RSS
RSS
Les liens utiles

Règlement
Contexte
Guide du Nouveau
Intrigues
Annexes
Les annonces
Avatars
Divers Bottins
Personnages jouables
Personnages interdits
Invités
Partenariats


 
AccueilAccueil  Gazette  FAQ du forum  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pensez à nous envoyer vos plans si vous en avez Wink (même les petits)
La Gazette pour les lunes 9, 10 et 11 est disponible par ici Of Fathers And Sons   [Asha] 3725701551
Nous avons besoin de monde dans le Bief, le Conflans et Dorne ! Points à la clé !
Le staff est en ralentissement, il est possible que les formalités administratives
soient plus lentes. Merci de votre compréhension.
La MAJ aura lieu le week end du 23 et 24 novembre Of Fathers And Sons   [Asha] 3725701551

Partagez
 

 Of Fathers And Sons [Asha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] KKRZru8y_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_pcg4ziKSLu1wancwqo2_640
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning & Alysanne Lefford & Robar Royce
Messages : 463
Date d'inscription : 10/10/2018

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptyDim 3 Mar - 12:18

Theon and Asha

Of Fathers and Sons  


Le bruit des épées s'entrechoquant lui donnait le sourire: il n'y avait meilleur moyen de se changer les esprits que de pouvoir s'entrainer avec Victarion sur un banc de sable, loin du château, de son père, et de ses préoccupations. Son oncle lui avait été d'une aide salvatrice depuis son retour aux Iles de Fer, voilà quelques années. Moqué pour sa vie dans le Nord, ses manières de continental et ses arrogantes certitudes, il avait pu compter sur un groupe restreint pour se réaclimater à la vie de Pyk, apprendre ce qu'il n'avait pu connaitre de part sa captivité dans le Nord et faire ses preuves. Alannys, sa mère, avait toujours crut en lui, en son retour. Il avait trouvé, dans ses regard empreint d'amour tout ce qu'il avait toujours jalousé chez les Stark: l'attention et la tendresse d'une mère. Sa présence avait apaisé la peine faite par l'accueil glacial de son père après ses quasi dix années loin de sa région natale. Sa première pensée fut pour Robb Stark, le fils de son mentor qu'il n'avait jamais vu: Lord Eddard aurait-il la même réaction lorsque son fils reviendrait ? Et puis, il y avait eut l'arrivée d'Alannys. Dans une certaine mesure, il y avait eu Asha. S'il lui en avait voulu d'avoir prit sa place, d'être devenue l'héritière de leur père alors qu'il était là, lui, dernier fils vivant de Balon Greyjoy, il devait reconnaitre que sa manière de le taquiner avait, avec du recul, de quoi le faire rire. Elle le descendait de son piédestal, le préparait sans qu'il ne le sache, à la drastique différence de vie qui existait entre Winterfell et Pyk. S'il avait été loins arrogant, moins empreint d'un savoir illusoire, sans doute aurait-il pu saisir l'aide que son aînée tentait de lui apporter. Mais à cette époque il ne voyait qu'une rivale. Et bien qu'il soit reconnaissant de ce qu'elle avait fait pour lui, en le ramenant à Pyk, il ne parvenait à surpasser une déception dont il s'imaginait qu'elle était la cause. Alana, bien sur, avait à bien des égards contribuer à son intégration. Mais celui avec qui il partageait surement le plus en dehors de son épouse, était son oncle. Victarion n'avait pas été une main secourable dès son arrivée: a vrai dire, la présence de Theon lui était totalement indifférente mais il savait que son oncle n'approuvait guère le choix de son père de conserver Asha à sa place d'héritière malgré son retour de Winterfell. Sans doute était-ce ce qui avait poussé son oncle à lui enseigner la culture fer-née, et pas de la plus douce des manières. Theon se souvenait des très nombreux bleus qu'il avait ramené dans sa chambre après avoir passé une après-midi avec Victarion, mais même si son intérêt avait été, de prime abord, totalement intéressé, Theon ne remercierait jamais assez le Capitaine de la Flotte de Fer pour lui avoir donné les moyens de faire ses preuves. Parfois, il en arrivait à se sentir plus proche de lui que de son propre père et il ne comptait pas le nombre de fois où il s'était rendu au chevet de son oncle après leur retour de Salvemer: si sa blessure l'avait quelque peu agacé, il pouvait s'estimer heureux qu'elle n'ait pas été aussi dangereuses que celles dont avaient souffert le frère de Balon Greyjoy. Se jetant sur sa droite pour éviter un coup d'épée, Theon regarda son oncle d'un air ahuri.  « Je savais pas que les entrainements se faisaient à mort désormais ... » rétorqua-t-il avec un mélange de surprise et de nervosité. « T'aurais pu me couper un bras ! » se plaint-il tout en regardant la courte distance que le séparait de la lame de Victarion. « Si ça avait été le cas ... C'est qu'tu le méritais. » répondit simplement l'homme comme si de rien n'était. Se redressant, Theon épousta ses genoux, puis, reprenant son épée en main, joua du poignet avant de se remettre en garde. Son physique athlétique et fin ne ferait jamais de lui un chevalier lourd: cela tombait bien, il n'appréciait que moyennement le contact des armures métalliques, préférant de loin des protections plus fines en cuir. Cependant, il compensait son manque de puissance armée par une étonnante agilité. Un sourire en coin naquit sur les lèvres du jeune Greyjoy: s'il voulait la jouer ainsi, il ne serait pas déçu. Il attendait le signal de Victarion lorsqu'arriva une femme qu'il voyait souvent dans l'entourage de sa mère. D'un signe de main, il fit signe à son oncle de faire une pause, geste qui fut accueilli d'un hochement de tête tandis que l'aîné baissait son arme pour se joindre lui aussi à la conversation. « Mon prince ... » commença la jeune fille essoufflée. Theon ne lui donnait pas plus d'une quinzaine d'année, elle était vêtue simplement et ses cheveux châtains étaient remontés en un chignon que le vent du large malmenait. « ... C'est m'dame Alana. La reine vote mère m'a d'mandé de vous prévenir qu'le travail avait commencé. » A ces mots, Theon se crispa: le dernier accouchement d'Alana ne s'était pas particulièrement bien déroulé et s'il n'avait jamais interrogé son épouse sur ses craintes quant au jour de la naissance, lui même gardait un fort mauvais souvenir, empreint d'une grande frayeur. Un échange de regard avec son oncle suffit à mettre un terme à leur session d'entrainement et Theon l'en remerciait intérieurement.  « Où est ma fille ? » demanda-t-il alors d'une voix dure, inquiet de savoir Halena seule sans comprendre ce qui arrivait à sa mère. « La p'tite princesse est avec m'dame Asha. » répondit-elle en tout hâte alors que Theon songeait aux milles tortures que sa soeur pourrait infliger à cette pauvre fille si elle entendait le qualificatif de "ma dame". Sans doute Alannys souhaitait instaurer une étiquette semblable à la monarchie voisine mais Theon doutait que l'héritière apprécie. Sans un mot de plus, Theon remonta vers le château, grimpant quatre à quatre les marches que le séparait de sa soeur et de sa fille, tentant d'ignorer l'appréhension qui s'emparait de lui. Il finit par les trouver, dans une pièce attenante aux appartement de la famille. Le brouhaha de l'accouchement se traduisait par les aller et venues qu'ils pouvaient entendre, mais nul cri ne venait troubler la petite Halena qui s'était tranquillement endormie sur les genoux de sa tante. « Asha ... » il ignorait s'il s'agissait plus d'un salut ou d'un soupir de soulagement. La présence de sa soeur l'apaisait quelque peu: ce n'était certainement pas avec son père qu'il pouvait partager ce genre de moment. « Ça fait longtemps ? » demanda-t-il alors en tirant un tabouret vers le fauteuil pour sa soeur se trouvait avec la petite Halena.
AVENGEDINCHAINS


(2)


aleon (+) The first time I saw Winterfell, it looked like something that had been here for thousands of years, and would be here for thousands of years after I was dead. I saw it and I thought, ‘Of course Ned Stark crushed our rebellion and killed my brothers.’ We never stood a chance against a man who lives here.  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the Black Wind ϟ
Asha Greyjoy
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] X3niiVdL_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_oqdfwwbns91vosucoo4_r1_400
Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 4762
Date d'inscription : 04/04/2016

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptyVen 8 Mar - 21:56


Of fathers and sons


« Pyk | 302, lune 5, semaine 3 »

Asha était tranquillement installée dans ses appartements, en train de jouer aux cartes avec le vieux Roan lorsque Helga pénétra après avoir frapper quelques coups discrets. “C’est Lady vot’ mère qui m’envoie ma lady…” La dite lady pivota sur son tabouret avec un grand soupir, pour pouvoir faire face à la servante de sa mère. “On en d’jà parler cent fois Helga, pas d’lady qui tienne… Capt’aine si tu veux. Elle m’veut quoi ma mère ?” demanda-t-elle avec un sourire qu’elle voulait encourageant devant la gêne de la frêle servante, même si elle ne maîtrisait pas bien l’exercice. “Ca a commencé ma la… cap’taine Asha.” Les sourcils de cette dernière se froncèrent et elle jeta un coup d’oeil curieux à Roan derrière elle pour voir s’il comprenait mieux qu’elle ce qu’il se passait. “La travail de lady Alana… Le bébé arrive, venez.” “Oh…” répondit alors la Greyjoy d’un air hébété. Elle resta une minute immobile, le temps de réaliser tout ce qui était en train de se dérouler et surtout ce qui en découlerait. Il était vrai que sa belle-soeur était à terme de sa grossesse d’après les mestres, Asha n’aurait pas dû être surprise de la sorte, pourtant c’était bel et bien le cas. Peut-être son inconscient qui se forçait à ignorer le fonctionnement de la nature au sein du couple de son frère. Elle posa une main affectueuse sur le vieux serviteur, mettant ainsi fin à leur partie. “T’vois à quel point elle m’aime pas la princesse ? Elle accouche en pleine partie pour m’forcer à perdre… tsss…” dit-elle sur le ton de l’humour à son attention, lui tirant un sourire amusé et affectueux, alors qu’il se mettait à secouer le visage à cause de ses propos qu’il qualifiait de bêtises.

Elle suivit donc la timide servante dans les couloirs et les escaliers du Donjon Sanglant, jusqu’aux appartements de sa fameuse belle-sœur, étonnée de ne pas se retrouver dans ceux de sa mère. Elle remarqua rapidement sa petite nièce dans les bras d’une autre servante sur le tapis près du feu, puis son regard fut attiré par le va et vient d’autres membres de la maisonnée qui courraient entre le couloir et la chambre de Theon et Alana, dont la porte était ouverte. Elle entendait les plaintes de sa belle-sœur et la voix du mestre qui se voulait rassurante. Dans l’embrasure, son regard croisa enfin celui de sa mère. Elle la vit se pencher sur le lit où elle devinait Alana, et lui dire quelques mots avec un visage bienveillant. L’instant d’après, la reine Alannys était à ses côtés dans le petit salon privé. “Alors ?” demanda Asha avec une certaine réserve. Elle ne savait guère quelle genre de réponse elle voulait entendre. Elle était loin de porter Alana dans son coeur, mais elle ne souhaitait à aucune femme de mourir d’un accouchement, il n’y avait pas plus tragique et injuste à ses yeux. Elle vit sa mère soupirer et regarder vers le sol avant de lui répondre. “Pour l’instant le mestre est optimiste.” Les mots étaient positifs mais Alannys dégageait tout autre chose. “J’ai fait prévenir Theon, il vaut mieux qu’il reste de ce côté de la porte, donc je serais à ses côtés.” La jeune Seiche ne répondit rien, se contentant de hocher doucement le visage. “Tu pourras t’occuper de lui ? Et d’Halena s’il te plait Asha ?” Elle fut tentée de répondre par une plaisanterie comme elle en avait l’habitude, mais elle savait que sa mère n’y goûterait pas dans ce contexte. “Oui, oui, évidemment m‘man. Allez, retournes-y, tout est sous contrôle de c’côté là. Elle aura b’soin d’tout ton soutien.” Asha s’approcha et déposa un baiser affectueux sur la tempe de sa mère, avec un dernier regard pour la porte de la chambre derrière Alannys.

Il se passa un bon moment avant que Theon Greyjoy n’arrive jusqu’à ses appartements, en panique. Entre temps, Asha avait un peu joué avec sa nièce, mais sentant sa fatigue, elle s’était installée avec elle sur une méridienne et Halena n’avait pas tardé à sombrer, sa petite tête blonde appuyée sur ses genoux, ignorant les cris de sa mère de l’autre côté de la porte qui était à présent close. Instinctivement, elle ramena fermement un doigt sur ses lèvres pour empêcher le Petit Prince de Sel de réveiller sa fille aînée. Elle lui répondit par un sourire affectueux lorsqu’il prononça son nom. Il ne lui avait jamais paru aussi désemparé que maintenant, pas même lorsque Eddard Stark l’avait embarqué sur son bateau en direction de Winterfell. Et soudainement, tous les instincts fraternels d’Asha se firent plus fort que le reste. Elle revoyait le gamin braillard qu’il avait un jour été et dont elle avait voulu se débarrasser jusqu’à ce qu’il ne lui saisisse la main pour la première fois. “Je crois qu’ça f’ra bientôt une heure qu’le travail à commencé… par là. Elle est bien entourée. M’man est avec elle, le mestre aussi et Leeven devrait être en route à l’heure qu’il est.” répondit-elle à voix basse, mais avec un calme hypnotisant. De sa main libre, elle désigna un guéridon à quelques mètres d’elle, où un plateau avec une carafe et quelques coupes avait été déposé. “J’me suis que t’aurais b’soin d’ça…” Une nouvelle plainte d’Alana résonna dans le salon. Elle s’y était habituée, les cris étaient réguliers, mais nul doute qu’ils susciteraient beaucoup d’inquiétude chez Theon. “Sers m’en une aussi, s’te plait… j’peux pas bouger…” ajouta-t-elle en désignant Halena, alors que son autre main se perdait dans les boucles blondes de la petite. Pourquoi ne lui avait-on jamais dit que les cheveux des enfants étaient si doux ? Sa main libre tapota ensuite la place libre à leurs côtés sur la méridienne. Elle espérait pouvoir calmer Theon en le faisant s’asseoir et profiter de la sérénité de son aîné, mais peut-être préférerait-il faire les cent pas, en tout cas à sa place, c’était ce qu’elle ferait, c’était déjà ce qu’elle avait fait lorsqu’elle avait cru Qarl à l’article de la mort.

[4]
(c) DΛNDELION


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Golden Leviathan
Alana Greyjoy
The Golden Leviathan
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] 7XePdG5I_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_oqs4gx7X4N1svmxceo3_400
Ft : Tamsin Egerton.
Multi-Compte : Tavish Cafferen & Taena Merryweather & Lysa Arryn
Messages : 1398
Date d'inscription : 18/11/2018

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptyMar 12 Mar - 0:20

« Of fathers and sons »
An 302, lune 5, semaine 3


En frôlant le parchemin, sa plume traçait les derniers caractères souples et allongés qui caractérisaient son écriture. Alana Greyjoy se tenait assisse à une distance respectable du bureau sur lequel travaillait d’ordinaire son époux, son ventre arrondi l’empêchant de se pencher davantage. C’était son frère Urron, désormais âgé de treize ans qui lui avait écrit, désireux de prendre des nouvelles de sa sœur et de la grossesse de celle-ci. La princesse s’était isolée dans ses appartements, laissant sa fille en compagnie de sa belle-mère, afin de lui répondre sans tarder. Il faut dire que ses journées de femme enceinte de dix lunes étaient longues et très semblables les unes aux autres. Elle était ravie d’abandonner un instant la couture qui l’occupait depuis bien trop de temps pour écrire à son petit frère.

Après avoir scellé sa lettre de l’insigne des Greyjoy, la princesse repoussa le siège de son époux afin de se lever et entreprit de se rendre à la roukerie afin d’envoyer sur le champ un corbeau à Volmark, son fief d’origine. Alors qu’elle gravissait les marches supposées la mener à sa destination, elle fut prise de douleurs aussi violentes que soudaines qui la contraignirent à s’arrêter. S’appuyant contre le mur, elle comprit qu’elle ne pourrait franchir les quelques volées de marches qui la séparaient de la roukerie. Au contraire, il lui fallait redescendre à ses appartements. Sa main se crispa contre la missive qu’elle avait rédigée à l’intention de son frère, froissant le papier entre ses doigts. Un nouveau pic de douleur se fit ressentir, lui arrachant un gémissement de douleur. Se tenant le ventre, elle observait les marches qu’elle avait déjà gravi, se maudissant de ne pas avoir envoyé un serviteur à la roukerie à sa place. Elle entendait déjà les reproches de Theon qui n’avait cessé de lui dire qu’il préférait ne pas la voir quitter ses appartements. Ce trajet vers la roukerie n’était supposé lui prendre que quelques secondes…Et pourtant, c’étaient bien ces secondes là que son enfant à naître avait choisies pour sonner le clairon, exprimant son désir soudain de découvrir le monde.

La princesse aurait pu descendre ces marches seules, malgré la douleur qui commençait à la lanciner mais cela était risqué. Un accident était très vite arrivé et la Volmark ne voulait absolument pas mettre en danger la vie de son enfant. Elle regrettait déjà suffisamment d’avoir entrepris de monter ses marches, elle qui se sentait pourtant si bien quelques minutes auparavant. La princesse allait crier à l’aide quand l’un des hommes de son beau-père arriva de l’autre côté, descendant de la roukerie. « Princesse Alana ! », s’exclama-t-il en la voyant lutter contre le besoin de s’asseoir provoqués par ses soudaines contractions.  Alana ne se souvenait pas avoir eu connaissance de son prénom mais elle le remercia lorsqu’il lui offrit son bras, son appui et son aide salvatrice pour redescendre les marches jusqu’à ses appartements. Exceptionnellement, au vu de la situation, elle laissa un autre homme que Theon pénétrer dans les appartements qu’elle partageait avec le prince, ne se séparant de l’appui de ce fer-né qu’une fois assise au bord de son lit. « Je vais prévenir le mestre et lui dire de venir ici », annonça l’homme, devançant Alana qui allait justement lui demander de le faire. « Oui, merci. », articula-t-elle entre grimaçant légèrement, se tenant toujours le ventre. L’homme se précipitait déjà hors de la pièce quand elle eut le temps d’ajouter, rapidement : « Et la reine ! Prévenez la reine aussi ! Ma fille est avec elle… »
Alana n’eut pas le temps de demander à ce que Theon soit prévenu. De toute façon, elle le savait actuellement hors du château, en compagnie de son oncle Victarion. Elle soupira, réalisant qu’elle aurait aimé pouvoir l’embrasser avant que le travail ne commence. Peut-être arriverait-il à temps ? Elle ignorait à quelle distance il se trouvait de la forteresse de Pyk, mais déjà les contractions se faisaient fortes.
*
Alannys arriva avant le mestre en compagnie de trois servantes et d’Halena. Le fer-né qui lui était venu en aide n’avait pas trouvé le mestre, il était donc directement allé chercher la reine. Alannys rassura d’emblée sa belle-fille ; le mestre arriverait sous peu, elle avait également envoyé quelqu’un prévenir Theon et un corbeau partirait bientôt pour Lordsport, afin de prévenir Leeven. Sa belle-mère avait décidément pensé à tout préparer. Alana la remercia et tâcha de ne pas montrer sa souffrance devant sa fille, alors qu’elle la rassurait avant de la laisser partir.
« Tout va bien se passer ma chérie. Tu vas rester sagement avec ta grand-mère, et on t’appellera quand ton frère ou ta sœur sera là », dit Alana, rassurante en déposant un baiser sur le crâne blond de sa fille.  C’est alors qu’Alannys lui appris qu’elle avait fait prévenir Asha, afin que celle-ci puisse veiller sur Halena durant l’accouchement. Theon étant hors du château, il mettrait un moment avant de les rejoindre. Mais Asha était là, et elle pourrait veiller sur Halena pendant qu’Alannys lui tenait compagnie. « Non, ça ira. Je suis sûre que ça va bien se passer et que ce ne sera pas très long. La grossesse s’est bien passée alors… », déclina poliment la princesse qui ne put terminer sa phrase, secouée par une nouvelle vague de douleur.
Sa belle-mère lui prit alors la main et insista gentiment pour rester. Etant une femme fière, Alana ne désirait pas que sa belle-mère la voit en souffrance, peu présentable. Elle préférait aussi, bien sûr, que sa fille demeure en compagnie d’Alannys plutôt qu’en compagnie de sa belle-sœur dont elle était aussi différente que le jour l’était de la nuit. Mais, Alannys avait été sa plus proche amie depuis son arrivée à Pyk. Et dans le regard de sa belle-mère, elle décela l’importance que cela représentait pour elle. Alannys avait perdu deux fils et avait vécu de nombreuses années loin du dernier qu’elle aimait tendrement. Alana ne pouvait lui refuser d’assister à la naissance de cet enfant, qu’elle avait prédit être un petit garçon. Elle ne pouvait dire non à cette mère plusieurs fois endeuillée qu'était Alannys. Elle esquissa un léger sourire à l’encontre de sa reine et se résigna. « D’accord. », dit-elle simplement. Après tout, sa belle-mère avait mis au monde quatre enfants. Sa présence pouvait être utile et rassurante. Après avoir dit au revoir à sa mère, la petite Halena quitta donc la pièce en compagnie d'une servante, tandis qu les deux autres lui venaient en aide pour se débarrasser de sa robe. Une fois en robe de chambre, Alana attendit le mestre en compagnie de sa belle-mère, espérant qu'il ne tarde pas à les rejoindre.

*
Ses cris couvraient l’incessant impact des vagues, troublant la quiétude habituelle du château de Pyk. Près de deux heures s’étaient écoulées déjà depuis que les premières contractions étaient apparues. Au début, elle avait tâché de souffrir en silence. Mais, le temps passé l’avait épuisé et Alannys l’encourageait à crier si elle le devait. Sa grossesse avait été si calme, dépourvue de la moindre complication. Elle n’avait pas eu à garder le lit, même sur les derniers mois, et n’avait pas ressenti de fatigue inhabituelle. Ce n’étaient que des bons signes, n’est ce pas ? Alana les avaient en tout cas interprétés des signes annonciateurs d’un accouchement plus rapide et plus facile que le précédent. Cela faisait un moment qu’elle était là et qu’elle souffrait, certes. Mais ce serait sans doute bientôt terminé. Le mestre avait été optimiste, la grossesse s’était bien passée. Cela ne serait plus très long, n’est ce pas ? Elle faisait face à un accouchement finalement aussi douloureux que le précédent, mais cela ne signifiait pas pour autant qu'il serait aussi long. Elle serra la main de sa belle-mère, se demandant si Theon était enfin arrivé auprès d’Asha et d’Halena et si Leeven arriverait bientôt. Peut-être que lorsque l’épouse Botley arriverait, elle tiendrait déjà son fils dans ses bras. Elle l’espérait. Elle espérait que la douleur prenne bientôt fin. Mais le Dieu-Noyé exige de son peuple qu’il soit fort. Il la mettait à l'épreuve. Elle devait se montrer forte, se montrer digne et avoir confiance. Presque inconsciemment, elle chercha la main de la mère de son époux, qui l’avait quittée un instant pour lui éponger le front avec un peu d’eau fraîche. Les gouttes ruisselèrent sur son visage alors qu’elle continuait à pousser. Elle serra la main de sa belle-mère qui tâchait de la rassurer. Son enfant arriverait bientôt. Son fils. Il arriverait bientôt, n’est ce pas ?

[2.2]


❝ Sea, salt and rock. ❞ Dédale dit à son fils: ne vole ni trop haut, ni trop bas. Reste dans un espace intermédiaire, à mi-hauteur entre terre et ciel… Le jeune Icare fier de son vol audacieux abandonne son guide. Il brûle de sonder les célestes espaces et s’élance plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] KKRZru8y_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_pcg4ziKSLu1wancwqo2_640
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning & Alysanne Lefford & Robar Royce
Messages : 463
Date d'inscription : 10/10/2018

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptyLun 25 Mar - 11:17

Theon and Asha

Of Fathers and Sons  


Un cri d'Alana, traversant le bois de la porte, le fit se raidir et le sourire d'Asha, qui se voulait rassurant, n'aida pas le jeune homme à se détendre. Bien au contraire, cela le ramenait un peu plus d'une année en arrière quand la petite fille qu'Asha berçait de sa jambe était venue au monde. Instinctivement il aurait fait les cents pas, s'imaginant les pires scénarios tandis que de l'autre côté de la porte, son épouse et sa mère étaient affairées bien loin de ses préoccupations. En d'autres circonstances, il aurait rit que son épouse soit forcée de faire appel à Asha pour s'occuper d'Halena, mais Theon n'avait pas le coeur à rire. Avec un sourire forcé, et un signe de la tête, il remercia sa grande soeur pour l'attention dont elle faisait preuve en ce jour particulier se servant généreusement de ce liquide ambré rapporté par l'héritière à qui il servit également un verre. « Je pensais pas que ça arriverait si vite ... » Avoua-t-il tout en tendant le verre à sa soeur, s'installant à proximité où, ses coudes reposant sur ses cuisses, les mains et le verre dans le vide, il tentait de détendre sa nuque crispée. Chaque bruit provenant de la chambre manquait de le faire sursauter et il tenta de se souvenir de ses années passées à Winterfell. Que n'aurait-il pas donné pour avoir été un peu plus attentif à ce qu'il se passait autour de lui à cette époque. Catelyn Stark avait été des plus fertile en offrant à son époux deux filles et trois fils: Theon aurait parié que sans la mort de son époux, l'ancienne Tully aurait pu encore engendrer des enfants pour la maison au Loup-Garou du Nord. Mais dès que les prémices de la délivrances se faisaient sentir, on les expédiait, Jon et lui, hors de la vue de la Dame de Winterfell, généralement pour des parties de chasse qui enchantait le jeune Theon bien plus que de rester au château. Que n'aurait-il donné pour pouvoir relativiser les souffrances d'Alana, auditivement perceptible malgré la distances et les portes qui le séparait du lit où sa femme, en plein travail, exacerbait son sentiment d'impuissance. Lady Catelyn avait donné naissance à trois enfants durant sa "captivité" à Winterfell ... Il regrettait tant de ne pas s'être intéressé à la chose plus tôt, ne gardant en tête que les cloches du château, sonnant pour la naissance d'Arya -avec l'assurance de mestre Luwin qu'elles avaient sonné avec une intensité plus forte pour celle de Sansa - le banquet organisé pour la naissance de Bran et puis pour celle de Rickon.  Mais l'aspect festif n'était que l'agréable récompense, une fois l'enfant né. Il n'avait aucun souvenir de Lord Stark, menaçant de défoncer la porte pour être aux côtés de son épouse, ou faisant les cent pas en attendant qu'on vienne l'informer. Comment rester digne ? Impassible ? Insubmersible ? Il était lui même le dernier né, le dernier fils d'une fratrie de quatre enfants dont seule Asha était la présence féminine.  « Pas mal ... » dit-il en désignant le liquide brun qu'il faisait tourner dans le contenant translucide, n'avalant que quelques gorgées en espérant que les effluves alcoolisées parviendrait à distraire son esprit et son inquiétude.  « Tu crois qu'une bouteille va suffire ? » ajouta-t-il avec une ironie fade: d'ordinaire, ses petites joutes avec Asha le détendait, mais le coeur n'y était pas. Alana l'avait accepté tel qu'il était, avec ses croyances, sa mauvaise humeur et ses sujets tabou. Elle comblait ses désirs d'homme et ses craintes de tout jeune adulte, le rassurait par son soutien indéfectible, l'amusait par sa capacité à n'en faire, au final, qu'à sa tête. En quelques années, elle s'était montrée bien plus qu'une simple épouse: elle était sa confidente, sa meilleure amie et sa maitresse. S'il la perdait ... Il ne pourrait le supporter. La naissance d'Halena lui avait fait prendre conscience de combien elle était chère à son coeur. Celle de Qhored -ou Qhora- lui faisait regretter de ne pas le lui avoir plus signifié. Enfermé dans sa pudeur masculine, il gardait pour lui les émotions qu'elle lui insufflait, prenant beaucoup, mais ne lui donnant que peu.  

Ses yeux quittèrent le refuge maudit de l'alcool pour se poser sur Asha. Il n'avait jamais vraiment discuté à coeur ouvert avec sa soeur: se contentant de taquinerie, il savait que la communication n'étaient pas leur point fort. Theon pouvait être susceptible et Asha ne l'épargnait pas et même s'il avait accepté l'étrangeté des volontés de son père concernant la Couronne des Iles de Fer, il ne parvenait à se départir de son arrogance latente. Arrogance qui, pourtant, à cette heure était bien loin. Une part de lui demeurait fière, la volonté de se montrer droit et digne, dépourvu de quelque forme d'angoisse qui assaillait pourtant son coeur. A l'image de son père ou d'Eddard Stark. Une autre mourrait d'envie de se réfugier dans les bras d'Asha, de partager avec elle toute l'anxiété qui naissait dans son coeur alors qu'il pouvait, à tout instant, perdre sa femme, se retrouver avec Halena, Nagga et ... Peut être un bébé dont il ne saurait s'occuper. Il avait passé tant de temps à tenter de devenir un prince, un fer-né accepté des siens, qu'il en oubliait parfois les Greyjoy. Une unité qui pouvait s'avérer vitale en ces temps troublés.  « Comment vous pouvez avoir envie de donner la vie ? » Demanda-t-il alors qu'un nouveau cri d'Alana renforçait sa prise sur son verre.  « C'est un combat que seules les femmes peuvent mener. » regretta-t-il, sachant cette bataille bien loin de tout ce que ses capacités de guerrier pouvait connaitre.
AVENGEDINCHAINS


(1)


aleon (+) The first time I saw Winterfell, it looked like something that had been here for thousands of years, and would be here for thousands of years after I was dead. I saw it and I thought, ‘Of course Ned Stark crushed our rebellion and killed my brothers.’ We never stood a chance against a man who lives here.  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the Black Wind ϟ
Asha Greyjoy
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] X3niiVdL_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_oqdfwwbns91vosucoo4_r1_400
Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 4762
Date d'inscription : 04/04/2016

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptyMar 9 Avr - 21:14


Of fathers and sons


« Pyk | 302, lune 5, semaine 3 »

C’était une drôle d’ambiance qui rêgnait dans les appartements du prince des Îles de Fer. Une ambiance qui avait la particularité de rendre l’héritière de Balon Greyjoy assez mal à l’aise, fait assez rare pour être noté. Il y avait un mélange de sérénité, le calme majestueux parfaitement illustré par le lourd sommeil de la petite Halena, la force tranquille de la Reine des Îles de Fer de l’autre côté de ce mur. Mais il y avait aussi l’angoisse, la musique incessante des cris d’Alana et la tension qui émantait de chaque parcelle physique de Theon. Il y avait une certaine ironie à la situation également. Celle qui ne semblait vouloir que du mal à Asha se trouvait à présent en situation de faiblesse, là où elle ne risquait absolument rien. Elle avait tous les pouvoirs. Halena sur ses genoux et aucune chance de se vider de son sang à cause du fonctionnement naturel de son corps. Il y avait là quelque chose de risible si l’on voulait bien prendre le temps d’étudier la situation froidement. Et pourtant. Elle ne souhaitait nullement à Halena de grandir orpheline. La crainte de Theon lui faisait peine à voir et elle ne lui souhaitait nul veuvage non plus. Il y avait même une pointe de sympathie féminine qui émergeait à l’égard de sa belle-soeur. Elle ne souhaitait à aucune femme de mourir en couches. Une mort injuste, face à laquelle elles n’étaient pas l’égale de l’homme.

Asha attrapa le verre qu’elle avait réclamé à son frère et ne put retenir un soupir moqueur à défaut de pouvoir véritablement éclater de rire sans que cela ne semble pas mal venu. “C’est dix lunes Theon… t’avais d'jà oublié ?” demanda-t-elle, une lèvre retroussée, légèrement moqueuse, alors que son regard quittait son frère pour se poser affectueusement sur sa nièce. Nulle intention de l’humilier. Elle avait toujours vu ses piques à l’encontre de son frère comme quelque chose d’affectueux. C’était les manières fer-nées, c’était ainsi qu’elle avait été éduquée, pas en attendant à quel point elle était exceptionnel et qu’il n’était pas grave de faire des erreurs. A la tête des Îles de Fer, à la tête de son propre navire, les erreurs n’étaient pas permises, pas sans conséquence. Alors que sa main gauche continuait de caresser le crâne sous les fins cheveux d’enfant de la petite princesse, sa main droite porta la coupe jusqu’à ses lèvres et elle ferma les yeux un instant pour en savourer le nectar. Alors qu’elle rouvrait tranquillement ses paupières, ignorant les bruits oppressants derrière eux, elle pivota son visage pour observer son frère. Elle sentait qu’il lui suffirait qu’elle ne regarde encore quelques minutes dans cet état pour qu’il finisse par lui communiquer toutes ses tensions. Comme Theon complimentait le choix de son cru, elle laissa échapper un ricanement approbateur. “Si t’en doutais encore, j’me moquerais jamais d’toi lorsqu’il s’agit d’alcool… C’est une des dernières bouteilles d’vin qu’il me reste de La Treille… Je sais pas quand on pourra s’en refaire un stock, donc savoure…” dit-elle en agitant le liquide sombre dans sa coupe en direction de Theon. Non, depuis leur indépendance, on ne pouvait pas dire que les rapports entre les fer-nés et les Redwyne étaient demeurés bons, malgré les avantages économiques qu’ils pouvaient en tirer de part et d’autre. C’était le prix à payer pour avoir attaqué les Boucliers. Ils devraient s’en procurer ailleurs à l’avenir, ou se montrer patient, ou changer de cépage. “J’ai une p’tite gnôle maison à te faire goûter après si c’te bouteille suffit pas.” conclut-elle avec un clin d’oeil et un sourire chaleureux.

Alors qu’un nouveau cri d’Alana se faisait entendre, le regard de la capitaine du Vent Noir quitta une nouvelle fois son petit frère pour observer les traits apaisés d’Halena. Elle aurait aimé s’y attarder plus longtemps, se rassasier de ce calme innocent, mais il lui était impossible d’ignorer la tension de son frère à côté d’elle. Elle cessa ses caresses, changea sa coupe de main pour pouvoir poser celle qu’elle venait de libérer sur l’épaule de son frère avec un geste affectueux. La question de celui-ci lui fit hausser un sourcil. C’était vraiment à elle qu’il posait cette question ? Avait-il conscience de ce qu’il lui demandait ? Elle se retint de plaisanter et de lui demander pourquoi il s’obstinait de son côté à coller des enfants dans le ventre de son épouse s’il ne voulait pas s’inquiéter des accouchements. Mais elle avait bien compris que Theon n’avait pas de goût pour ses plaisanteries en cet instant. “Parce que vous autres bons hommes, vous êtes qu’des chochottes… C’est pas nouveau ça.” C’était un fait avéré non ? Pas une plaisanterie donc ? Elle poussa un petit soupir avant de reprendre. “Ca sert à rien que j’te dise de pas t’inquiéter, j’sais qu’c’est pas possible. Mais elle est entre d’bonnes mains. M’man a fait ça toute sa vie, et il parait qu’c’est la première grossesse la pire… Leeven est en route, j’ai confiance en elle aussi. Puis tu connais ta femme, t’sais qu’c’est une battante ! Tu crois vraiment qu’elle t’abandonnera toi et c’fils qu’elle te promet d’puis des lunes aussi facilement ? Non, non, elle ratera pas l’occasion de profiter de vous et surtout d’présenter ça comme un accomplissement d’sa part dont j’suis incapable… Elle est fer-née, mais pas si pressée qu’ça d’rencontrer le Dieu Noyé tu peux m’croire. Elle a du caractère ta femme…” Elle souriait malicieusement à son frère tout en lui parlant. “Alors t’vas t’montrer aussi digne qu’elle maintenant, tu m’entends ? Parce qu’c’est bien beau qu’elle soit forte dans la pièce d’à côté, mais si c’est pour apprendre après tout ce travail qu’tu t’es pas montré à la hauteur ici… ça lui fera pas plaisir, j’en suis certaine !” Elle ne cherchait pas à le culpabiliser de douter, ça n’était pas ça. Elle cherchait à le remotiver, à lui donner une raison de ne pas rester là à se morfondre. Ca n’était pas ce dont Alana avait besoin, ni Halena, quelque soit l’issue de cette accouchement. Peut-être l’idée de la rendre fière pourrait réveiller quelque chose en lui de plus fort que son angoisse. “Allez, tu bois trop lentement Theon.” ajouta-t-elle en poussant le pied de son verre en direction de sa bouche, rompant le contact avec son épaule.

[1]
(c) DΛNDELION


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] KKRZru8y_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_pcg4ziKSLu1wancwqo2_640
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning & Alysanne Lefford & Robar Royce
Messages : 463
Date d'inscription : 10/10/2018

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptyVen 26 Avr - 10:39

Theon and Asha

Of Fathers and Sons  


Le jeune homme sentit ses joues rougirent, mélange de malaise et d'agacement face à la taquinerie dont son aînée le gratifiait, une fois de plus.  « Rhaaa, je le sais ça ! » Lacha-t-il d'une voix nasillarde qui témoignait de la retenue dont il faisait preuve, bridé par son inquiétude, pour ne pas répliquer. Un autre Theon aurait pu rétorquer qu'il s'y connaissait mieux en grossesse qu'Asha elle même, étant déjà père. Mais cela n'aurait servi qu'à amener davantage de tension alors qu'il savait qu'il s'agissait de la manière dont sa soeur dédramatisait la situation. La méchanceté gratuite de cette réplique aurait pu la blesser, briser la confiance qui s'était instaurée entre elle et lui, un lien familial reconstruit après son retour. Il garda le regard sur son verre, jouant avec les nuances d'ambre liquide qui se promenaient en fonction des mouvements de son poignet. Encore crotté de son excursion à l'extérieur, ses doigts étaient sali par la poussière, le sable, la vie sur cette ile, ce rocher lugubre  qu'ils appelaient leur chez eux.  « C'est juste que ... Le temps est passé vachement vite. » fit-il constater, remarquant lui même qu'il lui semblait qu'hier encore, Halena était un petit bébé et Alana lui annonçait une nouvelle grossesse. Un fils, ne cessait-elle de promettre depuis, un héritier pour légitimer davantage sa place, ses origines, sa vraie nature de fer-né. S'il se moquait d'elle gentiment, ne cessant de lui rappeler qu'elle avait autant de chance d'avoir un fils, que de redonner à la Couronne de Sel, une nouvelle princesse, Theon avait hâte. Hâte de savoir si sa lignée perdurerait après lui. Après eux, songea-t-il alors, observant de ses orbes sombre, sa soeur dont la vie conjugale et familiale semblaient être le cadet de ses soucis. Asha ne paraissait pas vouloir se marier, un choix tout à son honneur, pensait Theon qui, lui, n'avait pas eut particulièrement le choix compte tenu de sa situation délicate d'être pupille de Ned Stark. L'héritière ne semblait pas non plus attirée par l'envie de mettre au monde des enfants, pas même d'en porter. Un sentiment que son frère ne pouvait réellement comprendre, mais qu'il soutenait. Asha était la liberté incarnée, il l'a voyait mal s'enfermer dans son rôle de femme, ce rôle dont elle cherchait tant à s'échapper en se montrer une guerrière redoutable, une aventurière insatiable et, de ce qu'il avait pu entre, une amante des plus passionnée et volage.  « On peut dire que tu me gâte, chère soeur. Rien à voir avec les piquettes qu'on peut boire d'habitude ... Au final, c'est déjà un peu la fête. » finit-il par dire avec un sourire un peu forcé, traduisant le léger enthousiasme que les efforts de sa soeur, à ses côtés, lui procuraient. Les alcools de La Treille étaient parmi ses préférés. Lorsqu'il vivait dans le Nord, Lord Stark se montrait très strict quand à la boisson: malgré son statut de pupille, le fait qu'il ne soit pas de son sang, Eddard Stark traitait Theon de la même manière que ses propres enfants. Ainsi, même si le seigneur de Winterfell se montrait avare de compliments, il imposait aux enfants Stark, et au petit Greyjoy, un style de vie très défini dans lequel ils n'avaient le droit qu'à une petite coupe de vin lors des banquets. Et de banquets, il y en avait peu. Ainsi, Theon n'avait jamais réellement connu l'ivresse qu'auprès des siens, de sa soeur et des fer-nés. Cette expérience avait été difficile pour sa tête et son estomac, mais le jeune homme se voyait mal refuser un second ou un troisième verre lorsqu'on le lui proposait. Il s'enivrait vite, il le savait, mais la naissance d'un enfant n'était-elle pas sujet à festoyer ? Avec un regard septique vers la bouteille, il songea à la proposition de sa soeur. Une boisson de son cru ? Il y avait fort à craindre qu'elle n'ait pas la même subtilité que la boisson qu'il avait actuellement entre les mains. Avec un rire, il ajouta. « Hum ... Pas sur qu'on garde longtemps notre dignité alors ! Mais rien que pour voir ce que tu produits, je m'impatiente ! » Cette fois, un sourire sincère qui illuminait le visage du jeune homme. Cela faisait parti de moment qu'il n'avouerait jamais chérir, mais qui comptait à ses yeux. Il avait tant vu les petits Stark se chamailler, se soutenir ... S'il ne gardait pas de bon souvenir de leurs grands-frères, Theon se réjouissait cependant de l'avoir elle, Asha. Il lui devait beaucoup, il le savait. Mais il avait sa fierté, et elle avait la sienne. Un nouveau gloussement le traversa tandis qu'Asha monologuait sur les capacités d'Alana à vivre son accouchement. Ainsi dit, Theon avait la sensation que son épouse ne faisait qu'une désagréable promenade, même si les bruits qui traversaient la porte le détrompait.  « C'est vrai ... » confessa-t-il alors, reconnaissant le courage des femmes a subir pareille épreuve pour mettre au monde des enfants, perpétuer des lignée. Avec un sourire en coin, il ajouta « Enfin, je n'ai pas grand souvenir de notre mère dans ce genre de situation ... Si tu vois ce que je veux dire ... » Après tout, il était le petit dernier. Alannys n'avait eut d'autres enfants après lui et son seul point de repère était, une fois de plus, la maison qui l'avait vu grandir et la fertilité indéniable du couple Stark. Peu désireux d'aborder ce sujet, Theon revint sur sa préoccupation première, son épouse. « Mais j'crois que tu as raison: si c'est un fils, elle sera capable de survivre à tout ça juste pour venir se vanter d'avoir eut raison. » commenta-t-il dans un rire, imaginant tout à fait Alana, bien que faible, venir tirer sur ses tresses pour qu'il admette avoir eu tort. Sa femme pouvait être redoutable lorsqu'elle le désirait. Il espérait juste que la naissance se déroulerait mieux que celle d'Halena. Un jour qui connaissait une différence subtile en la présence de la guérisseuse, épouse Botley que tous attendait.  « T'sais quand Leeven doit arriver ? » demanda-t-il tout en calculant dans son esprit combien de temps il faudrait à la jeune femme pour rejoindre Pyk. Ce fut le moment que choisit Asha pour lui faire remarquer combien il lui fallait se montrer à la hauteur du courage d'Alana. S'il resta un instant interdit, ignorant comme interpréter ces paroles, il se rattrapa vite en éclatant de rire. « Ha ha, bien dit, Asha ! » lui accorda-t-il avant de lever son verre. « Dans ce cas là, fêtons la naissance de mon deuxième enfant ! » annonça-t-il en buvant d'une traite son verre comme pour donner plus de poids à sa décision. Cependant, il se voyait mal aller festoyer avec d'autre fer-nés. L'intimité de ce moment avec sa soeur lui convenait parfaitement, et dans le cas où il se trouverait prit d'une nouvelle bouffée d'inquiétude ou d'angoisse, il ne voulait pas laisser à d'autre, le loisir de le voir prit de faiblesse. « Je croyais qu'il fallait savourer ? » rétorqua-t-il à Asha alors qu'elle lui faisait remarquer son manque d'avidité à boire la bouteille. « J'espère qu'on aura pas trop à attendre pour pouvoir retourner se ravitailler à La Treille ... Les repas vont être infiniment mornes sinon. » finit-il par reconnaitre, accordant une nouvelle fois que la boisson était délicieuse, bien que les évènements récents fasse douter de son ravitaillement prochain. Les tensions entre les Îles et le continent étaient encore importantes et Theon ignorait quand cette situation finirait par se démêler. Il fallait espérer que ce dénouement ne se trouve pas dans un conflit armé: l'hiver était là et il était peu envisageable de se battre contre les armées du dragon à une époque si peu propice. Finalement, le jeune homme regarda son aînée, laissant derrière lui ses questionnements politiques, ses résolutions maritales, reprenant une question soulevée plus tôt. « Asha ...? T'sais comment Père était quand Mère ... Enfin, quand je suis né ? » Etait-il le seul homme à se faire un tel soucis pour une épouse ?    
AVENGEDINCHAINS


(5)


aleon (+) The first time I saw Winterfell, it looked like something that had been here for thousands of years, and would be here for thousands of years after I was dead. I saw it and I thought, ‘Of course Ned Stark crushed our rebellion and killed my brothers.’ We never stood a chance against a man who lives here.  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the Black Wind ϟ
Asha Greyjoy
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] X3niiVdL_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_oqdfwwbns91vosucoo4_r1_400
Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 4762
Date d'inscription : 04/04/2016

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptyDim 28 Avr - 18:13


Of fathers and sons


« Pyk | 302, lune 5, semaine 3 »

Asha ressentait l’angoisse de son frère et faisait donc de son mieux pour dompter sa taquinerie habituelle. Ca n’était pas exercice évident pour elle puisque c’était devenu sa façon de vivre et de s’exprimer, mais elle avait encore suffisamment de jugeote pour savoir quand retenir ses élans. Mais cela ne voulait pas dire que la chose était simple. Elle était tentée de provoquer Theon, de moquer son angoisse d’une façon ou d’une autre pour qu’il cesse de la laisser ronger tout sur son passage. Mais son petit frère était plus vulnérable qu’elle et il avait passé presque dix années sur les contrées vertes, dorloté par les façons de faire des Stark. Et puis il y avait ce Leviathan d’Or qui avait su dompter son coeur si prompt à charmer les femmes. Elle avait dompté son kraken de mari. Et à présent, il craignait de devoir se retrouver à vivre sans elle, et c’était son rôle de grande soeur de faire preuve de compréhension vis à vis de cela. Elle se contenta donc de sourire légèrement alors que le Prince de Sel laissait sortir sa frustration. “J’sais bien Theon…” lui répondit-elle finalement, toujours avec le même sourire, après sa justification.

Elle lui parla ensuite de la bouteille qu’elle avait fait sortir pour lui, pour l’occasion spéciale, persuadée que ça serait au moins ce qu’il faudrait à son frère pour tenir le cap. “On va dire ça oui…” commença-t-elle à répondre alors qu’il évoquait une célébration. Ca n’était pas ce à quoi elle avait pensé en prenant sa bouteille, mais son explication ferait bien l’affaire. “Juste, garde ça pour toi hein ? J’veux pas qu’on vienne me r’procher d’avoir gardé le meilleur pour toi…” conclut-elle avec un clin d’oeil malicieux avant de lui préciser que si cette bouteille n’était pas suffisante pour le détendre, elle avait une petite préparation maison à lui faire goûter. Elle n’avait jamais trop fait son alcool elle-même, mais c’était quelque chose que Kina lui avait enseigné lorsqu’elle était retournée sur les Nocturnes pour la deuxième fois. L’alcool serait fort et âpre probablement, mais moins hallucinogène que lorsqu’elle l’avait goûté chez les Bruni, tout simplement parce qu’elle n’avait pas pu mettre la main sur la plante en question. Peut-être aurait-elle dû s’adresser à Leeven pour cela, elle n’y avait pas songé avant. “J’compte sur ton palais d’connaisseur pour m’dire ce que j’aurais à améliorer !” ajouta-t-elle avec un mouvement de coude sur son bras. “Quant à notre dignité, aucun d’tes enfants ‘ s’en rappellera, c’est l’moment idéal !”

Ensuite, la capitaine du Vent Noir fit de son mieux pour rassurer Theon quant à l’issue de l’accouchement. Aucun d’eux n’avait le don de voir l’avenir, cependant, Asha avait confiance dans le tempérament de battante de sa belle-soeur, et tout autant dans les compétences de celles et ceux qui l’entouraient pour garantir que tout se passerait bien. Heureusement pour elle, ce long discours ne fut pas sans conséquence puisque son frère sembla se détendre un peu et entendre la raison dans ses propos. Il lui répondit avec une once d’humour ce qui était bon signe pour la guerrière. Non, évidemment qu’il n’avait aucun souvenir de sa mère en train de se plier au même exercice, l’avantage d’être le petit dernier ! De son côté, elle avait presque quatre ans au moment de sa naissance, elle n’en avait pas conservé particulièrement de souvenirs, probablement qu’elle avait dû dormir comme Halena en cet instant. Son chemin sur la route des souvenirs l’amena jusqu’à Rodrik et Maron, mais ils n’étaient finalement pas bien plus vieux qu’elle, et elle ne se rappelait pas de leur comportement. Simplement que comme elle, ils trouvaient Theon particulièrement pleureur, et agaçant pour leurs nuits. “Alors raccroche toi à cette idée et prie pour qu’ça soit pas une pisseuse comme celle-là.” dit-elle avec un regard affectueux pour sa nièce, alors qu’il évoquait le caractère de son épouse. Est-ce qu’elle aimerait un neveu autant qu’elle avait aimé sa nièce dès le premier regard ? S’il ressemblait à son père, c’était certain qu’il lui faudrait plusieurs années avant que cela soit le cas !

Comme il l’interrogea sur l’arrivée de Leeven, elle haussa les épaules avec un petit secouement de tête. “Y a quand même une bonne trotte à cheval… j’sais pas si elle tentera de venir par un autre moyen, si tu vois c’que j’veux dire… Mais j’crois qu’elles avaient pris leurs dispositions pour qu’Leeven soit prête à partir à tout moment, dès les premiers signes, donc on d’vrait la voir passer dans quelques heures.” répondit-elle avec un sourire chaleureux alors qu’elle évoquait l’épouse d’Harlon qu’elle appréciait tout particulièrement. “A l’arrivée d’un nouveau Greyjoy !” dit-elle finalement après que Theon se soit décidé à reprendre le dessus sur ses angoisses, en approchant son verre du sien pour les faire trinquer. Elle porta ensuite la coupe à ses lèvres et prit une bonne gorgée, ignorant le commentaire de son cadet. “L’but c’est pas non plus qu’elle dure jusqu’à la fin d’tes jours… T’es encore trop nerveux pour moi ! Bois !” Et sans même sans rendre compte, elle porta à nouveau sa coupe à ses lèvres pour montrer l’exemple. “Tant pis pour La Treille, on ira à Lys…” dit-elle soudainement songeuses en laissant aller ses épaules contre le dossier du fauteuil. Le soleil commençait à lui manquer. Elle avait envie de s’enivrer de parfums et de senteurs, avant de revenir à la brutalité des Îles de Fer. C’était dans l’alternance des deux qu’elle trouvait son plaisir et son équilibre.

Après quelques instants de silence où les yeux fermés, Asha n’avait eu aucun mal à s’imaginer dans les îles au sud d’Essos, la voix de Theon s’éleva à nouveau dans les airs. La tête toujours renversée sur le haut du dossier, elle la tourna doucement vers lui. “Hmm ?” Sa question lui fit oublier tout Lys en une seconde. Son regard pivota un instant sur les planches sombres qui faisaient le plafond au dessus de sa tête. “J’en sais rien… mais on peut aller lui demander ?” proposa-t-elle en retrouvant le regard de son frère, avant d’éclater de rire, secouant doucement sa nièce au rythme de ses éclats. La relation entre Alannys et Balon semblait ne pas avoir son pareil. Entre respect, amitié mais distance aussi. Balon n’était pas l’exemple type d’une personne qui exprimait ses sentiments, surtout ceux affectueux… Elle ne parvenait pas à l’imaginer ouvertement angoissé comme l’était Theon. Plutôt enfermé dans son bureau à fixer l’horizon, les mains serrées dans le dos, faisant confiance au Dieu Noyé pour ce qu’il pourrait avoir ou non, si sa femme survivrait ou non. C’était l’idée qu’elle s’en faisait, mais peut-être se trompait-elle, peut-être Balon n’était pas encore celui qu’elle connaissait aujourd’hui à ce moment là. Néanmoins, l’idée d’aller le questionner sur le sujet était grotesque et était faite pour faire rire Theon, rien de plus.

[3]
(c) DΛNDELION


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] KKRZru8y_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_pcg4ziKSLu1wancwqo2_640
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning & Alysanne Lefford & Robar Royce
Messages : 463
Date d'inscription : 10/10/2018

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptyLun 29 Avr - 15:05

Theon and Asha

Of Fathers and Sons  


Le regard du jeune homme se posa sur le visage de sa soeur. Si son coeur restait stupéfait de la réponse de cette dernière, ses traits n'en laissèrent rien paraitre. Rares étaient les fois où Asha ne le taquinait pas, ne se moquant pas de son impulsivité ou de son manque de connaissance sur leur manière de vivre. Les années les plus importantes de son apprentissage, Theon les avait passé à Winterfell. Plutôt que d'étudier l'Antique Voie, il jouait avec Jon dans la cour des Stark, loin de naviguer ses toutes les mers connus, il s'entrainer au tir à l'arc ou au maniement de l'épée, intériorisant les valeurs d'Eddard Stark plutôt que celles de son propre père. A son retour, il s'était longuement remis en question, se demandant si l'affreux surnom dont on l'affublait en niant sa nature de fer-né n'était pas mérité. Il avait tant courut après le respect et la reconnaissance qu'il en avait oublié l'essentiel. A cet instant, la sincérité d'Asha, dépourvu de toute forme de moquerie, lui fit du bien. Cette parole fut tout ce qu'il lui fallut pour quitter son air contrarié.  « J'ai toujours su qu'j'étais ton préféré ! » rétorqua-t-il dans un rire sonore qui extériorisait toute la pression qu'il ressentait depuis les dernières semaines. Si actuellement, Alana était celle qui faisait tout le travail, il ne pouvait s'empêcher de se montrer parfois quelque peu dépassait par la vitesse à laquelle se construisait sa nouvelle famille. Trois années auparavant, il n'était encore que Theon Greyjoy, cherchant à se faire un prénom dans une famille qui l'avait oublié. Dénué de son statut d'héritier, il cherchait à récupérer ce qui était, de son point de vue, sien. Aujourd'hui, il avait accepté, retrouvé un semblant de normalité, était marié et père d'au moins une petite princesse. Avec un sourire en coin, il hocha la tête à la proposition de sa soeur. « Je serai intransigeant dans ce cas. Il en va de l'honneur de notre nom ... » dit-il, hésitant entre taquinerie et ironie. Pas qu'il ne doute des capacités de sa soeur à produire de l'alcool mais il n'était pas certain qu'elle puisse cumuler, en plus de l'art de la guerre et de la navigation, des talents d'œnologue. Cependant, il ne put s'empêcher de rire à la dernière remarque de son aînée: au diable la dignité, ils n'étaient que tous les deux. « La mer soit loué ! T'imagines si Halena gardait souvenir de tout cela ? J'ignore encore si elle tient plus des Volmark ou des Greyjoy, mais si ma fille doit devenir comme sa tante, je n'ose pas songé à ce qu'elle serait capable de faire en sachant que tata Asha produit de l'alcool maison dans ses appartements. »  avoua-t-il en frottant l'arrière de sa tête, légèrement nerveux. L'enfant avait hérité des cheveux blonds d'Alana mais elle était encore trop jeune pour qu'ils déterminent si elle tenait plus du caractère des Greyjoy ou Volmark. Avec la naissance de Qhored - ou Qhora, ils l'ignoraient encore - Halena n'allait plus être le centre d'attention de sa mère: l'occasion pour elle de découvrir son vrai tempérament. L'idée d'une Halena qui copierait sa tante lui avait traversé l'esprit: le pire cauchemar d'Alana mais une vision qui le faisait bien rire. Asha avait bien révolutionné sa propre vision des choses, qu'en serait-il d'Halena ? Levant les yeux au ciel, Theon commenta « La prière c'plus le truc d'Alana ... » son ton ironique trahissait le plus gros problème de sa vie de fer-né. Il savait combien son épouse s'inquiétait de son manque de foi: elle qui allait si souvent prier au bord de l'eau, jusqu'il y a peu encore. Le concernant, les choses étaient pus compliquées: entre Dieu Noyé, religion des Sept et religion des anciens dieux, il avait côtoyé bien trop de cultes pour parvenir à développer une véritable foi pour l'un d'eux. « Mais j'me dis que ça détendrait peut être Père de savoir un nouveau fils Greyjoy a joint la lignée ? Je n'oserais songer que cela lui tirerais un sourire mais ... » ajouta-t-il avec un air faussement sérieux et empli de réflexion. Il n'avait pas d'atome crochu avec Balon: le sentiment de déception ne l'avait pas quitté lorsqu'il était arrivé à Pyke, découvrant coup sur coup un homme rude, froid, lui ayant ôté sa charge d'héritier pour y nommé Asha, lui faisant comprendre qu'il n'était point à la hauteur de ses espérances. Bien sur, les choses étaient moins tendues aujourd'hui: il avait gagné sa confiance, avait été nommé au conseil royal, ... Mais rien ne semblait parvenir à dérider le regard sombre et dur du Roi de Sel.  

Il eut un instant de réflexion avant d'hocher vivement la tête, imaginant la petite continentale à dos de dragon. Pour sur que cela ferait sensation ! « Puisse toutes les divinités louées dans ce maudit monde t'entendre ! Mais je t'avoue que Leeven ferait une arrivée des plus remarquées si elle laissait son cannasson à la maison ! » Et il n'était pas certain de l'accueil qui serait fait à cette créature. Beaucoup de question l'animait au sujet de ce dragon: sa taille, ses réactions, la manière dont il vivait ou réagissait. Theon n'était pas assez intime avec Leeven ou Harlon pour justifier sa présence chez les Botley. Levant son verre, il répéta, après Asha « A l'arrivée d'un nouveau Greyjoy ! » avant de trinquer et d'avaler son verre. Sous le reproche à peine voilé de son manque de débit de boisson, il leva les mains en signe de paix, désormais souriant. « Bien bien !! » admit-il avant de regarder son verre et de le vider d'une traite. L'alcool présent dans la boisson brula légèrement sa gorge et il sentait chaleur et engourdissement s'emparer de lui. La meilleure partie de l'ivresse, songea-t-il avec joie. Theon attrapa de nouveau la bouteille, se levant pour resservir Asha dont les jambes étaient toujours coincée par la tête endormie de la jeune Halena. Son visage se fit plus sérieux alors que la remarque d'Asha soulevait une nouvelle liste de question. « En espérant qu'on ait pas été devancé ... J'ai l'impression que les Lysiens ne seraient pas aussi passifs que les westerosis ... » laissa-t-il en suspend, peu convaincu que les Iles survivraient longtemps sans pouvoir commercer avec les cités libres ou les ports de Westeros. Les sourcils froncés, ses yeux noirs se posèrent à nouveau sur sa soeur. « En parlant d'ça ... T'as des nouvelles ? » lui demanda-t-il tout en avalant une nouvelle gorgée de liquide ambré qui l'aidait, il se devait de le reconnaitre, à se détendre. Il connaissait les ordres de son père mais aussi la manière dont sa soeur était apprécié des hommes de Pyk.

Face à sa question, Asha suggéra une idée qui lui paraissait totalement loufoque. Son air septique fut accompagné d'une remarque des plus ironique. « Hum ... Loin de moi l'envie de critiquer des idées Asha mais ... A cette heure si, j'ignore si je redoute plus Père ... Ou Mère ... Ou Alana qui m'arrachera sans doute les yeux si j'entre dans cette pièce maintenant. Mais si tu manques d'aventure, je t'en prie ... Fais toi plaisir ! » Il désigna la porte, ignorant si Asha préférerait interroger leur père ou déranger Alannys durant son activité à laquelle lui, en tout cas, ne souhaitait nullement assister.
AVENGEDINCHAINS


(1)


aleon (+) The first time I saw Winterfell, it looked like something that had been here for thousands of years, and would be here for thousands of years after I was dead. I saw it and I thought, ‘Of course Ned Stark crushed our rebellion and killed my brothers.’ We never stood a chance against a man who lives here.  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the Black Wind ϟ
Asha Greyjoy
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] X3niiVdL_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_oqdfwwbns91vosucoo4_r1_400
Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 4762
Date d'inscription : 04/04/2016

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptySam 25 Mai - 13:39


Of fathers and sons


« Pyk | 302, lune 5, semaine 3 »

Gamine, Asha avait détesté Theon. Il lui avait dérobé la place de petite dernière, l’attention d’Alannys et pire que tout, il avait été un bébé pleurnichard, pour un tout et pour un rien et tout spécialement la nuit. Tant et si bien qu’elle avait fini par prier pour sa mort à une époque, bien loin de comprendre la finalité de la chose et l’obscur vérité d’un tel souhait. Elle était simplement une enfant qui trouvait que sa vie était mieux avant, et qui ne supportait plus les pleurs du bébé. Un soir, elle s’était penchée au dessus du berceau pour l’observer, sur la pointe de ses pieds d’enfant. Sa voix, celle légère d’une gamine de quatre ans, s’était mise à lui parler. Elle lui avait raconté très sommairement et froidement comment elle allait le porter jusqu’à la plage et le laisser sur le sable humide pour l’étreinte du Dieu Noyé, comment elle profiterait du calme revenu dans l’enceinte du château biscornu de leur famille. Mais au fur et à mesure qu’elle parlait, Theon s’était calmé. Il avait cherché d’où venait la voix et avait plongé son regard dans le sien, coupant le sifflet aussi sec à son aîné. Le bambin était finalement resté calme, comme envoûté par la voix d’Asha. Alors que de son côté, il lui semblait soudainement impossible de le partager avec leur Dieu. Elle l’avait observé silencieusement quelques minutes supplémentaires avant de s’éloigner. C’était le moment où elle l’avait réellement adopté. Malgré toutes leurs différences, tous les choix qu’elle ne comprenait pas de son côté, il était et serait toujours son petit frère, sa responsabilité à protéger. Il n’y avait que pour lui qu’elle avait croisé Balon de la sorte, prenant les devant sans attendre son aval pour rendre Lyra au Nord et reprendre Theon pour eux. Il n’était pas son fer-né préféré, mais il était le seul frère qu’elle avait. Asha garda son sourire malicieux un instant, alors que son esprit revenait au présent après ce chemin dans les souvenirs. Dans une autre famille, à Winterfell par exemple, nul doute qu’une Sansa aurait prit un Bran dans ses bras après un tel échange. Et la Greyjoy y songea sincèrement l’espace de quelques secondes. Mais n’en fit rien. Elle fit claquer sa langue contre son palais puis prit un air dégagé. “Ah mais j’t’ai pas dis ? J’suis aussi allée chercher Dale à Winterfell… puis Qarl à Port-Réal… Tris a eu b’soin d’mon s’cours à Villevieille je crois… T’es pas si unique qu’ça hein… j’te rassure…” finit-elle de raconter avec un sourire amusé, bien que son regard trahissait légèrement son émotion. Oui sa façon à elle de lui faire comprendre qu’il avait le droit à un traitement tout particulier. Elle se contenta ensuite de le gratifier d’un clin d’oeil alors qu’il évoquait l’honneur de leur nom.

La Greyjoy laissa apparaître ses dents en étirant un sourire satisfait alors qu’elle parvenait enfin à tirer un éclat de rire de son angoissé de frère. “J’espère qu’elle m’dépassera en tout point c’tout. Justement faut pas d’jà penser à d’éventuelles limites… laisse la rêver.” Heureusement que Balon et Alannys ne l’avait jamais fait avec elle, sinon elle n’aurait jamais eu ce gout pour l’aventure et ne serait-ce que l’idée d’aller explorer au delà du Crépuscule. Et les fer-nés n’auraient pas pu compter sur le soutien en ressources des Nocturnes. Non, elle ne voulait pas commencer à faire la liste des choses qui seraient réalisables par Halena ou non, il faudrait que la jeune fer-née explore tout cela d’elle-même. Asha y ferait attention, malgré les remontrances d’Alana, c’était certain ! “Mais j’te le souhaite en tout cas qu’elle me r’ssemble…” conclut-elle avec un sourire malicieux avant de plonger son nez dans sa coupe. En tout cas l’idée semblait bien moins déplaire à son frère qu’à sa belle-soeur.

Son sourire s’effaça un instant pour pincer ses lèvres alors que Theon évoquait très brièvement sa lutte avec le Dieu Noyé. Asha n’était pas la plus fervente des croyants, sinon jamais elle n’aurait pris les armes et aurait pu conserver son statut d’héritière si l’on écouté leur oncle Aeron. Mais les croyances du Dieu Noyé était sa culture, autant que la coexistence de l’Antique et la Nouvelle Voie. C’était la culture du fer et du sel. Le Dieu Noyé face à celui des Tornades. Ici pas de septuaires et les esprits des arbres n’avaient pas vraiment leur place. “Fais un effort pour une fois Theon… ‘l’est pas trop en mesure d’prier là ta femme… I’ s’agit pas d’piquer la couronne d’Aeron hein, juste croire en l’Noyé...” répondit-elle simplement mais avec sérieux. Asha quitta un instant Theon du regard pour observer ce qui lui restait dans sa coupe. Est-ce que la réaction de Balon serait différente s’il s’agissait d’une fille ou d’un garçon ? Après tout ça ne changeait rien pour lui qu’elle soit une fille. Elle haussa donc les épaules avant de répondre. “Détendrait ? Qu’est-ce qu’ça change ? Après moi c’est toi l’héritier, puis après toi vient Halena, c’est aussi simple que ça. On manque pas d’descendance dans la famille…” C’était la première fois qu’elle évoquait aussi ouvertement qu’elle n’imaginait nullement enfanter et que sa suite serait l’ascension de son cadet. “Mais quand on voit les cas qu’sont Victarion, Euron et Aeron… même toi… pff, ça s’rait pas plus mal qu’Alana n’ponde qu’des filles.” reprit-elle sur un ton plus léger en croisant le regard de Theon.

Après l’évocation de Leeven et de sa monture unique, Asha lui confia son verre afin de le remettre à niveau. Si Theon buvait enfin suffisament, le sujet de discussion ne se fit pas plus léger pour autant bien au contraire alors qu’il évoquait la tension connue avec Westeros depuis quelques lunes. La capitaine du Vent Noir laissa échapper un grognement contrarié, faisant remuer légèrement la petite princesse sur ses jambes. “On a aucune raison de s’faire de Lys un ennemi… Westeros c’est plus compliqué tout d’suite. Y a trop d’histoires. Trop d’envie d’vengeances d’un côté et d’l’autre… Mais non j’ai pas entendu grand chose de plus d’puis la dernière fois… Mes hommes ont fait gaffe à pas s’approcher d’trop. En tout cas, il semble pas qu’on ait à faire à des rebelles dans nos rangs… Puis même, i’ s’raient jamais assez nombreux pour créer autant d’merde par rapport à c’qu’on entend… Il manque un p’tain pièce à c’p’tain d’puzzle…” Y avait bien une pièce qui semblait épouser parfaitement les formes nécessaires, avec un motif, les moyens suffisants et un esprit assez tordus pour réaliser celà… mais Asha tentait d’ignorer son nom. Il représentait un avenir bien sombre si son inconscient avait raison. Un horizon qui ne laisserait guère de place à de nouvelles aventures, ni pour se rendre dans la pièce adjacente, ni pour traverser les ponts suspendus pour retrouver le bureau de leur père...

(c) DΛNDELION


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] KKRZru8y_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_pcg4ziKSLu1wancwqo2_640
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning & Alysanne Lefford & Robar Royce
Messages : 463
Date d'inscription : 10/10/2018

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptyJeu 6 Juin - 18:50

Theon and Asha

Of Fathers and Sons  


Il leva les yeux au ciel aux mots de sa soeur: là où il voyait un début de complicité, le début d'un lien indestructible entre eux, elle le comparait à son armée de bras cassés récupérés, tels de petits chiots, de ça et là à travers le monde connus. L'idée d'être comparé à Dale ou à un autre membre du cercle le plus proche de l'héritière le fit grimacer. Il vit cependant là l'occasion de la taquiner d'avantage.« Excuse mais Qarl et Tristifer ... Ya pas de soucis pour leur laisser ta préférence pour le coup ... » La relation qu'Asha entretenait avec Qarl n'était pas un secret, de même que l'affection étrange que Tristifer lui portait malgré le désintérêt amoureux profond qu'elle ne cessait de lui témoigner. Pour lui, Asha restait Asha. Sa soeur et aucunement une potentielle amante. Quand elle était venue le chercher à Winterfell, il l'avait longuement observé de loin, fiché sur la muraille de Winterfell tandis qu'elle traversait la cour avec sa précieuse monnaie d'échange. D'Asha, il avait alors le souvenir d'une jeune adolescente qui ne ressemblait en rien à la femme qui avait passé, ce jour là, les portes de la maison des Stark. L'étrange lien qu'il avait pu avoir avec elle auparavant, lorsqu'il n'était encore que le petit dernier, le troisième fils de Balon, s'était tari avec les années. Il n'avait gardé de sa soeur que cette image fugace de l'enfant qu'elle avait été, du seul membre de sa fratrie qu'il n'avait pas considéré comme violent ou cruel. Les années l'avait embelli et il se souvenait l'avoir trouvé plutôt jolie pour une dame des Iles de Fer, loin d'être vêtue comme l'une de ces dames nordiennes qu'il côtoyait depuis qu'on l'avait expédier à Winterfell. Cependant, malgré le charme qu'elle dégageait, il n'avait nullement envisager sa soeur de cette manière et préférait ignorer ce qui se passait dans la cabine du capitaine du Vent Noir. Avec un grimace, il ajouta.« Merde Asha ! T'es ma soeur ! Ça va pas de me mettre ces images en tête ! » Sa voix ressemblait plus à celle d'un enfant offusqué de surprendre un baiser de ses parents qu'à celle du Theon sérieux qu'elle pouvait côtoyer. L'un de ses yeux se rouvrit, se posant sur elle avant qu'il ne parte dans un grand éclat de rire. Peut être n'était-il pas l'unique homme qu'elle ait eu à secourir - son égo remontait en flèche à cette idée - mais au moins, il était le seul qui n'avait pas côtoyé ses draps par la suite ! Lui, il n'avait clairement pas été sauvé pour sa belle gueule.

Redevenant sérieux, le prince posa son regard sur l'enfant endormie. Il ignorait l'attitude à adopter avec elle: trop jeune pour prendre vraiment conscience du rôle qu'il avait auprès de sa fille, il s'était contenté d'agit avec elle comme il avait pu le faire avec petit Rickon ou avec Arya lorsqu'elle ne marchait pas encore. S'il savait qu'elle était sa chair et son sang, il ne savait dans quelle direction naviguer dans sa vie de père, ignorant s'il devait soutenir le choix d'Alana d'en faire une demoiselle de noble maison ou s'il devait laisser Asha étendre son influence à la fillette qui, à n'en point douter, hériterait du tempérament aventurier des Greyjoy. « Tu sais ... C'est pas tant moi qui voudrait l'empêcher de prendre la mer et tout ça. Mais je pense pas qu'Alana soit ravie de voir sa princesse chérie devenir aussi incontrôlable que tu l'es. Et je suis pas super bien placé pour dire ce qu'une Greyjoy peut ou ne peut pas faire. » Après tout, il n'avait pas réellement été élevé par les Greyjoy. Ce qui faisait de lui un homme, il le tenait d'Eddard Stark, et de sa vie à Winterfell. Son arrogance, en revanche, lui venait cette maudit fierté d'appartenir au peuple fer-né mais il lui semblait avoir bien du mal a retrouver la place qu'il avait perdu lorsqu'on l'avait envoyé chez les Stark. Pourtant, avec la nouvelle grossesse d'Alana et la perspective d'avoir un fils, il commençait à se montrer plus paternel avec l'enfant. « Mais ... J'espère qu'elle aura ta force et ton courage. C'est tout ce que je lui souhaite. » dit-il d'une voix sombre, plus pour lui même que pour sa soeur. Halena était une perle dans un océan capricieux, il craignait que sans coquille pour la protéger, elle ne finisse par se perdre ou pire, se briser. Relevant les yeux vers son aînée, il ajouta. « Et il va lui en falloir pour survivre à Pyk et se faire respecter de ce ramassis d'bandit macho. » Sa phrase fut suivi d'un rire, discret mais présent. Il imaginait combien il avait pu être compliqué pour sa soeur de se faire accepter de tous ces hommes et de leur caractère borné. Elle avait prouvé qu'une femme était tout à fait capable de devenir un excellent capitaine de navires. C'était ce genre de réflexions qui l'amenait parfois à se dire qu'elle méritait tout autant son statut d'héritière que lui: elle s'était battue pour être acceptée, elle avait maintes fois prouvé sa valeur et, aujourd'hui, il tentait de reproduire ce même exploit.

Exploit qui cependant pêchait encore par endroit. En cause, son dilemme religieux, victime de cette double vie entre le Pyk de sa petite enfance et le Winterfell qu'il avait connu jusqu'à sa vie d'adulte. Jamais les Stark ne l'avait forcé à croire en leurs dieux et jamais il ne s'était vu imposé de retraite dans leur bois sacré. Il n'y avait guère mis les pieds d'ailleurs. Se contentant de rester à bonne distance du baral au pied duquel se retrouvait le seigneur des lieux ou ses enfants. Une distance qu'il aurait pu partager avec Lady Catelyn mais qui lui avait juste valu d'observer la bonne fortune de la maison au Loup Garou et fait se poser des questions sur un culte qu'il ne pouvait honorer si loin de la mer. Peu à peu, les prières au dieu noyé s'étaient effacées de son esprit, et il avait finit par ne plus y penser. « Ouais ... J'avoue que je pensais pas que même toi tu en viendrais à me faire la remarque. » avoua-t-il en songeant qu'en comparaison d'Alana, Asha ne semblait guère attiré par la religion. Pourtant, les us et coutumes de leur peuple coulaient dans ses veines et l'héritière montrait une facette d'elle qu'il ne lui connaissait guère. Une nouvelle remarque d'Asha le fit se tendre. Il était rare qu'ils parlent de l'ordre de succession, mais c'était sans doute l'une des rares fois où sa soeur lui rappelait qu'il était son héritier à elle. Il retint une nouvelle grimace: après elle, les coutumes reprendraient leur cour et si Alana devait avoir un fils, Halena ne serait plus son héritière. Il savait que ce n'était guère cela qui intéresserait son père, mais bel et bien l'avenir de leur maison, de sa descendance directe. « Parce que le nom se perpétuera ? Si Halena devait se marier, si TU devais te marier et avoir des enfants - et là crois moi, je le prie le Dieu Noyé parce que si tes gamins ont ton caractère, on a pas finit de voir des fer-nés se promener de partout - la Couronne de Père changerait de famille. Un garçon, c'est l'assurance que le nom de Greyjoy, dans sa branche principale, se perpétue après Père ... Et après moi. » Si avoir Asha pour reine après Balon n'était déjà pas très conventionnel, inutile de songer à un mariage matrilinéaire qui permettrait aux femmes de laisser leur nom à leur descendance. C'était aussi cela qui laissait Asha libre de ses fréquentations: elle n'avait jamais exprimé le désir de se marier et d'avoir des enfants, aussi cette tâche revenait, pour l'heure, à Theon qui était le seul à pouvoir donner des fils Greyjoy à leur père. Il eut un ricanement et ajouta. « T'es dure quand même ... Bon, oncle Euron, j'avoue que je ne préfèrerai pas croiser son chemin mais oncle Victarion ... Il a pas un mauvais fond même s'il est pas totalement d'accord avec ... Enfin, tu le sais quoi. » Victarion n'avait jamais accepté l'idée que Balon laisse son fief, puis sa couronne, à sa fille. En tant que pur fer-né, il voyait d'un mauvais oeil la manière dont une femme prenait cette place, d'autant plus après le retour de Theon de son exil dans le Nord. C'était ce qui les avait rapprocher d'ailleurs: l'envie de Theon de montrer de quoi il était capable - et d'être entrainé par un mentor digne de son nom - et l'espoir de Victarion que son frère changerait d'avis lorsqu'il verrait que Theon était un digne successeur. Mais Balon ne changea pas d'avis et si Theon s'était fait une raison, il percevait toujours le regard perçant de son oncle se poser sur Asha lors du conseil. « Hum ... » fit-il alors qu'elle lui exposait ses derniers retours. Il avait bien le sentiment qu'elle ne lui disait pas le fond de sa pensée, mais lui non plus ne s'était pas montré totalement ouvert lorsque le sujet avait été abordé avec Alana, tout comme il se voyait mal exposer le fruit de ses réflexions à Asha: craignant d'être moqué. Après tout, elle connaissait bien mieux les Iles, et ses ressortissants, que lui. Il soupira, décidant de lui faire son propre rapport dans l'intimité de leur conversation d'un frère à une soeur. « J'espérais glaner des nouvelles du continent de mon côté ... Ces maudits livres de compte ont beau être très bien tenu, je n'ai encore rien trouvé de suffisamment concluant pour en parler au conseil. » Pour l'heure, seules demeuraient de petites irrégularités mais qu'il ne pouvait directement imputer à quelqu'un. Seules demeuraient hypothèses et conjectures que son esprit, tournant et retournant, avait réussi à mettre en place.
AVENGEDINCHAINS


aleon (+) The first time I saw Winterfell, it looked like something that had been here for thousands of years, and would be here for thousands of years after I was dead. I saw it and I thought, ‘Of course Ned Stark crushed our rebellion and killed my brothers.’ We never stood a chance against a man who lives here.  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the Black Wind ϟ
Asha Greyjoy
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] X3niiVdL_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_oqdfwwbns91vosucoo4_r1_400
Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 4762
Date d'inscription : 04/04/2016

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptyVen 14 Juin - 21:57


Of fathers and sons


« Pyk | 302, lune 5, semaine 3 »

Asha n’avait pas pu faire savoir à son frère à quel point il était important pour elle, sans l’instant d’après, s’empêcher de plaisanter en minimisant les faits. Elle l’aimait, sang de son sang, autant qu’elle détestait certains aspects de sa personnalité comme sa vantardise, qu’elle ne manquait jamais de mettre à mal. C’était son rôle de grande soeur, elle en était intimement convaincue et elle prenait grand soin à l’honorer, toujours. Son frère ne manquait pas de pratiquer la même activité, se moquant de sa proximité avec un Qarl ou un Tristifer. Elle rit de bon coeur à sa remarque. “Ah oui pardon ! J’avais oublié d’puis ton mariage qu’t’étais d’venu plus pieux qu’la pire des Septa… promis, j’chercherais pas à te corrompre sur l’mauvais ch’min mon frère… Pas d’sang targaryen dans nos veines d’toutes manières.” Elle éclata à nouveau de rire. Elle n’avait aucune gêne à parler de sa vie sexuelle à son frère, ou de parler de la sienne à lui, ou même d’évoquer une nuit hypothétique avec lui. Il ne s’agissait que de discussions, de provocations, Asha savait ne pas s’en formaliser ou ne pas s’en rendre malade. Pas comme tous ces coincés du cul du continent. “Mais p’t-être que tu devrais me consoler parce que justement, j’sens que Tristifer commence à m’échapper, la p’tite Myria lui fait tourner la tête… j’me sens si abandonnée…” Elle retroussa sa lèvre et pris un air abattu, avec beaucoup de difficultés, peu habituée à l’exercice, et laissa sa tête basculer vers l’arrière, théâtralement désespérée. C’était tout le contraire dans le fond. Elle était heureuse que la lubie d’enfant de Tristifer appartienne au passé et que le jeune homme réfléchisse enfin en adulte et se projette avec une autre femme qu’elle ! Le tout, en restant un ami fidèle, elle n’était finalement pas à plaindre !

Si la Greyjoy n’était que la tante de la petite Halena, cela ne l’empêchait pas de donner son avis sur l’éducation de la petite. Alana lui avait déjà fait savoir le fond de sa pensée sur ce propos, mais Asha n’avait pas changé d’avis : elle aimait Halena et cette dernière était une Greyjoy. Alors oui Alana était sa mère et prendrait l’essentiel des décisions, mais elle était l’avenir de leur famille, si elle continuait sur cette voie, elle pourrait être l’héritière de Theon un jour, et ça, Asha y avait été préparée, Alana non. Et puis il n’était pas nouveau que lorsque la Greyjoy avait une idée en tête ou s’estimait dans son bon droit, elle n’y réfléchissait pas plus que de raisons. “T’es en train d’me dire que même dans l’éducation d’ta gosse et c’lui à v’nir, c’est Alana qui tient la culotte ? Quand est-ce qu’tu vas un peu assumer ta part et ton rôle, hein ? Y a pas qu’les désire d’Alana qui comptent. Si ta fille a des désirs d’liberté t’vas lui couper ses ailes parce que ça fait pas digne d’une dame ? Pff…” Asha secoua la tête par la négative pour signifier sa désapprobation. Il y avait encore beaucoup à faire pour les libertés des femmes sur leurs bouts d’îles. “J’suis pas incontrôlable Theon… J’suis déterminée. J’sais c’que j’veux et comment l’obtenir par moi-même. Et à c’que sache, ça m’a permit d’être en vie jusqu’à aujourd’hui, respecté par mes hommes mais pas que, et pour l’moment, j’touche du bois, mais j’ai pas à m’plaindre de vilaines blessures en particulier…” Elle fit un regard entendu à son frère, inclinant la tête avec ses lèvres pincées. C’était pas elle qui avait été en difficulté à Salvemer… “C’est bien bon d’lui souhaiter d’avoir ma force et mon courage si d’l’autre tu l’empêches d’accéder à tout ce qui lui permettrait de développer ça…” ajouta-t-elle d’un ton plus sérieux, haussant seulement les épaules alors que son regard se penchait vers la petite princesse.

La Seiche Noire reprit une bonne rasade de vin, déshydratée après toutes ces discussions sans avoir levé le coude depuis plusieurs minutes. Elle évoqua ensuite la foi de son frère qu’elle savait encore fragile. Elle haussa une nouvelle fois les épaules alors qu’il s’avouait surpris de recevoir ce genre de remarques de sa part. Elle n’était pas la plus férue de leur Dieu, mais il faisait pleinement partie de leur culture et il était rassurant parfois de laisser son pouvoir et ses responsabilités entre ses mains, cela permettait de partir au combat plus serein notamment. “Encore une fois, j’te d’mande pas d’venir un prêtre noyé comme notre oncle, mais de t’rapprocher de notre culture. Au moins prie pas les arbres comme les nordiens, ni les Sept comme Baelor…” ajouta-t-elle plus taquine sur cette dernière partie. La conversion de Baelor avait été vécue comme une trahison par la Greyjoy lorsqu’elle l’avait apprise à son retour. “Pff, voilà bien une vision limitée d’hommes…” Répondit-elle à son frère suite à sa réaction sur la continuité du nom Greyjoy. “T’crois mère a choisi ta Volmark pour son signe du Léviathan ? Nan ! C’tait pour sa descendance des Chenu… pourtant, est-ce qu’elle en porte le nom encore aujourd’hui ? J’me marierais pas, tu l’sais bien, c’pas pour moi ces papillonnages, ma vie m’plait comme elle est. Et mes p’tits thés de lune avec. Et même si Halena s’mariait, libre à toi d’choisir la maison avec soin et de n’pas la faire perdre son nom de Greyjoy… Et si c’la est difficile, alors elle pourra toujours faire des Greyjoy sans père, comme… l’autre Ourse du Nord. ” Elle secoua à nouveau vivement la tête. Theon parlait des hommes qui rendraient la vie difficile à sa fille plus tard, mais il perpétuait les schémas toxiques.

Leurs oncles en tout cas ne l’aidait pas à trouver le positif dans les lignées masculines des Greyjoy de leur génération. Theon tenta tant bien que mal de défendre Victarion, mais cela ne changea rien pour Asha. “Victarion est un idiot qui voit pas plus loin qu’le bout d’son nez. Qui pense qu’à son honneur, persuadé d’l’avoir haut, alors que ça s’moque par derrière… Incapable de r’connaitre d’l’ironie. Un homme qui a pensé qu’pour venger le viol d’sa femme-sel, fallait la tuer elle ?” Asha fit claquer sa langue contre ses dents avec beaucoup de désapprobation. Victarion était son oncle, jamais elle ne lui ferait réellement de mal, mais elle n’avait que peu de respect pour lui en dehors de ses compétences martiales et ne manquait jamais une occasion de le lui faire savoir. “Pour m’ner des hommes, une flotte, suivre des ordres et s’battre, il est parfait et a tout mon respect… J’ai appris beaucoup à ses côtés, j’ai souffert aussi, mais pour l’reste… et crois-moi c’pas rien l’reste… mmpfff…” Victarion était un homme de main efficace, c’était bien tout à ses yeux.

La discussion bifurqua finalement sur le conseil tenu quelques lunes plus tôt et les attaques soit-disant fer-nées dont le continent avait souffert. Leurs enquêtes respectives n’avaient pas mené bien loin. Asha laissa échapper un nouveau grognement de frustration avant de vider son verre puis de tendre son bras en direction de Theon pour être resservie une dernière ou avant dernière fois avant de voir le fond de la bouteille. “J’en suis à un point où j’veux mener mon p’tain d’Vent Noir là-bas et voir c’qui s’passe là-bas de mes propres yeux ! Et advienne que pourra des conséquences, j’fais confiance au Dieu Noyé. J’ai l’impression que plus on attend, moins c’est une bonne idée...Y a un piège qui s’tend et nous on reste sagement en plein milieu…” Elle avait simplement pensé à voix haute, exprimant finalement les mauvais pressentiments qu’elle avait eu sans retenue, étendant sa tête sur l’appui-tête pour admirer les poutres au plafond. “Manquerait plus que l’oncle d’enfer soit revenu d’entre les morts…” laissa-t-elle enfin échapper.

(c) DΛNDELION


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] KKRZru8y_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_pcg4ziKSLu1wancwqo2_640
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning & Alysanne Lefford & Robar Royce
Messages : 463
Date d'inscription : 10/10/2018

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptyMer 10 Juil - 15:52

Theon and Asha

Of Fathers and Sons  


Asha toucha un point des plus sensibles, en se gaussant gentiment de lui: sa virilité. A Winterfell, Theon vantait souvent ses talents d'amants que bien des prostituées de la ville d'hiver lui reconnaissaient et savait que, loin d'avoir un physique désagréable, il plaisait à la gente féminine. Aux Iles, les choses semblaient différentes, mais en voyant son charme opérer sur Alana, Theon ne s'était guère inquiété outre mesure de ce que ses talents pourraient accomplir ici aussi. « N'importe quoi » rétorqua-t-il d'une voix vive et entachée par son ego malmené, s'empourprant. Certes, il n'avait guère de maitresse, ne fréquentait plus les bordels depuis son mariage. De plus, Theon ignorait -et désirait continuer d'ignorer- ce que son père pouvait bien faire avec ses femmes-sels mais lui même n'en avait aucune et ne parvenait à s'ôter de la tête le sens du respect des serments prononcés apprit auprès de Ned Stark. Ainsi, depuis leurs noces, Theon n'avait connu qu'Alana. Il y avait bien eut quelques flirt, dans les premières lunes de leur mariage, avec des demoiselles de passage et bien loin du regard de son épouse ou de quiconque pouvant le lui répéter, mais il n'y avait jamais rien eut de plus. Et cela, Asha le savant. « J'ignorais juste que ton passage chez les Targaryen t'avais inspiré au point d'envisager de conserver la pureté de notre sang. T'aurais p'têtre du me prévenir avant que Mère me marie à une Volmark. » dit-il, rappelant à son aînée son voyage près du Roi Dragon où elle avait obtenu l'indépendance de leur royaume. Drôle de coutumes que celles des Valyriens de se marier entre frère et soeur ... Pas qu'il est manifesté la moindre objection à entendre parler de la bigamie du conquérant, mais le côté incestueux des mariages Targaryen avait de quoi le refroidir quelque peu. Avant d'apprendre qu'Asha était Asha, à son arrivée à Winterfell, il n'avait vu qu'une femme plutôt jolie à la silhouette élancée et prometteuse, mais découvrir que l'exotisme apporté à Winterfell était de son sang l'avait nettement moins enchanté. Asha était jolie, il ne pouvait le nier. Mais elle restait sa soeur. Et élevé comme il l'avait été, d'abord par les Greyjoy puis par les Stark, il ne trouvait en rien de normalité aux unions consanguines. « Pas sur qu'Alana apprécie les plans à trois mais bon ... Si c'est ma future Reine qui me l'ordonne ... » finit-il par dire en réponse au regard de chien battu que sa soeur lui mimait, lèvres tremblotante comme une pauvre fillette esseulée. Il savait qu'il n'en était rien et, malgré ses années d'absence, Theon avait rapidement compris que Tristifer Botley était un sujet de taquinerie facile dont il pouvait user contre Asha. Il était vrai que le fer-né, depuis quelque temps, accordait bien moins de regard enamourachés à l'héritière, mais Theon n'y prenait guère attention à ce moment là. Cela contenterait, au final, tout le monde car il n'imaginait que peu Asha se sacrifier pour offrir à Tristifer les enfants qu'il désirait ou l'affection qu'il attendait de sa part. Asha n'était pas Alannys et elle ne serait jamais une reine pondeuse et effacée comme celles du continent.  

Loin d'être désagréable, pourtant, la conversation prit un tournant qu'il n'appréciait guère quand Asha lui reprocha de ne point s'impliquer dans l'éducation d'Halena. Il eut envie de rétorquer qu'il n'y connaissait rien, aux histoires de dames, et que les seuls exemples dont il parvenait à se souvenir étaient ceux de Catelyn Tully et de ses deux filles, Sansa et Arya. Theon ne savait par quel miracle Arya n'avait pas tourné comme sa soeur, déjà totalement incontrôlable avant son départ. Bien sur, il y avait aussi le cas des filles Mormont de l'Ile aux Ours mais le Greyjoy préférait mettre cela sur le compte de l'histoire familiale qui avait amené les dames de cette famille à prendre à bras le coeur, le titre seigneurial des lieux après la disparition soudaine de Jorah Mormont. « J'ai pas dis ça ... » soupira-t-il tout en devant reconnaitre ne guère avoir d'avis sur la question de l'éducation de sa fille. « J'dis juste qu'après toi, la ligne de succession retrouvera son court ... Plus traditionnel et qu'en cela, laisser trop de liberté à Halena pourrait lui attirer des ennuis. » Si Asha rassemblait pas mal de monde derrière elle et derrière son future règne, beaucoup grognaient encore à l'idée d'avoir une femme à leur tête. Certes sa soeur créait un précédent, mais il n'était pas certain qu'élever Halena à la Asha soit une solution plus sécuritaire que de laisser Alana lui apprendre couture et bonne manière. « J'veux qu'elle soit heureuse, c'est sur ... Et si elle me dit "papa, j'veux monter dans un bateau", je l'enfermerai pas dans sa chambre. Mais j'aimerai éviter d'avoir a annoncer à ma femme que jamais elle ne reverra sa fille car celle ci est morte loin d'ici en cherchant je ne sais quel trésor légendaire. » finit-il par dire. Il admirait sa soeur, son tempérament et son gout de l'aventure, mais il n'était pas certain de vouloir éveiller cela chez sa fille. SI la petite se révélait une aventurière, il l'accepterait, mais elle était encore trop jeune à son gout pour qu'il laisse quitter le cocon protecteur des bras maternels. S'il lui envoya un regard assassin lorsqu'elle mentionna blessures, éveillant les souvenirs de Salvemer, il devait admettre qu'elle avait raison. Sous ses dehors rieurs et taquin, il ne fallait pas croire que l'héritière perdait le sérieux des diverses situations qu'elle rencontrait. Que cela soit sur sa propre force de caractère en tant que femme des Iles, sur le manque de positionnement ferme de son petit frère sur la question religieuse ou, tout simplement sur les histoires de lignage, Theon ne pouvait nier partager la vision d'Asha. Pyk qui cherchait tant à se démarquer de Port Réal, acceptant d'avoir une princesse héritière plutôt que d'aller chercher un bébé mâle, affirmant sa propre culture, ... Pourquoi ne pourrait-ils pas envisager la possibilité de mariage matrilinéaire comme Dorne le faisait depuis des siècles ? « On y est pas encore. » finit-il par dire, détestant l'idée d'imaginer son adorable petite fille dans les bras d'un vicelard plein d'hormone. « Pour l'heure, tu es l'héritière de Père et qu'ils ne le souhaitent tous ou non, tu deviendras une grande Reine. » dit-il, admettant pour la première fois ce qui lui écorchait tant l'égo d'avouer. « Lorsque viendra l'heure de songer au futur d'Halena, nous en rediscuterons. Mais pour le moment, c'est une enfant et je préférerais ne pas prendre de décisions hâtives. » D'ici deux, peut être trois ans, Halena serait en âge de monter sur un bateau et de traverser les mers qui entouraient les Iles. Alors, il ferait son choix.

Il eut une légère grimace en l'entendant évoquer le cas de Victarion. Oncle et nièce étaient opposés sur bien des points et il suffisait de les voir tous les deux dans une même pièce pour se rendre compte que si Asha n'était pas de son sang, il ne se gênerait pas pour faire savoir son mécontentement. Peut être le faisait-il déjà, mais Theon n'assistait guère à ce genre de scène ... Pour le cadet, les choses étaient différentes. En Victarion, il retrouvait une figure paternelle, une complicité masculine telle qu'il aurait aimé l'avoir avec Balon. Peu décidé à prendre parti dans le conflit voilà entre sa soeur et son oncle, Theon ne disait mot. Et, à cet instant, il se contenta d'écouter sans broncher. « C'est sur que c'est pas son pardon qui l'étouffe ... » commenta-t-il alors qu'elle grognait sur l'histoire qui avait valut, à un oncle l'exil, et à l'autre une perpétuelle mine grincheuse. Et quand on parlait de l'exilé ... Theon, souriant face à l'impatience d'Asha de sortir le Vent Noir de son port, se crispa presque instantanément. Il ne se souvenait pas vraiment d'Euron, sans toute trop jeune et pas assez proche de lui, lors de son départ pour Winterfell. Mais il avait entendu ses exploits, il avait vu la jeune Lyra Mormont, revenir de sa captivité et il doutait sincèrement que, si cela était réellement accepté à Pyk, Asha aurait ouvertement agit contre l'Antique Voie et tout le saint frusquin pour ramener la nordienne chez elle. Certes, il entrait dans l'équation, mais si Balon Greyjoy n'avait rien trouvé, en presque dix années, pour le ramener chez lui, il doutait que Lyra ait été la monnaie d'échange idéale. Non, il y avait quelque chose, chez Euron Greyjoy, qui avait révolté Asha, quelque chose de suffisamment tordu pour que Balon exil son propre frère. « En parlant de ça ... » dit-il tout en reprenant une gorgée d'alcool. « On sait c'qu'il fait l'oncle des enfers ? » demanda-t-il, reprenant les mots de sa soeur pour désigner un homme sur lesquels il avait déjà des soupçon. « Tu sais, j'y réfléchissais et je me dis qu'il avait des raison, lui, de vouloir que tout ça se passe ... » Il venait de le dire. Enfin. S'il avait fait souvent part de ses réflexions à Alana, jamais encore il n'avait évoqué le sujet avec Asha ou Balon, préférant attendre d'avoir des preuves. Mais de preuve, il n'en trouvait aucune.
AVENGEDINCHAINS


aleon (+) The first time I saw Winterfell, it looked like something that had been here for thousands of years, and would be here for thousands of years after I was dead. I saw it and I thought, ‘Of course Ned Stark crushed our rebellion and killed my brothers.’ We never stood a chance against a man who lives here.  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the Black Wind ϟ
Asha Greyjoy
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] X3niiVdL_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_oqdfwwbns91vosucoo4_r1_400
Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 4762
Date d'inscription : 04/04/2016

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptyDim 14 Juil - 20:46


Of fathers and sons


« Pyk | 302, lune 5, semaine 3 »

Alors que frère et sœur échangeaient sur leur vie sexuelle et se moquaient des coutumes valyriennes qui poussaient un frère à prendre sa sœur comme épouse, Asha se contenta de constater avec plaisir qu’elle parvenait enfin à faire oublier son angoisse à Theon. Difficile même de croire que sa femme était en train d’accoucher à quelques mètres d’eux, juste derrière un mur de pierre alors que le Petit Prince de Sel plaisantait déjà sur l’éventualité d’une nuit à trois avec elle. Ce fut au tour de la Seiche d'arborer un visage grimaçant alors qu’il évoquait cette possibilité. Même sur le ton de la plaisanterie, elle ne parvenait guère à s’amuser de l’idée et il lui semblait qu’il en serait de même si Theon venait à plaisanter du même sujet avec elle. Si Asha reconnaissait aisément qu’Alana était une belle femme, désirable, elle ne parvenait qu’à visualiser ces fausses amantes qui se munissent d’une lame pour trancher la gorge de leur partenaire une fois ce dernier assoupi. Non, elle n’avait nullement envie de finir de la sorte ! Et si c’était le dégoût qui avait primé à la réflexion de son cadet, elle n’en avait pas moins noté l’utilisation de son statut d’héritière. Il ne lui semblait pas que Theon ait jamais reconnu aussi ouvertement son ascendance sur lui à la succession de Balon. “C’pas tombé dans l’oreille d’une sourde… Méfie-toi maintenant…” finit-elle par répondre en le gratifiant d’un coup de coude, avant de rapprocher sa coupe pour qu’ils trinquent à nouveau.

Les rires n’étaient pas la seule manière de détourner l’attention de Theon de l’épisode douloureux que vivait le Léviathan d’Or. Il avait suffit que leur conversation dérive peu à peu sur Halena, son éducation et son avenir. Sa nièce, encore assoupie sur ses genoux, étaient encore bien jeune, mais la Capitaine du Vent Noir avait déjà reconnu quelques aspects de son caractère dans cette petite fille, et beaucoup de gens semblaient s’accorder sur cela. Asha voulait s’assurer que la nouvelle génération de Greyjoy, fille ou garçon, aurait la possibilité de faire à leur guise, et que si Halena souhaitait un jour marcher dans ses traces à elle, on ne chercherait pas à l’en empêcher sous prétexte qu’elle était une fille. Mais les réponses que lui faisaient Theon ne la satisfaisaient guère et la Seiche continuait de pincer ses lèvres et de secouer lentement sa tête par la négative pour exprimer son désaccord. “T’as raison, on devrait l’enfermer dans la dernière tour du Donjon Sanglant jusqu’à ses seize ans et son mariage. Au moins, aucun risque. On peut lui couper la langue dès maintenant si tu veux ? Elle est jeune, elle ne s’en rappellera pas et ça aura bien le temps de cicatriser au moins… Une muette n’attire jamais d’ennui, hein ?” répondit-elle calmement mais d'une manière ouvertement sarcastique. Mais Theon lui répondit ensuite qu’il ne chercherait pas à se mettre entre un bateau et sa fille, si c’était la route que cette dernière choisirait lorsqu’elle serait en âge, mais il craignait déjà pour sa sécurité et toutes les issues tragiques qu’elle pourrait rencontrer dans un tel chemin aventureux, et les reproches qu’Alana ne manquerait pas de lui faire entendre pour l’avoir encouragé dans ce sens. Asha laissa échapper un nouveau soupir. “Faut pas faire d’enfants si on veut pas risquer  d'les voir mourir un jour.” répondit-elle laconiquement, avant de reprendre, un peu plus compréhensive. “J’dis pas qu’c’est pas dangereux. J’dis pas qu’c’est pas risqué et qu’sa vie s’ra jamais en danger… Mais suffit d’une attaque sur nos côtes, suffit d’un gars d’nos gars trop aviné qui support’ra pas d’entendre non, suffit d’un hiver un peu trop rude, d’une chute… pfff ou même d’une Nagga affamée ou énervée… Mais on est des fer-nés, c’est dans l’fait d’vaincre l’adversité qu’on tire notre fierté et not’e gloire…” ajouta-t-elle. Elle n’aurait jamais pensé que la paternité pourrait rendre Theon aussi tendre. Cependant, il avait raison en évoquant que toutes ces histoires d’héritage, de choix de vie de Halena et d’éventuels mariages pour elle étaient loin d’être des sujets d’actualité. “T’as raison, après tout, c’est p’t-être même pas un fils qui t’attend…” conclut-elle avec un sourire moqueur. Et si ç’en était un, qui pouvait dire de quoi serait fait l’avenir dans dix ans ? Personne n’aurait pu prédire que Theon passerait la moitié de sa vie à Winterfell. Néanmoins, la remarque suivante de Theon lui coupa le sifflet avec brio. Elle n’avait jamais vraiment eu l’impression d’avoir le soutien de son cadet dans l’héritage. Avant son mariage, elle avait vu son égo blessé et ses rêves de gloires brûler, puis depuis son mariage avec la Volmark, il lui semblait qu’elle avait entretenu la chose. Même si ni l’un ni l’autre ne s’était jamais ouvertement exprimé contre elle. Il lui sembla pourtant que Theon était sincère. Elle lui offrit un sourire bienveillant, sa façon à elle de lui dire merci. “Et tu seras à mes côtés.” ajouta-t-elle finalement avec un clin d’oeil complice. Elle ne dénigrait pas tous les efforts que Theon avait fait pour s’adapter à la vie de roc et de sel depuis son retour. Il avait gagné le respect de beaucoup de personne, y compris elle, et son tempérament belliqueux et capricieux d’enfants laissait peu à peu place à un esprit plus mature. Elle n’avait aucune raison de ne pas le vouloir avec elle pour régner, tant qu’il lui était loyal.

Mais cela ne changeait pas le fond du sujet : ça n’était tout de manière pas d’actualité. Ce qui l’était cependant, c’étaient ces fameuses attaques dont le Val et Dorne semblaient se plaindre et les accuser, alors qu’après plusieurs lunes d’enquêtes, ils n’avaient trouvé nuls dissidents dans leurs rangs. Elle avait autorisé Qarl à prendre la mer vers Essos, son retour ne devrait plus tarder et elle espérait vraiment qu’il lui apporterait de nouvelles réponses. Elle ressentait un étau invisible se resserrer sur eux et il fallait trouver une solution pour l’empêcher de détruire leurs Îles. Sinon effectivement, il n’y aurait plus besoin de savoir qui de Halena ou son supposé frère prendrait un jour sa suite après Balon. Son verre resservit, Asha but une nouvelle gorgée plus que nécessaire lorsque le sujet d’Euron était abordé. Elle laissa une nouvelle fois sa tête reposer à l’horizontale sur le dossier du canapé, retrouvant des yeux ce plafond aux poutres familières. “J’aimerais qu’i’ soit d’ja auprès du Dieu Noyé, ça arrangerait bien nos affaires. Mais c’est l’plus coriace d’nous tous donc j’en doute…” expliqua-t-elle avant de grimacer. “Si on en croit les que’ques rumeurs qui circulent à son sujet, il est allé partout et nul part. J’sais pas trop c’quon peut croire à son propos…” Le Choucas était une sorte de génie maléfique, capable de véritables choses extraordinaires, mais également très conscient de ce qu’était une réputation et comment l’entretenir pour le servir comme il le désirait : en suscitant la peur et le respect chez ses pairs. “C’est clair qu’ça s’rait un bon moyen d’se venger d’l’exil de Père… ça nous fout bien dans la merde avec les Dragons…” Pour la première fois, Asha évoquait ce raisonnement à voix haute, avec une autre personne que Halys. Du moins les arguments qui faisaient que cette piste tenait la route. Son sang se glaça soudainement. Elle n’aimait toujours pas cette hypothèse, ni la rendre aussi concrète. “Mais si c’est lui, ça voudrait dire qu’il a réussi à s’faire une sacrée armada pour attaquer et l’Val et Dorne et qu’on puisse penser qu’c’est nous. Ca pue…” ajouta-t-elle pensivement, avant de déglutir avec un peu plus de difficulté.

(c) DΛNDELION


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Now and Always
Theon Greyjoy
Now and Always
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] KKRZru8y_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_pcg4ziKSLu1wancwqo2_640
Ft : Marco Ilsø
Multi-Compte : Margaery Tyrell, Arys Manning & Alysanne Lefford & Robar Royce
Messages : 463
Date d'inscription : 10/10/2018

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptyJeu 18 Juil - 11:29

Theon and Asha

Of Fathers and Sons  


C'était dans un instant comme celui ci que Theon se sentait vraiment être revenu chez lui. S'il avait eu des a priori sur Asha, dans les premiers jours de son retour à Pyk, principalement dus au fait qu'elle était une femme, il avait comprit qu'elle ne cherchait pas à l'humilier ou à lui voler quoi que ce soit. La vie avait continué sur les Iles malgré son départ et c'était sans doute ce qu'il avait eut le plus de mal à accepter. L'instant de complicité qu'il passait avec sa soeur était l'une des rares raisons qui le poussait à ne point regretter son départ de chez les Stark. Il se souvenait de la manière dont Sansa et Arya ne cessaient de se chamailler, de la manière dont Lady Stark regardait Jon alors que son premier fils était, lui, captif du roi Dragon. Il n'y avait qu'auprès de Jon et Bran que Theon avait trouvé ce semblant de complicité, et cela était encore meilleur avec quelqu'un de son sang. A sa remarque, le fer-né eut un sourire et ne répondit que par un clin d'œil exagérément complice et faussement séducteur. Trinquant à nouveau, il sentit les effets de l'alcool se propager dans son être à mesure que sa gorge cessait de picoter et qu'une chaleur se répandait dans son être. Il sentit les effets des premiers verres sur son esprit, bien plus joyeux et moins emprisonné dans la cage de l'anxiété. S'il n'oubliait pas Alana, il acceptait son impuissance face à la situation et laissait son esprit vagabonder auprès d'Asha avec délice. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait plus connu l'ivresse: depuis Salvemer et la blessure qui l'avait gardé à terre un long moment. Au final, avec elle, il lâchait enfin prise. Il n'avait plus rien à prouver à Asha car il avait l'impression que même sans le dire ouvertement, ils s'étaient mutuellement apprivoisés, acquérant confiance à mesure qu'il prouvait sa valeur, obtenant du respect alors qu'elle lui montrait l'exemple. Tout était tacite, non dit, mais cela lui allait bien. Il était trop pudique pour lui demander quoique ce soit, trop fier pour accepter de l'aide. Et malgré tout, Asha, comme Alana, étaient présentes, chacune à sa façon.

Il leva les yeux aux ciel alors que l'instant de grâce s'achevait sur le sujet d'Halena et de son éducation. Si seulement ils n'étaient pas des fer-nés ... Si seulement la vie n'était pas si difficile sur ces terres rudes et ferreuses. Halena ne serait jamais une petite fille comme les autres, elle était une princesse, elle portait le poids d'une couronne à la fois ancienne et récente, fière mais fragile. Sur elle se poserait les regards: serait-elle une Lady comme on l'attendait des dames de nobles naissances, avec la particularité d'être une fière dame des Iles comme sa grand-mère ou sa mère, ou suivrait-elle la voie ouverte par sa tante ? Tout restait à faire. Les spécificités évoquées par Asha n'était pas sans lui rappeler les mariages matrilinéaires de Dorne, tant de fois évoqué dans sa jeunesse par mestre Luwin. Mais il n'était pas sur que les fiers nobliaux des grandes maisons des Iles de Fer acceptent cela. « J'ai pas dis ça ... » répéta-t-il alors qu'elle partait sur un monologue rappelant la vie difficile des fer-nés sur ce territoire hostile. Il hocha la tête bien malgré lui: si ce n'avait tenu qu'à lui, peut être aurait-il attendu un peu pour avoir des enfants ... Mais Alana était rapidement tombée enceinte que cela soit d'Halena ou de l'enfant qu'elle était en train de mettre au monde, il ne pouvait remettre en question la fertilité de son épouse. « Nagga ... » soupira-t-il en songeant à la panthère de la blonde dont il ne parvenait à croire sincèrement à la dangerosité. Asha avait raison, il le savait. Et mieux valait qu'Halena sache se défendre seule si quoi que ce soit arrivait. Mais il ne parvenait pas à voir au delà des boucles blondes de la petite, de son jeune âge, de son innocence. Il n'avait jamais été particulièrement ému par les enfants mais Halena était sa fille et il désirait avant tout la protéger. Mais sa soeur disait vrai: il ne pouvait la garder enfermé pour toujours. Viendrait le jour où il faudrait qu'elle affronte seule le monde extérieur. « Je te dis ... On verra ça quand elle cessera de me suivre partout en s'accrochant à ma jambe ou aux jupons de sa mère. » Halena tenait à peine debout toute seule et parlait de manière compréhensible depuis peu. « Elle n'a que deux ans, après tout. » conclut-il. Il n'était fermé à aucune possibilité mais voulait d'abord voir comment tournerait la petite avant de décider de quoi faire. L'histoire avait montré, sur le continent, que toutes les princesses Targaryen n'avaient pas été des guerrières comme la reine-épouse du Conquérant, Visenya ou comme la princesse Rhaenyra. Certaines, comme la reine Naerys qu'adulait tant Sansa enfant, était des femmes fragiles et douce n'ayant aucun gout pour l'aventure ou la découverte et préférait le romantisme et la tranquillité d'une vie simple. Cela se saurait vite: avec la naissance d'un deuxième enfant, Halena ne serait plus le centre de l'attention d'Alana et commencerait à s'émanciper. Il eut un rire à la mention d'une possible seconde fille. « Alana serait folle: elle est tellement persuadée que ce sera un garçon. » dit-il avec un sourire. « Elle sait que je ne cesserais de la taquiner si c'est une fille. » et sans doute pas que lui, maintenant qu'il venait d'avouer cela à Asha. Les petites oppositions des deux dames Greyjoy laissait Theon perplexe: il savait qu'Alana et Asha ne s'entendaient pas vraiment. Différemment de ce qu'il avait avec Maron Volmark, mais, connaissant l'esprit taquin de sa soeur, il ne doutait pas que la Volmark serait longuement taquiné par l'héritière.

Cependant, ce furent les mots suivant qui le touchèrent en plein coeur et lui arrachèrent un sourire sincère et timide. Il ne rebondit guère sur la chose: il n'y avait pas de mots à ajouter sinon pour briser ce qui venait de se créer entre eux. Alors, Theon replongea son visage dans sa coupe, avalant de nouvelles gorgées d'alcool avec un incroyable sentiment de satisfaction. Il se rembrunit alors qu'Asha abordait le sujet de leur oncle. Euron était déjà parti lorsqu'il était revenu: exilé par Balon pour calmer les tensions avec Victarion après que l'Oeil de Choucas ce soit amusé à violer l'une de ses femmes-sel. Connaissait Victarion, Theon comprenait le sentiment de trahison ressentit et ne doutait pas que l'affaire avait du être compliqué à gérer par l'ainé de la fratrie. Toujours était-il que Theon ne gardait de souvenir d'Euron que de sa jeune enfance, l'image d'un homme qui l'effrayait presque autant que ses deux frères aînés, aujourd'hui disparus. « Partout et nul part ... » répétait-il alors que son cerveau s'activait en réflexions quelques peu embrumées par les effets de l'alcool. Son regard se fit plus sérieux, plus dur alors qu'elle disait à voix haute ce que lui même en était arrivé à penser. Première fois que cela sortait du cadre intime des confidences conjugales avec Alana. « Tu crois que ça s'rait possible ? » lui demanda-t-il. « Je n'étais pas là quand il est parti et je ne l'ai connu que par ce que j'ai pu entendre d'oncle Victarion, de Père ou d'autres ... Tu penses qu'il aurait pu avoir suffisamment d'argent et de partisans pour cela ? » Si Euron avait l'âme d'un fer-né, peut être avait-il conservé les trésors de ses raids passés ? Peut être n'avait-il donc pas eut à piocher dans le trésor insulaire avant de s'enfuir. « Si seulement on pouvait aller voir ça de plus près ... » évoqua-t-il.
AVENGEDINCHAINS


aleon (+) The first time I saw Winterfell, it looked like something that had been here for thousands of years, and would be here for thousands of years after I was dead. I saw it and I thought, ‘Of course Ned Stark crushed our rebellion and killed my brothers.’ We never stood a chance against a man who lives here.  ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
the Black Wind ϟ
Asha Greyjoy
the Black Wind  ϟ
Valar Dohaeris
Of Fathers And Sons   [Asha] X3niiVdL_o
Of Fathers And Sons   [Asha] Tumblr_oqdfwwbns91vosucoo4_r1_400
Ft : Keira Knightley
Multi-Compte : Wynafryd, Lucas, Melara & Bryce
Messages : 4762
Date d'inscription : 04/04/2016

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] EmptyDim 25 Aoû - 10:26


Of fathers and sons


« Pyk | 302, lune 5, semaine 3 »

Asha répondit avec un léger éclat de rire, suivi d’un sourire sincère à son frère quant à la question de l’avenir d’Halena, avant que ses yeux ne retrouvent le chemin de ses doigts qui s’étaient à nouveau animés dans la chevelure blonde ladite fer-née en bas-âge. Il n’y avait guère de choses à ajouter, frère et soeur s’étaient exprimés, leur avis divergeaient assez, mais l’un comme l’autre pouvaient bien préconiser une solution plutôt qu’une autre, il ne pouvait pas faire tricher le temps. Et surtout, compte tenu du tempérament de la dernière Greyjoy en date, nul doute qu’elle saurait exprimer d’elle-même le chemin qui aurait sa préférence, et si elle tenait de sa tante, elle ne laisserait personne lui dicter sa conduite sous aucune condition. Le regard de l’héritière de Sel retrouva celui de son frère après avoir plaisanté quant au sexe de l’enfant à venir dans la pièce voisine. Elle ne put retenir un sourire moqueur, dévoilant quelques dents, à la réponse de Theon. Décidément, quand son épouse avait une idée en tête, elle ne l’avait pas ailleurs. Et dire que si ce mariage n’avait tenu qu’à elle, elle s’en serait échappée bien loin ! “Nous s’rons bien vite fixés d’savoir si elle a une bonne intuition sur la chose…” répondit-elle simplement en laissant retrouver un aspect serein à son sourire.

Mais ce dernier finit par disparaître totalement alors que la politique actuelle des Îles de Fer revint au coeur de la discussion. C’est sur le plafond qu’Asha préféra se concentrer alors, laissant ses folles idées émerger de son esprit pour se dessiner à voix haute. La sensation ne lui plaisait guère, mais il devenait nécessaire de cesser de jouer à l’autruche. Heureusement, l’effet de l’alcool l’aidait à ne pas trop se formaliser avec sa pensée. Un nouveau soupir lasse s’échappa de ses lèvres à la question de Theon quant à la possibilité d’une telle hypothèse. La Greyjoy laissa tomber son visage du côté de son frère pour retrouver son regard. “Quand i’ s’agit d’Euron, si y a bien une chose qu’j’ai appris… c’est qu’tout est possible ! C’est la personne la plus effrayante mais surtout la plus brillante qu’je connaisse. C’est clairement pas l’genre à accepter un exil sans rien faire… Ca nous a tous arrangé d’le voir disparaître et surtout d’pas l’voir revenir, à nous bercer dans l’illusion qu’i’ s’porte très bien loin d’nous… mais y a bien un jour où i’ voudra prendre sa r’vanche… et il a peut-êt’ décidé qu’c’était aujourd’hui…” Asha fit une pause, terminant son verre d’une traite, avant de grimacer alors que le Choucas reprenait vie dans son esprit. Qu’est-ce qu’elle aurait fait, elle ? Dans une situation similaire ? Probablement quelque chose dans cette veine là, elle devait le reconnaître. Affaiblir l’ennemi en affaiblissant ses alliances, créer une guerre pour lui, puis frapper au moment où il serait le plus faible, tout en continuant à gagner en puissance à côté. “Que’ques hommes l’ont suivi à son départ. Des fous pour la plupart, mais là-bas… On sait pas quelles genres d’oreilles attentives il aura pu trouver. T’as pas bien connu c’t aspect d’lui mais quand il parle, i’ sait s’faire entendre, les gens l’écoutent, et j’déroge m’me pas à la règle. P’is quand t’as été témoin d’sa cruauté, tu préfères faire c’qu’i t’dit, plutôt qu’d’être sa prochaine victime…” Elle l’admirait tout autant qu’elle le craignait. Elle le reconnaissait. Son oncle était fascinant, mais dérangeant.

“Mais si on doit continuer à parler d’lui, attend, laisse moi aller chercher la gnôle plus forte, tiens, récupère ta fille un peu, père indigne !” ajouta-t-elle en retrouvant son sourire taquin, alors qu’elle soulevait délicatement la tête de sa nièce endormie pour lui permettre de se relever enfin et de s’étirer de tout son long, notamment ses jambes, engourdies par le câlin prolongé avec Halena. Comme Theon parlait lui même de mouvement, Asha continua à faire quelques pas, elle s’approcha de la porte qui donnait sur le couloir et héla un servant pour lui demander d’aller chercher la fameuse bouteille dans ses appartements, non sans le menacer des pires atrocités s’il prenait quoi que ce soit d’autre chez elle. “On pourrait, mais Père a pas eu tort d’vouloir jouer la prudence au début. Mais j’pense qu’ce chapitre arrive enfin à son terme…” ajouta-t-elle pleine d’espoir en sautillant sur place pour refaire circuler le sang jusqu’à ses orteilles. Peut-être était-ce simplement ses envies plus que sa raison qui parlaient, mais elle y croyait. Bientôt, elle pourrait reprendre la mer.

(c) DΛNDELION


HRP:
 


ϟ ϟ ϟ
Up onto the overturned keel, Clamber, with a heart of steel, Cold is the ocean's spray, And your death is on its way, With maidens you have had your way, Each must die some day !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Valar Dohaeris

Of Fathers And Sons   [Asha] Empty
MessageSujet: Re: Of Fathers And Sons [Asha]   Of Fathers And Sons   [Asha] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Of Fathers And Sons [Asha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dracarys :: La tannière de Westeros :: Derrière les flammes du passé :: Archives de Dracarys :: Rp terminés-
Sauter vers: