RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! Le Lionceau de l'Est [Arrys] 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Le Lionceau de l'Est [Arrys] 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Le Lionceau de l'Est [Arrys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A Heart of Oak
Jacaerys Velaryon
A Heart of Oak
Valar Dohaeris
Le Lionceau de l'Est [Arrys] Blason-velaryon-2014-v01-256px
Ft : Rupert Young
Multi-Compte : Kevan Lannister
Messages : 209
Date d'inscription : 02/03/2019

Le Lionceau de l'Est [Arrys] Empty
MessageSujet: Le Lionceau de l'Est [Arrys]   Le Lionceau de l'Est [Arrys] EmptyDim 14 Avr - 10:13



Le Lionceau de l'Est | Arrys Manning


Lune 5, An 302, Noirport

Le gréement claquait et grondait sous les assauts féroces du vent, les voiles gonflaient encore et encore, se gorgeant des assauts des Dieux pour mieux prendre leur essor. Les cordes claquaient contre les attaches alors qu'elles luttaient pour empêcher les larges pièces de tissus de s'envoler. Même réduit à une voilure minimale le navire semblait gémir de son soûl telle une âme en perte. Jacaerys s'arcbouta sur la roue du gouvernail avec son timonier, les dents grelottantes sous la pluie glaçante et les muscles en supplice de cette lutte de chaque instant.  
« Cette tempête nous prends par trop de travers. La flotte va se retrouver disperser. Nous devons trouver un refuge pour quelques heures. hurla Jacaerys pour couvrir le rugissement du vent à son capitaine ainsi qu'au timonier.
- J'avions le vent bon plein. Ca s'rait dommage d'gâcher un bon souffle m'seigneur ! répliqua sur le même ton le navigateur.
- Peut être ! Mais dans la Baie le vent est souvent de cette manière. Le vent est aussi prévisible qu'une putain ! Sauf votre respect Amiral. » lui répondit le commandant de bord avant d'incliner la tête à l'attention de Jacaerys.
- Noirport est la baie la plus proche ; assez grande pour nous ! Nous l'avons dépassé il y'a de ça trois heures! Nous devons nous y rendre. Nous y trouverons refuge.
- C'que ça demande l'impossible m'seigneur. Y faudrait tourner la vieille roue là. Y louvoyera pas comme ça là. Moi qui vous l'dit cap'taine ! Quinze ans d'expérience que j'ai ! J'avions point le coeur à tenter un risque pareil.
- Je ne vous demandais pas votre avis ! Faites signe à la flotte de notre décision ! Nous rebroussons chemin ! Vous louvoyez depuis votre enfance, vous saurez y faire !
- Le près c'est deux fois la distance, trois fois le temps .... et quatre fois la rogne.» grommela le timonier tout en exécutant les ordres de crainte de se retrouver flageller à la mort et au sel....

***

Lorsqu'il avait fallu trois heures pour parcourir les quelques miles par beau temps, il fallut près de neuf heures aux courageux équipages pour trouver refuge dans le port de Noirport. Ce fut une flotte en piteuse état qui savoura la paix inspirée par la baie surplombée du château. Le vent n'y était qu'un souffle à peine désagréable et la pluie elle même semblait y perdre en intensité. Les voiles raidies par le sel laissaient apparaître des cristaux scintillants le long des gréements tant les éléments s'y étaient acharnées. Des deux galéasses, il ne restaient guère la moitié des rames emportées par des vagues. Les lourds navires avaient eu dû mal à suivre le cap imposés par leurs homologues aux voiles triangulaires

Jacaerys s'écroula contre le bastingage avec le timonier de quart - un homme différent de plus tôt - et le capitaine. Tout trois avaient tenus près de six heures. Mais alors que le petit matin semblait apparaître et qu'une accalmie était à prévoir, Jacaerys ne pensait qu'au repos. Ses muscles semblaient s'être raidis aussi sûrement que les voiles et sa barbe le démangeait tant, sa peau le brûlait tant qu'il aurait presque voulu passer sous la lame d'un Bolton pour oublier toute souffrance. Avec un gémissement de douleur, l'Amiral de Lamarck attrapa la gourde de vin que lui tendait son écuyer, à peine sorti de sa cabine et but à longues gorgées, laissant l'alcool couler abondamment sur son menton. Une fois sa soif apaisée il s'essuya les lèvres du revers de la main et rappela le jeune homme d'une voix rauque et douloureuse.

Lorsque nous serons à quai prends un cheval et galope jusqu'au château. Demande à rencontrer le maître des lieux. Cela devrait être Arrys Manning ou son épouse. Dis lui que nous demandons son asile et son hospitalité pour quelques heures. Et que je souhaite rendre hommage à son épouse et à l'enfant qu'ils attendent. Va.

Codage par Libella sur Graphiorum



A heart of oak and we will rule again ! Oak my friends ! Oak is the new Valyrian Steel. Throw an arrow the oak will stop her. Plan an invasion, without oak you'll drawn. Nowadays you want you need the oak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritier
Arys Manning
Héritier
Valar Dohaeris
Le Lionceau de l'Est [Arrys] C2yF
Le Lionceau de l'Est [Arrys] Tumblr_ow1dk6TMP91v4pwuno6_400
Ft : François Arnaud
Multi-Compte : Margaery Tyrell & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy
Messages : 416
Date d'inscription : 08/12/2017

Le Lionceau de l'Est [Arrys] Empty
MessageSujet: Re: Le Lionceau de l'Est [Arrys]   Le Lionceau de l'Est [Arrys] EmptyJeu 25 Avr - 8:05

Le lionceau de l'est

Arys Manning & Jacaerys Velaryon ∆ The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


☾☾ Les nuits étaient difficile pour Arys depuis son retour à Noirport. La blessure que lui avait infligé Durant Cressey le faisait toujours souffrir et si à Port Réal, il avait pu discrètement recevoir du lait de pavot, depuis qu'ils avaient regagné le fief familial, il devait apprendre à s'en passer. La chevauchée, bien que courte, de Noirport à Port-Réal l'avait épuisé et l'absence de Godric, parti pour Lestival en compagnie des Cole, se faisait sentir. S'il ne se plaignait pas de la charge de travail qui l'occupait ou de la raideur de sa jambe encore fragile c'était pour ne pas inquiéter son épouse. Jyana avait été assez éprouvée au gout du chevalier qui désirait désormais que la grossesse de son épouse se déroule au mieux et qu'elle se repose. Il n'avait que peu dormi cette nuit là: le bruit du vent frappant les murs de la bâtisse, s'engouffrant dans les arbres, sifflant et soufflant tel le grondement d'un orage. Lorsque la météo avait commencé à se dégrader, la veille au soir, Arys avait ordonné qu'aucun bateau ne quitte le port: désormais, il s'en félicitait. Son père avait toujours admirablement administré Noirport et il ne comptait pas le décevoir si rapidement. Eveillé alors que l'aube pointait son nez, il embrassa l'épaule dénudée de celle qui partageait son lit. Le spectacle de Jyana endormie lui plaisait particulièrement. Les mèches noires de l'orageoise dessinaient la forme de son cou, contrastant avec la fine chemise de nuit blanche qui laissait apercevoir son ventre arrondis. Si les dieux le permettaient, elle donnerait bientôt naissance à un fils et Corlys verrait sa lignée se poursuivre dans un mariage des plus féconds. Il se perdait dans la contemplation de cette femme qui avait ravi son coeur et son être lorsqu'il entendit du bruit hors de la chambre. Les appartements de Zhoe était à l'opposé des siens depuis qu'il avait emménagé dans la suite seigneuriale et, alerte, il se leva. Enfilant en vitesse ses chausses et un gilet, Arys se pencha sur le berceau de Lyessa, bientôt assez grande pour avoir sa propre chambre. Il sourit face au sommeil profond de sa fille et s'éclipsa discrètement. En dehors de la pièce, quelques domestiques s'activaient, à sa grande surprise. L'heure était très matinale et il finit par interroger la chambrière de Jyana ainsi qu'une lavandière avec qui elle discutait. « Pardonnez moi, m'seigneur. C'qu'il y a un marin en bas qui vous d'mande. » expliqua la lavandière, penaude de n'avoir su comment réveiller le maitre des lieux. Hochant la tête, il s'adressa à la chambrière. « Si mon épouse me cherche, dites lui que je me charge de cette affaire. » La femme acquiesça et s'en retourna à ses affaires. Arys descendit quatre à quatre les marches, interrogatif quand à ce que le "marin" avait à lui demander. Dans le petit salon, jouxtant l'entrée de la demeure, se tenait un homme dont les cernes et les yeux témoignaient d'une sale nuit passée en mer. Ses cheveux maltraités par le vent était emmêlés en une masse de mèches indisciplinées dont certaines bouclait sur un visage légèrement hâlé. « Je suis ser Arys, de la maison Manning. »annonça-t-il de manière quelque peu protocolaire malgré son saut du lit rapide. « Héritier de Noirport et chevalier de la Couronne. L'on dit que vous avez demandé à me voir. » La question n'en était pas vraiment une, plus tôt il aurait réglé cette affaire, plus vite ses gens se calmeraient. La tempête de la nuit avait du amener bien des navires à quais et la dernière chose qu'Arys désirait était une bagarre de marin dans son port. L'homme posa un genoux à terre, dans un respectueux signe de remerciement. « M'ser, j'suis un envoyé d'l'Amiral Jacaerys Velaryon, d'Lamarck. Nous'vons été pris par l'vent et sommes arrivé s'vos terres sur l'ordre d'l'Amiral. Il m'envoie vous demander l'hospitalité.» Le regard d'Arys changea, se faisant moins sévère: point de bagarre d'ivrogne dans une taverne ou de conflit entre marins. Hochant la tête, Arys fit venir l'homme en charge de l'intendance du château. La demeure Manning n'était pas bien grande: anciens chevaliers fieffés, les Manning avaient battis ce château bien avant de recevoir un titre de noblesse. Proches des petites gens de Noirport, ils n'avaient jamais cherché à étaler puissance et richesse, se contenant de vivre modestement mais confortablement dans une demeure de taille respectable mais point surdimensionnée. Fut un temps où la maison comptait bien plus de membre et de nombreux appartement étaient aujourd'hui vides. Jacaerys Velaryon était un hôte de marque qu'Arys voyait mal rester dans une taverne. Regardant l'intendant, il expliqua « L'Amiral Velaryon est accosté au port, je m'en vais l'escorter jusqu'ici où lui et ses hommes pourront se reposer avant de reprendre leur route. Fais préparer une chambre, ainsi que le grand salon, je te charge de faire préparer une collation pour ces hommes. Demande à la chambrière de mon épouse de la réveiller, ainsi que ma soeur. Je serai de retour avant une heure. » L'homme acquiesce et disparu, tandis qu'Arys escortait le messager à l'extérieur de la bâtisse. Son cheval se trouvait toujours dans la cour, s'abreuvant à une barrique d'eau que le palefrenier avait fait amener. Réclamant sa propre monture, Arys se hissa sur le dos de l'animal, non sans une légère grimace et prit la route, au galop, vers la ville, suivit de près par l'homme de la flotte Velaryon. Après quelques minutes, ils se retrouvèrent au centre de la petite ville et, un instant plus tard, sur le port. « Amiral. » salua le trentenaire avec un sourire. « Permettez moi de vous souhaitez la bienvenue à Noirport. C'est une choix que votre navire face halte ici malgré des conditions peu appréciables. »


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ZUZ' & SHAIRA'


(1)


jyarys. she can always hear me. always. wherever she is and she always knows that i am coming for her, do you understand me? always ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Heart of Oak
Jacaerys Velaryon
A Heart of Oak
Valar Dohaeris
Le Lionceau de l'Est [Arrys] Blason-velaryon-2014-v01-256px
Ft : Rupert Young
Multi-Compte : Kevan Lannister
Messages : 209
Date d'inscription : 02/03/2019

Le Lionceau de l'Est [Arrys] Empty
MessageSujet: Re: Le Lionceau de l'Est [Arrys]   Le Lionceau de l'Est [Arrys] EmptySam 27 Avr - 5:42



Le Lionceau de l'Est | Arrys Manning


A peine l'écuyer avait-il disparu que les ordres du capitaine fusaient dans l'air, délicatement soufflés à l'oreille par son supérieure. Une fois les directives données, Jacaerys se tourna vers la poupe du navire et s'y rendit d'un pas traînant. Il rêvait d'un bain chaud, de strigiles et peut être même d'un épais savon noir de suif. Il en aurait la peau décapée et peut être rougie à presque sang mais au moins le valyrien se sentirait propre. Tout à ses pensées, il regarda s'arrimer un à un les navires de sa flotte.

Ce n'était guère que trois vaisseaux, dont l'un méritait à peine ce nom un misérable boutre armé pour la guerre et de taille ridicule. Il s'agissait surtout d'un ravitailleur pour les deux énormes galéasses qui accompagnaient le vaisseau amiral de Jacaerys, le Vermax, un cogne agile et manoeuvrable caractérisé par l'imposante arbalète de tour positionnée sur son château arrière. L'Amiral des Marées grimaça devant l'étendue des dégâts. Nombre des avirons étaient à remplacer et le mât central du Dragon des Mers bringuebalait dangereusement. Voilà qui coûterait cher à son seigneur et à ses finances... Le Vermax devrait certainement continuer sa route seul vers Port-Réal...

Plongé dans ses pensées, Jacaerys se rendit alors compte de la présence de son écuyer à ses côtés. Le jeune homme, un grand blond dégingandé de quinze ans, portait son épée d'acier-château à la ceinture et un pourpoint propre et neuf. Malgré sa bonne volonté, il n'aimait guère être le simple suivant de l'Amiral des Marées et n'avait point le pied marin. Les premières semaines sur le Vermax lui avaient tant retourné l'estomac que Jacaerys avait songé à s'en séparer, à son grand dam. Mais le garçon, répondant au nom de Daegel, avait finalement su rendre son maître plus ou moins fier malgré ses airs arrogants. Ne t'avais-je pas demandé d'aller au château Manning quérir l'hospitalité des maîtres du lieu ? demanda Jacaerys d'un ton suspicieux.
Tommy N'a qu'une Main se décharge du fardeau messire. répondit l'écuyer en haussait simplement les épaules avant de boire une longue gorgée de vin à sa gourde.
La Peste Rouge soit Daegel ! s'emporta aussitôt Jacaerys en frappant du plat de la main la rambarde. Cesse donc d'être si faible devant l'effort. Les Manning ne vivent pas sur le toit du monde ni moins les Eyriés ! La marche aurait dégourdi tes jambes. Un chevalier se doit toujours d'aller au devant des obstacles. Surtout lorsqu'il s'agit de sa propre flemmardise !

Penaud, le jeune homme baissa le regard au bénéfice du doute de Jacaerys. Il avait au moins le mérite de se montrer gêné de ses propres défauts et de la déception causée. Le valyrien passa sa main sur sa barbe, une entorse au style glabre de sa race. Nous n'en resterons pas là. Je puis te jurer que tu tâteras de l'exercice même sous la tempête. Puis ce que tu es là va donc me chercher un broc d'eau, glacée de préférence et mon armure. Il ne saurait être admis qu'un Velaryon ne sache pas se présenter sans un minimum de style.
Oui messire.

Ainsi lorsqu'Arys se présenta à Jacaerys ce dernier avait tout juste eu le temps de jeter l'eau glacée dans sa barbe et ses cheveux emmêlés. Après les avoir séché sommairement avec un tissus, il s'était contenté de boucler son armure - une cotte de maille sommaire et le tabard bleu et blanc des Velaryon. Il nouait sa ceinture et ajustait son épée à son fourreau lorsque la voix du maîtres des lieux le salua. Avec un sourire franc, Jacaerys hocha la tête à son intention et lui répondit :

Ser Arys, c'est un plaisir que de vous revoir. Voilà bien longtemps que nos routes ne se sont point croisées. Depuis le départ de la Cour pour Lestival il me semble
!
Jacaerys ne connaissait que de vue l'héritier de Noirport mais il avait toujours entretenu des rapports amicaux avec lui, comme avec la plupart des maisons mineures de la Couronne, en particulier les seigneurs côtiers. J'espère que votre femme et votre enfant à venir se portent bien. Puisse la Mère vous pourvoie un héritier en bonne santé, un fier Lionceau de l'Est ! Les présentations faites, l'Amiral des Marées revint au sujet de sa visite en ces lieux. Pardonnez-moi une telle tromperie au vous réveillant au premier clairon du jour Ser. La tempête est tombée depuis les falaises... Ils nous aurait fallu préparer un tel grain. Le Vermax aurait pu effectuer la traversée jusqu'à Port-Réal mais point mes autres navires. Accepteriez-vous de nous accorder le gîte et la protection des Manning pour quelques heures ?

[2]

Codage par Libella sur Graphiorum



A heart of oak and we will rule again ! Oak my friends ! Oak is the new Valyrian Steel. Throw an arrow the oak will stop her. Plan an invasion, without oak you'll drawn. Nowadays you want you need the oak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritier
Arys Manning
Héritier
Valar Dohaeris
Le Lionceau de l'Est [Arrys] C2yF
Le Lionceau de l'Est [Arrys] Tumblr_ow1dk6TMP91v4pwuno6_400
Ft : François Arnaud
Multi-Compte : Margaery Tyrell & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy
Messages : 416
Date d'inscription : 08/12/2017

Le Lionceau de l'Est [Arrys] Empty
MessageSujet: Re: Le Lionceau de l'Est [Arrys]   Le Lionceau de l'Est [Arrys] EmptyLun 6 Mai - 17:01



Le lionceau de l'est

Arys Manning & Jacaerys Velaryon ∆ The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.


☾☾ Le vent n'avait pas faibli depuis la veille au soir et Arys comprenait bien mieux pourquoi le navire de l'Amiral Velaryon avait du faire halte en urgence à Noirport. La place qu'occupait le port de la maison Manning n'était pas des plus avantageuse pour le commerce avec les cités libres: non loin de là, à quelques heures se trouvait Port-Réal et l'assurance de meilleur profit cependant Noirport était une étape incontournable du commerce côtier de Westeros. Loin d'égaler sa cousine de nom, Blancport, sous le contrôle de la maison Manderly, Noirport accueillait bien des commerçants attiré par l'absence des taxes élevées de la capitale. De là, les bateaux de la maison Manning se chargeait d'acheminer les denrées vers Port-Réal ou de redistribuer la marchandise vers de plus petites villes. Rares étaient les étales proposant du vin de Lys, du parfum de Myr ou des soieries de Tyrosh. De même, et Corlys y avait bien veillé, on ne trouvait nulles putains exotiques dans les auberges jouxtant la marina: Noirport était un lieu simple mais prospère, vivant d'avantage du commerce avec ses voisins que d'une route marchande avec Essos. Aussi, les badauds s'amassaient devant le Vermax de Jacaerys Velaryon, étrange navire comme ils n'en voyaient que peu. Certes les Mannings avaient quelques vaisseaux de guerre, mais ils n'avaient sans doute pas l'allure de la flotte de Lamarck dont les seigneurs étaient connu pour posséder une force naval exceptionnelle. « C'est exact, Lord Velaryon, vous avez bonne mémoire. » fit remarquer le chevalier avec un sourire. « Je crains que la lance de Ser Cressey n'ait été plus redoutable que je n'avais pu l'imaginer. » Il se souvenait de l'instant où il avait été désarçonné, la sensation de son corps heurtant le sol tandis qu'il sombrait dans l'inconscience. Par la suite, seule son épouse et le reste des Manning avaient été autorisé à lui rendre visite: il avait quitté Lestival peu après la majorité des grandes familles de Westeros, retournant à Noirport dans la calèche de son épouse, incapable de monter à cheval. « En revanche, vous vous semblez vous porter à merveille. » remarqua-t-il en désignant l'amiral. Les hommages que l'homme lui offrit le touchèrent sincèrement: il n'avait pas idée que sa famille ait marqué Jacaerys Velaryon au point qu'il se souvienne de la petite Lyessa. L'enfant, née quelques lunes avant le tournoi de Lestival, n'avait jamais quitté Noirport auparavant. De plus, les évènements s'étant déroulé un peu avant sa naissance et le deuil de Bowen Manning et Arstan Selmy les avait fait resté à Noirport malgré la levé des frontières de la contagion de la peste rouge. « Mes remerciements, Amiral. Mon épouse et notre fille se portent à merveille et, vos prières ont été devancé je le crains: Lady Manning attend un nouvel enfant. Nous espérons tous deux que les Sept nous bénirons d'un fier et vigoureux garçon ! » approuva-t-il en songeant qu'il faudrait bien prendre garde à ce que Jyana se repose: sa nouvelle grossesse s'annonçait peu de temps après la naissance de Lyessa, il craignait que son épouse ne s'épuise et redoutait plus que tout qu'elle connaisse le sort funeste de sa propre mère. La défunte Dame de Noirport n'avait pas eut de grossesse si rapprochée: près de sept années séparaient Arys de son frère cadet, Godric, et six nouvelles années séparaient les deux derniers enfants de Corlys Manning. Mais la naissance de Zhoe avait été difficile pour cette femme qui, à l'époque, s'avérait être suffisamment âgée pour qu'une telle grossesse l'épuise. « J'espère qu'il aura davantage le pied marin que moi ... » ajouta-t-il avec un rire: Arys était un chevalier qui aimait la découverte et s'il n'avait jamais souffert du mal de mer, il n'avait jamais été élevé pour devenir un marin ou un homme de la mer. Une qualité qu'il aimerait voir chez son futur héritier et qui accroissait le prestige de Noirport d'autant plus s'il effectuait son ecuyage auprès d'un homme comme un chevalier de la maison Velaryon. Mais c'était présumer bien vite du sexe de son enfant. Pour l'heure, il priait pour une délivrance rapide, une convalescence courte de son épouse et une bonne santé de l'enfant qu'elle portait.  

L'hospitalité demandée par Jacaerys n'étonna guère Arys, déjà au courant de la demande de l'Amiral par l'homme venu le chercher au château. Il hocha la tête, le regard soudainement plus sérieux. Il en allait de la réputation de Noirport et des Manning de bien accueillir ces hôtes de marques, de plus, être en bon terme avec leurs voisins côtiers était primordial pour le bon fonctionnement de la ville. « Il va s'en dire que cette protection est votre depuis que vous êtes arrivés sur nos côtes Amiral. » dit-il. « Nous serons ravis de vous offrir le gite, à vous et à vos généraux, dans la demeure des Manning. Les auberges de Noirport devraient être en capacité de loger le reste de vos hommes durant la durée de votre séjour. Je placerai des soldats le long du port pour assurer la sécurité de votre équipage et de vos navires. » annonça-t-il d'une voix forte pour que tous puissent entendre malgré le vent. La brise maritime faisait voler les boucles brunes de sa chevelure et le froid de l'hiver lui frigorifiait le visage. Se dirigeant vers son cheval, il attrapa les rênes, et proposa à son hôte celles de l'homme qui l'avait accompagné jusqu'à la ville.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR PRAIMFAYA & SHAIRA'


(2)


jyarys. she can always hear me. always. wherever she is and she always knows that i am coming for her, do you understand me? always ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A Heart of Oak
Jacaerys Velaryon
A Heart of Oak
Valar Dohaeris
Le Lionceau de l'Est [Arrys] Blason-velaryon-2014-v01-256px
Ft : Rupert Young
Multi-Compte : Kevan Lannister
Messages : 209
Date d'inscription : 02/03/2019

Le Lionceau de l'Est [Arrys] Empty
MessageSujet: Re: Le Lionceau de l'Est [Arrys]   Le Lionceau de l'Est [Arrys] EmptyMar 7 Mai - 13:59



Le Lionceau de l'Est | Arrys Manning


Jacaerys eut une moue peinée à l'égard d'Arys lorsque le chevalier aborda le sujet de sa blessure. De telles plaies laissaient par les armes laissait bien souvent des cicatrices terribles. Les déchirures se soignaient souvent à la lueur d'une lampe, avec une aiguille de céramique chauffée à blanc. La douleur était telle qu'on racontait que tout y succombaient et finissaient par réclamer du lait de pavot... Le compliment de l'héritier de Noirport fit sortir Jacaerys de ses pensées et le blond valyrien laissa échapper un éclat de rire en secouant ses boucles.

Je puis me permettre de souffler du clairon de la fierté. Ma santé est parfaite. Je vous remercie de me le faire remarquer, on ne peut se préparer à de tels compliments.

Nouveau sourire alors que son hôte abordait le sujet de sa femme. Si les Manning n'étaient pas une maison majeure des Terres de la Couronne, Jacaerys tenait à connaître toutes maisons autour de Lamarck, surtout ceux détenant des villes portuaires. Or Noirport faisait parti des meilleures baies et criques pour se protéger. Tout changement dynastique attirait donc l'attention de l'Amiral qui s'efforçait de retenir le plus d'informations possibles à ce sujet. Mais alors qu'il écoutait Arys déclarer fièrement l'attente de son prochain enfant le chevalier ne put s'empêcher de repenser à quelques rumeurs.

Il aurait, d'après les dires de taverne, su décrocher l'or de la couche de la belle Walda Lannister. Etant l'épouse de l'affreux Lutin, l'ignoble Tyrion, Jacaerys n'avait pas été étonné d'apprendre une telle tromperie de la part de la femme. Tout devait être bon pour les éviter les patins de la langue du monstre à courte queue susnommé époux. Mais le plus étonnant était d'apprendre qu'Arys aurait été le fameux cocufiard. A le voir ainsi fanfaronner en parlant de sa famille, Jacaerys commençait à avoir des doutes. Mais pour préserver l'amitié de son hôte, il était sage de s'en remettre à la censure. Aussi ses lèvres restèrent scellées alors qu'il avalait sa salive tout en cherchant à poser son regard sur une quelconque gemme portée par le chevalier.

En vain. Par chance, Arys ne sembla pas remarquer le malaise de Jacaerys et lui offrit à grand coeur son hospitalité, ouvrant même jusqu'aux proches de l'Amiral sa maisonnée. Le château Manning était réputé pour sa petite taille et l'invitation fit chaud au coeur du valyrien qui s'inclina légèrement en répondant d'une voix chaleureuse : Arys, une telle offre est bien généreuse. Je suis ravie de l'accepter, mes hommes auront grand plaisir à se délasser après l'horreur que nous venons de traverser. Daegal ! Prends donc mes affaires et les tiennes. Dis à Ser William, Harry ainsi qu'au capitaine que nous sommes les invités de Ser Arys ce soir. Et n'oublies pas ton épée, nous nous entraînerons. Jacaerys se tourna vers son hôte et pencha légèrement la tête à son attention : Je dois vous avouer que je rêve de me dégourdir les muscles. Ils sont tétanisés par la barre ! Mais avant tout je souhaiterai un bain. Et discuter avec vous. Si vous avez un septuaire ou un bois sacré peut être pourrions nous entretenir ? Sans déranger votre maisonnée.

Spoiler:
 

[4]

Codage par Libella sur Graphiorum



A heart of oak and we will rule again ! Oak my friends ! Oak is the new Valyrian Steel. Throw an arrow the oak will stop her. Plan an invasion, without oak you'll drawn. Nowadays you want you need the oak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Le Lionceau de l'Est [Arrys] Empty
MessageSujet: Re: Le Lionceau de l'Est [Arrys]   Le Lionceau de l'Est [Arrys] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Lionceau de l'Est [Arrys]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Les terres de la Couronne :: Noirport-
Sauter vers: