RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Toutes les nouveautés de la MAJ sont à retrouver ici ! Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 3725701551
La dernière édition de la Gazette est disponible par ici Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 3725701551
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Val et Dorne ! Points à la clé !

⚠️ Pour une durée limitée, nous n'autorisons plus l'inscription de nordiens,
sauf ceux attendus dans les PVs, scénarios et banques de liens ⚠️
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
Partagez
 

 Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Seigneur
Elbois de la Nouë
Seigneur
Valar Dohaeris
Ft : Joe Alwyn
Multi-Compte : /
Messages : 43
Date d'inscription : 19/03/2019

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMar 19 Mar - 18:02


   
Ne jamais trahir

   


   

   
feat. Joe Alwyn

Prénom Nom :   Date et lieu de naissance : A Herbeval, en 278 Statut de sang : Noble, petite noblesse mais tout de même Statut social : Lord de la maison Situation maritale : Marié Allégeance : Aux Tyrell de Hautjardin, et donc à Lord Willos Tyrell, et au-delà au roi Rhaegar, garant de la paix du royaume Particularité : Intransigeant dans ses valeurs et sa foi

   
caractère

Loyal Fier Fidèle Arrogant Courageux Pédant Assurance Jaloux Pieux Envieux

   

   
   
Votre personnage a-t-il confiance en la politique du Roi Rhaegar ?

   Les de la Nouë ont une totale confiance en la politique du Roi Rhaegar et il ne peut en être autrement, notre famille a toujours eu foi dans la famille Targaryen et ce n'est pas aujourd'hui que nous trahirons la mémoire de nos ancêtres en pretant foi à de vils rumeurs ou aux médisances les plus infâmes, je vous le conjure. Le Roi Rhaegar a un poids très lourd sur les épaules, il  a cette charge si difficile de maintenir ensemble es royaumes disparates, aux caractéristiques parfois ennemies, et je ne peux que le féliciter de réussir dans cette tâche. Il est le garant de la paix du royaume, et pour un modeste petit seigneur comme moi à la frontière de nombreux territoires, je peux apprécier à sa juste mesure un âge d'or tel que celui-là. Je suis reconnaissant au Roi Rhaegar de permettre à ses nobles sujets de vivre dans la sérénité et la quiétude, de ne pas avoir à envoyer les pères et les fils à la guerre et y verser leur sang pour des querelles sans intérêt. La dernière fois qu'un homme a voulu s'en prendre aux Targaryen, ma famille a failli perdre verser le sang, s'étant joint comme de coutume à la puissante famille Targaryen, mais les Sept nous ont protégé grâce à une famille orageoise voisine. Si les Sept et le destin ont voulu nous faire vivre et survivre à cette rébellion, c'est que nous avions choisi le bon camp, celui du roi, et aujourd'hui encore nous serons toujours de son côté, ne trahissant jamais nos supérieurs, nos maîtres et souverains, soutenant chacune de leurs réformes. C'est même un honneur de servir les dragons, et même si notre loyauté aux Tyrell est sans faille, nous ne pourrons jamais nous retourner contre notre roi. Heureusement pour nous, notre famille suzeraine est sage et n'a pas cet esprit batailleur et révolutionnaire qu'ont pu avoir les régions plus au nord. Longue vie au roi !

   
Quel a été l'impact du retour de la magie sur votre personnage ?

   La magie ? Qu'est-ce que la magie ? Est-ce ces superstitions auxquelles croient les pauvres d'esprit des régions orageoises ? La magie n'existe que dans la foi, que dans les Sept, car eux seuls peuvent réaliser des miracles. Notre famille est bieffoise, et elle a toujours été e mémoire d'homme fidèle aux Sept, mes nobles ancêtres se rendant en pèlerinage au Septuaire étoilé avant leur mariage, comme je le fis moi-même avant le mien, et nous entretenons notre propre septuaire, bien plus modeste, dans le château d'Herbeval. Ce vous appelez magie, je l'appelle miracle des Sept. Les rumeurs de dragons, les prophéties, ont été détournés par les superstitieux pour faire croître des sectes barbares telles que celle de R'hllor, secte qui a pris dans ses filets une bonne partie de notre terre soeur, l'Orage. Seul ce qui va dans le sens du Livre des Sept est pour moi magie, le reste n'est que malédiction. Je ne peux en vouloir aux pauvres d'esprit de croire en la magie, mais sur mes terres, j'ai toujours eu un discours clair : la magie n'est que le miracle des Sept, un cadeau que le Père d'en-Haut nous donne pour récompense. Je ne suis pas personnellement touché par la magie renaissante, la seule modification que cela a pu avoir dans ma vie est une ferveur redoublée dans nos Dieux qui ne font qu'Un, et une méfiance grandissante face aux sectes et notamment celles des prêtres et prêtresses rouges...

   
Derrière l'écran

   
Asclépios/Méhiel/Rémi 26 ans 3-4 fois par semaine J'accepte le règlement et la mise en danger de mort de mon personnage


   
De retour après plus d'un an et demi d'absence, il me tarde de renouer avec l'univers fascinant de Game of Thrones, et j'espère que mon retour ne sera pas un échec. Valar morghulis, valar dohaeris ! .

   
DRACARYS, avatar par Méhiel, icone par CRÉDIT?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Elbois de la Nouë
Seigneur
Valar Dohaeris
Ft : Joe Alwyn
Multi-Compte : /
Messages : 43
Date d'inscription : 19/03/2019

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMar 19 Mar - 18:02

Histoire

 
Ne jamais plier

 


 

 
 
Chapitre Premier – Naître dans une famille de nobles donne de grandes responsabilités

Nous étions en 278 de notre ère, et la famille de la Nouë accueillait en son sein son héritier, un jeune homme déjà braillard et rouge à force de crier, presque à s’étouffer, mais ces cris, ni mon père ni ma mère ne les entendaient, non ils ne voyaient dans mes gémissements assourdissants que le fruit de leur amour, une des rares fois où mon père me témoignerait autant d’affection. Je ne peux pas dire que j’ai eu une enfance malheureuse, bien au contraire, mes parents m’ont élevé avec le plus d’amour qu’il est possible de donner dans une famille noble. Mon père a toujours eu ses travers, un homme fier, peu enclin à montrer ses sentiments, qui m’a élevé avec une certaine idée de la rectitude et de l’honnêteté mais en soi il a toujours été un bon père, je n’ai pas eu à m’en plaindre. Dur mais juste, il a toujours su quoi me dire pour que je suive le bon chemin. J’étais très jeune quand mon père est parti avec mon oncle à la guerre pour défendre le roi, à cause de la rébellion de l’orageois Robert Baratheon contre la Couronne, mais je me souviens encore vaguement de l’ambiance morose qui régnait dans le château. C’est une période où, m’a-t-on expliqué, seule ma nourrice s’occupait de moi, ma mère étant trop triste et préoccupée pour s’occuper correctement de son fils. Ma mère pourtant avait toujours été présente pour moi, je me souviens de ces histoires qu’elle me racontait quand j’étais enfant, de son affection bien plus présente que celle de mon père. Je ne peux pas dire que j’ai été un enfant gâté, mais je ne suis pas un de ces enfants ayant manqué de l’amour de ses parents. Non, bien au contraire, et c’est ce même amour que mes parents ont donné à chacun de leurs enfants, que ce soit à moi, leur aîné, mais aussi à ma sœur, Clarysse, et mes deux autres frères, Orys et Symeon. Nous formions une très belle famille, et une telle famille n’avait été permise que par la grâce des Sept, c’est que n’a eu de cesse de me répéter ma mère ou encore le septon de la maisonnée, mais je sais que les Sept n’ont pas agi seul, car mon père aurait pu au final ne jamais revenir de cette terrible bataille de Cendregué. Mon père avait failli y trouver la mort et ce n’est que grâce à l’aide d’un de nos voisins, un chevalier du nom d’Arstan Cafferen, à l’écu vert avec un faon triomphan, que mon paternel avait eu la vie sauvet. L’homme avait interposé son bouclier entre mon père et son ennemi, et avait occis l’homme qui avait failli mettre fin à la vie du Lord d’Herbeval. Cette dette de vie, ma famille ne l’oublierait jamais, c’était impossible, et même si nos relations étaient déjà cordiales avant cette bataille, elles devinrent encore plus fortes suite à celle-ci. En effet, je n’avais pas eu une enfance solitaire, car en plus de mon frère et de mes sœurs, un autre jeune garçon était arrivé à Herbeval alors que j’étais encore un enfant, Tavish Storm, le bâtard de cet homme qui avait un jour sauvé mon père de la mort.

Très rapidement, une amitié s’était nouée avec ce jeune garçon, nous avions quasiment le même âge après tout, et pourtant, tout nous différenciait ou presque, mon père me l’avait vite expliqué et je n’avais jamais pu m’en détacher. Il était un Storm, c’est-à-dire un bâtard, et c’est essentiellement grâce à la dette de vie que mon père avait contracté auprès du nouveau Lod de Bourgfaon que le Storm s’était retrouvé chez nous, comme écuyer de mon oncle. Moi je n’étais pas un bâtard, loin de là, j’étais un de la Nouë, une famille noble mineure du Bief certes, mais une famille noble tout de même, et mon père avait été clair, je me devais d’être le meilleur, je devais le rendre fier, je devais montrer que les de la Nouë étaient de grands guerriers. Et pourtant, je n’étais pas le meilleur, j’avais beau avoir un meilleur sang que Tavish, il me surpassait très rapidement dans de nombreuses armes, et notamment à l’arc. Je me consolais comme je le pouvais, d’ailleurs ne disait-on pas que le tir à l’arc n’était pas digne d’un chevalier, que seul l’épée et la lance étaient des armes dignes de confiance ? Les serviteurs de mon père nous comparaient avec silence, je le savais, même si mon père et mon oncle affectaient de ne jamais complimenter avec excès Tavish devant moi. Je ne supportais qu’avec beaucoup de mal sa meilleure maîtrise des armes, et pourtant je ne lui en voulais pas personnellement. Nous avions grandi ensemble, comment aurais-je pu lui en vouloir ? Non, je l’appréciais au fond, même si j’avais bien du mal à le lui montrer. Il était plus qu’un ami, nous avions fait les pires bêtises possibles à deux, il était un frère de cœur, et pourtant je ne pouvais l’appeler par son prénom, je me contentais de le ramener à sa condition de bâtard en le nommant Storm, et juste Storm. C’était sûrement méchant de ma part, mais c’était ma façon de marquer une distance, nous n’étions pas égaux, nous étions amis, frères de cœur, mais nous n’étions pas égaux. Alors j’essayais de me démarquer comme je le pouvais, abandonnant presque l’arc pour me consacrer uniquement au combat à l’épée et à la lance, domaine où je parvenais presque à égaler Tavish. Nous nous connaissions parfaitement, il avait onze ans à son arrivée, j’en avais dix, un âge auquel on a besoin de nouer des amitiés, et mon frère était trop jeune pour cela, alors j’avais trouvé un frère de mon âge ailleurs. Je me sentais en compétition bien souvent avec lui, mais au final aucune animosité n’existait entre nous. Et heureusement, car j’allais avoir besoin de lui plus rapidement que je ne le pensais …

Chapitre Deuxième – Être Lord, assumer l’héritage de sa famille

C’était en l’an de grâce 294 que l’événement se produisit… C’était arrivé comme par surprise, comme si le tonnerre était tombé à Herbeval, sans prévenir, mais en laissant de profondes marques dans ses entrailles, et surtout dans mon cœur… Mon père, le Lord d’Herbeval, venait de mourir, terrassé dans la nuit par ce que le mestre appelait une angine de poitrine. J’ignorais de quoi il s’agissait, et je ne comprenais pas ce qu’il se passait. Je n’avais que 16 ans et voilà que mon père venait de s’éteindre, me laissant une charge bien trop grande pour mes frêles épaules, me voici Lord d’Herbeval. Ma mère ne portait depuis ce jour que du noir. Moi-même je me suis vêtu de noir pendant quelques temps, tellement cette disparition m’avait affecté. Elle aura porté du noir jusqu’à l’année dernière, année où elle a fini par rejoindre mon père auprès des Sept. Elle aura au moins eu le bonheur de connaître son petit-fils, et je ne peux qu’en être satisfait.Mais elle avait été transformée par le chagrin. Elle qui avait été si aimante était devenue froide et distante, et ce n’est que par le soutien de mon oncle Garrett que ma fratrie et moi avons réussi à tenir debout malgré le choc. Mais j’avais eu un autre soutien. Tavish, la seule et unique fois où je ne l’avais pas appelé par son nom mais par son prénom. Une fois à marquer dans le marbre semble-t-il, et pourtant il avait su me réconforter. Il était resté à Herbeval et m’avait soutenu, moralement et c’est sans doute cette période qui nous avait tant rapproché. Nous étions déjà des amis proches, mais cette tragédie finit de nouer notre quasi fraternité. J’ignorais encore tout de la charge de Lord, et pourtant mon père m’avait prévenu qu’un jour ce serait à moi de porter cette responsabilité, je ne pensais juste pas qu’une telle charge m’incombe aussi rapidement. Après tout, qui peut rêver de devenir Lord à 16 ans ? Car non ce n’est pas un honneur, c’est plutôt une charge, ou plutôt c’est ainsi que j’avais vu les choses quand j’ai dû les assumer. Les quelques semaines qui suivirent le décès de mon père me métamorphosèrent totalement, je n’étais qu’un gamin et je devenais homme sans l’avoir voulu. Devant ma détresse, je m’étais réfugié au même endroit que ma mère : le septuaire d’Herbeval, le seul endroit où je pouvais trouvé du calme pour penser et réfléchir sereinement à la suite des événements. J’avais déjà de hautes responsabilités comme héritier, mon père me l’avait durement fait comprendre, je devais être noble, je devais être irréprochable, mais désormais de nouvelles responsabilités m’incombait et c‘est mon oncle qui me les apprit. J’étais devenu un homme, très jeune, et j’étais à la tête de la maisonnée. Il m’épaulerait mais il ne pouvait prendre ma place. J’allais devoir prendre en charge la maisonnée, gérer les partenariats commerciaux avec le reste de la région, jurer loyauté et fidélité à notre suzerain comme mon père l’avait fait lorsqu’il était lui-même devenu Lord, également très jeune, comme s’il s’agissait d’une malédiction dans notre famille. Mais j’allais aussi devoir me trouver une épouse, car je devais faire perdurer les de la Nouë. Mon oncle avait sa propre famille, mais il n’avait pas eu de garçon vivant assez vieux pour lui donner d’héritier, il ne lui restait que deux filles. Il ne restait plus que moi, Orys et Symeon, et en tant qu’héritier je me devais de porter l’héritage de la famille aussi haut que possible. Je pouvais néanmoins compter sur mes frères, Orys, le plus mature des deux, était notre émissaire quand je ne pouvais me déplacer hors de notre domaine, après avoir été fait chevalier auprès d'une famille du Bief voisine. Symeon lui était différent, je savais que je pouvais compter sur lui, mais il n'avait pas le sang d'un guerrier, mon père l'avait toujours su. Il était encore jeune quand mon père disparut, j'en avais 16 et mon plus jeune frère n'avait que 8 ans. Aujourd'hui, il a presque l'âge d'être un homme, et il ne souhaite qu'une chose, quitter la maison familiale pour Villevieille et rejoindre la religion des Sept... Je n'ai plus de raison de le retenir, mais symboliquement je lui ai demandé d'attendre ses 16 ans, puis je l'accompagnerai moi même au Septuaire étoilé pour le confier à la Foi.

Tavish m’avait épaulé comme un véritable frère, tandis qu’il continuait sa formation pour devenir un jour chevalier, sous la surveillance de mon oncle. Je m’entraînais encore à ses côtés mais je ne pouvais passer mes journées pour ces entraînements, les affaires du château me prenaient des heures, et je sacrifiais toujours une heure de la journée à la prière, en tout cas la première année. Deux ans. C’est le temps qu’il me fallut avant de me résoudre à trouver une épouse. C’est le temps aussi qu’il me fallut pour laisser partir Tavish. Je n’avais pas suivi de formation de chevalier, j’avais certes eu une formation militaire comme tout héritier, mais pas de chevalier, mais j’étais fier où le jour venu mon ami d’enfance, mon frère de cœur, avait reçu un tel honneur vêtu de blanc. Il était né bâtard, il était désormais chevalier, alors je ne pouvais qu’être content pour lui. Malgré tout, j’avais encore bien du mal à ne plus l’appeler Storm, et à l’appeler Ser Tavish. C’était étrange pour moi, très étrange. Il avait toujours été respecté dans ma famille, et alors qu’il était encore écuyer il mangeait à notre table, comme un membre de la famille, car il en était un en quelque sorte, mais il avait fallu attendre que mon père nous quitte pour que les conversations soient plus profondes et moins superficielles. En présence de mon père, j’avais toujours eu cette réserve qui maintenant n’était plus là. La seule chose qu’il restait était ce nom, Storm, que je ne pouvais chasser de ma langue. J’aurai pu le laisser devenir chevalier plus tôt, tout comme je devais l’être moi aussi, mais je préférais le garder près de moi, il était un soutien moral dont je ne pouvais me défaire. Alors oui, j’avais mis deux ans à me sentir prêt à gérer seul le domaine et le laisser retourner à Bourgfaon, et j’avais caché cela en retardant le jour où il devait être fait chevalier. Je ne lui avais pas dit, mais avait-on besoin de se dire ce genre de choses entre amis ? Je l’avais laissé repartir, rejoindre sa famille, tandis que le jour était venu que je fonde ma propre famille. C’était la tâche que mon père m’avait laissé, et j’étais prêt à l’assumer.

Chapitre Troisième – Prendre femme, fonder une famille, je vous rendrai fier père

J’avais 18 ans et il était temps que je trouve une épouse. J’avais le choix à vrai dire, il était rare que parmi les prétendants on trouve autre chose qu’un héritier, or je n’étais plus héritier, j’étais Lord, ce qui me permit d’avoir assez d’influence. De nombreux pères vinrent par amitié me présenter leur fille, mais à vrai dire je savais que mon mariage ne serait pas d’amour, l’amour viendrait avec le temps, comme cela avait été le cas avec mes parents. Tous n’avaient pas la chance des parents de Tavish… J’avais choisi, sur les conseils de mon oncle, le parti qui me semblait le meilleur et j’avais ainsi fait la cour à la jeune Mia Mullendore, de deux ans ma cadette. Sa famille était comme la mienne une famille de noblesse mineure, mais je dois avouer que les Sept étaient avec moi car elle était à la fois bien née, mais aussi très belle et douce, je le voyais à ses yeux dorés et sa bouche légèrement rosée. Elle n'était pas héritière directe et donc nos épousailles ne poseraient aucun soucis à ses parents. De plus, nos familles se connaissaient fort bien, malgré la distance de nos maisons, ma mère étant une des Essaims, elle avait connu ses voisins géographiques dans sa jeunesse. J'eus ainsi l'occasion, alors que je demandai sa main, de me rendre au Septuaire Etoilé de Villevieille pour bénir cette union future. L'amour n'était pas encore présent, mais j'étais sûr qu'il allait se développer, il me semblait que pour le peu que nous ayons parlé, nous nous entendions plutôt bien. Je pus alors épouser dans les lunes qui suivirent la jeune femme, et j’avais invité pour l’occasion nos voisins, nos suzerains et bien entendu Tavish, émissaire de Bourgfaon même s’il portait toujours le nom de Storm. Mon épouse avait légèrement tiqué quand je lui avais expliqué qu’il n’était pas un enfant légitime bien qu’il soit né de l’amour. Mais elle n’avait rien de plus, elle avait acquiescé et ça s’était arrêté là. Mon ami d’enfance avait bien changé, il était monté en grade, désormais chevalier, il avait de la valeur, ne lui manquait qu’un nom noble, même si à mes yeux il était et resterait un Storm. J’avais la tête dure, une chose que mon épouse apprendrait rapidement.

Ce mariage fut d’ailleurs heureux car mon épouse tomba enceinte quelques mois après notre mariage, même si elle ne mena pas la grossesse à terme, faisant une fausse couche assez rapidement. Finalement, elle me donna mon premier fils deux ans plus tard, un solide gaillard né en 299 soit trois ans après mon mariage. Ma femme était jeune ce qui avait pu expliquer les difficultés de la grossesse d’après le mestre, mais finalement les Sept nous avaient écouté, mes prières n’avaient pas été vaines. Mon fils faisait ma fierté, blond comme les blés, le petit Garth grandissait à vue d’œil, et j’étais suffisamment heureux pour ne plus penser aux tragédies du passé. Ma femme retomba enceinte une année plus tard, nous donnant une petite fille que nous avions appelé Gwen, mais le nourrisson ne résista pas et nous la trouvâmes un mati les lèvres bleues, la Mère semblait l’avoir rappelé auprès d’elle. Nous avions beau être nobles, nous n’étions pas immunisés contre la mort, et nous étions encore jeunes, nous pouvions encore avoir une longue descendance, ma femme n’avait que 22 ans là où j’en avais 24, et elle avait déjà eu trois grossesses pendant nos six années de mariage. L’avenir ne me paraissait pas si ombragé que cela, après l’hiver, le printemps venait, et dans le Bief cela était toujours synonyme de floraison ! Notre entente était bonne, nous avions fini par nous apprécier, par nous aimer même et par nous faire confiance.

Chapitre Quatrième – Accepter le changement

Les changements n’étaient pas que d’ordre familiaux. J’étais désormais Lord, époux et père, mais une peste rouge s’était propagé dans le royaume, même si elle nous avait épargné, pour notre plus grand soulagement. Malheureusement, elle n’avait pas épargné nos voisins, notamment nos voisins de Bourgfaon, l’épouse du Lord mourut de la maladie. Dès que la maladie semblait avoir définitivement disparu, je m’étais rendu dans leur maisonnée pour leur présenter mes condoléances, comme ils l’avaient fait quelques années plus tôt suite à la mort de mon père. J’avais été étonné des nombreux changements. Non seulement mon ami d’enfance avait été légitimé mais en plus de cela, la famille Cafferen s’était converti à la religion de R’hllor, cette secte dangereuse qui profitait des faibles d’esprit. D’ordinaire, j’aurai fait preuve d’une incompréhension sans nom pour une telle conversion, car à mes yeux seule la religion des Sept pouvait apporter le salut après une telle peine, mais je ne pouvais en vouloir aux Cafferen. Ils étaient presque comme une deuxième famille pour nous, j’avais partagé mon enfance avec Tavish Storm désormais Cafferen , alors je m’étais montré le plus tolérant possible. Ils avaient besoin de réconfort, et ils l’avaient trouvé là où ils avaient pu. Je leur souhaitais de retrouver le bon chemin et je priais en ce sens, mais je ne pouvais leur en vouloir.

Mais ma tolérance avait des limites et quand Tavish, que j’avais encore du mal à appeler Tavish Cafferen, vint me demander officieusement la main de ma sœur, je la lui avais refusée. Non par manque d’amitié, car j’aurai aimé l’avoir pour frère par alliance, mais je ne pouvais donner la main de ma sœur à un ancien bâtard de plus non fidèle des Sept. Ma sœur avait déjà de nombreux prétendants, je l’en avais averti, et j’avais refusé sa demande. Bien entendu, il ne m’avait pas demandé sa main officiellement, et je l’en remerciais car je n’aurai pas voulu que mon refus cause des tensions entre nos deux familles. Nous étions trop proches pour laisser l’inimité s’installer entre nous, mais je ne pouvais laisser mon unique sœur se marier à un bâtard légitimé, je savais très bien que mon père ne l’aurait pas souhaité. Alors je l’avais empêché, je n’avais jamais révélé cette demande cachée à ma sœur, et j’avais menti à mon ami d’enfance en lui disant que Clarysse s’était montré intéressé par un des prétendants. Je le savais, la réalité était tout autre, le mariage n’était pas d’amour, il était arrangé, mais j’espérais pour elle qu’elle finisse par tomber amoureuse comme cela avait été le cas pour mon épouse et moi-même. Les choses sont je l’espère derrière moi, ma sœur est désormais mariée, et j’ai su que mon ami était lui-même sur le point de s’unir. Les choses finissaient bien finalement, n’est-ce pas ? Qu’importe si les deux jeunes gens s’étaient effectivement plu, c’était le passé, qui pourrait m’en vouloir d’avoir empêché cette union et d’avoir empêché Tavish de devenir mon frère par alliance ?

 

 
DRACARYS, gif par CRÉDIT?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMar 19 Mar - 18:15

Re-Bienvenue par ici Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 1156090823
Revenir en haut Aller en bas
La fille de la Dent d'Or
Alyx Lefford
La fille de la Dent d'Or
Valar Dohaeris
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë C2yZ
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Tumblr_p90f2ibj3K1txd6p7o2_400
Ft : Hanna Mangan Lawrence
Multi-Compte : Rhaenys Targaryen || Bethany Selmy || Wylla Manderly
Messages : 6158
Date d'inscription : 27/08/2015

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMar 19 Mar - 18:22

Re bienvenue parmi nous Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 2462070376

Si tu as des questions n'hésite pas Smile
Bon courage pour ta fiche Smile


Le temps irrevocable a fui, l'heure s'achève. Mais toi. Quand tu reviens, te traverse mon rêve, tes bras sont plus frais que le jour qui se lève. Tes plus clairs. A travers le passé ma mémoire t'embrasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Sansa Nerbosc
Dame
Valar Dohaeris
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë C2yb
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Tumblr_ozpe2gywdY1wpacxeo5_250
Ft : Sophie Turner
Multi-Compte : Alyssa Vanbois
Messages : 1574
Date d'inscription : 01/09/2017

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMar 19 Mar - 18:24

Bon retour à toi Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 2414428499 chez les fleuris Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 2414428499

courage pour cette fiche Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 1411245795



❥ Sansa Stark
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritier
Tavish Cafferen
Héritier
Valar Dohaeris
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë C2yb
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 1558772800-tumblr-me4u86q9s41qbkhhbo2-r1-250
Ft : Sam Claflin
Multi-Compte : Alana Greyjoy
Messages : 1030
Date d'inscription : 23/12/2018

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMar 19 Mar - 18:27

Bienvenueeeeee Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 2271224025

Je suis contente de voir mon frère de coeur bieffois ici Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 3725701551 Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 1156090823 N'hésite pas à me contacter par mp si tu as des questions, je suis dispo  Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 3992757740

Bon courage pour ta fiche  Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 1960165969


Armes intactes Rêves brisés •
La vie, il l’avait remarqué, avait parfois un cruel sens de l’ironie. Autrefois, il devait se taire car il était un Storm. Aujourd’hui, il le devait parce qu’il était un héritier. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
and the rose blooms once more
Margaery Targaryen
and the rose blooms once more
Valar Dohaeris
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë C2yF
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Tumblr_nrn4tyV0m31slec19o6_250
Ft : Natalie Dormer
Multi-Compte : Arys Manning & Alysanne Lefford & Theon Greyjoy
Messages : 808
Date d'inscription : 19/09/2017

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMar 19 Mar - 18:32

Bon retour sur Dracarys !
Bon courage pour ta rédaction ^^


margaery. I've had lots of time to think about how good I was at seeming good. All those stories I told myself about who I was and why I did the things I did. There were so many lies in those stories.. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Elbois de la Nouë
Seigneur
Valar Dohaeris
Ft : Joe Alwyn
Multi-Compte : /
Messages : 43
Date d'inscription : 19/03/2019

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMar 19 Mar - 18:34

Merci à tous pour votre accueil, j'espère que ma fiche vous plaira, et que la rigueur et le côté très droit d'Elbois ne vous rebutera pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame de Bel Accueil
Liane Vance
Dame de Bel Accueil
Valar Dohaeris
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë C2yq
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Tumblr_pnwqfa8JJ41rhgbqpo3_250
Ft : Lana Parrilla
Multi-Compte : Rhaegar Targaryen // Tyrion Lannister // Ellaria Sand // Lanna Cole
Messages : 1120
Date d'inscription : 04/02/2018

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMar 19 Mar - 20:13

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche ! Je suis contente de lire autant de fidélité et de dévotion envers les Targaryen et mon Rhaegar Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 1194520710 Jo t'aime déjà Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 2462070376

Je viendrais te quémander un lien avec ma Liane ici présente qui a visité le Bief dans sa jeunesse et peut-être aussi avec Tyrion, car je suppose que tu seras au mariage de ton ami Tavish Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 2462070376 Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 2414428499


Destroyed Life
That's what true love is. It's sacrifice. It's giving up everything for the person you love. by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dame
Shoren Mertyns
Dame
Valar Dohaeris
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë C2ys
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Tumblr_nzcuco8Cos1tao9q0o3_250
Ft : sarah bolger
Multi-Compte : la peste du Bief, Daena Tyrell
Messages : 270
Date d'inscription : 03/03/2019

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMar 19 Mar - 20:28

bienvenue Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 1156090823
Elbois est vraiment un excellent choix Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 3725701551 On pourra certainement se trouver un lien au futur mariage de Tavish Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 1156090823
Bon courage pour ta fiche Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 1574943387


of Mistwood
the little owl
UNE CHOUETTE EST PLUS SAGE QU'UN HIBOU

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous
Valar Dohaeris

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMar 19 Mar - 21:51

Bienvenue \:v/
Bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Dame
Cersei Lannister
Dame
Valar Dohaeris
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë C2yb
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Tumblr_nfu0fq3tdG1tybli3o1_250
Ft : Lena Headey
Multi-Compte : Ramsay Bolton & Donnor Salfalaise
Messages : 752
Date d'inscription : 17/12/2017

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMar 19 Mar - 22:02

Re-Bienvenue :D
Cersei va bientôt refaire un petit détour par le Bief, du coup on pourra très bien se trouver un lien Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 1156090823


    Hear me Roar

    code broadsword.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'ours indompté
Jorelle Mormont
L'ours indompté
Valar Dohaeris
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Tumblr_n3krjiK2j41qe0l0wo9_250
Ft : Tamla Kari
Multi-Compte : Harlon / Maddy
Messages : 922
Date d'inscription : 29/06/2016

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMar 19 Mar - 22:09

Re-bienvenu parmi nous What a Face





⊹ where are you now ?

« There’s a carving on our gate. A woman in a bearskin, with a child in one arm suckling at her breast. In the other hand she holds a battleaxe. She’s no proper lady, that one, but I always loved her. Women should stick together more »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héritière du Triton
Wynafryd Manderly
Héritière du Triton
Valar Dohaeris
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë C2yZ
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 16c26ZaJ_o
Ft : Anna Popplewell
Multi-Compte : Asha, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 8876
Date d'inscription : 22/08/2015

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMer 20 Mar - 11:00

Rebienvenue par ici Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 1156090823 un très bon choix de personnage, je suis contente que tu te sois dirigée vers le Bief finalement Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 2462070376 puis le choix de vava est vraiment chouette Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë 2414428499
Est-ce qu'un parrainage t'intéresserait ou tu ne le juges pas nécessaire ?



Our waters run deep
Don't make me sad, don't make me cry, sometimes love is not enough and the road gets tough, I don't know why, keep making me laugh, let's go get high, the road is long, we carry on, try to have fun in the meantime

RALENTISSEMENT ADMINISTRATIF
merci de MP Alyx Lefford (sauf question IDF)
merci pour votre compréhension et patience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur
Elbois de la Nouë
Seigneur
Valar Dohaeris
Ft : Joe Alwyn
Multi-Compte : /
Messages : 43
Date d'inscription : 19/03/2019

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë EmptyMer 20 Mar - 12:20

Encore merci pour tous vos messages d'accueil, et ravi de voir que le roi apprécie ma ferveur et ma loyauté !
Open pour tous les liens en tout cas !

Wynafryd, je suis assez tenté par le parrainage, au cas où j'aurais besoin d'éclaircissements sur certains points, notamment le mariage, les rangs de noblesse, la chevalerie etc... Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty
MessageSujet: Re: Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë   Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Plier ? Jamais ! - Elbois de la Nouë
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» le plus grand virus jamais connu
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» On ne change jamais les bonnes habitudes... [open]
» Oh, je n'étais jamais venue ici ! -Xerxes~
» Ça n'aurait jamais pu marcher entre nous, chérie ! [Remy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: And now my watch begins :: You win or you die :: Présentations validées :: Bief-
Sauter vers: