RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! Douce colombe - avec Félicité Hill 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Douce colombe - avec Félicité Hill 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)

Partagez
 

 Douce colombe - avec Félicité Hill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dame
Cersei Lannister
Dame
Valar Dohaeris
Douce colombe - avec Félicité Hill Tumblr_nfu0fq3tdG1tybli3o1_250
Ft : Lena Headey
Multi-Compte : Ramsay Bolton
Messages : 706
Date d'inscription : 17/12/2017

Douce colombe - avec Félicité Hill Empty
MessageSujet: Douce colombe - avec Félicité Hill   Douce colombe - avec Félicité Hill EmptyMer 10 Avr - 21:29

Douce colombe
avec Félicité -

Les lunes s’étaient écoulés à une vitesse folle depuis son retour à Castral Roc. Cersei avait repris ses marques, s’imposant comme dame des lieux au nez et à la barbe de sa belle-soeur qui par chance était peu présente, tout comme son frère Tyrion. Par bonheur, un mariage avait lieu dans le Conflans et les voilà partis, laissant Cersei comme maîtresse des lieux. Cersei se comportait comme la maîtresse des lieux, mais elle n’en restait pas moins la fille du gouverneur de l’Ouest, elle devait donc lui obéir en toute chose. Ainsi, son coeur s’était brisé quand elle avait laissé son fils aîné Loren repartir pour le Bief, pour être éduqué comme un Tyrell et non comme un Lannister comme elle l’aurait souhaité. Enfin l’évènement majeur était que depuis quatre lunes son existence était rythmé par un petit dragon. Vaelarr était un enfant exigeant que Cersei devait absolument protéger. La blonde avait annoncé l’éclosion de son oeuf à ses proches et pour le moment elle faisait très attention à ce que cela ne s’ébruite pas. Son père avait pris la nouvelle avec beaucoup de pincettes, ainsi Cersei prenait garde à ne pas déplaire à son père pour qu’il ne la contraint pas à abandonner son dragon. Cersei qui n’avait jamais eu affaire à un dragon auparavant avait dû apprendre. Ainsi, elle avait découvert que son dragon avait une préférence pour la viande cuite de boeuf, plutôt que le mouton. En bonne mère, Cersei veillait à ce que son dragon ait que le meilleur. Dans un livre que Tyrion lui avait déniché, elle avait lu que les dragons préféraient dormir dans des tanières. Donc, elle avait demandé à ce qu’un artisan lui confectionne une sorte de niche, qui se trouvait actuellement dans ses appartements. L’artisan en question pensait que la lady avait commandé cela pour un petit chien. Vaelarr était donc bien installé dans la chambre de sa mère. Il y naviguait librement et n’était pour le moment pas sorti au grand air. Cersei préférait le garder à ses côtés et voulait aussi qu’il soit vu par le moins de personne possible. Depuis sa naissance, Vaelarr avait beaucoup grandi. Bien plus qu’un enfant. Au début, il avait la taille d’un chaton, désormais, Cersei constatait qu’il avait les mensurations d’un petit chien. Pour le moment, elle ne voulait pas s’inquiéter de l’importance qu’il allait prendre. Elle préférait vivre au jour le jour. Depuis la veille, Vaelarr avait fait des progrès. Sous les regards émerveillaient de Cersei et de ses jumeaux, le petit dragon avait voleté et s’était reposé aussitôt, regardant fièrement celle qu’il considérait comme sa mère. Cersei avait applaudis de joie et avait caressé le sommet du crâne du petit dragon.

En ce début d’après-midi, tout le monde était profondément endormi. Les jumeaux Tybolt et Tywell dormaient dans la chambre voisine et Vaelarr se reposait dans sa niche d’or, blotti sur un coussin. Cersei avait fait le tour du château pour donner ses ordres et était revenu dans ses appartements. Sur la terrasse, elle avait fait installer une table sur laquelle se trouvait des gâteaux et autres mets, ainsi que de quoi boire. Une fois installée, la Lionne regarda l’horizon, l’océan à perte de vue. Pour l’accompagner elle avait fait demander la jeune Félicité Hill qui la servait depuis maintenant quelques années. Cersei avait besoin de converser seule à seule avec la jeune fille et le calme qui régnait en ce moment dans la demeure des Lannister était propice à ce genre de conversation.
La jeune fille fut introduite sur la terrasse et Cersei l’accueillit avec un charmant sourire.
Félicité. Installe toi douce colombe, profitons ensemble de la douceur du soleil.” Elle fit signe à la jeune fille de s’installer face à elle. “Prends un gâteau, tu verras ils sont délicieux.” Elle sourit de nouveau et prit elle même une pâte de fruit. “Cela fait longtemps que je ne me suis pas enquis de ton bien-être, tout va bien pour toi ma douce ? J’espère que le Bief ne te manque pas ?



Made by Neon Demon


    Hear me Roar

    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Félicité Hill
Bâtarde
Valar Dohaeris
Douce colombe - avec Félicité Hill Tumblr_os9mg2JaWw1rpg4lyo4_r1_400
Ft : Nell Tiger Free
Multi-Compte : nop'
Messages : 164
Date d'inscription : 07/04/2019

Douce colombe - avec Félicité Hill Empty
MessageSujet: Re: Douce colombe - avec Félicité Hill   Douce colombe - avec Félicité Hill EmptyMer 10 Avr - 22:28



Douce colombe
Avec Cersei Lannister.
Notre retour à Castral Roc s'est traduit par la reprise de la routine qui m'est si familière en ces lieux. Pourtant, même si j'ai retrouvé les lieux où j'ai grandi, je ne peux m'empêcher de ressentir une certaine tristesse. Cette tristesse trouve aisément sa source dans ce sentiment de manque envers ses nouveaux amis que j'ai pu me faire dans le Bief lorsque Lady Cersei s'y trouvait. Mais, dans le même temps, je ne peux m'empêcher d'être soulagée de me retrouver en ces murs si familiers. Cela m'apporte un peu de réconfort alors que je suis devenue femme dans des terres étrangères à celle de ma famille. Bien sûr, Lady Cersei a eu la grande bonté de remplir le rôle de mère en m'apprenant ce que je me devais de savoir sur ce sujet. Seulement, être femme implique tellement de choses que j'aime pouvoir m'isoler dans un recoin de cette forteresse que je connais par coeur pour avoir la sensation de souffler un peu.

-Lady Hill ! Lady Lannister souhaite vous voir.

J'acquiesce d'un geste de la tête alors que je lisse ma robe nerveusement pour chasser un pli. Alors que je marche d'un pas alerte vers les appartements de ma cousine et maîtresse, je ne peux m'empêcher de repenser au ton employé à l'instant. Il reflète tellement l’ambiguïté de ma situation. En tant que membre apparentée à la famille Lannister, on s'adresse à moi avec la déférence que le nom de la maison inspire. Mais, comme pour me rappeler la marque de ma bâtardise, cette déférence disparaît quelque peu pour bien marquer que ma faveur ne dépend que de la bonté des membres de cette famille.

Je n'ai pas le temps de m'attarder dans des réflexions que je ne connais que trop bien car j'arrive aux appartements de Lady Cersei. Après qu'on ait annoncé mon entrée, je plonge dans une révérence respectueuse. Celle-ci est sincère et à la hauteur de l'admiration que je porte à sa femme qui est à la fois ma cousine et ma maîtresse.

Je brise mon immobilité lorsqu'elle m'invite à m'assoir. D'une voix timide, je la remercie. Comme il le convient, je ne réponds qu'à ses sollicitations. Même si j'essaye de garder une voix pondérée, je ne peux m'empêcher de hausser légèrement ma voix face à l'embarras que je ressens.

-Oh, my lady. Ne vous sentez pas obliger de vous inquiéter pour moi alors que vous avez déjà tant à faire et à penser. Je ne le mérite pas.

Cela n'est que la vérité. Et bien assez de personne en Westeros serait d'accord avec mes mots. Une Lady d'une aussi grande maison que Lady Cersei n'a pas à s'occuper des bâtards comme elle le fait pour moi.

-Le Bief me manque d'une certaine façon, my lady. Les lieux avaient un certain charme que n'a pas Castral Roc. Cependant, rien ne pourra bien sûr la dépasser.

L'orgueil typique de la famille Lannister pointe dans ma voix. Bâtarde ou non, Castral Roc demeure toujours la plus des demeures de Westeros aux yeux des Lannister. Personne ne pourra la détrôner.

Délicatement, je me décide finalement de prendre un gâteau qu'elle m'a proposé quelques instants plus tôt. J'ai beau côtoyé cette femme si admirable depuis tant d'années, je ne parviens toujours pas à me convaincre de la chance que j'ai.
   
code by bat'phanie


FELICITE HILL
La bâtarde Lannister
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Cersei Lannister
Dame
Valar Dohaeris
Douce colombe - avec Félicité Hill Tumblr_nfu0fq3tdG1tybli3o1_250
Ft : Lena Headey
Multi-Compte : Ramsay Bolton
Messages : 706
Date d'inscription : 17/12/2017

Douce colombe - avec Félicité Hill Empty
MessageSujet: Re: Douce colombe - avec Félicité Hill   Douce colombe - avec Félicité Hill EmptyMar 16 Avr - 22:13

Douce colombe
avec Félicité -

C’était une jeune fille charmante aux cheveux blonds comme les blés. Son teint était pâle, ses yeux clairs et quand elle regardait ce joli visage de poupon Cersei avait le sentiment de se revoir une vingtaine d’année plus tôt. Quand on voyait la jeune Félicité Hill, on ne pouvait pas se tromper, on savait qu’elle était une Lannister. La Lionne la côtoyait vraiment depuis quelques années, depuis que la jeune fille l’avait accompagné dans le Bief. Félicité était une simple servante en raison de son statut de bâtarde, mais elle avait toute son importance, elle était du sang des lions. Cersei se souvenait encore de son oncle Gerion. Elle l’avait peu vu, mais elle se rappelait de son caractère aventurier bien loin de son frère Tywin. Ce fut en 291 que son oncle disparu. Il était parti les armes à la main, à bord d’un navire, pour partir en quête de l’épée Rugissante, l’ancienne épée valyrienne de la famille Lannister, qui a été perdu il y a plusieurs siècles. Personne ne savait ce qui était advenu de son oncle et après quelques mois de recherche, Gerion Lannister fut officiellement déclaré mort par son frère aîné. Juste avant son départ, il avait ramené sa fille bâtard, Félicité, qui fut alors élevée à Castral Roc. Cersei n’avait jamais pris le temps de s’occuper de cette jeune fille qui lui ressemblait tant physiquement. Félicité était après tout qu’une bâtarde et jusqu’à ce qu’elle l’accompagne dans le Bief, elle n’avait jamais vu son intérêt. Félicité faisait désormais partie intégrante de son entourage. Cersei avait vu la jeune fille évoluer, se rapprocher de Sacha et aussi apprendre en étant à son contact, tout en restant discrète.
De retour à Castral Roc et de nouveau bien implanté entre ses murs, Cersei se disait qu’il était temps d’utiliser les nombreuses qualités de sa jeune cousine. Elle avait donc préparé avec soin leur entrevue, mettant en place une table avec des mets et des boissons pour mettre la jolie blonde à son aise.
Avec l’humilité qui était la sienne, Félicité exprima le fait que Cersei n’avait pas à s’inquiéter pour elle, qu’elle ne méritait pas son attention. Un sourire aux lèvres, la Lionne de Castral Roc répondit avec douceur à la jeune fille.

Nous partageons le même sang douce colombe et tu es sous ma direction, je me dois de savoir si tu te portes bien. Même si dans ton cas, je pense que Sacha me préviendrait si tu venais à te porter mal. Elle est si prévenante envers toi. “ La lady sourit à l’évocation de sa petite protégée, ses yeux brillaient telles des gemmes et elle continua. “ J’espère en retour que toi même tu me le diras si elle venait à ne pas être bien. Sacha prend parfois des risques inconsidérées et elle attire la bêtise.” Cersei faisait notamment référence aux entraînements parfois violents de sa petite sauvage et de ses nombreuses bagarres. De plus, elle avait remarqué que Sacha s’intéressait de plus en plus aux garçons, ce qu’elle appréciait moyennement. Etait-ce aussi le cas de Félicité ? La jeune fille était belle, elle devait déjà attirer de nombreux regards.

Tu as raison Félicité, rien ne pourra égaler Castral Roc. Notre demeure a toujours été inviolée et elle fait notre force. Je suis bien heureuse d’être de retour sur nos terres, même si nous retournerons d’ici quelques lunes dans le Bief pour voir mon petit Loren.” Cersei eut un pincement au coeur en évoquant son petit garçon. Loren lui manquait énormément et seul la présence de Vaelarr parvenait à combler le vide que son absence représentait.




Made by Neon Demon


    Hear me Roar

    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Félicité Hill
Bâtarde
Valar Dohaeris
Douce colombe - avec Félicité Hill Tumblr_os9mg2JaWw1rpg4lyo4_r1_400
Ft : Nell Tiger Free
Multi-Compte : nop'
Messages : 164
Date d'inscription : 07/04/2019

Douce colombe - avec Félicité Hill Empty
MessageSujet: Re: Douce colombe - avec Félicité Hill   Douce colombe - avec Félicité Hill EmptyMer 17 Avr - 10:11



Douce colombe
Avec Cersei Lannister.
Lady Cersei a véritablement un don pour mettre ses convives à l'aise. Même si je lui ai signifié qu'elle n'avait pas à se préoccuper de moi, son insistance à être prévenante à mon égard fait taire la moindre de mes protestations. Je ne peux m'empêcher de faire la moue lorsqu'elle évoque Sacha.

-Ah my lady... Je vous supplie de ne pas croire tout ce que Sacha peut vous dire à mon égard. Celle-ci a souvent tendance à exagérer les choses concernant ma faiblesse supposée.

Je ne peux m'empêcher de repenser à notre discussion d'il y a quelques lunes. Jamais je ne nierais avoir la résistance des nordiens contre le froid mais je peux aisément supporter le froid avec les fourrures adaptées.

-Ne vous inquiétez point, my lady. Je viendrais vous avertir de quelques bêtises elles pourraient faire si je ne suis pas parvenue en l'en dissuader. Sacha m'est trop précieuse pour que son manque de prudence me la ôte sans que je ne fasse rien.

Un doux sourire fleurit sur mes lèvres alors que j'évoque mon amitié avec Sacha. Pourtant, encore débutante dans les jeux de pouvoir, je ne me rends pas compte que j'ai possiblement avoué une de mes faiblesses.

Timidement, je me permets de prendre la main de la lady afin de la serrer en signe de réconfort.

-Ne vous inquiétez pas madame. Je suis sûre que les lunes passeront plus vite que vous l'imaginez. De plus, je doute sincèrement que les dames du Bief oseront mal traités l'un des petits-enfants du Seigneur du Roc, votre fils qui plus est.

Hésitante, je me décide d'ajouter :

-Souhaitez-vous que, lors de mes prochains corbeaux avec mes amies du Bief, je leur demande comment se porte votre fils ?

C'est une bien maigre proposition que je peux offrir à ma maîtresse éloignée de son enfant. Néanmoins, si cela peut lui apporter quelques réconforts, c'est avec joie que je le fais.

De manière involontaire, je commence à laisser apparaître une forme d'anxiété en face de mon hôte. Si je suis profondément touchée par sa prévenance, un coin de mon esprit ne peut s'empêcher de penser qu'elle va m'annoncer mon mariage prochain. Maintenant que je suis femme, c'est quelque chose qui ne va plus tarder. Mais aura-t-elle laa bonté de me l'annoncer avant qu'on me mette devant le fait accompli ? Je ne le sais. Et je n'ose guère lui demander.
   
code by bat'phanie


FELICITE HILL
La bâtarde Lannister
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Cersei Lannister
Dame
Valar Dohaeris
Douce colombe - avec Félicité Hill Tumblr_nfu0fq3tdG1tybli3o1_250
Ft : Lena Headey
Multi-Compte : Ramsay Bolton
Messages : 706
Date d'inscription : 17/12/2017

Douce colombe - avec Félicité Hill Empty
MessageSujet: Re: Douce colombe - avec Félicité Hill   Douce colombe - avec Félicité Hill EmptyMar 30 Avr - 18:24

Douce colombe
avec Félicité -

Elle regardait la jeune fille qui lui était si semblable et qui lui rappelait elle durant sa jeunesse, l’orgueil et la détermination en moins. Personne n’était plus déterminé que Cersei Lannister au temps où elle s’était mise à espérer qu’elle pouvait devenir reine. La sorcière qu’elle avait consulté le lui avait affirmé et pourtant, la voilà ici, en tant que veuve, mère de trois enfants et à Castral Roc, non à Port-Réal. Cersei ne savait que penser de cette situation. Où est-ce que son destin avait pris un nouveau tournant ? Etait-elle réellement destinée à devenir l’épouse de Rhaegar Targaryen ? Ou un autre souverain aurait dû la prendre pour reine ? Robert Baratheon aurait-il gagné dans une autre vie ? Alors le clairon de la victoire aurait également sonné la sienne ? Cersei se posait encore de nombreuses questions à propos de son passé, mais elle s’était promis de tourner définitivement la page et de suivre son propre destin. Elle se préservait en renonçant à sa haine, en oubliant pour un temps son unique amour Jaime. Elle n’avait pas le choix, aujourd’hui, la lady aux cheveux blonds avaient trois beaux garçons et ils étaient sa priorité.

Sacha exagère beaucoup de choses, mais jamais en ce qui concerne le bien être de ceux qu’elle aime. “ C’était bien une chose que Cersei avait compris, Sacha était une jeune fille loyale, qui malgré son côté sauvage avait beaucoup d’amitié et d’amour à donner. “ J’apprécie ta collaboration dans cette tâche, elle se confie à toi et donc tu seras la plus à même à savoir si elle se met en danger.” Cersei fit un charmant sourire à l’intention de sa jeune sourire. Elle espérait bien que celle-ci s'acquittera de sa mission comme il le fallait.

Puis, au fil de la conversation, Cersei évoqua son fils aîné qui était loin d’elle. La blonde pleurait encore silencieusement l’éloignement de son fils tant aimé, mais ce manque était largement comblé par ses deux cadets et son dragon.
Tu le peux chère Félicité, même si je dois avouer que les corbeaux de lady Leonette sont très détaillés concernant le quotidien de mon fils.Déclara la lionne tout en étant touché par la sollicitude de sa cousine. “ J’ai quelque chose pour toi, que j’ai retrouvé dans mes affaires et que je souhaite te confier. “ La lady se leva et rejoint sa chambre pour prendre un coffret. Elle le ramena sur la terrasse et le déposa devant la jolie blonde. Elle l’ouvrit et dévoila une magnifique gemme, une opale éclatante, monté sur un médaillon et dont le collier était fait d’or. “ Il y a bien longtemps, ton père m’a ramené cela. Je ne le porte plus, mais tu peux très bien le faire. Ce collier te revient de droit.” La lady fit un sourire et laissa la jeune fille observer le collier. Félicité avait peu connu son père et Cersei se demandait si elle s’en souvenait encore. Elle espérait bien que ce présent la toucherait.



Made by Neon Demon


    Hear me Roar

    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Félicité Hill
Bâtarde
Valar Dohaeris
Douce colombe - avec Félicité Hill Tumblr_os9mg2JaWw1rpg4lyo4_r1_400
Ft : Nell Tiger Free
Multi-Compte : nop'
Messages : 164
Date d'inscription : 07/04/2019

Douce colombe - avec Félicité Hill Empty
MessageSujet: Re: Douce colombe - avec Félicité Hill   Douce colombe - avec Félicité Hill EmptyMar 30 Avr - 21:05



Douce colombe
Avec Cersei Lannister.
Je rosis de plaisir lorsque Lady Cersei souligne que je suis la plus à même à l'informer si Sacha se met en danger. La confiance de Lady Cersei m'honore au plus haut point d'autant plus que cela concerne une personne qui m'est désormais chère.

-Je ne vous décevrai pas, my lady.

Je souffle ces mots avec toute la conviction que je suis capable. Je suis affreusement consciente que, si je venais à manquer à ce devoir envers ma maîtresse, Sacha en souffrira. Et cela, je ne peux l'accepter. Je ne veux pas la perdre et je ferais tout ce que je peux pour l'en empêcher.

Si je pensais avoir bien agi en proposant mes services à Lady Cersei, je ne peux me sentir mortifiée en l'entendant évoquer sa correspondance avec Lady Leonnette Tyrell. Je n'avais pas forcément penser qu'elle puisse utiliser ce biais pour s'informer. Néanmoins, je suis quelque part soulagée de ne pas l'avoir s'offusquer à ma remarque.

-Cela sera fait selon vos souhaits, my lady.

Alors que je prononce ces mots, je ne peux m'empêcher de me remémorer toutes les connaissances que j'ai rencontré dans le Bief afin de savoir qui sera le mieux placé pour me répondre sur ce sujet. Je tâcherai d'envoyer des corbeaux le plus promptement possible.

Sagement, j'attends que Lady Cersei revienne de ses appartements. Cependant, si je n'avais pas été si bien éduquée, je n'aurais eu de cesse de répéter sans fin "qu'est-ce que c'est ?" tant la curiosité est grande. En cet instant, ma crainte de mariage futur est envolée et mon attention est focalisée tout entièrement sur ce présent.

Mes yeux s'agrandissent en voyant l'objet. C'est si beau ! Je suis comme frappée par les Sept lorsque Lady Cersei m'avoue qu'il lui avait été donné par mon père.

Mon père.

Ma gorge se serre alors que je commence à voir ce collier sans réellement le voir. Mon père, Gerion Lannister, a choisi d'offrir ce si joli collier à sa nièce, ma maîtresse. Bien que ce soit difficile à cause de l'émotion qui me submerge, j'essaye de mémoriser autant que possible les détails de ce collier. En effet, je me souviens pas de mon père. J'étais trop jeune quand il est parti en quête de Rugissante pour me souvenir du son de sa voix ou encore de quoi il avait l'air. Alors, en mémorisant dans les moindres détails ce collier, même si c'est futile, j'essaye de me dire que cela me rapprochera de lui. Et avec une certaine forme d'audace, je me permets d'imaginer que le collier reflète les goûts qu'il a pu avoir afin de tâcher de trouver un point commun avec lui.

Timidement, j'avance la main pour toucher le bijou. Cependant, celle-ci reste à quelques centimètres. Je n'ose toucher ce collier qui a été un jour entre les mains de mon père.

-Je...

C'est le seul mot que je parviens à bredouiller. J'aimerai demander à Lady Cersei si elle est certaine de vouloir se séparer de ce collier. Après tout, si Gérion Lannister était mon père, c'était également mon oncle. Mais, égoïstement, je n'ai pas envie de refuser le présent car je n'ai que bien de traces de ce père dont je me souviens.

Alors, c'est d'un voix étranglée par l'émotion qui murmure :

-Merci.

Et si on sent la reconnaissance que j'ai envers cette femme qui a consenti de se délaisser d'un présent, je ne parviens pas à me saisir de l'objet. J'ai inconsciemment peur que, si jamais je tente de m'en saisir, il disparaîtra. Disparaîtra comme lorsque je m'éveille de l'un de ses rêves que je peux faire où mon père réapparaît soudainement, bien vivant, à Castral Roc en déclarant devant tous que je suis sa fille légitime et tâchera de rattraper toutes ses années perdues.
   
code by bat'phanie


FELICITE HILL
La bâtarde Lannister
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Cersei Lannister
Dame
Valar Dohaeris
Douce colombe - avec Félicité Hill Tumblr_nfu0fq3tdG1tybli3o1_250
Ft : Lena Headey
Multi-Compte : Ramsay Bolton
Messages : 706
Date d'inscription : 17/12/2017

Douce colombe - avec Félicité Hill Empty
MessageSujet: Re: Douce colombe - avec Félicité Hill   Douce colombe - avec Félicité Hill EmptyVen 17 Mai - 19:20

Douce colombe
avec Félicité -

Etre un Lannister cela impliquait des droits, mais aussi des devoirs. Pour Cersei et les autres membres, la famille devait primer avant tout, vous deviez la servir, l’honorer et tout faire pour la faire prospérer. Ainsi, quand son père lui avait demandé d’épouser Loras Tyrell, Cersei avait écouté son devoir, non sans protester, mais elle avait honoré sa famille en créant cette alliance avec les Tyrell. La blonde n’avait pas failli dans sa tâche et désormais les Lannister seraient toujours liés aux Tyrell grâce aux trois petits garçons que la Lionne avait mis au monde. Son destin était à cheval entre ces deux familles. Elle était une Lannister, mais elle ne devait pas oublier que ses fils étaient des Tyrell et en conséquence, comme son père le lui avait demandé, elle devait les éduquer en tant que tel. La Lionne ne faisait cependant pas confiance en le lord et la lady de Hautjardin, elle n’était pas certaine qu’ils assurent une position à ses fils, qui n’étaient que des enfants de cadet, elle se devait donc d’oeuvrer pour eux, pour qu’ils puissent espérer plus tard un meilleur statut que celui de chevalier. Pour le moment, ils n’étaient que des bambins, mais Cersei prévoyait déjà de leur mettre toutes les armes possible entre les mains pour qu’ils puissent se forger un meilleur avenir. Elle n’était qu’une femme et Cersei aurait mille fois préféré être un homme pour mieux pouvoir honorer son héritage. Si elle avait été un homme, elle aurait été certainement l’héritière de Castral Roc et elle en serait actuellement la régente. Elle avait dû mal à voir son frère Tyrion dans ce rôle, même s’il était intelligent, il était trop prudent, il aurait les mêmes faiblesses que Tytos Lannister. Comment son père ne pouvait-il pas voir cela ? Tywin Lannister commençait à vieillir et s’il venait à partir, que deviendrait Castral Roc ? Il ne laisserait tout de même pas oncle Kevan régenter ces terres en attendant que le fils aîné de Tyrion grandisse ? Cersei ne comprenait pas comment son père avait pu faire le choix de mettre Tyrion héritier, alors qu’il le méprisait ? Parfois, elle se demandait si son géniteur n’avait pas fomenté un tout autre plan pour préserver son héritage. Cela l’agaçait de ne pas être dans la confidence. Son père la pensait-il donc si indigne ? Elle avait compris qu’elle ne pourrait pas revendiquer les terres de ses ancêtres en son nom propre et pour celui de ses enfants, mais cela ne l’empêchait pas de s’inquiéter pour Castral Roc. Le rocher aux Lions avait besoin d’un homme de fer pour le diriger et Tyrion n’entrait certainement pas dans cette catégorie. D’ailleurs, comment Tyrion pouvait-il se montrer digne d’une telle mission alors que les bruits courraient que son épouse lui avait été infidèle ? Cersei ne croyait pas en cette rumeur et pour cause, elle en était l’instigatrice, ce qu’elle ne révélerait jamais à personne. Pourquoi avait-elle déclaré une telle chose devant une servante ? Par jalousie. Par haine. Parce qu’elle avait envie de faire un nouveau coup bas à son frère. Ils étaient de la même famille, elle désirait plus que tout son anéantissement, mais pourtant, elle se contentait seulement de petites mesquineries, puisqu’au fond, Tyrion était un Lannister et que la famille, c’était sacré. La rumeur humiliée son frère, c’était certain, mais elle salissait surtout Walda, cette prétentieuse Frey qui ne méritait nullement de fouler de son pas le sol de Castral Roc. Elle en était indigne et Cersei se plaisait à l’humilier ainsi. La rumeur avait couru rapidement et elle s’en réjouissait. Désormais, elle attendait avec impatience le retour de son frère, elle voulait voir sa réaction et espérait qu’il répudie son épouse. Bien entendu, elle ne révélerait pas que tout ceci venait d’elle. Ce n’était qu’un bruit de couloir fomenté par des servantes. Cersei avait même fait une pseudo enquête pour trouver qui avait lancé une telle abomination et il fut conclue que la servante qui avait lancé la rumeur avait quitté les lieux une semaine auparavant. Cersei l’avait payé pour qu’elle parte, ainsi, le problème se trouvait loin de Castral Roc, certainement dans une ville d’Essos, puisque la Lionne avait fait en sorte que la servante se rende très loin. La tromperie était désormais installée et les conséquences seraient découvertes au retour du nain et de son épouse.

Ce sens du devoir et de la famille, Cersei comptait bien l’apprendre à sa jeune cousine Félicité Hill. Elle était belle, jeune et encore maniable et même si la Lionne l’avait instruite depuis son arrivée dans son service, il était grand temps que la jeune fille passe à l’étape supérieure. Félicité était une bâtarde, mais elle devait oeuvrer pour sa famille et les intérêts de Cersei. Pour mieux amadouer la jeune fille, la Lionne lui avait offert des gemmes qui lui avait offerte par le père de Félicité. La blonde savait que son cadeau ferait son petit effet et elle n’avait pas eu tort. Félicité paraissait enchantée. Ses yeux brillaient telles des lampes en observant le bijou et au fond d’elle, Cersei était ravie d’avoir fait plaisir à la petite orpheline.

Je suis contente que ce présent te fasse plaisir. N’hésite pas à le porter. Je me doute que ton père doit beaucoup te manquer. Il est difficile de perdre un être cher, mais tu ne dois pas oublier que tu es une Lannister. Nous ne sommes pas une famille facile, nous sommes riches et cela nous incombe des devoirs. Père parle souvent de la déchéance de notre famille au temps de notre grand-père Tytos. Tout ce que nous avons là, c’est grâce à la persévérance de mon père. Une famille peut rapidement se perdre quand elle subit de mauvais dirigeants. C’est la même chose pour un royaume. Aerys le Fou a failli détruire Westeros. Enfin, tu connais l’histoire, je ne vais pas la répéter. Tout cela pour te dire, que nous devons tout faire pour notre famille. Nous pouvons nous aimer, nous détester, nous détruire, mais nous ne devons absolument pas nous éliminer entre nous et ainsi créer la déchéance de notre nom.” Elle avala sa salive après avoir fait cette déclaration, marquant un temps de pause et regardant la jeune fille pour voir si elle intégrait bien ses paroles. Les paroles glissaient comme un homme sur des patins et Cersei savait qu’elle avait toute l’attention de Félicité, elle continua donc. “ J’ai dû faire des sacrifices pour notre famille et tu devras en faire également. Je me doute que tu as des ambitions et je crois savoir lesquelles, si tu le souhaites, j’oeuvrerais pour toi, mais en échange, tu devras également oeuvrer pour moi.” Elle marqua de nouveau un temps de pause. Félicité n’était pas une jeune fille stupide, elle comprendrait les références de sa cousine. “ Es-tu prête à faire cela pour moi ? A m’aider à maintenir cette famille envers et contre tous ?” Contre tous parce que Cersei savait très bien qu’elle rencontrait des oppositions, notamment en ce qui concernait son dragon. Tywin, Kevan, ils étaient contre sa présence à Castral Roc, mais Cersei voyait son utilité et elle ne comptait pas y renoncer. Ainsi, elle devrait avoir des alliés et même si le poids de Félicité était encore faible sur la balance, elle pouvait très bien être plus que ce qu’elle était. Tout dépendait de sa bonne volonté.



Made by Neon Demon


    Hear me Roar

    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bâtarde
Félicité Hill
Bâtarde
Valar Dohaeris
Douce colombe - avec Félicité Hill Tumblr_os9mg2JaWw1rpg4lyo4_r1_400
Ft : Nell Tiger Free
Multi-Compte : nop'
Messages : 164
Date d'inscription : 07/04/2019

Douce colombe - avec Félicité Hill Empty
MessageSujet: Re: Douce colombe - avec Félicité Hill   Douce colombe - avec Félicité Hill EmptyHier à 15:04



Douce colombe
Avec Cersei Lannister.
Ce n'est que lorsque Lady Cersei m'ordonne de porter son présent que je trouve la force de le prendre entre mes mains. Seul le poids de ce bijou me permet de m'assurer qu'il est bien réel et non le fruit de mon imagination. Et alors que je tiens entre mes mains une preuve que mon père n'a pas toujours été un fantôme mais un être bien vivant de chair, mon coeur se gonfle d'orgueil lorsque Lady Cersei annonce que je suis une Lannister. Cet orgueil si peu digne d'une lady est d'autant plus renforcé que je ne capte pas la variation habituelle. On reconnaît que je suis une Lannister aisément. Mais dans la même phrase, on ajoute si facilement le terme de bâtarde. Aussi je ne peux m'empêcher d'être surprise lorsqu'on ne me donne pas ce titre. Et cela est d'autant plus agréable que cela vient de Lady Cersei, cette femme que j'admire.

Je hoche la tête lorsqu'elle fait une pause. Je ne vois pas la nécessité d'ajouter quelque chose à cette vérité. Cette histoire, j'ai eu tôt fait de l'apprendre grâce aux Septas et je ne pourrais jamais l'oublier. Non pas bien sûr que je le veuille. C'est une pensée insensée que de vouloir oublier ce qui a pu arrivé par le passé à la glorieuse maison des rois du Roc, aujourd'hui souverain de l'Ouest.

Mon souffle se coupe lorsque je comprends l'implication des mots de Lady Cersei. Après avoir reçu un présent ayant été autrefois entre mes mains de mon père, voilà que le sujet tant attendu mais aussi craint depuis que j'ai mes lunes est abordé à mots couverts. Par les Septs. Je dois rêver pour que le destin, mon destin se mette en marche. Je ne vois que cela comme explication.

Puis, vient une question. A la seconde où je commence à entendre les mots, je comprends que celle-ci va sceller à jamais mon destin. C'est le genre de question qu'on sait instinctivement qu'elle va impacter à jamais notre vie et pourtant... Pourtant, je n'ai pas peur. Je n'ai pas peur de ce destin qui commence à s'esquisser.

-My lady.

Je prends quelques instincts avant de lui répondre. Je tâche de prendre une voix la plus convaincante possible et où on peut lire sans peine la sincérité de mes mots.

-Depuis que je suis entrée à votre service voici quelques années, jamais je n'ai eu de regrets de vous servir. Et je serais plus qu'honorée de continuer à vous servir. Bien sûr, je serais attristée de quitter votre service mais si cela est votre volonté, qu'il en soit ainsi.

Même si j'essaye de garder un visage composé, je suis littéralement terrorisée à ce qu'elle m'annonce que mes services ne sont plus requis sur l'instant.

-Comment puis-je vous être utile, my lady ?

Et malgré tout mes doutes, je tâche d'afficher ma confiance inébranlable en Lady Cersei. Qu'elle m'ordonne son souhait et je tâcherai de l'exécuter promptement.
   
code by bat'phanie


FELICITE HILL
La bâtarde Lannister
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Douce colombe - avec Félicité Hill Empty
MessageSujet: Re: Douce colombe - avec Félicité Hill   Douce colombe - avec Félicité Hill Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Douce colombe - avec Félicité Hill
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partie de chasse avec Douce Caresse [PV Docue Caresse]
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Combat avec boucliers de duels judiciaires
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: Westeros :: Les terres de l'Ouest :: Castral Roc-
Sauter vers: