvailles hivernales || Wynafryd Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles hivernales || Wynafryd   Retrouvailles hivernales || Wynafryd EmptyMar 30 Juil - 18:05



► Etang Jonquil | 302, lune 5, début semaine 1
Retrouvailles hivernales
Wynafryd Manderly & Rhaenys Targaryen
Contre toute attente, Wynafryd vint la prendre dans ses bras, l’enserrant contre elle, s’excusant d’avoir raviver la plaie dans le cœur de la princesse. Rhaenys était surprise et à la fois si soulagée de sentir son amie qui ne lui tournait pas le dos. Les larmes de soulagement se mêlèrent à celle de la douleur et elle pleura durant quelques instants contre la nordienne, sans retenue, laissant ces flots d’émotions qui la submergeait sortir, vidant son cœur de toutes ses mauvaises énergies. Les larmes se tarirent plus rapidement qu’elle ne l’aurait cru comme si son corps n’avait pas encore refait son stock de larmes suite à tous les évènements du début de l’année. Son amie semblait compréhensive et les mots que prononcèrent la sirène laissèrent Rhaenys sans voix. La Manderly allait à l’encontre de tous, trouvant le choix de la fille du Roi courageux. La jeune femme ne put avoir qu’un faible sourire, c’était trop inattendu pour la brune qui n’aurait jamais cru que son amie puisse réagir de la sorte.
« Me pardonner risque d’être le plus compliqué. Vivre avec et aller de l’avant, continuer d’avancer j’en suis capable mais me pardonner…J’en suis incapable pour le moment. C’est si contraire à tout ce qui m’est cher. »

Elle qui avait toujours ressenti son côté dornien, qui aimait la culture, la liberté que cette région offrait. C’était tout ce que représentait sa mère. En tuant son enfant, elle avait tué une part de ses convictions, une part d’elle-même. Se pardonner…elle voyait cela comme un second meurtre pour tout cela. Peut-être qu’un jour elle sentirait le courage de se pardonner pour ce qu’elle avait fait mais pour le moment elle n’était pas prête à cela. Elle pouvait suivre le chemin de la rédemption pour que les autres la pardonnent mais elle-même, cela prendrait de nombreuses années probablement. Peut-être lui faudrait-il attendre de devenir une mère pour qu’elle puisse réellement se pardonner. Mais son mariage avec Robar était compromis désormais, et si une annulation venait, jamais son père n’accepterait qu’elle épouse l’homme qu’elle aimait en secondes noces même avec la promesse d’un homme loyal qui la rendrait heureuse, dénué de toutes mauvaises intentions envers la couronne et elle-même, dénuée d’ambition pour le trône. Alors pour le moment, elle n’était pas prête de se pardonner pour ce qu’elle avait sacrifié.

La réflexion de Wynafryd sur la magie liée à ses rêves fit légèrement froncer les sourcils de la princesse. Elle y avait pensée mais cela lui avait semblé fou et jamais dans sa famille cela n’avait été vu à sa connaissance. Mais l’apparition inopiné de la petite dragonne avait laissé des doutes dans l’esprit de Rhaenys.
« Je n’en sais rien. Je sais que dans notre famille, nous faisons des rêves dragons qui sont liés à notre sang venant de l’antique valyria. Mais mes rêves n’avaient rien de rêves dragons bien qu’ils n’aient rien de naturels à mes yeux. Je n’explique pas comment j’ai pu les avoir et surtout personne n’a jamais eu ce genre de rêve chez les Targaryen. Nous avons des tares familiales mais je ne qualifierais pas ses rêves de folie…Je n’en ai pas refait depuis… »

L’apparition de Hura dans sa vie. Le dragon ensoleillé tourna la tête vers la cage d’osier où se reposait et où était transporté la petite créature nait quelques lunes plus tôt.
« …hura… »

Au son de son prénom la créature émit un bruit, reconnaissant l’appellation que lui donnait la princesse. Cela sortit Jeyne de sa torpeur qui sursauta légèrement, tournant la tête vers la cage inquiète. Les yeux sombres de la Targaryen se plongèrent dans le bleu de ceux de la sirène.
« Ce que je vais te montrer, il faut que tu le gardes pour toi…tu as toute ma confiance… » Elle lui faisait confiance. « Tu te souviens de l’œuf fossilisé que j’avais dans ma chambre ? Quand je suis revenue du septuaire de Baelor après tous ces évènements… L’œuf n’était plus… »

Rhaenys se leva et s’approcha de la cage, elle défit le battant permettant d’avoir accès à l’intérieur. La dragonne siffla quand la lumière froide de l’hiver pénétra dans l’habitacle. Glissant sa main à l’intérieur pour inviter la créature à venir contre elle, la jeune femme prit sa dragonne dans ses bras comme elle avait l’habitude de le faire avant de se retourner vers son amie.
« A la place j’avais un bébé dragon sur mon lit…Et depuis son apparition, je n’ai plus fait le moindre rêve… »

Rhaenys espérait désormais que son amie n’aurait pas la même réaction que son père. Mais il y avait peu de chance que Wynafryd utilise des morts forts en haut valyrien pour réagir à la vision que se présentait à elle.


CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
Retrouvailles hivernales || Wynafryd C71w
Retrouvailles hivernales || Wynafryd Tumblr_pszb6xgzOO1wze9hq_1280
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 9467
Date d'inscription : 22/08/2015

Retrouvailles hivernales || Wynafryd Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles hivernales || Wynafryd   Retrouvailles hivernales || Wynafryd EmptyDim 25 Aoû - 10:18


Retrouvailles hivernales


« Étang de Jonquil, Viergétang | 302, lune 5, semaine 1 »

Wynafryd n’en revenait pas elle-même du revirement que connaissait la situation. Soucieuse du mal-être de sa princesse, son instinct ne l’avait cependant pas trompée sur la nature de sa fausse-couche. Et c’était donc avec beaucoup d'appréhension qu’elle l’avait retrouvée, parce qu’elle était persuadée que si la princesse venait à lui confirmer son hypothèse, elle ne trouverait pas la force en elle de la comprendre et d’accepter son choix. Elle était cependant loin de se douter à ce moment là, que le discours de Rhaenys trouverait tant d’écho dans ce qu’elle avait elle-même vécu. Rapidement après l’arrivée de Vraël dans sa vie, une fois de retour à Blancport, Wynafryd avait eu tout le loisir de songer à l’apparition de cette créature dans sa vie, aux rêves qu’elle avait faits juste avant et qui s’étaient arrêtés lorsque l’oeuf de Vraël avait éclos. Au début, elle avait évidemment privilégié la piste des Sept, auprès desquels elle avait ardemment prié cette nuit là, et les promesses qu’elle leur avait faites. Mais au fond d’elle, le doute avait toujours subsisté. Alors maintenant que Rhaenys lui confiait cela, non sans oublier l’oeuf qu’elle avait vu dans ses appartements, dans le même état que le sien, elle était quasiment certaine que tout était lié. Alors comment en vouloir à Rhaenys ? Elle avait expérimenté ces rêves ci. Elle avait senti leur force, leur réalisme et leur pression. Évidemment, elle aussi avait tenté de les ignorer au début, mais elle s’en était rendue malade et ne connaissait plus de repos. C’était à bout qu’elle s’était présentée devant les Sept. Et c’était avec le sentiment de ne plus avoir d’autres choix qu’elle avait écrit ses lettres, brisant son coeur et presque une amitié, renonçant à l’amour pour sa sœur, à la cour, aux jeux des trônes. Les rêves étaient des ultimatums en eux-même, troublants de véracité. Alors évidemment, si Rhaenys y avait vu sa mère, disparue depuis bientôt vingt-ans, nul doute que ses paroles couplées à cette magie ne pouvaient pas la laisser indifférente. C’était pourquoi la Sirène de Blancport ne pouvait pas en vouloir au Dragon Ensoleillé, et elle devait très sûrement être une des seules à accepter la chose aussi facilement, parce qu’elle le comprenait réellement. C’est pourquoi elle avait cherché à réconforter son amie, à l’inciter à se pardonner, lui rappelant la difficulté qu’elle avait dû affronter seule. Mais la culture dornienne qui lui tenait particulièrement à coeur semblait la retenir sur ce chemin. Les lèvres de la nordienne s’étirèrent pour afficher un sourire désolé et sa main se posa avec réconfort sur son épaule. “La chose est encore trop fraîche, je le crains. Mais tu n’as pas agit par caprice, ou mauvaise malice.” tenta-t-elle à nouveau. Evidemment, cela, peu de gens pourraient le savoir, et ils seraient donc peu à accepter son geste s’ils connaissaient la véritable nature de la perte du futur Royce. Cependant, ça n’était pas leur opinion à eux qui comptait, mais bien celle de la princesse sur elle-même, et ni la Manderly, ni personne, ne pouvait la forcer à se pardonner tant qu’elle n’était pas prête.

Puis tout s’enchaîna très vite, ouvrant une nouvelle vision du monde à la Sirène. Rhaenys prononça un seul mot et les nouvelles hypothèses de la Sirène prirent vit instantanément. Vraël n’était pas le seul dragon de retour à Westeros. La Manderly sentit son coeur s’emballer et sa mâchoire se décrocher alors que toute sa vision des Sept Couronnes se voyait chamboulée par cette découverte. Cela confirmait amèrement sa crainte que Viserys puisse posséder lui-même une telle créature quelque part à l’Est, mais elle ne souhaitait pas y songer pour le moment. La nordienne écouta attentivement chaque paroles de son amie, sans l’interrompre, se contentant de hocher plus ou moins la tête lorsque les propos de Rhaenys le demandaient. Wynafryd referma finalement la bouche et la surprise s’effaça de son visage pour laisser place à un sourire, voyant la fille d’Elia Martell et son dragon confortablement blotti contre elle. Il n’y avait ni cri ni terreur chez la Manderly. Parce qu’elle savait depuis presque trois ans maintenant que la chose était possible, elle ne l’avait simplement pas vu ailleurs. Son regard hypnotisé par la créature magique, Wynafryd reprit enfin la parole. “Bonjour Hura.” prononça-t-elle calmement en haut valyrien. Après encore quelques instants à observer la bête, la nordienne finit par relever son regard de glace sur son amie et pousser à son tour un long soupir. “Il y a quelque chose que je dois te dire à mon tour Rhaenys.” commença-t-elle d’une voix toujours calme. “Quelque chose que je vais également te demander de garder secret, particulièrement du Donjon Rouge. Mais juste avant de quitter la cour, il y a bientôt trois ans de cela, c’est mon œuf d’émeraude et de bronze qui a éclos. Son apparition a été un tel choc, que je n’ai guère eu le temps d’y songer et qu’il me fallait déjà prendre la mer, je me suis donc contentée de le protéger. J’ai pu garder son existence secrète durant un peu plus de deux ans. A présent, la majorité de nos alliés au Nord sont au courant… mais se gardent bien de le crier sur tous les toits. Il s’appelle Vraël.” ajouta-t-elle finalement non sans échapper un léger rire tant la situation lui paraissait soudainement démente. “Et je ne sais pas si tu te rappelles de mon état avant mon départ, mais je ne dormais plus, chaque nuit était perturbée par un nouveau rêve, souvent du même propos. Je n’ai pas renoncé à ma position auprès de toi de gaieté de coeur, pas plus à mes sentiments et mes fiançailles avec Robb. Mais je crois que c’était le prix à payer…” ajouta-t-elle d’une voix soudainement absente. “Ton secret est en sécurité avec moi.” conclut-elle simplement avec un hochement de tête, alors que son regard se posait sur Jeyne avec un doute.

(c) DΛNDELION



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Dragon Ensoleillé
Rhaenys Targaryen
Le Dragon Ensoleillé
Valar Dohaeris
Retrouvailles hivernales || Wynafryd C71o
Retrouvailles hivernales || Wynafryd Tumblr_owphwcI07Y1tk3ugyo5_400
Ft : Bruna Marquezine
Multi-Compte : Alyx Lefford || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 8214
Date d'inscription : 27/02/2015

Retrouvailles hivernales || Wynafryd Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles hivernales || Wynafryd   Retrouvailles hivernales || Wynafryd EmptyMar 17 Sep - 19:33



► Etang Jonquil | 302, lune 5, début semaine 1
Retrouvailles hivernales
Wynafryd Manderly & Rhaenys Targaryen
Wynafryd semblait être celle qui la comprenait le plus, qu’il ne lui en voulait pas. Rhaenys ignorait pourquoi son amie agissait avec tant de compréhension, sans horreur dans ses yeux. La princesse ne cherchait nul pardon à son geste, tant qu’elle était incapable de se pardonner elle-même, elle ne pourrait exiger des autres cette chose. Mais qui pouvait la comprendre sans explication, sans savoir ce qu’elle avait traversé et ses nuits de cauchemar qui l’avait hanté jour après jour sans jamais faiblir jusqu’à ce qu’elle prenne une décision qui faisait fuir ce tourment avant qu’un autre n’apparaisse. Trois étaient les personnes a qui elle avait confié la véritable explication de son geste. Deux lui avaient pardonné et semblait comprendre ce qu’elle avait traversé. La troisième restait silencieuse derrière elle, pourtant Jeyne ne lui avait jamais tourné le dos même au plus sombre des moments. Alors peut-être que peu lui importait les raisons de sa maîtresse. Si la jeune oustienne n’était que douceur et délicatesse, elle était également silencieuse et mystérieuse derrière ses grands yeux bruns. Mais elle se montrait d’une grande loyauté alors Rhaenys ne voulait pas la questionner sur ce sujet, refusant de remuer la plaie dans son propre cœur.

Wynafryd eut une réaction que Rhaenys n’aurait pu prédire. Nulle peur dans son regard, nulle crainte. Et étrangement…aucune surprise réelle dans son regard cristallin. Elle salua même la créature, usant de son prénom en haut valyrien. La petite créature tourna sa tête vers la sirène pour la regarder intensément, pour la jauger malgré sa petite taille comme si elle cherchait à savoir si cette femme était une amie ou une ennemie de sa « mère ». Mais la suite fut plus surprenante quand son amie lui confia également son lourd secret. Elle-même était détentrice d’un dragon depuis trois ans. Rhaenys s’assit face à la nouvelle tandis que son esprit rentrait en ébullition. Deux œufs étaient éclos laissant deux créatures mythiques en vie. Toutes deux avaient fait des choix difficiles qui leur coutait beaucoup, comme une sorte de sacrifice dans leur vie. La magie s’achetait, si elle offrait quelque chose, il fallait donnait autre chose afin d’équilibrer la balance. Les cœurs brisés, les choix impensables et contraire à ce qui était définis venaient faire éclore deux œufs.
« Euh…je…suis sans voix. Ton secret sera bien gardé, je te le promets. Je… »

Mais son esprit lui coupa la parole tandis que tout se bousculait dans sa tête tandis que Jeyne assurait maintenir ses lèvres closes à la sirène.
« S’il faut « payer » un prix pour que les œufs qui sont fossiles puissent éclore… » la jeune femme secoua la tête refusant de croire à cette possibilité. « Cela signifie qu’Aegon… avec son choix… son œuf à peut-être éclos ? Daenerys ? et… » le regard de la princesse s’assombrit aussitôt. « Viserys… Mon père aurait dû l’exécuter quand il en avait l’occasion…si son œuf a éclos… et s’il l’a fait avant le mien…Hura est incapable de nous défendre ou d’attaquer si jamais le pire se produit… »

Rhaenys devait parler à son frère, elle devait savoir si sa renonciation au trône, sa renonciation à sa place du conseil restreint avait provoquer l’éclosion de son cadeau de mariage. Si c’était le cas, il devrait revenir à Port Réal, leur père ne pouvait le confiner si loin de la capitale. Pas avec la menace de Viserys et d’un possible autre dragon. Et jamais Rhaenys ne demanderait à son ami que son dragon vienne défendre la capitale. Il devait protéger sa famille, Blancport, les Manderly. Pas les Targaryen. Mais comment pouvait-elle aborder tout cela avec les siens sans parler de ce qui l’avait amené à ces déductions ? Tout se bousculer et tout était si confus face à ces nouvelles.

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




The burning desire, To live and roam free, It shines in the dark, And it grows within me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Retrouvailles hivernales || Wynafryd Empty
MessageSujet: Re: Retrouvailles hivernales || Wynafryd   Retrouvailles hivernales || Wynafryd Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles hivernales || Wynafryd
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Retrouvailles ... [Pv WoOd]
» Retrouvailles ♣ Irina L. Bitwin & Simba M. Farewell. [pm]
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Coucher de soleil et retrouvailles... [PV: Ella]
» Je t'aime oui, je t'aime mais [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Le Conflans-
Sauter vers: